Le concert ! [Aisling Hops & Gareth Ivanoé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le concert ! [Aisling Hops & Gareth Ivanoé]

Message par PNJ le Dim 5 Fév 2017 - 18:32



Que vous soyez arrivés par bateau, par la voie des airs, que vous soyez un nouveau venu ou même un habitué, vous ressentez immédiatement l'agitation qui règne en maitre ici. Pourtant, vous êtes fraichement arrivé et vous savez qu'il y a quelque chose de différent, de plus enjoué. Dans l'air salin du port, il y a une agitation plus prononcée qu'habituellement. C'est une agitation joyeuse et qui semble emballer plusieurs personnes ici. Intrigués, vous tendez l'oreille pour capter quelques bribes de conversations. Vous chassez immédiatement les conversations qui tournent autour du commerce et de la vente. Vous ignorez celle des voyageurs qui désirent quitter, que ce soit en payant ou même en offrant leur aide sur les bateaux. Puis lentement, vous captez des rumeurs, des murmures d'un concert qui serait ouvert à tous. Maintenant que votre curiosité a été attisée, vous offrez un peu plus votre attention aux murmures.

‘’Un concert tu dis ? Ou ça ? ‘’ Demande un marin.
‘’ À la plage, pas loin du port ! C’est la petite valine qui le fait avec sa troupe ! ‘’ Lui répond un marchand du coin.
‘’ Ah ! La petite me semble bien enjouée ces derniers temps, les p'tits on besoin bouger ? ‘’
‘’ Tu sais bien qu’elle adore ça ! Je l’ai vu passer plutôt, elle invitait les gens. Elle est peut-être encore là ? Je vais y aller avec ma p'tite famille, ma fille et ma femme vont être contentes. ’’ Poursuit le marchand.

Vous perdez le fils de la conversation, ce n'est pas comme si vous étiez intéressé par la famille de l'homme. Vous reprenez donc votre route, cherchant des brides de conversations ou même la jeune femme en question. Il ne vous faut pas longtemps pour la trouver. Une musique attire rapidement votre attention, des instruments à vent et des percutaient s'élèvent dans la foule, suivis par une jolie voix. Elle invitait la foule à se rapprocher d'elle. Vous la repérez immédiatement, installée sur une caisse de bois elle dépasse la petite foule qui s'est installée autour d'elle. Elle est habillée manière frivolement aux tons de différents blancs et de bleus. Il y a plusieurs breloques océaniques qui décorent son habit ainsi qu'une coiffe qui décore sa longue chevelure bleue. Un grand regard d'un azur brille de mille feux et elle s'exclame d'un ton charmant et enthousiasme :

‘' Vous êtes cordialement invité à un concert cette soirée même ! Notre troupe des Danseurs Océaniques vous invitent à venir regarder nos plus talentueux acrobates, baladins et comédiens à venir jouer pour vous. Venez nombreux, vous savez bien qu'ils apprécient plus que tous les spectateurs nombreux et si nous sommes chanceux, peut-être même que nous attirerons l'attention de la reine de la scène ! ‘'

Il y a plusieurs exclamations, des cris de joie qui encouragèrent la jeune femme aux traits délicats et joyeux. Plusieurs enfants semblent se jeter dans les cercles et aller danser et jouer un peu avec les musiciens qui se laissent emporter par le flot. La musique se brise un peu avant de reprendre de plus belle avec la voix de la femme qui répond rapidement aux questions des plus curieux.

‘' Vers quelle heure devons-nous venir ? ‘' Demande une femme.
‘' Un peu après le souper, vous savez ou se trouve la petite baie ? Longez un peu la plage de ce côté-ci et après une dizaine de minutes vous la trouverez, mais le concert ne commencera qu'à la nuit tombée. ‘' Répondit Valine.
‘' Valine, Valine ‘' S'exclame un des enfants. ‘' Ils vont être là ? Les Pokémon bleus, ils vont pouvoir jouer avec nous ? ‘'
‘' S'il n'est pas trop tard peut-être après le concert, sinon je vous y amènerai demain. ‘' Dit Valine en sautant au sol.

Ainsi donc, il y aura un spectacle ce soir. Une activité qui semble encourager plusieurs personnes présentes à y aller. Plusieurs personnes exprimaient leurs consentements et leur personne au concert et lentement la foule se disperse, mais pourtant dans tout le port, on ne parle que de ceci, invitant les voyageurs à s'arrêter plus longtemps pour venir voir un phénomène extraordinaire. Lentement, vous regardez autour de vous, avant de lever les yeux vers le ciel, le soleil indique la fin de l'après-midi, il vous reste encore quelques heures à tuer avant que le concert commence…


[HRP : Bonjour, bienvenu au port et j'espère que vous vous amuserez ! S'il y a quoique se soit qui vous dérange, ne vous gênez pas de me le dire. Je ferais de mon mieux pour vous distraire !]


Dernière édition par PNJ le Dim 12 Fév 2017 - 23:30, édité 1 fois

_________________

PNJ
Informations
Nombre de messages : 886

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le concert ! [Aisling Hops & Gareth Ivanoé]

Message par Aisling Hops le Lun 6 Fév 2017 - 17:03

« - Nahum, je te laisse t’occuper du bateau qui nous emmènera.

- Bien, maître, répondit le garçon en redressant sa tête pour regarder le Prêtre.

- Et emmène donc la petite princesse avec toi, elle a besoin de changer d’air. Pour Nardacyon, je ne m’inquiète pas trop.

- Bien. »

Le garçon aux yeux violets quitta la pièce, laissant Sharnaak à ses occupations. Il traversa les différents couloirs et salles du Temple pour rejoindre la sortie qui faisait aussi office d’entrée. Dehors, il commençait à faire sombre étant donné que l’eau filtrait la plupart des rayons solaires. Le garçon leva les yeux en l’air et se demanda s’il n’était pas trop tard à la surface pour réserver un voyage. Mais lorsque Nahum tourna son regard sur le côté, il trouva la jeune fille, adossée contre un pilier, les cheveux cachant son visage. Faut dire que depuis leur retour du Cimetière des Âmes, ça n’allait pas fort. Il s’approcha de la jeune femme, posa sa main sur son épaule en lui lâchant un petit « hey » compatissant. Aisling tourna légèrement sa tête pour voir qui l’interpeller mais ne broncha pas. Même si elle voulait rester seule, elle s’était habituée à leur présence (ou harcèlement). N’ayant pas plus de répondant, Nahum lui expliqua alors ce que le Maître attendait d’eux, aussi il prit l’initiative de lui prendre la main pour se diriger vers la sortie d’Abyan…

Une fois dehors, à l’air libre, ils n’étaient pas si loin du port du Lac Lazuli. Tant mieux car c’était là leur destination. Aisling suivit le jeune homme toujours le visage caché par sa capuche. Puis elle leva les yeux vers le ciel qui devenait de plus en plus orange, signe que la fin de soirée approchait. Depuis son retour de l’Archipel, elle avait été suivie constamment par un Ptéra mais n’étant pas sa créature, elle n’avait pu le faire entrer à Abyan. Alors dès qu’elle sortait de la ville submergée, la bête s’empressait de voler au-dessus d’elle, terrorisant les gens… Mais étrangement, la créature ailée n’était pas là.

« Aisling, ne te perds pas.

- J’arrive ! »

Rapidement elle rejoignit le blond. Le port était très animé en cette soirée, il y avait beaucoup de murmures entre les marins comme les marchands récupérant leurs marchandises ou troquant de vieilleries pour des bijoux et objets rares. Un petit marché s’était formé apparemment... Aisling tentait de les écouter mais elle ne devait pas perdre Nahum de vue, sinon elle serait perdue. Quoique, elle pourrait se débrouiller hein, ce n’était plus une enfant. Mais c’était qu’il avançait vite ! Soudain, il s’arrêta si vite qu’elle faillit lui rentrer dedans.

« Attends moi ici, je reviens. »

Contrainte d’obéir, Aisling regarda alors Nahum se diriger vers un matelot qui semblait tout à fait normal. La rouquine savait pourquoi ils étaient là : il était grand temps de se rendre aux Vestiges d’Ebène et pour gagner du temps, ils allaient remonter la Rivière Sonata via un bateau. Malheureusement, personne ne voudra les déposer à même aux vestiges tout simplement parce qu’elles sont maudites. Ils allaient donc devoir faire une longue traversée à pieds… Tout en attendant, la gamine veilla à ne pas gêner les passants et il lui arrivait de tourner sur elle-même tellement il y avait du monde. Décidément, stationner en plein milieu, c’était pas très judicieux, est-ce que Nahum était aussi idiot que son frère ? Aisling se posta alors contre une cabane, là au moins elle ne gênerait pas.

Toujours en attendant, elle ne put s’empêcher d’écouter les conversations des alentours. Et puis, si c’était si secret que ça, les gens ne parleraient pas en public. Et toc. Regardant en face d’elle pour ne pas se faire repérer ou paraître désagréable envers le couple d’hommes, la gamine put entendre leur brève conversation : apparemment un Concert était en préparation, sur une plage non loin de là. Un certaine « Valine » était le centre de leur conversation.

« J’ai fini, viens on rentre. » répondit Nahum, prenant le chemin du retour. Après quelques mètres traversés parmi la foule, « Tu écoutes les conversations des autres, maintenant ? Tu sais que c’est impoli, demoiselle.

- Et alors ? Ils n’ont qu’à pas parler aussi fort ou en public.

- Tu marques un point. Mais fais attention, certaines personnes aiment répandre de fausses rumeurs pour tromper. Et d’autres n’hésitent pas à payer des petits moineaux pour écouter ce qu’on raconte et agir dans l’ombre pour mieux attaquer. Tu dois toujours faire attention autour de toi.

- Des petits moineaux ? Nahum… toi et ton frère, vous étiez… »

Le garçon s’arrêta, interrompant Aisling dans son hypothèse. Vu sa réaction, la gamine eut une nouvelle révélation sur leur passé mais surtout parce qu’elle vit un petit gamin quitter les lieux aussi précipitamment. On les avait donc bien écoutés... Soudain, une voix féminine s’éleva parmi la foule et une masse humaine semblait se rassemblait à un certain point du port. Intriguée, Aisling s’y approcha au grand désespoir du blond. Alors qu’il voulut lui attraper le bras pour la tirer de cette foule, Nahum la perdit. En effet, la gamine s’était faufilée parmi l’attroupement pour se retrouver devant, avec des enfants.

La jeune femme qui se trouvait au centre de cet amassement humain était d’une telle beauté qu’Aisling crut voir une sirène, comme dans les contes. Cette dernière invitait tout le monde à venir voir le Concert et n’hésita pas à faire monter l’envie en parlant d’une certaine « Reine de la scène ». Aisling était toute émerveillée qu’elle avait du mal à tenir en place. Plusieurs personnes questionnaires la belle femme concernant les conditions pour voir ce fameux concert et lorsque des bambins s’adressent à elle, Aisling comprit qu’il s’agissait de la fameuse Valine dont les deux hommes parlaient quelques minutes auparavant. Mais de quels Pokémon bleus parlaient-ils ?

Lorsque la foule se dispersa, Nahum attrapa le bras d’Aisling et vu son souffle saccadé en plus de son visage sévère, la gamine en conclut qu’il avait du batailler pour la rejoindre. En même temps, s’il découvrait sa tête, il paraîtrait plus sympatoche et abordable, et ainsi les gens auraient plus envie de faire causette avec lui ou l’aider.

« Viens, on rentre.

- Non. J’ai envie de voir ce Concert. Tu n’es pas obligé de rester, je peux me débrouiller toute seule. Vraiment. » insista-t-elle en voyant que son camarade allait répondre.

Le blond n’insista pas et lâcha son bras. Peut-être qu’en effet, il la couvait trop et que par conséquence, cela nuisait à sa progression personnelle. Car après tout, avant qu’elle ne les rencontre, elle voyageait seule et semblait bien se débrouiller. Se retrouvant seule, Aisling lâcha un soupire et porta son regard sur le ciel ; il ne faisait pas encore nuit et par conséquence, elle avait encore une voire deux bonnes heures devant elle avant que le fameux Concert ne commence !

L’Aliphyroise décida donc de quitter le port pour se rendre vers la fameuse plage. Elle constata qu’il y avait déjà du monde, beaucoup de familles venues sûrement des quatre tribus pour assister à ce spectacle qui visiblement, allait se passer sur le lac. La jeune fille scruta les alentours et remarque que des stands s’étaient formaient pour que les marchands vendent leurs spécialités. Cool étant donné qu’elle n’avait rien prévu pour le repas. Et comme elle était seul, elle n’allait pas se priver tiens !

Ayant fait ses achats, la rouquine partit s’installer dans un coin de la plage. Heureusement, elle avait toujours une serviette dans son sac qui allait lui servir pour s’assoir et comme le ciel était bien déjà, il risquait de faire plus froid, alors son châle acheté à Dyrinn allait servir ! Bien installée, Aisling commença son dîner un peu tôt mais elle était tellement impatiente que le Concert commence et pour rien au monde elle ne voudrait être gênée en mangeant. Ou que des enfants viennent crier à côté d’elle. Ça, elle en avait horreur alors normalement, elle s’était suffisamment approchée du bord de l’eau pour qu’elle soit tranquille là-dessus.

_________________

Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 105

Fiche de personnage
Points: 51
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le concert ! [Aisling Hops & Gareth Ivanoé]

Message par Gareth Ivanoé le Jeu 9 Fév 2017 - 21:13

Monté sur le continent flottant pour faire du tourisme et remplir ses obligations de Champion en capturant de nouvelles créatures à entraîner, Gareth s’en mettait plein les yeux. Il était passé par Dyrinn et la Canopée, puis la Rivière Sonata jusqu’au Lac Lazuli, et prévoyait bientôt d’aller voir Ayban et la Place d’Ivoire. Les tribus de Tenkei (ou Midgard, comme l’appelaient les locaux) semblaient plus rustiques que Terros, mais elles avaient beaucoup de charme, et une culture propre extrêmement développée. Le jeune homme profitait de ce “voyage d’affaire” autant que possible.

Avant de partir, le Terrosien s’était renseigné sur les points d’intérêt où s’arrêter. L’un des maîtres de la Terre de l’arène, qui retournait régulièrement vers le continent flottant (la rumeur disait qu’il y avait trouvé une petite amie), lui avait parlé des spectacles d’Otaria. Gareth, qui savait que les espèces insulaires étaient normalement complètement différentes des Pokémon érasiens, avait été surpris, jusqu’à ce que l’apprenti lui explique.

“Ce ne sont pas vraiment des Otaria. C’est leur espèce locale. Je ne me souviens plus du nom, mais ils y ressemblent un peu. En tout cas, c’est une merveille à voir et à entendre, mais pendant la Sublimation (c’est leur carnaval, plus ou moins…) la ville est trop bondée pour que ça soit agréable… Honnêtement, je vous conseille plutôt d’aller voir une répétition un peu avant ou un peu après. C’est moins sophistiqué, mais très beau malgré tout.”

Cela avait semblé intéressant, et c’était donc ce qu’il avait prévu de voir ce soir, puisqu’une telle séance d’entraînement était prévu pour les Otaria tenkeiens. Avec ses rudiments de la langue du pays, et l’aide de nombreux Pokémon psy servant officiellement de traducteurs (un service qu’Erasia devait penser à développer s’ils souhaitaient avoir plus de touristes, d’ailleurs), le Champion avait réussi à trouver le nom d’une éleveuse qui allait se donner en spectacle le soir même sur une petite plage. Gareth s’y rendit très tôt, laissant sortir ses Pokémon pour qu’ils puissent s’aérer et s’amuser au bord de l’eau, avant l’heure prévue.

Comme à leur habitude, Kungfouine et Laporeille ne purent pas passez plus de cinq minutes ensemble sans se chercher des poux, et commencer à se bagarrer. Le lagomorphe avait le sang chaud, et il adorait faire parler ses poings ; la fouine, elle, profitait de ces moments pour s’entraîner au combat. Ils étaient plus rivaux qu’ennemis, mais la situation dégénérait parfois, donc le dresseur professionnel s’assurait de toujours veiller au grain. En plus, depuis qu’ils étaient arrivés à Tenkei, terre de naissance de la combattante, elle semblait plus animée. Peut-être qu’elle reconnaissait des choses, ou bien peut-être qu’elle ne voulait pas se laisser marcher dessus par un Pokémon érasien alors qu’elle jouait à domicile !

De leur côté, sa Mysdibule et son Etourmi étaient bien plus calmes… L’oiseau s’était perché sur la corne de la créature d’acier, laquelle marchait à côté de son dresseur, au même rythme que celui-ci. Elle observait le soleil qui se couchait sur le lac. Grâce à un jeu de reflets, on devinait presque les bulles de la cité de l’Eau, au fond. Le Terrosien se frotta les épaules, l’air se rafraichissait sérieusement. Il avait prévu de quoi se couvrir et de quoi garder ses Pokémon au chaud, heureusement. D’ailleurs, il vérifia que les deux furies étaient encore en vue, et s’inquiéta de remarquer qu’ils s’étaient beaucoup rapprochés d’une autre spectatrice, dans leur course. Le Champion les rejoignit à grands pas avant qu’ils ne la bousculent ou ne lui jettent du sable dessus.

“Hep vous deux ! Ca suffit les bêtises !”

Les Pokémon arrêtèrent de se lancer des coups, mais Laporeille trébucha et tomba aux pieds de la jeune femme. Gareth souffla, excédé, et tendit la main au lapin pour l’aider à se relever, puis s’avança vers la demoiselle qui n’avait rien demandé.

“Je suis désolé, j’espère que mon Pokémon ne vous a pas dérangée…”

Ah mince, elle ne parle probablement pas érasien, réalisa l’homme en grimaçant, tandis qu’il réfléchissait aux mots pour dire sa phrase dans la langue de l’île.

“Lo siento… uuuh… mi Pokémon… uh, como esta ?”

Il avait un sacré accent, et les mots étaient complètement hâchés puisqu’il n’arrivait pas à les prononcer correctement. Il espérait néanmoins que le langage du corps était suffisamment clair pour montrer qu’il regrettait les actions de son Laporeille. Tandis qu’il baragouinait, Mysdibule l’avait rejoint, et elle tira sur ses vêtements pour attirer son attention : devant eux, le soleil était vraiment très bas, le ciel s’était assombri et la Lune montait ; le spectacle allait probablement commencer bientôt. D’ailleurs, la place se remplissait, il était temps de trouver une place. Gareth s’assit par terre, à environ un mètre et demi de la jeune femme, pas trop près pour ne pas faire bizarre, et pas trop loin parce qu’il avait un peu la flemme de chercher ailleurs. De toute façon, il allait bientôt faire nuit et le spectacle ne tarderait pas, donc elle aurait tout loisir de l’ignorer.


[Ca va être bien, j'en doute pas du tout o/]

_________________

Thème de Gareth

En cours :
1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Supervisable

Gareth Ivanoé
Informations
Nombre de messages : 101

Fiche de personnage
Points: 158
Âge du personnage: 32 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le concert ! [Aisling Hops & Gareth Ivanoé]

Message par PNJ le Lun 13 Fév 2017 - 1:58

Il était très facile de trouver l’endroit donné pour le concert. Il ne fallait que longer la plage pour tomber sur un petit paradis décoré de guirlandes, de fleurs, de coquillage et de lanternes où s’échappaient des lumières colorées. Des bancs avaient été installés non loin des pavillons. L’endroit avait été aménagé pour accueillir une bonne centaine de personnes, des kiosques divers avaient été installés pour ravitailler en nourriture, boissons ou même en souvenirs les passants qui en avaient envie.

La plage s’était rapidement remplie de la populace locale et externe. Plusieurs ethnies se côtoyaient en ce jour spécial et apprécié. Plusieurs enfants jouaient gaiment, courant librement sous le regard des parents. Cependant, pour que la foule ne s’ennuie pas en attendant le spectacle, il y avait des jongleurs et des troubadours qui étaient présents pour alimenter l’amusement et l’intérêt de la foule. Une musique d’ambiance avait été mise en place par les mêmes musiciens de l’après-midi, invitant les gens à se dégourdirent un peu les jambes dans des danses connues de tout Tenkei. Les enfants étaient rapidement pris en charge par des animateurs qui les guidèrent au travers la foule dans diverses petites activités qui les tenaient occupées le temps des préparations.

Dans l'eau, à quelques mètres de la plage, les préparatifs de la scène étaient en cours. La scène ressemblait à une large plateforme en bois flottante. Des décorations de fleurs, de roches colorées et de coquillage entouraient la scène. De statues à l'effigie de plusieurs créatures marines, qui venait d'une même famille donnait l'impression de soutenir la scène et de jouer autour. Certaines effigies, les plus jeunes, soutenaient sur le nez des sphères de verre aux couleurs différentes. Chacune des sphères captait les rayons de la lune, jetant un rayon lumineux dans l'eau pour illuminer l'eau qui entourait la plateforme. Sous les cercles colorés, il commençait à avoir une certaine agitation, de petites bulles d'air venaient fendre la surface de l'eau et à des intervalles réguliers il y avait de plus grosses bulles qui perçaient la surface pour flotter dans les airs et éclater en plusieurs petites bulles qui continuaient vers le ciel.

Quand enfin la lune se retrouva à son zénith, des silhouettes aux formes féminines apparurent sur la plateforme. Valine était toujours habillée de ses accoutrements de l'après-midi et les deux autres personnes qui étaient avec elle revêtait un habit similaire, mais différent. Les deux jumelles avaient un large sourire en tenant la pose autour de Valine. Au même moment, des silhouettes sortirent de l'eau sur la plage devant la scène. Six d'entre elles étaient humains et chacune d'entre elles étaient accompagnées par un Pokémon peu connu. Leurs corps ressemblaient effectivement aux Otaria. À la différence de la couleur bleutée du corps de ces créatures. Il avait un nez allongé blanchâtre au bout rose. Un collier de fourrure épaisse qui ressemblait à un large froufrou bleu pâle qui leur donnait une allure amicale.

Dans la meilleure des synchronisations, les six Otaquin se soulevèrent sur leur les et frappèrent dans leurs palmes bleutées. Les humaines qui étaient présentes avaient fait de même, donnant le rythme à la musique qui s'activa sur un tout autre ton. Les jongleurs et les troubadours, avaient entre-temps bougé, pour re-diriger l'attention de la foule vers la scène. Quand toute l'attention leur fut offerte, la voix de Valine s'éleva :

‘' Bienvenue à vous tous et je suis bien heureuse de vous voir en si grand nombre. J'espère que nos jongleurs et troubadours vous ont bien tenus occupés. Il ne faut surtout pas oublier de remercier les marchands qui se sont installés pour vous servir de leur mieux. Nous allons maintenant commencer, j'espère que vous passerez un magnifique moment avec-nous ! Accueillez bien fort notre troupe ! ‘'

La foule s'exclama et les Otaquin répondirent immédiatement en envoyant une volée de bulle qui éclata joliment. Les demoiselles et damoiseaux qui accompagnaient les Otaquin se mirent à leur les en mouvements. Ils tirèrent de leurs dos des voiles colorés attachés par un bout par une tige de bois. Ils se mirent à danser derrière les Otaquin offrant un voile coloré aux bulles d'eau. Sous les rayons de la lune, les voiles semblaient presque illuminés. Les jongleurs qui étaient dans la foule plutôt vinrent ce poster de chaque côté de la ligne d'Otaquin et des danseurs du ventre. Ils commencèrent à lancer des balles qui quand elles rentraient en contact avec les bulles d'eau des Otaquin, elles s'illuminaient dans différentes couleurs.

Puis lentement, les voix des jumelles s'élevèrent dans l'air, suivies par celle de Valine. Tout en chantant, ils entamèrent une chorégraphie fluide qui semblait montrer les mouvements des vagues. Les Otaquin semblèrent s'enthousiasmer aux sons des voix et entamèrent une série d'acrobaties, rendant la foule encore plus enthousiasme.

_________________

PNJ
Informations
Nombre de messages : 886

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le concert ! [Aisling Hops & Gareth Ivanoé]

Message par Aisling Hops le Ven 17 Fév 2017 - 16:30

Seule, Aisling patienta que le spectacle commence. Elle dégusta sa friandise de la soirée se demandant alors ce qu’elle pourrait bien voir. Mais elle repensait aussi au visage inquiet de Nahum quand elle lui avait demandé de la laisser seule… Mordant une bouchée dans sa galette encore fumante, elle se demanda alors pourquoi, là tout d’un coup, ils s’occupaient gentiment d’elle. Enfin, faut voir comment au début ils l’avaient abordée ! C’était sûrement dû au fait qu’elle avait lu le parchemin mais elle pouvait tout aussi bien écrire ce qu’elle se souvenait et les laisser se débrouiller tout seuls… Tout en réfléchissant, elle ne remarqua pas que ses lèvres touchaient encore la galette et soudain, elle se mit à crier parce qu’elle s’était brûlée la lèvre supérieure. Quelle idiote ! Des regards se tournèrent dans sa direction et honteuse, elle s’excusa. Oh là, si elle commençait comme ça, ils ne l’accepteront pas lors de la représentation !

En silence et dans son coin, Aisling termina son repas. La représentation n’ayant pas encore commencé et étant donné qu’il y avait encore les stands et quelques troubadours pour occuper les spectateurs, son cri de surprise et de douleur s’était rapidement estompé avec le bruit alentour. Ainsi, assise sur sa serviette, la rouquine attendit patiemment que le bal commence. Pour le moment, le soleil venait à peine de se cacher derrière les montagnes Aliphyroises et vu l’ambiance festive, il serait difficile de faire taire toute cette foule. Soudain, de l’agitation arriva non loin de la gamine qui tourna sa tête pour y apercevoir deux petites créatures se chamaillant. Elle reconnut une Kungfouine et une Laporeille. C’est alors qu’une voix masculine s’éleva, poursuivant les deux petites canailles. Aisling ne comprit pas le message quand le bel homme se mit à lui parler.

Enfin cela ne lui fit pas tilt dans sa tête toute de suite. Mais… c’était un Erasien ?! Un Erasien était présent !!! En même temps, ce spectacle avait du faire le tour de Midgard mais aussi d’Erasia ! Les yeux d’Aisling se mirent à briller. Non seulement il était bel homme mais étrangement, il dégageait quelque chose d’agréable. Malgré sa carrure, on ne ressentait aucune menace émanant de sa personne (en même temps, il ne devait pas avoir peur de bouboule). Voyant qu’il avait compris qu’Aisling était Midgardienne, il se mit à parler dans sa langue natale mais avec difficulté. Mais c’était étonnamment mignon venant de lui.

« No… es… Grave… » répondit-elle dans sa langue natale, lentement avec des gestes pour se faire comprendre.

Sérieux, elle avait un Erasien devant elle, et non, la peur la terrorisait tellement qu’elle n’arrivait pas à trouver les mots en erasien ! En même temps, de quelle nationalité était-il ? Car bon, elle connaissait qu’un peu le Mizuhanais, le Terrosien vaguement… Il serait peut-être temps de capturer une créature psychi-… Mais quelle idiote ! KIRCHEIS voyons ! Elle fit un rapidement signe au jeune homme de patienter quelques secondes pour en sortir une noigrume. Sans la lancer Aisling invoqua son Zarbi en forme de poisson. La créature psychique cligna plusieurs fois des yeux, signe qu’on venait de le déranger dans son sommeil. Cependant à la vue de belles femmes non loin de là, il « s’éveilla » mais sa dresseuse l’attrapa fermement pour le coller contre lui, sachant pertinemment ce qu’il allait faire.

« Reste ici, pervers. Tu vas me servir de traducteur, fais ton boulot. » Contraint, le Zarbi se mit à émettre des ondes pour que les deux jeunes gens puissent enfin se comprendre. « Voilà. Donc oui je disais que ce n’était pas grave, vos compagnons ne m’ont pas du tout dérangée. Ah… On dirait que ça va bientôt commencer… » termina-t-elle, portant son attention vers le lac, découvrant alors la scène fleurie.

Plusieurs personnes s’installèrent autour d’eux, laissant maintenant peu de choix dans les places. Cependant, le bel homme s’assit non loin de la rouquine, trouvant une place qui semblait le sied. Tandis que les stands commencèrent à fermer pour faire le moins de bruits possibles et éviter de diffuser de la lumière qui pourraient gêner le spectacle, l’orchestre et quelques organisateurs firent en sorte que la foule soit concentrée sur la plateforme flottant sur l’eau. Rapidement, le silence s’installa et deux formes humaines prirent place dessus, de chaque côté d’une très belle femme dont Aisling reconnu la fameuse Valine.

Emerveillée par ce début de prestation, la rouquine serra Kircheis contre elle. Non seulement sous l’émotion mais parce que cet idiot pourrait léviter vers les jeunes femmes et tout faire foirer… Elle aurait aimé s’y approcher plus mais elle pourrait faire peur aux otaries bleues et faire annuler le spectacle. Quoique, elle était suffisamment bien positionnée pour ne rien rater ! Valine, cheffe de la soirée, invita alors aux spectateurs d’accueillir les vedettes et artistes de la soirée. Sans hésitation, Aisling applaudit tout en gardant Kircheis collé contre sa poitrine.

Fort heureusement, il faisait agréablement bon en ce début de nuit et aucun nuage à l’horizon, si bien qu’il était facile d’observer les performances des artistes aquatiques mais aussi la nuée de bulles qu’ils crachaient. Doucement, la rouquine cessa d’applaudir mais ne manqua aucun mouvement des Otaquin. Ces créatures étaient si gracieuses et tellement mignonnes que ce serait dommage d’en louper une miette. Mais l’espace d’une fraction de seconde, elle se tourna vers l’homme qui s’était installé non loin d’elle. Il avait fière allure et dégageait une certaine prestance, était-ce quelqu’un de connu en Erasia ? Cependant, les voix des deux jumelles ainsi que Valine lui suggérèrent de laisser cet inconnu de côté et de profiter du spectacle, du début à la fin…  

_________________

Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 105

Fiche de personnage
Points: 51
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le concert ! [Aisling Hops & Gareth Ivanoé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum