[ Clos ] Soirée spéciale [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Soirée spéciale [Solo]

Message par Yuu le Mer 17 Mai 2017 - 21:23

« Tu es sûre que tu veux m’accompagner Yuu ? J’ai peur que ça ne t’intéresse pas vraiment…
-Oui. Ce n’est pas pour moi que j’y vais mais pour eux.
-COUPE COUPENOTTE !!! »


Une volée de bulles répondit à ce petit cri plein d’impatience.

« Oui, oui, Croche, on y va ! »


Même si elle restait silencieuse, Luppy était au moins aussi excitée que son petit camarade.

Tout avait commencé deux jours plus tôt, alors que la mère de la jeune aveugle lui avait fait part de son intention d’aller voir un spectacle de magie. A l’origine, il s’agissait d’une simple mention, histoire que Yuu ne s’inquiète pas de son absence. Mais Croche, fidèle à lui-même, s’était montré très curieux au sujet du mot « magie ». Ou en tout cas, c’était ainsi que sa dresseuse avait interprété ses grognements interrogatifs.

Comme elle avait assisté à des spectacles similaires lorsqu’elle était plus jeune, Yuu lui avait expliqué rapidement en quoi consistait la chose. Bien entendu, le petit dragon curieux s’était montré très intéressé et avait insisté pour qu’ils s’y rendent. Et bien entendu, il avait entraîné Luppy dans son jeu.

Yuu avait hésité. Etant aveugle et sans mauvais jeu de mots, elle ne voyait aucun intérêt à assister à un tel spectacle, et sa mère venait de le lui rappeler. Mel voulait sans doute éviter à sa fille adoptive une déception. Mais Yuu n’était plus une gamine. Elle avait fait face à bien pire. En revanche, en tant que dresseuse, elle tenait à faire plaisir à ses Pokémon.

Finalement, elle se rendit au spectacle dans une petite salle d’Arkhan en compagnie de sa mère. La soirée ne fut pas très différente des autres pour elle : elle avait devant les yeux cette couleur indéfinissable, ni noir, ni blanc, ni gris, ni rouge, ni bleus. Elle sentait l’enthousiasme de ses voisins et de ses Pokémon suscité par les tours montrés sur scène, mais elle n’y prêtait pas attention.

Parfois, le public applaudissait un numéro particulièrement audacieux. Dans ces moments-là, elle sentait que Croche lui prenait la main. Il souhaitait qu’elle voie quelque chose. Puis il se rappelait que sa dresseuse était aveugle et il reposait la main avant de la tapoter gentiment. Yuu lui faisait alors quelques caresses pour lui montrer qu’elle ne lui en voulait pas. Elle avait l’habitude…

Son seul amusement de la soirée pour elle était de tenter d’anticiper les applaudissements du public. Elle était aveugle, mais sa maîtrise du sang lui permettait de décerner les déplacements du magicien qui évoluait sur scène mieux que la plupart des spectateurs. Ainsi, lorsqu’elle le sentait s’éloigner, elle se doutait qu’il disparaissait et lorsqu’il revenait, il était rare que le public ne s’enthousiasme pas.

Mais ce petit jeu était plus un moyen de tuer le temps qu’autre chose. Seule la joie qu’elle sentait chez ses Pokémon lui faisait vraiment plaisir et justifiait sa présence ici. A vrai dire, elle aurait pu laisser Mel les amener et prendre soin d’eux mais elle n’aurait pas pu supporter de passer la soirée toute seule. En l’absence de Yin et d’Aquino, elle ne tenait pas à se séparer de ses deux Pokémon restants.

Enfin le spectacle se termina. Mais Croche décida qu’il n’était pas encore l’heure de rentrer, puisqu’il échappa une fois de plus à la vigilance de sa dresseuse et courut en direction de la scène. Apparemment, il aurait souhaité que le numéro continue…

Les spectateurs qui se dirigeaient vers la sortie poussèrent quelques cris de protestation sur le passage du dragon, mais ce dernier était suffisamment petit et agile pour se faufiler sous leurs jambes. En revanche, ce ne fut pas le cas de Yuu et de Mel qui durent attendre que la foule sorte avant d’aller récupérer le fuyard.

Une fois sur scène, Yuu récupéra son dragon qui était en grande conversation avec une petite Psistigri. Rien d’étonnant pour la jeune fille, qui avait senti la présence de la chatte. Cette dernière avait passé une bonne partie du spectacle sur la tête de son dresseur.

« Désolée pour le dérangement…
-Ce n’est rien, ce n’est rien… Au contraire, il est toujours bon d’avoir les retours du public… Même si je n’ai pas tout compris de ce qu’a dit votre Pokémon… Mais apparemment, il a été plutôt impressionné !
-Oui, c’était son premier spectacle… J’aimerais pouvoir vous complimenter moi aussi, mais comme vous pouvez le voir, je suis aveugle et je n’ai pas suivi grand-chose.
-Oh. Soit… Puis-je savoir pourquoi vous êtes venue si ce n’est pas indiscret ?
-J’ai accompagné mes Pokémon ainsi que ma mère, qui m’attend dehors. C’était eux qui voulaient voir votre spectacle.
-Je vois… Donc vous n’avez pas pu voir ce que j’ai fait… Puis-je vous demander si vous avez un avis sur ce que vous avez ressenti dans ce cas ?
-Je n’ai rien ressenti de vous directement, à part vos déplacements en utilisant ma maîtrise du sang. Mais mes voisins de rangée avaient l’air d’apprécier.
-La maîtrise du sang ? Intéressant… Vous a-t-elle permis de comprendre certains de mes tours ?
-Certains, oui. Mais pas tous. Quand je sentais votre fluide vital en dessous du niveau du sol, il était évident pour moi que vous utilisiez une trappe pour disparaître. Mais tous ces artifices n’ont pas vraiment d’effet sur moi. Je ne vois pas vos tours, je ne peux donc pas voir vos illusions qui défient la logique et je ne me pose pas de questions.
-Bien sûr bien sûr… »


L’homme avait dit ça d’un ton pensif, comme s’il réfléchissait intensément à un moyen de contourner cet obstacle. C’est alors que Yuu sentit une alerte de son instinct draconique. Quelqu’un avait pénétré son esprit !

« Salut ! Lança alors une voix guillerette. Alors comme ça t’y vois rien ? C’pas cool ça ! Mais bon, je vais arranger ça ! Alors ça c’est moi ! »

Et Yuu reçut une image directement dans son cerveau. Une image… D’une Ectoplasma qui affichait un immense sourire !

« Je m’appelle Jester, se présenta le spectre, et je suis un des Pokémon de ce monsieur-là, qui se fait appeler Ombre ! »

Un spectre ? Pas étonnant que la maîtrise du sang ne l’ait pas détecté : les spectres n’en avaient pas… Interdite, Yuu ne savait pas vraiment réagir face à cette intruse qui ne semblait pas hostile mais tout de même bien envahissante !

« Et ça c’est mon dresseur ! »

Une autre image apparut.

« Et ça c’est nous au bord du lac d’Arkhan avec toute l »équipe ! Alors le Grodrive s’appelle Fiesta… »

Une autre image apparut. Ces flashs étaient assez déstabilisants pour Yuu qui avait perdu l’habitude de les percevoir… Mais bien vite une autre image chassa la précédente :

« Et ça c’est mon dresseur après une soirée bien arrosée… Là c’est la fois où j’ai fait rentrer un Chenipan dans son caleçon. C’était rigolo ! »

Les autres spectres se joignirent bientôt à la joyeuse présentation générale, et leur dresseur finit même par intervenir :

« Jester, j’aimerais que tu ne dévoiles pas ma vie privée à la première personne venue… Et laisse-la donc un peu respirer !
-Mais c’est juste pour l’amuser un peu ! Et puis t’as pas compris ! Grâce à moi, t’as une touche ! Faut bien que je m’en mêle puisque t’es incapable de trouver une fille tout seul ! »


C’en fut trop pour Yuu. La jeune fille éclata de rire à l’intérieure de sa tête. De l’extérieur, rien n’était perceptible, mais tous les fantômes dans son cerveau purent assister à son moment de joie !

« Ah tu vois ! Continua Jester. Quand je te disais qu’elle était intéressée ! Oh, j’ai une idée ! Pourquoi tu lui apprendrais pas la magie hein ? »

Le magicien se contenta de soupirer avant de se retirer de son esprit. Les spectres firent de même, permettant enfin à la jeune fille de s’exprimer :

« Merci pour votre proposition, mais j’ai trop à faire en ce moment.
-Oh vous savez, ce n’était qu’une proposition de Jester… Ceci dit, j’ai senti en vous un certain lien avec vos Pokémon… Vous êtes lieuse, n’est-ce pas ? Vous pourriez faire beaucoup de choses avec ce don, et votre cécité ne serait pas un problème.
-Dois-je comprendre que la proposition était sérieuse ?
-Celle de devenir mon apprentie, peut-être bien. Je dois vous avouer qu’avant de vous rencontrer, je n’avais jamais pensé aux gens dans votre cas, qui ne peuvent pas VOIR mes tours. Mais la magie ne repose pas que sur la vue, et si vous acceptiez de rester quelques temps avec nous, nous pourrions concevoir ensemble de nouveaux tours. Quant à sortir avec moi… Disons que Jester est un peu trop obsédée par l’idée de me trouver quelqu’un !
-Même pas vrai, d’abord ! Obsédé toi-même ! »
Rétorqua la fantôme d’un air faussement outré.

« J’apprécie votre proposition à sa juste valeur, mais comme je vous l’ai dit, je suis trop occupée en ce moment. »

Apprendre la magie ? A quoi bon ? Et si l’homme semblait sympathique, Yuu n’avait que son instinct pour le lui affirmer ! Et même dans le cas où il le serait effectivement, mieux fallait ne pas l’exposer aux dangers qui la guettaient.

Elle prit donc congé du mystérieux Ombre, qui lui posa une dernière question avant son départ :

« C’est un plaisir d’avoir échangé avec vous, mademoiselle… ?
-Yuu. Yuu Belister. Au revoir ».


Elle laissa ensuite ses Pokémon saluer à leur tour puis rejoignit ensuite sa mère à l’extérieur. Cette dernière lui posa quelques questions au sujet du magicien avant qu’elle ne reparte. Finalement, la soirée avait été plutôt agréable. Pourtant, sur le chemin du retour, alors qu’elles étaient presque arrivées, son instinct draconique se manifesta comme il l’avait fait un peu plus tôt. Mais cette fois-ci, Jester n’était pas dans son esprit, elle en était certaine.

Mais une présence se manifesta soudain derrière elle. Une présence que sa maîtrise n’avait pas sentie. Une présence… Qui sortait du sol.

« Désolé de vous avoir suivi comme ça, mais il fallait que je vous parle…
-Oui, il a une déclaration à vous faire ! »


Yuu se retourna vers lui. Même si son visage ne le montrait pas, elle « tait très soupçonneuse. Et la sailli de Jester ne suffit pas à l’attendrir cette fois-ci. Quant à Mel, elle regardait l’homme, d’un air perplexe.

« Je sais que mon apparition est assez étrange, aussi j’irai droit au but. Vous m’avez donné votre nom tout à l’heure, mais je ne vous ai pas donné le mien. Ombre n’est qu’un pseudonyme, bien sûr. Moi aussi je suis un Belister. Tout comme vous. Je suis Silver Belister. »

Ce mot fit l’effet d’une bombe dans le cerveau de la jeune fille. Cet homme n’était pas son frère, elle en était certaine. Trop jeune, voix trop chantante et en plus de cela, elle était certaine qu’il était maître de l’air, et non du feu… Alors comment était-ce possible ? Disait-il la vérité ? S’agissait-il d’un piège ? d’un truc pour la faire réagir ?

« Je perçois votre trouble… Pourrions-nous continuer cette conversation à l’intérieur ? La famille est un sujet assez sensible chez vous, pas vrai ? Vous connaissez d’autres Silver Belister que moi, c’est ça ? Votre frère peut-être ? Ou un cousin ? Et peut-être aussi dans la génération précédant la vôtre ? L’histoire familiale est compliquée et liée à des gens pas forcément très recommandables, mais ce prénom est très porté dans cette famille… Et je peux vous expliquer pourquoi. J’imagine que vous ne le savez pas sinon vous n’auriez pas été aussi étonnée. Et votre souci actuel montre que vous avez probablement fait quelques mauvaises rencontres… Vous savez de qui il s’agissait ? »

L’homme s’amusait à lire en elle comme dans un livre ouvert ! Non, il ne s’amusait pas. Il cherchait à la convaincre de son identité. Mais il n’avait aucune preuve sérieuse qu’il était bien celui qu’il prétendait être. Yuu ne répondait pas. C’est alors que Mel posa une main sur l’épaule de sa fille. Par ce geste, elle lui signifiait qu’elle n’était pas seule. C’était vrai…

Finalement, Yuu se décida à lâcher le nom qui errait sur ses lèvres. Une réponse de sa part ne prouverait rien : il pouvait très bien connaître le nom de son agresseur pour faire partie de leur groupe !

« Greystone… Mais il a dit qu’il agissait sur les ordres d’une autre personne… Une femme, je crois…
-Layla. Elle est la tête pensante de leur petit groupe. Mais vous vous demandez encore si je n’invente pas tout, n’est-ce pas ?
-Mon frère.
-Pardon ? De quoi parlez-vous ?
-C’est mon frère qui se nomme « Sylver » dans ma famille. Comme vous. Vous savez déguiser votre voix j’imagine, mais je pense que votre étonnement était sincère. Vous ne le connaissez pas mais eux le connaissent. Greystone me l’a dit. Donc vous n’êtes apparemment pas avec eux. Mais vous les connaissez. Parce que vous avez enquêtez sur eux puisqu’ils vous menacent, j’imagine. Donc votre histoire est plausible. Mais pas forcément vraie…
-Oui… Et je peux vous expliquer qui ils sont et pourquoi ils vous pourchassent si vous me laissez entrer. Puis-je ? »


Yuu se retourna vers sa mère, qui approuva. Quelques instants plus tard, les deux femmes étaient attablées avec leur étrange invité. Après quelques secondes de silence, ce dernier commença son récit avec une certaine gravité:

« L’histoire des Belister est une histoire sanglante à cause de la soif de vengeance d’un homme. Un homme cruel né il y a plusieurs siècles qui se nomme Talysman… »

_________________
avatar
Yuu
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: ? (15 ans en apparence)
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum