[7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par PNJ le Mar 15 Aoû 2017 - 22:44

Dégoulinante de sueur sous son chapeau, Maya s’essuya le front sans lever les yeux du carnet sur lequel elle était en train de croquer les petits Pokémon de la ferme du Soleil. Elle avait déjà l’air absent en temps normal, mais ainsi concentrée sur son dessin, elle paraissait presque être dans un autre monde. Pourtant, elle restait alerte, et levait la tête au moindre voyageur qui faisait mine de s’approcher. Après tout, elle avait un business à faire tourner, maintenant ! L’art, c’était chouette, mais ça ne remplissait pas toujours la bourse.

Bon sang… Qu’est-ce qu’il faisait chaud ! Généralement, le beau temps et la chaleur aidaient la jeune femme à faire tourner son petit commerce de fortune, puisque ses assistants travaillaient mieux dans ces conditions… Mais là, elle se demandait si ça n’était pas un peu trop ! Si sa bande d’ouvrières n’étaient plus capables de faire le boulot, Maya allait devoir trouver un plan de secours pour pouvoir continuer à être logée à la ferme. Elle avait beau avoir l’air débraillée, elle préférait payer pour dormir dans un lit que squatter une grange puante et encombrée de bestioles… Mais déjà, des clients… euh, des voyageurs arrivaient. Maya se redressa et sortit son sourire commercial - qui rendait un peu curieusement avec son air de hippie et ses yeux dans le vide.

“Namaste ! salua-t-elle avec un grand geste du bras. Bienvenue à la ferme du Soleil, havre de paix et de calme où vous pourrez vous reposer et vous ressourcer après votre traversée des Steppes.”

Oula… Ca faisait beaucoup de mots d’un coup. Mais les gens qui s’occupaient de la ferme (et qui s’y connaissaient mieux qu’elle pour vendre des trucs) lui avaient assuré que ça permettrait d’attirer les acheteurs potentiels. Elle les croyait sur parole. Bien, maintenant, les choses sérieuses commençaient.

“D’ailleurs, proposa-t-elle comme de par hasard, je vous propose de goûter nos spécialités locales pour vous détendre un peu. C’est ma recette personnelle, vous verrez c’est un truc super. La première est gratuite, ne vous faites pas de souci.”

Mais oui, pas de souci, peace quoi. On n’était pas là pour se prendre la tête avec des histoires d’argent. Bon, par contre, le produit était légèrement addictif, donc s’ils en revoulaient, ils pourraient toujours payer un peu. Maya tendit la pâtisserie au voyageur et fit un V avec ses doigts pour tenter de pousser le client à la consommation, et puis aussi parce que c’était son état d’esprit de base. Elle perdit alors son sourire commercial pour un autre, plus rêveur, alors qu’un Granivol passait au dessus d’eux et qu’elle le suivait du regard comme si elle avait oublié qu’il y avait quelqu’un devant elle (ce qui était le cas).

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par Serafeim le Mer 16 Aoû 2017 - 18:32

« Bordel ! Naboris aux pieds ! »

La chenille de feu se faufila entre les quelques passants déambulant dans la rue. Son jeune maître avait beau faire le geste de la main de revenir auprès de lui, cela n’avait guère son effet. Et tandis que ce dernier peinait à se faire obéir, ses camarades, assis sur un muret le regardèrent en rigolant.

« Hé Seraf’ ! C’est pas une fille aussi !

- Peut-être que si tu te montres aussi attentionné qu’avec elles, il t’écoutera ! »

Et s’ensuit des rires. Le blond leur répondit par un regard noir avant de quitter le terrain d’entraînement, à la poursuite de son Pokémon. Jusqu’à présent, Serafeim n’avait jamais eu de soucis avec lui alors pourquoi aujourd’hui, il décidait d’en faire qu’à sa tête ?! Il tenta de se frayer un chemin, essayant le moins possible de bousculer les passants mais ce n’était pas impossible. De plus, sa chenille prenait des passables très étroits et par conséquence, son maître devait faire un détour ou bien escalader les obstacles pour ne pas le perdre. Par chance, Serafeim connaissait bien la ville due à ses nombreuses interventions pour débusquer des voleurs ou d’autres malfrats mais visiblement, pour ce qui était de récupérer Naboris, c’était une autre affaire…

« Enfin… tu… t’arrêtes ! »

Essoufflé, Serafeim s’octroya quelques secondes de répit, observant sa bestiole qui s’était subitement arrêtée devant une immense porte. Profitant de son immobilité soudaine, le Torcanien s’approcha doucement sur la pointe des pieds mais lorsqu’il s’apprêta à chopper sa chenille de feu, il entendit de méchants bruits et la terre se mit soudainement à trembler. Derrière l’immense porte, on pouvait entendre des cris d’humains mais aussi d’un Bruyverne et ça ne sentait pas bon. Voulant déguerpir le plus rapidement d’ici, Serafeim attrapa Naboris de sa main droite mais lorsqu’il se redressa, la porte s’ouvrit violemment devant lui et l’immense dragon déploya ses ailes. Il vit des hommes tenter de calmer la bête avec des lassos mais c’était en vain puisque le Pokémon ailé était plus puissant qu’eux. Ayant plus de place pour se mouvoir, il les balaya de plusieurs coups d’ailes avant de prendre la fuite en courant.

Se trouvant dans sa course, Serafeim se déporta mais malheureusement, une des cordes s’enroula autour d’un pied du guerrier. Il n’eut pas le temps de la couper avec son couteau qu’il se retrouva dans les airs, pour son plus grand malheur. Impuissants, les hommes responsables de ce désagrément regardèrent leur Pokémon quitter le puits de lave…

Le Bruyverne s’envola de plus en plus vers la sortie des airs, battant des ailes énergiquement. Ne voulant se retrouver écrabouiller due à la hauteur ou bien complètement carbonisé s’il venait à tomber dans la lave, le Trocanien puisa dans ses forces pour se redresser et se hisser sur le dos de la bête, histoire d’être dans une meilleure position. Il remarqua alors que la créature ailée avait des rênes et une scelle ; c’était donc une monture mais vu son comportement, les gars d’en bas étaient en train de la former et avaient lamentablement échoué... Serafeim avait beau tirer dessus pour se faire obéir, c’était peine perdue… Tiens, cela lui rappelait quelqu’un… Il posa un regard vers Naboris qui s’était réfugié sur son épaule.

Etant donné que le Bruyverne refusait de se poser sur la terre ferme, même une fois sorti de la cité de feu, Serafeim n’eut d’autre choix que de se laisser aller. À plusieurs reprises il avait essayé de se faire obéir mais sa pseudo monture s’était montrée ferme : ce petit humain n’avait aucun droit sur elle. Et étant donné que le guerrier refusait de mourir jeune, il accepta. De toute façon, elle finirait bien son envol quelque part… Fatigué de toute cette agitation soudaine, Serafeim piqua du nez. Pour éviter une chute mortelle, il avait noué la corde autour de sa taille et à la scelle, mais était-ce là une bonne idée ?

Cependant, il sentit son corps partir vers l’avant et aussitôt il se réveilla pour constater que le Bruyverne piquait vers le bas ! Sérieusement ?! Il récupéra les rênes et tira de toutes ses forces dessus mais impossible de faire redresser la bête. Ils traversèrent plusieurs couches nuageuses et à chaque fois, le guerrier crut que c’était la fin pour eux ! Mais lorsqu’ils en traversèrent un énième, un vaste monde se dévoila devant eux. Le monde d’en dessus, Erasia. Serafeim en avait déjà entendu parler mais il n’avait jamais imaginé ceci… C’était tellement immense !
L’émerveillement se termina quand le dragon hurla pour prendre de la vitesse. Devenue incontrôlable, la bête déchira nuages sur nuages, visant sûrement un point particulier. Malheureusement, un vent violent la coupa net et elle perdit le contrôle de soi pour s’écraser sur la terre ferme. Serafeim fut projeté sur plusieurs mètres, Naboris faisant plusieurs roulés sur lui-même.

Inconscient et le corps gisant dans les Steppes Embrasées de ce nouveau continent, Serafeim ne se réveilla pas, malgré les pleurs de son Pokémon. La petite boule de poils s’était rapprochée de son maitre, grelotant car la nuit n’allait pas tarder à tomber. Soudain, un Canino s’approcha du corps et le renifla dans un premier temps avant de planter ses crocs dans le bras de l’humain. Cette attaque fit réagir Serafeim qui donna un violent coup de poing dans le flanc du canidé qui s’enfuit la queue entre les jambes.

« Et puis quoi encore… J’suis pas encore mort ! Crétin !! »

Le Torcanien se redressa et se fit une petite inspection pour savoir s’il n’avait rien de casser. Lui ça allait, visiblement Naboris aussi mais concernant le Bruyverne… Serafeim se rapprocha du crash et constata que la bête n’avait pas survécu… Les deux compagnons firent une révérence au défunt avant de préparer le rituel pour que son âme puisse reposer en paix. La nuit fut bien commencée quand le corps du Bruyverne fut entièrement consumé. Serafeim s’était assis et finalement, la fatigue gagna…

La brume se dissipa progressivement et la chaleur regagna sa place tout doucement. Serafeim entreprit de trouver un lieu habité pour tenter de retourner là-haut. Il peina à marcher étant donné qu’il n’avait rien mangé depuis belle lurette quand soudain, un effluve vint lui chatouiller le nez. Cela lui redonna du courage et il se mit à courir. Un peu plus loin, il vit une habitation et lorsqu’il s’en approcha un peu trop prêt, une jeune femme lui sauta presque dessus.

Cette dernière semblait un peu ailleurs mais suffisamment présente pour s’adresser à lui avec une énergie déconcertante. Malheureusement, Serafeim ne comprenait absolument rien à ce qu’elle lui disait. Avait-il fait une erreur pénétrant sur les lieux ? Apparemment non puisqu’elle semblait plutôt enjouée. Tandis qu’elle parlait, Serafeim tenta de communiquer avec elle mais c’était peine perdue, elle devait sûrement réciter son texte de bienvenue ou un truc du genre. Mais soudain, elle sortit une sorte de biscuit parfumé et qui semblait vraiment bon. Par chance, elle le donna à Serafeim avant de faire un V avec ses doigts. Victini était ici ?!

Serafeim pencha légèrement sa tête sur le côté sans trop comprendre pourquoi elle faisait le signe de ce petit Dieu capricieux. Ou alors cela voulait dire que c’était gratuit en erasien ? Il haussa les épaules avant de partager la pâtisserie en deux pour Naboris et lui. Cela n’allait clairement pas les suffire mais c’était toujours mieux que rien.


[ hrp : désolée pour cette longue introduction, mais il fallait bien qu’il descende x) en tout cas, le message du PNJ m’a bien motivée ! J’espère que ça ira (et je sens que ça va être fun o/) ]

_________________
Avatar & Signature : @gunjo_9

> <
avatar
Serafeim
Informations
Nombre de messages : 19

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: ~ 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par Sacha le Mer 16 Aoû 2017 - 22:34

Le chariot du groupe avançait lentement, tiré par deux Tauros qui semblaient sur le point de s’effondrer à chacun de leur pas. La chaleur qui régnait sur la plaine était terrible, et Sacha avait beau agiter l’éventail de fortune qu’elle avait construit sur les bêtes, cela ne les aidait guère. Mais pourtant, il n’y avait pas le choix, il fallait continuer de progresser. Ils avaient fait le plus gros du chemin, et devraient atteindre leur destination à tout moment maintenant, il fallait juste tenir un peu plus longtemps.

La corsaire lança un coup d’œil à l’arrière du fourgon. Sa mère était allongée dans la charrette, et le Métang de la fille volait au-dessus d’elle, pour la protéger de la chaleur. Même le Pokémon Acier sentait les effets de la canicule, même s’il était encore le plus épargné de la bande. Kaizoku veillait sur elle à côté, et Nehru était restée dans sa Pokéball ; sa capacité à fournir de l’eau au besoin était rafraîchissant, mais quand sa maîtresse avait commencé à la voir assez littéralement fondre sur le Soleil, elle l’avait forcé à rester à l’abri. C’était bien dommage que l’on ne pouvait pas protéger des humains de la sorte, ça aurait permis à Sacha d’être un peu plus détendue quant à l’état de sa génitrice…

Cela faisait plusieurs semaines que la chaleur régnait en maître dans l’Ouest de Flamen. Au début, cela n’avait inquiété personne, après tout cette période de l’année était réputée pour ses fortes températures. Puis l’air avait commencé à se réchauffer dans le marais aussi, faisant évaporer des gaz assez malsains. Lorsqu’ils ont commencé à se dissiper dans la ville, Logan, le père de la jeune pirate, avait décidé qu’il serait trop dangereux de laisser sa femme vivre dans cette cité, à cause de sa santé fragile. Il savait les gérer les voleurs et les trafiquants, mais il était incapable de lutter contre une chose qu’il ne pouvait pas taper.

Il avait donc été décidé que, pour le bien de May, il faudrait lui trouver un refuge où elle pourrait rester en attendant de pouvoir revenir à la maison. Immédiatement, Logan avait pensé à I’maï, ville réputée pour ses bienfaits sur la santé, mais le chemin pour s’y rendre était trop long, et la malade ne pouvait pas se permettre de voyager sur de longues distances. De plus, trouver un logement là-bas était probablement très onéreux. De ce fait, il avait fini par décider que pour le moment, l’endroit le plus adéquat serait la Ferme du Soleil, réputée pour la qualité de ses élevages. Ce n’était pas très loin, et avec les quelques sous qu’ils avaient pour le moment, ils pourraient probablement payer quelques soins pour la souffrante. Sacha s’était donc mise en route avec ses animaux et un char emprunté à son père, pendant que ce dernier avait repris la mer, pour espérer trouver de quoi payer des frais supplémentaires, s’il y en avait besoin.

Au bout de plusieurs heures, Sacha, en plissant des yeux, arriva à discerner ce qui semblait être une grande habitation. Elle poussa un soupir de soulagement, espérant qu’il ne s’agissait pas d’un mirage. Motivant à nouveau les bêtes exténuées, elle leur incita à continuer d’avancer, indiquant qu’ils étaient près du but. Ils arrivèrent enfin à l’entrée de la Ferme, et Sacha se sentit rassurée. Elle descendit de son wagon, et demanda à ses animaux de rester un peu en retrait le temps qu’elle s’occupe des formalités pour trouver une chambre. Il y avait près du portail une demoiselle qui semblait être en train de vendre les mérites d’une « spécialité locale » à un jeune homme, qui avait l’air un peu perdu. Lorsqu’elle la vit, la vendeuse proposa de son produit à la Flamenoise, qui saisit le biscuit par politesse mais hésita à se permettre de le goûter. À Tarouga, la phrase « la première est gratuite » était très populaire, mais il s’agissait généralement de drogues, et les effets observés après ingurgitation étaient rarement ceux présentés par le commerçant.

C’est gentil mais… euh… tenta d’expliquer la nouvelle venue, qui peinait à trouver ses mots. Les trafiquants auxquels elle avait déjà fait face était généralement facile à envoyer valser : une répartie bien sèche et sévère, au pire une flèche non loin du crane, et on en parlait plus. Mais cette dame-là était différente, elle était plus… calme que les personnes que Sacha avait l’habitude de fréquenter, puis elle travaillait dans un élevage célèbre, qui ne pouvait probablement pas se permettre pour sa réputation d’empoisonner sa clientèle…

À contrecœur, comprenant qu’il lui faudrait passer ce rite pour pouvoir accéder à la bâtisse et éventuellement aux chambres, Sacha se mit à doucement mordiller le cookie, comme un petit rongeur qui elle avait peur de ce qui pourrait se passer. Le biscuit fondit dans sa bouche, enveloppant son palais dans un doux goût de miel, et la pirate dû concéder qu’elle n’avait jamais rien mangé d’aussi bon. De la même manière qu’elle s’était forcée à le manger, elle dût se forcer à ne pas tout finir, de peur quand même qu’il soit composé de choses qu’elle regretterait plus tard à faire entrer dans son organisme.

C’est très bon ! indiqua-t-elle. Vous les fabriquez avec quoi ? demanda-t-elle avec un air qui se voulait innocent mais ne l’était pas tant que ça, elle était intriguée de savoir si elle pouvait, en toute bonne conscience, finir son petit délice.


Je vois pas de quoi tu t’excuses miss, elle est très bien ton intro x) J’espère que le mien convient aussi ! ^-^

_________________
- L'équilibre se trouve entre un flingue et des roses -
~ Balance Master ~




avatar
Sacha
Informations
Nombre de messages : 74

Fiche de personnage
Points: 14
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par PNJ le Jeu 17 Aoû 2017 - 20:43

Le garçon avait l’air un peu perdu et un peu lent à la détente, mais il finit quand même par goûter au gâteau. Maya le regarda faire distraitement, notant qu’une caravane tirée par deux Tauros s’approchait. Plus de clients, youhou ~ Elle reprit son sourire sérieux et débita de nouveau son petit discours d’accueil, avant de tendre sa sucrerie à la jeune fille qui venait d’approcher. Celle-ci la prit mais sembla hésitante. Peut-être qu’elle n’aimait pas les trucs sucrés. Dans ce cas-là, l’artiste n’allait pas pouvoir faire grand chose (mais c’était une notion qui lui paraissait surréaliste : les bonbons étaient si doux, si réjouissants ! Pouvait-on vraiment être une personne censée et ne pas aimer ça ?).

La fille fit quand même l’effort de goûter, ce que Maya apprécia. L’apprentie vendeuse remercia sa cliente d’un sourire, et secoua la tête pour montrer qu’elle était bien d’accord losque la voyageuse la complimenta sur le goût. Soit elle était polie… soit elle aimait les bonbons, finalement. Quelqu’un de bien dans tous les cas. Au moins, elle avait dit quelque chose, pas comme le garçon à moitié sapé (ceci dit, c’était excusable : il faisait vraiment trooooop chaud). La dessinatrice prit un air songeur, puis répondit à la question de sa cliente.

“Désolée, je ne peux pas trop le dire, sinon je me retrouverai avec plein de concurrents et je n’aurai plus qu’à mettre la clé sous la porte ! Attendez, j’vais juste vous montrer un de mes assistants.”

Elle siffla brièvement, et un petit Pokémon jaune volant s’approcha d’elle et se posa sur son chapeau. Il était vraiment minuscule, à peine plus grand que les biscuits que distribuait la Flamenoise. La femme lui tapota gentiment la tête, faisant appel à toute sa délicatesse pour ne pas simplement l’écraser.

"Mignon, hein ? Y’en a plein qui vivent ici, et c’est eux qui m’aident à concevoir les gâteaux. C’est tout ce que je peux dire ! Mais si ça peut vous consoler, je peux vous en offrir deux de plus pour vos Tauros ! Vous pensez que ça leur plairait ?”

Avant même que la fille n’ait répondu, Maya avait attrapé deux biscuits supplémentaires et s’était avancée vers le chariot… Suffisamment près pour y voir une femme allongée et l’air mal en point. La Flamenoise ouvrit de grands yeux, ayant commencé par se demander si la femme n’était pas pas déjà morte… Mais elle respirait, nota Maya en avançant plus lentement vers la charrette.

“Ouuh… ça c’est… C’est pas peace du tout ça..."


Ca avait l’air grave… Les biscuits n’allaient pas suffire, là… Mais peut-être qu’elle pouvait proposer quelque chose de plus fort à la jeune fille pour aider son accompagnatrice à aller mieux ? Maya retourna vers la voyageuse.

“Euh, la personne avec vous, elle a besoin de soins non ? Je peux peut-être vous donner un truc pour la renforcer un peu et… EH EH EH ?!”

Alarmée, Maya se mit à faire de grands gestes vers sa table. Pendant qu’elle ne regardait pas, l’insecte bizarre du gamin bizarre avait commencé à bouloter ses biscuits, et le temps qu’elle réagisse il en avait englouti au moins trois quarts. La vendeuse regarda le massacre en soupirant profondément…

“Pas coooool…”


Adieu lit confortable… rebonjour grange poussiéreuse et paille démangeante… Elle n’avait même pas le courage d’engueuler le Pokémon qui n’avait fait que répondre à son instinct… Elle pouvait bien faire payer le dresseur mais il lui fallait aussi de quoi appâter les autres voyageurs, donc des biscuits… Maya était sérieusement découragée. Son Pokémon assistant, toujours sur son chapeau, s’agita et bourdonna à son oreille. La jeune femme écouta distraitement ce qu’il avait à dire - non pas qu’elle le comprenne vraiment, mais ils avaient leurs codes et leurs habitudes… Son agitation lui donna quand même une idée. Elle se tourna vers les deux voyageurs.

“Okay ! On va faire un deal si vous le voulez bien. Vous, commença-t-elle en pointant le garçon du doigt, je ne vais pas vous faire payer les bêtises de votre Pokémon, et vous, continua-t-elle en se tournant cette fois vers la fille, je vais vous fournir gratuitement un remède miracle dont vous me direz des nouvelles. Mais en échange, j’ai besoin que vous récupériez le plus de Bombydou - ces trucs-là, précisa en montrant l’insecte sur sa tête - et, s’ils portent du miel, que vous m’en rameniez. Et une bonne dose ! En plus, comme ça vous pourrez voir directement comment je fais mes produits. Vous acceptez de m’aider ?”

[J'ai pris pas mal de liberté avec vos deux persos / compagnons, si y'a un point qui gêne on peut en discuter, évidemment Wink]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par Serafeim le Lun 28 Aoû 2017 - 16:18

C’était bien gratuit hein ? Il pouvait y aller ? En tout cas Naboris ne prit pas le temps de goûter au biscuit et le dévora en quelques secondes, tandis que son dresseur prenait son temps. Ce serait là sûrement leur seul repas de la journée… Rien que d’y penser, le blond fit une moue de dépression, jusqu’à ce qu’un chariot arrive dans les lieux et n’attise sa curiosité. Une jeune femme descendit pour rejoindre la donneuse de biscuits mais cette dernière semblait un peu plus sur la défensive concernant cette « gratuité ». Si elle n’en voulait pas, Serafeim se porterait volontaire pour le manger ! Malheureusement, elle le dégusta devant lui mais quelque chose l’interpella : le guerrier comprenait ce qu’elle disait ! Comment était-ce possible ? Venait-elle de Midgard ? Impossible puisqu’à présent il comprenait la jeune femme qui lui avait gentiment donné le biscuit ! Serafeim jongla du regard entre les deux femmes, essayant de comprendre par quel miracle, il pouvait comprendre les Erasiennes !

C’était dût au gâteau qu’il venait de manger ? Il n’avait pas à sa connaissance que des friandises avaient cette capacité… Ou peut-être qu’un certain type de Pokémon permettait cela mais en tout cas, ce n’était pas Naboris… Tiens en parlant de lui, où était-il encore passé ?! Le blond porta son attention sur l’étrange insecte qui était apparu au côté de la dessinatrice, oubliant une seconde le sien. Qu’il était petit avec sa petite bouille et ses pattes qui se balançaient de droite à gauche ! Il ne faudrait pas l’écraser… Mais ce n’était pas le sien. Quand la jeune femme mentionna que c’étaient ces petites créatures qui l’aidaient à produire ses biscuits, Serafeim porta son attention sur le champ les entourant : Naboris s’était sûrement perdu dans les chemins fleuris à la conquête de nectar pour se nourrir. Chanceux…

« Avec plais- »

Le guerrier s’était tourné vers la dessinatrice, supposant alors qu’elle s’adressait à lui quand elle proposa deux autres biscuits, mais ce n’était pas le cas, à son grand désespoir. Mais lorsque cette dernière s’approcha du chariot, elle constata qu’une personne était allongée, l’air mal en point. Sûrement à cause de la chaleur, pourtant Serafeim trouvait qu’il faisait plutôt bon. Les Erasiens n’avaient sûrement pas la même résistance que lui en termes de chaleur et puisqu’il venait de Torcan, cela ne lui posait pas problème. Le garçon regarda les demoiselles converser entre elles et écarquilla les yeux quand il vit Naboris en train de grignoter un biscuit !

« C’est pas vrai ! »

Serafeim s’empressa de récupérer son Pokémon dans ses mains, l’arrachant au sac déjà bien vide de la jeune femme. La honte pouvait se lire sur son visage tandis que le Pyronille engloutissait le dernier gâteau chipé, tout souriant. Comment allait-il faire pour se faire pardonner de ce geste ? Ils n’avaient aucun moyen de rembourser ! Désespéré, le blond s’empressa de s’excuser, dans sa langue natale :

« Désolé ! Faut dire qu’on a rien mangé depuis hier alors… » répondit-il en essayant de retenir les grognements de son ventre.

Les excuses se noyèrent dans les grondements incessants de son ventre affamé. Parler de nourriture lui faisait tellement envie et il n’allait pas calmer sa fin avec la moitié d’un gâteau déjà englouti. Mais avec ce qu’il venait de se passer, impossible maintenant qu’on lui en donne d’autres… Et cette salo… et dire que Naboris s’était servi ! Il aurait pu en donner à son dresseur quand même ! Et pendant que Serafeim jetait des regards noirs sur son Pokémon, la productrice proposa un « deal ». Cette éventualité interpella le garçon qui délaissa son Pokémon à ses pieds.

« Une bêtise ? » répéta-t-il alors qu’on le pointait du doigt, n’appréciant pas trop cette provocation. « J’ai pas vraiment le choix… allons chasser les Bom… vos Pokémon… »

Serafeim s’accroupit pour demander l’aide de son Pokémon afin de retrouver les fameux Bombydou. Et alors qu’il marchait dans le champ de fleur, il se sentit seul. Et pour cause, Naboris ne suivait pas, tout simplement parce qu’il ne marchait pas droit et il semblait comment dire… sourire bêtement ? En tout cas, le dresseur nota que son Pokémon n’était pas comme d’habitude… Et d’un coup, Serafeim se sentit bizarre. L’espace d’une seconde, il crut voir l’horizon bouger. Il s’arrêta dans son avancée afin de se frotter les yeux pour constater que cela n’était pas le cas.

« Vraiment bizarre ce truc… »

Et là, un Bombydou passa juste sous son nez. Ces bestioles étaient tellement petites qu’il faudrait des loupes pour les voir ! Serafeim s’empressa d’aller le capturer avec le matériel qu’on lui avait prêté pour l’occasion mais ses tentatives étaient veines : légèrement en mode « peace »,  le garçon avait l’impression de ne pas avancer et de faire du sur place. Même dans ses paroles, tout lui semblait être au ralenti.

« Allez… laisseeeee-toi attrapeeeerrrrr… s’illl tteee pllaiiiittttt…. »

Pendant ce temps, Naboris jetait des Sécrétions un peu dans le vide, tournant sur lui-même comme s’il vivait dans un rêve. Mais qu’est-ce qu’ii se passait ?! Dans un ultime effort, le blond jeta son filet en avant et s’écrasa sur le sol. Mais le sourire aux lèvres, Serafeim se redressa en brandissant fièrement son filet où se trouvait un Bombydou, des feuilles et fleurs dans les cheveux. Essayant de ne pas tomber une nouvelle fois, il ramena l’insecte à Maya pour qu’elle s’en occupe, avant de repartir à la chasse, le sourire aux lèvres. Heureusement qu’il était à moitié conscient de ce qu’il faisait parce que là…  c’était… vraiment la honte… Et ce n’était pas très glorieux comme première rencontre dans le monde d’en bas… Le temps fila et ne sachant pas s’il en avait suffisamment attrapé, Serafeim revint auprès de la jeune femme, épuisé d’avoir couru comme un idiot.


[ Hrp : j'avais oublié le mode "peaaacceeeee man" x) et comme je me suis jamais retrouvée dans cet état second, bah j'ai dû improviser ^^. ]

_________________
Avatar & Signature : @gunjo_9

> <
avatar
Serafeim
Informations
Nombre de messages : 19

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: ~ 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par Sacha le Sam 9 Sep 2017 - 17:19

Sacha allait répondre qu’elle avait des sous pour payer l’hébergement, puis finalement se retint ; on ne lui proposait d’économiser quelques sous contre une activité à l’aspect facile, elle n’allait pas dire non. L’argent qu’elle mettrait de côté pourrait éventuellement servir à s’acheter davantage de services dans cet établissement, et si le métier de pirate était réputé, sa famille n’était clairement pas riche pour autant. Elle donna la moitié de son biscuit à son Salamèche qui était toujours dans la caravane, avant de se tourner vers son interlocutrice.

Cela me convient, mais est-ce que, avant toute chose, je peux conduire ma mère à l’intérieur de la ferme pour qu’elle puisse se reposer un peu au frais ?

Quand la demoiselle acquiesça, Sacha réveilla sa génitrice, puis l’aida à descendre et à se rendre dans la bâtisse en la portant avec son bras sur ses épaules. Elle la laissa sur un canapé dans le petit hall d’entrée, appréciant la fraicheur qui y régnait. Elle interdit Kaizoku d’entrer, de peur qu’il ne fasse chauffer les lieux, puis libéra Nehru pour qu’elle tienne compagnie à sa mère, le temps qu’elle « règle quelques affaires ».

Quelques minutes plus tard, elle se tenait à nouveau dehors, sous la chaleur, le reptile à ses pieds. La demoiselle lui tendit un filet, puis lui indiqua le pré de la ferme où elle serait le plus susceptible de trouver les bestioles qui les intéressaient. Maintenant que May était en sécurité, la Flamenoise était plus détendue, et elle put prendre le temps d’observer les créatures qu’elle était censée « capturer ». Il ne lui semblait pas en avoir jamais vu des similaires, elles ressemblaient à des sortes d’Apitrini avec une seule figure et, surtout, poilues. Elles étaient adorables comme tout et un sourire commença à se dessiner sur la figure de la jeune fille alors qu’elle se mit à les chasser gaiment.

L’autre bonhomme à moitié à poil avait déjà commencé à se mettre au travail, et semblait vraiment s’y plaire. Dhatun, qui avait été fasciné par l’être humain dès qu’il l’avait aperçu, lui offrant même la possibilité de communiquer avec les érasiens, le suivait de loin. Cet humain était décidément très rigolo, et très distrayant. Comme il ne ressemblait à rien de ce que le Pokémon connaissait, ce dernier était tombé sous son charme, s’amusant de ses paroles étranges et vêtements bizarres. Il flottait à quelques mètres, tournoyant avec lui ; quand il se rendit compte que le garçon avait du mal à attraper les bêtes volatiles, il se mit à l’aider en dirigeant discrètement son filet pour qu'il arrive à capturer quelques-uns de ces animaux.

De son côté, Sacha n’avait pas beaucoup plus de chance. Elle qui avait d’habitude de bons réflexes et surtout une bonne vue, elle avait l’impression que son équilibre était désorienté, comme si elle se tenait sur un bateau. De plus, soit les créatures qu’elle traquait été très rapides, soit elle était bien plus lente que ce qu’elle pensait. À chaque fois qu’elle abattait son instrument, sa proie s’échappait en faisait des mouvements si imprévisibles qu’elle la perdait des yeux à chaque fois. Un peu éreintée, elle finit par lâcher un soupir, puis observa le garçon. Peut-être qu’ils auraient plus de chances s’ils travaillaient ensemble, plutôt que chacun de leur côté ? Sacha se rapprocha de lui, et constata qu’avec l’aide de Dhatun, il ne s’en sortait pas trop mal. Elle se remit donc au travail, mais cette fois, au lieu de capturer les bestioles, elle se concentra sur seulement les rediriger vers le grand blond, favorisant les créatures qui portait, comme l'avait demandé la femme, beaucoup de miel, afin que lui les récupère pour leur demandeur. Le jeune homme avait donc moins à se promener, et aidé par le Pokémon Psy arrivait à les ramener plus facilement à la gentille dame aux bons gâteaux.


Link avec un filet à papillon o/ xD J’espère que l’intervention de mon Métang ne te gêne pas, sinon j’éditerai sans souci ^-^

_________________
- L'équilibre se trouve entre un flingue et des roses -
~ Balance Master ~




avatar
Sacha
Informations
Nombre de messages : 74

Fiche de personnage
Points: 14
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par PNJ le Sam 23 Sep 2017 - 12:33

Avant de partir en chasse, la jeune fille demanda à Maya si sa mère - la femme malade, probablement - pouvait aller se mettre au frais. La pâtissière (wannabe) secoua la main paresseusement devant elle.

“Maaaaaa oui, je suis pas sans coeur, non plus. Elle sera effectivement bien mieux dans un endroit moins chaud…”

Elle et la fille gérèrent la malade pour l’installer en intérieur, où les propriétaires de la ferme, mis au courant rapidement par leur employée (plus ou moins... leur squatteuse, plutôt), s’occupèrent de veiller sur elle et de voir s’ils pouvaient l’aider à aller mieux. Elles revinrent dehors, rejoignant l’homme et son insecte. Maya distribua à tout le monde un filet à abeilles pour attraper les Bombydou, souligna le fait qu’il ne fallait absolument pas leur faire de mal dans l’histoire, et les regarda partir.

Rapidement, elle vit que quelque chose de louche se passait. Les deux jeunes gens paraissaient… Sérieusement désorientés. Maya jeta un oeil suspicieux à son sac de biscuits, est-ce qu’ils étaient périmés ? Les gens qui en mangeaient avaient normalement tendance à se sentir trèèèès détendus, mais là, ils avaient juste l’air bourrés, surtout le garçon. Peut-être aussi que c’était le soleil qui leur avait tapé sur le ciboulot. Il faisait vraiment trèèèès chaud, décidément… Ca n’était peut-être pas très gentil de leur demander de courir à droit et à gauche en plein après-midi, comme ça. Mais bon, ils s’y étaient mis ensemble et l’homme commença à ramener un par un des Bombydou, que l’artiste rassembla sous les ordres de son propre partenaire Pokémon.

En quelques dizaines de minutes, les deux clients avaient rapporté une équipe satisfaisante et s’étaient bien épuisés à courir partout. Maya les regarda avec compassion.

“Vous voulez pas un verre d’eau ? Vous avez l’air un peu… fatigués.”


Ils semblaient surtout ne pas réussir à se concentrer sur ce qu’elle leur racontait. Ca n’allait pas être triste pour la suite. Elle s’assit et leur fit signe de former un cercle avec elle, et siffla son Bombydou en chef pour qu’il fasse avancer trois de ses subordonnés. L’un alla devant la fille, l’autre devant le garçon, et le dernier s’approcha de la Flamenoise en bourdonnant. Vu que cela faisait quelques temps que l’artiste leur demandait leur aide pour faire ses pâtisseries, ils savaient déjà ce qui allait leur arriver et connaissaient la chorégraphie à suivre… Par contre, les deux nouveaux n’étaient habituellement pas là… Est-ce que ça allait bien se passer ?

Tentant de capter l’attention un peu vacillante de ses élèves, la peintresse montra ce qu’il fallait faire pour récupérer le miel. Elle attrapa son insecte avec délicatesse par une aile, puis commença à lui tapoter la tête tout doucement pour faire tomber de la poudre magique dans un bol qu’elle avait préparé. C’était étonnant de voir autant de précision chez une personne qui semblait aussi rêveuse jusqu’alors…

“Vous voyez ? Il faut y aller très doucement pour ne pas leur faire de mal… Et pour ne pas les énerver non plus, parce que sinon…”


Trop occupée à discuter, Maya avait justement raté son coup et fait tourbillonner le Pokémon qui, effrayé, s’était mis à bourdonner et lui envoya une étrange poudre au visage. La fermière éternua et le lâcha et la bestiole, affolée et vexée, s’enfuit précipitamment.

“... sinon, ils font ça, donc, ajouta la femme en se frottant le nez. Et encore, c’était qu’un bébé Para-Spore, ils sont capables de pire… Si on les embête trop, ils font intervenir leurs parents, et là…”

En même temps, c’était de bonne guerre ; ces bestioles étant super fragiles, il fallait vraiment y faire attention.

[Atelier tapotage maintenant ! Vous voyez comment Peter Pan récupère de la poussière de fée sur Clochette ? Eh ben on fait pareil ici, avec le risque de se prendre une attaque de Bombydou si vous faites ça mal (spores, doux parfums, vent argenté, ce genre de trucs), ou que votre Pokémon s’échappe (au risque de ne pas récupérer assez de pollen). Mais bon… Vu vos réflexes bien entamés par les substances locales, quelque chose me dit que vous n’allez pas vous en sortir sans dégâts Wink Et que quelques Rubombelle vont peut-être venir vous apprendre à embêter leur progéniture !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par Serafeim le Ven 6 Oct 2017 - 17:47

Malgré son air trrèèèèss détendu, Serafeim parvenait encore à distinguer les bestioles de sa mission des autres, bien qu’elles lui paraissent plus vivaces que d’ordinaire. Mais ça, c’était dû au fait que ses propres mouvements étaient au ralenti et légèrement saccadés. Il ne s’était jamais senti aussi étrange mais grâce à l’intervention du Pokémon psychique de la jeune brunette qui l’aidait dans cette tâche, le duo parvint à récupérer suffisamment de Bombydou dont les pattes étaient parsemées de miel. Après avoir couru une bonne dizaine de minutes sous le soleil tapant, ils décidèrent de faire une pause et Maya leur proposa même un verre d’eau. Pas sûr d’avoir trop saisi ce qu’elle leur demandait, Serafeim ne put dire un mot tellement il était épuisé d’avoir couru comme un demeuré pour attraper ces minuscules insectes. Cela lui avait demandé trop d’effort et de concentration. C’était comme si son cerveau n’avait plus le moindre contrôle sur son corps. Voyant l’artiste s’assoir, il en déduisit que c’était le moment de la pause et fit de même. Oh my, que cela faisait un bien fou ! songea le garçon mais il avait trop mal pour en profiter un max… Cet exercice lui avait paru plus intense que ses entraînements dans la caserne… c’était bien étrange vu son endurance.

Un sifflement retentit et aussitôt, trois petites fées volantes vinrent se positionner devant les jeunes gens. Serafeim puisa dans ses dernières réserves de concentration pour bien comprendre ce que la cheffe faisait avec le sien. Visiblement elle attrapait le Bombydou et lui tapotait la tête pour que le miel tombe dans le bol situé en dessous. Bah, y’avait rien de compliqué ! La suite se passa trop vite pour le guerrier mais il entendit que Maya avait éternué. Elle était allergique au miel ? Ce n’était pas très malin quand on travaille avec… Avec lenteur, Serafeim porta son attention sur le Bombydou qui volait juste sous ses yeux. D’ailleurs, ne pouvait-il pas arrêter de bouger ?! Nan parce que ce n’était pas facile à choper vu sa très petite taille !! Malheureusement, l’insecte faisait du surplace, il n’y pouvait rien et s’inquiéta quand il vit les gros doigts de l’humain se poser sur son aile. Ouf, il avait raté son coup et si le Bombydou le pouvait, il en rirait.

Capturé ! Serafeim tint l’insecte surexcité entre son pouce et son index, essayant de garder une étreinte constante pour ne pas froisser ou déchirer l’aile. Mais c’était très difficile de garder sa concentration quand le prisonnier se débattait. Faut dire qu’avec des novices dans la matière, les Bombydou n’avaient pas spécialement envie de se faire taper gratuitement. Bon maintenant, il fallait tapoter la tête gentiment et…

« Mince… »

Serafeim venait de tapoter le... derrière ? Mais comment faire là sérieusement ?! Cela demandait une doigtée très précise et le midgardien savait que ce n’était pas une de ses qualités ! L’insecte n’apprécia pas trop qu’on lui touche l’arrière train et lança une attaque Para-Spore, profitant de l’éternuement du blond pour s’envoler.

« Rah ça pique… » se plaignit-il en se frottant les yeux.

Après quelques secondes pour se remettre de ses émotions, le blond constata qu’il n’avait absolument rien récupéré… Niveau rendement, il n’était pas près d’être embauché ! Mais il ne perdit pas espoir et retenta une nouvelle fois. Le doigté fut un échec pour sa première tentative mais la bestiole entre les doigts, il plissa les yeux pour mieux discerner le devant du derrière et toucha la tête. Rien ne descendit et il essaya à nouveau avec un peu plus de force. Juste quelques miettes tombèrent mais le Bombydou ne lui laissa pas le temps d’en récupérer plus qu’il s’échappa. Donc il devait trouver la bonne force non seulement pour maintenir l’insecte entre ses doigts mais aussi quant au tapotage sur la tête pour récupérer suffisamment de miel.

Troisième tentative. Serafeim respira un bon coup avant de choper délicatement le Bombydou entre ses doigts ; réussite ! Il ne bougea pas autant que les précédents, ce qui permit au jeune homme de lui taper gentiment la tête. Un large sourire s’afficha sur ses lèvres en voyant que du miel tombait dans son bol. ENFIN ! Serafeim relâcha le Pokémon qui s’envola rejoindre ses congénères avant de recommencer. Ce n’était pas un boulot facile puisque le quatrième essai, il se prit un Vent Argenté et pourtant, il lui semblait avoir fait la même chose qu’avec le troisième ! Fallait croire que ces petites merveilles de la nature n’avaient pas la même sensibilité… Il ne fera pas ce boulot toute sa vie…

[ Hrp : « Recalé ! Tu ne vas pas assez vite Midgardien ! » Vu son rendement, cela ne m’étonnerait pas qu’on ait quelques petits soucis prochainement x) ]

_________________
Avatar & Signature : @gunjo_9

> <
avatar
Serafeim
Informations
Nombre de messages : 19

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: ~ 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par Sacha le Mar 17 Oct 2017 - 16:25

Sacha passa le dos de sa main sur son front pour essuyer la sueur qui en coulait. Courir par ce temps était épuisant, et la pirate était certaine que si elle continuait ainsi, elle finirait complétement déshydratée. Heureusement, la fille aux biscuits finit par juger leur performance suffisante, et leur proposa de l’eau, qu’elle accepta bien volontiers. Elle but d’une traite toute une gourde qui devait contenir environ un demi-litre de liquide qui, même tiède, était très tonifiant. Avec le fond restant, elle s’aspergea un peu le visage, tentant tant bien que mal de se remettre d’aplomb.

Maya les fit ensuite s’asseoir en cercle non loin de son espace de travail, et leur présenta la suite des réjouissances. Sacha la regarda faire avec toute son attention possible, espérant ainsi pouvoir mieux réussir cette tâche que la précédente. Cela avait l’air facile lorsque c’était fait par quelqu’un qui s’y connaissait, mais la pirate ne se sentit pas rassurée pour autant, au contraire. Il fallait une précision que même la maître en la matière ne semblait pas complétement avoir, ce qui faisait douter à la Flamenoise sa capacité à y arriver correctement.

Quand la dame donna le feu vert, Sacha hésita au moment de tenter la première étape, celle de saisir l’animal. Ses mains tiquèrent à chaque fois qu’elle s’approchait trop de la bête ; elle savait manier son arc mais n’était pas particulièrement réputée pour avoir du doigté ou être subtile – elle n’avait pas exactement grandit dans un environnement qui valorisait ce genre de comportement –, et elle avait peur de malencontreusement blesser l’insecte. Finalement, elle prit une grande inspiration, força ses mains à arrêter de bouger sans lui demander son avis, et essaya de saisir l’abeille. Au bout d’une ou deux tentatives, ses doigts pincèrent les fines ailes de la créature, et pendant un instant la fille eut peur qu’elles allaient se détacher du reste du corps tant elles étaient fragiles, mais il n’en fut rien. Avec toute la douceur dont elle était capable, Sacha tapota la bête, de manière si légère qu’à peine quelques poussières de miel se détachèrent du poil de l’animal. Contrôlant sa respiration, elle recommença, un peu plus fort, et le résultat fut un peu plus acceptable.

Petit à petit, la fille prit confiance en elle et en les bestioles, et au bout d’un moment elle avait plus ou moins une technique et un rendement dignes de ces noms. Les mouvements répétitifs commençaient toutefois à devenir machinaux, au point que cela rendit la demoiselle un peu somnolente. À force de s’asseoir sur ses lauriers, sa concentration se relâcha, elle frappa fort et dans l’œil l’un des animaux, qui ne manqua pas de lui expliquer que ce n’était pas fort sympa en la bombardant de pollen. Cela plongea la demoiselle dans une crise d’éternuements, à laquelle il lui fallut bien cinq minutes pour se calmer.

Pendant ce temps, Dhatun, toujours fasciné par le blond, s’était installé au-dessus de lui, lui fournissant un peu d’ombre qui était probablement la bienvenue. À plusieurs reprises, Sacha tenta de lui lancer un coup d’œil pour lui faire comprendre qu’il n’était pas le seul à cuire sous le Soleil, mais le disque de métal semblait bien trop occupé à analyser les morceaux d’armatures qui maintenaient la tunique du garçon pour se préoccuper de sa maîtresse, pour sa plus grande déception. Kaizoku, lui, continuait de tourner en rond dans le jardin, complétement surexcité, mais heureusement trop petit pour attraper les insectes volant encore en liberté.


Les Bombydou sont pas capables de faire des Poudre Dodo, j’avoue avoir été déçu en rédigeant mon message x) xD

_________________
- L'équilibre se trouve entre un flingue et des roses -
~ Balance Master ~




avatar
Sacha
Informations
Nombre de messages : 74

Fiche de personnage
Points: 14
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par PNJ le Mar 31 Oct 2017 - 23:13

La fine équipe enchaînait les tapotages en silence, même si parfois l’un d’entre eux se mettait à tousser ou à crier de surprise lorsqu’un insecte l’attaquait. Les débuts avaient été plus ou moins difficile, mais finalement chacun d’entre eux avait trouvé son rythme. Ils tapotaient, tapotaient, tapotaient… La tâche était répétitive et la chaleur n’aidait pas à rester concentré. Maya commençait presque à piquer du nez. Elle ne réalisa qu’au bout d’une minute sans rien faire que tous les Bombydou dont ils devaient s’occuper avaient tous été récoltés. La jeune femme leva la tête et vérifia que ses deux collègues étaient eux aussi arrivés au bout de leur travail, et comment ils s’en étaient sortis. Bon ! C’était pas trop mal.

“Okay ! Super ! Je vais avoir de quoi refaire ma réserve de biscuits. Merci, tous les deux, vous m’avez sauvée !”

Elle se releva en frottant ses jambes engourdies d’avoir été assise longtemps, le sourire aux lèvres, et rassembla les récipients plus ou moins plein. L’artiste était quand même assez contente (et un peu surprise) que tout se soit passé avec aussi peu d’accidents graves. Une fois, elle s’était fait attaquer par trois Rubombelle qui lui avaient balancé des Boule Pollen à la chaine… Il lui avait fallu fuir rapidement et les abeilles avaient refusé qu’elle s’approche pendant près d’une semaine ! D’ailleurs, en parlant de Rubombelle… Maya fit signe à la jeune fille de s’approcher.

“J’avais dit que j’avais quelque chose pour vous, enfin pour la dame avec vous. Bombydou, peux-tu appeler ta maman, s’il te plait ?”


Le petit Pokémon s’envola du chapeau de la peintresse, puis revint une minute plus tard, accompagné d’un autre insecte à peine plus gros que lui.

“Super, commenta Maya. Il me faudra une Boule Pollen régénérante, s’il te plait.”

Le Rubombelle se frotta les pattes, vola dans le jardin d’une fleur à une autre… puis s’approcha de la Flamenoise pour lui déposer une grosse boule de poussière jaunâtre dans les mains. Maya en attrapa un tout petit bout qu’elle donna à Sacha.

“Tenez, goûtez. C’est un p’tit miracle de la nature, ce produit… ultra-requinquant. Je pense que ça aidera votre compagne”, ajouta-t-elle en désignant le reste du médicament, qu’elle mit aussi dans les mains de la jeune femme. “En tout cas, c’était cool de vous avois tous les deux pour travailler avec moi ! Tenez, voilà quelques bonbons (au miel évidemment) pour vous remercier. Je pense que maintenant, vous pouvez aller vous mettre au frais dans la ferme, ou continuer à regarder les Bombydou dans le jardin… Moi j’ai de la cuisine à faire.”


Ca l'épuisait d'avance, surtout qu'il faisait déjà super chaud sans se mettre devant un four, et qu'elle voulait reprendre ses croquis... Mais bon ! Il fallait bien gagner sa croûte.

[À mes yeux, on est arrivés à un bon moment pour conclure la mini-mission :3 J'espère que ce petit moment de détente sucrée vous a plu ! Vous avez réussi votre mission et vous pouvez demander à recevoir 3 Super Bonbons chacun, et conclure ce topic si vous le souhaitez Wink]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par Serafeim le Mer 1 Nov 2017 - 22:29

Cet exercice demandait trop de concentration et par cette soudaine chaleur grandissante, Serafeim commençait à se sentir mal. Il avait bien bu quelques minutes auparavant mais cela n’avait suffit à étancher sa soif. Pourtant, il avait pour habitude de supporter la chaleur mais là, pour une raison qu’il ignorait, le Torcanien se sentait mal. Son esprit était quelque peu confus et cette sensation de ne plus avoir le contrôle total était survenue quelques temps après qu’il ait goûté à biscuit gratuit. D’ailleurs, Naboris s’était comporté bizarrement après avoir englouti tous les biscuits de Maya… Enfin il était difficile pour le guerrier de savoir si son Pokémon était normal ou pas… Le garçon lança un regard vers Maya qui était très concentrée par son travail de ramasse-miel. Il ne pouvait quand même pas l’accuser sans preuve, et l’autre demoiselle ne semblait pas être dans la confidence non plus… Non ce n’était pas possible puisqu’elle avait eu l’amabilité de s’occuper d’eux malgré la faute causée par son incompétente chenille… A moins que cela ne soit dû au fait que Serafeim digère mal les aliments erasiens…

Pendant la récolte, une ombre enveloppa d’un coup le garçon qui surpris se retourna pour voir que l’immense Pokémon métallique s’était placé au-dessus de lui. Pour le moment, la créature ne faisait que léviter (et d’ailleurs, Serafeim se demanda comment c’était possible !) mais la crainte que la chose ne lui tombe dessus fut grandissante. Si bien qu’il accéléra son travail, histoire de remplir son bol suffisamment pour s’octroyer une pause rapidement. Manquerait plus qu’il se fasse écraser sans le vouloir ! Mais par chance, Maya déclara que la collecte était finie. Content de l’apprendre, Serafeim laissa s’envoler le Bombydou qu’il tenait encore entre ses doigts avant de se laisser tomber en arrière, épuisé. Il ferma ses yeux quelques secondes mais quand il les rouvrit, Serafeim déguerpit rapidement, ayant oublié la présence du Pokémon lévitant. Malheureusement, la bestiole métallique ne semblait guère vouloir se désintéresser du guerrier. Mais qu’est-ce qu’il avait fait pour mériter ça ?

Pendant que le Torcanien désespérait à fuir le Métang, Maya s’occupa de Sacha en appelant une nouvelle créature. Physiquement, elle n’était pas si différente des petits insectes jaunes qui pullulaient les environs mais son allure contrastait. Sûrement une évolution des Bombydou. N’ayant pu se défaire du « pot de colle », Serafeim se rapprocha à nouveau des jeunes femmes, intrigué par ce qu’elles pouvaient discuter. Apparemment, cette créature avait la capacité de régénération, de ce que comprit Serafeim. C’était intéressant ça ! Mais personnellement, il avait déjà à faire avec un insecte, pas deux si possible…

Comme un gamin ayant bien travaillé, Serafeim tendit ses deux mains pour recevoir son du, à savoir quelques bonbons. Ce n’était certes pas grand-chose mais il n’allait pas cracher dessus ; après les dommages que son Pokémon avait fait, c’était déjà très gentil de la part de Maya de lui en offrir. Il remercia la jeune femme pour le cadeau mais d’un coup il sentit quelque chose lui grimper sur la jambe ce qui le fit frissonner. Naboris avait visiblement senti le miel qui se dégageait des bonbons et comme un goinfre, se jeta dessus. Réflexe oblige, Serafeim l’en empêcha et rangea les précieux dans sa besace. Vu qu’ils se trouvaient en terre inconnue, il n’était pas nécessaire de gâcher la nourriture !

Avant que Maya ne quitte les deux jeunes gens, elle leur proposa soit de rester auprès des Bombydou, soit de se mettre au frais à la ferme. Compte tenu de l’état excité de Naboris, ce n’était pas plus mal qu’il se dépense dans les champs pendant que son dresseur se reposait… Cette perspective l’enchanta et il se dirigea vers la fameuse ferme, espérant que le Métang cesse enfin de le suivre. De toute façon, il ne pouvait pas rentrer dans la bâtisse, hein ? Par ailleurs, Serafeim aimerait bien aussi savoir si la personne qui accompagnait sa collaboratrice de collecte  de miel allait mieux mais cela serait sûrement indiscret. Encore l’esprit flou, le garçon s’installa à l’ombre et observa les champs fleuris, désespéré par l’attitude de son Pokémon qui fonçait à toute vitesse. Au bout d’un moment, il finira par se calmer… mais en attendant, Serafeim posa sa tête contre le muret et s’octroya une petite sieste. Deux heures s’écoulèrent et doucement, le soleil déclina. Naboris se rapprocha doucement de son dresseur, visiblement plus calme. Epuisé d’avoir couru comme un fou, le Pyronille s’endormit à côté de son jeune maître…


[ Hrp : Merci pour le rp ! Et désolée Sacha, on n’a pas pu faire plus amples connaissances :/ mais j’espère que nos deux jeunes gens pourront se revoir Wink En tout cas, c’était un chouette rp, encore merci ! ]

_________________
Avatar & Signature : @gunjo_9

> <
avatar
Serafeim
Informations
Nombre de messages : 19

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: ~ 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par Sacha le Dim 5 Nov 2017 - 18:18

Sacha sourit à la demoiselle lorsqu’elle leur annonça qu’ils pouvaient enfin cesser le travail. Elle se passa le dos de la main sur son front pour éponger la sueur qui en coulait, et se releva en même temps que les deux autres. Elle fit craquer son cou en le balançant de gauche à droite, et ses épaules en s’étirant, puis lança un coup d’œil autour d’elle pour chercher Kaizoku. Il n’était pas difficile à repérer, avec sa flamme au bout de sa queue, et se promenait dans les champs, toujours aussi agité. Pire, il semblait avoir trouvé un copain de jeu, après qui il s’amusait à courir. La pirate ne reconnut pas de quel type de bestiole il s’agissait ; cela ressemblait à une sorte de larve avec une crinière blanche, un genre d’insecte qu’elle n’avait jamais vu auparavant. L’animal avait l’air d’avoir de la ressource et la salamandre n’arrivait pas à l’attraper, ce qui rassura la Flamenoise. Si ses compagnons pouvaient éviter de créer plus de problème que ceux qu’ils avaient déjà eu à contrer, ce ne serait pas plus mal.

De rien, répliqua Sacha aux remerciements de la fille, ajoutant un petit sourire pour la forme. Finalement les épreuves n’avaient pas été si difficile que cela, et tout le monde en était sorti vivant, ce qui était un changement bienvenu dans la vie mouvementée de la corsaire.

Maya interpela ensuite personnellement la fille, qui s’avança précautionneusement vers elle, méfiante que ce qu’elle pourrait encore lui demander. Après avoir appelé une version plus adulte des bestioles qu’ils avaient tapotés plus tôt et lui quémander son aide, elle tendit un morceau du produit de l’abeille qu’elle nommait « boule pollen régénérante » à la brunette. Sacha se mit à se demander franchement ce qu’il en était de cette demoiselle et de sa tendance à offrir des échantillons, mais ne refusa cette fois-ci pas l’offrande. Elle gouta du bout des lèvres la substance poudrée, qui fondit dans sa bouche dans une saveur miellée. La fille s’en lécha les babines tant c’était bon, puis remercia l’éleveuse quand elle lui tendit le reste de la récolte, en expliquant que cela aiderait sa mère.

Sacha allait rentrer dans la baraque avec son premier présent, mais la jeune hippie enchaîna directement, ne lui en laissant pas le temps. En plus de la boule, elle lui offrit également quelques bonbons au miel, que Sacha rangea rapidement dans sa bourse, avant que le Salamèche ne les repère et se mette à agir de la même façon que le curieux insecte de l’autre monsieur. Elle remercia une fois de plus la fille, et, lorsqu’elle fut assurée que cette fois-ci était la bonne, suivit le garçon à l’intérieur du bâtiment. Métang, qui avait continué à traquer les moindres mouvements le jeune homme, tenta d’entrer dans la ferme avec tout le monde, mais Sacha lui interdit strictement de passer la porte, expliquant que ce n’était pas grand dans la maison et qu’il allait faire du grabuge, et qu’il valait mieux de toute façon qu’il surveille Kaizoku encore en liberté dehors. Triste et apeuré, le Métang s’exécuta, ses bras métalliques pendant. Sacha s’en voulut d’être aussi dure, mais il y avait certaines limites à ne pas dépasser, et le monsieur semblait franchement rassuré de ne plus avoir de plaque de fer géante qui le surveillait constamment.

Sa mère se tenait toujours dans le hall, sur un canapé, avec la Gobou sur ses genoux. Elle s’était réveillée et offrit un sourire très faible à sa fille, qui s’empressa de lui donner le remède proposé par Maya. Pendant que May se délectait de la friandise, Sacha se mit à la recherche des propriétaires de cette entreprise, afin de finir de régler les détails pour que sa mère puisse séjourner dans la ferme le temps que la canicule dure.


C’est pas grave, ça nous donne une excuse pour faire un RP de plus o/ En tout cas merci pour celui-ci, il était très chouette Smile

_________________
- L'équilibre se trouve entre un flingue et des roses -
~ Balance Master ~




avatar
Sacha
Informations
Nombre de messages : 74

Fiche de personnage
Points: 14
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [7G] Peaaaaace ~ [Sacha/Serafeim]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum