[ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Message par PNJ le Mer 16 Aoû 2017 - 19:08


Songeuse, Carrie observait le convoi prêt à partir d’Imaï avec un chargement plutôt léger pour une expédition en montagne. Un étranger aurait juré que pour un voyage dans les hauteurs, c’était une préparation d’amateurs, mais pour un natif de l’île, il était parfaitement naturel de s’encombrer le moins possible lorsqu’on voulait s’aventurer jusqu’aux Pics du Roulement de Tonnerre. En effet, les parois glissantes et fragiles ne pardonnaient pas au randonneur imprudent ou au globe-trotter trop chargé, et la chute était souvent mortelle dans ces montagnes régulièrement frappées par la foudre.

D’un geste avisé, Carrie indiqua un emplacement sur le charriot à un Pokémon imposant qui s’était arrêté devant elle.


« Milady, tu peux poser ça ici, s’il te plaît ? » fit-t-elle à la Nidoqueen à la peau kaki. Le saurien acquiesça et se délesta de son paquet à l’endroit que lui avait montré sa maîtresse.

« Merci. Avec ça, je pense qu’on peut y aller. »

Balayant les alentours du regard, la Ranger héla la population rassemblée autour du convoi.

« Nous partons pour les Pics afin d’observer un phénomène particulier impliquant la foudre ! Il reste encore une place dans le charriot, mais je n’emmènerai pas de civil incapable de se battre ou de se débrouiller tout seul en cas de problème ! »

Jetant un dernier coup d’œil aux trois personnes déjà prêtes à partir avec elle, Carrie estima qu’ils étaient tous suffisamment robustes – ou armés – pour l’accompagner, serra la main au randonneur qui avait relayé l’information en ville et se hissa sur son Élecsprint, avant de donner le signal du départ.

Il fallut deux bonnes heures au convoi pour arriver au niveau des hauteurs des Pics du Roulement de Tonnerre, mais lorsque le groupe fut parvenu au premier grand lacet surplombant I’maï, Carrie ordonna l’arrêt du charriot, tout en intimant le silence. Elle murmura alors, le plus discrètement possible :


« Là-bas, il y a une colonie de Racaillou. Ne vous en approchez pas, ils ont tendance à se faire exploser, et si ce sont ceux décrits par notre ami randonneur, eh bien... »

Il valait mieux rester à très bonne distance, en gros. Réunis sur une saillie rocheuse, les cailloux vivants semblaient converser gaiement sans déclencher la moindre catastrophe, mais lorsque le temps se couvrit à nouveau, Carrie fronça les sourcils, avant de sortir ses jumelles pour mieux voir le groupe. Sa bouche forma alors un « O » de surprise, et elle passa les jumelles à ses acolytes, leur laissant tout le loisir d’observer ce qu’elle venait de distinguer.

_________________

Coucou, bienvenue aux Pics du Roulement de Tonnerre Very Happy

Te voilà dans une petite expédition (à la fois au niveau du nombre de membres et de l’équipement) destinée à vérifier si ce qu’a dit le randonneur est vrai. Vous êtes en hauteur et voyez bien I’maï en contrebas mais, surtout, vous pouvez apercevoir sur un pic un peu plus loin, à peu près au même niveau que vous, une colonie de Racaillou au physique peu commun...

Je te laisse donc décrire ce que tu vois, vu que c’est une mission d’observation ; tu peux aussi interagir avec les trois autres PNJ (il y a une fille et deux garçons) si tu veux échanger avec eux sur ces drôles de Racaillou, mais garde à l’esprit que l’orage menace d’éclater et que le groupe ne s’éternisera sans doute pas dans les parages. ^^

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Message par Trellia Farron le Mer 23 Aoû 2017 - 16:34


près sa mésaventure dans la forêt d’Agatha, Trellia était revenue à temps pour se voir confié une mission. Ce n’était pas une mission a proprement parler, puisqu’on demandait des volontaires pour régler certains problèmes et son chef l’avait désignée. Trellia arriva au bureau assez tard le soir.

« Farron, j’ai du travail pour toi. » Lui lança son chef, surgissant du couloir et lui larguant au passage un dossier. « Tu es sur place demain matin à l’aube. » dit-il, sa voix s’éloignant, tandis qu’il disparaissait vers un autre couloir.

Sans trop comprendre, Trellia ramassa le dossier jeté sur son bureau. Ce qui y était inscrit semblait curieux, si elle en croyait les rapports… Elle ne pouvait se fier qu’à ça, les Pokémon, ça n’était toujours pas son fort.

« Et en quoi c’est bizarre ? Ils ne peuvent pas s’abriter de la foudre ? En dehors de sous un arbre, évidemment… » répondit Trellia, à l’intention de ses collègues, en lisant une ligne relatant d’un accident qui aurait eu lieu entre un randonneur, un arbre et la foudre.
« Le problème c’est plutôt que ce serait les Racaillou qui ont provoqué l’orage. » Répondit Mc Jee. « Ils en sont incapables normalement et regarde ces portraits, ils sont bizarres. » DiNarro, qui arriva à ont tour se pencha sur le portrait des Pokémon en même temps que Trellia.
« Ca fait juste des Racaillou avec des sourcils. »  répondit Trellia. « S’il lui pousse une moustache, on pourra l’appeler Poirot. »  Dit-elle avec un demi-sourire.
« Moi je trouve qu’il ressemble à Tipps, avec ses gros sourcils fronçés… »  Se moqua DiNarro avec un sourire bête. Trellia ricana et vit soudain Mc Jee se figer et Cate esquisser un sourire moqueur.
« Il est derrière c’est ça ? »  Fit alors DiNarro. Une tape derrière la tête les rappela à l’ordre tous les deux.
« Je pars tout de suite Patron. »  Dit Trellia, tandis que DiNarro filait à son bureau en silence.

Jetant un dernier coup d’œil à ses collègues, Trellia aperçu Cate avec un grand sourire. Trellia plissa les yeux et fit la grimace.


C’est ainsi que Trellia arriva bien avant l’aube sur place. Il faisait froid et elle baillait continuellement. En quelques heures, ce fut un véritable convoi, auquel elle se joignit, qui attendait pour partir. Après un moment, le soleil se levait enfin et leur chef de groupe annonçait enfin le départ. Trellia regarda tour à tour tous les volontaires et aucun ne semblait prêts à se débiner, aussi, elle fit une poignée de main au randonneur et grimpa sur sa monture. Trellia l’imita, se hissant sur le dos de Sara. L’avantage avec son char en forme de Pokémon, c’est qu’elle n’avait aucun mal à progresser dans la montagne et les autres n’avaient plus qu’à rester dans son sillage pour une croisière tranquille. Trellia n’était pas mécontente de changer de décor. Elle aurait préféré la ville évidemment, ses collègues ayant été désigné volontaires pour des problèmes à Seian, mais Tipps semblait estimer qu’elle serait plus utile en montagne. Dommage que la pleine nature et les Pokémon ne soient pas son fort ! Ou alors est-ce qu’il espérait qu’elle s’instruise  à cette occasion ?

En tout cas Tipps lui faisait confiance et il n’était pas question de le décevoir. Elle l’aimait bien son patron, malgré son caractère taciturne. Le convoi arriva finalement à bonne hauteur sur les falaises du Pic, il y avait une série de virages et une belle vue en contrebas, ainsi que sur la ville. Carrie leva la main pour les arrêter. Elle se mit à murmurer, si bien que Trellia dû se pencher légèrement sur Sara et tendre l’oreille. En suivant son regard, Trellia observa un moment le pic d’en face. Il y avait bien des petits trucs qui grouillaient, mais à cette distance, elle ne distinguait pas grand-chose. Trellia se laissa glisser à terre et saisit les jumelles. En se rapprochant raisonnablement du bord, elle s’allongea et mit les jumelles devant ses yeux.

Il y avait bel et bien un groupe de Racaillou là-bas, mais rien d’extraordinaire. Avec un discret sourire, elle remarqua les Racaillou aux-sourcils-de-Tipps. Tient c’était drôle ça, ils avaient aussi la même coupe, rasé sur les côtés et quelques cheveux sur le dessus. Avec un sourire en coin, un brin moqueur, Trellia en fixa un en particulier, pour le détailler. Elle eut une réaction de recul quand celui qu’elle regardait sembla se tourner vers elle et la regarder sévèrement à travers ses jumelles. Ressentant un léger trouble, Trellia se raisonna : à cette distance, le Pokémon n’avait certainement pas conscience de sa présence. Mais c’était troublant tout de même ! Peut-être était-ce même la vraie forme de Tipps ? Allez savoir ! La rumeur voulait qu’il n’était pas humain. Reprenant ses observations, Trellia ne vit rien de bien anormal, hormis des Racaillou avec des sourcils et des cheveux. Elle passa les jumelles.

« Rien que des Racaillou avec des sourcils, il fait peut-être froid la nuit ici. »  ironisa t-elle.

Cependant, l’une des « règles » lui revint en mémoire. Plus précisément, la règle trente-cinq. Relevant le menton d’un air pensif, elle s’éloigna du bord et se releva. Trellia dirigea alors son regard vers les autres membres de l’expédition. Ils étaient tous sérieux, l’un d’entre-eux un peu curieux et regardait partout, mais dans l’ensemble, Trellia aurait dit prudents. Peut-être craintifs, même. Ces Pokémon, qui vivaient pourtant ici avec eux depuis toujours, les inquiétaient vraiment. Trellia se tourna de nouveau vers la vallée et vit les nuages qui s’amoncellaient rapidement. Pourquoi est-ce qu’elle trouvait que le temps changeait un peu vite à son goût ? La mer n’était pas loin certes, mais tout de même… Il n’y avait normalement pas de tempête de prévue, elle s’était renseignée au bureau du coin avant de partir.

« On dirait qu’un orage arrive… Les Pokémon cherchent à s’abriter en général non ? »  dit-elle à son voisin. Derrière, Sara commençait à s’agiter. « Ils ont l’air plutôt de bonne humeur, en tout cas, le temps n’a pas l’air de les déranger… »  dit-elle, quand les jumelles lui revinrent.
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Message par PNJ le Jeu 24 Aoû 2017 - 0:15

En entendant la jeune femme de Terros plaisanter sur les Racaillou dotés d’une pilosité inédite, Carrie eut un sourire moqueur, haussant les épaules pour indiquer son ignorance à ce sujet.

« Il fait effectivement frisquet dans le coin une fois la nuit tombée, mais il n’y a rien de pire que de se prendre une averse nocturne en pleine montagne. L’eau s’infiltre partout dans les vêtements et on attrape rapidement froid, mais je doute que de tels Pokémon soient si sensibles que ça aux basses températures. Ils ont l’habitude. Par contre, en parlant d’orages... »

L’Élecsprint crépitait, bien qu’immobile, et son attention était portée sur le ciel. Mais lorsqu’un éclair zébra le paysage pour aller frapper directement l’un des Racaillou, Carrie se rapprocha du bord pour mieux voir le phénomène.

« Groupez-vous par ici, Bolt va absorber l’électricité qui pourrait être attirée par nous. Surtout, pas d’objets interdits par temps orageux, si vous en avez, déposez-les près de mon Pokémon. Et oui, la pluie est vraiment mauvaise pour une créature rocheuse, mais là... Oh ! »

Cette fois, il fut inutile aux membres de l’équipée de s’approcher : le flash lumineux qui illumina le groupe de Pokémon permit à tous d’assister à un évènement qui pouvait sembler commun et ordinaire pour un dresseur lambda, mais qui se révéla dans ce cas précis très intéressant. Le Racaillou qui s’était tourné d’un coup vers Trellia se transforma en accéléré, comme s’il avait pris des dopants naturels – et ce n’était pas si loin de la réalité, finalement. En quelques gestes rapides, Carrie sculpta une réplique du Gravalanch dans une motte de terre qu’elle rangea soigneusement dans ses affaires, avant d’ajouter, non sans une pointe d’excitation :

« Regardez bien, on dirait que les cheveux ne sont plus au même endroit et... »

De leur promontoire, les membres de l’expédition pouvaient voir une couleur inhabituelle se distinguer sur le corps gris et terne des rochers vivants. Toutefois, leur observation fut interrompue par un puissant coup de tonnerre.

« On se replie, il y a une grotte pas loin, c’est trop dangereux ! »

Prenant la tête des opérations, Carrie s’assura que tout le monde suivait, mit son Élecsprint en bout de cortège pour attirer les éclairs à lui et conduisit ses camarades vers l’abri naturel qu’elle utilisait quand le temps se montrait moins clément. En jetant un dernier regard aux Racaillou, elle s’aperçut qu’ils avaient entamé une sorte de danse autour du Gravalanch, en se moquant éperdument de la foudre qui leur tombait régulièrement dessus...

_________________

À nouveau de l’observation, cette fois avec une évolution pas banale. Tu dois décrire la métamorphose du Racaillou chevelu (xD) et émettre au moins une hypothèse sur les raisons/conditions de déclenchement de cette évolution. Tu n’as pas besoin de pondre une thèse sur la question, ni de chercher trop compliqué, je demande simplement une petite réflexion de Trellia sur le sujet ^^
Tu peux aussi t’amuser à décrire la danse des cailloux, mais il faut que tu sois au sec et dans la grotte à la fin de ton post 😊

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Message par Trellia Farron le Jeu 31 Aoû 2017 - 13:05


isiblement, leur chef de groupe ne s’y connaissait pas plus qu’elle, ça promettait. D’après elle, toutefois, les Racaillou du coin n’avaient aucune raison de craindre la pluie ; natifs du coin, ils devaient en avoir l’habitude… Les orages par contre... Carrie semblait penser la même chose que les autres. Mais le bleu l’avait un peu briefée sur le sujet, ils étaient de type Sol, donc théoriquement les orages, ils s’en foutaient non ? Alors pourquoi se « faire des cheveux » pour si peu ? Le chien jaune se mit à crépiter, Trellia préféra mettre une légère distance entre lui et elle. Elle ne tenait pas à se faire friser les cheveux. L’instant d’après, un éclair frappa non loin, arrachant tantôt  un sursaut, tantôt une exclamation aux autres. Il avait frappé en plein dans les Racaillou. Conformément à ce que Carrie leur demandait, ils se rapprochèrent de son Pokémon. A choisir entre les frisettes et l’électrocution…

Quand Carrie enchaîna sur la question des objets pouvant attirer la foudre, Trellia se retourna vers Sara, toujours attentive. Il valait mieux qu’elle la fasse rentrer, la créature était à moitié faite en acier… On ne savait jamais. Trellia saisit sa Pokéball et Sara disparu dans un rayon rouge. En revanche, elle dû détacher ses cercles de ses hanches, déposant les deux chakrams au sol, près du chien. Carrie se rapprocha du bord de la falaise, suivit des autres, qui s’accroupirent. D’un coup, un autre éclat de lumière arracha quelques expressions, surprise ou admirative, à ses compagnons. Curieuse, Trellia suivit leurs regards et se tourna vers le groupe de Pokémon, sur le pic. L’un d’eux semblait pris dans un halo lumineux, à moins que la chose ne vienne de lui… Trellia n’aurait su dire, elle n’avait, de mémoire, jamais assisté à une chose pareille. Elle sentit un objet dans sa poche et ne put résister à la tentation d’y mettre la main.

Ses doigts touchèrent un objet souple, tiède et plat. En le sortant elle reconnu l’écaille. Bleue et rouge, grosse. Trellia eut alors comme un flash, revoyant immédiatement, un énorme monstre rouge et bleu, voilé, avec une gueule béante, s’élevant au-dessus d’un lac, qu’elle tentait de faire redescendre… Elle revoyait la météorite aussi. Trellia fronça les sourcils. Y avait-il une météorite dans le coin ? Elle ne voulait pas recréer la panique, en le demandant… Sans rien dire, Trellia s’éloigna du groupe et prit le risque de s’exposer, trouvant un endroit un peu plus surélevé, de manière à mieux voir le pic d’en face. Elle cherchait une pierre lumineuse, la même qui avait créé les super-monstre, il y avait quelques temps. Enfin, les Méga-Pokémon. Ces pierres qui rendaient les monstres, différents. Cependant, elle ne trouva rien. Aucune lueur n’émanait d’en face, en dehors des éclairs. Ca n’avait donc peut-être rien à voir… Trellia se gratta la tête, mal-à l’aise. Elle préférait éviter une nouvelle confrontation contre les super-monstres…

Bredouille, elle revint près des autres, sous les regards interrogateurs. Elle fit simplement « non » de la tête, indiquant par là, qu’elle n’avait rien trouvé. Elle se rapprocha ensuite du groupe et de la protection offerte par le canidé et observa de nouveau le Pokémon et sa nouvelle forme, suivant les commentaires de Carrie.

« Et il a la varicelle en plus. » Commenta Trellia à son tour. Il avait comme des tâches jaunes par endroit. « C’est normal les tâches ? Une maladie ? »

Trellia ne comprenait pas trop comment une maladie pouvait atteindre un tas de cailloux, mais avec ces créatures, on n’avait jamais l’air d’être à l’abri d’une nouvelle surprise. La nouvelle forme du Pokémon ne se différenciait pas trop de celle qui était « normale », si ce n’était qu’il était maintenant… Poilu. Les bras, les joues présentaient comme des pics de roches, ainsi que le dessus des yeux surligné par ce qui semblait être un monosourcil. Pauvre bête, il n’était vraiment pas gâté par la nature ! Et ces tâches, parfaitement rondes… Un coup de foudre particulièrement fort les força à battre en retraite, mais penchée sur les Pokémon d’en face, un pied posé sur une roche, un bras posé sur sa jambe, les sourcils froncés, Trellia resta là, indifférente à la pluie ? Une voix lui disait que ce n’était pas normal… le tout était maintenant de savoir s’ils représentaient un danger. Les Racaillou se mirent à bouger autour de celui qui avait évolué. Si ça avait été des humains, elle aurait dit une danse, un peu tribale certes, mais… Un autre éclair déchira le ciel, suivit de plusieurs autres, frappant les Pokémon de plus belle. C’est qu’ils avaient l’air d’y prendre goût en plus ! Trellia battit en retraite, rangea l'écaille de Méga-Léviator, ramassa ses chakrams et alla rejoindre les autres dans la grotte.

Trellia resta un moment silencieuse et attendit que les autres s’éloignent un peu. Elle se rapprocha de Carrie et lui partagea ses pensées, à voix basse. Elle ne voulait pas avoir l’air de conspirer, mais il n’était pas utile non plus de créer la panique.

« On n’a pas découvert de météorite dans le coin ? Il n’y a peut-être pas de quoi s’inquiéter, mais est-ce qu’une météorite ou un éclat de cette météorite, pourrait faire changer les Pokémon de cette manière ?

J’ai déjà vu ces… Méga-Pokémon de près, mais comment savoir si ce n’est pas une forme, disons, atténuée ? »

avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Message par PNJ le Ven 1 Sep 2017 - 23:41

Avisant le Galegon qui disparaissait dans sa sphère, Carrie hocha la tête. Sage décision, on ne savait jamais, sur un coup du sort (ou de tonnerre), les dégâts pouvaient être sérieux, même pour un Pokémon réputé robuste. Elle suivit néanmoins du regard la Terrosienne qui s’éloignait du groupe, sans doute à la recherche d’un indice, mais elle revint les mains vides. À sa remarque, Carrie commenta, les sourcils froncés :

« Non, ce n’est pas normal, en effet, mais comme les Racaillou qu’on observe depuis un moment ne sont pas normaux non plus, je ne suis pas étonnée. Non, plus qu’une maladie, je pense à une mutation locale causée par l’environnement, car ces pierres jaunes sont présentes dans le coin. Ce sont des dravites, on en trouve beaucoup par ici. Ils auraient puisé dans leur environnement direct pour s’adapter aux orages fréquents, et leur corps s’en trouverait modifié... En tout cas, ils n’ont pas l’air bien malade, au contraire ! »

Une fois dans la grotte, relativement au sec, la Ranger s’assit dans un coin, invitant tout le monde à l’imiter en attendant la fin de l’orage. Trellia s’approcha alors d’elle et lui soumit sa théorie sur une possible météorite influençant les Pokémon du coin et en déclenchant des Méga-Évolutions. L’idée en soi était intéressante, mais quelque chose dans son propos gênait Carrie, qui ne put identifier la cause de ce drôle de sentiment sur le moment.

« Il n’y a pas de météorite dans le coin, et nous n’avons relevé aucun fragment encore actif sur l’île. Alors, à moins d’un apport extérieur, je ne vois pas ce qui pourrait déclencher ça... Et les Chercheurs sont unanimes, la Méga-Évolution n’affecte de manière totale que les Pokémon qui sont déjà parvenus à leur stade final d’évolution. Cela peut créer des perturbations dans le comportement de leurs formes antérieures, mais pas générer une Méga-Évolution complète. Ah, mais... »

Voilà. Ça y était. Trellia avait parlé comme si la Méga-Évolution était une généralité ! Étrange. Carrie décida de rebondir sur ce point avant qu’il ne s’échappe à nouveau de sa pensée.

« Tu dis que tu as déjà vu des Méga-Pokémon de près, mais tu as l’air de considérer que les évolutions de ce type concernent tous les Pokémon. Or, les Méga-Évolutions sont des exceptions, et des cas plutôt rares. De plus, ce sont des formes temporaires et éphémères, et leurs Pokémon « rétrogradent » par la suite, alors que les évolutions normales sont légion et sont définitives. Par exemple, Bolt peut Méga-Évoluer, mais il est lui-même la forme évoluée de Dynavolt, et il ne retrouvera jamais cette apparence. Tu me suis ? »

Carrie était carrément médusée de découvrir qu’il existait en ce monde des gens qui ignoraient encore le principe de l’évolution. Que quelqu’un ne soit pas un expert en Méga-Gemmes et autres joyeusetés récemment découvertes, passe encore, mais là ! De quelle grotte débarquait-elle, pour être passée à côté d’un truc pareil ?! C’était la base quand on vivait sur Érasia, encore plus si on possédait des Pokémon ! Avait-elle eu son Galegon tel quel ? La Ranger cligna des yeux plusieurs fois, laissant à Trellia le temps de digérer les informations qu’on venait de lui asséner.

« Quoi qu’il en soit, vu que Racaillou évolue normalement en Gravalanch, puis en Grolem, je ne pense pas que cette transformation, même sur des créatures un peu différentes, soit temporaire ou dangereuse. Mais tu as raison, c’est une piste à ne pas négliger, car rien ne dit que ce Gravalanch chevelu ne puisse pas Méga-Évoluer une fois devenu Grolem... S’il évolue un jour, bien sûr. »

L’orage, aussi violent que passager, se calma peu à peu, permettant ainsi au groupe de sortir enfin de son abri de fortune. Dehors, l’humidité suintait sur toutes les parois, faisant briller les rochers et donnant à l’atmosphère une fraîcheur bienvenue. Les explorateurs eurent alors la surprise de trouver la petite tribu qu’ils avaient longuement regardée à quelques mètres d’eux. Dans un mouvement collectif et singulier, les Racaillou saluèrent les humains en levant les bras l’un après l’autre, dans une « ola » dont le Gravalanch fraîchement évolué fit la conclusion avec ses quatre membres et ses sourcils sévères.

_________________

Carrie tombe un peu des nues quand elle comprend que Trellia ne connaît pas les évolutions normales, mais a déjà appréhendé les Méga-Évolutions xD
Je te laisse réagir au speech de la Ranger et à la salutation façon supporters des Racaillou et du Gravalanch « brand new » Razz Mon prochain post sera le dernier, tu pourras conclure derrière 😉

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Message par Trellia Farron le Lun 4 Sep 2017 - 22:23


ans une confusion d’anormalité, qu’est-ce qui devait encore retenir leur attention ? C’est un peu ce que pensa Trellia, au fil des réponses de Carrie. A l’abri de l’orage, elle réfléchissait à ce qu’elle venait d’entendre. Comme elle ne connaissait pas le monde des Pokémon, il lui était peut-être plus facile de relativiser et de proposer des théories, qui peut-être, iraient en contradiction avec les faits connus jusqu’à ce jour… Qu’il s’agisse de météorite ou d’environnement, dans les deux cas les monstres subissaient un changement physique, une mutation… temporaire pour l’autre, définitive pour le second… Toutes ces informations étaient désordonnées et pas forcément très simple à assimiler ^pour Trellia, mais elle un lointain souvenir lui revint en mémoire, de lui-même.

« Evoli. » Dit-elle pour elle-même. Elle n’avait pas oublié Ethan, le jeune Terrosien avec qui elle avait partagé un bout de chemin, en s’échouant tous les deux sur Tenkei. C’était lui qui lui avait appris le peu qu’elle savait sur les Pokémon et les évolutions. Le jeune garçon avait un Evoli et il lui avait longuement parlé de son Pokémon, dont la race possédait des propriétés fabuleuses.

« Comme les Evoli. Ethan m’avais appris que les Evoli sont capables d’évoluer selon leur environnement. Ces Racaillou vivent ici depuis la nuit des temps, je suppose, alors pourquoi maintenant ? Pourquoi doivent-ils soudainement s’adapter ? »  Trellia marqua une pause, ferma les yeux, puis regarda Carrie.

« Quelque chose à changé ici ? Est-ce qu’il y a plus de tempête, est-ce qu’elles sont plus violentes, ou alors, il y a plus de dravite ? Les orages sont peut-être tellement violents et fréquents que pour ne pas en mourir, ils ont été obligés de s’adapter, eux aussi ? »

Il y avait longtemps qu’elle n’avait plus repensé à Ethan, ni à tout ce qu’il lui avait appris sur Érasia. Elle n’avait pas vraiment d’excuse, si ce n’était celle de ne pas trouver les monstres très importants, du moment qu’ils n’étaient pas gênant... Elle avait surement eut tord, si elle s’était intéressée à la question, elle aurait certainement eu des réponses plus intéressantes à partager.

« De près oui… J’ai déjà vu un heu Ptira ( ?) sous cette forme. Sans compter le Léviator que j’ai chevauché. »  Dit-elle, dans un souvenir épique. «  Je ne sais toujours pas s’il a essayé de m’écraser ou de me noyer. »  reprit-elle en regardant Carrie d’un air entendu. « En plongeant à pleine vitesse dans le Lac Arkan. »  précisa t-elle. « En tout cas, cette mutation à l’air de commencer par la pierre jaune, peut-être qu’ils la mangent… Ils ont peut-être changé de type aussi, le bleu disaient que s’ils étaient toujours de type sol, la foudre n’avait aucun effet sur eux, alors d’une manière ou d’une autre… Ils ne l’ont plus. »

Que de souvenirs… Mais à vrai dire, elle ne se rappelait pas vraiment si le Léviator avait reprit une forme normale après ça. Elle avait brisé la pierre, mais ses souvenirs s’arrêtaient là. Tout en y repensant, un petit sourire se dessina sur ses lèvres, comme plongée dans les souvenirs de la « bonne vieille époque». Et puis, il y avait la situation inverse… Il y avait Giselle, monstre de métal devenu créature de chair et de sang… Peut-être que cette enquête allait lui apprendre beaucoup plus de choses que prévue finalement ! Il y eut un long silence, puis Carrie reprit la parole.

« Pour ça, y’a un moyen simple de le savoir… S’ils évoluent frappé par la foudre, fait Méga-évoluer ton chien et envoie lui une décharge. Il a l’air d’aimer ça et ça arrange tout le monde ! »  proposa Trellia. « On a qu’à aller le voir de plus près, ils ont l’air cool. »

L’orage allant en diminuant, elle sortit de la grotte, sourde aux gestes frénétiques et à la demande de leurs autres collègues d’un jour pour ne pas faire ce qu’elle comptait faire.

« Hé, Poilu ! »  Lança t-elle à l’intention du Gravalanch mutant.

Trellia sortit de la grotte et les rejoignit.

« Salut les gars.  Dis donc les Chevelus, vous n’en avez pas d’autres des pierres jaunes ?
Mes potes et moi ont aimerait bien en avoir une… »

avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Message par PNJ le Jeu 7 Sep 2017 - 16:14

Tout en écoutant Trellia lui expliquer ses théories, à la lumière des évolutions d’Évoli, Carrie haussa les épaules.

« Eh bien, c’est vrai qu’il change de forme en fonction des pierres auxquelles il est exposé. Il peut aussi se transformer à la lueur de la Lune ou du Soleil, s’il est suffisamment heureux, ou s’il se trouve à proximité de certains lieux précis couverts de mousse ou de glace. J’ai même entendu dire qu’une nouvelle forme a été découverte après la Catastrophe de Mewtwo. Et puis, certains Pokémon ont des formes différentes selon l’endroit où ils vivent, comme Sancoki ou Prismillon. Peut-être que les orages sont devenus plus fréquents, ou peut-être que le climat a changé de manière subtile, de sorte que seuls les Pokémon aient pu percevoir cette modification. Je ne sais pas. Il va falloir étudier ça en profondeur et se pencher sur la question. »

La Ranger écarquilla les yeux quand Trellia lui raconta sa chevauchée fantastique de Léviator, avant de la reprendre à la manière d’un professeur :

« Ptéra. Avec un é. Tout le monde a eu des problèmes pendant la Catastrophe, à tous les niveaux, et j’avoue que je préfère ne jamais revivre un événement pareil. Je pense aussi que ces Racaillou sont sujets à ces mutations avec les dravites, mais quant à savoir s’ils ont changé de type, c’est encore autre chose. »

Néanmoins, lorsque la Terrosienne suggéra de faire Méga-Évoluer Bolt pour attaquer directement les Pokémon Roche à l’extérieur, Carrie la dévisagea comme si elle venait de sortir une énormité – ce qui était le cas, en fait.

« Euh, non ? Déjà, je n’ai pas besoin de ça pour qu’il envoie de la foudre, il peut en générer sous cette forme, et puis quand même, ce n’est pas comme ça que ça marche ! Les attaquer est le meilleur moyen de les fâcher et de les vexer. Nous sommes en mission d’observation, par en opération commando pour les exterminer ou les énerver contre les humains. Hé, attends ! »

La brune emboîta le pas à Trellia, qui héla la colonie pour quémander des dravites. Bolt s’avança légèrement au cas où la situation tournerait mal, tandis que la Ranger assistait à l’échange en se demandant s’ils n’allaient pas leur coller une beigne. Les cailloux poilus se regardèrent, avant que le Gravalanch ne se mette soudain à creuser frénétiquement à la recherche de quelque chose.

« Reculez, s’il creuse trop profondément, il risque de faire s’écrouler le passage... »

Le Gravalanch se livra à une véritable opération d’excavation, projetant des mottes de terre dans tous les sens. L’Élecsprint évita de justesse un projectile, jetant un regard désespéré à sa maîtresse qui ne put s’empêcher d’éclater de rire. Finalement, Super-Caillou s’arrêta subitement et délogea son trophée d’un air triomphal, une énorme dravite qu’il s’empressa de scinder pour distribuer des chutes aux humains. D’un air gêné, Carrie lâcha un « euh, ben merci », et alors qu’elle enjoignait à l’équipe de reboucher la cavité pour les futurs randonneurs, elle constata que le Gravalanch s’était lancé dans une grande conversation avec Bolt. Finalement, lorsque la route fut de nouveau praticable, le groupe rejoignit la ville, flanqués d’un Pokémon aux gros sourcils qui ne lâchait pas Carrie d’une semelle...

_________________

Et voilà, c’est la fin de ce mini-scénario ! Carrie repart avec le Gravalanch qui a eu un crush sur elle (xD), mais je rappelle que les Racaillou d’Alola ne seront capturables qu’une fois la notation demandée Smile Tu peux conclure si tu le souhaites et demander notation et récompense !

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Message par Trellia Farron le Mar 12 Sep 2017 - 0:46


arrie avait écouté ses théories, Trellia écoutait ses explications. Ne pas se préoccuper des questions sur les Pokémon en général lui posait un obstacle. Les problèmes humains qu’elle avait rencontrés et la similitude avec ceux qu’elle avait déjà vu (et la sensation de les avoir vécus dans un autre monde) avaient largement pris la tête dans sa vie par rapport à la question des Pokémon. S’ils pouvaient être sympathiques, de compagnie agréable, voire quelque fois utiles, Trellia n’avait jamais considéré l’existence même de ces montres comme essentielle à la vie de tous les jours. Pourtant aujourd’hui était une autre preuve que la vie des Pokémon régissait celle des hommes. Cette idée lui paraissait incroyable et visiblement, ils n’avaient aucun moyen, ou aucune volonté, de s’en défaire. Aujourd’hui en tout cas, ils étaient une menace pour l’homme…

Le Monosourcil leur avait carrément foré la zone pour leur donner les pierres. O.K, parfois, ils étaient sympa aussi, sans quoi Trellia ne les aurait pas abordés aussi franchement et de manière si détendue. Elle se souvenait trop bien du Méga-Léviator pour ça, ainsi que des Pokémon aux griffes de faux ! En tout cas, l’équipe avait un échantillon des pierres, ils pouvaient maintenant faire quelques recherches, mais Trellia n’était pas très convaincue d’avoir vraiment menés sa mission à bien. Comme l’orage était loin et qu’ils devaient s’en aller, tout en ramenant le Monosourcil avec eux, Trellia fit de nouveau appel à Sara. Le tank passa sans aucun problème dans les crevasses et les bosses, malgré sa carrure, mais le Galegon était un Pokémon de montagne, elle le lui avait appris de manière mémorable pendant la course, il y avait un bout de temps de ça. D’ailleurs, à cette époque, elle avait pensé avec sérieux devoir s’intéresser au dressage de Pokémon…

Elle devrait sans doute le faire, avant de finir écrasée-piétinée un de ces jours… Ou foudroyée. Encore que là, elle n’était pas magicienne (et de toute façon elle n’avait pas de Pokémon électriques). Le retour fut un peu plus pénible, Trellia en eut vite marre et c’est avec plaisir qu’elle retrouva la ville, même modeste. Elle s’arrêta pour la nuit à l’auberge et le lendemain, elle repartit pour Seian. De retour au bureau, Tibbs lui fit recommencer trois fois son rapport, avant de la laisser filer. Dans ses quartiers, bien plus tard, elle reçut un courrier par Roucool. Giselle s’était emparée de la lettre, après avoir traîné le volatile sur un mètre et l’avait empilé (le message, pas le moineau) sur sa montagne d’objets trouvés, Collection Zigzaton. Trellia se leva, prit le message.

Tiens tiens… La Guilde des Explorateurs. Pour être honnête, avec son travail, elle avait totalement oublié en être membre ! A quelle occasion déjà en avait-elle fait partis ? Le souvenir du flux de lumière verte au Mémorial lui revint vite. Trellia poursuivit sa lecture. Ils avaient découvert un nouveau passage vers un lieu inconnu dans un pays voisin (Flamen) et ils avaient besoin de mains… La jeune femme cessa sa lecture et détourna le regard du parchemin. Et s’il y avait d’autres endroits dans le monde avec ce flux ? Cette chose étrange à mi-chemi entre de la fumée et de la lumière, qu’elle était certaine de ne pas connaître, ni d’avoir déjà vu bien avant sa vie en Érasia, mais qui lui semblait lié ? Elle n’avait aucune preuve, mais c’était une conviction qu’elle ressentait. Avec une curiosité irrésistible, Trellia se rendit immédiatement au bureau pour prévenir Tibbs ; un nouveau voyage l’attendait.

[Merci pour ce scénario !]
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 163

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [7G] Rock'n Roll Storm [Trellia Farron]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum