Karma Girls [PV Aisling]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Karma Girls [PV Aisling]

Message par Tyrande di Neralitha le Mar 12 Sep 2017 - 22:30

J’avais quitté Dyrinn depuis plus d’une semaine, à la recherche d’expériences et de rencontres qui pourraient m’aider à progresser vers mon objectif et ma promesse. Quittant la Canopée pour la première fois de ma vie, je m’étais aventurée au nord de ma forêt natale, avec la ferme intention de me lancer dans l’ascension des Monts d’Obsidienne. J’étais passée près d’une vieille bâtisse pas vraiment rassurante, que je connaissais grâce aux légendes qui circulaient à Dyrinn, et le frisson qui avait lentement parcouru mon échine m’avait convaincue de ne pas m’attarder dans le coin. Il fallait dire que les histoires de fantômes et de spectres, ce n’était pas spécialement ma tasse de thé ! C’était plutôt l’une des choses que je fuyais comme la peste, encore hantée par le souvenir des jumeaux Vivaldaim défunts et revanchards. Je ne tenais pas à ajouter des motifs d’insomnie à mes nuits déjà agitées, aussi avais-je passé mon chemin le plus vite possible.

Dori’thur, perchée sur mon épaule comme une vigie, observait les paysages qui défilaient avec un intérêt non dissimulé. La chouette miniature n’avait jamais mis une patte hors de la Canopée, tout comme sa maîtresse, et elle ouvrait toujours de grands yeux quand un Pokémon inconnu croisait notre route. Son émerveillement égalait le mien, mais cela ne m’empêchait pas de m’amuser de la voir si enthousiaste à la vue de toutes ces nouveautés. Elle se réfugia néanmoins quelques fois dans mes vêtements quand une créature trop grosse pour elle s’approchait un peu trop près, me tirant un sourire bienveillant ou un soupir qui n’exprimait aucune lassitude.

Le souvenir du Gouroutan qui s’était arrêté devant nous dans un instant suspendu et éphémère me revint en mémoire et me questionna à nouveau. Ces créatures étaient vraiment rares, même dans leur milieu naturel, et je n’en avais jamais aperçu avant mon départ, malgré mes nombreuses gardes nocturnes dans la Canopée. Mais, plus encore que sa présence, c’était son geste qui m’avait marquée : sans peur ni agressivité, le primate m’avait offert des fruits en me dévisageant, comme s’il se préoccupait de mon sort et de mes tourments. Avait-il deviné ? Je l’ignorais. Mais même troublée au plus haut point par ce cadeau et cette attention inattendue, j’avais pris soin de le remercier en m’inclinant, tournant le dos au cerf sauvage pour ramasser la nourriture. Avec le recul, j’eus l’impression d’avoir tiré un trait sur un passé douloureux pour aller de l’avant, et j’interprétai cet échange silencieux comme un bon présage.

Revenant brusquement à la réalité grâce à une pression des serres de Dori’thur, je m’aperçus que je m’étais bien avancée sur le chemin rocailleux et que j’étais plus en hauteur que je ne l’aurais cru. Mon pied buta contre un obstacle, et en me penchant, je pus constater qu’il s’agissait d’une roche d’un noir de jais. La légende de ma famille maudite passa dans mon esprit comme un murmure, et je ramassai le minéral pour le faire tourner dans mes mains. La pierre noire… Avec un sourire, et une idée derrière la tête, je fourrai le caillou dans mon sac, avant de reprendre ma route. Peut-être qu’aujourd’hui, le destin m’offrirait quelque chose d’inattendu, une fois de plus.

_________________

1 RP - 0 mission - 1 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 37

Fiche de personnage
Points: 8
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Aisling Hops le Dim 17 Sep 2017 - 16:55

Aisling était furieuse. Malgré le fait qu’elle avait réussi à trouver le bon bateau pour se rendre à Aliphyr, elle n’arrivait pas à chasser les paroles de ce minable escroc de Dyrinn. « Et maintenant tu veux m’empêcher de prendre ce que je pourrais vendre plus tard ! Sale partisane de Zekrom ! ». COMMENT avait-il osé la traité de partisane de la déchue ?! De cette traitresse de divinité ?! Sur le rebord du bateau, la gamine se frotta énergiquement la tête pour faire le vide, afin de SURTOUT chasser ces horribles paroles de sa mémoire ! Quand soudain, un des marins hurla qu’ils arrivaient au port. Le navire jusque là silencieux se transforma rapidement en foire animée avec toutes ces personnes montées à bord. Il y avait de tout ; des midgardiens comme des érasiens. Il était facile de les reconnaître avec leur accent où par la présence d’une créature psychique à leur côté. Aisling souffla un grand coup avant de se diriger vers la sortie quand d’un coup, une imposante ombre vola au-dessus de sa tête. Lorsqu’elle leva les yeux au ciel, elle comprit que le Ptéra était là. Mais pourquoi s’était-il pris d’affection pour la rouquine ? Elle n’avait pas le souvenir d’avoir rencontré une telle créature lors de ses aventures passées…

Linaewen était une ville très animée, surtout quand des bateaux arrivaient avec de nouvelles marchandises. Cependant, cette agitation n’intéressait guère la jeune femme qui préféra s’éclipser vers les Monts d’Obsidienne. Il y avait un chemin praticable pour se rendre à Aliphyr, la cité des airs mais Aisling préférait le contourner, par peur de croiser des têtes connues dans son ascension. Elle n’était pas revenue dans la tribu depuis… un an déjà ?! Bref, elle n’avait pas spécialement envie de parler de ses aventures à d’autres avant sa famille. Oui, elle avait terriblement envie de les revoir ! Et pendant sa montée, elle pourrait prendre le temps de réfléchir par quoi commencer. La gamine quitta la ville par un chemin peu fréquenté contrairement à l’allée principale. Par chance, ou pas vu qu’ils avaient tendance à se s’éloigner un peu de leur dresseuse, Vilem et Nyala prirent les devants, ce qui l’inquiétait. Heureusement, Voodoo était plus sage et restait auprès de son amie, s’inquiétant à chaque progression entre les rochers.

« Ok, stop pause… » lança-t-elle essoufflée.

Aisling s’installa sous un rocher pointu, l’abritant du vent froid de la montagne. Elle ne s’était jamais rendu compte à quel point elle manquait autant d’exercice. Pourquoi n’avait-elle pas un Pokémon ailé ? Pendant ce temps, Nyala et Vilem prirent des chemins différents, l’une reniflant chaque roche histoire de dénicher quelque chose, tandis que le second désirait planter ses crocs dans une proie locale. Mais visiblement, il n’y avait pas ça ici… Juste des roches noires comme la nuit et de la neige blanche et froide par endroit. Mais malgré cela, le Chacripan remarqua que la vue était impressionnante de cette hauteur, tout comme la jeune femme, plus bas. Le félin redressa ses oreilles quand il l’entendit siffler et aussitôt il redescendit, suivi de Nyala, légèrement moins agile. Les deux Pokémon vinrent se lover contre leur maîtresse, cherchant caresses et chaleur. Profitant du calme, Aisling répondit à leurs attentes quand soudain, un cri retentit dans les Monts ; le Ptéra survolait le ciel en tournant en rond. Vu la réaction de ses Pokémon, ces derniers ne semblaient guère l’apprécier, pourtant Aisling les laissa sur le côté et sortit de sa cachette pour marcher le long d’un rocher formant une sorte d’estrade.

Le Pokémon des temps anciens vit la jeune femme et piqua vers elle. Confiante, Aisling ne bougea pas et ne réagit absolument pas quand la créature immense l’évita au-dernier moment. Elle tourna sur elle-même, l’observant faire ses rondes avant qu’il ne se pose en face d’elle. Leurs regards se croisèrent, comme lorsqu’ils s’étaient rencontrés. Pourquoi était-il à ses côtés depuis sa visite au Cimetière ? Calme, le Ptéra respirait lentement, observant l’humaine qui tentait visiblement de comprendre d’où il venait. Aisling pouvait seulement en déduire que cette créature n’était pas sauvage et appartenait, ou avait appartenu à un dresseur. Mais elle ne savait pas trop qui et dans ses souvenirs, elle ne connaissait personne qui possédait un Ptéra…

« J’aimerais savoir ce qui te pousse à me suivre. Qui es-tu ? » murmura-t-elle.

Doucement, elle approcha sa main droite vers son visage, espérant sûrement créer un lien entre eux quand soudain un cri plus puissant mais lointain rugit. L’écho que l’environnement produisit alerta toute créature des environs et le Ptéra s’envola.

« On devrait poursuivre notre ascension… Quelle idiote, j’avais oublié que des Pokémon sauvages vivaient ici… »

Et elle voulait devenir Chercheuse ? Peu fière d’elle-même, Aisling récupéra ses affaires et fit signe à ses Pokémon de poursuivre leur route.

[ Hrp : je te laisse décider de la rencontre ^^ ]

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 128

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Tyrande di Neralitha le Dim 17 Sep 2017 - 18:18

Aux alentours, tout était calme, voire pesant, mais cela ne me gênait pas pour voyager, au contraire. Dori’thur quittait de temps en temps mon épaule pour aller virevolter et observer les alentours, tandis que je gardais ma mine habituelle. Ici, je n’éprouvais aucune crainte, car je savais qu’aucun Pokémon Feu ne vivait aux Monts d’Obsidienne, du moins pas à ma connaissance. J’avais déjà quitté ma zone de confort en partant de chez moi, et je n’étais pas encore prête à me confronter à mes pires cauchemars. J’étais loin de penser que j’y serais forcée bien plus vite que prévu, et pour l’heure, je me contentais d’apprécier le paysage certes déroutant, mais plutôt agréable.

Au détour d’un croisement, je décidai de faire une pause et de m’arrêter pour manger. La petite chouette parut ravie de ce choix et dévora son repas avec un enthousiasme débordant. Je vis passer un Tic à toute vitesse, poursuivi par un Grindur grincheux et revanchard, et j’essayai d’imaginer la cause de leur dispute. Peut-être que le premier avait volé la nourriture du second ? Était-ce une querelle de territoire ? Je n’en savais rien, aussi restai-je là à les regarder se courser, sous l’œil curieux de Dori’thur.  

Finalement, une fois restaurée, je repris ma route, prenant malgré tout le temps de m’immobiliser sur un plateau rocheux pour embrasser du regard le spectacle qui s’offrait à moi. Juste en bas, je voyais la Vieille Cabane et une partie de la Sonata, qui serpentait dans la Savane Herbage, et au sud, la vision de la Canopée me provoqua un léger pincement au cœur. Sentant probablement mon trouble, l’oiselle m’étreignit l’épaule doucement, avec un petit cri plaintif. D’une caresse, je pris le temps de la rassurer, avant de lever les yeux vers l’ombre qui venait de s’étirer au-dessus de moi.

Un grand Pokémon aux contours pointus et acérés planait dans les Monts, et je restai silencieuse lors de son passage. Je me doutais bien qu’il m’avait vue, mais il était inutile d’attirer son attention plus que de raison. Un souffle balaya mes cheveux lorsqu’il survola le plateau où je me tenais, et Dori’thur s’accrocha à mon vêtement pour ne pas tomber. Je ne connaissais pas cette créature, même si j’en avais entendu parler (un « Ptéra », d’après mes souvenirs), mais j’étais surtout très surprise d’en trouver ici. Ce n’était pas un Pokémon originaire de Tenkei, alors d’où venait-il ? Un nid s’était-il établi dans les montagnes ? Après tout, ce n’était pas impossible, pour une créature aérienne et faite de roche. Lorsqu’il piqua vers le sol, à un endroit précis, je me dirigeai vers son lieu d’atterrissage, avant de me dissimuler derrière une saillie assez grande pour cacher ma présence. Une fille avec des cheveux à mi-chemin entre le rose et le roux se tenait face au monstre antique, et deux Pokémon flairaient la zone dans tous les sens. Malheureusement pour moi, le Ponchiot me remarqua et me fonça droit dessus, révélant ma planque. Pour qu’il n’y ait aucun malentendu, je sortis aussitôt de derrière le rocher, levant mes mains pour indiquer que mes intentions n’étaient pas belliqueuses.


« Pardon, je ne voulais pas vous surprendre, ni vous faire peur. J’étais simplement intriguée par ce Pokémon que j’ai vu sillonner les cieux. Je suis Tyrande, et voici Dori’thur. »

Un cri s’éleva alors dans le lointain, tout en se répercutant par un écho puissant dans les Monts. Méfiante, je surveillai du coin de l’œil le ptérodactyle qui décollait, et j’indiquai à l’inconnue :

« On ne devrait pas traîner dans le coin, son rugissement a dû alerter toute la faune locale. »

Je ne croyais pas si bien dire : quelques instants plus tard, un grondement sourd se rapprocha de notre emplacement, jusqu’à ce qu’une explosion fasse valser un arbre et un roc pourtant solide en éclats. Le cœur battant, je me tins prête à me défendre contre d’éventuels agresseurs, ce qui ne m’empêcha pas de sursauter lorsque deux créatures sauvages et particulièrement énervées apparurent devant nous. La première, un ours gigantesque, écumait de rage et se dressa sur ses pattes arrière pour nous intimider ; la seconde, un humanoïde transportant un tronc d’arbre d’une taille impressionnante, fit tournoyer son arme aussi facilement qu’un jouet. J’ignorais la raison de leur colère (peut-être avaient-ils pris le cri du Ptéra pour un défi ?), mais une chose était sûre, ils en avaient après nous. En jetant un coup d’œil aux alentours, je compris que nous serions clairement désavantagées dans une confrontation, mais je n’étais pas certaine qu’ils nous laissent le choix ! D’un geste lent et calculé, malgré ma pompe organique qui cognait contre ma poitrine, je décochai une flèche devant l’ours qui nous chargeait, déviant sa trajectoire et attirant son attention l’espace d’un instant. Je me mordis la lèvre, songeant que décidément, mon voyage commençait sous de drôles d’augures, avant de crier, en proie à la panique :

« COURS ! »

_________________

1 RP - 0 mission - 1 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 37

Fiche de personnage
Points: 8
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par PNJ le Mar 26 Sep 2017 - 0:12

[Message d'intervention du PNJ suite à la demande de Tyrande ici]

Loin du grabuge, un groupe de jeunes Rocabot se chamaillait sur les pentes pourtant dangereuses de la montagne. Rien à craindre néanmoins ; ils étaient sous la surveillance de leur alpha, une Lougaroc Diurne. Celle-ci se tendit en entendant un rugissement au loin, qui résonna contre la pierre, et les plus jeunes s'immobilisèrent, surpris. Attentive à leur sécurité, la mère louve rapatria la troupe et les envoya se mettre à l'abri.


[Vous avez découvert des Rocabot aux Monts d'Obsidienne !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Aisling Hops le Jeu 28 Sep 2017 - 18:52

Avant qu’Aisling ne quitte sa cachette pour continuer son ascension, une voix humaine s’éleva. Visiblement, Nyala avait découvert quelque chose de vivant dans ces lieux… Interpellée, la rouquine se retourna, dévisageant la jeune femme qui s’était présentée. Elle avait une fine silhouette, un visage fin et de beaux cheveux. Une vraie femme avec là où il faut… pas comme chez l’Aliphyroise… D’ailleurs, cette dernière mis un certain temps avant de comprendre qu’on lui adressait la parole. Sûrement parce qu’elle ne s’attendait réellement pas à rencontrer quelqu’un ici mais aussi, une très belle femme. Elle se présenta, elle et son compagnon qu’Aisling reconnut aussitôt. Contente pour elle-même, elle s’approcha de Tyrande et pointa du doigt l’oiseau sur ses épaules.

« Oh mais je reconnais cette espèce ! J’en ai croisé y’a pas longtemps dans la forêt, non loin de Dyrinn ! Pardon, je ne me suis pas présentée. Je m’appelle Aisling et voici mes Pokémon, Nyala, Vilem et Voodoo. » se reprit-elle en montrant ses Pokémon venus à ses côtés. « Et concernant ce Ptéra, je ne sais pas pourquoi mais il a subitement décidé de me suivre. Il ne m’appartient pas et j’ignore si je connais son dresseur… » termina-t-elle un peu triste.

Un cri puissant retentit dans les Monts, alertant tout le monde. Le comportement du Ptéra inquiéta sur le coup la jeune dresseuse ; était-il réellement dans son camp ?

« Je suis du même avis ! »

Aisling siffla légèrement et ses Pokémon regagnèrent leur sphère. Ils étaient bien trop faibles pour manœuvre dans un tel environnement, surtout si une menace était présente. La rouquine rassembla toutes ses affaires et tout en marchant aux côtés de Tyrande, elle observa le ptérodactyle qui volait au-dessus d’elles et se demanda si elle faisait bien de le « garder » à ses côtés… Mais soudain, la terre se mit subitement à trembler et une explosion retentit juste devant elle, à quelques mètres. Les yeux grands ouverts et complètement déstabilisée, Aisling vit deux créatures gigantesques se dresser devant elles. Et vu leurs regards haineux, ce n’était pas pour faire causette !

Tyrande prit les devants en tentant une attaque de loin avec son arc, espérant sûrement de les dissuader de s’approcher d’elles. Aisling se souvint qu’elle possédait également un arc mais elle n’y avait pas retouché depuis la dernière fois ! Et ce n’était pas trop sa spécialité. Ah mais tirer à côté, ça elle pouvait le faire ! Cependant, ce n’était pas nécessaire de tirer des flèches dans le vide, cela ne ferait que les énerver encore plus. Aussi, c’était pile le bon moment pour déguerpir d’ici. Aisling prit alors le côté droit, s’éloignant le plus possible des deux Pokémon sauvages tout en redescendant malheureusement. Cependant, l’environnement n’était pas propice pour une course poursuite de cette envergure et elle se blessa à plusieurs reprises contre des rochers pointus, déchirant partiellement ses vêtements mais que faire quand sa vie était en jeu !  

Cette situation angoissante, elle la vivait trop souvent dernièrement et franchement, ce n’était pas bon pour son petit cœur ! Elle n’avait jamais demandé à vivre à cent à l’heure comme ça ! Mais soudain, une ombre la dépassa et quelque chose se planta juste devant elle, la força à s’arrêter net. Immobile, la gamine toussa à cause de la poussière que cet objet non identifié avait fait et lorsqu’elle vit qu’il s’agissait d’un tronc d’arbre, la peur l’envahit. Elle avait failli se faire écrabouiller par un TRONC !! Mais qu’est-ce qu’il faisait ici lui ? Depuis quand les troncs d’arbre savaient voler ?! Complètement anéantie, Aisling se laissa glisser et mit fesses à terre, les larmes aux yeux. Qu’avait-elle fait pour mériter autant de catastrophes pareilles ?!

De son côté, l’Ouvrifier déracina un nouvel arbre pour le lancer sur la gamine immobile un peu plus en bas. C’était l’occasion rêvée pour lui de l’achever. Sûr de lui, il prit de l’élan et balança son arme d’infortune, savourant déjà sa victoire. Cependant, il avait oublié quelqu’un… Le Ptéra rasa le sol rocailleux et choppa la rouquine avec l’aide de ses griffes pour éviter de juste la collision mortelle. Encore sonnée, Aisling ne remarqua pas qu’elle volait et mit quelques secondes pour le constater. Lorsque ce fut le cas, elle commença à s’agiter mais le cri du Ptéra la rassura un peu. Il était venu à son secours ! Ce dernier la déposa un peu plus loin, s’assurant qu’elle serait en sécurité.

« Vas aussi l’aider ! »

Ne sachant pas si la bête allait lui répondre ou pas, Aisling le lui avait ordonné sans y réfléchir. Aussitôt, le fossile s’élança et fonça comme une flèche vers les assaillants. Il hurla pour lancer son attaque Pouvoir Antique : des blocs de roche s’élevèrent pour être projetés en direction de l’Ouvrifier et de l’Ursaring. Il profita de la confusion provoquée pour se présenter devant Tyrande et l’inviter à monter sur son dos pour rejoindre la rouquine. Ou du moins, déguerpir d’ici le plus vite et par n’importe quel moyen.

Suffisamment loin des Pokémon enragés, Aisling put enfin reprendre son souffle.

« Tu vas bien ? Tu n’es pas blessée ? » demanda-t-elle à Tyrande. « Je te remercie d’avoir pris l’initiative de faire diversion… Moi… je n’aurais rien pu faire… En fait, je ne suis pas très douée dans tout ce qui touche les combats… bien que j’ai hérité d’un arc… »

En même temps, elle n’avait jamais songé se servir d’une arme…

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 128

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Tyrande di Neralitha le Sam 30 Sep 2017 - 20:18

Je dus reconnaître que j’étais surprise de croiser quelqu’un qui connaissait les Brindibou, surtout au détour d’un chemin de montagne. En hochant doucement la tête, je confirmai les dires d’Aisling, tout en ajoutant :

« Je suis effectivement originaire de Dyrinn, comme Dori’thur, mais ce sont des Pokémon qui se montrent très rarement et qui préfèrent rester discrets. Oh, et enchantée. Je crois que les Ptéra ne sont pas très communs ici, je n’en avais jamais vu auparavant. Peut-être qu’il vient du monde d’En Bas ? »

Lorsque notre conversation fut brusquement interrompue par l’arrivée des deux créatures sauvages, Aisling prit ses jambes à son cou en entamant une descente forcée, suivie par l’Ouvrifier furieux. L’Ursaring, quant à lui, me prit pour cible, me chargeant à une vitesse surprenante pour une bête de son gabarit. J’attendis le dernier moment pour esquiver d’une roulade sur la gauche, avant de repérer l’arbre d’une taille convenable qui pourrait bien être mon salut. Courant aussi vite que je le pus vers le végétal, j’entrepris de grimper en crochetant quelques prises faciles d’accès afin de me jucher sur une branche assez haute.  

Ma petite chouette, bien que peu habituée à se battre frontalement, me lança un regard entendu, avant de décoller de mon épaule et de s’élever pour exécuter une attaque Feuillage. Au moment où les feuilles se mirent à tournoyer en direction de l’ours, je décochai une nouvelle flèche vers le haut. Le projectile décrivit un arc de cercle avant de piquer vers le sol, exactement au cœur de l’attaque de ma partenaire, dissimulée par la tempête verdoyante. L’Ursaring encaissa donc à la fois l’assaut végétal et la morsure de la pointe qui s’enfonça dans sa chair. Je n’aimais pas m’en prendre à autrui, puisque ma vocation était de soigner les gens, mais je n’étais pas non plus naïve au point de me laisser faire sans me défendre ! Le hurlement que poussa la bête avant de me charger à nouveau me permit de couvrir ma retraite dans l’arbre suivant, au moment où mon perchoir était abattu par mon poursuivant. Dori’thur poussa un Rugissement destiné à détourner l’attention du Pokémon enragé, mais rien n’y fit : en arrachant d’un mouvement brutal la flèche plantée dans son épaule, l’Ursaring se jeta de tout son poids sur mon second promontoire. Je n’aurais bientôt plus d’endroit où me cacher, à ce rythme-là !

Estimant la distance qui me séparait du sol, je réfléchis à toute vitesse à un moyen de rejoindre la terre ferme en atterrissant le plus loin possible de mon agresseur. Sentant l’arbre trembler sous la violence des chocs, je me mis à courir sur la branche où j’étais, utilisant ma maîtrise élémentale pour la faire pousser afin qu’elle suive ma dangereuse progression au-dessus du vide. Je n’allais toutefois pas pouvoir continuer longtemps à me créer un support végétal, car le tronc auquel il était rattaché venait de quitter son sol natal sans préavis. En désespoir de cause, je tentai le tout pour le tout en faisant jaillir une dernière extension de bois de ma rampe naturelle, avant de sauter dans le vide, ramenant mes jambes vers ma poitrine pour tenter une pirouette qui atténuerait l’impact avec la roche. Mais la rencontre avec ladite roche fut quelque peu différente de ce que j’avais imaginé : non seulement elle était beaucoup moins dure que prévu, mais elle était aussi bien plus proche que dans mes prévisions, et elle bougeait ! Comprenant que j’étais désormais accroupie sur le Ptéra, je lâchai un soupir de soulagement manifeste.


« Je te dois une fière chandelle. Sans toi, j’aurais eu quelques fractures, dans le meilleur des cas. Merci. »

En me retournant, je vis que le Pokémon antique avait bien amoché nos poursuivants à l’aide d’un Pouvoir Antique. Pour s’assurer qu’ils ne nous rattraperaient pas, Dori’thur leur balança un Tranch’Herbe qui les scotcha au sol avec les cailloux en les immobilisant. En apercevant Aisling, je demandai à ma monture improvisée de descendre pour la rejoindre, avant de sauter à terre d’un bond souple et félin.

« Oui, ça va, je n’ai rien, grâce à lui. J’ai cru comprendre qu’ils aimaient bien casser des arbres pour s’en servir contre nous, ces deux-là ! Oh, mais toi… Attends. »

La jeune fille était pleine de coupures, sans doute dues à sa fuite effrénée en slalomant dans les rochers. En fermant les yeux, je ressentis la vie végétale aux alentours, et je puisai dans cette énergie pour acheminer des nutriments jusqu’aux plaies d’Aisling. Dans un souffle doré et parsemé de paillettes à peine visibles, ses blessures se résorbèrent, laissant ses vêtements déchirés sur une peau assainie et reconstituée.

« Je ne peux pas faire plus, et heureusement, tes coupures étaient superficielles. Je n’ai pas encore un assez bon niveau pour réparer des tissus plus abîmés, alors c’est le mieux que je puisse faire pour le moment. »

Méfiante, je jetai un coup d’œil autour de nous, craignant que les Pokémon fous ne nous retrouvent. En constatant qu’ils avaient lâché l’affaire, je me détendis un peu, avant de montrer mon arc travaillé à ma camarade.

« Avant de partir de chez moi, j’étais Sentinelle de la Garde de Dyrinn, et je me débrouille plutôt bien en tir à l’arc. Si tu as besoin de conseils, je peux t’aider, même si je suis loin d’être à la hauteur de la prêtresse de légende dont j’ai hérité du nom... »

_________________

1 RP - 0 mission - 1 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 37

Fiche de personnage
Points: 8
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Aisling Hops le Mar 17 Oct 2017 - 8:53

Plus en retrait, Aisling aperçut le Ptéra revenir auprès d’elle, Tyrande sur son dos. Ouf, il avait réussi à la tirer de là tout en effrayant les Pokémon sauvages ! La bête antique déposa alors la jeune femme à terre avant de s’envoler pour se poser à quelques mètres plus loin. La rouquine se demanda s’il était timide avec les femmes, ou s’il préférait tout simplement prendre ses distances parce qu’il ne désirait pas se lier avec elle. Après tout, ce n’était pas son Pokémon et cette situation l’inquiétait : il l’avait obéi mais est-ce que cela continuera ? Que se passera-t-il si jamais Aisling ne parvint à le contrôler ? Malgré ses questions angoissantes, elle ne manqua pas de le remercier pour son aide apportée. Qu’il ne soit pas sa créature. Puis rapidement, son attention se reporta sur la jeune femme secourue qui reprenait doucement son souffle après cette rencontre très agressive.

Par chance, elle n’avait rien de grave, contrairement à Aisling qui était recouverte d’égratignures. Mais quand Tyrande le remarqua, la douleur ressurgit maintenant que tout danger était écarté. Aussitôt, la Dyrinnoise ferma les yeux, laissant une Aisling étonnée par son geste si soudain. Elle faisait une sieste ? songea-t-elle ? D’un coup l’Aliphyroise ressentit comme une étrange vague de froid lui frôlant la peaux et progressivement ses blessures se refermèrent, sous son regard étonné ! Calmement, Tyrande se redressa et lui expliqua ce qu’elle venait de faire, sûrement pour ne pas l’effrayer avec sa magie.

« Ouah ! Mais c’est super ! Tu comptes devenir Guérisseuse grâce à ta maîtrise élémentale ? Moi, je sais juste créer une petite sphère de vent ahaha. » illustra-t-elle en en créant une dans le creux de sa main. « J’ai acquis cette maîtrise récemment et je comptais retourner à Aliphyr pour mieux la maîtriser. » et elle termina sa démonstration en refermant sa main, éclatant la sphère d’air.

Elle avait bien une petite idée de ce qu’elle comptait faire plus tard de sa maîtrise du vent mais pour le moment, ce n’était plus qu’un passe temps qu’un devoir. Elle s’était promis de devenir Chercheuse avant tout. Et bon pour cela, il fallait aussi étudier…

« Toi au moins, tu n’as pas essayé de toucher ton allier la première fois, je suppose… » répondit-il, en connaissance de cause. « Mais si cela ne te dérange pas, j’aimerai au moins savoir comment bien le tenir ! En fait, j’ai hérité de cet arc d’un Prêtre à Abyan et bon, il n’était pas très qualifié pour m’apprendre les bases… » puis en murmurant pour soi-même « et parce qu’il n’avait clairement pas le temps de s’occuper de moi… »

Aisling prit l’arme dans ses mains pour le montrer à Tyrande. Il s’agissait d’un arc banal avec quelques gravures légèrement abimées typiques des Guerriers Ailés dont les couleurs disparaissaient à cause du temps. Attentive, Aisling regarda sa nouvelle amie inspecter l’objet, vérifiant sûrement sur la corde était bien bandée. D’ailleurs, en la regardant, Aisling se demanda si c’était une bonne chose d’en parler à sa famille… Comment sa mère le prendrait-elle si elle apprenait que sa fille avait hérité d’une telle arme ? Elle qui la voyait plus comme son père, le nez dans la paperasse et autres objets inutiles… L’espace d’un instant, le regard de la rouquine devint trouble comme si elle allait pleurer. Elle se demanda alors si sa mère n’avait aucune confiance en sa fille, si elle n’était même pas capable de tenir un couteau pour se défendre…

« Après je ne t’en voudrais pas si tu n’as pas le temps pour moi. Je t’avoue que ce n’est pas vraiment le lieu pour ça et vu ce qu’il nous est arrivé, je comprends. » reprit-elle, cachant sa soudaine tristesse.  

Même si elle désirait apprendre les bases pour leur prouver qu’elle valait mieux que la petite fille partie en voyage il y a plusieurs mois maintenant. Aisling n’était plus la petite fille timide et rondouillarde. Elle avait mûri (et un peu maigri ?).

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 128

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Tyrande di Neralitha le Ven 20 Oct 2017 - 23:43

Aisling parut étonnée de bénéficier de mes pouvoirs de soin, ce qui me surprit quelque peu. J’étais tellement habituée à côtoyer des gens qui se servaient de leurs talents pour guérir que cela faisait partie de mon quotidien, et j’avais du mal à concevoir une vie privée de cet élément qui en était très vite devenu un pilier. Avec un sourire gêné, je hochai la tête.

« Oui, j’ai embrassé le rêve de mon amie d’enfance de devenir Guérisseuse. Je me destinais à être Marcheuse de Rêves, comme ma mère, mais j’ai décidé de réaliser le sien quand elle a perdu ses pouvoirs. Finalement, cela me convient aussi, et c’est à la fois un honneur et une responsabilité. »

L’Aliphyroise parut subitement embarrassée alors qu’elle générait une sphère de vent dans la paume de sa main. Je regardai la création avec intérêt, fascinée par cet élément qui m’était totalement étranger.  

« Nous commençons tous quelque part, tu sais, tu n’as pas à te blâmer parce que ta maîtrise est encore incomplète. De mon côté, il y a longtemps que j’aurais dû être Défenseur, mais le cours des choses en a décidé autrement. »

Sentant le sujet sensible, je n’insistai pas et laissai Aisling mener la conversation comme elle l’entendait. Malheureusement, le tir à l’arc était également anxiogène pour elle, puisque je vis des larmes perler à ses yeux. Elle me raconta que l’arme lui avait été donnée par quelqu’un qui n’avait pas eu le loisir de lui enseigner son maniement, et ce souvenir lui était amer, d’après sa réaction à l’évocation de cette non transmission de savoir.

« Ne t’en fais pas, si je t’ai proposé mon aide, c’est que je suis disposée à te l’apporter. Laisse-moi simplement vérifier quelque chose avant. Dori’rhur, s’il te plaît. »

Docile, ma chouette décolla pour effectuer une reconnaissance rapide des alentours, afin de vérifier que nous ne serions pas dérangées dans notre entraînement. Se posant sur une branche proche, elle m’assura que le périmètre était sûr, et je fis sortir de terre de minuscules plantes tout autour de nous, à une dizaine de mètres de rayon, pour former un cercle discret et végétal.

« Ce sont des témoins, si quelqu’un marche dessus et pénètre dans ma protection, elles pousseront pour éjecter l’intrus et me laisser le temps de réagir et de me réarmer au cas où. Elles ne sont pas très puissantes, mais elles sont surtout là pour m’avertir si un ennemi arrive. »

Après avoir informé Aisling de mes intentions, je lui pris doucement l’arc des mains, inspectant l’objet sous toutes les coutures. Ce n’était pas une arme précieuse, mais le travail était bien fait, et l’ouvrage de qualité. Je reconnus quelques gravures signées des Guerriers Ailés d’Aliphyr, pour en avoir déjà vu sur les bagages de voyageurs de passage à Dyrinn, et je vérifiai rapidement l’état de l’arc avant de m’en servir. Ne décelant aucune dégradation, je le soupesai lentement, sentant le bois sous mes doigts. La facture était simple, mais efficace, adaptée à un débutant et suffisamment puissante pour permettre à un Tireur de bon niveau d’en exploiter pleinement les capacités.

« Regarde. Tu dois déjà te tenir bien droite, placer tes pieds de manière parallèle à la direction de tir et les écarter d’une largeur d’épaule. Il faut également bien répartir le poids de ton corps sur tes jambes : si tu n’es pas stable, tu risques de manquer ton tir ou, pire, de te faire mal. Ah, et tu dois aussi déterminer ton œil directeur, avant toute chose. »

Je lui rendis son arc avant de détacher le mien de son emplacement, dans mon dos, et adoptai la bonne posture tout en l’invitant à m’imiter. Tout en essayant de ne pas rentrer dans les détails, je me lançai dans des explications un peu plus avancées, avant de viser un arbre mourant. Songeant qu’il serait de toute manière probablement déterré par nos défricheurs du dimanche, je n’eus aucun scrupule à le prendre pour cible, et la flèche qui fusa se planta dans le tronc en vibrant, dans un sifflement rapide et court.

« La respiration aussi est importante, il faut que tu la calques sur ton rythme de tir quand tu es amenée à enchaîner. Désolée si ça te paraît trop rapide ou abstrait, surtout n’hésite pas à me couper si je vais trop vite. Hm ? »

L’une de mes plantes s’agita brusquement et jaillit du sol, s’enroulant furieusement autour de la patte d’un Pokémon canin agressif et vindicatif. Voyant qu’il était seul et qu’il s’était probablement égaré, je m’approchai de lui pour le libérer, non sans manquer de récolter une jolie morsure. Fronçant les sourcils, je pris garde à ne pas me faire attraper, et il fallut que je recule d’un pas quand il m’attaqua une fois libre de ses mouvements. Décidément, les Pokémon des Monts d’Obsidienne étaient particulièrement territoriaux, et fâchés, de surcroît !

_________________

1 RP - 0 mission - 1 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 37

Fiche de personnage
Points: 8
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Aisling Hops le Ven 10 Nov 2017 - 11:26

Suivant du regard les faits et gestes de Tyrande, Aisling l’écouta raconter son histoire. Alors comme ça, elle avait décidé de changer de voie pour devenir Guérisseuse ? Est-ce que ce changement avait été voulu ou bien… ? Non, ce serait trop indiscret de lui demander, après tout elles venaient juste de se connaître et Tyrande n’avait sûrement pas envie de raconter son passé à une inconnue. Aussi, la rouquine se tut, laissant la jeune femme soigner ses blessures superficielles. Mais cela fit réfléchir la gamine : serait-elle prête à changer son avenir pour quelqu’un d’autre ? Elle rêvait de devenir Chercheuse, d’être reconnue à sa juste valeur et qu’on cesse de la critiquer sur son physique… Elle se voyait mal devenir Guerrière comme son frère ou sa mère !

« Au début, j’avais prévu ce voyage à travers Midgard pour en apprendre plus sur les Pokémon mais finalement, je me suis trop éternisée à Abyan et j’ai dû écourter mon voyage… Mais bon, je ne regrette rien malgré tout ! » termina-t-elle, souriante mais les larmes aux coins des yeux. « En tout cas, merci de ton aide ! »

Fini les pleurnicheries, il était temps de grandir ma Aisling ! Elle essuya ses larmes et regarda Tyrande prendre ses dispositions concernant l’entraînement à l’arc. Attentive, Aisling s’était assise sur un rocher, comme si elle était à l’école en ce moment même. La Dyrinoise invoqua des plantes terrestres sous l’émerveillement de la rouquine, créant ainsi un cercle autour des jeunes femmes. Intriguée, l’Aliphyroise l’observa sans dire un mot, écoutant toujours avec attention ses paroles. Décidément, Turande était parfaite ! Jamais Aisling n’aurait pensé à se créer un tel périmètre de sécurité ! En même temps, avec ses maigres sphères… qui pouvaient à tout moment s’envoler ou disparaître dès la moindre petite brise passagère…

Puis Tyrande prit l’arc pour l’inspecter, aussi bien le bois que la corde en elle-même. Etait-elle bien bandée ? Le bois encore de bonne qualité pour s’en servir ? Aisling savait juste que cette arme avait appartenu à un Guerrier d’Aliphyr, ancien compagnon du Prêtre d’Abyan mais sans plus. Avait-elle déjà servi ? Etait-ce là un souvenir d’adieu ? Faut dire que la rencontre avec ledit objet avait été tellement écourtée et que Sharnaak était… très souvent introuvable alors la rouquine n’avait pu obtenir plus d’informations à son sujet. Et faut de rester plus longtemps en compagnie des Jumeaux, elle avait choisi de retourner cher elle pour oublier toute ces mésaventures… Mais peut-être que les Guerriers d’Aliphyr pourraient lui en apprendre plus sur le possesseur ?

La jeune guerrière tira Aisling de ses pensées quand elle lui expliqua comment tenir son arme mais aussi bien se tenir pour tirer. Aussitôt la rouquine vint rejoindre Tyrande et l’observa faire avant de récupérer son arc et de suivre ses mouvements. Alors si elle avait bien saisi, elle devait mettre tout son poids dans ses jambes. Même si le sol n’était pas très plat, Aisling s’appliqua du mieux qu’elle put, tout en adoptant la posture de Tyrande.

Le geste fut rapide mais précis : la flèche de Tyrande se planta dans le tronc d’un arbre situé en face d’elle, à quelques mètres. C’était trop d’un coup mais Aisling ne pouvait pas se décourager maintenant, elle avait voulut qu’on l’aide, il fallait y aller ! Tandis qu’elle banda son arc pour tirer à son tour mais en prenant son temps pour bien rester en équilibre et ne pas foirer son coup, une des plantes s’agita, la stoppant dans son élan. Par réflexe, Aisling débanda son arme et la baissa tout en observant Tyrande s’occuper du Pokémon qui s’était fait piégé par une liane.

« Tiens ? Je n’ai jamais vu ce Pokémon jusqu’à présent ! » s’exclama-t-elle. « Il a une bonne bouille mais il semble un peu agressif… »

Mais aussitôt, Aisling se remit à son entraînement au tir à l’arc ! Ce n’était pas le moment de se déconcentrer surtout que bon, elles n’allaient pas s’éterniser dans cet endroit longtemps, vu l’accueil que certains Pokémon leur avaient fait…  Certes, les plantes de Tyrande étaient une idée ingénieuse mais cela restait de la prévention. La rouquine inspira un grand coup avant de se remettre en position. Elle ferma un œil et tenta de viser l’arbre mort. Ses mouvements étaient hésitants et elle avait tendance à bouger pour bien viser car elle mettait trop de temps pour tirer. Son premier tir fut un échec ; la flèche se planta à un mètre de sa cible… Mais elle ne se découragea pas pour autant et Aisling recommença la manœuvre. Le tout était de s’entraîner encore et encore et franchement, elle savait qu’après cet entraînement passager, elle ne serait une archère parfaite ! Mais au moins, elle en aura appris les bases.

Après plusieurs essais, Aisling parvint à planter sa flèche dans le tronc. Malheureusement, le temps passait et le soleil commençait à décliner, annonçant l’arrivée du froid de la nuit. La rouquine ramassa ses flèches encore en état et s’approcha de Tyrande :

« Je suis désolée ! Il commence à faire nuit et nous sommes toujours là… » s’excusa-t-elle en se penchant légèrement en avant. « Est-ce que… tu veux venir à Aliphyr ? On ne doit pas être très loin de la tribu. »

Peut-être que le Ptéra pourrait les emmener toutes les deux jusqu’à la tribu de l’Air. Ce serait vraiment sympa de sa part !

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 128

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Tyrande di Neralitha le Ven 10 Nov 2017 - 23:29

J’avais un peu de mal à comprendre pourquoi Aisling avait dû rentrer dans sa région d’origine après être restée trop longtemps à Abyan. Avait-elle des contraintes de temps ? Avait-elle été rappelée chez elle d’urgence ? Je l’ignorais, mais l’état de ma camarade me sembla bien assez préoccupant pour penser à poser des questions indiscrètes. Je me contentai donc de sourire gentiment pour l’encourager à se concentrer sur autre chose et à laisser derrière elle ses douloureux souvenirs.

« Je t’en prie. »

Avec douceur, je me positionnai et laissai faire l’Aliphyroise dans son imitation, avant de corriger le placement de son corps.  

« Attends, un peu plus par là, et redresse-toi de ce côté… Voilà, c’est très bien comme ça. »

Je sentais Aisling nerveuse et peu assurée, ce qui était parfaitement normal quand on se lançait dans un art ou une discipline inconnus, et je préférai l’observer en silence plutôt que d’intervenir à chaque fois pour rectifier le tir – c’était le cas de le dire. Quand je fus interrompue par l’intrusion du chien dans ma protection végétale, je pris le temps de le libérer, avant de le saisir par la peau du cou en évitant soigneusement de toucher son collier de pierres.

« Olà, tout doux, je ne vais pas te faire de mal, mais il va falloir se calmer si tu veux que je te lâche, vu ? »

Agité, le chiot me jeta un regard plein de colère et d’agressivité, et il cessa progressivement de battre des pattes dans le vide, résigné à se plier à ma requête. Méfiante, je le posai à terre, avant d’esquiver de justesse une mâchoire pleine de crocs.

« Ah non, pas de ça avec moi ! Si tu n’es pas franc du collier, je ne jouerai pas franc-jeu non plus avec toi, et je te promets que je te ligoterai les pattes pour te faire passer l’envie de me mordre, crois-moi ! »

Le Pokémon s’élança, puis suspendit son geste, la gueule grande ouverte comme s’il hésitait à la fermer ou à rester tranquille. J’éclatai alors de rire devant le comique de la scène, et la créature me tourna le dos pour s’asseoir en fixant la direction opposée.

« Moi non plus je n’en avais jamais vu en chair et en os, mais je crois que cette espèce s’appelle Rocabot. Il me semble qu’il est sensible à la luminosité et qu’elle agit sur son comportement, mais celui-là est loin d’être calme, alors qu’il fait jour ! Peut-être qu’il fonctionne à l’envers ? »

Haussant les épaules, je repris mon entraînement au tir à l’arc avec Aisling, qui loupa son premier jet en manquant sa cible de beaucoup. Silencieuse, je la regardai s’exercer, et à force de persévérance, elle parvint à ficher une flèche dans le tronc de l’arbre mourant.

« Bravo ! Tu vois, ça finit toujours par payer. Mais comme dans n’importe quel art, il n’y a pas de secret : il faut s’exercer encore et encore, recommencer sans se décourager et toujours chercher à s’améliorer. L’idéal, c’est de pratiquer un peu chaque jour, et de faire une séance complète de temps à autre pour se tester et jauger sa progression. Enfin, bien évidemment, il faut avoir le temps pour ça. »

Constatant que mon acuité visuelle augmentait et que la lumière diminuait, je jetai un coup d’œil vers le ciel, ce qui confirma ma première impression : la nuit tombait, apportant son lot d’ombres et de silences, dans lesquels je me plaisais à marcher lors de mes patrouilles dans la Canopée. Lorsqu’Aisling s’excusa du temps qu’avait pris son entraînement, je lui fis un sourire pour bien lui montrer que je ne lui en tenais pas rigueur.

« Ce n’est rien, je suis de toute manière plus à l’aise quand il y a moins de lumière, alors… Et puis, il faut prendre le temps de se découvrir et de savoir nos faiblesses pour travailler dessus et les rendre minimes. Je te remercie pour ta proposition, que j’accepte volontiers ! Je ne connais pas encore Aliphyr, mais je ferai attention à ne pas froisser les habitants. Si je peux avoir un petit rappel des règles en vigueur là-bas, par contre... »

Me sentant observée, je me tournais vers le Rocabot qui faisait mine de m’ignorer et j’esquissai un sourire, amusée par son comportement. Lorsque je fis semblant de détourner mon regard, il se rapprocha subrepticement, en rampant presque, avant de se figer quand je me tournai à nouveau brusquement. Vraiment étrange, comme jeu, mais plutôt plaisant, à dire vrai ! Il tenta alors une attaque, mais il fut accueilli à coups de bec par Dori’thur et s’enfuit la queue entre les jambes en couinant… Avant de revenir timidement, décidément trop attiré par notre groupe. Tout en rangeant mon arc à sa place, dans mon dos, je l’aperçus se faufiler furtivement dans mes affaires, et le flash lumineux qui en émana me convainquit. Ce Pokémon voulait m’accompagner, et je ne fis rien pour l’en empêcher, mais je sus en quittant les Monts d’Obsidienne que le quotidien avec lui serait loin d’être de tout repos.

[Je te laisse conclure si tu le désires et poster la demande de notation ^^

Merci pour ce RP et à bientôt !]

_________________

1 RP - 0 mission - 1 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 37

Fiche de personnage
Points: 8
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Aisling Hops Hier à 19:18

Les débuts étaient difficiles, il fallait trouver la bonne position pour maintenir l’arc bandé tout en gardant un équilibre avec les jambes. Mais grâces aux conseils de Tyrande et à énormément d’essais, Aisling était parvenue à ce que l’un de ses flèches se plante dans le tronc de l’arbre ! Malgré ses nombreux échecs mais en persévérant, elle avait réussi ! Fière d’elle, elle montra sa réussite à sa nouvelle amie qui n’hésita pas une seconde à la féliciter. La rouquine ne put s’empêcher de sourire.

« Je vais continuer à m’entraîner ! J’ignore si cela satisfera ma famille que je manie une arme mais je leur ferai comprendre que c’est une des voies que j’ai choisi. Je ne peux pas me mouvoir aussi agilement que d’autres à cause de mon poids mais avec l’arc, je pourrais aussi bien me défendre qu’attaquer à distance. Merci. »

Non seulement la nuit commençait à tomber mais la faim se faisait ressentir et Aisling eut du mal à masquer les gargouillements de son ventre. Faut dire que toutes ces péripéties passées aujourd’hui lui avaient ouvert l’appétit ! Contente que Tyrande de refuse pas son invitation, Aisling sourit :

« Cela va sûrement te paraître différent de Dyrinn, notamment la mentalité de ses habitants. On s’est longtemps considérés comme les véritables défenseurs de Midgard donc… hum du coup il vaut mieux éviter de se quereller avec l’un de ses habitants, les sanctions sont plutôt sévères comme le bannissement… » répondit-elle, quelque peu honteuse de sa tribu. « Désolée… »

Ce n’était pas le moment de faire peur à Tyrande ! Malgré les mentalités sévères des habitants, Aliphyr restait une très belle tribu en haut de sa montagne et c’était toujours impressionnant de pouvoir voir tout Midgard d’en haut.

« Mais c’est plutôt rare. Et puis je suis sûre que tout se passera bien pour toi, n’y fais pas attention. » se voulait-elle rassurante. « Tiens, on dirait que le chiot a choisi son camp. » dit-elle en souriant.

Aisling attendit que son amie termine de se préparer, notamment avec son nouveau compagnon avant d’appeler le Ptéra. Il était hors de question qu’elles marchent dans la nuit jusqu’à Aliphyr car elles en avaient encore pour une bonne heure, voire plus, de marche. Et étant donné que la nuit était sombre dans ces coins là, elles pourraient bien se perdre ou encore se faire attaquer par la faune ! Lorsqu’elles furent prêtes toutes les deux, la rouquine siffla pour appeler le Fossile qui répondit à son appel par un cri moins puissant que les précédents.

Le Ptéra se posa non loin des jeunes filles et Aisling s’approcha doucement de lui. Lorsqu’elle fut à une distance raisonnable, elle lui demanda s’il pouvait les emmener jusqu’à la tribu d’Aliphyr. Le Pokémon sembla hésiter dans les premières secondes puis se baissa suffisamment pour leur faire comprendre qu’il était consentant à les conduire jusqu’à leur destination. Contente, Aisling fit signe à Tyrande de venir et grimpa sur la créature qu’elle remercia. Finalement, il devenait un peu plus docile au fur et à mesure de leurs aventures…

Une fois prêtes, le Fossile s’envola et sous les directions que lui donnaient la jeune femme, il se dirigea vers Aliphyr. Par chance, les vents étaient favorables, aussi ils mirent moins de temps à y parvenir mais pour éviter d’effrayer la population, Aisling lui demanda de se poser à l’extérieur de la ville. Une fois les pieds à terre, elle le remercia et lui expliqua qu’étant pas sa créature (faute d’avoir sa sphère), elle ne pouvait pas le garder aussi bien chez elle que dans le village. Son projet était en cours de réalisation.

Aisling invita ensuite Tyrande à entrer à Aliphyr, lui expliquant que cela faisait plusieurs mois qu’elle n’était pas revenue chez elle parce qu’elle avait entrepris de voyager à travers le continent Céleste pour son projet de pension. Elle lui présenta également la cité, ses coutumes, les Pokémon qu’on pouvait trouver dans la nature mais aussi les différents grades des Chevaliers Ailés étant donné que sa mère et son frère en faisaient partis. C’était le moment de faire les louanges de sa tribu, pour que Tyrande en garde un bon souvenir malgré les mauvais côtés des Aliphyrois… heureusement qu’Aisling n’était pas comme ça !

[ Hrp : merci pour le rp ! et à bientôt o/ ]

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 128

Fiche de personnage
Points: 2
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Karma Girls [PV Aisling]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum