[Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par Trellia Farron le Sam 23 Sep 2017 - 15:45

près une longue péripétie dans la forêt d’Agatha et au Pic du Roulement du Tonnerre, d’où elle avait mis des jours pour revenir, Trellia était rentrée directement à Seian, mettant fin à cette longue randonnée. Retrouvant le calme de la caserne, elle eut le loisir de retourner les derniers évènements dans sa tête. Sa méconnaissance du monde en général s’était révélée une fois de plus. Heureusement, cette fois, cela ne lui avait pas vraiment porté préjudice, par contre, certaines de ses interventions avaient soulevées quelques interrogations. Elle se rendait compte de son paradoxe, elle connaissait peu de choses pour Érasia, mais avait d’autres connaissances très utiles que peu de personnes disposaient finalement, elle avait vu (et combattus) des Méga-Pokémon, mais elle n’avait jamais vu une simple évolution.

Ces pensées tournant dans sa tête, Trellia s’était rendue dans une bibliothèque et cherchant un livre traitant un peu de ce sujet. Elle avait trouvé une encyclopédie dont les volumes rangeaient les Pokémon par type. Survolant rapidement les deux volumes qui l’intéressaient, elle avait trouvé les portraits de Giselle et de Sara. Elle avait donc découvert, avec une certaine surprise l’évolution du Zigzaton et qui accessoirement, ne correspondit pas du tout ce à quoi elle s’attendait. Elle se souvenait de Giselle comme d’une créature métallique, mi-machine-mi-animale. Mais non, en évoluant, elle garderait donc un type organique, enfin… Un type Normal. D’ailleurs, le terme de machine ne convenait pas… Ca n’existait pas sur Érasia. Tout cela était un peu confus. Sara était une créature métallique, mais n’en était pas moins un être organique, pas une machine. Où était la limite entre l’un et l’autre ?

Elle avait aussi découvert pour l’occasion que Sara était déjà évoluée, mais également qu’elle n’était pas qu’un type acier, mais aussi roche… Dans la mesure où la créature ne lui servait que de monture, elle ne voyait pas bien quelle importance cela pouvait avoir… Enfin elle le savait. Plongée dans ses livres, un messager vint lui apporter une lettre. Un peu surprise, Trellia le remercia et déplia la missive. La Guilde des Explorateurs avait besoin d’un coup de main, pour un lieu qui venait de connaître « une activité ». Ce qualificatif un peu mystérieux attisa la curiosité de Trellia. Il y aurait peut-être quelque chose d’intéressant là-bas, elle ne désespérait pas de trouver un jour, quelque chose –n’importe quoi- qui puisse l’aider à comprendre sa propre histoire. Mais les lieux se trouvaient loin, tout au sud-ouest de Flamen entre la jungle et le désert. Encore la chance ! Une autre forêt pour se perdre ou un désert pour mourir… Enfin…

Trellia prit donc un vol direct jusqu’à Omatsu et un guide, hors de question de se paumer dans la jungle, qui l’emmena assez loin dans la jungle, mais refusa de continuer lorsque le terrain devint difficilement praticable. Elle continua donc seule. Elle sut que la lisière de la jungle n’était plus très loin, ainsi que le désert du même coup, quand l’humidité devint moins oppressante et la chaleur plus présente. Pour le coup, Giselle se montra d’une aide précieuse. En allant fureter un peu partout, elle permit à Trellia de ne pas marcher sur quelques pièges, des nids d’insectes ou d’autres Pokémon, des branches pourries, entre autre, ou encore des ravins, qui se dessinaient régulièrement, largement camouflé par la luxuriance des lieux. Trellia savait que quelqu’un d’autre devait la rejoindre, mais comme personne n’avait précisé ni le lieu, ni le jour… Espérons qu’il ne se soit pas paumé, car elle avait un peu l’impression de ne pas être sur la bonne route. Mais elle partait avec un a priori sur les forêts.

Quelques heures de marche et de grimpette plus tard, la jungle disparut assez soudainement et la chaleur du désert l’écrasa. Ayant tout aussi mal aux jambes qu’aux bras, la jeune femme décida de sortir Sara, qu’elle enfourcha tout de suite. Heureusement, l’odeur de la mer leur indiqua rapidement quelle direction prendre et non sans difficulté, un chemin se dessina entre deux ravins. Au détour de la falaise, Trellia et ses Pokémon aperçurent –enfin- une plage de sable fin sur laquelle s’écrasaient calmement les vagues. Soulagée, l’épéiste poussa un soupir et mit pied-à-terre, pour aller s’assoir un peu à l’ombre de la falaise.

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 170

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par Nyr Lawliet le Ven 27 Oct 2017 - 15:25

Une silhouette apparut dans le ciel de la Cité de Seian, elle semblait m’avoir repéré et se dirigeait vers moi. Ça faisait un petit moment que je l'attendais, je pensais qu’il lui faudrait moins de temps pour faire l’aller retour des Vieilles mines jusqu'au QG de la guilde des explorateurs. Mais bon je ne vais pas me plaindre, c’est pas comme si il avait mis un mois pour faire le trajet. En plus, il ne revenait pas les mains enfin plutôt les serres vides. Il apportait avec lui un retour du QG par rapport à la lettre que je leur avais écrite.  Leur missive disait:

“ Bonjour Nyr,

On profite du fait d’avoir ton Pokémon sous la main pour te confier une nouvelle mission. Étant donné que tu ne te trouve pas très loin du lieu de la mission en question, autant faire d’une pierre deux coups.
Tu vas devoir te rendre aux Calanques de Braise au Sud du centre de Flamen au croisement entre la Jungle de Thâ, le Désert de Lamakan et la mer. Il y a eu certains événements là-bas, tu devras aller vérifier et trouver la cause de ces événements. Une fois cela fait, tu nous feras un rapport sur ce qui s'est passé. Il y aura quelqu'un d’autre avec toi, donc dépêches toi et essaye de ne pas le faire attendre.
       QG de la Guilde des explorateurs”


Je pensais enfin pouvoir me reposer un peu mais enfaite non. Je me retrouve avec une nouvelle mission. Les Calanques de Braise? Comment ça je ne me trouve pas très loin? C’est pas comme si c’était complètement à l’opposé du globe et dans un autre pays. Je jetais un coup d'œil dans le sac où il y avait la lettre mais je ne trouvais pas ce que je cherchais. Ils voulaient que j’aille jusque là-bas mais ils ne m’en donnaient pas les moyens, il auraient au moins pu me joindre le Roucarnage que je leur avais rendu. Comment je vais y aller moi? Ah oui j’oubliais, j’avais toujours Toison, ça faisait un moment que je ne l'avais pas sorti de sa ball, il devait être plein d’énergie.

À peine sorti, le Pokémon chromatique me sauta dessus et me lécha la joue, il avait de l’amour à revendre celui-là. Mais aussi beaucoup de poids à perdre, il m'écrasait le sagouin! Rapidement, je le montait et lui indiquait la direction à suivre , on mit plusieurs jours pour atteindre la Jungle de Thâ, en faisant des pauses bien-sûr. Je ne voulais pas surexploiter mon pauvre Pokémon Plante. Arrivés dans la Jungle, je le rappelait dans sa ball et je faisais sortir Tobi. Je lui demandais alors de s’envoler pour nous indiquer le chemin vers la plage depuis le ciel. Je le suivais alors d’en bas. Cette technique était très efficace pour éviter de se perdre.En sortie de la Jungle, je pensais arriver dans le désert. Mais étonnamment je me retrouvais sur une falaise au dessus de la mer, un peu plus loin, je pouvais voir la plage des Calanques de Braise. En réfléchissant un peu, je compris pourquoi je m’étais retrouvé là, du point de vu de Tobi le chemin le plus rapide pour atteindre les Calanques était évidemment la ligne droite qu’il pouvait parcourir en volant. Résultats des courses, je pensais enfin être arrivé, mais non, il me reste encore du chemin à faire. Et comme j’avais vraiment la flemme. Une idée me vint à l’esprit, Tobi était assez reposé pour que je me tienne à ses pattes et qu’ils me fasse planer jusqu'à la plage, ce qu’il fit sans problèmes. Ainsi, j'étais enfin arrivé à destination, il ne fallait plus que je trouve mon partenaire pour cette mission et enfin nous pourrions passer à l’action.

Mon excellent karma daigna enfin passer à l’action quand je vis qu'à l’ombre de la falaise d’où je venais, se trouvait une femme de je ne connaissais pas. Puisque qu’on semblait être les seuls humains dans les parages, j’imagine qu’il s’agissait de ma coéquipière. Je m’approchais alors et lui adressa la parole.

- Désolé d’importuner votre baignade dans l’ombre de la falaise, mais, êtes vous envoyée par la guilde des explorateurs vous aussi? J’espère ne pas vous avoir fait trop attendre! Je m’appelle Nyr et vous? Avez-vous des informations sur ce qui s’est passé ici? Parce-que moi j’en sais pas plus que ça. Je peux vous tutoyer? Ça sera plus simple pour la suite de la mission.

Après ma rafale de questions, il semblait y avoir de l’agitation au niveau des eaux environnantes, rien de bien étonnant sachant que la plupart des Pokémon du coin étaient des Pokémon eau. Avec le nombre d’espèces qu’on y trouvait, ça serait normal d’y avoir un peu de grabuge.À moins que...

[(HRP)Désolé pour l’attente…]


Dernière édition par Nyr Lawliet le Dim 10 Déc 2017 - 23:18, édité 1 fois

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 614

Fiche de personnage
Points: 88
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par PNJ le Sam 28 Oct 2017 - 14:37

[Message d'intervention suite à la demande de Nyr ici]

En plus des Pokémon Eau qui s'agitaient dans l'écume, un autre groupe de Pokémon avait un comportement un peu étonnant. À quelques centaines de mètres des deux humains qui discutaient, tout un groupe de Noeunoeuf s'était formé, les œufs des uns se mélangeant avec ceux des autres, et observant un objet au sol.

Neuf des œufs se mirent alors à briller, avant de se regrouper et de se métamorphoser en une gigantesque créature. Lorsque la lumière se dissipa, un Noadkoko se tenait sur la plage, mais au cou extrêmement long par rapport à ceux qu'on voyait généralement en Erasia. Le palmier géant bailla, puis se dirigea d'un pas lourd vers la jungle, suivi par les Noeunoeuf restants.

Encore caché par les arbres, cependant, quelque chose d'autre continuait à surveiller les alentours.

[Vous avez découvert que les Noeunoeuf évoluaient en Noadkoko d'Alola aux Calanques de Braise !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1038

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par Trellia Farron le Lun 30 Oct 2017 - 20:22

alayant du regard la plage, Trellia voyait le paysage danser sous ses yeux. La température était à la limite de l’intenable et elle rêvait déjà d’une bonne douche froide ! Assise nonchalamment dans le sable, une jambe repliée, le bras posé dessus, elle regardait les alentours. La plage, plutôt de taille moyenne, dégageait un calme incroyable. Les oiseaux étaient moins bruyants par ici, mais le sac et le ressac des vagues contres les rochers donnaient une mélodie d’ambiance agréable. Sous la protection de la falaise, Trellia regardait le mouvement des vagues et de temps en temps, une silhouette filer à travers le ciel, dans un vol lent, mais régulier. Des oiseaux au plumage blanc glissaient sur l’horizon. Un autre s’était posé sur l’eau et flottait sur sa surface lisse. Trellia se sentait tranquille ici. Mis à part la géographie des lieux, des dénivelés et des falaises, la jungle n’avait pas été dangereuse à proprement parler, personne n’avait cherché à l’attaquer.

Mourant de chaud avec sa longue chevelure brune, la terrosienne défit le nœud lâche qui les tenaient à leur extrémité et les noua en une haute queue-de-cheval, se dégageant la nuque. Elle chercha dans une petite poche la lettre pliée et froissée qu’elle avait reçue de la Guilde. Après une relecture, Trellia regarda à nouveau la plage. Franchement, et endroit n’avait pas du tout l’air d’avoir connu quoique soit « d’intéressant », ni même d’animé… Mais Kiran en était certain. En tout cas, si un « Pokémon à la puissance incroyable » se cachait dans le coin… Ben il l’était très bien, caché. Ne maniant aucune forme de magie, elle ne pouvait donc pas se fier à ce genre de perception, même si cette notion lui était totalement étrangère. Elle devrait donc utiliser ses autres talents pour cela… Et avoir un peu de chance. Mais pour l’instant, les lieux étaient plus propices à une bonne sieste qu’à autre chose ! C’est exactement ce que fit Trellia, le temps de soulager ses muscles et tant qu’elle le pouvait encore. On ne savait jamais. Après, elle partirait un peu en reconnaissance. Trellia fit signe à ses compagnons de profiter de ce moment de quiétude, eux aussi.

C’est une voix claironnante qui la dérangea dans sa sieste. Trellia ne dormait pas vraiment, et gardait un œil attentif. Surprise d’être ainsi interpelée, elle ouvrit les yeux et, arqua un sourcil. Un jeune homme, venait de l’accoster tout en la bombardant de questions, sans reprendre son souffle et sans lui laisser le temps de répondre. La jeune femme mit quelques secondes à comprendre de quoi il parlait et accessoirement, ce qu’il faisait ici ; le lieu étant réputée, d’après Kiran, comme généralement désert, quoique célèbre. Trellia abandonna son repos, se leva et se débarrassa du sable qui collait à son short.

« Bonjour. » dit-elle en enlevant les derniers grains. « Je m’appelle Trellia. Je viens en effet de la part de la Guilde… »

Mais le reste de la rafale de question de l’adolescent la laissa un instant pensive. Elle trouvait la question bizarre… Un souvenir éphémère lui voila le regard, un ou plusieurs. Des explosions, des gens à la forme incertaine qui se sauvaient, elle empoignait un jeune garçon. Plus tard, ils marchaient, en riant, le sourire aux lèvres, une tape amicale derrière l’épaule. Un gamin, plus jeune qu’elle. Un rebelle lui aussi. La première pensée qui lui vint était que faire sauter des bombes, ça créait des liens. Trellia cligna des yeux. Elle voyait l’adolescent pour la première fois, jusque là, faire partit de la Guilde des Explorateurs ne lui avait fait tisser de liens avec personne. Malgré l’ardeur du soleil, un frisson glacé lui parcouru l’échine, mais elle resta impassible. Où étaient ses compagnons… S’ils étaient toujours en vie ? Trellia chassa cette pensée de son esprit.

« J’imagine que nous avons tous reçu la même lettre. »  dit-elle simplement.

Son attention fut soudainement attiré par une lumière blanche. Un peu plus loin, un chahut s’organisait dans l’eau, mais ce n’était pas cela que Trellia regardait. Avec une certaine surprise contenue, elle regardait des œufs, des vrais œufs marcher ou sauter, elle ne savait pas, se promener sur la plage. Avait-elle prit un peu trop le soleil ? Mais la lumière entourait d’autres de ces Pokémon. Pour avoir assisté à « sa » première évolution avec les Racaillou poilus, reconnu les signes avant-coureur. Le groupe d’œuf se changea en palmier…. Elle ne pu s’empêcher de penser que le monde des Pokémon était bien étrange… Le Pokémon était immense, aussi grand que les arbres de la jungle… mais de toute façon, c’était tout de même un œuf qui venait de se changer en palmier géant. Ce fut un bruissement dans les fougères qui attisèrent sa curiosité ailleurs. Giselle venait de foncer à travers la plage.

Trellia lança un regard au garçon, au Pokémon palmier, puis à l’endroit où Giselle s’était volatilisé un instant plus tôt. Marcher dans le sable profond et brûlant n’eut rien de très plaisant, il y avait des chances pour qu’elle n’aime pas plus le sable que la forêt maintenant, mais elle alla rejoindre Giselle, qui n’avait pas son apreil pour trouver les choses intéressantes. Bondissant comme un ressort sur le sable, dès qu’elle se rapprocha de ce qui ressemblait de loin à un quelconque caillou, ou peut-être un coquillage, Trellia ne voyait pas bien de là, Giselle se tourna vers elle et revint en faisant des grands bonds. Le sable devait lui brûler les pattes… Trellia se hâta et l’attrapa au vol, puis continua vers ce que le raton venait de trouver, tout en jetant un œil prudent au Pokémon palmier, qui s’éloignait à travers la jungle.

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 170

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par PNJ le Mer 1 Nov 2017 - 11:46

[Message d'intervention suite à la demande de Trellia ici]

Ah, on l'avait repéré. Le dévoreur de Soleil se mit en mouvement pour s'éloigner plus profondément dans la jungle avant que les humains ne le voient. Malgré sa taille, sa démarche était légère entre les arbres. Malheureusement, elle était peu vive dans cet environnement encombré.

Un Pokémon s'approchait de lui, suivi par les deux bipèdes. Il n'allait pas assez vite en marchant, réalisa-t-il. Tant pis pour la discrétion ; la créature ouvrit la gueule et rugit. Devant lui, une faille sembla déchirer l'espace, comme si quelqu'un avait donné un coup d'épée dans un tableau. Evidemment, les intrus l'avaient entendu. Le Dévoreur tourna la tête vers eux pour les regarder, l'espace d'une seconde. Leurs regards se croisèrent.

[Image]

Puis le monstre sauta dans la brèche qu'il avait créée, et disparut. La faille s'évanouit dans la nature, comme si absolument rien ne s'était passé. Les Pokémon oiseaux et insectes continuaient à chanter, les vagues montaient et descendaient sur la plage avec leur rythme habituel. On aurait facilement pu croire à un mirage causé par une insolation...

[Vous avez découvert l'existence d'un Pokémon rare et inconnu aux Calanques de Braise ! N'hésitez pas à le signaler à Kiran ou aux Chercheurs du forum via la Gazette !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1038

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par Nyr Lawliet le Mer 13 Déc 2017 - 14:45

Je tournais mon regard vers la mer, mais j'aurais mieux fait de le tourner autre part, car non loin de nous, se réunissaient un bon nombre de Noeunoeuf, on ne pouvait plus dire quel oeuf appartenait à quel Pokémon. Je n’avais pas encore inscrit les différentes capacités de ce Pokémon dans mon carnet, mais je pense que je le ferai une fois la mission terminée, en même temps que tous les Pokémon présents ici. L’un des Noeunoeuf se mit alors à briller, signe évident d’une évolution. Il n’allait pas tarder à se changer en Noadkoko, grâce à ça, je n’aurai pas besoin d’en chercher un quand j’aurai “étudié” les Noeunoeuf. Mais la forme prise par le Pokémon me prit de court, elle n’avait rien à voir avec celle que je connaissais. Ayant lu de nombreuses encyclopédies recensant les différents Pokémon du monde, je les connaissait tous, enfin tous ceux recensés… Cela voulait dire que je me trouvais face à un tout nouveau type de Noadkoko!

Mon premier réflexe fût de sortir mon carnet de dessin pour dessiner ce Noadkoko, j’étais peut-être l'un des premiers à croiser ce genre de forme, il fallait absolument que je l'étudie en détails. De plus il ne semblait pas se passer grand chose d’autre ici,jusqu'à ce que le Zigzaton de Trellia arrive en courant, c’était sûrement un rappel de ma mission puisque le regard que me fit sa dresseuse voulait dire qu’on devait le suivre. J’aurais aimé continuer mon dessin, mais, je rangeais mon carnet de mon sac, le boulot passe avant les passions. Tandis que l’on se dirigeait dans la Jungle, je jetais un coup d'oeil en arrière pour voir ce que faisait le Noadkoko. Il n’allait pas rester immobile comme une poutre, donc il fallait le surveiller. Je fus dégoûté quand je le vis s’éloigner dans la Jungle sachant que je n’avais pas fini mon dessin. Mais bon, peut-être croiserai-je quelque chose d’encore plus étonnant lors de cette mission.  Mon attente ne fut pas très longue puisque la “chose” que le Zigzaton avait trouvé était un sorte de Pokémon énorme qui semblait nous fuir. On ne pouvait pas bien voir sa face, je ne le connaissais pas non plus. Décidément, cette zone était un véritable nid à Pokémon inconnus.

De dos, il ressemblait à un soleil sur pattes, sa taille ne lui permettait pas de se déplacer rapidement dans la Jungle, ça se voyait assez facilement puisqu’on le rattrapait. Soudain il s’arrêta, ce qui nous laissant nous approcher encore plus de lui. Puis, il lâcha un rugissement bestial sortit des entrailles de la Terre. C’est simple le cri fut si violent que je dû m’arrêter pour me boucher les oreilles. Mais ce que je vît me retourna le cerveau, quelque chose l'invraisemblable. Un sorte de portail c’était formé devant le Pokémon, non, c’était plutôt un trou à travers l’espace. Soit le cri était tellement puissant qu’il m’avait fait halluciner, soit le cri était tellement puissant qu’il avait créé une brèche. À ce moment là, le Pokémon nous regarda, puis il sauta dans la brèche, comme si elle menait vers un autre monde. Puis le portail disparu.

Cette image du félin à la crinière semblable au Soleil nous regardant resta dans ma tête. La bête n’était pas comme toutes celles que j’avais déjà rencontrées auparavant. Celle-ci était différente, elle dégageait quelque chose d’impressionnant. C’est comme si sa puissance n’avait aucune limite. Je n’ai pas eu le temps de le dessiner mais avec son visage qui reste dans ma tête, ça ne devrait pas être très compliqué de retranscrire quelques parties de sa face sur papier. Sa disparition soudaine était à la fois brutale, simple, incroyablement étonnante, mais surtout très classe. Un comportement que l’on ne pourrait attribuer qu’à un être d'exception.  Un Pokémon aux pouvoirs divins sans doute. Une bête sortie tout droit d’une légende. Ce qu’on disait sur les Pokémon Légendaire était tellement extravagant et improbable que pensais tout simplement qu’ils n’existaient pas. Qu’il ne s'agissait que de contes et symboles religieux pour rassurer les gens. Mais maintenant que j’en croise un, j’admets l’existence de tous les autres.

Maintenant que j’en ai vu un, cela me donne envie de voir tous les autres et peut-être je reverrai celui-ci. C’était décidé, dans mon carnet où je voulais dessiner tous les Pokémon du monde, je dessinerai aussi tous les Pokémon Légendaires, peut importe les dangers qu’il faudra affronter.

- Je ne sais pas ce que c’était mais vu ce qu’il vient de faire, il doit sûrement être à l'origine de ces “événements” qu’il y eu ici!


Dernière édition par Nyr Lawliet le Dim 14 Jan 2018 - 23:08, édité 1 fois

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 614

Fiche de personnage
Points: 88
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par Trellia Farron le Ven 15 Déc 2017 - 12:18

La jeune femme savait au moins que certains Pokémon évoluaient à l’aide de pierres. Rien de moins normal pour quelqu’un qui avait connu les Méga-Évolution, avant les Évolutions ordinaires, pas vrai ? Et on pouvait difficilement passer à côté d’une météorite, faisant pour cette fois, office de pierre évolutive. En arrivant sur place, il ne restait que peu de chose de l’objet qu’elle avait cru voir, quelques fragments, comme vidés de leur énergie. Trellia chercha dans sa mémoire. Ces espèces d’œufs ambulants évoluaient-ils à l’aide de pierres ? Dès qu’elle rentrerait à Seian, elle jetterait un petit coup d’œil dans une bibliothèque. En soit, elle était plus surprise de voir une évolution spontanée que par la forme nouvelle qu’avaient prise les Pokémon. Le Pokémon palmier disparu dans la jungle, sans faire plus attention à eux. Pour le cas où ce serait important, elle essaya de graver dans sa mémoire la forme du Pokémon fraîchement évolué. Ça ne serait pas bien difficile, mais elle avait beaucoup plus de mal à admettre qu’un œuf évolue en arbre… Enfin. Les Pokémon étaient bizarres, ce n’était pas une nouveauté.

Mais en s’approchant de la pierre et suivant le Pokémon des yeux, un mouvement à travers les feuillages attira son attention, en même temps que celle de Giselle. Ils étaient là pour résoudre un mystère, quant à des « évènements », ne sachant toujours pas s’ils avaient déjà mis le doigt dessus ou pas, Trellia plissa les yeux et fit quelques pas prudents et retenus vers les fougères qui avaient bougé, non sans remarquer que Giselle, cette fois, préféra rester derrière. Elle se recroquevillait dans ses bras. L’épéiste fronça les sourcils. Un nouveau Pokémon ? Il lui semblait que ça s’éloignait, alors Trellia prit sa suite et entra dans la lisière de la jungle. C’est là qu’elle le vit. Un félin énorme blanc et jaune aux yeux bleus, arborant comme une couronne solaire autour de la tête. Le monstre lui fit face et rugit. Trellia croisa son regard, ne sachant que faire. La créature allait-elle les attaquer ? Giselle sauta de ses bras et partit se cacher. Qu’est-ce qu’elle devait faire ? Sortir Sara ? Sortir ses armes ? Dans une posture défensive, Trellia s’apprêtait à réagir.

Mais la créature la prit de court, il fit un bond et disparu. C’est là que Trellia remarqua… Comme une déchirure dans la réalité, une sorte de trou étrange. Interloquée, elle resta sur place, incapable de réagir. A son cou, la plume qu’elle gardait depuis des années, un objet assez étrange qui lui était apparut un matin, sans explication, se mit à briller. Étai-ce… cette faille qui la fit réagir ? Dans un trouble, comme cela lui était déjà arrivé à une ou deux occasions, Trellia vit un monde différent autour d’elle : des bâtiments, de la grisaille, des murs de l’acier, mais ni ciel, ni arbre, ni herbe. Des cris et des explosions. Autour d’elle se tenait deux monstres, Trellia reconnut Giselle, comme enfermée dans un caparaçon d’acier, sa fourrure ébouriffée faire de plaques de métal hérissées et une créature plus monstrueuse encore, un serpent géant, une gueule béante et des nageoires immenses. Ses yeux rouges luisaient comme des phares. A sa gauche, une déchirure. Trellia voulut tourner la tête vers l’explosion qui lui arrivait dessus, sans couleur, comme au ralentit. Mais la jungle revenait déjà.

« Hé attends ! Attends ! »

Trellia fit un bond en avant, se jetant sur le félin couronné, mais il avait disparu et la brèche se referma bien avant qu’elle put l’atteindre. Choquée, Trellia resta sur place sans plus bouger. Était-ce la résurgence d’un souvenir ? L’étrange plume venait-elle de lui rendre un souvenir ? Qu’était le Monde Gris qu’elle venait de voir dans cette vision (faute de lui trouver un meilleur nom) ? Ce Pokémon, si c’en était un… Et cette brèche ? C’était la deuxième fois en deux ans qu’elle voyait une brèche. La première fois, au Mémorial de Nalcia, qui avait réveillé des créatures millénaires dans une étrange énergie qu’elle était certaine d’avoir déjà connu. Et aujourd’hui, par une créature qui venait de déchirer la réalité, au même moment, l’Aile-Esprit lui avait rendu le souvenir d’une faille, quasiment identique, alors que le monde d’où elle semblait venir, ainsi que Giselle, disparaissait dans une explosion. De quel monde venait exactement cette créature ? Venaient-ils du même monde ? Ou de la même époque, comme le pressentait Trellia ? Et enfin, et surtout… Était-ce à cause de lui qu’elle était arrivée en Érasia, sans aucune explication tangible ? Serait-elle arrivée par une faille ? La violente explosion l’avait-elle atteinte au point de lui faire perdre la mémoire ?

Après six ans d’errance dans ce monde… Trellia dû s’asseoir. Assise en tailleur, elle se mit à triturer l’Aile-Esprit. Giselle vint la rejoindre. Elle revit l’autre monstre, le serpent géant. Elle l’avait déjà vu… Elle sortit de sa poche un petit sachet et en sortit une grosse écaille rigide, bleue et rouge et la retourna entre ses doigts. C’était un Léviator. Le serpent-machine était un Léviator. Elle avait donc eu, en plus de Giselle, une autre créature-machine. S’il avait passé la faille, serait-il lui aussi devenu une créature primaire, un Léviator ? Dans quel état se trouvait-il après tout ce temps ? Trellia commença à se demander si la créature furieuse qu’elle avait affronté, dans les événements destructeur de la météorite, ne pouvait pas… Elle avait retrouvé Giselle par hasard, et s’il avait été « son » Léviator ? Elle n'entendit pas du tout le garçon, derrière elle.

Trellia se sentit perdue.


Dernière édition par Trellia Farron le Jeu 8 Fév 2018 - 23:55, édité 1 fois

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 170

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par Nyr Lawliet le Lun 15 Jan 2018 - 0:43

Je me tournais vers Trellia pour savoir ce qu’elle en pensait, mais elle ne semblait pas m’avoir entendu. La vision de ce Pokémon aurait eu plus d’effet sur elle que sur moi? Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais son visage a radicalement changé par rapport à tout à l’heure. Quand on a vu le Noadkoko, elle était restée presque insensible à l’évènement, alors que maintenant, c’est comme si elle était personnellement impliquée à cet événement. Bon après tout, je ne sais rien d’elle ni de son passé, elle avait peut-être déjà vu des Noadkoko de ce type là et de même pour ce Pokémon aux allures Légendaires, même si j’en doute fortement. Pour l’instant elle était dans son monde, je ferai mieux de ne pas la déranger.

Puisque j’avais du temps en attendant qu’elle revienne sur Terre, autant en profiter pour dessiner. Je sorti mon carnet et je me concentrait sur l’aspect du Pokémon Soleil pour avoir un modèle, bien sûr ça serait plus simple si il était en face de moi mais vu le type Pokémon dont on parle, je devrais être content de l’avoir vu au moins une fois. Elle me suffirait à avoir une copie de son image sur mon carnet. Je m’assis en tailleur ,comme Trellia, pour méditer sur la moindre courbe du Pokémon. Avec plusieurs expériences à mon actif, entrer en phase  de sérénité extrême pour méditer n’était pas aussi difficile pour moi que pour un débutant dans l’art de la méditation. Je m’isolait alors de ce qui m’entourait dans une version un peu plus évoluée qu’avoir la tête dans les nuages.

Les premiers moines Nalciens avaient compris avant tant d’autres personnes que la méditation nous faisait entrer dans une phase d'hyper concentration où tout ce qui est basé sur la simple concentration te semble beaucoup plus facile. Des choses comme la maîtrise des éléments, la précision dans le maniement d’armes ou la maîtrise de nos souvenirs. Certains racontent que quelques maîtres de la méditation avaient réussi à entrer dans une phase d'hyper concentration constante. Ils atteignirent un niveau presque inégalable dans leur domaine. Mais en contrepartie de l’action surhumaine du cerveau dans cette phase, le corps, lui, qui agit beaucoup plus mécaniquement, ne tient pas la route très longtemps et se fatigue. Cette hyper concentration constante fonctionnait comme une sorte de méga-évolution pour les humains.

Moi j’en étais encore en stade de la maîtrise des souvenirs. Je commençais alors à dessiner le Pokémon, l’image de lui que j’avais prise dans ma mémoire le montrait en train de rugir pour faire apparaître cette sorte de fissure dans l’espace. Grâce au dessin que je fais, on aura un petit aperçu de ses capacités. Une fois le dessin fini  avec les ombres et les couleurs, je le regardais et il me dit revenir le souvenir de ma rencontre avec ce Pokémon. Ce qui est assez ironique puisque c'est avec ce souvenir que j’ai pu faire ce dessin. Maintenant qu’il était fini, je pouvais reprendre la mission où je l'avais laissée.

Il y avait presque 80% de chances que le responsable des évènements qui nous avait fait venir ici soit bien ce Pokémon. Les 20% étant juste parce-qu’on est jamais sûr de rien. Si c’était bien le cas, il faudrait savoir ce qu’il a fait ici. Si ça n’est pas très grave, on pourrait se contenter du fait de son existence. Mais si il a causé des problèmes dans les environs, il faudra les régler et pour prévenir ses probables prochaines actions, on ne pourrait rien faire d'autre que d’avertir ceux qui se baladent dans le coin par le biais de la Guilde. Et si jamais il est vraiment très dangereux, il faudra sécuriser la zone. Mais vu comment il a fui dès qu’il nous a vu, les deux dernières solutions me paraissent peu probables. Je me tournait vers Trellia pour m’adresser de nouveau à elle.

- Je pense qu’on devrait vérifier les alentours, pour voir si il n’a pas fait de dégâts ou si il n’est pas réapparu non loin d’ici. Même si j’en doute.

Dans cette éventualité, je faisais sortir Knucles de sa ball et je lui montrait le dessin que j’avais fait du Pokémon pour qu’il puisse le reconnaître si jamais il l’aperçoit sa silhouette avec sa vision aura.

_________________
Le monde n'est t-il qu'illusion ?
Ma Team

Inventaire RP:


Moufles de Knucles;Épée brisée;Vase de l'air;Pokéball de Knucles;Pokéball de Tobi;Pokéball de Densu;Pokéball de Toison;Pokéball vide x2

Légende:

- mots= Pnj prends la parole
- mots= Nyr prends la parole
* mots * = Nyr pense
*
mots
* = dialogues dans l'esprit de Nyr(notament avec des esprits)
avatar
Nyr Lawliet
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 614

Fiche de personnage
Points: 88
Âge du personnage: 15
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par Trellia Farron le Ven 9 Fév 2018 - 0:40

a Terrosienne soupira, puis lâcha l’Aile-Esprit d’un petit geste frustré. C’était agaçant, cette façon de ne lui donner des réponses que morceau par morceau, après des mois de silence ! Elle savait bien sûr qu’elle n’avait aucun impact sur le petit objet, qui semblait agir à sa guise, comme mue par sa propre volonté et sa propre logique. L’Aile-Esprit retomba sur sa poitrine, retenu par le cordon auquel Trellia l’avait attaché. Posant une main gantée sur le sol, Trellia se releva, l’envie de comprendre brillant dans son regard sombre. Elle ne pouvait pas rester là, se morfondre sur son sort, avec ce qui venait d’arriver ! Tant que le phénomène était récent, elle devait chercher des traces, des explications. Des traces de quoi, elle n’en savait rien, mais n’importe quoi qui était là, sans censé y être –ou le contraire- quelque chose qui aurait dû y être et qui ne l’était pas. Si cette faille pouvait absorber des gens et les recracher dans un autre monde. Des gens, ou des Pokémon,  aucune importance en soi.

« Des dégâts ? Sur les feuilles ou le sable ? »

Trellia arqua un sourcil. Comme aucun d’eux ne connaissait cet endroit avant leur venue, aucune chance de distinguer un quelconque « dégât », d’un état normal, imputable à ce Pokémon en particulier… En revanche, elle était certaine qu’il ne reviendrait pas, même si elle n’avait ni preuve, ni explication tangible. Cette faille ne reviendrait pas, tout comme le phénomène de la brume verte au Mémorial, qui avait redonné la vie à des Pokémon éteints.

« Il ne reviendra pas. » Assura t-elle. «  Mais je veux trouver des traces. »

Comme pour le reste, Trellia restait incapable de s’expliquer, d’ailleurs, elle n’essaya même pas. Elle commença par observer très attentivement les lieux, là où la faille venait de se refermer, passant la main, comme si elle tentait de toucher, de sentir, plus que saisir, quelque chose dans la réalité. La seule vérité, c‘est qu’elle ne ressentait rien de différent sur sa peau et que sa vision ne lui jouait pas de tour : l’air de se déformait pas, le paysage restait le même, à la fois de l’air devant elle, le sol sous ses pieds, un vide remplit et un décor, avec la jungle. Trellia n’avait aucune idée de ce sur quoi elle voulait mettre la main. Peut-être une empreinte ou un objet quelconque, prouvant le passage de la bête ou un reste de pouvoir, comme cristallisé quelque part, un résidu en suspension dans l'air, qui pouvait lui permettre d’en savoir plus ou de déclencher quelque chose.
Mais elle ne trouva rien.

De dépit, elle chercha alors des traces de la brume verte. Ça avait peut-être à voir ? Elle était certaine –certaine- que dans le Monde Gris, cette brume, vitale, avait un lien, un rapport, une évidence même, avec les créatures-machines, les mécaniques… Ce rapport existait dans ce monde  avec les Pokémon… Qu’est-ce que ça voulait dire exactement ? Que ça n’agissait que sur les Pokémon ? Ou qu’il fallait être un Pokémon soit-même pour espérer que quelque chose se produise ? Il s’était produit quelque chose en tout cas, mais rien qu’elle puisse mettre en corrélation entre son réveil et le Mémorial et ce Pokémon. Giselle tournait autour de l’ancienne brèche depuis un moment, mais sans rien trouver. Un peu lasse de se retrouver une fois encore, sans rien, Trellia fini par sortir une carte, vieille pliée et dépliée à maintes reprises, presque chiffonnée. Quoique de manière approximative, elle marqua l’endroit, d’un signe identique à ce qui indiquait le Memorial et un endroit quelque part non loin de Kamiki. Elle pourrait émettre des centaines de théories sans jamais être sûre de rien, mais pour ne rien louper, la moindre information, la moindre note serait peut-être utile un jour. Pour l’instant, elle n’avait que trois lieux témoins d’apparitions inexpliquées. Il vaudrait peut-être la peine de retourner un jour au Mémorial, ainsi que sur les lieux de sa propre apparition dans ce monde. On ne savait jamais, il y avait peut-être un lien.

« Je ne trouve rien… »

Elle aurait aimé pouvoir répondre un jour, autre chose que « Terros » ou « Kamiki » en sachant que ce n’était pas vrai, quand on lui demandait d’où elle venait.

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 170

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 23
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Explorateurs] La mer ! [Nyr]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum