[ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Velusia Varam le Sam 28 Oct 2017 - 23:52

Des bottes foulaient le sol rocailleux dans une charge puissante. Un bouclier se leva, aux côtés d'une longue lance fourchue. Un bruit métallique résonna, en même temps qu'une pluie d'étincelles apparut : une épée venait de parer la lance, mais le guerrier qui la tenait se retrouva sans défense face au bouclier, qu'il prit en pleine tête et tomba à la renverse, à moitié assommé. L'attaquant abaissa sa lance et son bouclier. Ils s'entrainaîent depuis le crépuscule et le jour commençait à se lever. Il valait mieux s'arrêter.

-Je déteste les lances. Dit le jeune homme en se relevant et se massant le crâne.

Pour toute réponse, la femme sourit. Velusia ne pouvait pas vraiment contredire le jeune homme, ses armes de prédilection étaient une horreur quand on essayait de percer sa défense. Velusia le savait très bien, mais elle en avait bavé pour en avoir une telle maitrise. Tout son art consistait à ne pas se mettre en difficulté, ces armes n'avaient pas que des avantages. Velusia planta sa lance et tendit la main à Alexandre, qui l'attrapa pour se relever. Elle le gratifia d'un coup de poing amical sur l'épaule. A vrai dire, il n'était pas mauvais, elle s'était attendue à ce qu'il craque bien avant. Fatigués par leur nuit d'entraînement, ils attrapèrent leur monture et rentrèrent en ville. Aliphyr était encore plongée dans un profond sommeil lorsque Velusia entra dans ses appartements. Elle voyait le soleil poindre à l'horizon et décida de ne pas tenter une sieste, elle serait plus fatiguée au réveil que reposée. Elle prit une douche et changea de vêtement. Alors qu'elle allait repartir, vers un déjeuné cette fois, plusieurs coup secs contre claquèrent contre la vitre. La femme se retourna et aperçut un oiseau à l'air passablement éreinté. La Nalcienne alla ouvrir la fenêtre : le Pokémon tenait une lettre dans son bec. Au fur et à mesure de sa lecture, le visage du chevalier blêmit. Une bataille… Sa bonne humeur de cette nuit s'évanouit aussitôt. Elle quitta sans plus attendre l'auberge et croisa Alexandre qui venait à sa rencontre. Devant son visage grave, son sourire s'évanouit. Il vit la lettre qu'elle tenait dans son poing serré.

-Qu'est-ce qu'il y a ?
-Je suis redéployée.
-Quoi ? Comment ça ?
-C'est confidentiel. Tout ce que je peux dire, c'est que ça va chauffer.

Alexandre s'apprêta à dire quelque chose et Velusia le sentit, peut-être même à l'arrêter ou vouloir l'accompagner, mis il cessa son geste et garda le silence. De toue façon, il entendrait parler bien assez vite… Velusia le salua et s'éloigna de la ville. Après un moment à marcher dans la montagne, elle se retourna vers Aliphyr. La Nalcienne ne s'autorisa aucune pensée, mais ses souvenirs les plus terribles remontèrent à la surface immédiatement. L'air dur, mais neutre, elle fit sortir son Déflaisan, saisit les lanières de cuir qui pendaient de l'animal et se hissa sur son dos. L'oiseau cria brièvement, contente de reprendre le vol et décolla, soulevant une pluie de petits cailloux et de poussière. Pour la première fois depuis très longtemps, ils retournaient à Nalcia… Et pas pour la plus agréable des raisons. Redéployée… Velusia ne savait pas si elle devait être surprise ou autre chose. En fait, elle aurait aimé, comme tout le monde sans doute, que cela n'arrive pas. Seul Cocoon fut mit au courant et tint à redescendre, lui aussi, sur Erasia. Il voulait retourner à son Village bien sûr… Elle n’aurait qu’à faire un crochet fugace pour le laisser à Flamen, pour le reste, il n’aurait pas besoin d’elle…

Après de longues heures de vol, Erasia se présenta à nouveau. Velusia repéra le pays du feu et fit descendre Tara, le plus près possible du village, sans être vus. Il valait mieux éviter les quiproquo…

-On se retrouve ici. Dit simplement Cocoon, sans attendre de réponse de sa part, ni même un signe de tête.

Velusia le regarda s’éloigner dans le canyon jusqu’à ce qu’il disparaisse entre les rochers rouge. Puis elle reprit sa route vers Nalcia. Le chevalier passa au-dessus, plus tard d’Alfen, et de sa caserne… Et ne s'y arrêta pas. La lettre n'était pas qu'un appel, pour gagner du temps, le Major Caraway lui avait également donné son ordre de mission. Le Mémorial se présenta bientôt sous eux. L'endroit ne pouvait pas servir de champ de bataille… A partir de ce moment, Velusia commença à ressentir dans tout son être le besoin impérieux de défendre les lignes. Ce n'était pas seulement pour cet aire sacrée, c'était aussi pour le peuple ; si les Mizuhanien arrivaient à avancer… Elle refusait d'y penser, ce serait déjà admettre qu'une défaite était possible. S'enfermant dans le mutisme et se préparent mentalement à ce qui allait se passer, Velusia rejoignit ce qui allait être un décor de champ de bataille. Sa lettre parlait des îles des quatre vents. Allait être ou l'était déjà… Avec prudence, Velusia plaça son oiseau au-dessus des nuages. Elle avait bien fait de choisir Tara, elle était beaucoup plus discrète que son gigantesque dragon… La zone à laquelle elle avait été affectée lui semblait calme pour l'instant… Toujours en faisant attention, Velusia ordonna à Tara un atterrissage discret et en douceur. A son soulagement, quelques collègues attendaient également sur place, tendus. Ils avaient tous des raisons de l'être… Ils n'avaient plus qu'à attendre maintenant, que l'ennemi arrive.


(Je ne savais pas trop comment commencer, je n'ai pas joué depuis longtemps et ça fait des mois que Velusia n'est pas retournée sur Erasia!)

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 324

Fiche de personnage
Points: 22
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Lehna le Lun 6 Nov 2017 - 22:18

Lehna regarda la pluie s’abattre par la fenêtre ronde de la cabine. Depuis plusieurs semaines, les tempêtes rageaient dans la région, et ne donnaient aucun signe de faiblesse ou de volonté de se calmer. Le bateau remuait sur les vagues, tentant de lutter contre les éléments, alors que tous les maîtres de l’eau à bord essayait tant bien que mal de le stabiliser.

Madame, un peu de concentration, c’est la guerre, tout de même !

Je vous ai entendu Capitaine, répliqua la femme sans détourner son regard de l’horizon. Et comme je l’ai déjà expliqué au début de notre périple, vous avez ma pleine confiance pour les manœuvres. Vous vous y connaissez mieux en stratégie militaire que moi.

L’homme ne dit rien pendant un instant, puis sa lieutenante s’avança d’un pas, irritée. Dans ce cas, que faites-vous à bord de se navire ? demanda-t-elle, sèchement. Cela faisait visiblement quelques temps qu’elle gardait pour elle ses sentiments vis-à-vis de la noble.

Lehna détacha enfin son attention de la vitre, et plante ses yeux bruns dans ceux que l’autre femme. Comme vous, je défends mon pays, répondit-elle strictement, dans un ton qui se voulait sans appel.

Ce n’était pas la vérité, et ça en été en réalité bien loin. Si elle avait pu, elle serait volontiers restée à Arkan, à l’abri, et ne se serait pas souciée de la bataille. Elle appréciait la politique, avec ces coups-bas et ses magouilles, mais elle devait avouer que la guerre était la façon la plus puérile et idiote de régler un conflit. Si cela avait été elle sur le trône, elle aurait su résoudre ces affaires sans avoir besoin de déployer ses forces armées… Mais à la place il n’y avait que des vieux séniles qui avaient jugé cela important pour l’image du pays que les Champions des arènes prennent part au combat, pour remonter le moral des troupes et inspirer les combattants. Lehna avait tenté de refuser l’invitation, mais la menace qu’on lui retire son titre avait fini par la convaincre de prendre part au débarquement.

La lieutenant maintînt son regard un moment, avant de secouer la tête. Non, vous n’êtes pas comme moi, lança-t-elle avant de sortir de la pièce en claquant la porte derrière elle. Lehna laissa échapper un soupir, puis lança un coup d’œil à la carte sur la table. On arrive donc demain ?

L’interpellé sonda son interlocutrice un instant, indécis, avant de finalement lui répondre. Oui, et on débarque à l’aube. Ma seconde restera dans le navire pour défendre notre position, pendant que la moitié des guerriers descendront avec moi pour repousser les Nalciens.

Lehna esquissa un sourire. Et bien, ça nous donnera l’occasion de faire plus ample connaissance.

La championne n’avait aucune intention de descendre à terre avec le Capitaine ; elle était plus forte en pleine mer, si agitée soit cette dernière, et surtout, elle voulait se tenir aussi loin que possible de la ligne de front. Ce n’était pas à elle de se salir les mains, tout de même.

***

Le lendemain, comme prévu, une partie de la flotte mizuhanienne s’arrêta à quelques mètres de la côte naclienne. Lehna était debout à droite de la roue, tenue par la lieutenant, qui l’ignorait de manière manifeste. Ses bras croisés devant elle, elle n’essayait même pas de forcer la pluie à l’éviter, comprenant que c’était une tâche vaine et qui lui prendrait de l’énergie dont elle aurait peut-être besoin plus tard. Sa mâchoire était serrée, et par rares occasions, un déglutissent lui échappait. Elle pouvait faire toute la forte tête qu’elle voulait, même elle sentait la tension palpable sur les lieux, et la prise de conscience de l’endroit où elle se trouvait et ce qui s’apprêtait à arriver s’imprégnait doucement en elle.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 273

Fiche de personnage
Points: 70
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Akatsuki le Lun 20 Nov 2017 - 23:24

Akatsuki rentrait enfin chez elle après un voyage assez fatiguant, elle n’avait même pas quitté son pays une seule fois durant celui-ci. En sautant de branches en branches à travers son village, elle eut cette étrange impression de vide. Peut-être il y avait il un fête au village? Dans ce cas, Akatsuki devait son inconscience des faits à son absence de quelques mois. Pour en avoir le coeur net, elle alla vérifier cela à la place où la plupart des événements avaient lieux, mais personne. Encore, ici c’était plus vide qu'autre part. Akatsuki guetta dans un peu partout dans le village. Il restait les enfants, quelques mères de famille, des gens d’un âge très avancé et quelques ninjas novices. Ce schéma fit tilt dans la tête de la jeune ninja, le seul scénario qui collait avec cette absence des ninjas les plus aptes au combat était ….
*C’est la guerre?*

La question trottait dans la tête d’Akatsuki pendant qu'elle se rendait là où toutes les décisions militaires du village avaient lieu, où les doyens décidaient de la stratégie à adopter pour servir au mieux l’armée de leur pays. Elle entra précipitamment dans l’une des salles, y découvrant plusieurs ninjas qui avaient à peu près son niveau. Sans vraiment compter elle devina qu'ils étaient un peu plus d’une dizaine. En face d'eux se tenait un des doyens du village ninja, il semblait leur parler d’une chose importante.

- Excusez-moi!
Akatsuki se tourna vers la porte, faisant signe qu'elle attendrait dehors. Mais le doyen l'arrêta.
- Attends! Maintenant que tu es rentrée, tu vas écouter la suite!

La ninja s’aligna avec ses comparses, puis le vieil homme reprit.
- Comme vous le savez déjà, on est entré en guerre avec nos voisins du pays de l’air. On a déjà envoyé nos meilleurs ninjas au front, cette escouade de 14 ninjas sera la dernière qu’on enverra. Comme votre niveau n'atteint pas celui des meilleurs ninjas, on va vous changer de protéger nos arrières en restant sur les bateaux. Tout comme les deux escouades précédentes composées de membres d’à peu près votre calibre.  Vous allez infiltrer le bateau allié que vous souhaitez tant que celui d’au moins un membre de l’escouade ne se trouve pas loin, on ne sait jamais. Si les choses se gâtent, vous pourrez toujours compter sur votre voisin.

Faites en sorte que les membres du bateau que vous infiltrez ne sachent pas que vous êtes à bord, la meilleure aide vient quand on s’y attend le moins, intervenez seulement en dernier recours ou pour empêcher un de nos soldats de mourir. Formez des groupes de trois et un groupe de deux, les membres de votre groupe seront vos voisins de navire.

Déployez-vous!


Sur ces mots, des groupes de formèrent avec quelques signes de la tête en perdant le moins de temps possible. Akatsuki ne connaissait personne dans ce groupe, à vrai dire, ils n’étaient pas trop de sa génération. Évidemment, c’est avec elle que le dernier ninja dû former le groupe de deux. Ensemble ils partirent en vitesse. Et par chance, la monture du second ninja était un Ptéra, avec lui, le duo atteignit la côte assez rapidement. Et leur chance ne s'arrêta pas de sitôt puisque deux bateaux partaient de quelques instants, pile le temps pour rappeler le Ptéra et infiltrer les bateaux qui étaient voisins l'un de l’autre.

Sur la mer, la tempête faisait rage, la bateau mit 8 jours pour enfin atteindre les côtes nalciennes. Durant tout ce temps, Akatsuki avait largement eu le temps d’en apprendre un peu plus sur les gens qui occupaient le navire. L’une d’elle était championne mais elle n’avait pas l’air très concernée par cette guerre, ce qui inquiéta Akatsuki. Elle pensait les champions un peu plus engagés pour leur pays, mais celle-ci s’affirmera peut-être au combat. Les ninjas, eux, n’avaient pas besoin de savoir les causes de la guerre, ils se battent pour protéger leur pays et rien d'autre. Apparemment la championne restait dans le navire et la lieutenante qui ne semblait pas trop l’apprécier aussi. La ninja savait déjà qu’il y aura des difficultés si elles croisaient un ennemi ne serait-ce qu’un peu plus fort qu’elles. C’est la guerre il n'y a pas de sentiments qui comptent, tant que c’est ton allié, tu dois travailler avec lui.

Les soldats descendaient pour aller au front avec le capitaine tandis que comme ordonné par le doyen, Akatsuki restait pour protéger le navire tout en restant dans l'ombre.

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 

Mp Nyr pour plus de réactivité.
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 79

Fiche de personnage
Points: 31
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Velusia Varam le Lun 4 Déc 2017 - 20:31

En atterrissant, Velusia jeta un coup d ‘œil circulaire. En la voyant s’approcher, on l’a salua tout de suite. Velusia rendit leur salut aux soldats. Elle était chevalier, mais elle avait la sensation d’être simple soldat à nouveau. Elle aurait préféré ne pas voir une nouvelle guerre de son vivant… Murée dans le silence, les mauvais souvenirs refaisaient surface. Mais cette fois, il n’y aurait ni Arcanin, Nidorino, Graheyna, Demolosse ou Gardevoir... Comme un flash, elle revoyait le petit village de Mizuhan où elle s'était dressée seule pour empêcher l'armée ennemie de le raser.  Le visage dur, Velusia revoyait les scènes de combat. Son frère avait été pris dans la tourmente, elle avait voulu le sauver, mais elle avait évidemment échoué. Il était mort, comme tout ses Pokémon d'ailleurs. La jeune femme se laissa dire qu'elle n'avait rien à perdre cette fois-ci... Cela faisait sept ans, elle n'avait rien reconstruit. Pourtant, une voix vint la contredire. Sept ans c'étaient écoulées, mais depuis, l'œuf qu'elle croyait mort et le fœtus qu'elle pensait issu de l'imagination délirante de son frère mourant était devenu un puissant dragon. Ciel ! ... Siel avait donc déjà sept ans ? Elle avait aussi acquis le respect d'un Déflaisan femelle particulièrement entêté, avait toujours le Ptiravi offert par le Major Caraway...

Capturé tour à tour un Braisillon, un Venalgue, un Drakkarmin et le plus récemment, une monture issue des montagnes d'Aliphyr. Elle était aussi devenue Chevalier, Défenseur et fait ses premiers pas vers le monde des Dragonniers. Elle n'était pas bête au point de ne pas s'en apercevoir... En réalité, à partir du dernier souvenir de son défunt frère, elle avait bâtit une  équipe entraînée. Mieux entraînée que la première et le plus important, par ses soins. Non seulement cela ferait la différence, mais elle avait beaucoup changée. L'histoire ne pourrait pas se répéter une seconde fois. Siel les aurait tous gobés avant.
Et puis elle ressentit un peu de culpabilité, ou plutôt non... Quelque chose qu'elle aurait dû faire. Ou qu'elle devrait. Elle comprenait sans l'avoir appris l'humeur des dragons, ce qui l'aidait grandement pour contenir Siel, après un long et épuisant combat quotidien qu'elle avait mené contre la Ptéra pendant des mois. Peut-être était-il temps de passer à la vitesse supérieure ? Mais elle ne connaissait aucun dresseur de dragons, que ce soit ici chez elle, ou Aliphyr... Si, elle en connaissait un. Qui était d'ailleurs connu à peu près partout d'ailleurs. Enfin... Les choses semblèrent s'animer, un mouvement, un bruissement. Velusia posa la main sur sa lance. Plutôt que d'attendre...

Non, non, son rôle était essentiellement défensif, si elle se jetait dans la gueule du loup maintenant, non seulement elle ne serait pas à sa place, mais en plus, elle risquait de ne pas revenir à temps pour protéger celui qui en aurait besoin. Mais ce n'était qu'un de leur éclaireur. La tension qui était subitement montée dans les rangs sembla s'évanouit avec angoisse. Les hommes commençaient à avoir peur. Ce n'était pas bon du tout ça. Étant la plus haut gradée dans ce secteur, pour l'instant au moins, elle décida de les encourager un peu. Le moral était une arme de guerre... Par quoi commencer ? Elle n'était pas très loquace et les discours... Mais elle ne pouvait pas laisser la peur gagner les rangs. Elle s'approcha d'un soldat, l'air particulièrement tendu et lui saisit l'épaule d'un geste sec, mais fraternel.

-Ne laissez pas la peur vous gagner.
Nous sommes ici sur nos terres, le souffle de paix qui règne dans ce pays balayera la haine et la bêtise des Mizuhanien. Le battement d'ailes de Lugia nous protègera tous! Et chacun de vous se battra pour sa patrie, pour protéger son peuple et sa famille ! Notre famille !


Velusia se retourna, le regard attisé d'une volonté farouche et leva sa lance, la fourche vers le ciel.

-Nous avons la mission la plus difficile : attendre. Car nous sommes le dernier rempart.

La clameur qui s'éleva de leur rang affirma à Velusia que les hommes venaient de reprendre confiance. Maintenant, ils attendaient, avec une certaine férocité que les Mizuhanien arrivent. Que devait-elle faire de son côté, sortir ses Pokémon ? Si elle les avait choisis, ce n’était pas pour en faire des Pokémon de salon… Mais une vraie bataille… Pour laquelle elle les avait entraînés. Pour laquelle elle s’était entraînée. Elle était Chevalier et aspirait à devenir Gardienne pour protéger tous ceux qui en auraient besoin. Cette petite voix agaçante lui répondait aussitôt qu’elle pensait. Tout en scrutant attentivement les lieux, écoutant le moindre son suspect, elle ne pouvait s’empêcher de penser que si des ennemis arrivaient d’un coup, là, maintenant, ou pire les prenaient par surprise, elle n’aurait peut-être pas le temps de les appeler, tout en ayant besoin d’eux. Velusia sentit Siel s’agiter. La femme Chevalier hésita un instant, caressant la surface polie des noigrumes. Il valait mieux les faire sortir maintenant. Successivement, ses Pokémon sortirent de leurs sphères, à l’exception de Sorcha et Odin : le Venalgue n’aurait pas été très à l’aise en dehors de l’eau et Odin n’était pas assez entraîné. Pour Siel, Velusia recula là où il avait assez de place : le dragon ancestral ne mesurait pas moins de trois mètres de haut et six d’envergure ; elle aimait autant éviter qu’un soldat de chez soit piétiné par le monstre… Siel resterait donc légèrement en retrait.

A peine sortir, la bête lança un rugissement aussi bref que suraigue, très différent de ceux des autres dragons. Cliquetant dans sa lourde armure, Velusia grimpa sur le dos du dragon cavernicole, celui-ci se déplaçant comme un Malamandre géant. Ascendance se posa sur son bras.

-Jette un coup d’œil dans les environs. Soit prudent surtout, fait attention aux tirs de flèches… Ou de magie.

Le Braisillon aux couleurs flamboyantes s’envola.


Dernière édition par Velusia Varam le Mar 26 Déc 2017 - 20:17, édité 1 fois

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 324

Fiche de personnage
Points: 22
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Lehna le Dim 10 Déc 2017 - 16:29

HRP:
Malheureusement, je ne peux pas encore faire mes transferts de Pokémon car je suis actuellement sur un autre sujet plus vieux sur lequel j’ai besoin de mon équipe comme elle est indiquée dans mon profil ; du coup, en  attendant de pouvoir corriger cela, je précise ici les Pokémon que Lehna a officiellement sur elle au moment de ce sujet :
  • Chaglam (Saphir) lvl 40 ♀,
  • Moustillon (Lame) lvl 30 ♂,
  • ¤Dimoret¤ (Boréal) lvl 20 ♂,
  • Mamambo (Lune) lvl 20 ♀,
  • Givrali (Givre) lvl 20 ♀,
  • Aquali (Torrent) lvl 20 ♂.
Je vous promets de réguler cela au plus tôt, désolée pour la gêne occasionnée !


Sur le pont, Lehna vit les hommes descendre sur les canoës pour commencer l’embarquement sur les terres nalciennes. Au moment où les meilleurs combattant quittèrent le navire, elle invoqua Boréal et Lame à ses côtés ; c’était ses deux meilleurs guerriers malgré leurs défauts respectifs, et elle leur faisait confiance pour protéger le bateau – et bien sûr elle-même en particulier. Elle préféra pour le moment s’abstenir d’inviter les deux frangins infernos de se joindre à la partie ; même si elle les savait belliqueux et pleins de ressources en combat, leur manque de discipline les rendrait très difficile à gérer dans une situation délicate et chaotique comme celle qui allait se présenter. Donc, tant qu’elle pouvait se passer de leur aide, elle n’allait pas les sortir de leur sphère. La princesse relâcha également son Mamambo dans l’océan, lui ayant auparavant indiqué que son rôle serait essentiellement celui de soutien : il devait s’occuper d’écarter les Pokémon sauvages qui étaient encore assez bêtes pour rôder dans le coin, porter secours aux humains et animaux qui tomberaient par mégarde par-dessus bord, et utiliser ses capacités de soin pour guérir les éventuels blessés qu’il croiserait.

Quelques minutes après le départ des troupes, un rugissement sonore retentit depuis l’île ennemie. Lehna et la lieutenant portèrent tout de suite leur attention vers l’origine du bruit, avant de voir, sans mal malgré les nuages gris et la pluie averse – en même temps, il était difficile à rater avec sa taille exagérément grande –, un Ptéra qui se préparait sans doute à prendre son envol. Si la noble n’était pas calée en stratégie militaire, ses connaissances dans le domaine du dressage qu’elle avait acquises en tant que Championne lui fit lever un sourcil sur son front. Cette bête n’était clairement pas des plus adaptée dans cette situation : sensible à l’eau et à la glace, et large comme il était, il se présentait comme la cible parfaite pour tous les Mizuhaniens qui débarquaient. Sans compter qu’entre sa taille monstrueuse, le fait qu’il était fait de roche, et son armure, ce serait même un miracle qu’il arrive à se soulever. S’il s’élançait dans les cieux, se maintenir en l’air allait lui demander un effort violent, surtout par cette météo, et sa taille allait l’empêcher de manœuvrer facilement pour éviter les attaques qui n’allaient pas tarder à lui fuser dessus.

À tribord, lança la responsable du navire en s’adressant à la moitié des troupes restantes qui étaient à droite du bateau, visez le Ptéra et attendez mon signal pour tirer ! finit-elle, sans surprise. Dès que la bête quitterait le sol, elle n’hésiterait pas à donner son ordre. Elle continua à ignorer la Championne, qui se contenta de s’avancer à son tour vers le bord du pont, scrutant le terrain dans l’espoir de dégotter des informations qui pourraient leur être utiles. Elle lança un coup d’œil à tous ceux qui étaient alignés avec elle : de nombreux Tireurs, mais aussi plusieurs dresseurs accompagnés de leur Tortank, prêts à tirer des beaux canons d’eau sur leur ennemi.

Ce fut le Dimoret qui repéra leur future cible, grâce à ses Groz'Yeux. Prenant temporairement forme humaine pour communiquer plus facilement avec sa dresseuse, il indiqua une forme floue et rapide qui se faufilait entre les gouttes de pluie et les navires du Pays de l’Eau. Lehna dut plisser des yeux pour le voir, et sourit lorsqu’elle comprit qu’il s’agissait d’un oiseau de feu ; elle en avait déjà vu un de ce genre auparavant, et visiblement les Nalciens avaient des vraies difficultés à choisir quels Pokémon envoyer contre des maîtres de l’élément liquide.

Lame, Pistolet à O, déclara-t-elle simplement, Boréal, ne le quitte pas des yeux.

Sur ces mots, ses Pokémon s’exécutèrent. Le Moustillon lança des jets d’eau au Pokémon aérien, ne parvenant pas tout à fait à le toucher. Même s’il n’était pas à son avantage dans cette météo, l’oiseau restait rapide, et ce n’était pas avec quelques tirs qu’ils allaient l’atteindre, Lehna en était consciente. Toutefois, si cela pouvait l’empêcher d’espionner sur les troupes mizuhaniennes ou le dissuader de rester dans le coin, c’était toujours cela de pris.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 273

Fiche de personnage
Points: 70
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Akatsuki le Dim 24 Déc 2017 - 21:37

Les nalciens ne se firent pas attendre puisqu’à peine plus tard, le cri d'un Pokémon ennemi retentit jusqu'aux oreilles des troupes encore présentes sur le bateau. Comme on pouvait se l’attendre, la lieutenante, qui représentait maintenant l’autorité sur le navire, ordonna aux soldats de viser le Pokémon qui avait émis ce cri, un Ptéra. Même si sur le terrain, la femme était la supérieure de Akatsuki, elle préférait  ne pas répondre à cet ordre car celui du doyen avait la priorité sur tous les autres sauf si il s’agissait de la famille royale. Mais ici, il n’y a quasiment aucune chance de croiser un de ses membres. Enfin c’est ce que se disait la ninja. Pour l’instant elle resterait dans l’ombre puisque l’ennemi ne les attaquait pas encore.

Une autre personne se permis de ne pas répondre à cet ordre. Elle se contentait juste de regarder les alentours avec son Dimoret. Qui avait, par un quelconque moyen, prit une forme humaine. Ce qui étonna Akatsuki sur le coup mais elle se dit que si certains Pokémon pouvaient prendre l’apparence d’une autre espèce, alors quelques Pokémon peuvent  bien  prendre une forme humanoïde. Son Dimoret si on pouvait encore l’appeler comme cela, remarqua, grâce à ses capacités de Pokémon, qu’un autre monstre volant se baladait dans le ciel, à travers la pluie. De type feu cette fois-ci. Le Nalcien qui envoyait ces Pokémon était très confiant en la résistance de ses bêtes, pour les envoyer face à leur faiblesse naturelle d’entrée de jeu. La championne ordonna à deux de ses Pokémon eau d’attaquer, ces attaques  risquent donc de ne pas être très efficaces si ce Pokémon était aussi puissant que l'on pouvait le croire. Cette fois encore, Akatsuki préférait rester dans l’ombre et analyser la situation, ses alliés et les Pokémon adverses.

Justement, parmis ces alliés, le Dimoret de la championne lui rappela un mauvais souvenir en rapport avec sa sous évolution. Un détail sans importance pour n’importe quel autre personne en tant de guerre. Mais un ninja savait trouver des stratégies de combat en temps et en heure. Pour l’instant on ne pouvait pas constater clairement la puissance des Pokémon car il est difficile d’analyser quelqu’un à cette distance. Il faudrait soit attendre qu’ils arrivent sur le bateau soit aller directement à leur rencontre. Dans les deux cas ça serait dangereux d’être proche d’eux si ils sont trop puissant, la moindre tentative pourrait être suicidaire, même si il y a aussi des chances qu’ils ne soient pas si puissants que cela. Il n’y a rien pour se cacher dans le ciel donc on ne peut pas non plus s’en approcher discrètement.

C'est là que Zetsu intervenait, quel rapport avec un quelconque Farfuret, et bien c’était une longue histoire. Bref, d’après ce qu’elle avait vu de lui, Akatsuki savait contrôler les ombres et partiellement en prendre les propriétés. Un atout de taille pour être discret, malheureusement il n’y avait rien qui pouvait faire une ombre dans laquelle Zetsu pourrait se fondre et atteindre l’un des deux Pokémon. Enfin, c’était le cas si on omettait un détail. Se fondre dans les ombres comprenait aussi les ombres de petite taille et en mouvement comme celle des attaques envoyées sur le Pokémon feu volant ou celles qui vont être envoyés sur le Ptéra lors de son décollage. Akatsuki invoquait son Pokémon spectre-poison et lui donnait les instructions. Ce dernier savait que c'était la guerre donc il préférait s’abstenir avec les blagues, mais juste pour cette fois-ci.

Le plus important était maintenant son retour sur le bateau. Il pouvait rester dans l'ombre du Ptéra mais il pourrait se faire repérer si il y restait trop longtemps et si il arrivait en même temps que lui, les informations qu’il aurait recueilli ne serviraient à rien car tout le monde pourra en constater les détails en direct. Donc il faudrait trouver un moyen de fabriquer un pont d’ombre entre le bateau et le Ptéra. Pour cela une attaque en rayon serait l’idéal. Sachant que ses alliés ne savaient même pas qu’elle se trouvait sur le bateau et donc que le Fantominus irait jusqu’au Ptéra. Akatsuki ne pourrait donc pas compter sur les autres pour effectuer cette attaque. En faisant cela elle détruirait peut-être sa couverture  mais elle aurait au moins quelques détails sur la puissance du Ptéra ennemi.

Tout cela se passerait seulement une fois que le Ptéra aura décollé. La jeune ninja et son Zetsu étaient prêts à agir dans le plus bref instant quand les soldats alliés attaqueraient le Pokémon volant.

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 

Mp Nyr pour plus de réactivité.
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 79

Fiche de personnage
Points: 31
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Velusia Varam le Mar 26 Déc 2017 - 20:16

Ascendance se montra prudente. Malheureusement, l’Île de Quatre Vent était relativement découverte et possédait peu d’arbres. Dans un premier temps, l’oiseau resta sur les falaises, sautillant d’un rocher à l’autre, se fondant parmi les oiseaux sauvages. Il piaillait, s’arrêta sur une crête quelques instants et lissa ses plumes. Il vit accoster les bateaux ennemis, puis des points noirs s’y déplacer. Le Braisillon s’ébroua, retirant de ses plumes les gouttelettes d’eau qui ruisselaient dessus. Il s’approcha de la falaise, en sautillant. Les bateaux étaient là et ils commençaient à débarquer. Puis, un mouvement attira son attention sur sa gauche. Il déploya ses ailes avant d’être sur et fit un écart gracieux et rapide, esquivant une gerbe d’eau, qui lui semblait lancée au hasard. Il n’était pas assez bête pour se jeter corps et âme au milieu de la flotte et posé parmi un groupe de moineaux, malgré son plumage flamboyant, il n’avait rien de très menaçant. Toutefois, l’oiseau de feu lança une petite flamme en l’air, s’entoura d’un peu de chaleur pour sécher son beau plumage. Les autres oiseaux avaient pris la poudre d’escampette, mais le Braisillon avait assez de caractère pour défier le Pokémon qui venait de l’agresser et rester sur sa position.

Plus loin en arrière, Velusia aperçut la flamme d’Ascendance. Elle soupira. Elle avait espéré… Visiblement, Mizuhan n’avait pas eu son compte de morts dans les catastrophes de ces dernières années et en réclamaient d’autres. Velusia changea d’avis et fit sortir Sorcha, qu’elle alla déposer sur le cou épais de Siel. Le Venalgue s’enroula précautionneusement atour d’une de ses piques. Sa petitesse la rendait discrète et elle serait toujours utile.

-Préparez-vous.

Siel s’ébroua, sans trop secouer la tête et ouvrit un peu ses ailes pour les dégourdir, elle suivit ensuite Velusia dans un creux et se coucha, tout en se recouvrant d’une lueur blanche à plusieurs reprises. Le combat n’avait pas encore commencé à proprement parler, mais sentant sa vitesse se décupler à chaque fois qu’elle se lançait une Hâte, elle était prête à réagir à la moindre embuscade ou au moindre commandement de Velusia. Celle-ci remonta Lumière et se concentra un moment, sentant sa propre maîtrise s’articuler autour des pièces de son armure. Lorsqu’elle se sentit prête, Velusia talonna le dragon aux ailes déchirées et s’avança vers la côte. Droite sur le dos du dragon et parfaitement calme, elle vit se découvrir peu à peu la mer et les navires. Elle les compta, ainsi que les canoës qui se dirigeaient vers les bancs de sable. Encore un effort et ils y seraient… Suivit par un groupe d’homme, se préparant eux aussi, elle n’eut pas à commander les Archers qui s’étaient déjà mit en place, en toute discrétion ; il n’était pas question de s’offrir en cible. Cependant, Velusia ne voulait pas d’un champ de bataille, elle ne voulait pas de morts fussent-ils de son pays ou de Mizuhan. Ils étaient en paix depuis tellement longtemps, pourquoi gâcher cela maintenant ?

Calmement, Velusia se mit en vue, c’était certes un peu risqué, mais elle avait une autre idée derrière la tête. Bien visible en hauteur, elle attendit que les Mizuhanien soient assez proches pour l’entendre, bien qu’elle dût crier pour cela. Le visage impassible, quoique sérieux, elle espérait bien faire barrage à ces quelques vaisseaux. Si en plus, ils parvenaient à empêcher quelques morts… Velusia avait trop de mauvais souvenirs pour ne rien tenter.

-Retournez dans votre pays, nous ne voulons ni guerre, ni morts !

Évidemment, tous soldats comme elle, Velusia savait bien qu’ils ne faisaient obéir qu’aux ordres… Ils n’en étaient que les exécutant, mais si leur supérieurs acceptait les pourparlers et les communiquaient aux autres… En attendant ce fol espoir, elle attendit la réaction des mizuhaniens. A ses côtés, ses soldats ne bougeaient pas, curieux eux aussi après cette étrange intervention. Velusia, les sens en alerte, était prête à réagir, à bondir ou déployer ses pouvoirs ou ses talents, selon ce qu’il faudrait. Les hommes se tendirent également.

Sans bouger, ni se départir de son air sévère et dur, elle s’adressa à mi-voix aux autres soldats nalciens.

-Faites passer le message, je veux le plus de prisonniers possibles et éviter les morts. Capturez également leurs Pokémon et scellez leurs Pokéballs. Moins il y aura de victimes, mieux ce sera.

L’homme le plus près d’elle, un jeune, acquiesça d’un signe de tête et partit s’acquitter de sa besogne. Ascendance lui, disparut de la côte. Maintenant que Velusia prenait les choses en mains et que les mizuhaniens avaient manifesté leur envie de combattre, ils savaient tous à quoi s’attendre, mais savait-on jamais ? Intelligente et posée, Ascendance espérât qu’à son tour, un retour en arrière fût possible. Ascendance rejoignit ses compagnons, qui s’étaient un peu avancés eux aussi, juste au cas où.


(Bonsoir et Joyeuses Fêtes ! Wink
Comme vous l’avez vu, Velusia ne veut pas d’une bataille…
Par contre, je n’ai jamais dis que Siel avait une armure, ni qu’Ascendance allait se jeter entre les bateaux… Je pense que vous avez mal compris mon message …)

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 324

Fiche de personnage
Points: 22
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Lehna le Mar 2 Jan 2018 - 21:48

Peu de temps après son passage, l’oiseau de feu était déjà reparti. Suivant les ordres de sa maîtresse, le Dimoret encore humain ne le quitta pas des yeux jusqu’à ce qu’il soit complétement hors de son champ de vision. Quand il le signala à la championne, elle se contenta d’hocher la tête, pas très préoccupée par la situation ; il se passait des choses bien plus graves sur la page.

Les canots avaient enfin accosté et les soldats commençaient à mettre pieds à terre, sous le regard passif des Nalciens qui ne semblaient pas autant préoccupés par la situation que ce qu’ils auraient dû être. L’un de leur ennemi, qui devaient être un haut gradé de l’armée, laissa aux envahisseurs l’opportunité d’arrêter leur avancée.

Nous partirons seulement lorsque les attaques que vous portez sur notre pays s’arrêteront ! hurla un des commandants Mizuhan. Si loin qu’ils étaient, Lehna reconnut la voix du Capitaine de leur navire, et lança un coup d’œil à la lieutenant ; elle souriait, fière de sa position, fière de sa nationalité, prête à donner tout ce qu’elle avait pour défendre les citoyens de sa nation qui avait souffert pendant bien trop longtemps sous les assauts des intempéries. Nous vous laisserons pas détruire notre pays ! conclut le chef, profitant de la tirade de la Nalcienne pour booster le moral de ses propres troupes. Tous, sur la plage et dans les bateaux, lui répondirent d’un hurlement évoquant, faisant comprendre à ces hippies qu’ils n’allaient pas les laisser anéantir leur territoire avec leurs tempêtes sans rien faire. Lehna, elle, se contenta de soupir. Elle se fichait bien que les gens se tapaient dessus ou pas, son seul regret avait été mêlée à tout cela. Lorsque c’était possible, elle préférait la voie de la diplomatie, mais même elle savait que tant que les orages continueraient sur les côtes mizuhaniennes, toute trêve serait inconcevable.

Préparez-vous ! rappela rapidement à l’ordre la maîtresse des lieux. Lehna lança un coup d’œil à Boréal, qui comprit que ça allait être à son tour de jouer. Il reprit forme humaine, pour être plus à l’aise, et commença à appeler à lui l’esprit du nord.

Puis un cor retentit, et les soldats mizuhaniens s’élancèrent.

Maintenant ! ordonna la lieutenant.

Suivant l’ordre donné, le Dimoret créa un Vent Glace, qu’il dirigea droit vers la côte. D’ailleurs, il n’était pas le seul, plusieurs autres Pokémon, sur ce navire et sur d’autres, aux capacités similaires s’exécutèrent de même sous l’ordre de leur propre chef. Des Vent Violent, qui étaient intensifiés sous la pluie, et des Vent Arrière heurtèrent aussi la plage, apportant un renfort aux guerriers. Le but des manœuvres était de distraire et déstabiliser les archers en face, qui étaient la première menace que les défendeurs du pays de l’eau devraient affronter. Les maîtres de l’élément aqueux étaient bien conscients que cela ne feraient de chatouiller des maîtres du vent, mais si cela pouvait déjà altérer leur visée, c’était toujours ça de pris.

Tirez ! indiqua à nouveau la lieutenant, cette fois-ci en s’adressant aux êtres vivants qui pouvaient agir à distance. Une raclée d’Hydrocanon et autres jets d’eau fusèrent vers les rangs Nalciens, visant en particulier les dragons qui étaient – à leur connaissance actuelle – les plus grandes menaces qui leur faisait face.

L’ordre pouvait paraître prématuré, mais il était en réalité bien calculé. Quelques minutes plus tard, une brume épaisse commença à grandir sur les lieux rendant la visibilité déjà difficile particulièrement compliquée. Les maîtres de l’eau qui avaient accostés utilisaient leurs talents pour créer des vagues de brouillard et faire monter la marée afin de se donner un avantage de terrain sur la plage. Si les tireurs ne voyaient pas leurs cibles, il serait plus aisé pour les soldats de s’avancer à leur rencontre.

D’ailleurs, les Mizuhaniens avaient consciences qu’ils avaient un avantage tant qu’ils restaient près de l’océan, et ils ne semblaient pas s’avancer beaucoup, cherchant plutôt à attirer l’ennemi à eux. Le but de la première vague était de nettoyer la plage du plus grand nombre de combattant à distance qu’ils pouvainet, pour permettre aux vrais Pokémon et guerriers au corps à corps d’avancer ensuite vers le cœur de l’île où se trouvaient les maîtres du climat à intercepter.

Dans la brume, même les vaisseaux à côté commencèrent à être difficile à distinguer. Lehna cernait à peine leur voisin, vaguement, comme une ombre, mais les cris de la bataille étaient, eux, impossible à rater.


HRP:
Bon Lehna fait pas des masses de choses ce coup-ci, mais j’ai peut-être deux trois idées de comment avancer après pour la faire plus intervenir, à voir. ^^’ ça dépend aussi de si tu as des choses en tête, Akatsuki. ^^

D’ailleurs Akatsuki, je ne t’ai pas fait intervenir dans mon message car tu explicites très bien que tu es en infiltration, donc je vais pas faire genre que Lehna te remarque. x) En revanche, n’hésite surtout pas à me MP si tu as des idées / besoin d’aide de la part de mon perso pour une raison X ou Y, on est là pour faire de la co-op après tout. Smile

Velusia, effectivement je m’excuse d’avoir sur-interprété ton message, j’ai assumé qu’un espion qui restait dans les troupes alliées n’étaient pas très utile. :-o Et pour Siel je le visualisais en mode Saphira-Badass, d’où l’armure. ^^’ Désolée, je ferais plus attention les prochaines fois. ^-^

P.S. : Va falloir que je me décide à la nommer, cette lieutenant. x) xD Et bonne année aussi, tant qu’on y est \o/

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 273

Fiche de personnage
Points: 70
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par PNJ le Lun 8 Jan 2018 - 21:33


Quelques minutes à peine après le discours pacifiste de Velusia – et la réponse un peu plus belliqueuse des Mizuhaniens qui avaient lancé l'assaut sur la plage – une rumeur sourde commença à se répandre dans les rangs Nalciens. De l'arrière-garde jusqu'au front, le bataillon se séparait en deux tandis que tous les soldats se mettaient au garde-à-vous. Remontant d'un pas pressé cette allée improvisée, un homme qui semblait n'avoir rien d'un guerrier, flanqué d'un imposant Drakkarmin, se dirigeait droit vers l'officière. Plus jeune d'apparence que la plupart des soldats présents, qu'il toisait d'un regard où le mépris était presque palpable, il portait des vêtements aux couleurs vives, rehaussées de fils d'or par dessus lequel il avait enfilé, guerre oblige, une surcot léger en cuir noir, plus esthétique que fonctionnel, sur lequel brillaient ses galons de général. A son flanc battait une fine épée courbe à la garde sertie de pierres précieuses.

Il s'arrêta à hauteur de la gradée à qui il adressa un sourire qui n'avait rien amical.


_ Garde-à-vous, Mademoiselle Varam, fit-il d'un ton mielleux.

Il avait volontairement omis le grade de son interlocutrice, ce qui était l'équivalent martial de lui cracher au visage, mais ne semblait pas s'en soucier.

_ Alors comme ça, on ne veut pas faire la guerre ? On pense que tuer nos anciens alliés de Mizuhan c'est mal ?


Son ton était comme du velours, mais sous chacune de ses paroles planait une menace de mort.


_ Mais on ne vous paye pas pour réfléchir, vous savez. On vous paye pour vous battre, et c'est ce que vous allez faire. A partir de maintenant, votre bataillon est sous mon commandement, et je vous invite à bien suivre mes ordres, si vous ne voulez pas finir devant une cour martiale.


Il fit demi-tour et commença à s'éloigner mais s'arrêta au bout de quelques pas pour lancer, par dessus son épaule :

_Vous devriez commencer par prendre vos positions et vous préparer à charger.

L'information se propagea à toute vitesse dans les rangs qui se constituèrent avec fracas. A peine quelques minutes plus tard, le clairon retentissait et le bataillon Nalcien s'élançait à la rencontre des envahisseurs, tandis que les Maîtres de l'Air se préparaient à dissiper le brouillard qui recouvrait à présent la plage.

____________________________________________
Petit post PNJ pour recentrer ce topic d'event sur l'essentiel, à savoir se taper dessus en toute amitié. Velusia, tu es relevée de ton commandement et sommée de te battre avec un peu d'enthousiasme, car même si tu n'as aucune envie de faire la guerre, ça reste ton boulot. Tout manquement pourra être sanctionné. La charge et lancée des deux côtés, l'affrontement est imminent, j'espère voir dans les prochains posts de jolis affrontements entre PJ. Si vous avez des questions, envoyez un MP à Edward Harris.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1066

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Akatsuki le Mar 23 Jan 2018 - 13:14

Le Ptéra s’était envolé suffisamment haut et à découvert pour qu’il finisse noyé sous les assauts alliés. Zetsu et Akatsuki étaient prêts à passer à l’action, pourtant les troupes alliés n'attaquèrent pas le  Pokémon ennemi et le Dresseur qui  le chevauchait. Ce dernier nous adressa la parole pour demander une trêve. La ninja rit intérieurement, les Nalciens étaient donc si faibles qu’un haut placé de leur armée venait nous demander de gentiment rentrer chez nous. Maintenant Akatsuki ne voyais pas comment ils pourraient perdre contre des troupes de faibles dirigés par un faible. Le discours qui venait d’être entendu à la fois par les Mizuhaniens et les Nalciens, donnait une confiance supplémentaire aux soldats de l’eau car ils étaient dirigés par une commandante qui n’avait pas peur de mourir au combat, elle.

Enfin, les assauts fusèrent sur les ennemis, que ce soit les soldats sur terre ou les Pokémon dans les airs. Parmis-eux la commandante froussarde sur le dos de son Ptéra. Les attaques choisies par les Pokémon alliés étaient parfaites pour le plan que Akatsuki avait élaboré. Zetsu n’avait qu'à attendre l’attaque qui irait suffisamment près du Ptéra pour qu’il puisse se cacher dans son ombre. Le moment arriva rapidement, il faut dire que les troupes de l’eau s'étaient déjà forgés une image de la personnalité de la commandante ennemi. Pour eux, c’était une cible facile. Le Fantominus ne perdit  pas de temps et sauta dans l’ombre de l’attaque dès ses premiers instants d’apparition. Même si la persistance d’une attaque comme hydrocanon n’est pas très longue, la vitesse d’un corps sous cette forme ténébreuse est très élevée. En quelques temps, Zetsu réussi à atteindre le Pokémon vol et à s’introduire dans son ombre.

Maintenant, il ne devait plus seulement  analyser la puissance du Ptéra, mais il devait aussi agir en conséquences. Si le Pokémon était relativement faible et possiblement utilisé uniquement comme monture, alors le Pokémon Spectre devait utiliser l’attaque Regard Noir. Pour que le Dresseur ennemi, qui ne voulait pas combattre tout à l’heure, soit maintenant condamné à nous affronter avec son Ptéra jusqu'à épuisement de son Pokémon. Ainsi nous neutraliseront sa monture volante et il ne pourra que nous attaquer directement. Mais si Zetsu juge le Ptéra beaucoup trop puissant, alors  le Fantôme devait utiliser Hypnose pour tenter d’endormir le dangereux Pokémon et d’éviter de perdre trop de troupes contre lui. Si jamais l’attaque ne fonctionnait pas, Akatsuki avait un plan de secours pour éviter de perdre son Pokémon si tôt dans le combat.  Elle ferait cette action dans tous les cas, donc si tout se passait bien, le Fantominus ne risquait rien.

Zetsu valida le deuxième cas en sortant de l’ombre du Ptéra, se mettant face à lui et lançant une attaque Hypnose. L’attaque met normalement un peu de temps pour affecter un Pokémon, mais en temps de guerre, personne n'avait le temps d’attendre. Peut-importe si l’attaque avait fonctionné ou pas, le Fantominus descendit brusquement, lançant place à une attaque Déflagration en direction du Pokémon ennemi. Il venait tout droit de Hiwa la Flamiaou. Akatsuki savait que l’attaque de feu n’égratignerait même pas un peu le Ptéra, mais ça n’était pas le but de l’attaque. Dans son plan la Déflagration servait juste à faire perdre le Fantominus de la vue du Pokémon ennemi.  Tandis qu’une grosse attaque de feu couvrait tout le champ de vision du Ptéra, Zetsu avait tout le temps de se mettre dans l’ombre d’un autre hydrocanon non loin de là. Ainsi il retournait tranquillement sur le bateau.

Akatsuki savait qu’un si grosse attaque et d’un type inefficace ne passerait pas inaperçu parmis les alliés présents sur le bateau et ne lançant généralement que des attaques eau. La  couverture de la ninja aurait pu être découverte, mais dès que le Flamiaou avait lancé l’attaque, elle l’avait rappelé dans sa ball et changé de planque. Ainsi le lieu de provenance de la Déflagration ne correspondait plus avec la position d’Akatsuki. La jeune fille tenta de regarder les résultats de l’attaque de Zetsu, mais malheureusement une brume bien épaisse s’était levée et l’empêchait de voir si son plan avait marché. Si elle avait été une maîtresse du son, elle aurait pu distinguer le son de la respiration du Ptéra de la commandante ennemi et ainsi savoir si il dormait, mais là, tout ce qu’elle entendait c’était les bruits des combats qu’il y avait sur terre.

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 

Mp Nyr pour plus de réactivité.
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 79

Fiche de personnage
Points: 31
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Velusia Varam le Lun 29 Jan 2018 - 11:44

(Comme je l’avais déjà dis par MP, Siel ne s’est pas envolée ! Je considère donc que tu parles d’un autre Ptéra Akatsuki)

Velusia laissa échapper un léger soupire. La répartie des mizuhaniens d’en face ne laissait pas de place au doute et si les deux camps avaient envie de s’entre-tuer, que pouvait-elle bien y faire ?  Elle leur avait laissé le choix, en tout cas et fait son possible pour éviter les morts inutiles, mais puisqu’ils y tenaient tant… Sans répondre aux remarques, Velusia pensait qu’elle ne s’était pas engagée pour ce qui allait se produire… Mais une question plus ennuyeuse vint se glisser dans son esprit. Les raisons pour lesquelles elle s’était engagée étant à peine adolescente, étaient-elles encore valables aujourd’hui ? Mais le moment était très mal choisi pour ça. Elle avait salué brièvement et les yeux rivés sur les lignes ennemis et prête à réagir et communiquant sa tension à son dragon, elle se détendit comme un ressort dès que les premières lignes avancèrent. Elle ne pouvait plus les empêcher de s’assassiner les uns, les autres, mais elle pouvait encore défendre ceux qui en valaient la peine et qui ne le pourraient pas lorsque les soldats ennemis arriveraient sur eux. Même s’ils ne le savaient pas encore. Tout ce que pouvait faire Velusia pour éviter aux civils de se faire tuer, était d’empêcher leurs ennemis d’arriver jusqu’à eux. Lumière, Velusia sur son dos, s’élança sur les soldats, il n’était pas très à l’aise, car Velusia portait son armure lourde, s’était armée de sa lance et de son bouclier. Le dragon cavernicole n’était pas sa monture favorite.

Arrivant au-devant des troupes, Velusia s’élança du dos de sa monture ; Lumière n’était pas habitué à ce qu’elle combatte sur son dos, contrairement à Siel, mais le moment ne lui semblait toujours pas propice pour envoyer la Ptéra dans la bataille. La première attaque des mizuhaniens se porta bien entendu sur un vent gelé. Ais ils oubliaient qui étaient les maîtres de l’air dans ce pays ! Velusia se concentra et  chercha mentalement les courants d’air, saisissant la présence de chacun d’eux et poussa les courants à faire demi-tour, usant de ses pouvoirs, Velusia retourna les vents contre leurs ennemis, le sens des courants s’inversèrent, retournant le Vent Glace, contre ceux qui venaient de l’invoquer, pour lui prêter main forte, Tara et Ascendance, qui reparurent à tire d’ailes, invoquèrent eux aussi des Vent Arrière. Ascendance volait tout près de Tara, produisant une chaleur qui pouvait un peu protéger l’oiselle du froid. Soutenue par ses collègues, un déluge de flèches s’abattit sur les mizuhaniens. Sa voix portée par le vent, Velusia ordonna à l’oiseau de feu d’agir, maintenant que les troupes s’étaient déversées sur la plage, il lui serait plus facile de se glisser vers ses cibles tout en les esquivant au maximum. Ascendance s’enveloppa dans un halo rose, accélérant sa vitesse et suivit les forts courants créé par les nalciens, il fondit sur le Dimoret s’entourant de flammes intenses, qui accrurent encore sa vitesse de vol : Velusia repéra la Nitrocharge, si Ascendance visait bien, il ferait du dégât parmi les Pokémon de Glace qui se tenaient là-bas. L’oiseau se tourna, durcit ses ailes et abattit une attaque supplémentaire sur le Dimoret, il espérait l’atteindre, l’achever si possible avec une Aile d’Acier.

De son côté, Velusia repoussait les adversaires qui se précipitaient sur elle. Mais après quelques coups de lance bien placé, ils se retrouvèrent en posture difficile : Velusia en armure lourde, les maintenait à distance respectueuse avec sa lance, et parait leurs assauts de son bouclier. Pris d’un drôle de sentiment, elle voyait le doute s’installer dans leur regard et attaquait alors, les blessant les uns après les autres, les tuant quand ils ne lui laissaient plus le choix. Lumière, laissé seul de son côté, fendait les lignes de ses attaques Tranche ou Draco-Griffe. De temps en temps, il parvenait à attraper un soldat dans sa gueule, le soulevait et refermait sauvagement ses mâchoires sur lui. Pour l’instant, il ne s’agissait pas de trop s’avancer, Velusia elle aussi avait conscience de l’avantage de leurs ennemis, tant qu’ils restaient près de l’eau… Profitant d’une accalmie, Velusia observa un peu autour d’elle, avant de se décider. Puis, une brume épaisse apparut sur la plage. Velusia fronça les sourcils et prit une décision. Etablissant le contact avec Siel, par les liens si particuliers qu’elles avaient développé, Velusia lu demanda de prendre son envol. Maintenant qu’ils y voyaient à peine à quelques mètres devant eux, Siel serait bien camouflée dans le brouillard de cette densité. Sans un bruit, le dragon s’envola, presque invisible et disparut totalement dans la  brume. Mais Velusia percevait sa présence très clairement par leurs liens.

Utilisant son flair principalement et sa mémoire, Siel avait dépassé la flotte ennemie quand elle se retourna. Elle sentait les humains et leur soif de sang. Raclant les vagues, elle sentit Sorcha qui se laissa tomber à l’eau et qui disparût dans la mer. Sa cadette ne risquait rien. Enfin pas de sa part en tout cas et lorsque l’hippocampe fut assez loin, Siel choisit pour cible le bateau le plus arrière et accéléra son allure dans une Hâte. Tout ce que les soldats ennemis pourraient voir à ce moment, ce serait deux grands yeux rose traverser de part en part la coque du bateau, à l’endroit le moins épais, sur sa proue. Faisant un angle droit, Siel repartit au-dessus de la flotte et vociféra un Hurlement. Sur la plage, Velusia avait sentis Siel s’éloigner. Sur sa gauche, à une distance difficile à distinguer, elle vit un autre Ptéra s’élever. Velusia n’en vit pas plus, trop occupée à son propre cas et à l’Hydrocanon qu’on venait de diriger contre elle ; la femme Chevalier leva son bouclier pour le parer, lui opposant sa propre défense.


(Bon c’est un peu confus sur ce champ de bataille ! Lehna, comme ton perso reste dans les troupes ennemies sans s’avancer, je ne parle pas de toi, mais tu es incluse dans "les mizuhaniens". Même chose pour toi Akatsuki, comme Velusia ne connaît ni tes ordres, ni ton identité, tu es considéré comme un ennemi.
Je vous laisse décider si mes attaques se sont dirigées sur vous ou pas et dans ce cas, si elles ont touché. Voilà, j’ai essayé de tout prendre en compte, mais je n’ai pas déballé toutes mes attaques, ni tous mes pouvoirs dans le même tour, vu qu’on a encore du temps.)

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 324

Fiche de personnage
Points: 22
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Lehna le Mar 6 Fév 2018 - 22:02

La brume épaisse enveloppait le navire, et tous ceux qui se trouvaient dessus. Il était impossible d'y voir à moins d'avoir des habilités dédiées pour, et Lehna n'était clairement pas correctement équipée. Elle se tenait du coup inconfortablement près de la Lieutenant, qui était devenue bien silencieuse depuis son dernier appel à attaquer l'ennemi. Dans les alentours, les autres chefs de guerre hurlaient leurs ordres à tout va, alors que de nombreux animaux aériens se mirent à fuser sur les ponts, visant les combattants qui étaient à bord. Un peu plus tôt, alors que sa dresseuse avait été occupée à rejoindre l'autre femme, Boréal avait manqué de se faire attaquer, et aurait bien pu y rester si ça n'avait été pour l'intervention du Moustillon, qui mouilla la charge de feu, heureusement affaibli par les intempéries, avec un Aqua-Jet certes faible, mais bien rapide. Quand il comprit qu'il était ciblé, le furet s'était rapidement caché dans les ombres pour esquiver la seconde attaque, alors que la belette s'était rapprochée de sa maitresse pour lui signaler l'incident. Ils savaient que ce n'était pas dans leur rôle d'attirer l'attention, et qu'il leur fallait faire attention à être le plus discret possible, et donc à ne point riposter. Quand elle apprit la nouvelle, Lehna fronça les sourcils, soucieuse d'être à découvert.

Nous ferions peut-être mieux d'y aller maintenant, incita-t-elle à l'intention de la commandante, j'ai peur que nous soyons…

Ce n'est pas parce que vous êtes une Fran que je vais vous laisser prendre le dessus sur mon commandement, coupa abruptement la soldat, refusant d'écouter la championne. Je sais ce qui ce passe sur mon navire, et je sais mieux que vous ce que nous devrions faire. Contentez-vous de vous occuper de votre rôle.

La princesse serra les dents, mais ne répondit rien. Elle n'aimait pas du tout ne pas être celle qui tirait les ficelles pour présenter le spectacle, mais dans ces configurations, elle n'avait guère le choix que d'abdiquer, si frustrant qu'elle trouvait la situation. D'un petit claquement de langue, elle indiqua à ses animaux de s'approcher et rester au plus près d'elle, pour ne pas qu'ils se perdent de vu.

Quelques minutes après l'incident, la dirigeante du navire décida enfin de faire brusquement braquer la roue, faisant faire un mouvement de quatre-vingt dix degrés au bateau. Normalement, au même moment, deux autres navires devaient effectuer la même manœuvre, utilisant la brume pour se détacher incognito de la formation. Se concentrant en même temps que tous les autres maîtres de l'eau à bord, Lehna utilisa ses pouvoirs pour faire mouvoir les courants sous eux pour leur faire gagner de la vitesse. En effet, ils devaient agir vite, avant que le brouillard ne se dissipe, où les ennemis risquaient de remarquer que quelques-uns de leur adversaire n'avaient jamais prévu depuis le début de les attaquer de front.

Dans l'eau, Lune le Mamambo arpentait la côte, continuant d'éloigner les Pokémon sauvage et surtout portant secours aux alliés qui tombaient par mégarde par-dessus bord. Cependant, elle fut arrêtée dans sa mission lorsqu'une créature comme nulle autre du coin apparu non loin d'elle. C'était une sorte d'Hypotrempe comme elle avait découvert qu'il y en avait plein dans la région, mais d'une couleur brune plutôt que bleue. Imaginant qu'il s'agissait peut-être d'un animal chromatique de cette espèce, elle approcha la bête, lui signalant, comme à toutes les autres, de fuir au plus vite ce secteur, car il n'était pas tout à sûr en ce moment.


Akatsuki, j'ai intégré cette narration un peu forcée au début pour toi, si l'info peut te permettre de te rapprocher de Lehna éventuellement. x) xD

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 273

Fiche de personnage
Points: 70
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Akatsuki le Mer 14 Fév 2018 - 5:30

Cette intempérie semblait avoir été commandée par les soldats Mizuhaniens. Akatsuki ne savait rien de cette stratégie, c’était sûrement dû au fait qu’elle avait rejoint le champ de bataille au dernier moment. Au moins, le camp de l’eau fit preuve d’intelligence pour prendre le dessus sur son opposant. Il était clair qu’en continuant d'attaquer comme cela, peut importe les attaques utilisées, la guerre se finirait par un combat entre deux personnes. Car même si l’arme mizuhanienne prenaient parfois le dessus pendant quelques temps, juste après, les Nalciens contraient leur offensive. Les deux camp ne faisait que de se rendre les coups tours à tours. Restait à voir quelle stratégie offensive se cachait derrière cette brume. Pour l’instant, elle nous handicapait tout autant que nos ennemis, on était même pas capables de voir nos propres compagnons. La seule chose qui pouvait nous guider était le son.

Akatsuki aurait bien aimé avoir cette maîtrise pour se sentir à l’aise en ce moment. Elle était vulnérable dans cette situation, enfin c’était plutôt sont infiltration qui était vulnérable. À tout moment, elle pourrait se heurter à un membre de l’équipage sans le vouloir ou encore pire, se retrouver face à face avec la commandante du navire. Soudain, un conversation se laissa entendre à travers la brume. Ce fut une révélation pour la ninja d’entendre qu’une Fran se trouvait à bord. Malgré ce que disait celle qui dirigeait actuellement les soldats encore sur le bateau, pour Akatsuki, c’était bien une personne de la famille royale qui avait le plus d’autorité sur elle. Et puis de toute façon, la ninja n’avait obéi à aucun des ordres de la commandante, et ça ne risquait pas de changer avant un bon moment. Donc il fallait bien que quelqu'un lui donne des ordres quand sa couverture sera dévoilée. Pour l’instant Akatsuki la protègerait discrètement des attaques ennemies les plus mortelles et les plus susceptibles de la toucher.

Au loin, derrière nous, on entendit un bruit sourd, comme celui d’un bateau qui venait de se briser. Les ennemis avaient pu nous attaquer malgré la brume. Comment ça pouvait être possible? Ils avaient vraiment des alliés de taille dans leurs rangs. Mais pas d’inquiétude pour les soldats présents sur le bateau lors de sa destruction, ce sont des maîtres de l’eau après tout. C'est finalement après quelques temps d’inactivité dans la brume que le bateau ou se trouvait Akatsuki et probablement d’autres, se mirent à changer soudainement de trajectoire. Comme si ils voulaient contourner le champ de bataille et attaquer discrètement sous un autre angle. Une stratégie qui pourrait nous donner l’avantage dans cette bataille. Surtout si les ennemis sont assez puissants pour détruire un de nos bateaux sans problème, à travers cette brume opaque.

Akatsuki se rapprocha un peu plus de la championne et de la commandante pour savoir les détails de la stratégie que l’on avait lancé. Enfin, des détails qu'elle aurait sûrement si les deux femmes s'entendaient bien. Mais là, c’était presque étonnant qu'elles n’aient pas commencé une seconde guerre à elles toutes seules. Akatsuki pouvait sentir qu’elle n’était pas loin de Lehna, mais par contre, elle ne savait pas où elle se trouvait exactement sur le bateau. Sans la brume, elle serait probablement à découvert. C’est pour cela qu’elle doit trouver une planque dès que la brume commencera à disparaître pour éviter de se faire attaquer par ses propres alliés sans pouvoir rien faire.


[(HRP) J'ai pris tes mots au sens littéral. Donc Akatsuki s'est vraiment rapprochée de Lehna ]

_________________
8E3557

La nuit, un shinobi peut être partout. Et partout là nuit s'étend.
 

Mp Nyr pour plus de réactivité.
avatar
Akatsuki
Informations
Nombre de messages : 79

Fiche de personnage
Points: 31
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Velusia Varam le Mar 20 Fév 2018 - 19:23

La brume rendait les choses impossibles… L’Hydrocanon l’avait fait reculer de plusieurs mètres, mais Velusia avait tenu bon. Puis soudain, le silence relatif. Méfiante, Velusia lâcha un murmure. Elle était seule, dans la brume et prit une décision. Seule elle concentra ses pouvoirs pour créer une large bulle d’air, chassant l’excès d’humidité autour d’elle, chassant la brume. Puis, sa maîtrise de la vitesse lui permit de rejoindre rapidement malgré son armure lourde, un promontoire où elle donna ses ordres à ses Pokémon. C’était quand même idiot de se battre dans une brume à couper au couteau, alors qu’ils pouvaient la chasser. Ayant perdu sa cible de son côté, Ascendance revint dès que Velusia siffla, de même que Tara. Siel, qui avait disparu dès que le bateau avait coulé, s’était tenue loin au-dessus de la bataille. Aussi haut, elle se savait parfaitement à l’abri… Lorsqu’elle sentit les intentions de Velusia, elle vint se tenir au-dessus de la plage, en vol circulaire. Ses Pokémon à proximité d’elle, la femme chevalier réfléchit un instant avant de donner ses ordres. Puisqu’elle n’avait plus à penser à de quelconque troupes, ils n’avaient attendre d’autres ordres ou prendre le parti de l’imiter, Velusia ne s’en soucierai plus.

-Siel, Tara, Ascendance, chassez-moi cette brume, mais restez hors de portée. Siel, coule-moi ces bateaux, utilise ton Dracosouffle ou Eboulement, mais reste à distance de ce navires. Pareil pour vous. Mesa, toi, tu viens avec moi. Lumière…

Velusia regarda ses Pokémon s’envoler. Bien sûr, il y avait de grandes chances pour qu’ils ne touchent pas leurs cibles, mais ils aideraient tout de même, que ce soit en dissipant petit à petit la brume, en propageant le désordre dans les rangs ennemis qui tenteraient d’éviter leurs salves et peut-être l’une d’elle toucherait un bateau ou deux. Lumière se rapprocha d’elle et Velusia attrapa Mesa, la jucha sur le dragon, qu’elle chevaucha. D’expérience, elle savait que le vrai combat n’avait pas encore commencé, pour l’instant, les ennemis tâtonnaient sans oser approcher et eux-mêmes restaient sur leurs lignes de défense.

Sous l’océan, Sorcha trouva bien plus agréable de pouvoir aller et venir à son gré, loin du vacarme de la bataille. Elle croisa de nombreux Pokémon sauvages, quelques congénères lorsqu’elle s’approcha des fonds marins et se fit une idée de la situation. Des bateau, elle voyait la coque fendre les vagues et quelques Pokémon marins nager à leur côté, filant vers telle ou telle direction. Cachée dans les algues, elle attendait le moment propice d’un passage, où le Pokémon venait de plonger et ne s’attendait pas à être attaqué pour disséminer son poison, ressemblant à un Pokémon sauvages défendant son territoire. Ce n’était certes pas grand-chose pour le moment, mais elle empoisonnait petit à petit les Pokémon des mizuhanien, drainant leurs forces et qui ne pourraient à terme, plus combattre. Sa queue se déroula alors de l’algue et Sorcha chercha un autre endroit où se poster. Voyant quelques petites barques, elle se mit à cracher de l’Acide, espérant que la substance toxique finisse par percer le bois. Elle repéra un plus gros navire et se dirigea sous lui pour chercher le meilleur endroit à percer.

C’est alors qu’elle croisa un Pokémon qu’elle n’avait jusque là jamais rencontré. Sorcha observa un instant le Pokémon se demandant, s’il s’agissait d’un Pokémon sauvage ou non, car elle ne l’avait pas vu tomber d’un navire. Velusia l’avait prévenue de se méfier de tout, y comprit de ses congénères sauvages ! Cependant, le drôle de poisson se montra plutôt sympathique dans son approche, lui conseillant d’aller se cacher. Sorcha en déduisit qu’il était sans doute sauvage et appartenant à une espèce, ou possédant une individualité plutôt philanthrope. Dans leur langage propre, Sorcha lui assura de ne pas s’inquiéter : tous ces gêneurs quitteraient bientôt la zone et tout danger serait écarté. Ce disant, la petite Venalgue s’approcha de la coque du bateau, nagea un peu et cracha de l’Acide sur plusieurs centimètres, puis commença à attaquer la coque pour la percer.


(Il ne se passe presque rien, vu que personne n’attaque vraiment et que Velusia ne va pas se jeter sans réfléchir dans le tas. Du coup, je fais plutôt avancer les Pokémon, comme je ne suis pas à mon avantage, je vous laisse voir si vous pouvez les prendre pour cible ou pas.)

_________________
avatar
Velusia Varam
Championne du Colisée
Informations
Nombre de messages : 324

Fiche de personnage
Points: 22
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Lehna le Sam 24 Fév 2018 - 15:11

Lehna resta concentrée sur sa tâche, faisant tout son possible pour accélérer le bateau. Il fallait qu'ils couvrent le maximum de distance avant que la brume ne se dissipe, que ce soit à cause des maîtres de l'air qui finissent par réagir ou les maîtres de l'eau qui finissent par se fatiguer. Au bout d'un moment, le brouillard commença à se désépaissir, rendant l'atmosphère moins lourde jusqu'à être complètement évaporé. La princesse se permit de jeter un coup d'œil aux alentours, pour voir ce qu'ils avaient réussi à accomplir ; ils avaient pas mal réussi leur coup, s'écartant bien loin de la bataille et arrivant presque de l'autre côté de l'île, qui n'était pas non plus très grande. Du coin de l'œil, la noble remarqua également la présence d'une jeune fille qu'elle n'avait pas aperçu jusque-là. Était-ce une espionne de leur ennemi ? Si c'était le cas, elle se mettait drôlement en avant pour quelqu'un qui devait rester discret. Lehna décida de laisser cette pensée de côté ; dans l'immédiat, ils avaient des Skitty plus important à fouetter.

En effet, de leur haut point de vu dans le ciel, les divers animaux qui surveillaient le périmètre à la recherche d'ennemi à fracasser n'eurent aucun mal à les repérer, eux et leur deux navires collègues, maintenant que la brume n'était plus. En particulier, un des Ptéra remarqua leur tentative de prendre les Nalcien par derrière, et n'hésita pas à les traquer et à les prendre pour cible. Il explosa sans difficulté le premier navire, et la championne laissa paraître une moue de dégout lorsqu'elle compris de le plan A n'était plus d'actualité. Elle siffla ses Pokémon à ses pieds et se rapprocha de la rambarde, comme tous les autres passagers du bateau, à l'exception de la demoiselle remarquée plus tôt, qui avait l'air au contraire un peu perdue. Lehna fronça les sourcils, se demandant si elle n'était donc pas au courant de ce qui allait se passer maintenant…

Dès que la Lieutenant vit le dinosaure de roche charger son attaque visiblement destinée pour eux, elle n'hésita pas à donner l'ordre. Abandonnez le navire ! Voyant que la gamine ne réagissait pas, Lehna lui hurla un Attention ! avant de l'envelopper dans une bulle d'eau, pendant que tous les Mizuhaniens sautèrent par-dessus bord, plongeant dans l'océan juste avant que le navire ne vole en éclat. Ils s'enfoncèrent sans hésiter dans les profondeurs, pour éviter de ne prendre des débris de leur anciens bateau. La noble utilisa sa maîtrise pour créer une bulle d'air autour de sa figure, et dans les environs, tous les soldats firent de même, se reposant soit sur leur Pokémon, soit sur leur propre capacité. Sous l'eau, les troupes se regroupèrent comme elle le pouvait autour de leur Lieutenant, attendant son ordre pour remonter. La princesse fit attention à garder la fille inconnue à ses côtés ; après tout, elle survivait sous l'eau actuellement grâce à sa maîtrise, et si c'était une espionne, il fallait bien la surveiller, qu'elle n'aille pas rapporter leur plan B à ses supérieurs.

Ils restèrent ainsi sous l'eau plusieurs longues minutes, patiemment. Lame et quelques autres animaux discrets étaient en train de scruter la surface, s'assurant que les menaces étaient parties en les pensant mort avant de venir faire leur rapport. Le temps semblait très long aux troupes, mais finalement leur chef commença à s'avancer, guidée par son Tortank, vers les côtes. Voyant que la demoiselle de plus tôt ne semblait pas aussi à l'aise qu'un maître dans cet environnement, Lehna lui proposa sa main, et se mit à nager, propulsées par ses habilitées, à la suite de leur commandant.

Finalement, ils arrivèrent au niveau de la côte, et commencèrent à très précautionneusement émerger de l'eau. Leur mission était de trouver les maîtres de climat qui semait la pagaille le plus rapidement possible, ils ne pouvaient donc se permettre de lever l'alarme des autres postes, même s'il y avait presque aucun soldat ennemi dans ce coin. La première équipe à avoir coulée s'était déjà occupée du poste le plus avancé, et certains avaient même trouvé de l'équipement Nalcien pour passer plus inaperçu. Le groupe de Lehna ne s'attarda pas là, laissant le ménage aux autres, et commençant tout de suite à se diriger vers la Tour du Vent, leur objectif.

La championne était inquiète de ne pas avoir retrouvé Lune lors de leur balade sous-marine, où le poisson était censé les rejoindre. Malheureusement, ils n'avaient pas le temps de l'attendre, et la femme ne put qu'espérer qu'il se portait bien. Au même moment, le Mamambo confrontait l'Hypotrempe aux couleurs anormales, qui dissipa ses conseils et se mit tranquillement à s'en prendre à un des navires Mizuhanien, au nez et à la barbe du Pokémon soigneur. Comprenant qu'il faisait partit du camp ennemi et qu'il utilisait des capacités poison pour corrompre la structure du bateau, Lune n'hésita pas un instant à lancer un Détrempage, espérant que cela pourrait réduire sa toxicité, et l'intimider suffisamment pour rentrer tranquillement chez lui.

_________________
- La beauté n'est qu'un piège tendu par la nature à la raison -
~ Puppet Master ~




avatar
Lehna
Informations
Nombre de messages : 273

Fiche de personnage
Points: 70
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [ Bataille III ] Les erreurs du passé [Pv Lehna, Akatsuki]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum