[ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par PNJ le Lun 30 Oct 2017 - 10:19

La vision du Grand Prêtre vous a conduits jusqu'à Erasia ; arrivés sur les terres du Monde d'En-Bas, vos informateurs sont parvenus à déterminer qu'une partie du message - concernant la lumière, le feu et la montagne - faisait référence à quelque chose, ou quelqu'un, à la Chaîne Efferos. C'est ainsi que vous vous êtes dirigé vers cette région volcanique, accompagné par vos compatriotes, et rejoint en cours de route ou sur place par des Érasiens tout aussi alarmés que vous par la situation... Et peut-être mieux informés sur les créatures qui pourraient correspondre à la description du saint homme.

Néanmoins, les choses les plus évidentes ne sont pas forcément vraies, et c'est en voyant courir de nombreuses créatures de type Feu que vous comprenez que votre tâche risque d'être ardue. Cela pourrait être n'importe laquelle...

Au passage, il se peut qu'il reste des créatures encore inconnues à découvrir dans les montagnes... Elles pourront peut-être vous aider dans votre quête, ou peut-être pas, mais ouvrez les yeux pour les trouver, si le cœur vous en dit.

[En route ! La première étape est de vous mettre d'accord entre vous pour savoir ce que vous cherchez et où vous allez le chercher dans la suite du RP.
Mon rôle, dans une premier temps, ne va pas être, comme dans une mission ou une épreuve, de poster à chaque tour pour diriger votre avancement, mais de vous fournir des indices si jamais vous en avez besoin. Je vous signalerai si j'ai besoin de poster un message entre deux tours ^^]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1064

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Tyrande di Neralitha le Mer 1 Nov 2017 - 15:32

Je m'étais séparée de la Mizuhanienne qui avait croisé mon chemin près de la Nouvelle-Gilnéas, avec la promesse que nous nous reverrions et un point de rendez-vous fixé. De là, j'avais pu faire soigner mon Gueriaigle de prêt, avant de recevoir un courrier portant le sceau de Dyrinn. Je n'avais pas réussi à identifier l'écriture de l'expéditeur, mais le contenu de la missive m'avait laissée sans voix. Le Grand Prêtre de Reshiram avait envoyé des Midgardiens à la recherche de créatures capables d'enrayer une guerre qui venait d'éclater entre les pays autrefois alliés, suite à une vision qu'il avait eue et qui parlait à la fois d'eau, de tour, de feu, de lumière et de montagne. Ce n'était pas très précis, mais les informateurs avaient décidé que les recherches seraient concentrées dans l'Océan, dans la partie séparant Mizuhan de Nalcia, et au Chemin Sinueux, à Flamen. Aussitôt, je me sentis attirée par l'expédition aquatique, d'une part parce que j'étais géographiquement mieux placée pour me joindre à celle-ci, et d'autre part parce qu'aller me perdre dans un pays réputé pour sa maîtrise des flammes ne m'enchantait guère. Malheureusement (ou heureusement) pour moi, la suite du message me recommandait de m'orienter plutôt vers le groupe de Flamen, et la raison me parut excellente : selon l'auteur de la lettre, le maître du Flambusard qui m'avait agressée et avait causé ma chute à Nalcia faisait partie du détachement de Mizuhan... Une myriade de sentiments explosa dans ma poitrine : la peur, d'abord, de me retrouver face à lui, l'angoisse, ensuite, de me savoir observée (comment était-il au courant pour l'attaque ?!), et l'appréhension, voire la panique, à l'idée de me perdre dans un lieu inconnu et truffé de Pokémon Feu...

J'eus un long moment d'hésitation, le temps d'encaisser les nouvelles et de faire mon choix. D'un côté, ce n'était pas ma guerre, et me jeter dans la gueule du Lougaroc me terrifiait, mais rien ne disait que ce conflit ne serait pas bientôt aussi le nôtre, tant son impact était grand... En pensant à Délas et à mes parents restés à Dyrinn, je me résolus finalement à participer à cette expédition, bien que ce soit un peu la mort dans l'âme.


« Les amis, nous allons dans un endroit dangereux et au climat très chaud. Rokmora, je ne pense pas pouvoir te faire sortir de ta Ball une fois là-bas, tu en souffrirais bien trop... Quant à toi, Dori'thur, je crois que tu devrais aussi éviter de t'aventurer à l'extérieur. Vous deux, par contre... Je risque d'avoir besoin de vous. »

Xul se redressa en mettant sa main sur son torse, prêt à m'aider, tandis que Darius me regarda à peine, boudeur.

« Quoi qu'il en soit, nous partons aujourd'hui. »

Après avoir renvoyé le rapace chez lui en le remerciant chaleureusement, je pus me procurer un grand Lakmécygne doté d'une armure légère afin de participer à l'expédition, sans préciser, toutefois, que je ne me dirigeais pas vers l'Océan, mais vers le Chemin Sinueux. Ce mensonge par omission me valut un voile opaque sur les yeux pendant une trentaine de minutes, mais je ne m'y attachai pas, trop occupée à réfléchir à ma destination. Qui sait ce que j'allais trouver, là-bas ?

« Je crois qu'on arrive... »

Le grand cygne qui me servait de monture amorça une descente en piqué, alors que la suie et la chaleur me piquaient les yeux et la gorge. Je me sentais déjà mal, mais je pris sur moi pour ne rien laisser paraître et laissai atterrir le Pokémon en douceur, avant de le rappeler dans sa sphère. Rajustant ma tenue achetée pour l'occasion, je mis la capuche sur ma tête et pris le temps de regarder les alentours. Des routes serpentaient dans la montagne à perte de vue, et partout, des Pokémon que je devinai appartenir au type Feu s'agitaient, vaquant à leurs occupations ou tentant une approche dans ma direction. Une créature quadrupède jaune et verte fit quelques pas vers moi, et je me figeai, craignant la manifestation de son pouvoir.

« Hm, bonjour ? Je ne fais que passer, pas d'embrouille ni d'altercation, d'accord ? »

J'ignorai si la bête comprenait le midgardien, aussi préférai-je en rester là pour un premier contact. Levant la tête, j'aperçus une silhouette au loin, et je fis sortir Xul tant pour me rassurer que pour montrer que je n'étais pas seule, tout en accompagnant mon geste d'un signe de la main. Inspirant un grand coup, je lançai en érasien :

« Vous êtes aussi ici pour l'exploration des lieux, j'imagine ? Je suis Tyrande, et je viens de Midgard. »

_________________

0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 72

Fiche de personnage
Points: 107
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Trellia Farron le Mer 1 Nov 2017 - 16:08

es derniers temps, les évènements s’étaient enchaînés les uns après les autres sans laisser le temps à Trellia d’assimiler tout ce qu’elle avait appris. D’abord, elle avais passé une épreuve de Dresseur, pour quelqu’un qui ne dressait pas du tout ses deux Pokémon, dont l’un lui avait été pour ainsi dire, offert. Elle avait atteint le grade de Ramasseur, ce qui lui servait non seulement dans le cadre de son travail, mais aussi de manière plus personnelle. Ensuite, elle s’était perdue dans la forêt d’Agatha, en cherchant à revenir à Seian, la piste parfumée laissée par son instructrice avait disparue. C’est dans cet enchevêtrement de plantes et de Pokémon en tout genre qu’elle croisé Abigaël d’Alma,  soldat gradé de son armée et s’était ensuivit à la fois une discussion et une découverte pour Trellia, dont les conséquences s’étaient faites ressentir assez vite.

Abigaël recherchait l’une de ses amies, mystérieusement disparue et Trellia avait offert son aide. Mais ce qui avait surtout influé sur le cours des choses, c’était son retour à Seian. Elle avait vaguement expliqué les raisons de son retard à son patron et sa méconnaissance du monde, des Pokémon et sa rencontre avec la fille du Duc, avait donné quelques idées à leurs supérieurs… Le résultat avait laissé Trellia un peu perplexe : elle se retrouvait donc sous tutelle. Abigaël devenait officiellement son mentor… L’épéiste trouvait la plaisanterie un peu forte, d’accord, elle avait quelques petites lacunes en matière de Pokémon, mais ce n’était tout de même pas suffisant pour lui donner une nounou quand même ? Elle avait trouvé la femme sympathique, mais bon… Enfin. D’un autre côté, cela la mettait dans une bonne position pour l’enquête sur cette mystérieuse amie manieuse d’eau…

Trellia ne perdit pas de temps. Elle salua son patron, Tipps le resterait quelque part, ses collègues et déménagea son bureau, laissant la place à un nouvel enquêteur. Elle fila dans le restaurant végétarien où elle aimait se retrouver et n’ayant pas fin, commanda un cocktail, le X Y Z. Lançant un regard insistant au barman, celui-ci la servit, saisit une serviette qu’il jeta sur son épaule et disparut un moment. Trellia sirotait son verre, tout en repensant aux derniers évènements quand un homme la salua.

« Salua Ryô ! »

Il regarda son verre et s’assit à côté d’elle.

« J’ai du travail pour toi. Je cherche l’amie d’une amie qui a disparue. »
« Elle est jolie ? »
« Très, il paraît. »
Dit Trellia en esquissant un sourire du coin des lèvres.
« Tu as un portrait ? »
« Non… D’ailleurs, on ne sait quasiment rien… »


Une heure plus tard, Trellia sortait du restaurant, seule. Ryô avait accepté de l’aider, lui aussi très intrigué par cette histoire. Trellia n’en avait pas parlé à Abigaël, elle estimait que plus elles mettraient de chances de leur côté… Et puis, Ryô était quelqu’un de sûr, personne ne saurait.

En tout cas, je ne me suis pas trompée, pensa t-elle avec satisfaction, il a tout de suite été intéressé.

En rentrant chez elle, une lettre l’attendait. La Guilde des Explorateurs cherchait des volontaires pour un endroit nommé les Calanque de Braises à Flamen. Oui bon, aussi pour un marécage situé dans une forêt, mais Trellia estimait avoir vu assez d’arbres pour un bon moment ! Elle se mit en route.

*** ***


Une semaine plus tard, Trellia rentrait des Calanques de Braise. Elle n’avait pas imaginé du tout qu’elle se retrouverait dans une jungle, avant d’atteindre la fameuse plage, si elle avait su… Quoique. La découverte du Pokémon félin l’avait un peu retournée. Elle l’avait vu disparaître dans une sorte de déchirure, comme s’il avait lacéré la réalité pour s’enfuir ailleurs. Inévitablement, Trellia s’était demandé si elle n’était pas arrivée à Erasia de la même façon. Devait-elle tenter de retrouver le fameux Pokémon pour savoir si c’était le cas ? Mais Kiran avait dit qu’il s’agissait d’un Pokémon très puissant, l’idée n’était donc peut-être pas très ingénieuse… Mais elle dut mettre de côté cette idée, à peine rentrée, elle reçut un autre message, urgent, cette fois-ci. Elle devait rejoindre Abigaël, restée à Kabana… Elle n’en sortirait jamais de cette forêt ! Trellia laissa échapper un soupir. Elle alla chercher une monture plus rapide que Sara dans les écuries et partit. Le conflit entre Flamen et Terros s’était aggravé… Et la lettre reçue en même temps Par Kiran ne présageait vraiment rien de bon. Montant sur l’Airmure, elle arriva très vite à Kabana.

Sur place, des visages graves et fermés l’accueillirent. Trellia trouva Abigaël sans trop de mal. Sur place, les choses se précisèrent… Ce n’était plus un simple conflit, c’était un conflit armé. Trellia profita de ce briefing pour lui montrer la lettre de Kiran, qui lui parût soudain très confidentielle. Dans tous les cas, son mentor estima préférable de l’envoyer sur les traces de la créature, plutôt qu’au front. Ses arguments ne tenaient qu’en une seule chose, son ignorance au sujet des Pokémon était beaucoup trop dangereuse pour elle pour se permettre de la laisser combattre sur le champ de bataille… De son côté, Trellia se demanda si cela avait un rapport avec le lion blanc qu’elle avait vu… En partant pour Flamen sous la bannière de la Guilde des explorateurs, elle prendrait peut-être moins de risques, tout en apportant à Terros des informations précieuses. Trellia salua, puis se mit en route sans attendre.

Rejoindre les montagnes et le chemin sinueux en particulier ne fut pas très aisé. Trellia dû a plusieurs reprises prendre des détours pour éviter les flamenois et éviter de se faire remarquer. Même si elle venait officiellement, comme elle en avait convenu avec Abigaël, de la part de la Guilde des Explorateurs, il n’était pas sûr du tout que sa nationalité ne pose pas problème. Mais enfin, la montagne se dessina, puis grandit, avant de lui ouvrir ses chemins. Voilà. Elle y était, restait maintenant à découvrir le Pokémon en question. Décidément, tout tournait autour des Pokémon en ce moment… Après un long trajet à suivre les routes tortueuses, un mouvement dans le ciel attira son attention : un grand oiseau survolait la zone. Trellia talonna Sara pour la cacher dans un renfoncement de rochers, mais trop tard, elle était découverte ! Ce n’est qu’en voyant atterrir l’oiseau et son cavalier que Trellia pensa qu’il s’agissait peut-être d’un autre membre de la Guilde… Elle l’espérait du moins.

C’est lorsqu’elle lui fit un grand signe, c’était une femme, que Trellia se détendit. Elle doutait sérieusement qu’un ennemi se serait montré d’emblée aussi amical ! Mais elle n’était pas au bout de ses surprises. La femme venait de Midgard, continent que Trellia connaissait plutôt bien, pour s’y être aventuré pendant une année avec Ethan. Une idée, qui l’alarma un peu, lui vint à l’esprit ; est- ce que leurs conflits… ? Elle préférait ne pas trop y penser, après tout, il n’était pas impossible qu’elle aussi soit de la Guilde !

« Salut ! Moi c’est Trellia. Tout à fait, c’est la Guilde des Explorateurs qui m’envoie dans la région. D’après la lettre, on cherche un Pokémon Feu… » dit-elle avec un sourire un peu jaune.

Trellia jeta un œil aux alentours. Il n’y avait que ça ici… Et elle n’avait aucune idée de quoi la description de Kiran faisait référence…

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 186

Fiche de personnage
Points: 137
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Goldfinger le Mer 1 Nov 2017 - 19:38

Ce soir-là à notre table d’auberge, l’humeur de la troupe n’était pas très joyeuse. En temps normal, malgré notre nombre réduit, les soirées étaient pour les autres et moi d’agréables moments de convivialité. Mais depuis que la guerre – ou plutôt les guerres, de ce que j’avais compris, avaient été annoncées, Jii nous avait quitté pour regagner son pays natal, Mizuhan. Depuis notre formation, il y a presque un an maintenant, c’était la première fois que notre quatuor d’acteurs était incomplet… Ce qui irritait franchement Bridget qui n’arrêtait pas de remettre ce sujet sur le tapis :

« Franchement, je comprends pas pourquoi il s’est barré… Non mais c’est vrai, il nous a lâchement abandonné quoi ! Et la nationalité c’est pas une excuse ! Moi je suis Terrosienne et c’est pas pour autant que je fais la mariolle dans une jungle dense à taper sur des gens qui savent pas plus que moi ce qu’ils viennent faire ici ! Sérieux, si je voyage avec vous, c’est justement pour être un peu libérée de ma famille et de ce genre d’obligations ! Et je pensais que Jii faisait pareil parce qu’il en avait soupé de l’autorité après des décennies passées dans l’armée… Il est bien Mizuhannien tiens ! »

Comme j’étais trop occupé à fixer mon verre de bière – dont le niveau ne baissait pas – en réfléchissant à ce que nous allions pouvoir faire suite au départ de Jii, ce fut Florianna qui se chargea de tempérer les propos de la plus jeune membre de notre groupe d’un ton amical mais assez ferme :

« Bridget, Jii n’a jamais dit qu’il allait se rendre au front pour se battre mais simplement qu’il devait regagner son pays au plus vite. Il tient peut-être simplement à s’assurer que tout va bien pour sa famille et qu’ils sont en sécurité. De plus, il nous a aussi affirmé qu’il reviendrait…
-Ouais ouais… Mais il a une famille lui ? A son âge ?
-Bridget, ce n’est pas parce qu’il ne parle pas de son passé qu’il n’en a pas un. Idem pour les gens qu’il aime. Vu son âge, ses parents sont effectivement probablement morts, mais il ne t’est jamais venu à l’esprit qu’il pouvait avoir des enfants ? Voire des petits enfants qui se seraient enrôlés dans l’armée, comme lui ?
-Et vu que c’est la guerre maintenant… Oui, je comprends ce que tu veux dire… Mais je lui en veux quand même de nous avoir laissé tomber ! Il a intérêt à vite revenir ! Et entier ! »


Cette dernière phrase montrait à quel point la jeune fille tenait à notre doyen et ex-militaire. A vrai dire, moi aussi je me faisais du souci pour lui, et je savais qu’il en était de même pour Flo même si elle ne le montrait pas. C’est d’ailleurs cette même anxiété qui m’empêchait de trouver une solution à ma question concernant notre avenir… C’est alors qu’un événement inattendu vint interrompre la monotonie ambiante.

Un petit Roucool s’introduisit dans la salle de l’auberge tandis qu’un client l’ouvrait pour sortir. Surexcité, le volatile fit trois fois le tour de la pièce avant de foncer vers moi et de lâcher sur la table une lettre à mon attention. Puis il repartit de la même façon sans demander son reste.

« Pour mon cher petit frère ». La formulation sur l’enveloppe ne laissait aucun doute sur l’identité de son expéditeur ou sur celle de son destinataire. IL adorait m’appeler ainsi pour affirmer sa supériorité. Les deux filles me regardèrent ouvrir le courrier sans poser de questions. En tant que chef de notre troupe, il était habituel que des courriers me soient adressés concernant les détails administratifs de nos tournées et cette scène n’avait rien de surprenant pour elles.

Mais le contenu de l’enveloppe était bien éloigné de ces banales correspondances . Elle comprenait deux feuillets. Le premier était un message retranscrit du haut prêtre de Reshiram. Le second était un message de quelques lignes de mon frère :

« Petit frère, je sais que nos intérêts sont divergents en ce moment mais une guerre ne m’arrange pas plus que toi et il en va de même pour une éventuelle destruction du monde. J’aurais aimé résoudre ce problème moi-même mais je suis assez occupé en ce moment alors j’ai pensé à toi, si jamais tu es intéressé… »

J’arrêtai ici ma lecture. Me connaissant, mon frère savait que je sauterais sur l’occasion de sauver le monde, a fortiori dans une montagne que je connaissais plutôt bien pour l’avoir déjà exploré lors de ma quête de l’or… Mais tout de même, était-il au courant que je me trouvais justement au Cosmo Canyon, soit juste à côté du lieu à fouiller, ou bien avait-il envoyé cette missive à tout hasard ? Quoi qu’il en soit, j’étais très intéressé, et vu que mon activité théâtrale était au point mort faute d’acteurs en nombre suffisant, peut-être était-il temps pour le chercheur d’or de refaire surface pour suivre la piste de cette mystérieuse créature de feu et de lumière…

***

Alors que j’arrivais sur les coordonnées données par le grand prêtre dans son message – assez approximatives, il fallait le reconnaître – je fis le point avec Sérénité qui trottinait à mes côtés quant à la conduite à tenir :

« Bien, Sérénité, nous allons arriver sur le lieu des investigations. Quand je te le demanderai, voudras-tu bien t’enfoncer dans le sol histoire d’inspecter le sous-sol et de me dire si tu trouves quoi que ce soit d’inhabituel ? Souviens-toi, nous sommes déjà venus ici l’an dernier, tu te rappelles ce que nous avions vu ? »

La petite me regarda un instant puis tourna la tête pour inspecter les environs, ferma les yeux pour se concentrer puis hocha finalement du chef avec un sourire. Bien, la première étape de mon plan était une réussite… Tiens, d’autres voyageurs… Deux femmes… J’espère que ce n’étaient pas Flo et Bridget ! Je leur avais pourtant expliqué que cette lettre et sa quête ne me concernaient que moi… Leur aide aurait pu être précieuse, mais il y avait des tas d’autres façon de se rendre utile en temps de guerre… Flo avait tout de suite compris le trouble que j’avais ressenti suite à ce mot de mon frère. Si elle en savait bien peu sur nous, elle savait que nos relations étaient… Tendues. Quant à Bridget, elle n’avait rien voulu entendre et m’avait menacé de quitter elle aussi la troupe si je n’étais pas de retour au Cosmo Canyon d’ici une semaine. Le délai m’ayant semblé raisonnable, j’avais accepté, en échange de la promesse de ma jeune amie de ne pas me suivre en cachette…

Non, ce n’était pas elles. Les deux femmes étaient bien trop grandes pour que l’une d’entre elles soit Bridget. Toutes les deux brunes et assez athlétiques, elles ne ressemblaient pas à des nobles en voyage. D’ailleurs, ces personnages évitaient habituellement des sentiers aussi escarpés que celui où nous étions. Avaient-elles elles aussi répondu à l’appel du Haut Prêtre ? Le plus simple était encore de le leur demander, et de me présenter bien sûr !

« Bonjour mesdemoiselles, je m’appelle Goldfinger de Dyrinn, et je suis ici sur injonction du grand prêtre de Reshiram. Est-ce aussi votre cas ? Cherchez-vous la créature de feu et de lumière ? »

Après tout, inutile de cacher la raison de ma présence ici puisqu’elle était potentiellement connue de tout Midgard.

« A mes pieds se trouve Sérénité, ma partenaire de recherche ! »

La petite Embrylex fit un sourire aux deux filles et les salua de la patte avant de creuser un trou et de s’enfoncer dans le sol conformément à mes instructions. Avec son aide et ma maîtrise de la terre, je pourrais facilement savoir s’il y avait quelque chose d’inhabituel en sous-sol. Me concentrant sur mes perceptions mystiques, je ne pus pour le moment que constater que Sérénité progressait à travers des galeries déjà creusées mais apparemment désertes. Je les reconnus à leur architecture car j’en avais déjà croisé de semblables, sur Midgard et dans ces montagnes, l’an dernier. Des tunnels de Fermite. Rien d’anormal jusqu’ici…

Soudain, une idée me vint et je relevai ma tête vers mes deux compagnes avant de leur demander d’un ton aimable : « Excusez-moi mesdemoiselles, mais l’une d’entre vous ne serait-elle pas maître de la terre ? Je suis justement en train de sonder les profondeurs des alentours pour voir s’il n’y aurait pas une quelconque trace de cette créature, mais ces montagnes sont vastes et j’avoue qu’un peu d’aide serait la bienvenue. Qu’en pensez-vous ? Cela vous semble-t-il un bon moyen de trouver un début de piste ? »

Malgré toutes mes questions, un premier fait avait déjà attiré mon attention. Un fait mineur certes, probablement insignifiant mais tout de même étrange : Sérénité savait que les Fermite pouvaient être dangereux pour elle, surtout à plusieurs, si bien qu’elle les évitait d’instinct, eux et leurs galeries. Donc si elle s’était engagée là-dedans, c’est que les lieux lui avaient semblé sûrs et abandonnés. Par conséquent, les insectes avaient totalement déserté leur foyer. Les causes pouvaient être multiples : manque de nourriture ayant forcé leur exil, maladie qui les avaient décimées… Ou créature de feu et de lumière qui en avait fait son repas ?

Absolument rien n’étayait cette dernière hypothèse, je le savais, mais je n’arrivais pas à me la sortir de la tête.

[Je considère que Gold arrive après votre premier échange par conséquent il ne connait pas encore votre nom lorsqu'il se présente. Pour mon histoire de Fermite et l'exploration du sous-sol via maîtrise, je vous laisse voir si ça vous branche ou pas (of course) j'ai rien de précis en tête de toute façon^^]
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 25
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Tyrande di Neralitha le Jeu 2 Nov 2017 - 1:44

En atterrissant, je vis quelqu'un sur une monture qui essayait de se cacher, et ce comportement m'alerta quelque peu. Avait-elle quelque chose à se reprocher, pour agir ainsi ? Finalement, en voyant que je n'avais pas d'intentions belliqueuses, elle approcha et se présenta, tout en expliquant qu'elle venait de la part de la Guilde des Explorateurs. Je réfléchis à toute vitesse, tentant de me souvenir d'un détail à ce propos dans la lettre, mais rien ne me revint à l'esprit, j'en déduisis donc qu'il s'agissait d'une organisation d'origine érasienne. À la remarque de Trellia, je haussai les épaules avec une certaine philosophie.

« Il paraît, oui... Mais il n'y a que ça ici, ça va être une vraie partie de plaisir. »

Lorsqu'un jeune homme s'approcha de nous, plutôt amical, j'eus un instant d'hésitation, avant d'entendre de sa bouche plusieurs informations qui me soulagèrent au plus haut point. D'abord, il était envoyé par le Grand Prêtre, ce qui confirma le contenu du courrier que j'avais reçu, et surtout, il venait de Dyrinn, comme moi !

« Tyrande, également originaire de Dyrinn. Je cherche moi aussi la créature de feu et de lumière, même si je pense que nous aurons du mal à la trouver, parmi toutes celles qui vivent ici... »

Malgré la chaleur qui régnait dans le coin, je sentis un frisson me parcourir l'échine. Je n'étais décidément pas du tout à l'aise dans cet endroit à la chaleur étouffante, et la perspective d'une rencontre inopinée avec un Pokémon Feu agressif me fit déglutir avec peine. Je saluai la dénommée Sérénité en retour, observant son excavation avec intérêt, avant que son dresseur ne nous demande si nous étions maîtresses de la terre. D'un air désolé, je répondis :

« Malheureusement, je ne manie que les plantes pour le moment, même si je veux perfectionner ma maîtrise à l'avenir. Par contre, je peux toujours essayer de chercher des informations avec les nutriments des rares plantes qui poussent au Chemin Sinueux. »

L'entreprise me sembla vouée à l'échec, mais je n'avais pour le moment pas de meilleure idée. Xul, qui paraissait désolé de ne pas pouvoir m'aider, tira sur mon vêtement pour attirer mon attention et m'apporter un peu de réconfort. Souriante, je me penchai vers lui pour lui caresser la tête, avant de me relever brusquement.

« Oh, j'ai peut-être une idée pour explorer le sous-sol à ma manière. Xul, s'il te plaît, peux-tu utiliser ton os pour déterminer la profondeur d'éventuelles galeries, ou voir si tu détectes quelque chose d'intéressant ? »

Ravi de pouvoir participer à l'enquête mystérieuse et d'une envergure difficile à appréhender, l'Osselait s'exécuta et commença à balancer son arme méthodiquement contre le sol brûlant, la laissant revenir dans sa main à chaque fois.

« Ce n'est sans doute qu'un début, mais il faut bien commencer quelque part... Et puis, je pense qu'on pourrait écarter d'emblée les Pokémon qui seraient trop communs, trop peu puissants ou peu disposés à coopérer (encore que sur ce dernier point...) pour baliser notre champ d'étude. Enfin, c'est une proposition, elle est peut-être idiote ou insensée, mais c'est tout ce que j'ai à l'esprit à l'heure actuelle. »

_________________

0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 72

Fiche de personnage
Points: 107
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Trellia Farron le Jeu 9 Nov 2017 - 23:26

on regard croisa un instant celui de la silhouette encapuchonnée quand elle amorça sa descente. Elle était vue et elle s’en rendait compte. Si elle avait fait un peu plus attention… Mais Trellia ne s’était pas attendue du tout à une menace du ciel. Heureusement, l’échange rapide lui révélait que ca n’en était pas une… Elle aurait eu l’air fine, si elle s’était faite avoir sur la première personne qu’elle avait croisé, totalement à découvert. C’est donc avec un soulagement certain qu’elle accueillit la bonne nouvelle. Ce qui l’était moins en revanche, c’était de devoir chercher une aiguille dans une meule de foin. Visiblement, la jeune femme de Dyrinn ne semblait pas en savoir beaucoup plus qu’elle. La dénommée Tyrande lui parut aussi ravie qu’elle d’ailleurs. Comment faire pour retrouver celui qu’elles cherchaient ? Cependant, une seconde silhouette s’approchait, par voie de terre cette fois.

Instinctivement, l’épéiste se raidit, glissant subrepticement sa main vers ses armes. Pas prête à dégainer, mais disons, en bonne voie, s’il le fallait. Trellia avait de la chance aujourd’hui, car le nouveau venu se présenta comme également originaire de Dyrinn et son accent le prouvait, à lui aussi. Encore une fois soulagée, Trellia se détendit. Elle espérait seulement qu’ils étaient tous là, dans le cas contraire, elle craignait d’attraper des crampes. Elle aurait aimé un terrain plus couvert, mais bon… Elle écouta attentivement les échanges. Un Pokémon de Feu et de Lumière, c’est à peu près ce qu’avait écrit Kiran… Savoir exactement d’où il tenait ses informations lui importait peu. Le problème restait le même, à deux ou à trois, ils n’étaient pas vraiment plus avancés sur ce qu’ils cherchaient exactement…

« Je suis Trellia, mandatée par la Guilde des Explorateurs, pour la même raison.

Son regard glissa vers le petit dinosaure. Elle avait oublié cette manie des Dresseurs de présenter leurs Pokémon… En revanche, Trellia perçut le trouble manifeste de Tyrande. Cette expédition n’avait pas l’air de la ravir. Cette créature était peut-être connue là-haut pour être dangereuse ?  Trellia cheva son geste ; mais plutôt que de saisir l’une de ses armes, elle prit une Pokéball (elle n’en avait que deux à la ceinture de toute manière) et le rayon blanc laissa apparaître le raton à la fourrure ébouriffée. Giselle jeta un coup d’œil autour d’elle et des inconnus et alla instinctivement faire connaissance avec l’Embrylex, quitte à plonger sous terre. Elle connaissait cette espèce, pour en avoir rencontré dans la Montagne Cénosia, avant ses retrouvailles avec Trellia. Ses souvenirs n’étaient  pas forcément bons, mais celui-ci était apprivoisé.

« Giselle, dit Trellia en montrant du doigt le Zigzaton, excelle dans l’art de retrouver des choses perdues, j’espère qu’elle saura nous aider. Et Sara, les montagnes n’ont aucun secret pour elle. »

La Galegon s’avança et tendit le museau vers Tyrande. Elle n’était pas née dans ces montagnes, mais elle était prédisposée à ce terrain et était ravie d’être mise en avant. Elle flaira la femme qui sentait la forêt. Pour Trellia qui n’était pas à sa place dans la nature, Sara était la monture idéale.

« Non… Giselle pourrait suivre une piste n’importe où, mai si nous en avions une… Un Pokémon Feu et « Lumière » préférerait peut-être vivre au grand jour. » Fit remarquer Trellia.

Sortant sa tête du tunnel de l’Embrylex, Giselle passa la tête, la fourrure pleine de terre et de poussière, entendant qu’on parlait d’elle. Trellia n’avait en revanche, pas de meilleure idée. Quoique.

« Il faudrait déjà savoir ce que nous cherchons… Un Pokémon assez puissant pour mériter cette expédition et visiblement, de quoi s’inquiéter. Tu as raison Tyrande, mais, le type Feu ne pose pas de problème, en revanche, le type « Lumière » ? Quelque chose en opposition avec la nuit ? Le soir… Les ombres ou… Le type Ténèbres, peut-être ? »

Trellia jeta un regard circulaire, rapidement car les monts bouchaient l’horizon et empêchaient toute observation. Il n’y avait pas longtemps qu’elle s’intéressait à ces histoires de Pokémon et pour l’instant, elle voyait à peine le cadre du tableau.

« Sara pourrait sentir la présence d’un Pokémon Feu, mais nous marchons depuis un moment… Elle déteste se battre, si ce Pokémon était agressif, il vaut mieux qu’elle soit reposée. »

Trellia ne se sentait jamais trop prudente.

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 186

Fiche de personnage
Points: 137
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Goldfinger le Ven 10 Nov 2017 - 16:22

Lorsque le petit raton-laveur alla inspecter le trou qu’elle avait creuser, Sérénité l’entendit et, ravie qu’on s’intéresse à son travail, elle ressortit la tête pour se présenter à sa spectatrice. Contrairement à la plupart des Pokémon de la famille de Tyranocif que j’avais rencontrés lors de mes expéditions en montagne, Sérénité s’intéressait à beaucoup plus de choses que son prochain repas et la destruction pure et simple, bien qu’elle fût dotée d’un solide appétit, ce qui expliquait d’ailleurs pourquoi nous nous entendions si bien.
Regardant un instant mon Pokémon se présenter au nouveau venu, je commentai ensuite les idées de la dénommée Tyrande :

«Oui, vos idées me semblent être bonnes! De toute façon, puisque nous ne savons pas clairement ce que nous recherchons, il serait idiot de négliger la moindre piste »


J’écoutai ensuite attentivement les propositions de Trellia concernant la nature de la bête que nous cherchions, lorsqu’un cri venu des airs me força à détourner l’attention et à lever les yeux. Un cri que je connaissais bien pour l’entendre tous les jours. Celui d’un des Bekipan facteurs chargés de m’apporter quotidiennement la gazette d’Erasia. Avoir pris un abonnement super premium plus privilège golden platinium représentait un certain investissement mais il était amplement rentabilisé puisqu’il me permettait d’accéder à de précieuses informations tous les jours en temps et en heure et ce, où que je sois dans le monde ! J’attrapai donc au vol le journal que l’oiseau laissa comme d’habitude tomber au-dessus de ma tête avant de s’en retourner.

Cependant, pour ne pas paraître impoli et ne pas risquer de manquer une donnée cruciale, je laissai Trellia finir de parler avant de me plonger dans ma lecture, tout en m’excusant auprès de mes interlocutrices par-dessus la feuille de papier qui masquait maintenant mon visage :

« Veuillez m’excuser de me plonger dans ma lecture dans un moment pareil mais qui sait, vu que notre expédition ici est de notoriété publique et a apparemment un impact non négligeable, peut-être qu’un indice d’importance nous attend entre ces lignes ? »

Après tout, ne disait-on pas qu’une bonne information valait un millier de fois son poids en or ?

Et je lus en diagonale et en moins de cinq minutes l’intégralité du papier, ne m’arrêtant que sur deux articles qui me semblaient vraiment dignes d’intérêt, suffisamment pour que j’en fisse part à mes compagnes d’aventure :

« Apparemment, la guerre entre Mizuhan et Nalcia se poursuit sur l'île des quatre vents et celle dans la forêt frontalière entre Terros et Flamen également. C’est terrible et dans un même temps, je ne peux m’empêcher de penser que nous avons de la chance que le conflit ne soit pas bien plus étendu que cela. Car il s’agit bien de la totalité des quatre continents de ce monde qui se battent entre eux. Puisse le conflit se résoudre rapidement sans trop faire de victimes… »


Effectivement avec autant de belligérants, on aurait pu croire à une guerre totale bien plus néfaste pour les civils, ce qui n’était heureusement pas le cas… Pas encore tout du moins… Je lus ensuite le deuxième article qui m’avait semblé digne d’intérêt :

« Tiens, encore une nouvelle variante locale d’une forme connue de Pokémon qui a été découverte ou plutôt redécouverte. On appelle cela une « forme d’Alola » d’après le journal … Ce qui me fait penser à ce que vous disiez Trellia, concernant un éventuel type « lumière » et les caractéristiques de celui que nous cherchons… Pour tout dire, tout est possible, mais cette lumière pourrait simplement émaner des flammes d’un Pokémon feu. Ou encore des étincelles produites par un Pokémon électrique. Ou de l’éclat mystique d’un Pokémon Fée.

Même si je dois bien avouer que je ne connais aucun Pokémon Feu/Electrique ou Feu/Fée qui serait à la fois flamboyant et lumineux pour une autre raison que son feu. Quant au simples Pokémon feu, la dernière fois que je suis venu ici, on y trouvait des Chamallot ainsi que des lions de feu. Contrairement à ceux du Cosmo Canyon, ce ne sont pas des bêtes divines mais des Pokémon ordinaire, cependant je dois bien avouer que j’ignore leur nom.

Pensez-vous que celui que nous cherchons fasse également partie de ces espèces exotiques si peu connues ? Cela pourrait expliquer pourquoi nous disposons de si peu d’informations le concernant… Quoi qu’il en soit, je partage votre approche des Ténèbres, Trellia. Je pense qu’il y a un coup à jouer en suivant cette idée : si ce Pokémon est lumineux au point que ce soit une de ses seules caractéristiques connues, peut-être serait-il plus facile à distinguer dans l’obscurité, de nuit ? »


Un détail cependant me frappa et me fit réfléchir aux propos que je venais de prononcer : la description que je tenais de la créature que nous cherchions – j’avais parlé de « Pokémon » par facilité mais après tout rien ne prouvait qu’elle en fût un, elle pouvait être semblables aux bêtes mythiques de Midgard – me venait du haut-prêtre de Reshiram. Or, ce dernier quittait rarement ses quartiers du bastion de la religion, et rien ne prouvait qu’il était fin connaisseur de la culture erasienne. Par conséquent, une créature inconnue de feu et de lumière pour lui pouvait très bien être bien ancrée dans le folklore d’en-bas et connue de tous. D’autant que Sur Erasia, il n’était pas rare que les Pokémon légendaires eux-mêmes sonnassent le début et la fin des hostilités…

Nous n’étions certes pas très loin de la demeure du divin Ho-Oh qui était bel et bien un Pokémon de feu et de lumière. Il correspondait à la description. Mais même sans le connaître, n’importe qui le voyant l’aurait décrit comme un « oiseau », ce fait était difficilement manquable. Alors qui pouvait coller ? Sulfura ? Non, comme Ho-Oh, il était trop évident qu’il s’agissait d’un oiseau… IL y avait bien le seigneur des taupes qui avait élu domicile à Flamen pas si loin d’ici mais lui n’était pas une bête de feu… Encore que d’après les textes sacrés, il était connu pour faire s’abattre un fort soleil partout où il se montrait, ce qui pouvait expliquer la lumière mais pas le feu… A moins que cet élément ne provienne pas du Pokémon lui-même mais de son temple. Le temple du Feu…

Le maître de Terros qui vivait à Flamen… Lui était capable de raisonner les deux camps car il avait effectivement un lien avec les deux pays et la puissance nécessaire pour se faire entendre… Mais je m’emportais dans mes conjectures. Mieux valait ne rien en dire à mes camarades pour le moment, à part ceci :

« Je dois toutefois admettre que ma théorie du Pokémon inconnu possède une faiblesse : en ce qui me concerne, je suis venu ici suite à une description donnée par le haut-prêtre de Reshiram, et cet homme ne connaît pas bien Erasia. Une créature inconnue de lui ne le sera donc peut-être pas d’un Erasien… Pour commencer, je pense que je vais essayer de voir quelles sont les espèces correspondant à cette description qui vivent par ici. Sérénité fera de même mais sous la surface du sol. Avec toutes les découvertes actuelles, il y a peut-être plus d’espèces autochtones que lors de mon dernier passage. Vous pouvez m’y aider si le cœur vous en dit, mais je reste ouvert à toute proposition. »
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 25
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par PNJ le Ven 17 Nov 2017 - 11:39

Ceux qui étaient en train de sonder le sol s'agitèrent ; il y avait bien quelque chose de singulier là-dessous, comme une galerie, ou du mouvement. L'Osselait de Tyrande fit signe à sa dresseuse de le suivre, tandis que lui-même trottait derrière un groupe de Taupiqueur d'Alola. Ils guidèrent les humains jusqu'à un trou dans une paroi rocheuse qui semblait suffisamment grand pour que tout le monde puisse y entrer, et qui avait l'air de guider à l'intérieur de la montagne. Visiblement, les Pokémon de l'expédition considérait qu'explorer cette piste était leur meilleure option.

[Vous n'avez pas l'air d'être encore trop sûrs de ce que vous cherchez, mais vous semblez tous être assez d'accord pour vous intéresser au sous-sol... Et je vous confirme que c'est une bonne réponse Smile Je vous laisse donc poursuivre dans cette voie !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1064

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Tyrande di Neralitha le Lun 27 Nov 2017 - 21:48

Laissant couler mon regard sur le raton que venait de libérer Trellia, je fus surprise de voir qu’il s’engouffrait directement dans la cavité à la suite de Sérénité. Peut-être était-ce une créature cavernicole, ou bien de type Sol ? Quoi qu’il en soit, la Terrosienne nous assura que ce Pokémon était doué pour trouver des choses, ce qui pourrait éventuellement nous aider. Lorsque l’imposante bête de métal s’avança vers moi et me flaira, je me laissai faire, avant de tendre la main pour effleurer son museau. Malgré la chaleur ambiante, il était glacé, mais pas désagréable au toucher. J’eus un sourire pour la créature prénommée Sara, avant de relever les yeux vers mes deux compagnons dans cette recherche. Trellia semblait d’accord avec moi concernant le caractère exceptionnel de la créature que nous devions chercher, mais était tout aussi perplexe que moi concernant la partie « lumière » décrite dans la lettre. Il était vrai que je ne connaissais pas de Pokémon pouvant s’y référer, surtout que j’étais plus calée en mythologie mizuhanienne que flamenoise. Je me maudis de ne pas avoir cherché à en savoir davantage sur les autres folklores et habitats en dehors de ceux concernant la nation de l’Eau.

« Malheureusement, je connais mieux les créatures et le mode de vie de Mizuhan, vu que c’est un pays qui m’intéresse particulièrement et que... »

Je m’interrompis, suspendant ma phrase un instant. Devais-je… ? L'espace d'un instant, je songeai à Délas et à mes parents restés sur Midgard. Si mon désir de me protéger d'une exploitation de ma plus grande faiblesse aboutissait à une catastrophe dans ma patrie, je serais bien incapable de me pardonner. Et puis, que représentait ma phobie à côté de la tâche qui m'avait été confiée ? Malgré mes réticences, je n'avais pas le droit de cacher cela à ceux qui allaient chercher avec moi un moyen de résoudre le conflit, toute considération de ma malédiction écartée, de surcroît.

« ... Et que j'ai peur des Pokémon Feu. Je sais, ce n'est pas le meilleur endroit pour quelqu'un ayant une phobie de ces créatures, mais je préfère l'affronter que de reculer devant une telle responsabilité. »

Ce fut à ce moment-là que Goldfinger reçut un journal par voie aérienne, grâce à un Pokémon messager, et il entreprit de lire rapidement le contenu de ce qui ressemblait à une gazette. Visiblement, le conflit avait bel et bien éclaté entre Terros et Flamen, et entre Mizuhan et Nalcia... J'échangeai un regard avec Xul, la mine sombre.

« J'espère sincèrement que la guerre n'arrivera pas jusqu'à Midgard. Nous avons les Chevaliers Ailés d'Aliphyr pour nous défendre, et les Défenseurs de Dyrinn, mais il y a longtemps que nous sommes en paix, et nous aimerions le rester autant que possible. »

Tout en écoutant les propos de Goldfinger au sujet de la découverte de nouvelles formes de Pokémon, je songeai immédiatement à Rokmora. Peut-être était-elle un « Sabelette d'Alola », comme les mutations évoquées dans le journal du Dyrinnois ? D'abord hésitante, je choisis finalement de faire sortir ma belette des glaces, qui écarquilla les yeux en sentant la chaleur ambiante l'oppresser.

« Elle s'appelle Rokmora, je l'ai rencontrée aux Monts Tempête, à Nalcia. Je connaissais les Sabelette de type Sol, mais celle-ci est affiliée à la Glace et à l'Acier, d'après ses techniques. Je vais la rappeler immédiatement, par contre, elle ne supporte pas de telles températures bien longtemps. »

Après avoir laissé à mes camarades le loisir d'observer Rokmora et les différences qu'elle présentait avec un Sabelette normal, je la fis rentrer dans sa sphère pour lui éviter une épreuve inutile.

« Du coup, si je comprends bien, on cherche une créature de feu et de lumière (lumière qui pourrait venir de ses flammes, de son électricité ou d'une aura surnaturelle, qui sait ?), assez puissante pour arriver à interrompre le conflit et qui pourrait être soit naturellement affiliée aux flammes, soit reliée à elles par le biais d'une mutation. Cela nous ouvre pas mal de possibilités, mais en même temps... Par la Lune, quelle idiote je fais, je ne connais que peu de choses sur Flamen. Mais tu as raison pour l'obscurité, et l'un des moyens que nous avons de vérifier cette piste est de chercher dans des endroits sombres. Pour le moment, il fait jour, et le coin est plutôt, hm, lumineux et chaleureux, alors pourquoi ne pas commencer à chercher dans des cavités ou des endroits sans lumière, comme le sous-sol ? »

Comme pour confirmer mes dires, Xul s'interrompit subitement dans son opération de sondage de la terre par résonance. Figé comme un Pokémon canin à l'arrêt, il resta ainsi quelques secondes avant de se tourner vers moi et d'envoyer son os en direction de l'une de mes sphères. Son occupant sortit en grognant et en grondant dans la direction des inconnus, et je m'accroupis pour tenter une approche calme et rassurante, non sans jeter un coup d’œil à Xul. Qu'est-ce qui lui avait pris de le faire sortir ? Considérait-il qu'il pouvait nous aider dans notre tâche ?

« Darius, s'il te plaît, j'ai besoin de toi. Mais pas que moi. Tout le monde a besoin de toi et de tes talents. Nous cherchons une créature de feu et de lumière. »

Mon Osselait s'élança alors derrière un groupe de Pokémon très étranges, qui ressemblaient à un énorme doigt (?) coiffé d'un cheveu unique sur le caillou. Des autochtones, à n'en pas douter, vu leur assurance pour conduire mon compagnon jusqu'à une cavité qui était tout sauf engageante. Bon... Avec l'injonction de Xul à le suivre, je n'eus pas vraiment d'autre choix que de leur emboîter le pas, faisant confiance à mon petit orphelin et à son instinct. Boudeur et méfiant, Darius avança dans la même direction, lorgnant sur les Taupiqueur d'Alola et sur Xul d'un air mauvais. En constatant que le trou était assez grand pour que nous puissions nous y engager sans mal, je déglutis, pas spécialement ravie à l'idée de m'engouffrer là-dedans. Mais bon, maintenant que j'étais là...

« Ils ont l'air d'être sûrs d'eux... Darius, je sais que je t'en demande beaucoup, mais tu as un bien meilleur odorat que nous, et tu n'as pas ton pareil pour suivre des pistes. Tu es le seul à pouvoir le faire. Si us plau.* »

Maintenant que j'avais vanté ses mérites, Darius pouvait difficilement refuser ma requête. J'avais compris qu'en plus d'avoir un sale caractère, il était très fier et assez sensible à la flatterie, et je n'hésitais pas à jouer sur ce tableau pour le plier à ma volonté quand j'en avais besoin. Après avoir pesé le pour et le contre, le Rocabot s'engagea dans la cavité en premier, suivi de Xul, et alors que je pénétrais dans la grotte à mon tour, une question évidente me vint à l'esprit et je me tournai vers mes camarades, une pointe d'inquiétude dans la voix.

« Dites... Comment on va se repérer sans lumière, là-dedans ? »

Bien que disposant d'une meilleure acuité visuelle nocturne que la plupart des gens, je n'en restais pas moins une humaine, et j'étais incapable de progresser dans le noir complet. Aussi, l'éventualité d'une création de flamme pour y voir s'était imposée à moi, et j'espérais de tout cœur que l'un d'entre eux aurait une autre solution à proposer pour marcher dans ce passage souterrain.

[*S'il te plaît.]

_________________

0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 72

Fiche de personnage
Points: 107
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Trellia Farron le Sam 9 Déc 2017 - 0:57

râce à la lecture de « Goldfinger », Trellia put se faire une idée un peu plus précise de la situation. Jusque là, tous les pays étaient en guerre, mais depuis le temps qu’elle avait quitté Abigaël pour venir jusqu’ici, les choses  ne emblaient avoir soudainement empiré de manière dramatique, c’était toujours ça de prit… Et les formes d’Alola… Le souvenir d’un Racaillou monosourcillaire et de sa ressemblance avec Tibbs lui fit afficher un sourire en coin amusé, ainsi que celui d’une claque derrière la tête, même si cela pourrait paraître très étrange, voire déplacé aux deux Dyrinois. Son sourire se fit plus discret avant de s’évanouir ; ils n’étaient pas sortis du sable alors… Trellia ne connaissait déjà pas les Pokémon de base, s’il fallait en plus compter les nouvelles formes… Rien dans son expérience personnelle ne pouvait les aider. Elle avait bien feuilleté un peu un bouquin, mais à part Sara et Giselle, elle ne s’était pas trop arrêtée sur autre chose. Non, la seule aide qu’elle pourrait leur fournir, ça serait une aide de terrain. Il valait peut-être même mieux le dire tout de suite, avant qu’ils ne la prennent totalement pour un boulet.

« Je n’en sais rien, je ne suis pas Dresseur et à vrai dire, j’ai assez peu de contact avec les Pokémon. En dehors des deux miens. » dit-elle. «  En tout cas c’est possible… Je me souviens avoir croisé des molosses de feu et de ténèbres en pleine forêt enneigée, on pourrait pourtant croire que ce n’est pas leur environnement favori pas vrai ? »

Trellia ne s’en souvenait que trop bien, la meure de Malosse avait essayé de les bouffer, elle et un jeune garçon qui l’avait accompagné jusqu’à Terros il y avait quelques années de cela, juste avant de retrouver Giselle. Et sa Gunblade.

« Mais pour ce qui est des difficultés techniques ou de terrain, je suis votre homme. » dit-elle. Enfin, façon de parler… «  Ah… ça ne va pas être commode. »

Tyrande n’avait vraiment pas choisi le bon front où mener son enquête… Mais n’ayant rien de plus intelligent à dire, elle préféra ne rien ajouter. Elle risquait d’en baver ici, mais au moins, elle ne serait pas seule. Trellia devrait peut-être le lui dire ?

« Et bien, pour ce qui est de Mizuhan ou de Nalcia, je ne pense pas qu’il y ait de raison… Pour Flamen… Espérons que les paysans ne se mettent pas en tête de trouver refuge chez vous et d’exploiter vôtre forêt : c’est ce qu’ils veulent faire avec notre forêt sacrée. »

Enfin, si elle avait bien suivi l’importance de la forêt d’Agatha.

« C’est pour ça qu’on doit vite le trouver. Un Pokémon Feu, Électrique, Fée ou Psychique. »

La suite des réjouissances se passerait sous terre. Comme les Pokémon de Tyrande sondaient le sol, Trellia la laissa passer devant. Elle-même suivait avec Giselle, qui se mit aussitôt à fouiner, ne cessant de divaguer à droite et à gauche, incapable de suivre le chemin à peu près droit. A mesure qu’ils avançaient, l’entrée de la grotte ne leur donnait plus de lumière suffisante pour y voir clair, ce que fit rapidement remarquer Tyrande.

« Ah oui c’est vrai quelqu’un a une torche ? »

Comme le silence lui répondit avant les autres, Trellia déduisit rapidement que non. Heureusement pour sa part, elle « détestait » suffisamment le plein air pour avoir toujours de quoi allumer un feu sur elle. Ne pas pouvoir le faire dans les terres enneigées en pleine tempête lui avait servi de leçon.

« Ça va pas trop te plaire, mis ça ne craint rien. »

Dans le noir, on put entendre un petit « pof » signe que Trellia avait posé par terre son sac. Elle farfouilla dedans un moment, jusqu’à ce que ses doigts touchent un petit sachet. Reconnaissant l’objet au toucher, elle l’ouvrit et en sortit un objet qu’elle avait en forme d’hameçon, une pierre et une étoffe.

« Giselle, ramènes-moi vite un bâton. »

Trellia n’eut pas à attendre longtemps. L’objet n’était pas des meilleurs, mais sans doute suffisant en attendant de trouver mieux. Elle s’éloigna un peu de la position supposée de Tyrande, histoire de ne pas la faire mourir de peur, enfin pas si vite au moins et commença à enrouler le mieux possible un tissu sur le bâton, le fixant à l’aide d’une bonne corde. Puis, elle cogna son briquet à silex contre la partie saillante de la pierre, maintenant e bout d’étoffe contre elle. De petites étincelles jaillirent, puis, une petite lueur rouge sur l’étoffe. La lueur se propagea lentement et fini par enflammer la torche. Bon, ce n’était pas la folie, mais au moins, ils n’étaient pas dans le noir complet…

Ils marchaient depuis un moment, sans rien croiser de très probant et Trellia se remit à penser à sa sortie de la forêt avec Abby. Elle n’avait cessé de lui répéter que les Pokémon pouvaient se montrer très utile. Pour flairer les pistes, en ce qui concernait Giselle, elle ne disait pas. Mais pour l’instant, il n’y avait rien d’exploitable pour elle… Puis Trellia se souvint que les Galegon étaient censés vivre dans les montagnes. Pas au-dessus. Dedans.

« Attendez. »

Trellia passa devant les autres et saisit la Pokéball de Sara, qui sortit dès qu’elle appuya sur le mécanisme. Les Galegon se nourrissent de fer et de minéraux contenus dans les roches des montagnes. Ils pouvaient donc en sentir toutes les qualités… Ou leurs défauts. Et choisir de s’en nourrir ou non.

« Sara, essaye de sentir si la roche a été... Abîmée, brûlée ou altérée. »

Sara commença à flairer les rochers, emmenant Trellia dans son sillage. Mais tout en marchant, celle-ci songeait qu’ils pouvaient parcourir pendant des années les cavités sans forcément tomber comme par hasard, sur ce qu’ils cherchaient.

« Dites, plutôt que d’attendre de tomber sur ce fameux Pokémon, si on le faisait venir jusqu’à nous ? On pourrait le provoquer ou… Je sais pas… Faire fuir ceux qui ne nous intéressent pas ? S’il est si extraordinaire que ça, il ne se laissera pas intimider par des manœuvres ordinaires… »

Elle avait peut-être une idée. Peut-être un peu risquée aussi. Mais elle pouvait toujours commencer petit et voir ce que ça donnerait.

« Bon, essaye de rugir pour voir, Giselle. Je crois que Sara ne sera pas beaucoup plus utile. »

Comme elle en avait le secret, Trellia vexa sans le voir la Galegon. Fière d’être utile, Giselle lança un petit rugissement, qui se répercuta en écho le long des parois de la grotte. Trellia s’immobilisa, les sens en alerte, mais rien ne se produisit. Sara émit un grognement ressemblant à s’y méprendre à un ricanement. Vexée au possible, elle eut bien l’intention de montrer qu’elle pouvait être très utile au contraire. Elle se plaça au milieu du chemin, inspira un grand coup et lança un Hurlement à faire s’effondrer les murs. Giselle se figea et laissa s’aplatir ses courtes oreilles. A l’instar du Zigzaton, Trellia cessa tout mouvement.

« Mais pourquoi t’as fait ça ? »

Les yeux ronds, la bouche ouverte de surprise, l’épéiste hésitait entre l’appréhension et l’ahurissement. Elle ne connaissait pas beaucoup de choses en Pokémon, en revanche, elle savait que provoquer la peur et la fuite instantanée de Pokémon, de nature et de nombre inconnu, dans une cavité qui ne permettait pas la fuite, était loin d’être une idée de génie. Sur le qui-vive, Trellia attendait le moindre signe de vie…

Elle se penser, avec bonheur, que la grotte était vide, quand un petit crépitement au sol attira son attention.

Les cailloux tressautaient sur le sol…


Dernière édition par Trellia Farron le Dim 31 Déc 2017 - 19:29, édité 1 fois

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 186

Fiche de personnage
Points: 137
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Goldfinger le Lun 11 Déc 2017 - 20:44

Surprenantes petites créatures ! Et très intéressantes avec ça ! La plupart des petites taupes se trouvaient à l’avant de notre groupe, nous guidant vers un trou béant dans la roche que je suspectais être une grotte. Mais une d’entre elle était restée à mon niveau et me regardait intensément. Ou plutôt, il semblait regarder avec attention le haut de ma tête autant que je regardais la sienne. De curieux petits cheveux dépassaient de son crâne. Or, les Taupiqueur que j’avais vu jusqu’ici étaient tous nus comme des Aspicot… Cela voulait-il dire que j’avais sous les yeux une de ces formes alolanes ? D’après le journal, ces espèces spéciales ne possédaient pas le même type que leur version plus commune… Il me fallait m’en assurer…

« Tu vois, dis-je à la créature pour la rassurer, je suis aussi blond que toi ! »

Et je portai la main à mes cheveux pour en saisir une pincée entre le pouce et l’index, puis j’arrachai un cheveu de ma tête et m’accroupis pour le présenter à la taupe blonde qui l’inspecta avec intérêt. Puis j’approchai lentement ma main de sa tête, histoire de lui laisser le temps de se retirer s’il ne souhaitait pas que je le touche. Mais il se laissa faire et je pus glisser mon doigt le long de son cheveu et même toucher le reste de son corps. Froid. Et lisse. Trop pour de la terre. Cela me faisait penser à un autre élément. Doucement, je donnais un petit coup de ma phalange sur son corps qui produisit un tintement caractéristique…

Hierro…

Des Taupiqueur en métal ! Il devait être de type acier ! J’étais donc probablement en présence d’une de ces formes alternatives ! Sérénité choisit alors ce moment pour refaire surface et elle commença joyeusement à gazouiller avec la taupe qui engagea la conversation. Puis ils repartirent dans le sol, mais les sillons de terre indiquaient qu’ils restaient à ma hauteur. Puisque les Pokémon autochtones nous guidaient, inutile de s’éparpiller.

Devant l’entrée de la grotte, Trellia nous demanda si nous possédions des torches mais alors que je fouillais mon sac à dos, elle avait déjà envoyé son raton chercher du bois. Eh bien, c’était rapide ! Mais en temps qu’explorateur chevronné de montagnes, je possédais des torches ainsi que quelques accessoires pour les améliorer : non seulement des branches d’arbres séchées et un briquet pour les allumer mais aussi des vieux chiffons et de l’huile végétale inflammable, à base de résine. Avec ça, le feu tiendrait plus longtemps. J’enroulai le vieux linge autour de l’extrémité du bâton préalablement enduit d’huile puis la tendit à Tyrande avant de déclarer :

« Trellia, si vous le désirez j’ai de l’huile à combustible ainsi que des torches de rechange, en cas de besoin ».

Enfin nous pénétrâmes dans la grotte. Tandis que Trellia et ses Pokémon menaient des investigations de leur côté, je fis appel à ma maîtrise pour sonder la configuration du terrain. Une galerie s’enfonçait à l’intérieur de la montagne, dans ses profondeurs, et ma maîtrise était trop faible pour capter l’extrémité de cette piste. Notre exploration allait durer un petit moment. Hormis nos torches, je ne discernai pas de source de lumière dans le tunnel, mais cela ne voulait pas forcément dire que la bête de lumière n’était pas là. Un virage ou un éboulement nous empêchaient peut-être de la voir de là où nous étions. Et puis si l’Osselait de Tyrande avait bien demandé aux taupes de nous guider, des experts du terrassements étaient bien mieux calés que moi pour nous guider dans cet environnement.

Hormis ce tunnel, la pièce où nous nous trouvions n’avait rien de remarquable mais je connaissais ce genre de galeries. IL devait y avoir pas mal de ramifications dans cette montagne et nous risquions de nous perdre. Aussi, quelques préparations s’imposaient. Je sortis alors de mon sac une longue corde fabriquée en soi de Chenipan. Ce matériau avait l’avantage d’être très résistant et très léger, et je l’enroulai en bandouillère autour de mon corps. Malheureusement, je n’avais pas trouvé de corde en soie de Statitik qui était aussi résistante que celle de des Chenipan, mais qui émettait également de petites étincelles d’électricité statiques qui la rendait très facile à distinguer dans le noir. Cette corde nous serait utile en cas d’embranchements souterrains ou de gouffres et autres pièges. C’est alors que je sentis le sol trembler sous mes pieds. Aussitôt, Sérénité et le Taupiqueur sortirent du sol pour se mettre à mes côtés et la petite Embrylex désigna le sol en dessous de moi… Elle sentait quelque chose en dessous de nous…

« Il y a quelque chose là-dessous »
, lançai-je plus par prudence qu’autre chose car je voyais mal comment mes compagnes avaient pu ne pas sentir la secousse. L’instant d’après, un bruit sourd se fit entendre, comme si le vent avait jailli du fond de la terre pour remonter jusqu’à nous. Mais s’agissait-il bien d’un courant d’air ? Il n’y avait qu’un seul moyen de le vérifier !

Bandant ma volonté et mes muscles, j’utilisai ma maîtrise pour faire jaillir du tunnel devant nous une petite plate-forme de pierre vaguement circulaire assez grande pour que trois adultes puissent se tenir dessus sans problème. Voilà qui nous épargnerait de la marche, et l’énergie ainsi économisée risquait de nous être fort utile si la bête de lumière n’était pas du genre amical…

« Mesdemoiselles, si vous voulez vous pouvez monter sur ce plateau en pierre que je déplacerai avec ma maîtrise. Cela nous permettra de garder nos forces pour plus tard et nous évitera de tomber, car le chemin n’est pas des plus régulier là-dessous, et il est en outre plutôt pentu ».

Quelques minutes plus tard, j’avais pris place à bord de mon véhicule de pierre improvisé et je filai à bonne allure à travers le tunnel tendis que Sérénité et le Taupiqueur progressaient à mes côtés. Et plus j’avançais, plus les secousses étaient puissantes et perceptibles…

[Hierro = fer en espagnol]
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 25
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Tyrande di Neralitha le Sam 23 Déc 2017 - 22:17

Trellia évoqua la possibilité que les Flamenois cherchent refuge chez nous, et elle parla de leur forêt de Terros, ce qui m'inquiéta au plus haut point. S'ils venaient envahir la Canopée... En même temps, si j'avais bien compris, ils étaient en proie à une canicule inhabituelle chez eux, il était donc normal qu'ils essaient de trouver un endroit où vivre le temps que la situation revienne à la normale (ou pas, d'ailleurs). Mais nul doute que les habitants de ma ville seraient bien en peine de tous les accueillir si le cas se présentait à eux.

Une fois à l'entrée de la grotte, et après avoir posé ma question concernant la lumière pour nous éclairer dans ce dédale, j'entendis avec horreur le mot « torche ». Je fis une légère grimace, mais après tout, à quoi pouvais-je m'attendre ? À une source de lumière divine ? Pour y voir dans le noir, il n'y avait pas énormément de solutions, hélas. Aucun de nous ne possédait de Pokémon capable de produire de l'électricité, malheureusement, ce qui ne nous laissait que le feu comme seule alternative. J'entendis Trellia fouiller dans ses affaires, tandis que je m'habituais peu à peu à la pénombre, et la flamme que produisit la Terrosienne me fit sursauter et faire un pas en arrière. Goldfinger me tendit un bâton prêt à l'emploi, alors que mon cœur battait encore la chamade, et je saisis l'objet en tremblant, remerciant mon compatriote dans un murmure à peine audible. Avec appréhension, je vins coller ma torche éteinte à celle de Trellia, et la flamme qui se tenait à moins d'un mètre de moi, au bout de mon bras, me tétanisa de peur. Je savais qu'il était fort probable que je la lâche à tout moment, mais je n'avais pas le choix, aussi fis-je tout mon possible pour la garder très loin de mon visage. Je devais avoir l'air ridicule, mais tant pis : j'étais déjà fort surprise d'arriver à tenir cet outil entre mes doigts, je n'allais pas non plus demander à ma raison plus que ce qu'elle pouvait déjà supporter.


« Xul... »

Entendant la détresse dans ma voix, l'Osselait ralentit et me laissa le rattraper. J'étais morte de trouille, plus à cause du feu qui dansait au bout de mon bras que de la probabilité de se faire attaquer dans ces galeries. Reconnaissante, je repris ma route, lorsque Trellia passa devant et fit sortir sa Galegon. Visiblement, ces Pokémon s'y connaissaient en matière de cailloux et de roches, alors pourquoi pas ? Nous continuâmes notre progression, sans trop savoir ce que nous cherchions, mais la Terrosienne demanda à Giselle de rugir pour attirer l'attention d'éventuelles créatures des environs. En soi, l'idée n'était pas mauvaise, mais c'était malgré tout dangereux...

« Oui, je comprends le but, mais bon, il y a un risque, c'est celui d'attirer jusqu'à nous des Pokémon belliqueux et territoriaux. J'ignore ce qu'on peut trouver ici, mais j'aimerais autant éviter de nous compliquer les choses inutilement. D'un autre côté, on peut errer des jours entiers sans tomber sur notre fameuse créature, alors allons-y. »

La Zigzaton émit un petit rugissement qui n'eut pas l'effet escompté. Perplexe, je lançai :

« Euh... On pourrait peut-être essayer, mais un peu plus f... »

Comme si elle avait anticipé ma suggestion, Sara, pour montrer à sa partenaire ce qu'était un véritable cri, se mit à hurler à pleins poumons, ébranlant la paroi de notre environnement immédiat. Interdite, je parvins à articuler :

« Là, par contre, c'est peut-être un peu trop... »

Lorsque le sol se mit à trembler, j'échangeai un regard avec Darius, qui leva enfin son museau de la terre pour aboyer furieusement dans sa direction. Xul me dévisagea avec une lueur de panique, désignant notre support naturel avec son os.

« Effectivement, il y a du grabuge par là... Et je ne crois pas que notre comité d'accueil soit des plus agréables. »

L'Osselait se colla à ma jambe, à la fois pour se rassurer et pour me protéger d'un éventuel agresseur, tandis que Darius grognait désormais en sourdine, prêt à en découdre.

« Reviens vers moi, on ne sait jamais... »

Peine perdue : totalement focalisé sur la secousse et son origine, le Rocabot ne faisait plus du tout attention à moi et attendait notre potentiel ennemi de patte ferme. Goldfinger nous invita alors à monter sur la plate-forme qu'il venait de générer avec sa maîtrise, ce que je fis sans cesser de trembler, et en maintenant toujours la torche à bonne distance. Mais l'idée de me retrouver sur un sol mobile et avec une main occupée ne m'enchantait guère. Je voulais pouvoir me servir de ma maîtrise et de mes flèches au besoin, je tendis donc l'objet de malheur à mon compatriote.

« Tenez, je préfère vous la confier, vous pouvez l'éteindre si vous voulez, mais je suis incapable de me défendre avec cette chose. »

J'avais désormais les mains libres, ce qui me permit de m'accrocher à Goldfinger quand une secousse plus violente que les autres me déstabilisa et manqua de me faire tomber.

« Oups, pardon. Et maintenant... ? »

Pas vraiment rassurée, je laissai Xul prendre place à côté de moi, serré contre ma jambe et l'os prêt à voler sur le moindre agresseur. Je me concentrai alors sur mon environnement immédiat pour y puiser de quoi faire jaillir une plante du sol au cas où, et après avoir constaté qu'il y avait assez de nutriments pour en faire pousser une, même petite, j'inspirai un grand coup. Le Dyrinnois fit démarrer sa carriole de fortune, et je mis une main sur mon arc, afin de pouvoir m'en servir au plus vite si le besoin s'en faisait sentir.

[Désolée pour le délai :/ En plus je ne fais pas du tout avancer le topic, mais je préférais ne pas identifier le ou les responsables des secousses pour le moment ^^']

_________________

0 RP - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 72

Fiche de personnage
Points: 107
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par PNJ le Mar 26 Déc 2017 - 21:06

Les secousses allaient en augmentant en intensité, et l'une d'entre elle fit tellement trembler le sol que Goldfinger en perdit le contrôle de sa plateforme de roche. Les trois humains roulèrent au sol tandis qu'à quelques mètres d'eux, une fissure apparut par terre dans la galerie, déchirant la roche et apportant, d'un seul coup, une lumière et une chaleur intense. Tous durent se cacher les yeux, par réflexe, tant la différence avec l'obscurité de la grotte était forte. Un grognement et un bruit lourd et métallique se firent entendre...

Lorsqu'ils purent rouvrir les yeux sans trop de mal, les humains purent voir à travers le gouffre, et constater qu'une cavité existait en-dessous. Néanmoins, il aurait été fou et stupide de s'y rendre, car, comme ils s'en rendirent vite compte (et la vision donna des sueurs froides à la Midgardienne), du magma s'écoulait à l'intérieur, comme une rivière. Mais une créature, probablement un Pokémon, se déplaçait dans cette poche encore plus souterraine que leur propre tunnel.

Image

Les trois explorateurs n'eurent pas besoin de se concerter pour comprendre l'évidence. Le Feu et la Lumière étaient clairement réunis ici ; ne restait plus qu'à suivre la Bête du magma pour voir où elle pouvait bien mener.

[Félicitations, vous avez trouvé votre cible ! J'interviendrai donc un peu plus souvent pour commenter vos progrès et l'avancement de Heatran, avec qui vous ne pouvez pas communiquer ou que vous ne pouvez pas rejoindre pour le moment (sauf si vous voulez prendre un bon bain chaud). Ne le perdez pas de vue !]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1064

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Trellia Farron le Dim 31 Déc 2017 - 19:26

ls tombèrent tous à terre, les torches Volant autour d’eux. Trellia avait lâché la sienne, pour ne pas se brûler. Les tremblements ébranlaient toute la grotte et une large fissure s’ouvrit à quelques mètres à peine devant eux. La brèche apporta une lumière aveuglante avec elle et l’impression de se plonger dans un fourneau. Éblouie, maintenant qu’elle était habituée à la lueur tremblotante des torches, la terrosienne dû fermer les yeux. Dès qu’elle le put, elle les rouvrit et s’approcha de la faille, alors qu’un long grognement emplissait la caverne. Rien de très engageant. En dessous, il y avait une chaleur infernale et de quoi largement se passer des torches, au grand damn de la pauvre Tyrande. La rivière de magma s’écoulait lentement et Trellia aperçut un monstre énorme s’y déplaçait en toute quiétude.  De tous les monstres qu’elle avait pu voir jusqu’à maintenant, celui-là était le plus étrange, il bavait littéralement de la lave et avait des yeux rougeoyant sous une calotte d’acier, qui curieusement, ne fondait pas malgré la température et quatre pattes tenant plus de larges piliers qu’autre chose. Cela lui rappela son propre Pokémon. Lorsqu’elle se retourna, Sara se tenait en arrière et refusait d’avancer.

« Bon ben voilà, le feu et la lumière… Ne regarde pas en bas. » dit-elle d’un air entendu à Tyrande, mais c’était peut-être trop tard. « Bon… On en fait quoi maintenant ? »

Trellia ne savait ni de quel Pokémon il s’agissait, ni ce qu’ils étaient censés en faire… Pas le capturer en tout cas, c’était certain, une agression de leur part serait aussi stupide que dangereuse ; si le sol s’effondraient ils mourraient dans une atroce souffrance (Trellia eut une petite pensée pour Tyrande) et il était évident que la guerre ne serait pas stoppée. Une autre question lui vint, comment ce truc-là pouvait-il faire cesser les conflits ? En surgissant au beau milieu de la forêt d’Agatha ? Trellia se rapprocha du bord et, s’allongea et se pencha. La poche se prolongeait comme un chemin, alors que le Pokémon s’éloignait. Avec un peu de chance, ça allait débouler quelque part qu’ils pouvaient atteindre… Il n’allait pas être facile à suivre, car après la brèche, ils n’auraient plus rien pour se guider dans ce dédale… Trellia recula, les joues rosies par la chaleur de la cavité et posa un regard sur Sara. Celle-ci croisa son regard et Giselle se tassa au sol. Si, il y avait certainement un moyen ! Sara commença à reculer. L’épéiste se releva et rattrapa son mastodonte.

« Oooh si si si. » dit-elle en tirant sur les rênes, forçant l’animal  à avancer. « Il s’en va, on devrait le suivre, mais impossible de descendre, c’est trop dangereux… Mais on peut utiliser Sara, elle déteste le feu, elle est donc bien placée pour savoir comment l’éviter ; ce que nous n’allons pas faire. »

Trellia espérait que son idée était bonne, en tant que Pokémon Acier, Sara ressentirait la chaleur qui risquait de la blesser. Ce n’était pas une méthode très sympa, mais s’ils perdaient leur chance de rattraper le Pokémon de lave, la  vie sur Érasia ne serait pas très sympa non plus pour les mois à venir ! Trellia fit signe aux autres qu’ils pouvaient grimper sur la Galegon, elle était assez forte pour supporter trois cavaliers. Et puis, elle avait l’art d‘éviter les combats et les dangers. Trellia grimpa sur sa monture et se cala juste derrière sa tête pour laisser la place aux autres. Puis, elle se pencha sur le côté en serrant fermement les genoux et attrapa Giselle par le collet et l’installa devant elle.

« Sara ne pourra pas tout faire, elle pourra sentir quand on chauffe,  mais… Est-ce que vos Pokémon pourraient essayer de mieux sonder le sol ? On a la piste, mais je ne peux pas envoyer Giselle la flairer d’en-dessous… »

Comme si elle proposait une idée dangereuse, Giselle tourna aussitôt la tête vers Trellia, les yeux grands ouverts et gonfla sa fourrure. Elle n’était pas sérieuse là ? C’est qu’elle commençait à la connaître, quand elle parlait comme ça, ou pire, quand elle vous regardait fixement quelques secondes avec un air absorbé, c’est qu’elle avait une sale idée dans la tête, comme vus balancer dans un Florizzare, par exemple ! Giselle grogna à son encontre, il n’était pas question qu’elle quitte le dos de Sara, elle n’irait nulle part ! Pour sa part, Trellia avait essayé de mémoriser les traits du Pokémon, elle ne savait pas du tout ce qu'il était, mais elle comptit bien faire un rapport à la Guilde... Et Abby. Quand ils auraient trouvé un chemin qui leur permettrait de l'aborder... Elle pourrait toujours l'apostropher sympatiquement, pour attirer son attention dès que ce serait possible... Après tout, ça avait fonctionné pour les Racaillou monosourcils ! Il était peut-êtr très cool ce Pokémon, en dépit de son apparence flippante.


[J’avais pas trop d’idées, alors j’espère que ça vous va, j’ai fait avancer un peu du coup ^^]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 186

Fiche de personnage
Points: 137
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Goldfinger le Lun 1 Jan 2018 - 17:50

Le sol s’ouvrit si brusquement en dessous de moi que je ne vis pas le coup venir. L’onde de choc fit valdinguer ma plate-forme qui échappa à mes pieds et plongea droit dans la fissure qui venait de s’ouvrir juste à côté de nous. Je n’eus pas le temps de réfléchir à ce qu’il convenait de faire et encore moins de parler, juste les quelques instants nécessaires pour me mettre tant bien que mal en boule, les bras croisés sur ma tête pour protéger cette dernière.

Ejecté de mon socle de pierre, le choc me projeta par bonheur vers le côté opposé à la faille et je me reçus tant bien que mal sur le côté. Ma première idée une fois mes esprits revenus fut de m’assurer que tout le monde s’en était sorti et de faire tomber un petit rocher sur ma torche afin de l’éteindre.

« Vous allez bien Mesdemoiselles ? Sérénité ? Taupiqueur ? »

La deuxième fut de vérifier que je n’avais pas été blessé par ma chute. Je remontai donc la jambe du pantalon qui avait frotté le sol. Cette dernière comptait maintenant plusieurs trous au travers des quels quelques gouttes rougeâtres s’écoulaient.

Heureusement, vérification faite, il ne s’agissait que d’éraflures. Mon sens de l’élégance souffrait lui cruellement, mais j’y survivrai. Je me les désinfectais avec le nécessaire de premier secours que j’avais sur moi. Cette chute n’était pas première et elle était loin d’être ma dernière, si bien que j’avais désormais l’habitude de limiter les dégâts en prenant la bonne position lorsque je tombais sur de la roche. En revanche, le courant de lave qui nous attendait en contrebas était une nouveauté. Tout comme la bête qui évoluait en son milieu. Après avoir rassuré mes Pokémon sur mon état, je réfléchis à tout cela.

Le feu et la lumière, sans aucun doute. Il ne s’agissait pas de Groudon mais je ne m’étais pas trompé en supposant qu’il s’agissait d’un légendaire. La bête de lave. En tant qu’habitant des montagnes que j’explorais tant, je n’avais pas manqué de me renseigner sur lui. Je laissai donc Trellia exposer son plan pour cheminer sous terre, puis pris la parole. Mieux valait que nous sachions tous à qui nous avions à faire… Je pris donc la parole à voix assez basse pour ne pas être entendu du Pokémon de feu :

« Il s’appelle Heatran, et ce Pokémon est la légendaire incarnation de la lave et des métaux en fusion qui parsèmeraient le cœur souterrain d’Erasia d’après les légendes, ce qui est visible sur son masque en acier. Je n’ai jamais compris s’il s’agissait d’une création de Groudon, d’un rival de ce dernier ou encore d’une créature sans lien avec la bête de la terre. Mais je pense que nous avons trouvé celui que nous cherchions.

Je souscris à votre plan Trellia, pour le moment, mieux vaut le suivre à distance sans aller trop vite, ce qui signifie entre autres plus de plate-forme de pierre. C’est trop risqué maintenant que nous sommes si proches de la lave… En revanche, je pense que Sérénité et ce Taupiqueur que voici pourraient compléter le travail de Sara. »
Dis-je en désignant les deux Pokémon situés à ma gauche. Tous deux étaient ressortis à l’air libre lorsque la secousse avait brisé ma pierre de transport.

A voir comment cette taupe tremblait, elle non plus n’appréciait pas la lave. Et en travaillant en duo avec Sérénité, ils pouvaient faire de bons éclaireurs.

« Je propose que Taupiqueur et Sérénité passent devant nous. Sérénité, je voudrais que tu restes visible et juste au-dessus de notre ami aux cheveux blonds Et s’il repère quelque chose, il pourra te transmettre l’information et tu me le feras savoir. Comme vous êtes bien plus petits que cette Galegon et que vous n’avez pas de passagers, vous serez plus rapides et ferez de très bons éclaireurs. Ca vous convient ? »


La petite Pokémon verte et la taupe échangèrent un regard, hochèrent la tête puis plongèrent dans le sol. Voilà qui était réglé. Quant à l’autre proposition de la Terrosienne, mieux valait pour moi la décliner.

« Je vous remercie Trellia mais je préfère cheminer à pied entre votre Pokémon et le courant de lave en contrebas. En restant en contact avec le sol je serai en mesure de sentir grâce à mes pas s’il y a ou non de longues cavités en dessous de nous, et s’il y en a, alors il y aura fort à parier qu’elles seront remplies de lave. En me positionnant entre notre groupe et la coulée de lave en contrebas et avec mes deux Pokémon en éclaireur et la vôtre qui centralise et sécurise notre convoi, je pense que nous ne manquerons pas d’être avertis en cas de danger ».

Afin de ne pas effrayer davantage Tyrande qui ne semblait pas à l’aise en sous-sol, je m’abstins e préciser que pressentir un danger était une chose mais qu’y échapper sain et sauf en était une autre. Au moins, avec une telle surveillance de notre situation, nous mettions toutes les chances de notre côté pour avoir le temps de réagir.

Le fait de rester les deux pieds sur le sol m’apportait un autre avantage : à chaque pas que je faisais, j’exerçais sur le sol une certaine pression grâce à ma maîtrise qui réduisait une fine couche de roche aux alentours de mon pied en sable. Et le sable ainsi créé était bien plus friable que le roc et bien plus sensible que la pierre aux plus infimes mouvements qui pouvaient secouer les fondements de la terre. Je m’étais déjà fait avoir une fois en voulant aller trop vite, pas question que cela se reproduise parce que j’aurais négligé de petits détails !

Pourtant, ce ne fut pas un signal terrestre qui m’apprit que nous approchions d’un nouveau phénomène inattendu, mais mon ouïe. Ce bruit. Je l’avais déjà entendu. Là, en contrebas dans la crevasse… Le débit du torrent de lave, que nous n’avions aucun mal à suivre, semblait s’accélérer et il semblait gronder devant nous, telles les chutes du lac Lazuli que j’avais visité plusieurs fois dans ma jeunesse. Un simple regard avec les deux Pokémon Sol m’apprit qu’eux aussi se méfiaient de ce bruit inquiétant.

[Je propose donc que nous nous enfoncions davantage sous terre, pourquoi pas en essayant de descendre la cascade de feu du Mordor qui se trouve devant nous. A mon avis, Heatran se dirige vers le centre de la Terre, mais je peux me tromper bien sûr ^^]
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 25
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum