[Event] Exploration du Chemin Sinueux

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Tyrande di Neralitha le Lun 1 Jan 2018 - 20:22

Alors que j'étais juchée sur la création de pierre de Goldfinger, une série de secousses plus violentes que les précédentes me fit vaciller. Je parvins à rester debout tant bien que mal, jusqu'à ce qu'un tremblement particulièrement intense m'éjecte du véhicule de fortune offert par mon compatriote. Mais je n'eus pas autant de chance que lui : prise au dépourvu, je heurtai violemment le sol et roulai sur plusieurs mètres, alors qu'un grondement sourd retentissait à plusieurs kilomètres de nous, du moins le pensais-je. Les sons étaient étouffés, comme enroulés dans un amas de couvertures, et les couleurs étaient troubles. Sonnée par le choc qu'avait subi mon crâne, je fermai les yeux un instant, tentant de reprendre mes esprits. Je sentis la truffe humide de Darius se promener sur mon visage et peinai à rouvrir les yeux pour distinguer la silhouette de Xul, qui me fixait d'un air inquiet. Quelque chose tira sur la manche de mon vêtement, et je compris en entendant les grognements saccadés que c'était mon Rocabot qui essayait de me tirer en arrière. Mais pourquoi était-il si pressé ? Je pris subitement conscience de la chaleur extrême qui s'était emparée de la cavité, et je tournai la tête vers la lumière qui nous avait aveuglés l'espace d'un instant. Je compris alors qu'un gigantesque trou s'était ouvert presque sous nos pieds quand mon regard descendit vers l'ouverture, et je regrettai amèrement que le coup n'ait pas fait disparaître cette stupide phobie qui me rendais la vie parfois difficile.

« Que... »

Une vision d'horreur s'imposa à moi, matérialisée par des torrents de lave qui dégoulinaient autour d'une créature quadrupède inconnue et gigantesque. J'ignorais si l'aspect de la bête renforçait mon angoisse croissante oui si la seule présence de cet élément maudit suffisait, mais je n'eus pas le loisir de m'attarder là-dessus. Comme étrangère à moi-même, je m'entendis pousser un hurlement de terreur pure en reculant précipitamment de la bordure du trou, dans lequel j'avais failli tomber. En proie à la panique, la respiration saccadée, je me recroquevillai, la tête entre les mains et les yeux écarquillés, comme si je réalisai toute l'horreur de la situation. Dans un flash lumineux, Dori'thur apparut et voleta autour de moi, complètement affolée, tout en essayant de me rassurer par sa présence. Darius me fixait, une lueur d'incompréhension dans son regard bleuté, et Xul se tenait près de moi, tentant de me ramener à la raison. Il me fallut ce qui me sembla être une éternité pour me calmer enfin et reprendre mon souffle. Mon cœur continuait à tambouriner contre ma cage thoracique, mais je m'aperçus que je ne tremblais presque plus. Apaisée, Dori'thur se posa à sa place favorite, sur mon épaule, ébouriffant ses plumes pour lutter contre la chaleur. Je levai finalement ma main pour aller caresser mon oiseau, tout en murmurant :

« Ça va, je vais bien maintenant, ne t'inquiète pas. Rentre te mettre à l'abri, d'accord ? »

Ma chouette me fit confiance et se réfugia dans sa sphère, alors que je me relevai enfin.

« Je suis profondément désolée pour cet incident. »

J'en restai là, estimant qu'en rajouter serait inutile. Ils avaient été prévenus auparavant au sujet de ma phobie, ils comprendraient donc ma réaction devant ce tableau macabre. Je ne pris même pas la peine de vérifier si j'étais blessée : pour le moment, l'adrénaline aliénait toutes mes sensations, et je préférais en profiter avant qu'elle ne retombe.

« Je vais bien, merci... »

Trellia exposa alors son plan de suivre la créature sans descendre dans la cavité, ce à quoi je hochais vigoureusement la tête. Goldfinger nous en apprit plus sur cette créature digne de mes pires cauchemars, et je me permis d'intervenir quand il évoqua Groudon.

« Si je ne me trompe pas, Groudon est l'un des Pokémon Légendaires qui protègent Terros, non ? En me renseignant sur Mizuhan et son folklore, j'ai appris qu'il avait affronté Kyogre, son équivalent au pays de l'Eau, il y a quelques années, et que depuis ils sont tous les deux malades. Vous ne pensez pas que si ce Heatran a un lien avec lui, il peut nous conduire à notre perte ? Enfin, je dis peut-être ça parce qu'il me fait peur... En tout cas, il correspond bien à la description faite par notre Grand Prêtre. »

À mon grand désarroi, ajoutai-je en mon for intérieur. Pensive, je laissai mon compatriote poursuivre son explication. Le plan était plutôt bon, et je songeai qu'envoyer Darius - vexé de ne pas avoir trouvé notre objectif le premier - en renfort ne serait pas du luxe.

« Je suis d'accord avec vous. Darius a un très bon flair, et je pense qu'il pourra pister Heatran même de notre niveau. Si jamais l'un d'entre eux perd sa trace, comme ils n'utilisent pas les mêmes moyens de le repérer, nous pourrons compter sur les autres pour prendre le relais. »

Museau collé au sol, mon Rocabot rejoignit ses compagnons de recherche. Tout comme mon collègue de Dyrinn, je fis un signe de tête négatif quand elle proposa de prendre place sur Sara.

« Merci, je vais également avancer par mes propres moyens. Je ne peux garantir un mouvement de recul ou un écart si jamais Heatran ou une créature manifestement affiliée aux flammes s'approche de nous, et je ne voudrais pas vous mettre en danger. »

Après avoir vérifié que mon arc était toujours à sa place et intact, je suivis le petit groupe, fermant la marche et tournant la tête à droite et à gauche pour vérifier notre environnement.

« Ah, et je préfère vous avertir, s'il nous faut descendre et côtoyer la lave, je ne suis pas certaine de réussir à vous suivre, je trouverai un autre chemin si nécessaire... Ou je vous laisserai le soin de me rendre incapable de me rendre compte de la proximité du feu. En dernier recours, bien sûr. »

Je venais de leur suggérer, plus ou moins, de m'assommer ou de trouver une solution pour me faire tomber dans les vapes si je leur posais problème... Ce n'était clairement pas dans mes habitudes, mais je préférais les avertir plutôt que de leur faire faux bond. Je continuai donc mon avancée, Xul quasiment collé à ma jambe, en priant la Lune, Reshiram et tous les gardiens que je connaissais pour que la suite de notre expédition se déroule sans encombre.

[Tyrande a frôlé la syncope ^^' Vous êtes donc prévenus si jamais vous voulez vous approcher de la lave, vous avez ma permission pour mettre Tyrande K.O. en cas de besoin xD]

_________________

RP 1 - RP 2 - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 55

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par PNJ le Sam 6 Jan 2018 - 19:37

Heatran ne s'enfonçait pas vers les profondeurs... Enfin, pas réellement. Par contre, il poursuivait sa route, plus ou moins à l'horizontale, en dessous de la galerie où se déplaçaient les trois humains. Après quelques pas patauds de sa part, les jeunes gens ne pouvaient plus le voir en regardant à travers la faille dans le sol, à moins de se pencher sérieusement, ce qui n'était pas recommandé.

La Bête allait vers le Nord. Pour le moment, il suivait la même direction que le tunnel où se avançait le groupe ; en utilisant leur maîtrise de la Roche ou celle de leur Pokémon, les humains réussissaient à le détecter à peu près aisément, même sans aucune aide visuelle. Parfois, la faille se rouvrait devant eux, et ils pouvaient constater qu'Heatran était toujours là, soit plus profondément sous le sol, soit plus près, selon les différences de relief souterrain. Parfois il n'y avait plus qu'un mince filet de lave, et la créature se retrouvait à briller encore plus que son élément, et parfois il semblait disparaître dans des torrents de roche en fusion.

Malheureusement, les humains finirent par arriver à une impasse, tandis que, loin sous leurs pieds, la galerie empruntée par le monstre se poursuivait. Pourtant, ils le sentaient tous, le monstre continuait son avancée. Ils ne pouvaient pas juste rester là et risquer de perdre sa trace ! Il allait vite falloir se mettre au boulot.

[Contrairement à la théorie de Goldfinger, Heatran ne s'enfonce pas vers le bas, il continue vers l'avant - le Nord - et vous avez pu poursuivre votre traque sans avoir à descendre à son niveau, jusqu'à présent. Tant mieux pour Tyrande Very Happy
Néanmoins, maintenant, il va falloir trouver un moyen d'avancer, soit en creusant la roche devant vous... Peut-être sur des kilomètres... soit en rejoignant la galerie souterraine qu'emprunte votre cible... Mais il est très, très possible que vous tombiez sur une rivière de lave et peu ou pas de place qui serait humainement praticable. Bien sûr, c'est éventuellement quelque chose que vos maîtrises peuvent vous aider à déterminer avant que vous ne vous retrouviez dans un bain de magma. Et sinon, si vos sens vous permettent de savoir si la surface n'est pas trop loin et que vous pensez pouvoir pister Heatran à cette distance, vous pouvez aussi sortir et le suivre depuis là-haut - moins dangereux, mais plus difficile.

À vous de voir la solution que vous préférez, dans tous les cas il faudra se hâter et ne pas retenir ses efforts.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1047

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Trellia Farron le Ven 19 Jan 2018 - 23:00

ourtant, les pas de la créature ne s’éloignaient pas du tout. Trellia avait plutôt l’impression, en l’écoutant marcher, qu’il maintenait la même allure, au même niveau, si ce n’était qu’il avait l’air d’avancer plus vite, avec ses grandes enjambées. Leur principal problème restait le même cependant, ils ne savaient toujours pas où il comptait se rendre, ce qu’il comptait faire, ni comment l’intercepter. C’était un peu l’histoire de sa vie en Érasia qui se résumait là. Les deux autres connaissaient mieux qu’elle la terre qu’elle était censée connaître, ce qui devenait un peu démoralisant à la longue. A quoi bon l’envoyer pour ce genre de mission ? Elle les regarda marcher devant elle, pensive. Tant pis, jusque là, elle s’était toujours débrouillée à sa manière et avec ses moyens. Trellia allait donc faire ce qu’elle faisait tout le temps. Sans prévenir, elle sauta du dos de Sara et fit demi-tour ; ils ne savaient pas s’ouvrirait la prochaine brèche, sous leur pas, alors elle voulait agir avant qu’il ne soit trop tard. Repérant le large trou qu’ils avaient laissé derrière eux, elle se jeta à terre et y passa la tête. Elle voyait encore le Pokémon, sa silhouette incertaine dansant devant les vapeurs de magma.

« WOOUUUHOUUUUU ! »

Sara sursauta et leva la tête, prise entre l’inquiétude et l’appréhension, ne sachant pas si la réaction de Trellia était bonne… Et si elle ne leur causerait pas d’ennui. Elle l’avait déjà vu faire ça, à l’intention de Pokémon inconnus, ce qui aurait pu très mal se passer. Peut-être croyait-elle que si c’était passé une fois… ? Sara jeta un regard interrogateur à Trellia, dont la tête avait disparu dans la brèche, alors qu’elle se cramponnait au bord, puis la Galegon tourna la tête, vers les deux autres qui continuaient de s’éloigner. Il n’y avait donc personne pou tempérer les idées bizarres de la terrosienne ?

« HEEEEEEE OOH ! HEY GROS ! »

Trellia sortit la tête de son trou pour reprendre son soufflé et un peu d’air frais.

« HE GROS ! On a besoin de toi ! Hé steuplaît ! »

L’air était difficilement respirable en dessous, Trellia n’eut pas le loisir d’en dire beaucoup plus. En dernier recours, elle tripota la terre, se sentant un peu glisser et referma ses doigts sur la fourrure de Giselle, qui, au même moment, poussa un hurlement de protestation, comprenant d’un éclair que Trellia revenait sur son idée.

« Arrête de gigoter, on va glisser ! »

Sa longue chevelure glissa sur le côté, alors que Giselle se tortillait dans tous les sens.

« C’est bon tu as sa piste ? »

Pour toute réponse, Giselle s’échappa de son emprise, lui planta ses griffes dans le cou et remonta le long de sa nuque, puis se sauva dans la galerie. Trellia elle, galérait à remonter, ne trouvait aucune prise et constatait avec un peu d’appréhension, que le sol commençait à s’effriter. Ce fut Sara qui la sortit de l’embarras, en lui attrapant un pied pour la tirer. Trellia refit surface, le visage coloré par la chaleur, faisant glisser ses cheveux noirs sur le côté. Elle posa son avant-bras sur le sol, soulagée de sentir le bon vieux plancher des Ecremeuh sous elle et adressa un signe de victoire à Sara, lui signalant que tout allait bien. Par contre, même si elle avait entendu sa propre voix se répercuter en écho dans la galerie, elle n’avait aucune idée si le monstre l’avait entendue… Pour sa défense, ça avait très bien fonctionné avec les drôles de Racaillou, qui avaient très bien pris d’ailleurs, son interpellation, alors pourquoi pas lui ?

En revanche, maintenant qu’elle regardait les autres de loin, elle se dit qu’elle aurait peut-être dû le faire avant, s’il remontait maintenant, d’un coup, ça pourrait poser quelques menus problèmes pour les galeries non ? Ah et… Ça poserait peut-être aussi un problème à Tyrande, elle l’avait complètement oubliée… Trellia afficha un rire gêné. Bon ! On ne pouvait pas penser à tout hein !

« Nan mais, ça va aller !
Mais je sais pas si je vais mettre ça dans mon rapport... »


Elle se releva et épousseta ses vêtements.

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 175

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Goldfinger le Sam 20 Jan 2018 - 15:12

A mon grand soulagement, aucune cascade de lave ne se trouvait devant nous. Le bruit que j’avais entendu provenait simplement d’une accélération du courant enflammé. Ce n’était pas aussi grave que ce que je croyais, mais ce n’était pas une bonne nouvelle pour autant car nous risquions de perdre la bête de vue si elle accélérait trop. De plus, la piste que nous suivions jusqu’ici se terminait par un éboulement. Impossible de suivre le monstre sans emprunter sa voie de lave. Sérénité et Taupiqueur, sachant que nous ne pourrions les suivre aussi vite à travers ces rochers, nous attendaient devant l’éboulis.

Alors que je réfléchissais au moyen de le suivre en contrebas, Tyrande nous fit part de ses inquiétudes. Heureusement, il était en mon pouvoir de la rassurer :

« Je pense que nous n’avons pas de souci à nous faire de la part de Heatran, Tyrande. Un Pokémon aussi familier avec le monde souterrain comme lui n’a pas pu ne pas remarquer notre présence, et s’il a ne serait-ce que le quart de la puissance que lui prêtent les anciens textes, alors nous serions déjà tous morts noyés dans ce magma s’il avait eu de mauvaises intentions à notre égard. Je m’inquiète davantage pour le chemin à suivre. »


Mieux valait ne pas mentionner la lave devant elle. C’est alors qu’un détail me revint à l’esprit : j’avais émis l’hypothèse que la piste nous menait vers Groudon avant d’apercevoir Heatran… Mais justement, Hetran, quelle direction prenait-il ? Alors que je sortais ma boussole de mon sac pour vérifier ce point, Trellia eut une idée qui me sembla de prime abord farfelu : passant à travers une des failles du sol, elle tenta d’attirer l’attention d’Heatran.

Et pourquoi pas après tout ? Si la bête était bien là pour nous guider vers le nord – direction indiquée par ma boussole – alors il accepterait bien de nous attendre un peu, non ? Après tout, l’avenir du monde était en jeu… Mieux valait donc ne pas trainer. Je laissai donc faire Trellia sans intervenir, intrigué par le résultat de son entreprise. Un de ses cris me fit se diriger vers elle au cas où elle aurait eu besoin d’aide, ; mais son Pokémon fut plus rapide que moi. Je n’eus pas l’impression que la tentative de la Terrosienne ait fait faire demi-tour à Heatran, mais peut-être avait-il ralenti le rythme pour nous attendre ?

Quoi qu’il en soit, il fallait agir sous peine de prendre trop de retard. Je demandai donc à mes Pokémon, qui n’avaient toujours pas bougé : « Sentez-vous une piste praticable pour des humains au niveau du courant de lave ? »

Les deux Pokémon me regardèrent avec un air perplexe. Bien sûr, suis-je bête, ils ne pouvaient pas le savoir puisqu’ils ne pouvaient pas s’aventurer plus en profondeur au risque de tomber dans la lave… J’essayais donc d’utiliser ma maîtrise, mais elle ne me fit rien ressentir d’autre que de petits îlots isolés, modestes cailloux inutiles au milieu d’un océan de lave. Nous n’avions donc pas vraiment le choix de l’itinéraire pour l’instant. Je déclarai donc à mes compagnes :

« Pour le moment, je ne sens aucun chemin utilisable en dessous de nous. Je propose donc que nous continuions d’avancer à cette hauteur. Mes Pokémon et moi pouvons nous charger de forer la roche pour nous créer un passage un certain temps. Trellia, est-ce que vous pensez que Sara peut nous aider dans cette tâche ?

Si jamais cela devient trop difficile d’avancer, nous pourrons toujours remonter à la surface mais en procédant de la sorte, il nous sera également possible de repérer les éventuels passages solides situés en dessous de nous et nous pourrons alors les rejoindre si nous les rencontrons.

Quoi qu’il en soit, je préférerais que nous continuions à pister Heatran pour le moment afin de vérifier une hypothèse. Pour l’instant, ma boussole m’indique que nous nous dirigeons vers le nord. Si j’ai raison, alors Heatran devrait poursuivre vers le nord est pendant encore un bon moment. »


Et accessoirement, ajoutai-je pour moi seul, cela éviterait à Tyrande de devoir s’approcher de la lave.

Il ne me restait plus qu’à me mettre à l’œuvre, aussi je demandai à mes deux Pokémon de commencer à perforer les rochers devant nous pour nous dégager le passage. Sérénité avait l’habitude de ce genre de travail, et elle savait par quel caillou commencer afin de ne pas gâcher ses forces. Il m’avait été difficile au départ de lui imposer une logique dans ses »repas » et de limiter sa gloutonnerie, mais elle avait accepté mes plans de forage lorsqu’elle avait réalisé qu’il y aurait toujours bien assez de pierre à manger pour elle, quelle que soit celle par laquelle elle commençait. Pour le moment, je laissais mes Pokémon faire le gros du travail car je savais que Sérénité était affamée. Quand au Taupiqueur, il semblait grandement apprécier le forage. Je me contentais simplement de leur donner un coup de main pour les rochers les plus imposants. Lorsqu’ils commenceraient à montrer des signes de fatigue, je pendrai le relais en première ligne. En procédant ainsi, nous pouvions maintenir un forage en continu plus longtemps.

Rattrapions-nous la bête de lave ? Je ne pouvais le dire, mais si mon hypothèse était bonne, alors nous serions épuisés bien avant d’avoir atteint notre destination. Tôt ou tard, il allait nous falloir abandonner cette galerie et choisir par où nous voulions continuer cette drôle de traque.

[Je propose donc qu'on continue à ce niveau en forant pour le moment, histoire de voir comment les choses évolue tout en restant en sécurité relative^^]
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 40
Âge du personnage: 25
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Tyrande di Neralitha le Sam 20 Jan 2018 - 16:50

Lorsque la bête disparut dans sa galerie, je fus à la fois soulagée et inquiète. Allions-nous parvenir à suivre sa piste ? Et puis, jusqu'où ce petit jeu de la plus haute importance allait-il nous mener ? J'avais un mauvais pressentiment, mais maintenant que je m'étais engagée dans cette expédition, il n'était plus temps de reculer. Nous suivîmes donc la créature à notre niveau, progressant dans le boyau souterrain sans trop de mal. De temps en temps, Heatran redevenait visible, à des profondeurs variables, démontrant l'inégalité du sol pour un passage humain. Mais après tout, la nature n'était pas faite pour s'adapter à notre espèce, il était donc normal qu'elle soit parfois difficile à explorer pour nous. Alors que j'avançais prudemment, une ouverture créée par le passage du Légendaire à quelques mètres de moi me fit sursauter. Depuis quand étais-je devenue aussi peureuse ? L'environnement enflammé et étouffant avait sans doute une part de responsabilité dans mes réactions que je jugeais moi-même disproportionnées, mais quand même...

Goldfinger tenta de me rassurer en argumentant sur les intentions de la bête, ce à quoi je hochai simplement la tête, à moitié convaincue.


« J'espère que vous avez raison. »

Alors qu'un frisson glacé me parcourait l'échine à l'évocation du magma, je ne pus que constater avec impuissance que notre chemin jusqu'alors parfait se terminait brutalement. Un éboulement, probablement causé par les déplacements du monstre, nous empêchait de poursuivre. Ma pompe organique se remit à battre la chamade à mesure que l'idée de nous rapprocher de la rivière de malheur se précisait dans mon esprit, mais le comportement de Trellia me détourna bien vite de mes peurs. En la voyant se pencher pour examiner la galerie, je ne pus m'empêcher de lancer :

« Hm, même si l'invitation précédente nous a permis de trouver notre cible, je ne suis pas persuadée que l'issue nous soit favorable à chaque fois... »

Avec méfiance, je m'éloignai de la galerie pour me plaquer contre la paroi rocheuse, juste au cas où la bête déciderait de nous refaire une petite visite surprise. Oh, je savais que la Terrosienne croyait bien faire, mais comment dire, je n'étais pas exactement rassurée par la perspective d'un retour inopiné du Légendaire.

« Rapport ou pas, je ne sais pas s'il va nous écouter et revenir sur ses pas, de toute manière... Ce Pokémon semble très pressé, enfin, de mon point de vue. Quant à savoir pourquoi il se dirige vers le nord, ça... Vous avez l'air d'avoir une explication à ce comportement, Goldfinger, à quoi pensez-vous ? Est-ce qu'il fait ça pour nous amener à un endroit particulier (ce qui voudrait dire qu'il le fait à dessein), ou bien est-ce parce qu'il a l'habitude d'aller dans cette direction et que nos intérêts convergent ? Et vous avez une idée de notre destination finale ? »

Mon compatriote proposa alors de tenter de creuser à travers la roche qui nous bouchait le passage pour le moment. J'écarquillai les yeux, surprise par ce plan qui me semblait à la fois ambitieux et difficile à mettre en œuvre.

« Je crains que nous n'ayons pas les moyens d'y parvenir, du moins pas sur la durée. Passer de l'autre côté de l'éboulement est une chose, mais en traverser plusieurs... Je crains que cela dépasse nos compétences, mais je veux bien essayer. »

Xul s'avança en fixant le tas de pierres d'un air déterminé.

« Essaie de voir ce que ça donne avec Puissance et Massd'Os. Même si cela n'est pas concluant dans l'immédiat, on peut toujours essayer de fragiliser la roche pour la rendre friable et plus facile à briser. »

Alors que mon Osselait se mettait au travail, Darius se mit à aboyer en regardant le dernier trou qu'avait créé Heatran. Lorsque je compris ce qu'il avait en tête, je fis un pas vers lui, mais trop tard : mon chiot se faufila dans la galerie sans se soucier des risques de tomber sur une poche de magma. Je savais que son affinité avec la roche le protégeait du feu, dans une certaine mesure, mais un contact avec le torrent ardent lui serait probablement fatal. Hésitante, je laissai aller mon regard de Goldfinger à Trellia, cherchant sans doute une réponse ou du réconfort venant de l'un d'entre eux. J'étais malheureusement incapable de m'élancer à la poursuite de Darius, d'une part parce que la galerie était trop étroite à cet endroit (enfin, il était toujours possible de l'agrandir), et d'autre part parce que j'étais paralysée à l'idée de me retrouver encerclée par ce liquide mortel. Je sentis les couleurs quitter mon visage tandis que je prenais ma décision.

« Je vais lui faire confiance, s'il y a le moindre danger, il remontera. »

Malgré mes paroles, j'étais morte de peur. Et s'il croisait la route d'un Pokémon bien plus fort que lui ? Et s'il tombait dans... Non, mieux valait ne pas y penser. Darius était arrogant et fier de son flair, mais il n'était pas non plus idiot au point de s'entêter si le chemin devenait impraticable ou trop dangereux pour lui. Pourtant, je le savais téméraire et parfois casse-cou, ce qui m'inquiétait au plus haut point. Mais je ne pouvais de toute façon plus rien faire pour lui, sinon attendre son retour en me rendant utile. Je jetai un rapide coup d’œil à l'obstacle, estimant qu'il n'était pas de mon ressort de le détruire. J'apposai donc ma main contre la paroi du tunnel, tout en expliquant :

« Je vais rechercher la présence de certaines plantes qui ne poussent qu'à flanc de montagne, dans des environnements volcaniques. Si j'arrive à en localiser une, je pourrai avoir une idée de la distance qui nous sépare de la surface, pour envisager une éventuelle remontée pour pister Heatran depuis là-haut. »

Fermant les yeux pour me concentrer, je ressentis la vie fourmiller partout autour de moi, et des créatures vivantes évoluer dans des galeries parallèles à la nôtre. Je pus soudain capter les racines d'un végétal qu'un botaniste flamenois m'avait montré lors d'une visite à Dyrinn.

« J'ai détecté des impatientes d'Efferos, une plante typique du coin. Nous en avons aussi à Torcan, et si elle a le même développement que sur Midgard, elle n'est présente qu'en surface, même si ses racines sont profondes. Je dirais donc qu'en creusant sur environ quatre mètres, nous pourrions ressortir et essayer de suivre Heatran depuis là-haut. Il est possible de se séparer pour tenter de garder plusieurs pistes, une en sous-sol, une à l'air libre, et une encore plus profondément sous terre, mais je ne sais pas si c'est une bonne idée. Qu'en dites-vous ? »

[Darius a donc décidé de se lancer dans la galerie de la Bête Volcanique, Xul aide à percer l'obstacle et Tyrande serait partante pour sortir et tenter de suivre la piste depuis la surface, vous avez l'embarras du choix ^^']

_________________

RP 1 - RP 2 - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 55

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par PNJ le Dim 28 Jan 2018 - 22:31

L'embarras du choix, oui... Mais l'heure tournait, et il fallait prendre une décision. Trellia avait tenté de s'adresser directement au monstre, sans le moindre succès. Soit le son de la lave en fusion qui filait telle un torrent avait couvert sa voix, soit Heatran ne prêtait pas d'attention aux cris et voix des autres créatures de son environnement. Il n'avait en tout cas pas ralenti dans sa marche pataude vers sa destination, quelle qu'elle soit. Une équipe avait commencé à dégager un peu la galerie qu'ils empruntaient, et un Pokémon téméraire avait choisi de rejoindre directement la rivière de lave pour suivre la piste du monstre. Pour le moment, il n'avait pas l'air de vouloir revenir, ce qui voulait sans doute dire qu'il parvenait à avancer ; un chemin était donc possible, au moins adapté à la taille de petits Pokémon résistants à la chaleur. Et Tyrande se sentait assez confiante pour poursuivre la chasse en surface... à moins que ça ne soit sa peur de la lave qui ne parlât pour elle.

Mais s'ils continuaient à tergiverser, cela risquait de ne pas être suffisant. Heatran ne s'était pas arrêté, et sa trace commençait doucement à disparaître pour les humains. S'ils ne faisaient rien, ils allaient le perdre pour de bon, et ils ne pourraient plus compter que sur la chance, ou leurs hypothèses personnelles, pour connaître la destination de la Bête.

[Maintenant que chacun a annoncé ses préférences, je pense qu'il va être temps de vous mettre d'accord et de choisir la voie à suivre ; à tenter de faire trois choses en même temps, vous risquez de vous mettre en retard et d'échouer.
Trellia, comme annoncé en news, tu as désormais une semaine pour répondre Smile Je vais essayer de tenir le même rythme avec les posts PNJ pour ne pas vous retarder inutilement.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1047

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Trellia Farron le Sam 3 Fév 2018 - 13:57

a tentative fut un échec.  L’Heatran ne tourna même pas la tête. Mais la rivière de magma grondait sourdement, assez fort, elle n’avait sans doute pas crié assez fort…   Sans autre idée, Trellia se contenta de suivre le mouvement. Malheureusement, le chemin qu’ils suivaient dans le sillage d’Heatran les opposèrent à un cul-de-sac. Goldfinger émit alors une hypothèse, celle de forer la roche en espérant trouver des endroits pour continuer à suivre le Pokémon géant. Pour l’instant, la bête se dirigeait plein Nord. Trellia resta un moment silencieuse, partageant les même doute que Tyrande, mais peut-être pas pour les même raisons. Ces montagnes étaient déjà bardées de galeries, en creuser un peu plus, pouvait créer des éboulements, et les Pokémon du coin, Heatran comprit, n’apprécierai peut-être pas l’initiative... Trellia préférait éviter de les mettre en colère. Et de mourir enterrée vivante. Et puis forer pendant des heures… Ils allaient épuiser leurs Pokémon et s’ils avaient besoin d’eu sans pouvoir les appeler ensuite… Ca demanderait beaucoup d’énergie pour un résultat totalement aléatoire. La Forêt d’Agata et le Temple de la Forêt se trouvaient au Nord… Mais…

« Je ne sais pas. » finit-elle par avouer. « Sara le pourrait sans doute, mais nous risquons de nous épuiser pour rien, Heatran avancera toujours plus vite que nous. Et puis, les Pokémon sauvages ne vont peut-être pas apprécier que l’on s’introduise et que l’on dérange leur territoire. Sans compter le risque d’éboulement, il doit y avoir de nombreuses galeries ici, naturelles ou non… » Trellia fit une pause avant de poursuivre. « Rien ne nous dis qu’il y en aura d’autres à notre disposition et je ne nous vois pas creuser jusqu’à Agata comme ça. »

« Je suis de son avis » ajouta Trellia en montrant Tyrande d’un geste de la main. « Je pense que nous aurons meilleurs compte de remonter à la surface, et de laisser nos Pokémon en dessous, Giselle pourrait se montrer à nous de temps en temps pour que nous ne perdions pas leur piste. »

Trellia se rapprocha de Sara et flatta son cou épais.

« Sara, essaye de nous creuser un passage vers le haut, mais doucement. »

La Galegon grogna et leva la tête, flairant un moment. Puis, elle chercha un moment le meilleurs endroit, flairant les parois rocheuses, grapillant quelques petits rochers ici et là. Finalement, Sara sentit un endroit où la roche était un peu plus friable qu’ailleurs.  A l’aide de ses griffes et de sa gueule, Sara entama les parois, suivant la veine de rochers, son gros corps en acier finissait le travail, formant une grotte ciselée. La Terrosienne suivait Sara à quelques mètres de distance, se méfiant un peu des projections de pierre, se demandant ce que comptait faire Heatran au Nord exactement. Avait-il sentit les affres de la guerre jusque dans son domaine ? Avait-il prit un partit ? Et si c’était le cas, que comptait-il faire ? Et puis, et c’est un peu ce que Trellia avait parfois du mal à comprendre, en quoi les problèmes humains pouvait-il lui importer ?  Après tout, même si une vraie guerre d’ampleur éclatait, lui sous sa montagne ne craignait pas grand-chose. Surtout un Pokémon de cette puissance, qui serait assez idiot pour essayer de s’en prendre à lui ?

Au bout d’un moment, un vent qui lui parut merveilleusement frais s’engouffra dans la galerie. Dans un grognement, que Trellia interpréta comme un soupir de soulagement. Sara donna un ultime coup de tête et sortit des galeries, à la surface de  la montagne. Trellia vit la lumière apparaître soudainement, l’aveuglant quelques longues secondes et sortit à sont tour de ce qui ressemblait à un escalier maladroit. Les marches n’étaient en fait que les coups de griffes laissés par la Galegon, taillées de travers et sans régularité. Trellia se hissa et apprécia grandement ce retour à la surface. Elle replaça une mèche de cheveu derrière l’oreille et observa un peu les alentours. Pour l’instant, elle ne voyait personne. La soudaine apparition de toute une équipe sortant de sous terre aurait pu surprendre… Ou bien, ils auraient pu se faire surprendre. Évidemment, Trellia ne portait aucune armoirie sur elle, mais elle aimait autant ne pas croiser de Flamenois.  Trellia attendit les autres ainsi que Giselle qui montra le bout du museau après un moment.

« Bon… Ne perd pas leur trace surtout. »

Et la Zigzaton disparu à nouveau. Elle n’avait pas besoin de s’enfoncer trop loin,  le chien de pierre de Tyrande n’avait qu’à aboyer pour que Giselle l’entende.

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 175

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Goldfinger le Dim 4 Fév 2018 - 13:00

La déclaration de Trellia m’arracha un petit sourire et je lui répondis :

« Je suis d’accord avec vos objections, si ce n’est que je ne pense pas que la destination finale d’Heatran soit la forêt d’Agata. En revanche, si je ne me trompe pas, la distance qui nous reste à parcourir est au moins aussi grande. Je respecte votre décision, remontons à la surface ».


Après tout, j’avais souhaité rester en sous-sol uniquement le temps de confirmer une hypothèse : celle qui Heatran bifurquerait tôt ou tard vers le nord-est. Mais je n’avais pas besoin d’y être en personne pour m’en assurer.

Sérénité et Taupiqueur pouvaient très bien rester en dessous de nous. De toute façon, je ne voyais pas l’intérêt pour un Taupiqueur de se balader à l’air libre et Sérénité était actuellement affamée, si bien qu’elle n’aurait aucun mal à se frayer un chemin sous terre à grands coups de crocs. Et s’il est vrai qu’un groupe d’humains pouvait effrayer des Pokémon sauvages et les pousser à riposter pour chasser les intrus, un Taupiqueur et une Embrylex étaient tout à fait à leur place par ici.

Avant de repartir pour la surface, j’apostrophai Tyrande :

« Tyrande, peut-être devriez-vous demander à votre ami Darius de remonter d’un cran ? Si nous remontons à la surface, il ne serait pas très prudent pour lui de rester seul à proximité de la lave. Si vous voulez, je peux demander à mes Pokémon de rester avec lui. »

Je remontai le dernier à la surface, non sans avoir laissé une consigne à mes Pokémon : » Ecoutez-moi bien, tous les deux. Nous trois, nous allons remonter mais vous pouvez rester ici pour creuser. Je veux que vous suiviez Heatran de loin et si jamais il tourne vers l’est -je pointais la direction du doigt- j’aimerais que vous me préveniez. Inutile de remonter à la surface, contentez vous de faire vibrer le sol quatre fois et rapidement en dessous de moi, OK ? Je capterai votre signal. Et si vous perdez Heatran ou sa lave de vue, essayez de repérer sa chaleur, d’accord ? Un Pokémon comme lui doit forcément réchauffer les roches là où il passe ! »

Sérénité leva les deux bras pour montrer qu’elle avait compris puis elle s’enfonça dans le mur de roche qui nous bloquait le passage, suivie de près par le Taupiqueur. Maintenant qu’ils n’avaient plus à déblayer une voix assez grande pour permettre à des humains de passer, ils pourraient progresser bien plus vite et rattraper la bête au masque d’acier.
Une fois à l’air libre et après m’être assuré que tout le monde allait bien, je ressortis ma boussole et cherchai le nord-est. Comme prévu, je n’y voyais que les montagnes, mais si nous nous dirigions là où je croyais, alors nous aurions tôt ou tard quitté ce paysage rocheux. Mais l’heure n’était plus aux cachotteries, pas alors qu’un long périple s’annonçait pour nous. A présent, j’avais besoin d’exposer ma théorie afin de savoir ce que les autres en pensaient.

« Mesdemoiselles, j’ai une petite idée sur le but final de ce voyage et j’aimerais savoir ce que vous en pensez. A mon avis, Heatran lui-même n’est pas le but de notre expédition, et ce n’est pas lui qui mettra fin aux conflits en cours. Il n’est ni un dieu, ni un messager et n’a pas les pouvoirs nécessaires pour cela. Je pense plutôt qu’il nous mène au Pokémon qui pourra réellement mettre fin à ces guerres, et Groudon, qui demeure au nord d’ici selon les légendes, me paraît un candidat bien plus plausible. Il est donc possible que cette traque nous mène jusqu’au temple du feu, le lieu de demeure de Groudon qui n’est pas très éloigné de la zone de combat. Mais cela veut dire aussi qu’en restant à la surface, nous risquons d’être pris dans les affrontements… »

Alors que nous nous mettions en marche, une idée me vint et j’attrapai dans mon sac à dos une carte de la région, que j’avais pris soin d’emporter avant mon départ. Cette dernière indiquait plusieurs petits villages dans les environs, mais les plus proches se situaient à l’extrémité de la montagne, là où le relief n’était pas encore trop escarpé. Quoi qu’il en soit, c’était toujours mieux que rien, et je transmis cette nouvelle à mes compagnes :

« Si notre voyage venait à durer et à se prolonger au-delà des monts Efferos, il pourrait être bon pour nous de passer par un des villages environnants pour y louer une monture pour progresser. »

Que la destination finale soit la forêt d’Agata ou le temple du feu, il y avait dans les deux cas plus de cinq cents kilomètres à parcourir depuis notre position, ce qui faisait une sacrée trotte à parcourir à pied. A moins que Groudon ait déménagé à l’occasion des combats… Ou que je me trompe complètement…
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 40
Âge du personnage: 25
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Tyrande di Neralitha le Dim 4 Fév 2018 - 18:42

Visiblement, Heatran ne comptait pas interagir avec nous : il n'avait pas répondu, ni même manifesté sa présence, laissant Trellia seule avec l'écho de sa voix. L'équipe d'excavation avançait dans sa tâche, bien trop lentement à mon goût, mais je voyais bien que cette option n'enchantait guère la Terrosienne. Elle évoqua la possibilité de déranger les Pokémon du coin, sans compter les risques d'éboulement, et je devais avouer que je n'avais aucune envie de me faire enterrer vivante. J'avais encore bien trop de choses à accomplir, et trop de gens à aider, pour finir dans les boyaux d'une terre qui m'était encore inconnue !

« Je suis d'accord, c'est déjà un miracle que nous n'ayons pas été attaqués par des espèces locales. Allons-y. »

Alors que Sara nous cherchait un endroit propice à une remontée en surface, je tentai de localiser Darius. Malheureusement, j'eus beau essayer, je ne parvins pas à retrouver sa trace. Mortifiée, je songeai qu'il était peut-être tout simplement trop loin pour que je puisse établir un contact avec lui... Mais je ne pus m'empêcher de penser au pire.

« J'adorerais le lui dire, mais... J'ignore où il est actuellement... »

En désespoir de cause, j'appliquai la paume de ma main contre le sol, fermant les yeux pour me projeter le plus loin possible. Lorsque j'atteignis mes limites, je fis pousser une plante épaisse dans la galerie où mon chiot s'était engouffré, espérant lui faire comprendre que je lui demandais de revenir.

« Voilà. Je lui ai envoyé un signal, j'espère qu'il l'aura et qu'il l'interprétera correctement. »

Xul s'élança dans le passage creusé par la Galegon, et j'attendis qu'il soit arrivé à la surface pour m'y engouffrer à mon tour. Le retour à l'air libre fut un véritable soulagement, même si je dus cligner des yeux pendant une bonne minute pour me réaccoutumer à la lumière. Appréciant ce changement d'environnement, je restai silencieuse, le temps d'essayer de me repérer dans cette montagne. Contrairement aux Monts d'Obsidienne, qui avaient une forme plutôt en pointe, cette chaîne était plutôt étalée sur la longueur, même si elle me semblait moins haute que les reliefs de ma contrée natale. J'avais l'impression qu'il faisait moins chaud ici : même si mes sensations étaient probablement biaisées par la différence de température due à la proximité avec ce torrent liquide de malheur, j'étais convaincue que nous avions parcouru une sacrée distance vers le nord, et que nous nous étions éloignés du Temple du Volcan.

Après avoir bu et avoir proposé de l'eau à mes compagnons, j'échangeai un regard avec mon Osselait. Il commençait à accuser le coup : après tout, c'était encore un bébé, et même s'il avait bien grandi depuis notre rencontre, il restait encore assez jeune, surtout pour une expédition de cette envergure et de cette importance.


« Xul, repose-toi un moment, il vaut mieux garder des forces au cas où. »

Mon Pokémon tenta d'abord de protester, mais en voyant que je ne changerais pas d'avis, il capitula et regagna sa sphère. Ménageant mes jambes, je m'assis quelques minutes, le temps que tout le monde arrive et que nous échangions nos avis sur l'attitude à adopter par la suite. Si Trellia pensait plutôt à la Forêt d'Agata comme destination finale, Goldfinger, lui, nous exposa sa théorie dont le centre était Groudon. Il était vrai que dans la situation actuelle, Heatran ne semblait pas désigné pour mettre fin aux conflits, et que le Légendaire qui avait affronté Kyogre semblait plus approprié dans la résolution d'un conflit pareil. J'avais malgré tout des réserves à ce sujet...

« Je ne sais pas trop, comment dire... J'ai peur de l'accueil que pourrait nous réserver Groudon, si c'est bien le but de notre expédition. S'il est réellement dans le même état que son rival, nous pourrions avoir de graves problèmes en tentant de pénétrer dans son domaine. D'un autre côté, Agata est l'endroit le plus dangereux de Terros et de Flamen réunis en ce moment, vu que c'est là que se déroulent les combats, alors se jeter directement dedans... Le Temple du Feu est proche des affrontements, mais toujours plus loin que la Forêt. »

Je réalisai alors que c'était plus ou moins à moi de trancher entre les deux propositions. Levant les yeux vers mon compatriote, je songeai qu'il était bien plus renseigné que moi sur le panthéon érasien, et en particulier sur ceux de Flamen et de Terros. S'il avait cette idée en tête depuis un bon moment, et s'il nous dévoilait son hypothèse avec un tel aplomb, c'était qu'il devait avoir de sérieuses raisons de croire à ce qu'il disait, non ? Ma position était délicate, mais je ne pouvais pas me permettre de tergiverser davantage. J'avais trop de lacunes concernant Érasia pour me permettre de suggérer autre chose, je n'avais rien de mieux à proposer et j'étais là pour aider. Il fallait prendre une décision.

« Je ne connais pas toutes les divinités liées à Terros et à Flamen, et j'ignore si nous pourrions trouver de l'aide à Agata, mais au vu de la situation là-bas, je pense que nous ferions mieux d'éviter d'approcher la zone. Si vous pensez que la Bête nous conduit jusqu'à Groudon, je vais me ranger à votre avis. Essayons de suivre sa piste, en supposant qu'il se dirige vers le Temple du Feu. »

J'entendis alors un grattement provenant de la galerie qui nous avait permis d'émerger, et je vis Darius en sortir, couvert de suie, mais en bonne santé. Je caressai la tête de mon Rocabot avec soulagement, en le félicitant d'avoir décrypté mon message.

« Tu as réussi à le suivre jusqu'à présent ? »

Darius jappa avec enthousiasme en agitant sa queue désormais plus noire que blanche.

« Je préfère que tu restes au niveau de la galerie où nous étions, et pas dans celle empruntée par Heatran. Va avec les Pokémon de Goldfinger, à trois, vous serez plus efficaces, et vous serez ensemble pour vous entraider en cas de problème. Quant à l'histoire des montures, je n'ai rien contre, mais je ne suis pas certaine qu'on nous en prêtera. C'est la guerre, toutes les ressources doivent être mobilisées, et nous sommes des étrangers. Je vais envoyer Dori'thur, elle pourra peut-être nous renseigner sur une piste à suivre ou sur un village disposé à nous aider. »

Alors que Darius repartait avec ses camarades sous terre, je fis sortir ma chouette en lui expliquant ce que j'attendais d'elle. Une fois mes recommandations données, elle quitta mon épaule et s'envola vers le nord, à la recherche d'un indice quelconque. Non sans une certaine angoisse, je laissai mon regard la suivre dans les cieux jusqu'à ce qu'elle ne soit plus visible, avant de me remettre en route à mon tour.

_________________

RP 1 - RP 2 - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 55

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par PNJ le Dim 11 Fév 2018 - 14:48

Les humains s’accordèrent sur l’idée de retourner à la surface et creusèrent une voie de sortie. De là-haut, ils progressèrent droit vers le Nord jusqu’à finalement quitter la zone montagneuse, sans avoir vraiment trouvé de village où louer ou acheter une monture ou un quelconque moyen de transport. Heureusement, limité par la disparition des rivières de lave naturelles, Heatran avait lui-même été obligé de ralentir et de prendre des moments de repos. Maintenant qu’ils étaient tous dans les plaines, il était même forcé de faire fondre lui-même la route qu’il désirait emprunter, montrant une forte détermination à progresser dans un endroit qui n’avait rien à voir avec son habitat naturel. Ainsi, il devint plus simple de ne pas le perdre, même en prenant quelques heures de repos régulièrement, ou en faisant des détours.

Comme Tyrande l’avait pressenti, il fut difficile de trouver des montures pour tout le groupe. Mais à force d’insistance et de négociation, ils parvinrent à en obtenir deux, ce qui était déjà mieux que rien. Au pire, Trellia pouvait toujours monter sur le dos de sa Galégon, ou bien il pouvait s’arranger pour utiliser un Pokémon pour deux humains… Ils devraient s’en contenter, de toute façon. Cela leur permettrait de prendre un peu de repos dans leur marche sous la canicule qui se faisait de plus en plus ressentir… Ceux qui n’avaient pas de résistance naturelle face à la chaleur commençaient à souffrir sérieusement.

Conformément aux théories de Goldfinger, Heatran bifurqua bel et bien vers l’Est à un moment de sa course. Sérénité avait transmis l’information comme demandé, mais alors qu’ils envisageaient de se rendre directement au Temple du Feu sans attendre leur guide Pokémon, l’Embrylex leur renvoya de nouveaux signaux, quelques peu frénétiques. Quelque chose se passait, Heatran semblait s’être… immobilisé. Contre toute attente, il avait l’air d’avoir trouvé une grosse poche de magma au milieu des Steppes Embrasées et de s’y être installé. Apparemment, il y avait de l’agitation. Le plus simple était d’aller voir, mais sans tomber dans la lave.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1047

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Trellia Farron le Dim 18 Fév 2018 - 0:59

insi, ils suivirent longtemps la trace d’Heatran, par le biais de leurs Pokémon. Pour cette nouvelle partie du voyage, Trellia préféra laisser Sara se reposer dans sa Pokéball, car elle avait déjà abattu plusieurs jours de randonnée sans s’arrêter et que bien que sa nature la rende endurante et qu’elle sache se ménager, la bête n’avait pas non plus des forces pouvant être dépensées indéfiniment. Du reste, la montagne se révéla sinueuse et escarpée, et la corpulence de Sara n’était pas toujours simple à gérer. Trellia continua donc la route à pied, aux côtés des Midgariens. Le voyage fut assez long et monotone, si l’on exceptait les moments où il fallut s’ingénier à choisir des chemins plus praticables. De la montagne, ils descendirent jusque dans les plaines, de grandes steppes embrasées qui n’étaient pas sans lui rappeler la savane du monde d’en haut. C’est vers ce moment que Trellia trouva le voyage plus aisé, tout en estimant que Giselle restait plus longtemps à la surface. Heatran commencerait-il à se fatiguer ? C’est seulement au terme de plusieurs rencontres et négociations qu’ils parvinrent à trouver des montures, mais pas pour tout le monde. Les gens avaient besoin de leurs Pokémon, comme l’avait Trellia.

Quand il apparut que seul deux montures pourraient leur revenir et sachant qu’ils auraient du mal à en obtenir une troisième, Trellia se résolut à faire sortir Sara, qui sortait maintenant d’un long repos. A partir de là, leur traversée devint plus pénible. La chaleur les cuisait sur place et pour ne pas réellement se brûler sur le dos de la Galégon, Trellia étala un linge là où elle prenait place. Ses plaques d’acier n’étaient pas très commodes sous la chaleur, mais elle n’avait pas de meilleure idée. Elle sentait également que la région ne convenait pas beaucoup à sa Pokémon, qui devait trouver la longue randonnée particulièrement ardue. Pourtant, elle encaissait sans rechigner, continuant à avancer vers leur but commun, comprenant parfaitement que plus vite ils y seraient rendu et plus vite ils seraient rentrés dans les écuries confortables de Seian… Pendant tout ce temps, Trellia ne se montra pas très bavarde, préférant économiser sa salive sous le soleil ardent. Et enfin, lorsque Giselle se montra après une longue absence et insista pour les faire changer de direction, l’épéiste comprit que le Pokémon de lave avait bel et bien changé de direction. N’y connaissant rien aux Pokémon, son éternelle lacune, elle n’avait pu qu’acquiescer aux théories de Goldfinger et il semblait que jusque là il ne se soit pas trompé.

S’ils se dirigeaient bien vers le Temple du Feu, ils pourraient ramener leurs Pokémon et lancer leur monture vers le temple, pour gagner du temps, mais alors qu’ils y pensaient, leurs propre Pokémon revinrent, quelques peu nerveux et agités. Comme aucun d’entre-eux ne semblaient décider a avancer et que Giselle se contentait de fouiner ici et là, mais semblait-il, sans but précis, Trellia commença à se demander s’ils avaient eu finalement raison de suivre cette piste, sans tenter une confrontation directe avec le géant.

« Que fait-on maintenant ? On doit absolument savoir ce qu’il fabrique en-dessous. » Intervint Trellia. « En espérant qu’il n’ait pas de problème… Qu’on ne puisse résoudre. »

Évidement, elle aurait préféré qu’il n’y en ait pas… Parce que si lui-même ne pouvait pas se débrouiller, sous terre entre les ténèbres et la lave, ils ne seraient peut-être pas d’un grand secours. Pas plus que si le Pokémon avait décidé de ne plus bouger. Avaient-ils bien raison de s’appuyer, d’espérer que la guerre soit résolue par un Pokémon, quand son origine, finalement, était humaine ? Trellia en doutait. Elle sauta à terre.

« Vas-y, creuse. Ça facilitera la tâche des autres pour aller jeter un coup d’œil. Giselle ? »

La Zigzaton revint auprès du groupe, alors que Sara creusait le sol vers les entrailles de Flamen. Giselle savait qu’après Sara, elle devrait certainement se rendre utile avec les autres Pokémon.

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 175

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Goldfinger le Dim 18 Fév 2018 - 21:50

Pour la cinquième… non sixième fois depuis que nous nous étions mis en selle sur nos montures de location, je sortis mon mouchoir de la poche intérieure de ma veste afin de m’essuyer la sueur qui perlait sur mon front. Pour un mois d’automne, il faisait bien trop chaud pour que ce climat soit naturel, et seul mon bon goût me permettait de ne pas tomber ma veste devant des demoiselles. Le Tauros que nous avions loué et qui nous transportait, Tyrande et moi, semblait lui aussi souffrir de la chaleur car il s’ébrouait et secouait son épaisse crinière régulièrement, ce qui faisait perler la sueur sur son cou. Mais en Pokémon bien dressé qui l’était, il ne ralentissait même pas alors qu’il évacuait toute cette chaleur. Tant mieux en un sens. Plus tôt nous serions arrivés, plus vite nous aurions une chance de mettre fin à tout cela.

Je demandai alors à Tyrande si elle se sentait bien, mais le bruit de la cavalcade du Tauros fit que je n’entendis pas sa réponse… A moins que je ne fusse trop occupé à capter la présence de mes deux Pokémon sous le sol pour l’entendre… Car là était bien l’inconvénient de notre voyage rapide, il était plus difficile pour moi de suivre des Pokémon dans le sol en allant aussi vite. Heureusement, Embrylex et Taupiqueur ne semblaient pas particulièrement fatigués et parvenaient pour l’instant à suivre le rythme. J’espérais simplement que Trellia n’avait pas de problèmes avec sa propre monture.

Jusqu’ici, mes hypothèses s’étaient révélées exactes, mais soudain, Sérénité m’envoya un message très clair : quelque chose clochait et nous devions nous arrêter, ce que nous fîmes. Puis elle me renvoya d’autres signal qui provenaient du même endroit. Elle ne bougeait plus. Et si elle ne bougeait plus, il y avait fort à parier que la bête de lave s’était elle aussi immobilisée, à moins qu’un problème plus grave ne soit survenu… Heureusement, comme pour répondre à mon inquiétude, Sérénité sortit du sol à ce moment-là et pointa le souterrain en dessous d’elle. Il n’était pas difficile de comprendre de qui elle parlait. Donc il était bien là et ne bougeait plus. Pourquoi cet arrêt soudain à bonne distance du temple du Feu ? Etait-ce parce que contrairement à ce que je croyais, Heatran ne cherchait pas à rejoindre Groudon ? Ou bien parce que Groudon s’était récemment déplacé à cause du conflit en cours ? La température caniculaire qui régnait actuellement dans les steppes me faisait pencher davantage pour ma seconde hypothèse, mais comme j’avais encore trop peut d’éléments pour étayer cette théorie, je choisis de garder mes doutes pour moi pour l’instant.

Lorsque Trellia nous fit part de son plan, je lui répondis simplement : « Je suis d’accord avec vous. Je vais demander à mes Pokémon de creuser dans l’autre sens, depuis le sous -sol histoire de faciliter la tâche de votre Galegon. Cela nous fera gagner de l’énergie et du temps. Sérénité, tu peux repartir par là où tu es sortie et creuser un autre tunnel qui rejoindrait celui de Sara ? »

Ma jeune Embrylex hocha la tête puis replongea dans le trou par lequel elle était sortie. Je descendis alors de ma monture. Le plus simple pour lui était de nous attendre ici, dans ce lieu qui semblait relativement sûr. Comme il semblait bien dressé, avec un peu de chance il ne fuirait pas, et je pourrais le retrouver au retour et ainsi récupérer ma caution.

Je m’étais bien gardé de conseiller au Pokémon de Trellia de passer par ce même trou pourtant, car je ne pouvais être sûr qu’n passage empruntable par une petite Embrylex dont le corps pouvait engloutir des rochers faisant trois fois sa taille voire plus soit utilisable et sans danger pour des humains. Pour repérer une galerie adéquate, mieux valait faire confiance à Sara, plus imposante et peut-être aussi plus habituée à trouver des chemins pour sa dresseuse, un rôle que Sérénité n’avait que rarement joué pour moi puisqu’elle savait que je pouvais compter sur ma maîtrise pour me déplacer en sous-sol.

Finalement, la bête de roche et de métal nous creusa une galerie en diagonale plutôt courte en comparaison de celle que nous avions empruntée en montagne. Celle-ci débouchait sur une espèce de corniche de pierre relativement étroite mais assez épaisse en tout cas pour que Taupiqueur puisse la creuser et s’y tenir sans risquer de chuter en dessous. Cette dernière se trouvait sur le bord d’un immense cylindre souterrain creux et rocheux. Au fond de ce cylindre se trouvait ce qui produisait la lumière qui nous était nécessaire pour nous repérer : un petit ruisseau de lave, bien minuscule en comparaison de celui qui coulait un peu plus tôt sous les Monts Efferos. Néanmoins, juste en dessous de nous, de la lave semblait sourdre du centre du monde lui-même, créant une sorte de bassin plus ou moins circulaire suffisamment profond pour qu’Heatran puisse s’y enfoncer jusqu’au menton. Pourtant, le ruisseau de lave semblait se poursuivre encore après le bassin… Du moins étais-ce que je voyais en regardant autour de moi et par-dessus le bord de la corniche. Hélas, j’étais positionné de telle sorte qu’il m’était impossible de voir les yeux de la bête, ce qui m’aurait été utile pour tenter de deviner son humeur… N’ayant aucune idée sur la question, je demandais d’un ton dubitatif à mes compagnes :

« Mesdemoiselles, l’une de vous aurait une théorie sur cet arrêt soudain d’Heatran ? Fait-il simplement une pause sur son parcours ou sommes-nous arrivés à destination ? »


Alors que je réfléchissais encore à cette question, un gros bruit de roulement me fit tourner la tête vers la gauche. A environ un mètre cinquante au-dessus de ma tête et à trois mètres de l’extrémité gauche de notre corniche se trouvait un gros trou dans la paroi du cylindre elle-même. Et dans ce trou, je distinguais deux énormes yeux qui me regardaient eux-aussi. Mais cela ne dura que quelques secondes, et la tête se tourna ensuite vers Hetran.

Je prévins aussitôt mes compagnes : « Là regardez, sur votre gauche, dans la paroi… C’est un Onix… Mais il n’a pas l’air de vouloir bouger… Et la présence d’Heatran a l’air de l’intriguer lui aussi… Avez-vous une idée de ce que nous devrions-faire ? »


[Ce Onix est le mien, je dois le récupérer, il est gentil, merci de ne pas lui taper dessus ou le tuer^^]
avatar
Goldfinger
Informations
Nombre de messages : 28

Fiche de personnage
Points: 40
Âge du personnage: 25
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par PNJ le Ven 2 Mar 2018 - 18:25

Heatran s’était bel et bien immobilisé dans un étang de lave… Mais alors que les humains semblaient ne pas comprendre ce qui lui arrivait, ils se déplacèrent un peu le long de la corniche que Goldfinger avait repérée, celle sur la laquelle le Taupiqueur qui l’accompagnait s’était installé. Il était possible d’avancer un peu par là, à condition de prendre toutes ses précautions pour ne pas chuter dans la roche en fusion, des dizaines de mètres plus bas.

En fait, en changeant de point de vue, ils constatèrent qu’il ne s’agissait pas juste d’un ruisseau et d’un étang de lave où la Bête Volcanique avait décidé de faire une pause, mais d’un véritable lac dont on ne voyait pas le bout. Lorsqu’ils avait débarqué en sous-sol, il était caché par la roche sous leur pied, mais après avoir tourné un peu autour de l’ouverture et être descendu, c’était bien visible. Par ailleurs, en quelques mètres de dénivelé, la température avait grimpé comme dans un four. Les visiteurs se retrouvèrent trempés de sueur tandis que, paradoxalement, leurs yeux et leur bouche s’asséchèrent. Heatran n’en souffrait asbolument pas, il se mit à nager en rond dans la lave, au comble du bonheur. Tout laissait à penser qu’il ne bougerait plus de là, et donc que c’était ici la cible de l’expédition de Midgard. Les envoyés du Grand Prêtre bravèrent la chaleur autant que possible pour continuer à descendre un peu, et pouvoir obtenir toutes les informations disponibles.

Il y avait donc une chambre magmatique immense sous les plaines de Flamen, différente de celle qui alimentait la chaîne Efferos. Quand à savoir depuis quand… Ou, surtout, si elle était un danger pour la surface… C’était un volcanologue qui pourrait le dire. Mais si on croyait les légendes qui racontaient qu’Heatran ne vivaient que dans les volcans actifs, c’était inquiétant. Est-ce que cette information était suffisante pour arrêter la guerre, par contre, ça n’était pas si sûr ; Terros n’avait pas accepté qu’on envahisse ses terres sous la menace d’une canicule, alors sous celle d’une éruption à venir ? Si cette éruption était confirmée par une officielle du pays comme Trellia, c’était envisageable, mais ça restait un pari risqué.

Après ces quelques minutes d’observation et d’échange, même l’air brûlant des Steppes Embrasées semblait être une douce brise en comparaison de cette atmosphère infernale. Pourtant, ils durent rester encore un peu quand ils notèrent un mouvement dans la roche incandescente. Et s’ils étaient déjà inquiets à cause de leurs théories, la vision d’un colosse rouge sombre aux yeux et aux articulations lumineuses ne les rassura pas du tout.

Image

Ceux qui s’y connaissaient en créatures légendaires de Terros purent reconnaître Groudon, mais une version différente de ses représentations officielles les plus courantes. Plus massif, plus lumineux et plus… liquide ? D’une façon qu’il était difficile de décrire, il semblait se fluidifier dans la lave dans laquelle il se baignait, comme s’il n’en était qu’un appendice en mouvement. Mais contrairement à Heatran qui barbotait avec calme, lui semblait agité. Plusieurs fois, il donna des coups de queue dans le magma, ce qui eut pour effet de créer des vagues qui s’extrayait de son corps pour remplir encore plus la caverne. Puis, un coup plus fort que les autres déclencha tout simplement un tsunami souterrain. Les humains n’eurent que quelques secondes, durant lesquelles ils sentirent presque les cloques pousser sur leur peau, avant de s’extraire de la grotte, faute de quoi ils auraient été fondus par la vague de chaleur et de lave.

Une fois en sûreté, de retour à l’extérieur, ils réalisèrent pleinement l’urgence. Heatran était une chose, la guerre entre deux peuples étaient une chose. Mais Groudon ? Groudon était celui qui avait créé les continents, celui qui appelait le feu du ciel pour chasser l’eau, et il était d’une telle puissance selon les récits anciens ! Il suffisait de voir les dégâts qu’il avait fait alors qu’il était sous le contrôle de Terros aux débuts de la Grande Guerre, si on voulait s’en faire une idée. Son réveil ne pouvait qu’être un présage… bonnes ou mauvaises, des choses allaient se produire, des choses qui détermineraient l’avenir de la vie sur Erasia, voire l’avenir d’Erasia elle-même. En tout cas, c’était une situation dont il fallait s’occuper mais qui dépassait largement le niveau de compétence de trois enquêteurs en herbe.

[Tadaa ! Comme l'avait bien pressenti Goldfinger, c'était bien Groudon qu'Heatran rejoignait, ou plutôt l'immense chambre magmatique qu'il a créée en se réveillant et en se mettant en mouvement sous les plaines de Flamen.

- Maintenant que vous avez une idée un peu plus claire sur ce qu'il se passe - la canicule, la vision du Grand Prêtre, les dangers à venir - vous pouvez (et devez !) signaler ces informations à vos responsables respectifs, ainsi qu'à vos partenaires RPistes, via la Gazette.
- Vous pouvez conclure ce topic (Goldfinger, c'est l'occasion de chopper ton Onix avant qu'il ne fonde ^^") si vous le souhaitez, mais les messages postés après demain soir (oui c'est court) ne seront pas notés au tarif "évent" (puisqu'il se finit demain). Et, comme indiqué dans le post PNJ, vous n'allez pas pouvoir rester très longtemps en sous-sol sous peine de subir de sérieuses séquelles :-x
- Pour ce qui est de la suite... Vous n'allez pas pouvoir gérer ce mystérieux Groudon seuls, il va vous falloir du renfort ! Mais vous serez les bienvenus pour vous joindre aux différentes équipes qui seront envoyées, même si ça n'a rien d'obligatoire. Vous serez tenus au courant sur la news de l'événement !

Je vous remercie d'avoir participé (et je vous demande pardon pour cette fin assez précipitée ^^") ! N'hésitez pas à faire la demande de notation en partie "événement" quand auront posté ceux qui le souhaitent.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1047

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Trellia Farron le Sam 3 Mar 2018 - 16:57

oldfinger était d’accord avec elle. Ensemble, ils mirent leurs Pokémon à contribution, une fois de plus. Pendant que l’Embrylex creusait d’un côté, Sara s’activait de l’autre. Grâce à sa carrure, elle leur permettait de se faufiler dans les entrailles de la terre, sans avoir à se contorsionner. Lorsque le passage fut prêt, Sara sortit à reculons. Trellia rappela alors ses Pokémon, elle le voulait pas les mettre en posture dangereuse et puisqu’ils avaient évité les problèmes avec les troupes de Flamen, elle préférait que ça continue, Sara était trop visible.

« Tyrande, vaut peut-être mieux que tu restes là. Ça va pas être plaisant en bas. »

Vu vers quoi ils allaient se déplacer, c’était peut-être préférable. Laissant Tyrande seule face à son choix, Trellia s’engagea dans les galeries fraîchement creusées. La descente ne fut pas très agréable, cela faisait des jours qu’ils marchaient sous la canicule et plus ils avançaient, plus la chaleur devenait intolérable. Pourtant, ces galeries n’étaient rien comparées à ce qui les attendait.

Loin en dessous de la surface, un trou béant dans la terre leur apparut. Se collant au mur, qui lui brûlait la peau, Trellia regarda l’immense cave de lave qui s’étendait, peut-être, sur des kilomètres. C’était un spectacle saisissant, à la fois merveilleux et hypnotique, mais tout aussi mortel. C’était la plus belle chose qu’elle avait vu. Dans cette vie là en tout cas. Ils se tenaient sur une corniche et sans oser parler, Trellia cherchait le Pokémon de vue. Quelques minutes s’écoulèrent et Heatran se montra enfin, barbotant dans le lac de lave.

« Et  maintenant ? » dit Trellia à mi-voix.

Leur unique piste s’arrêtait là, sans rien de plus. Le Pokémon ne se souciait guère de leur problème, ce qui en soi, était légitime, mais alors pourquoi étaient-ils venus jusque là ? En quête de réponse, ils descendirent encore plus profondément. Pour sa part, Trellia ne pouvait pas tellement s’inquiéter de l’activité d’Heatran, ne s’y connaissant pas assez en Pokémon et continua sa route sans trop se poser de question. Au bout d’un moment, Trellia sentait l’air brûlant s’insinuer dans ses voies respiratoires. Pour l’instant, en ne respirant pas trop vite, ce n’était pas trop grave… L’ennui c’est qu’ils faisaient des efforts, s’enfonçaient vers le centre de la terre et devraient donc faire le retour ! A ce stade, ils auraient besoin de soin en sortant de là. Et…


« Oh putaiiiiiin…… »

Une immense créature dégoulinante de lave, ou faite de lave, ou qui la créait, sortit de son trou. La bouche ouverte, qu’elle finit par remarquer à cause de l’air  brûlant, Trellia resta littéralement sans voix un long moment. N’ayant rien à dire devant la situation totalement inédite et tellement hors de portée, elle garda le silence et tourna la tête de côté vers ses compagnons.



* * *      * * *

De retour à la surface, Trellia se sentait encore assommée par ce qu’elle venait de voir. La remontée ayant été plus pénible encore que la descente, elle souffrait de brûlures sur la peau, mais pas seulement. Trellia sentait que ses voies respiratoires avaient souffert. Malheureusement, avec ce qu’ils venaient de voir, impossible de prendre le temps de se reposer, cette horrible créature… Trellia remuait toutes ces informations dans sa tête et en cherchait l’origine. Pour l’instant, un Pokémon vivant sous un volcan avait migré là où vivait un Pokémon beaucoup plus gros, Groudon (oui, ça, elle le savait). Quelques semaines auparavant, la canicule avait été déclarée à Flamen et le peuple avait commencé à migrer vers Terros. Avant ça, il y avait eu plusieurs problèmes liés à ces géants. Groudon s’était tenu tranquille jusque là mais… Et si la canicule  n’annonçait que des prémices ? La guerre ne serait peut-être pas leur plus gros problème !

« Bon… On sait tous ce qu’on doit faire…
Je vais prévenir mon pays, mais s’il y a une autre expédition, j’en serais. »


Prononçant ces paroles comme un adieu, Trellia ressortir vivement Sara de sa Pokéball et sauta sur son dos. Sans trop de cérémonie, elle talonna la bête pour la lancer aussi vite que possible vers le premier endroit qui aurait des Pokémon volants. Elle devait absolument faire parvenir ce message pour prévenir les plus hautes autorités, si Groudon avait l’intention de sortir de sa torpeur, et avec toute la lave qu’elle avait pu voir (et seulement la surface… Pas la profondeur…), la canicule serait ridicule si tout remontait à la surface avec lui. Elle devait aussi prévenir Abigaël. Avec son grade et en étant sur place, elle pourrait peut-être éviter des combats inutiles.



[Voilà, merci à vous pour cet évent ^^
Comme Nina doit répondre partout, elle m'a laissé poster ]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Trellia Farron
Informations
Nombre de messages : 175

Fiche de personnage
Points: 46
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Tyrande di Neralitha le Lun 5 Mar 2018 - 22:38

Nous étions de retour à la surface, à mon plus grand soulagement, mais cela ne signait pas la fin de notre quête, loin de là. Pistant la Bête Volcanique à l'aide de nos Pokémon, nous avançâmes dans les Steppes Embrasées des heures et des heures durant, prenant parfois quelques pauses bien méritées. Ma chouette revenait vers nous à intervalles réguliers, toujours bredouille, et ce fut lorsque je la vis voler de travers que je pris la décision de la rappeler dans sa sphère, au moins l'espace de quelques heures. Elle était encore jeune, et sa taille n'était pas un atout dans cette entreprise de reconnaissance, pour une fois. Finalement, Dori'thur refit son apparition et s'élança vers le nord, déterminée à remplir sa mission. Je commençais à regretter de lui avoir demandé quelque chose d'aussi crucial, vu qu'elle prenait vraiment cette requête à cœur et au risque de s'épuiser à la tâche, lorsqu'elle me fonça littéralement dessus pour m'alerter. Elle avait trouvé un village où quelques montures étaient restées sur place !

« Allons-y, c'est notre seule chance d'avoir de quoi poursuivre notre chemin. »

Nous étions en effet tous à bout de nerfs et de souffle, la fatigue nous gagnait comme une lente torpeur traîtresse et assassine, et il devenait urgent de passer le relais à un Pokémon. Les négociations furent âpres et compliquées, comme prévu, mais après avoir réussi à obtenir deux montures, malgré notre mine sombre et allongée par l'épuisement collectif, nous étions plutôt satisfaits de nous. Je songeai que je pourrais toujours me reconvertir en Marchand, si je perdais un jour mes talents élémentaux... La bête que j'avais était la même que celle de Goldfinger, et elle ressemblait furieusement à un Frison, mais elle était surtout très gênée par la chaleur qui nous cuisait à petit feu. En passant une main compatissante sur l'encolure du bovidé, qui venait de s'immobiliser comme le reste de la troupe, je cherchai à comprendre pourquoi Sérénité nous avait interpellés de la sorte. Darius était retourné dans sa sphère depuis belle lurette, aussi ne pouvais-je pas m'appuyer sur son ressenti pour savoir ce qui avait interrompu notre voyage vers le nord-est. En voyant que les créatures se remettaient à creuser et nous invitaient à les suivre, je ne pus contenir un gémissement plaintif.

« Alors, on y retourne... »

Mettant pied à terre, je caressai le Tauros entre les cornes, en lui murmurant des paroles destinées à le rassurer. Il parut convaincu de ma bonne foi, car il s'allongea à même le sol pour m'attendre sagement. Après un dernier sourire, j'emboîtai le pas à mes camarades d'expédition, non sans soupirer. Trellia m'avait avertie, mais je ne pouvais décemment pas rester à l'abri en haut alors que mes compagnons allaient au charbon, au sens propre comme au figuré ! Peu à peu, la chaleur se fit étouffante, encore plus qu'en surface, et je me demandai ce qui m'avait pris, avec mes principes et mon sens de l'honneur à la noix. De nouveau, nous fûmes si proches de la lave que j'eus bien du mal à ne pas m'évanouir, tant à cause de l'atmosphère que de la vision d'horreur qui s'imposait à moi. Tremblante, je suivis Trellia et mon compatriote sur la corniche infernale, en me faisant violence pour ne pas hurler à pleins poumons afin de conserver le peu d'air pur et respirable que j'avais encore. Heatran était là, à paresser dans la lave, et nous, nous risquions notre vie à chaque pas ! Mais alors que je pensais être dans un tableau apocalyptique, un nouveau spectacle qui dépassait l'entendement se révéla à nous : une énorme créature de lave et de magma, qui dégoulinait de ce liquide qui n'arrivait pas à se résoudre à se solidifier, se tenait debout devant nous. L'immense poche volcanique dans laquelle il barbotait paraissait provenir de son propre corps, et ses yeux luisants et fous ne présageaient rien de bon.

« Grou... C'est lui, j'imagine. »

J'entendis ma propre voix comme si elle m'était étrangère, ou comme si elle venait de quelqu'un d'autre. Cette fois, je pouvais assurer sans le moindre doute que j'avais vu mon pire cauchemar en chair et en magma, ou en pierre, ou en je ne sais quoi d'ailleurs et je m'en fichais complètement, je voulais juste mourir, ou sortir de là, ou disparaître, tout simplement. J'agrippai la bordure rocheuse si fort que je sentis mes doigts hurler leur douleur au fond de mon être. Pour couronner le tout, le Créateur des Continents agita la queue et généra un tsunami ardent et très probablement létal. La vague s'approchait de nous, et ce ne fut que lorsque Goldfinger et Trellia m'attrapèrent les bras pour m'entraîner vers la surface que je m'aperçus que je pleurais à chaudes larmes, tant ma terreur était immense.

Une fois en lieu sûr, il me fallut de longues minutes pour revenir complètement à moi. J'étais hébétée et sonnée, et je captai les paroles de la Terrosienne comme si j'étais emprisonnée dans un carcan insonorisé. Au prix de terribles efforts, je levai la tête vers elle, toujours assise par terre près de mon Tauros de prêt, avant de lâcher :


« Oui, il faut prévenir tout le monde. Je vais écrire à Dyrinn, et au Grand Prêtre, aussi, au cas où... Oui... Ça me semble le mieux. »

Toujours en état de choc, j'eus toutes les peines du monde à sortir de quoi rédiger une missive. Ma main sembla se mouvoir d'elle-même en traçant les lettres sur le support, et lorsque je repliai le message pour le cacheter, je constatai que Trellia était déjà partie.

« J'ignore si je pourrai me joindre à une nouvelle expédition de cette envergure, mais s'il y a besoin de bras, je serai là. »

Je devais décidément être suicidaire pour promettre de revenir me jeter dans cet Enfer de lave et de magma. Quelqu'un devait avoir pris le contrôle de mon corps et de mon esprit... Oui, voilà. Je devais être possédée par un Spectre particulièrement facétieux et cruel. C'était la seule explication plausible à mes propos.

« Nous nous reverrons peut-être plus tôt que prévu... Mais si ce n'est pas le cas, nous nous croiserons sans doute un jour à Dyrinn. »

Avec l'impression que chacun de mes membres pesait trois fois plus que d'habitude, je me remis en selle, talonnant mon Tauros vers le village le plus proche.

[Merci à vous pour ce topic, c'était très sympa et assez inédit, je dois dire ! Désolée pour le retard sur la fin :/ À très vite en RP Very Happy]

_________________

RP 1 - RP 2 - 0 mission - 0 event - 1 épreuve - 0 match
avatar
Tyrande di Neralitha
Informations
Nombre de messages : 55

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Event] Exploration du Chemin Sinueux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum