Morning Side [Peter]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Morning Side [Peter]

Message par Eeva Slanzar le Ven 10 Nov 2017 - 1:20


   
   
   

Morning Mist – Anthony Greninger


Après de longues péripéties, Eeva quittait le marécage de Gen’ei et n’en était pas mécontente. En fait, elle quitta la Forêt du Chat très rapidement et ce ne fut que lorsqu’elle était absolument certaine d’être seule, en pleine nuit, qu’elle céda à une envie difficilement répressible, qui la démangeait depuis un moment. Jetant un dernier regard autour d’elle, elle fit sortir ses Pokémon. Son équipe au complet se retrouva dans les plaines fraîches, pour une promenade nocturne qui n’était pas coutumière. Mais surtout, Zero avait enfin droit à un moment de liberté. Elle n’avait pas voulu le sortir tant qu’elle était dans la zone de Payan. Elle préférait rester prudente, révéler un tel Pokémon au grand jour… Avant que lui-même n’ait connaissance de la vraie vie, lu paraissait aussi hasardeux que dangereux. Quelque part, elle trouvait même son existence un peu cruelle : il n’était le descendant de personne et se retrouvait seul, aucun congénère, à qui se référer aucun parent sur qui s’appuyer. Un peu comme elle dans le fond. D’ordinaire, Eeva n’y pensait jamais, mais elle non plus n’avait jamais eu aucun parent et il lui avait fallut attendre de longues années avant de trouver « des congénères sur qui se référer », ce qui n’avait pas été sans mal, beaucoup de mal. Ou peut-être qu’elle n’avait trouvé les bons que bien plus tard encore.

Eeva caressait la fourrure de Zero. Ce masque lui faisait horreur, même si elle ne savait pas vraiment pourquoi, elle aurait aimé le lui arracher. Il n’y avait pas un Pokémon qui ne pouvait pas contrôler ses pouvoirs et Arène se voulait en être la preuve. Murmurant quelques paroles au Pokémon Multigénome, la rousse appliqua la paume de ses deux mains sur le dos du Pokémon. Elle pouvait sentir ses muscles tressailler, puis se détendre. Elle se hissa alors sur son dos et rapidement, la créature se mit à courir. Est-ce qu’il avait déjà galopé dans sa vie, où était-ce la première fois ? Il atteignait une vitesse honorable, ou au moins correcte, mais Eeva savait que le lourd masque ne l’aidait vraiment pas, question rapidité. En tout cas, elle était certaine d’une chose : il n’avait jamais galopé dans un espace sans barrière. Ses autres Pokémon durent rapidement se mettre au diapason pour ne pas se laisser distancer. Il n’y avait que le ciel d’un bleu nuit parfait, sans nuage, et un quart de lune qui éclairait la vaste plaine d’herbe haute, bleues elle aussi pour l’occasion, qui séparait la Forêt du Chat et les Monts Tempête. Eeva détacha ses cheveux et les laissa s’emmêler au gré de la vitesse. Un Feunard rose les distança, suivit de Cyanea et Hébès, qui se mesuraient l’un à l’autre dans une course très sérieuse.

La rousse n’eut pas besoin de tourner la tête pour savoir que Pyracantha restait avec Paeony, un peu plus en arrière et Dictame, bien plus haut au-dessus d’eux. Il n’y avait aucun risque de perdre ses Pokémon.  Faisant confiance à Zero, qui prenait un plaisir manifeste à cette grande galopade, elle ferma les yeux et se coucha contre son encolure.

Cette soif de liberté…
* * *     * * *

L’aube menaçait de poindre. La lune était toujours là, pâlissant à vue d’œil. Depuis quelques heures, ils avaient cessé de galoper et se trouvaient à présent dans les Monts Tempête. Si le hasard avait envoyé récemment Eeva dans une longue aventure, sa présence dans un tel lieu n’en était pas un. D’abord, elle ne s’était toujours pas résolu à rentrer au manoir, ce qu’elle aurait dû faire depuis longtemps. Ce n’était pas comme si elle l’ignorait, bien au contraire… Ça aurait été plus simple en  fait, mais comme beaucoup, elle avait attendu, repoussé et finalement, ça n’en devenait que plus difficile. Tous les prétextes étaient bons… Eeva ne pouvait pas se l’expliquer, mais elle trouvait infiniment plus facile de partir traverser la moitié du monde et braver tous les dangers dans une quête quelconque, plutôt que de faire face. Il fallait dire qu’elle se retrouvait, de son point de vue, dans une situation pas banale. Elle n’avait jamais aimé. Dans sa vie « d’avant », d’avant sa prise de conscience, d’avant son travail de Chercheur, d’avant l’Arène, elle n’avait jamais eu personne. Oh bien sûr et comme certaines femmes de ce milieu, elle avait eu la jambe un peu légère… Pour les questions … Pratiques. Mais c’était tout. Juste une question pratique.

Ce qu’elle trouvait bizarre, ce n’était pas tant la rencontre inopinée avec Peter sur le quai, après tout, ce n’était pas la première du tout qu’ils se rencontraient, mais plutôt l’enchaînement d’événements. Et Eeva ne pensait pas aux braconniers quand elle songeait à cela. Elle ne savait pas ce qui était le plus bizarre, qu’ils aient tous les deux eu comme un Fatal-Foudre, que ça se soit passé comme si c’était juste normal et sans question ou si elle semblait ne s’en rendre compte qu’après. Elle n’avait pourtant pas pu le louper. Après leurs aventures et son séjour, où ni l’un, ni l’autre, n’avaient été de tout repos, Eeva avait profité du domaine de Peter, avec une paresse totalement inhabituelle. Pas que le domaine… Elle se rappelait très bien, après une journée épuisante, elle qui n’avait pas l’habitude de prouesses physiques, de s’être couchée la première et d’avoir sentit sa présence à ses côtés. La chaleur de son corps aussi. Même si à ce moment-là, elle avait commencé à sombrer dans un sommeil profond, ce qui n’avait pas dû être trop long car elle ne se souvenait pas de grand-chose d’autre. … Si… Elle se souvenait de son étreinte et de s’être endormie sans difficulté. Elle qui était toujours sur le qui-vive, à écouter le moindre bruit inhabituel. Mais là non. D’ailleurs, est-ce que c’était à partir de là qu’elle avait commencé à guérir pour de bon ?

Zero poussa un cri rauque en tournant vers elle son énorme tête. Eeva battit des cils et regarda autour d’eux. Il ne savait plus où ils devaient aller. Eeva descendit et flatta Zero. A vrai dire, elle-non plus. Cette petite escapade entre ces tombes était encore une fuite en avant. Encore une excuse. Eeva en avait d’ailleurs encore une autre : elle voulait un nouveau Pokémon pour son Arène. De temps en temps, elle estimait qu’il fallait se renouveler, son équipe actuelle devenait un peu trop connue. Eeva se laissa glisser du dos de Zero et guider par ses dons. L’ambiance était lourde de ce point de vue, mais aujourd’hui, cela ne l’atteignait pas, elle s’en moquait totalement. Par contre, Zero y semblait sensible, en tout cas, il ne paraissait pas très à l’aise.

« Ne t’inquiète pas. » dit-elle en lui posant une main sur son encolure massive. «  Ce sont les ruines d’un vieux tombeau. Il a été nommé en l’honneur d’un Ptéra. Il était très spécial pour les nalciens, c’était un immense dragon chromatique : ses couleurs différaient de celle des autres Ptéra. C’est ici, la Tombe de Gaïus.
Il y a des Spectre  ici. Et puis, les ruines sont toujours un peu tristes. »


Zero pencha la tête. Eeva se demanda ce qu’il ressentait, le visage enfermé dans un masque disproportionné. Est-ce qu’il se sentait touché ? Était-il curieux ? Mais la rousse tourna vivement la tête, Hébès venait d’émettre un bruit indescriptible : les joues et le ventre rebondit à bloc, comme s’il retenait sa respiration, il avait à présent la fourrure hérissée et gonflée. La rousse ouvrit de grands yeux surprit, avant de rire. Ça n’était pas la première fois qu’il faisait ça, ces dernier temps. Petit à petit, et surtout à court d’oxygène, Hébès se dégonfla et flageola sur ses pattes. Eeva se rapprocha de lui et le souleva.

« C’est une nouvelle technique d’évolution ? Comment je dois t’appeler, Pouffeli ?  »

Hébès lui lécha le nez.
avatar
Eeva Slanzar
Informations
Nombre de messages : 406

Fiche de personnage
Points: 201
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Morning Side [Peter]

Message par PNJ le Mar 14 Nov 2017 - 21:36

[ Message d’intervention suite à la demande d’Eeva ici ]

Un rat violet se faufila rapidement entre les morceaux de rocs tombés au cours du temps avant de s’arrêter net en voyant cette humaine dans les parages. C’était plutôt rare de trouver des humains, ici. D’ailleurs, c’était bien la première fois que le Rattata voyait cette immense et hideuse créature qui l’accompagnait. Qu’avait-elle fait pour mériter de un tel masque ? Est-ce qu’on lui imposait cette relique brutale parce que personne ne devait le reconnaître ? C’était un Pokémon rare ? Intrigué, le Rattata se rapprocha doucement d’eux mais soudain, l’intervention de l’Evoli l’en dissuada et aussitôt, le rat retourna dans sa tanière, retrouver les siens.

[ Vous n’avez malheureusement trouvé aucun nouveau Pokémon à la Tombe de Gaïus ! ]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1021

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum