Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

[Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Minnie Edwood le Jeu 25 Jan 2018 - 13:08

Minnie aurait pu céder à la panique au vu de sa foi bafouée depuis le début de son périple. Elle avait perdu son oracle et s'était retrouvée la force d'écrire ce premier chapitre par cette roche qu'elle évitait de maîtriser. Si la nalcienne avait le coeur lourd à l'idée de maitriser et contraindre le vent qui la portait, Minnie avait davantage l'impression que la rigueur de la roche avait plus le contrôle sur elle que l'inverse... et c'était fort déplaisant. Elle ressentait encore cet ancrage jusque dans ses pensées ; habituellement plus légères et plus fluides, elles s'étaient cristallisées en l'espace d'un moment en un golem guerrier aphasé par la défaite de son entreprise.


Le livre s'était brisé et la réaction première de Minnie fut d'agripper son bâton et, dans la précipitation du golem mécanique qui incarnait momentanément sa pensée, d'enfermer la joyeuse troupe dans une boule de gravas. La prestance du regard uniforme et profond de sa Maîtresse avait fait céder le caprice de Brunel, retourné dans sa noigrume à la simple énonciation de son nom. Un rude instant pour le protecteur, défait et impuissant, soumis comme sa maitresse à l'impératif de la pierre... A quoi pouvait-il bien penser à présent ? Minnie le découvrirait plus tard, pour l'heure, le petit amphibien était en sécurité et c'était tout ce qui importait aux yeux de la jeune femme.


* Sortir * se dit-elle alors que le vent s'acharnait à les projeter comme du papier au travers des plaines désertiques. *Sortir*


Il y avait en elle un sentiment étrange, ce dernier l'avait étreint aussitôt que Brunel lui avait obéit : c'était comme si son esprit cherchait désespérément à regagner l'usage de son réceptacle. Mais ce sentiment, diffus dans la pierre, ne prenait la forme que d'une vague de frisson et de sueurs froides suivies du simple mot qui omnibulait sa pensée. Ce fut l'atterrissage, quelque peu abrupt qui en permis la catharsis. Le bruit sourd, soulevant le sable à l'intérieur de l'abri rocheux avait fait resurgir brièvement sa nature, expulsant vivement le sable avant de resombrer dans son état lapidaire.


Le contrecoup avait fait taire sa voix intérieur et le sable expulsé avait effrité la roche. Elle n'entendait plus rien, pas même la houle qui fini par décliner en intensité. Les vestiges du livre de pierre avaient commencé à s'effriter, enjoints par l'action harcelante du sable et de la force de ses camarades ; laissant apparaitre peu à peu la lumière et le corps de la jeune Edwood. Son regard était encore perdu et l'atterrissage ne semblait pas avoir provoqué de lésions ; mais du sang perlait de sa bouche et des spasmes trahissaient la fin d'une crise de tétanie. Un tintement qui lui semblait très lointain avait commencé, dans une lumière rougeoyante, à la faire réaliser la reprise progressive de ses moyens ; les formes se redessinant peu à peu alors que sa camarade mercenaire scrutait l'horizon.


L'espace d'un instant, fut-ce la lumière ou la magie du désert, Minnie eut une vision rassurante d'un bel homme lui souriant ; un délire embaumant et doux toutefois rafraichis par un jet d'eau qui la fit cracher et tousser à pleins poumons... Devant-elle se tenait de nouveau Brunel, le regard inquiet et à l'interjection timide. Minnie s'accroupit doucement, ses muscles tenaillés, pour lui caresser le coup d'un regard bienveillant emprunt de remords voilés. Le petit poisson boue caressa la main de sa maitresse de sa tête avant que sa crête ne frissonne et que ce dernier ne la contourne pour alerter de la tempête arrivant d'un "Goubou" des plus sérieux. Il y avait là une alerte à autrui autant qu'à lui-même : comment pourrait-il trouver en lui la force de protéger avec son niveau actuel ? Le petit bleu venait de réaliser qu'un travail aussi acharné que le désert lui même avait déjà commencé pour y arriver.


" Oh non... " dit-elle en pointant la nouvelle tornade dont l'avancée spectaculaire avait ravivé brièvement la douleur dans les bras de Minnie.


Sacha fit volte-face et engagea tout de suite son plan. La tour constituerait vraisemblablement un bon abri, se disait-elle, elle n'était certainement pas au milieu de ce désert pour rien ; et s'il y avait bien un lieu ou trouver qui que ce soit l'endroit était le plus sûr ... ou du moins le plus approprié ! Mais le groupe de personnes signalé par Sacha lui posait problème... Comment pouvait-elle se résoudre à ne pas aller les aider ? Et peut-être y avait-il, parmi ces gens, l'une des personnes à l'initiative de la création de leur trio.


"Si je monte sur le dos de Métang, je peux voyager suffisamment vite pour les prévenir et les guider vers la tour là-bas, qui semblent être le meilleur abri du coin…"


* Trop risqué * pensa Minnie alors qu'elle sorti son baume du désert pour malaxer ses muscles douloureux. * Si on fait le bilan jusqu'ici, on doit surtout notre survie à...* Elle s'arrêta net, le baume chauffait ses muscles alors que son regard se tournait vers Miku.


"Miku Hatsune, je suis vraiment heureuse d'avoir croisé ton chemin. Je crois que moi et Brunel n'aurions pas fait long feu si tu n'avais pas été là... Je dois récupérer un peu avant de pouvoir utiliser efficacement mon humble maîtrise mais ma mère me narrait souvent les exploits de son compagnon Alakhazam et de ses prodigieuses facultés."


Elle se retourna vers Sacha qui semblait quelque peu mouchée par l'audace de perdre du temps à faire des phrases aussi longues alors même qu'un nouveau danger se rapprochait davantage à chaque mot. Minnie poursuivi en la regardant avec sérieux.


" Je ne veux pas te laisser risquer ta vie seule. Ton colosse de métal pourrait endurer un retard mais je ne pense pas que ce soit notre cas. Les pokémon sont des créatures prodigieuses, et je sais que les types psy ont entre autres la faculté de communiquer par télépathie... "


A ce moment Minnie aurait juré voir Nestor plisser les yeux sous le regard insistant de sa maitresse.


"Alors je ne peux pas décider de vos actions, mais si ce groupe de voyageurs a une chance de survie, celle ci repose davantage sur vos pokémon psy... sous réserve qu'ils soient d'accord. "


* La tempête risque de nous emporter avant que l'on ait trouvé qui que ce soit mais je refuse de laisser qui que ce soit y laisser la vie *
HRP:
A toi de décider Miku Smile


Dernière édition par Minnie Edwood le Mer 7 Fév 2018 - 15:37, édité 5 fois (Raison : HRP et corrections (c'est dingue lee nombre de coquilles que l'on trouve u_u))
avatar
Minnie Edwood
Informations
Nombre de messages : 194

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact
https://eliotugbrave.wixsite.com/interractive-english

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Miku Hatsune le Dim 11 Fév 2018 - 14:46


« Errances »


Malgré leurs efforts combinés, les trois jeunes filles avaient de plus en plus de mal à lutter et à tenir bon. La tempête semblait s'intensifier - ou alors, elles en avaient l'impression, à mesure que leurs forces s'amenuisaient -, et la force du vent finit par avoir raison de la protection de Miku. Le bloc rocheux devint alors une prison dont elles ne pouvaient s'extraire, et en désespoir de cause, la Nalcienne rappela sa Raichu aux oreilles arrondies, pour la préserver. Elle avait beau avoir des pouvoirs psychiques, elle restait néanmoins sensible aux effets des assauts terrestres, et elle n'était pas suffisamment puissante pour les endurer davantage. Attrapant la main de Minnie, elle la serra aussi fort que possible pour ne pas la perdre, incapable de se saisir de celle de Sacha qui lui paraissait déjà loin. Nestor prit sa maîtresse dans ses bras fins pour la protéger au mieux, mais le groupe fut balayé par les vents, perdant tout repère et subissant la colère du désert.

Quand le calme revint enfin, la jeune femme s'extirpa du sable avec peine, toussant et crachant pour se défaire des intrus dans sa gorge. Le Kadabra secoua la tête pour reprendre ses esprits, avant d'utiliser ses pouvoirs pour retirer ce qui gênait la respiration de Miku. Elle le remercia d'un hochement de tête, avant de regarder autour d'elle. Il ne manquait personne, ce qui était déjà un miracle, vu la violence de ce qu'ils venaient d'essuyer ! La Flamenoise semblait à peu près intacte, à quelques bobos près, mais la Terrosienne était hagarde, et son corps avait souffert d'avoir été ainsi malmené. Après avoir vérifié qu'elle n'avait perdu aucun de ses compagnons, la Nalcienne s'approcha de Minnie pour s'enquérir de son état.


« Du calme, ça va aller. Nous sommes tous là. »

Lorsque tout le monde fut revenu sur la terre ferme, au sens propre comme au figuré, elle se leva et chercha à savoir où ils avaient atterri. Devant le groupe, il y avait une petite série de dunes ; l'une d'elles laissait émerger une tour, et celle à l'autre extrémité surplombait un petit groupe qui se hâtait vers l'édifice. Fronçant les sourcils, la fille aux cheveux cyan se demanda ce qui pouvait bien les préoccuper à ce point... Lorsque le Gobou de Minnie leur apporta la réponse. Horrifiée, Miku constata qu'une véritable tornade se formait dans leur dos ; pire encore, cette catastrophe se dirigeait vers eux à toute vitesse !

« N'y pense même pas, pas le temps. »

La Marcheuse sursauta, mais elle n'eut pas le temps de répliquer quoi que ce soit à son Pokémon : déjà, Sacha proposait d'aller vers les malheureux avec son Métang, tandis que Minnie les orientait vers une solution reposant sur les capacités psychiques de leurs compagnons. Spontanément, Miku attrapa le bras de Sacha pour la dissuader d'aller là-bas.

« Non, ton Métang peut le faire, mais toi, tu risques de te faire souffler en un rien de temps. »

En entendant le vent mugir de plus en plus fort, la jeune femme libéra son Altaria. En s'ébrouant, le Dragon échangea un regard avec son amie.

« Va les aider ! Nestor, préviens-les, je veux que ta voix mentale soit assez forte pour que je t'entende de là-bas, vu ? »

De mauvaise grâce, le Kadabra se jucha sur Nebula, qui fila en direction des gens qu'ils apercevaient de leur position. Sans attendre, la Nalcienne saisit les mains de ses deux acolytes et assura sa prise sur elles. Elle n'avait pas le temps de remercier la cadette du trio pour ses compliments : la situation était plus que critique.

« Accrochez-vous, on va décoller vers la tour. Ça risque de secouer. »

Le vacarme était désormais assourdissant, empêchant toute communication verbale. En inspirant profondément, la Mystique laissa les courants qui la suivaient s'agglomérer dans leur dos, avant de donner une violente impulsion aux humaines pour les arracher au sol. Propulsées par la maîtrise de Miku, elles s'envolèrent littéralement, avalant la distance qui les séparait de leur refuge en quelques instants. L'atterrissage fut un peu plus rude que prévu, mais assez bien calculé : elles étaient à quelques mètres de la tour, dans laquelle elles s'engouffrèrent. La Marcheuse se retourna, les jambes tremblantes, pour suivre le déroulement de l'opération de sauvetage, et elle constata que Nestor et Nebula s'en sortaient plutôt bien pour le moment. Ils arrivaient à faire avancer le groupe rapidement, mais auraient-ils le temps ? Déjà, la tornade leur arrivait dessus, alors qu'ils étaient proches de leur but.

« Nebula ! »

Le Dragon s'enveloppa dans un épais nuage de coton et battit puissamment des ailes pour accélérer la progression de ses protégés. Lorsque la tornade fut trop proche des égarés, l'Altaria se tourna vers le phénomène, s'interposant entre lui et les humains, et elle cracha un puissant Dracosouffle pour retarder l'échéance. Même avec son Ciel Gris, elle prenait un risque, vu la puissance des vents hurlants, et Miku l'observait avec une angoisse croissante, prête à la rappeler si elle jugeait l'opération trop périlleuse.

[Désolée pour le retard (et merci au PNJ pour le délai), c'est chargé pour moi niveau IRL en ce moment :/
Malheureusement, c'est dans le topic qui suit celui-ci qu'Atlas évolue en Nidoking (et acquiert donc le type Sol) et que Miku capture son Embrylex ^^"
Du coup, Miku envoie Nebula et Nestor pour aider les humains, en espérant que Dhatun soit aussi de la partie, et elle utilise sa maîtrise de la vitesse pour propulser Sacha, Minnie et elle-même jusqu'à la tour. J'espère que ce sera suffisant...]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

0 RP -  1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 356

Fiche de personnage
Points: 146
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par PNJ le Mar 13 Fév 2018 - 18:05

La tornade se rapprocha si vite que courir pour lui échapper semblait complètement illusoire. A cause des vents qui les aspiraient, Miku eut beaucoup de mal à traîner toute l’équipe vers la tour et dû déployer des efforts comme jamais. Pourtant, elles parvinrent tout de même à atteindre la vieille tour… Le vent les poussa dans l’entrée circulaire, Sacha recevant un projectile avec violence dans la tempe, faisant danser des étoiles dans ses yeux, l’étourdissant un peu. Elle venait de retrouver l’oracle de Minnie ! Mais ce n’était pas le projectile le plus dangereux.

Le sifflement de flèches passa complètement inaperçu dans le rugissement du vent et la mêlée. Trois flèches furent tirées. Sacha, Minnie et Miku, en revanche, purent s’en rendre compte lorsque chacune d’elle vinrent se planter dans leur chair, Sacha ressentit une vive douleur dans l’avant-bras, Minnie, dans l’épaule et Miku dans le ventre. Les flèches avaient atteint leur but malgré la tornade, en revanche, sa proximité venait sans doute de leur sauver la vie, ironiquement. Leurs blessures étaient moins graves que ce qu’elles auraient pu être sans les déviations causées par les courants. Cependant, la tornade qui se trouvait maintenant entre la tour et la dune pouvait encore causer leur perte. L’Altaria et le Kadabra,  devaient déployer eux aussi des trésors d’efforts pour maintenir la protection contre la tornade.

En revanche, l’Altaria ne volait pas vraiment à tire d’ailes pour protéger ces fameux « humains » que sa dresseuse avait cru apercevoir au loin. En arrivant sur la dune, lui et son compagnon interrompirent le rassemblement d’une dizaine de Cacturne, agités par la tempête. Peu réceptif à leur requête et mis en colère par l’intrusion mentale du Kadabra, qui s’était révélé être un échec, ils avaient pris en chasse les deux Pokémon qui n’avaient donc eu d’autres choix que de s’en retourner. Les sombres cactus les avaient poursuivit jusqu’à ce que la tornade ne les forces à se replier, envoyant des salves ininterrompues  de dards et d’épines. A cause des vents violents et aléatoires, l’Altaria et le Kadabra avaient pris de nombreuses épines sans pouvoir les esquiver, même si bon nombre d’entre elles tournaient certainement encore dans le cœur de la tornade.

Lorsque les deux Pokémon s’engouffrèrent dans la tour, les trois filles avaient déjà un problème sur les bras, les flèches et surtout, leur provenance. Pire encore, Miku ne manquerait pas de remarquer les nombreuses échardes plantées dans ses Pokémon et de se demander si ce qui venait de les attaquer, ne risquait pas de se précipiter droit sur elles aussi. En quelques secondes, le sable, le vent et sont rugissement retombèrent et un silence de mort envahit la vieille tour de guet.

« Et maintenant, vous allez jeter vos armes et rentrer vos Pokémon.
Faites rouler toutes vos Pokéball vers l'escalier. »


Une voix d’homme, assurée, rompit le silence. Une personne était visible, les tenant en joug de son arc, sur le colimaçon près du deuxième étage, de l'autre côté de la pièce et une corde bandée se fit entendre quelque part au-dessus. Une ombre révélait la présence d’un troisième homme, à quelques pas du premier, mais hors de portée et de vue directe.



**********************************************
Mesdemoiselles, Monsieur…

Finalement, les silhouettes n’étaient pas humaines et les Cacturne se sont retournés contre tes Pokémon Miku, qui n’ont pas pu se défendre, ils sont légèrement blessés et affaiblis par la traversée, ils ne pourront donc pas réagir tout de suite.
De votre côté, vous avez tardé à vous mettre à l’abri et laissé Miku faire tout le travail, vous avez pu vous abriter dans la tour, mais vous y êtes très mal accueillis ! Tout se passe très vite et simultanément : vous vous jetez dans la tour, et des flèches vous prennent par surprise vous transpercent, puis la tornade s’éloigne…  Quand le silence retombe, vous prenez conscience de votre situation, il y a, a priori, trois personnes qui vous tiennent en joug, mais vous n’en voyez pour l’instant qu’une et l’ombre d’un autre (mais peut-être lui peut-il parfaitement vous voir). Vos blessures ne vous mettent pas en danger de mort, ce ne sont pas des blessures qualifiées de graves, mais ce ne sont pas des égratignures non plus et vous entravent. Je considère que pour atteindre la tour avant la tornade, que tous vos Pokémon ont été rappelés dans leur Pokéball.

A partir de ce post, si vous tardez de trop, vous rencontrerez de plus en plus d’ennemis et aurez plus de mal à remplir votre mission.

Bonne chance !

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1075

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Sacha le Jeu 1 Mar 2018 - 22:09

Lorsque l'ainée du groupe retint la pirate de partir avec son animal, Sacha fit la moue, mais ne protesta pas, ne voulant pas non plus perdre la confiance de ce petit groupe-là, qui était mine de rien bien utile à avoir sous la main. D'un hochement de tête, elle indiqua à son Métang de suivre les deux Pokémon de Miku, qui s'exécuta sans se poser trop de questions - il ne s'en posait jamais beaucoup de toute façon. Sans se préoccuper de la tempête ou des intempéries qui embêtaient bigrement les créatures qu'il accompagnait, il se contenta de flotter à leur côté, plus proche du sol que les autres, n'ayant pas besoin contrairement à ses comparses de prendre de l'altitude. Il dut tout de même incrémenter sa vitesse de croisière lorsque l'Altaria accéléra, le faisant arriver un peu en retard au lieu de rendez-vous où il avait repéré des individus quelques instants auparavant.

Dhatun fut un peu surpris lorsqu'au tournant d'une dune le trio découvrit qu'il ne s'agissait point d'humains mais de Cacturne qu'ils avaient repéré plus tôt. Le colosse de métal resta impassible devant leur coup de colère, se contentant de les observer curieusement. Toutefois, quand ils commencèrent à s'en prendre physiquement au dragon et son cavalier, le Pokémon Acier ne les laissa pas faire et tenta de s'interposer entre les deux groupes, abritant les deux autres de son corps. Sa cuirasse de métal n'avait que faire de leurs petits Dard-Venin, qui rebondissaient sur lui sans laisser une égratignure. Il ne parvint pas à intercepter toutes les attaques, mais permettait déjà de protéger un peu ses compagnons temporaires. Lorsque les assaillants - finissant par comprendre le truc - se mirent à balancer des Dard-Nuée contre le Pokémon pattefer, celui-ci décida qu'il était probablement temps de filer. Il lança une Grimace pour dissuader ses adversaires de les suivre puis commença à filer vers la tour, traversant la tempête comme si elle n'avait pas été présente.

De son côté, Sacha venait de se faire agripper à nouveau par Miku, qui l'entraîna dans un rush comme la corsaire n'avait jamais vécu. En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, la Flamenoise était en train de rouler sur sable à l'entrée de la tour, tentant de comprendre ce qui venait de se passer. Elle n'eut toutefois pas vraiment le temps d'y réfléchir qu'elle sentit une douleur percer son avant-bras droit, la forçant à reprendre ses esprits plus rapidement que prévu. Comprenant qu'il s'agissait d'une flèche d'un tireur et qu'elle était probablement toujours dans sa ligne de mire, elle se plaqua instinctivement contre la paroi de la tour, à l'extérieur de l'entrée, dans l'espoir que cela la rendrait plus difficile à être ciblée.

Quelques instants plus tard, elle fut rejointe par Dhatun, alors que la tempête continuait son chemin, laissant finalement le groupe derrière elle. Quand le calme tomba lentement, Sacha en profita pour enrouler un tissu autour de sa blessure, espérant qu'ainsi, elle aurait moins de chance que des grains de sable s'y infiltre. Elle testa sa main en serrant et relâchant le poing ; ceux qui l'avait visé étaient doué pour avoir réussi à avoir sa main droite, celle dominante pour quatre-vingt pourcent de la population. Elle ne put s'empêcher un petit sourire, rassurée d'une certaine manière de faire partie de cette minorité de gauchers, pour une fois.

Dès que le calme fut retombé, une voix résonna depuis la tour, ordonnant aux intrus de poser armes et Pokéball. Fronçant les sourcils, Sacha lança rapidement un regard à Dhatun, avant de lui indiquer d'un geste de tête vif de reculer et se mettre hors de vue. L'animal sembla hésiter puis s'éloigna, contournant la tour jusqu'à ce que sa dresseuse ne l'aperçoive plus. Elle se mordit la lèvre, espérant qu'il avait pigé sans vraiment être convaincue, puis décida à sortir de sa cachette.

Hola brave gens ! s'annonça-t-elle en levant les bras et en se plaçant au centre de l'entrée. On est que des passants qui cherchons à nous mettre à l'abri de la tempête qui fait rage dehors, on ne cherche pas la bagarre, expliqua-t-elle simplement, utilisant le même ton de voix que celui utilisé plus tôt pour convaincre Minnie qu'elle n'était point une ennemie. Elle s'avança lentement vers le centre de la pièce, cherchant à s'approcher autant qu'elle le pouvait des individus qui la tenaient en joue. De cette façon, elle espérait d'une part les convaincre de son innocence, et surtout de l'autre à voir de plus prêt non seulement le visage du type qui semblait être le chef des lieux, mais aussi des autres planqués dans l'ombre pour savoir si l'un d'eux corresponde au croquis qu'on lui avait donné dépeignant l'homme qu'elle traquait.

Si vous pouviez juste nous laisser le temps de nous désensabler, on repartira sans faire de chichi, continua-t-elle. Tenez, pour vous prouver notre bonne foi, voici nos Pokéball, indiqua-t-elle en faisant rouler sur le sol la sphère vide de Dhatun, et mon arme, finit-elle en sortant d'un des pans de tissus qui l'enroulaient un de ses deux marteaux qu'elle posa au sol, faisant attention à ne pas dévoiler son arc et carquois.

Son plan était simple, analyser les personnes qui les tenaient en otage, les convaincre de les laisser partir, puis, si c'était effectivement les types qu'elle cherchait, revenir de nuit pour égorger discrètement celui qui l'intéressait dans son sommeil. Même à trois, elles n'arriveraient pas à venir à bout de soldats de hauts rangs de l'armée de Flamen - attaquer de plein front était suicidaire et idiot — s'il s'agissait bien d'eux, et si ça ne l'était pas ils ne valaient pas leurs efforts.


Désolée pour le retard, j'ai vraiment pas pu faire autrement :-x Mes excuses aussi pour les fautes qui doivent trainer, j'ai pas encore eu le temps de relire ce message ^^' Sacha va donc tenter la « fausse négociation » Razz

_________________
- L'équilibre se trouve entre un flingue et des roses -
~ Balance Master ~




avatar
Sacha
Informations
Nombre de messages : 88

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Minnie Edwood le Mer 7 Mar 2018 - 0:32

L'espace semblait s'être distordu l'espace d'un instant, l'air pourfendant avec force les grains de sables sur leur passage tout en laissant une vive sensation sur la peau. C'était la première fois que la jeune Edwood expérimentait une telle maîtrise et ce n'était pas pour déplaire à son esprit curieux et analytique. Un signe que son esprit regagnait paisiblement son corps, aussi paradoxal que ce fût. Était-ce la présence, le chi de la Marcheuse de Rêve qui l'accompagnait ou encore la force vive et sans faille du yang de la belle Sacha. Peut-être aurait-elle pu trancher sur la question si une flèche n'était pas venue se nicher à l'orée de son omoplate gauche.


D'où venait-elle ? A priori, au vu de l'angle il n'y avait que peu d'alternatives ; légèrement en hauteur dans son angle mort évidemment. La puissance du vent généré avait certainement évité une blessure plus grave... mais il ne faudrait pas pour autant poursuivre la soumission d'un tel assaut. Car si la jeunette était de nature pacifiste, elle avait bien cerné la volonté des assaillants. Quiconque souhaitant protéger un endroit chercherait d'avantage à dissuader par une attaque moins frontale ; elles avaient probablement à faire à des personnes de peu de scrupules, des rôdeurs ou autres crapules de sang froid. Elle lança un simple « Attendez » répété comme un mantra solennel et innocent avant de voir rouler devant elle son oracle.

* Toi... ici... C'est donc maintenant que tu me reviens !
Je crains qu'on ne soit dans de beaux draps là encore.*


Elle-même férue d'augure, Minnie avait bien saisi que cette apparition était loin d'être le fruit du hasard. Il s'agissait là d'un moment clef, de ce genre d'instant duquel bifurque les opportunités les plus audacieuses comme les plus funestes. Une voix grave vint alors interrompre son maelstrom mental, invitant la novice à agir. Imitant la flamennoise, elle se fit un bandage de fortune après s'être dé-sablée. L'action mis plus de temps qu'à l'accoutumée, réservant sa maîtrise en surprise pour un moment plus critique. Elle s'accroupit pour récupérer son rouleau et fouilla dans sa sacoche. Elle en sorti une belle noigrume forgée qu'elle céda avec un petit rictus triste et déçu ; il ne lui en resterait plus qu'une pour la capture de son premier pokémon. * M'enfin bon *, c'était la un moindre sacrifice au profit de leur survie.

* Pense, pense, pense* Se dit-elle alors qu'elle reprenait appui sur son bâton pour se relever. L'adrénaline commençait à monter et son cerveau à bouillir d'effervescence. Le léger vertige qui suivi lui en fit prendre conscience très distinctement. Il fallait maintenant agir et fort heureusement pour elle, qui pensait vite, sans trop se pencher sur la fioriture de la syntaxe, elle n'avait pas à se stresser outre mesure par le temps de sa réflexion. Il ne lui fallait pas moins réagir pour autant, ainsi donc la jeune femme aux oreilles étranges décida de suivre son intuition et d'assumer très clairement son rôle de brebis... elle laisserait le reste à sa spontanéité.  

« Mon nom est Minnie Edwood, je suis en pèlerinage. Je ne suis pas ici pour me battre. Comme vous l'a dit mon amie, nous cherchions simplement un abri. Veuillez bien pardonner notre intrusion, la tempête nous a pris de court. »

Rester naturelle et ne dire que la vérité, rester concise, la pratiquante de l'oracle connaissait bien cet exercice ; son esprit y était pour ainsi dire entraîné ; désireuse de toujours donner les meilleures perspectives dans ses tirages. La sphère bleutée quant à elle continuait de rouler au sol alors que la jeune femme poursuivait son entrée :

« En tant que jeune prêtresse, je n'ai rien que mon oracle pour seule possession. Si certains y voient un divertissement, certains sages les utilisaient pour guider et aider les gens, d'autres pour conquérir des continents... Encore faut-il savoir l'utiliser bien sûr. C'est pour cela que je voyage. »

Le bruit de la noigrume se tut, pointant le manque de force évident de la jeunette qui ne l'avait pas jeté avec assez de puissance pour parvenir jusqu'aux escaliers. Sa crise de tétanie récente en était-elle la cause ? Si c'était le cas, les assaillants n'en sauraient rien. La jeunette parlait en tournant la tête tout du long avant de se souvenir de l'hexagramme qui avait jusqu'ici marqué son périple naissant d'interprétations toujours plus riches. Sous l'évidence mystique, son regard s'était transformé, gagnant en profondeur et en pureté, il fit échapper sa providence d'une voix douce – jetée dans les hauteurs de l'archer prêt à tirer.

« Mais je suis ennuyée, car la noigrume que je vous ai donné était destinée à capturer mon premier pokémon, mon gardien. »

Bien que ce genre de considération était quelque peu incongru, Minnie était effectivement peinée et agacée de cet otage symbolique. Pire encore, il ne resterait peut-être pas symbolique pour elles trois très longtemps et la contenance de cette idée fit briller ses yeux d'émotion. Que penseraient les interlocuteurs de cette sincérité vive ? Penseraient-ils aux probabilités qu'une jeune femme comme elle traverse seule un désert si hostile ? Si c'était le cas, ses nouvelles camarades – au vu de leur niveau – seraient probablement considérées comme sa garde... et une telle garde ne saurait s'établir pour protéger quelque chose de sans valeur. Entre son art divinatoire méconnu et les contes populaires sur les conseils avisés de sages parvenant à dérouter le destin funeste des hommes ; le contexte n'en était que plus crédible.

* Si toutefois cela ne fonctionne pas, alors je laisserai la place à la véritable forme de ce tirage. Je ne peux pas tout miser sur une corde raide, mais avec un peu de chance et d'audace on évitera peut-être le carnage *

Le silence retomba alors que la belle Edwood se tenait prête à l'action. En cas d'attaque, elle lancerait son radar rocheux d'un genou à terre pour déterminer le nombre et la position de ses ennemis avant de provoquer un séisme et déguerpir dans un nuage de poussière. Avec un peu de chance, il y aurait probablement des sous sols... et avec beaucoup de chance, ils pourraient feindre jusqu'à leur mort. Elle espérait toutefois ne pas en arriver là, sa volonté bienveillante de plus en plus lisible depuis les traits fins de son visage jusqu'à l'abysse brillant de ses yeux.
[Hors RP : Désolé Miku j'ai pas pu attendre ta réponse finalement, j'espère que ça te convient ! Sinon je changerai quelques petites choses. team work !]
avatar
Minnie Edwood
Informations
Nombre de messages : 194

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact
https://eliotugbrave.wixsite.com/interractive-english

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Miku Hatsune le Dim 18 Mar 2018 - 16:28


« Errances »


Ses réserves étaient déjà bien entamées, mais Miku ne pouvait pas se permettre de relâcher sa vigilance et ses efforts maintenant. Alors qu'elles atterrissaient au pied de la tour, un sifflement parvint à ses oreilles, et elle sentit une douleur vive irradier de son ventre jusqu'en haut de son corps. La pointe du projectile ne toucha heureusement aucun organe vital, mais elle devait absolument s'en défaire avant d'aggraver la blessure en bougeant. Si la flèche s'était logée à un endroit critique, ou trop profondément, elle aurait dû la laisser fichée à sa place, mais dans le cas présent, le mieux à faire était de l'extraire de sa chair. Avec une légère grimace, la Nalcienne appuya sa main droite sur son abdomen, tandis que la gauche tirait sur la coupable d'un coup sec. La blessure saigna, mais fut rapidement désinfectée par la maîtrise de Miku, qui laissa sa paume sur son ventre pour se soigner en silence.

En tournant la tête vers ses Pokémon affairés à leur sauvetage, la jeune femme constata avec effroi qu'elles les avait envoyés droit vers un groupe de Cacturne belliqueux, qui les avait pris en chasse et blessés avec leurs épines. Nebula s'engouffra dans la tour et réintégra sa sphère sur un regard de sa maîtresse, tandis que Nestor, moins rapide et plus discret, se téléportait hors de portée de leurs assaillants, emmenant dans sa manœuvre plusieurs Balls de Miku dissimulées dans ses vêtements amples. Malgré la douleur et la situation pour le moins critique, la Marcheuse afficha un visage calme et serein pour s'adresser à leurs agresseurs.


« Comme l'ont dit mes camarades, nous sommes de passage, et nous ne voulons pas d'ennuis, avec qui que ce soit. »

Avec des gestes lents, la Tireuse détacha son carquois et le déposa sur le sol avec délicatesse.

« Nous cherchions simplement un abri contre la tempête. Je suis ici pour retrouver une amie disparue, pas pour me battre, et encore moins pour tuer. »

Sans faire de geste brusque, la Nalcienne mit son arc près de ses munitions, à ses pieds. Gardant la main sur sa blessure, elle enchaîna :

« Tenez, ce sont mes Pokémon. »

Miku saisit la Ball de Nebula, qu'elle fit rouler jusqu'à leurs opposants la mort dans l'âme, puis fit de même avec celles d'Atlas et de son Cradopaud. Les sphères de Fulmina, de Nestor et d'Héméra, quant à elles, étaient avec le Kadabra, hors d'atteinte des flèches ou d'une quelconque maîtrise. Le conseiller de la Nalcienne avait obéi sans se poser de questions, pour une fois, et elle lui en était reconnaissante, mais elle ignorait où il se trouvait à présent, n'étant pas Lieuse... Elle le savait seulement assez loin pour être indétectable ; c'était une créature intelligente et sensée, mais elle savait que son caractère bien trempé pouvait parfois lui jouer des tours.

« Nous ne vous voulons aucun mal. Nous sommes désolées de cette intrusion brutale dans cette tour, c'était pour nous le seul moyen d'échapper à la tornade qui faisait rage à l'extérieur. »

La jeune prêtresse eut un regard pour Sacha, qui avait fait rouler la sphère d'un de ses Pokémon vers leurs agresseurs. Si Dhatun avait pu s'échapper (et la Nalcienne pria pour qu'il soit avec Nestor), il était probable que la capsule que la Flamenoise avait abandonnée soit la sienne, ce qui signifiait qu'elle avait gardé sa Flobio sur elle. Minnie, de son côté, avait également laissé une sphère au sol, que Miku estima vide, vu les dires de la Terrosienne. Elle avait donc toujours son Gobou, mais serait-ce suffisant ?

« Pourriez-vous, une fois que le temps sera plus clément, en rester là et nous laisser partir ? Nous n'avons aucun bien de valeur avec nous, nous voyageons avec nos camarades pour seule compagnie, et nous ne cherchons pas à nous approprier quoi que ce soit. »

Le teint de la Marcheuse était plus pâle qu'à l'accoutumée, à la fois parce qu'elle était blessée et parce qu'elle craignait pour leurs vies et pour celles de leurs Pokémon. Malgré tout, même fatiguée et désarmée, elle restait une Mystique de l'Air capable d'ériger des barrières solides, de soigner et même d'endormir leurs adversaires en cas d'urgence. Elle avait également sa voix, qui pouvait constituer une arme insolite et douloureuse, sans compter sa capacité de déplacement amélioré, qui pouvait surprendre. Elle espérait néanmoins ne pas devoir en arriver là : elle n'était déjà plus au mieux de sa forme, elle ignorait la position de Nestor et de ses autres Pokémon, et elle ne savait surtout rien des intentions de leurs geôliers d'un jour... Sans se départir de son calme, elle demeura donc prête à réagir si les choses tournaient encore plus mal.

[On est pas bien, mais alors pas du tout xD « On est mal patron, on est très mal ! » Razz]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

0 RP -  1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 356

Fiche de personnage
Points: 146
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par PNJ le Jeu 22 Mar 2018 - 18:00

[Miku, Sacha, je vous rappelle que vos Pokémon sont blessés par les Cacturne et légèrement sonnés à l’entrée de la tour, dans la mesure où ils ne pouvaient pas réagir, vous ne pouvez pas les envoyer là où ça vous arrange. Je considère donc que le Kadabra se trouve lui aussi dans la tour, mais hors la vue de tous (j’insiste), derrière un pilier et des caisses et que le Métang, un peu en retrait de l'entrée de la tour, car quand il arrive, vous êtes déjà sous les tirs ennemis. Ces évènements sont le résultat de vos propres actes et pas quelque chose que vous pouvez éviter, mais je vous l’avais précisé. Je fais un compromis pour ne pas vous faire éditer vos messages, mais faites attention aux consignes.
Par ailleurs, je vous rappelle que vous êtes tous blessés, pas grièvement au point d’en mourir, mais pas au point de pouvoir non plus passer à autre chose avec juste un bisou magique dessus ! Et Miku… Tu n’es pas Guérisseur, arrêter une hémorragie flagrante, je veux bien, te soigner entièrement de cette façon non. Surtout dans une situation où tu n’es pas « posée ».]


 

« Hm ! » Lança l’homme qui avait parlé, comme une moue amusée.

Un tir de flèche se fit entendre, frappant Sacha dans le dos, à la jointure de l’épaule gauche. L’homme, bien que hors de vue, affichait un sourire. Cette fille la prenait pour un imbécile.

« Ne nous prenez pas pour des imbéciles, rappelez vos Pokémon et donnez-nous leurs Pokéball ! » Dit-il d’une voix menaçante. « Ainsi que les armes que vous cachez sous vos manteaux ! »

Ce groupe de filles n’était clairement pas à leur avantage : elles s’étaient faites surprendre à vouloir entrer dans la tour, mais eux, y étaient depuis un certain temps déjà et avaient eu tout le temps et le loisir de se placer et  de les voir arriver. Au milieu de la salle, Sacha ne voyait pas grand-chose de plus. L’entrée –unique- se trouvait à sa gauche. La tour était ronde et quatre piliers, en plus ou moins bon état, maintenaient un second étage. Deux se trouvaient de part et d’autre de l’entrée de la tour et les deux autres leur faisaient face, symétriquement. En face  d’elle se trouvait un escalier en colimaçon, un homme était agenouillé sur une marche, jusque là peu visible à cause du sable et du vent, mais à présent, il était clair qu’il les tenait en joug. D’ailleurs, il replaçait un carreau sur son arbalète et visait Sacha, tout en jetant quelques coups d’œil aux deux autres, derrière elles, près de l’un des deux piliers de l’entrée. Mais dans cette salle circulaire, il y avait aussi des caisses en bois, trois devant Sacha, vers le mur de gauche, toutes très abîmées. Trois autres vers le fond de la salle, face à l’entrée, d’apparence plus neuves. Elles étaient trois et deux de ces caisses étaient fermées.

Entassées presque l’une sur l’autre, Miku et Minnie pouvaient apercevoir en plus, une vieille jare ébréchée dans le dos de Sacha vers le mur de droite.  Le rez-de-chaussée de la tour  semblait vide. L’Altaria s’était un peu écrasé contre l’autre pilier de l’entrée, quant au Kadabra, il demeurait pour l’instant invisible aux yeux de l’ennemi, derrière les caisses abîmées. Mais pour combien de temps ? De plus, il n’était pas possible de savoir si l’homme avait remarqué tous les Pokémon.

« Magnez-vous, le Métang. Tu croyais quoi ? Qu’on avait rien vu ? »
« C’est ça, approches-toi encore ma jolie… » Nargua l’arbalétrier qui se tenait aux pieds des escaliers. Il ricana. « Tu peux garder ton jouet la gamine, mais ton Pokémon, ça sera très bien pour nous ! » Reprit-il à l’intention de Minnie.

La situation devint très mauvaise pour les trois filles, qui se retrouvaient donc acculées, désarmées. Néanmoins, Miku et Minnie, plus en retrait et n’étant pas assaillies par la blessure de nouvelles flèches, purent remarquer quelques détails : la flèche qui avait touché Sacha était presque plantée horizontalement, ce qui ne pouvait signifier qu’une chose, il y avait forcément un autre tireur à l’étage. Un petit carré de lumière était à présent visible sur le sol, témoignant d’une ouverture dans le plafond faisant office de meurtrière et probablement de judas, expliquant ainsi comment sans les voir, ils avaient su que Sacha avait menti. Sur le plafond en mauvais état, se trouvait effectivement de grandes craquelures ou des trous dus probablement à des éboulements, mais deux étaient assez larges pour permettre éventuellement une bonne vue sur le rez-de-chaussée, l’une tout près de Miku et Minnie et dans le dos de Sacha, et l’autre entre le pilier et les caisses abîmées. Enfin, il y avait quelques outils près des caisses neuves, pelles, pioches… Ainsi que de grandes marques sur le sol autour de la caisse sans couvercle. Mais le sol était tellement abîmé par la corrosion du sable et du vent… en revanche, Sacha, qui n’était plus qu’à quelques mètres des escaliers, pouvait estimer la position proche de leur interpellant : qui ne devait pas être plus loin que le haut de l’escalier, qui ne faisait guère plus que quelques marches.

« Vous laisser partir ? Non sûrement pas, non. »

Et enfin, l’homme apparut, descendant théâtralement le colimaçon. Si Sacha avait mémorisé le visage des traîtres, celui-là n’était pas l’un des hommes recherchés. Son acolyte se releva et tenait les trois filles en respect. Ramassant les armes et la Pokéball du Métang, il se hâta de traverser la salle, sous le regard de tous, et de rappeler le Pokémon, puis se retourna vers le groupe de fille.

« Je crois plutôt qu’on va vous garder au frais. » Décida t-il.

Des cordes à la main, il était assez clair qu’il n’avait, en effet, aucunement l’intention de négocier quoi que ce soit. D’un geste, il ordonna aux filles de se tourner, qu’il puisse leur lier les mains.



**********************************************
Mesdemoiselles, Monsieur…

Votre stratagème ne prend pas, ils se moquent totalement de savoir qui vous êtes et pourquoi vous êtes là ! Miku, tes Pokémon ne sont plus disponibles, soit parce que tu les as fait rouler vers les hommes, soit parce qu’ils sont avec le Kadabra (le compromis…). Sacha, tu prends une nouvelle flèche dans l’épaule gauche, tu as voulu faire la maligne avec eux, mais ils ne sont pas nés de la dernière pluie ! Maintenant, tu le sais Razz Entre nouvelles douleurs et plus que jamais en danger, le moindre de tes actes sera déterminant !
Miku, Minnie, vous remarquez ces petits détails tout autour de vous, vous ne vous sentez pas en danger aussi directement que Sacha, ce qui vous permet de regarder et réfléchir un peu, des détails que toi, Sacha, tu ne vois pas, ton attention étant focalisé sur le tireur en face de toi et la voix de l’homme qui vous a interpellés.

Finalement, il ne vous reste que deux choix, ou bien résister, avec tous les risques que cela implique, ou bien coopérer et vous laisser ligoter… Soyez clair sur ce point à la fin de vos messages. Dans tous les cas, vous êtes toujours blessés sérieusement, surtout toi Sacha.

Le Kadabra n’a donc pas été repéré derrière les caisses, mais l’ouverture qui se trouve à côté ne permet pas de savoir si quelqu’un se trouve au-dessus ou si le Kadabra risque d’être repéré s’il bouge de sa cachette…

N'hésitez pas à me MP si problème
Bonne chance ♥~

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1075

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Sacha le Mar 27 Mar 2018 - 21:42

Les filles suivirent le modèle donné par Sacha, décidant de se plier également aux consignes énoncées par le groupe d’individu clairement suspects. La pirate analysa rapidement qu’ils ne seraient pas autant sur le gardes et craintifs vis-à-vis de trois pauvres filles perdues s’ils n’avaient pas quelque chose à cacher. Cependant, il n’était pas pour autant dit qu’il s’agissait du groupe traqué par la mercenaire ; des dealers de toutes sortes se planquaient de ce désert, ramenant parfois des substances ou animaux rares récupérés depuis le Parc Safari. C’était une bonne planque à mi-chemin entre Omatsu où ils pouvaient trouver les riches acheteurs et Tarouga où ils pouvaient trouver les éventuels revendeurs. La gamine avait déjà eu l’occasion de participer à ce genre de magouilles, et savait un peu comment cela fonctionnait. Peut-être qu’avec les bons mots-clés, elle pourrait essayer de négocier le fait qu’elle connaissait un revendeur pour peu importe ce qu’ils chercheraient à se débarrasser pour se sortir de ce pétrin.

Malheureusement, avant que la pirate ne puisse s’interroger et réfléchir davantage à ce plan, elle sentit un violent impact sur son épaule gauche, dont la force la projeta en avant et la fit tomber à plat ventre alors qu’une fulgurante douleur se mit à émaner de l’endroit où elle avait été touchée. Prise de surprise, elle n’eut même pas le réflexe de laisser échapper un cri de souffrance. Au sol, elle sentait ses muscles se crisper sous la douleur, alors que son cerveau tentait de comprendre ce qui s’était passé. Hors de son contrôle, ses yeux se mirent à pleurer en réponse à la douleur, pendant qu’elle tentait, sans y parvenir, à se relever. Entre sa blessure et son avant-bras droit et le mal qui remontait de son épaule gauche, tout le haut de son corps avait cessé de lui répondre, pris successivement de faiblesses et de spasmes.

Autour d’elle, des gens s’agitaient et paniquaient dans tous les sens, mais sa vue brouillée et ses oreilles sifflantes ne lui permettaient pas de comprendre ce qui se passait. Elle entendit des sons au loin et vit des couleurs floues s’agiter, mais son cerveau n’arrivait pas encore à assimiler et traiter les informations reçues, se concentrant d’abord sur soit avant d’essayer de savoir ce qui se passait dans son environnement autour de lui. Finalement, elle réussit péniblement à se repositionner à genoux, se tenant machinalement son épaule de sa main droite, comme si cela pouvait vraiment aider à faire passer le coup. Elle sentit une main saisir par le haut de sa très ample toge qui lui couvrait le corps, la forçant à se mettre debout puis lui saisir et tordre ses mains afin de les attacher dans son dos. Par réflexe, elle tenta un mouvement pour se libérer, mais ses forces avaient quittées ses bras et sa tentative ne fit rien de plus que rire son opposant. Elle sentit ses poignets se faire serrer par la corde, ce qui lui arracha une moue crispée alors que la douleur remonta dans le reste de ses membres.

_________________
- L'équilibre se trouve entre un flingue et des roses -
~ Balance Master ~




avatar
Sacha
Informations
Nombre de messages : 88

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Minnie Edwood le Jeu 12 Avr 2018 - 13:11

Les mots de leurs assaillants résonnaient avec d'autant plus de violence que Minnie voyait se défaire devant elle toute la vivacité et contenance de la belle Sacha. En elle émergeait les flots de la colère des tempêtes, les vents de la tristesse des anciens contes. Elle sentait son chi se désordonner sous la pression, parcourue de nouveaux par des tremblements trahissant sa veine tentative de maintenir ses larmes. Elle agrippait, les dents serrées, les muscles retors, son oracle d'une main laissant son cœur se déchirer de l'autre en cédant son ami protecteur. Si certains sages s'accordaient à dire qu'un pokémon pouvait observer le monde depuis sa sphère, la jeune fille des sables se déchirait davantage encore à l'idée d'une telle possibilité, bien qu'elle suppliait intérieurement la réalité de donner raison à ces sages. Car si son cher Brunel était témoin, de quelque étrangeté que ce soit, il saurait au moins que la cessation était forcée ; et qu'elle le retrouverai par tous les moyens.

La brute lui arracha la sphère des mains, et dépossédée et presque seule dans son malheur, elle se laissa tomber à terre brutalement, les yeux clos comme pour ne pas faire face à la réalité de ses sanglots. Elle avait saisi le piège, et avait ressenti l'espace d'un moment cette réalité qu'elle aurait préféré renier ; amis, ennemis, pioches, colonnes, jarre et... tant d'aspérités dans la consistance de ces murs qui les piégeaient présentement. Telle une bête aux portes des enfers, elle s'était vue expulser le si grand courroux qui glissait dans ses veines ; élevant le sable d'un pied fracassant, projetant les ennemis proches de ses muscles brûlants, éclatant les dalles vers les ouvertures avant d'invoquer l'effritement grondant de la structure.

Mais ce n'était qu'une vision furtive, un fantasme vengeur et elle le savait d'autant plus que son cœur se serrait face à la privation de toute action. Une telle action les aurait poussées un peu plus vers la porte des enfers... Non, il n'y avait rien de sage là dedans, cette vision resterait chimère et elle dompterait bientôt la bête apeurée qui agitait son cœur. Pour l'heure, elle se relevait brusquement sous l'impulsion d'un bras fort et, rangeant son oracle et ses derniers tremblements, s'appliqua à se laisser lier les mains. Ne comptant plus sur la chance mais davantage sur l'analyse d'une partie de Shogi bien entamée, elle userait du temps de sa captivité pour étudier l'ennemi et trouver le moyen de franchir la barrière du territoire adverse.

Pour l'heure néanmoins, un repos leur était nécessaire et elle comptait bien demander - en dépit de leur hostilité - qu'on leur accorde le droit de penser les blessures de sa camarade. La réponse serait vraisemblablement négative mais à en juger par les pioches et leur domination par la force, les brigands qu'elles avaient en face chercheraient peut-être à les utiliser dans des investigations quelconques. L'épaule de Sacha serait donc problématique. A y repenser, elle n'avait qu'une légère certitude sur la capacité d'analyse de ses assaillants. S'il paraissait évident qu'elle ne pourrait soulever une pioche, savaient-ils que la gamine maîtrisait la terre ? Ses habits n'avaient rien de typiques, et s'ils avaient pu les voire arriver de loin ; la suspicion la plus probable s'appliquerait sur une possible maîtrise de l'air... Les pensées fusaient en même temps que les pas et la légère agitation autour.


Dernière édition par Minnie Edwood le Jeu 12 Avr 2018 - 13:13, édité 1 fois (Raison : couleur)
avatar
Minnie Edwood
Informations
Nombre de messages : 194

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact
https://eliotugbrave.wixsite.com/interractive-english

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Miku Hatsune le Mer 18 Avr 2018 - 21:17


« Errances »


La tension qui régnait au sein de la tour était presque palpable, tant elle rendait les filles nerveuses. En tout cas, ce fut ce que Miku eut à l'esprit alors qu'un silence pesant s'installait l'espace de quelques instants. Il fut brisé par le chuintement d'un nouveau tir de flèche destiné à Sacha, qui fut à nouveau blessée, à l'épaule gauche, cette fois. Le regard de la Nalcienne se focalisa sur le tireur en face du trio, perché sur un escalier en colimaçon, agenouillé pour viser au mieux si elles faisaient le moindre geste suspect. Silencieuse et mortifiée de ne pouvoir aider la brune aux cheveux courts, la jeune prêtresse examinait son environnement avec la plus grande attention, en s'attardant sur la caisse ouverte et la jarre ébréchée. Elle ne pouvait pas être certaine qu'il n'y avait pas d'arme ou de piège dans ces contenants, et les caisses fermées lui étaient malheureusement totalement hermétiques, gardant leur contenu mystérieux, même si elle avait tenté de voir à l'intérieur. Après tout, elle n'était pas un Luxray, et elle n'avait aucun don capable de l'aider à deviner l'éventuelle présence d'un objet susceptible de les tirer de cette galère.

Tandis que l'arbalétrier les enjoignait à confier absolument tous leurs Pokémon et leurs armes avec, Miku leva discrètement les yeux, cherchant l'auteur de la seconde attaque contre Sacha. Au premier abord, elle avait pensé que celui qui leur adressait la parole était le responsable de la nouvelle blessure de la Flamenoise, mais l'angle de tir lui indiquait qu'il y avait au moins un second tireur. Comment savoir si une armada ne les attendait pas à l'étage supérieur, en fin de compte ? La configuration des lieux était clairement à l'avantage de leurs agresseurs, qui avaient non seulement une bonne vision d'ensemble de la tour, mais aussi un temps d'avance sur les filles, à en juger leur placement et leur assurance. En apercevant les outils d'excavation, Miku en déduisit qu'ils étaient sans doute des chasseurs de trésor, ou des mercenaires prêts à accepter n'importe quelle mission pourvu qu'elle soit grassement rémunérée... La Marcheuse jeta un coup d’œil angoissé à Minnie : leur donner leurs Pokémon, c'était probablement leur assurer un joli pactole quand ils les revendraient au plus offrant... Elle savait les siens assez débrouillards et malins pour ne pas se laisser faire sans lutter de toutes leurs forces, et ensemble, encore qu'elle ne savait pas quel sort ces vauriens leur réserverait... Mais ceux de ses deux compagnes ? Certains des siens étaient avec Nestor, dont elle ignorait la position actuelle, et d'autres étaient désormais dans les mains du type qui venait de descendre l'escalier avec orgueil et mépris.

Priant de toutes ses forces pour que le Kadabra soit en lieu sûr avec les Pokémon qu'il avait pris avec lui, la jeune femme, non sans fixer la plaie de Sacha, lâcha simplement :


« Soit. »

Sentant que l'hémorragie de son ventre avait cessé, sans qu'elle soit totalement guérie pour autant, elle regarda tour à tour la Terrosienne terrifiée et la brune au sol secouée de spasmes. La plus sévèrement touchée du groupe se laissa faire sans protester, probablement trop occupée à lutter contre sa douleur, les larmes aux yeux. Minnie, elle, rangea son oracle avant de se laisser ligoter sans broncher. La résignation se peignit sur le visage de la Marcheuse. Tout en se tournant pour offrir son dos à leurs geôliers, elle croisa le regard de la cadette du trio et plissa les yeux, tentant de lui faire comprendre qu'elle devait à tout prix observer les lieux dans les moindres détails pour trouver un moyen de retourner la situation pendant leur captivité.

« S'il vous plaît... »

La jeune femme rapprocha ses poignets pour faciliter la tâche à celui qui s'approchait avec les cordes à la main.

« Permettez-nous au moins de soigner notre amie. Elle perd beaucoup de sang, elle va mourir si rien n'est fait pour stopper l'hémorragie. »

La Miko était venue pour retrouver une amie, et voilà qu'elle risquait sa vie et celle de deux inconnues qui avaient eu le malheur de croiser sa route... Décidément, le sort s'acharnait sur elle, songea-t-elle en fermant les yeux quand les liens lui éraflèrent la chair. Muette et murée dans son silence, elle adressa une prière mentale aux vents pour les supplier de leur venir en aide. Dans une situation désespérée, et en plein désert, elle ne pouvait plus compter que sur eux pour entrevoir une issue favorable à cette très mauvaise rencontre...

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

0 RP -  1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 356

Fiche de personnage
Points: 146
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par PNJ le Jeu 19 Avr 2018 - 16:20

« Ah oui ? Quel dommage… »

* * *       * * *


« Réveillez-vous ! Réveillez-vous ! »

Lorsque les trois filles se réveillèrent, avec un mal de tête et une bosse chacune derrière la tête, leur dernier souvenir était d’avoir obtempéré avec le chef des bandits. Mais à présent, l’esprit embrumé, elles se trouvaient toutes les trois dans une cellule. Un homme leur parlait à voix basse, en jetant des coups d’œil inquiets vers la grille en fer qui les emprisonnait. L’endroit était sombre, la pierre nue. Ils étaient dans un sous-sol, sans aucune fenêtre.

L’homme qui leur parlait avait la voix rauque et les lèvres gercées. Habillé d’un vêtement qui avait connu de bien meilleurs jours, il avait l’air d’un aventurier, mais qui comme elle, s’était fait capturer. Dans la cellule exigüe, se trouvait une paillasse d’un côté et un seau vide de l’autre, près d’un squelette. Probablement un autre aventurier malchanceux.

« Vous n'avez pas de chance… Ils auraient pu vous tuer, au lieu de vous laisser agoniser ici. »

L’homme était sale, il avait l’air d’être là depuis longtemps, une barbe avait eu le temps de pousser, il était maigre et semblait fatigué. Quelqu’un se racla la gorge, quelque part. L’aventurier attendit que les bruits de pas s’éloignent, avant de reprendre la parole. Il se présenta sous le nom de Jake, un aventurier qui avait voulu s’occuper seul de retrouver un groupe de bandits recherchés, ne se fiant qu’à son seul pouvoir d’Amplificateur. Jake leur avoua qu’il se sentait stupide, à présent : non seulement les bandits étaient très puissants, mais également très nombreux, ils avaient montés toute une bande et trouvé une sorte de quartier général providentiel. Rapidement vaincu, il avait été emmené dans cette prison.

« Je ne peux pas vous en dire plus, je peux juste vous dire qu’il y a un long couloir qui nous sépare de la surface, mais j’avais déjà perdu tous mes repères, je ne sais pas où nous sommes, ni combien ils peuvent être maintenant. »

Jake, qui avait du mal à parler, la gorge desséchée, fini par se taire. Il n’avait aucun moyen de sortir de cette prison, pas plus que les trois nouvelles prisonnières, délestées de tout leur équipement.

« Ils sont trop nombreux, nous allons mourir ici. Mais si l’une de vous maîtrise la magie de guérison, je peux peut-être vous permettre de soigner vos blessures. Enfin, pour ce que ça va vous servir… »

Pour finir, Jake alla s’allonger dans la paillasse, tourné vers le mur. Les barreaux de la prison semblaient neuf et fermement ancrés dans les murs de pierre. Le sol ressemblait à de la terre battue et seul les échos de pas résonnaient dans le couloir.  Ce dernier bifurquait rapidement, à gauche comme à droite et ne permettait pas de voir ce qui se trouvait à ses extrémités, malgré la faible lueur des torchères. En revanche, dans le tournant, à gauche, se trouvait une petite grille au ras du sol. De temps en temps, on entendait un coup, ressemblant au choc d’un métal, mais il résonnait trop pour pouvoir définir sa provenance exacte. Un homme passa devant la prison, sans un regard pour les prisonniers.

A part ces bruits réguliers, l’endroit était silencieux.



* * *  Précédemment  * * *


Le Kadabra, caché derrière les caisses, vit l’homme à l’arbalète frapper Miku, Sacha et Minnie à la tête et ces dernières perdre connaissance. Le chef de la bande ordonna de les emmener. Sans doute aurait-il voulu intervenir, mais ne risquait-il pas de causer leur mort ? A force d’hésitation, il se rendit compte, tout à coup, qu’il n’y avait plus aucun bruit dans la tour.

Il était seul.

Derrière ses caisses, le Pokémon ne les avaient pas vus partir. Par où étaient-ils allés ? Etaient-ils sortis de la tour ? Pour retrouver Miku, il allait devoir fouiller les lieux et essayer de retrouver leur trace. Toutefois, il était presque certain d’avoir entendu un frottement, avant qu’ils ne disparaissent mystérieusement.



**********************************************
Mesdemoiselles, Monsieur…

Vous vous réveillez dans une prison, sans aucun moyen de vous repérer.  Vous n’avez plus vos affaires avec vous, les bandits ont pris tout ce qui ressemblait à de l’équipement, ainsi que vos vivres si vous en aviez. Malgré son désespoir et son épuisement, Jake vous propose d’amplifier vos pouvoirs de soin ; Miku, tu n’es pas Guérisseur et Jake est épuisé, mais grâce à lui, si vous l’acceptez, tu peux soigner deux personnes, mais pas de manière égale, l’une sera moins soignée que l’autre. Dans tous les cas, vous retrouverez une partie de vos capacités physiques et ne risquerez plus de mourir des suites des blessures que l’on vous a infligées. Vous avez plusieurs options pour sortir de la prison, notamment à propos de Jake.
Miku… Ton Kadabra, n’a pas pu intervenir et se retrouve subitement seul dans la tour… Tu peux le faire agir de son côté, avec Goupix et Raichu d’Alola, mais ils ne peuvent pas réussir à vous retrouver en un message, ni fouiller toute la tour d’un coup. N’oublie pas que de ce fait, leurs actes peuvent se répercuter sur vos personnages, ou eux-même ! Les Pokémon n’ont pas été soignés.


N'hésitez pas à me MP, notamment pour éviter de multiplier les tours de jeu inutiles. Comme je suis un MJ trop sympa, à chaque zone découverte, vous aurez un morceau de carte, pour vous repérer facilement.
Bonne chance ♥~

Spoiler:

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1075

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Miku Hatsune le Dim 22 Avr 2018 - 18:36


« Errances »


Frappée à la tête, la Miko s'effondra, et tout devint noir...

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle se trouvait dans une cellule glauque, avec ses deux compagnes, ainsi qu'un étranger qui les dévisageait d'un air inquiet. Il était sale, ses traits étaient tirés, et il avait l'air de croupir ici depuis un bon bout de temps, à en juger l'état de ses vêtements et de son corps en général. Mais avant de lui répondre, la Nalcienne s'approcha de Sacha pour s'enquérir de son état. La jeune femme avait l'air épuisée, et pour cause : leurs geôliers n'avaient même pas pris la peine d'accéder à la dernière requête de Miku, à savoir endiguer l'hémorragie...

Angoissée à l'idée que Sacha puisse se vider de son sang, et ne se sentant elle-même pas dans une forme légendaire, elle écouta donc attentivement le dénommé Jake, auquel le trio semblait pouvoir faire confiance. Lorsqu'il proposa d'amplifier les pouvoirs de quelqu'un qui saurait guérir autrui, Miku chuchota :


« Je suis Marcheuse de Rêves, pas Guérisseuse, mais je vais essayer. »

Après un échange de regard avec Minnie, elles tombèrent d'accord sans avoir besoin de le dire à voix haute. En jetant un rapide coup d’œil vers l'extérieur de la cellule, elle s'assura que le garde qui patrouillait était loin, écoutant attentivement le bruit de ses pas sur le sol, se mit de dos pour cacher ses mains et appliqua la paume de celles-ci sur les plaies de Sacha. Du groupe, c'était celle qui risquait le plus de mourir de ses blessures, il n'y avait donc pas de temps à perdre. Sentant le pouvoir de Jake amplifier les siens, une énergie nouvelle dans le corps, elle résorba les deux trous causés par les flèches dans l'épaule gauche et au niveau du bras droit. Examinant ensuite sa propre plaie, qu'elle avait déjà diminuée alors qu'elles dialoguaient avec les bandits, elle décida de la laisser de côté. Elle n'aurait pas la force de soigner tout le monde, elle le savait, ses réserves étant déjà dangereusement basses, et elle préférait s'occuper de Minnie... Ou de Jake. La Terrosienne s'était fait un bandage de fortune, elle espérait donc qu'elle tiendrait le coup. Et puis, malheureusement, Miku devait faire un choix pour augmenter leurs chances de s'en sortir vivants : elle détestait agir ainsi, car sa vocation la poussait à venir en aide à tous ceux qui en avaient besoin, mais elle était forcée de raisonner en termes d'efficacité, pour cette fois.

Ce fut donc la mine résolue qu'elle se tourna vers l'Amplificateur, dont elle avait senti l'affinité avec le feu dans la manœuvre précédente. Cet homme maîtrisait au moins la chaleur, et ses capacités pourraient leur être utiles par la suite...


« Ne vous inquiétez pas et laissez-moi faire. »

Elle ne lui avait pas demandé son avis, et ne comptait de toute manière pas l'écouter s'il refusait son aide : à nouveau, une chaleur diffuse envahit les membres de la jeune Prêtresse, qui tourna sa brise revigorante vers le seul homme du groupe. Il était là depuis bien plus longtemps qu'elles, et il avait quelques informations à leur fournir, de surcroît, il était donc tout désigné pour bénéficier des soins de Miku. Lorsqu'elle vacilla légèrement, elle se rattrapa à Minnie pour éviter de tomber et de faire un bruit suspect qui attirerait l'attention du garde.

« Merci, Jake... Dites, est-ce que vous savez s'ils ont des pouvoirs particuliers, ou des Pokémon spéciaux ? Cela nous aiderait d'avoir une idée de ce que nous allons affronter, une fois sortis d'ici. »

Accompagnant ses propos d'un regard vers la serrure, elle soupira. Elle était fatiguée de tous les efforts qu'elle avait dû fournir jusqu'à présent, et elle n'était pas certaine de réussir, mais elle devait au moins proposer ce qu'elle avait en tête.

« Je maîtrise aussi le son et la vitesse, et je sais endormir quelqu'un avec quelques notes, ou l'assommer. Si vous pensez qu'une visite dans le Rêve du garde pourrait nous aider à nous échapper, je suis prête à essayer, mais je serai sans défense pendant mon voyage onirique, et il faudra me protéger jusqu'à mon retour. »

----------------------------------------------------

Désormais complètement seul à l'étage de la tour, Nestor pestait contre lui-même, et contre sa négligence. Bon sang, s'il ne s'était pas perdu dans ses pensées pour réfléchir à une solution, il aurait vu la direction empruntée par les malfrats ! Craignant pour la vie de sa maîtresse, il n'osait plus bouger, jetant des regards autour de lui en cherchant désespérément une porte ou un levier caché. Acceptant finalement l'idée qu'il ne pourrait rien faire seul, il prit la Ball de Fulmina dans ses pattes et se concentra pour s'adresser directement à son esprit.

* Hé, copine. Miku et les autres se sont fait emmener, je sais pas si t'as suivi... Je vais avoir besoin de toi pour chercher l'endroit où elle aurait pu être embarquée. Par contre, j'ai peur de pas pouvoir bouger d'ici, y'a un espace ou deux qui sont visibles depuis là-haut. Attends, je te montre. *

Fulmina sortit de sa sphère, grimaçant en constatant l'état de son acolyte, et sentant ses propres membres tirer douloureusement. Activant sa vision psychique pour scanner les environs, elle comprit de quoi voulait parler le Kadabra et hocha la tête, réintégrant sa Ball.

* Je vois qu'on s'est compris. J'ai la petite avec moi, je la garde, elle sera trop exposée si elle sort. Du coup, je te fais léviter jusque là-bas à gauche, discrètement, et je te fais sortir derrière le pilier là-bas, vu ? *

La sphère frémit, et Nestor laissa ses yeux se teinter de bleu, tandis qu'il faisait voler rapidement le refuge de la souris psychique jusqu'au pilier proche des caisses en bon état. Fulmina refit son apparition, tournant la tête dans tous les sens pour vérifier que la voie était libre, avant d'envoyer un signal mental à son compagnon d'infortune. Nestor râla alors intérieurement contre ces satanés cactus vivants qui avaient eu l'outrecuidance de s'en prendre à eux, au lieu de les remercier pour leurs bonnes intentions ! Mais alors qu'il cherchait déjà comment atteindre la jarre ébréchée sans risquer de se faire repérer, Fulmina lui montra le sol près de la caisse fermée du bout de la queue, en lui montrant ce qu'elle voyait par télépathie. Non seulement elle avait acquis ses pouvoirs psychiques très récemment, mais en plus, elle pouvait se vanter d'avoir trouvé quelque chose d'intéressant avant lui ! Il se souvint alors subitement du frottement qu'il avait entendu avant que Miku et ses camarades ne disparaissent de son champ de vision, et il lui communiqua l'information. Apparemment, ces caisses cachaient quelque chose, comme une entrée souterraine, par exemple, mais pour le moment, il était trop dangereux de tenter une percée. Mieux valait attendre un peu de voir s'il y avait du mouvement... D'un commun accord, ils décidèrent de rester cachés derrière les caisses abîmées, et Fulmina réintégra sa sphère, une nouvelle fois, pour revenir près de Nestor.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

0 RP -  1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 356

Fiche de personnage
Points: 146
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Sacha le Sam 28 Avr 2018 - 16:22

Sacha se sentit lentement émerger, comme si elle sortait d’un cauchemar un peu trop réel et un peu trop intense. Elle avait du mal à distinguer ce qui était vrai de ce qu’elle avait imaginé, sa vision prenant du temps à se focaliser après tout ce qu’on lui avait fait subir en si peu de temps. Elle finit par réussir à ouvrir les yeux, voyant Miku devant elle en plein conversation avec un type dont elle n’arrivait pas à distinguer les traits dans l’obscurité. À côté d’elle Minnie semblait suivre ce qui se passait entre l’étranger et la Nalcienne.

La pirate ne se souvenant plus bien de ce qui se passait, elle en déduisit qu’elle avait dû tomber inconsciente de ses douleurs avant d’être transporter ici. Ses souvenirs commençaient à lui revenir, et elle agrippa machinalement son épaule, cherchant sa blessure. Elle sentit une plaie qui semblait avoir été traitée, et avec un air confus interrompit la discussion en cours pour demander ce qui s’était passé. Miku lui expliqua avoir tenter de la soigner, et Jake refit son speech de présentation.

Merci, marmonna la Flamenoise à l’intention de la Marcheuse. Sa remarque était sincère, même si en retrait, car elle n’aimait pas beaucoup avoir à admettre qu’elle avait une dette envers quelqu’un. Elle essaya de jouer un peu son épaule, mais elle était encore rigide et spasma de refus quand la fille tenta de lever son bras dans les airs. Elle n’était clairement pas complétement guérie, et sa blessure continuerait à l’entraver dans ses mouvements, mais elle si elle ne se reposait pas trop dessus elle ne devrait pas s’aggraver.

Des bandits recherchés ? quémanda-t-elle innocemment à la mention de l’homme du groupe, voulant en savoir plus. Genre des trafiquants ? proposa-t-elle en se souvenant du kidnapping de ses compagnons et de son arsenal. Ce gars était-là depuis plusieurs jours, donc elle doutait qu’il avait été envoyé à la recherche du même traitre qu’elle – ou alors, son employeur avait menti sur le temps qui s’était écoulé entre la désertion de l’homme et l’appel d’offre aux mercenaires. Toutefois, avoir une idée de qui travaillait ici leur permettrait d’avoir de meilleures probabilités de les contrer.

Maintenant, elle était à peu près convaincue maintenant que cet endroit était soit le repère du traître qu’elle cherchait, soit celui d’un groupe de mécréants dont le monde se porterait mieux sans. Dans les deux cas, ils étaient nombreux, armés et entrainés, et elle ne pourrait pas en venir à bout seule, ou même avec l’aide de ses pauvres compagnons d’infortunes. À ce stade, ses chances optimales de venir à bout du groupe seraient de brûler la tour, et d’enfumer ses habitants pour les forcer à quitter leur position de défenses ou les tuer directement, dans le meilleur des cas. Une fois cela fait, elle pourrait analyser les cadavres si jamais sa cible en faisait partis, ou se faire de l’argent sur la marchandise des bandits. Mais, avant d’en arriver là, il fallait sortir d’ici.

La Flamenoise se remit difficilement sur pied, utilisant le mur comme appui. La construction était faite de pierres, et Sacha doutait de la capacité à Minnie à pouvoir leur creuser un passage discrètement en fissurant ou retirant les pavés. La fille semblait plus spécialisée dans la maîtrise du sable, et même si elle pouvait le faire, le groupe n’avait aucune idée de ce qui se trouvait de l’autre côté de la paroi – si c’était juste une autre cellule, ils ne seraient guère avancés.

Sacha se tourna donc vers la grille, et s’en approcha pour l’analyser. Les barres en métal étaient bien épaisses, et elle doutait que sa maitrise du feu serait suffisante pour les faire fondre – et elle imaginait aussi que Jake avait déjà dû essayer, ou en tout cas, elle espérait. La serrure était une épaisse trois points, qu’il ne serait pas possible de simplement défoncer – sans compter que cela aurait fait beaucoup de bruit. Elle se pencha ensuite pour analyser le loquet, qui était très petit, si bien qu’elle ne pouvait même pas y faire entrer son petit doigt. Elle avait beaucoup d’expérience en crochetage, mais les conditions pour y arriver rapidement n’étaient pas exactement réunies. Toutefois, elle n’avait pas vraiment de meilleure idée en tête pour le moment, il allait donc falloir essayer.

Elle commença à tripoter la serrure, tentant de faire aussi peu de bruit que possible. Elle incita les autres à continuer de parler et s’agiter, pour dissimuler les bruits de métal qu’elle générait. Quand elle entendait des bruits de pas, elle s’arrêta dans sa manœuvre, se laissant tomber au sol pour essayer de faire diminuer les suspicions à son égard, et reprenant le travail dès qu’il avait disparu. Elle tenta d’agir en utilisant des pans de tissus ou ses ongles, mais cela n’accomplissait rien. Au bout de quelques temps, elle s’accroupit au sol, quelques peu désespérée. Sans un outil, elle n’avait aucun espoir de venir à bout de la porte ; elle était trop fatiguée, il faisait trop sombre et elle n’avait pas réussi à accomplir quoi que ce soit depuis plus d’un quart d’heure qu’elle travaillait sur le cadenas. Sa blessure lui picotait, et par reflexe elle la toucha, avant d’avoir une idée qui la fit sursauter.

J’avais une flèche dans le corps, où se trouve-t-elle ? demanda-t-elle hâtivement au groupe. Si les gens n’avaient pas pris le temps de la soigner ou même de laisser Miku la panser, elle doutait qu’ils avaient pris le temps de retirer la flèche de son corps. Sa soigneuse lui tendit l’objet : il était abimé, englué et brisé en deux, mais serait toujours mieux que rien. Saisissant la flèche, Sacha se remit au travail, cette fois avec un ustensile pour l’aider. Elle commença par utiliser l’embout de la flèche, mais les bruits de cliquetis de métal étaient beaucoup trop suspects à son gout. Elle finit par se résigner à utiliser la tige en bois, bien moins pratique et manœuvrable mais plus discrète. D’autant plus qu’elle manqua d’attirer l’attention du garde à un de ses passages, et fit semblant de demander de l’eau à travers les barreaux pour faire passer les soupçons contre elle.

Elle resta longtemps à tripatouiller la serrure, à remanier son outil pour essayer d’ouvrir la porte. Son manche en bois se brisa à plusieurs reprises contre le fer épais ; elle avait chaud, et de lourde goutte de sueur perlaient sur son front. Elle avait perdu la notion du temps, ignorant depuis combien de temps elle travaillait sur sa tâche. Malgré cela, elle continua à s’appliquer, ne prenant aucun risque, consciente que sa réussite ne vaudrait rien s’ils se faisaient chopper juste après dans la foulée. De toute façon, les bandits ne semblaient pas pressés de se préoccuper d’eux, donc ils n’avaient pas vraiment de raisons de ses dépêcher non plus, à part pour retrouver leurs animaux volés.

Finalement, au bout de ce qui semblait être une éternité, la serrure cliqueta sous les actions de la fille, relâchant dans un « clang ! » les trois points de la porte. La prison était ouverte. Complétement immobile, le groupe attendit plusieurs longues minutes avant d’entendre à nouveau les pas du garde, qui passa devant eux en les ignorant. Bien, il n’avait pas entendu la grille s’ouvrir, mais il n’y avait pas à douter que dès que le groupe commencerait à ouvrir la porte, il accourserait ; il leur fallait donc un plan avant de se lancer.

Quand ils furent prêt, Sacha lança un coup d’œil au tas de foin qui servait de lit et hésita à y mettre le feu, dans l’espoir de faire évacuer la tour. Cependant, comme le groupe n’avait encore aucune idée de la direction à prendre pour trouver la sortie, elle risquait juste de leur déclencher un compte à rebours qui reviendrait leur mordre dans les fesses plus tard. Se résignant, elle abandonna l’idée et lança dans le tas de foin ce qui restait le la flèche, et tira la grille aussi doucement qu’elle le pouvait, grinçant des dents à chaque bruit qu’elle faisait.


Je suppose que Sacha se réveille en dernière :-o Je n’ai pas immobilisé le garde car ça commençait à faire beaucoup, du coup Minnie je te laisse faire ça sur ton tour Wink Si vous avez besoin de Sacha pour le mettre hors course, n’hésitez pas à la faire intervenir. Si l’occasion se présente pendant le tour de Minnie, Sacha prendra quelques minutes pour analyser la drôle de grille en fasse. :-o

_________________
- L'équilibre se trouve entre un flingue et des roses -
~ Balance Master ~




avatar
Sacha
Informations
Nombre de messages : 88

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Minnie Edwood le Ven 4 Mai 2018 - 18:12

Brunel était dans un vaste espace semblable à un ciel étoilé, recroquevillé sur lui même. Ses yeux clos et sa crête frémissante semblait indiquer qu'il rêvait, ou du moins un signe d'activité latent. A quoi pouvait donc songer cette mystérieuse créature ? Le morse de sa queue floppante avait l'air de signifier qu'il était déjà en pleine bataille. A l'intérieur de lui se redessinait par bribes les derniers événements, entrelacé de tornades sablées, jusqu'au regard pénétrant de sa belle maîtresse.

Et ce regard avait quelque chose de particulièrement blessant et de dérangeant pour le jeune bleu. Il y avait senti le danger irrévocable, l'ambuche d'un destin incapacitant devant sa jeune expérience. Il avait pourtant vu nombre de ses camarades maîtriser des jets de sable et pourtant lui, même au beau milieu du désert, en était incapable. Un poisson-boue, voilà ce qu'il était. Un être entre la terre et l'eau... encore trop faible pour générer de la roche comme sa belle camarade bleue.

Auprès de la jeune adepte du I-Ching, Brunel avait appris à croire au destin, aux liens qui régissent ce vaste monde depuis son oasis natal. D'une façon ou d'une autre, il savait que tout l'invitait à épauler la bellet Minnie. Lui qui n'avait pas connu sa famille la considérait comme une mère, un pilier de bonheur qu'il s'était juré de défendre à tout prix. Il avait fait face à sa défaillance dans le désert et s'était défié à plus de force. Pour autant, quelque chose semblait lui manquer de sens.

Les vagues de souvenirs, à la manière des vents désertiques, se succédaient à la fois décousus et liés par un sens que le jeune bleu ne parvenait pas à saisir entièrement. Il revit encore le regard profond de sa maîtresse avant de sombrer dans la tour et se vît rentrer dans sa sphère. Rêvait-il depuis ce moment ? La question n'eut le temps que d'éffleurer son esprit, voyant à présent se dessiner devant lui une pièce large et d'un passé vraisemblablement majestueux.

Une roche régulière s'empilait pour former les ruines de ce qui semblait être un palais. Au centre de la pièce, flottant devant lui, se tenait un Exagide. Il n'aurait su dire pourquoi ni comment, mais au moment précis où ses yeux se posèrent sur l'artefact royal, Brunel aurait pu affirmer que sa maîtresse était venue lui rendre visite à l'instant. Était-ce une coïncidence où y avait-il là un message voilé ? La réponse, peut-être, lui permettrait de sortir de sa torpeur... le temps des rêves étant naturellement trompeur.

De son côté, Minnie avait subit un sérieux coups à la tête et s'était évanouie à quelques lieux de son partenaire, rêvant elle aussi des preuves de sa défaillance. Elle était là, près de l'entrée. Elle s'apprêtait à faire le choix de le rendre alors qu'un hurlement en elle l'incitait à tout autre chose. Elle se voyait détruire une partie du sol et s'y échapper ; manœuvrant son sceptre pour frapper les deux cervelets de ses adversaires. Mais le couloir était sombre et l'ambiance oppressante, seule dans son cauchemar elle ne percevait plus ses amies, ni même la terre qu'elle foulait ou encore la lumière déclinante qui s'étouffa soudainement.

La jeune Edwood se réveilla en sursaut, laissant échapper un cri aphone. Son corps stressé avait réveillé les douleurs, de ses pieds jusqu'à sa tête. Confuse et embuée, elle sentait couler les frustrations de son rêve. Puis, alors qu'elle rassemblait ses jambes en tailleur, elle regarda autour d'elle. Ses camarades semblaient dormir et... un homme venait de bouger faiblement de sa paillasse. Encore sous le feu de l'émotion vive et la gorge si nouée qu'elle douta elle même d'avoir hurlé, elle resta dans son coin et entreprit de se calmer.

Pour le moment, elle ne sentait plus rien. Ce en dépit du sol fait de pierre battue et de la roche apparente qui les encerclait. Elle n'était pas franchement experte de la vraie terre, peut-être un peu plus de la roche ; mais quel comble pour une maître de la terre que d'être enfermée dans un sous-sol. Se souriant de cette remarque cocasse, elle s'employa a réguler son chi, les mains au sol. Mais elle ne sentit pas même les ondes du garde quand ce dernier approcha de la grille. Elle aurait bien demandé conseil à son oracle mais, de toute évidence, ce dernier n'était pas avec elle.

Si sa perception autour était réduite, elle sentait néanmoins son corps plus qu'à son habitude. Elle parvenait à sentir son squelette et, bien que l'idée puisse être peu réconfortante, la douleur semblait s'estomper sous cette prise de conscience. Elle ouvrit alors ses yeux sur ce qui lui faisait face. Devant elle un squelette de ce qui avait dû être un aventurier. La pauvre âme n'avait même pas eu de cérémonie. S'approchant du squelette pour lui susurrer une prière elle fut néanmoins surprise par ses camarades de cellules qui commencèrent progressivement à s'éveiller.

La petite Edwood se rendit de nouveau au sol, mutique et attentive alors que se régulait tout juste en elle ses méridiens. Sa théorie de base sur des malfrats potentiels était donc la bonne et ce mystérieux Jake était amplificateur... Une véritable aubaine. Elle n'eut même pas à ouvrir la bouche pour consentir que Miku avait déjà pris la bonne décision. Absorbée par la scène Minnie ne s'était pas vue jouer de sa maîtrise. Faisant ressortir d'un côté puis de l'autre, une motte de terre, comme le font si bien les taupiqueur.

A présent, la grille était déverrouillée, mais les bruits métalliques répétés avait alertés le garde qui se dirigeait, à en croire les vibrations, de nouveau vers la cellule. Minnie fait signe à tout le monde de rester à sa place, mimant devant une dé-concertation ébahie quelque chose du genre « je m'en occupe » et rabattant la grille légèrement. Il ne fallut que peu de temps avant que le geôlier n'arrive et que la jeune Minnie ne l'accueille. Ordonnant à la terre de s'excaver sous les pieds de ce dernier, celle-ci s'était élevée en un tas de gravas fumant et poussiéreux avant de retomber avec force sur sa tête. A la surface, le sol nouvellement labouré donnait l'impression d'une surface plane.

« Je vais voir quelque chose sur la gauche, je pars en éclaireur. Mes perceptions sont limitées mais je les utiliserai pour nous guider »

Aussitôt dit, aussitôt fait. Elle ne prit pas même le temps d'attendre un quelconque consentement qu'elle avait déjà rejoint, dans l'angle, l'étrange grille de métal jumelle, laissant le garde à un bien triste sort. L'illusion sadique d'une mort lente et douloureuse était une bien maigre compensation, mais elle se refusait à aller au delà. Ancrant son pied d'un coup vigoureux, la jeune Edwood déclenchait à présent son radar ; espérant guider tout le monde dans la sûreté.
avatar
Minnie Edwood
Informations
Nombre de messages : 194

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact
https://eliotugbrave.wixsite.com/interractive-english

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par PNJ le Ven 11 Mai 2018 - 18:31

« C’est moi qui vous remercie. » dit-il, se sentant nettement mieux. Puis il eut un faible sourire, où plutôt  une ombre maussade. «  Ce sont des hauts gradés de l’armée de Flamen. Je ne pense pas que vous ayez la moindre chance contre eux. Mais je vous accompagnerais. Nous devrions pouvoir sortir d’ici. Je ne sais pas quoi ressemble un Pokémon spécial, mais je sais que les leurs sont redoutables. Je sais aussi qu’ils maîtrisent parfaitement leur art. » dit-il, pessimiste. Jake grimaça, il en avait fait les frais.
« Je ne sais pas, mais je suppose qu’ils dorment à un moment ou un autre comme tout le monde.
Je vous protégerai. »
Assura t-il.


* * *       * * *

Lorsqu’elle s’endormit, Miku arriva dans le monde onirique. Tout y était blanc, le sol, le ciel. Tout était vide, ni objet, ni mur, mais un pont astral se forma alors qu’elle utilisait ses pouvoirs de Marcheuse de Rêves, lui permettant de rejoindre le grand endroit. Bien que ce soit un immense vide blanc, il avait des allures d’un hall immense, pouvant accueillir les dormeurs du monde entier, mais chacun restait dans son propre espace, sa propre espace, que Miku pouvait percevoir comme une bulle. Il y avait comme d’habitude, des milliers de présence, mais seule quelques-unes étaient plus définies que les autres, plus réelles aussi. Probablement les dormeurs les plus proches d’elle physiquement, dans le monde éveillé. Comme elle s’en était peut-être rendu compte depuis le temps, il fallait rêver plus longtemps, pour atteindre les dormeurs les plus éloignés.

Non loin d’elle se trouvait deux dormeurs bien distincts à sa droite. Ils étaient assez proche l’un de l’autre et leur bulle s’entrecroisaient, signe qu’ils étaient proches. Il s’agissait d’une femme et d’un homme. A la gauche de Miku, deux présences clignotaient par intermittence, comme si leur avatar du monde onirique menaçait de ne pas rester bien longtemps ou au contraire qu’ils étaient tout prêts de s’endormir. Proche l’un de l’autre, chacun des deux hommes avait une bulle bien distincte l’une de l’autre. Dans le monde éveillé, les deux hommes somnolaient, peut-être. Tout autour de Miku, dans le hall onirique, les présences allaient et venaient, murmurant parfois dans leur rêve.


* * *       * * *

La flèche eut raison de la serrure, bizarrement. Sacha et Minnie commencèrent à sortir, mais Jake ne les suivit pas, ayant promis à Miku de la protéger pendant son sommeil. Mais le garde n’était pas totalement stupide. Contrairement à ce qu’aurait pu croire, Sacha, ou même Minnie, dès qu’il entendit les cliquetis et le grincement atroce de la porte de la prison, intrigué et méfiant, il se précipita vers la cage et vit la gamine dehors, au niveau de la grille ! Et bien qu’il fut « accueilli » par Minnie…

« Aux Armes ! Aux Armes ! »

Bien qu’il n’eut le temps d’en dire plus, surprit par les gravas, le principal était fait. Non seulement les filles devaient faire attention de ne pas se prendre les pieds dedans, voire de tomber avec le garde…, mais pendant que Minnie s’étaient jetée contre la grille, qui n’était pas très solide et bougeait facilement à la manipulation, où elle put apercevoir un long couloir plongé dans l’obscurité, bien propre et dégagé, mais elle n’eut pas le temps d’en voir plus. Car soudain, la jeune fille prit un coup de pied au visage, sans pouvoir réagir avant.

Un Galifeu venait d’apparaître, vraisemblablement de la ceinture du garde qu’elle venait d’attaquer. Défendant son dresseur qui venait d’être agressé, il utilisa Jet de Sable pour aveugler ses adversaires et en profita pour blinder ses propres défenses… Et attaque surtout, gonflant sa musculature. Après quoi, il dirigea vers Minnie un coup de serre tranchante. Tout en attaquant, il jeta un coup d’œil inquiet dans le trou. Du côté de Sacha, la situation n’était pas beaucoup plus brillante, l’air se mit à siffler, signe qu’une flèche venait de lui passer à côté, pour aller s’écraser dans les gravas. D’autres part, des bruits de pas précipités se faisaient entendre, non loin de là…
D’ailleurs, ce n’était pas le seul bruit qui leur parvenait. Le garde, quoique dans son trou, sortait de sa torpeur et cherchait déjà à remonter. Apercevant son dresseur, le Pokémon comptait bien aider son maître, dès que possible.


* * *       * * *

Dans la tour, au rez-de-chaussée, Fulmina put apercevoir plusieurs choses près des caisses. La premières était les longues traces qui pouvaient laisser supposer que les caisses avaient été déplacées très souvent, d’ailleurs, celle qui était ouverte et vide, était abîmée sur les bords qui reposaient sur le sol, mais pas ailleurs. Ensuite, les deux autres caisses fermées étaient beaucoup trop lourde pour qu’une personne puisse les déplacer physiquement facilement. De son côté, Nestor attendit, dans la crainte, plus que l’espoir, d’entendre une présence éventuelle… Mais pour l’instant, c’était le calme plat et rien n’indiquait qu’une autre personne se trouvait encore dans les environs.



**********************************************
Mesdemoiselles, Monsieur…

Pour vous remercier de l’avoir soigné, Jake décide de vous accompagner pour vous aider, vous avez donc gagné un pnj ! Attention toutefois, comme vous, il ne pourra agir qu’une fois par tour, choisissez donc bien à quel moment il intervient ! Je vous rappelle qu’il est Amplificateur (Chaleur – Feu), ne possède pas de Pokémon et ne sait pas se battre en dehors de sa maîtrise élémentale.

Miku, tu es entrée dans le Monde des Rêves. Dans ce grand hall onirique, il semble y avoir quatre dormeurs non loin de toi (deux dont le sommeil ne semble pas certain…) Je te laisse agir, car il n’y a pas de contraintes matérielles ici. En revanche, je me garde le résultat de tes actes sur ces PnJ.
De leur côté, tes Pokémon ont trouvé une piste sérieuse. Il ne semble y avoir personne d’autre que tes Pokémon pour le moment et ils n’ont pas pu entendre le cri d’alerte.

Minnie… Ton action a été très (trop) expéditive, tu es certes élémental, mais de rang 1, tu ne peux pas balancer un sort de cette ampleur aussi facilement et considérer que ça fonctionne sans aucun problème. Attention, vous êtes dans une mission 5* je le rappelle Wink Donc !  Tu inspectes la grille mais un Galifeu te lance une série d’attaques : tu ne peux pas esquiver ou parer le Double-Pied, car il te prend par surprise, et comme tu as agressé son dresseur, il est en focus sur toi avec Jet de Sable, Gonflette, puis Tranche !

Sacha enfin, puisque que tu me laisses entendre que tu as fait un boucan d’enfer… Je te prends aux mots ! Comme l’endroit était très calme, en effet les grincements se sont fait entendre, mais surtout il a vu Minnie dehors. Le garde a sonné l’alerte et deux autres gardes arrivent sur vous. Notez que celui qui est dans le trou remonte. Il va falloir trouver une bonne idée, car si vous ne faites rien, vous serez très vite en sous-nombre : n’oubliez pas que Miku est dans le monde des rêves et ne pourra pas intervenir et que Jake, qui la protège, ne pourra pas vous aider dans ce nouveau tour. J’en profite pour rappeler du même coup qu’avec la difficulté de la mission, je me réserve du sort des PnJ, selon vos actes… Et aussi de la qualité de vos messages.

Bonne chance ♥~

Spoiler:

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1075

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum