[Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Miku Hatsune le Mar 22 Mai 2018 - 20:12


« Errances »


Alors que Sacha se remettait doucement, elle remercia la Prêtresse, qui lui fit un sourire en guise de réponse. La brune n'était pas spécialement loquace, mais Miku ne pouvait pas vraiment lui en vouloir : elle avait été sérieusement blessée, et elle était à présent prisonnière avec des inconnus, dans un endroit dont ils ignoraient tout. Pas de quoi se relever la nuit et danser la samba, assurément. Jake leur expliqua alors que leurs adversaires étaient de hauts gradés de Flamen, qu'ils avaient des Pokémon puissants et qu'ils étaient eux-mêmes d'un niveau qui excluait toute tentative de confrontation directe. Merveilleux. La Flamenoise leur demanda finalement de faire du bruit pour couvrir son opération de crochetage de la serrure, ce que fit Miku en continuant à discuter avec Jake et Minnie, tout en prenant garde à ne rien révéler à l'homme qui patrouillait non loin de là. La situation était déjà suffisamment critique comme ça, inutile d'en rajouter en donnant à leurs geôliers des informations qu'ils pourraient réemployer contre eux par la suite.

Tendant alors la flèche autrefois fichée dans l'épaule de Sacha à cette dernière, à sa demande, elle jeta un coup d’œil à la serrure, plutôt impressionnée par les compétences de sa camarade. Chacun ses talents, songea-t-elle avec une pointe d'admiration. Elle était elle-même parfaitement incapable de faire ce genre de choses, même si elle avait d'autres capacités à sa disposition. Lorsque leur prison fut enfin déverrouillée, la jeune femme se tourna vers Jake, hochant la tête d'un air grave avant de reculer dans la cellule pour s'adosser au mur.


« Très bien. Je compte sur vous... »

En psalmodiant à toute vitesse pour accélérer le processus, la Marcheuse s'allongea, se recroquevillant peu à peu pour protéger son ventre blessé et ses organes vitaux, au cas où. Elle se sentait déjà bien fatiguée, à la fois à cause du sang qui continuait à s'écouler lentement de sa plaie et par ses réserves largement entamées par son utilisation répétée de ses pouvoirs. Elle n'eut donc aucun mal à plonger dans un sommeil profond, alors que tout devenait noir autour d'elle.

« Qu'est-ce que c'est que cet endroit ? »

Inquiet, son avatar onirique chercha à se repérer dans le grand hall blanc dont elle ignorait tout. Habituellement, elle rejoignait les Courants et dérivait en passant de l'un à l'autre, avec plus ou moins d'aisance, mais en cet instant précis, elle se sentait enfermée, comme si elle était restreinte dans sa maîtrise et son exploration des Rêves. Était-il possible qu'un puissant Élémental ait verrouillé les accès des Marcheurs dans cette tour ? Respirant profondément pour garder son calme, Miku fit un pas dans la direction des deux dormeurs côte à côte dont les bulles s'entrecroisaient. Leur présence et leur état indiquaient qu'ils ne risquaient probablement pas de se réveiller de sitôt, et la jeune femme, après les avoir observés un moment, décida de les laisser à leur repos. Si leur sommeil n'était pas troublé, elle n'avait aucune raison de l'interrompre. Et puis, elle se disait aussi qu'une telle quiétude ne ressemblait pas à celle d'éventuels prisonniers... Peut-être qu'elle se trompait, mais elle n'avait aucun moyen de le savoir pour le moment.

Elle se tourna donc vers ceux dont la présence était incertaine et intermittente, cherchant à comprendre pourquoi leur avatar semblait en transition. D'un côté, tenter d'entrer en contact avec eux pouvait se révéler risqué, s'il s'agissait de bandits, mais de l'autre... Si elle ne faisait rien, son excursion serait inutile, et son protecteur risquerait sa vie en pure perte. Prenant son courage à deux mains, elle s'avança timidement vers eux en essayant d'attirer leur attention.


« Excusez-moi... Je suis Miku, et je crois que je suis perdue. Pourriez-vous me dire où nous sommes et ce que nous faisons ici ? »

----------------------------------------------------

Nestor et Fulmina, désormais côte à côte près des deux caisses, échangèrent un regard inquiet. Ils n'entendaient absolument rien, ce qui les rassurait et les angoissait à la fois, dans un curieux mélange éprouvant pour leurs nerfs. Finalement, ils prirent la même décision au même moment, sans concertation préalable, se prouvant ainsi leur bonne entente et la confiance mutuelle qu'ils se portaient.

* Tu penses à ce que je pense, pas vrai ? Bon... À trois, on soulève ça et on y va. Prête ? *

La mâchoire crispée, Fulmina hocha la tête.

* Une, deux... Trois ! *

Utilisant leurs pouvoirs psychiques de concert, les Pokémon firent léviter les caisses sans les toucher et sans faire de bruit, se débarrassant facilement de la première en la posant plus loin, mais galérant un peu plus à déplacer les autres, bien plus lourdes et compliquées à bouger. D'un commun accord, ils changèrent finalement d'avis en pensant à l'accueil qui pourrait leur être réservé une fois en bas, et ils décidèrent de se plaquer contre la paroi au cas où quelqu'un jaillirait de la cavité, histoire de le recevoir dans les règles de l'art. Au vu de la situation, mieux valait jouer sur la prudence et la surprise, plutôt que de risquer de se faire capturer bêtement... Surtout qu'ils avaient la dernière arrivée dans la famille à protéger, et que Miku ne se remettrait pas d'une telle perte.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

0 RP -  1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 354

Fiche de personnage
Points: 146
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Sacha le Dim 3 Juin 2018 - 12:32

Lorsque l’homme leur révéla que leurs ennemis étaient des hauts gradés de Flamen, Sacha fit attention à prendre une moue de surprise. Des personnes qui tapent d’abord et pose les questions jamais, c’est pas trop le genre de l’armée normalement… tenta-t-elle pour essayer de récupérer plus d’informations, mais Jack ne rajouta rien. La pirate abandonna son interrogatoire pour se plonger à nouveau dans ses réflexions, réfléchissant à la prochaine étape à suivre. S’ils étaient effectivement des hauts gradés maître dans la pyromancie, alors son idée de faire cramer le bâtiment n’aiderait guère ; au pire, ils contiendraient le feu sans problème, et au mieux, ça les ferait sortir de leur repère mais elle n’avait guère de suite à ce plan-là. Éventuellement, elle se mit à se demander s’il n’y avait pas moyen de rejoindre leurs rangs pour s’approcher des chefs et les poignarder dans le dos ensuite, ou peut-être trouver un traître qui serait prêt à faire le sale travail à sa place. Dans tous les cas, même si cette idée-là n’aboutissait pas, si elle sortait vivante de ce pétrin elle pourrait toujours signaler leur position et revenir avec des renforts de Tarouga, elle connaissait quelques chefs de clans qui lui devaient des belles faveurs ; et là, ils pouvaient être aussi doués qu’ils le voulaient, ils ne s’en sortiraient pas.

Chaque grincement de l’ouverture de la grille fit crisser les dents à Sacha, qui savait ce que cela risquait de leur coûter. Quand le premier garde se profila, Minnie le fit s’enfoncer dans le sol, le coinçant dedans. Elle se lança alors dans le couloir pour aller inspecter la grille en face, pendant que Sacha restait en retrait pour la couvrir, lorsqu’un Galifeu sortit de nul part commença à s’en prendre à la jeune élémentale. Au même moment, Sacha sentit une flèche filer à ses côtés, alors que des bruits de pas dans le couloir indiquaient que les cris d’au secours du garde piégé avaient été entendu. Le groupe devait donc agir vite, sous risque que ce coup-ci, leurs opposants ne se contenteraient pas de les lancer en prison.

Sacha ramassa le projectile qui avait atterri à quelques mètres d’elle, puis se tourna vers l’intérieur de la prison où Jake se tenait à côté d’une Miku endormie. Si t’es Amplificateur, tu peux peut-être lui bouffer son énergie au gros piaf, non ? suggéra-t-elle. Même s’il n’arrivait pas à mettre le Pokémon complétement hors course, il pourrait au moins l’affaiblir suffisamment pour que les humaines puissent le neutraliser, car en l’état actuel, seule une autre créature pourrait rivaliser avec, mais chacun en était démuni. De plus, absorber le chi de l’animal permettrait peut-être à Jake de se refaire une santé complète.

Sans attendre la réponse, Sacha s’arma de sa pauvre petite flèche et s’avança à la rescousse de Minnie, pour tenter de la tirer des assauts du Pokémon poulet. Malheureusement, elle n’avait pas fait deux pas qu’elle sentit une poigne la saisir à la cheville, la faisant tomber en avant. En se retournant, elle le garde ensevelit en train de péniblement remonter à la surface, gigotant pour sortir la tête du sol, la main fermement accrochée à la jambe de la fille. Cette dernière tenta rapidement de remuer son membre pour se libérer, mais ses muscles encore faibles ne suffirent pas à lutter contre l’attache. Sentant la résistance, l’homme se mit à canaliser ses pouvoirs pour brûler l’échappée.

Rapidement, l’odeur de tissu brulé et de chair cramé commença à remonter dans les narines de la corsaire qui ne put s’empêcher de lâcher un fort grognement sous la douleur. Utilisant sa propre magie, elle se concentra pour repousser l’attaque, mais c’était assez vain, l’homme étant visiblement plus expérimenté qu’elle. Elle tenta alors de donner des coups pour se libérer, sans succès. Elle commença à s’inquiéter en voyant sa deuxième épaule presque libre, et le gémissement qu’elle entendit depuis derrière elle la décida sur ce qu’elle avait à faire. D’un coup de pied, elle fit voler le casque du gars, puis utilisa sa main droite pour agripper ses cheveux et « l’aider » à se dégager de là, avant de planter dans son cou la flèche. Si elle n’avait jamais été particulièrement gênée à prendre la vie d’un autre, c’était quelque chose qu’elle tentait d’éviter à tout prix, surtout dans ces situations où cela pourrait probablement lui attirer non seulement les foudres des autres gardes et compromettre ses tentatives de négociations avec eux mais aussi de l’oiseau fou qui n’allait pas être ravi. Toutefois, il fallait aussi être capable de juger quand il n’y avait plus d’autre choix de libre, et après avoir fait le tour de ses options, elle finit d’enfoncer la tige de métal dans la gorge du type.

Sous l’impact, le garde la relâcha, laissant à peine à la fille quelques minutes pour constater les dégâts à sa jambe. Sa peau était rouge et plusieurs cloques s’étaient ouvertes, mais elle pouvait encore plus ou moins marcher dessus, malgré la douleur qui en pulsait. Les bruits de pas de plus en plus proches signifiait qu’ils n’avaient vraiment plus de temps à perdre avant l’arrivée des renforts, qui arrivaient de part et d’autre du couloirs.

Sacha lança un coup d’œil à la grille derrière Minnie, qui avait l’air suffisamment fragile pour être tordue et qui ouvrait sur un interstice suffisamment large pour que la gamine puisse passer. La pièce – si ça en était une – sur laquelle elle donnait n’était pas éclairée, signifiant qu’a priori, il n’y aurait pas de garde ou d’activité humaine dedans, ou en tout cas, moins que dans ce couloir. Serrant les dents, la pirate envisagea de se lancer contre la barrière pour s’échapper ; seule, elle serait probablement bien plus discrète qu’accompagnée de toute cette troupe, et en les laissant se débrouiller avec les gardes et ennemis elle les utiliserait comme une distraction pour retrouver ses biens et sortir de ce trou à Rattata.

La corsaire hésita un instant, avant de finalement renoncer à son plan. Elle se retrouvait prise de remords d’abandonner la femme qui l’avait soigné plus tôt. Elle poussa un juron discret, consciente de la dette qu’elle avait envers elle. Son cerveau se mit à carburer de nouveau. Ils ne pourraient pas s’en prendre aux gardes directement, dans leur état, même à quatre, ils avaient trop de chance d’y rester, et n’avait pas exactement le temps de piéger le couloir pour venir à bout de toutes les menaces qui se pointeraient en attendant que Miku ne se réveille.

On peut peut-être s’en sortir en passant par-là, indiqua-t-elle à qui voulait bien l’écouter, en pointant le trou dans le mur. Minnie, peux-tu ériger rapidement des murs pour bloquer l’avancé des gardes ? Une fois de plus, la corsaire n’attendit pas la réponse pour retourner dans la cellule, où elle proposa à Jake son aide pour transporter la prêtresse endormie.


Tous les « ordres » lancés par Sacha ne sont que des suggestions, à chacun de voir ce que vous voulez suivre ou pas dans les propositions faites (en particulier si vous avez un meilleur plan, hésitez pas :-o). ^^ La seule chose qui est « sûre » est que Sacha a mis hors course le garde dans le sol, au prix d’une nouvelle blessure. :-x

_________________
- L'équilibre se trouve entre un flingue et des roses -
~ Balance Master ~




avatar
Sacha
Informations
Nombre de messages : 84

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Minnie Edwood le Dim 17 Juin 2018 - 23:26

Propulsée violemment par deux coups de pieds fulgurants, Minnie n'eut pas même pu amortir l'impact de son corps contre la roche. Mais elle pris néanmoins conscience, de par les vibrations provoquées de quelques spécificités sur la structure de leur hypothétique tombeau. Une forte présence de grève révélant également quelques points friables le long du couloir. Reprenant sa respiration encore toute secouée, il ne fallu pas longtemps avant que les yeux rouges de l'étrange pokémon se confondent dans un nuage de sable, projeté rapidement vers la jeune élémentale. Et si la jeune Edwood avait peut-être surestimé ses capacités dans la maîtrise même de la Roche, cette dernière ne doutais aucunement de celle du sable qu'elle avait côtoyé pendant toutes ces années.

Renvoyant l'attaque du jet sableux vers son créateur, et regagnant par la même occasion en visibilité ; elle profita de la gonflette du Pokémon pour sauter à pieds joint sur l'homme qu'elle avait voulu piéger à terre un peu plus tôt ; s'aidant des murs pour gagner en vitesse et en hauteur jusqu'à pourvoir frapper le plafond friable avant de retomber sur sa cible. Malheureusement pour Minnie, bien qu'elle senti se renfoncer le soldat sous la puissance de son saut, ce dernier en avait, de toute évidence, vu d'autres. Malgré sa décente, et en dépit du sable qui incrustait ses yeux et sa bouche, il se saisi d'une des jambes de la jeune guerrière, de sa seule main vacante.

Ce qu'elle ne savait pas néanmoins, à défaut d'avoir été happée par l'oiseau bicolore, c'était que l'ennemi avait déjà la trachée agonisante. Elle se retourna donc vers la charge du pokémon à plumes, Minnie n'ayant que peu d'alternative, n'était pas même sûre de pouvoir accéder à la requête de sa comparse à la vue grandissante de la lueur des griffes qui la tailladeraient peut-être bientôt. Et alors que l'étrange pokémon se jetait sur elle, au milieu du sable qui perlait du plafond, Minnie lui projeta des gravas poussiéreux avant d'empoigner son bras pour projeter l'ennemi, à l'autre bout du couloir, prévenant la belle mercenaire d'un « à terre ! » bien avisé. L'oiseau irait peut-être percuter les nouveaux arrivants avant la montée des murets.

Alors qu'elle pensait à cette alternative, qui relevait plus du bowling ou des fléchettes que du combat bravant la mort ; elle réalisa que la poigne s'était relâchée. L'homme s'était peut-être évanoui ? Quant à l'état de l'apprentie voyageuse, l'adrénaline et la chaleur retardait sa conscience à l'égard de son bras ensanglanté. Elle savait à présent ce qui lui restait à faire et se hâtait à ériger méthodiquement deux murs à un pas de distance avant de retourner machinalement la terre derrière pour tenter la création d'une fausse improvisée... bien que le résultat ne soit pas mirobolant, elle devait bien l'admettre. Décidément, la maîtrise de la Terre s'avérait ne pas être si inutile et grossière qu'elle ne l'eut pensé... et elle devrait pratiquer à l'avenir pour ne pas retomber dans ce genre d'embuscade.

La précipitation de Minnie, couplée de sa jeune maîtrise de la terre, n'allait peut-être pas les aider longtemps néanmoins. Certaines pierres s'étant projetées au plafond, la petite faille s'était agrandie et semblait se propager dangereusement ; déversant avec ferveur de plus en plus de sable siliceux. Et présentement, son corps lui faisait mal, quant à son esprit il semblait s'embrumer. Une étrange sensation l'amenait à penser que non loin de toutes ces tribulations se trouvait son ami, et vraisemblablement toutes leurs affaires. Et le simple fantasme de retrouver son protecteur la faisait revenir plus fermement à deux pieds sur le sol. Le combat ne venait que de commencer et il lui faudrait ruser pour ne pas y laisser sa peau.

« Je devrais peut-être rester ici pour ralentir encore un peu les gardes. Miku est encore endormie. Pars devant et dis moi ce que tu trouves. Je vais travailler sur cette fausse, et si jamais je n'y arrive pas je pourrais toujours pratiquer mon jet de pierre »


***

De son côté, Brunel était encore à rêver, mais quelque chose parasitait sa quiétude et il ne lui faudrait certainement pas longtemps avant de se réveiller. Avait-il senti le péril toujours grandissant ou était-ce une secousse. Nul n'aurait pu le dire.

[HRP : Just in time, désolé j'ai eu pas mal de soucis à gérer alors voici ma réponse, ça casse pas trois pattes à un Galifeu mais au moins on avance. A très vite!! Merci Sacha/Kaé pour ton MP j'étais un peu à l'ouest ha ha]
avatar
Minnie Edwood
Informations
Nombre de messages : 177

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact
https://eliotugbrave.wixsite.com/interractive-english

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par PNJ le Mar 19 Juin 2018 - 23:30

Par chance, Nestor et Fulmina avaient décidé d’utiliser leurs pouvoirs psychiques pour soulever les caisses et non pas les traîner au sol. Au-dessus d’eux, quelqu’un se racla la gorge. Ils n’étaient donc pas seuls… Mais le silence revint, preuve qu’ils avaient été suffisamment discrets pour ne pas éveiller l’attention. Sur les trois caisses, deux étaient nettement plus lourdes que l’autre (les deux du fond) qui se souleva comme une plume. La caisse légère devait être vide et ne servait probablement qu’à dissimuler le passage qui se révéla : des escaliers qui menaient dans un sous-sol.

Les escaliers descendaient profondément dans des souterrains creusés depuis longtemps. Plongés dans la pénombre, les deux Pokémon purent voir au bout d’un moment, la lueur tremblotante d’une chandelle et quatre voix distinctives, calmes et graves qui discutaient. En se penchant discrètement dans les escaliers, les deux Pokémon pourraient apercevoir une salle aménagée, assez propre. Le sol était toujours du sable, mais il était dur comme de la pierre. Devant l’escalier, il y avait un vieil étendard de Flamen et devant une caisse fermée.

Tout de suite à droite, deux caisses, l’une fermée et l’autre ouverte, pleine d’or, dont un petit tas avait débordé par terre. Une Pokéball avait roulé au sol et pour l’instant, personne n’avait l’air de s’en soucier. A quelques pas de l’étendard, sur le mur d’en face des pioches gisaient au sol, devant ce qui semblait être le début d’une nouvelle galerie, plongée ans l’obscurité. Une petite table trônait au milieu de la pièce, et quatre personnes se tenaient au milieu. Enfin, le mur du fond laissait apparaître une porte en bois d’apparence lourde et neuve, fermée. Près de la porte sur le mur à hauteur des yeux était gravée en relief une silhouette de Pokémon, un quadrupède avec une queue en forme d’éclair.

* * *     * * *


L’Avatar de Miku se dirigeait donc vers les deux personnes qui semblaient prête à se réveiller ou au contraire, à s’endormir. Au début, les deux avatars disparurent, puis, ils réapparurent et semblèrent un peu plus stables. L’un d’eux devint subitement très « opaque », venant probablement de s’endormir dans un profond sommeil sans rêve et ne lui répondit pas. L’autre, dans sa propre bulle, se tourna vers elle. La bulle engloba alors Miku, qui se retrouva dans le rêve du dormeur. Elle se trouvait dans une salle de taille moyenne, avec des murs en pierres. Elle était encombrée, d’armes, d’armures et surtout, d’or qui tombait des murs en scintillant à une lumière invisible. Plus le bonhomme creusait avec sa pioche, plus l’or tombait des murs en petit tas.

« Il faut creuser, plus on creuse, plus on sera riches ! Prend la Pokéball et creuse avec, je n’ai pas réussi à l’ouvrir.
Si tu es perdue, passe par le tunnel vers le camp. Tous les quatre y sont. Je crois que c’est ton tour de garde, mais tu peux aussi passer par les trous pour les reboucher. »


Il y avait assez de cohérence dans ses propos –et dans ce qui se passait-, mais après tout, Miku était dans un rêve non ? L’endroit par contre, ressemblait énormément à sa cellule.

Un peu plus loin, l’Avatar incertain d’un Pokémon semblait agité. Sa bulle néanmoins semblait extrêmement solide et même, intangible…

* * *     * * *


Jake fit non de la tête ; il avait promis de défendre Miku pendant son sommeil magique. Ils ne savaient pas où ils étaient, ni quels dangers pourraient encore leur tomber dessus et après ce qu’il avait vu de ces hommes, Jake ne manquerait pas à sa parole dans une tentative désespérée. Il resta donc à sa place.

Une véritable bataille s’engagea entre le geôlier, son Pokémon et les prisonniers. Le Dompteur attrapa la flèche et tenta de rendre son coup à Sacha, mais sans succès, son trou était trop étroit et sa prise n’était pas très sûre. Contraint de la lâcher, mais il s’arracha, de rage, la flèche de son épaule et la planta dans le mollet de Sacha qui filait rapidement. Son casque avait volé au sol ou quelque part, mais en lui tournant le dos pour s’enfuir, Sacha s’était mise en difficulté.

L’autre flèche, venue dans le dos de Minnie, fut déviée, mais pas assez pour se tourner de quatre vingt dix degré vers le sol, précisément dans l’alcôve qu’elle avait creusé plus tôt. De plus, l’hypothétique tombeau se révéla bien plus solide qu’il n’en avait l’air et au final, ce ne fut qu’un peu de poussière qui tomba du plafond, pas de quoi émouvoir le Galifeu. En revanche, le Dompteur qui sortait enfin de son trou y retomba presque aussi sec, quand Minnie lui retomba dessus. Minnie empoigna le Galifeu, mais elle n’avait certainement pas assez de force pour lui faire traverser le couloir, ce qui n’empêcha pas de bousculer tant bien que mal le Pokémon un peu plus loin. Essayer de se mettre à deux sur le Dompteur se révéla inutile, il s’était évanoui, du sang maculant le fond de l’alcôve, s’échappant de son cou à flots.

L’instant suivant, Sacha et Jake transportaient Miku dans le passage et Minnie levait un mur de pierre pour boucher l’entrée. Juste avant de s’enfermer  le passage, Jake leur murmura nerveusement d’attendre deux secondes et ramassa deux Pokéball tombée au sol avec empressement, avant de s’engouffrer à la suite de Sacha. Dans le noir complet, Jake les intima au silence. Ils purent alors entendre des bruits de pas précipités et des coups répétés contre le mur.

Puis le silence retomba. Le couloir était très long, mais aussi lisse et aménagé, il était vide, mais visiblement entretenu et devait avoir une utilité quelconque. Au bout d’un moment, Sacha, Minnie et Jake pouvait entendre une voix répondre à une autre.

« Non, personne. »

Et des bruits de pas repartirent dans l’autre sens.

Ils marchèrent longtemps, avant d’apercevoir un peu de lumière au bout du tunnel. Entre temps, Jake leur avait montré les deux Pokéballs, en demandant si elles étaient à elles ou qu’au pire de cas, ils pouvaient les laisser là où essayer d’utiliser les Pokémon qui s’y trouvaient peut-être. Minnie et Sacha purent néanmoins reconnaître leur propre Pokéball, celle du Gobou et du Salamèche.

Au terme de ce passage entretenu, se trouvait une grille étroite comme la précédente. Sur le mur de gauche juste avant la grille, à hauteur des yeux était gravée en relief une silhouette de Pokémon, un quadrupède avec une queue en forme d’éclair. En s’approchant un peu, la silhouette d’un garde assez loin sur la droite était visible. Le chemin était un contre-haut surplombant quelque chose de beaucoup plus grand. Devant la grille, légèrement sur la gauche, une plante grimpante très large et robuste grimpait le long du mur jusqu’au chemin de ronde. Tout était très calme.

* * *     * * *


Du côté de Nestor et Fulmina, la porte s’ouvrit brusquement devant un homme accompagné d’un Galifeu. Il était quelque peu inquiet et questionna les quatre hommes, qui lui répondirent sur  un ton méprisant.

« On l’aurait remarqué non ? Ne vient pas nous importuner parce que tu as perdu tes prisonniers. »
« Tu as pensé à regardé dans le passage au moins ? »
« Il est bouché figures-toi ! »


Les quatre hommes ricanèrent de plus belle, plus amusés qu’alarmés.

« Et tu n’as pas pensé à regarder par l’autre entrée ? »

L’homme repartit dans l’autre sens.




**********************************************
Mesdemoiselles, Monsieur…

Miku, tes Pokémon n’ont pas été repérés ! Ton Avatar a rencontré l’un des deux types endormis, l’autre semblant plus assommé qu’autre chose, il ne rêve pas, mais il dort et ne te répondra pas. Tu as peut-être une ou des informations intéressantes, mais tu ne sais pas si c’est fiable ou non, car tu ne sais pas à qui tu as parlé.

Minnie, j’ai eu beaucoup de mal à comprendre qui tu attaquais et comment. La flèche venait dans ton dos, mais je veux bien admettre que dans la bagarre, tu te sois retournée, j’ai donc interprété comme j’ai compris, mais essaye d’être un peu plus précis ^^’ (pour le cas où, les hommes qui arrivent n’étaient pas encore à votre portée, comme je l’avais dit).

Vous avez un tour de répit pour vous poser et décider quoi faire, pour l’instant, l’un des hommes alerté coure un peu partout et vous a perdu dans la panique et la situation semble plus cocasse pour ses alliés qu’autre chose. Sacha, Minnie, vous avez récupérés Kaizoku et Brunel.]

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1066

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Miku Hatsune le Dim 8 Juil 2018 - 23:06


« Errances »


Tendus par l'effort et concentrés sur leur tâche, les deux Pokémon psychiques parvinrent enfin à dégager les caisses sans faire le moindre bruit. Lorsqu'ils eurent révélé le passage et mis au jour l'escalier en colimaçon, ils échangèrent un regard et se penchèrent avec prudence, utilisant leurs pouvoirs pour appréhender l'environnement plongé dans le noir. Ils décelèrent à nouveau des caisses, certaines fermées, une autre ouverte avec de l'or éparpillé et une Ball trônant là comme si elle avait été abandonnée. Mais surtout, ils entendirent quatre personnes discuter autour d'une lumière vive. Un homme seul ne leur aurait probablement posé aucun problème, mais là, ils étaient trop nombreux pour eux seuls, surtout qu'ils ignoraient tout de leurs capacités et des éventuels Pokémon qui pourraient les épauler.

* Clairement, on fait pas le poids, copine, Pokémon Psy ou pas. Tu vois la porte là-bas au fond ? On pourrait tenter un truc... *

Fulmina plissa alors les yeux, désignant mentalement à son partenaire la sphère au sol.

* Quoi, tu veux essayer d'entrer en contact avec ? Et si c'est un Pokémon ennemi, hein ? *

La Raichu aux oreilles arrondies secoua frénétiquement la tête de droite à gauche, avant de faire luire ses yeux bleutés. Elle sursauta lorsqu'elle reconnut le Métang de Sacha lors de l'échange mental, confirmant à son acolyte qu'elle avait eu une bonne idée. Alors qu'une conversation à trois, parfaitement silencieuse et inaudible, s'était lancée entre les trois créatures, un homme déboula dans la pièce, visiblement paniqué d'avoir perdu la trace de ses prisonniers. Les quatre compères, pas inquiets pour un sou, se moquèrent de lui et le charrièrent, le laissant repartir d'où il venait. Profitant de l'attention portée au pauvre hère, Fulmina rapatria la Ball du Métang vers elle en lui faisant raser le sol.

* Hé, t'as entendu comme moi, il a parlé de prisonniers évadés. C'est peut-être Miku et les autres. Il a évoqué une autre entrée, si c'est eux, ils risquent de se faire coincer. J'ai une idée... *

Concentré sur le couloir, Nestor tenta de se projeter mentalement le plus loin possible, après avoir expliqué son plan aux deux autres Pokémon. D'un seul coup, le Kadabra se volatilisa et se rematérialisa dans le passage, à plusieurs mètres des quatre types toujours occupés à blablater. Tenant toujours précieusement la sphère de la Goupix blanche contre lui, il s'engouffra dans le tunnel, espérant pouvoir venir en aide à Miku en suivant discrètement l'homme au Galifeu.

Avec une certaine angoisse, Fulmina sentit la présence de son binôme s'éloigner, et en ne voyant pas les humains bouger, elle comprit qu'il avait réussi sa téléportation sans les alarmer. Fixant la gravure de ce qu'elle pensait être un Raikou, elle hésitait à balancer une attaque électrique dessus, mais cela trahirait sa présence... Elle se résigna donc à essayer d'établir un plan avec Dhatun, espérant de tout cœur que Nestor trouverait un moyen de les sortir de là vivants. En tout cas, si le Métang souhaitait tenter une percée, elle l'aiderait au mieux... Mais pour l'heure, elle se contentait de converser mentalement avec lui.


----------------------------------------------------

Dans le monde onirique, Miku s'était approchée d'un homme visiblement très affairé. Occupé à creuser inlassablement, il ne la remarqua pas tout de suite, jusqu'à ce qu'il se lance dans une explication à dormir debout, pour rester dans le thème... D'abord interloquée, la jeune femme décida d'obéir, empoignant néanmoins la pioche de son acolyte d'une sieste au lieu de la Ball.

« Attends, ce n'est pas bon pour creuser, ça, prête-moi ta pioche un instant. »

Affichant une mine décidée, la Marcheuse imita l'homme, constatant qu'effectivement, l'or tombait carrément des murs en coulant comme une cascade indomptable. Mémorisant les informations qu'elle venait d'entendre, elle fit semblant de s'absorber dans sa tâche, avant de s'exclamer :

« Tu as raison, c'est mon tour ! Heureusement que tu étais là pour me prévenir, j'ai failli oublier. Merci ! »

Rendant son outil au chercheur d'or, la Marcheuse fit le vide dans son esprit, avec un dernier regard pour le Pokémon dont la bulle était hermétiquement fermée. Elle ignorait de qui il s'agissait, mais elle devait absolument avertir ses compagnons d'infortune, dont elle ignorait tout à l'heure actuelle. Ils auraient peut-être besoin d'elle pour combattre, après tout !

Quelques instants après, la Nalcienne ouvrit les yeux, prenant le temps de retrouver ses repères spatiaux. Dans les bras de Jake, elle constata qu'elle était dans un tunnel creusé par la main humaine et qu'une grille leur bloquait à nouveau le passage. Avec un sourire pour son protecteur, elle posa les pieds au sol et murmura :


« J'ai vu quatre personnes et un Pokémon que je n'ai pas pu identifier muré dans sa propre bulle. Je suis rentrée dans le rêve d'un homme qui creusait et faisait tomber de l'or des murs, je pense que c'est la raison pour laquelle les bandits sont là. Il doit y avoir un sacré gisement ici, si ce que j'ai vu correspond à la réalité. Il m'a parlé d'un tunnel qui mène à un camp, avec quatre personnes qui s'y trouveraient, et il m'a expliqué que c'était mon tour de garde. Il m'a proposé de "passer par les trous pour les reboucher", mais dans le doute, j'ai préféré faire mine d'avoir oublié mon tour de garde pour revenir vers vous. Ah, et il m'a suggéré de creuser avec une Ball qu'il n'a pas réussi à ouvrir, je me demande si ce n'est pas celle de ton Métang, Sacha. Si son mental est assez puissant...

J'ignore si tout ce que j'ai vu est réel, mais je pense qu'il y a des choses à garder là-dedans. Au fait, cette gravure... Vous pensez que la mettre en contact avec la foudre pourrait nous aider ? »

Tournée vers le bas-relief, la Tireuse avait l'impression que son esprit foisonnait d'informations et qu'elle avait du mal à les ordonner. Elle espérait malgré tout avoir été utile à ses compagnons, et déjà, elle s'attardait sur le garde au loin, tentant d'estimer la distance pour évaluer ses chances de l'endormir avec sa maîtrise du son.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

0 RP -  1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 354

Fiche de personnage
Points: 146
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Sacha le Mar 17 Juil 2018 - 21:41

Sacha saisit l’une des Pokéball que lui tendait Jake, reconnaissant celle de son Salamèche. Elle lança un « merci » très bref entre ses dents, avant de rapidement ranger son bien, sans même vérifier l’état de son Pokémon. Elle ne pouvait se permettre de le libérer maintenant, car son comportement enfantin pourrait manquer de les faire repérer, ce qui serait assez inopportun, d’autant plus que tant qu’il était dans sa cage, son état ne pourrait, au pire pas s’aggraver. Elle jeta un coup d’œil méfiant envers leur compagnon de cellule, le trouvant de plus en plus louche. Il n’avait pas levé le petit doigt pendant la bataille qui leur avait permise de s’échapper, et maintenant il retrouvait « miraculeusement » des biens perdus ? La pirate avait du mal à y croire ; il était plus plausible que cet énergumène ne soit pas réellement celui qu’il clamait être plutôt que leurs animaux se retrouvent complétement au hasard en possession d’un des sous-fifres qui gardait un pauvre couloir… Cependant, elle garda ses doutes pour elle ; le danger de l’endroit où ils se trouvaient était plus important à gérer que ce bonhomme, et tant qu’ils étaient dans cette situation se retourner les uns contre les autres n’arrangerait rien.

La fille prit le temps de rapidement se mettre un tissu autour de sa jambe abimé, puis tous se remirent en route. Ils finirent par atteindre l’autre bout du couloir, qui semblait donner sur une large pièce, curieusement décorée. Sacha prit le temps de l’observer mais n’en tira pas grand chose, l’environnement étant vie à l’exception d’un dessin, d’une plante et d’un garde au loin, dans ce qui semblait être la seule sortie. Miku se réveilla enfin de son voyage, prenant le temps de le partager avec le reste du groupe. Sacha fronça les sourcils à l’évocation de l’or ; les filous ne seraient donc finalement que des bandits ? Quel rapport avec le fait qu’ils étaient – selon Jake donc l’information était peut-être à prendre avec des pincettes – des militaires de l’armée ? Cela ne pouvait être une opération dirigée par l’état, car c’était l’état lui-même qui lui avait demandé de venir à bout des mécréants… Cela ne collait pas.

L’évocation du « mental » de son Pokémon surpris un peu la demoiselle, dont les sourcils montèrent un peu sur son front. Il est puissant en terme de qualité psychique, mais au niveau intelligence il est quelque peu… empathique et naïf, répondit-elle en tentant d’être le moins vexante possible pour son animal. Elle avait déjà pu constater les capacités parfois ahurissantes de sa monture, toutefois en contrepartie, elle se devait d’admettre qu’il était simple d’esprit,

Parlant de ce dernier, il était en train de causer avec une gentille sourie, lui racontant sa dernière après-midi passée au parc et ce qu’il y avait diné. Il ne savait plus vraiment comment ils en étaient arrivés là dans la conversation, il lui avait probablement expliqué quelque chose du genre qu’il ne sortirait pas de sa sphère tant qu’il n’avait pas reçu l’ordre de sa dresseuse directement, parce qu’une fois il l’avait fait et qu’il avait été privé de cookie, et que lui il aimait bien les cookies.

Sacha fut une peu prise de court par la dernière idée de Miku. Le mettre en contact avec la foudre ? En quoi bigre cela pourrait bien nous aider ? demanda corsaire, légitimement confuse. Rien jusqu’à présent n’avait suggéré que ce genre de mécanisme était présent dans cette tour qui semblait plutôt « bas de gamme » en terme de pièges et conception – il n’y avait même pas une porte d’entrée – mais Sacha finit par envisager que c’était quelque chose qu’elle avait peut-être vu dans son rêve, et hocha les épaules. Si ça peut te faire plaisir sans nous faire repérer, conclut-elle sur la question, pas vraiment enthousiaste – ou même, en réalité, capable – d’aider à accomplir ce but.

Elle s’approcha de la clôture, et tenta de jouer un peu avec. Le plus difficile sera de rompre cette grille sans faire de bruit, murmura-t-elle au reste du groupe, en faisant bien attention à être suffisamment discrète pour ne pas être entendue. Kaizoku pourrait en venir à bout avec quelques coups de griffes sans difficulté, mais ça risque de résonner dans les couloirs, proposa-t-elle, à moitié convaincue. Descendre ne sera pas compliqué avec la liane, ou la maîtrise de Miku, en revanche pour le gars là-bas… Mon Salamèche connaît Brouillard aussi, cela pourrait peut-être forcer le garde à évacuer les lieux, proposa-t-elle, mais cela risque de nous retomber dessus aussi, donc je suis pas certaine de l’idée… continua-t-elle, réfléchissant à voix haute. Elle tentait d’énumérer autant de possibilité qu’elle pouvait, espérant que cela ferait peut-être germer un plan chez ses compagnons.


Comme expliqué, Dahtun est pas très fut-fut, donc si Fulmina lui donne des ordres en étant « gentille » ou en disant que « Sacha lui dit de le faire », il la suivra sans se poser de questions, si y’a besoin de le jouer. Razz

_________________
- L'équilibre se trouve entre un flingue et des roses -
~ Balance Master ~




avatar
Sacha
Informations
Nombre de messages : 84

Fiche de personnage
Points: 34
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Minnie Edwood le Mer 1 Aoû 2018 - 12:37

Le mur s'était finalement érigé, et la jeune élémentale sentait son ki diminuer peu à peu. A trop vouloir réparer les erreurs mentionnées par l'oracle, elle en avait au contraire réitéré l'expérience. Sa mère elle aussi avait eu la fâcheuse tendance de toujours dépasser ses limites, peu importe les situations insensées dans lesquelles elle pouvait s'embourber. Ce constat n'engendrait néanmoins pas de frustration particulière alors qu'elle récupérait la ball de Brunel dans une petite errance mentale. Il y avait là la preuve que l'oracle ne s'était pas trompé, et qu'au vu de la difficulté de cette première épreuve initiatique, retrouver son père s'avèrerait bien plus difficile que dans son fantasme.

Fort heureusement pour elle, si sa mère avait triomphé de sa dernière épreuve avant de renier sa classe de Berserkher, c'était grâce à son compagnon, à ce père inconnu ; et des compagnons, elle en avait à présent. Le seul problème quand elle y pensait, était que personne ne se connaissait réellement... elle y repensa d'autant plus qu'elle revit brièvement la scène des ball avec, cette fois ci une conscience plus active. Elle tiqua sur deux choses ; outre le timing assez providentiel, Jake arborait un léger rictus de contrariété alors que de son côté, Sacha qui l'avait ensuite dépassée, n'avait pu s'empêcher de laisser transparaître un regard suspicieux.

Cette histoire de rêve la travaillait d'autant plus alors qu'elle se souvenait effectivement avoir vu des caisses et des pioches à leur arrivée. Non, il y avait là un problème. Quelqu'un ici devait certainement cacher la vérité, les adversaires qu'elles avaient dû affronter se comportaient d'avantage comme des bandits que des hauts gradés de l'armée Flamen. Ces brefs instants réflexifs se mirent en suspend, réalisant que le groupe était déjà arrivé au terme du passage. Devant eux une grille plutôt familière ; il ne fallut pas longtemps à ses compagnes de voyage avant de poser le problème de son ouverture.

* Arrête de penser aux gardes Minnie, ça va bien se passer. Peu importe les formes prises par la Corruption, l'évolution de l'hexagramme donne lieu à la Paix intérieure... Alors calme toi, fais abstraction de ce qui t'entoure, souviens toi de Fao Guru *

Et alors qu'elle prononçait son nom, elle se souvint d'une partie de shogi que sa mère avait entrepris avec le bellâtre. Encore aujourd'hui, elle était fascinée de la capacité à pouvoir mémoriser autant de mouvements au vu du nombre incroyable de pièces qui s'affrontaient sur le plateau. Sa mère avait, comme à son habitude, une attitude très directe et offensive, si bien qu'elle perdit la partie. Fao Guru s'était alors retourné vers la petite Minnie, fervente spectatrice, pour lui donner le conseil qui aujourd'hui plus que jamais, lui permettrait de ne pas tomber dans le même piège que sa maternelle.

« La patience est l'alliée de la ténacité et mène à la victoire si tant est que l'on attende le moment propice pour agir. Il ne s’agit pas de l’attente d’un événement extérieur, mais d’avoir la confiance dans une action conduite de façon réfléchie. Il vaut mieux ne pas chercher à se lancer de façon impulsive, par passion. Ainsi doit-on oublier temporairement le danger pour affronter la situation d’une façon renouvelée. »

Le murmur de sa phrase lui avait donné la force de se rasséréner, mais lui avait permis de réaliser toute la peur qu'elle avait du contenir. Bien que sa voix était douce et impassible, elle avait laissé s'écouler les larmes exutoires le long de ses joues, caressant la ball de son tendre Brunel en même temps que son regard se portait sur le bas relief. Elle inspira profondément, essuya ses larmes et pansa sa légère blessure au bras à l'aide d'une de ses manches. S'agenouillant près de la grille, Minnie pouvait apercevoir l'ombre d'un garde au loin. Il lui semblait aussi improbable qu'un mécanisme élaboré soit présent ici au vu du profils de leurs ennemis.

*Un radar rocheux*

« Brunel, j'espère que tu m'entends. Repose toi encore un peu on va avoir besoin de toutes les ressources à disposition pour s'extirper d'ici » Dit-elle à sa ball avant de se relever. « Je peux essayer de lire les lieux grâce à ma maîtrise, j'ai le sentiment que s'il y a un quelconque mécanisme, je le sentirai. En utilisant cette technique je prends quelques risques... Plus l'étendue est grande, moins elle est sableuse, et plus je consomme de Ki. Je suis prête à prendre le risque, mais il y a des choses que j'aimerais éclaircir. »


Elle prit un instant pour regarder chacun de ses compagnons.

« Jake, je ne pense pas que ce soient des hauts gradés de Flamen. Je te remercie pour nous avoir redonné nos balls, mais si nous devons continuer ensemble je pense qu'il serait bon que l'on se dise la vérité. Sacha... Miku... Jake... Je veux seulement sortir d'ici : je ne suis pas contre vous aider si vous avez d'autres objectifs mais il faut en parler tout de suite. Nous n'aurons probablement pas d'autres occasions. »

Elle scruta avec intensité chaque membre de la troupe de fortune avant de terminer.

« Si je demande ça, c'est qu'il y a de fortes chances qu'en bas se trouvent les forages, et donc que les choses se compliquent. Plus l'on descendra et plus il sera difficile de remonter. Mais si certains ont toujours des objectifs autres que de sortir d'ici alors on doit le savoir... on risque gros et je en veux pas perdre la vie avant d'avoir retrouvé mon père. Pour ce qui est du garde... Il faut déjà descendre. La liane sera le plus discret, pour la grille il faudrait travailler conjointement et ça fera du bruit. A moins bien sûr que l'on utilise les facultés psy de vos pokémons pour maintenir la grille pendant que Brunel et moi même enlevons leurs ancrages. »

Elle s'arrêta un instant en se mordant la lèvre inférieure, même en prenant la liane pour garder le facteur de discrétion, il leur faudrait – pour la suite des événements – un appât. Et le seul petit être en qui elle pouvait accorder sa confiance entière était à présent entre ses mains, autant de poids pour un si petit amphibien, ses épaules étaient bien plus larges qu'il n'y paraissait.

« Une fois descendu, je demanderai à Brunel d'attirer le garde... Ça ne m'enchante pas mais il est assez petit, courageux et rapide pour jouer l’appât. Et au pire des cas ses attaques charge et coup d'boue se chargeront déséquilibrer la cible. Ton Salamèche pourra éventuellement nous couvrir par son brouillard, je doute que cela dure trop longtemps, mais cela permettrait peut-être à Miku d'user de sa maîtrise du son pour l'endormir ? Ensuite... et bien... on le dépouille... on le ligote... et on avance ? »

Puis se rasseyant en lotus, elle appela Brunel, attendant les différents retours de la fine équipe. Le petit être était apparu, quelques peu ensommeillé et Minnie le réveilla avec tendresse. Caressant sa peau toute bleue jusqu'au titillement de ses moustaches. Il sortait de toute évidence d'un long rêve, et, elle le sentait, en était ressorti changé. Le regard du pokémon était d'une profondeur peu commune alors que sa jeune protégée lui rapportait brièvement la situation ; avec toute la douceur et la frustration occasionnée. Le bleu néanmoins ne sembla pas moufler du tout, comme si, pendant ce temps de latence, son inconscient l'y avait quelque peu préparé.

* J'espère simplement que tout le monde fera preuve de transparence et d'honnêteté, ce serait tellement dommage que notre aventure se termine ici... *
HRP:
Minnie suivra, comme son discours le laisse entendre, l'avis général. Dès le tour de Miku, elle se mettra à l'oeuvre en fonction de ce qui a été décidé Wink
avatar
Minnie Edwood
Informations
Nombre de messages : 177

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 16 ans
Pokémon sur soi:

Contact
https://eliotugbrave.wixsite.com/interractive-english

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par PNJ le Dim 12 Aoû 2018 - 12:42

Pendant que les aventuriers reprenaient un peu leurs esprits et leur calme, les mystérieux hommes continuaient leur routine, sans s’émouvoir de l’interruption de leur plus jeune recrue. Dans la première salle, les quatre hommes continuaient leur conversation, quand l’un d’eux s’interrompit.

« Quand même… On devrait aller vérifier, non ? Si les prisonniers se sont vraiment échappés… »
« Ils ne peuvent pas s’échapper. »
lui répondit un autre. « Il n’y a qu’une seule sortie et c’est aussi la seule entrée. Mais ils pourront toujours demander au chef la permission de sortir ! »

Et il éclata de rire, imité par les trois autres. Aucun d’eux ne remarqua la présence des Pokémon ou leur téléportation. Dans le couloir, le Galifeu et le garde remontaient une fois encore le couloir, sans s’être aperçut de la présence de Nestor. L’homme marchait activement et ne tarderait pas à retrouver la prison, ainsi que son collègue archer, resté sur place pour faire barrage. Il dépassa une porte en bois, fermée et atteindrait bientôt la grille, bouchée par les pierres.
* * *     * * *


De l’autre côté du repère, des voix résonnèrent jusque dans leur cachette, semblant provenir devant eux, avec un étrange écho. Où plutôt, leurs voix résonnaient. Deux voix, masculines.

« C’est absolument parfait ! Et là, qu’est-ce que c’est ? »
« Des troupes, une partie de nos recrues sont en route vers Agata, nous allons les prendre à revers, alors qu’ils penseront voir des renforts.
« Bravo, c’est du beau travail ! »
« Nous allons pouvoir bientôt commencer à matter les nouveaux Pokémon. Ils sont pas mal. Il y a un petit Salamèche, mais en le forçant à évoluer vite, il sera utile, par contre l’espèce de poisson à pattes est trop mou, je l’ai donné à l’un des hommes. Le Métang n’avait pas l’air futé, je l’ai donné aussi.
« Bien, et les autres ? »
« Un Cradopaud, un Altaria qu’il a fallut calmer un peu et un Nidorino. »
« Bon, ils ne seront pas complètement inutiles, mais s’ils posent trop de problème, envoyez-les ici, au pire leur sacrifice nous aidera, et sinon, ça sera toujours une bonne diversion. »
« Comme ils avaient l’air plus dégourdit que les autres, je les ai réservés, les hommes ne sont pas vraiment des dresseurs, on ne sait jamais. »
« Tu as bien fait. Les balles sont scellées ? »


Il y eu plusieurs « poc » et un moment de silence.

« On les réveille ? »
« Non, nous avons encore un peu de temps, laissons la tempête s’éloigner, ensuite, on s’occupera des prisonniers et nous partirons. »


A quelques mètres d’eux, le planton s’éclaircit la gorge,  soupira, et râcla le sol de sa chaussure. La conversation entre les deux hommes semblait close, car plus aucune voix ne parvenait.

« Encore en retard » marmonna le planton.

Il grogna et quitta sa place, pour s’enfoncer dans le couloir, se perdant à la vue de Minnie, Miku et Sacha.



**********************************************
Mesdemoiselles, Monsieur…

Pour l’instant, les choses sont plutôt calmes.
Miku, du côté de Nestor, ça se passe bien pour le moment, il suit à distance le Galifeu et l’un des gardes et croise une porte, fermée mais pas verrouillée.
Minnie, Sacha, de votre côté, le planton quitte son poste au bout d'un moment et vous le perdez de vue. En revanche, dans deux tours il va tomber sur le cadavre de son collègue et croiser le garde qui arrive en sens inverse, Nestor risque donc d’être également découvert…

Il va donc falloir agir rapidement !

Ps : vous pouvez faire passer Sacha en dernière si son absence vous gêne, étant donné sa demande dans les Absences ^^

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1066

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Mission] Contre-soirée dans le désert [Minnie, Miku]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum