[ Clos ] L'action qui créa la vengeance... [ 1/2 ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] L'action qui créa la vengeance... [ 1/2 ]

Message par Elvira Greyhunt le Lun 1 Jan 2018 - 19:52


La mélodie de la Nymphe était un lieu tout aussi rafraichissant que l’avait été le temple de Miku. Voilà déjà quelque temps qu’Elvira est son groupe on quitte pour reprendre le chemin de l’aventure. Sitara, le nouveau membre du groupe avait rapidement adopté l’équipe écliptique que composait cette étrange famille. En plus d’avoir eu le coup de foudre pour la maitresse, elle semblait avoir fondu pour le monstre vert. Tout le monde se demandait pourquoi et l’intéressé encore plus. Il faut comprendre, que Sören ne jure que pour servir Elvira et même si elle lui a souvent montré des marques d’affection, Sitara déborde d’amour et d’affection pour la créature verte. Ce qui parfois, apporte des situations cocasses au groupe, parce qu’en plus de rejeter sa noix de transport, la renarde semble avoir pris d’affection les épaules du grand gaillard, y passant la plupart de son temps. Au départ le monstre vert semblait tout faire pour se ‘’débarrasser " de la petite brune, au fil du temps – plutôt des jours qui se sont étirés- il semble avoir abandonné l’idée de se battre contre elle. C’était comme s’il avait tout simplement abandonné l’idée de se battre contre elle, surtout qu'Elvira ne l’aidait pas, elle encourageait même la petite. Cependant, sans même l’avouer, l’Insécateur était touché par l’attention de la petite à son égard.

Plusieurs journées se sont écoulées depuis leur rencontre infortune avec un Altaria sauvage ou simplement fou. L’équipement d’Elvira avait été grandement affecté, tout comme ses vêtements qui avaient été brulés à plusieurs endroits. Elle avait encore mal au dos dû à l’impact qu’elle avait reçu dans le dos. Elle avait encore l’impression de sentir la dureté de l’écorce contre elle. La rouquine se souvenait peu de l’affrontement, c’était Axill qui avait dû lui rafraichir la mémoire en lui montrant des visions du ‘’combat ". En fait, ça n’avait pas vraiment été un combat, l’affrontement avait surtout été d’un seul côté et ils s’étaient pris la pire des raclés.

Installée au coin d’un feu, Elvira était pensive sur les derniers évènements. Beaucoup de choses s'étaient produites ces derniers mois. Elle avait découvert que sa vraie mère était toujours en vie, une pirate ingrate qui ne lui a même pas laissé la chance de discuter. Médérick qui la cherche pour lui parler de son père… Son père le vrai Ghostblade qui par pure vengeance la veut morte, une veille rancune qu’il semblait avoir envers sa famille. Elle ignorait encore tous les détails sur l’affaire, mais avec sa dernière rencontre, dans l’une des cavernes gelées des terres de Mizuhan, elle avait ressenti que sa vie était en danger. Elle était tout de même heureuse d’être tombée sur Médérick, même s’il disait qu’il avait été celui qui l’avait guidé jusqu’à elle, Elvira avait été heureuse de retrouver cet ami d’enfance. Cependant, il n’y avait pas simplement la crainte d’une mort imminente, mais aussi ce qu’elle avait vu dans les rêves à Sören. Miku lui avait offert la chance de voir les rêves de son compagnon et de peut-être en connaître un peu plus. Axill lui avait fortement déconseillé d’aller voir et cet instant, elle avait ressenti de la crainte dans l’esprit du spectre.

Étrangement, ce qu’elle y avait découvert, lui avait brisé le cœur. C’est simplement à ce moment-là, qu’elle réalisait à quel point Sören était une créature brisée. La vision qu’il avait des choses autour de lui avait semblé fade et sans couleur. Son univers n’avait été que ténèbres et froideur et à un moment donné, elle avait trouvé une vive flamme sur laquelle l’Insécateur ne pouvait s’empêche de se brûler les lames. La vision avait été terriblement étrange et frustrante parce qu’il essayait de faire plus que simplement toucher, il semblait vouloir envelopper la flamme de ses membres pour la serrer contre lui, mais il semblait également ressentir de la crainte envers ses flammes qui brûlaient vivement. La vision déchira le cœur de la dresseuse et elle l’interpella. Le monstre vert ne sembla pas réagir à cet instant, son attention tournée sur la pénible tâche.

Cependant, quand la guerrière s’approchait de lui et mit sa main sur son épaule, tous deux tombèrent dans les ténèbres. Les minutes qui suivirent furent éprouvante pour la rousse qui ne comprenait pas pourquoi elle était envahie par cette peur intense de perdre quelque chose. Elle ressentait la poigne solide de quelque chose sur elle, le regard vibrant de malice sur son corps et une emprise imbrisable sur son esprit, comme si elle savait que quelqu’un attendait dans l’ombre pour agir, mais elle ignorait qui. Elle réalisa que ce n’était pas son corps qui était ainsi, mais plutôt celui de Sören, elle réalisait que tout ce qu’elle ressentait c’était ce que ressentait son ami en permanence. La crainte de perdre le contrôle au pire moment. Elvira réalisait à peine les implications qui entouraient Sören et compris face aux flashes subits et rapides que parfois elle recevait, que Sören avait passé une vie très difficile avant sa rencontre.

En ce moment, l'insecte vert était sagement assis à côté d'elle et elle ne l'avait jamais senti aussi calme et apaisé. Le lien qui l'unissait à Axill et à Bélen semblait avoir réveillé en elle un sixième sens qui lui permettait de mieux comprendre les Pokémons et elle se sentait plus sensible à certaines choses. Sitara avait été envoyée dans sa Pokéball pour la nuit et Bélen avait suivi le même chemin. En fait c'était plus pour une raison de transport qu'autre chose, mais au moins ils pouvaient se reposer tranquillement. Axill flottait nonchalamment dans l'air et Sören attendait paisiblement. Tout ceci frustrait Elvira qui avait en plus, un mauvais sentiment. Puis son nom fut doucement chuchoté. Surprise et intriguée, elle avait relevé la tête pour observer autour d'elle, mais elle ne voyait rien, sans compter qu'aucun de ses compagnons ne semblait pas réagir. Avait-elle imaginé tout ceci ? Se frottant le visage, elle mit le tout sur le compte de la fatigue, voilà plusieurs jours qu'elle n'avait pas bien dormi.

Quelques minutes s’écoulèrent où elle passait à deux doigts de s’endormir avant qu’on murmure à nouveau son nom. Une silhouette se découpait enfin dans le rayon de lumière qu’offrait le feu et Elvira sursautait en laissant sa voix s’étirer. ‘’Médérick ?’’ La forme de l’homme devient plus concrète et un faible sourire s’étirait sur ses lèvres. ‘’ Oui…’’ Sa voix était faible, encore plus baisse d’un murmure et Elvira sut qu’il avait dit quelque chose en lisant sur ses lèvres. La rouquine se levait précipitamment, alarmant ses compagnons qui se tournèrent vers l’homme. Étrangement, Axill ne prononçait aucun mot et Sören gardait la tête tournée vers le sol. Mais si Elvira avait été moindrement attentive à ses compagnons, elle aurait compris que quelque chose n’allait pas et qu’elle allait se faire avoir.

Intérieurement, Ectoplasma qui se trouvait devant elle et qui avait volé la forme de celui qu’elle désirait revoir par-dessus tout riait de l’avoir aussi facilement bernée. Axill était incapable de bouger à cause de l’influence du spectre et Sören était tout simplement pétrifié à cause de la main qui s’était déposé sur son épaule. Pendant qu’Elvira discutait avec Ectoplasma en croyant que c’était Médérick, Sören avait un tête à tête avec son vrai maître. La pauvre créature était terrifiée, mais quand les mots ‘’magiques " furent prononcés dans son esprit, quelque chose brisait. Les secondes qui suivirent furent très rapidement, une puissante lumière aveugla tout le monde présent et fit l'effet d’un flair dans les ténèbres, alertant une certaine personne. La peau de métal qui avait été attachée au corps de Sören venait tout juste de s’activer. Elle l’avait trouvé durant son voyage, un marchand itinérant qui avait eu beaucoup de choses intéressantes donc un œuf chance, une pierre nuit et une pierre dure. Tous des objets qui pourraient lui être utiles plus tard, mais jamais elle n’avait cru que l’un d'eux lui servirait aussi rapidement. Une fois que la lumière avait laissé place aux ténèbres, le masque de l’Ectoplasma était tombé, surpris de l’évènement et la surprise l’était encore plus chez Elvira qui voyait maintenant un Pokémon. Axill avait été en même temps libéré de l’emprise du Pokémon spectre et se tournait enfin vers Elvira pour l’avertir quand il s’était figé sur la vision qu’il y avait.

Elle ne ressentit pas immédiatement la douleur, ou même le sang qui s'écoulait rapidement de son corps. Le corps brûlé de l'Insécateur n'était plus, il avait laissé place à une forme filiforme tachetée de brûlures à la stature encore plus impressionnante, mais maintenant, il avait quitté le ton verdâtre pour celui plus sanguin. C'est quand le rire gras de Saramis s'élevait dans l'air que tout accéléra, la douleur la frappait de pleins fouets, elle portait sa main gauche à son bras droit, maintenant absent et sentait la chaleur poisseuse du sang rouler rapidement. Elle n'eux-mêmes pas la force de crier, trop stupéfaite par le moment. Elle commençait une rotation pour voir son ennemi quand une nouvelle forme apparaissait dans son champ de vision, suivi d'un plumage vert qui s'interposait. Elle n'entendait aucun son, mais sa vision qui commençait à ce brouillé reconnu la forme familière d'Élie la Natu. Des mots firent prononcer, elle entendit vaguement le son de lames qui s'entrechoquaient, de pince qui frappait l'air machinalement, des éclats de voix qui s'élevaient. Un éclat sombre et bleu passait rapidement à côté d'elle, interceptant un Crocrorible qui lui fonçait dessus. Elle reconnut vaguement le Zoroak shiney de Médérick. Elle comprend vaguement que le vrai Médérick était présent et elle eut une vague sentiment de joie qui fut rapidement balayé par la douleur grandissante.

Axill était en panique totale et avait fini par entourer Elvira en posant ses larges mains tangibles contre la plaie ou le sang s'écoulait. Il essayait de lui parler, mais les sons avaient quitté les oreilles d'Elvira. Il y eut un rapide échange l'oiseau psychique et le spectre. Derrière eux, il y eut un nouvel échange violent entre les Pokémons et les êtres humains. Pendant que la force quittait le corps ses genoux flanchèrent et Axill du la retenir. Il y eut un nouvel échange entre les deux Pokémons qui furent interrompues par l'apparition d'une lame. La suite des évènements arrivèrent très rapidement, Élie eut le stupide réflexe de s'interposer, prise au dépourvue par l'attaque de Saramis. Axill eut le même réflexe, mais au dernier moment il eut peur et devient intangible. La pointe de l'acier passa au travers le petit corps de l'oiseau et venir passer la chair tendre près de la poitrine d'Elvira. Le collier que lui avait offert sa mère fut également endommagé et dans la panique, Élie les téléportait loin du lieu.


Suite : [ CLOS ] L'action qui créa la vengeance... [ 2/2 ]

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1333

Fiche de personnage
Points: 23
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum