[ Clos ] Que la vengeance commence... [Solo-contrainte 2/2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Que la vengeance commence... [Solo-contrainte 2/2]

Message par Elvira Greyhunt le Jeu 29 Mar 2018 - 0:23

N’7. Se projeter dans le futur.

Équipe Pokémon : Total de 7 membres, connus : 4 membres (3 évolutions & un nouveau)
Classes actuelles : Maître de l'esprit,  Maître des lames & Élémancien
Maitrises élémentaires : Terre & Acier

Plusieurs années plus tard...

Un éclair éclata dans le ciel sombre, faisant sursauter la chatte mauve qui sommeillait sur les épaules de l'humaine. La queue qui se divisait en deux fines pointes s'enroulait autour du cou de la belle rouquine pendant que la féline poussait un bâillement sonore. L'humaine posait les yeux sur la minette, qui aurait pu croire que l'Évoli était devenu une aussi majestueuse créature ? Les épais nuages sombres qui recouvraient leur tête éclatèrent enfin, laissant se déverser la rage des cieux sur eux. Cependant, aucune pluie maligne ne vient pas frapper les têtes qui étaient présentes, parce qu'un dôme psychique c'était levé au-dessus de leur tête pour les protéger des gouttes. Sitara poussa un autre bâillement tout en déposant sa tête aux longues oreilles pointues sur le haut du crâne d'Elvira. Tout en repérant les lieux qui s'élevaient devant elle, l'humaine jouait habilement de ses doigts en acier. Sa prothèse avait été remplacé par une plus adaptée pour ses nouvelles habilités. Elrin avait cru bon de la féliciter et lui avait remis une toute nouvelle prothèse. Récemment devenue une Élémencienne, elle s'était découvert une affinité avec l'acier. Ainsi donc, son bras avait été complètement remplacé par un membre d'acier, juste assez plein pour qu'elle puisse la transformer en armes, mais pas assez pour être une nuisance.

Dans son dos, elle sent l'acier organique de Béleth qui remuait. Les deux âmes avaient enfin trouvé la paix éternelle et ils avaient fait qu'un, offrant une arme et une protection supplémentaire à la guerrière. Déjà qu'elle était redoutable en tant que Lame-Caméléon, elle avait également monté rapidement l'échelle de Maître de l'esprit, sans oublier son nouveau grade d'Élémencienne, ce qui lui offrait maintenant une panoplie très colorée à son arsenal de combat. L'ectoplasme qui ne quittait pratiquement plus son ombre daigna sortir enfin, montrant simplement le bout de son nez pour mieux voir ce qui se trouvait devant eux. Axill avait toujours son air grave et sévère accroché à son visage ténébreux, il en avait toujours été ainsi et malgré les longues années qui l'avaient porté avec eux, rien n'avait changé ceci. La seule qui semblait être capable de lui arracher un faible sourire était là féline que tous aimaient et qui sommeillait paresseusement sur les épaules de l'humaine.

À ce moment, elle avait deux buts bien précis en tête et s'était récupéré ce qui lui appartenait. Après plusieurs semaines de recherches et à jouer au chat et à la souris avec Saramis, elle avait enfin découvert où Médérick avait été retenu captif. Elle trouvait tout de même étrange le lieu perdu que le Maître des ombres avait choisi et plus d'une fois elle s'était demandé si ce n'était pas un piège. Cependant, toute la piste qu'elle avait explorée semblait la ramener ici-même et la dernière personne qui lui avait confirmé l'information n'était nulle autre que sa mère adoptive Sirille, également reconnue comme Burning rose. Son surnom avait changé il y avait longtemps à cause d'une altercation entre elle et Saramis. Il fallait avouer que l'homme avait essayé de la tuer et qu'elle lui gardait encore rancoeur, pourtant, la soeur jumelle de sa mère avait demandé une ''faveur" en échange de cette information cruciale... Elle devait récupérer des papiers importants et en bonus, elle occuperait Saramis loin de ce repère. Elvira ignorait comment cette femme allait si prendre et intérieurement, elle ne désirait pas le savoir, elle connaissait les affinités. Tout comme elle, Sirille était une maîtresse de l'esprit, mais elle était également une manipulatrice des rêves et cette option l'avait toujours effrayée parce que la femme d'un âge mûre s'était montrée très efficace avec ces dons bien plus qu'une fois. Tout comme Saramis, elle était une assassine hors pair, qui utilisait ses charmes pour amadouer ces pauvres victimes.

* Tu comptes le récupérer quand ? * Osa enfin Axil qui zieutait la rouquine. * Quand il sera le temps... Commençons par Médérick et les informations que Sirille désire... S'il est toujours là... * Déclara-t-elle avant de se faire couper par la voix fluette de Sitara. * Laisse-moi gérer Sören, je sais qu'il aura un esprit très délicat, surtout que nous ignorons comment il va réagir s'il te revoit, nous sommes presque sûres qu'il te croit morte et ce depuis des lustres... * Termina la Féline d'une toute petite voix intérieure. * Nous sommes du même avis que Sitara et nous sommes très inquiets de ce qui pourrait arriver si vous vous rencontrez. * Déclara la double voix fantomatique de Béleth. Il fallait savoir que depuis qu'il avait évolué et que les deux âmes avaient fusionné ensemble, ils parlaient toujours à nous, ce désignant eux-mêmes, comme si les deux âmes cohabitaient dans un même corps. Mentalement Elvira soupire et les voix se taisent, lui laissant le temps de bien réfléchir. Il était plutôt pratique d'avoir des Pokémon qui pouvaient discuter mentalement, mais en même temps, ils étaient tellement liés que parfois elle ne faisait plus la différence entre les pensées de chacune, ils semblaient faire un et en même temps tous partager leurs pensées individuellement. Elle savait qu'elle pouvait les chasser quand elle le voulait, elle l'avait déjà fait, mais elle avait immédiatement regretté son choix d'action. Son esprit s'était retrouvé si vide qu'elle avait eu l'impression de tomber dans des abysses infinis.

Elvira laissa échapper un grognement, son signal venait tout juste de fendre le ciel d'une jolie couleur bleuté, presque en même temps qu'une nouvelle éclaire qui fendait le ciel. Tout en se redressant, elle donnait l'ordre de se tenir prêt pour la seconde attaque. * Et tu comptes rentrer comment ? * Demanda Axill. Tout en sortant une Noigrume très foncée, un sourire carnassier s'étira sur ses lèvres. * Par la porte d'entrée Axill, rien de plus simple. * Déclara-t-elle doucement. Elle les sent frémir dans son esprit et elle aurait presque éclaté de rire s'il ne fallait pas qu'on la repère maintenant. * Ce n'est pas un peu du suicide ? * Demanda doucement Sitara. * Nous accordons notre confiance à Elvira. * Dit simplement Béleth. * Le but était d'attendre que Saramis soit occupé ou même sorti du lieu et je suis prête à parier que Sirille y a été pour la deuxième option. Elle connaît maintenant mon tempérament. * Souffla-t-elle mentalement. Tout en terminant sa phrase, elle relâcha le monstre qui se trouvait dans la Noigrume. La haute silhouette verte du Tyranoctif fut rapidement éclairée par un troisième éclair et immédiatement son regard tomba sur la petite chose à la tête rousse. Un sourire en coin s'étira déjà sur les lèvres du dinosaure et Elvira sauta sur son dos. Elle lui pointa la façade de la grotte qui était semi-caché et lui souffla un seul mot : Charge. Tout en s'agrippant aux épines dorsales de la bête, elle se mit immédiatement à dévaler la légère pente, dévorant sans peur les mètres qui la séparaient de son objectif. Varkas savait très bien pourquoi ils étaient ici et il ferait ce donc pourquoi il avait été appelé, détruire. S'il le fallait, il dévorerait cette montagne pour sa maitresse et tout ce qui se trouvait sur son chemin, ce qu'elle demandait, il lui offrirait sur un plateau d'or, et c'est donc dans un puissant rugissement à faire trembler la montagne qu'il défonça la pauvre façade de pierre tout en continuant sa lancée dans les corridors.

À suivre...


Dernière édition par Elvira Greyhunt le Lun 16 Avr 2018 - 19:49, édité 1 fois

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1147

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Que la vengeance commence... [Solo-contrainte 2/2]

Message par Elvira Greyhunt le Lun 16 Avr 2018 - 19:47

Contrainte n'11 ; Changer de narrateur. (Médérick)

Toutes ces dernières années qui ont passées, j'ai toujours cru que tu étais morte. J'ai rêvé plus d'une fois de te tenir une dernière fois dans mes bras, de sentir ta chaleur et d'entendre ton rire. Longtemps ses souvenirs amers mon garder en vie et pourtant ils m'ont hanté pour me rappeler à chaque seconde de ma vie la perte que j'avais vécu. L'erreur que j'avais commise, cette incapacité à correctement te protéger et celle d'avoir mené le méchant loup jusqu'à toi. Quand tu as disparu, nous étions tous sûr que tu étais morte, qu'il avait enfin gagné la guerre et je me souviens encore de son rire qui brisait l'air, hystérique et maniaque. Je me souviens d'avoir vu le regard de Sören mourir pour la deuxième fois et quelque chose naître au fond de lui. Tu ne le savais peut-être pas, mais au moment où Sören à penser qu'il t'avait tué il sait immédiatement retourner contre Saramis. Cependant, je suppose que mon père s'attendait à ce genre de réaction et l'un de ces Pokémon avait déjà intercepté Sören. La suite des évènements a été très rapide, je me souviens vaguement d'avoir encore combattu Saramis, puis dès qu'une ouverture a été possible j'ai pris la fuite. Je ne suis qu'un lâche, mais en même temps il n'y avait plus rien à ramasser.

Je crois fermement que mon père m'a laissé fuir. Il avait déjà accompli ce qu'il voulait, il pouvait donc savourer sa victoire. Bon, je me doutais qu'il ne pourrait pas savourer autant qu'il le désirait, il n'avait plus ton corps, mais cette seule pensée me consolait un peu. Par la suite, j'ai erré en compagnie de Rahj, du moins il était celui qui me trimballait partout vu mon état zombi. J'aurais aimé pleurer ta perte, mais intérieurement je crois que mes émotions sont mortes en même temps que toi et je ne ressentais qu'un immense vide. Nous avons erré dans Nalcia plusieurs jours, Rahj à la recherche d'un refuge sécuritaire et moi... Eh bien je m'en fichais. Je ne savais pas quoi faire et mentalement j'essayais de trouver quelque chose à quoi me raccrocher. J'ai même pensé à mettre fin à mes jours, mais passons le misérable moment de cet évènement. Il ne restait que moi, Rahj et Gail. Un humain et deux Pokémons donc l'un était dans un état aussi misérable que moi. Rahj venait lui aussi perdre quelqu'un qui lui était cher. Même si le Zoroark shiney ne démontrait pas la douleur de la perte, je savais qu'il souffrait autant que moi.

Après Nalcia, nous avons quitté vers Flamen, Tarouga s'était révélé à plusieurs reprises un endroit idéal pour se cacher. Nous y avons passé plusieurs mois avant de prendre la route pour vagabonder les lieux d'Érasia pendant plusieurs années. Puis du jour au lendemain, j'ai pris une décision et pris la route vers Mizuhan où j'ai trouvé refuge auprès de l'aubergiste de l'Auberge du Dragon Bleu. Tout d'abord, je ne faisais que louer une chambre puis de fil en aiguille, j'ai décroché un poste comme serveur. Je n'y prenais pas beaucoup de plaisir, mais c'était une cachette parfaite. Les jours se sont alignées, les semaines ont avancé, les mois ont été avalés par les années qui passaient sans que ça ne me dérange. En fait, plus rien ne m'intéressait vraiment, plus rien ne m'attirait jusqu'à ce qu'elle se pointe. J'aurais vraiment préféré qu'elle ne vient pas, qu'elle ne pointe jamais le bout de son nez pour me rappeler ce que j'avais déjà perdu, mais voilà... Tel le professionnel que j'étais, je l'ai conduit à sa table en feignant ne pas la reconnaître, mais elle, elle avait bien autre chose en tête. J'ai pris sa commande puis-je suis reparti sans ajouter un mot. Je crois qu'au moment où je lui tournais dos, qu'elle est murmurée tout bas, ou c'était peut-être dans ma tête, des mots que je ne voulais pas croire. J'ai rapidement coupé court à notre rencontre en lui envoyant un autre serveur pour le restant de sa commande.

Elle a quitté sans poser plus de questions ou même à chercher à prendre contact avec moi. Par la suite, j'ai tourné en rond, ressassant les mots empoisonnés dans ma tête à un tel point que s'en est devenu une obsession. Après trois ans de loyal service pour l'Auberge du Dragon Bleu, je quittais sans dire un mot un nouvel espoir en tête, celui de te retrouver. Mais je suppose que j'étais naïf de croire que la recherche serait aussi facile, je n'avais aucun point de départ. J'ai finalement jeté mon dévolu sur ta mère, je devais retrouver Sirille et ce à tout prix. La piste ma tout d'abord mener à Flamen, puis j'ai remonté la piste jusqu'à Terros pour aboutir dans un " dead end ". Après de longs mois à tourner en rond dans le pays de la terre à faire des contacts pour retrouver la piste de Burning Rose, j'ai repris la piste vers Flamen où quelqu'un d'autre m'attendait. Je ne crois pas qu'ils m'attendaient, mais le mal était fait. Tu savais que ta mère et mon père avaient gardé cette vieille rancune l'un envers l'autre et qu'ils essayaient toujours de se tuer. Après la fuite de Sirille, mon père m'à récupérer, il savait toujours exactement comment je fonctionnais, mais je crois aussi que la différence d'expérience était en jeu. Cependant, je soupçonne que ta mère y a joué un rôle.

J'ai pourri dans une cellule, complètement dans le noir sans savoir combien de temps s'était écoulé. J'ignorais même si c'était le jour ou même la nuit. J'aurais pu quitter, me faufiler dans les ombres, mais Saramis avait été très clair. Il y avait plusieurs Pokémons dans cet endroit qui pourrait m'arrêter, sans oublier qu'il détenait mes pokémons en otages. Au début ce n'était pas si pénible, jusqu'à ce que son Ectoplasma décide de visiter mes rêves et me faire revivre mon pire cauchemar, ta mort. La torture physique que j'ai subie par les spires de mon père étaient une douce souffrance à côté de ceci. Je crois qu'une année et demie à passée avant que l'endroit où je me trouvais soit attaqué. En fait, j'y voyais un peu ma libération, être toujours assit dans le noir attaché à une chaise avait quelque chose de douloureux. Je me souviens de la terre qui tremblait de peur, du cri féroce qui passait les murs jusqu'à mes oreilles. Je me souviens vaguement des cris de surprise, des pas dans le couloir. Le tout avait été tellement brusque que je n'étais pas sûr de rien. Tout s'entremêlait dans ma tête et je voulais simplement que le tout s'arrête, mais je n'aurais jamais cru que tu aurais été ma sauveuse.

Je me souviens vaguement du son de ta voix, de ses mains sur mon visage, c'était chaud à souhait. Je crois avoir aperçu du coin de l'oeil l'éclat bleuté de la fourrure de Rahj et la présence mentale de Gail mon Gallame. Pourtant, la présence de tous a été rapidement balayée par la tienne. Ta présence brûlait tellement qu'elle m'attirait tel un papillon par la lumière. Cependant, je sentais aussi autre chose, ta présence avait peau être lumineuse, je sentais que dans l'ombre qui nous entourait il y avait d'autres présences. '' Médérick, c'est terminé... Valkas, ravage cet endroit, Axill déloge chaque âme vivante qu'il y aura sur son passage. Béleth vous devez le protéger quoi qu'il arrive. Sitara tu vas chercher les documents et Rahj aide-moi avec Mède, nous sortons d'ici. '' Déclares-tu. Sans rajouter quelque chose je crois que les membres de ton équipe se sont jetés dans l'action et la terre s'est remise à trembler. J'aurais tellement aimé te dire quelque chose, te toucher et te serrer contre moi, mais la malnutrition ne me permettait pas énormément de bouger. Et entre toi et moi, je me sentais en parfaite sécurité, alors j'ai simplement arrêté de combattre la fatigue pour fermer les yeux en sachant que dans les prochaines heures, il n'y aurait pas de cauchemar.

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1147

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum