Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Message par White Tama le Jeu 12 Avr 2018 - 19:23

[ Contrainte n°5 Faire intervenir un objet particulier ]


Les bruits sourds et lointains d’explosion avaient visiblement laissé place à des cris humains plus proches. C’était encore plus insupportable que le champ de bataille. Sur un brancard, le garçon tourna légèrement la tête sur le côté, le regard flou à cause du sang qui avait coulé dans ses yeux. Il vit des silhouettes qu’il interpréta comme étant des humains mais il ne parvenait à distinguer s’il s’agissait d’alliés ou d’ennemis. Qu’importe songea-t-il en se laissant aller par tout ce remue-ménage, cette guerre n’avait rimé à rien de toute façon. On vint à le soulever et après, c’était le flou total.

Lorsque White rouvrit les yeux, il eut bien du mal à s’adapter à la luminosité. Aussi, il grogna à plusieurs reprises tout en essayant de trouver une position qui lui permettrait de faire face à tout ça. Malheureusement, le garçon avait des douleurs partout sur son corps. Impossible de rester autrement que sur le dos, et encore il avait mal dans cette simple position. Pourquoi s’était-il réveillé alors ? Après une énième tentative, il laissa tomber et dut faire avec, souffrant en silence. Le temps défila lentement, trop même, à son goût. Cependant, et malgré la fenêtre ouverte, le Flamenois n’entendit rien. À part les chants des Pokémon, il n’y avait pas le moindre bruit d’explosion ou de coup d’épées. Etait-il au Paradis ? White ferma les yeux quelques secondes, et essaya de se remémorer ce qu’il s’était passé sur le champ de bataille mais rien de bien concret qui lui permettrait de savoir pourquoi il était « là ». Il se souvint avoir combattu pour défendre les siens, qu’il y ait eu un incendie et après… c’était le noir total.

« Non ! Non !!! Au secours, je brûle !!! »

Un homme se mit à crier, dans le lit à côté. Alerté, White posa son regard sur lui et eut un haut le cœur en voyant ce pauvre homme recouvert de bandages tâchés de sang. Malgré les soins apportés, ses plaies ne cautérisaient pas. White regarda quelques secondes de plus avant de détourner son regard, terrorisé. Deux aides-soignantes arrivèrent pour s’occuper du blessé et tenter de le calmer dans sa douleur. Malgré ses douleurs, White s’était mis sur le côté et avait mis ses mains sur ses oreilles pour ne plus rien entendre. Il n’était pas aussi blessé que lui mais l’idée d’avoir été au combat, d’avoir vu tous ces cadavres déchiquetés ou brûlés… Il ne voulait plus en entendre parler ! Malgré les hurlements, d’autres cris retentirent dans la salle ; les autres blessés se plaignirent de leur compatriote. C’était infernal !

Lorsque White rouvrit les yeux, la pièce si blanche auparavant était devenue orange, annonçant la fin de soirée. Il relâcha son étreinte sur ses oreilles et n’entendit plus rien. Le silence. Le garçon se redressa tant bien que mal et observa la salle ; son voisin était endormi, sûrement lui avait-on donné un puissant tranquillisant. Les autres voisins étaient séparés par un drap blanc et se reposaient. White parvint à s’assoir mais l’effort lui fit tourner la tête si bien qu’il faillit tomber dans les pommes. Se calmant émotionnellement, il tenta de faire le vide en lui. Malheureusement les bandages qu’il avait autour des bras ne l’aidaient pas. Parce qu’il avait usé de sa maîtrise de la chaleur pour aider ses confrères, il s’était tout simplement brûlé les mains à force. C’était stupide. À quoi bon devenir Guérisseur si c’est pour finir blessé ?! Anéanti par tout ça, le garçon sombra dans une déprime.

Pour éviter plus de travail aux soigneurs qui venaient régulièrement changer leurs pansements, White s’était permis de le faire soi-même puisqu’il avait le matériel sur sa table de chevet. Par contre, il n’y avait pas ses affaires personnelles, et encore moins Shinhwa à ses côtés. Où était-il d’ailleurs ? Où étaient ses Pokémon, ses compagnons ? Est-ce que Rashwan s’en était sorti de cet enfer ? Tant de questions et aucune réponse, White ne savait plus trop quoi faire. Il n’était pas un cas à plaindre comparé aux autres présents dans la salle mais émotionnellement, il ne savait plus. Ce qu’il avait vu, ce qu’il avait combattu là-bas… Et merde Edward ! En y repensant, le Terrosien d’I’maï qu’il avait rencontré autour d’une bonne bière avait été sur le champ de bataille ! Et même en tant qu’adversaire et ils s’étaient même battus ! Ce n’était à plus rien comprendre dans ce foutoir. Est-ce que White l’avait tué ? Pour qu’il se retrouve dans un tel état physique mais aussi mental ?

« Et merde… »

À nouveau, White se recroquevilla sur lui-même et sombra. Ses blessures mettaient plus de temps à guérir, sûrement parce que le garçon désespérait, au grand dam des aides-soignants qui tentèrent à plusieurs reprises de le soutenir que non, c’était fini, il n’y retournerait pas. Mais dans son esprit, White n’avait pas terminé ce qu’il avait commencé là-bas. Et à force de serrer ses mains contre ses bras, ses ongles s’enfonçaient dans ses blessures et les rouvraient. Un jour, une infirmière vint lui apporter le matériel pour le soigner mais tandis qu’elle allait le toucher pour changer les pansements, White la repoussa tellement violemment que la pauvre fille faillit tomber à la renverse. Le bandage roula sur le sol et se défit tandis que les fioles de soins gisaient sur le sol, ouvertes par le choc. Patiente et compréhensive, la jeune femme ramassa les affaires et préféra ne pas insister et quitta l’espace de White pour voir un autre patient. Irrité par ses douleurs qui ne disparaissaient pas mais aussi parce qu’il venait de faire, le brun se recroquevilla sur lui-même, enfouissant sa tête entre ses bras. Et ce malgré ses nombreuses tentatives pour tenter de le soigner, la pauvre infirmière se faisait remballer par le Flamenois qui refusait catégoriquement toute aide extérieur. Elle espérait qu’il le fasse soi-même en déposant le nécessaire à ses soins sur sa table et quittait son périmètre aussitôt de peur de recevoir à nouveau des brimades. Malheureusement, White ne se sentait plus capable d’exercer soi-même ses soins. Dès qu’il regardait ses mains, il ne voyait pas le bandage blanc mais des mains tâchées de sang. Il y avait du sang partout. Dans son esprit, rien ne s’arrangeait. Pourtant, il avait tellement besoin d’aide…

_________________
Avatar & Signature : @yosakuh

avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1891

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Message par Molly Hale le Jeu 12 Avr 2018 - 21:07

Cela faisait déjà plusieurs jours que Molly était affairée en ville à courir dans tous les sens. Depuis que White lui avait donné rendez-vous sur l'île, elle s'était appliquée à le rejoindre, et elle avait même pu enquêter sur les migrations étranges de groupes entiers de Pokémon vers le nord, formant une jeune fille à l'art du domptage au passage. Mais une fois là-bas, elle n'avait pas trouvé le brun tout de suite, enfin... Elle n'avait pas pu se mettre à sa recherche aussi vite que prévu, en réalité. Prise dans ses rédactions de missives et de rapports, puis sollicitée pour des colloques et des réunions diverses (c'était incroyable, même dans un endroit aussi isolé, les scientifiques échangeaient en permanence !), elle n'avait pas donné de nouvelles à White pendant plusieurs jours. Lorsqu'enfin elle avait trouvé le temps de lui écrire, la guerre s'était déclarée entre Flamen et Terros, et Mizuhan et Nalcia, de leur côté, s'étaient embourbés dans un conflit similaire. Fort heureusement pour la rousse, son statut de Chercheuse lui permettait de circuler et de travailler sans trop de problèmes, tant qu'elle n'essayait pas de s'impliquer dans d'épineux débats sur la géopolitique, mais elle avait fini par apprendre que son ami s'était retrouvé impliqué et était parti se battre.

De douloureux souvenirs étaient alors remontés à la surface, des images de duels et de morts partout où s'était posé son regard terrifié lors de la bataille des Piémonts Pluvieux. C'était là qu'elle avait fait la rencontre d'Hecate, qui venait de perdre sa meute dans cette guerre d'humains qui ne la concernait pas, et c'était aussi là qu'avait commencé son calvaire. C'était à cause de ça qu'elle avait perdu celui qui reposait désormais dans ces foutues plaines. La pensée que White soit fauché par la guerre ou ses conséquences directes lui avait effleuré l'esprit, et elle avait passé des nuits cauchemardesques à se demander s'il était toujours vivant. Quand les premiers blessés étaient revenus du front, elle s'était mise en tête de trouver le Flamenois coûte que coûte, mais elle avait eu toutes les peines du monde à accéder au dispensaire. « Vous n'êtes pas Défenseur ni Guérisseur, et encore moins Maître de l'Esprit, et en plus vous êtes flamenoise, vous n'avez rien à faire ici », lui avait-on rétorqué en lui refusant l'accès. Finalement, au bout de plusieurs jours de négociations acharnées, elle avait fini par obtenir son sésame, et même si elle était sous surveillance, elle en avait éprouvé le plus grand soulagement.

En apportant son aide pour des tâches simples, et en ne gênant personne, elle avait même fini par se faire accepter par le personnel médical. Cherchant inlassablement White chaque fois qu'un contingent de blessés arrivait, elle avait fini par redouter le pire et était devenue maussade avec ses Pokémon, même si elle se forçait à sourire en présence des patients. Ce fut lorsqu'elle crut l'apercevoir un jour sur un brancard transporté à la hâte qu'elle reprit des couleurs et se précipita dans sa direction. Elle se fit malheureusement refouler par un Guérisseur austère qui lui jeta à la figure une explication sommaire. « Trop difficiles, ces patients, pas faits pour être soignés par des amateurs comme vous » furent les seuls mots qu'elle parvint à capter dans les propos grommelés par l'homme bourru et à bout de nerfs. Cette fois, elle perdit patience et s'énerva, et elle dut être maîtrisée par Elemento sous sa forme humaine pour éviter de frapper le type.


« Trop difficiles, tu parles ! Et toi, t'es pas difficile peut-être ? »

Il lui fallut plusieurs jours pour regagner la confiance du personnel soignant, et quelques pirouettes supplémentaires pour accéder à ces fameux patients. Fébrile, elle promena son regard d'azur sur les blessés, désolée pour ceux qui étaient revenus mutilés ou dans un état psychologique lamentable. Quand elle reconnut enfin la silhouette qu'elle cherchait, elle marqua un temps d'arrêt, incertaine de ce qu'elle voyait.

« White... »

Flanquée de sa louve noire et de son puma blanc, la Meneuse s'approcha du brun avec douceur et laissa ses Pokémon se placer de chaque côté du lit.

« Je... Je te cherchais partout. »

Molly se sentit soudain très bête. Vu son état actuel, White devait se ficher de ses inquiétudes à elle comme de sa première chaussette, et elle, elle lui racontait ça. Hésitante sur l'attitude à adopter, elle finit par poser sa main sur l'épaule du brun pour tenter de le ramener avec elle, dans le monde réel, et pas dans sa sombre mélasse déprimante et négative.

« Je suis tellement désolée... Pour tout. »

Ne sachant elle-même pas bien pourquoi elle s'excusait, elle approcha sa tête pour la poser contre celle de White. Elle vit les bandages tâchés de sang et se mordit la lèvre avec un sentiment d'impuissance, les larmes aux yeux.

« J'ai connu la guerre, moi aussi... Si tu veux parler, je suis là, et si tu préfères te taire, je te soutiendrai aussi. »

Avec des gestes patients et attentionnés, elle prit doucement les mains du Flamenois dans les siennes.

« Dis... Ils mériteraient d'être changés. Tu veux bien me laisser m'en occuper ? »

_________________
Per aspera... Ad astra.



RP 1 - RP 2 - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 464

Fiche de personnage
Points: 58
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Message par White Tama le Dim 15 Avr 2018 - 17:21

Il s’écoula plusieurs heures sans que personne ne vienne s’occuper du Flamenois. Les nombreuses tentatives que les infirmières tentèrent pour lui changer ses bandages ou bien même l’intervention de Guérisseurs, se résolvaient par des échecs. Aussi les plus aguerris demandèrent alors de ne plus s’occuper de son cas, que cela était une perte de temps et de mains. Il y avait des cas plus graves qui demandaient plus de soins et d’attention qu’un simple gamin perdu mentalement et qui refusait toute aide. Autour de lui, le temps s’écoulait trop vite, les soignants et autres professionnels du métier ne savaient plus où donner de leur temps tellement les blessés s’enchainaient au fil des heures. Soudain, White entre-aperçu deux ombres s’approcher de son lit. Sans même lever son regard, il adopta une position de défense, s’attendant à ce qu’on vienne encore le sermonner. Mais pour lui, tout ça, c’était du vent. Il n’était mentalement plus « là » mais encore là-bas. Mais contre toute attente, il ne s’agissait pas d’infirmières ou d’un quelconque Guérisseur, mais deux Pokémon. L’espace d’une seconde, le brun crut que c’était les siens mais non. Ceux du Maître ? Non ce n’était pas Rashwan puisqu’il s’agissait d’une voix de femme. Encore une énième tentative ? N’en avaient-elles pas marre de se faire rembarrer ?! Ne leur avait-il pas suffisamment fait comprendre qu’il ne voulait absolument pas de soins ?!

White lâcha quelques râles malgré sa tête enfouie entre ses bras. N’adoptait-il pas une position qui voulait dire « laissez-moi tranquille ? ». Cet acharnement ne faisait qu’aggraver ses blessures puisqu’il continuait à enfoncer ses ongles dans sa chair, salissant encore plus ses pansements. Ne voulant s’ouvrir au monde extérieur, le Flamenois n’écouta pas les paroles de la jeune femme, persuadé que ce qu’elle disait n’avait aucun sens pour son cas. Egoïste garçon. Il préférait s’isoler encore plus. Et soudain, le contact avec cette étrangère fut la goutte d’eau qui fit renverser le vase. D’un mouvement brusque, White se redressa et la repoussa violement avec son bras, le regard rempli de colère.

« Foutez-moi la paix !! »

Sans même poser son regard sur son amie qui avait fait tout ce chemin, inquiète pour lui, son regard vacilla et il faillit tomber dans les pommes. L’espace d’une seconde, le brun eut l’impression que le monde s’était arrêté autour de lui et qu’il n’avait plus le contrôle de quoi que ce soit. Il posa sa main salie sur son visage, essayant de se calmer compte tenu de son état affaibli. Pourquoi subissait-il tout ça ? Pourquoi l’avait-on envoyé au combat alors que mentalement il n’était pas prêt ?! Qu’espérait-il en combattant auprès du maître ? De la reconnaissance ? Obtenir une confiance absolue ? Tout ça, c’était de la foutaise, rien ne s’était passé comme « prévu » ! D’ailleurs, pouvait-on dire que ce qu’il espérait soit « prévu » ? Il avait été trop naïf en pensant qu’il s’en sortirait indemne d’un champ de bataille ! Evidemment que les survivants allaient subir des séquelles physiques mais aussi mentales qui resteraient à vie dans leur mémoire. En parlant de ça, il n’avait que des blessures superficielles, ce n’était rien comparé aux autres blessés qui se plaignaient ! Eux ils avaient une raison de se plaindre de leur douleur. En fait, c’était du cinéma tout ça ? Franchement, il n’était pas à plaindre !  

Jusque là discret, Shinhwa préféra intervenir avant que cela ne dégénère. Car même s’il ne connaissait pas la jeune femme, le Gijinka avait senti en elle un profond désire de l’aider dans cette impasse mentale. Ce dernier se positionna à côté de Molly et posa son regard sévère sur le garçon qui se lamentait sur son sort. Voir ainsi son « dresseur » l’attristait et surtout, il n’avait pas envie de devenir le Pokémon d’une mauviette. Ni une ni deux, le Gijinka s’empara des mains de White et exerça une pression dessus pour que ce dernier se concentre sur lui et personne d’autre.

« Ton comportement commence à m’insupporter ! Quand vas-tu cesser de geindre inutilement et te reprendre ? Cesse d’être un gamin égoïste et ouvre les yeux, des gens s’inquiètent pour toi ! »

Brusquement, Shinhwa relâcha les mains endolories de White et recula pour prendre de la distance. Le garçon, quant à lui, le regarda apeuré avant de remarquer la présence de Molly. Idiot, le brun réalisa ce qu’il avait fait à son amie sous la colère et sous la douleur. Inexcusable. Comment avait-il pu être aussi égoïste ? Aussi… irritant avec elle ? Et puis soudain, il réalisa dans quel état il était ; ses mains ensanglantées, des bandages partout sur les bras à cause des brûlures causées par l’incendie mais aussi de ses combats. Doucement, Shinhwa, après avoir repris son calme s’adressa à Molly, ses mains cachées dans ses manches ;

« Je pense qu’il s’est sous-estimé en s’élançant dans cette guerre. Faut dire qu’il a toujours vécu loin de tout ça, protégé par le Maître. Il se donne des airs mais au final, il est toujours aussi fragile. » le Gijinka soupira. « Je m’appelle Shinhwa, je suis… » comme s’il hésitait, le Simiabraz maqua une pause avant de reprendre « Un compagnon de route de White. Vous devez être une de ses connaissances pour être aussi proches ? Je pense qu’il a vraiment besoin de vous à ses côtés. Il faut juste y aller doucement… ou pas… »

Sur ces mots, Shinhwa salua Molly en faisant une courbette en avant puis quitta la pièce. Il avait d’autres choses à faire comme s’occuper des Pokémon de White qui étaient tout aussi blessés que lui.


_________________
Avatar & Signature : @yosakuh

avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1891

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Message par Molly Hale le Lun 16 Avr 2018 - 23:18

Molly constata l'état de White avec tristesse, ses yeux océan parcourant les blessures sans cesse rouvertes avec un mélange de pitié et d'impuissance. Quand elle avança pour poser sa tête contre celle du brun, elle sentit une tension inhabituelle dans son attitude, mais trop tard pour se raviser. Le contact déclencha la fureur du jeune homme, qui envoya valser la rousse si fort qu'elle en perdit l'équilibre. La Zigzaton lovée dans son vêtement, au niveau du cou, se métamorphosa en un éclair pour retenir sa « maman » et lui empêcher une chute douloureuse. Désarçonnée par la réaction de White, la Flamenoise le dévisagea sans comprendre la raison d'un rejet aussi violent.

La mine de son ami l'alarma tout autant qu'elle la plongea dans le doute. Avait-elle bien fait de venir ? Il n'avait visiblement envie de voir personne, et elle ne faisait visiblement pas exception à la liste de ceux que White voulait à tout prix éviter. Alors qu'elle essayait de reprendre ses esprits et de ne pas se formaliser du traitement qu'il lui avait infligé, elle fut rejointe par un humanoïde qui lui fit penser à Taka : ses traits rappelaient ceux d'un Pokémon Feu qu'elle ne parvint pas à identifier, encore sous le choc, mais cela n'était de toute manière pas le plus important à l'heure actuelle. L'homme engueula alors le Flamenois avant de reculer, faisant prendre conscience au brun de la présence de Molly. Le dénommé Shinhwa, après s'être présenté et sur un nouveau sermon à celui qu'il appelait son compagnon, supposa que la jeune femme et le blessé se connaissaient bien. L'évocation d'une certaine proximité entre eux fit légèrement rosir les joues de l'Alchimiste.


« Enchantée. Molly Hale, je suis Chercheuse et Meneuse, et aussi Alchimiste, à mes heures perdues... Et oui, je connais White depuis plusieurs années maintenant. Nous avions rendez-vous ici, mais c'était avant la... »

Les mots de la rousse moururent quelque part dans sa gorge, refusant de franchir ses lèvres pour être audibles de tous. Avant la guerre, le carnage, la nouvelle tuerie inutile, une fois de plus, voilà ce qu'elle aurait voulu dire. Le conseil de Shinhwa lui parut sage, et elle se contenta de répondre simplement :

« Oui, c'était bien mon intention. »

Alors que le Gijinka s'éclipsait en les laissant face à face, Molly s'interrogea. Elle avait l'impression de ne pas si bien connaître le brun, en fin de compte. Elle s'était attendue à tout, sauf à un tel rejet de sa part. Elle appréciait sa compagnie et elle s'était fait un sang d'encre pour lui, mais peut-être qu'elle s'était bercée d'illusions et qu'en réalité, il la trouvait... Encombrante ? Envahissante ? Dans ce cas, pourquoi lui aurait-il donné rendez-vous pour préparer leur voyage ensemble sur Tenkei ? Peut-être qu'il était simplement trop gentil et qu'il ne voulait pas la blesser en lui disant explicitement qu'il préférait faire cavalier seul ?

Le regard du Flamenois, à la fois penaud et hagard, la ramena brutalement à la réalité. Ses propres états d'âme n'avaient rien à faire là, dans une situation pareille. Elle fut rassurée, quelque part, de voir qu'il s'en voulait de l'avoir repoussée de la sorte, avant de ressentir une affreuse culpabilité au creux de sa poitrine. Il était meurtri et détruit par ce qu'il avait vécu, et elle ne trouvait rien de mieux que de se réjouir de voir son ego flatté, même un peu. Ce fut à son tour de baisser la tête en fixant le crâne de sa Grahyena, qui se retourna pour la dévisager lorsqu'elle se sentit observée.


« Si... Si tu veux que je te laisse tranquille, dis-le. Même si tu ne veux pas parler, fais-moi juste un signe, je comprendrai. »

Taka, qui avait croisé les bras et qui suivait l'échange - ou plutôt le monologue - de sa mère adoptive d'un air blasé, ne se priva pas pour lâcher un soupir exaspéré. Elle avait connu Molly plus incisive et plus combative que ça, et la voir se soumettre et baisser les yeux la foutait réellement en rogne. Après avoir décidé qu'elle ne supporterait pas ce spectacle une minute de plus, la Gijinka reprit sa forme animale et se faufila à l'extérieur sans un bruit. La louve aussi était consternée par ce comportement, mais elle connaissait suffisamment bien sa maîtresse pour comprendre ce qui la troublait ainsi. Et puis, Taka avait été impactée par la guerre, elle aussi, des années auparavant, mais elle ne l'avait pas vécue de la même manière que les plus âgés du groupe. Elle ne percevait donc pas encore tous les tourments qui pouvaient agiter les adultes qui ressortaient vivants, mais pas indemnes, d'une telle expérience.

Mao Boy resta quant à lui silencieux et discret, surveillant les gestes du brun, non pas pour protéger Molly, mais pour préserver White de lui-même s'il s'aventurait encore sur le dangereux chemin de l'auto-mutilation.


« Mais s'il te plaît, même si tu préfères rester seul, laisse-moi au moins changer tes bandages. Tu risques d'infecter tes plaies, et tu dois au moins à tes Pokémon de t'occuper de toi pour prendre soin d'eux par la suite. »

Ah, c'était déjà un peu mieux ! La Molly enjouée et entière n'était pas totalement de retour, mais elle perçait déjà sous le masque triste et affligé qui lui allait si mal, et qu'elle avait déjà bien trop porté au goût de ses Pokémon.

« En fait, tout bien réfléchi, je ne vais pas te laisser le choix. »

D'un geste autoritaire, elle prit les mains de White pour inspecter les tissus tâchés de sang en fronçant les sourcils, sous le regard bienveillant de ses deux compagnons. Cette fois, elle était bel et bien revenue, et ils ne comptaient pas la laisser s'avouer vaincue encore une fois.

_________________
Per aspera... Ad astra.



RP 1 - RP 2 - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 464

Fiche de personnage
Points: 58
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Message par White Tama le Ven 20 Avr 2018 - 11:41

Intérieurement, son corps lui faisait atrocement mal. White avait la nette sensation que tout son être brûlait, se consumait progressivement sans qu’il n’en sache la raison. Etait-ce une réaction physique de ses douloureuses blessures ou bien un simple état mental qui lui faisait croire à ça ? L’étreinte forcée de Shinhwa avait ravivé cette étrangeté ; le brun l’aurait maudit pour ça mais lorsqu’il croisa le regard de Molly, il se retint et adopta une attitude de pitié. Il ne voulait pas qu’on s’apitoie sur son sort, il ne voulait pas de la pitié des autres mais son comportement lui faisait terriblement honte. Comment avait-il pu s’emporter de la sorte, devant celle qui l’avait aidé à maintes reprises ?! Tandis que Shinhwa discutait avec la jeune femme, White préféra se faire discret en méditant sur ses actions qu’il jugea maintenant, stupides. Il n’avait pas songé une seule seconde aux autres mais toujours qu’à lui, sous prétexte qu’il était blessé ! Blessé certes mais moins que les autres, il n’était pas à plaindre comparé aux autres amenés en urgence sur l’île. Pouvait-il réellement prétendre avoir « fait la guerre » d’ailleurs ? Il n’avait fait que balancer son arme de droite à gauche, fuir les combats et cet incendie. Alors que Shinhwa quitta la salle, l’angoisse emporta le garçon. Maintenant qu’il avait conscience de la présence de Molly dans la salle, il avait peur de sa réaction ; allait-elle le gronder pour son comportement grossier ? Ou bien l’ignorer totalement ? D’un côté, il n’avait pas envie qu’elle s’en aille mais il ne lui en voudrait, après ce qu’il venait de faire… Merde ! Mais quel idiot ce Flamenois !

Le son de sa voix tétanisa le blessé. Rien que les premiers mots prononcés l’avaient fait légèrement sursauté. Non, elle ne lui en voulait pas mais il avait eu terriblement peur que ce soit le cas. Pris d’un étrange soulagement, White entrouvrit légèrement la bouche mais aucun son ne sortait. Il avait terriblement envie de lui dire « non reste s’il te plait ! » mais rien ne vient. Il ressentit comme une pression au niveau de sa gorge, c’était comme s’il n’arrivait plus à parler ! Etait-ce une punition qu’il s’infligeait lui-même pour l’avoir repoussée ? Encore une fois, il passait pour le martyre alors que franchement, il y avait pire ! White entendait très bien son amie, il s’était « réveillé » de son isolement personnel mais quelque chose l’empêchait toujours de s’ouvrir à nouveau. Etait-ce son état physique lamentable ? Le brun posa ses yeux sur ses mains et se mit à trembler. Elles étaient sa fierté mais maintenant elles étaient plus que pitoyables. Pourra-t-il les utiliser à nouveau ? Pourra-t-il guérir et continuer sa passion ? Ou bien restera-t-il paralysé à cause de ses blessures, de sa mutilation ?

Soudain, deux mains bienveillantes se posèrent sur les siennes. Rapidement, White redressa sa tête et observa Molly qui avait visiblement pris l’initiative de s’occuper de lui. La chaleur qu’elle dégageait était réconfortante mais doucement, le brun se dégagea de son étreinte de quelques centimètres. Elle n’avait pas à se salir les mains ! Il ne voulait pas la souiller ! Mais pourtant, il savait qu’il avait besoin d’aide, qu’il n’y arriverait pas seul. Alors des larmes commencèrent à couler sur ses joues, puis pris de violents sanglots, le garçon vint coller son front aux mains de Molly tout en serrant du mieux qu’il pouvait, les mains de son amie.

« Aide-moi… s’il te plait… » murmura-t-il, entre deux pleurs.

Il savait que sa guérison prendrait du temps mais s’il avait un soutien, une aide, il pourrait y arriver. L’idée qu’on puisse le voir dans cet état lamentable l’attristait et l’avait rendu irritable au point de refuser toute aide, mais là franchement, s’il ne l’acceptait pas, il pourrait bien sombrer…

Le dos collé contre le mur juste à côté de la porte, Shinhwa regarda le plafond du couloir. Le Gijinka n’avait pas vu la scène mais entendre la décision de son dresseur le réconfortait dans sa guérison. Cela prendrait sûrement du temps mais déjà, c’était un bon début. Ce dernier prit la direction de la zone qui s’occupait des Pokémon blessés lors de la guerre et s’arrêta devant l’enclos où se reposait le Typhlosion. L’imposante souris entendit sa venue et redressa sa tête en direction du Gijinka qui s’était arrêté à l’entrée de son enclos. Les deux Pokémon s’échangèrent un regard avant que Samovar ne se repose à nouveau, l’esprit plus serein qu’avant. Lui aussi avait subi des blessures et son dos lui faisait mal à avoir porté des humains mais savoir que son dresseur irait mieux le réconfortait. Qu’en serait-il des autres ? Pour Aigual et Hime, c’était une autre histoire… Il se pourrait que les liens qu’ils aient développé avec leur dresseur ne se soient refermés, temporairement ou bien… Mais qu’importe songea Shinhwa, cela prendra le temps qu’il faudra.

_________________
Avatar & Signature : @yosakuh

avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1891

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Message par Molly Hale le Ven 20 Avr 2018 - 20:40

La rousse sentit le mouvement de recul de White, ou plutôt de ses mains, et elle en fut blessée, quelque part, mais elle ne pouvait pas lui en tenir rigueur. Après tout, elle n'avait aucune idée de ce qu'il avait vu et vécu, et s'il était évident que la guerre laissait des séquelles à tout le monde, même aux militaires de carrière, il était en revanche plus ardu d'interpréter la manière dont chaque belligérant l'assimilait et la concevait, surtout « après ». Certains fanfaronnaient pour cacher leurs meurtrissures, d'autres se laissaient consumer par le chagrin ou la haine... Pour sa part, Molly avait toujours eu l'impression d'avoir laissé un morceau de son âme sur ce fichu champ de bataille, comme des fragments égarés et partis avec ceux qu'elle avait dû tuer pour survivre. Elle ne prétendait pas se mettre à la place du brun, n'ayant pas participé à cet épisode sanglant, cette fois, mais elle pouvait imaginer les scènes auxquelles il avait assisté, pour en avoir vécu de similaires.

Lorsqu'elle le vit entrouvrir la bouche sans qu'aucun son ne sorte, elle ne bougea pas, consciente de la fragilité de l'instant et du Flamenois. Il oscillait dangereusement entre deux états et deux décisions, et le brusquer ne ferait qu'aggraver les choses, dans le mauvais sens, en tout cas. Elle se contenta donc de le laisser faire dans son cheminement intérieur, et elle constata qu'elle avait bien fait quand il se mit à trembler, avant d'éclater en sanglots en implorant son aide. Ce fut au tour des yeux océan de la rouquine de se remplir de larmes, saisie par la détresse du jeune homme brisé et probablement violenté par des tempêtes invisibles pour elle. Avec une infinie douceur, elle referma ses mains, venant à nouveau coller sa tête contre celle du brun, avec l'assurance qu'il ne la repousserait pas, cette fois.


« Je suis là pour ça. Ne t'inquiète pas. Tu n'es pas seul. »

Un silence ponctué par les pleurs de White s'installa, laissant à Mao Boy l'occasion de s'éclipser discrètement pour se diriger vers la zone où les Pokémon blessés étaient gardés. Avançant à pas feutrés, il s'approcha de l'enclos et s'assit simplement en face de Samovar, levant la tête vers le Gijinka, comme s'il lui demandait sans le formuler s'il pouvait être utile.

« Je resterai autant de temps qu'il le faudra, ne t'en fais pas. »

Molly se rendit bien compte que sa voix était brisée et que ses propres sentiments n'aideraient pas White à aller mieux, mais pour l'instant, elle était incapable de faire autrement. Elle était persuadée que même dans son état, il comprendrait sa réaction et son attitude. Même s'il s'était replié sur lui-même et commençait doucement à entrouvrir sa carapace déjà fissurée, il serait en mesure de capter ce qui la rendait triste, elle en était convaincue. Inutile donc de se faire violence pour faire bonne figure : elle se laissa aller à pleurer à son tour, mais garda les épaules droites et l'assurance dont White avait cruellement besoin en cet instant précis.

« On va commencer par tes mains, ce sera un bon début. »

Par là, elle entendait « un bon début vers la guérison et l'aide que je peux t'apporter », mais elle garda la suite pour elle, une fois de plus. En se redressant, elle essuya ses larmes d'un revers de bras un peu maladroit, mais sincère, comme pour lui promettre que malgré sa propre peine, elle tiendrait le coup. Lentement, elle défit les bandages et fronça les sourcils devant l'ampleur des dégâts. Ses doigts à elle étaient tachés de sang, mais c'était le cadet de ses soucis.

« Attends. Hecate, s'il te plaît. »

Comprenant le message, la louve se faufila pour aller tirer sur le vêtement d'une infirmière qui passait, avant de se tourner vers le duo un peu plus loin.

« Ne bouge pas, je reviens. »

Après avoir jeté les tissus dans un état lamentable, la jeune femme se leva et fila se nettoyer les mains en vitesse pour éviter toute infection des blessures de White. Quand le matériel de soin fut apporté en toute hâte, avec un regard méfiant de l'infirmière en guise de bonjour, l'Alchimiste haussa les épaules, songeant qu'elle avait dû avoir droit à un accueil mémorable de la part du patient. Avec des gestes lents, elle s'assit et commença à laver les plaies, tout en commentant d'un air à la fois sévère et désolé :

« Ah là là, regarde-moi ce travail. Les mains sont des outils importants, surtout pour un futur Guérisseur, il faut en prendre soin ! Sur qui je vais pouvoir compter, si je n'ai pas mon brun préféré pour me réparer quand je me bats contre un Pokémon sauvage prêt à me faire la peau, hein ? »

_________________
Per aspera... Ad astra.



RP 1 - RP 2 - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 464

Fiche de personnage
Points: 58
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Message par White Tama le Mar 24 Avr 2018 - 20:46

Les mains dans ses manches, comme à son habitude, le Gijinka observa le Pokémon endormi. Cependant, il fut rejoint par le chat de la jeune femme qui lui lança un regard. Ce qu’il pouvait bien faire ? Shinhwa se mit à soupirer légèrement avant de porter son attention sur une partie de l’enclos où se trouvait, tapis dans l’obscurité, l’Amphibien. Ce dernier avait été sévèrement blessé par l’incendie et présentait de nombreux bandages au niveau de ses membres. Il sentit la présence du Gijinka et ne put s’empêcher de se terrer encore plus dans l’ombre, s’isolant complètement. Shinhwa en déduit, de son comportement, qu’il serait plus difficile maintenant de retrouver sa confiance. Heureusement, Hime était moins bornée que le batracien et avait accepté la réalité en face, cependant, elle préférait rester distante avec son dresseur, lui laissant le temps de reprendre ses esprits. Soudain Vapula et Kiito vinrent à la rencontre du Gijinka et soudain,  ils reconnurent Mao Boy qu’ils saluèrent avec joie en lui sautillant autour. Visiblement, voir une connaissance leur faisait du bien, surtout un Pokémon en bonne santé… physiquement ou moralement…

Les mains chaudes de Molly le réconfortaient. Non, le rassuraient. Malgré son isolement personnel, malgré toutes les méchancetés qu’il avait faites ou dites… quelqu’un voulait bien de lui. Il ne pleurait pas pour qu’on ait pitié de lui, il pleurait simplement parce qu’il avait besoin de se vider. Toutes ces années passées auprès du Maître l’avaient complètement épuisées, à vouloir devenir quelqu’un « d’autre » que lui, quelqu’un qu’on voulait. Il avait besoin de tout lâcher. Son front collé contre le sien, ses doux mots prononcés, White remercia le ciel de lui avoir permit de rencontrer une telle personne formidable et attentionnée. Le brun s’en voulait aussi de la faire pleurer mais d’un côté, cela la rendait plus belle. L’espace d’une seconde, le garçon cessa ses pleurs et repensa à « ça ». Ne venait-il pas de penser que Molly était belle ? Quelque chose se passait en lui, quelque chose de nouveau apparaissait en lui. Cette sensation inconnue ne l’effrayait pas étrangement, mais au contraire c’était même plutôt agréable.

La tête redressée et les pleurs terminés, le Flamenois regarda la jeune femme prendre des initiatives, notamment en commençant par défaire les bandages qui couvraient les mains et avants bras du garçon. Ce n’était vraiment pas beau à voir, entre les brûlures et les mutilations, mais malgré tout, Molly ne flancha pas. Elle était bien décidée à l’aider ! White baissa la tête en signe de réponse, parler lui était trop douloureux. Lorsqu’une infirmière vint à leur rencontre pour apporter les outils nécessaires aux soins, cette dernière fronça les sourcils avant de partir. Visiblement, voir une « novice » faire son travail la dérangeait. Mais qu’importe. Le contact du tissu imbibé de produit nettoyant sur la peau brûlée entraîna un sursaut de White qui immédiatement retira ses mains endolories. Cela lui faisait terriblement mal mais la détermination de Molly le contraint à poursuivre. S’il fuyait déjà, il n’irait pas loin !

Après avoir repris son calme, White l’observa s’occuper de ses plaies tout en parlant, comme si elle voulait le rassurer de sa présence, que c’était bien elle qui s’occupait de lui, et uniquement elle. White ne put s’empêcher de sourire légèrement en l’entendant bien qu’il ressentait des picotements désagréables. Il lui arrivait de faire des grimaces, qu’il peinait à cacher mais il prenait sur lui afin de ne pas froisser Molly. White s’en voulait un peu que ce soit elle qui le voie dans cet état, il aurait tellement voulu que cette guerre n’ait pas eu lieu. Non, c’était son choix d’y avoir été, simplement parce qu’il voulait combattre aux côtés du Maître et lui prouvait qu’il était fort. Enfantin. Totalement idiot. Parce que cela s’était terminé en échec pitoyable. D’ailleurs, si Rashawn l’avait envoyé à I’mai, c’était forcément parce qu’il le jugeait inutile maintenant. Cette optique désarçonna le brun qui aurait tellement voulu que les choses se soient passées autrement. Peut-être n’aurait-il dû tout simplement pas se lancer dans la bataille et choisir de rester à I’mai… Il serait alors parti avec Molly à Tenkei…

Tiens. En pensant à ce nom, White se redressa doucement. Leur voyage… Ils s’étaient promis de se rejoindre sur l’île terrosienne pour se rendre là-haut. Avait-il tout foutu en l’air ? Doucement, ses yeux se troublèrent à nouveau tout en regardant le visage sérieux de son amie. Il ne pourrait aller nulle part dans cet état ! Le con avait tout foutu en l’air ! Mais… ce n’était pas totalement sûr, hein ? Ils pouvaient toujours…

« Molly… Je veux quitter… cet endroit… » c’était peut-être un peu égoïste. « Je m’en souviens… la promesse d’aller à Tenkei. » puis il délaissa ses mains pour poser son regard dans celui de Molly, « Je veux y aller, avec toi. »

Il allait peut-être un peu vite, étant donné son état. Mais pour son moral, il serait plus judicieux qu’il s’éloigne des combats, qu’il quitte Erasia pendant un temps, qu’il s’éloigne du Maître…

_________________
Avatar & Signature : @yosakuh

avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1891

Fiche de personnage
Points: 16
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Message par Molly Hale Hier à 17:05

Le Persian eut un regard pour le batracien, qui s'était complètement refermé sur lui-même, mais il ne chercha pas à entrer en contact avec lui. C'était un Pokémon adulte et responsable, s'il estimait ne pas avoir besoin d'aide pour le moment, Mao Boy n'allait pas le forcer. En revanche, les deux jeunes créatures qui s'illuminèrent en le voyant et en lui faisant comprendre qu'il était plus que bienvenu semblaient réclamer de l'attention. Habitué à prendre soin de ses cadets, avec la Luxray qui était son binôme, le puma frotta sa tête contre celle de Vapula, avant de faire de même avec Kiito, supportant sans broncher les étincelles générées par le Pichu. En comparaison avec les décharges que balançait parfois Brontès, ce n'était rien du tout !

De son côté, Molly s'affairait à s'occuper des mains mutilées de White, sans soupçonner ce qui agitait le brun en son for intérieur. Elle se sentait observée dans son travail, par son patient improvisé, bien sûr, mais également par des curieux, parmi lesquels des infirmières et des gens venus au chevet de leurs proches. Apparemment, White s'était fait connaître dans le coin, et des murmures parvenaient parfois jusqu'aux oreilles de la rousse, qui n'entendit pas que des choses agréables, mais elle s'en moquait. Le Flamenois avait probablement été plus que désagréable avec ceux qui avaient voulu l'aider jusqu'à présent, mais elle jugea qu'ils ne le comprenaient tout simplement pas, qu'ils ne le connaissaient pas et que la suite ne regardait personne d'autre qu'eux, les deux jeunes gens venus de Flamen qui se retrouvaient enfin. C'était leur moment à eux, et à personne d'autre : tout ce que pouvait penser la foule de gens dans la pièce et dans le bâtiment, et même dans la ville, elle s'en contrefichait totalement. Même la femme qui était venue lui apporter le matériel nécessaire aux soins, avec son regard courroucé, était déjà un lointain souvenir pour elle.

Malgré toutes les précautions qu'elle prenait pour lui faire le moins mal possible, Molly se rendit bien compte que White passait un sale quart d'heure, masquant ses grimaces avec difficulté. Avec un sourire compatissant, tout en restant concentrée sur sa tâche, elle murmura :


« Désolée, je fais de mon mieux, mais elles sont tellement abîmées... »

Hecate, qui s'était couchée aux pieds de sa maîtresse, lui posa une patte sur le pied en guise de soutien. Elle savait à quel point il était douloureux de voir un proche dans un tel état, pour l'avoir elle-même vécu, et pour l'avoir infligé à la Meneuse. Mais elle savait aussi que la guérison n'était pas impossible, puisqu'elles en étaient la preuve vivante, toutes les deux.

En sentant White reprendre du poil de la bête, alors qu'elle faisait des bandages propres à son protégé, la rousse se redressa à son tour, comme une fleur piétinée qui se battait pour se tourner vers la lumière du jour. Lorsqu'il lui annonça qu'il voulait toujours aller à Tenkei, et que c'était avec elle qu'il voulait s'y rendre, sur un ton qui sous-entendait qu'il n'envisageait le voyage avec personne d'autre, le cœur de la jeune femme rata un battement, puis un second, alors que le rouge lui montait aux joues. Le moment était mal choisi pour être aussi gênée, mais entendre ça lui faisait du bien, à tort ou à raison. Et puis, depuis le temps qu'elle voulait partir là-haut avec lui... Elle s'était même dit qu'avec la guerre, il avait oublié, ou relégué ça au second plan. Constater que ce n'était pas le cas lui faisait vraiment plaisir, et en terminant le nœud, elle se rapprocha de White, si près que leurs nez se touchaient.


« On y va quand tu veux. Je veux juste m'assurer que tu seras en état quand tu me le demanderas, et que tes Pokémon pourront quitter les lieux aussi. »

Tâtonnant pour attraper une serviette propre, elle retira le sang sur ses mains, avant de reculer légèrement et d'effleurer la joue du brun de son index.

« Aujourd'hui, tes blessures sont encore trop préoccupantes pour que je prenne la responsabilité de te faire sortir d'ici. Je ne suis pas Guérisseuse, et je ne me le pardonnerais jamais si tes mains ne retrouvaient pas toute leur souplesse et leur habileté par ma faute. Et puis, j'ignore l'état de tes Pokémon, s'ils ont besoin de soins, il vaut mieux qu'ils restent ici encore un peu. »

Doucement, elle prit le visage de White dans ses mains, qui tremblaient un peu, et ancra son regard dans le sien.

« Mais je te promets qu'on partira ensemble d'ici dès que possible. Maintenant que je t'ai retrouvé, je ne te lâche plus, c'est fini. Vu ? »

La rousse fit un grand sourire à son ami, le cœur battant. Malgré la peine de l'avoir récupéré aussi affaibli, elle n'était plus une enfant, et elle n'avait pas l'intention de se laisser abattre ou de faire un caprice pour l'emmener contre l'avis des médecins. Elle savait pertinemment qu'il ne pourrait pas sortir avant plusieurs jours, mais elle était déterminée à ne pas le quitter d'une semelle jusqu'à ce qu'il ait la permission de partir.

« Et puis, quand on sera seuls, je te présenterai quelqu'un que tu ne connais pas encore. Tu verras, il est merveilleux, c'est un Pokémon quasiment unique. »

La Chercheuse était en effet pressée de lui présenter Anima, dont elle n'avait pu parler à personne, hormis à l'homme chargé de s'occuper de la Gardienne du Savoir à Fla'Or. La créature chimérique était un véritable trésor qu'elle ne pouvait se permettre de montrer à personne, hormis à ceux qu'elle estimait dignes de confiance, et White faisait évidemment partie de ceux-là. Avec son enthousiasme habituel, la rousse sourit à nouveau, persuadée qu'évoquer des choses positives ferait du bien au brun brisé et meurtri et qu'il partagerait sa joie en découvrant la prouesse scientifique qu'incarnait le Pokémon Génome.

_________________
Per aspera... Ad astra.



RP 1 - RP 2 - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 464

Fiche de personnage
Points: 58
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Where We Used To Be [ Pv Molly ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum