Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Aisling Hops le Ven 27 Avr 2018 - 18:45

Epuisée, exténuée, énervée... Oui, Aisling étaient épuisée de marcher continuellement. Exténuée de devoir supporter cette chaleur étouffante. Enervée d’avoir perdu sa troupe lors de l’expédition sous-marine ! C’était insupportable une telle chaleur ! La rouquine décida de faire une pause, une nouvelle fois, sous ce soleil de plomb, afin de boire une énième gorgée d’eau. Heureusement que Vortice pouvait lui en fournir dans sa gourde mais la pauvre créature faiblissait rien qu’en se posant sur le sol ! Et elle ne pouvait pas non plus lui demander de la mouiller, car Aisling sécherait en deux secondes ! Dans un dernier soupire, la gamine rangea sa gourde dans son sac et reprit le chemin. Quel chemin ? Elle n’en savait rien, tout ce qu’elle voulait, c’était trouver un village ou une ville dans cette savane, quelqu’un qui pourrait l’aider, l’orienter dans cet univers inconnu…

Par chance, elle pouvait compter sur l’aide de Vilem, qui de sa petite taille, pouvait se faufiler à toute vitesse dans les herbes hautes et Voodoo dont visiblement la chaleur ne semblait pas autant l’affecter pour faire un état des lieux pendant que l’humaine et le Ptéra prenaient une pause. Depuis quelques temps, la créature antique semblait plus clémente et docile aux ordres de la rouquine ce qui lui permettait de le chevaucher. Mais elle préférait ne pas trop abuser de sa gentillesse. Aisling soupira une nouvelle fois, portant son regard sur cette vaste contrée. L’endroit ne lui disait rien mais au vu de la chaleur étouffante, peut-être était-elle à Flamen ? Alors elle aurait donc échoué sur les plages du pays du Feu… Son visage s’assombrit quand elle baissa la tête tandis qu’elle repensa à l’expédition. Tout c’était enchaîné trop vite. Le groupe avait réussi à trouver la fameuse « créature d’eau vivant à proximité de la tour » mais ce qu’ils avaient vu, au bout du chemin, dépassait toute imagination. Aisling s’accroupit dans les hautes herbes et sortit son calepin qu’elle se dépêcha d’ouvrir sur une page où était gribouillé une sorte de Pokémon. Cela ressemblait à un Wailord mais c’était beaucoup plus petit et d’étranges symboles étaient dessinés sur ses nageoires griffues qui s’étaient mis à briller sur sa peau bleue. La rouquine, de ses récents souvenirs survenus, se mit à peaufiner son dessin pour qu’il ressemble d’avantage à ce qu’elle avait pu apercevoir, sous l’Océan.

Juste à côté du gribouillis, un autre Pokémon était dessiné. Il s’agissait de la petite créature bleue qui les avait guidé jusqu’à cet immense créature. Venait-elle de rencontrer deux Pokémon Légendaires ? Deux Pokémon emblématiques d’Erasia ? Puis elle se souvint des violents courants marins que cette bête avait provoqués. Des siphons si puissants qu’ils avaient la cause de sa séparation avec le reste du groupe. Non pas qu’elle était inquiète d’être à nouveau seule (en tant que future chercheuse, ce n’était pas un souci) mais elle savait que son frère était resté sur la terre ferme et qu’il saurait trouver un moyen de regagner Midgard. Non, son inquiétude était plutôt tournée vers Erasia. Ce monstre était la cause des tempêtes, et donc des combats entre pays alliés ! Quant était-il de l’autre expédition ? Avaient-ils, eux aussi, trouvé la cause des conflits opposant Terros à Flamen ?

Soudain, le Ptéra se redressa ce qui alerta Aisling, qui se dépêcha de ranger ses affaires et se redressa également. Elle observa le Pokémon antique quelques secondes avant de siffler pour que ses deux Pokémon, en vadrouille dans les parages, reviennent auprès d’elle. Vilem sauta sur l’épaule de sa dresseuse tandis que Voodoo lévitait tout en regardant à l’exact opposé de la rouquine, sur la défensive. Kaiser avait senti quelque chose se rapprocher. Le silence s’installa et d’un coup, il y eut une envolée d’Etourmi, ce qui fit sursauter la gamine. Devant les regards de ses Pokémon, elle s’excusa de s’être emportée de la sorte...

« Oui bon ça va… les récents évènements m’ont complètement bouleversée et… »

Voyant que ses excuses n’étaient pas valables, la rouquine soupira avant de passer son sac sur son épaule et les prévenir qu’ils reprenaient la route. Elle leur rappela qu’ils n’avaient toujours pas trouvé d’endroits où se reposer et encore moins passer la nuit ! Et même si les nuits devaient être plus clémentes (voire fraiches vu le ciel complètement dégagé dans cette partie du pays), les Pokémon sauvages, eux n’hésiteront pas à les attaquer… Ils se trouvaient quand même en territoire inconnu ! Aisling se trouvait quand même dans un pays en plein conflit avec son voisin et les étrangers, qu’importe leur origine, devaient être tous considérés comme des ennemis... Dommage qu’elle n’ait pas passé son épreuve de Chercheur ! Avec un tel statut, elle aurait pu se déplacer plus librement !! On l’aurait considéré comme une personne importante. Il était donc temps de se remettre en pratique et parfaire ses connaissances ! Car pour le moment, son carnet de recherche était plus vide qu’autre chose… Il lui faudrait aussi un sujet d’étude… Sur quoi pourrait-elle se pencher ? Sur quoi pourrait-elle travailler ? Peut-être devrait-elle faire la connaissance d’autres Chercheurs ? Déjà le mieux pour elle, ce serait d’être en sécurité autre que dans cette immense steppe !

Elle marcha à un rythme régulier tout en réfléchissant à ce qu’elle comptait faire. De son côté, ses Pokémon veillaient sur elle, dont le Ptéra qui n’hésitait pas à voler plus haut pour avoir une vue d’ensemble plus globale. Cependant, les hautes herbes lui empêcher de voir les « petits Pokémon », il n’était pas à son avantage si la gamine se faire prendre. Il ne pouvait s’en remettre qu’aux autres Pokémon…

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 143

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Lyssa le Dim 29 Avr 2018 - 19:15

Contrainte n°5 : Faire intervenir un objet particulier.


Les jours qui suivirent sont réveil, Lyssa ne put partir à la recherche de ses Pokémon comme elle l’aurait souhaité. Manquant de force, elle avait juste pu se retirer dans un coin à peu près sûr. Elle avait trouvé un campement abandonné, dissimulés derrière quelques buissons et protégé par l’arrière par un amas de roches. De là, elle avait pu observer de loin des groupes se diriger vers Agata, même s’il n’en restait plus grand-chose ou au contraire, ce qui ressemblait  des patrouilles pousser jusqu’aux limites de la frontière entre Terros et Flamen. Mais jusque là, personne n’avait aperçut la tente et elle se gardait bien de faire le moindre petit feu de bois. Pendant ces quelques jours, tout en attendant à la fois que les incursions dans son coin cessent et en attendant le retour de Pulsar, elle put se remettre de ses blessures. Lyssa n’avait pas eu de blessures graves au point de mettre sa vie en danger, mais elle avait plusieurs ecchymoses et des douleurs qui l’empêchaient de marcher longtemps. C’est pourquoi elle avait pris le partit de rester sur place, au moins pendant quelques jours. Si par malheur elle tombait sur une patrouille un peu zélée, elle savait ne pas pouvoir faire le poids.

Le quatrième jour, Lyssa se réveilla en sursaut. Le jour n’était pas encore levé, mais elle voyait distinctement, dans la lueur incertaine de l’aube, ne torche se rapprocher d’elle. Bien cachée derrière les buissons, Lyssa attrapa ses affaires et recula prudemment. Elle avait bien fait. Dissimulée derrière les rochers à quelques mètres, une patrouille de Terros venait de découvrir le camp. Sans prononcer un mot, ils se penchèrent naturellement vers l’ancien feu de camp. Quelle bonne idée que de s’être passé de lui. Lyssa prit le risque de passer la tête. Elle vit l’un des soldats faire un signe négatif de la tête.

« Il doit être abandonné depuis un moment. »

Lyssa se retira et s’adossa au gros rocher, espérant de tout son cœur qu’ils n’auraient pas l’idée de le contourner… Plusieurs secondes passèrent, où elle se tint prête à donner l’assaut, au cas où… Mais ils s’en tinrent à ça et repartirent, à son grand soulagement. Maintenant, il était assez clair qu’elle ne pouvait pas rester… Lyssa attendit longtemps, jusqu’à ce qu’ils disparaissent de sa vue. En s’assurant qu’elle avait toute ses affaires, elle décida de contourner les lieux, pour repartir plus loin dans les terres de Flamen.

Enfonçant une main dans sa poche, mécaniquement, Lyssa se figea. La chevalière ! La chevalière de sa famille avait disparu ! Elle se retourna d’un coup, jeta un œil prudent… Mais les soldats avaient disparu. Retournant vers le campement, elle l’aperçut. Par terre, le bijou en or se trouvait entre l’un des piquets et le tissu. Quel soulagement ! Elle prit le bijou et le dépoussiéra. Mieux valait ne pas perdre de temps ici !  Filant discrètement, elle quitta les lieux pour de bon, le regard vissé sur la chevalière. Ce n’était pas un bijou ordinaire. Il n’en existait que quelques exemplaires dans le monde et tous appartenaient à aux membres masculins de sa famille.  C’était Pulsar qui l’avait retrouvée, dans le Canyon Cosmo… C’était la preuve que son père ou son frère était encore et vie et étaient venu les chercher, sa mère et elle. Malheureusement, sa mère avait disparu dans la montagne et Lyssa ne voyait pas comment elle pourrait être encore vivante, personne n’en avait retrouvé la trace et elle-même courait à travers le monde, de sorte qu’il avait dû croire perdre à la fois sa mère et elle. Lyssa ne pouvait pas revenir en arrière… Elle tripota la chevalière. Elle était toute en or, parfaitement polie, sans aucune rayure. C’en était presque miraculeux.

Carrée sur le dessus, la chevalière portait les armoiries de sa famille et c’était en ça que l’anneau était unique. Sur le carré plat, un élégant cercle était gravé, décoré de « L » se faisant face, sur tout le tour du cercle. Au centre se tenait un très élégant soleil e au cœur de celui-ci un rubis était enchassé. Sur ce rubis, on avait taillé les armoiries de Flamen. Le détail n’était visible que de très près. Ce bijou très particulier, portant à la fois les armoiries de sa famille et la preuve de leur attachement à leur pays, était offert à tous les hommes de la famille, le jour de leur majorité. Tous identiques, Lyssa ne pouvait malheureusement pas déterminer lequel de son père ou de son frère l’avait égaré. Elle trouvait même très étonnant que ça soit le cas. Cette chevalière lui était tellement précieuse ! A côté de ça, le fabuleux trésor qu’elle avait amassé pendant ses aventures et grâce aux Statues des Deux Renards, et les bijoux de sa mère qu’elle avait pu racheter, valaient peu. En venant ici, elle avait voulu retrouver sa faille, mais la malchance avait voulu qu’elle tombe en plein conflit. Elle avait manqué de chance c’est tout ! Lyssa compta les rayons du soleil sur la chevalière, formant à chaque fois une jolie courbe. Il y en avait seize. Et quatorze « L » qui se faisaient face à face.

C’était comme si elle avait craint que le bijou soit altéré, mais non. Mais l’anneau était trop large pour elle, elle avait les doigts fins et il ne touchait qu’un seul côté de sa peau. Elle l’adorait. Il y avait pourtant une ombre au tableau qui lui avait blessé le cœur, quand elle l’avait retrouvé : le rubis n’y était plus. Le soleil gravé lui semblait bien vide. Lyssa poussa un soupir. Elle ne s’imaginait pas le faire remplacer, ce ne serait pas du tout pareil. Cette chevalière était tellement merveilleuse… Il fallait qu’elle retrouve le rubis. Cette idée était bien sûr complètement folle… Mais elle y tenait. L’ennui… C’est que déjà, elle ne savait pas par où commencer. Retourner au Canyon Cosmo ? Oui mais voilà chercher les hommes de la famille, jusque là, ne lui causait que des problèmes… Il était peut-être temps d’acquérir plus de pouvoir… Lyssa fronça les sourcils, si elle en avait eu plus, cette paysanne prostituée en soldat n’aurait pas pu rivaliser avec elle ! La jeune fille referma la main sur sa si précieuse chevalier, le contact avec le métal froid la rassura. Elle pourrait utiliser la Statue des Deux Renards pour retrouver ce qui avait été perdu. En attendant, elle n’avait plus qu’à s’entraîner pour développer ses pouvoirs au maximum de ses capacités.

En marchant sans trop faire attention, elle vit au dernier moment une jeune femme aux cheveux roux. Lyssa se raidit immédiatement prête à faire feu. Le souvenir de cette espèce de nodocéphale qui avait participé à la tentative de meurtre sur son Élecsprint était encore vif. Était-il possible qu’elle l’ait suivit jusqu’ici ? Si c’était le cas, où était l’autre coureuse de rempart, la brune ? Un aboiement sonore retint son attention. Surprise, contre toutes ses attentes –et ses recherches de ces derniers jours- elle vit de loin ses chiens arriver au galop, l’Élecsprint en tête. Arrivant dans le dos de la rouquine, Lyssa hésita. Elle n’aurait peut-être pas besoin de faire une démonstration de ses pouvoirs, si Orage la dévorait en première… Dire qu’elle les avait cherchés partout.


Dernière édition par Lyssa le Mer 13 Juin 2018 - 14:54, édité 1 fois

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 180

Fiche de personnage
Points: 81
Âge du personnage: 20 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Aisling Hops le Mar 8 Mai 2018 - 21:09

Aisling avançait à l’aveuglette, sur ce pays inconnu. Où était-elle exactement ? Encore elle pourrait y voir la mer, il lui serait sûrement facile de s’orienter sur une carte mais là, c’était des plaines à hautes herbes à perte de vue. En plus, il faisait une chaleur étouffante ce qui la rendait légèrement nerveuse. Pourquoi s’était-elle lancée dans cette exploration hein ? Pour aider les Erasiens ? Oui mais là, il n’y avait personne pour l’aider ! Comme si son nom allait être écrit dans les récits historiques… Comme si sa simple présence allait changer tout… Déçue de s’être emportée, de n’avoir écouté sa famille encore une fois, Aisling baissa les bras et lâcha un long soupire. Devant le comportement de sa dresseuse, Voodoo cessa ses fouilles et revint auprès d’elle, tentant de la rassurer. Aisling apprécia le geste mais ce n’était pas ça qui allait les sauver, il fallait rester réalistes… peut-être n’était-elle tout simplement pas faite pour l’aventure et qu’il était temps de rentrer à Aliphyr… D’être réellement à sa place, là-bas… Oui mais si c’était pour re-subir toutes les méchancetés des autres parce qu’elle n’avait pas réussi…

Voyant que la gamine n’avançait plus, le Ptéra décida de redescendre et de se poser sur un rocher, non loin d’elle. Il était inutile de se fatiguer pour rien et quand elle le regarda, ce dernier bougea la tête négativement ; il n’avait aperçu aucune ville ou village dans les parages. Alors ils étaient bons pour faire du campement dans cet endroit grouillant de Pokémon sauvages. Surtout que la rouquine sursauta et afficha ensuite une mine pas très rassurée quand un troupeau de Ponyta galopa loin devant eux. Il était très facile pour eux de déclencher un incendie, surtout avec cette chaleur et le fait que les herbes soient complètement sèches. Elle pouvait toujours voler sur le dos du Ptéra mais pour combien de temps ? Ce dernier restait un être vivant et se fatiguait. Peut-être qu’il accepterait de voler la nuit pour couvrir plus de distance afin d’éviter les mauvaises rencontres ? Aisling fit quelques pas dans sa direction quand soudain Vilem sauta sur son épaule et feula dans la direction opposée. Surprise, la gamine se tourna et vit avec effroi des hautes herbes bouger. Quelque chose, non plusieurs choses se rapprochaient dangereusement d’elle et de ses Pokémon, à une vitesse incroyable !

« Oh ça sent pas bon ! »

La créature en tête fonça dans la direction de la gamine, la gueule bien ouverte. Les autres cris interpelèrent la rouquine qui en déduisit que c’étaient tous des Pokémon canins. La poisse ! Personnellement, elle préférait les félins mais ce n’était pas le moment de penser à ça !  Voodoo prit l’initiative et lança une slave de Ball’Ombre pour tenter de les dissuader de continuer leur poursuite. Aisling trouva l’idée un peu déplacée car cela ne pourrait qu’attiser leur colère. Et d’ailleurs pourquoi se jetaient-ils comme ça sur elle ? Qu’avait-elle fait ?! Puis Aisling termina les deux mètres qui la séparaient du Pokémon antique pour lui sauter dessus. Installée sur son dos, cette dernière demanda à sa bête de s’envoler ce qu’il fit. Malheureusement, la créature ne fit qu’une cinquantaine de mètres avant de s’écraser, après avoir subi une attaque surprise. Le choc fut violent et Aisling fit plusieurs roulades avant de s’arrêter. Dans les vapes quelques secondes, elle se redressa vivement en se rappelant pourquoi elle s’était retrouvée dans cet état, et vint à la rencontre du Pétra, à terre.

La bête s’était cassée une aile en s’écrasant et peinait à se redresser. Mais le pire dans tout ça, c’était que les chiens enragés n’avaient pas cessé leur chasse et se dirigeait dangereusement vers eux. Pourquoi cet acharnement !? Pourquoi là maintenant alors que jusqu’à présent, aucun Pokémon ne leur avait fait du mal ou s’était intéressé à eux ? Ils appartenaient forcément à quelqu’un pour réagir comme ça ! Aisling se mit debout et se positionna devant son Ptéra blessé, les bras tendus.

« Ça suffit, laissez-nous !! » hurla-t-elle, pleine de désespoir.

Ses Pokémon écarquillèrent leurs yeux devant le comportement enfantin de leur maîtresse. Comme s’ils allaient arrêter comme ça ? Le Ptéra se mit soudaine à hurler avant de prendre possession de roches ici et là qu’il lança dans différentes direction, dût à son manque de visibilité. Le Polichombr lança différentes attaques Ball’Ombre sur les rocs pour les éclater et créer une explosion de petits morceaux qui pourraient dissuader les canidés de continuer. Devant la réaction de ses Pokémon, Aisling ne bougea pas mais trembla de tous ses membres. Instinctivement, le Pétra passa son aile valide autour de sa dresseuse pour la protéger, lui permettant ainsi de mieux voir au-dessus des herbes hautes. Voodoo et Vilem se mirent en position de défense, prêts à riposter en cas d’attaque surprise.

Décidément, Aisling aurait mieux fait de rester chez elle…

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 143

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Lyssa le Dim 13 Mai 2018 - 22:53

Prête à réagir au quart de tour au moindre mouvement suspect, Lyssa eut néanmoins un doute lorsqu’elle vit la fille rousse paniquer. Paniquer oui, c’est le sentiment qui l’étreignit, alors qu’elle se mit à bouger dans tous les sens,  ainsi que ses propres Pokémon, non pas en la voyant elle, mais en apercevant ses Pokémon. Comme elle ne pouvait pas s’imaginer que les trois chiens lui appartenaient, elle devait naturellement penser à des Pokémon sauvages. Et puis finalement, Lyssa se laissa dire qu’il ne s’agissait pas de la même femme que dans la forêt d’Agata. Celle-ci gesticulait et mit, en plus, à hurler de peur et puis, elle était plus petite et ses cheveux étaient plus courts. Lyssa n’avait pas cessé de s’approcher –avec prudence- de la fille. Mais rassurée sur le fait qu’il s’agissait de quelqu’un d’autre, elle baissa sa garde. Oui en fait, si voir trois chiens la mettait dans un tel état de terreur, la jeune noble pensa qu’elle n’avait pas grand-chose à craindre d’elle… Alors qu’elle relâchait son attention, elle pensait que la bataille pouvait mettre dans un drôle d’état d’esprit… Mais elle n’était pas mécontente de tomber sur une espèce de paysanne ou elle ne savait quoi, enfin, une personne qui ne soit pas un danger pour elle. Souffrant encore de sa mésaventure, elle n’avait pas tellement envie de combattre, comme si la flamme gigantesque qui s’était élevée en elle durant la bataille s’était éteinte.

Ce qui était une chance en soi, parce qu’elle ne se sentait pas assez remise pour une nouvelle démonstration de ses pouvoirs. En tout cas, elle vit avec stupeur la fille se jeter sur son Pokémon, qui n’avait pas l’air très cool de son avis, qui subit, quelques secondes plus tard, une attaque qui le cloua au sol. Lyssa ne vit pas d’où venait l’attaque, mais en se relevant de sa longue chute, la rouquine se mit à hurler en se postant devant son… Oiseau ? Rapace ? Bref. Pour la première fois depuis longtemps, Lyssa resta bouche bée, sans parvenir à se décider sur sa réaction. Est-ce qu’elle devait intervenir ? Mais en même temps, elle était aussi surprise que curieuse de savoir ce qui allait se produire.  Alors que la fille criait tout ce qu’elle pouvait, le premier chien, son Élecsprint, galopait comme si sa vie en dépendait, la gueule ouverte, la langue pendante. Oui, à la limite, elle pouvait comprendre pourquoi elle prenait peur, mais Lyssa, elle, connaissait la bête… Le Ptéra cri à son tour, mais Orage l’ignora superbement et fit un bond formidable, passant à côté de la fille rousse sans la voir pour se jeter directement sur Lyssa. Celle-ci, méfiante, s’y était un peu attendue, mais ne put rivaliser avec le poids de l’Élecsprint qui lui arriva dessus comme un boulet de canon.

Lyssa s’attendait à ce que la bête l’attrape à la gorge. Mais il n’en fut rien. Dans une frénésie aussi bizarre qu’inattendue, il lui lécha le visage en poussant de véritables hurlements de joie, la renversant. Figée, grimaçant, Lyssa ne sut pas quoi penser de ce Pokémon. Vraiment. Depuis quand Orage était contente de la voir ? Depuis quand lui faisait-elle des démonstrations de ? De elle ne avait même pas quoi ! C’était des cris de joie ça ? Du côté des deux autres, ils ne comptaient pas plus attaquer la jeune fille que leur congénère. Pulsar esquiva sans mal les projectiles, utilisant ses propres pouvoirs psychiques pour dévier ou détruire ceux qui se trouvaient sur leur route. De même que le Feunard millénaire, Nova choisi la facilité, se lançant une simple Hâte. Ne se sentant nullement concernés par cette série d’attaques, et surtout trop heureux de retrouver Lyssa, ils suivirent Orage et arrivèrent sur la jeune fille, Pulsar silencieusement, comme à son habitude, tandis que l’Arcanin jappais. Arrivant trop vite, il pila mais bouscula Orage qui roula de l’autre côté. Mais pour une fois, la situation ne dégénéra pas. Orage l’ignora, se releva et rampa pour envahir Lyssa de nouveau. Totalement bloquée sous le poids des Pokémon, Lyssa essaya de s’en défaire. Elle était moins surprise par l’attitude même de l’Arcanin que du Élecsprint, mais quand même !

« Poussez-vous… »

Tant bien que mal, Lyssa parvint à se défaire de Nova et d’Orage, qui se laissa, littéralement, tomber sur le côté et commença à se rouler dans l’herbe.

« Mais vous étiez passés ? dit-elle, un peu plus fort que ce qu’elle pensait.

Incapable d’exprimer ce qu’elle ressentait à leur égard, Lyssa s’en tint à cette simple question. Si son attachement à Pulsar était certain, celui avec Nova était moins évident et beaucoup plus fragile avec Orage. En totale mauvaise foi, elle préférait ne pas y penser et conserver le souvenir qu’elle n’avait jamais voulu de leur compagnie, mais sans pouvoir ignorer que lorsqu’elle s’était réveillée seule et sans eux… Bien ce n’était pas la même chose. Et même si concrètement c’était de la faute d’Orage, enfin probablement elle ne niait pas en revanche sa folie, elle était quand même allée la chercher. Et elle devait sans doute à Nova de l’avoir mise en sécurité, loin d’Agata en flammes… Pulsar avait pris les choses en mains, c’était certain.  

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 180

Fiche de personnage
Points: 81
Âge du personnage: 20 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Aisling Hops le Mar 22 Mai 2018 - 10:48

Même protégée par son Ptéra, Aisling tremblait de tout son être. Ces canidés ne lui inspiraient pas confiance et elle les trouvait bien étranges pour des Pokémon sauvages. Leur coordination laissait penser qu’ils avaient un dresseur. Mais où était-il ? À part des herbes hautes et quelques Pokémon autochtones, la rouquine n’avait vu personne à qui ces chiens auraient pu appartenir. Malgré les tentatives de défenses de ses Pokémon (qui l’avait impressionné, faut dire), l’Elecsprint esquiva avec aisance les rocs et galopa comme un malade à côté de la gamine, qui par réflexe avait fermé les yeux, comme si c’était sa fin. Mais ne ressentant aucune douleur physique d’une attaque aux crocs ou des griffures sauvages, Aisling les rouvrit et constata que les deux autres chiens la dépassaient sans réellement faire attention à sa présence. De plus, elle n’avait aucune égratignure. Elle, comme ses Pokémon, écarquillèrent les yeux.

« C’est… un miracle qu’on soit toujours vivant ? » lâcha-t-elle, bouleversée.

Ses Pokémon n’en revenaient pas non plus mais visiblement, c’était bien le cas. Où alors le Paradis (ou l’Enfer) ressemblait très fortement à la réalité. Elle se tata le corps pour essayer de trouver une quelconque blessure ou douleur mais rien, se pinça même la joue par réflexe. Alors tout ça c’était du vent ?! Son Ptéra avait été blessé par quoi d’ailleurs ?! Voulant quand même savoir pourquoi les chiens fous ne l’avaient pas attaquée, Aisling se retourna et vit une scène peu probable. Alors qu’elle s’attendait à ce que ces canidés déchirent la chair d’une proie, non, elle les trouva à faire des léchouilles à… une personne ?! Mais depuis quand était-elle là, elle ?! Vu son attitude, cette dernière ne semblait pas « choquée » que cette pauvre Aisling ait cru qu’on l’attaquait !

Enervée, la rouquine se rapprocha de l’autre fille qui s’était roulée dans l’herbe et semblait ravie de la situation. Voodoo tenta de l’en dissuader, que c’était l’occasion de filer mais Aisling ne l’écouta pas et lorsqu’elle fut suffisamment proche de cette fille, elle ne manqua pas de la dévisager. Elle devait avoir le même âge et vu ses habits, elle n’était pas à plaindre. Etait-elle originaire de cette contrée ? Une fille perdue comme l’Aliphyroise ? Vilem, perché sur l’épaule de sa dresseuse, ne manqua pas de fêler un des chiens tandis qu’Aisling avait posé ses poings sur ses hanches ;

« Ces Pokémon vous appartiennent ? Je suis désolée de les avoir atta- aïe ! » commença-t-elle en Erasien, toujours avec son accent d’étrangère, avant que Voodoo se soit volontairement cogné contre sa dresseuse et fronce les sourcils, mécontent de ce qu’Aisling allait dire (autant aller jusqu’au bout hein !). La rouquine se reprit et reporta son attention sur la blonde, « Oui bon, je vous signale que j’ai eu très peur et… que j’ai cru qu’ils allaient me dévorer ! »

Le Polichombr soupira mais c’était « mieux » tandis qu’Aisling essayait d’avoir l’air sûr dans ses propos, alors qu’au contraire, elle flippait grave ! Elle aurait peut-être dû suivre l’idée de son Pokémon et quitter les lieux rapidement, car comment cette autre fille apparue de nulle part allait-elle prendre ça ? On venait d’attaquer ses Pokémon, hein… Elle risquait de ne pas faire une croix dessus, à moins qu’elle se sente fautive et s’excuse… Ou alors, peut-être que c’était tout simplement une feinte pour mieux la tuer ensuite ! Cette idée traversa l’esprit de la rouquine qui émit un petit rire de panique. Il faudrait VRAIMENT qu’elle réfléchisse plus aux différentes situations qui pourraient s’offrir à elle et choisir la mieux. Comme la fuite la plupart du temps…

« Mais bon… plus de peurs que de mal, hein ! » lâcha-t-elle à nouveau en lui faisant comprendre que ce n’était pas grave ce qu’il lui était arrivé.

Aisling recula de quelques pas pour lui signaler qu’elle ne lui voulait aucun mal. Que tout ça, c’était de sa faute et qu’elle ne comptait pas chercher des noises à cette fille. Vu comment ses Pokémon avaient esquivé les attaques combinées des siens, cette dresseuse devait être très talentueuse, contrairement à la rouquine qui ne maîtrisait pas grand-chose dans ce domaine. Doucement, elle rejoignit son Ptéra qui tentait de déplier son aile abimée. Vu comment il pouvait la bouger, ce n’était sûrement pas très grave mais il faudrait consulter pour éviter des séquelles plus graves… (d’autant plus qu’il s’agissait d’une monture vraiment super pratique ! Quelle poisse…).

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 143

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Lyssa le Dim 27 Mai 2018 - 13:58

Choquée non, en vérité la jeune fille avait eu une chance sur trios d’être attaquée, non pas par les trois chiens, mais « seulement » par Orage. Par contre, Pulsar la collait au train, alors elle n’avait pas jugé utile d’intervenir, le Feunard l’aurait fait pour elle. Lyssa n’était pas spécialement alarmée par la dangerosité de son Pokémon, il fallait souligner aussi qu’elle se moquait un peu des conséquences… Mais qu’elle en soit consciente ou non, Pulsar veillait au grain. En revanche, ravie, pas tellement ! Elle subissait plus qu’autre chose les débordements de l’Élecsprint et de l’Arcanin qui ne tarda pas à manifester sa joie. Autant pour Orage, Lyssa ne cherchait pas la logique, le Pokémon était fou, donc autant susceptible de l’adorer, comme d’essayer de la dévorer vivante ! C’était pour Nova que c’était plus étrange, Lyssa ne lui avait jamais manifesté le moindre attachement, Caninos elle s’était souvent retournée contre elle, et depuis qu’elle était un Arcanin c’était le jour et la nuit ! A n’y rien comprendre…

Essayant de se dégager de près de deux cents kilos, sans succès, Lyssa dû compter sur l’intervention du Feunard, qui s’occupa de repousser les ardeurs de Nova, de loin la plus lourde des deux chiens ! Pendant que l’autre fille se remettait de son choc, Lyssa se remettait du sien, Orge et Nova venaient de lui exploser le dos en la renversant. Néanmoins, elle préférait cette situation à une autre confrontation avec cette espèce de sauvage qui se prétendait être une femme ! Enfin, ça n’avaitpus grande importance, car sur toutes les personnes qui existaient sur Érasia, il y avait peu de chance qu’elle retombe sur elle un jour et qu’elle la reconnaisse. La Flamenoise se releva et lissa ses vêtements, remettant de l’ordre dans ses cheveux blonds, y délogeant les quelques brindilles d’herbe qui s’y étaient accrochés et redressa son bandeau. Sans s’émouvoir, elle vit la fille rousse approcher, ne se sentant ni coupable, ni en danger. A peine concernée, en fait.

Cependant, elle fut un peu surprise du ton sur lequel la fille l’apostropha. Elle arrêta son geste en plein milieu et la dévisagea.  Non mais c’était elle ou cette fille lui reprochait d’avoir eu peur de trois chiens qui couraient ? Elle resta un moment assez stupéfaite, avant de se reprendre.

« Et alors ? » dit-elle simplement, d'un ton détaché. «  Parce que vous, vous croisez des Pokémon qui courent et forcément vous pensez qu’ils vont vous dévorer ? »

Arquant un sourcil, Lyssa attendait la réponse, sans trop comprendre cette façon de penser. Remarquant à peine son accent étranger, elle en croisait beaucoup au court de ses pérégrinations, mais ne connaissait pas spécialement celui qui marquait une appartenance à Tenkei, d’ailleurs, le continent céleste était loin de ses préoccupations. Jetant un autre regard à ses Pokémon, dont un énorme volatile… Bien que le mot « volatile » collait assez peu au monstre qui ressemblait d’avantage à un dragon ! La jeune noble ne put s’empêcher de penser qu’ils auraient parfaitement pu la défendre. Tout en réalisant en même temps que ses Pokémon étaient passés à travers leurs attaques comme si de rien n’était !

« C’est vrai que vos propres Pokémon n’ont pas été capables de vous défendre devant des Pokémon qui ne vous attaquaient pas. » dit-elle, doucereuse, mais aimable. « Entraînez-les, vous vous sentirez sans doute moins en danger. »

Charmante et délicate dans ses propos, Lyssa n’en était pas moins sincère… Et hypocrite. Après tout, elle n’avait jamais accordé la moindre importance à ses Pokémon et ne les avaient entraînés que tout récemment, dans un but bien précis et c’était elle, qui donnait des leçons à d’autres ? Cela étant, sa propre maîtrise élémentale avait toujours été un atout suffisant pour la défendre, ce qui n’était sans doute pas le cas de cette fille.

« Et que faisiez-vous, ainsi perdue dans la steppe ? »

Malgré tout, Lyssa était curieuse de savoir ce qu’une étrangère faisait au beau milieu des grandes plaines de Flamen, en plein conflit ? Dans tous les cas, elle nota son air fébrile, ainsi que les très légers deux pas qu’elle fit en arrière. Elle lui faisait peur ? Pourtant, -pour une fois- elle ne se montrait ni désagréable, ni hautaine, ni menaçante. Néanmoins, la fille serait probablement très surprise de savoir que Lyssa n’avait jamais mené aucun combat de dresseur. Elle leur donnait des ordres, de temps en temps, dans les missions qu’elle se donnait, mais préférait user de ses propres pouvoirs si combat il devait y avoir. Elle la regarda se retourner vers son dragon et s’enquérir de son état. On dirait qu’il avait réussit à se blesser tout seul… Elle ne devait pas y connaître grand-chose non plus… Mais si ses propres Pokémon se blessaient tout seul, elle avait peut-être raison d’avoir peur au moindre tressaillement des hautes herbes !


[La pauvre Aisling ^^"]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 180

Fiche de personnage
Points: 81
Âge du personnage: 20 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Aisling Hops le Mar 5 Juin 2018 - 10:08

Aisling n’en revenait toujours pas d’avoir « survécu » à cette attaque qui finalement n’en était pas une. Elle s’était tout simplement fait des films. Était-ce dû aux récents évènements qui l’avaient bouleversée ? À cette expédition risquée dont elle avait réussi à en sortir indemne finalement ? Cependant, ses Pokémon n’en restaient pas moins choqués devant ces canidés qui avaient réussi à esquiver sans problème leurs assauts combinés. Ces chiens étaient très forts et ça, ils l’avaient très bien ressenti. L’intervention de la rouquine attira enfin l’attention de la jeune femme qui se faisait littéralement écraser par ses Pokémon. Vu leur attention porté sur elle, ils avaient dû se perdre de vue.

« C’est… » rétorqua Aisling, se sentant idiote d’avoir choisi la version de Voodoo. « Non… enfin disons que là, j’ai vraiment cru qu’ils allaient me bouffer ! » lâcha-t-elle, désespérément.

Aisling s’en voulait terriblement, maintenant, elle venait sûrement de mettre la Dresseuse en colère par ses réflexions personnelles et elle allait sûrement passer un sale quart d’heure ! Pourquoi avait-elle « écouté » son Pokémon ? Tout ce qu’elle voulait, c’était quitter les Steppes rapidement afin de trouver un refuge pour se remettre de ces évènements et pouvoir enfin retourner chez elle. Lefay devait être mort d’inquiétude d’avoir perdu la trace de sa petite sœur ! Et quand leur mère l’apprendra… non, ce n’était pas le moment de penser à ça… La seconde remarque de la jeune femme blessa encore plus Aisling qui se tritura les doigts en baissant légèrement les yeux, honteuse.

« Les combats Pokémon… ce n’est pas ma spécialité en fait… »

Était-ce nécessaire de le lui préciser ? Réfléchis gamine ! Cette fille pourrait en profiter pour t’attaquer maintenant ! Mais les coups de tête de Voodoo contre son épaule n’avaient plus d’effet sur la rouquine, à son grand malheur. Non, car étrangement les mots de cette inconnue semblaient être sincères, même s’ils étaient quelque peu durs à entendre. Mais après tout, c’était la vérité et Aisling en avait conscience, que ce domaine n’était pas son fort. Si elle voulait continuer à voyager et découvrir de nouvelles espèces et environnements en tant que futur Chercheur, il serait temps de prendre du temps et de peaufiner cela ! Doucement, la rouquine porta son attention sur son Ptéra et se sentit à nouveau honteuse. Par son incompétence, il s’était blessé.

« J’ai échoué sur la côte… » répondit-elle en reportant son attention sur la dresseuse. « J’ai été séparée de mon groupe par les courants marins et j’ai marché jusqu’ici afin de trouver une ville ou un village pour me remettre de mes émotions et… retrouver les miens. »

Triste, Aisling baissa à nouveau la tête et une larme commença à couler le long de sa joue. Etait-elle la seule survivante de son groupe d’Expédition ? Qu’en était-il des autres restés sur les côtes Mizuhaniennes ? Et son frère ? Ils avaient pris le départ non loin des guerres et lors de leur « promenade » sous l’eau, ils avaient été si proches des conflits… C’était insoutenable de ne pas savoir si tout le monde allait bien ! Aisling serra ses poings tandis que Vilem, perché sur son épaule se frotta contre sa joue pour la réconforter. Par son égoïsme, elle avait entraîné un membre de sa famille dans cette histoire… Elle s’en voudrait tellement s’il lui était arrivé quelque chose, n’importe quoi !

« Désolée d’avoir été aussi… méchante… En ce moment, je suis un peu perdue émotionnellement mais c’est sûrement le cas pour vous. » reprit-elle en essuyant ses quelques larmes. « Les guerres continuent et ne s’arrêteront pas de sitôt… C’est un peu déplacé de ma part vu les circonstances de notre rencontre mais… y’aurait-il lieu où je pourrais me reposer? J’ai perdu une partie de mes affaires et ma carte est illisible. »

Mais avant de s’apitoyer sur son sort, Aisling avait une mission. Trouvé quelqu’un qui pourrait l’aider à comprendre LE phénomène qu’elle avait vu, dans l’Océan. Mais pour cela, elle devait trouver un lieu où elle pourrait se reposer et reprendre des forces, car la chaleur était toujours insoutenable et elle avait dû à la supporter. Il faisait tellement bon à Aliphyr !


[ Hrp : y'a que la vérité qui blesse ^^ ]

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 143

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Lyssa le Mer 13 Juin 2018 - 14:53

Avec son air catastrophé, cette fille n’avait pas l’air de se rendre compte de grand-chose. Comme s’il lui paraissait encore incroyable d’avoir survécu. A aucune attaque, ne manqua pas de souligner Lyssa mentalement pour elle-même. Ouah ! C’était quand même très fort ! Moqueuse au possible, elle garda ses réflexions pour elle-même, même si le Ptéra s’était blessé et ne volait plus, il pouvait néanmoins leur sauter dessus et tout en regardant la taille de sa gueule, elle se demanda en combien de fois il pouvait attraper ne serait-ce qu’un seul de ses Pokémon. Même dans un geste maladroit il pouvait en attraper un –ou elle-même. Quand bien même il devait avoir un niveau d’entraînement pitoyable, il y avait des choses avec lesquels on ne plaisantait pas. Lyssa avait déjà fait les frais, de très nombreux mois auparavant, de ce genre de situation. Alors qu’elle chassait (une tête), sa cible très maladroite et terrifiée avait réussi à lui échapper, non sans obtenir l’aide de Pokémon de bonne taille.

C’était le seul contrat qui lui ait échappé. D’ailleurs, pour autant qu’elle sache, Arkan était toujours sans nouvelle de cette tête. Si elle n’était pas trop bête, elle se ferait oublier et ne reviendrait pas dans le Nord du pays. Cette histoire avait beau être assez vieille, son échec ne passait toujours pas. Ainsi, si elle avait le malheur de recroiser sa route… Maintenant qu’elle repensait à cette fille de Mizuhan, elle pensa que si elle avait pu opposer plus de pouvoir ou ses propres Pokémon à son mastodonte, elle aurait pu la ramener à Mizuhan et toucher sa prime. C’est pour cela que Lyssa choisit de ne pas provoquer le Ptéra. Savait-on jamais ? Mais lorsque la rouquine avoua honteusement, rougissant comme une pivoine, que le combat de Pokémon, Lyssa se redressa un peu pour se grandit et se donner de l’importance. Par confort elle garda pour elle sa propre incompétence en la matière.

Puis, elle lui apprit avoir été séparée de son groupe. Lyssa fronça les sourcils et vissa son regard céruléen sur la fille. La première question qui fusa dans son esprit fut « de quel camp est-elle ? ». Lyssa sentit une once d’agressivité monter. Pour Flamen et Terros, la bataille s’était située dans heu « fe » la Forêt d’Agata. Bien sûr, elle ne pouvait pas savoir, errant dans la plaine, que personne ne mentionnait les côtes, mais il n’y avait pas de raison que la bataille ait emmené des soldats aussi loin. Si cette fille avait le malheur d’être nalcienne… Et à vrai dire, c’était la seule chose à laquelle elle se mit à penser. Lyssa sentit une haine nourrie depuis des années pour les nalciens monter d’un cran en elle. A partir de là, elle se moquait totalement de ses petites émotions ! Son visage se crispa malgré elle et la question fusa.

« De quel pays est-ce que tu viens ? »

Elle lui avait quasiment coupé la parole, elle se moquait bien des états d’âme de cette fille, la question était pour elle essentielle. A ses côtés, les trois Pokémon avaient sentis l’humeur de leur maitresse changer d’un coup du tout au tout et surtout, une grande pression monter d’un cran. Pulsar en particulier était prêt à agir. Il connaissait trop bien Lyssa et sa haine viscérale pour les nalciens et n’avait pas l’intention de la laisser tuer une pauvre fille égarée, qui n’y était sûrement rien pour les grandes pertes qu’avaient subit sa famille ! En revanche, les choses étaient moins claires pour Nova. Quant à Orage… Lyssa ne se préoccupait pas de la guerre, qui était encore loin des portes de son domaine et ne répondit rien, restant de marbre. Sentant une tension palpable, Orage se mit à couiner.

« Un lieu pour se reposer ? Mais oui bien sûr… Quelque part. » dit-elle avec ironie, bien qu’elle ne souriait pas.

Si Lyssa s’occupait personnellement de son cas, la fille n’aurait plus à s’inquiéter de savoir où dormir. Mais pour le reste… Les prairies s’étendaient, parfaitement planes, à perte de vue. Si la rousse ne l’avait pas encore remarqué, soit dit en passant. D’ailleurs, cette simple question ravivait en Lyssa le fait, qu’elle non plus, ne savait pas vraiment où elle se trouvait. La jeune fille n’avait trouvé aucun point de repère.


[...... Ne réponds pas Nalcia, même au pif XD]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 180

Fiche de personnage
Points: 81
Âge du personnage: 20 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Aisling Hops le Mer 27 Juin 2018 - 16:11

Le fait d’avoir repensé à sa patrie, de l’autre côté de l’Océan maintenant, rendit la rouquine encore plus triste. Elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même puisque c’était elle qui avait entrepris de descendre sur le continent Erasien pour les aider dans leurs querelles. Elle aurait dû laisser d’autres volontaires, plus aguerris pour ce genre d’expéditions… Le fait de discuter avec cette inconnue la remettait en cause et qu’il serait grand temps qu’Aisling reste à sa place, « là-haut ». Mais les folles aventures qu’elle pouvait vivre ici, sur ce continent qu’elle admirait tant… Comment ne pas y résister ?! À force de se retrouver dans de pareilles situations, elle aurait dû prendre conscience des dangers que cela représentait ! Mais non, cette pauvre fillette avait fait fi de ses expériences passées et s’était jetée carrément dans les merdes pas possibles ! Tandis que l’Aplyphiroise était complètement anéantie émotionnellement dans ses explications, la blonde la coupa net. Sa réaction fit sursauter Aisling qui hésita à répondre. Lui dire la vérité ou bien mentir ?

Aisling prit quelques secondes pour réfléchir à ce qu’elle pourrait lui répondre. Elle pourrait très bien lui dire la vérité et lui expliquer pour quoi elle s’était retrouvée éloignée de son groupe. Mais lui mentir lui permettrait de garder secret ce qu’elle savait à propos de l’expédition. Car les (le peu hein) informations qu’elle détenait n’était pas destinées à tout le monde… Quoique, certains membres de l’expédition avaient sûrement dû en informer les autorités qui avaient diffusé cela depuis. Mais ce qu’elle avait vu sous l’Océan ne concernait pas forcément Flamen ou même Terros. Bon déjà, elle ne pouvait pas dire qu’elle était de ces deux pays puisqu’elle était carrément perdue donc un natif connaitrait un minima son pays ! Il lui restait donc, comme option pour mentir, Nalcia ou Mizuhan. Franchement, ça se voyait bien qu’elle n’était pas de ces pays là !

Mais cette réaction de sa part, comment savoir sa réaction suivant le pays qu’elle allait lui dire ? Ca n’augurait rien de bon, et Aisling se demanda sur le coup si dire la vérité changerait quelque chose.

« Je suis originaire d’Aliphyr. »

Donc pas de mensonges mais cela dépendra de l’interprétation de la blonde. Et on pouvait très bien lui poser la question « mais qu’est-ce que tu fous ici ? c’est aussi le bordel là-haut pour que tu viennes te perdre ici ?! ». D’ailleurs, est-ce que des Erasiens étaient au courant que des Midgardiens étaient descendus dans l’espoir de les aider ? Oui évidemment puisque certains avaient participé à l’Expédition sous-marine. Mais quelle idiote cette Aisling quand même ! Faut dire que cette rencontre la stressait grandement, à tel point qu’elle ne savait plus quoi dire, penser ou faire. Et bon, la seconde réaction de la blonde la terrifia un peu et le mieux serait de mettre un terme à cette rencontre étrange avant que cela ne dégénère. Mais comment faire pour éviter tout carnage ? Il ne faudrait pas l’énervée, qui sait comment ses chiens pourraient réagir…

« Mais oui bien sûr… ahaha… » répondit-elle, la boule au ventre et la gorge serrée.

Aisling fit mine de regarder autour d’elle ce fameux « quelque part » avant de reporter son attention sur la blonde et rire légèrement. Vilem, perché sur son épaule se mit à bailler et commença à s’enrouler dans la capuche de sa dresseuse, fatigué de cette soudaine agitation tandis que Voodoo s’approcha de Kaiser qui prenait de plus en plus conscience de sa blessure.

« Peut-être que je devrais… me mettre en route… il fait terriblement chaud et le soleil ne va pas tarder à se coucher… »

Hésitante dans ses mots, Aisling espérait que cette rencontre se termine sur de bonnes « bases ». Et puis elle préférait, d’un côté, passer une nuit avec des Pokémon sauvages plutôt que de la passer avec cette fille et ses chiens ! Mais si elle aussi était perdue, peut-être pourrait-elle faire un bout de chemin avec la rouquine pour trouver un lieu où se reposer ? Mais comment le lui proposer sans la blesser ?  

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 143

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Lyssa le Mer 4 Juil 2018 - 23:45

La tension qui était montée d’un cran en Lyssa se relâcha aussitôt. Une Aliphyroise ? La jeune femme n’avait été qu’une seule fois pour le nouveau continent, une seule fois ou un de ces dieux primitifs sans intérêts n’avait pas apprécié sa franchise et avait fait une très grosse colère… S’il avait attaqué tout ce qui se trouvait à portée ce jour-là, cela avait été sans conséquence pour elle. Plus maligne que les autres qui étaient restés bêtement sous ses attaques, Lyssa elle, s’était sauvée loin des lieux du carnage. Elle n’avait pas spécialement aimé cette nouvelle terre, mais à l’époque, elle était persuadée de retrouver ses parents là-bas. Ça n’avait pas été le cas cependant. Depuis, elle ne s’y était plus intéressée. En tout cas, cette fille venait de là-bas, ce qui expliquait beaucoup mieux pourquoi elle avait l’air aussi paumée qu’effrayée. Si en pensant venir faire du tourisme, elle était tombée en plein champs de bataille…

D’un coup, elle trouvait cette fille, bien moins… Intéressante que lorsqu’elle attendait sa réponse. Ce qui était une bonne chose pour elle, même si elle l’ignorait et Lyssa ne comptait pas la renseigner. Il ne serait pas prudent de déclencher un nouveau conflit, elle était assez épuisée comme ça et même si apparemment l’étrangère n’était pas capable de se défendre, Lyssa ne voulait pas attirer des soldats jusqu’à elle. Les deux filles avaient autant de choses à ne pas étaler l’une que l’autre. Remettant en ordre les informations qu’elle lui avait données. Lyssa se demandait comment elle avait pu traverser la moitié des steppes sans jamais se douter qu’elle était dans la mauvaise direction… Surtout à dos de l’autre horreur volante…  Lyssa n’était pas sans savoir que des conflits avaient éclaté aussi entre Nalcia et Mizuhan et elle trouvait un peu bizarre que des gens d’en haut viennent se mêler de leurs histoires… Enfin, d’une façon ou d’une autre elle avait échoué ici et ne savait absolument pas où elle se trouvait. Sans doute une raison de plus pour être terrifiée. L’attaque des chiens…

« Je vois…
Alors tu es au beau milieu des steppes de Flamen. Si tu veux ‘te mettre en route’, le nord est par là, mais je ne te conseille pas d’y aller, des idiots ont mit le feu à la forêt et elle doit grouiller de terrosiens maintenant. Et ils se moqueront pas mal de savoir si tu as fait quelque chose ou non, ils attaquent à vue, sans distinction. Le sud, l’ouest et l’est. »
Indiqua Lyssa. « Il n’y a pas beaucoup de villes  ici. Une dans les montagnes vers le sud, Geffen à l’ouest du pays.
Mais sans eau, ni nourriture, on atteindra aucune d’entre elles.
Mais si on retrouve le canal, on pourra le remonter. »


Avec de la chance, il ne serait pas asséché et elles auraient au moins de l’eau. Si ça n’était pas le cas, il y avait peu de chance de survie, mais Lyssa saurait à peu près où elles se trouvaient, soi près de son domaine, soit près de la Vallée Chamarrée.

« Tu peux te mettre en route vers où tu veux, mais je te déconseille de t’arrêter la nuit, comme ça. Les nuits sont glaciales et il vaut mieux marcher durant les heures fraîches. »

Si Lyssa n’avait pas été aussi épuisée, elle aurait évité le campement, mais ça n’avait pas été le cas et puis, ses Pokémon l’avaient maintenue au chaud. Pour l’instant, Lyssa ne se voyait pas d’autres choix, si elle reconnaissait à peu près les points cardinaux, elle n’avait pour l’instant aucun autre repère. Avisant un moment la pauvre fille –qu’elle était presque certaine de voir trembler comme une feuille tant elle avait l’air désemparée, elle lui lâcha ces quelques informations, pas contrecoeur, mais en dehors de Pulsar et de ses serviteurs, Lyssa n’était plus habituée depuis très longtemps à de la compagnie humaine.

« Si on réussi à remonter le canal, on pourrait arrivée soit à la Vallée Chamarrée, qui devrait être a peu près sûre, sauf si l’incendie à tout fait brûler… Soit, bien avant et avec plus de chance si on ne se trompe pas de canal, chez moi. »

Si elles ne se trompaient pas de canal… En admettant qu’elles le trouvent.

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 180

Fiche de personnage
Points: 81
Âge du personnage: 20 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Aisling Hops le Mar 17 Juil 2018 - 11:42

Voilà, sans vraiment l’avoir fait exprès, Aisling avait obtenu de précieuses informations de la part de cette inconnue. Maintenant elle savait où elle se trouvait exactement même si franchement le nom de « Steppes de Flamen » lui disait vaguement quelque chose, voire rien du tout. Car oui, c’était la première fois qu’elle mettait les pieds à Flamen, le pays du Feu Erasien ! Evidemment elle avait eu vent des conflits entre les différentes nations et faut dire qu’elle n’était pas tombée sur le pays le « plus sympathique » vu que les Flamenois pouvaient brûler tout (par jalousie ? colère ?) mais elle était suffisamment loin des champs de bataille pour éviter toute gaffe. Légèrement soulagée de savoir où elle se trouvait, Aisling lâcha un soupire tout en continuant d’écouter la jeune femme qui lui révéla d’autres informations toutes aussi intéressantes et utiles. De peur de tout oublier à cause de ses angoisses soudaines dès que cela se compliquait pour elle, la rouquine sortit son carnet de notes et de croquis et nota quelques mots en Midgardien. Il lui était facile maintenant de pouvoir « communiquer » avec les Erasiens vu qu’elle s’était entraînée en vue d’un prochain voyage, qui s’avérait être tout de suite compte tenu des évènements.

« Un canal… » marmonna la rouquine. « J’ai un Coquiperl mais il n’arrivait pas à supporter cette chaleur, du coup il est dans sa balle. Mais il pourrait nous remplir nos gourdes jusqu’au canal. »

Aisling sortit sa gourde asséchée en espérant que la demoiselle blonde ait la sienne sinon elles se la partageront. Vortice s’exécuta en la remplissant et son devoir terminé, sa dresseuse le fit rentrer aussitôt pour que les effets de la température ne l’affectent pas, lui aussi. Il valait mieux garder des « réserves » plutôt que de tout sortir d’un coup. Puis Aisling se tourna vers Kaiser où elle lui expliqua la situation en lui promettant de tout faire une fois en ville pour le soigner. Légèrement ronchon, le Pokémon se laissa enfermer dans sa sphère à son tour. L’idée que son gardien soit enfermé ne l’enchantait guère mais la gamine n’avait pas vraiment le choix ; il était blessé et il pourrait devenir une cible facile pour les Pokémon sauvages ou encore des soldats…

« Je préférais éviter de m’approcher des combat car si comme tu le dis, la Vallée Chamarrée pourrait avoir été détruite où être devenue un lieu stratégique pour les armées. »

Et Aisling se doutait bien que là-bas elle ne serait pas entendue concernant la créature sous-marine. Cela devait sûrement les dépasser que cette « chose » soit responsable des tempêtes qui étaient responsables du conflit Nalcien-Mizuhanien. Peut-être que l’autre groupe d’expédition avait trouvé quelque chose d’intéressant mais cela ne concernait pas l’Aliphyroise. La priorité était de retrouver les siens, qui avaient sûrement mis au courant les autorités Nalciennes ou Mizuhaniennes. Bref, Aisling s’était fixé un objectif, fuir tout conflit et sérieusement rester chez elle le temps que tout cela se calme !

« Voodoo, Vilem et Panyar sont de bons Pokémon fouineurs, ils vont pouvoir nous aider. »

L’Aliphyroise fit sortir sa belette qui tenta de se familiariser avec la température tandis que les deux autres s’étaient déjà acclimatés. Sauf que le chat n’apprécia pas qu’on le dérangea dans sa sieste et mit un certain temps avant de se mettre au boulot. Evidemment, ils n’étaient pas à l’aise dans cet étrange environnement mais ils étaient suffisamment sérieux et logiques de rebrousser chemin si cela tournait mal. Seule Panyar n’allait pas aussi loin étant donné son handicap qui commençait à s’aggraver. Mais la belette avait su compenser cette défaillance par son odora et son ouïe.

Le soleil commençait à décliner et la chaleur se faisait moins intense. Mais cela n’annonçait pas forcément que des bonnes choses ; en pleine nuit la visibilité n’était pas optimale et les Pokémon sauvages allaient profiter de cette fraîcheur pour sortir et chasser. Aussi Aisling demanda à ses Pokémon ramasseurs de ne pas s’éloigner trop même si elle leur faisait confiance, ce n’était pas nécessaire qu’ils se blessent. Le ciel s’assombrit mais bientôt, elles arrivèrent enfin à trouver le canal ! Maintenant il ne restait plus qu’à le longer pour se repérer et trouver un carrefour où elles pourraient enfin s’orienter convenablement. Mais de quel côté aller ? Soit elles se rapprochaient des conflits, soit elles s’en éloignaient.

« Nous l’avons trouvé mais de quel côté aller ? »

Tout comme ses Pokémon, Aisling était perdue et s’en remettait à la jeune femme aux chiens car de ses propos, elle semblait connaître les lieux.


_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 143

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Lyssa le Mer 1 Aoû 2018 - 0:16

Lyssa n’avait aucune idée de l’endroit où elles se trouvaient, en dehors de l’évidence de se trouver au beau milieu de Flamen, sur des millions de kilomètres carrés de plaines asséchées par un soleil ardent. Elle connaissait vaguement sa position, pour avoir combattu quelques jours avant dans la forêt au nord et avoir été amenée probablement vers le sud de cette même position par Nova. Ce n’était qu’une supposition, se nourrissant du fait que normalement quand un Pokémon fuyait un danger, c’était en ligne droite dans le sens inverse et que c’était la réaction la plus probable qu’avait pu avoir Nova. Mais celle-ci avait utilisé sa Vitesse Extrême, avait peut-être cherché un trou où se cacher et que pulsar avait pu intervenir d’une manière ou d’une autre. Sa connaissance était somme toute relative… D’ici en tout cas, les montagnes d’Efferos n’étaient pas visibles, signe qu’elles étaient encore au maximum, au centre du pays, mais plus vers l’est ou vers l’ouest ? Malgré tous ses talents, Pulsar n’était pas devin et ne savait pas lire les cartes, ni les boussoles. Ce que de toute façon, Lyssa ne possédait pas sur elle, pas plus qu’une gourde d’ailleurs.

Avisant celle que sortit la fille, elle se rappela alors qu’elle n’en avait pas. Étant partit comme souvent bille-en-tête, elle n’avait pris aucune ration, partant à l’origine pour une virée rapide. Comme elle était persuadée de tomber directement sur des régiments de Flamen, elle n’avait pris aucune précaution. Évidement, maintenant que le pire des scénarios possible s’était réalisé, elle mesurait son manque de prudence, qui allait peut-être lui coûter cher. Heureusement, elle avait longtemps vécut dans les montagnes et n’avait pas oublié la nécessité de savoir retrouver une piste ou des vivres. L’ennui, c’est qu’à cette époque de l’année, l’herbe jaune était l’image la plus représentative de l’assèchement des plaines, sans parler de la canicule qui s’était abattue sur tout le pays ! Que ne donnerait-elle pas pour être en ce moment même dans son salon somptueux, à des températures plus décentes et autant de boissons fraîches et de plats de circonstances qu’elle le désirait ! Mais loin de se plaindre, Lyssa acceptait même plutôt bien la situation, car la seule chose susceptible de la sortir de ce pétrin, serait son entêtement à retrouver le chemin du domaine.

Tandis que la fille parlait, semblant craindre de rencontrer quelques personnes sur leur chemin, Lyssa se laissa dire qu’elle n’avait même pas eu la politesse de se présenter et pour sa part, elle n’avait pas l’habitude de donner son nom à ses agresseurs… Mais en quelques secondes, la situation avait complètement changée, l’ennemi n’en étant finalement pas une (ni une nalcienne, cette fille-là ne devait pas mesurer sa chance !) et Lyssa se rendait compte qu’elle l’avait implicitement invitée à la suivre jusque chez elle. Une autre question vint se poser sur cette pensée. Si elle se présentait, elle ne pouvait pas lui donner son pseudonyme… Car elle ne l’utilisait jamais dans son domaine, mais en l’y amenant, la fille connaîtrait forcément son vrai nom et dans le cas où elle utiliserai son alias, ses gens risquaient alors de connaître d’elle ce que Lyssa préférait éviter qu’ils sachent ; ne serait-ce que par confort personnel ou par sécurité (là-leur, surtout). Coincée, Lyssa devait donc se présenter sous son nom véritable. C’était un peu gênant… Car alors, la rouquine pourrait faire le rapprochement entre Ombeline et Lyssa, si d’aventure… Mais non ! Qu’elle chance y avait-il pour que ça arrive ? Néanmoins, ce dilemme lui resta dans un coin de la tête. Mais ne pouvant décemment pas utiliser son nom d’emprunt dans son domaine, Lyssa fini par se décider et se présenta.

« Au fait, je m’appelle Ombeline de Saint Fiacre. »

Pour sa part, Lyssa ne rappela que l’Élecsprint, qui représentait un danger permanent, soit parce qu’elle déciderait de les attaquer à un moment ou un autre, soit parce qu’elle leur attirerait quelques ennuis à la longue et Lyssa n’avait pas envie de devoir aller la récupérer une seconde fois. Sur ces entrefaites, Lyssa prit la direction de l’Ouest, pas très précise. Le soleil se coucha enfin, et grâce au ciel dégagé et aux étoiles,  Lyssa replaça dans la voûte céleste les constellations, qui l’aidèrent à mieux se situer dans l’espace, ainsi que le flair des Pokémon. Même si Pulsar et Nova restaient plus près d’elle, leur présence fut utile à plusieurs reprises, car l’un ou l’autre leur faisait remarquer des traces au sol que jamais Lyssa n’aurait remarqué dans le noir. A chacune d’elles, elle alluma une flamme dans le creux de sa main, trouvant des vestiges de route empruntées par des charrettes (militaires ?), des empreintes de Pokémon ou même des pièges invisibles. La fraîcheur tomba d’un coup, passé une certaine heure, alors que la lune faisait son chemin dans le ciel. Lyssa estima qu’il devait être environ quatre heures du matin, quand l’un des Pokémon trouva un creux réguliers, dessinés en ligne sinueuse. Il y restait un fond d’eau, mais Lyssa n’essaya pas de la boire, il y avait plus de boue que d’eau là-dedans et se contenta de se rafraîchir un peu, se passant la main sur le visage et mouillant ses cheveux.

Des nuages s’amoncelèrent, camouflant la lune par moment.

« On a trouvé un canal. Non pas LE canal. » fit remarquer Lyssa. Il n’y avait aucun moyen de savoir s’il s’agissait de celui qui remontait vers la Vallée Chamarée ou de celui qui allait vers Geffen à travers les prairies jusqu’à la côte. « C’est peut-être celui de la Vallée… Ou bien le Canal d’Apalala. »

Ereintée, Lyssa fini par s’asseoir, imitée par Pulsar et Nova qui se laissa tomber à terre, lapant l’eau boueuse allongée, sans relever la tête. De quel côté aller ? C’était bien la question. Sentant le regard de Pulsar peser sur elle, Lyssa sentit venir le moment des explications.

« La Vallée Chamarée est composée de nombreuses chutes d’eau et certaines à leur aval, se déversent en une rivière qui sillonnent la Forêt d’Agata, mais elle est rejointe par une autre rivière qui traverse le Temple de la Forêt et sort par le Nord-Est de la forêt vers la côte Sud-Sud-Est de Terros. Les deux se rejoignent à la lisière de la forêt au Sud et traversent la steppe jusqu’à la chaîne Efferos.

Au contraire le Canal d’Apalala traverse la région ouest de Flamen, depuis les Plaines Fleuries à l’Ouest, jusqu’à la Jungle de Thâ au Sud. Donc soit on est trop au centre et on rejoint la Vallée, soit on va vers Geffen. Si je me souviens bien, il a été creusé d’Omatsu vers Geffen et alimenté par la jungle, il y a donc une chance pour que le courant vienne du sud, contrairement à l’autre canal qui vient du nord. »


Lyssa, au bout du compte, commentait plus pour elle-même. Sans se lever et profitant de cette pause bienvenue, fit apparaître une petite lueur au creux de sa main. Malheureusement, le canal d’Apalala était connu pour être calme, le courant y était donc faible et vu le peu d’eau, malgré les quelques quatre mètres de largeur à cause de la canicule ne les aidait nullement.

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 180

Fiche de personnage
Points: 81
Âge du personnage: 20 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Aisling Hops le Dim 26 Aoû 2018 - 19:31

« Au fait, je m’appelle Ombeline de Saint Fiacre. »

Aisling redressa sa frimousse pour regarder la demoiselle et mit un certain temps avant de comprendre pourquoi elle se présentait. Parce que jusqu’à présent elles ne s’étaient pas présentées ?! Oulà ! En effet, après les évènements qui l’avaient complètement chamboulée, Aisling avait zappé cette partie ! Mais quelle idiote cette gamine ! En même temps, vu les circonstances de leur rencontre, elle n’avait pas spécialement pensé à ça en tant que priorité. Mais la moindre des choses était de faire de même.

« Et moi c’est Aisling Hops ! »

Aisling la petite idiote oui ! Qu’est-ce qui prouvait que c’était son vrai nom, hein ? C’était sûrement un pseudonyme pour cacher son identité ! Il serait vraiment temps que la rouquine grandisse dans sa petite tête et évolue… Pendant que les demoiselles suivaient les Pokémon, l’Aliphyroise se maudissait intérieurement de ne pas réfléchir avant de parler. Pourquoi avait-elle cette spontanéité en elle ? Cela pourrait lui être fatal. Une fois cette affaire résolue, elle prendra quelques vacances à Aliphyr pour s’entraîner à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de l’ouvrir ! Et que bon, de telles aventures n’étaient pas faites pour elle. Quel dommage… Ou alors il faudrait qu’elle soit plus forte. Peut-être pourrait-elle demander des conseils à sa mère ? Ou son frère, s’il s’en était tiré vivant. Oh pourvu que ce soit le cas. Remarque Lefay était un garçon sérieux, il n’irait pas mettre sa vie en danger sans y réfléchir et aurait sûrement pris des distances avec les histoires Erasiennes. Décidemment, elle tenait plus de son père.

Le ciel s’assombrit bien vite et cela faisait du bien de ne plus avoir le Soleil brûler leur peau, cependant, la fraicheur de la nuit les surprit. N’y voyant pas grand-chose en journée, Panyar avait vite rejoint la capuche de sa dresseuse pour se reposer tandis que Vilem et Voodoo semblaient bien plus à l’aise dans la pénombre. Aisling prit aussi la peine d’observer Ombeline qui s’orientait grâce aux étoiles et les Constellations. Cette fille était vraiment incroyable, jamais la rouquine n’y aurait pensé ! Curieuse, elle leva les yeux vers le ciel étoilé ; elle ne s’était jamais intéressée à ça et pourtant, cela pourrait bien lui servir plus tard. En plus, grâce à ses canidés, les jeunes femmes pouvaient facilement éviter des pièges ou de rencontrer des Pokémon hostiles. Cette Ombeline en imposait vraiment.

Il devait être super tard ou alors tôt quand les filles trouvèrent un canal, souligna Ombeline. Aisling n’en pouvait plus, elle avait terriblement envie de dormir et de manger aussi, ses jambes la faisaient atrocement souffrir ! Mi ce serait dangereux de s’éterniser dans le coin puisqu’elles étaient encore « perdues ». Alors quand Ombeline continua son analyse, Aisling soupira de plus en plus, désespérée de trouver enfin un endroit où se poser. Mais quand elle la vit s’assoir, la rouquine n’hésita pas et fit de même. Si elle prenait une pause, c’était le moment d’en profiter car qui sait quand elles repartiront à la recherche d’un lieu sûr. Vilem vint se blottir contre sa dresseur, pas contre un peu de repos, tout comme Voodoo. Ils étaient fatigués d’avoir marché toute la journée, c’était compréhensible.  

« Hum… » fit-elle en écoutant Ombeline. Dommage qu’elle ne voyait pas, elle aurait pu noter tout ça pour une prochaine fois.

Pourvu qu’elles ne se dirigent pas vers les conflits, Aisling ne saurait comment gérer ça. Tout ce qu’elle voulait, c’était trouver un endroit où se reposer et reprendre ses priorités compte tenu son échec pour l’Expédition. Retrouver sa famille aussi, son foyer… La déprime la gagna rapidement et s’efforça de ne pas pleurer. Ce serait idiot et inapproprié dans une telle situation mais l’émotion était trop forte. Elle renifla une fois avant d’inspirer un grand coup pour évacuer toute cette angoisse. Elle n’était pas seule, par chance et Ombeline connaissait bien les environs. Peut-être arriveront-elles à Omatsu ou Geffen dans la matinée ? D’ailleurs, où habitait-elle ? songea la rouquine. Elle avait mentionné la Vallée mais aussi chez elle et que s’arrêter la nuit était déconseillé.

« Peut-être devrions-nous nous remettre en marche ? » proposa-t-elle alors qu’Ombeline semblait observer le cours d’eau.

L’une comme l’autre était épuisée mais il n’était pas sage de rester trop longtemps sur le même endroit. Pourtant cette pause permettait à Aisling de se détendre les jambes devenues douloureuses par cette marche intense. Elle ne pouvait pas se plaindre, comparé à ses Pokémon qui avaient de plus petites jambes.

_________________

> <
avatar
Aisling Hops
Informations
Nombre de messages : 143

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Lyssa le Lun 17 Sep 2018 - 14:27

« Certainement. Mais pas avant de savoir où nous allons. » Répliqua Lyssa.

Le débit d’eau était si faible qu’il n’y avait peut-être plus de courant, et en même temps, il faisait si sombre qu’un simple brin d’herbe ne serait même pas visible si elle le jetait dedans. Un brin d‘herbe, c’était très léger, assez pour rester à la surface de l’eau et se laisser porter sans pouvoir résister. Lâchant un court soupir, elle se mit à réfléchir. Puis elle eut une idée. Elle sortit d’une poche un mouchoir de soie blanche. Même dans la faible clarté de la lune, il était visible. Lyssa en déchira un bout et le jeta dans l’eau, puis alluma une flamme dans son autre main. Le petit bout de soie tomba avec élégance dans l’eau e resta inerte. Lyssa était déçue. Elle se releva quand elle vit alors un très léger mouvement de la soie. En fait, il se déporta seulement pour changer de position d’un centimètre ou deux, par une poussée. Un léger sourire illumina le visage de Lyssa. Elle leva le nez vers les étoiles, pour confirmer son idée.

» C’est le Canal d’Apalala. » dit-elle.

Au fond, elle en était soulagée. Maintenant, il n’y avait plus qu’à attendre le levé du soleil pour savoir avec précision où il se levait et Lyssa trouverait l’un des derniers points cardinaux qui lui manquait. Jetant un coup d’œil à Aisling, Lyssa se laissa penser qu’elle était complètement paumée et n’avait pas la moindre idée sur la manière de s’orienter dans ces conditions et que donc, si elle avait raison, qu’elle ne comprendrait pas grand-chose à sa manière de procéder.

« Comme le Canal coule vers le nord, en attendant l’aurore on saura où se trouve l’est et comme nous sommes en été, il apparaîtra plutôt dans le quadrant nord-est. Nous saurons donc où se trouvent avec assez de précision, l’ouest et le sud. Ça nous évitera de dévier de notre route. »

Évidemment, Lyssa n’en aurait pas eu besoin, si elle avait fait un peu plus attention au crépuscule, vers où il avait disparu… Enfin, même si c’était dangereux, en attendant, elles auraient le loisir de se reposer. Et puis, elles n’étaient pas complètement sans défenses, même avec des pouvoirs amoindris par l’épuisement, Lyssa était toujours capable d’utiliser ses sorts et sinon, Pulsar et Nova étaient capables de faire front. Lyssa s’étira pour délasser ses membres et s’assit le plus confortablement possible. Petit à petit, les douleurs s’amoindrissaient, mais Lyssa sentais la faim la tenailler. Ses chiens restèrent à ses côtés, jusqu’à ce que l’aube commence à poindre. Alors elle se leva, s’étira et en très peu de temps, le soleil parut enfin à l’horizon.

« Allez, c’est l’heure. » dit-elle à l’intention d‘Aisling.

Leur halte n’avait pas été très longue, deux heures au maximum estimait la flamenoise. Marcher à nouveau pendant des heures dans la steppe n’enchantait pas Lyssa. Heureusement, elle savait maintenant à peu près où elles se dirigeaient et elles ne seraient pas trop perdues longtemps. Le domaine de St Fiacre était très grand, les domestiques nombreux et plus encore les paysans qui avaient construits leur nouveau village, après son retour. Comme elle avait engagé de nombreux membres de leurs familles, ils avaient pu s’installer. Elle avait hâte d’apercevoir les champs de thé. Immenses, toutes les femmes ou presque, du village y travaillaient. Ces cultures avaient l’avantage de fournir du travail la plus grande partie de l’année. Elles arriveraient sans doute par les champs. Ils étaient moins verts avec la grande sécheresse, mais grâce aux Pokémon Eau que Lyssa avait fait importer, les théiers étaient saufs. L’herbe était sèche, mais les palmiers qui bordaient la route menant au château étaient nombreux et ombrageaient les environs. Ensuite, la route emmenait sur les jardins, entretenus dans le pur style flamenois et toujours vert et fleuris toute l’année et ensuite, le château.

Accrochant son esprit à l’image mentale de son domaine, Lyssa trouvait la force de marcher. Encore quelques kilomètres et elles y seraient. Encore quelques kilomètres, si pénibles fussent-ils et elles seraient enfin arrivées.  Pendant ce temps-là, Lyssa ne parla guère à Aisling, préférant garder la bouche close et minimiser les effets du soleil, qui, quelques temps après son levé, s’était remit à chauffer implacablement tout Flamen. Ses chiens vagabondaient autour d’elles. Lyssa n’avaient pas eu besoin de leur indiquer de trouver la piste des odeurs familières, du passage des paysans du village ou de ses propres voiture pour les affaires du château ; ils lui feraient savoir dès qu’ils en croiseraient une.

[J'ai pris mon temps je m'en excuse, je te laisse décrire notre arrivée si tu trouves qu'on a assez galéré dans la steppe ^^]

_________________

   
   
   


Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
avatar
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 180

Fiche de personnage
Points: 81
Âge du personnage: 20 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: Tide Goes Out [ Pv Lyssa ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum