[Épreuve Maître des Lames] C'est de bonne guerre ! [Elvira Greyhunt]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Épreuve Maître des Lames] C'est de bonne guerre ! [Elvira Greyhunt]

Message par Abigaël d'Alma le Dim 29 Avr 2018 - 16:53

Murée dans un silence inhabituel, Abigaël examinait son crotale sous toutes les coutures, constatant avec une certaine satisfaction que ses écailles avaient quasiment toutes repoussé. Kuchimi en était à sa troisième mue, depuis son affrontement avec l'autre folle de blondasse de Flamen, et malgré tout, elle avait bien du mal à récupérer sa souplesse et l'aspect lisse qui plaisait tant à sa patronne. Ses crochets, eux, avaient fini par tomber, lentement remplacés par des dents toutes neuves et au moins aussi pointues que les précédentes. Mais le plus préoccupant restait son palais, atrocement brûlé par l'autre dondon : des cloques étaient apparues partout dans sa gueule, dont les chairs tuméfiées étaient en lambeaux par endroits, et le Guérisseur qui s'était occupé de l'Abo avait d'abord averti sa propriétaire qu'il ne pouvait garantir sa survie. Finalement, au bout d'une longue semaine de convalescence et de soins intensifs, avec de la bouillie froide pour seule alimentation, Kuchimi avait été tirée d'affaire, et si elle n'était pas totalement rétablie, elle était à présent hors de danger. Abby, qui n'aurait pas voulu avoir la honte en avouant avoir perdu un de ses Pokémon à cause de sa négligence, s'en contentait très bien, et elle laissa son serpent s'enrouler autour de son cou comme une écharpe.

D'un coup d’œil circulaire, elle vérifia que tout le monde était là et s'attarda sur son Cizayox. Il se sentait encore coupable de n'avoir pu participer au combat, mais il comprenait la mise en retrait qui lui avait été imposée, surtout depuis qu'il avait constaté l'étendue des dégâts. Agata avait brûlé, tout simplement, et voir cela lui avait déchiré le cœur. Il était originaire de cette forêt, et même s'il n'y avait plus d'attaches, il était désolé de savoir ses anciens compagnons probablement morts, tout comme la vie qui fourmillait jadis dans les bois luxuriants. Pour s'occuper et se rendre utile, il avait donc pris le parti de prendre soin des blessés, notamment de Kuchimi, mais aussi de Sasori et d'Uramu. La Drascore avait souffert de brûlures légères et avait inhalé des fumées toxiques qui n'avaient eu qu'un impact limité sur elle, grâce à son affinité avec le poison, et son congénère aérien avait subi des blessures similaires qui s'étaient résorbées assez rapidement. Sennen, n'ayant été que peu exposé aux flammes, s'en était sorti avec une belle frayeur, et Daga Devos, tout comme Gyorai, avaient été épargnés grâce à leur enfermement dans leur sphère.  

La Terrosienne n'avait accordé que peu d'importance à ses propres brûlures, qui avaient toutes disparu, à l'exception de celle qui ornait son épaule et qui formait un drôle de motif. Le feu était passé à travers son armure de Chevalier désormais réparée, et le Guérisseur qui s'était chargé d'elle avait d'abord tenté de faire disparaître la marque, mais Abby lui avait formellement interdit de le faire. Elle tenait à garder cette cicatrice comme un rappel permanent de ce jour funeste, et elle s'était promis de se venger de ceux qui avaient foutu le feu à leur précieuse forêt. Benedict, son père, avait assisté à l'échange et aux éclats de voix, et il avait été fier de sa fille et de sa ténacité. Il pouvait affirmer sans crainte qu'elle était le prolongement de son être, en tant qu'arme et en tant qu'humaine, et il savait que son héritage était assuré. Pour parfaire le tableau, il aurait fallu qu'Abby perpétue la lignée avec une descendance, mais il savait que c'était la partie la plus délicate de son plan d'avenir, et il avait encore le temps de voir venir...

« Elvira, départ dans dix minutes, patrouille pour la journée. »

Desserrant les dents pour la première fois depuis des jours, le Chevalier rassembla ses affaires et ses Pokémon, se hissa sur le dos de sa Drascore et ajouta :

« Ah, et pas de monture volante, faut qu'on reste discrets, au cas où ces putains de Flamenois seraient encore dans le coin. Tiens, t'as qu'à prendre celui-là. »

Désignant un Rhinocorne attaché près d'autres Pokémon trapus et massifs, elle lui fit un sourire en coin, un brin moqueuse.

« Il est déjà prêt, t'as plus qu'à monter dessus. Bon, je te cache pas que tu vas avoir un peu mal au cul après, mais bon, c'est pas mal niveau endurance et c'est solide. »

Une fois la guerrière prête à partir, Abigaël héla une jeune recrue pour qu'elle se joigne à elles, se souvenant qu'ils devaient impérativement former des groupes de trois lorsqu'ils partaient en reconnaissance. Le jeune homme était à peine plus jeune qu'elle, mais il semblait complètement terrifié par la fille de Benedict. Néanmoins, il s'exécuta, monté sur un Dodrio nerveux aux jambes tremblantes. Abby ouvrit de grands yeux en voyant la bête qui jouait des castagnettes, laissa échapper un soupir blasé, puis ordonna à Sasori de se mettre en route.

Le trio s'avançait de plus en plus vers le nord des Collines Siffl'herbe, à la recherche d'éventuels espions flamenois qui auraient eu l'audace de passer sur leur territoire. Depuis que la Forêt d'Agata était partie en fumée, de nombreux détachements de soldats ennemis tentaient régulièrement des percées, par petits groupes désordonnés et totalement indépendants de leur armée. Sans doute animés par l'énergie du désespoir, ils n'hésitaient pas à s'en prendre directement aux ressortissants terrosiens, comme si la perspective d'en zigouiller quelques-uns allait adoucir leur sort peu enviable. Le camp où séjournait Abby envoyait donc chaque jour des soldats en patrouille pour surveiller le passage et intercepter d'éventuels téméraires, mais cela n'était pas sans danger, et le risque de tomber dans une embuscade était très élevé. Plusieurs Privates imprudents avaient déjà succombé à des assauts sauvages et sans pitié, au grand dam des responsables du camp...

Alors qu'elle en était là de ses réflexions, elle tira sur l'une des pinces de sa monture, qui s'arrêta net. Il y avait des traces d'un affrontement récent, et de l'herbe calcinée, mais surtout de la cendre disposée d'une manière très étrange...

« That's weird... »

Le scorpion géant frémit, agitant ses pinces dans un geste manifestement agressif, tandis que le Rhinocorne d'Elvira grattait nerveusement le sol du pied. Le temps se suspendit, se figeant soudain dans un moment de tension extrême, avant que deux énormes bêtes ne surgissent du tas de cendres. Les Camérupt, montés par deux hommes portant l'uniforme de Flamen aux traits tirés et à l'air féroce, chargèrent droit devant eux. Deux autres silhouettes jusqu'alors dissimulées derrière des formations rocheuses les prirent en tenaille à dos de Galopa, et un énorme Némélios mené par une femme à la chevelure couleur de feu bondit d'un promontoire qui surplombait leur emplacement. Aussitôt, Abby hurla à l'attention de leur jeune acolyte :

« Casse-toi ! RUN ! NOW ! »

Le Dodrio fila à toute allure sans demander son reste, emmenant son pauvre dresseur vers le camp pour avertir les autres de l'embuscade dans laquelle son groupe était tombé. D'un geste vif, Sasori cribla le sol de dards empoisonnés et douloureux, droit devant elle, tandis qu'Abby détachait son épée titanesque de son dos pour rentrer dans le lard des chevaucheurs de Camérupt. Les cavaliers des Galopa, armés de lances, jetèrent leur dévolu sur Elvira, et la femme au lion, qui parut d'abord vouloir s'élancer à la poursuite du volatile, bifurqua soudain pour dévisager Abigaël. Sans doute avait-elle estimé que son Pokémon ne pourrait pas rivaliser avec l'oiseau taillé pour la course... Pour le moment, elle resta donc en retrait, comme si elle cherchait le bon moment pour s'immiscer dans le combat.


[Bienvenue dans la galère ! Very Happy Petite mise en jambes avec une jolie embuscade, ils sont cinq et nous sommes deux, du coup. Tu dois donc te défendre contre l'assaut de deux soldats armés de lances et montés sur des Galopa. La surprise et les circonstances ne te permettent pas de faire sortir tes Pokémon, quant à ta maîtrise, tu ne pourras l'utiliser qu'une seule fois au cours du topic en cas d'urgence, donc je te conseille de bien réfléchir avant de cramer ton joker ^^
Pour info, je vais encore avoir besoin de ces PNJ, merci de ne pas les tuer pendant ton post xD de toute manière, leur niveau actuel ne te permet pas de les mettre hors d'état de nuire, tu peux néanmoins les blesser avec ton arme. Dernier point, ne t'occupe pas d'Abby, elle va gérer son propre combat contre les chevaucheurs de Camérupt ; la femme au Némélios est pour le moment à l'écart, elle évalue la situation. N'hésite pas à me demander des précisions si tu en as besoin Smile]

_________________
† Cœur de soldat †† Beauty of the Beast †

1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Abigaël d'Alma
Informations
Nombre de messages : 162

Fiche de personnage
Points: 96
Âge du personnage: 28 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Maître des Lames] C'est de bonne guerre ! [Elvira Greyhunt]

Message par Elvira Greyhunt le Jeu 10 Mai 2018 - 22:59

Elvira rumine contre elle-même. Assise dans l'une des tentes de soin pour Pokémon, elle observe silencieusement les infirmières faire leur travaillent sur son Spectrum et son Dimoclès. Même Sitara avait passé plusieurs testes à sa demande. La petite renarde n'avait presque rien, les ennemis n'avaient pas vraiment eu la chance de l'attendre et c'était Axill ou même Bélen & Méleth qui avait eu les pires contrecoups. Cependant, Elvira savait qu'ils étaient entre bonnes mains et de toute façon si elle voulait en vouloir à quelqu'un c'était contre elle-même qu'elle devait se retourner. Elle avait mal géré la situation, encore une fois. Il était aussi vrai qu'elle avait été en désavantage avec le type des Pokémon de son ennemi, mais elle était sûre qu'elle aurait pu faire mieux. Après de longues minutes à se dire des insultes mentalement, elle finit par mettre son visage dans ses mains, tout en laissant à ses cheveux le soin de cacher la tristesse qui se dessine sur son visage. '' F*ck...'' Ses doigts se crispent un peu sur son visage et elle une vive envie de hurler. Toute cette colère qui allumait le braisiez de haine qu'elle essayait d'éteindre depuis si longtemps... Finalement, elle décide de suivre les paroles d'Elrin, -qui malgré son absence rayonne de mille feux dans son esprit- elle prend une grande respiration pour remplir d'air ses poumons. Une fois la tâche faite, elle retient sa respiration, laissant le son de l'agitation s'évanouir pour s'enfermer dans une bulle personnelle loin de tout.

Après trente secondes, elle soupire, expirant l'air de ses poumons. Elle recommence l'exercice respiratoire encore à deux reprises avant de réussir à retrouver un semblant de calme. En silence, elle ravale les larmes qui voulaient monter. Sans qu'elle ne le réalise, une main vient se poser sur son épaule. Une pression rassurante se fit sentir et finalement la voix d'une jeune femme s'éleva lentement dans le brouhaha de la tente. '' Miss Greyhunt ? Vos Pokémons vont bien, voilà... '' Termine la voix doucement en lui tendant ses trois Noigrumes. Elvira soulève enfin la tête, observant la jeune femme habillée de vert de style militaire. Le signe significatif des soigneurs brodé sur la poitrine. Lentement, la guerrière soulève son corps et tend la main vers ce qui lui appartient. '' Merci... Merci beaucoup d'avoir pris soin d'eux. '' Souffle Elvira. Elle vient serrer le Noigrumes contre elle-même, avant de les mettre dans leur pochette.

'' Vous savez, il ne faut pas vous en vouloir, ils sont toujours en vie et vous aussi... La guerre est un évènement très violent et souvent il peut y arriver des moments inattendus. '' Termine-t-elle doucement. Elvira soupire malgré elle, ressentant un certain soulagement en entendant les mots sortirent de la bouche de la femme. Elle pose sur elle un regard semi-vide avant de hocher la tête. '' Merci... '' Murmure Elvira. Elle tourne enfin les talons et quitte la tente pour retrouver l'air frais. Malgré le silence qui l'entoure, Elvira ressent la tension qui vibre dans l'air, prête à éclater à tout moment. Tout en marchant pour se rapprocher d'un feu, Elvira joua un peu son bras artificiel, s'assurant qu'il ne manquait rien et que tout était en place. Après la violente attaque de l'Arcanine sur son bras, il avait maintenant les traces de dent qui perçaient le cuir du gant qui le recouvrait. De par ses trous, on pouvait maintenant remarquer l'étrange alliage de terre et d'acier. Il n'y avait pas beaucoup d'acier et le tout était très bien articulé. Le squelette était fait d'acier et l'intérieur remplit de terre tasser et retenu en place par la maitrise de la guerrière. Elle la tenait ainsi presque en permanence, c'était de cette manière qu'Elrin l'avait entrainé à tenir en laisse son pouvoir. Il la savait beaucoup trop émotionnelle quand il en venait à une situation ou un détail très personnel.

Elle allait s'installer proche du feu quand elle remarque l'imposante silhouette d'Abigaël qui passe non loin d'elle et qui jappe ses ordres. La voix était tranchante et déterminer à ce qu'elle ne puisse refuser sa ''demande ". Dans un soupiré, la rouquine attrape des rations sèches qui se trouvaient non loin d'elle et emboîte le pas dans la direction du chevalier d'ébène. Selon l'allure encore plus sombre que la guerrière noire, Elvira comprend qu'elle n'est pas la seule donc l'humeur est maraude. Tout en prenant son sac et y fourrant les rations et une gourde d'eau, elle s'approchait d'un Roucarnage à l'allure docile, mais Abigaël l'arrêtait dans son geste en déclarant l'interdiction au vol. Elle se détournait déjà vers un Doduo nerveux quand elle lui pointe un Rhinocorne. Elvira la regarde avec une lueur d'incrédulité et comprend qu'elle ne pourrait pas demander mieux. Tout en finissant d'oser les épaules, savant qu'elle ne pouvait pas gagner contre elle, elle saute sur le monstre de métal et si installe du mieux qu'elle le peut. Quand elle fait signe qu'elle est prête à quitter, Abigaël '' héla ", le tout ressemblait davantage à un ordre crié qu'à une aimable demande, une recrue qui attira la pitié que la rouquine. Le jeune homme, visiblement loin de son environnement tremblait presque comme une feuille quand il s'approcha du Doduo nerveux. Au moins les deux allaient bien ensemble.

Il était étrange de pouvoir entendre le silence dans une forêt. Il n'y avait aucune Pokémon qui offrait une présence ou encore le moindre signe de vie. Il fallait avouer, que pendant qu'elle avançait le plus silencieusement dans la forêt, Elvira réalisait seulement maintenant les étendus des dégâts et ce qu'elle voyait, lui faisait très mal au coeur. Quand Abigaël tirait sur ses rênes, Elvira en fit de même, faisant signe à leur troisième compagnon d'en faire de même et regarda un peu mieux ce qu'Abigaël regardait. Le lieu était parfait pour une embuscade, des butes de chaque côté de la route, mais il y avait également les traces récentes de combat. Il y avait bien d'autres petits éléments, mais Elvira décida de garder le silence, voyant bien que l'autre guerrière l'avait très bien remarqué. Quand sa monture de métal se mit à bouger sur place de manière nerveuse, Elvira comprit immédiatement qu'ils n'étaient pas seuls. Cependant, avec Axill dans leur Pokéball, il lui était plus dur de savoir exactement où se trouvaient les cibles. Elle prenait tout de même le temps de mettre la main le pommeau de l'épée qui se trouvait dans son dos et qu'elle avait récupéré au campement. L'ancienne avait cramé durant les attaques répétées de l'Arcanine.

Quand enfin leurs ennemis se montrèrent, Elvira du s'accrocher à deux mains aux rênes pour ne pas tomber au sol. Deux Galopa, montés de cavalier armés se jetait sur elle. Dans le brouhaha du combat qui commençait à peine, Elvire d'entendre Abigaël criée à l'autre de courir et déjà les deux hommes qui chevauchaient les bêtes de flammes se jetaient sur elle, avec leurs lances pointer. La rouquine eut tout juste le temps de se jeter vers l'avant de sa monture avant d'entendre l'une des lances venir glisser sur la peau de métal de sa monture. Le Rhinocorne poussa un cri de surprise et bondit vers l'avant, lui permettant d'éviter le deuxième lancier qui s'était réajusté pour lui planter l'arme dans le dos. Dans un grognement d'inconfort, Elvira tira sur les lances en se réajustant sur sa monture. Tout en obligeant sa monture à bougée, elle s'assura de mettre l'un des Galopa entre elle et l'autre, les obligeant à ne pas pouvoir immédiatement attaquer en même temps. De côté, elle posa un genou sur la selle pour se redresser un peu. Tout en se tenant solidement avec sa main de chaire les rênes, elle jette un regard menaçant au lancier qui se trouve devant elle.

En moins d'une minute, au moment même où l'autre homme essaye de bouger son Galopa pour reprendre une position avantageuse, Elvira ordonne brusquement à sa monture à charger celui qui se trouve devant elle. Elle connaissait parfaitement l'avantage d'une lance sur la distance et c'était exactement pour ça qu'elle pénétrait dans périmètre. Le premier essaya de la planter grâce à son arme, mais Elvira vient habilement détourner l'arme avec sa prothèse, tout en se rapprochant, elle laisse l'étau de ses doigts autour du manche de l'arme pour l'empêcher de la retirer. L'autre homme qui se trouvait derrière le premier essai à son tour de la blesser, mais Elvira s'attendait à ce genre de réaction. La lance avait beau avoir un avantage à tenir son adversaire a distance, elle avait quelques lacunes sur les mouvements possibles. Un sourire carnassier et moqueur s'étire sur les lèvres d'Elvira. Finalement, elle était heureuse de s'être entraînée avec Elrin, parce que même si les hommes devant elle, ils avaient des compétences à ne pas négliger avec leurs armes. Elvira avait eu la chance de s'entrainer un Chevalier qui était également un dragonnier. Surtout que son arme de prédilection était la lance. Elle connaissait donc les mouvements d'attaques basique et certaine un peu plus avancée. Même si elle n'avait pas encore la connaissance, mais surtout l'expérience avancée pour les exécuter correctement, elle savait au moins comment s'en défendre. Quand le corps métallique rencontra celui de flamme du cheval, elle entendit un couinement de la part du sien.

'' Pardonne-moi, '' Grogne-t-elle à la bête entre ses dents avant de lâcher les rênes le temps d'écraser son poing sur le nez de son adversaire. En plus d'avoir agrippé son arme et d'avoir poussé sur la lance en direction inverse, obligeant son adversaire à soi et risquer de tomber ou soit à lâcher son arme. Le poing sur son visage ne fit qu'augmenter le succès de la deuxième option et pendant que l'homme se tenait le visage à deux mains, Elvira balaya sur la droite pour faire reculer l'autre et récupérer sa nouvelle arme. Tout en s'accrochant à sa selle pendant que son Rhinocorne reculait pour s'éloigner des flammes. Elle retourna habilement la lance pour retourner la lame vers ses ennemis et pendant que le Galopa était encore à porte d'elle, elle vient planter la lame dans ton poitrail, lui offrant une douleur très désagréable sans pour autant lui être fatal. La douleur de la blessure servait surtout à déstabiliser la bête et son cavalier et Elvira espérant de ce fait que le dit Pokémon irait percuter l'autre cavalier. Quand elle ramena l'avantage sur elle, elle profita pour entourer son bras autour de l'arme comme lui avait montré Elrin, surtout dans une situation quand elle ne pouvait pas tenir l'arme à deux mains. Elle vient ensuite coincer la fin de la lance entre son bras et son corps, lui offrant une meilleure stabilisée pendant qu'elle montait et ainsi, elle pouvait tenir en respect les deux hommes. '' Beau travail Rhinocorne, on continu comme ça mon beau...'' Dit-elle en caressant affectueusement le cou de la bête.


[Bon, je ne savais pas trop à quel point je pouvais avancer, alors j’ai fait quelque chose de ‘’relaxe". Surtout que tu as précisé que fallait que je me défende ! =D
Alors, on utilise la monture dans une petite charge, on désarme l'un des vilains lanciers avant de lui casser le nez et reculer pour prendre une position défensive pour la suite.]

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1131

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Maître des Lames] C'est de bonne guerre ! [Elvira Greyhunt]

Message par Abigaël d'Alma le Dim 17 Juin 2018 - 16:33

Les deux mains sur le visage, le lancier désarmé hurla de douleur, tenant son nez comme pour l'empêcher de tomber à tout instant. Sa monture, elle, se cabra en sentant la lame s'enfoncer dans sa chair, désarçonnant son cavalier et le faisant tomber à la renverse.

La situation semblait tourner à l'avantage d'Elvira, avec un adversaire au sol et sans arme, et une monture rendue folle par le sang qui s'écoulait de son poitrail. De son côté, Abigaël affrontait les deux hommes juchés sur des Camérupt, maniant sa claymore titanesque aussi facilement qu'un jouet. Pour le moment, elle tenait bon face à eux, repoussant leurs assauts sans trop de mal, mais elle savait qu'elle ne pourrait pas faire jeu égal avec les deux hommes éternellement. Si le plus jeune manquait cruellement d'expérience et de dextérité, le second, plus trapu et plus habile, allait lui donner du fil à retordre, surtout si les Camérupt entraient en scène... Et ce fut exactement ce qui se produisit : alors que le Chevalier éjectait le cadet d'un coup de taille bien placé, son Pokémon entra en Éruption, forçant Abigaël à faire reculer sa propre monture. Profitant de l'occasion, l'aîné se jeta sur elle, pique en avant, mais afficha une expression surprise lorsqu'il entendit le craquement sinistre de son arme brisée en deux par celle de la Terrosienne. D'un air féroce, il tira son épée et la présenta à la femme aux cheveux de jais, prêt à en découdre, accompagné dans sa charge par le Camérupt de son binôme désormais à terre.

Alors que le lancier au nez cassé tentait de reprendre le contrôle de sa monture dans l'idée de remonter dessus, le Galopa terrorisé échappa à son maître et fonça vers Elvira, avant de s'embraser littéralement en décollant dans un incroyable Rebond. Lorsque la comète retomba, la lance que la rousse avait dérobée se mit à chauffer, avant de fondre à une vitesse incroyable en forçant la jeune femme à la lâcher. Ce fut à son tour d'être éjectée de sa monture, le Rhinocorne sentant rougir les plaques d'acier qui ornaient celles de sa peau rocailleuse. Dans une réaction de colère pure, le mastodonte chargea le Galopa, laissant les humains à leur duel. Le lancier encore monté passa alors en trombe près d'Elvira et lui arracha son épée avec un sourire goguenard en échangeant un regard avec son binôme. C'était elle qui se retrouvait désarmée, à présent, et à la merci de celui dont elle avait abîmé le visage. D'un coup d’œil rapide, Abigaël vit sa partenaire en mauvaise posture, mais elle était elle-même bien trop occupée pour pouvoir se payer le luxe de l'aider.

« Là-bas ! The dead man ! »

Coincée avec les deux Camérupt et l'épéiste, Abby espérait que crier en terrosien aiderait la rouquine à comprendre ce qu'elle lui indiquait, à savoir le cadavre d'un camarade probablement tombé dans une précédente embuscade, et qui avait une épée fichée dans l'abdomen. Si elle parvenait à l'atteindre, elle avait une chance de s'en sortir, mais dans le cas contraire... Le type au nez cassé venait de saisir une dague pour remplacer sa lance désormais calcinée, et la vitesse avec laquelle il se rua sur Elvira ne lui laissa même pas le temps de faire appel à ses Pokémon. Le lancier monté sur le cheval de feu fit pivoter sa monture, et quelque chose brilla à sa ceinture lorsqu'il bougea pour faire face à la Terrosienne. En plus de sa lance, il disposait d'un poignard en cas de perte de son arme principale, et il n'était ni blessé, ni à terre...

« Fuck, you basterd ! »

Agressée par le jeune Flamenois, qui tentait de s'agripper à Sasori, Abigaël le décapita proprement, détachant rapidement son regard de la mine horrifiée du mort pour se concentrer sur les deux camélidés. Lorsqu'elle aperçut la femme au Némélios se rapprocher d'Elvira grâce à un bond souple et allongé de sa monture, la fille de Benedict hurla :

« COVER ! »

La tête du scorpion géant pivota vers l'emplacement du félin pour orienter correctement le tir, et Sasori cracha une salve de dards empoisonnés qui interrompirent la course du lion. Déviant de sa trajectoire, il se remit en retrait, comme s'il hésitait sur sa cible, avant d'être contraint par sa maîtresse à courir vers Abby. Le Chevalier s'était mis en difficulté avec cette manœuvre, mais il y avait un homme de moins à abattre, et elle estima qu'elle avait encore toutes ses chances, surtout qu'elle était toujours armée, contrairement à Elvira. Il ne restait plus qu'à espérer que la rousse qui était de son côté parvienne à s'emparer d'une arme, avant que celle qui leur faisait face ne change d'avis et ne s'en prenne de nouveau à elle !


[Désolée pour le retard :-x
Bon, c'était pas mal comme première réponse ^^
Du côté d'Elvira, son Rhinocorne affronte le Galopa blessé, et le lancier au nez cassé a maintenant une dague et compte bien s'en servir contre Elvira. Le lancier toujours à cheval a un poignard à sa ceinture. Elvira est totalement désarmée, elle doit donc trouver un moyen de se procurer une arme sur l'un de ses deux adversaires. Le but est d'atteindre l'épée dans le corps du malheureux Terrosien à une vingtaine de mètres de là, sachant qu'il y a les deux types entre l'arme et elle.
Abby, de son côté, doit gérer deux Camérupt, le survivant et la femme au Némélios. Comme au tour précédent, ne t'occupe pas d'elle, tu as assez à faire avec tes propres assaillants xD Tu dois être en train de repousser une attaque avec l'épée du mort à la main à la fin de ton post. N'hésite pas à me solliciter si tu as des questions Smile]

_________________
† Cœur de soldat †† Beauty of the Beast †

1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Abigaël d'Alma
Informations
Nombre de messages : 162

Fiche de personnage
Points: 96
Âge du personnage: 28 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Maître des Lames] C'est de bonne guerre ! [Elvira Greyhunt]

Message par Elvira Greyhunt le Mer 4 Juil 2018 - 18:52

C'est avec une certaine frustration qu'Elvira essayât d'atténuer sa chute de sa monture. Rencontrer la terre molle et souillée de sang n'était pas dès plus confortables, mais étrangement l'odeur de la terre et celle plus cuivrer offrir un certain réconfort à l'humaine. Quand son haleine vient frapper le sol dû au choc qu'elle subissait à cause de sa chute, quelques effluves vinrent taquines ses narines, mais déjà elle pivotait sur elle-même pour s'éloigner de ses deux assaillants. Tout en se redressant, elle rejetait sa tignasse vers l'arrière en observant la situation d'un tout autre oeil. Même si elle avait eu un bon départ, la situation avait rapidement changé et elle réalisait à quel point la tournure des évènements pouvaient basculer brusquement. Tout en grognant, elle regardait le jeune homme lui voler son arme, trop surprise et confuse pour réagir à temps, pendant qu'elle chassait encore les quelques flammes volatiles laissées par le Galopa.

'' Shit...'' Laissait-elle échapper en reculant.

Elle devait penser rapidement, réagir aussi rapidement, trouver une solution pour se sortir de cette délicate situation. Bon, il fallait faire le point, Abigaël était prise avec ses propres adversaires et ne pourrait pas venir lui donner un coup de main. Elle ne pouvait pas non plus prendre la peine de sortir ses pokémon, il faudrait qu'elle les sorte de son sac et elle n'avait pas de temps pour ceci... Et elle n'avait plus d'arme, le petit chenapan lui avait volé et il semblait vraiment apprécier cette victoire sur elle. Ce même homme tenait donc une épée, SON épais ainsi qu'une dague. L'autre, le cavalier avait encore sa lance ainsi qu'une dague assez impressionnante qui pendait encore à sa ceinture. C'était tout simplement parfait... Deux adversaires encore armés se tenaient encore face à elle. Et sa maitrise ? Elle pouvait peut-être... Au même moment, son adversaire a pied fonçait sur elle. Elle esquiva sur la gauche, puis évitait une nouvelle fois la lame qui se rapprochait dangereusement de son corps. Cependant, elle remarquait une chose, le jeune homme, même s'il savait utiliser une arme laissait beaucoup trop ses émotions prendre le dessus.

Ressemblait-elle vraiment à ceci quand ses émotions prenaient le dessus ? Perdait-elle autant d'expérience ? Elle n'a pas la chance de pousser un peu plus sa pensée que le jeune homme se rapprochait sauvagement d'elle ainsi que le cavalier qui pivotait sa monture pour essayer de la prendre en sandwich. La situation n'était vraiment pas aussi bonne qu'elle aurait pu en avoir l'air. Dans tous les cas, elle devait trouver une solution rapide avant de se retrouver empalé des deux côtés. C'est à ce moment que son ange de métal l'interpellait avec la réponse. Une épée plantait dans une bute de chair. C'était presque Excalibur offert sur un plateau d'or, sauf que ce n'était pas Excalibur et ni même un plateau d'or, mais plutôt une simple épée et un corps mort. C'était déjà un début sur sa survie, il fallait simplement qu'elle se rendre sans mourir entre-temps... Le tout devrait être facile non ?

Tout en gardant un oeil sur son adversaire et sur le cavalier, elle donnait un coup de pied sur une roche qui se trouvait non loin d'elle et la récupérait, prête à l'utiliser pour se défendre ou encore pour frapper. C'était très peu ou même encore désespéré, mais elle y allait avec la situation. Tout en utilisant sa prothèse comme semi-bouclier, elle vient bloquer l'épée qui vient se planter entre le majeur et l'annulaire. Légèrement prit dans le mélange de terre et de pierre de la prothèse. Cette fois-ci, le jeune fut plus surpris que la première fois qui avait passé inaperçu et le visage surpris de son ennemi le lui confirmait.

'' Tu ne l'avais pas vu venir celle-ci et son non plus. '' Déclarait-elle en venant le frapper au niveau de la tempe avec son arme improvisée, mais l'effet ne fut pas aussi efficace parce qu'elle du dévier son corps pour éviter la lance du cavalier qui en avait profité pour frapper. '' Tsss '' fut la seule chose qu'elle laissait échapper pendant qu'elle réussissait à se sortir de ce sandwich humain.

Au même instant, Abigaël criait et Elvira réagissait, écoutant l'ordre sans même se poser de questions. À la différence de ses compagnons, elle savait, quand le chevalier était sérieux. Elle profitait de la rapide confusion pour rouler vers le cadavre pendant que les deux autres semblaient fascinés ou apeurés face à l'action d'Abigaël. Roulant sur la terre, elle se jetait en direction du corps qui contenait son Excalibur. Arriver proche du corps, elle retirait l'épée en la levant vers le ciel comme si le tout avait été un moment extraordinaire avant de se retourner vers le combat. Tout en bloquant le coup d'épée qui venait droit sur sa tête, elle déviait son corps pour éviter la lance qui se plantait à ses pieds. Elle devait vraiment faire quelque chose avec ce cavalier, tant qu'il aurait l'avantage de la hauteur, elle serait plus en danger qu'avec son ennemi sur terre. Dans une attaque surprise, elle lui lançait de la terre au visage avant de se tourner vers le cavalier pour lancer la roche au visage dû Galopa. Elle n'appréciait pas l'idée de peut-être blesser un Pokémon, mais elle devait mettre toutes les chances de son côté. Si le dieu de la chance le lui permettait, lui aussi viendrait les rejoindre sur le plancher de la terre ferme.


[BIM, BAM. BOOM.
Je détiens maintenant l’Excalibur de la réussite ! Alors, je roule et tourne pour éviter de mon mieux les attaques furieuses s de mon adversaire qui se trouve au sol. Puis en priant le dieu de la chance, je lance une pierre au visage dû galopa en espérant que ça le fasse tomber en sol… ]

_________________
Peace is a lie, there is only passion...
avatar
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 1131

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Maître des Lames] C'est de bonne guerre ! [Elvira Greyhunt]

Message par Abigaël d'Alma le Sam 14 Juil 2018 - 14:43

La dague de l'homme au nez cassé se planta dans la prothèse d'Elvira, et la drôle de sensation provoquée par le contact avec le bras organique tira au type une moue de surprise et de colère. Son acolyte encore à cheval lui sauva la mise et lui évita de se retrouver à terre et inconscient, mais son intervention ne put lui éviter le coup à la tempe qui le sonna pendant quelques instants.

Fort heureusement pour la rousse, elle avait une certaine agilité et de l'astuce à revendre, ce qui lui permit d'arracher l'épée du corps de son malheureux compatriote et de s'en servir pour bloquer l'assaut de la dague désormais couverte d'un mélange de terre et de pierre. La lance du cavalier vibra en se fichant dans le sol, tout près de son pied gauche, et tandis que son propriétaire tentait de l'extraire de la terre, la Terrosienne se défendit avec les moyens du bord, à savoir son environnement immédiat, transformant la poignée de sable et le caillou en armes improvisées.

À son tour, le second Galopa se cabra, blessé lui aussi, hennissant et battant l'air de ses sabots. Plus lucide que son binôme au nez brisé, l'homme sauta à terre pour éviter d'être désarçonné, laissant sa monture s'enfuir purement et simplement de ce qui s'était changé en terrain de lutte. Les deux Flamenois échangèrent un regard, comme s'ils doutaient subitement de l'attitude à adopter, avant que celui au nez cassé ne se retourne pour courir vers Abigaël, laissant le lancier seul avec Elvira. Dégainant son poignard, il libéra deux Pokémon qui se mirent immédiatement en posture de combat, attendant les ordres de leur maître et prêts à agir.

« She got it, uh? »

De son côté, Abby était toujours aux prises avec les deux Camérupt et le survivant du duo, mais en voyant arriver la femme au Némélios du coin de l’œil, elle laissa échapper un claquement de langue agacé, qui se changea en grognement à l'arrivée de celui qu'Elvira avait amoché. La Drascore se dirigea vers le nouveau venu à toute vitesse pour l'intercepter et éviter à sa patronne de se retrouver submergée, laissant le Chevalier seul contre quatre adversaires.

« Fuck... »

Alors qu'une veine palpitait à la tempe de la fille du Duc, celle-ci laissa son énergie se déverser dans le sol, appelant les forces chthoniennes à elle. Profitant de l'immobilité du Camérupt qui venait de se servir d'Éruption, elle fit jaillir du sol des lianes qui fauchèrent l'imposante créature et la firent tomber sur le flanc, bientôt cueillie par des ronces et des épines qui transpercèrent sa peau pour l'affaiblir à petit feu. L'homme au nez cassé se détourna un instant de son duel avec Sasori pour regarder ce qui se passait avec ces plantes bizarres venues de nulle part, et cet instant d'inattention lui coûta la victoire et la vie : malgré la vilaine blessure qu'il avait réussi à infliger à son adversaire, il sentit soudain quelque chose lui traverser l'abdomen, et il rendit son dernier souffle au bout de la pince du scorpion géant.

« Que... »

Abby n'eut pas le temps de se réjouir de la victoire de son Pokémon, qui revenait vers elle pour l'aider avec la femme qui chargeait la Terrosienne avec son énorme lion. Elvira était attaquée de son côté par une créature dont les bras étaient des lames et qui multipliait les coups de taille. L'autre créature, un batracien bleu et noir, sembla disparaître dans l'ombre de son maître, qui s'étira pour frapper le Dimoclès de la rouquine qui s'était montré pour la défendre. Tout s'enchaîna alors très vite : le Scalproie brisa net l'épée de fortune qu'Elvira avait eu tant de mal à récupérer, l'Amphinobi arrosa la prothèse de terre et de pierre pour handicaper sa porteuse, et le Pokémon Glaive pris par surprise ferma les yeux, sombrant dans l'inconscience. La grenouille ninja, fière de sa puissance, se paya même le luxe de rester près de sa cible, à portée de lame ou d'attaque, tout en surveillant son partenaire aux lames tranchantes qui accélérait encore le rythme. Si Abigaël était en mauvaise posture, Elvira, elle, ne pourrait compter que sur ses capacités d'adaptation et sur son Dimoclès réduit à l'état d'arme sans conscience...


[On repart pour un tour !

Le type au nez cassé est parti chez Abby et a perdu son duel contre Sasori, ça en fait un de moins. Abby a réussi à immobiliser l'un des deux Camérupt, elle en a encore un sur le dos, plus la femme au Némélios et l'autre type. Elle a été forcée de faire appel à sa maîtrise, mais tu n'es toujours pas en position de l'aider... Tu as en effet le lancier (désormais à pied) et ses deux Pokémon à gérer. L'Amphinobi est le plus puissant des deux, il préfère attaquer à distance et il a neutralisé Bélen & Méleth (que j'ai fait sortir pour l'occasion). Le Scalproie, lui, t'attaque au corps à corps, il a brisé ton épée. L'homme reste en retrait et dirige ses Pokémon, tu n'as plus à t'inquiéter de ses attaques pour le moment. Tu dois en revanche gérer les deux Pokémon en te servant de ton Dimoclès comme d'une arme. Je te laisse décider de l'état de ta prothèse, mais ne te mets pas trop en difficulté, tu en auras besoin pour la suite xD
Si tu te sers de ta maîtrise pour la réparer et/ou la fortifier, je ne comptabiliserai pas cela comme l'utilisation de ton joker maîtrise ^^
Si tu as des questions, encore une fois n'hésite pas !]

_________________
† Cœur de soldat †† Beauty of the Beast †

1 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
avatar
Abigaël d'Alma
Informations
Nombre de messages : 162

Fiche de personnage
Points: 96
Âge du personnage: 28 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Maître des Lames] C'est de bonne guerre ! [Elvira Greyhunt]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum