[Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Mar 22 Mai 2018 - 22:19

As de pique… As de trèfle… As de cœur… Un deuxième as de cœur… De loin on aurait pu croire que je faisais une réussite, à étaler ainsi les cartes sur mon lit. En réalité, je comptais simplement pour m’assurer que mon jeu était entier. Un jeu assez particulier mais que je connaissais par cœur. Avec ces quatre ça fait soixante-et-une…

« Eh Ombre ! Tu devineras jamais qui je viens de croiser dans la salle à manger !
Pff… Tu m’a fait perdre mon compte Jester !
-T’en étais à soixante-et-un… Mais on s’en fiche, ya plus important
-Flèche et Félicie sont de retour ? »


J’avais fait halte à l’auberge du chat avec mon équipe suite à une double requête de mes Pokémon. Tout d’abord, Félicie et sa sœur souhaitaient retourner à leur ancien foyer pour voir entre autres si leur frère était revenu à la forêt du chat. Elles étaient parties depuis un peu plus de vingt-quatre heures, mais cela ne m’inquiétait pas. Elles m’avaient bien précisé qu’il leur faudrait du temps pour elle et vu la puissance de Flèche, je ne m’en faisais pas pour sa petite sœur.

L’autre requête venait de Pénombre. La Spiritomb et moi communiquions très peu, mais nos relations étaient plutôt bonnes comparé à ce qu’elles avaient été par le passé. Elle souhaitait se rendre dans un certain petit village non loin d’ici et je devinais pourquoi. Néanmoins, j’avais négocié avec elle que nous attendrions le retour des chattes avant de nous y rendre. J’aimais autant attaquer cette seconde partie du voyage sans souci en tête.

-Non, elles sont toujours là-bas dans la forêt. J’ai parlé avec Félicie ya deux heures, tout va bien , détends-toi !
-Qui ça alors !
-Ben t’as qu’à deviner tiens ! Allez, comme chuis de bonne humeur, je te donne trois indices : elle est petite, blonde, avec des nœuds partout !
-Une Lippouti mal coiffée ?
-Ahahahaha ! Elle est bonne celle-là ! Je vais lui dire tiens, ça va lui faire plaisir ! Bon, vu que tu sèches, je vais te donner un autre indice ! Elle est accompagnée d’un Funécire !
-… Lucy ? Lucy Mcgregor ? La petite qu’on a croisée dans les montagnes nalciennes ?
-Gagné ! Je pense pas qu’elle m’ait vue, j’étais invisible en revenant ici. Tu pourrais lui faire la surprise et passer à travers le plancher pour descendre comme tu l’as fait hier ! Tu étais magnifique ! »


Le sourire qui suivit indiqua si cela était encore nécessaire que les propos de Jester étaient ironiques. En réalité, j’avais traversé le plancher la tête la première, tête qui avait atterri en plein dans la soupière du client qui dinait juste en dessous. Heureusement que le liquide était là depuis un moment et avait eu le temps de refroidir… Cela m’avait quand même couté un repas, que j’avais remboursé au client mécontent. A vrai dire, je n’aurais jamais tenté un tour pareil dans mon état normal mais quelqu’un avait eu la brillante idée de remplacer mes verres d’eau du souper de la veille par des verres de rhum. Et pour couronner le tout, j’avais eu droit à un bon Hypnose qui m’avait engourdi, m’empêchant de détecter la supercherie. J’étais alors lourdement remonté jusqu’à ma chambre une fois mon repas terminé et je m’étais couché mais comme j’avais l’impression que le sol tanguait, même couché, j’avais essayé de me remettre debout. Malheureusement, l’alcool aidant, j’avais perdu l’équilibre et j’étais tombé dans le mauvais sens, tête en avant. Les choses auraient pu s’arrêter là par un simple mal de crâne si par pur réflexe je n’avais pas décidé de passer à travers l’obstacle du plancher. Une chance que je n’eusse pas brisé la table dans ma chute. Depuis, même si je prenais grand soin de ne pas le montrer, j’étais déterminé à prendre ma revanche sur Jester. Cette farce là était un peu trop Ecremeuh pour que je la laisse passer !

Ceci dit, son idée de descendre-par les escaliers, bien entendu- pour revoir la jeune fille n’était pas mauvaise. Depuis la veille, j’avais eu le temps de décuver et j’étais tout à fait présentable. Seule Jester m’accompagnait, Fiesta et Caillou vaquaient à leurs activités à l’extérieur, mais ce n’était pas trop grave.

Je rangeai donc mes cartes, descendis les marches et, guidé télépathiquement par Jester, je repérai bien vite Lucy une fois arrivé dans la salle commune. Elle était en tout point identique au jour de notre première rencontre. Mais alors que je réfléchissais à un petit tour pour lui annoncer ma venue, ce dernier apparut de lui-même puisque Pénombre décida de sortir de la ball de pierre qui pendait à ma ceinture pour aller scruter de près la jeune fille qui attirait mon attention, tel un long ruban maléfique.

Elle l’inspecta plusieurs secondes sans rien dire puis lâcha finalement : « j’ai beau regarder, je ne vois pas de ressemblance avec une Lippouti. Elle ressembla à une de mes âmes cette gamine. » Et sur cette note glaçante, elle se retira aussitôt dans son antre.

« C’était Pénombre, ma Spiritomb,
expliquai-je. Tu as eu de la chance de l’apercevoir, d’habitude elle ne se montre pas aux humains en dehors de moi. »

Chance ou malchance, c’était selon…

« Bonjour, Lucy. Candle !
-Salut Lucy ! Salut tout le monde ! »
renchérit Jester
- Alors, commençai-je, comment vas-tu ? Tu es toujours autant intéressée par la magie ? Tes Pokémon vont bien ?
-Ah mais c’est vrai qu’on a pas eu le temps de parler d’eux la dernière fois. Elle se tourna ensuite vers Candle et ajouta : « Vous vous êtes rencontré comment tous les deux ? Oh je suis peut-être trop curieuse… Mais si vous me le dites, je vous raconterai en échange comment on s’est rencontré Ombre et moi ! Vous verrez, ça vaut le détour ! Pas vrai Ombre ?
-On peut dire ça oui… »


Jerster, tu ne perds rien pour attendre…

[Pour commencer, il me faut un peu de contexte, réponds donc à ces quelques questions, surtout à la dernière, la récompense vaut le coup^^]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 97

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Lucy MacGregor le Dim 27 Mai 2018 - 18:22



Tour de magie II
Epreuve ~ Feat Ombre


Assise à une table de l'auberge du chat, Lucy regardait dans le vide, un crayon à la main. Devant elle, une feuille blanche. Désespérément vide. Depuis maintenant plusieurs heures, elle tentait en vain de la noircir. La blonde finit par pousser un profond soupir et sortit de sa poche une petite enveloppe. Pour la énième fois, elle relut la lettre de Tababa. La vieille pirate ne la laissait plus tranquille depuis qu'elle savait qu'elle était la “petite-fille” de Hugues. Elle croyait sûrement avoir une responsabilité vis-à-vis de la petite blonde. Celle-ci devait quand même avouer qu'une telle attention lui faisait grand plaisir, mais en contrepartie, elle ressentait aussi une responsabilité vis-à-vis de l’archère. Elle savait qu'elle devrait répondre à sa lettre… Mais pour dire quoi ? Qu’elle ne savait plus comment occuper ses journées ? Non, ce n'était pas exactement vrai. Elle avait avec elle une petite famille dont elle devait s'occuper. Depuis l'arrivée de Karnival, beaucoup de choses avaient changé. Tails prenait du courage et s'entraînait à son rythme. Candle et Ghost se détestaient encore plus (la bougie avait eu le beau rôle dans le cimetière après tout). Et Lucy avait décidé de progresser, elle aussi. Si Ombre et Josef pouvait utiliser les capacités des Spectres, pourquoi pas elle ? Mais elle avait beau essayer, quelque chose coinçait. Candle et Karnival étaient des professeurs patients, et Lucy culpabilisait un peu de ne pas être à la hauteur. Elle se sentait … “Sur le fil”. Comme si les fantômes lui disaient de tendre la main vers une porte, mais qu'au moment de saisir la clenche, elle se réveillait d'un rêve. Très frustrant.
Dans un élan de motivation, Lucy avança le stylo et commença. “Chère Tababa, cher Swapan”… Et ensuite ? “Comment allez vous ?” ? Elle aurait l'impression de blablater pour gagner du temps. Sur ses genoux, Karnival observait ce qu’elle faisait, et elle sentait bien le désarroi de sa dresseuse. Malheureusement, elle ne pouvait rien faire pour elle à ce niveau. Lucy, sentant le regard de sa Mimiqui, lui sourit doucement, histoire de la rassurer -et de se remotiver-. Bon, elle pouvait commencer par évoquer ses progrès en matière de maîtrise élémentale. Swapan connaissait les difficultés qu’elle avait eu concernant la maîtrise de la chaleur, il serait donc intéressé -et fier ?- de savoir qu’elle avait surmonté cet obstacle. Le nomade lui avait proposé, il y a un moment maintenant, de l’entraîner, même si ses compétences étaient bien moins orientées offensivement que la blonde. Peut-être pouvait-elle lui rappeler sa proposition ? … Sauf qu’elle détestait faire ce genre de demande. De manière générale, au fond d’elle, elle ne se sentait pas à l’aise pour demander de l’aide à quelqu’un. C’était assumer ses faiblesses, c’était se reposer sur les autres, c’était accepter de faire des erreurs devant eux… C’était d’autant plus dur que Swapan et Tababa constituaient des tuteurs précieux pour elle, et elle n’avait pas le courage de les décevoir. Or, avec une personne étrangère comme Ombre, ce n’était pas pareil… Si seulement elle pouvait le retrouver pour lui demander de l’aide...
Alors qu’elle était perdue dans ces réflexions, une face violette et spectrale apparut d’un seul coup devant son visage. Elle s’était tellement coupée du réel qu’elle ne l’avait même pas senti ! Evidemment, sous la surprise, elle poussa un cri d’étonnement et leva Karnival devant son nez en fermant les yeux. Oui, se servir de ses Pokémon comme bouclier pouvait paraître immonde, mais Lucy savait qu’elle ne mettait pas Karnival en danger grâce à son Fantômasque. Et de toute façon, la Mimiqui l’aurait fait toute seule…

- C’était Pénombre, ma Spiritomb. Tu as eu de la chance de l’apercevoir, d’habitude elle ne se montre pas aux humains en dehors de moi.

Cette voix fit immédiatement réagir la Flamenoise. Toujours avec Karnival dans les bras, elle fit volte-face et se leva d’un bond, regardant Ombre en papillonnant des yeux. Si elle avait su qu’il suffisait qu’elle pense fort à lui pour qu’il apparaisse, elle l’aurait fait plus tôt ! Derrière elle, Ghost se marrait comme un Wailord, mais ayant tellement l’habitude, elle ne se demanda pas pourquoi. Heureusement d’ailleurs. Se rendant compte qu’elle allait finir par gober un Pokémon Insecte à garder la bouche ouverte, Lucy reprit une constance et prit la parole.

- Oh… Euh… Bah c’était un plaisir de la voir, même si elle m’a un peu surprise… Et bonjour à vous deux.

Candle, qui jusque là s’était assoupi sur la chaise, sauta sur la table pour leur faire un signe, tandis que Karnival leur répondit également en secouant la tête de son déguisement.

- Alors, comment vas-tu ? Tu es toujours autant intéressée par la magie ? Tes Pokémon vont bien ?
- Je… vais bien. La magie ? A vrai dire, je n’y avais jamais réfléchi avant tes leçons, et c’est vrai que je m’y étais beaucoup amusée. D’ailleurs, Candle avait été un peu déçu de ne pas avoir pu participer. Et oui, toute la troupe se porte bien.


Pour appuyer les dires de sa dresseuse, le Funécire prit une petite mine boudeuse, mais se détendit bien vite.

*Ah mais c’est vrai qu’on a pas eu le temps de parler d’eux la dernière fois. Vous vous êtes rencontrés comment tous les deux ? Oh je suis peut-être trop curieuse… Mais si vous me le dites, je vous raconterai en échange comment on s’est rencontré Ombre et moi ! Vous verrez, ça vaut le détour ! Pas vrai Ombre ?*

L’intervention de Jester étonna quelque peu la Flamenoise. Elle échangea un regard avec la bougie et un fin sourire se dessina sur sa figure. Elle se projeta des années en arrière, tellement loin qu’elle avait l’impression de réfléchir à une autre époque, à une autre vie. C’était un peu ça, si on y pensait. Le regard nostalgique, elle prit la parole.

- Notre rencontre n’a rien d’extraordinaire. A vrai dire, d’aussi loin que je me souvienne, on a toujours été ensemble. Il est arrivé chez nous un soir pour s’abriter de l’orage, et il s’est plu à nos côtés. Il nous rendait visite de temps en temps, et on a fini par beaucoup s’entendre. Quand… J’ai dû partir de chez moi… Il m’a suivi.

Il y avait beaucoup de non-dit dans le récit de la Flamenoise, mais elle estimait que le Nalcien n’avait pas forcément besoin d’être au courant de tout. Déjà, elle n’était pas sûre que Candle aurait apprécié qu’elle révèle qu’il était terrifié par l’orage à cette époque -peur qui n’avait pas entièrement disparue aujourd’hui, une des raisons qui expliquait son désintérêt pour la maîtrise de la foudre-. Ensuite, même presque cinq ans après, elle ne se sentait pas le courage de raconter la mort de son grand-père. Soudain, elle réalisa quelque chose.

- En vérité, je ne sais pas du tout ce que Candle faisait avant notre rencontre.

Elle lui adressa donc un regard interrogateur, sous-entendant bien un “Alors ?”, auquel la bougie se sentit un peu obligé de répondre. Il y eut un moment de silence, avant que le Funécire réponde, avec un sourire embarrassé.

*Désolé, je n’ai plus de souvenir d’avant mon arrivée chez toi.*

Il lui mentait. Cela surprit énormément Lucy, mais c’était tellement clair pour elle qu’elle avait l’impression qu’il avait fait exprès de le dire comme ça. Elle ne le prit tout de même pas comme un manque de confiance envers elle. Il avait quelque chose à garder pour lui pour le moment, et elle respectait cela. Elle savait qu’un jour, il se confierait à elle.

- A vous, maintenant !


© Aki Epicode




_________________



avatar
Lucy MacGregor
Staff • Noteuse
Informations
Nombre de messages : 1233

Fiche de personnage
Points: 24
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Dim 27 Mai 2018 - 19:55

« Alors comme ça vous vous êtes rencontrés pendant une tempête ? Quelle coïncidence, c’est presque pareil pour Ombre et moi ! répliqua Jester. Enfin, pour être honnête, il ne s’agissait pas tout à fait du même type de tempête. C’était plutôt une tempête sous crâne, si vous voyez ce que je veux dire ! Mais tu veux peut-être ajouter quelque chose Ombre ? »

Malgré sa blague facile, Jester avait eu la délicatesse de ne pas trop en dévoiler, me laissant libre de le faire ou non. Mais il y avait bien longtemps avec cette partie de mon passé, aussi je ne voyais pas d’inconvénients à en dire un peu plus. Après tout, l’élève avait le droit d’en savoir davantage sur son « professeur ».

« En fait, expliquai-je, bien que devenir magicien soit mon rêve d’enfance, je n’ai pas toujours exercé dans la magie… Il y a une … « coupure » dans ma carrière, durant laquelle je pensais que je m’étais complètement fourvoyé jusqu’ici, et que la magie ne me permettrait jamais d’atteindre les buts que je m’étais fixé.

Hélas, il ne m’a pas fallu longtemps pour me rendre compte que le métier de militaire – de garde-chasse royal de Nalcia- pour être précis, n’était pas fait pour moi. J’ai failli mourir lors de ma deuxième mission. J’avais réussi à identifier un meurtrier, et j’ai voulu lui sauter dessus pour le capturer. Heureusement, je n’étais pas seul ce jour-là, sinon je ne serais plus de ce monde à l’heure actuelle.
Cet échec m’a profondément blessé, je me voyais comme un soldat raté doublé d’un magicien inutile. Du coup j’ai démissionné de l’armée et j’ai commencé à errer dans les rues d’Alfen et à boire. Un jour, alors qu’il commençait à pleuvoir, je cherchais un abri pour la nuit, et je n’ai rien trouvé de mieux qu’une poubelle publique dans laquelle j’allais m’enfoncer pour passer la nuit. Vu mon degré d’alcoolémie d’alors, des notions comme la propreté ou l’hygiène n’avaient plus aucune importance. Sauf que la poubelle était déjà occupée…

-… Par moi !
Compléta Jester. Et j’ai accepté de l’héberger à la condition qu’il m’apprenne la magie puisqu’il venait de me révéler qu’il était magicien. Avec quelques blagues, j’ai réussi à le convaincre de reprendre la magie lui aussi, et depuis, nous voyageons ensemble, et on donne des spectacles un peu partout sur Erasia et Tenkei ! Pas mal hein !

-Oui, comme tu peux le voir, ma vie n’a pas été aussi… magique qu’on pourrait le penser et…

-MAIS SI JE TE DIS ! C’EST LE DERNIER MODELE AVEC LES AIGUILLES INCRUSTEES DE CRISTAUX DE STRASSIE !!! »


Le beuglement qui venait de troubler ma narration provenait de la table derrière nous. A en juger par les propos qui s’en échappaient, les deux hommes qui l’occupaient étaient des marchands. Le plus jeune des deux, un petit blondinet qui devait être à peine plus vieux que Lucy ouvrait des yeux ronds comme des soucoupes et semblait boire les paroles de son collègue plus âgé. Ce dernier était le responsable du vacarme, et vêtements taillés dans des tissus précieux indiquaient un rang social élevé. A cause de lui, on ne s’entendait plus parler, et je n’avais pas envie d’utiliser la télépathie pour une discussion aussi anodine. Ce n’était pas moi qui était en tort après tout !

Désireux d’arrondir les angles, je me tournai en souriant vers nos voisins de derrière et leur demandai poliment de parler un peu moins fort, ce à quoi monsieur le riche répondit :

« MAIS J’TE CAUSE PAS TOI ! CASS’TOI POV CON SI T’ES PAS CONTENT ! TU SAIS PAS A QUI T’AS A FAIRE ! »

Docilement, je battis en retraite en leur souhaitant une bonne journée. Rien ne servait de s’énerver face à de tels énergumène. Le marchand avait d’ailleurs déjà oublié mon interruption puisqu’il continuait à charmer son collègue à l’aide de ses paroles assourdissantes : »J’TE LE DIS MOI, SI T’EN AS PAS UNE COMME CA A CINQUANTE ANS T’AS RATE TA VIE ! »
« Viens Lucy,
dis-je mentalement à la jeune fille. On va continuer à parler dehors. Ca tombe bien, il fait beau aujourd’hui. »

Mais Jester n’attendit pas que j’aie franchi le seuil de l’auberge pour me lancer d’un ton irrité : « Non mais tu vas quand même pas te laisser faire par cette espèce d’imbécile arrogant !! Hein ? »

Je lui répondis d’un sourire amusé, et une fois à l’extérieur, à l’abri des vociférations et des oreilles indiscrètes, je m’adressai de nouveau à Lucy, mais oralement cette fois :

« Que dirais-tu d’apprendre quelques tours de plus ? Si ça t’intéresse, je peux te former à mon pan préféré de la prestidigitation : la magie de rue. Comme son nom l’indique, il s’agit d’escamotage, de petits tours de cartes, mais surtout de larcins surprenant que le magicien effectue dans la rue. Qu’est-ce que tu en dis ?

Tu pourrais par exemple… Disons dérober un certain objet indiquant l’heure à notre riche ami présent dans l’auberge ? Comme ça, il passerait un peu plus de temps à la chercher et un peu moins à nous hurler dans les oreilles ?

Si tu acceptes, tu auras besoin de l’aide d’un de tes Pokémon Spectres. Pas plus, vous devrez rester discrets. Essaie d’établir un plan d’attaque avec lui et lance-toi quand tu seras prête. Bien entendu, ni toi ni ton Pokémon ne devrez vous faire prendre par qui que ce soit : cet homme mais aussi son jeune compagnon et les autres clients. Dans ce genre de situations, il y a deux méthodes : soit tu restes discrète de Abra à Zarbi, soit tu crées une diversion pour t’emparer de ce bien. Ne t’en fais pas pour lui, je lui rendrai son précieux si précieux un peu plus tard, et Jester sera, je pense, ravie de vous couvrir en cas de pépin.


-Oh ça oui ! approuva mon spectre.
-Allez, si tu es toujours OK, voyons-voir si tu es capable de revenir ici avec cette montre sans te faire prendre. Bonne chance !"

Tandis que Lucy s’éloignait vers l’auberge, Jester me lança :

« Je ne savais pas que tu connaissais ce genre de tours… Mais je suis contente de voir que tu veux toujours enseigner à Lucy !
-Il y a beaucoup de choses à mon sujet que tu ignores Jester. Tu crois que j’ai survécu comment plusieurs mois seul dans les rues d’Alfen ? En faisant la manche ? »


[Tu dois donc voler la montre du marchand avec l'aide d'un tes spectres sans te faire prendre. Je te laisse le choix de la méthode ! Bonne chance !]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 97

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Lucy MacGregor le Sam 9 Juin 2018 - 23:54



Tour de magie II
Epreuve ~ Feat Ombre


Suite au récit de la blonde, l'Ectoplasma d'Ombre se mit à raconter leur propre rencontre, sur un ton enthousiaste, qui faisait plaisir à entendre. On sentait que le duo était lié par de forts liens... Qui avaient tout de même pris naissance dans une poubelle. Autant dire que la blonde eut un mal fou à se retenir de rire, par respect pour son professeur occasionnel. Elle ne manquerait pas de se souvenir de cette histoire à chaque fois qu’elle passerait à côté d’une poubelle… Elle qui aimait découvrir des lieux fréquentés par les Spectres, elle n’avait jamais pensé à regarder là… Le récit du magicien fut toutefois coupé par un cri tonitruant provenant de la table juste derrière. Visiblement un marchand un peu virulent et imbu de sa personne et de ses richesses. Plusieurs personnes aux alentours s’étaient également tournées vers le perturbateur, la mine agacée, mais n’osant pas intervenir. Ce fut finalement le magicien qui se décida à demander courtoisement au marchand de parler plus calmement pour ne pas déranger toute l’auberge -de fermer sa grande gueule, comme l’aurait dit Lucy-, mais la réaction du riche ne fut pas des plus courtoises en retour. Un pleutre osait lui adresser la parole pour lui reprocher quelque chose ! Mais quelle infamie ! La blonde s’apprêta à répondre à sa façon -les pieds dans le plat quoi-, mais la voix d’Ombre résonna sous son crâne pour lui indiquer que leur conversation continuerait dehors. Grommelant un peu, la Flamenoise s’éloigna du gros plein de soupe matérialiste.
Une fois à l’extérieur, le magicien lui proposa de lui enseigner de nouveaux tours. Un peu surprise, Lucy ne sut en premier lieu pas trop quoi répondre. Mais quand le Nalcien précisa sa pensée, sa surprise augmenta encore. Voler la montre du marchand, en étant aidée d’un de ses Spectres ? Derrière elle, le Fantominus semblait ravi à cette idée. Pour une fois qu’il avait l’autorisation de faire un sale coup à quelqu’un ! Toutefois, l’idée ne plaisait pas du tout à Candle, au contraire. La mine sévère, il fusillait du regard Ombre qui osait proposer à sa dresseuse de faire un délit.

- T’inquiètes Candle, on lui rend après. C’est juste… Une petite blague ?

La figure de Lucy ne laissait que peu de place au doute : elle était plus que partante pour emmerder ce vulgaire personnage. Le Funécire n’eut d’autre choix que de se résigner. Toutefois, il sauta sur la tête de sa dresseuse, en tapotant son “thorax”. Il acceptait de la laisser faire des bêtises, à la seule condition qu’il l’accompagne !

- Bien sûr que tu viens, j’y arriverais pas sinon ! Ah et est-ce que tu pourrais surveiller mon Fantominus, Ombre ? Je le connais, il va me mettre des bâtons dans les roues sinon.

Ghost lâcha un cri mécontent, preuve que la Flamenoise l’avait bien démasqué. Mais d’un autre côté, il était également agacé de perdre encore une fois contre Candle… Karnival, quant à elle, sauta dans les bras du magicien pour être aux premières loges.
Le duo entra donc de nouveau dans l’auberge. Le marchand ne s’était pas interrompu dans sa discussion -plus que- bruyante. Il était très concentré sur des sujets qui dépassaient complètement la Flamenoise et dont elle se fichait également éperdument. Pour le moment, donc, il ne prêtait aucune attention à ce qui l’entourait. Tranquillement, Lucy se rassit à sa place, attrapa son crayon et se pencha sur la feuille vide devant elle, faisant mine de réfléchir à comment la remplir. Toutefois, son regard balayait la pièce dans tous les sens, secondé par celui de Candle. Finalement, elle se tourna pour jeter un oeil derrière elle, en profitant pour accrocher son chapeau à sa chaise pour ne pas paraître louche. Dans cette position, elle repéra une table d’ivrogne au fond de la salle, couverte de chopes de rhum plus ou moins remplies. Les hommes autour discutaient… Comme des ivrognes. Satisfaite, elle se repositionna sur sa chaise et commença à griffonner sur sa feuille. Le Funécire se pencha alors sur le papier et vit un dessin de chope. Lui aussi avait vu la table des ivrognes, et étant donné les flèches que la blonde dessinait à côté, il comprit qu’elle lui demandait de les lancer dans la salle. D’un petit mouvement du bras, il lui désigna la table du marchand, et Lucy acquiesça, puis elle désigna également une autre direction, soit plusieurs tables derrière celle du marchand. Enfin, elle dessina une poche, dont une montre dépassait légèrement, et à côté, elle fit figurer une flèche vers le bas. La bougie fronça les sourcils. Elle voulait qu’il sorte la montre de la poche ? Vers le bas ? Evidemment, il n’allait pas la faire léviter vers le plafond pour que tout le monde la voit… Puis, un éclair de génie passa sous la tête du Pokémon Spectre. Soudainement, celui-ci passa à travers la table, avant de revenir, tout fier. Après quelques secondes de réflexion, la blonde hocha vigoureusement la tête.

- On est d’accord ? Alors, c’est parti.

Les yeux de Candle devinrent légèrement bleutés, et quelques secondes plus tard, une chope traversa la salle à toute vitesse et s’écrasa sur la table du marchand. Les ivrognes, bien éméchés, restèrent un instant sans voix, se demandant qui avait lancé leur boisson. Le reste de la salle commença à s’agiter, et par mimétisme, la Flamenoise se mit debout en feignant l’étonnement. De toute façon, personne ne la regardait. Sans attendre, elle s’avança pour bousculer le marchand, mais son pied se prit malencontreusement dans le pied de la table. Bonne nouvelle, elle avait bien bousculer le marchand. Mauvaise nouvelle, elle était à présent étalée de tout son long sur la table, tandis qu’une nouvelle chope s’écrasait sur une table un peu plus loin. Lucy ne bougea pas, trop morte de honte, d’autant plus que le marchand était en train de lui hurler dessus des sermons dans toutes les langues existantes. De son côté, la bougie avait réagi au quart de tour suite à la chute de sa dresseuse, en passant sous la table. Les personnes autour ne savaient plus où regarder, et le marchand agitait tellement les bras qu’il fut aisé à Candle de faire tomber la montre. Suffisait de la “décoincer” et le mouvement de l’habit faisait le reste. L’objet chuta alors, mais la bougie la rattrapa avant qu’elle ne touche le sol, puis il traversa le plancher. Ils savaient tous les deux qu’il y avait une cave en-dessous, le Funécire pourrait ensuite ressortir tranquillement retrouver Ombre. Lucy, quant à elle, se releva avec toute la dignité qu’il lui restait, la robe en partie tâchée de rhum. Rapidement, elle grommela quelques excuses au marchand, puis se dirigea d’un pas vif vers la sortie, après avoir récupéré son chapeau. Avec l’allure qu’elle avait, les gens ne se posèrent pas de question. Eux non plus ne resteraient pas au milieu de plein de monde ainsi vêtu...
HRP:
Un petit schéma pour mieux comprendre les lancers de chopes :


© Aki Epicode




_________________



avatar
Lucy MacGregor
Staff • Noteuse
Informations
Nombre de messages : 1233

Fiche de personnage
Points: 24
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Mer 13 Juin 2018 - 11:44

J’eus à peine le temps de tendre les bras pour récupérer le petit Pokémon déguisé. Ouch, il était plus lourd que je ne le pensais. Je lui expliquais alors mon idée.

« Nous on va rester là d’accord ? Je ne voudrais pas que ma réapparition mette la puce à l’oreille de ce marchand. Jester ?
-Yep, j’y vais ! »


Et l’Ectoplasma devint invisible puis elle s’introduisit à son tour dans l’auberge pour suivre l’avancée de Lucy. Durant leurs quelques minutes d’absence, je soutins sans ciller le regard du Fantominus qui avait décidé de me troubler avec ses grimaces, probablement pour se venger d’avoir été mis à l’écart. Mais avec Jester, j’en avais vu d’autres.

Enfin, une dizaine de minutes plus tard, Candle ressortit de l’auberge et me tendis la montre du marchand. Comme j’avais bien vu que ce petit jeu ne l’avait pas amusé, je m’employais à le rassurer :

« Bien, merci pour ton « cadeau ». On va pouvoir le rendre à son propriétaire légitime. Mais d’abord on va attendre que Lucy et Jester reviennent. »

Ce qui fut le cas quelques secondes plus tard. A voir la tête déconfite de mon élève du jour, je compris que tout ne s’était peut-être pas passé comme prévu. De ce que je savais de Lucy, il n’était pas dans ses habitudes d’apparaître aussi…négligée. Quant à Jester, elle était littéralement morte de rire !

« Alors ? lui demandai-je.
-HAHAHA ! Ah bah pour réussir, elle a réussi ! Sa diversion était juste magnifique ! Une superbe gamelle comme on en fait plus ! On peut dire qu’elle a un peu abusé du rhum aussi ! Mais bon, au moins ça a marché ! »

Satisfait, je me tournai ensuite vers Lucy en souriant. Elle méritait bien ça après ce qu’elle avait fait :

« Bravo ! Je vois que tu maîtrises bien ce petit tour. Nous allons passer à la suite, mais pas tout de suite. J’ai besoin de quelques préparatifs avant. Tu peux en profiter pour aller te changer si tu veux. »

Cinq minutes plus tard retentit le cri que j’attendais : un cri rempli d’effroi et de rage .

« ARGH ! MA MONTRE ! ELLE A DISPARU ! »

La détresse du marchand m’arracha un sourire, puis je demandai à Jester, qui souriait autant que moi :

« Prête ?
-Toujours ! Il te faut combien de temps ? Quinze minutes ?
-Plutôt vingt, pour être large.
-Ca marche ! C’est parti mon kiki ! »


Et je lui lançai l’objet précieux qu’elle réceptionna avec sa langue tendue. Mais au lieu d’avaler le fruit du tour de Lucy, elle se contenta de devenir invisible en gardant sa langue à l’extérieur de son corps. On ne voyait désormais plus qu’une montre hantée qui flottait à un mètre au-dessus du sol. Puis Jester allongea sa langue jusqu’à la faire pénétrer dans l’auberge, dont la porte était restée ouverte…

« MA MONTRE ! Rendez-la-moi, sale voleur ! »

Pour toute réponse, Jester rétracta son appendice spectral, poursuivie par le marchand, qui était plutôt du genre court sur pattes. Puis elle s’envola toujours invisible, la langue encore pendue, tout en veillant à rester dans le champ de vision du grossier personnage. A chaque fois qu’elle allait le perdre de vue, elle ralentissait ou rapprochait la montre de lui pour lui faire miroiter une victoire proche… qu’elle éloignait aussitôt après.

Le coup du fil attaché au portefeuille était vieux comme Erasia, mais sa multitude de variantes en faisait un des tours les plus efficaces encore à l’heure actuelle. Et avec Jester, le rouquin n’avait pas fini de courir. Je les suivis des yeux jusqu’à ce qu’ils disparaissent de ma vue, cachés par un gros arbre.
Je revins alors à Lucy :

« Bien, grâce à Jester, nous allons avoir un peu de temps pour que tu puisses mener ton prochain tour dans le calme. Mais pour cela, il me faudrait un peu d’aide. »

Je contactai alors Caillou par la pensée. Le Skélénox avait terminé son inventaire des roches du coin et il était désœuvré, aussi accepta-t-il avec enthousiasme de participer au prochain tour !
« Salut Lucy, salut les fantômes ! » lança-t-il tout joyeux lorsqu’il nous eût rejoint. Je lui expliquai alors mentalement ce que j’avais en tête, puis je lui tendis mon jeu de cartes truqué. Il était maintenant l’heure des explications pour ma jeune élève :

« Une des astuces les plus utiles pour mener à bien un tour de passe-passe, c’est la télépathie ou la capacité à pouvoir communiquer par la pensée avec autrui. A ce que j’ai vu, tu ne la maîtrises pas encore, mais tu n’en es vraiment pas loin, ta capacité à communiquer avec tes spectres lors du précédent exercice le prouve. Cet exercice-là va donc te permettre de développer ce don.

Pour cela, c’est facile : je vais re-rentrer dans l’auberge et m’asseoir à la table où nous étions un peu plus tôt. Ensuite, Caillou va choisir une carte au hasard de mon jeu et te la montrer. Tu devras alors me communiquer la valeur de cette carte par la pensée, sachant que je ne ferai rien pour lire dans ta tête. Ce sera à toi de me trouver mentalement.

Pour t’aider, tu pourras demander à un seul de tes spectres de t’expliquer comment faire. Cet exercice le concernera donc autant lui que toi. Sers-toi également de ce que tu connais déjà de la communication avec les spectres pour réussir. Tu as vingt minutes, soit le temps que Jester ait fini de jouer avec notre « ami »

Par contre, je te préviens, c’est ta voix que je veux entendre dans ta tête, pas celle d’un de tes Pokémon, et je sais très bien vous différencier. Une fois que ce sera fait, je demanderai à Caillou si la carte dont tu m’as parlé est la bonne. Si c’est le cas, tu auras réussi ce petit exercice, et tu seras officiellement une télépathe ! Bonne chance ! »


Et après un dernier sourire, je passai une nouvelle fois le seuil de l’auberge.

[Le prochain exercice est assez simple, utilise la télépathie pour communiquer la valeur de la carte (ex : as de pique, 2 de trèfle, ...) à Ombre. Tu peux jouer Caillou pour ce post si besoin. Bonne chance !]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 97

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum