[Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Mar 22 Mai 2018 - 22:19

As de pique… As de trèfle… As de cœur… Un deuxième as de cœur… De loin on aurait pu croire que je faisais une réussite, à étaler ainsi les cartes sur mon lit. En réalité, je comptais simplement pour m’assurer que mon jeu était entier. Un jeu assez particulier mais que je connaissais par cœur. Avec ces quatre ça fait soixante-et-une…

« Eh Ombre ! Tu devineras jamais qui je viens de croiser dans la salle à manger !
Pff… Tu m’a fait perdre mon compte Jester !
-T’en étais à soixante-et-un… Mais on s’en fiche, ya plus important
-Flèche et Félicie sont de retour ? »


J’avais fait halte à l’auberge du chat avec mon équipe suite à une double requête de mes Pokémon. Tout d’abord, Félicie et sa sœur souhaitaient retourner à leur ancien foyer pour voir entre autres si leur frère était revenu à la forêt du chat. Elles étaient parties depuis un peu plus de vingt-quatre heures, mais cela ne m’inquiétait pas. Elles m’avaient bien précisé qu’il leur faudrait du temps pour elle et vu la puissance de Flèche, je ne m’en faisais pas pour sa petite sœur.

L’autre requête venait de Pénombre. La Spiritomb et moi communiquions très peu, mais nos relations étaient plutôt bonnes comparé à ce qu’elles avaient été par le passé. Elle souhaitait se rendre dans un certain petit village non loin d’ici et je devinais pourquoi. Néanmoins, j’avais négocié avec elle que nous attendrions le retour des chattes avant de nous y rendre. J’aimais autant attaquer cette seconde partie du voyage sans souci en tête.

-Non, elles sont toujours là-bas dans la forêt. J’ai parlé avec Félicie ya deux heures, tout va bien , détends-toi !
-Qui ça alors !
-Ben t’as qu’à deviner tiens ! Allez, comme chuis de bonne humeur, je te donne trois indices : elle est petite, blonde, avec des nœuds partout !
-Une Lippouti mal coiffée ?
-Ahahahaha ! Elle est bonne celle-là ! Je vais lui dire tiens, ça va lui faire plaisir ! Bon, vu que tu sèches, je vais te donner un autre indice ! Elle est accompagnée d’un Funécire !
-… Lucy ? Lucy Mcgregor ? La petite qu’on a croisée dans les montagnes nalciennes ?
-Gagné ! Je pense pas qu’elle m’ait vue, j’étais invisible en revenant ici. Tu pourrais lui faire la surprise et passer à travers le plancher pour descendre comme tu l’as fait hier ! Tu étais magnifique ! »


Le sourire qui suivit indiqua si cela était encore nécessaire que les propos de Jester étaient ironiques. En réalité, j’avais traversé le plancher la tête la première, tête qui avait atterri en plein dans la soupière du client qui dinait juste en dessous. Heureusement que le liquide était là depuis un moment et avait eu le temps de refroidir… Cela m’avait quand même couté un repas, que j’avais remboursé au client mécontent. A vrai dire, je n’aurais jamais tenté un tour pareil dans mon état normal mais quelqu’un avait eu la brillante idée de remplacer mes verres d’eau du souper de la veille par des verres de rhum. Et pour couronner le tout, j’avais eu droit à un bon Hypnose qui m’avait engourdi, m’empêchant de détecter la supercherie. J’étais alors lourdement remonté jusqu’à ma chambre une fois mon repas terminé et je m’étais couché mais comme j’avais l’impression que le sol tanguait, même couché, j’avais essayé de me remettre debout. Malheureusement, l’alcool aidant, j’avais perdu l’équilibre et j’étais tombé dans le mauvais sens, tête en avant. Les choses auraient pu s’arrêter là par un simple mal de crâne si par pur réflexe je n’avais pas décidé de passer à travers l’obstacle du plancher. Une chance que je n’eusse pas brisé la table dans ma chute. Depuis, même si je prenais grand soin de ne pas le montrer, j’étais déterminé à prendre ma revanche sur Jester. Cette farce là était un peu trop Ecremeuh pour que je la laisse passer !

Ceci dit, son idée de descendre-par les escaliers, bien entendu- pour revoir la jeune fille n’était pas mauvaise. Depuis la veille, j’avais eu le temps de décuver et j’étais tout à fait présentable. Seule Jester m’accompagnait, Fiesta et Caillou vaquaient à leurs activités à l’extérieur, mais ce n’était pas trop grave.

Je rangeai donc mes cartes, descendis les marches et, guidé télépathiquement par Jester, je repérai bien vite Lucy une fois arrivé dans la salle commune. Elle était en tout point identique au jour de notre première rencontre. Mais alors que je réfléchissais à un petit tour pour lui annoncer ma venue, ce dernier apparut de lui-même puisque Pénombre décida de sortir de la ball de pierre qui pendait à ma ceinture pour aller scruter de près la jeune fille qui attirait mon attention, tel un long ruban maléfique.

Elle l’inspecta plusieurs secondes sans rien dire puis lâcha finalement : « j’ai beau regarder, je ne vois pas de ressemblance avec une Lippouti. Elle ressembla à une de mes âmes cette gamine. » Et sur cette note glaçante, elle se retira aussitôt dans son antre.

« C’était Pénombre, ma Spiritomb,
expliquai-je. Tu as eu de la chance de l’apercevoir, d’habitude elle ne se montre pas aux humains en dehors de moi. »

Chance ou malchance, c’était selon…

« Bonjour, Lucy. Candle !
-Salut Lucy ! Salut tout le monde ! »
renchérit Jester
- Alors, commençai-je, comment vas-tu ? Tu es toujours autant intéressée par la magie ? Tes Pokémon vont bien ?
-Ah mais c’est vrai qu’on a pas eu le temps de parler d’eux la dernière fois. Elle se tourna ensuite vers Candle et ajouta : « Vous vous êtes rencontré comment tous les deux ? Oh je suis peut-être trop curieuse… Mais si vous me le dites, je vous raconterai en échange comment on s’est rencontré Ombre et moi ! Vous verrez, ça vaut le détour ! Pas vrai Ombre ?
-On peut dire ça oui… »


Jerster, tu ne perds rien pour attendre…

[Pour commencer, il me faut un peu de contexte, réponds donc à ces quelques questions, surtout à la dernière, la récompense vaut le coup^^]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 104

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Lucy MacGregor le Dim 27 Mai 2018 - 18:22



Tour de magie II
Epreuve ~ Feat Ombre


Assise à une table de l'auberge du chat, Lucy regardait dans le vide, un crayon à la main. Devant elle, une feuille blanche. Désespérément vide. Depuis maintenant plusieurs heures, elle tentait en vain de la noircir. La blonde finit par pousser un profond soupir et sortit de sa poche une petite enveloppe. Pour la énième fois, elle relut la lettre de Tababa. La vieille pirate ne la laissait plus tranquille depuis qu'elle savait qu'elle était la “petite-fille” de Hugues. Elle croyait sûrement avoir une responsabilité vis-à-vis de la petite blonde. Celle-ci devait quand même avouer qu'une telle attention lui faisait grand plaisir, mais en contrepartie, elle ressentait aussi une responsabilité vis-à-vis de l’archère. Elle savait qu'elle devrait répondre à sa lettre… Mais pour dire quoi ? Qu’elle ne savait plus comment occuper ses journées ? Non, ce n'était pas exactement vrai. Elle avait avec elle une petite famille dont elle devait s'occuper. Depuis l'arrivée de Karnival, beaucoup de choses avaient changé. Tails prenait du courage et s'entraînait à son rythme. Candle et Ghost se détestaient encore plus (la bougie avait eu le beau rôle dans le cimetière après tout). Et Lucy avait décidé de progresser, elle aussi. Si Ombre et Josef pouvait utiliser les capacités des Spectres, pourquoi pas elle ? Mais elle avait beau essayer, quelque chose coinçait. Candle et Karnival étaient des professeurs patients, et Lucy culpabilisait un peu de ne pas être à la hauteur. Elle se sentait … “Sur le fil”. Comme si les fantômes lui disaient de tendre la main vers une porte, mais qu'au moment de saisir la clenche, elle se réveillait d'un rêve. Très frustrant.
Dans un élan de motivation, Lucy avança le stylo et commença. “Chère Tababa, cher Swapan”… Et ensuite ? “Comment allez vous ?” ? Elle aurait l'impression de blablater pour gagner du temps. Sur ses genoux, Karnival observait ce qu’elle faisait, et elle sentait bien le désarroi de sa dresseuse. Malheureusement, elle ne pouvait rien faire pour elle à ce niveau. Lucy, sentant le regard de sa Mimiqui, lui sourit doucement, histoire de la rassurer -et de se remotiver-. Bon, elle pouvait commencer par évoquer ses progrès en matière de maîtrise élémentale. Swapan connaissait les difficultés qu’elle avait eu concernant la maîtrise de la chaleur, il serait donc intéressé -et fier ?- de savoir qu’elle avait surmonté cet obstacle. Le nomade lui avait proposé, il y a un moment maintenant, de l’entraîner, même si ses compétences étaient bien moins orientées offensivement que la blonde. Peut-être pouvait-elle lui rappeler sa proposition ? … Sauf qu’elle détestait faire ce genre de demande. De manière générale, au fond d’elle, elle ne se sentait pas à l’aise pour demander de l’aide à quelqu’un. C’était assumer ses faiblesses, c’était se reposer sur les autres, c’était accepter de faire des erreurs devant eux… C’était d’autant plus dur que Swapan et Tababa constituaient des tuteurs précieux pour elle, et elle n’avait pas le courage de les décevoir. Or, avec une personne étrangère comme Ombre, ce n’était pas pareil… Si seulement elle pouvait le retrouver pour lui demander de l’aide...
Alors qu’elle était perdue dans ces réflexions, une face violette et spectrale apparut d’un seul coup devant son visage. Elle s’était tellement coupée du réel qu’elle ne l’avait même pas senti ! Evidemment, sous la surprise, elle poussa un cri d’étonnement et leva Karnival devant son nez en fermant les yeux. Oui, se servir de ses Pokémon comme bouclier pouvait paraître immonde, mais Lucy savait qu’elle ne mettait pas Karnival en danger grâce à son Fantômasque. Et de toute façon, la Mimiqui l’aurait fait toute seule…

- C’était Pénombre, ma Spiritomb. Tu as eu de la chance de l’apercevoir, d’habitude elle ne se montre pas aux humains en dehors de moi.

Cette voix fit immédiatement réagir la Flamenoise. Toujours avec Karnival dans les bras, elle fit volte-face et se leva d’un bond, regardant Ombre en papillonnant des yeux. Si elle avait su qu’il suffisait qu’elle pense fort à lui pour qu’il apparaisse, elle l’aurait fait plus tôt ! Derrière elle, Ghost se marrait comme un Wailord, mais ayant tellement l’habitude, elle ne se demanda pas pourquoi. Heureusement d’ailleurs. Se rendant compte qu’elle allait finir par gober un Pokémon Insecte à garder la bouche ouverte, Lucy reprit une constance et prit la parole.

- Oh… Euh… Bah c’était un plaisir de la voir, même si elle m’a un peu surprise… Et bonjour à vous deux.

Candle, qui jusque là s’était assoupi sur la chaise, sauta sur la table pour leur faire un signe, tandis que Karnival leur répondit également en secouant la tête de son déguisement.

- Alors, comment vas-tu ? Tu es toujours autant intéressée par la magie ? Tes Pokémon vont bien ?
- Je… vais bien. La magie ? A vrai dire, je n’y avais jamais réfléchi avant tes leçons, et c’est vrai que je m’y étais beaucoup amusée. D’ailleurs, Candle avait été un peu déçu de ne pas avoir pu participer. Et oui, toute la troupe se porte bien.


Pour appuyer les dires de sa dresseuse, le Funécire prit une petite mine boudeuse, mais se détendit bien vite.

*Ah mais c’est vrai qu’on a pas eu le temps de parler d’eux la dernière fois. Vous vous êtes rencontrés comment tous les deux ? Oh je suis peut-être trop curieuse… Mais si vous me le dites, je vous raconterai en échange comment on s’est rencontré Ombre et moi ! Vous verrez, ça vaut le détour ! Pas vrai Ombre ?*

L’intervention de Jester étonna quelque peu la Flamenoise. Elle échangea un regard avec la bougie et un fin sourire se dessina sur sa figure. Elle se projeta des années en arrière, tellement loin qu’elle avait l’impression de réfléchir à une autre époque, à une autre vie. C’était un peu ça, si on y pensait. Le regard nostalgique, elle prit la parole.

- Notre rencontre n’a rien d’extraordinaire. A vrai dire, d’aussi loin que je me souvienne, on a toujours été ensemble. Il est arrivé chez nous un soir pour s’abriter de l’orage, et il s’est plu à nos côtés. Il nous rendait visite de temps en temps, et on a fini par beaucoup s’entendre. Quand… J’ai dû partir de chez moi… Il m’a suivi.

Il y avait beaucoup de non-dit dans le récit de la Flamenoise, mais elle estimait que le Nalcien n’avait pas forcément besoin d’être au courant de tout. Déjà, elle n’était pas sûre que Candle aurait apprécié qu’elle révèle qu’il était terrifié par l’orage à cette époque -peur qui n’avait pas entièrement disparue aujourd’hui, une des raisons qui expliquait son désintérêt pour la maîtrise de la foudre-. Ensuite, même presque cinq ans après, elle ne se sentait pas le courage de raconter la mort de son grand-père. Soudain, elle réalisa quelque chose.

- En vérité, je ne sais pas du tout ce que Candle faisait avant notre rencontre.

Elle lui adressa donc un regard interrogateur, sous-entendant bien un “Alors ?”, auquel la bougie se sentit un peu obligé de répondre. Il y eut un moment de silence, avant que le Funécire réponde, avec un sourire embarrassé.

*Désolé, je n’ai plus de souvenir d’avant mon arrivée chez toi.*

Il lui mentait. Cela surprit énormément Lucy, mais c’était tellement clair pour elle qu’elle avait l’impression qu’il avait fait exprès de le dire comme ça. Elle ne le prit tout de même pas comme un manque de confiance envers elle. Il avait quelque chose à garder pour lui pour le moment, et elle respectait cela. Elle savait qu’un jour, il se confierait à elle.

- A vous, maintenant !


© Aki Epicode




_________________



avatar
Lucy MacGregor
Staff • Noteuse
Informations
Nombre de messages : 1346

Fiche de personnage
Points: 4
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Dim 27 Mai 2018 - 19:55

« Alors comme ça vous vous êtes rencontrés pendant une tempête ? Quelle coïncidence, c’est presque pareil pour Ombre et moi ! répliqua Jester. Enfin, pour être honnête, il ne s’agissait pas tout à fait du même type de tempête. C’était plutôt une tempête sous crâne, si vous voyez ce que je veux dire ! Mais tu veux peut-être ajouter quelque chose Ombre ? »

Malgré sa blague facile, Jester avait eu la délicatesse de ne pas trop en dévoiler, me laissant libre de le faire ou non. Mais il y avait bien longtemps avec cette partie de mon passé, aussi je ne voyais pas d’inconvénients à en dire un peu plus. Après tout, l’élève avait le droit d’en savoir davantage sur son « professeur ».

« En fait, expliquai-je, bien que devenir magicien soit mon rêve d’enfance, je n’ai pas toujours exercé dans la magie… Il y a une … « coupure » dans ma carrière, durant laquelle je pensais que je m’étais complètement fourvoyé jusqu’ici, et que la magie ne me permettrait jamais d’atteindre les buts que je m’étais fixé.

Hélas, il ne m’a pas fallu longtemps pour me rendre compte que le métier de militaire – de garde-chasse royal de Nalcia- pour être précis, n’était pas fait pour moi. J’ai failli mourir lors de ma deuxième mission. J’avais réussi à identifier un meurtrier, et j’ai voulu lui sauter dessus pour le capturer. Heureusement, je n’étais pas seul ce jour-là, sinon je ne serais plus de ce monde à l’heure actuelle.
Cet échec m’a profondément blessé, je me voyais comme un soldat raté doublé d’un magicien inutile. Du coup j’ai démissionné de l’armée et j’ai commencé à errer dans les rues d’Alfen et à boire. Un jour, alors qu’il commençait à pleuvoir, je cherchais un abri pour la nuit, et je n’ai rien trouvé de mieux qu’une poubelle publique dans laquelle j’allais m’enfoncer pour passer la nuit. Vu mon degré d’alcoolémie d’alors, des notions comme la propreté ou l’hygiène n’avaient plus aucune importance. Sauf que la poubelle était déjà occupée…

-… Par moi !
Compléta Jester. Et j’ai accepté de l’héberger à la condition qu’il m’apprenne la magie puisqu’il venait de me révéler qu’il était magicien. Avec quelques blagues, j’ai réussi à le convaincre de reprendre la magie lui aussi, et depuis, nous voyageons ensemble, et on donne des spectacles un peu partout sur Erasia et Tenkei ! Pas mal hein !

-Oui, comme tu peux le voir, ma vie n’a pas été aussi… magique qu’on pourrait le penser et…

-MAIS SI JE TE DIS ! C’EST LE DERNIER MODELE AVEC LES AIGUILLES INCRUSTEES DE CRISTAUX DE STRASSIE !!! »


Le beuglement qui venait de troubler ma narration provenait de la table derrière nous. A en juger par les propos qui s’en échappaient, les deux hommes qui l’occupaient étaient des marchands. Le plus jeune des deux, un petit blondinet qui devait être à peine plus vieux que Lucy ouvrait des yeux ronds comme des soucoupes et semblait boire les paroles de son collègue plus âgé. Ce dernier était le responsable du vacarme, et vêtements taillés dans des tissus précieux indiquaient un rang social élevé. A cause de lui, on ne s’entendait plus parler, et je n’avais pas envie d’utiliser la télépathie pour une discussion aussi anodine. Ce n’était pas moi qui était en tort après tout !

Désireux d’arrondir les angles, je me tournai en souriant vers nos voisins de derrière et leur demandai poliment de parler un peu moins fort, ce à quoi monsieur le riche répondit :

« MAIS J’TE CAUSE PAS TOI ! CASS’TOI POV CON SI T’ES PAS CONTENT ! TU SAIS PAS A QUI T’AS A FAIRE ! »

Docilement, je battis en retraite en leur souhaitant une bonne journée. Rien ne servait de s’énerver face à de tels énergumène. Le marchand avait d’ailleurs déjà oublié mon interruption puisqu’il continuait à charmer son collègue à l’aide de ses paroles assourdissantes : »J’TE LE DIS MOI, SI T’EN AS PAS UNE COMME CA A CINQUANTE ANS T’AS RATE TA VIE ! »
« Viens Lucy,
dis-je mentalement à la jeune fille. On va continuer à parler dehors. Ca tombe bien, il fait beau aujourd’hui. »

Mais Jester n’attendit pas que j’aie franchi le seuil de l’auberge pour me lancer d’un ton irrité : « Non mais tu vas quand même pas te laisser faire par cette espèce d’imbécile arrogant !! Hein ? »

Je lui répondis d’un sourire amusé, et une fois à l’extérieur, à l’abri des vociférations et des oreilles indiscrètes, je m’adressai de nouveau à Lucy, mais oralement cette fois :

« Que dirais-tu d’apprendre quelques tours de plus ? Si ça t’intéresse, je peux te former à mon pan préféré de la prestidigitation : la magie de rue. Comme son nom l’indique, il s’agit d’escamotage, de petits tours de cartes, mais surtout de larcins surprenant que le magicien effectue dans la rue. Qu’est-ce que tu en dis ?

Tu pourrais par exemple… Disons dérober un certain objet indiquant l’heure à notre riche ami présent dans l’auberge ? Comme ça, il passerait un peu plus de temps à la chercher et un peu moins à nous hurler dans les oreilles ?

Si tu acceptes, tu auras besoin de l’aide d’un de tes Pokémon Spectres. Pas plus, vous devrez rester discrets. Essaie d’établir un plan d’attaque avec lui et lance-toi quand tu seras prête. Bien entendu, ni toi ni ton Pokémon ne devrez vous faire prendre par qui que ce soit : cet homme mais aussi son jeune compagnon et les autres clients. Dans ce genre de situations, il y a deux méthodes : soit tu restes discrète de Abra à Zarbi, soit tu crées une diversion pour t’emparer de ce bien. Ne t’en fais pas pour lui, je lui rendrai son précieux si précieux un peu plus tard, et Jester sera, je pense, ravie de vous couvrir en cas de pépin.


-Oh ça oui ! approuva mon spectre.
-Allez, si tu es toujours OK, voyons-voir si tu es capable de revenir ici avec cette montre sans te faire prendre. Bonne chance !"

Tandis que Lucy s’éloignait vers l’auberge, Jester me lança :

« Je ne savais pas que tu connaissais ce genre de tours… Mais je suis contente de voir que tu veux toujours enseigner à Lucy !
-Il y a beaucoup de choses à mon sujet que tu ignores Jester. Tu crois que j’ai survécu comment plusieurs mois seul dans les rues d’Alfen ? En faisant la manche ? »


[Tu dois donc voler la montre du marchand avec l'aide d'un tes spectres sans te faire prendre. Je te laisse le choix de la méthode ! Bonne chance !]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 104

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Lucy MacGregor le Sam 9 Juin 2018 - 23:54



Tour de magie II
Epreuve ~ Feat Ombre


Suite au récit de la blonde, l'Ectoplasma d'Ombre se mit à raconter leur propre rencontre, sur un ton enthousiaste, qui faisait plaisir à entendre. On sentait que le duo était lié par de forts liens... Qui avaient tout de même pris naissance dans une poubelle. Autant dire que la blonde eut un mal fou à se retenir de rire, par respect pour son professeur occasionnel. Elle ne manquerait pas de se souvenir de cette histoire à chaque fois qu’elle passerait à côté d’une poubelle… Elle qui aimait découvrir des lieux fréquentés par les Spectres, elle n’avait jamais pensé à regarder là… Le récit du magicien fut toutefois coupé par un cri tonitruant provenant de la table juste derrière. Visiblement un marchand un peu virulent et imbu de sa personne et de ses richesses. Plusieurs personnes aux alentours s’étaient également tournées vers le perturbateur, la mine agacée, mais n’osant pas intervenir. Ce fut finalement le magicien qui se décida à demander courtoisement au marchand de parler plus calmement pour ne pas déranger toute l’auberge -de fermer sa grande gueule, comme l’aurait dit Lucy-, mais la réaction du riche ne fut pas des plus courtoises en retour. Un pleutre osait lui adresser la parole pour lui reprocher quelque chose ! Mais quelle infamie ! La blonde s’apprêta à répondre à sa façon -les pieds dans le plat quoi-, mais la voix d’Ombre résonna sous son crâne pour lui indiquer que leur conversation continuerait dehors. Grommelant un peu, la Flamenoise s’éloigna du gros plein de soupe matérialiste.
Une fois à l’extérieur, le magicien lui proposa de lui enseigner de nouveaux tours. Un peu surprise, Lucy ne sut en premier lieu pas trop quoi répondre. Mais quand le Nalcien précisa sa pensée, sa surprise augmenta encore. Voler la montre du marchand, en étant aidée d’un de ses Spectres ? Derrière elle, le Fantominus semblait ravi à cette idée. Pour une fois qu’il avait l’autorisation de faire un sale coup à quelqu’un ! Toutefois, l’idée ne plaisait pas du tout à Candle, au contraire. La mine sévère, il fusillait du regard Ombre qui osait proposer à sa dresseuse de faire un délit.

- T’inquiètes Candle, on lui rend après. C’est juste… Une petite blague ?

La figure de Lucy ne laissait que peu de place au doute : elle était plus que partante pour emmerder ce vulgaire personnage. Le Funécire n’eut d’autre choix que de se résigner. Toutefois, il sauta sur la tête de sa dresseuse, en tapotant son “thorax”. Il acceptait de la laisser faire des bêtises, à la seule condition qu’il l’accompagne !

- Bien sûr que tu viens, j’y arriverais pas sinon ! Ah et est-ce que tu pourrais surveiller mon Fantominus, Ombre ? Je le connais, il va me mettre des bâtons dans les roues sinon.

Ghost lâcha un cri mécontent, preuve que la Flamenoise l’avait bien démasqué. Mais d’un autre côté, il était également agacé de perdre encore une fois contre Candle… Karnival, quant à elle, sauta dans les bras du magicien pour être aux premières loges.
Le duo entra donc de nouveau dans l’auberge. Le marchand ne s’était pas interrompu dans sa discussion -plus que- bruyante. Il était très concentré sur des sujets qui dépassaient complètement la Flamenoise et dont elle se fichait également éperdument. Pour le moment, donc, il ne prêtait aucune attention à ce qui l’entourait. Tranquillement, Lucy se rassit à sa place, attrapa son crayon et se pencha sur la feuille vide devant elle, faisant mine de réfléchir à comment la remplir. Toutefois, son regard balayait la pièce dans tous les sens, secondé par celui de Candle. Finalement, elle se tourna pour jeter un oeil derrière elle, en profitant pour accrocher son chapeau à sa chaise pour ne pas paraître louche. Dans cette position, elle repéra une table d’ivrogne au fond de la salle, couverte de chopes de rhum plus ou moins remplies. Les hommes autour discutaient… Comme des ivrognes. Satisfaite, elle se repositionna sur sa chaise et commença à griffonner sur sa feuille. Le Funécire se pencha alors sur le papier et vit un dessin de chope. Lui aussi avait vu la table des ivrognes, et étant donné les flèches que la blonde dessinait à côté, il comprit qu’elle lui demandait de les lancer dans la salle. D’un petit mouvement du bras, il lui désigna la table du marchand, et Lucy acquiesça, puis elle désigna également une autre direction, soit plusieurs tables derrière celle du marchand. Enfin, elle dessina une poche, dont une montre dépassait légèrement, et à côté, elle fit figurer une flèche vers le bas. La bougie fronça les sourcils. Elle voulait qu’il sorte la montre de la poche ? Vers le bas ? Evidemment, il n’allait pas la faire léviter vers le plafond pour que tout le monde la voit… Puis, un éclair de génie passa sous la tête du Pokémon Spectre. Soudainement, celui-ci passa à travers la table, avant de revenir, tout fier. Après quelques secondes de réflexion, la blonde hocha vigoureusement la tête.

- On est d’accord ? Alors, c’est parti.

Les yeux de Candle devinrent légèrement bleutés, et quelques secondes plus tard, une chope traversa la salle à toute vitesse et s’écrasa sur la table du marchand. Les ivrognes, bien éméchés, restèrent un instant sans voix, se demandant qui avait lancé leur boisson. Le reste de la salle commença à s’agiter, et par mimétisme, la Flamenoise se mit debout en feignant l’étonnement. De toute façon, personne ne la regardait. Sans attendre, elle s’avança pour bousculer le marchand, mais son pied se prit malencontreusement dans le pied de la table. Bonne nouvelle, elle avait bien bousculer le marchand. Mauvaise nouvelle, elle était à présent étalée de tout son long sur la table, tandis qu’une nouvelle chope s’écrasait sur une table un peu plus loin. Lucy ne bougea pas, trop morte de honte, d’autant plus que le marchand était en train de lui hurler dessus des sermons dans toutes les langues existantes. De son côté, la bougie avait réagi au quart de tour suite à la chute de sa dresseuse, en passant sous la table. Les personnes autour ne savaient plus où regarder, et le marchand agitait tellement les bras qu’il fut aisé à Candle de faire tomber la montre. Suffisait de la “décoincer” et le mouvement de l’habit faisait le reste. L’objet chuta alors, mais la bougie la rattrapa avant qu’elle ne touche le sol, puis il traversa le plancher. Ils savaient tous les deux qu’il y avait une cave en-dessous, le Funécire pourrait ensuite ressortir tranquillement retrouver Ombre. Lucy, quant à elle, se releva avec toute la dignité qu’il lui restait, la robe en partie tâchée de rhum. Rapidement, elle grommela quelques excuses au marchand, puis se dirigea d’un pas vif vers la sortie, après avoir récupéré son chapeau. Avec l’allure qu’elle avait, les gens ne se posèrent pas de question. Eux non plus ne resteraient pas au milieu de plein de monde ainsi vêtu...
HRP:
Un petit schéma pour mieux comprendre les lancers de chopes :


© Aki Epicode




_________________



avatar
Lucy MacGregor
Staff • Noteuse
Informations
Nombre de messages : 1346

Fiche de personnage
Points: 4
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Mer 13 Juin 2018 - 11:44

J’eus à peine le temps de tendre les bras pour récupérer le petit Pokémon déguisé. Ouch, il était plus lourd que je ne le pensais. Je lui expliquais alors mon idée.

« Nous on va rester là d’accord ? Je ne voudrais pas que ma réapparition mette la puce à l’oreille de ce marchand. Jester ?
-Yep, j’y vais ! »


Et l’Ectoplasma devint invisible puis elle s’introduisit à son tour dans l’auberge pour suivre l’avancée de Lucy. Durant leurs quelques minutes d’absence, je soutins sans ciller le regard du Fantominus qui avait décidé de me troubler avec ses grimaces, probablement pour se venger d’avoir été mis à l’écart. Mais avec Jester, j’en avais vu d’autres.

Enfin, une dizaine de minutes plus tard, Candle ressortit de l’auberge et me tendis la montre du marchand. Comme j’avais bien vu que ce petit jeu ne l’avait pas amusé, je m’employais à le rassurer :

« Bien, merci pour ton « cadeau ». On va pouvoir le rendre à son propriétaire légitime. Mais d’abord on va attendre que Lucy et Jester reviennent. »

Ce qui fut le cas quelques secondes plus tard. A voir la tête déconfite de mon élève du jour, je compris que tout ne s’était peut-être pas passé comme prévu. De ce que je savais de Lucy, il n’était pas dans ses habitudes d’apparaître aussi…négligée. Quant à Jester, elle était littéralement morte de rire !

« Alors ? lui demandai-je.
-HAHAHA ! Ah bah pour réussir, elle a réussi ! Sa diversion était juste magnifique ! Une superbe gamelle comme on en fait plus ! On peut dire qu’elle a un peu abusé du rhum aussi ! Mais bon, au moins ça a marché ! »

Satisfait, je me tournai ensuite vers Lucy en souriant. Elle méritait bien ça après ce qu’elle avait fait :

« Bravo ! Je vois que tu maîtrises bien ce petit tour. Nous allons passer à la suite, mais pas tout de suite. J’ai besoin de quelques préparatifs avant. Tu peux en profiter pour aller te changer si tu veux. »

Cinq minutes plus tard retentit le cri que j’attendais : un cri rempli d’effroi et de rage .

« ARGH ! MA MONTRE ! ELLE A DISPARU ! »

La détresse du marchand m’arracha un sourire, puis je demandai à Jester, qui souriait autant que moi :

« Prête ?
-Toujours ! Il te faut combien de temps ? Quinze minutes ?
-Plutôt vingt, pour être large.
-Ca marche ! C’est parti mon kiki ! »


Et je lui lançai l’objet précieux qu’elle réceptionna avec sa langue tendue. Mais au lieu d’avaler le fruit du tour de Lucy, elle se contenta de devenir invisible en gardant sa langue à l’extérieur de son corps. On ne voyait désormais plus qu’une montre hantée qui flottait à un mètre au-dessus du sol. Puis Jester allongea sa langue jusqu’à la faire pénétrer dans l’auberge, dont la porte était restée ouverte…

« MA MONTRE ! Rendez-la-moi, sale voleur ! »

Pour toute réponse, Jester rétracta son appendice spectral, poursuivie par le marchand, qui était plutôt du genre court sur pattes. Puis elle s’envola toujours invisible, la langue encore pendue, tout en veillant à rester dans le champ de vision du grossier personnage. A chaque fois qu’elle allait le perdre de vue, elle ralentissait ou rapprochait la montre de lui pour lui faire miroiter une victoire proche… qu’elle éloignait aussitôt après.

Le coup du fil attaché au portefeuille était vieux comme Erasia, mais sa multitude de variantes en faisait un des tours les plus efficaces encore à l’heure actuelle. Et avec Jester, le rouquin n’avait pas fini de courir. Je les suivis des yeux jusqu’à ce qu’ils disparaissent de ma vue, cachés par un gros arbre.
Je revins alors à Lucy :

« Bien, grâce à Jester, nous allons avoir un peu de temps pour que tu puisses mener ton prochain tour dans le calme. Mais pour cela, il me faudrait un peu d’aide. »

Je contactai alors Caillou par la pensée. Le Skélénox avait terminé son inventaire des roches du coin et il était désœuvré, aussi accepta-t-il avec enthousiasme de participer au prochain tour !
« Salut Lucy, salut les fantômes ! » lança-t-il tout joyeux lorsqu’il nous eût rejoint. Je lui expliquai alors mentalement ce que j’avais en tête, puis je lui tendis mon jeu de cartes truqué. Il était maintenant l’heure des explications pour ma jeune élève :

« Une des astuces les plus utiles pour mener à bien un tour de passe-passe, c’est la télépathie ou la capacité à pouvoir communiquer par la pensée avec autrui. A ce que j’ai vu, tu ne la maîtrises pas encore, mais tu n’en es vraiment pas loin, ta capacité à communiquer avec tes spectres lors du précédent exercice le prouve. Cet exercice-là va donc te permettre de développer ce don.

Pour cela, c’est facile : je vais re-rentrer dans l’auberge et m’asseoir à la table où nous étions un peu plus tôt. Ensuite, Caillou va choisir une carte au hasard de mon jeu et te la montrer. Tu devras alors me communiquer la valeur de cette carte par la pensée, sachant que je ne ferai rien pour lire dans ta tête. Ce sera à toi de me trouver mentalement.

Pour t’aider, tu pourras demander à un seul de tes spectres de t’expliquer comment faire. Cet exercice le concernera donc autant lui que toi. Sers-toi également de ce que tu connais déjà de la communication avec les spectres pour réussir. Tu as vingt minutes, soit le temps que Jester ait fini de jouer avec notre « ami »

Par contre, je te préviens, c’est ta voix que je veux entendre dans ta tête, pas celle d’un de tes Pokémon, et je sais très bien vous différencier. Une fois que ce sera fait, je demanderai à Caillou si la carte dont tu m’as parlé est la bonne. Si c’est le cas, tu auras réussi ce petit exercice, et tu seras officiellement une télépathe ! Bonne chance ! »


Et après un dernier sourire, je passai une nouvelle fois le seuil de l’auberge.

[Le prochain exercice est assez simple, utilise la télépathie pour communiquer la valeur de la carte (ex : as de pique, 2 de trèfle, ...) à Ombre. Tu peux jouer Caillou pour ce post si besoin. Bonne chance !]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 104

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Lucy MacGregor le Sam 7 Juil 2018 - 21:41



Tour de magie II
Epreuve ~ Feat Ombre


Après son petit passage dans le sous-sol de l’auberge, Candle reparut à la surface, aux pieds du magicien. Il le fixa quelques secondes avant de lui tendre la montre du marchand, non sans jeter un lourd regard de reproche à Ombre. La bougie n’aimait décidément pas ce genre de “jeu”. La réplique du Nalcien ne le rassura qu’à moitié, il n’avait pas trop envie que sa dresseuse s’habitue à ce genre de délit.
Quelques minutes plus tard, la Flamenoise sortit à son tour de l’auberge, la robe teintée de rhum par endroit. Elle tentait de se donner un air digne, mais l’hilarité de Jester -renforcée par celle de Ghost- ne l’aidait pas du tout. La moutarde commençait à lui monter sérieusement au nez, mais elle se contenta d’hocher -très- mécaniquement la tête quand Ombre lui annonça qu’elle pouvait aller se changer. Ghost s’approcha alors, ayant du mal à maîtriser son fou rire, et lui présenta sur sa langue quelques vêtements. Avec un regard noir, la blonde s’en empara et contourna le bâtiment pour se changer rapidement. Elle avait ainsi troquer sa robe à froufrou pour des simples T-Shirt et pantalon. Elle avait l’impression d’être en pyjama, maintenant…
Le temps qu’elle revienne aux côtés d’Ombre, un cri suraigu retentit dans l’auberge. Son origine n’était pas difficile à deviner, et elle devait bien avouer avoir lâché un sourire. Sourire qui s’était vite mué en fou rire quand le marchand déboula hors de l’auberge en courant derrière sa montre volante. Le contraste avec son comportement prétentieux d’il y avait à peine un quart d’heure était extraordinaire, et franchement, ça ne faisait pas de mal de remettre les grossiers personnages à leur place de temps en temps. Pendant quelques secondes, la blonde se demanda également comment les tenanciers avaient réagi à l’agitation qu’elle avait créée et comment ils l’avaient gérée. Toutefois, son attention se porta vite sur autre chose, à savoir l’énoncé de son prochain exercice ! Le Skélénox d’Ombre rejoignit alors le petit groupe et le magicien commença ses explications. Elle allait devoir… Maîtriser la télépathie. Pour communiquer la valeur d’une carte à Ombre. Le visage de Lucy se ferma lentement. Elle avait essayé tellement de fois les semaines précédentes avec Candle et Karnival… Il lui faudrait un miracle pour qu’elle réussisse cette prouesse tout d’un coup ! Sentant bien le désarroi de sa dresseuse, Candle échangea un regard avec la Mimiqui, puis sauta sur la tête blonde de son amie. Il avait commencé son devoir de professeur, il avait bien l’intention de continuer à le faire ! Karnival respectait évidemment ce choix et trouvait cela même mieux pour leur élève. Lucy s’en sortirait mieux avec un seul enseignant. C’était sûrement les explications de deux professeurs qui avaient embrouillé la Flamenoise.
Alors que Lucy suivait du regard le magicien qui s’installait à la table de l’auberge, Caillou s’approcha d’elle avec le jeu de cartes du magicien et en tira une. C’était le roi de coeur. Anxieuse, la blonde se tourna vers la fenêtre pour voir son “interlocuteur” et elle ferma les yeux. S’étant assise au même endroit quelques minutes plus tôt, elle pouvait se représenter parfaitement le point de vue du Nalcien, les gens et l’agitation l’entourant… Mais ça ne lui suffisait pas. Elle ne savait pas comment elle allait s’y prendre…

“Ombre t’a conseillé de réfléchir à comment communiquent les Spectres. Je vais te donner mon avis sur le sujet. Les Spectres ne sont plus que des âmes sans corps restées dans le monde des vivants. Deux Spectres qui communiquent, ce n’est que deux âmes qui discutent ensemble dans leur langage commun. Il faudrait que tu… Mettes ton âme en contact avec celle d’Ombre ?”

Lucy leva un sourcil après l’explication de Candle. C’était bien beau d’expliquer cela, mais ce n’était franchement pas concret tout ça ! Ombre lui avait dit qu’elle n’était pas loin suite à son exercice de diversion… La facilité qu’elle avait à communiquer avec son Funécire était due à sa vieille amitié avec lui. Elle le connaissait par coeur, elle savait comment il pensait, comment il raisonnait, là où il risquait de porter son attention… Comme si leur âmes étaient en “résonance”.

“Si tu veux que ton âme communique avec une autre, il faut que… tu te mettes en arrière-plan. Que… Tu penses aux autres.”

Lucy manqua de s’étouffer. Que devait-elle comprendre ?! Bon, d’accord, elle n’était pas très sensible ni futée pour se mettre à la place des autres, mais elle l’avait déjà fait, tout de même ! … N’est-ce pas ? Le petit sourire gêné de la bougie finit de l’enfoncer une bonne fois pour toute. Bon, d’accord, elle allait faire un effort pour être réceptive aux âmes des autres… Mais comment faire ? Quand elle se trouvait en compagnie de Pokémon Spectres, elle ressentait une sensation spéciale. Or, les Spectres sont des âmes, et souvent, les Spectres sont des humains morts qui se sont “incarnés” en Pokémon pour ne pas quitter ce monde… Elle devait donc sentir une sensation similaire avec une foule d’humain, non ? La blonde ferma de nouveau les yeux et se concentra sur le bâtiment en face d’elle, cherchant le ressenti familier. Toutefois, la présence de Caillou et de ses propres Spectres parasitait complètement son opération. Mais en se concentrant un peu, elle eut l’impression de sentir une “énergie” particulièrement, proche et éloignée à la fois de ce qu’elle connaissait. Les personnes à l’intérieur mangeaient, discutaient, picolaient, s’énervaient… Dans son esprit se formèrent des sortes de boules imaginaires. Et peu à peu, elle s’imagina elle-même comme une boule appartenant à ce réseau humain. Elle oublia son corps, ce qu’elle ressentait, pour ne sentir qu’avec son “âme”.
Quelques secondes plus tard, Lucy ouvrait les yeux, les sourcils froncés. Ca n’allait toujours pas. Les boules qu’elle s’était imaginées étaient bien trop “impersonnels”. Impossible de retrouver Ombre là-dedans. C’était l’âme du magicien en particulier qu’elle devait “toucher”. Toutefois, en jetant un oeil à Caillou, une idée lui vint.

- Caillou, tu pourrais me passer le jeu de cartes ?

Prenant en main le tas que lui tendait le Skélénox, Lucy commença à battre les cartes tout en fermant les yeux. Elle se concentra cette fois-ci sur le paquet de cartes et comme elle s’y attendait, elle retrouva la sensation qu’elle avait eu auparavant. Ombre était magicien, il avait l’habitude d’utiliser tous ses ustensiles. Fatalement, il avait laissé une partie de son âme à l’intérieur. Reportant son attention sur l’auberge, Lucy retrouva la configuration “en boule”. Elle chercha ensuite celle qui… Faisait le lien avec les cartes ? C’était dur à décrire pour elle. C’était un peu comme si elle cherchait le puzzle qui correspondait à la petite pièce qu’elle tenait entre les mains. Au bout d’un petit moment, elle pensa avoir trouvé “l’âme” recherchée. Mais comment s’adresser à elle ? Tout en battant les cartes, elle s’imagina “être Ombre”, ressentir du moins la même chose que lui quand il effectuait ses actions.  Puis, elle visualisa dans sa tête la carte du roi de coeur. Sa tête ne réfléchissait plus qu’avec cette carte, et son coeur ne ressentait plus que “l’âme” d’Ombre. Elle ouvrit alors les yeux, fixa les yeux d’Ombre et dans sa tête résonna : “Le Roi de Coeur”.


© Aki Epicode




_________________



avatar
Lucy MacGregor
Staff • Noteuse
Informations
Nombre de messages : 1346

Fiche de personnage
Points: 4
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Dim 8 Juil 2018 - 13:26

Tranquillement assis à la table que j’occupais un peu plus tôt, j’attendais le message de Lucy bras croisés, yeux fermés, le sourire aux lèvres. La jeune fille me semblait du genre à ne communiquer que lorsqu’elle avait quelque chose de précis à demander à autrui, ou de quoi se plaindre, ce qui limitait quelque peu sa capacité d’ouverture. Ceci dit, rien ne l’empêchait de se plaindre par la pensée !

Comme je l’avais annoncé à Lucy, je prenais bien garde à ne pas communiquer avec elle lors de cet exercice. Mais ce qu’elle ne savait pas en revanche, c’est que Caillou me retransmettait en direct tous ses faits et gestes, afin que je puisse apprécier sa technique. L’idée d’utiliser mon jeu de cartes pour me localiser était assez ingénieuse, je devais le reconnaître !

Lorsqu’enfin j’entendis sa voix aigüe m’annoncer le « roi de cœur », je ne fis aucun commentaire. En revanche, je dis à Caillou :

« Message reçu. Roi de cœur. C’est ça ?
-Oui ! »
s’exclama le spectre.

Mais sur ma consigne, il se garda bien de communiquer ma réussite à Lucy. C’était à moi de le faire, mais j’avais une petite affaire à terminer avant de ressortir. Et puis, un bon magicien se devait de faire monter le suspense ! Je demandai simplement au petit groupe :

« Lorsque notre ami le marchand aisé reviendra, laissez-le passer et faites comme si de rien n’était. Je vous rejoindrai bientôt. »

Enfin, cinq bonnes minutes plus tard, le court sur pattes refit surface, précédé par sa si précieuse montre flottante qui alla se poser toute seule comme une grande à sa table voisine de la mienne, comme si rien de tout cela n’avait eu lieu. Il régnait une telle effervescence dans l’auberge que la mésaventure de cet homme luisant de sueur passa presque inaperçue. Je pus même profiter de la cohue pour m’autoriser un petit sourire de satisfaction sans me faire remarquer. Mais trêve d’oisivetés, il était temps de passer à la suite !

Je félicitai Jester pour son petit tour puis me relevai et sortit de ma manche une carte qui n’appartenait pas à mon jeu standard. J’avais déjà repéré en entrant une grosse flaque d’un liquide sombre que j’avais identifié à l’odeur comme étant du rhum, dans lequel Lucy était probablement tombée vu l’état de sa robe.

Carte en main, j’attendis que mon riche voisin se rasseye avant de poser malencontreusement le pied sur la flaque et de glisser à mon tour de tout mon long, tout en faisant en sorte d’atterrir sur les cuisses du marchand, encore endolories par sa course. J’utilisai alors ma maîtrise de la vitesse afin d’insérer ma carte dans la fente de sa botte gauche à la vitesse de l’éclair. Epuisé, l’homme ne s’était aperçu de rien pas plus que les autres clients de l’auberge.

J’eus beau me relever et m’excuser à nouveau, l’homme était désormais trop fatigué pour me crier dessus. Je passai ensuite au bar pour régler l’addition de mes consommations puis sortis enfin de l’auberge rejoindre le groupe.

« Tout d’abord, bravo Lucy, tu as réussi cet exercice ! Caillou ma confirmé que tu m’as bien communiqué la bonne carte ! Maintenant, nous allons pouvoir passer à la suite !
-Tu vas voir,
compléta Jester, c’est très rigolo !
-La seconde discipline psychique la plus utile pour un magicien après la télépathie, c’est la télékinésie, ou la capacité à faire bouger des objets par la pensée ! Comme pour l’exercice précédent, tu es très proche d’y parvenir vu que tu as réussi à maîtriser sans trop de peine la télékinésie. Je te conseille donc de t’exercer avec une des cartes de mon jeu en suivant les conseils d’un de tes spectres. Lorsque tu te sentiras prête, tu pourras passer aux choses sérieuses. »

Je marquai un silence afin de donner un effet dramatique à mes propos puis continuai :

« J’ai inséré dans la botte gauche de mon ami marchand une carte semblable à celles-là, et j’aimerais bien que tu la récupères et que tu la ramènes jusqu’à moi… Mais sans que ni toi ni tes spectres la touchiez et sans qu’on – le marchand mais aussi les autres clients et le personnel - ne remarque votre petit manège !

Tu devras donc utiliser la télékinésie pour y parvenir. La carte n’est ni lourde ni difficile à manipuler donc tu pourras te concentrer sur ta discrétion pendant cet exercice. Tu peux tout à fait faire des pauses dans ton périple, il faudra simplement que tu ne te fasses pas repérer. Comme tout à l’heure, tu as le droit de t’aider d’un de tes spectres pour faire diversion. Il peut également stabiliser le vol de la carte en cas de besoin ou pour te permettre de souffler mais n’aura pas le droit de la ramener vers nous.

Je te laisse te placer où tu veux pour cet exercice. Plus tu seras proche de la carte, voire en contact visuel avec elle, plus l’exercice sera facile mais plus tu attireras l’attention. Bonne chance !"


[Tu dois donc utiliser la télékinésie pour ramener la carte jusqu'à Ombre avec l'aide d'un de tes spectres. Tout le reste se trouve dans les consignes d'Ombre. Bonne chance !]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 104

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Lucy MacGregor le Dim 22 Juil 2018 - 0:04



Tour de magie II
Epreuve ~ Feat Ombre


Une fois son message délivré, Lucy recula de quelques pas en soupirant longuement. Qu’elle ait réussi ou non à user de télépathie, cela lui avait demandé un effort conséquent auquel elle n’était pas encore habituée. Elle profita donc des quelques minutes de blanc que laissa planer Ombre pour souffler un peu. Puis la voix du magicien s’éleva sous son crâne. Laisser passer le… ? Ah oui, le marchand. Elle avait réussi à l’oublier, celui-là. Pas de problème pour l’ignorer encore quelques minutes de plus. Cinq minutes passèrent alors sans qu’elle ne s’en rende compte, et le marchand refit son apparition. Il courait toujours après Jester -que c’était pathétique- mais le Spectre reposa le précieux à sa place, mettant ainsi fin au calvaire de l’homme. La blonde n’y porta que peu d’attention, attendant simplement le retour du magicien… Et gardant le Fantominus à l’oeil. Elle le sentait agité depuis tout à l’heure. A force de voir tout le monde s’amuser, la frustration le gagnait de plus en plus. Cette constatation gênait la Flamenoise : Ghost était son deuxième Pokémon et même s’il était pénible, elle s’était attachée à lui… Elle savait pourtant qu’il n’était pas assez “expérimenté” et trop inconscient pour l’aider dans ses exercices…
Finalement, quelques minutes plus tard, Ombre sortit de l’auberge et se dirigea vers le groupe. Il commença par féliciter la blonde, qui ne put s’empêcher d’afficher un air satisfait, bien loin de traduire l’euphorie qui se passait sous sa caboche. L’exercice suivant concernerait donc la télékinésie. Encore une fois, Ombre la jugeait proche de la réussite, vu la “facilité” qu’elle avait eu pour la télépathie. Mouais… L’exercice ne lui avait pas paru si simple que cela, pourtant… Elle allait devoir ramener vers elle une carte cachée dans la botte du marchand… Décidément, Ombre l’avait pris en sympathie ! Ou il avait la rancune tenace. Lucy fit donc quelques pas vers la fenêtre de l’auberge. Il y avait de l’agitation à l’intérieur, mais si elle se contentait de rester là, elle allait effectivement paraître suspecte.
Toutefois, chaque chose en son temps ! N’ayant pas rendu le jeu de cartes à son propriétaire, la Flamenoise en tira une carte et la posa à plat sur sa paume. Elle l’observa d’un air circonspect, les sourcils froncés et tenta de reprendre la méthode précédente. Elle sentit plus aisément l’âme du magicien à l’intérieur de la carte… Mais c’était tout. Elle ne voyait pas comment agir sur l’objet, ni sur la portion d’âme qu’il contenait. Un poids atterrit soudain sur son épaule, la faisant sursauter. La “tête” de Karnival s’agita sous ses yeux, signifiant à sa dresseuse qu’elle souhaitait l’aider sur ce coup-là. La blonde échangea alors un regard avec Candle, qui hocha la tête avec un sourire. Le Pokémon déguisé passait son temps sous un bout de tissu, donc manipuler des objets, c’était un peu son quotidien.

“Tu arrives déjà à sentir l’âme d’Ombre dans la carte. Essaie maintenant de… d’infuser ta propre âme dans la carte.”

La blonde jeta un regard un peu perplexe à la Mimiqui, avant d’hocher la tête. Elle était peut-être la dernière arrivée de l’équipe, mais Lucy avait déjà pleinement confiance en elle et elle la savait de bons conseils. La Flamenoise ferma alors les yeux et se concentra sur sa propre âme. Elle devait avouer que ce n’était pas très difficile… Elle l’avait déjà fait quelques minutes plus tôt. Et oui, d’accord, se concentrer sur elle-même, elle avait l’habitude. Elle tenta ensuite de concentrer son âme en un seul point, dans sa paume. Derrière ses paupières closes, elle s’imagina une boule lumineuse dans le creux de sa main et avec un peu plus de concentration, elle engloba la carte de la “lumière”.

“Ne relâche pas ta concentration. C’est ton âme qui est dedans, tu dois pouvoir la contrôler.”

Lucy acquiesça aux mots de Karnival et rouvrit doucement les yeux. Elle sentait une partie d’elle dans la carte. Autour d’elle, elle s’imagina un halo blanchâtre, qu’elle étira comme s’il s’agissait d’un de ses membres. Il vint ensuite rejoindre celui de la carte. Lucy prit quelques inspirations lentes. Elle devait “oublier son corps” en quelques sortes, ce qui lui rappelait un peu la manière dont elle avait appréhendé sa maîtrise de la chaleur. Elle avait la sensation de tenir la carte, alors qu’elle reposait passivement sur sa paume. Elle se répétait les mots de Karnival en boucle, et comme elle avait étiré le halo blanc, elle “tira” sur celui de la carte. Alors, la carte s’éleva de quelques centimètres sous ses yeux, avant de retomber d’un coup. L’effort de concentration était conséquent, mais Lucy ne doutait pas qu’il s’agissait uniquement d’une question d’habitude. Pendant quelques minutes, la blonde reprit le même procédé pour déplacer la carte latéralement, verticalement, etc. L’exercice restait fatiguant, néanmoins, elle le réalisait de plus en plus rapidement. Elle échangea donc un sourire avec la Mimiqui, avant de se tourner vers la fenêtre. Le vrai exercice allait cependant être plus compliqué que cela…
Pour l’instant, elle ne se sentait pas capable de récupérer la carte sans un contact visuel. Elle allait donc avoir besoin d’une diversion, et elle connaissait quelqu’un qui serait parfait dans ce rôle.

- Ghost, j’ai besoin que tu fasses diversion pour moi. Attention, je ne veux pas que tu fasses peur aux gens, ils risqueraient de me gêner. Je veux juste que personne ne fasse attention à moi. Tu t’en sens capable ?

Le Fantominus ne s’attendait pas à être sollicité, il lui fallut donc quelques instants avant de réaliser ce qu’il devait faire. Bien sûr, il préférait faire peur aux gens, mais changer les habitudes de temps en temps ne pouvait pas faire de mal. Il lâcha donc un petit ricanement en hochant la tête, puis s’engouffra invisible dans l’auberge. Il repéra bien vite d’autres choppes de rhum, dispersées un peu partout dans la salle. Il avait bien observé le petit manège de Lucy et Candle et cela lui inspira une idée. Les clients de l’auberge virent soudain toutes les choppes de rhum léviter au-dessus de leur tête, puis leur liquide se mouvoir comme par magie. Le Fantominus était en train d’improviser un petit ballet de liquide, comme un spectacle d’un magicien invisible et inconnu, bien en l’air et loin de la fenêtre occupée par la blonde. Par curiosité, les clients garderaient la tête levée, ce qui laisserait le champ libre à Lucy. La Flamenoise, justement, était épatée par le spectacle du fantôme. Elle ne pouvait pas rêver mieux, comme diversion !

“Lucy ? Une partie de mon déguisement s’est décousue, tu peux le réparer ?”

La demande soudaine de Karnival décontenança la jeune fille, d’autant plus que le Spectre lui tendait son nécessaire à couture. Mais pourquoi maintenant ? Et soudain, la lumière se fit : utiliser le rebord d’une fenêtre pour recoudre sa poupée, ce n’était pas suspect, si ? Décidément, la nouvelle recrue était pleine de bonnes idées ! Lucy, machinalement, prépara donc une aiguille et du fil, posa la Mimiqui sur le rebord de la fenêtre et repéra la réparation à faire. Dans le même temps, elle parcourait la salle à la recherche de l’âme d’Ombre contenue dans la carte. Elle venait de faire cet exercice, la sensation était donc encore fraîche et elle n’avait donc pas besoin du support du jeu de cartes. La manoeuvre lui prit cependant un peu plus de temps, étant donné la taille de l’objet à chercher et de la présence d’Ombre non loin d’elle. En jetant un oeil dans l’auberge, vers le marchand, elle comprit que la carte était dissimulée dans la botte de l’homme. Maintenant, elle devait…

“Tu peux te servir de l’aiguille, tu sais ?”

L’intervention de Karnival rappela à Lucy la couverture qu’elle tenait. Elle avait arrêtée de bouger depuis quelques minutes, ce qui ne la rendait pas très naturelle. Toutefois, quand elle approcha l’aiguille du tissu, une idée lui vint. Ou plutôt, elle comprit vraiment la remarque de son acolyte. Elle pouvait peut-être “calquer” ses actions pour bouger la carte sur le mouvement de l’aiguille ! Concentrée, les sourcils froncés, Lucy approcha l’aiguille du déguisement abîmé et dans son esprit, son âme s’étirait à partir de son corps, progressant vers le petit bout d’âme qu’elle sentait droit devant elle. Quand elle piqua dans le tissu, son âme engloba la carte, et à l’instar de l’aiguille qui la liait au tissu, elle sentait le lien qui s’établissait entre elle et la carte. Comme un fil qui s’était enroulé entre les deux entités. Alors, elle tira sur l’aiguille, les yeux fixé sur la botte du marchand, et elle “tira” en même temps sur le lien invisible. Doucement, prudemment… Elle finit par apercevoir le haut de la carte sortir de la botte du marchand, ce qui l’encouragea dans son entreprise. Enfin, la carte sortit entièrement, Lucy tira donc sur le côté sur quelques centimètres… Avant de lâcher la carte. Karnival retint son souffle pendant que sa dresseuse reprenait le sien. La carte tomba doucement sur le sol, près d’un pied de la table qu’ils avaient occupée auparavant. D’un rapide coup d’oeil, Lucy analysa le chemin qu’il restait à parcourir. Trois tables séparaient la carte de la porte, la blonde n’aurait donc qu’à faire glisser la carte dessous, non ? A condition que personne n’ait l’idée de poser le pied dessus… Toutefois, la Flamenoise préférait garder ce plan. Elle aurait du mal à voir la progression de l’objet, mais au moins, personne ne remarquerait son entreprise, surtout si Ghost continuait sa diversion.
Il n’y avait qu’une personne à la première table, Lucy n’avait donc qu’à tirer la carte selon une ligne droite bien choisie. D’un coup d’oeil, elle visualisa l’itinéraire pour éviter les pieds -humains, de table et de chaise- pour rejoindre la deuxième table. La blonde reprit donc sa technique précédente. Piquer avec l’aiguille, se connecter à la carte. Tirer l’aiguille, ramener la carte. Lucy préférait prendre son temps, au cas où quelqu’un se lève brusquement ou fasse bouger une chaise, ce qui l’obligerait à changer la trajectoire de la carte. Mais la diversion de Ghost était efficace, la carte glissa sur le sol, passant entre les pieds d’une chaise, dépassant le pied de la table et s’arrêta. En continuant selon le même chemin, la carte sortirait du couvert des tables et Lucy préférait rester prudente. La deuxième table était occupée par un couple en tête à tête, la carte pourrait donc passer entre eux… S’ils n’avaient pas la bonne idée de bouger, évidemment. La Flamenoise décala donc d’abord la carte sur la droite pour se rapprocher de l’autre table, puis, quand les deux amoureux semblèrent rester tranquille, elle aventura la carte sous la table. Doucement… Doucement… Stop ! La femme a bougé ! La dame décroisa les jambes pour les recroiser de l’autre côté. Ouf, un talon qui s’éloigne… On avance prudemment… Et on recule en catastrophe pour ne pas finir écrasée sous une botte masculine ! Une fois le danger passé, Lucy accéléra le rythme et la carte glissa rapidement de l’autre côté de la table. Poussant un long soupir, la Flamenoise reprit son souffle et retrouva son sang-froid, faisant quelques points supplémentaires sur le costume de Karnival pour retrouver une constance neutre. La troisième table serait un peu plus pénible à passer… Quatre personnes y étaient attablées et, bien que leur attention soit portée sur le spectacle de Ghost, ils avaient tendance à ne pas rester en place. Toutefois, de ce que Lucy avait remarqué quand elle s’était assise, il devait y avoir un espace sûr au centre. La carte glissa donc d’abord sous la chaise d’un bonhomme bien en chair, qui parlait plus par bras que par jambe. Du point de vue de Lucy, sa posture semblait indiquer que ses jambes n’étaient pas croisées, et même légèrement écartées. Tout cela n’était que supposition, mais elle n’avait pas trop de temps à consacrer à l’analyse. Il ne semblait pas bouger, donc elle devait foncer ! La carte glissa donc rapidement entre les pieds du bonhomme et se stoppa au centre du cercle. Dernier problème cependant : un jeune homme lui bouchait la vue. Impossible de voir la carte, ni les différents obstacles… Bon tant pis, allez, au pif ! Dans le pire des cas, la carte serait coincée sous un pied, qui se décalerait quelques instants après ! La blonde tira donc d’un coup sec sur son aiguille -ce qui fit légèrement râler Karnival-, et la carte glissa entre un escarpin et une chaussure de ville et s’arrêta derrière la chaise du jeune homme boucheur-de-vue. Ouf, il ne restait qu’un petit mètre pour glisser sous la porte… Visiblement, tout le monde avait encore le regard rivé vers le plafond, mais le public risquait de se lasser si elle était trop longue… En allant vite… La carte glissa à toute allure sur le plancher avant de passer sous la porte et de finir sur le paillasson. Ghost, lui, avait remarqué le parcours de la carte, et une fois que son trajet s’était terminé, il savait que sa représentation était finie. Pour clore le show, il décida tout bonnement de libérer le rhum de son emprise… Et tant pis pour ceux en dessous ! De son côté, Lucy ramassa la carte et se laissa tomber à genoux par terre en soupirant.


© Aki Epicode




_________________



avatar
Lucy MacGregor
Staff • Noteuse
Informations
Nombre de messages : 1346

Fiche de personnage
Points: 4
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Dim 22 Juil 2018 - 17:04

Alors que je regardais la carte glisser jusqu’à moi, j’entendis de nouvelles clameurs provenant de l’intérieur de l’auberge. Les gens ne semblaient pas très contents, et le responsable de ce raffut ne tarda pas à se montrer. D’un mouvement de la main je ramenai la carte voyageuse à ma main, fis signe à Lucy de me suivre et lui dis :

« Avant de poursuivre, je pense que nous ferions mieux de nous éloigner pour ne pas nous attirer les foudres de ces messieurs. »

Et nous nous éloignâmes d’une trentaine de mètre de l’auberge afin de nous mettre hors de vue des autres clients. Une fois à l’abri, il était temps pour moi de rendre mon verdict sur cet exercice.

« Bien, juste une petite astuce pour la prochaine fois. Je n’ai pas pu m’empêcher d’épier tes pensées pour savoir comment tu allais procéder. Chercher le contact de l’âme d’une personne pour localiser un objet st utile… Si tu connais la personne concernée. Si jamais tu dois faire léviter un objet inconnu, je te conseille plutôt de chercher à localiser l’essence de l’objet en question, ce qui en fait sa spécificité propre en tant qu’objet. Ca te permettra de faire léviter n’importe quoi.

Sinon, il me semble que cet exercice est une réussite même si j’ai eu peur à un ou deux moments ! Mais au final, tu t’en es bien sortie, bravo. Et bravo à tes partenaires. Pour la suite, nous allons attendre un peu. Une invitée devrait arriver d’ici une vingtaine de minute et j’aurai besoin d’elle pour continuer. Profitons-en pour nous reposer un peu. »

Et je m’allongeai dans l’herbe afin de profiter de la chaleur printanière. Fiesta me préviendrait lorsque le moment serait venu de poursuivre. Durant cet interlude, Jester revint vers nous mais ne resta pas, attirée par Caillou à jouer à un nouveau jeu à l’intérieur de l’auberge. Contrairement à moi, mes spectres savaient se rendre invisibles sur une longue durée, ils ne risquaient donc pas de subir la vindicte des consommateurs, ils pouvaient donc aller où ils voulaient… Je demandai toutefois à Jester de me rendre mon parapluie magique avant de partir. J’allais en avoir besoin…

Enfin, Fiesta finit par me contacter par la pensée pour m’indiquer qu’il n’allait pas tarder à arriver jusqu’à nous. Quelques instants plus tard, il apparaissait dans le ciel à l’ouest, petit point grossissant petit à petit pour devenir le Grodrive que je connaissais. Et sur sa tête se tenait une autre personne que je connaissais également. Cette dernière attendit que le ballon se pose pour glisser doucement jusqu’au sol.

« Salut Lucy, salut Ombre ». Lança alors la voix à la froideur si caractéristique.
« C’est sympa d’avoir envoyé Fiesta me chercher Ombre. Il m’a dit que tu avais besoin de moi ?
-A vrai dire,
intervint le ballon, Ombre ne savait même pas où j’étais, c’est moi qui ai pris l’initiative de vous proposer mon aide… Et bonjour à vous Mademoiselle Lucy, ; c’est un plaisir de vous revoir !
-Je suis désolé,
confirmai-je avec un sourire d’excuse, mais je ne savais pas que tu étais dans le coin. Fiesta m’a juste prévenu qu’il t’avait trouvé alors qu’il se laissait porter par les vents, et il m’a dit qu’il te ramenait ici… J’ai alors pensé à un petit truc sympa… »

A cet instant, je dus faire une pause pour saluer le petit dragon de Yuu qui s’était agrippé à ma jambe. Je savais déjà qu’il ne me lâcherait pas tant que je n’aurais pas joué avec lui. Je lui fis donc quelques chatouilles de bon cœur pour le forcer à lâcher.

Yuu lui demanda ensuite ne plus m’embêter et le Coupenote se retira, laissant l’occasion à sa dresseuse de continuer.

« Je vois… Donc tu as besoin de moi ? Pour quoi faire ? Tu as repris les exercices de magie avec Lucy ?
-Tout juste, et j’aurais besoin de ton concours pour le suivant.
-Ca marche,
répondit la jeune fille sans hésiter. Je dois faire quoi ?
-Pour commencer, est-ce que tu as senti avoir traversé un lac quand tu étais sur Fiesta ?
-Oui, il n’est pas très loin d’ici… Ca doit faire deux ou trois kilomètres à vol d’oiseau. J’y ai laissé Aquino se reposer un peu au passage. Ca fait longtemps qu’elle n’avait pas barbotté, elle en avait bien besoin !
-C’est là que nous nous rendons. Lucy, Yuu, vous pouvez remonter sur Fiesta, ça nous fera gagner du temps ! Enfin, si tu es d’accord bien sûr !
-Avec grand plaisir ! »
Répondit le ballon.

De toute façon, courtois comme il l’était, il aurait été incapable de refuser quelque chose à deux jeunes femmes !

« Et toi tu vas faire comment ? demanda Yuu. Je ne pense pas qu’il y assez de place pour une troisième personne…
-Moi, je vais tester un de mes nouveaux tours pour vous suivre ! »


Et un sourire énigmatique conclut ma phrase.

J’attendis ensuite que le ballon se soit envolé dans les airs avec ses passagères avant de mobiliser ma maîtrise spectrale pour rendre mon corps aussi léger que l’enveloppe corporelle d’un spectre. Puis je pris mon parapluie en main, l’ouvrit, et de mon autre main envoyai une bonne bourrasque dans la toile tendue. Comme j’étais désormais bien plus léger, je m’élevai dans les airs, mais il me fallut une autre bourrasque pour arriver au niveau du ballon. Je lui dis alors :

« Passez devant, je vous suis ! J’aurai sans doute un peu de retard ».

Et Fiesta s’exécuta tandis que je m’efforçais de ne pas me faire trop distancer. Je maîtrisais très bien la génération de bourrasques et la transformation de mon corps en « corps spectral » qui me permettait de jouer les passes murailles mais j’avais encore bien du mal à faire les deux en même temps. Parfois, mon corps spectral lâchait, me faisant reprendre du poids et chuter jusqu’à ce que je me reconcentre, parfois je n’envoyais pas assez de vent dans la toile du parapluie et je descendais également. Je n’étais pas particulièrement à l’aise avec cet exercice qui me paraissait pourtant très intéressant à maîtriser. Résultat des courses, j’arrivai à proximité du lac cinq bonnes minutes après les autres, non sans quelques « acrobaties » superflues.

« J’ignorai que tu savais faire ça Ombre, commenta Yuu… Même si c’est pas tout à fait au point !
-Oui,
concédai-je, j’ai encore besoin d’exercice ! »

J’indiquai ensuite à la jeune fille ce que j’attendais d’elle par la pensée tandis que son immense serpent de mer se rapprochait de nous pour nous dire bonjour. Elle rugit pour me saluer, en réponse de quoi je levai la main en guise de salut. C’était une sorte de rituel entre nous. Puis je m’écartai afin de laisser Yuu à l’œuvre.

« Aquino, je vais avoir besoin que tu fasses sortir un peu d’eau de ce lac pour que je puisse la modeler… Lance Trempette ! »

Et le dragon géant commença à s’ébrouer dans tous les sens, envoyant des litres d’eau dans les airs. Le spectacle d’une si grosse créature en train de gigoter aurait pu me faire rire si ladite créature n’était pas capable de m’arracher la tête en une fraction de seconde.

Yuu récupéra alors les énormes flaques au vol avec sa maîtrise puis elle les sépara en trois marres distinctes qu’elle laissa retomber au sol. Puis elle se concentra et leva les bras tel un chef d’orchestre. L’eau s’éleva jusqu’à former un mur rectangulaire quasi-parfait de deux mètres de haut et d’un de large. En revanche, il ne faisait pas plus d’un centimètre d’épaisseur. Puis elle congela sa création, donnant ainsi naissance à une belle porte de glace, et elle réitéra l’opération sur les deux autres mares.

Les trois portes de glace étaient alignées, mais alors que les deux premières étaient séparées de trois mètres, il n’y avait qu’un mètre entre la deuxième et la dernière, comme je l’avais demandé.

« Merci beaucoup Yuu, c’est parfait. Lucy, ne crois pas que je t’ai oublié. Ces plques de glaces ressemblent au miroir de la grotte qu’on a visitée dans les montagnes, pas vrai ? Eh bien je vais t’apprendre à faire une des choses que j’ai faites ce jour-là : passer à travers les murs.

Pour utiliser la télépathie puis la télékinésie, tu as dû apprendre à te concentrer sur une personne, puis un objet. Pour disparaître, il te faut apprendre à faire l’inverse, autrement dit à ne te concentrer sur rien pour… Disparaître de ton environnement. Mais attention, ne se concentrer sur rien ne signifie pas ne pas faire d’efforts : atteindre cet état demande une discipline assez coûteuse en énergie. D’autant plus que tu dois rester consciente de ton environnement pour savoir où tu vas. Cet équilibre n’est pas facile à atteindre mais je pense que tu es prête à tenter le coup !

Bref, je veux que tu traverses ces trois portes successivement en moins d’une minute ! Ce sera la consigne de l’exercice suivant ! Bien évidemment, tu peux t’entraîner tant que tu veux sur la première porte jusqu’à ce que tu te sentes prête. Et comme d’habitude, tu peux choisir un de tes spectres pour t’aider… Zut alors ! J’ai oublié de récupérer mon sablier !

-Dis plutôt que tu voulais une belle clepsydre toute neuve ! Une minute je suppose ?

-Oui… Merci beaucoup Yuu. Lucy, quand tu seras prête à tenter le coup pour de bon, dis-le-moi et je renverserai la clepsydre. Dernier petit détail, ce n’est pas une compétition ou un examen, même si tu échoues ou mets trop de temps, tu peux réessayer. La seule limite à la réussite de cet exercice sera ta résistance physique. Tu échoueras si tu tombes KO d’épuisement. Bonne chance !


[Traverse les trois portes en moins d'une minute avec l'aide d'un de tes spectres ! Bonne chance ! ]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 104

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Lucy MacGregor le Jeu 9 Aoû 2018 - 23:09



Tour de magie II
Epreuve ~ Feat Ombre


Alors que la blonde reprenait son souffle, elle entendit une clameur s’élever de l’intérieur de l’auberge, tandis que son Fantominus reparaissait à ses côtés, visiblement content de lui. Son rôle en tant que diversion avait été parfait, mais le groupe avait causé un peu trop de pagaille dans le bâtiment. S’ils restaient plus longtemps, ils risquaient d’avoir des ennuis, et Lucy n’avait pas spécialement enfin de dormir sur le paillasson. Ombre ne tarda d’ailleurs pas à se joindre à son avis et tout le groupe s’éloigna discrètement, loin de l’attention des clients échauffés de l’auberge. A cet endroit, Ombre put tranquillement débriefer l’exercice précédent. Lucy nota avec beaucoup d’attention le conseil que lui donna le magicien. Elle n’avait effectivement pas pensé à localiser l’essence même d’un objet, et elle ne manquerait pas de s’exercer dans les jours suivants. Elle s’exercerait également à fermer son esprit, ou au moins à savoir si quelqu’un le fouillait, car elle n’avait absolument pas remarqué l’intrusion mentale du Nalcien. Et à bien y réfléchir, c’était assez désagréable… Elle afficha tout de même un sourire satisfait à l’appréciation finale du professeur, tandis que Karnival poussa un petit cri joyeux pour remercier le jeune homme. Ghost ne fit aucune remarque, mais il n’était pas difficile de sentir son euphorie. Puis, le magicien annonça qu’il fallait attendre un invité pour la suite. Légèrement surprise, Lucy regarda son professeur s’allonger dans l’herbe, avant de se décider à s’asseoir non loin. Elle en profita pour finir la réparation du costume de Karnival et pour retrouver son énergie, dépensée depuis un bon moment maintenant. Et enfin, après un temps d’attente, l’invitée arriva… En la personne de Yuu ! D’abord surprise de revoir la jeune aveugle, la blonde finit par lui sourire -même si ça ne servait pas à grand-chose- et par lui retourner son bonjour. Les deux acolytes entamèrent alors une petite discussion où il était question d’un lac et Ombre finit par annoncer la prochaine destination. Avec un regard un peu méfiant, la Flamenoise s’installa aux côtés de Yuu, sur le Grodrive. La dernière fois qu’elle avait voyagé avec ce Pokémon, elle avait fait une chute libre dans une jungle au milieu d’Insécateur pas content. Néanmoins, il s’agissait d’un des Pokémon du Nalcien, et la Mizuhaniennne avait déjà fait le trajet avec lui, elle n’avait donc pas de raison de s’inquiéter. Elle n’avait qu’à rester tranquille cette fois. La blonde ne put toutefois s’empêcher de se tourner vers le magicien, et remarqua qu’il avait son propre moyen de locomotion… Le vol en parapluie ! Partagée entre l’amusement et l’admiration, elle finit par lâcher un petit rire étouffé et par se retourner dans le sens de la marche.
La première chose que remarqua Lucy en arrivant au lac fut la Leviator de Yuu, barbotant tranquillement dans l’eau. Elle n’avait pas vraiment l’habitude de côtoyer ce genre de Pokémon -elle n’avait pas un très bon feeling avec les Pokémon eau en général-, son manque de “mignonitude” n’arrangeant pas son ressenti. Mais après quelques minutes d’attente -plus ou moins longues-, le magicien arriva enfin, avec force difficultés, si elle se permettait. Lucy ne se gêna pas cette fois pour rire un bon coup, avant de redevenir sérieuse une fois son professeur à terre. Celui-ci commença d’ailleurs les préparatifs du prochain exercice, en commençant par demander l’aide du Leviator. Et la blonde devait bien avouer que “Leviator, attaque Trempette !” resterait une des choses les plus cocasses qu’elle avait pu voir dans sa vie ! L’aveugle entra ensuite en jeu, pour façonner trois portes de glace à partir de l’eau éjectée par l’attaque Trempette, et elle les disposa les unes derrière les autres. Dans un petit coin de sa tête, la Flamenoise comprenait -et espérait- le but de l’exercice à venir. Après avoir précisé qu’il n’avait pas oublié la blonde -encore heureux !-, Ombre confirma la teneur de l’exercice : jouer au passe-muraille. Elle devait traverser les trois portes en moins d’une minute. D’un coup d’oeil, Lucy porta un bref regard à la clepsydre et ne put s’empêcher de penser qu’Ombre aimait bien ces bibelots là…
Un sourire au visage, la blonde s’approcha tranquillement de la première porte. Depuis qu’elle avait vu faire le magicien aux Monts Tempête, elle avait toujours rêvé d’être capable du même tour, elle aussi. Il était temps à présent de le faire. Toutefois, la Flamenoise déchanta bien vite quand elle se trouva face à la plaque translucide. Elle n’avait jamais essayé ce genre de chose avec Candle et Karnival… Et elle sentait qu’elle ne pouvait pas demander d’aide à Ghost parce… il n’était pas assez serviable déjà, et surtout parce qu’étant une boule de gaz, il aurait du mal à bien transmettre la marche à suivre. Elle se tourna donc vers son acolyte de toujours, déjà prêt à la soutenir. Respirant un bon coup, Lucy commença par poser sa main sur le mur, pour ressentir l’objet en face d’elle. Bon, elle le ressentait bien… Mais elle se ressentait aussi un peu trop. Limite plus qu’avant. Alors… Ombre lui avait dit de ne se concentrer sur rien… Mais ça ne veut rien dire ! Rien ? C’est quoi rien ? L’exaspération lui monta vite à la tête, et rejetant toute sa colère sur le mur en face d’elle, elle serra le poing et l’abattit dessus… Sauf qu’il traversa la plaque. Surprise, Lucy commença à partir en avant… Sauf que ce genre de chose n’arrive qu’une fois. La tête ne devint pas immatérielle comme par magie et entraînée par son poids, la blonde se cogna sur la glace dans un bruit sourd. La Flamenoise se redressa alors, se frottant le front sous les rires du Fantominus -et des autres plus discrets-.

“Si je peux ajouter un conseil à ce qu’à dit Ombre… Il faut que tu t’oublies un peu.”

Le rouge aux joues et les sourcils froncés, Lucy jeta un regard courroucé à la bougie en se pinçant les lèvres. Il lui avait déjà dit ça plus tôt dans la journée, en plus ! Candle ne se formalisa évidemment pas de cette réaction -l’habitude, tout ça tout ça- et il traversa la plaque de glace pour l’encourager, tandis que le Fantominus le suivait -pour la narguer, évidemment-. Expirant bruyamment, la blonde posa ses deux mains sur la glace et tenta de faire le vide dans son esprit. Pour cela, elle se souvint d’un conseil de Tababa : avant un tir, pour affiner sa concentration, il fallait écouter les bruits autour de soi, ressentir son environnement, pour se fondre dans cet ensemble harmonieux. Se concentrer sur rien, c’était se concentrer sur tout, non ? Elle ferma les yeux, et se laissa bercer par le faible clapotis de l’eau, le bruit du vent, le lointain cri des Goélise… Tout son environnement se reconstitua sous ses paupières et elle sentit le vent parcourir cet espace librement, comme la traversant… Et en ouvrant les yeux, elle constata qu’elle avait réussi à devenir translucide… Avant de reprendre ses couleurs sous le coup de la surprise. Bon, au moins, elle avait compris quelque chose. Recouvrant ainsi sa concentration, elle observa de nouveau son corps disparaître -sans céder à la surprise cette fois- et elle tendit les bras vers la plaque de glace, lui jetant un regard indifférent mais profond, comme si elle se projetait entièrement dans la matière translucide. Un pas en avant, et elle était de l’autre côté. La blonde se laissa alors tomber à genoux, reprenant son souffle. La sensation était très étrange, à vrai dire. Indescriptible. Profitant de son élan, la Flamenoise se releva et s’approcha du mur suivant. Inspirant un bon coup, elle répéta l’expérience et traversa l’obstacle. Cette fois, elle resta debout, mais redevint immédiatement matérielle. Il fallait qu’elle maîtrise le passage couleur-pluscouleur bien plus vite si elle voulait faire la traversée en moins d’une minute. Pour cela, elle resta un moment debout, les yeux fermés, à se concentrer un maximum sur son environnement pour s’oublier complètement. Elle tenta de se répéter “je n’existe plus, je n’existe plus”, mais l’abondance de “je” était bien trop contre-productif. Après quelques minutes, Lucy se lança : elle traversa le dernier mur, fit volte-face et le repassa illico, avant de redevenir matérielle. Mais il ne fallait pas s’arrêter là ! Elle s’avança d’un pas décidé, les bras tendus devant elle, et à l’approche du mur, elle ferma les yeux… Autant pour se concentrer que pour ne pas voir l’accident venir. Mais la concentration l’emporta et elle passa le mur. Soupirant longuement de soulagement passager, la Flamenoise s’appuya sur le mur froid et respira profondément. Un dernier essai et elle tenterait le passage. Concentrée, elle se dirigea d’un pas rapide vers le mur et sans ralentir, sans mettre les mains devant soi, elle passa le mur… Et continua un peu, n’ayant pas trop percuté -pas le mur en tout cas- qu’elle avait passé l’obstacle.
Le moment était venu de tenter le coup. D’un coup, elle sentit une sorte d’appréhension monter. Elle qui avait tant voulu jouer au passe-muraille ! Fermant les yeux quelques minutes, elle finit par faire un signe de tête pour demander à mettre la clepsydre en route. Dès que les premières gouttes de liquide commencèrent à couler, elle se mit à courir vers les plaques en glace, les bras tendus devant elle et elle déploya toute son énergie à maintenir sa concentration, comme elle l’avait fait avant. Elle passa ainsi le premier mur et elle eut à peine le temps de redevenir matérielle qu’elle voyait le deuxième mur approcher. Serrant fortement la mâchoire, elle se concentra un peu plus… Et passa l’obstacle. Toutefois, elle eut un soudain élan de satisfaction qui occasionna alors un certain relâchement. Et il n’y avait qu’un pauvre petit mètre entre les deux derniers murs. Quand Lucy s’en rendit compte, il était trop tard. Elle s’écrasa la face sur la plaque de glace et se laissa choir au sol, tout en sentant que sa dignité était restée collée sur la surface translucide.
Furibonde, la blonde finit par se relever et par revenir au point de départ. Néanmoins, alors qu’elle s’apprêtait à demander un nouvel essai, Candle lui fit un signe.

“Calme toi, respire profondément. Essaie de mettre toutes tes émotions de côté. Fond toi dans ton environnement, sois aussi expressive que le vent.”

Sous l’intervention de la bougie, la Flamenoise sentait déjà sa tension retomber. Elle s’assit alors en tailleur, les mains sur les genoux, et elle ferma les yeux. Pendant de longues minutes, elle inspira et expira profondément. Son attention toute entière se focalisa à nouveau sur les éléments extérieurs qu’elle percevait et elle se laissa hypnotiser par ses perceptions. Doucement, elle sentait colère, frustration et impatience quitter son coeur. Tranquillement, elle ouvrit les yeux, se leva et se mit en position de départ. Ses yeux semblaient vides, comme si son attention était portée sur quelque chose de lointain et d’invisible. Alors, sous le signe du Funécire, la clepsydre recommença son décompte. Lucy recommença sa course, le regard portant au loin, derrière les trois portes. Son corps s’effaça pour passer la première porte et reparut ensuite, mais l’état d’esprit de la blonde ne changea pas. Elle continua à courir, droit vers les deux dernières portes, mais l’objectif portant toujours dans le lointain, comme si la route était ouverte, sans obstacle. Elle passa la deuxième porte et en une foulée elle se retrouva à nouveau devant la dernière. Sa concentration commençait à fléchir, mais elle se sentait près du but. Pas maintenant, il ne fallait pas échouer maintenant... Dans un dernier effort, elle bondit en avant, comme si elle voulait étreindre l’horizon… Et elle s’affala sur le sol. Derrière la dernière porte. Et au même instant, la dernière goutte de la clepsydre tombait.


© Aki Epicode




_________________



avatar
Lucy MacGregor
Staff • Noteuse
Informations
Nombre de messages : 1346

Fiche de personnage
Points: 4
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Ven 10 Aoû 2018 - 15:28

Tranquillement assis dans l’herbe à quelques mètres de mon élève du jour, j’observais ses efforts en compagnie de Yuu qui se tenait à quelques mètres de moi. Ou plutôt moi je regardais tandis qu’elle sentait ce qu’il se passait avec ses pouvoirs. Lorsque Lucy finit par pêcher par excès de confiance jusqu’à s’encastrer dans le troisième mur, elle me demanda :

« Quand même, c’était un peu risqué d’avoir placé ces deux murs si près l’un de l’autre non ? Un mètre de plus n’aurait pas été du luxe…
-Oui mais dans ce cas, elle devrait déployer encore plus d’efforts pour tout traverser… Et puis, voir -ou sentir- quelqu’un se prendre volontairement un mur, c’est toujours rigolo non ? Ne crois pas que je ne l’ai pas entendue se moquer de moi tout à l’heure alors que je galérais à vous suivre avec mon parapluie ! »


Yuu ne répondit rien mais son demi-sourire m’indiqua qu’elle s’attendait à cette réponse. Elle était bien moins innocente qu’elle en avait l’air !
D’un geste devenu machinal, je retournais ma clepsydre lorsque Lucy recommença sa traversée. Un essai de plus. La jeune aveugle reprit :

« Du coup tu t’es improvisé professeur en art de Lieur ? C’est une épreuve officielle que tu lui fais passer ?
-Pas du tout. C’est simplement un petit cours sur les arts du magicien. Et vu que je lui ai déjà appris comment utiliser son élément pour ce faire, les pouvoirs mentaux me semblaient être l’étape suivante !
-Et d’où te vient ce goût pour la transmission ? Ca commence à te faire pas mal d’élèves ! Lucy, Styx, moi… Et je ne compte même pas tes Pokémon ! »


Je haussai les épaules puis répondis d’un ton désinvolte :

« Il est dans la nature du magicien de partager avec les autres, non ?
-Et le magicien va jusqu’à partager ses secrets ? »

Sa remarque me fit sourire :

« Mes secrets ? Ma chère, il ne s’agit là que des bases de l’art magique. Avec ça, si elle a un peu d’imagination, Lucy pourra composer tous les sorts qu’elle veut, et ils seront plus spectaculaires les uns que les autres !
-D’accord mais pourquoi apprendre aux gens les bases de ton art comme tu dis ? Ca n’aurait pas un rapport avec la manière dont tu les as toi-même appris ?
-C’est vrai que j’ai moi-même appris la magie avec des professionnels au sein d’un cirque itinérant… Mais je pense surtout que c’est la meilleure chose que je peux léguer au monde. Et pas parce que c’est mon domaine de prédilection, mais parce que la magie est ce qui m’a donné un but dans la vie. La magie m’a permis de sortir du trou alors que je touchais le fond. Et elle m’a permis de faire plein de chouette rencontres. Et c’est aussi grâce à elle que j’ai survécu jusqu’ici. Et je trouve qu’il serait bien égoïste de ma part de ne pas en faire profiter autrui, surtout quand autrui ne me semble pas avoir une vie facile !
-Je vois,
sourit Yuu. Donc sous tes faux airs revanchards, t’es plutôt altruiste en fait ! Mais bon, je ne peux pas dire que je ne m’en doutais pas !
-Oh malgré tout, je ne peux pas dire que j’aime qu’on me prenne gratuitement pour un imbécile ! »


Et je lui racontai par la pensée l’histoire du marchand si fier de sa belle montre très très TRES chère. Alors que je finissais, Lucy parvint enfin à maîtriser l’exercice. Parfait. Cela tombait bien car il y avait justement quelqu’un d’autre dont je souhaitais me venger !

« Mes félicitations Lucy ! Juste à temps ! Vu ton tempérament habituel, je ne doute pas que cet exercice a dû être plus difficile pour toi que les précédents, mais le fait que tu t’en sois tirée montre que tu es capable de faire preuve d’abstraction. Et parfois, la faculté à négliger certains détails gênant – comme la présence d’un public par exemple- garantira le succès de tes tours.
-Bravo également à vous
– je désignai ses Pokémon- vous lui prodiguez des conseils très judicieux. Pour la suite… - Je revins à Lucy.
-Tu peux considérer que tu as réussis les trois exercices de base du magicien : télépathie, télékinésie et disparition. Je vais maintenant te proposer un dernier petit test qui te permettra de mettre en pratique tout ça à la fois, et qui fera appel à ton imagination et à ton sens stratégique !
Pour ce dernier exercice, nous allons retourner à l’auberge d’ici trente minutes, les choses devraient s’être calmées. Mais je souhaite d’abord t’expliquer de quoi il en retourne ici-même. Je veux que tu subtilise… Un objet très précis qui se trouve dans le ventre de Jester !

Il s’agit d’un Teddiursa en peluche, et il constitue le point faible de cette chère Jester. Elle croit que je ne connais pas son existence… Mais elle se trompe ! Je veux donc que tu passes tes mains à travers son corps spectral pour récupérer son doudou. Ou que tu le fasses léviter jusqu’à toi, comme tu préfères.

Comme tu peux t’en douter, Jester sera d’une toute autre trempe que notre ami le marchand. Elle connaît très bien les ruses et les tours pendables puisqu’elle en est elle-même une grande spécialiste. Mais elle a aussi un gros défaut, elle est parfois bien trop sûre d’elle. Et vu que tu n’as été sous ma tutelle que deux jours jusqu’à aujourd’hui, elle ne se méfiera pas de toi.

Comme d’habitude, tu auras droit à l’aide d’un de tes spectres qui devra attirer l’attention de Jester de la manière de son choix pendant que tu procèderas à… l’extraction. Pour localiser la peluche, je pense que sa texture douce et pelucheuse sera reconnaissable au toucher, sinon il te faudra utiliser la télépathie. J’insiste sur ce point, c’est à toi de récupérer la peluche et pas à ton Pokémon. Ensuite, il te faudra me l’apporter sans te faire prendre.

D’après Caillou, qui est mon complice dans cette histoire, Jester et lui sont toujours dans l’auberge, invisibles. A toi de voir si tu préfères faire ça à l’intérieur avec la foule de clients ou faire sortir Jester pour que ce soit plus facile pour toi.

Ne t’inquiète pas des conséquences, je le lui rendrai aussitôt après, et c’est surtout à moi qu’elle en voudra. Bien, je crois que tout est dit. Attendons un peu et nous pourrons y aller. »


Yuu salua sa Léviator et nous repartîmes comme nous étions venus, Yuu et Lucy avec Fiesta, et moi en parapluie. Alors que nous nous approchions de l’auberge, je donnais sa dernière consigne à Lucy :

»Tu vois le gros chêne sur ta droite ? Celui au tronc fendu ? Je t’attendrai ici pour récupérer le nounours, il est assez loin du bâtiment pour ne pas que Jester me remarque. Tu viens avec moi Yuu ?
-Oui. »


Une fois arrivé à destination, Fiesta fit demi-tour pour déposer Lucy devant l’auberge.
Au pied de notre arbre, Yuu me dit de sa voix froide :

« Toi tu veux un moyen de pression pour passer un marché avec Jester, non ? C’est quoi cette fois ?
-Interdiction de me faire des frayeurs au saut du lit qui me font plonger la tête la première dans la soupière pleine de la salle d’en dessous ! »


Un sourire se dessina sur les lèvres de ma cousine.

« D’ailleurs tu me fais penser que j’ai oublié un conseil à donner à Lucy ! »

Je contactai donc cette dernière par la pensée pour une ultime recommandation :

« Ah un dernier détail Lucy… Si tu y vas avec les mains, fais attention de ne pas toucher mon tas de caleçon sales, c’est aussi Jester qui les a… Bonne chance ! »

Le sourire de Yuu s’élargit encore. Elle non plus n’avait pas oublié l’incident du caleçon dans les montagnes…

[Tu dois donc récupérer le doudou de Jester en utilisant ce que Lucy a appris aujourd'hui ! Tu peux jouer Jester pour le prochain post. Bonne chance ! Dernier exercice !]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 104

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Lucy MacGregor le Sam 25 Aoû 2018 - 22:08



Tour de magie II
Epreuve ~ Feat Ombre


Lucy mit quelques minutes à se relever suite à sa réussite de l’exercice. Au fond d’elle, elle était extrêmement fière d’avoir réussi son tour de passe-muraille. Elle avait dépassé ses limites et elle se sentait enfin digne de ses mentors flamenois. Finalement, la voix d’Ombre la poussa à se redresser et à reprendre une allure plus convenable. Elle avait toujours une dégaine affreuse, avec ses cheveux en bataille, ses joues rougies et ses vêtements froissés, mais elle s’en moquait. Elle était juste contente. Les compliments du Nalcien allèrent droit au coeur de toute l’équipe, et Lucy regrettait presque d’avoir ri de lui avec l’épisode du parapluie… Enfin, non, elle n’avait pas été méchante, il ne fallait pas exagérer.
Le magicien embraya toutefois bien vite sur un dernier exercice qu’il voulait lui soumettre, à savoir… Voler une peluche à Jester. Lucy commença par ouvrir grand les yeux d’étonnement, puis fronça les sourcils, soucieuse. Comme le précisait Ombre, tromper l’Ectoplasma n’allait pas être de la tarte. Elle savait Ghost ingénieux pour ce genre de chose, mais sûrement pas au niveau de Jester. Toutefois, la suite du récit du Nalcien sonnait déjà de manière plus encourageante. Naturellement, elle se tourna vers son premier Pokémon pour la seconder. Ils allaient devoir profiter du trajet jusqu’à l’auberge pour échafauder un plan d’action.
Pour Lucy, il paraissait plus prudent de ne pas récupérer la peluche directement avec les mains. Elle était capable d’être discrète, mais face à une experte comme Jester… Non, elle préférait pour le coup agir discrètement de loin, comme ses entraînements de Tireur lui avait appris à faire. Encore fallait-il trouver une excuse pour s’éloigner…

“Je m’occuperai de faire diversion. Fais moi confiance, je monopoliserai toute son attention !”

Hochant la tête aux dires du Funécire, la blonde se dit que la meilleure option qu’elle avait, c’était tout simplement l’improvisation. Selon ce que la bougie avait préparé, elle trouverait bien une raison de s’éclipser. D’un regard entendu avec ses autres compagnons, elle rappela Karnival et Ghost -à marquer d’une pierre blanche !- dans leur Ball respective. Ils avaient besoin de se coordonner à deux.

“Il faudra que tu appelles Jester à l’extérieur de l’auberge, pour que je parle avec elle. Quand je te ferai ce regard, éloigne-toi.”

Et sur ces mots, la bougie lui lança un regard lourd, comme s’il avait les sourcils froncés, l’air de faire passer un lourd message tacite. Bref, il lui faisait les gros yeux. Lucy ne savait pas encore ce qu’il avait en tête, mais une idée complémentaire lui vint en tête… Mais déjà, la bâtisse se dessinait devant eux. Ombre en profita pour donner ses dernières consignes -Lucy prit bien soin de ne pas réagir à la dernière remarque, mais était quand même bien contente d’avoir choisi d’agir à distance- et elle se trouva seule avec Candle devant l’auberge.

“Quand je t’enverrai par télépathie un flash rouge, ça voudra dire que Jester commence à s’intéresser à toi. On va jouer à 1,2,3, Soleil !”

La dernière remarque fit sourire la Flamenoise. Elle n’était pas vraiment dans l’état d’esprit de jouer, mais après tout, pourquoi pas le prendre comme ça ? L’esprit plus léger, elle se remémora l’exercice du Roi de Coeur. Elle devait faire venir Jester, mais pour cela elle devait la retrouver dans la pièce. Etant donné qu’elle était proche d’Ombre, elle devait avoir une “trace” similaire à la sienne, avec la “trace” propre aux Spectres. Elle pouvait plutôt facilement sentir la présence de Jester et Caillou à l’intérieur et en se concentrant, elle capta l’esprit de l’Ectoplasma. Comme elle l’avait fait plutôt, elle étendit son esprit.

“Jester ? Tu pourrais nous rejoindre dehors ?”

Quelques instants plus tard, l’Ectoplasma ressortit du bâtiment. Lucy adoptait une attitude naturelle, neutre, et Candle lui faisait des signes pour qu’elle les rejoigne.

“Tiens, qu’est-ce qu’y a ? Et où est Ombre ?”
- Ombre est resté avec Yuu, je crois. On a fini nos exercices de magie. Mais Candle voulait te parler.


Le Funécire eut un petit rire gêné, qui étonna légèrement Lucy. Le Spectre avait bien fait de ne pas lui dire ce qu’il avait en tête, la blonde avait des réactions naturelles au moins.

“Hum oui, j’aurais quelques conseils à te demander à propos de…”

Candle ne finit pas sa phrase, mais lança le fameux regard à sa dresseuse, qui papillonna quelques secondes des yeux. Bah, pourquoi il coupait sa phrase comme ça ? Bon, il était temps de mettre en place son idée complémentaire. D’un petit geste, elle ouvrit la Ball de Tails. La pauvre renarde, se retrouvant dehors sans prévenir, se mit à pousser de petits cris plaintifs. Lucy la prit donc dans ses bras pour la consoler et lança aux deux Spectres un regard désolé.

- Désolé, je vous laisse discuter.

Et sur ce, elle s’éloigna plus loin et s’accroupit au pied d’un arbre pour faire des papouilles à la renarde. Elle se trouvait à mi-chemin entre l’emplacement de Jester et l’emplacement d’Ombre. De plus, l’Ectoplasma était dos à elle et s’entretenait avec la bougie. Voyant qu’elle avait le champ libre, Lucy commença son travail. Elle se concentra d’abord sur Jester, et plus particulièrement sur une possible “trace” de la peluche. Elle chercha une sensation douce, chaleureuse… Réconfortante peut-être ? Ce qu’on pouvait attendre d’une peluche, quoi. Comme c’était une essence assez différente de celle de l’Ectoplasma, il fut assez rapide pour la blonde de discerner cette sensation, d’abord de manière diffuse, puis en un point plus précis, englobé par la “trace” de Jester. Elle avait localisé l’objet, il lui fallait donc le déplacer et le ramener jusqu’à elle. Comme pour l’exercice de la carte, elle étendit son esprit en direction de la peluche, et l’engloba entièrement. Puis, elle tira légèrement vers le haut, mais stoppa tout quand un flash rouge traversa son esprit. Sans réfléchir, elle attrapa Tails dans ses bras pour lui gratouiller la tête, et l’amusa un peu avec une petite balle de feu. Quelques secondes plus tard, Jester se tournait vers elle, Lucy se contenta de lui faire un petit coucou et de continuer à jouer avec la renarde. Voyant que la blonde était occupée, l’Ectoplasma reporta son attention sur sa conversation avec Candle.

~~~~~

En parlant de cette conversation, remontons quelques minutes plus tôt. Quand Lucy s’était éloignée avec la Goupix, la bougie avait ressenti un grand soulagement. Sa dresseuse avait réellement eu l’air étonnée de devoir s’éloigner et “l’intervention” de Tails lui donnait une bonne excuse. En vérité, le Funécire avait vraiment des conseils à demander à Jester, et il ne voulait vraiment pas que Lucy soit au courant. La bougie prit une grande inspiration et annonça à Jester, déterminé :

“Je veux que tu m’aides à devenir plus fort !”

Le silence plana quelques secondes, puis la bougie reprit, un peu plus gênée :

“Oui, je sais c’est bizarre, dit comme ça… Mais, je ne fais absolument pas confiance à ce Fantominus, et je voudrais lui faire comprendre que je suis là pour protéger Lucy et que je ne suis pas à prendre à la légère ! Toi, tu es une Ectoplasma, tu es forte, débrouillarde… J’ai besoin d’aide !”

La bougie s’exprimait avec de grands gestes et une forte conviction. Certes, il faisait ça pour capter au maximum son attention, mais il laissait également passer une part de son propre ressentiment. En face de lui, Jester avait l’air plutôt surprise. Elle ne s’attendait sûrement pas à faire le professeur comme son dresseur. Toutefois, la bougie remarqua à un moment que l’Ectoplasma commença à se tourner vers la blonde. Précipitamment, il envoya le signal à Lucy. Finalement, Jester s’intéressa de nouveau à lui, et Candle soupira intérieurement. Pour appuyer sa demande, Candle se mit à lui exposer le caractère du Fantominus, tout ce qu’il n’aimait pas chez lui, avec beaucoup d’énergie, de quoi animer la conversation. De temps en temps, Jester lui répondait, donnant de petits conseils, sur lesquels la bougie rebondissait pour demander des précisions. Et soudain, il crut voir une patte de la peluche sortir du dos de l’Ectoplasma. Malheureusement, son regard fut capté par Jester, qui commença à se retourner. Commençant à paniquer, le Funécire cria :

“Il faut que je suive tes conseils tout de suite ! JE DOIS DEVENIR FORT !”

Et une vive lumière blanche l’entoura, ce qui attira tout de suite l’attention de Jester et l’éblouit pendant le temps de l’évolution.

~~~~~

Dès qu’elle avait eu le champ libre de nouveau, Lucy avait repris son travail là où elle l’avait stoppé. Elle fit légèrement léviter la peluche vers le haut, puis elle la ramena doucement vers elle. Lucy voulait à tout prix éviter que Jester sente quelque chose, d’où la minutie de son approche. Tout en gratouillant la fourrure de la renarde pour aider sa concentration, elle tira petit à petit la peluche. Finalement, une patte du Teddiursa apparut dans le dos de l’Ectoplasma. Malheureusement, elle vit aussi le regard de Candle et le début de mouvement de Jester. La panique commença à gagner la Flamenoise et elle s’apprêta à tout lâcher, avant de se dire que Jester allait le sentir à coup sûr. Puis elle vit l’évolution de son premier acolyte. L’étonnement la cloua sur place quelques secondes, avant de se ressaisir : elle ne devait pas gâcher cette chance ! Elle tira d’un coup sec sur la peluche, ce qui la fit voler dans sa direction, à l’instar des choppes de rhum pour le premier exercice. Lucy n’avait toutefois pas bien doser sa force et la peluche atterrit parmi les arbres, plus loin de sa position. Et pendant que Lucy admirait la nouvelle forme de Candle, Tails s’élança pour aller chercher l’objet.

~~~~~

A vrai dire, Candle avait à moitié prévu sa transformation. Il laissa éclater son euphorie en voletant partout autour de Jester et en la secoua à l’aide de ses nouveaux appendices en s’écriant “J’ai réussi ! Tu te rends compte ?! J’ai réussi ! J’ai évolué ! Je suis plus fort !” Du coin de l’oeil, il vit Lucy et Tails s’enfoncer dans les arbres, avant de disparaître complètement comme par magie. Il n’avait visiblement plus longtemps à tenir, étant donné que sa dresseuse était sûrement en train de rejoindre Ombre.

~~~~~

Lucy avait vite rejoint Tails, qui avait attrapé la peluche, et la fit rentrer dans sa Ball. Se souvenant de l’exercice avec les portes, elle devint translucide. Le regard porté sur le chêne fendu, elle s’élança dans sa direction le plus vite possible, traversant les arbres sur son chemin. La traversée fut plus difficile cette fois, car plus longue avec plus d’obstacles. Toutefois, Lucy avait réussi l’épreuve des portes, elle se savait donc capable de parvenir à Ombre en restant translucide. Accélérant le plus vite qu’elle put, elle focalisa toute sa concentration sur ce foutu chêne et sur le lieu dans sa globalité. Et enfin, elle apparut devant le magicien, tombant à genoux. Elle saisit la Ball de Tails, relâcha la renarde qui tenait dans sa gueule la peluche, et l’apporta au magicien. De son côté, le Mélancholux avait arrêté de tenir la jambe à Jester, ayant senti que sa dresseuse avait rejoint son professeur.


© Aki Epicode




_________________



avatar
Lucy MacGregor
Staff • Noteuse
Informations
Nombre de messages : 1346

Fiche de personnage
Points: 4
Âge du personnage: 16
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Ombre le Dim 26 Aoû 2018 - 15:13

« Alors ? Ca donne quoi ?
-Candle est resté avec Jester pour l’occuper… Et Lucy s’est éloignée, sans doute pour essayer de récupérer le doudou par télépathie sans attirer son attention.
-Et tu penses que ça va marcher ?
-Pour le moment, c’est un peu tôt pour le dire. Attendons de voir la suite. »


Finalement, Lucy réussit l’exercice et revint vers moi. Elle n’avait pas la peluche, mais comme j’avais lu ses pensées, je savais que c’était sa Goupix qui l’avait. Cette dernière sortit d’ailleurs de sa ball et me remit l’objet tant convoité. Je la remerciai de quelques caresses avant de m’adresser à Lucy :

« Attendons encore quelques secondes… Ca ne devrait plus tarder… »

Trente secondes plus tard, un horrible cri se fit entendre non loin et je sentis une présence qui se rapprochait de nous à toute allure. Le vol avait été découvert. Mais il était trop tard car le nounours était déjà entre mes mains ! Comme prévu, Jester se matérialisa devant nous, complètement paniquée :

« Ombre, Ombre, c’est horrible ! J’ai perdu… Un truc très précieux, faut que tu m’aides à… Eh mais…. C’est mon nounours ! RENDS-LE-MOI !
-Oh non, répondis-je avec un sourire narquois sembalble à ceux de Jester. Pas tout de suite !
-Mais c’est MON doudou ! A moi ! Rends-le moi ou je te maudis !
-Si tu fais ça, je génère un courant d’air assez puissant pour envoyer ta peluche jusqu’à Flamen ! J’accepte de te la rendre à une condition !
-Quoi ? QUOI ? »


Jester semblait affolée, ce qui ne lui était pas du tout habituel. Cette peluche était bien son point faible.

« A l’avenir, tu as interdiction de faire des tours qui pourraient nuire à l’intégrité physique d’autrui ! Comme me faire passer à travers le plancher du premier étage par exemple ! »

Jester parut réfléchir un moment puis son rictus habituel reprit sa place et elle me lança :

« C’est bon, c’est bon, je promets ».

Satisfait, je lui tendis enfin la peluche et l’avala en disant :

« Tout va bien Tedi, maman est là ! ». Puis elle me lança d’un ton narquois :

« Merci Ombre, et puisque tu m’as gentiment rendu ce qui m’appartient, je suppose que je dois faire pareil avec tes affaires … TECHNIQUE MAGIQUE SECRETE : LA PLUIE DE CALECONS ! »

Et elle cracha tous mes sous-vêtements dans ma direction d’un seul coup. Mais je m’attendais à un coup fourré de ce genre. Son revirement d’attitude était trop rapide pour être honnête. Alors que les premiers vêtements allaient me toucher, j’utilisai ma maîtrise de la vitesse pour faire passer ma cape devant mon torse. Cette dernière me protégea du gros de l’attaque tandis que j’utilisai ma maîtrise de la vitesse et l’amplitude de ma cape pour cacher les caleçons les plus proches dans mes manches.

Sans rien ajouter, je me tournai vers Lucy :

« Mes félicitations, tu t’es sortie de ce dernier exercice avec brio ! C’est sûr qu’une évolution est un spectacle suffisamment rare pour accaparer l’attention de ceux qui y assistent ! Et bravo à toi Candle pour ta diversion et ton évolution ! Duper Jester n’est pas chose facile… »

Je me retournai vers l’Ectoplasma avant de poursuivre :

« Elle est parmi mes Pokémon la plus calée en magie et celle qui connait le mieux les pièges et les chausse-trappes puisqu’elle en fait beaucoup elle-même. Mais comme tout le monde, elle n’est pas infaillible…
-Oui, intervint la concernée, mais en attendant, je viens juste de piger un truc… Quand tu as fait courir notre ami le marchand, c’était pas uniquement pour le fatiguer lui, hein ? T’avais tout prévu dès le début non ?
-Jester, moi-même je m’estime incapable de te tromper sans la préparation adéquate alors je n’allais pas demander à Lucy sans faire quelque chose qui m’est impossible ! »

Le sourire de l’Ectoplasma s’élargit :

« Je vais accepter le compliment alors ! »

Je revins alors à mon élève du jour :

« Quoi qu’il en soit, ce petit coup de pouce ne diminue en rien ta performance, Lucy. Aujourd’hui, tu as montré que tu maîtrisais toutes les bases du métier de magicien, et comme je le disais à Yuu, il te suffit de les combiner et de les développer à ta sauce pour créer tous les tours que tu veux ! Le reste dépend surtout de ce que tu veux faire et de ta capacité d’imagination, mais vu ce que vous avez mis en place Candle et toi pour tromper Jester, je ne m’en fais pas trop de ce côté-là ! Bien, le soleil descend, je pense qu’il est temps pour nous de rentrer à l’auberge. Nous partirons demain matin pour les montagnes Yuu et moi. Si tu veux passer la soirée avec nous, nous t’invitons avec plaisir !

-Mes félicitations Lucy, ajouta ma cousine, tu progresses bien plus vite que je ne l’ai fait pouce qui est de la magie… J’imagine que du coup le problème ne vient pas du professeur et que je vais devoir arrêter de m’en plaindre… »

Devant mon air faussement outré, elle ajouta d’une voix glacée mais atténuée par un sourire qui faisait penser à un perce-neige en plein hiver :

« Mais non, je plaisante !... Encore bravo Lucy ».

Alors que nous nous dirigions une dernière fois vers l’auberge, j’entendis Jester suggérer à Candle :

« Tu vois, si tu veux régler tes … problèmes de manières définitive, tu peux faire comme Ombre vient de faire avec moi. C’est assez radical mais attention, ça ne marche qu’avec les gens qui ont le sens de l’humour ! »

Et pour montrer qu’elle avait plutôt bien pris ma farce – et qu’elle savait que je l’écoutais, elle me tira la langue.

[Félicitations, épreuve réussie, tu es officiellement lieuse ! Tu peux conclure et/ou faire tes demandes. A bientôt !]

_________________

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
avatar
Ombre
Informations
Nombre de messages : 104

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [Épreuve Lieur] Tour de magie II (Ombre est pas original, signé Jester) [Lucy]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum