[Anniversaire] Partie de pêche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Anniversaire] Partie de pêche

Message par Gareth Ivanoé le Mer 3 Oct 2018 - 17:31

Gareth s’était offert quelques jours de congés. Loin de l’arène et de l’agitation de Seian et de sa vie politique, le Terrosien s’était mis en route dans les Collines Sifflantes, rejoignant les abords du Chemin du Serpent et la petite fermette où sa mère et son neveu s’était installé, après avoir fait irruption dans sa vie quelques années auparavant. Après avoir passé autant d’années en pleine nature, Callisto ne s’était pas senti le courage de vivre de nouveau dans la capitale de Terros, au milieu de la foule. Et surtout, elle ne s’était pas senti le courage de risquer de croiser son ex-mari, ou tout autre personne susceptible de la reconnaître. Alors son fils avait fait le nécessaire pour lui trouver de quoi vivre confortablement à la campagne, avec Kameko, et il leur rendait régulièrement visite. Mère et fils avaient de nombreuses choses à rattraper pour apprendre à se connaître… Et tous les deux étaient très motivés pour ça.

Lorsqu’il arriva à la porte de leur maison, le fils de Mariza l'accueillit en lui sautant dans les bras. Kameko, l’enfant de la tortue, dans la langue de sa mère, avait bien grandi et aurait bientôt trois ans. Il avait les cheveux et le teint sombres de son père, mais ses yeux vert vif étaient ceux de sa mère, de son oncle et de sa grand-mère. Gareth l’attrapa et le serra fort contre lui.

“Tu as encore grandi ! Comment vas-tu, bonhomme ? Et vous, mère, ajouta le Seianais en direction de la femme qui suivait le garçon, vous allez bien ?”

“Bonjour Gareth, salua-t-elle avec un sourire. Tout va très bien ici. Kameko était impatient de te voir, il compte les jours depuis presque une semaine !”

En entrant dans leur maisonnette, le Champion constata que sa mère avait déjà tout préparé pour la journée : les cannes à pêche, un panier contenant des encas, et un autre, vide, prêt à rapporter le poisson qu’ils auraient réussi à récupérer après leur excursion le long de la rivière. En fait, même si Callisto avait parlé de l’excitation de son petit-fils, elle-même semblait avoir hâte de partir à l’aventure avec sa famille. Même si l’aventure consistait uniquement à pêcher à une demie-heure de marche de là. Cela faisait plaisir au Terrosien de voir les efforts de cette femme qu’il avait rêvé de connaître et dont il avait été séparé trop longtemps. Mais cela lui fit aussi penser à sa soeur…

“Vous avez eu des nouvelles de Mariza ?”

Callisto secoua la tête.

“Elle n’est pas repassée. Je crois qu’elle a finalement un peu de mal à se détacher de sa fille et à quitter de nouveau les Amazones, plus qu’elle n’acceptera de l’admettre, mais je n’ai pas eu de nouvelles, non.”


Un léger voile passa devant les yeux du Consul. Kameko l’observa avec une légère inquiétude, comme un enfant qui se demande s’il a fait une bêtise. Callisto reprit la parole, essayant de remonter le moral de son aîné.

“Ne t’inquiète pas, Gareth. Elle a promis qu’elle reviendrait voir son fils, je suis sûre qu’elle le fera, même si ça doit lui prendre des années. Et puis, Kameko n’est pas tout seul, il m’a moi, il t’a toi. Ce n’est pas…”

Soudain, elle parut mal à l’aise.

“Ce n’est pas comme… ce que je t’ai fait.”

Il y eut un silence entre les deux adultes. La Mizuhanienne portait en elle beaucoup de culpabilité, et Gareth, même s’il n’était pas rancunier, ne pouvait s’empêcher de lui en vouloir, au moins un peu, de l’avoir ainsi abandonné alors qu’il était enfant. Mais il se contenta de sourire, confiant en l’avenir.

“Oui, et il a aussi son père, même s’il est beaucoup en voyage avec son travail. Je ne m’inquiète pas pour lui, conclut l’homme en frottant la tête de son neveu. Bon, si vous êtes tous les deux prêts, je propose que nous nous mettions en route ?”

Le trio marcha en direction de la rivière très gaiement. La demie-heure de trajet prévu se transforma vite en heure, le petit garçon décidant parfois de s’arrêter quelques minutes pour observer un Pokémon sur le trajet, ou une plante, ou un nuage. Sa grand-mère essaya à plusieurs reprises de le pousser à continuer à marcher, mais l’enfant n’en faisait qu’à sa tête, têtue comme une mule. Ou comme sa mère, s’amusa à faire remarquer la guerrière, si ce genre de chose avait tendance à être héréditaire !

Ils atteignirent finalement le cours d’eau, et Gareth installa les lignes tandis que Callisto distrayait Kameko avec une démonstration de maîtrise de l’Eau. Un instant, le Champion se demanda si le garçonnet allait un jour faire preuve de dons élémentaux, et si oui, quel serait son élément. Il fallait dire qu’il avait un sacré patrimoine génétique : son père était pyromancien, sa mère et sa grand-mère hydromanciennes, et son grand-père maternel (voire son oncle) géomancien. Le comble serait qu’il se retrouve à maîtriser l’Air, par un hasard étrange et inattendu…

Une fois les cannes à pêches préparées, les appâts placés, et le panier vide mis à l’eau, Gareth invoqua trois de ses Pokémon, ceux qui seraient le plus susceptibles d’apprécier l’endroit : Mysdibule, Coatox et Etourmi. L’oiseau s’envola rapidement, tandis que la créature d’acier trempa sa corne dans l’eau fraîche et que la grenouille toxique plongeait dans le courant, confiant en sa capacité à rejoindre la rive si besoin. Leur dresseur lui demanda simplement de s’assurer de ne pas faire fuir le poisson dans leur coin. Il installa ensuite son neveu et lui montra la posture et les gestes à avoir. Puis, ils patientèrent tous… De longues minutes.

Etonnamment, la première à remonter une prise fut Mysdibule. Un Barloche s’était coincé dans sa mâchoire immobile, et elle n’avait eu qu’à la refermer et relever sa corne en hauteur pour l’emprisonner. Le Terrosien la félicita et déposa le Pokémon dans leur panier ; il était suffisamment immergé pour que la créature ne se dessèche pas et ne s’étouffe pas, mais pas assez pour lui permettre de s’enfuir. Puis, quelques temps plus tard, un Magicarpe vint titiller la ligne de Kameko. Le petit était surexcité, et résista difficilement à l’envie de remonter sa canne immédiatement après avoir senti les premières vibrations indiquant l’intérêt du poisson. Gareth le coacha patiemment, lui signalant quand bouger et quand rester immobile. Au moment fatidique, l’enfant tira sur sa ligne, juste avant de réaliser que la bestiole était sacrément lourde ! Ca allait être une belle prise. Oncle et neveu s’y mirent à deux pour ramener la prise à terre. Le Magicarpe était en effet une belle bête, mais surtout…

“Regarde, oncle Gareth ! Il a un truc !!”


Le poisson portait effectivement un “truc” coincé dans sa gorge, en plus de leur hameçon. Le Champion tenta d’observer de plus près, mais il eut besoin de l’aide de sa mère pour maintenir le Pokémon au sol et éviter de se prendre un Fléau en pleine tête. Avec délicatesse, il extraya une pierre de la bouche du Magicarpe et l’examina. Pourquoi ce poisson aurait-il mangé un caillou... ?

“Oh, mais… Incroyable ! On dirait une Méga-gemme ! Une Méga-gemme inactive, vu qu’apparemment Mysdibule n’y a pas réagi (heureusement pour nous), mais en bon état ! C’est une excellente prise, Kameko !”

Kameko n’avait pas l’air intéressé plus que ça par la roche, et préférait observer les soubresaut du Magicarpe échoué. Sans lui en tenir rigueur, et toujours un peu étonné de sa trouvaille, Gareth rangea la pierre dans ses affaires, songeant qu’il faudrait la faire examiner (voire, éventuellement, la faire activer) par un spécialiste une fois de retour à la capitale, puis déposa le Pokémon pêché dans le panier avec son collègue Barloche, avant de reprendre sa partie de pêche.

_________________

En cours :
0 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Supervisable
avatar
Gareth Ivanoé
Informations
Nombre de messages : 130

Fiche de personnage
Points: 101
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum