[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Miku Hatsune le Ven 4 Jan 2019 - 0:51

[Anniversaire d'Érasia, le post compte double !]


[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] 126b50b42d22db257dfb

« Trio rêveur »


Après sa « rencontre » avec la jumelle de Tanaquil, la Marcheuse s'était enfin décidée à entreprendre son voyage sur Tenkei, ce continent flottant qu'elle avait déjà pu voir par deux fois, mais dont sa connaissance restait très limitée. Hormis Aliphyr et une partie de la Sonata, elle n'avait encore jamais vu cet endroit en simple touriste, et ce fut la demande croissante de Pokémon provenant de sa pension de la part de dresseurs de tous âges et de tous styles qui la motiva à se lancer dans ce périple. Néanmoins, elle n'était pas seule, cette fois. Minnie, la Terrosienne qu'elle avait rencontrée dans le Désert de Lamakan, puis invitée dans sa demeure, avait pris un chemin différent du sien, et la Nalcienne avait revu Elvira, son amie meurtrie par la vie à l'histoire sombre, honorant sa promesse de la convier à la pension après leurs retrouvailles à Terros. Après avoir parlé de son projet à la rousse, elle avait été ravie de voir l'enthousiasme dans le regard de la jeune femme à l'idée de se rendre là-haut en sa compagnie pour un voyage qui promettait d'être passionnant. Pour finir, Miku avait informé ses pairs du Temple de l'Air Boréal de son intention de quitter Nalcia pour une période plutôt longue, et elle s'était sentie encore plus emballée par son plan lorsqu'Alice, une jeune apprentie qu'elle connaissait devenue Défenseur depuis, lui avait demandé si elle pouvait venir avec elle.

Ce fut donc en bonne compagnie qu'elle aborda avec sérénité le continent que les Érasiens appelaient Tenkei, la révélation divine, caressant le plumage bleuté de Nebula en n'essayant même pas de calmer les battements affolés de son cœur.


« Les filles, on y est ! »

La Nalcienne ne distinguait pas encore de ville à l'horizon, mais elle crut reconnaître la chaîne de montagnes qui se dessinait en contrebas, plus loin que ce qu'elle avait cru, mais finalement à leur portée.

« Je crois savoir où on se trouve, à peu près. Si je ne me trompe pas, on est dans la zone d'Aliphyr, la Tribu de l'Air. Alice, c'est celle dont je t'avais parlé quand tu travaillais sur ton projet pour ton maître, tu te souviens ? »

Même si cela était inapproprié pour Miku de parler de souvenir, étant donné qu'elle n'avait pas de mémoire avant ses seize ans supposés, la jeune femme aux cheveux cyan eut l'impression d'être à nouveau une enfant découvrant le monde, ce qui était presque le cas, en l'occurrence. D'une pression sur les jambes, elle fit descendre son Altaria, invitant ses camarades à faire de même avec leurs montures respectives.

« Ah, et couvrez-vous bien, il fait plutôt frais par ici, si j'en crois les récits des Aliphyrois. »

Une fois au sol, Miku se laissa le temps de se réhabituer à la sensation de la terre sous ses pieds, après plusieurs heures de vol, et elle décida de ne pas faire sortir ses autres Pokémon dans l'immédiat. Elle préférait d'abord s'assurer qu'Elvira et Alice allaient bien, et qu'il n'y avait aucun danger à l'horizon. Et puis, elle hésitait encore : qui allait-elle laisser voir en premier ce magnifique paysage de roche d'ébène couverte de neige immaculée au sommet, hein ? Silencieuse, la Marcheuse apprécia la vue et le silence des lieux, les yeux brillants et le visage illuminé d'un sourire candide et innocent. Finalement, elle se tourna vers les filles et leur demanda :

« C'est beau, n'est-ce pas ? »

Le Dragon bleu tendit le cou vers les cieux, comme pour mieux embrasser du regard les étendues rocheuses d'une beauté glaciale, tirant un nouveau sourire à sa maîtresse. D'une main distraite, elle lui caressa la tête, avant d'ajouter :

« Ah, et j'ai un cadeau pour vous... »

Tirant des poches dissimulées dans son épais manteau trois sphères, elle en tendit une à Elvira, commentant d'un simple « je te l'avais promis ! » son geste, avant de donner les deux autres à Alice. Si la première devait se douter du contenu de la Ball, la seconde, en revanche, serait probablement surprise de se retrouver avec deux nouveaux compagnons dans les mains. Elle avait néanmoins hâte de voir leur réaction à toutes les deux !

« C'est pour vous remercier de m'accompagner dans ce voyage, ça me fait vraiment plaisir ! »

[Petite entrée en matière et début de ce looong périple Very Happy N'hésitez pas à me dire si je dois changer quelque chose Smile]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Alice Silver le Ven 4 Jan 2019 - 12:36

[Anniversaire d'Érasia, le post compte double !
NB : Alice considère sa Cryptéro comme sa mère adoptive]

Brr, c’est vrai qu’il faisaitt froid par ici ! Malgré la cape que j’avais emportée – sur les conseils de maman -, je sentais le vent s’infiltrer par-dessous et remonter le long de ma peau jusqu’à ébouriffer mes cheveux. Si j’avais l’habitude du vent, celui-là était bien plus frais que celui qui courait dans les plaines nalciennes ! Mais après tout, c’était normal, on était en pleine montagne !
Je resserrai alors ma cape afin de mieux résister au froid. Si seulement il y avait un moyen de calmer un peu ce vent ! A mais oui c’est vrai, je suis bête ! J’attrapai le Tenbuki qui pendait dans mon dos, accroché à une lanière, et le fit tourner légèrement d’une main tout en gardant l’autre solidement agrippée à maman. Aussitôt, les bourrasques d’air frais passèrent au-dessus de ma tête sans plus me toucher. Ah, c’était quand même mieux ! Après un instant de réflexion, je fis la même chose en direction de la dame qui nous accompagnait, une dénommée Elvira, d’après Miku. En tant que maître de l’air, celle-ci pouvait faire bien mieux que moi pour se protéger.

J’étais d’ailleurs très contente de la retrouver ! Lorsque je lui avais parlé au temple de mon désir assez lointain de visiter de nouveau Tenkei pour en apprendre plus sur ce monde et ses habitants, elle m’avait parlé de son prochain départ pour ces montagnes et m’avait proposé de les accompagner elle ainsi que l’une de ses amies. Bien évidemment, j’avais aussitôt accepté avec la bénédiction de maman qui m’avait toutefois recommandé d’être prudente vis-à-vis d’un certain Kadabra télépathe. Mais pour le moment, ce dernier n’était nulle part en vue donc tout allait bien !

La seule petite ombre au tableau était l’amie de Miku, la dénommée Elvira. Comme la prêtresse m’avait parlé d’une de ses connaissances, j’avais naïvement cru qu’il s’agissait d’une autre moniale de l’air que je ne connaissais pas encore. Aussi, j’avais été un peu surprise de voir apparaître à la place une femme qui avait tout d’une guerrière farouche. Elle ne semblait pas méchante mais comme je n’avais pas l’habitude de fréquenter des gens d’armes, j’étais assez intimidée en sa présence, et l’énorme Ptéra qu’elle montait ajoutait à mon malaise.

Malgré tout, j’avais bien conscience qu’il ne s’agissait là que d’impressions qui ne s’appuyaient sur aucun fait. C’est d’ailleurs pour cela que j’avais décidé de protéger Elvira du vent, pour lui prouver ma bonne fois. Et puis, si je ne l’avais pas fait, je suis sûre que maman m’aurait conseillé de le faire de toute façon. Mais puisqu’elle m’avait promis de ne plus intervenir dans ma tête aussi souvent qu’avant, je devais faire par moi-même les bons choix ! Quant à Elvira, j’espérais avoir l’occasion de faire davantage connaissance une fois au sol.

Enfin nous arrivâmes dans un lieu qui semblait familier à Miku… Et à moi aussi en fait. Je lui répondis en criant pour couvrir le bruit du vent :

« Oui, je m’en souviens ! Du coup on ne doit pas être très loin de Linaewen, la ville garnison, c’est ça ? »

D’après le plan de Tenkei que j’avais dans mon sac et que j’avais consulté avant le départ, la ville était située dans ces montagnes.

« Alice, la prochaine fois, utilise ta maîtrise du son plutôt que de t’égosiller dans le vent. Tu risques de prendre froid à la gorge !
-… Ah oui c’est vrai. »


Et je rougis un peu de ma confusion. Ces derniers temps, suite à mon épreuve, j’avais fait de gros progrès en maîtrise de l’air et je n’avais plus besoin du Tenbuki pour les mouvements d’air qui ne nécessitaient pas trop d’énergie mais en revanche, j’avais encore du mal à maîtriser et à utiliser le son, cet élément si nouveau pour moi.

Enfin, une fois au sol, Miku nous fit faire une petite halte le temps de nous remettre des objets à Elvira et moi… Des Poké-ball ? Pour moi ? Trop surprise pour remercier mon aînée comme il se devait, je ne pus que lancer les balls en l’air devant moi afin qu’elles révèlent leur contenu.

La première contenait un petit oiseau tout vert. Un Natu ! Quant à la deuxième, je dus me retourner pour voir de qui il s’agissait : un petit Roucool qui semblait plus qu’heureux de pouvoir enfin voler un peu partout à toute vitesse. Alors que je tentais de suivre le moineau du regard, un poids apparut soudain sur ma tête.

« Aïe !
-Oups, désolé. J’aurais dû te prévenir ! Mais ce sol glacé est très mauvais pour mes jeunes pattes. Ainsi donc tu es ma dresseuse ? Enchanté de te connaître ! Puis-je rester ?»


Je fus surprise d’entendre dans ma tête une voix si grave qui provenait du mental d’un oiseau aussi petit, et qui semblait tout jeune ! Mais puisqu’il m’avait parlé, autant lui répondre :

« Moi je m’appelle Alice, Alice Silver et cette Cryptéro est ma maman, elle s’appelle Sophia. Quant aux deux humaines… Tu les connais déjà non ? Et toi, tu as un nom ? Ah, et tu peux rester sur ma tête si tu veux… En fait on dirait que tu pèses moins qu’avant… Tu utilises tes pouvoirs pour léviter légèrement, c’est ça ?
-Merci bien. Je m’appelle Domenicus. Mais tu peux m’appeler Dom. J’aime autant rester en hauteur pour scruter le paysage. Et ta réflexion sur mon poids était juste. Je vois que tu es futée. Bien, cela fera de toi une bonne dresseuse ! J’accepte de faire équipe avec toi !
-Ah… Merci ! Et bienvenue »


Tous les Natu étaient-ils aussi chantiers dans leur compréhension de la langue humaine dès leur plus jeune âge ou celui-ci était-il une exception ? A moins qu’il ne fût pas aussi jeune qu’il en avait l’air… Mince ! J’avais oublié, il peut lire dans mes pensées ! Oh la la, pourvu qu’il ne prenne pas mal ce que je ne lui ai pas dit…

Heureusement pour moi, alors que je commençais à rougir, maman prit le relais et s’adressa à Dom :

« Je ne vois pas d’inconvénients à ce que tu restes avec nous, à condition que tu n’ailles pas fouiner dans la mémoire d’Alice ! Cette petite a vécu des moments difficiles et je compte sur toi pour ne pas rouvrir de vieilles plaies ! C’est clair ? »

Hein ? Des moments difficiles ? Ah, elle devait parler de mon épreuve sur le champ de bataille…

« Soit, répondit le Natu. Je ne me permettrai jamais d’être aussi intrusif, surtout avec ma dresseuse.
-Bien. Alice, je crois que tu devrais t’occuper de ton autre compagnon. »


Ah oui c’est vrai… Mais comment faire pour le faire revenir à moi ? Je n’allais quand même pas lui souffler dessus ? Heureusement pour moi, Domenicus prit l’initiative de m’aider :

« Pour qu’il sache que tu t’adresses à lui, il lui faut un nom. »

Ah oui, un nom ! Quel nom siérait à un petit oiseau qui vole partout à toute vitesse ? Ah oui je sais !

« Jet, reviens ici ! »

Premier essai, pas de réponse. Il ne m’a peut-être pas entendu avec le vent… Je réitérai ma demande en employant cette fois-ci ma maîtrise du son pour couvrir le bruit des bourrasques :

« Jet, reste avec nous ! »

Cette fois-ci, l’oiseau revint vers moi et se contenta de voleter en cercles au-dessus de ma tête. De temps en temps il faisait quelques écarts mais revenait toujours à son point de départ. Chic, j’ai réussi ! A moins que…

« Dis maman, tu ne l’as pas obligé à m’obéir hein ?
-Non. Je l’ai simplement informé que pour les humains, son nom était désormais Jet. C’est à ta voix qu’il a obéi. »


Ouf ! Je n’étais pas une si mauvaise dresseuse que ça finalement ! Mince ! Avec tout ça j’avais oublié de remercier Miku !
Un peu gênée, je fis une révérence devant elle pour la remercier :

« Merci Miku pour vos présents, ce sont de merveilleux compagnons que vous m’offrez ! Et maintenant, que souhaitez-vous que nous fassions ? »

Mais peut-être qu’Elvira aussi avait une raison de venir ici précisément ? Il était peut-être temps de briser la glace avec cette guerrière ? Je m’étais déjà présentée à elle au temple mais guère plus, aussi je repris :

« Et vous, Elvira, vous avez à faire dans ces montagnes ? »

J’espérais juste qu’elle ne me trouverait pas ridicule en perchoir à oiseau !
Alice Silver
Alice Silver
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 77
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Elvira Greyhunt le Sam 5 Jan 2019 - 3:17

[Anniversaire d'Érasia, le post compte double !]
[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] 1bif
''Laissons le hasard guider nos pas / Quand rien n'arrive par hasard''



 Tout en savourant une nouvelle saveur de thé dans la salle de détente, Elvira leva enfin les yeux de sur la lettre qu’elle avait reçue. Elle était à peine de retour de ses missions militaires, qu’elle avait une deuxième nouvelle à partager avec le vieux couple. Comme à son habitude, elle se déplaçait silencieusement, quittant la pièce pour aller retrouver Marguaret qui devait préparer le repas du soir. Tout en traversant le couloir qui longeait une des extrémités de la maison au style asiatique, elle put apercevoir par les grandes fenêtres Elrin qui s’entêtaient avec son tout nouveau Pokémon. La Ptéra, qu’elle avait fini par appeler Khaliset avait démontré un tempérament des plus téméraires et fières. Elle avait de quoi être fière, étant donné sa présence et sa grosseur, elle était très impressionnante pour un membre de son espèce. Le cuir de son corps était plus foncé que le mauve normal des Ptéra ordinaires. Le cuir de ses ailes était quelque peu plus pâle, contrastant joliment avec la couleur de sa peau. La bête s'était montrée très gracieuse malgré l’air féroce de son être. Malgré tout, la créature avait immédiatement plu à Elvira malgré son tempérament à prendre des décisions non partagées. Cependant, c’était quelque chose qu’elles travaillaient depuis qu’elles étaient revenue à la maison des Greyhunt.

‘’Khaliset, ne fatigue pas trop Elrin et son propre Ptéra. Soit sage ma belle.’’ S’exclame Elvira qui avait pris une courte pause pour observer Khali qui donnait du fils à retordent aux deux autres. ‘’Elvira, ne l’encourage pas !’’ S’exclamait Elrin en tirant une nouvelle fois sur les reines de son propre Ptéra qui ne semblait pas apprécier la domination de Khaliset. Pour l’une des rares fois, Elvira laisse se dessiner sur ses lèvres un large sourire, illuminant ses yeux et adoucissant ses traits. Cette situation surprend Elrin qui en perd les reines, laissant les deux Ptéra aller se battre un peu. Pendant qu’elle reprend sa route, traversant d’un pas léger les quelques mètres qui la séparent de Marguaret, elle peut déjà entendre l’air tinté de mélodie. Saphyrre, l’Éoko de Marguaret semblait partager la même joie d’Elvira, faisant savoir à sa maitresse la venue d’une bonne nouvelle. La vieille femme aux cheveux d’argent tourna un regard bienveillant sur sa jeune protégée. [color:686b=##FF1493]‘’Elvira, tu sembles de très bonne humeur. Que se passe-t-il donc ?’’ Termine-t-elle en attrapant un chiffon et se tourner vers elle. Tout en s’approchant d’elle, elle essuyait ses mains qui travaillaient la nourriture quelques secondes plutôt. ‘’Tu te souviens de cette éleveuse qui m’avait offert Sitara ?’’ ‘’Je crois vaguement me souvenir, pourquoi ?’’ ‘’Eh bien, elle vient de m’envoyer cette lettre pour m’annoncer qu’elle possédait le Pokémon que je désirais et elle m’invite à aller parcourir les terres de Tenkei.’’

‘’Oh, tu parles de l’éleveuse du pays de l’air. Je suis contente pour toi, tu penses partir combien de temps ?’’ Demandait Marguaret à la dérobée. ‘’Je crois que je partirai demain à la petite heure du matin avec Khaliset, j’ai beaucoup de chemin à faire.’’ Souligne doucement Elvira. Elle voyait bien la détresse qui envahissait lentement Marguaret. ‘’Tout va bien aller, je serais en bonne compagnie et je dois agrandir mon équipe. Surtout, que si je me souviens bien, ce petit chenapan ne se trouve que sur le continent du ciel. Avec un peu de chance, je lui rapporterais une petite sœur ou un petit frère.’’ Déclare-t-elle en venant taquiner le Corayon à la teinte de bleu. Visiblement heureux de cette attention sans réellement comprendre l’intention d’Elvira, il laissa échapper quelques bulles à travers ces tubes de coraux. ‘’Je passerais le souper et la soirée avec vous et je te promets de t’écrire le plus pour te parler de mes aventures.’’ Proposa Elvira en amadouant la vieille femme. [color:686b=##FF1493]‘’Seulement si tu m’aides avec le repas.’’ Dit Marguaret en lui tournant dos pour reprendre la confection du festin de ce soir. ‘’Avec plaisir Marguaret.’’ Dit simplement L en retroussant ses manches et s’approchant.

***

Malgré le fait que la Ptéra montrait un air farouche en face des autres, elle montrait un tout autre côté à la jeune femme qui l’avait accueilli. Il ne fallait pas croire que son côté très dominant et territorial était qu’une vulgaire facette, mais elle semblait plus tolérante et bienveillante envers Elvira, lui permettant de voler aussi librement que le lui permettait le vent des cieux. C’était surement leur tout premier vol qui avait scellé le destin de Khaliset et d'Elvira. Au départ, elles avaient été toutes les deux craintives, mais elles avaient très rapidement réalisé qu’elles partageaient ce même besoin de liberté et d’un accord commun elles s’étaient jurés loyauté ainsi que protection. Pour l’une des rares fois, Axil n’avait pas démontré de mécontentement face à cette nouvelle recrue et était resté silencieux sur cette acquisition. Sitara avait été… Sitara. Elle avait rapidement adopté Khaliset et conquis le cœur de la créature préhistorique, qui avait fondu comme de la neige au soleil sous les yeux mielleux de la ‘’sournoise’’ renarde. C’était le tout nouveau surnom que lui qualifiait Axill, visiblement soupçonneux et incertain face à la boule de poils qui grandissait à vue d’elle, mais passons.

À peine était-elle arrivée à la pension de Miku, qu’elle avait détecté la présence de certains membres de la famille de Sitara. Il ne lui fallut que quelques secondes pour attraper sa Noigrume de la renarde et de lui annoncer qu’elle avait une surprise pour elle. Quand enfin le corps de Sitara se dessina dans l’air fraiche, elle ressentit une grande joie de la voir partir en direction des membres de sa famille qui visiblement attendait son retour avec impatience. Il était clair que la prêtresse les avait avertis de leur passage. De voir ainsi Sitara aussi heureuse, Elvira ressentit une joie si puissante que ça lui tirait une larme pendant qu’elle regardait le jeune bébé de la famille s’émerveiller de la sorte. Khaliset qui semblait remarquer la perle couler le long du visage de sa maitresse, vient frotter son visage contre le sien, faisant entendre sa présence. Ainsi contre la poitrine de sa monture ailée, elle pouvait sentir le fort battement de cœur qui frappait contre son dos, lent et calme. Ce fut quand ses yeux accrochèrent un voile bleuté qui filait au vent qu’elle retrouva cette paix intérieure qui l’avait autrefois traversé.

Jusqu’à maintenant, il n’y avait eu que Miku et partiellement Sitara qui semblait calmer son âme de cette manière. En cet instant présent, son âme était en paix et son cœur rempli de joie, elle se sentait en parfaite harmonie. Elle ignore si c’est toute ceci qui lui a offert une nouvelle surprise, mais en cette douce matinée, Sitara n’avait pas terminé de la surprendre. Elvira allait s’adresser à Miku quand une onde de choc vient perturber son esprit et tous ceux qui étaient liés mentalement à eux. Quelques secondes plus tard, tous étaient aveuglés par une vive lumière qui provenait de la direction de la famille d’Évoli aux formes variées qui avaient entouré Sitara. Elvira n’avait même pas eu besoin de porter les yeux dans leur direction pour comprendre ce qui se passait. L’apparition de la Mentali dans l’esprit d’Elvira fut comme un rayon de soleil qui réussissait sans peine à percer les ténèbres pour venir éclaire un corps à demi-endormie. Malgré le fait que son visage et son corps étaient tournés vers Miku, tout son être et son esprit étaient tournée vers la toute nouvelle Sitara qui encore une fois faisait son bout de chemin sans problème jusqu’à elle. Ce fut la toute première fois que la Nalcienne put apercevoir Elvira à son plus démuni, le visage surprit et ravit à la fois pendant que des larmes coulaient silencieusement sur ses joues.

Pendant que tout son corps se détendait et qu’elle fermait les yeux pour mieux savourer la caresse du soleil, Sitara c’était rapprocher au pas de course, sautant sur sa maîtresse en la jetant au sol. Toutes deux roulèrent dans l’herbe sous le regard surprit des Pokémons d’Elvira pendant qu’un grand rire libérateur s’échappait de la gorge de la guerrière. Le corps de l’Évoli avait changé pour prendre une apparence beaucoup plus gracieuse et élancée qu’il ne l’avait jamais été. La couleur terre avait été remplacé par un mélange harmonieux entre le mauve et la rose, offrant des tons qui semblaient changer selon l’angle du soleil et qui étaient toujours aussi soyeux. Les grands yeux de la Mentali étaient d’un bleu en son centre pour s’étirer vers le mauve comme s’il était un ciel qui se décolorait par le coucher de soleil. Les longues oreilles de la félines ainsi que sa queue venaient taquiner le visage de L, la faisant éclater de rire comme si elle avait été une pure gamine sous le jonc d’une mère qui la chatouillait. Et quand enfin Sitara lui offrait un peu de temps de répit, Elvira eut enfin la chance de voir le joyeux qui attrapait chaque rayon de lumière, reflétant la pureté de son âme. ‘’Tu as bien grandi ma belle demoiselle.’’ Lui murmurait à cet instant la guerrière qui venait la serrer contre elle.

Il lui fallut une autre longue minute pour se rappeler qu’elle n’était pas seule et elle se relevait du sol en rougissant comme une pivoine, d’avoir autant dévoilé à Miku, mais qui était à la fois un des meilleurs signes de confiance que pouvait lui faire la rouquine. Elvira relâchait son emprise sur Sitara qui retourna auprès des siens pour aller montrer fièrement sa nouvelle robe. Elle passait une main dans sa chevelure en bataille, gardant l’autre dans son dos. Elle ne put contenir le large sourire gêné, mais combien fière en déclarant ;‘'Bonjour Miku.''

***

Après une bonne séance de thé et une discussion assez sérieuse sur les derniers évènements qui avait touché la vie d’Elvira, elles quittèrent pour aller rejoindre une tierce personne. Miku avait bien sûre avertir la rouquine qu’une autre personne se joignait à eux et elle avait accepté sans broncher. Quand enfin elles avaient toutes été prêtes, elles avaient toutes quitté, impatientes de découvrir ce nouveau continent. Elvira ne porta pas beaucoup attention à la nouvelle venue, non pas parce que sa présence dérangeait, mais plutôt à cause de l’impatience d’arriver à destination et avec le vent qui rugissait autour d’eux, il était tout de même difficile de faire la discussion. Elvira savoura chaque instant sur le dos de sa Ptéra, appréciant le vent sur son corps, malgré la froideur qui en ressortait. Tous ses compagnons, autre que Khaliset, avaient été renvoyé dans leurs Noigrumes par souci de sureté, même si l’un d’entre eux avait essayé de plaider sa cause.

Quand enfin elles arrivèrent sur la terre ferme, en contrepartie la déception, elle était bien heureuse de poser pieds à terre et pendant qu’elle se dégourdissait les jambes, elle attrapait avec un peu de surprise la Noigrume que lui lançait Miku. Pendant qu’elle rejetait la capuche qui voilait son visage, un sourire franc s’étira sur le visage de la rousse et elle regarda Miku. ‘’Merci, tu sais que tu fais des miracles parfois.’’ Terminait-elle avec une note de douceur dans la voix. ‘’Voyons voir de quoi il a l’air.’’ Soufflait Elvira en jetant la sphère au ciel. Le jeune Embrylex qu’elle avait demandé fit son apparition. Il observa un instant son entourage avant que les pupilles dorés de la bête verte ne tombent sur elle. Ils s’observèrent en silence pendant une longue minute et au moment où Elvira allait s’exprimer, l’Embrylex lui tournait dos, croisant ses tout petits brases dans un air boudeur. Elvira tourna la tête vers Miku lui demandant ; ‘’Tu veux bien me dire ou tu la récupérais . Je suis curieuse… Parce que je suis sûre et certaine qu’il me boude et j’ignore complètement la raison…’’ Et comme pour appuyer ses dires, l’Embrylex tournait la tête vers elle et quand il remarquait qu’elle lui portait attention, il tournait brusquement la tête en laissant échapper un étrange grognement. ‘’Non, mais tu as vu ça ? Il me boude réellement !’’ S’exclame Elvira en levant les deux bras au ciel.

Tout en soupirant, elle rappelait Khaliset dans sa Noigrume, lui permettant un repos bien mérité. Elle fit sortir le Spectrum qui donna l’impression de prendre une grande goulée d’air avant d’immédiatement reprendre sa place habituelle, sous les vêtements sombrés de la rousse. Elle appela également Bélen et Méleth qui trouvèrent place dans son dos, ne laissant que leurs fouloirs d’un mauve foncé et leurs pommeaux ressortir sur ses vêtements obscurs. C'est presque au même instant que la jeune femme qui les accompagnait s’approchait d’elles. Elle remerciait d'abord Miku pour les présents offerts puis se tournait vers elle. Pendant qu’elle gardait un œil sur son nouveau compagnon boudeur, elle offrit un faible sourire à la jeune femme. ‘’Ne t’inquiète pas, tu n’as pas l’air ridicule. Je suis moins même passée par là, quoique je ne serve pas de perchoir, mais plutôt de cachette.’’ Elle se tut un instant, avant de réaliser que la jeune femme n’avait pas parler à haute voix. Elle fit la moue avant de s’excuser ; ‘’Pardonne-moi, je capte les pensées de surface. Je suis une lieuse qui fréquente les types Spectres depuis un bon moment et nouvellement le type psy, alors c’est parfois je capte certaines choses. Je ferais de mon mieux pour ne pas me montrer trop invasive.’’ * Impossible, tu sais que je dois tout savoir. * Résonnait la voix grave d’Axil dans sa tête. * Axill, tu as le droit et le devoir de protéger ma tête, mais de t’introduire dans celle des autres sans ma permission ou la leur. * S’étonna Elvira. Toutefois, elle ne laissa pas la chance au spectrum de répliquer qu’elle reprend ; ‘’Tu sais, je n’ai pas vraiment de but précis. Miku m'a offert l’opportunité de venir visiter, alors je suis venue. Néanmoins, je dois avouer que si nous visitions le lagon du corail, il y aurait bien un Pokémon que j’aimerais récupérer s’il se montre. Et toi Alice, qu’elle est ton but.’’ Demanda Elvira, visiblement intéressée à en apprendre un peu plus sur cette enfant qui semblait avoir un lien très fort avec son Cryptéro.
Elvira Greyhunt
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 901

Fiche de personnage
Points: 73
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Miku Hatsune le Sam 12 Jan 2019 - 23:08

[Anniversaire d'Érasia, le post compte double !]

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] 126b50b42d22db257dfb

« Trio rêveur »


Curieuse de savoir comment allait se passer la rencontre entre ses anciens protégés et leurs dresseuses respectives, Miku se tut, observant d'abord la libération des deux oiseaux. Comme elle s'y attendait, le Roucool fila dans les airs, laissant en plan Alice et son Natu, qui prit rapidement ses aises et s'installa sur la tête de la jeune fille. Un silence indiqua à la Marcheuse que l'oiseau vert et sa nouvelle maîtresse devaient probablement communiquer mentalement, et la Nalcienne se tourna vers les cieux, suivant le bébé Roucool du regard. Elle songea que son père, désormais doté de la crête rouge des Roucoups, était originaire de cet endroit, d'Aliphyr, même, et voir son fils évoluer dans le même environnement lui étreignit la poitrine. Oreste avait traversé Tenkei et Érasia pour la retrouver, et elle eut une pensée émue pour le rapace qui avait trouvé en Eumenis une compagne fidèle. Le dénommé Jet finit par rejoindre Alice, qui remercia son aînée. La jeune femme aux cheveux bleus lui sourit.

« Ravie qu'ils te plaisent ! Je me suis dit qu'en tant que Nalcienne et Mystique de l'Air, tu aimerais avoir des compagnons volants avec toi. Et puis, j'ai une histoire particulière avec les Natu et les Xatu, c'est devenu la légende préférée des habitants du Temple de l'Air Boréal, alors j'ai trouvé que ce serait amusant que tu en aies un, toi aussi. »

Miku se tourna vers Elvira, qui venait de faire sortir son Embrylex boudeur, déclenchant un éclat de rire chez l'Éleveuse. Retrouvant un peu son calme, elle finit par réussir à expliquer à la Terrosienne :

« C'est le fils d'Atlas, mon Nidoking, et de Rhéa, l'Embrylex que j'ai récupérée quand nous nous sommes retrouvées à Terros la dernière fois. En fait, ce petit n'a pas les yeux vairons de sa mère, et il était persuadé que personne ne voudrait de lui parce qu'il n'était pas aussi spécial qu'elle, alors qu'il mourait d'envie de partir à l'aventure. Du coup, quand je lui ai dit que j'allais le confier à une amie humaine qui voulait un Embrylex, il était à la fois ravi de réaliser son rêve et très contrarié d'avoir eu tort contre ses parents et mes autres Pokémon ! Il risque donc de te faire la tête un moment, je m'en excuse par avance... Mais ça finira par lui passer, ne t'inquiète pas. Je ne lui avais pas donné de nom, pour que tu puisses le choisir toi-même, si tu le baptises, je suis sûre que ce sera un bon début pour apaiser les choses entre vous. »

Se mordant la lèvre devant la moue boudeuse du Pokémon vert pour ne pas rire de nouveau, la Marcheuse balaya les alentours du regard.

« J'aimerais bien faire un tour des montagnes, on m'a dit qu'il y avait des paysages superbes et des Pokémon atypiques... Et pour tout vous dire, j'ai commencé à recevoir suffisamment de demandes d'espèces bien spécifiques pour envisager un voyage afin de les accueillir dans ma pension. Ici, il y a apparemment pas mal de Pokémon qu'on trouve sur Érasia, mais aussi des espèces qui ne vivent que dans les Monts d'Obsidienne, alors j'espère pouvoir en capturer au moins une assez rare dans le monde d'en bas. »

La notion de capture pour sa pension, qu'elle avait au départ ouverte pour accueillir des Pokémon chétifs, malades ou inadaptés à la vie sauvage, lui était encore difficile à appréhender. Mais depuis que certains de ses protégés étaient partis avec d'autres dresseurs, elle avait commencé à réaliser ce qu'impliquait son métier, et la requête d'Elvira lui avait fait prendre conscience qu'elle devait aussi confier des créatures à des gens qu'elle ne connaissait pas, mais qui faisaient la démarche de la contacter pour acquérir l'un de ses précieux Pokémon. Avec un sourire, elle fit un clin d’œil à la Terrosienne et lui lança :

« J'y pense, ce n'est pas la première fois qu'un des Pokémon de ma pension rejoint un autre dresseur, mais tu es la première qui m'en demande explicitement un ! Félicitations ! »

Avec une certaine malice, elle leva le pouce en direction de la rouquine, repensant à Sitara et à son évolution quand elle avait revu sa famille. Même le frigide Givrali avait montré des signes de joie manifeste quand sa fille s'était transformée, redonnant espoir à la Marcheuse de le voir un jour vraiment heureux. Son attention fut attirée par un drôle de bruit tout près de là, venant d'un pan de montagne visible de leur position, et elle ouvrit de grands yeux devant l'étrange spectacle qui s'offrait à elles. En effet, un Ursaring s'évertuait à pousser un Gravalanch devant lui, hissant l'énorme caillou jusqu'en haut d'une grande pente. Il se décala ensuite d'un pas de côté, laissant la créature dévaler la descente avec fracas. Une fois arrivé en bas, le Pokémon s'esclaffa, visiblement ravi, et l'ours le rejoignit en courant, avalant rapidement la distance qui les séparait avant de se remettre sur ses pattes arrière pour recommencer la manœuvre. Perché sur un rocher, un chiot aux yeux bleus les regardait jouer ensemble, comme s'il était jaloux de ne pas pouvoir les imiter.

« Ça alors, en voilà un tableau pas banal ! »

L'Éleveuse jouait souvent avec ses Pokémon, et ces derniers s'amusaient entre eux une bonne partie de la journée, mais elle n'avait jamais vu un passe-temps pareil, encore moins entre créatures sauvages !

« J'aimerais bien m'approcher pour mieux les voir, et parce que le chiot m'intrigue, mais j'ai peur de les effrayer ou de les déranger... »

[L'Ursaring se prend pour Sisyphe xD]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Alice Silver le Dim 13 Jan 2019 - 15:42

[Anniversaire d'Erasia, le post compte double]

Finalement, Elvira ne me semblait plus aussi effrayante que ça. Elle avait même l’air sympathique ! Comme quoi, l’habit ne fait pas le moine de l’air ! Enfin ça c’est ce que maman m’aurait dit normalement mais vu qu’elle s’était engagée à moins intervenir, je devais le faire moi-même ! Je commençai par répondre à la question de la Terrosienne avant d’admirer le spectacle qui fascinait Miku :

« Moi ? Oh, eh bien je suis surtout ici pour en apprendre davantage sur Tenkei : sa faune, sa flore, sa géographie… Tout ça quoi ! »

C’est vrai qu’ils ont l’air de bien s’amuser les deux gros Pokémon ! La scène a d’ailleurs le mérite de me faire sourire. Mais bien vite, un détail me titille, ce que Dom ne manque pas de remarquer :

« As quoi réfléchis-tu Alice ?
-Tu le sais non ? Puisque tu lis mes pensées
-Oui mais j’aimerais en savoir plus sur tes hypothèses
-Ah… Peut-être que je ferais bien d’en faire profiter tout le monde en fait ! »


Et je déclarai donc à voix haute :

« C’est bizarre non un comportement comme ça chez des Pokémon sauvages dans la nature ? Surtout entre deux Pokémon qui n’appartiennent pas à la même espèce ! Mais bon, si j’en crois ce qu’on m’a appris sur le comportement des Pokémon, il arrive que deux espèces se rendent mutuellement service pour survivre ou même se faciliter la vie ! »

Et je réfléchis quelques secondes aux implications de cette hypothèse. Heureusement, elles n’étaient pas trop difficiles à trouver :

« On peut par exemple penser que le fait de pousser le Gravalanch jusqu’en haut permet à l’Ursaring de se muscler et de devenir plus fort donc plus résistant. Et en roulant le long de cette pente, le Gravalanch peut accumuler de nouveaux rochers et se renforcer en polissant ceux qu’il a déjà. Et en faisant ça, sa carapace devient de plus en plus proche de celle d’un Grolem… Peut-être qu’il fait ça pour se préparer à évoluer ! »

Et mais j’y pense ! Le plus simple ce serait de leur poser la question directement !

« Tu peux t’en charger Dom ? »

Il y eut quelques secondes de silences avant que le minioiseau ne revienne à moi :

« Ils ne veulent pas discuter malheureusement. Ils sont trop absorbés par leur jeu.
-Oh, d’accord… C’est dommage… »


Un peu déçue de ne pas pouvoir en apprendre plus sur le comportement des deux géants, je me concentrai alors sur le troisième Pokémon sauvage du coin, le petit chien beige aux yeux bleus… IL ETAIT TROP MIGNON !

« Alice, je crois que tu as bien assez de deux nouveaux Pokémon pour la journée, non ?
-Oui m’man, je voulais pas le capturer de toute façon. Mais c’est un peu triste de le voir comme ça à attendre… Je suis sûre qu’il a très envie d’aller jouer avec les autres mais de là où il est, il peut pas les rejoindre… On peut peut-être l’aider… Jet, reviens !
»

Malheureusement, comme je n’avais pas de pouvoirs psychiques, j’avais été obligé de répondre à voix haute, si bien que Jet avait tout entendu. Aussitôt, le petit Roucool fonça sur le chiot et commença à pépier en tournant en rond au-dessus de sa tête. Le canidé remua la queue et l’instant d’après, il s’élançait d’un bon saut en direction du sommet du Gravalanch, que l’Ursaring avait fini de remonter. Soutenu par une bourrasque générée par le petit oiseau, le chien arriva à destination alors que le Gravalanch s’apprêtait à dévaler de nouveau la pente.

« Maman, aide-moi ! »

Il était trop tard pour déloger le chien du rocher, mais je pouvais au moins empêcher qu’il ne s’écrase contre la falaise la tête la première une fois en bout de course ! Un Pokémon aussi gros et costaud que Gravalanch ne craignait pas une telle collision, mais lui…

Prenant mon Tenbuki en main, j’invoquais des vents contraires à ceux du boulet de pierre pour ralentir sa cavalcade. Maman fit de même avec ses propres attaques pour renforcer mon attaque et ralentir d’autant plus le rocher vivant.

Une fois en bas, le Gravalanch buta contre une saillie du sol rocheux qui l’arrêta net… Mais n’était pas assez grande pour bloquer aussi le chien qui fit un vol plané… Stoppé net par les pouvoirs psy de maman. Ouf…

Bon sang Jet, ça aurait pu être grave ! Je lançai donc au petit oiseau sur un ton fâché fâché :

« Jet, excuse-toi tout de suite ! Tu aurais pu lui faire très mal ! »

L’oiseau roucoula en réponse

« Il dit qu’il ne voit pas où est le mal, il a fait exactement ce que tu proposais » traduisit Domenicus.
« Oui mais… Pas comme ça… «
Oh la la, ça avait pas l’air si simple de s’occuper de jeunes Pokémon… Heureusement que je n’étais pas toute seule : mon sourire retrouvé, je rougis en demandant à Miku et Elvria :

« Dites, vous pourriez vérifier qu’il va bien s’il vous plaît ? Vous avez plus d’expérience que moi avec les Pokémon… Et vous pourriez m’apprendre à canaliser l’énergie de Jet ? J’ai pas trop envie que des événements comme ça se reproduisent… »

[Vous connaissez Paf le chien ?]
Alice Silver
Alice Silver
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 77
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Elvira Greyhunt le Mar 15 Jan 2019 - 2:16

[Anniversaire d'Érasia, le post compte double !]
[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] 1bif
''Laissons le hasard guider nos pas / Quand rien n'arrive par hasard''


Elvira hocha doucement la tête, comprenant un peu mieux la situation, elle se rapproche finalement de petit Embrylex. Elle pose un genou au sol, observant la créature à la peau verte avec un regard pensif. Malgré le fait que l'Embrylex essayait de se montrer indépendant et boudeur, il finit par être piqué par la curiosité sur cette femme qui l'observait en silence. Il finit lentement par tourner son corps, essayant de comprendre pourquoi l'humaine ne le quitte pas des yeux. Après une longue minute de silence, l'Embrylex osa enfin montrer du courage et essaye de tendre sa petite paume vers elle pour la poquer un peu. Cependant, Elvira attrapa doucement cette paume dans la sienne, caressant délicatement avec son pouce la peau qui était encore douce et molle. Elle savait qu'un jour, cette même peau serait aussi dure que la pierre et que même si l'appétit du petit devait déjà être grand, il le serait encore plus une fois adulte. ‘'Je sais comment je vais t'appeler, Valkas le futur destructeur de montagne et quand tu seras grand, tu seras simplement le destructeur.'' Termine-t-elle avec un petit sourire. ‘'Je vais avoir besoin d'un être comme toi, aussi solide que le rock, que ce soit mentalement et physiquement.''

Elle laisse un doux sourire flotter sur son visage, avant de reprendre en relâchant la petite main. ''La vie ne saura pas toujours facile avec moi, mais je te promets de grandes aventures. Pour le moment, laisse-moi te protéger, mais un jour ce sera à toi de me protéger. J'espère que nous serons capables de nous entendre.'' Termine-t-elle en venant caresser le front de la petite créature. Ce dernier sembla rougir, sous les mots et le geste. Pour Elvira, c'était une promesse, pour lui un rêve qui devenait peut-être réalité. Pendant qu'il reculait, en feignant d'être offusqué par l'humaine, Elvira se tourne vers Miku, écoutant la jeune femme. ‘'Intéressant Miku, mais je dois avouer que je suis un peu curieuse de t'entendre dire que tu veux agrandir la compagnie. Elle est déjà si remplie.'' Dit-elle avec un petit rire en se rappelant la horde que possédait Miku. Elvira resta surprise, elle était la toute première. Elle rougit un peu, avant de secouer la main pour chasser la gêne. ‘'Après Sitara, ça m'a paru naturel, j'avais remarqué que tu en avais beaucoup de base et je savais aussi qu'il arrive que tu récupères des Pokémon blessés ou peut-être abandonnés… Alors, je me suis dit qu'avec un peu de chance je pourrais lui offrir une petite maison.'' Termine la rouquine en osant les épaules. ‘'Mais merci de m'offrir un deuxième petit des siens…'' Souffle-t-elle honorée du choix et cadeau de son amie.

Quand Alice déclara son choix de voyage, Elvira reste quelque peu surprise. N'était-elle pas un peu trop jeune pour déjà penser à ceci ? À moins que ce ne soit pas elle-même qui soit trop vieille. Elle rit pour elle-même, se rappelant que la connaissance n'avait pas d'âge. ‘'Ça nous fait un deuxième point en commun alors, j'essaye de me faire accepter par les gardiens du savoir et je me suis dit que mon voyage ici pourrait me permettre de faire des recherches sur différents plans et de les partager avec eux. Avec un peu de chance, ils accepteront ma candidature.'' Quand la prêtresse s'exclame, Elvira se tourne immédiatement vers l'étrange spectacle donc elle parlait. Effectivement, ce n'était pas tous les jours qu'on pouvait voir un Ursaring joue avec un Gravalanch de la sorte. La petite Alice apporta son idée, expliquant un peu sa pensée qui ne sonne pas faux aux oreilles de la rouquine. ‘'Ils ont peut-être été ‘'élevés'' ensemble. J'ai entendu dire comme chez les humains, certains Pokémon faisait des familles reconstituées.'' Termine-t-elle en osant les épaules. ‘'Je peux toujours demander à Sitara d'aller voir le chiot, elle a tendance à se faire des amis facilement.'' Déclare L en tirant la Noigrume rose de sa poche.

Cependant, à peine la petite féline rose, était sortie de sa Noigrume, qu'elle sautait sur Elvira, heureuse de la revoir même si elles avaient été séparées que peu de temps. *Elvira, je suis si heureuse de te revoir.* Souffle la voix mentale comme une caresse apaisante sur son esprit. Même si elle dégageait toujours autant d'énergie, elle était plus posée et calme qu'avant. Il ne fallait pas croire non plus que Sitara n'était plus gamine, il lui arrivait encore parfois. Mais elle semblait avoir eu une certaine illumination avec son évolution. Même si Elvira savait que c'était toujours son bébé, elle savait qu'elle avait changé. *Moi aussi ma puce. Le voyage s'est bien passé et j'avais un peu service à te demander. Tu pourrais aller discuter avec le petit chiot qui se trouve là-bas ?* Au même moment, elle remarquait la scène. La petite Alice laisse un cri sorti de son être en demandant l'aide de sa mère. Pendant quelques secondes supplémentaires, Elvira fut confuse en voyant la Cryptéro répondre à l'appel. La catastrophe fut rapidement évitée par Alice et ses Pokémon. Elle avait pourtant senti Sitara se tendre, prête à réagir si la situation le demandait. Même Elvira avait commencé à faire trembler la terre, prête à la rendre plus molle pour amortir la chute du chiot, mais au moins tout finissait bien.

Pour sa part, Valkas c'était un peu rapproché, curieux de la situation et des exclamations qui en étaient venues. C'est à cet instant que Sitara le remarque et qu'Elvira sent son esprit se remplir d'une joie intense pendant que la féline rose saute au sol pour aller à sa rencontre. Elvira pose les mains sur ses hanches, secouant la tête. ‘'Pour ma part, je laisse la partie de soin à Miku, c'est elle la spécialiste. Pour ce qui est de gérer tes Pokémon, ça va venir avec l'expérience. J'ai beau avoir des Pokémon depuis plusieurs années, ça ne les empêche pas de me donner du fils à retord. Mais j'ai découvert un truc pour l'un de mes Pokémon. J'ai fait en sorte qu'il associe la Noigrume à une punition, alors quand je l'enferme à l'intérieur c'est qu'il a fait quelque chose de mal. À quelque exception près bien sûre… Et en parlant du loup…'' Termine-t-elle en tirant une Noigrume sombre qui semblait tirer sur le mauve foncé. Elle laisse échapper le Spectrum qui semble exploser en essayant d'avaler le plus d'air possible. C'était comme s'il revivait à nouveau. Pendant que les larges yeux d'Axill donnaient l'impression qu'il dévorait tout sur son passage, il vient les poser sur Elvira. *Tu en as mis du temps.* Bouillonne le Spectrum visiblement en colère d'être resté aussi longtemps enfermé. ‘'Ça va Axill, le voyage à prit un peu plus de temps que prévu.'' Soupire Elvira à haute voix.

Le Spectrum tourne ensuite la tête vers Miku, lui jetant un air soupçonneux avant d'offrir un petit coup de tête rapide en signe de politesse. Il porte ensuite son attention sur Alice, le Natu et ensuite la Cryptéro qui décide littéralement d'ignorer avant de disparaître en fumée sous les vêtements de la rouquine. ‘'Ne le prenez pas personnelle, Axill n'a jamais été très social.''


Dernière édition par Elvira Greyhunt le Mer 30 Jan 2019 - 13:17, édité 1 fois
Elvira Greyhunt
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 901

Fiche de personnage
Points: 73
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Miku Hatsune le Dim 27 Jan 2019 - 22:20

[Anniversaire d'Érasia, le post compte double !]

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] 126b50b42d22db257dfb

« Trio rêveur »


Écoutant attentivement Alice donner son avis sur la raison pour laquelle le Gravalanch et l'Ursaring se livraient à ce drôle d'exercice, Miku esquissa finalement un sourire, à la fois impressionnée par les hypothèses de l'adolescente et amusée par son sérieux en pareilles circonstances.

« Tu sais, ils aiment peut-être tout simplement passer du temps ensemble, et si ça se trouve, c'est un jeu très amusant pour eux ! Je n'ai pas l'impression que ce chiot ait envie de s'entraîner, il a l'air juste jaloux d'être à l'écart, à mon avis ! Enfin, je peux aussi me tromper... »

La Nalcienne se tourna un instant vers Elvira et son Embrylex, qu'elle venait de baptiser, et sourit en voyant la nature de leurs interactions. Visiblement, la Terrosienne l'avait pris comme il fallait, c'est-à-dire comme il était, ce qui n'augurait que du positif aux yeux de la Prêtresse. La jeune moniale et la guerrière, malgré des débuts un peu difficiles (la rousse était peut-être impressionnante pour quelqu'un de jeune et vivant dans un environnement relativement protégé), semblaient avoir brisé la glace et discutaient plus naturellement qu'avant. Quelque peu rassurée, la Marcheuse reporta son attention sur le drôle de spectacle, avant de se raidir pour venir en aide au chiot si nécessaire, faisant un pas pour se positionner près de Sitara. Mais l'intervention de la Cryptéro empêcha le petit Pokémon aux yeux bleus de s'écraser, au soulagement de la jeune femme aux cheveux cyan. Posé à terre par les pouvoirs psychiques de la créature bariolée, le Rocabot tremblait de tous ses membres, probablement un peu sonné par cette perte de contrôle soudaine. S'approchant de lui avec prudence, Miku s'agenouilla devant lui.

« Tu permets que je regarde si tu n'as rien de déplacé ? Ne t'en fais pas, je suis là pour t'aider. »

D'abord méfiante, la créature s'aplatit contre le sol, regardant l'humaine par en dessous par crainte d'une entourloupe quelconque. Mais en voyant qu'elle ne lui était pas hostile, elle se calma et se remit debout, autorisant la Nalcienne à la toucher. Cette dernière sursauta au contact de la fourrure qui, par endroits, était aussi dure que de la pierre, mais elle ne s'en formalisa pas et annonça son diagnostic avec un grand sourire.

« Pas de bobo ! Plus de peur que de mal. Dis-moi, ça te dit que je joue avec toi ? Ce ne sera pas exactement pareil qu'une descente sur un Gravalanch qui roule, mais je pense que ça peut te plaire. »

Très intéressée, la petite créature remua la queue en jappant, enthousiaste à l'idée de s'amuser enfin et de ne plus se retrouver simplement spectatrice. Miku se redressa et fit apparaître une sphère de vent tourbillonnant doucement, suffisamment grande pour que le Rocabot puisse tenir dessus.

« Vas-y, monte ! Ne t'inquiète pas, je ne te laisserai pas tomber. »

Le Pokémon Roche posa une patte sur le drôle de truc solide mais pas trop, avec la sensation de passer à travers sans atteindre le sol. Comme s'il marchait sur un support d'une extrême fragilité, il grimpa finalement sur la sphère remplie de volutes blancs, qui s'éleva avec lenteur en lui arrachant un cri de surprise.

« Essaie d'avancer dessus, comme si tu voulais poursuivre quelque chose ou quelqu'un qui s'enfuit. »

Le Rocabot s'exécuta, d'abord intrigué, avant de se rendre compte que son disque de vent tournait, à la manière d'un Gravalanch, sans jamais lui laisser l'occasion de tomber dans le vide. Le chiot se prit rapidement au jeu, courant dans les airs comme s'il chevauchait les nuages, la langue pendante et les yeux brillants. La Nalcienne éclata de rire, avant de s'adresser à Alice sans quitter son petit protégé du regard.

« Tu sais, Alice, chaque Pokémon est différent, aucun ne ressemble à un autre. Il va falloir apprendre à connaître ceux que tu as déjà, savoir ce qu'ils aiment, ce qu'ils détestent, s'ils préfèrent la compagnie des autres ou s'ils sont plutôt solitaires, s'ils sont timides ou réservés ou au contraire ouverts et avenants... Et puis, comme te l'a dit Elvira, le temps et l'expérience t'aideront, ça te semblera dur au début, mais tu finiras par vite cerner tes Pokémon et leurs besoins, et ce qu'ils attendent de toi, aussi. Certains te demanderont de la douceur et de la patience, d'autre de la fermeté et un peu plus d'autorité. Par exemple, Jet est un Pokémon assez jeune, il n'est pas encore habitué à toutes les coutumes humaines et aux interactions entre les Pokémon sauvages et ceux domestiques. Tu vas devoir lui expliquer ce qu'il faut faire et ne pas faire, dans un premier temps, mais là encore, ça viendra avec l'expérience. Et puis, chaque dresseur développe ses propres techniques et trouve des astuces rien qu'à lui, comme Elvira avec ses Pokémon, par exemple.

Oh, et bonjour, Axill. Aucun problème, je m'y suis faite, avec le temps. Tu vois, Alice, cela fait partie des choses qui rendent chaque Pokémon unique : le Spectrum d'Elvira n'aime pas forcément la compagnie des autres, mais cela ne fait pas de lui une créature infréquentable ou malveillante. C'est juste son caractère ! Elvira le sait, et elle a appris à composer avec cette particularité. »

[Et un petit Rocabot dans la collection, un ! xD]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Alice Silver le Mar 29 Jan 2019 - 21:54

[Anniversaire d'Erasia, le post compte double !]

Le spectacle du spectre fut assez… Déstabilisant. Je ne l’avais pas senti ou vu arriver et voilà que toiut d’un coup il était là avec nous. En fait, je crois que je préférais encore qu’il disparaisse sans rien dire, ça m’évitait de m’inquiéter à cause de lui. Maman n’appréciait pas les Pokémon psy à cause de leurs aptitudes à lire dans l’esprit des gens, mais elle aimait encore moins les spectres et m’avait transmis sa méfiance à leur égard. D’un autre côté, je n’allais pas avoir peur d’un Pokémon qui semblait autant apprécier ma présence que moi la sienne. Chacun chez soi et les Ecremeuh ne seraient pas volés ! Mais j’étais quand même un peu peinée par la réaction d’Elvira, aussi je tentais de la rassurer.

« Oh, ce n’est pas grave s’il ne veut pas rester, savoir qu’il n’est pas agressif me suffit… Je n’ai jamais été très à l’aise avec les Pokémon spectres, mais je le comprends, je crois. Dans le temple d’où je viens, il y a des moines qui restent seuls toute la journée et qui ne répondent même pas quand on leur apporte à manger. Ils ne sont méchants pour autant, ils veulent juste vivre seul. C’est pareil pour votre Spectrum non ? »

C’est alors que Miku me donna son éclairage sur la situation… Donc d’après elle, je devais savoir qui étaient mes Pokémon, quelle était leur personnalité pour être une bonne dresseuse ? C’est vrai qu’en y réfléchissant, je n’avais jamais eu ce souci avec maman : bien qu’elle soit un Pokémon, je la connaissais depuis toujours son caractère n’avait pas de secret pour moi. Mais mes deux Pokémon…
Pour Domenicus, le plus simple était de lui poser la question en suivant le conseil de Miku :

« Dis Dom, qu’est-ce que tu aimes faire toi ? »

La réponse ne se fit pas attendre :

« J’aime observer. Prendre de la hauteur. Contempler. Réfléchir. Et méditer.
-Et discuter aussi non ?
-Quand je ne médite pas, la discussion m’aide à pousser ma réflexion et à fixer mes observations. Je veux en savoir plus. Et puis j’aime partager mes découvertes avec autrui.
-Mais… Tu veux en savoir plus sur quoi au juste ? Le monde ?
-Tout. Comme la plupart de ceux de mon espèce, je vise l’illumination tant spirituelle que consciente.
-Euuuh… Je crois que je n’ai pas tout compris là !
-Ce n’est pas grave. Nous en reparlerons une autre fois. Pour l’heure, je t’encourage à méditer. »


Et il rompit l’échange. Curieuse discussion d’ailleurs. Quant à comprendre Jet. En réfléchissant, je n’arrivai pas à trouver de cause rationnelle à son action de tantôt. Pourquoi avait-il aidé ce chien à sauter alors qu’il devait se douter que ce dernier risquait de se faire bien mal ? Et d’ailleurs, il était passé où, Jet ?

Pour le retrouver, je dus interrompre le cours de mes pensées pour me concentrer sur celui du vent à proximité. Enfin, je finis par sentir le petit corps minuscule qui se laissait porter par la vitesse, cherchant à aller toujours plus vite, toujours plus loin. Je ne m’étais décidément pas trompée en le baptisant Jet. En sentant le vent s’agiter ainsi sous ses ailes, je pus éprouver l’espace d’un instant le frisson qu’il ressentait en ce moment même… Alors c’était ça qu’il voulait. La vitesse. Le frisson. Le dépassement. Le défi ! C’était pour ça qu’il avait aidé ce chien tout à l’heure. Non seulement il l’avait aidé à relever un défi que le canidé de roche s’était lancé à lui-même, mais en déplaçant le petit corps de pierre, il avait probablement relevé un défi qu’il s’était lancé à lui-même. Et quand je lui avais demandé d’aider le chien, il avait dû être sincèrement surpris de ma demande. Depuis qu’il était sorti de sa ball, il m’avait obéi uniquement quand il avait compris mes demandes. Et il ne comprenait que ce qui représentait un attrait pour lui, c’est-à-dire une nouveauté, un défi.

Je sentais parfaitement son désir de liberté. Un caractère aussi intrépide était à l’opposé du mien. J’allais avoir du boulot pour me faire comprendre de lui, mais au moins je connaissais le chemin à prendre. Et comme l’avait dit Miku, je n’étais pas pressé.

« Merci pour vos conseils Miku, je crois que j’ai compris. Je pense que j’ai trouvé ce que Jet attend de moi, et Domenicus aussi. Je ne suis pas absolument sûre de pouvoir satisfaire à ce besoin pour le moment, mais je pense que j’ai le temps d’apprendre. Et puis de toute façon, je ne suis pas seule dans cette tâche ! »

Et je fis un clin d’œil à maman avant de m’incliner devant Miku et Elvira pour les remercier de leur aide. Pour le moment, le mieux que j’avais à faire était de continuer à discuter à Domenicus pour lier connaissance avec lui et de laisser faire Jet à moins que j’aie besoin de lui. Tant qu’il ne faisait pas de bêtises, il aurait été injuste de ma part de l’enfermer dans une ball ou de le contraindre à une tâche qu’il n’appréciait pas. Oui, c’était le mieux à faire.

« C’est le plus simple et le plus efficace, renchérit Maman. Toutefois, n’oublie pas ce qu’a dit Miku : tu dois être prête à sévir en cas de problème.
-En cas de problème, oui. »


Et je contemplai ensuite le spectacle du petit chien courant sur son disque d’air. Lui aussi avait l’air d’aimer la vitesse et la nouveauté. Ce qui n’était pas sans me rappeler quelqu’un ! A peine avais-je pensé ça qu’une tornade de plumes brunes et blanches se porta au niveau du chiot sur son nuage, voulant manifestement faire la course avec lui. Je souris devant cette compétition amicale. Ce défi me semblait tout de même moins dangereux que le précédent.
Soudain, une idée me traversa l’esprit. Je rougis, mais réussis tout de même à l’exprimer à Elvira :

« Dites-moi Elvira, puisqu’on parle de relations avec les Pokémon depuis tout à l’heure, je me demandais… Vous vous êtes connus comment Axill et vous ? Comme votre Pokémon n’aime pas trop la compagnie, ça a dû être des circonstances assez spéciales, non ? »
Alice Silver
Alice Silver
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 77
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Elvira Greyhunt le Mer 30 Jan 2019 - 17:30

[Anniversaire d'Érasia, le post compte double !]
[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] 1bif
''Laissons le hasard guider nos pas / Quand rien n'arrive par hasard''


Pendant que Valkas s'avance proche d'Elvira, elle sent ça toute petite main se poser sur son mollet pendant qu'ils observent en silence le spectacle devant elle. Le Racobot semblait réellement s'amuser et Miku semblait avoir dompté très facilement la petite bête aux yeux bleus. Elvira ne petit pas empêcher un petit sourire s'étirer sur ses lèvres. Pendant qu'elle pose une main hésitante sur la tête de Valkas, elle caresse presque de manière timide l'animal, testant s'il apprécie ce geste. Elvira n'avait jamais été très bonne pour partager ses émotions ou encore montrer des traces d'affections. Elle avait commencé à montrer des dignes d'affections quand Sitara est rentré dans sa vie. À l'époque elle n'était qu'une toute petite Évoli qui demandait toujours de l'affection et maintenant, même si elle avait pris de la maturité, c'était elle qui en redonnait énormément. La petite féline au pelage violet avait eu beaucoup de patience et d'amour à donner à leur groupe brisé. Encore aujourd'hui, elle en avait encore beaucoup et s'est surement sa ténacité qui avait fait d'elle un pilier central de leur famille. Même si Axill ne l'avouerait jamais, il appréciait énormément la petite, il serait prêt à tout pour qu'elle reste en sécurité. Bélen et Méleth, semblaient également apprécier la petite, mais ils étaient plutôt difficiles de bien le savoir, vu qu'ils parlaient très peu. Ils ne faisaient que partager leurs émotions.

Comme si Sitara avait senti les pensées rêveuses de sa maitresse, elle vient frotter son corps élancé contre les jambes de Miku pour la remercier avant de retourner auprès d'Elvira. Toujours aussi agile, elle fait quelques sauts avant de reprendre sa place sur ses épaules. La rouquine laisse échapper un petit rire, venant caresser la féline qui porte son attention sur le nouveau venu qui observe silencieux les deux autres Pokémon joués. *Bonjour toi. Tu as rejoint notre belle-famille ? Il ne faut pas être timide avec moi, je m'appelle Sitara et je suis un peu comme la maman de tout le monde.* Commence-t-elle. Elle saute en bas pour aller le rejoindre, pour faire le tour de lui et venir poser son front contre lui. *Tu vas voir, même si la famille est un peu...* *Bizarre ? Insolite ? Inusité, Irrégulier ? Excentrique ?* Résonne la voix sombre d'Axill. *Axill, je t'interdis de l'effrayer... Il est vrai que notre famille est très spéciale, mais nous sommes forts. Celui qui a parlé, est oncle Axill, tu peux l'appeler, comme ceci, il adore ça.* Continue Sitara avec un large sourire. *Oh tu n'oseras pas...* Commence Axill, mais il s'arrête net, sentant très bien Sitara et Elvira tournent leurs attentions psychiques vers lui. Le Spectrum se rembrunit sur lui-même avant de se taire complètement. Sitara sourit encore une fois à Valkas qui avait gardé le silence. Il hoche la tête dans un signe qu'il avait compris. Elvira sourit un peu, posant maintenant la paume sur sa tête et elle sent qu'il apprécie le geste.  

Intérieurement, elle se sent soulagée qu'il l'accepte bien, mais elle pose les yeux sur Miku qui parle avec Alice. Elle sait que tout ceci est en grande partie grâce à la prêtresse. Il lui avait fait un bien fou de s'ouvrir à la femme, elle avait été la toute première en qui elle avait vu une amie et plus. ‘'Quand nous aurons une chance, nous te présenterons plus convenablement notre famille. Pour le moment, profite du moment et apprenons à faire connaissance toi et moi.'' Lui dit doucement Elvira. L'Embrylex hoche la tête en signe de réponse avant de pousser un petit murmure d'approbation. Elvira croise les bras sous sa poitrine, écoutant attentivement Miku exprime son opinion a Alice. Elle garde tout de même le regard sur le Gravalanch et l'Ursaring qui les observent également. Elle n'est pas sûre, s'ils sont curieux ou inquiets faces à tout ceci. Ils ne dégageaient aucune émotion négative envers eux, mais la situation pouvait changer à tout moment. Cependant, quand elle entend Alice lui, parler, elle lui donne son attention, savant très bien que Miku réagirait aussi vite.  

‘'Pour être sincère, notre histoire est assez simple et complexe à la fois. On s'est croisé dans le Marais Brumeux. Je pourchassais un Pokémon malveillant en compagnie d'une amie et on a fini par rester accrocher. À la base, ce n'était qu'un accord commun pour survivre et se débarrasser de notre ennemi en commun. Ensuite, pour expliquer le comportement d'Axill... " Elle se tait un instant, si elle voulait concrètement expliquer son caractère, il fallait qu'elle parle d'elle-même et ceci c'était plus difficile pour elle. ‘'Il est devenu... Paranos et très protecteurs à cause de moi... Disons que c'est un malheureux parcours d'évènements qui m'a surtout frappé, mais qui a affecté certains de mes Pokémon, surtout Axill vu qu'il est le deuxième Pokémon qui me suit depuis très longtemps.'' Termine-t-elle lentement. Une ombre passe sur son visage pendant qu'elle pense à Sören qui n'était plus avec eux. Ça faisait combien de temps ? Au moins quatre ans où il avait disparu et pourtant, la blessure semble toujours aussi fragile que si elle avait été faite hier. Elle pose sa main sa prothèse qui était bien camouflée. Il n'y avait seulement qu'une poignée de main qui était au courant de son bras artificiel. ‘'Sache seulement que pour ton bien et celui de tes Pokémon, tu devras garder la tête haute et rester forte.'' Termine Elvira en chassant l'ombre de son visage.  


Dernière édition par Elvira Greyhunt le Dim 3 Mar 2019 - 23:57, édité 1 fois
Elvira Greyhunt
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 901

Fiche de personnage
Points: 73
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Miku Hatsune le Mer 27 Fév 2019 - 16:28

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] 126b50b42d22db257dfb

« Trio rêveur »


L'évocation de certains moines du Temple de l'Air Boréal, que Miku connaissait bien, fit sourire la jeune femme aux cheveux cyan. Ceux qui restaient immobiles et muets toute la journée passaient pour de vrais sauvages aux yeux des profanes ou des visiteurs occasionnels, mais elle savait que cela ne les gênait pas outre-mesure. Tellement absorbés par leur méditation qu'ils en oubliaient le monde autour, ils n'attachaient aucune importance à leur réputation auprès des humains qui ne les comprenaient pas. Se tournant vers Alice qui la remerciait, elle lui sourit, persuadée qu'elle serait une dresseuse douce et bienveillante envers ses Pokémon.

« Effectivement, le temps est le meilleur moyen, avec la patience, de progresser. »

Faisant lentement redescendre le chiot, la Nalcienne le prit dans ses bras, le laissant lui lécher la joue en guise de remerciement. Dans un éclat de rire, elle lui ébouriffa les poils du crâne.

« Mais de rien ! Dis, je n'ai jamais vu de Pokémon comme toi avant, et j'aimerais bien te présenter à toute ma famille. Si tu viens avec moi, je te ferai voler quand tu voudras. Qu'en dis-tu ? Ça te tente, un voyage autour du monde ? »

Le chiot pencha la tête sur le côté, hésitant. Mais le grand sourire de l'humaine lui fit sauter le pas, et il jappa gaiement, ravi à l'idée de pouvoir jouer et voler quand cela lui chanterait. Rentrant dans la sphère que lui présenta la Prêtresse, il en ressortit quelques instants plus tard, sautant par terre pour aller à la rencontre de Sitara. Quand cette dernière vint se frotter aux jambes de celle qui l'avait vue naître, l'Éleveuse s'accroupit pour la caresser, non sans une certaine émotion. Elle se pencha alors pour lui murmurer à l'oreille :

« Tu es vraiment l'une de mes plus belles réussites, tu sais ? Elvira avait besoin d'un Pokémon comme toi dans son entourage. Elle semble bien mieux maintenant, malgré sa prothèse. »

Elle faillit ajouter « et malgré la perte de Sören », mais elle se ravisa. La rousse avait été très évasive sur le sujet, et Miku n'avait pas insisté, sentant que c'était un terrain sur lequel elle n'avait pas à s'aventurer. Tout ce que la Nalcienne avait compris, c'était que l'insecte n'était plus avec elle, et que son absence et le bras factice de la Mystique de la Terre étaient liés. Elle savait qu'un jour, Elvira lui parlerait probablement de ce qu'il s'était passé, mais pour le moment, la Terrosienne préférait taire ces événements, et la Marcheuse imaginait sans mal la raison de ce silence. Le traumatisme avait dû être d'une violence incroyable, et c'était en partie pour cela que Miku avait demandé à la rousse de l'accompagner sur Tenkei. Elle espérait que la découverte d'un continent nouveau et de belles rencontres lui permettraient de mieux vivre le deuil de son bras, et sans doute aussi de son compagnon.

Tournée vers Valkas, Miku écouta sa nouvelle maîtresse lui parler d'elle et de ses Pokémon, afin de l'aider à s'intégrer. La version qu'elle énoncée était édulcorée et amputée de détails qui n'en étaient pas, selon la Nalcienne, mais il appartenait à Elvira de choisir ce qu'elle voulait révéler à sa nouvelle recrue. Curieuse, la petite créature aux yeux bleus leva les yeux vers son humaine, qui se baissa à nouveau pour la gratifier d'une caresse amicale.


« Ne t'inquiète pas, tu auras le temps de faire connaissance avec tout le monde ! Je pense rester sur Tenkei un moment, alors j'espère que tu t'entendras bien avec nos compagnons de voyage. »

Facilement convaincu et en confiance, le chiot jappa en agitant la queue. Il semblait amical et agréable, ce qui ne déplaisait pas à la Nalcienne. Elle avait quelques Pokémon un peu têtus, voire bornés, mais elle n'avait jamais eu affaire à une créature vraiment agressive, en tout cas pas dans son élevage. Les rares cas avaient vite été calmés, ou étaient partis avec des dresseurs à la recherche de Pokémon belliqueux et hargneux. Elle espérait que cela continuerait en ce sens, sinon, eh bien... Elle apprendrait à les gérer et à composer avec, comme d'habitude ! Après tout, il fallait parfois sortir de sa zone de confort pour progresser.

Après un regard vers le Gravalanch et l'Ursaring, qui avaient repris leur entraînement-jeu, elle jeta un œil au ciel, qui changeait doucement de teinte, puis lança à ses camarades :


« Les filles, ça vous dit qu'on aille vers la ville la plus proche ? Si je ne me trompe pas, c'est Aliphyr. Enfin, si vous préférez dormir à la belle étoile, n'hésitez pas à me le dire, ça ne me gêne pas du tout ! »

[Je vous propose qu'on termine ce topic ici, si ça vous va, sauf si vous avez quelque chose en particulier à suggérer ^^ Je parle d'Aliphyr, mais mes prochaines destinations sont plutôt éloignées, alors si vous avez une préférence pour la suite, allez-y !]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 0 event - 0 épreuve

Spoiler:
[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 401

Fiche de personnage
Points: 181
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Alice Silver le Jeu 28 Fév 2019 - 21:41

Je répondis par un sourire aux encouragements de Miku. Le travail à accomplir me semblait toujours aussi colossal mais au moins j’étais sur la bonne voie ! Quant aux explications d’Elvira concernant son Specttrum, je compris bien vite que ce sujet-là était assez sensible, aussi je n’insistais pas. Chacun avait le droit de garder ses secrets douloureux pour lui jusqu’à ce qu’il soit prêt à les partager. Même maman qui pouvait se montrer assez envahissante et lire dans mon esprit m’avait fait comprendre qu’elle ne pouvait ne devait pas tout savoir à mon sujet.

Comme je n’avais pas de pouvoirs psychiques, je ne pouvais pas dire si Domenicus lisait lui aussi dans mon esprit, mais il ne me semblait pas du genre intrusif. Ou plutôt, il était davantage intrusif physiquement que psychiquement, à toujours se percher sur ma tête ! Mais bon, comme il n’était pas trop gros, ça ne me posait pas de problèmes ! Quant à Jet, je pressentais qu’avec lui j’étais plutôt exposée au problème inverse, à savoir qu’il soit trop distant avec moi ! Mais pour le moment, il semblait plutôt bien accepter ma présence. Je verrais bien comment il évoluerait en grandissant.
Miku me tira de mes réflexions en nous annonçant que nous allions bientôt plier bagage pour nous rendre ailleurs. Déjà ? Mais on avait presque rien vu de ces montagnes ! D’un autre côté, Alyphir était vaste et il restait encore beaucoup à voir. Mais si nous partions ailleurs, le voyage risquait de se révéler bien plus long que prévu et il faudrait alors que je prévienne les moines de mon absence… D’un autre côté, tant que je restais avec Miku ils ne s’inquiéteraient pas… Mais est-ce que j’avais vraiment envie de poursuivre ce voyage-là maintenant tout de suite ? Mes cours eux aussi étaient intéressants et importants… J’avais besoin d’aide pour trancher…

« Maman ?
-Ma petite Alice, je pense que pour cette fois, il serait bon que tu décides par toi-même de la suite. Je te conseille simplement de faire attention à bien faire la différence entre ce que tu veux et ce qui te fait peur.
-D’accord… »


Je fis donc le point dans ma tête de tout ce qu’il s’était passé aujourd’hui pour bien savoir où j’en étais. D’abord il y avait eu ce voyage prévu d’assez longue date, puis j’avais découvert Elvira, puis mes nouveaux Pokémon et enfin le jeu entre le chiot, l’Ursaring et le Gravalanch. Ca faisait beaucoup et il me fallait aussi du temps pour me familiariser avec mes deux nouveaux amis, et les couloirs calmes du temple étaient parfaits pour ça. D’un autre côté, j’avais envie de découvrir Tenkei davantage, et Domenicus et surtout Jet avaient probablement besoin d’un peu d’action… Bref, je n’étais pas beaucoup plus avancée…

Repensant aux conseils de maman, j’essayais de voir si quelque chose me faisaient peur. Les dangers sur la route ? Non, maman et Miku pouvaient me protéger de tout si besoin, j’en étais persuadée. Non, ce qui me faisait le plus peur… C’est que j’avais l’impression de ne pas vraiment être à ma place dans une telle expédition, et j’avais aussi l’impression d’avoir déjà fait ma part. Rester plus longtemps dans ce groupe d’exploratrices chevronnées me semblaient présomptueux. Dom, qui suivait mon raisonnement me donna alors un drôle de conseil :

« A ta place, je me demanderais pourquoi je trouverais ça présomptueux. »

Hein ? J’étais trop surprise pour m’offusquer de sa présence. Je trouverais ça présomptueux parce que, parce que… La réponse me fit monter le rouge aux joues… Parce que j’avais peur que Miku et Elvira me jugent comme une gamine indigne de les accompagner si jamais on rencontrait un problème et que je ne me montrais pas à la hauteur !

Cette pensée me fit aussitôt tiquer et fit écho au conseil de maman. Ne pas laisser la peur décider pour moi… Mais il restait le problème des cours à suivre, et des Pokémon à entraîner au temple ! C’était si dur de choisir…

« Et qu’est-ce qui te fait croire que tu es forcée de faire un choix ? N’oublie pas que ce voyage peut ne pas se révéler aussi intéressant que tu le penses. »

Il me fallut quelques minutes pour comprendre où il voulait en venir. Apparemment, tout comme Maman, il voulait que je réfléchisse par moi-même. Il était déjà très sage pour un petit oiseau aussi jeune ! Mais du coup, grâce à lui, je savais quoi répondre à Miku ! Je pris donc la parole d’une voix assez assurée :

« Je ne sais pas trop si je fais bien de m’absenter plus longtemps mais d’un autre côté, comme il s’agit d’un voyage d’études, on ne m’en voudra pas trop. Je pense que je vais donc vous accompagner jusqu’à votre prochaine destination mais j’écourterai le voyage s’il dure trop, j’en suis désolée, mais je ne suis encore qu’apprentie après tout, il va falloir que je rentre au temple. »

Et j’assortis mon explication d’un sourire d’excuse en priant pour que ni Miku ni Elvira ne se vexent.

[Merci pour ce rp et pour les Pokémon ! A bientôt !]
Alice Silver
Alice Silver
Informations
Nombre de messages : 46

Fiche de personnage
Points: 77
Âge du personnage: 14 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Elvira Greyhunt le Lun 4 Mar 2019 - 1:29

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] 1bif
''Laissons le hasard guider nos pas / Quand rien n'arrive par hasard''

Un peu en retrait, mais attentive, à l'échange qui se passe, Elvira a fini par fermer les yeux. Les bras croisés sur sa poitrine, elle hume l'air frais de la montagne. Elle clôt ses yeux, appréciant l'ambiance que dégageaient les lieux. Après tout ceci, elle était heureuse d'avoir accepté l'offre de Miku. Même si revoir son amie l'avait rendue très heureuse, elle avait été quelque peu hésitante face à un tel voyage. Quitter les terres d'Érasia, n'étaient pas une décision à prendre à la légère, mais l'idée de faire un pèlerinage qui l'aiderait et qui lui permettrait de rattraper le temps perdu avec Miku, la ravisait tout autant. Elle avait été partagée quelques jours entre son devoir envers sa nouvelle famille ainsi que l'armée et le plaisir de décompresser un peu et de faire le point sur sa vie actuelle. Ce n'est qu'après avoir eu une longue discussion avec Margaret qu'elle s'était enfin décidée et qu'elle avait accepté l'offre. Margaret l'avait rassurée et elle était partie le cœur plus léger.  

Quand elle ouvre les yeux, c'est pour observer l'immensité du ciel, se demandant quand serait la prochaine fois qu'elle pourrait y voyager avec Khaliset. Depuis son acquisition plutôt douteuse après son épreuve avec Abigaël, il fallait dire que l'homme qui lui avait donné la Pokéball -sans même la regarder- avait semblé encore plus douteux que l'échange. Elle s'était liée d'amitié très rapidement avec la dragonne préhistorique et elles avaient découvert plusieurs points en commun, comme celui de voler librement dans l'air, mais surtout ce tempérament libre, quoique Khaliset devait avoir une coche au-dessus de la limite permisse. Elvira n'avait jamais vu quelqu'un d'aussi têtu et libre... Quoique plus elle y réfléchit, plus elle avait l'image d'Elrin qui s'imposait dans son esprit et ceci la fit rire un peu. Le géant avait plus d'une fois essayé de la dompter comme la sienne, mais malheureusement Khaliset s'était montré beaucoup plus coriace que lui et jusqu'à maintenant, elle avait toujours gagné. Elvira commençait à croire que c'était pour ceci que le soldat lui avait donné la Pokéball sans regard en arrière. Honnêtement, pour l'instant ça ne lui dérangeait pas, il n'était encore rien arrivé de grave et elle avait l'impression que tant qu'elle fessait confiance à Khaliset, que tout irait bien.

Elle porte ensuite son attention sur Sitara qui avait rejoint Miku. La femme aux cheveux de ciel s'était penchée sur elle, lui murmurant quelque chose à l'oreille. Elvira laisse un sourire tendre devant la scène avant de glisser ses yeux sur les deux Pokémons étrangers. Après la vague curiosité qu'ils avaient ressentie envers eux, ils avaient fini par reprendre leur activité. Puis elle observe ensuite Miku mettre le chiot rapidement en confiance. Elvira devait avouer qu'elle l'enviait quelque peu, Miku avait toujours démontré une telle facilitée, même avec... Sören. Cette pensée jette une ombre sur son expression faciale. Toutefois, très rapidement l'esprit chaud et réconfortant de Sitara vient caresser le sien, lui rendant un semblant de sourire et du coup, apaisant un peu son esprit. Elle prend une grande respiration et sens la toute petite main de Valkas sur son mollet, ce qui lui fait tourner les yeux vers lui. L'Embrylex semble au premier coup d'œil incertain, avant de poser son front sur sa jambe. Elle sent sa petite corne pointue se presser contre le derrière de sa cuisse et brusquement elle sent les gargouilles que laisse échapper son estomac.  

Ils se regardent un instant surpris puis Elvira éclate dans un grand rire, faisant rougir la petite créature qui semble reculer d'un pas d'un air boudeur. Pendant que ses épaules sont secouées par son rire, elle vient fendre la terre pour en faire ressortir un monticule de bonne grosseur. “J'avais entendu dire que les tiens adoraient manger et qu'il te faudrait l'équivalent d'une montagne pour évoluer, je suis sûre que nous trouverons une montagne juste pour remplir ton appétit gargantuesque ! Jusque-là, ne te gêne surtout pas pour me dire si tu as faim.” Termine-t-elle avant d'entendre Miku annoncée les deux choix possibles pour la suite du voyage. Elle réfléchit un instant, elle devait avouer, qu'après les entraînements rigoureux ou encore les temps de service qu'elle avait fait avec l'armée, continuer sur la voie d'un bon bain chaud et d'un confortable le lit, lui ne parlait davantage que de dormir à la belle étoile. Du moins, pour l'instant.  

Même si elle garde ses pensées pour elle-même et qu'elle évite de son mieux pour ne pas s'imposer dans celle des autres, il est tout de même très clair qu'Alice semble partager entre les deux. Elle vient ensuite avoir une rapide discussion avec ces Pokémons, avant de s'exprimer librement aux deux femmes, s'excusant presque en même temps, Elvira hoche doucement la tête. “Tu n'as pas à te trouver des excuses, nous sommes tous ici parce que nous en avons envie ou par besoin de voir autre chose. Tu partiras quand tu en auras envie et personne ne te jugera.” *Je crois que Miku fait ressortir ton côté plus tendre et un peu poète. * Souffle moqueusement la voix d'Axill à son oreille. *C'est une bonne chose.* lui réplique Sitara. “Dans tous les cas, pour l'instant, je préférerais dormir dans une auberge, alors je vote la ville Aliphyr. Surtout, que j'ai beaucoup de choses à te dire.” Commence-t-elle en rappelant Valkas qui avait déjà terminé sa mini montagne de terre et ensuite Sitara. Elle invite les demoiselles à commencer à marcher avant de reprendre la conversation : “On n'a pas eu beaucoup de temps pour discuter, mais il y a plusieurs petits points que j'aimerais partager avec toi. Dans mes voyages, plusieurs petits évènements me sont arrivés, durant mon voyage à Flamen, j'étais à la recherche d'un Ponyta que tout le monde essayait de chasser, mais j'ai été avalée par un trou de Kraknoix, la créature ma littéralement jetée dehors du désert de Lamakan... Tu imagines la poisse... Durant mon passage aux Terres enneigées de Mizuhan, j'ai fait la rencontre d'un Marill, à deux reprises. La deuxième fois, on a pris le thé ensemble dans une étrange grotte, il y avait une grosse tempête à l'extérieur, il m'a clairement semblé domestique. Si je me trompe bien, il avait un ruban sur lui...” Dit-elle un peu pensive, mais elle reprend aussi rapidement. “Mais le plus fou dans tout ceci, c'est ma rencontre avec une Nana en armure de glace qui se fait passer pour Abigaël. Tu sais le mentor qui s'occupe de moi depuis que je suis dans l'armée ? Mais le plus fou dans cette rencontre, c'est qu'elle s'est sauvée sur le dos d'un Granbull, je suis pratiquement sûre que le Pokémon n'était pas le sien, mais il était aussi choqué que moi... Mais le pire dans tout ça, doit être ma rencontre avec un Altaria complètement disjoncté à Nalcia, peu de temps après notre première rencontre... J'ai vraiment la poisse avec les Pokémon sauvages.” Continue la rouquine qui continue de parler de ses évènements particuliers.


[HRP : un gros merci pour ce petit Rp, Miku tu n'auras qu'à me faire signe quand tu seras prête pour la suite des choses, ça me fait toujours plaisir de continuer avec toi ! =D]
Elvira Greyhunt
Elvira Greyhunt
Informations
Nombre de messages : 901

Fiche de personnage
Points: 73
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira] Empty Re: [ Clos ] Échappées belles [Alice & Elvira]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum