[ Clos ] Mémoire chaotique [Contrainte/Anniversaire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Mémoire chaotique [Contrainte/Anniversaire] Empty [ Clos ] Mémoire chaotique [Contrainte/Anniversaire]

Message par Akiko Hagane le Mar 30 Juil 2019 - 15:31



Mémoire chaotique
Solo ~ Post Anniversaire & Contrainte n°6 (Faire intervenir un PNJ)


Plusieurs semaines s’étaient écoulées depuis l’excursion sous la pluie diluvienne dans les Monts des Etoiles. Elle se souvenait encore de la sensation grisante qu’elle avait eu en voyant le Nidorino s’effondrer au sol après la paralysie qu’elle lui avait infligée. Et la tête d’Abigael ! Oh, ça n’avait pas de prix. Etrangement, elle avait oublié la suite des évènements. Elle s’était vite effondrée après le dénouement de tout cela et elle s’était réveillée le lendemain dans son lit. Le Chevalier avait quand même eu la politesse de la ramener chez elle. Pierrick n’avait fait aucun commentaire à son réveil, d’une part parce qu’il savait pertinemment que des remontrances n’étaient pas franchement efficaces sur la Torcanienne, d’autre part parce qu’elle était rentrée saine et sauve, sans rien casser (et de cassé). Il était homme à ne pas trop s’embêter avec les histoires des autres. Toutefois, il aimait prendre soin de son personnel -et accessoirement fille de son meilleur ami-. Aussi avait-il imposé à sa protégée de prendre quelques semaines de congé. D’un côté, ce n’était pas forcément une bonne idée pour lui : la rousse était d’une nature très active, la garder à la maison sans rien faire pourrait vite lui retomber dessus, à la manière d’un gosse dont on ne s’occupe pas. Mais heureusement pour lui, la petite s’était trouvé une occupation, en la personne de Remiel le Caninos. Tout son congé avait été consacré à passer du temps avec lui et ses autres Pokémon, pour l’intégrer à son groupe et comprendre comment le gérer. Le chien était très énergique, et surtout un peu téméraire. De sûr, ce petit ne manquait pas de courage ! Toutefois, il lui fut toujours impossible de deviner l’origine de ce petit. Il avait eu un dresseur auparavant, cela était flagrant. Mais… Que lui était-il arrivé ?

Un matin, alors que la Midgardienne aidait Pierrick à installer les étalages à l’entrée de la boutique et que le propriétaire faisait l’inventaire au sous-sol, la clochette à la porte retentit. Certes, la boutique était ouverte depuis une petite demi-heure, mais il restait rare d’avoir déjà des clients à cette heure. Généralement, cela présageait d’une urgence. Et effectivement, une femme entra dans la boutique, les traits tirés, des cernes sous les yeux, un gros sac sur le dos… Et un Griknot évanoui dans les bras. Akiko avait très peu de connaissances médicales, mais le Pokémon semblait un peu maigrichon et fatigué, mais surtout pris d’une forte fièvre.

- Je vous en supplie, aidez moi à soigner mon Pokémon ! Juste quelques remèdes, ça m’irait ! Je pourrais faire le reste. Mais s’il vous plait, j’ai besoin de soins…

A ce moment, le propriétaire et ami de Pierrick sortit de la salle de stockage. Il avait visiblement entendu la demande de la femme, mais son regard restait dur, comme à l’accoutumée.

- Hé, M’sieur, on peut lui faire un peu de place, non ?

A force de côtoyer Michael, il devenait naturel pour elle d’aider les gens dans le besoin. Et vu toute la marchandise qui transitait ici, cela ne devait pas lui coûter beaucoup ! Malheureusement, tout le monde n’était pas charitable, en ce monde.

- Akiko, ceci est ma boutique, j’apprécierai que tu restes à ta place. Désolé Madame, je ne tiens pas un hôpital ni une clinique. Je n’ai pas de place à vous céder. Si vous voulez des soins, je peux vous en vendre. Je pense savoir ce dont vous avez besoin.

Le regard de la dame s’alluma un instant, avant qu’un air gêné se peigne sur son visage. Elle semblait tiraillée par un terrible dilemme, jetant des regards perdus à son Griknot, puis au marchand, puis à son sac à dos, puis de nouveau au Pokémon Dragon… Avant de hocher la tête, la bouche pincée, les yeux clos.

- Je dois vous avouer que je n’ai pas grand chose à proposer. Je tenais un élevage de Pokémon… Malheureusement, à cause de mon manque d’expérience, j’ai fait faillite. Tout ce que je peux vous fournir, si vous l’acceptez, c’est ceci.

Elle tendit alors d’une main son sac à Pierrick, qui en sortit un magnifique œuf. Le reste du sac était vide.

- C’est le dernier œuf de mon élevage. Je peux vous l’échanger contre des soins.

Le patron fronça les sourcils un moment, puis se dérida avec une moue perplexe quand Pierrick lui glissa quelques mots dans l’oreille. De son côté, Akiko était atterrée par l’attitude du marchand. Comment pouvait-il être aussi cruel ? Cette dame avait dû passer un temps fou à s’occuper de son élevage, et il ne lui restait strictement plus rien. Un flash passa soudain devant ses yeux, et une image s’imposa à elle. Une fourrure jaune, douce, soyeuse dans laquelle elle se blottissait. Elle sentait sur ses bras, dans son cou, dans son dos, une sensation de chaleur et d’infini amour. Elle ne parvenait pas à distinguer précisément de quoi il s’agissait, mais elle était certaine qu’il s’agissait d’un Pokémon. Un Pokémon très important pour elle. Et qu’elle avait sûrement oublié. Les larmes commencèrent à lui monter aux yeux, alors que la voix du propriétaire retentissait à nouveau.

- Très bien. Voici vos remèdes.

Les larmes aux yeux, la femme pris les remèdes et serra son Griknot contre elle. Tout en gardant la tête baissée, elle se tourna pour sortir de la boutique, quand Akiko prit la parole.

- Ne vous inquiétez pas pour votre œuf, j’en prendrais soin ! Il n’aura jamais été aussi heureux, je vous le promets ! Et tous les jours, je lui parlerai de vous, de tous les sacrifices que vous avez fait ! On ne vous oubliera pas !

Maintenant, de grosses traînées salées coulaient sur les joues de la Torcanienne. Mais la femme ne se retourna pas. Elle baissa un peu plus la tête, et en sortant, dit d’une voix brisée :

- Je vous remercie, jeune fille.

Une fois le silence revenu dans la boutique, Pierrick s’approcha de sa protégée et lui tendit l’oeuf. Elle le prit contre elle, il bougeait très légèrement, et surtout, il était chaud. Si elle se concentrait, elle pouvait presque sentir le tout petit coeur du Pokémon battre. Elle resta ainsi de longues minutes, sous le regard triste du Terrosien.
Et soudain, Akiko releva la tête, figée, le regard perdu dans le lointain. Cela interpella l’homme, qui posa une main sur son épaule pour tenter de la faire réagir. Puis, quelques instants plus tard, son regard se fit plus clair. Elle papillonna des yeux, regarda l’œuf, regarda Pierrick… Puis son regard s’illumina. Elle sauta partout en brandissant l’objet au-dessous de sa tête.

- Ouaaah trop bien ! Il sort d’où cet œuf ? Il est pour moi ? Oh, je suis tellement contente !

Pierrick était tétanisé, sans voix. Bien sûr, il connaissait les troubles de mémoires d’Akiko, mais il n’en avait jamais été témoin. Il serra poings et mâchoires, et avec beaucoup de mal, il réussit à se contenir et à afficher un petit sourire.

- Ouais… ‘Me suis arrangé avec le patron. C’est ton salaire.
HRP:
Ceci est mon post d'anniversaire : J'y récupère un Oeuf de Pokémon ^^


© Aki Epicode




_________________

[ Clos ] Mémoire chaotique [Contrainte/Anniversaire] 495407akikohagane

[ Clos ] Mémoire chaotique [Contrainte/Anniversaire] Miniature_513_XY[ Clos ] Mémoire chaotique [Contrainte/Anniversaire] Miniature_235_XY[ Clos ] Mémoire chaotique [Contrainte/Anniversaire] Miniature_058_XY
Akiko Hagane
Akiko Hagane
Informations
Nombre de messages : 151

Fiche de personnage
Points: 65
Âge du personnage: 21 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum