[ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Ishizu Yggdrasil le Mer 28 Jan 2009 - 13:48

[ post mis sous contraintes n°4 : Faire intervenir le climat ]

Le trajet aléatoire qu'avait pris l'adolescent était surtout pour sa propre survie, son corps en lambeaux, ainsi que ses habits d'ailleurs, il ne devait pas arpenter les chemins difficiles, aidés par ses amis, il finit par demander une pause sur un terrain plat.
Il se coucha dans l'herbe, il n'en pouvait plus, son physique ainsi que son mental en avait pris un sacré coup.

Il avait les yeux clos mais il pouvait sentir que le ciel n'était pas des plus beau, des nuages gris sûrement, et il tombera bientôt pas mal d'eau vue le peu d'éclaircie.
L'air était humide et froid, le vent qui soufflait n'arrangeait en rien la situation, les herbes de la prairie ou il venait de se coucher lui fouetter le corps et le visage.
Mais que pouvait-il bien y faire, voila ce qu'il y gagne à trop vouloir s'entêter, toujours se borner à vouloir réussir, toujours paraître plus fort.

Pourrait-il continuer à avancer ? Tout comme la brise glissait sur les lames des feuilles, la bourrasque venait se briser sur son corps.
Treshan c'était collé à lui, Gyoosei, un peu plutôt, avait était rappelé, quant à Yume Mugen elle essayait de l'aider du mieux qu'elle pouvait, épuiser à son tour, les téléportations dans le donjon puis la marche l'avait fatigué, et s'insinuer dans son esprit pour l'en sortir n'était pas des plus simple.

Dans l'état quelque peu second du jeune homme, tout semblé gelé, et lui ressentait la douleur de tout son corps accrue, croyant mourir, sentant sa dernière heure arrivée.
Un peu plus loin un rugissement se fit entendre, le peu que son rêve lui fit voir était un lion étrangement bleuté, peut-être une illusion car c'était la seul forme qui apparaissait réellement. Ce n'était que dans sa tête, à moins que ce ne soit le réelle mais la glace ne pouvait pas envahir les environs en si peu de temps.

Voila le temps qui commençaient à bruiner, sa peau ressentait chaque petite goutte, la plus infime soit-elle, comme une lame le traversant, était-il dans un état si critique ? Quelqu'un arriverait-il à le sauver ? Peut-être que ce lion bleu n'était pas une illusion et viendrait l'aider... Peut-être était-il mort et ce dernier était le messager du temps et de l'espace qui l'emmènerait sur une autre terre plus douce et plus calme que celle si.

Ainsi plus rien n'aurait d'emprise sur lui, ni le vent, ni la pluie, ni la foudre, ni même les fortes chaleurs, plus rien ne lui pauserait problèmes, enfin c'est ce qu'il pensait.
Il ne vouait aucune dévotion à quelque dieu que se fussent mais croyait cependant à un monde meilleur, ou peut-être si trouvait-il déjà mais que son caractère n'avait pas réussi à cohabiter avec les personnes de ce monde.
Il vint à ouvrir des yeux vitreux. L'eau tombait sur son visage, lentement. Ses amis essayaient de le protéger du mieux qu'ils le pouvaient. Treshan se couchant sur lui pour le réchauffer au détriment des eaux. Yume Mugen qui toute nouvelle et pourtant le connaissant bien essayait d'utiliser ses pouvoirs pour former une capsule protectrice.
Finalement il ne partirait peut-être pas de ce monde sans regrets, comment pouvait-il oublier ses amis, mêmes après les guerres et les intempéries, rien ne les séparerais, c'est ce qu'il espérait et cela se passera ainsi.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Givralion le Dim 1 Fév 2009 - 20:16

Je pouvais apercevoir au loin une silouhette assise dans l'herbe.J'étais désormais à Kamiki , un petit village de la région de Terros qui avait participé à la guerre.Il n'y a pas si longtemps , je me trouvai encore à Mizuhan , dans mon cocon famillial , accompagné de mon jeune frère , ma mère et mon père.Aujourd'hui , j'ai reprit le chemin de l'aventure et vogue désormais sur les terre de Terros.Le ciel était gris , pas très rassurant et la foutre était prête à s'abattre à tout moment , se qui ne m'inquiètait en rien , mais tout de même , une averse ainsi , en plein sur la route du village de Kamiki , cela ne m'était pas préférable.A Mizuhan , l'air est frais et cette fraîcheur constante , j'y était habitué mais pas à la foudre , je fus d'ailleurs surpris de voir ce temps en arrivant à terros , le pays de la lumière et de chaluer de la Terre.La vrai raison pour laquelle j'ai quitté la maison est je pense sûrement l'envie de revoir mon vieil ami Fiarkef , lui que j'ai perdu pendant la guerre , lui que j'ai abandonné comme un lâche , lui que j'ai quitté sans même un au revoir , lui qui est partie si loin , je m'inquiètai , était il seul ou avec quelqu'un , où était il , se portait il bien ... toutes ces questions qui rodaient dans ma téte et qui à tout moment auraient put la faire exploser.Il fallait que je le retrouve , et le plus tôt sera le mieux.J'avançai donc sur le chemin qui me conduirait à Kamiki et décidai de sortir mon Givrali de sa pokeball.


Givra go , lançai je.

Je le carressait de sa crinière gelé en même temps que sa sortie , mon fier Givrali laissa paraitre dans les airs des flocons de neige.Sûrement l'effet de sa fraîcheur corporelle lié à aux gouttes présentent dans les nuages , ou bien était ce tout simplement une particularité qu'il avait de faire tomber la neige à sa seule présence.Mes pas devenaient chalents et gaies.Sous la neige , j'était dans mon élément.Un sourire enjouie commençait à se former sur mon visage quand au loin , je vit un homme , à terre , je ne pouvai pas en voir plus vue la distance qui nous séparait mais j'était bien décidai à en savoir plus.Mon allure normale s'accelèra et je commençai une course vers le personnage singulier qui s'étendait par terre.Au fur et à mesure que jeme rapprochai de lui , je m'aperçut que cet homme était accompagné de deux pokemons.Soudain , la mémoire me revenait et je commençai à reconnaitre ces cheveux d'un blanc pure , ce pokemon feu nommé Treshan , ce visage si affainli , ce corps si beau , ce personnage si familié et particulié.Il s'agisait de Ishizu , un fils du feu que j'ai rencontrai pendant la grande guerre.Mon aventure avec lui m'était resté en téte , je l'avai quitté d'une manière assez impolie.J'étai enfin arrivé face à lui , je le regardai , j'était totalement fasciné , commet un homme pouvait il se mettre dans un tel état ?Il était couvert de blessures toutes plus sanglantes les unes que les autres , la fatigue l'avait surmené et ses pokemons montaient la garde face à son corps.Je sourie au Treshan qui me reconnu apparament.Le Tarsal lui semblait me regarder d'un air assez méchant et je lui répondit avec un air désinvolte.J'était désormais devant Ishizu , accroupie je le regardai et me décida enfin a ouvrir la bouche.


Alors je te laisse à peine quelques jours et voilà comment je te retrouve , tu n'es décidément pas très solide de nature.

Mon Givrali se rapprocha de lui et lui tatonna le coude avec son museau gelé.C'est seulement en scrutant les environs que je m'aperçut de la sphère de protection qu'avait créé le jeune Tarsal autour de son maitre afin de le protéger du froid et de la pluie ainsi que des quelques flocons de neige qui tombaient.Seulement , son pokemon semblait très affaibli et ,ne pourrait plus tenir longtemps ainsi.Je me rapprochai alors de lui et lui confia que je m'occuperai bien de son dresseur , mais que pour lors , il était temps pour lui de se reposer.Le jeune pokemon hocha la téte et acsquiesa comme s'il avit compris mes mots , mes envies , après tout , c'était un pokemon spy.Je retourna ma téte vers Ishizu et attendie qu'il ouvre ses yeux , avec la ferme intention de protéger mon "ami" de la pluie.

_________________
°Malgrès les différences , tu reste ma préférence°



Merci à Neko pour le design' qu'il nous offre =)
avatar
Givralion
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Ishizu Yggdrasil le Dim 1 Fév 2009 - 21:46

Le garçon respirait lentement, son esprit semblait ailleurs, son corps souffrait à chaque mouvement. L'environnement n'y aidé en rien, et l'air semblait se rafraîchir, d'ailleurs en entrouvrant les yeux il revit le lion glacé, avec une autre masse à ses cotés. Il ne distinguait que du flou. Sa vue baissait en précision au fur et à mesure, il ne savait pas quoi faire, l'épuisement le prit et la fatigue l'emporta.

Yume Mugen semblait sondait l'esprit du nouvel arrivant, et avec l'aide de quelques souvenirs de son compagnon, elle se mit à le regarder d'un mauvais œil pour cette fameuse nuit.
Elle ne comprenait pas encore les choses de la vie mais croyait pleinement qu'il l'avait forcé et qu'il l'avait abandonné comme une vieille chaussette. Cette petite opération l'avait épuisé mais finalement elle comprit qu'il ne lui voulait pas de mal, relâchant son bouclier psychique, elle s'assit à coté de la tête de son maître.
Treshan quant à lui se méfier du pokémon qui le toisait, lui était un gros furet, l'autre un gros chat, cela ne faisait pas vraiment bon ménage mais il n'aurait pas l'avantage en ses conditions, même si son type était supérieur.
Il souffla une petite flammèche pour lui faire comprendre que s'il faisait un faux pas il serait grillé sur place, même s'il se rappelait l'ancien Evoli, maintenant il ne voyait rien de ce dernier, peut-être se trompait-il.

La bruine tombait, l'instant présent était assez dangereux pour l'adolescent, et ses deux pokémons regardait Givra, cherchant à savoir s'il allait l'aider ou le laisser ainsi, dans les deux cas ils n’abandonneraient pas leur maître et ami.
Il ne lui en voudrait pas s'il partait, après tout ce n'était pas son problème, et l'aideraient sans hésiter s'il décidait d'en faire autant à son tour.
Malgré leur épuisement cela n'empêchait rien, pour Ishizu, ils feraient tout, et inversement.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Givralion le Mer 11 Fév 2009 - 21:20

Ce moment me parut bien familier.
J'étai au dessus d'Ishi , scrutant son visage de part en part , je revoyai dans ma téte , ce moment si précieux que ma mémoire avait gardé dans un coin , c'était durant la guerre , Ishi et moi nous étions rencontré et déjà , il était bien mal en point , à croire qu'il n'avait que ça à faire.Mais Ishi resterait toujours Ishi.La neige qui tombait peu à eu du grand dôme beu-gris cessa après que je les demandai à mon Givrali.Il faisait assez froid comme ça , pas la peine de rajouter à l'état d'Ishizu une grippe ou un rhume.Le pokemon feu d'Ishi semblait se souvenir désormais parfaitement de moi , sachant pertinament les relations que j'entretenai avec son maitre , il ne fit pas la moue quand je me décidai à soulever Ishi par la force de mes bras puis à le prendre dans mes bras , tel un marié menant sa fiancé à sa lune de miel.Je comptai bien aider mon ancien compagnon à s'en sortir vue son état mais dans les conditions climatiques dans lesquelles j'était plus mon manque d'expérience dans la médecine , il me fallait au plus vite approcher d'une ville ou d'un village.C'est alors que je me souvins que les terres sur lesquelles nous nous trouvions ne se situaient pas très loin du territoire du village de Kamiki , un petit village certe mais qui accueillé sûrement un centre pokemon dans lequel même un humain pourrait se faire soigner ou une boutique de remède de la région.En tout cas , je l'espèrai.
Marchant ainsi un long moment en espèrant trouver le village sans trop de difficulté , j'observai que derrière , un petit bataillon m'escortait. Celui ci était constitué de mon Givrali en téte de groupe , du pokemon feu d'Ishi ainsi que de son Tarsal qui lui , fermait la marche.J'avançai , d'un pas lent mais assuré , laissant entrevoir ma détermination dans mon regard , je jetai parfois des petits coups d'oeil sur min Ishi afin de m'assurer qu'il n'était pas trop tard et que son état ne s'agravait pas trop.Malgret tout se que je put croire , j'était inquiet pour lui , je pensais avoir tiré un trait , l'avoir oublier mais m'aperçut quand réalité , il resterait à jamais sa "Première fois".Chose que rien ni personne ne pourrait changer.
Au bout d'un long moment , nous finîmes par arriver à Kamiki , c'était comme je le pensai un petit village , tellement petit d'ailleurs qu'il ne mettai pas difficil de trouver le centre pokemon.Les pokemons derrières moi s'étaient rapproché et firent une mine désolente , comme si l'allure que j'avais pris ne leur convenait pas.J'étais désormais face au centre pokemon désormais , je me tenais juste devant , Ishizu dans mes bras avec autour demoi toute ma petite patrouille , je me décidai à rentrer.


Une infirmière s'il vous plaît , c'est pour un bléssé , un bléssé chère.

Fixant désormais mon regard sur le malade dans mes bras , une infirmière vint me chercher , et m'indiqua un lit où poser Ishi , elle me convie ensuite à attendre dans une salle à cet effet , mais je ne pretta guère attention à sa réclamation , voulant juste rester avec "Lui".

_________________
°Malgrès les différences , tu reste ma préférence°



Merci à Neko pour le design' qu'il nous offre =)
avatar
Givralion
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Ishizu Yggdrasil le Ven 13 Fév 2009 - 15:15

[ Contrainte n°2 : Insister sur la psychologie du personnage ]

Cette sensation, celle d'être aidé par un être que l'on apprécie, enfin, c'est ce que pensait Ishizu, le bien-être, cette émotion, celle d'être secourue, soulevé. Il pouvait ressentir chacun des mouvements de la personne qui le portait, elle l'avait prit dans ses bras au lieu de le mettre sur son dos, c'était quoi qu'un peu plus compliqué et moins confortable pour le porteur.
Son état était en semi-conscience si l'on peut dire, il n'arrivait plus à bouger, aucun de ses muscles ne répondait, son esprit était embué, dans une masse informe. Le peu qu'il pouvait faire, c'était écouté avec attention ce que les personnes qui l'entouraient pouvaient bien dire. Et en se concentrant, il put entendre cette voie, il se le rappelait que trop bien, cela ne faisait pas quelques semaines, il était sur que c'était... ce garçon, avec qui il avait... enfin, ce n'était pas le moment d'en parler.

Il voulut prononcer un merci, même si quand il l'avait quitté cela ne s'était pas passé en douceur, le coup qu'il lui avait donné, il le ressentait toujours sur sa joue, tout comme les caresses qu'il lui avait prodiguaient, la nuit qu'ils avaient vécue fut magique en somme.
Juste avant que Givralion ne pose le garçon, ce dernier resserra sa poigne sur le haut de l'adolescent, comme pour lui montrer qu'il lui en voulait toujours, mais qu'il finissait par lui pardonner.

On vint à le déposer sur quelque chose qui semblait doux et confortable, sûrement un lit, il sentit la présence de ses pokémons, il voulait les remercier aussi, de le soutenir en ces moments difficiles.
Que serait-il devenu sans eux, sans son sauveur, il voulait les serrer dans ses bras, pleurer sa joie de les connaître et de les avoirs pour ami.
Même s'il ne pouvait plus bouger, même si son esprit semblait tombés dans un trou noir, l'emportant vers des endroits inconnus, son corps émettait une aura que Yume Mugen ressenti, Treshan aussi put la sentir, Gyoosei, même s'il était dans sa pokéball, l'avait certainement perçu.
Givralion avait du avoir les mêmes sensations que les pokémons d'Ishizu, tous les sentiments du garçon semblait se déverser et se répandre dans la chambre du centre de soin, entourant ceux qu’il aimait d’une certaine bienveillance.

D'ailleurs la petite Tarsal put entendre les pensées de son dresseur, il fallait qu'elle envoie une missive à Tyla, la championne d'arène d'Arkan, seul petit problème : Elle ne savait pas écrire.
Elle s'approcha du garçon qui avait sauvé son dresseur, lui tirant sur un pan de pantalon, elle le regardait avec ses yeux rubis, son corps frêle quelque peu épuisé, mais elle pouvait encore tenir une connexion télépathique. Elle devait à tout prix arrivé à lui dire qu'il devait écrire une lettre à la cette femme, elle n'en connaissait pas les raisons, mais il devait lui faire confiance, elle-même ignoré pourquoi Ishizu souhaitait voir cette femme, et ces raisons, était personnelle.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Givralion le Dim 15 Fév 2009 - 20:03

Une fois encore.
Ishizu était sur son lit d'hôpital , encore inconscient cependant.Son Tarsal se rapprocha de moi , tira le bas de mon pantalon pour m'apeller et m'avertir de sa présence.Le pokemon semblait faible , son corps montrait une fatigue intense auquel il fallait absolument remédier.Je le prit alors dans mes bras et chercha sa pokeball dans les affaires d'Ishi quand le Tarsal poussa un crie.Je le regardais , il avait dans son regard comme une lueur plaintive. Je le posait , il plissa le front comme pour se concentrer.Soudain , je sentie une étrange sensation , comme si mon esprit était en "combat" qu'il se démenait et résistait à quelque chose mais au final lâcha.Je perçu alors une voie , légère , faible mais douce dans ma téte , cette voix disait :
Mon maitre , Ishizu , souhait que tu porte une lettre à Tyla , afin qu'il puisse la rencontreer et ...

La phrase ne se termina pas , le Tarsal nu le temps de continuer , il s'effrondra devant moi.La fatigue l'avait désormais envahie et rien ne pourrait arragner cela mis à part un long , très long repos.L'infirmière était alors venue afin d'installer le jeune pokemon sur un brancard , elle le positionna à côté de son maitre.Je ne comprenais pas très bien , fallait il que j'écrive une lettre à cette Tyla , pourquoi Ishi voulait il temps rencontrer cette championne au point de demander à son pokemon d'utiliser ses dernières forces pour cela ?Un dresseur digne de ce nom n'aurait jamais épuisait son pokemon , le mettre dans cet état si lamentable juste pour une lettre , et cela me value une reconsidération à envers Ishizu Yggdrasil.Je tournais ma téte , peinais de voir à quel point j'ai put me tromper sur lui.Je m'approchais , doucement , avec une lenteur qui m'impressionait même.Une fois arrivait à son chevet , je le dévisageait , lui qui se fourrait toujours dans des pétrins pas possible , lui qui avait ce don unique de toujours se faire blesser et se mettre dans des états impossible , lui , ce petit bout d'homme idiot qui ne pouvait s'empêcher de faire le mâlin en prenant les risques les plus fous.Et puis je réfléchie , me disant qu'il était inutil de me mettre dans de tels états pour lui , je me retournai et alla m'assoir près de la table , sur une chaise avec un crayon à la main et une feuille pour écrire , je me mit au travail et la tâche ne fus pas facile , écrire à un champion n'était pas chose aisé.
Chère Tyle ,

Non , trop solannel , pensais je.

Tyla ,

Championne d'Arkan ,
Je me prénomme Ishizu et souhaite vous rencontrez.
Ma demande est soit directe et non très bien formulé mais inutile de passer par quatre chemins , vous êtes championne d'arène et moi candidat alors rencontrons nous.
Je me trouve actuellement à Kamiki et vous attend de pied ferme.

Avec mes plus grande salutations ,

Ishizu Yggdrazil.

Ma lettre n'était pas très longue et était comme je l'avais précisait assez directe , mais inutile de blablater pour rien.Je me retournais , et vit Ishi bouger , gémir et souffrir quelque peu.Soudain , mon Givrali approcha et se porta volontaire afin de confier la lettre au Bekipan du centre pokemon qui irait remettre ma lettre à tyla.J'acquiesa , puis regarda de nouveau Ishizu.
Cela promettait d'être une si longue attente.

_________________
°Malgrès les différences , tu reste ma préférence°



Merci à Neko pour le design' qu'il nous offre =)
avatar
Givralion
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Ishizu Yggdrasil le Mar 17 Fév 2009 - 16:31

[ Contrainte n°2 : Insister sur la psychologie du personnage ]

La chambre n'était pas très bien éclairé, à moins que le système d'éclairage ne marche pas, pourtant de bougies, à moins qu'elles n'aient plus de cire... Ou alors c'était peut-être un pokémon ? Dans ce cas la c'était de l'énergie. Oui, de l'énergie, c'est bien ce qu'il manquait au garçon. Il ne devait pas s'être passé plus d'une heure, en fait, il avait perdu la notion du temps, il ne s'était passé qu'une vingtaine de minute depuis leur arrivée.

L'adolescent meurtri avait ouvert les yeux et son premier regard fut sur son Feurisson, qui avait gardé la tête au-dessus de celle de son dresseur, il ne pouvait pas se reposer s'il n'était pas sûr qu'Ishizu ne se réveille. La créature sembla toute heureuse, puis, pris d'un coup de fatigue, s'étala sur le torse de son dresseur, vidé de toute force.
La vue de son compagnon fit sourire le jeune homme, il se surpris même à sourire, son compagnon était vraiment adorable et prêt à tout pour lui. Il tourna un peu la tête et vit sa Tarsal, reposant tranquillement sur un petit lit à ses côtés, elle en avait fait trop alors qu'il n'avait rien demandé. Il lâcha une larme, elle se donnait déjà à fond pour lui, alors qu'elle ne devrait pas... elle était mignonne quand elle dormait.

Il reporta son attention sur la pièce et croisa le regard de Givralion, finalement il ne savait pas quoi penser, il lui avait pardonné, mais ce coup, il lui redonnerait bien, mais pas maintenant, peut-être dans un combat engageant leurs pokémons.
Il eut beaucoup de difficultés à parler, d'ailleurs, il se passa quelques minutes où il réfléchit à la situation, sur une table était disposée un crayon, le garçon se demanda si sa petite protégée avait intercepté ses pensées personnelles ?


"Merci..."

Il ne sut quoi faire, il sourit à son sauveur et rougit quelque peu, il ne voulait pas se remémorer la nuit où il l'avait connu, pas parce que ça ne lui avait pas plus, plutôt par respect pour lui et envers lui-même.
Il repensa à la question qui lui trottait dans la tête et finit par regarder Givralion d'un air un peu... blasé.


"Euh, j'espère que tu n'as pas écrit cette fameuse lettre, j'étais dans un moment de pleine réflexion quand Yume Mugen l'a intercepté mes pensées, je connais Tyla... un peu comme toi et je crois que c'est ce qu'elle n'a pas compris"

Ishizu tourna la tête vers la petite fille et sourit quand même.

"Ça fait bizarre, je n'ai pas souris depuis que j'ai laissé Tyla et Soriu en plans et ça me manque."

Il se tourna vers Givralion, son regard était quelque peu humide, un sourire rempli de joie.

"J'aime sourire, rire, je veux que chaque jour soit heureux et c'est ce que j'ai perdu ces derniers temps, je veux pourtant retrouver le gout de la vie, mais je ne sais pas si j'y arriverais seul"

Il ferma les yeux, des larmes coulèrent le long de ses joues, il semblait rire mais s'en était tout le contraire, il pleurait de sa bêtise, sa foutu connerie.
Il espérait que ces amis le pardonneraient, il ne voulait qu'ils le voient ainsi, ils ne devaient pas pâtir de ses pleurs.


"Je suis désolé..."

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Givralion le Sam 7 Mar 2009 - 12:12

Mis en doute .
Après avoir écrit cette lettre qui était destinait à Tyla , je me retournais et croisais le regard d'Ishizu qui à ma grande surprise c'était réveillait sans un mot dire.Son petit pokemon de feu sur lui , il se réchauffait à la chaleur du corps de son ami qui avait le poil chaud.A côté était installé une Tarsal , la même qui m'avait fait part des pensés de son dresseur un peu plus tôt dans la journée.Le dernier de ses poekmons était dans sa pokeball à se reposé , tout était bien de son côté mais chez moi , un pokemon manquait à l'appel.Mon fidèle Givrali était partie à la poste Bekipan et n'en était toujours pas revenu , il était fort pensais je mais tout de même , cela ne suffisait pas à me convaincre qu'il allait bien.Puis nos regards à Ishizu et à moi se croisèrent encore une fois , là il me dit que la lettre ne devait pas être écrite ni même envoyait.J'affichais un air un peu moqueur , comme pour lui dire que son intervention avait un peu trop tardait.J'étais encore sur ma petit chaise , assis à côté de cette table de bois , à regardait Ishizu contempler ses pokemons.Je n'avais encore prononceais aucun mot mais il me tardais de lui répondre:


Et bien Ishi , je pourrais me demander se que tu fais de ta vie , à chaque fois que nos chemins se croisent , je te retrouve en lambeaux , en pleine agonie , épuisé comme pas deux et pour combler le tout , tu es seul.Alors explique moi , comment "seul" tu peux te mettre dans de tels états ? finis je par lancer sur un ton moqueur.

Il est vrai que j'étais un peu perplexe quand à l'origine des blessures d'Ishizu et je pense être en droit de l'être vue que j'avais était obligé de le traîner jusqu'à un centre pokemon pour qu'il guérisse.Apparament la courtoisie n'était un point fort chez nous , je venais de remarquer qu'aucun de nous deux ne nous étions salué , peut être à cause de la peur de blesser l'autre ou peut être tout simplement qu'un des deux ne voulaient pas engager la conversation poliment pour montrer sa déception de la dernière rencontre que nous ayont eu.Tous cela n'était que des hypothèses mais elles me trottaient tout de même dans la téte.Je fini enfin par me lever et à me diriger vers ishizu , carressant le poil de son pokemon qui se reposait sur son torse , je tournais ma téte vers le bléssé et lui lâcha que j'avais bel et bien envoyé cette lettre :


Et bien mon cher Ishi , sauf si tu te met en téte de dépasser un Givrali en plein élan , qui actuellement cours jusqu'à une poste qui livrera cette lettre d'ici la fin de la journée , je pense qu'on devraient voir débarquer la championne d'arène d'ici peu.

Effectivement , j'avais peu être commit une erreur en envoyant cette lettre à une championne , mais son pokemon n'avait qu'à mieux intercepter ses pensaient me défend dis je mentalement. Peu à peu que le temps passe , Ishizu me confait que cela faisait un moment qu'il n'avait pas souris et que pour l'instant , il n'arrivait plus à être celui qu'il était autrefois , le Ishizu prêt à tout pour la paix , le détenteur de l'amour universel , celui qui ne pense qu'à rendre les jours d'autrui plus heureux.Je sentis un frisson monter en moi quand Ishi me confie cela.Effectivement mon caractère avait quelque peu cahngé depuis mon premier voyage et j'y repensais , le petit garçon enfantin qui disait toujours oui et amen à tout savait désormais dire non et pouvait s'imposer là où , il y a quelques années , il ne l'aurait sûrement pas fait.Peut être que cela était dût à ma rencontre de Kyarah et Nina lors d'une mission très spéciale qui m'avait rapportait gros , leur caractère autoritère et sec avait sûrement dût déteindre sur moi.Puis Fiarkef qui lui ne se laissait pas marcher sur les pieds non plus et qui n'avait pas peur de dire aux gens se qu'il pensait vraiment d'eux.Mais , me revint en mémoire ma toute première rencontre , celle d'Edrakan , Mentari et d'un autre garçon , Edrakan , cette fille de la nature qui en jet pas mal il faut l'avouer était une solitaire mais une sacrèe combattante aussi , puis Mentair , je ne l'avais pas connus longtemps mais cela me suffit à être convaincus de sa sanguinité qui avait elle aussi sûrement déteint sur le garçon qui l'accompagné , le garçon chat : Neko.
Puis , une fois sortie de mes pensées je portais une nouvelle fois mon regard sur Ishi et le vit pleurer.

_________________
°Malgrès les différences , tu reste ma préférence°



Merci à Neko pour le design' qu'il nous offre =)
avatar
Givralion
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Ishizu Yggdrasil le Dim 8 Mar 2009 - 15:20

~~ Le peu que je pouvais faire c'était de rester là, à me lamenter sur mon sort, Givralion avait raison, je cherchais toujours à me mettre dans des situations compliquées, que pouvais-je faire d'autre ?
Ma vie n'était régie que par la souffrance et le gout du risque et c'est ainsi que je mettais mes amis en danger et je m'en voulais fortement pour cela. Peut-être que je devrais-je en finir avec tout cela, tout le monde serait heureux et personne ne me pleurerait, même la personne qui se trouve avec moi semble prendre ça sur le ton de la moquerie. De plus, de me poser une question il me confirma l'impossibilité pour moi ou mes Pokémons de rattraper une lettre qui n'aurais pas du exister, finalement le monde se tourne contre moi.
Je me devais de répondre à sa question, même si toute envie de parler m'avait quitté et qu'un gout amer se répandait dans ma bouche. Qu'ai-je fais pour mériter cela ? Je ne crois pourtant pas avoir porté atteinte aux dieux ni aux entités, certes je ne crois pas en eux, mais pourtant je respecte la religion. ~~


"Seul je fus, seul je suis et seul j'ai toujours été, un grand solitaire de la vie qui n'a pour ami que ceux qui l'accompagne et qui vive avec lui tous les jours. Le monde n'a pas l'air d'apprécier les gens qui pensent ainsi, il se met donc à les haïr et à vouloir les détruire à petit feu"

Il venait de penser à voix haute, son esprit n'était plus très clair et plus rien n'allait, il sentait que son corps avait du mal à se remettre en marche, il devrait rester un moment en convalescence. Il espérait ne pas passer pour fou auprès de Givralion, mais c'était peut-être déjà trop tard, de toute façon, qu'est-ce que cela pouvait bien lui faire de sa santé mentale et physique, après tout, il n'était qu'une aventure d'un soir.
Il n'avait pas répondu totalement aux questions de son ami et ne souhaitait pas le faire, comment dévoiler que c'était un certain Neko qui l'avait mis dans un tel état, ce petit bout d'homme qui avait réussi à briser son calme.
Mais il avait aussi gagné dans ce combat, une nouvelle amie et une nouvelle technique de déplacement qu'il devait peaufiner. Enfin, si seulement s'il s'en sentait capables il aurait pus y penser, mais sa seule envie actuelle était de disparaitre aux yeux de tous.
Se recroquevillant sur lui-même, malgré ses muscles et ses membres endoloris, posa sa tête sur ses genoux et continua à pleurer, tout ce qu'il avait enduré jusqu'à aujourd'hui se déversait maintenant, lui qui n'avait rien demandé.


Dernière édition par Ishizu Yggdrasil le Mer 22 Avr 2009 - 23:35, édité 1 fois

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Givralion le Jeu 19 Mar 2009 - 21:10

Pitoyable.
Il était là , Ishizu Yggdrasil.Sur son lit , avec un air blafard , comme s'il allait mourrir , comme s'il était mourrant.Il n'avait rien à voir avec l'Ishizu Yggdrazil de la dernière fois , lui était un faible , un lâche , un "perdant".Son état mental était pitoyable , il avait perdu toute confiance en lui , il n'avait plus de force de caractère et se mettait à pleurer pour un rien , il avait délaissait le don que la vie lui avait offert, celui de donner espoir , de donner la foi en nous même.Il n'était plus capble de cela , à croire que cet homme qui était en face de moi ressemblait à Ishizu , qu'il avait le même physique qu'Ishizu , mais que se n'était pas Ishizu.
Je savais exactement quoi lui dire , mais attendais juste le bon moment.Inutile de créer des tensions alors qu'il n'était pas encore au mieux de sa forme.Je le regardait , lui séchait ses larmes.Nous étions calme , il venait de penser à voix haute et je n'avais pas répondu à sa phrase , je savais bien que je n'aurais pas sut me contrôler si j'avais ouvert la bouche et que je lui aurais lâché quelque chose de déplaisant.Alors nous restâmes ainsi , à nous regarder , moi à le voir souffrir et lui à me voir , à me voir comme il me voyait.Soudain , rompant le silence , mon Givrali revint.Il était comme à son habitude glacial et affichait un sourire ravie , montrant qu'il avait parfaitement remplie sa mission.Il me gratifia de son regard en coin qui le rendait affreusement irrésistible.Je finis enfin après un long moment par lui lâcher :
Je suis fier de toi Givravra.Tu as , comme toujours étais parfait , merci.

Je l'embrassais vivement sur le front quand il vint se poser sur mes genoux.Son contact glacial m'apaisait , il me faisait du bien , d'une étrange façon il me soulageait.Mon regard était désormais posait sur Ishizu qui admirait la scène et qui ne dit mot.Fallait il que je l'aborde ou que je le laisse dans ses pensés.Si je n'intervenais pas , allait il continuer à se lamenter ainsi ?Je ne pouvais supporter cela.Que les gens se lamentes , c'est pour moi , l'une des choses les plus insuportable du monde.Les entendres ainsi parler de leur misère , de leur peine sans penser que demain sera meilleur faisait monter en moi un dégout et une colère d'exaspération profonde.Ne pouvant ainsi plus me retenir de lui dire se que je pensais , je finis par lâcher le morceau :
Alors c'est comme ça hein ?Tu vas te laissais pourrir ainsi , te noyer dans t'es erreurs , te laissais couler dans les mers de désolation ?Tu ne te battra même pas ? Tu n'essayera donc pas de te relever ?De faire face et d'arranger les choses ?Je ne sais pas se qui ta rendu comme ça Ishi , mais se qui est sur c'est que la raison , chose ou personne , qui ta mit dans cet état làdoit actuellemnt se réjouir de ta nonchalence envers la vie et envers t'es convictions.Quand on se nomme Ishizu Yggdrazil mon gars , on se relève toujours de ses échecs.

Je ne suis pas doué pour les discourts , encore moins pour savoir parler d'amour , voilà pourquoi mes paroles envers Ishi portaient essentiellemnt sur le combat de son coeur et de ses actions.Ne voulant pas insister plus longtemps par peur de le vexer ou de le démoraliser encore plus qu'il ne l'était actuellement , je ne poursuivie pas mon lèger dialogue et laissais place à la réflexion.Ignorant si mes paroles l'avais touché ou si au contraire elles n'avaient fait que le comforter dans l'image nouvelle du perdant qu'il avait de lui , je laissais mon regard droit et direct plonger au plus profond de ses prunelles brillantes , lui laissant ainsi le choix de m'expliquer en face ou de se détourner et de continuer de penser.

_________________
°Malgrès les différences , tu reste ma préférence°



Merci à Neko pour le design' qu'il nous offre =)
avatar
Givralion
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Ishizu Yggdrasil le Jeu 19 Mar 2009 - 22:33

"ET TU VEUX QUE JE FASSE QUOI ?"

Voilà que le jeune homme venait de taper du point sur son lit, toutes larmes avaient disparu et une aura incertaine semblait rendre l'air autour de son corps aussi flou que du brouillard. Il semblait fulminer de l'intérieur, son esprit semblait se scinder en partie inégales et disproportionnés dont la colère commençait à prendre le dessus. D'ailleurs ses yeux virèrent du rouge sang à l'orange feu.
Le mal qui l'accablait lui était inconnue et Givralion avait touché un point sensible, ne sachant pas comment réagir il ne savait que faire, abandonnant presque son humanité. Il prit quand même sur lui et lança d'un air fort peu enjoué et d'une voix d'outre-tombe.


"Après la guerre, je me suis retrouvé deux semaines sur un lit d'hôpital, j'ai entendu des voix pendant mon sommeil, m'appelant, presque me dirigeant, une fois que j'ai pu ouvrir les yeux je suis parti dans un lieu ou la mort régnait. Puis cette même entité m'a rappelé et je suis parti à dos de pokémon volant vers un donjon ou la végétation est luxuriante et dont les lieux sont en ruines. J'y ai affrontés un certain Neko et nous avons fait un match nul, j'avais déjà les deux pieds dans la tombe quand "elle" me sauva"

L'adolescent tourna son visage vers Yume Mugen, la petite Tarsal, il la regardait d'un air étrange, passa son bras au-dessus de son corps et posa sa main sur ses cheveux de couleur émeraudes. Son expression semblait dure et revêche, son corps semblait essayer de contenir une force qu'il n'arrivait pas à canalisait, la même force que dans son enfance, la même force contre ce gamin qui l'avait mis pratiquement hors d'état de nuire.

"Je peux maintenant goutter au plaisir de pouvoir profiter de ma puissance actuelle, cette charmante créature a éveillé en moi une entité qui avait l'air scellé depuis que j'étais tout petit. La maison qui brûle, un homme qui est littéralement carbonisé et le feu qui me ferait presque des révérences"

L'air autour de son corps semblait ce réchauffer à un vitesse folle et ses habits commencèrent à s'embrassaient dans une danse de flamme effréné. Son air semblait sadique et ses traits étaient recouverts d'un sourire qui donnait des sueurs froides. Mais soudainement le feu s'estompa, ne laissant aucune trace de lui sur le corps du jeune homme, comme s'il ne l'avait jamais touché, ses yeux venaient de virer à une couleur plus... marine.

"Non arrêtes ça, démon, tu n'aurais jamais du t'installer dans son corps, cette nuit ou il était en danger, tu n'aurais jamais du être la"

"Tss ! Tu crois vraiment que tes petites menaces me font peur"

Le garçon décala son regard vers un miroir posé contre le mur, il pouvait s'observer et voir aussi deux autres personnalités. Une personne pleine de joie aux yeux couleur rubis et une autre identique, recouvert de rage de vaincre dont ses orbites étaient remplacées pratiquement par des flammes.

"Comme quoi les démons peuvent exister..."

Un choc violent se produisit dans la pièce, tout semblait s'embrasser en un instant, et Ishizu marchait tranquillement vers la sortie de la pièce. Il se retourna lentement, son corps était nu car ses dessus furent dissous en un instant. Il fixa Givralion qui était tombé de sa chaise, même Treshan fut projeter contre le mur et la petite Tarsal eu à peine le temps de se réveiller qu'elle tomba derrière son lit.

"Je crois que..."

Il ne put finir sa phrase, il porta les mains à sa gorge et s'agenouilla, tourna son visage horrifié et orangée vers une forme lumineuse qui venait d'apparaitre.

*Je te l'ai dit, je serais toujours la pour le protéger, quoi qu'il en soit, alors toi, qui n'est que la partie la plus abjecte de ce corps, disparait à jamais*

Elle ressemblait à une jeune femme vêtue élégamment et dont les cheveux verts étaient coupés courts jusqu'aux épaules, d'elle émanait une lumière, la rendant à demi transparente. Ishizu, ou plutôt l'esprit horrible qui l'abritait, avait pour l'instant, une peur qui le paralysait. Un geste de la main de cette femme suffit à faire écrouler le corps du garçon et lentement tout sembla se calmer, l'image de la jeune femme disparue lentement.
Une fumée noire s'échappa du corps du jeune garçon, se reformant en boule incandescente qui s'enfuit rapidement des lieux. La jeune Tarsal réapparue et lança d'un air heureux et remplie de gaieté dans sa langue télépathique.


*Et bien, à croire que mes illusions sont parfaites et très réaliste*

Le garçon rouvrit les yeux, se releva avec difficulté et observa la scène qui s'offrait à lui, ses yeux étaient redevenus rouge pour de bon et son air interrogatif annoncé qu'il ne savait pas ce qu'il faisait ici. La chambre reprit lentement son apparence qu'elle avait il y a quelque minute, en fait, elle cherchait juste à faire fuir un spectre qui avait abrité le jeune homme.
Elle ne semblait pas vraiment fatiguée et avait l'air contente de son cou. Treshan n'avait pas non plus atterrit sur le mur, mais dormait encore sur le bord du lit. Et pour ce qui s'offrait à Givralion et à son Givrali c'était l'incompréhension.
Ishizu se releva et enfila au moins un pantalon, histoire que si quelqu'un venait à débarquer, ils ne découvriraient pas ses parties masculines, mêmes s'il n'en avait un peu rien à faire.


"Mon ami, je ne sais pas ce qui c'est passé, je n'ai pas idée de ce que tu as vu, mais je pense que tu m'y a aidé dans un certain sens alors... Arigato... Gozaimashita, Givralion-kun"

Son corps le faisait souffrir, mais il ne se reposerait pas avant d'avoir aidé son ami, d'ailleurs en lui tendant la main avec un de ces fameux sourire il lui dit tout bêtement.

"Par contre je me souviens m'être emporté, je ne sais pas quand, mais sa... c'était vraiment moi"


Dernière édition par Ishizu Yggdrasil le Mer 22 Avr 2009 - 23:51, édité 1 fois

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Givralion le Lun 20 Avr 2009 - 19:08

Mais alors était il devenu complétement fou ?
Décidément , cet Ishizu me surprenait de plus en plus.J'étais en face de lui , je le regardait quand soudain , il devint comme "fou".Se mettant à prononcer des paroles insensées , a bouger sur lui même , on aurait presque dit qu'il faisait une crise de convulsion.J'avais l'impression qu'il se battait contre lui même , contre quelque chose en lui qu'il essayait d'extérioriser.C'était fascinant , effrayant mais par dessous tout c'était ... étrange.Le voir comme ça , dans cet état de démence.Il était dans un sale état , et pourtant je restais là , à le regarder , à ne rien faire.Mais c'était se qu'il y avait de mieux pour lui , le laisser avec ses mauvais démons , le laisser affronter sa partie sombre , son côté noir , se qui en lui est mauvais.Ce combat contre lui même , il devait le faire seul , si j'intervenais cette souffrance qu'il endure se répétera et la leçon qu'il devra en tirer n'aura servie à rien.
Cela commencé à être long et il devenait de plus en plus violent avec lui même , levant son corps puis le rabaissant , il était apparament possèdait.il allait mal et ne s'en sortait pas très bien , allait il s'en tirer ?Je l'espèrais.Quelques minutes plus tard , Ishizu reprenait ses esprits et je me rapprochais de lui.Il se "dressa" alors vers moi .
"Mon ami, je ne sais pas ce qui c'est passé, je n'ai pas idée de ce que tu as vu, mais je pense que tu m'y a aidé dans un certain sens alors... Arigato... Gozaimashita, Givralion-kun"

Je le regardait alors , l'air surpris de se qu'il venait de dire.Moi qui n'étais même pas intervenue , y être pour quelque chose dans son rétablissement ? Il devait continuer de délirer.La seule chose qui l'avait sauver c'était lui même , il pouvait être fier de lui d'avoir accomplie une tache si ardu que de combattre son côté sombre et d'en ressortir ainsi , sans encombres.
Hé bien écoute , si tu l'dis , lui répondis je.

L'atmosphère redevint stable et mon Givrali se rapprocha de nous , il était désormais monter sur le lit et avait posé sa téte sur le genoux d'Ishizu.Les pokemons d'Ishizu c'étaient eux aussi calmaient et les tensions redescendirent.
"Par contre je me souviens m'être emporté, je ne sais pas quand, mais sa... c'était vraiment moi"

Surprenant , malgrès qu'il soit possèdait , Ishizu avait tout de même réussi à sortir des paroles qui lui venaient du coeur.Il avait une grande force de coeur , cela se ressentait.Rien quand regardant ses pokemons , on pouvait s'apercevoir qu'ils avaient été élevés avec amour et soin.C'était un grand dresseur et surtout , c'était un grand homme.
Alors sauf qi tu as encore besoin de moi , je ne vais plus tarder , j'ai une longue route afin de retrouver un ami à Flamen.


Dernière édition par Givralion le Mar 21 Avr 2009 - 19:27, édité 1 fois

_________________
°Malgrès les différences , tu reste ma préférence°



Merci à Neko pour le design' qu'il nous offre =)
avatar
Givralion
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Tyla Weathered le Mar 21 Avr 2009 - 19:40

Le soleil frappait fort sur l’azur de l’océan. Une jeune femme, accompagnée de trois pokémons, se baignait seule dans l’immeuble mer qui se situait à proximité de la Cité d’Arkan, la ville de la championne des pokémons eau : Tyla. Cette championne, aux grands talents aquatiques, était la personne se baignant dans l’eau avec sa fidèle Wailmer, son Loupio et sa nouvelle Poissirène.

Un coup de vent frappa le petit groupe. Un pokémon fin et pourtant si bruyant passa au-dessus d’eux pour enfin se rapprocher de Tyla. Elle le connaissait bien : c’était Bekaï, le Goélise facteur qui lui amenait ses lettres. Elle le remercia en lui donnant une petite baie qu’elle était aller cherchée dans son sac. Le pokémon partit et Loupio vint sauter dans les bras de sa maîtresse.

Tyla le prit dans ses bras sans vraiment lui porter une quelconque importance. Sur la lettre était écrit « Pour Tyla, championne de la Cité d’Arkan ». Elle n’attendait pourtant aucun courrier officiel de la part d’une quelconque personne. Ouvrant l’enveloppe et prenant le papier, elle lit les lignes, les unes après les autres, pour enfin arriver à la fin de la lettre. Ishizu voulait la rencontrer ? L’utilisation du vouvoiement et la signature « Ishizu Yggdrasil » signifiait un courrier officiel et pourtant, il y avait quelque chose de bizarre.

Elle plaça la lettre dans son sac et partit vers le ville de Kamiki comme il était écrit sur le papier. Elle avait fait rentrer Poissirène dans sa pokéball qui ne pourrait suivre le rythme effréné et la vitesse de nage de Wailmer. Tyla semblait fade et inquiète. Pendant tout le trajet, elle utilisa sa maîtrise de l’eau et utilisait quelques peu son arme : elle s’attendait à un combat, une bataille, la guerre…

Le petit groupe était enfin à destination. Le petit village de Kamiki était un ensemble de prairies collées bout à bout pour former une superbe étendue écologique. Tyla marchait sur le sentier, à vive allure. Le village était vraiment petit, elle trouva facilement le centre de soin. A l’entrée, une jeune femme lui indiqua la pièce où se trouvait Ishizu. Le stress montait et l’adrénaline aussi. D’un geste elle pouvait sortir son arme et le planter dans le cœur d’un individu, d’un seul geste. Elle continua et arriva devant la pièce importante. Elle attendait et attendit deux minutes en parlant à Loupio de l’eau qui l’aiderait à envoyer.

Tyla se décida à entrer. Dès la porte passée, son cœur se fendit en deux. Ishizu était là, debout et avec une personne. Cette personne ne semblait pas innocente et Tyla s’emballa. La vitesse de frappe de son épée allait le tuer : il fallait qu’elle le garde en vie pour qu’il parle. Loupio lança le premier jet d’eau intercepté par Tyla. Le liquide devint solide et se brisa pour emporter l’homme et le coller aux murs, de chaque côtés de ses vêtements. Le deuxième jet d’eau se dirigea vers l’homme et se stoppa avant lui. Le liquide touchait l’homme en une sorte de pointe d’eau. Du froid se fit sentir et l’eau devint de la glace, pointue. Tyla était désemparée et était prêt à tous. Tyla ne voulait pas de rébellion et bloqua ses mains du petit doigt à l’avant bras avec de l’eau qu’elle glaça.


- Dis-moi qui c’est où je le tue.

Tyla avait dit ça, les larmes aux yeux. Ishizu les regardait et semblait surpris par la vitesse des attaques.
avatar
Tyla Weathered
Informations
Nombre de messages : 783

Fiche de personnage
Points: 89
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Ishizu Yggdrasil le Mer 22 Avr 2009 - 18:38

Il se passa quelque jour après que le garçon ai repris un peu de conscience et de sa vivacité, après la scène avec Givralion, il se passa une dizaine de jours ou l'un restait au chevet de l'autre. Pendant ce laps de temps ils n'avaient pas souvent parlé, mais les paroles qu'ils avaient sortis n'était jamais méchante.

Un jour un peu spécial venait de se lever, pourtant rien n'avait changé, il se passait toujours ce qu'il se passait, Treshan jouait avec le Givrali et le Lixy de Givralion. Gyoosei était soit enfermé dans sa pokéball, soit resté dans un gros aquarium placé dans le centre, quant-à Yume Mugen, elle restait continuellement au petit soin de son maître, sourire aux lèvres. Petit à petit, tout le monde reprenait des forces et le jour de la sortie de leurs convalescences allaient bientôt sonner.
Ce jour étrange qui venait de se lever, Ishizu marchait dans sa chambre à la recherche de ses affaires à ranger dans son sac, des vêtements propres, de quoi subvenir aux besoins, il avait acheté le tout avec l'argent qu'il avait. Il devrait peut-être trouver une autre source d'argent, car elle s'épuisait cette bourse de guerre.

Il allait demander à Givralion depuis combien de temps cette lettre était partie quand soudainement la porte s'ouvrit et sauta de ses gonds, des fissures apparurent même sur le mur. L'adolescent eu à peine le temps de remarquer qui cela était que sa vitesse de frappe attira son regard, Givralion se retrouva plaqué au mur, bras et mains gelés. Sur le coup il ne sut que dire, plutôt sur le choc.


"TYLA ARRÊTE"

Il sut que c'était elle, malgré qu'il ne l'avait jamais vu utilisé ses techniques d'élémentaire ainsi, afin d'attaquer un humain. Il ne savait pas trop quoi faire, sur le coup tout était arrivé si vite, bien trop vite. Sa main se jeta sur son épée et il frappa sur la glace avec le pommeau, elle se brisa du premier coup. Peut-être que Tyla était trop triste pour la faire aussi dur que la pierre ou peut-être que ses dix jours de convalescences l'avaient effectivement, bien revigorés.
Il ne prit la peine que de faire le bras droit, car il devait répondre à Tyla, il ne voulait pas la faire souffrir et pensé comprendre ce qu'elle ressentit.

Il s'approcha lentement d'elle, il venait de poser son épée contre le mur, Givralion pourrait finir le reste de glace tout seul. Les bras d'Ishizu prirent délicatement celle de Tyla et il rapprocha ses lèvres de celle de la championne.
Il ne savait pas si elle était d'accord ni si elle préférait une intimité mais l'adolescent devait le faire, alors voilà qu'il embrassait une championne devant 5 pokémons et un jeune homme collé aux murs. Il décolla lentement sa bouche de la sienne et la pris autour de ses bras, il remarqua qu'il avait un peu grandi, car la championne ne le dépassait plus, de quelques centimètres.


"Je ne peux pas supporter de te voir pleurer, et je n'en vois pas la raison"

Il se décolla un peu et lui sourit gentiment, l'un de ses sourires qu'il lui avait fait la première fois qu'ils s'était vu sur la plage de sable fin.

" La situation est un peu compliqué, mais voilà Givralion, je te raconterai après comment je l'ai connus, c'est un peu délicat, mais je te le promet de tout te dire après, pour l'instant... J'allais quitter le centre de soin afin de t'attendre dans une auberge, mais je vois que tu est déjà là arrivé bien vite alors je pense que l'on peut y aller après avoir réglé quelque petite chose ? D'accord ? "

Il ne savait pas ce que lui réservait le futur, mais il semblait régné une tension et tout cela n'allait pas se finir ainsi, il allait se retourner pour finir d'aider Givralion, mais comme prévu ce dernier avait fini, qu'allait-il faire ?


Dernière édition par Ishizu Yggdrasil le Jeu 23 Avr 2009 - 0:02, édité 1 fois

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Givralion le Mer 22 Avr 2009 - 20:36

A charge de revanche.
A peine avais je eu le temps de me rendre compte de se qui se passait que j'étais accroché au mur , bras et poings gelé.Face à moi se trouvait Tyla , championne de l'arène d'Arkan.Elle était connu à Terros et il ne m'a donc pas était difficile de la reconnaitre.Elle avait à ses côtés un Loupio qui m'avait sûrement lancé une attaque "Pistolet à eau" afin de donner à sa maitresse le liquide suffisant pour me geler.Elle avait une réputation de maitre élémental et il serait donc compliquer pour moi de m'en débarrasser.Mais après tout , pourquoi m'avait elle attaqué ? Quel était son but , pourquoi avait elle fait cela , c'est vrai on ne se connaissait pas et déjà elle m'avait juger comme son ennemis.Ishizu l'avait interpellé et lui avait demandé d'arrêter , mais trop tard l'acte était déjà fait.Quelques instants après , Ishizu se leva , libéra ma main droite et alla déposer un baiser sur les lèvres de la championne.
J'avais donc les réponses à mes questions , Ishizu et Tyla formaient donc un couple. Voilà donc pourquoi Tyla m'avait sauté dessu , une simple crise de jalousie. Mais ça n'excuse rien , au contraire.Pendant que les deux amoureux se prouvez leur amour , j'en profitais afin de me libérer de la glace qui m'emprisonnait en faisant tourner ma main droite afin de faire redevenir la glace liquide.Une fois la glace fondu , j'attéris au sol et attendais que leur petite scène d'amour se termine.Une fois leur petit numéro fini , Ishizu se tourna vers moi et j'en profitais pour préparer mon offensive.A peine s'était il retourné que déjà j'envoyais l'eau destiné à Tyla à travers la pièce.A peine une seconde après , elle se retrouva trempé et serrant mon poing le plus fort possible , je me mit à faire durcir la glace , de plus en plus.A présent elle était totalement même son cou ne pouvait bouger.Tout son corps était gelé , il lui était impossible de faire un mouvement.


Vous êtes pitoyables.Surtout toi , Tyla , grande championne d'Arkan. Tu déshonore ton titre en agissant ainsi.Givrali , lixy surveillez son Loupio de prêt, je ne voudrais pas qu'il agisse inconsiament et qu'il lui arrive malheur.

Désormais , il n'y avait plus qu'Ishizu entre Tyla et moi.Il avait donc posé son épée et j'ignorais s'il compté l'utiliser contre moi pour avoir gelé sa dulciné.Me rapprochant de Tyla , j'ouvris la gourde accrochait à ma ceinture.Je ne sortais jamais sans cette gourde sur moi , elle m'assurer l'eau suffisante afin d'utiliser mes pouvoirs de maitre élémental.Mes lèvres toutes prochent de ses oreilles je lui chuchottais :


Alors , ils te plaisent mes pics de glace ?

Effectivement , durant mon avancer j'avais utiliser l'eau de ma gourde afin de créer des épines de glace très fines. Elles flottaient désormais dans les airs n'obéissants qu'aux seuls mouvements de mes doigts.Ces épines étaient désormais toutes proche du visage de Tyla , elles l'effleurait.


Maintenant soit t'es gentille et je te libère sans encombre , soit tu continue de faire ta petit capricieuse et je te laisse la , mais ne compte surtout pas sur Ishi pour te libérer , la glace que j'ai constitué autour de toi est aussi dure que la roche , moi contrairement à certaine , je ne me laisse pas submerger par mes émotions.

Sur ceux , je me reculer attendant une réaction d'Ishizu ou bien une réponse de Tyla.

_________________
°Malgrès les différences , tu reste ma préférence°



Merci à Neko pour le design' qu'il nous offre =)
avatar
Givralion
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 119
Âge du personnage: 18 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Retrouvailles.. chamboulés

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum