[ Clos ] Le bon air frais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Le bon air frais

Message par Ninj le Ven 30 Jan 2009 - 21:55

Ninj et Soriu se promenaient au milieu de la banquise. Après leur petite aventure à Palma, ils avaient discutés un moment tous les deux de toute et de rien, beaucoup plus détendus que le reste de la journée, et avaient finalement décidé de faire route ensemble vers la banquise de Mizuhan : ce qui les avait mit d’accord ? La curiosité : Soriu avait parlé à Ninj de sa rencontre avec Regirock, Le chercheur avait réagit au quart de tour, enchainant sur le sujet. Il avait récemment entendu parler de rumeurs concernant la banquise de Mizuhan, comme quoi on pouvait apercevoir un pokemon du nom de Suicune, pokemon légendaire capable de purifier l’eau par sa simple présence, se désaltérant dans l’eau gelée. Ils décidèrent donc rapidement de prendre route pour Mizuhan, en prenant un transport à Palma, mais Ninj demanda à Soriu d’attendre un jour, un unique jour. Durant le jour qui suivis, Soriu avait attendu, il n’avait pas vu Ninj de la journée, et finalement l’homme réapparut le soir, soulagé de voir que l’autre avait attendu. Il ne dit pas tout de suite ce qu’il avait été cherché, il lui indiqua simplement qu’il s’agissait d’un pokemon qui avait trop longtemps attendu. Il avait aussi essayé de ramené Voltali chez elle, mais le pokemon était encore une fois revenu vers Ninj.

C’est ainsi qu’ils se retrouvèrent tous les deux dans la banquise, avec leur pokemon, Soriu totalement décontracté, et Ninj avec deux épaisseurs supplémentaires de vêtements. Son habituelle chemise était cachée sous un épais manteau qui le couvrait jusqu’au menton, mais par habitude il n’avait pas prit quoi que ce soit pour se protéger les mains ou la tête. D’après lui, il n’avait froid que par manque d’habitude, vivant plutôt à Flamen… il s’était dit qu’après plusieurs jours, il ne sentirait même plus le froid. Bon, jusque là il s’était trompé, mais il n’allait pas retourner en arrière pour acheter des vêtements, après tout s’ils arrivaient à voir Suicune, un rhume ne serait pas cher payé. Par contre, il imaginait vaguement Soriu en train de congeler de l’intérieur en voyant comment il était habillé comparé à lui…

Pour les pokemons, Caninos bien sur ne s’était pas plaint, il avait froid forcément, et un épais nuage de fumée sortait de sa bouche à chaque fois qu’il l’ouvrait, mais il ne rentrerait certainement pas dans sa pokeball alors que Ninj marchait dans la neige. Pichu par contre était rentrée dés qu’elle avait vu un flocon de neige tomber. Voltali quand à elle les suivait de près, se disant que ça ne pouvait pas être pire… Quand au dernier pokemon, Ninj ne l’avait pas encore sortit. Il se doutait que le Kracknoix n’apprécierait pas la neige.
Après ces quelques jours passés avec Soriu, Ninj avait bien prit conscience de ce qu’il lui avait dit sur l’ile : « Je ne suis pas très normal... envers mes pokémons ». C’était vrai, Ninj y avait fait attention, et Soriu semblait très proche de ses pokemons, en particulier de sa Kirlia. Mais pas comme Ninj, pas comme les autres dresseurs, non… C’était beaucoup plus…  ? Il ne voyait pas comment qualifier cela, mais il ne disait rien. Après tout, s’ils étaient heureux comme ça…

Ils marchaient dans la neige depuis des heures maintenant, tous les endroits se ressemblaient : une épaisse couche de neige, au dessus d’une eau gelée depuis des décennies. La seule chose qui permettait de différencier chaque endroit était les pokemons qu’ils rencontraient : Ils avaient vu des Obalis, des Stari, même quelques Tiploufs, n’étant jamais très loin de la mer, mais ne marchant pas non plus sur la glace : elle était très fine au bord de l’eau, elle pouvait craquer sous leur pieds, Ninj avait donc conseillé de rester un peu éloignés. De toute façon ils pouvaient le voir d’ici s’il apparaissait, et il ne se montrerait sans doute pas s’ils étaient trop proches de lui. Ninj repéré alors un attroupement de pokemons sur la cote, des dizaines d’Otarias étaient rassemblés en dehors de l’eau, tout ceci dans un brouhaha assourdissant. Ninj s’en approcha et laissa échapper un long soupir avant d’appeler Soriu.



« Soriu, tu devrais venir voir ça, ca m’étonnerait qu’on voit Suicune aujourd’hui… »


_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Soriu Tiadramat le Sam 31 Jan 2009 - 18:23

Il avait évoqué à demi-mot le nom de Regirock mais la réaction de Ninj ne s'était pas faite attendre. L'homme avait été très intéressé, bien plus qu'un homme normal. Enfin... Il ne l'avait pas quitté jusqu'à ce qu'il parle et il avait un peu honte de raconter tout ce qui s'était passé... C'est à dire... Ses bêtises... Et le réveil de Regirock à cause de lui. Enfin bon, visiblement, Ninj lui avait tout de suite parler du légendaire pokémon Suicune... qui aimait se prélasser dans la banquise de Mizuhan... Tiens... C'était son pays... La banquise... Il faisait un peu froid là-bas non ? Enfin bon... Une journée s'était écoulée où Ninj était parti chercher un pokémon qu'il ne connaissait pas.

Hop hop hop ! La banquise... Il s'en rappelait maintenant ! C'était là où il était passé avec Tyla pendant quelques instants. Il avait même eut le droit à un entraînement avec plongeon dans l'eau. Enfin... Il faisait un peu froid quand même, il fallait se l'avouer... Enfin, Lalabelle s'était collée à lui pour le réchauffer sous le regard jaloux d'Elena. Ce n'était pas très conseillé... mais il était vrai que Lalabelle s'était très bien rapprochée de lui, un peu comme Moona. En fait, cela ressemblait à comme s'ils se connaissaient depuis des années. C'était une chose un peu étonnante en un sens mais qu'importe... Peut-être parce qu'il aimait vraiment toutes ses pokémons ?

Ninj l'avait regardé d'un air inquisiteur pendant qu'ils arrivaient dans la banquise. Lalabelle s'était encore plus collée à lui, une petite pensée de jalousie traversant tous les esprits sous la forme d'un "Pas touche... à Soriu." Lalabelle s'était mise à rougir, Soriu signalant à Elena qu'après c'était à son tour. Dans le cas de Moona ? Disons qu'elle s'était logée dans son dos, entre le tissu et sa peau, sortant juste l'une de ces trois têtes pour observer derrière eux. Oui... Ninj semblait avoir compris ce qui se passait entre ses pokémons et lui... Oh, ça n'avait jamais été loin... car il fallait se dire qu'elles étaient trop petites... Mais plus tard ? Lorsqu'elles auront évoluées ? Qu'est-ce qui allait se passer ? Il valait mieux... ne rien savoir... des fois.

Des heures durant, aucun mot ne s'échangeait : Elena prenant la place de Lalabelle et inversement. Soriu commençait à porter la Kirlia avec plus de facilités mais qu'importe... Des pokémons... Il y avait de toutes les sortes... Mais tous un rapport avec l'eau et la glace... Hum... C'était un spectacle enchanteur mais ils n'avaient pas de temps à perdre malheureusement. Il observa quelques instants les pokémons avant que des cris d'Otaria ne se fassent entendre. Ninj l'invita à le suivre et c'est ce qu'il fit alors que Soriu poussait un profond soupir :


"Elena ... ... ... Occupe toi en et vite, s'il te plaît."

Elle acquiesça d'un hochement de tête, ses yeux devenant complètement roses alors qu'elle soulevait hors de l'eau... Une créature visqueuse et violette ? Elle la jeta plusieurs mètres en arrière, la faisant atterrir au loin de l'eau glacée avant de se mettre à la balancer contre un arbre. La créature ne bougea plus, complètement sonnée tandis que les Otarias tapaient dans leurs pattes avant de replonger dans l'eau... Celle-ci était légèrement troublée... à cause de ce pokémon ? C'était un Tadmorv...


"Qu'est-ce qu'une créature de ce genre fait ici ? Ce n'est pas normal... Ce n'est pas son habitat. Je pense que tu es d'accord avec moi... non ? Bon... On devrait l'éloigner de cette zone... Mais pour le mettre où ? Je crois qu'il va falloir que l'on arrête de se préoccuper de Suicune pendant quelques heures... le temps que l'on règle ce problème de Tadmorvs. Nous devrions partir à la recherche d'autres si tu es d'accord."

Il suffisait maintenant de voir si Ninj allait accepter ou non. Suicune pouvait bien attendre quelques temps... Mais là... Ce Tadmorv... C'était préoccupant... Surtout que cette eau si pure avait été ternie par lui... Comme s'il était composé d'un poison bien plus puissant que ceux habituels... Et pourtant... Ils n'aimaient pas la vie sauvage. Il y avait anguille sous roche... mais pourquoi ? C'était ça la question.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Ninj le Sam 31 Jan 2009 - 23:35

Qu’es-ce qu’un Tadmorv pouvait faire en plein milieu de l’eau d’une banquise ? Certainement pas une promenade de santé, il n’avait pu qu’être déposé ici délibérément. C’était assez naturel de vouloir se débarrasser de ce genre de pokemon, son odeur étant assez insupportable, mais personne n’irait jusqu’à faire des kilomètres dans la banquise pour l’y déposer. Il y avait quelque chose de louche dans cette histoire, et Soriu semblait déjà motivé pour comprendre d’où venait le problème. Ninj aurait préféré voir Suicune, mais comme il l’avait dit l’instant d’avant, il y avait peu de chance que Suicune se montre dans ces conditions. Il fit un signe de tête affirmatif à Soriu avant de se mettre à la recherche d’autres Tadmorv : Car ce n’était pas le seul Tadmorv des environs, à quelques mètres de l’endroit où ils avaient vu le premier, ils en trouvèrent deux autres plongés dans l’eau, faisant fuir les divers pokemons vivant dans ces lieux.

« Je pense qu’on peut abandonner l’idée de les emmener tous quelque part, ils sont trop nombreux. Il faut trouver la personne qui fait ça, et l’obliger elle à ramener tous ses pokemons ailleurs. »

Mais le coupable était-il encore sur place ? Ils ne pouvaient que l’espérer. Pour l’instant ils forçaient les quelques Tadmorv à les suivre, à contrecœur puisque le bon air de la banquise se transformait pour eux en une puanteur inimaginable. Ninj et Soriu devant, Voltali et Elena derrière, pour empêcher les Tadmorv au milieu de s’enfuir. Plus ils avançaient plus l’eau prenait une teinte violette, de la même couleur que les Tadmorv.


« Attendez-moi ici un instant. »


Après un moment d’hésitation, Ninj s’avança sur la glace moins dure pour s’approcher de l’eau : il voulait en avoir le cœur net. Il testait la glace à chacun de ses pas pour être sur de ne pas tomber, et lorsque finalement il arriva au bord de l’eau, il trempa sa main dedans. Après une légère grimace lorsque sa main toucha l’eau gelée, il l’enfonça, et la retira pour examiner la matière provenant des tadmorv qui flottait au dessus de l’eau : normalement les Tadmorv polluaient bien sur, mais ils ne laissaient tout de même pas autant de déchets dans l’eau. Ninj demanda à Kirlia de loin de le ramener pour qu’il n’ait pas à retraverser la glace déjà abimée par son premier passage. Il fit alors part de ses pensées à Soriu.

« Ces Tadmorv ne sont pas normaux, d’accord un Tadmorv c’est… Dégueux, mais ceux-ci sont particulièrement polluant. A un point que ça m’étonne presque que ce ne soit que des Tadmorv. On devrait chercher une caverne, ou un endroit où un humain pourrait se cacher en attendant que ses Tadmorv fassent ce qu’il veut qu’ils fassent, que ce soit polluer l’eau volontairement ou autre chose d’ailleurs. »

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Soriu Tiadramat le Dim 1 Fév 2009 - 12:05

Bon... Bonjour l'odeur désagréable et qui piquait le nez. Rien que ça, ça faisait plutôt pleurer... et ce n'était pas à cause des oignons. Enfin, les Tadmorvs n'étaient pas hostiles... Ils semblaient plutôt... perdus contrairement à ce qu'il pensait. Un regard vers Elena et celle-ci baissa le regard en murmurant :

"Pardon... Penser que... Tadmorv étaient... ennemis."

"Ce n'est pas de ta faute. Nous n'étions pas au courant..."

Il n'allait pas lui en vouloir pour si peu quand même. Elle s'était mise à rougir faiblement alors qu'il lui tapotait délicatement le crâne de sa main libre, l'autre tenant Laporeille contre lui. Le chemin continua jusqu'à ce que Ninj s'approche de l'eau et vérifie pour la pollution de cette dernière... Hum... Que du bonheur... Elena le téléporta tandis qu'il faisait son petit discours sur la pollution. Il prit une profonde respiration comme pour rechercher ses mots avant de dire :

"Il n'y a qu'un point où je ne suis pas d'accord avec toi. Je ne pense pas que ces Tadmorvs appartient à un dresseur. Je pense plutôt à une manipulation de quelques personnes pour les faire sortir de leur habitat naturel. A côté, je me dis que les Tadmorvs en eux-mêmes ne sont pas responsables de ce qu'ils font. Il n'y a qu'à regarder la tête qu'ils font. Ils sont complètement déboussolés. Bon... Les gars... Ne vous inquiétez pas, on va vous ramener chez vous... Si on sait un tant soit peu où ça se trouve."

Il avait dit cela en se tournant vers les Tadmorv, ceux-ci le regardant avec des yeux un peu étonnés. Ils n'étaient pas forcément trop d'accord mais devant le regard appuyé du jeune homme, ils poussèrent des cris à l'unisson avant de se jeter sur lui pour le remercier. Il s'écroula au sol, se faisant recouvrir d'une substance malodorante avant d'éclater... de rire ? Les Tadmorv se retirèrent de lui alors qu'il se redressait, Lalabelle, Moona et Elena s'éloignant de lui à cause de l'odeur.

"On va dire... que j'ai été intronisé Roi des Tadmorvs. Bon... Nous nous mettons en route ? Est-ce que vous pouvez nous dire d'où vous venez ? Ou alors vous ne savez pas ? Sinon... Ninj... Ton Caninos... Il peut peut-être tenter de suivre la piste olfactive des Tadmorvs... Vu ce qu'ils peuvent laisser derrière eux, ça ne doit pas être trop difficile."

Oui mais... Ce n'était peut-être pas très difficile... Mais ils allaient s'éloigner de lui. En fait... Il n'y avait que les Tadmorvs qui restaient près de lui. L'odeur ne semblait pas plus le déranger que ça... Soit il était en osmose avec la nature, soit il avait un sacré rhume qui lui empêchait de sentir son odeur. Peut-être le second point... Enfin, Ninj sortit son pokémon à la fourrure orange rayée de noire, le chiot regardant Soriu d'un air surpris avant d'écouter ce que son maître lui disait. Il aboya, se mettant à accomplir ce qu'on lui demandait.

Une bonne demie-heure plus tard où Elena n'arrêtait pas de lui faire la remarque de son odeur, ils arrivaient à un endroit qui leur firent piquer les yeux... Cette sensation olfactive... C'était vraiment trop puissant ! Les Tadmorvs semblaient heureux, comme s'ils étaient rentrés chez eux... Mais pourtant ? Ils étaient assez éloignés du lac, il n'y avait aucun problème à cela... Mais une voix se fit entendre :


"Pourquoi sont-ils rentrés plus tôt que prévu ? Tssss ! Ils ne servent vraiment à rien !"

Hum ? Ils se trouvaient devant une grotte, du moins... Devant une minuscule montagne faite de pierre grise avec laquelle se trouvait en sa base un trou. L'odeur... venait de là... Elle provenait de cet endroit ?! Et la voix aussi d'ailleurs ! Un homme apparu, il devait avoir trente ans et portait un masque blanc de tissu au niveau de la bouche et du nez... comme pour ne pas respirer l'odeur. Qu'est-ce qu'il faisait ? Derrière lui... se tenait une masse gélatineuse... et purulente... Une gigantesque masque violette vers laquelle tous les Tadmorvs se dirigèrent... avant d'être repoussés avec violence d'un coup de main de cette masse. L'homme avait des cheveux blancs en bataille, une veste brune et un pantalon de même couleur sur le corps alors qu'il portait deux gants rouges. Ses yeux bleus semblaient étudier les personnes devant lui et leurs pokémons avant qu'il ne prononce :

"C'est vous qui êtes donc responsable du retrait de ces Tadmorvs ? Est-ce que je pourrais savoir ce qui vous a pris tous les deux ? Vous n'avez que cela à faire de vos journées ? Je vais être sympathique et vous laisser partir. A compter de là, je pense qu'il vous faudrait prendre un bain et ne plus vous mêler de ce qui ne vous regarde pas. Est-ce que je me suis bien fait comprendre ?"

Les Tadmorvs étaient sonnés par le coup du Grotadmorv... Qu'est-ce que cela voulait dire ? Ce Grotadmorv semblait pourtant être leur chef... mais alors pourquoi les avait-il attaqués ? Ce n'était pas normal... Les yeux de l'imposante créature semblaient complètement blancs alors que Soriu s'était mis à trembler... Mais non pas de peur... Plutôt de colère.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Ninj le Lun 2 Fév 2009 - 1:18

Ninj explosa de rire lorsque Soriu se fit recouvrir par tous les Tadmorv, il lui conseilla d’ailleurs de prendre un bon bain une fois qu’ils auront réglé le problème des Tadmorv. Mais l’heure n’était pas à l’amusement, Ninj fit suivre la piste à Caninos comme l’avait demandé Soriu, jusqu’à arriver à l’endroit où l’odeur était la plus forte. Le pauvre pokemon espérait au moins que Soriu ne se trompait pas, car après avoir suivi une piste aussi horrible, il risquait d’être assez dégouté de ce pour quoi il était le plus doué pendant un bon moment… Le pokemon assura ainsi qu’ils étaient bien arrivés en toussant, et se cachant la truffe sous ses pattes. Ninj sourit, le caressa et le rappela dans sa pokeball : Inutile que le pauvre pokemon subisse plus longtemps cette odeur nauséabonde, il avait un odorat plus fort que tout le reste du groupe, alors qu’eux même avaient déjà du mal à rester proche de Soriu. Quand à Pichu, il n’imaginait même pas la faire sortir de sa pokeball, elle serait presque capable de refuser… Décidément, il allait devoir compter sur son dernier pokemon… Car il allait sans doute en avoir besoin, mais combattre avec un Kraknoix au milieu de la banquise…

Pour l’instant le problème n’était pas vraiment un pokemon, mais un homme insolant. Soriu semblait dans le même état que Ninj qui s’approcha de l’homme, seul, sans même sortir un pokemon. Autant il était chercheur, et adorait s’intéresser à tout ce qui était à peu près naturel ou historique, même des Tadmorv; autant quelqu’un qui détruisait cette nature par intérêt personnel ou par plaisir…



« Excusez-moi, mais donc ces Tadmorv, c’est vous qui les envoyez se balader un peu partout ? »


« Ca ne vous regarde pas, maintenant repartez avant que je… »


Il n’eut pas le temps de dire un mot de plus, Ninj le frappa de son poing droit en plein dans le ventre. Tient, il n’avait pas l’habitude de frapper les gens…


« Je me passerais de votre sympathie. »


Dommage, il n’avait pas frappé assez fort, déjà l’homme se relevait. Ninj avait juste réussi à le mettre en colère, et l’homme ordonna à l’énorme pokemon derrière lui d’attaquer. Ninj sentit l’odeur devenir soudainement plus forte, à mesure que le pokemon s’approchait, jusqu’à devenir insupportable. Mais bon sang… Qu’es-ce qu’il avait ce pokemon, une telle odeur c’était inhumain. Finalement, Ninj n’aurait pas du frapper l’homme, mais seulement lui retirer son masque, cela aurait été une assez bonne marque de sadisme, mais il était trop tard maintenant. Et Ninj était près… vraiment près du pokemon. Il leva un instant la main vers Voltali, mais sentit une très lourde tension dans l’air : Oui… Forcément… Il y avait un autre problème, ils avaient ramené pas mal de Tadmorv, s’ils se défendaient maintenant contre le Grotadmorv, ils changeront probablement de camp, et Ninj et Soriu se retrouveraient de 1 adversaire à une bonne dizaine, voir plus. Ninj reculait, il fixait les yeux du pokemon. Par quoi était-il contrôlé ? Le pokemon le rattrapait, Ninj allait se mettre à courir quand le pokemon lui tomba dessus de tout son poids. Ninj eut seulement le temps de sortir une pokeball de sa poche pour la lancer, en espérant qu’il ait le temps…

Plus un bruit, le pokemon ruisselait sur le sol où se trouvait NInj l’instant d’avant. Même la neige changeait de couleur après son passage, et NInj était là-dessous… Voltali ne tenait plus en place, qu’importe qu’ils soient une dizaine de Tadmorv autour d’eux, le gros était fou c’est tout ce qu’elle savait, et elle comptait bien le réveiller. Elle jeta un regard vers Soriu : elle ne lui demandait pas son avis, il allait devoir s’occuper de régler son compte à l’humain, et vite, en espérant qu’il soit le seul coupable dans l’histoire. Voltali s’entoura d’une lumière jaune, et un énorme éclair partie d’elle en direction du Grotadmorv. Aussitôt, tous les autres pokemons se mirent en marche vers elle, devant les rires de l’humain qui ordonna au Grotadmorv de faire de même. Tous les pokemons s’approchaient de Voltali, qui elle-même s’éloignait de Soriu et de ses pokemons, essayant de retenir l'attention de tous les pokemons heureusement assez lents : l’autre venait de comprendre, il était à découvert maintenant…

A l’endroit où se trouvait l’énorme masse l’instant d’avant, un sac sortit d’au milieu de la roche givrée : celui de Ninj, qu’il avait placé au dessus de sa tête pour éviter qu’une trop grande partie du Grotadmorv n’entre dans le trou où il s’était infiltré. Cela avait été moins une, il avait envoyé son Kraknoix creuser un tunnel le plus vite possible juste en dessous de lui. Il rentrait à peine dedans au début, il était donc dans le même état que Soriu et s’était prit de plein fouet le coup du Grotadmorv, mais après quelques instants, Kraknoix avait pu creusé un trou où Ninj pouvait tenir accroupi. Il était tout de même sous le choc après s’être ramassé l’énorme masse sur lui, mais le pire restait l’odeur : celle que Soriu avait sur lui n’était rien comparé à celle du Grotadmorv. Le principal était qu’il soit en vie, même s’il sentait qu’il n’allait pas tarder à vomir. Heureusement Kraknoix ne semblait pas autant dérangé que lui par l’odeur, Ninj était d’ailleurs assez content de lui pour sa première « sortie catastrophe ».

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Soriu Tiadramat le Lun 2 Fév 2009 - 14:42

Hum ? Le coup de poing de Ninj était parti sans même prévenir et Soriu s'empêcha de sourire légèrement alors que l'homme était un peu sonné par ce qu'il venait de recevoir. Retour à l'envoyeur comme on dirait. Enfin, cela ne semblait pas avoir réellement plu à l'homme qui se releva en colère, annonçant au Grotadmorv de s'en prendre à Ninj. Celui-ci fut subitement recouvert de la totalité du monstre, Soriu prenant légèrement peur sur l'état du jeune homme, peur qui disparue après quelques instants puisque Ninj ressortit d'un trou formé par son Kraknoix. Voilà donc son dernier pokémon... Hum... Ce n'était pas n'importe qui oui.

Ninj semblait réticent à affronter le Grotadmorv mais ce ne fut pas le cas de Soriu et d'Elena, les deux personnes s'étant mises en position de combat. Elena utilisait ses pouvoirs psychiques, cherchant des morceaux de bois assez gros pour les envoyer en direction du Grotadmorv tandis que les Tadmorvs restaient stoïques. Qu'est-ce qu'ils devaient faire ? Leur... chef les avait attaqué... mais ce n'était pas normal... Et à côté... Les humains n'avaient pas hésité à les aider à rentrer chez eux.


"Tssss ! Vous ne pouvez rien faire contre ce Grotadmorv ! Un peu de poison manipulateur et il est aussi écervelé que vous. Je vous laisse vous amuser avec lui. Pour ma part, je compte bien continuer ce que je suis venu faire. C'est dommage pour vous mais si vous vous sentez le courage, vous pourrez toujours venir me chercher au bord de la banquise, près de la mare de poison spécialement crée pour cette occasion ! ADIEU !"

L'homme sortit une sphère violette avant de la jeter au sol. Un nuage de fumée violet apparu, le faisant disparaître alors que Soriu et Elena toussaient tous les deux. Moona fit vriller ses petites ailes, le nuage de fumée s'éloignant... alors que l'homme n'était plus là ! Il s'était enfui ?! Tsss ! Le Grotadmorv n'avait pas apprécier ce qu'il venait de recevoir, ses yeux restant complètement blancs tandis que Soriu se demandait ce qu'il devait faire pour le ramener à la réalité. Peut-être qu'un bon coup bien placé ? Ou alors le faire s'évanouir ? Il n'allait quand même pas tuer un pokémon donc c'était hors de question !

"Ninj. Les Tadmorvs vont venir nous aider mais malheureusement, ils ne vont pas nous êtres très utiles ! Tu préfères t'occuper du Grotadmorv tandis que je me met à la poursuite de l'homme ? Ou alors l'inverse ? Ou tu préfères que je m'occupe avec toi du Grotadmorv ? Bon... Au final... Je vais te donner un petit coup de main mais dès qu'il est salement blessé, je te laisse le toucher. On ne dirait pas mais les Tadmorvs sont assez craintifs et peureux. Ils préfèrent rester dans leur coin... Donc, ils ne sont pas méchants à la base. Il en est de même pour les Grotadmorvs ! Tout ça... N'est qu'un mirage... Comme quoi... Il ne faut jamais jouer sur le physique."

Il disait cela en observant ses différentes pokémons. Oui... Ce n'était pas le physique qui importait... Le Grotadmorv s'était remis à réagir tandis que les Tadmorvs se jetaient sur lui pour le faire s'arrêter. Une nouvelle tentative où il voulu leur donner un coup mais les pouvoirs psychiques d'Elena l'arrêtèrent dans son mouvement tandis que Moona et Lalabelle venaient aider les Tadmorvs. Le combat ressemblait un peu à David contre Goliath : Les petites créatures emportaient avec elle la grosse tandis que Soriu observait le tout. Plusieurs minutes passèrent et chacun commençait à être fatigué. Le Grotadmorv était enfoncé dans sa grotte, ses yeux complètement blancs, balayant toute la scène tandis que les Tadmorvs s'épaulaient entre eux. Moona et Lalabelle étaient revenues vers Soriu, trop fatiguées pour se préoccuper de l'odeur tandis qu'Elena avait les yeux à moitié fermés par la fatigue.

"Bon... Je pense qu'il est bientôt achevé. On ne va pas perdre plus de temps avec ça. Tout tes pokémons doivent sûrement réussir à l'achever. Demande à ta Voltali de lui donner un violent coup ! Je ne reste pas plus longtemps... Je vais voir la banquise... On parle quand même de mon pays, je ne peux pas laisser des cinglés faire ce qu'ils veulent là-bas ! Je vais m'en occuper et lui régler son compte ! Je n'ai pas envie du tout que les pokémons soient en danger ! Quitte à prendre des risques inconsidérés ! Bon, je t'attendrais si ça ne sera pas déjà terminé... ou non..."

Il disait ça avec une petite pointe de tristesse, quittant la zone de combat pour les laisser se battre. Ninj allait le rejoindre très bientôt, il n'avait pas du tout à s'en faire. Non... Pas du tout... Pourquoi il s'en ferait ? Plusieurs minutes à nouveau où il portait Lalabelle, Moona et Elena sur son dos et dans ses bras, ils arrivèrent à la banquise... Et tous les pokémons étaient en train de la quitter comme si quelque chose les effrayait... et pour cause... L'homme était bien présent, lui tournant le dos et pourtant... Il savait que Soriu était là.


"Je vois je vois je vois... Laisser l'un s'occuper du Grotadmorv tandis que l'autre vient me mettre des bâtons dans les roues. Dans l'idée, elle n'est pas mauvaise... Mais dans la réalité... C'est bien différent... Et tu veux savoir pourquoi ? Car il n'y a aucune chance que tu puisses me battre tout seul. Même en étant avec ton ami, tu n'aurais pas réussi. Sais-tu qui est à l'origine de ce poison ? Je vais te le montrer... "

Une créature... sortait de l'eau violet... Une créature dont deux sphères rouges brillaient comme deux rubis. Une créature au corps bleu... et aux multiples tentacules... aux trop nombreuses tentacules. Combien yen avait-il ? Vingt ? Cinquante ? Cent ? Le dernier chiffre semblait être le plus crédible alors que la monstrueuse pieuvre se présentait à eux. Il déposa ses trois pokémons au sol, les Otaria, les Lamantines, tous sortaient de l'eau, craignant le Tentacruel majestueux qui se tenait dans celle-ci.


"Voilà celui à l'origine du poison qui a contrôlé le Grotadmorv. Nous sommes la Trinité du Poison, nous n'avons que faire de tout ce monde autour de nous. La toxicité, le poison, les maladies, nous devons TOUS subir cela pour permettre à nos corps de s'endurcir et de se soigner. Que penses-tu de cela ? N'est-ce pas une idée merveilleuse ? Je suis sûr que si... Je tiens à me présenter puisque tu vas disparaître : Soka, je suis la base inférieure gauche de la Trinité. Mon pokémon t'étranglera et te brisera les membres un par un..."

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Ninj le Lun 2 Fév 2009 - 23:54

Régler son compte à ce Grotadmorv, c’est tout ce qu’il devait faire pour pouvoir rejoindre Soriu, pour régler cette histoire, et prendre une bonne douche. Ninj remit de ses émotions chuchota quelque chose à son Kraknoix : il avait déjà une idée en tête. Le petit pokemon s’enfouit sous la roche gelée : Ninj espérait juste qu’ils n’étaient pas juste au dessus du niveau de la mer et que le petit pokemon minier pourrait creuser assez loin.

« Voltali, lance-lui une bonne décharge ! »

Le pokemon s’exécuta, la foudre frappa directement le Grotadmorv sous le regard attristé des Tadmorv autour de lui. Mais le pokemon était résistant, l’attaque de Voltali l’avait un peu sonné, mais le poison semblait plus qu’efficace, et le pokemon luttait toujours, malgrès tout ce qu’il avait subit avant. Il s’avançait à nouveau en direction de Voltali, tous les autres Tadmorv épuisés essayèrent à nouveau de l’arrêter en vain. Ninj restait les bras croisés, éternuant de temps à autre : il était extrêmement sur de lui, il avait d’ailleurs un petit sourire aux lèvres. Il était content d’avoir enfin récupéré son Kraknoix, d’ailleurs c’était leur premier combat ensemble. Il leva une main, signe d’attendre : Voltali lui obéissait, comme son propre pokemon… Pourquoi se refusaient-ils toujours l’un et l’autre de franchir ce cap, pourquoi n’arrivaient-ils pas à oublier le passé ? Ninj le savait, Voltali était un pokemon incroyable, elle le lui avait déjà montré de nombreuses fois. Et elle avait confiance en lui, ils étaient comme un dresseur et son pokemon, Ninj possédait même la pokeball du Voltali. Alors qu’es-ce qui les empêchait d’aller jusqu’au bout ? De se désigner l’un et l’autre maître et pokemon ? Ils n’étaient pas encore prêts… ils n’avaient pas fait leur deuil, même si les larmes ne coulaient plus, même si l’esprit était ailleurs, le cœur ne l’était pas… Mais ils avaient tout leur temps. Ninj abaissa sa main : Parfait, Kraknoix avait terminé.

« Kraknoix, Tunnel ! Voltali, Fatal foudre ! »

Le sol s’effondra sous le poids du Grotadmorv, tendis que la foudre descendait du ciel pour le frapper de plein fouet. Le pokemon se retrouva inconscient au fond de l’énorme trou creusé par Kraknoix. Ce dernier ressortit du sol juste devant NInj, contemplant son travail : Moué, il avait déjà fait mieux, mais il fallait admettre que Ninj avait eut une bonne idée. Ne cherchant pas à regarder si le Grotadmorv allait mieux, Ninj se mit à courir vers la banquise, ses deux pokemons sur les talons. Il fut interrompu par les Tadmorv qui se placèrent en ligne devant lui, comme s’ils lui demandaient quelque chose.

« Euh… Ne vous en faites pas, je vais rejoindre Soriu, on va s’occuper de ce type. Il ne reviendra pas vous ennuyer. »

Les pokemons poussèrent quelques cris de joie laissant passer Ninj, qui espérait simplement qu’il allait pouvoir tenir sa promesse. Mais tout d’abord, il devait rattraper Soriu. Ils étaient suffisamment éloignés des Tadmorv, l’odeur ne gênait plus maintenant… Enfin, si l’on oubliait celle qu’il avait sur lui. Ninj libéra à nouveau son Caninos, qui se roula sur la neige en riant lorsqu’il vit Ninj recouvert de la substance du Grotadmorv. Ninj se vexa et aperçu un Obalie non loin de lui : Il s’approcha du pokemon et lui demanda d’utiliser son Pistolet à o. Le pokemon comprit la raison rien qu’en regardant Ninj et lança un puissant jet d’eau sur lui, retirant la majorité de la substance. Bon, il était trempé, et il était tombé dans la neige, ce n’était pas vraiment mieux, mais au moins l’odeur ne le gênait plus, même si elle était toujours un peu présente, il pouvait enfin respirer à plein poumon, et de toute façon il s’était déjà enrhumé. Il avait vraiment cru étouffer sous le Grotadmorv, il se promit de ne jamais capturer ce genre de pokemon… Caninos allait maintenant avoir le champ libre pour pister… L’odeur de Tadmorv de Soriu. Caninos grogna lorsque Ninj lui indiqua la direction de la piste mais se résigna à la suivre.

Ninj rejoins finalement Soriu, il était en train de se battre avec la source du problème : un Tentacruel ? Pourquoi n’y avait-il pas pensé plus tôt ? Enfin ce n’était pas le moment de trainer, Ninj comptait régler le problème assez vite. Il possédait deux pokemons électriques, un Tentacruel ne tiendra pas deux minutes, surtout qu’il était baigné dans l’eau… Au pire NInj risquait de toucher quelques autres pokemons, mais la majorité était sortie de l’eau en voyant le Tentacruel. Ninj était un peu moins sur de lui que contre le Grotadmorv : mais il n’avait pas le temps de douter, Soriu se battait depuis un moment déjà, il devait l’aider. Voltali lança son attaque la foudre se dirigeait vers le Tentacruel…

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Soriu Tiadramat le Mar 3 Fév 2009 - 11:34

"Si je peux éviter de donner mon avis car je ne suis pas d'accord avec ton projet insensé, est-ce que cela te gêne ? Enfin, que ça te gêne ou non, on va dire que je m'en fiche un peu. Elena, Lalabelle, vous vous en occupez ! Moona... Recules."

"Api ? Apitrini ! API ! Apitri !"

"Non malheureusement, tu es bien trop faible et je ne veux pas que tu coures de danger alors recules un peu ! Déjà que tu as très froid... alors si ce Tentacruel..."

"ATTENTION !"

Le message mental était passé rapidement alors que deux tentacules fonçaient vers Moona. Rapidement, Soriu la prit avec l'une de ses griffes, repoussant de l'autre les deux tentacules alors que la pieuvre bleue restait plongée dans l'eau. Il remercia d'un hochement de tête Elena tandis que Lapinette faisait apparaître des éclairs au bout de sa patte droite. Elle alla frappa avec violence le corps de la créature mais celle-ci la prit avec trois de ses tentacules, la faisant percuter le sol glacé avant de la jeter sur Elena avec facilité. C'était... déconcertant... Ils étaient trois voir quatre si on comptait lui... et ce Tentacruel arrivait à prendre l'avantage.

Ninj arrivait au moment où Soriu serrait Moona contre lui, la petite créature restant dans ses bras en tremblant de peur et de colère. Elena et Lalabelle se relevaient, gémissantes de douleur tandis que le Tentacruel posait son regard autour de lui. Cinq petites créatures coniques orange nageaient tranquillement dans l'eau bleue... Une eau qu'il n'avait pas encore pollué. Soudainement, une sphère translucide alla le recouvrir alors que l'éclair venait s'abattre sur elle. Soka éclata de rire avant de dire à son Tentacruel d'attaquer ce Voltali... et de la pire façon qu'il soit. La pieuvre bleue ouvrit sa gueule avant de cracher un puissant jet visqueux et répugnant sur la Voltali, la rendant aveugle par la saleté. Voilà de quoi l'empêcher de viser correctement et cela ne partirait pas avant quelques minutes voir heures...


"Ahlala... Que les dresseurs sont pathétiques... Un imbécile avec ses trois gamines... Et un idiot qui pense que les éléments sont efficaces contre mon Tentacruel. J'ai toujours une avance sur vous, cela ne se voit pas ? Tentacruel, continue d'empoisonner cette eau."

"Bon Ninj ! Récupère Moona, je vais me mêler au combat ! Protège la pendant que je vais aider Elena et Lalabelle."

"Plonge donc dans cette eau... Ca sera ta perte... Dès le moment où tu commenceras à y plonger..."

Non, sincèrement, il n'était pas intéressé par cette idée. Il s'était mis à courir, demandant à Elena de bien vouloir l'aider à le porter psychiquement tandis qu'il allait combattre. Malgré la fatigue, la Kirlia aux yeux rouges s'exécuta, Soriu étant en train de léviter au-dessus du sol tout en bougeant dans les airs. Plusieurs tentacules arrivèrent vers lui mais il combattait avec ardeur, profitant de cette occasion pour lui trancher une bonne dizaine de membranes visqueuses alors que des plaies se faisaient voir sur la majorité de son corps. Des plaies qui laissaient s'écouler un liquide violet... Il posa subitement une griffe sur son front, en sueur avant de dire :

"Ele... Elena, repose moi vite ! Je me sens mal !"

"Qu'est-ce... Qu'est-ce qui passe ? Soriu ?! Pas aller ?!"

"LALA POREILLE !"

Alors qu'il atterrissait sur le sol, Lalabelle s'était jetée à corps perdu dans la bataille, faisant passer de l'électricité dans sa patte droite avant de sauter en direction du Tentacruel, le percutant cette fois-ci complètement. Celui-ci poussa un petit cri de douleur alors que Soka arrêtait de sourire. Même si ce n'était pas avec ça que Tentacruel allait tomber, il valait mieux ne pas prendre de risques. Surtout que cette... Laporeille était persistante et collante. Il lui demanda de cracher une nouvelle boule visqueuse, aveuglant la pauvre lapine qui roula sur le sol en gémissant. Elle n'arrivait plus à voir quelque chose !

Soriu était à genoux, cherchant son souffle en transpirant à grandes gouttes. En regardant de plus près, ses plaies continuaient de suinter du sang violet tandis qu'Elena était presque en pleurs, cherchant à savoir ce qu'il avait. Moona se débattait dans les bras de Ninj, arrivant finalement à quitter ces derniers avant de tournoyer avec inquiétude autour de Soriu. Qu'est-ce qu'elle pouvait faire ?! Qu'est-ce qu'elle pouvait faire ?! Soka observait les cinq petites créatures coniques et oranges, se demandant s'il n'allait pas s'amuser avec eux.


"Bon... L'un des deux est éliminé et sera bientôt de l'histoire ancienne. Vise donc ce chiot orange et son dresseur. La Voltali ne nous causera plus de soucis et son Kraknoix est loin d'être inquiétant. La Laporeille est mise hors de course et l'Apitrini est inutile. Il ne reste plus que cette Kirlia et ce Caninos. Vas y... Tues les maintenant."

Malgré la perte d'une partie de ces membranes, le Tentacruel commença à s'exécuter, faisant tournoyer ses nombreuses tentacules avant de les abattre une par une sur des morceaux de banquise, les tranchants nettes. S'ils se prenaient un coup de ce genre, il y avait de fortes chances qu'ils souffrent... assez violemment. Et pendant ce temps là, les cinq créatures coniques se rapprochaient de l'eau violette où se trouvait le Tentacruel.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Ninj le Mar 3 Fév 2009 - 23:57

Voltali s’était bêtement laissée avoir, elle n’avait pas pensé que son attaque n’allait avoir aucun effet, non seulement elle était abasourdie par le choc, mais elle ne voyait plus rien. Ninj lui demandait de ne pas bouger, de rester loin du Tentacruel pendant qu’il allait aider Soriu. Qu’es-ce qu’elle devait faire ? Elle ne pouvait pas vraiment les aider dans cet état, mieux valait qu’elle reste en arrière.

Le Tentacruel avait mit à terre Soriu et Lalabelle avec une facilité déconcertante. Kirlia n’était pas au meilleur de sa forme, et Moona n’était pas vraiment de taille face au monstre qui leur faisait face… Il dirigeait maintenant ses attaques vers Ninj et Caninos : heureusement ils ne s’étaient pas trop approchés, ils pouvaient esquiver les attaques, qui risquaient de leur être fatales. Mais Caninos était aussi démunie que Moona face au Tentacruel, Ninj n’essayait même pas de l’envoyer combattre : si la foudre n’avait pas marché, le feu ne marcherait pas plus. Quand à Pichu, il n’allait pas lui faire courir un risque en l’envoyant combattre après Voltali. Il ne lui restait plus qu’un pokemon apte à se battre, mais finalement, Kraknoix était aussi utile que les autres.

Le petit pokemon sortit du sol juste devant l’énorme pieuvre : il n’était pas à portée d’une attaque directe, mais il n’avait pas d’attaque à distance… Ah, si une. Enfin, si on pouvait appeler ça une attaque. Le petit Kraknoix pas encore repéré lança donc une superbe attaque jet de sable, ou plutôt « jet de neige » en plein dans les yeux de la méduse. Celle-ci hurla de rage tendis qu’un tentacule venait enlever cette neige froide de son visage : Cela n’avait strictement rien fait, si ce n’est l’énerver. Tous les tentacules du pokemon se levèrent en même temps, avant de retomber sur la banquise, ravageant le terrain en plusieurs parcelles de glace séparées dont les plus proches de l’eau commençaient à s’éloigner du bord. Caninos sauta contre un tentacule qui se dirigeait sur Soriu pour le faire dévier de sa trajectoire, mais il sentit une longue coupure à son épaule, avant d’atterrir à coté de l’humain. Le poison faisait déjà effet, le Caninos essayait de lutter, mais Ninj l’avait bien comprit dés que le pokemon avait atterrit : il avait titubé, mais s’était redressé immédiatement. Ninj s’approcha également : ils ne devaient pas rester là, c’était trop dangereux, mais… ils n’avaient aucun moyen de s’enfuir, dans l’état que le Tentacruel avait mit la banquise, il ne pouvait pas porter Soriu à travers les plaques flottantes !

Le petit Kraknoix avait évité de peu un tentacule qui s’abattait sur lui, mais il ne pouvait plus replonger dans son trou : il voyait de l’eau au fond du trou, il n’avait pas vraiment envie de prendre un bain. Un tentacule s’abattait à nouveau dans sa direction. Kraknoix préféra cette fois saisir l’occasion, ou plutôt le tentacule qui passait à coté de lui. Il l’attrapa dans sa gueule, l’immobilisant. Un deuxième tentacule arriva sur lui, mais contrairement à ce qu’attendait la pieuvre, Kraknoix ne bougea pas d’un poil, et ne lâcha surtout pas prise. Le pokemon se frappa lui-même, même si Kraknoix avait été touché, une large coupure était visible sur le tentacule. Mais Tentacruel ne semblait pas être gêné, il entoura Kraknoix avec son autre tentacule, essayant de l’écraser sous sa force. Caninos lança une attaque lance-flamme sur le Tentacruel, récupérant son attention : C’est vrai, son maître lui avait demandé d’éliminer ce chien rouge… L’énorme pokemon balança Kraknoix à coté des autres, et souleva une de ses tentacules juste au dessus du groupe : Ninj ne voyait aucun moyen de fuir, Soriu était à terre, Lalabelle, Kirlia et Caninos risquaient d’avoir du mal à les suivre… Ils devaient résister au coup. Le tentacule s’abattait sur eux… Kirlia fut la première à réagir, elle essaya de l’immobiliser avec ses pouvoirs psychiques, mais elle était trop épuisée pour le retenir, le Tentacruel lança son attaque… Caninos sentit une patte sur son corps : Voltali les avait rejoins à l’aveuglette, se fiant uniquement aux sons qu’elle entendait : même si elle ne voyait rien, elle ne voulait pas rester inutile ! Elle les avait suivit, elle les aiderait jusqu’au bout. Elle ne serait jamais un boulet pour eux ! Elle se plaça devant Caninos, et forma la petite sphère de protection qu’elle aimait tant autour d’elle. Son abri allait probablement voler en éclat, même avec l’aide de Kirlia, mais au moins elle aurait tenté quelque chose, elle ne serait pas restée à l’arrière, à les entendre se faire massacrer, sans même pouvoir les regarder une dernière fois… Elle allait tenir, au moins cet assaut. Elle lutterait jusqu’au bout de ses forces, et ne s’arrêterait pas au premier handicap qu’elle croiserait. Jamais, car cet homme… même si elle refusait de se le dire, il allait devenir son dresseur, bientôt, elle le savait. Elle… Elle voulait qu’il le soit, elle ne voulait pas qu’il meurt maintenant, pas si tôt après Lisa…

Le tentacule entra en contact avec l’abri : Voltali sentit le choc, ses jambes tremblaient, mais elle restait debout, et l’abri demeurait. Kirlia donnait tout ce qu’elle pouvait elle aussi, mais déjà le tentacule repartait, alors qu’un deuxième venait s’abattre au même endroit. Voltali avait l’impression de recevoir un coup de poignard en plein cœur, elle avait les yeux fermés, elle hurlait de douleur, la sueur coulait sur son front… elle était encore debout… Caninos la regardait, s’avançait vers elle. Comment tenait-elle face à cette douleur ? Etait-elle habituée à recevoir pire ? Ou était-ce seulement de la volonté ? Il sentait le poison qui s’écoulait dans son corps, il ne marchait pas droit, sa vision se troublait, pourtant il fixait Voltali : comment faisait-elle… Elle se concentrait… elle le voulait, elle voulait protéger les autres, et se protéger elle-même… Avec cet abri, qui représentait sa volonté. Caninos voulait faire comme elle, il voulait pouvoir les protéger !

Un nouveau tentacule s’abattit sur l’abri, mais celui-ci résista à nouveau : Voltali s’étonna, tout en sentant ses jambes qui commençaient à fléchir : pourquoi le coup avait été beaucoup moins puissant que le précédant ? Comme si quelqu’un d’autre… maintenait son attaque ? Elle regarda à sa gauche : Caninos avait les yeux fermés, dans la même position qu’elle : il l’avait imité, il avait lancé la même attaque, pour l’assister… pour elle ? Ils étaient maintenant deux à maintenir cette protection temporaire, avec en plus Kirlia qui ralentissait les tentacules, sous le regard de Ninj, de Moona et de… Pichu ? Que faisait-elle sortie ? Elle aussi elle voulait aider ? Elle lança de la foudre sur Voltali : un soutient, spécialement préparé pour Voltali… Caninos, Pichu… Et de l’autre coté, Kraknoix… La petite tête essayait avec difficulté à faire comme les deux autres, même s’il ne voyait pas du tout comment ils utilisaient cette attaque, il faisait au moins acte de présence… Voltali avait les larmes aux yeux : ils la considéraient déjà comme faisant partie du groupe... Comment aurait-elle pu les abandonner? Juste derrière eux, Ninj la pokeball de Pichu encore en main regardait son équipe entière qui se démenait pour… Pour leur donner un peu de temps ! Ninj sortit une fiole de sa poche : Ah… que de mauvaise souvenirs, cette fiole. Il en avait toujours une ou deux sur lui. Il la confia à Moona, la dernière encore libre d’action du groupe.


« Moona, je sais que je ne suis pas ton dresseur, mais écoute moi. Prend cette fiole, pendant que le Tentacruel s’acharne sur nous, balance-la sur ses yeux. Cela devrait l’aveugler complètement. Et après… »

Ninj n’ajouta rien. Il n’avait rien prévu d’autre, il n’avait pas le temps. Il comptait sur elle, tous comptaient sur elle, y comprit Soriu, malgré son état.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Soriu Tiadramat le Mer 4 Fév 2009 - 17:39

[Contrainte : Se projeter dans le futur. Avec un peu de musique pour accompagner : Ici]

La petite Apitrini bourdonna pour dire qu'elle avait bien compris ce que Ninj demandait bien qu'elle ne savait pas l'utilité d'une telle chose. Il y avait juste un petit problème : Avec quoi voulait-il qu'il prenne cette fiole ? Elle trouva la solution en lui demandant de poser la fiole sur le sommet de ses deux crânes tandis qu'elle se remettait en course. Rapidement, elle arriva au-dessus du Tentacruel, trop préoccupé par ce qu'il accomplissait pour la voir correctement. Elle fit tomber subitement la fiole et son liquide sur les yeux du Tentacruel, celui-ci se mettant à pousser des cris horrifiés tandis que Soka pestait contre cette Apitrini.

"Saleté ! Je crois que vous venez clairement de faire une grosse erreur ! Il n'y a rien de pire que de nous énerver, moi et mon Tentacruel ! La preuve ?! Je vais t'en donner une de preuve ! Tentacruel ! Capture tout ce que tu peux ! On va leur montrer qu'il ne fallait surtout pas faire une telle chose ! Vous allez disparaître bientôt dans cette mare de poison... mais avant... Vous allez les voir souffrir ! Tentacruel, changement de programme ! Capture moi ces Stalgamin !"

Hein ?! On parlait d'elles ?! Les cinq petites créatures coniques commencèrent à s'enfuir, espérant passer inaperçues pendant le combat. Elle ne voulait pas les déranger... Quatre d'entre elles arrivèrent à échapper aux nombreux tentacules du Tentacruel tandis qu'une dernière se fit capturer, poussant des petits cris désespérés et apeurés. NON ! Elle... Elle voulait s'enfuir ! Qu'on la lâche ! Son petit regard bleuté lui signala que ce n'était pas forcément une bonne idée. NON ! Qu'il ne la lâche pas ! Elle ne voulait pas mourir !

"Lâche cette Stalgamin... Elle ne t'a rien fait... Ces pokémons n'ont rien à voir dans cette histoire !"

"Tiens donc... Le poison ne t'a pas encore assez affaibli ? C'est vrai que tu sembles bien bâti... et constitué... Peut-être que le poison mettra plus de temps à agir... Mais cela n'empêche pas que nous ne t'écouterons pas. Ces pokémons devaient disparaître un jour. Regarde donc ces pathétiques Stalgamins qui restent immobiles, apeurés par mon Tentacruel... Tentacruel qui a résisté à tout vos assauts ! Vous êtes faibles, pathétiques et rachitiques... Vous ne valez rien."

"Je... T'ai... DIT... DE LA LÂCHER !"

Elena venait de crier son prénom mentalement, tentant de le bloquer par ses pouvoirs psychiques mais elle était beaucoup trop faible. Elle... Elle ne comprenait pas... Pourquoi fallait-il toujours qu'il joue aux héros pour des pokémons ?! Il s'était relevé, courant en titubant presque à chaque pas alors que ses deux griffes étaient sorties. Bien que le Tentacruel était aveuglé, il semblait se repéré par rapport aux bruits de pas. Soriu sautait de morceau de glace en morceau de glace, s'écroulant une première fois à genoux avant de trancher complètement des nouveaux tentacules. Il esquiva d'autres tentacules avant de son mieux sur l'imposante pieuvre bleue, s'approchant de la Stalgamin capturée par le Tentacruel.

"T'in... T'inquiètes pas... Je suis là... pour t'aider... Tu ne tomberas pas dans l'eau... AHHH !"

Il se rattrapa de justesse sur le corps du Tentacruel. Que c'était glissant ! Il ne pouvait pas se permettre de tomber sinon c'en était fini de lui. La petite créature orange l'observait de ses yeux bleus saphir, se demandant pourquoi il faisait une chose aussi insensée alors qu'il était lui-même dans un très sale état. Il.. Il était... héroïque... Du moins, jusqu'à ce qu'il se fasse lui-même capturé par un tentacule qui le souleva dans les airs.

"Imbécile ! Tu viens de sonner ton arrêt de mort ! Tu n'aurais jamais du faire une telle chose ! Hum... Tentacruel, occupe toi de cet insecte."

Moona s'était jetée à l'assaut du Tentacruel, celui-ci réagissant au quart de tour, balayant tout autour de lui. Elle fut renvoyée en direction Lalabelle et Elena, la première s'évanouissant sur le choc tandis que la seconde restait allongée au sol, n'ayant plus la force de se lever. Quand à Moona, elle était en train de gémir... Elle n'avait même pas de pied... ou de mains... Comment pouvait-elle aider quelqu'un avec ses ailes minuscules ?! Soriu était au bord de l'évanouissement mais il continuait de tendre sa griffe vers la stalgamin. Celle-ci se débattait tandis que le Tentacruel les serraient avec plus d'insistance. Ils étaient si proches... si proches... Bon... Il n'avait plus que ça à faire... quitte à le payer au prix fort... Il ouvrit la bouche, venant mordre violemment le tentacule dans lequel il plongeait ses dents... dans lequel... le poison circulait... Rapidement, il récupéra la Stalgamin avec sa main libre tandis que le ligotage se faisait bien moins fort... Ils allaient tomber d'un instant à un autre... Mais... Il serrait la Stalgamin contre lui. Le Tentacruel était furieux et il se sentait balancé de tous les côtés.

"T'AS LA VIE DURE ! CA SUFFIT ! TENTACRUEL ! LÂCHE LES AU-DESSUS DE L'EAU EMPOISONNEE !"

Le Tentacruel s'exécuta enfin mais Soriu en avait décidé autrement. Pendant le court laps de temps durant lequel l'homme avait parlé, il s'était concentré pour utiliser ses dernières forces. Il avait remarqué Ninj... et les différents Stalgamins assez éloignés dans l'eau pure... S'il la jetait dans l'eau de cette hauteur... Ce n'était pas bon... Même s'il ne parlait pas... Il espérait qu'Elena et Ninj comprendraient... Il projeta la petite créature qui cria de peur :


"STAL GA MINNNNNNN !"

Elle avait... parfaitement compris... mais lui ?! MAIS LUI ?! HEIN ?! Est-ce qu'il pensait ?! Elena se concentra... s'étant relevé pour utiliser ses pouvoirs psychiques. La chute de la Stalgamin fut moins rapide, la faisant atterrir sur Ninj tandis que Soriu... tombait inexorablement vers l'eau du lac polluée. De la force... Elle avait besoin de la force... pour le sauver ! Elle se concentrait, cherchant à trouver encore le mental nécessaire pour l'aider... Mais rien... Rien du tout... n'arrivait. Elle n'avait plus rien. Elle ne pouvait qu'observer... Soriu qui se rapprochait de l'eau violette et gelée. Dans son état, cela allait l'achever... Sauf si... Une lumière venait de briller, aveuglant toute la scène, Soka, le Tentacruel, les Stalgamins, Soriu... Ninj... Et les pokémons présents ici.

Il parait... que lorsqu'on se rapproche de la mort, il est possible de voir sa vie défiler devant ses yeux... De ses premières années, jusqu'aux dernier jours qui se sont déroulés... Et si... Tout cela se dépassait ? S'il était possible... de s'imaginer un futur sans lui ? Ou un futur... Où il ne serait pas comme il était actuellement... Etait-ce seulement possible ? Peut-être que oui... Lorsqu'il fut aveuglé, il avait vit quelque chose derrière cette lumière... Une vérité... Un futur qu'il pensait plausible...


"Héhéhé... Les filles... N'allez pas trop vite... N'allez pas trop... vite..."

Une canne ? Il se maintenait à une canne ? En le regardant de plus près, on aurait pu croire qu'il avait pris vingt ans d'un coup... Sa peau était tirée, fatiguée et ses longs cheveux blancs étaient assez gras. Il marchait lentement, très lentement, toute sa force résidant dans sa main droite qui tenait la canne, cette même canne qui soutenait tout son corps chancelant. Autour de lui, il y avait quatre petites créatures : Une Apitrini, une Laporeille, une Kirlia et une... Stalgamin ? Ah... Cette Stalgamin allait le suivre ? Héhéhé... Héhéhé... Il avançait sans vélocité sur la route, se faisant bousculer par deux gamins qui rigolaient en disant :

"Pousse toi, grand-père ! Faut pas se trouver au milieu de la route !"

Ahhhh ! AHHHH ! Il ne contrôlait plus sa force dans sa main droite. Il chancela subitement en avant, prêt à s'écrouler mais déjà, les quatre pokémons venaient l'aider. Deux femmes d'une quarantaine d'années discutaient entre elles, l'observant en chuchotant entre elles. Visiblement, le sujet de la conversation semblait assez grave :


"Pauvre homme... Il paraît qu'il est âgé à peine de vingt-et-un ans... Et pourtant... Vous avez vu ses yeux éteints ? C'est à peine s'il est vivant..."

"J'ai entendu dire que le poison d'un Tentacruel était tellement présent en lui que tout ses membres se sont retrouvés paralysés ou presque. Même les antidotes ne fonctionnent plus sur lui..."

"Et même que son cerveau est gravement atteint. ll ne se rappelle plus de rien, à part de ses quatre pokémons. Il passe ses journées à marcher et à rester sur ce fauteuil... devant la petite maisonnette."

"Vous voulez parler de cette masure branlante ? Mais ce n'est pas une vie ! Il n'a donc rien pour s'en sortir ?!"

"Ses pokémons s'occupent de lui et je crois que c'est tout ce qui lui importe... Elles ne laissent personne s'approcher de lui. Je crois qu'elles se méfient de tout les humains et les pokémons... C'est à cause d'eux qu'il est dans cet état."

"Je croyais que c'était à cause d'un Tentacruel ?"

"Il appartenait à un membre de la trinité du poison."

Ahhh ! C'était donc ça ? Maintenant, il était bien plus simple de comprendre pourquoi elles haïssaient toutes ces personnes et cela malgré la pitié exprimée envers Soriu et elles. Elles ne se préoccupaient pas de tout ces commérages. Elles continuaient de l'aider, l'emmenant jusqu'à une vieille cabane en bois, le faisant s'asseoir sur un rocking-chair alors que la Stalgamin et la petite Laporeille grimpaient lentement sur ses genoux. Une main tremblante les caressait tandis que l'autre était posée sur les cheveux verts de la petite Kirlia, celle-ci restant debout à côté du rocking-chair. L'Apitrini s'était déposée sur son épaule, fermant ses trois paires de yeux tandis qu'il murmurait :

"Il en faut peu... pour être heureux... vraiment très peu... On se contente... de rien... quand on a tout eu... Je suis... heureux... Mes pokémons ? C'est bien vous non ?"

La vérité était là... En fait, il ne se rappelait même plus d'elles... Simplement... Elles prenaient soin de lui, c'était donc ça son futur? Finir sur une chaise qui se balançait, achevé, affaibli, paralysé et atteint d'une amnésie qui dévorait sa mémoire de jour en jour ? Ah... C'était vraiment... un futur triste... Un futur qu'il méritait... A force de trop en faire, on ne recevait que ce que l'on méritait. La lumière s'était éteinte en même temps que son futur... Peut-être qu'il allait mourir et qu'au final, il n'allait même pas avoir ce futur ? Il entendait un puissant bourdonnement bien qu'il ne ressentait plus rien... Il n'était pas dans de l'eau ? Non ? Ce n'était pas de l'eau ? Il était en train de voler ? Comment ça ? Ses bras pendants, il ouvrait faiblement ses yeux, apercevant deux yeux rubis qui l'observaient... Il referma rapidement ses yeux, comprenant ce qui s'était passé :

"Je te laisse... t'occuper de ça... Moona... J'ai besoin... de me reposer..."

"Api... reine... Api..."

Elle le soulevait avec une extrême précaution, atterrissant auprès de Ninj pour coucher Soriu au sol. Le poison était encore ancré en lui et là... Il n'était même plus capable de tenir le coup. Il avait usé toutes ses dernières forces dans la bataille. Il respirait... et c'était tout. La créature à la robe rayée de jaune et de noire se positionna devant Soka et son Tentacruel, faisant claquer ses deux mandibules pour lui signaler qu'il n'y avait pas de pardon pour lui et qu'il... ne toucherait plus personne à partir de maintenant. Soka semblait exaspéré... Il n'avait pas prévu l'évolution de l'Apitrini et son Tentacruel était quand même dans un sale état.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Ninj le Mer 4 Fév 2009 - 23:40

Fou ? De passion probablement. Soriu avait foncé à la rescousse de la petite Stalgamin sans même prévenir, tendis que Moona avait réussi son action, et avait même réussi à évoluer au bon moment. Ninj se jeta sur Soriu lorsqu’il fut à terre : le poison parcourait son corps en entier, il en avait même dans la bouche. Jetant un rapide coup d’œil à leur groupe, Ninj décida de sonner la retraite. Non pas qu’il abandonnait, ce Tentacruel ne payait rien pour attendre, mais pour l’instant ils devaient éloigner les blessés. Elena aida Ninj à porter Soriu, bien qu’il ait vraiment l’impression de tout faire lui-même tellement la Kirlia était épuisée… Caninos et Voltali se soutenaient mutuellement pour ne pas tomber en avançant, Kraknoix derrière eux qui les aidait à avancer : Caninos sentait le poison qui l’engourdissait toujours plus… Il serait bientôt dans le même état que Soriu. Et Voltali sentait ses yeux qui se fermaient tout seul : elle n’arrivait à peine à mettre une patte devant l’autre. Quand à la Laporeille, elle suivait en se tenant à Kirlia. Un tentacule arrivait vers eux, mais heureusement Moona veillait : voyant bien qu’ils commençaient à s’éloigner, elle empêchait le Tentacruel de les atteindre. Mais ils n’allaient pas assez vite, ils avaient trop de personnes qui freinaient. Ninj décida de rappeler tous les pokemons incapable de se déplacer, même ceux de Soriu puisqu’il n’était pas en état de le faire. Seuls restèrent Moona, Kirlia, Pichu et Kraknoix. D’ailleurs, la Stalgamin de toute à l’heure les suivait elle aussi. Une fois assez éloignés, Ninj fit les comptes pour vérifier si tout le monde était là, puis il se passa une main sur le visage en voyant qui manquait à l’appel : Pichu… Il avait totalement oublié ce détail, Moona venait d’évoluer… mais pas en n’importe quel pokemon ! La petite Pichu était resté en dessous d’elle, deux étoiles à la place des yeux, et un large sourire illuminant son visage.

*Quelle magnifique lumière… elle a donc évolué ? Cela doit être étrange, je n’aimerais pas changer de forme comme ça… Mais elle est devenue plus forte, et plus grande ! Assez grande pour me porter probablement ! Je veux… l’atteindre. Je veux sentir l’air sur mon visage moi aussi, et je veux l’aider à se battre !*

Soka venait de remarquer le petit Pichu tout seul sur la banquise et souriait : ils avaient oublié un bébé… Il ordonna à son Tentacruel de l’attaquer. Aussitôt un tentacule sortit de l’eau, et se plaça sur la banquise : l’énorme pokemon ne pouvait pas la repérer, puisqu’il ne voyait plus. Il allait faire glisser son tentacule sur la banquise, jusqu’à ce qu’Il l’atteigne, alors seulement il l’attraperait, il la serrerait devant cette abeille qui l’empêchait d’agir depuis tout à l’heure ! Il la tuerait devant elle !

Pichu fut alertée par le son du tentacule raclant la glace : elle le voyait se rapprocher d’elle dangereusement, il allait la percuter. Parfait ! Elle n’avait qu’à attendre, qu’à faire semblant de ne pas pouvoir l’éviter ! Alors que cela lui aurait été chose aisée…
La Pichu poussa un petit cri, face au Tentacule. Moona réagit immédiatement, et plongea à la rescousse du pokemon. N’attendant même pas que l’abeille l’attrape, Pichu sauta sur son dos tendis qu’elle remontait dans les airs. Enfin ! Elle le sentait, elle volait ! Bon, ce n’était pas très confortable, elle devait s’accrocher… D’autant que Moona continuait à éviter les tentacules du Tentacruel ! Pichu se sentait bien là haut… Elle n’avait pas envie de redescendre, mais elle n’avait pas le choix. Il fallait qu’elle se batte maintenant qu’elle avait eu l’occasion de se placer sur l’Apireine. La souris jaune dit quelque chose à l’autre pokemon :


« Pichu, Pichu ! »


Qu’es-ce qu’elle voulait ? « Rapproche-moi » ? Pourquoi ne pas attaquer de là où elle était ? C’était moins risqué ! En fait pas vraiment, Pichu savait bien qu’elle ne contrôlait pas parfaitement ses attaques. Lancer une attaque en direction du Tentacruel alors qu’elle était sur Moona… Aurait simplement comme résultat de mettre l’abeille hors jeu ! Elle devait s’approcher du Tentacruel, le toucher même ! L’abeille fonçait entre les attaques du Tentacruel, et lorsqu’elle fut juste au dessus du pokemon, Pichu sauta, atterrissant sur le crane du Tentacruel. Elle glissa en arrivant, mais réussi à se loger sur l’un des deux cristaux de sa tête. Elle y était, Soka hurlait à son pokemon de se défendre, d’éjecter ce microbe sur sa tête, mais il était déjà trop tard. Pichu serra les poings, baissa la tête, et lança une puissante attaque Tonnerre, à bout portant sur le Tentacruel. La foudre parcourue tout le corps de la méduse qui cessa de bouger ses tentacules avant de commencer à couler au fond de l’eau. Pichu sauta du pokemon avant qu’il ne sombre complètement, et fut rattrapée par Moona qui la ramena au sol : ils avaient réussi ? Derrière eux, seul le haut du Tentacruel était encore visible… un mouvement se fit sentir dans l’eau, Pichu et Moona se retournèrent, mais il était déjà trop tard : un tentacule les frappa de plein fouet, projetant les deux pokemons plus loin sur la banquise : quelques marques de coupures étaient visibles sur leurs corps alors que les deux femelles se relevaient : le poison commençait à se répandre… et Soka sentait sa victoire qui s’approchait : cette fois pas d’évolution pour les sauver, il allait les achever ! Le Tentacruel ressortit de l’eau : il était salement amoché… Le match n’était pas encore fini, il venait simplement d’être limité dans le temps. Pichu et l’Apireine n’avaient plus le temps, elles devaient l’achever…

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Soriu Tiadramat le Jeu 5 Fév 2009 - 15:44

"Api ?! Apireine ?!"

Ce n'était pas l'heure de s'amuser ! Elle était toujours d'accord pour s'amuser mais pas dans ce genre de moments ! Elle observait la petite Pichu qui avait grimpé sur elle, se demandant ce qu'elle était en train de faire. Elle ne comprit que quelques instants plus tard, lorsque la foudre alla s'abattre sur le Tentacruel. Cela n'avait pas été vu par les deux pokémons mais il s'était protégé avec ses tentacules au dernier moment avant de s'enfoncer dans l'eau. Victoire... C'était une parfaite victoire... alors pourquoi Soka ne semblait pas plus apeuré par la situation ?

SORIU ! Elle devait s'occuper de lui ! Elle avait les moyens de le soigner ! Elle le savait très bien ! Elle fut violemment envoyée contre un bloc de glace en même temps que le petit Pichu, sentant le poison s'infiltrer en elle et dans la créature à la fourrure jaune. Non... Ce n'était pas le moment de penser à ça. Elle n'avait presque rien ressenti... Ce n'était pas ce genre d'attaque minable qui allait la mettre au tapis maintenant ! Elle bourdonna, faisant claquer ses deux mandibules avant de se mettre à se concentrer. Rapidement, quelques petits Apitrinis sortaient de son corps, venant déposer une sorte de gelée orange sur les plaies de la Pichu et d'elle-même... Du miel ? Ce n'était pas n'importe quel miel... Un miel régénérateur... Celui-ci se mit à durcir avant de tomber en morceaux, les blessures avaient entièrement disparues mais le poison était toujours présent... bien qu'il était bien moins puissant maintenant. Elle se redressa, Soka commençant à perdre patience avant de crier :


"Je vois... Je vois... C'est une véritable plaie cette Apireine ! Tant qu'on ne s'occupe pas d'elle... TENTACRUEL ! Ligote la et..."

NON ! Ca n'allait pas se passer comme ça ! Ses deux griffes noires commencèrent à trancher avec violence les tentacules qui fonçaient vers elle avant qu'elle ne se concentre. Des blocs de glace se levèrent légèrement, formant un rayon qui brillait comme une gemme avant de venir percuter la pieuvre. Celle-ci s'enfonça dans l'eau avant d'en ressortir, mais évanouie... Le combat était terminé mais elle s'en fichait pas mal. Elle s'envolait vers le groupe, les Apitrinis commençant à déposer du miel sur les diverses blessures des pokémons et des personnes. Soriu était toujours évanoui mais elle restait près de lui. Tout le monde allait se sentir mieux : Il fallait juste trouver un petit antidote pour faire disparaître définitivement le poison en eux. Dans le cas de Soriu, cela était plus grave.


"Saleté ! Vous allez... Vous allez tous le payer ! Je vais faire appel à mon sec..."

"STAL GA MIN !"

"O o o Otaria ! Otaria ! Ota !"

"Ooooo balie ! Obaaaa lie !"

Les pokémons étaient revenus, guidés par les Stalgamins. La petite créature conique qui avait été sauvée par Soriu sautillait de joie en voyant ses compagnons. Ils n'étaient jamais partis s'enfuir... Non... Ils étaient partis chercher du renfort. Soka ne comprenait pas... Son plan ? Il avait échoué ? Son Tentacruel était... battu ? Il n'allait pas s'en sortir ? Ils allaient lui faire payer ?! AHHHHHH ! NON ! Ca n'allait pas se passer comme ça ! Une pokéball s'ouvrit, une violente queue violette venant faire éclater la glace sur laquelle tous et toutes se retrouvaient... avant qu'un nuage violet ne vienne les entourer. Lorsque celui-ci disparu, Soka n'était plus là... mais la banquise était partie dans tout les sens... Tout les pokémons sauvages allèrent aider les deux hommes et les pokémons qui s'étaient battus, les emmenant loin de cet endroit. Seule l'Apireine et la Pichu semblaient pleinement conscientes tandis que tout le reste était bien trop blessé ou sonné... et surtout réfrigéré...

Les pokémons observaient la banquise... Le poison s'était dispersé de plus en plus... Le Tentacruel avait réussi à contaminer une partie de l'eau et cela n'allait plus être qu'une question de minutes, d'heures voir de journées avant que toute l'eau ne soit infectée par ce poison. Ils n'osaient pas s'approcher ou plonger dans l'eau... Non... Mais avant... Ils devaient trouver un moyen... de déjà s'occuper des différents empoisonnés. Les Stalgamins revinrent rapidement, portés par des Otaria et des Wailmer, des petites baies ressemblant à des pêches entre les pattes. Chacun alla donner une baie aux différents pokémons des deux hommes, un Stalgamin s'approchant de Ninj tout en lui tendant une baie pêcha... C'était ainsi qu'ils allaient combattre le poison ? C'était une bonne idée... Elena s'était retenue de crier en même temps que Lalabelle alors qu'elles apercevaient... la petite Stalgamin qui s'approchait de Soriu évanoui.

Il était possible de voir qu'elle était rouge de gêne, tenant sa petite baie entre ses pattes. Elle... Elle devait le faire... Elle posa une patte sur la baie, venant la mordiller avant de tendre un morceau vers la bouche de Soriu, mettant délicatement sa patte à l'intérieur avant de l'obliger à mastiquer. C'était assez spéciale comme façon... Mais Soriu n'étant pas en état de manger tout seul, elle ne pouvait faire QUE ça pour lui ! Même si... Même si.... Elle ne s'était pas attendue à ça... de la part de son héros... Soriu toussota légèrement, la Stalgamin venant crier de peur avant de sauter de son ventre, se cachant derrière ses compagnons. Maintenant... Que faire ? Le poison n'était plus là, les blessures n'étaient plus apparentes mais la fatigue, elle, elle était bien présente... Et pour ce poison ? Comment faire...


"Le... Le poison... continue !"

Le message mental avait était prononcé dans toutes les têtes présentes autour d'eux alors qu'Elena avait posé une main blanche sur la tête de Soriu. Co... Comment faire... Même une baie ne marchait pas ?! Non... Ce n'était pas ça... La baie avait bel et bien fonctionné... C'était simplement... Qu'elle n'avait pas été assez puissante pour enrayer le poison. Ce fut à ce moment là qu'une légère lumière bleutée s'était mise à sautiller de morceaux de banquise en morceaux de banquise au loin... Une créature s'approchait d'eux... de tous les pokémons... de cette eau empoisonnée.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Ninj le Sam 7 Fév 2009 - 1:25

Devant eux, un pokemon avançait, lentement, majestueusement. Les autres pokemons s’écartaient sur son chemin, le laissant s’approcher de l’eau. Le pokemon bleu marchait d’un pas gracieux en direction du lac, sa longue chevelure violette portée par le vent, sous les regards ébahi des autres êtres présents. Ninj s’était levé et fixait le pokemon sans oser bouger : il était un humain, il risquait de lui faire peur… Pourtant, il devait s’approcher… Il voulait le voir de plus près ! Il était là, juste devant lui ! Alors que des gens avaient passé plusieurs mois, plusieurs années à le chercher, le pokemon se montrait à Ninj, qui avait du mal à prononcer correctement son nom sous le coup de l'étonnement…


« Su… Sui… cune… »


C’était lui, « le vent du nord » comme il était appelé par certains, Suicune. Le pokemon posa une patte sur l’eau : immédiatement un cercle se forma à partir de sa patte, tendis que le poison disparaissait dans cette partie de l’eau comme par miracle. Suicune plaça sa deuxième patte sur l’eau, qui eut le même effet, les deux cercles se rejoignant. Elle inspira profondément, et sous le regard de plusieurs dizaines de pokemons, Suicune poussa un énorme cri, faisant trembler les plaques de la banquise qui s’étaient détachées. Aussitôt, le pokemon sauta dans l’eau… Ou plutôt sur l’eau, il faisait de petits bonds à la surface de l’eau, tout autour de la zone empoisonnée, formant un nouveau cercle de purification à chaque saut. Les cercles se rejoignirent, l’eau était à nouveau translucide et reflétait les rayons sur soleils à sa surface, comme si le Tentacruel n’avait jamais existé. Au milieu de toute cette beauté, le pokemon revenait vers la banquise, raccrochant les plaques entre elles à l’aide d’un laser glace, jusqu’à ce que la banquise retrouve un semblant d’unicité. Le cristal sur sa tête rayonnait autant que l’eau derrière elle, éblouissant Ninj qui avait du mal à savoir s’il n’était pas en train de rêver. Il fut tiré de ses pensés en voyant un unique pokemon qui se rapprochait du Suicune, le seul pokemon qui avait bougé depuis le début : Pichu.

La petite souris était juste à coté du Suicune, elle s’était rapprochée pour mieux l’observer : elle était émerveillée par le pokemon qui se tenait devant elle, fixant ce qui lui semblait être sa queue, et qui pourtant voletait de part et d’autre de son corps. Elle était si proche… Elle n’osait plus parler, plus bouger, c’est à peine si elle respirait. Seuls ses yeux grands ouverts réagissaient. Apercevant le petit pokemon, Suicune l’observa : elle était blessée par endroits, et à en juger par les petites quintes de toux qui la secouaient par moment, elle était empoisonnée. De plus, elle ne semblait pas du tout sauvage comparée aux autres pokemons qui n’osaient pas s’approcher de Suicune, elle appartenait donc à l’un des dresseurs que Suicune avait aperçu au loin. Ainsi donc ils avaient protégé la banquise ? Ils avaient repoussé l’attaquant avant qu’il arrive…

Suicune s’approcha de la Pichu qui restait figée comme une statue, même lorsque Suicune l’attrapa dans sa gueule pour la déposer sur son dos, au milieu de la chevelure violette. Pichu se sentait bien… Etrangement bien, comme si le poison avait disparu. D’ailleurs, après vérification, elle n’avait plus aucune trace de blessure ! Suicune avançait en marchant vers Ninj : le chercheur ne savait pas comment accueillir le pokemon légendaire qui se dirigeait vers lui. Lorsque le magnifique animal arriva à se hauteur, Ninj récupéra simplement Pichu dans ses bras : la petite souris grimpa sur l’épaule de Ninj, et s’assit en regardant le suicune, avec les mêmes yeux interrogateurs qu’au début. Ninj était devant lui… Que devait-il fait ? Il avait tellement envie… De le toucher, de sentir ce pokemon… il avait une légende devant lui, par sa simple présence elle était capable de purifier n’importe quelle eau, même du poison le plus immonde… Le poison !

Ninj avait totalement oublié Soriu, l’arrivée du pokemon ayant captivé l’attention de tout le monde. Ninj se rapprocha de l’autre humain pour regarder si Elena avait dit vrai : malheureusement oui. Le pouls de Soriu ne se stabilisait pas, il semblait toujours souffrir du poison qui coulait dans ses veines. Ninj jeta un regard vers Suicune, espérant qu’il pourrait faire quelque chose pour lui, mais le pokemon lui tournait déjà le dos et retournait vers l’eau. Il fixait la chevelure violette, espérant qu’elle allait se retourner, qu’elle allait soigner Soriu ! Mais peut être en était-elle incapable ? Une baie pécha n’avait pas marchée, Pichu n’était pas vraiment en mauvais état, Soriu par contre était dans un état critique. Tous le monde regardait Suicune à nouveau, misant leurs espoirs sur lui : le pokemon venait d’atteindre l’eau, il marchait à nouveau au dessus de la surface, formant un cercle d’eau pure, probablement plus pure que l’eau qui avait déjà été purifiée, étant donné qu’il était encore plus clair que le reste de l’eau. Suicune fixait maintenant la Stalgamin au milieu du groupe : ce pokemon… elle vivait ici, que faisait-elle avec le groupe des deux humains alors ? Suicune plongea ses yeux au fond du regard de Stalgamin, avant de sourire : Suicune poussa à nouveau son cri, et une magnifique lumière bleu océan traversa l’eau la banquise autour d’eux : Ninj venait de comprendre. Bien sur elle ne pouvait pas sauver Soriu de la même façon que Pichu, il était trop gravement atteint, mais l’eau le pouvait !


« Moona, Elena, aidez-moi à le porter, on doit l’amener près de l’eau. »


Tout le petit groupe se mit en marche, transportant à nouveau Soriu en espérant que le poison serait bel et bien purifié par l’eau.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Soriu Tiadramat le Sam 7 Fév 2009 - 15:25

Elena se précipita vers Ninj pour l'aider à soulever Soriu tandis que Moona faisait de même. Aucune des pokémons du jeune homme n'avait prit la parole, restant muettes devant Suicune bien que le corps de Soriu était transporté près du lac. La petite Stalgamin avait suivit le groupe, comme guidée par une force inconnue avant de se positionner au bord de l'eau. Elle sautilla dans celle-ci, fermant ses petits yeux bleus pour se concentrer. L'eau gela très faiblement entre ses deux pattes, formant un petit bol de couleur bleu azur dans lequel s'écoulait une petite eau claire et pure. Elle ressortie de l'eau, regardant les différents pokémons et la créature légendaire. Est-ce... Est-ce que c'était à elle ? C'était à elle de le faire? Suicune hocha la tête pour dire que oui, faisant quelques pas en arrière tandis qu'Elena, Moona et Lalabelle déposaient Soriu au sol sur le dos.

"Stal... ga min... Stalga... Stalgamin."

Elle s'approcha de lui, tremblante légèrement en tenant le petit bol glacé entre ses deux pattes. Elle ouvrit la bouche de Soriu, insérant l'eau du bol dans sa bouche. Soriu toussota légèrement, la Stalgamin faisant tomber le bol qui se brisa avant de reculer. Est... Est-ce qu'elle avait fait une bêtise ? Non... Les yeux rouges de Soriu s'ouvraient légèrement, puis totalement avant que des cris de joie ne se fassent entendre de la part de ces pokémons. Où est-ce qu'il était ? Il se redressa, apercevant brièvement Suicune qui s'éloignait, sautillant de morceau de glace en morceau de glace. Qu'est-ce qui s'était passé exactement ? Il ne... savait pas du tout...

"On peut tout m'expliquer depuis le début ? Je dors à peine une heure ou deux grand maximum et tout fout le camp. Enfin... ou presque... C'était moi ou alors le pokémon que j'ai vu... C'était... Suicune ?"

Ninj hocha la tête pour confirmer ces paroles tandis qu'il apercevait les nombreux Otarias et autres pokémons de la banquise... Ils étaient tous présents ?! AH ! Le poison ! Il se releva pour s'approcher de l'eau. Non... Il devait rêver... Ou alors ce n'était pas un rêve ? C'était assez compliqué au final. Il poussa un léger soupir, demandant à ce qu'on lui explique tout ce qui s'était passé. Elena prit la parole pendant qu'il observait l'Apireine. Moona avait ses deux griffes posées dans les mains de Soriu, dansant avec lui pour lui montrer à quel point elle était heureuse.

Elle était si... impériale... et cela malgré sa légère candeur qui faisait qu'elle aimait souvent s'amuser. Puis vient le moment où on lui raconta tout ce qui s'était passé ensuite... après le départ de Soka et de son Tentacruel. Ainsi... C'était la Stalgamin qui avait essayé de la sauver ? Il se tourna vers elle, la petite créature s'étant cachée derrière ses compagnons. Il se mit accroupi, tendant avec tendresse sa main vers elle pour l'inviter à venir :


"Aller... Viens donc... Je ne vais pas te manger... Simplement... te remercier. Tu m'as quand même sauvé la vie..."

"Stalga... Stalgamin... Stal..."

Hum ? C'était lui qui l'avait sauvé ? Il rigola légèrement alors qu'elle s'approchait lentement de lui, rougissante comme une enfant. Elle arriva finalement à sa portée avant qu'il ne la soulève. Elle poussa un petit cri de surprise avant qu'il ne la serre dans ses bras pendant quelques secondes. Elle s'immobilisa, comme figée tandis que Lalabelle et Elena fronçaient les sourcils... Il déposa la petite Stalgamin avant de se tourner vers Ninj :

"Nous devons aller vers Fla'or et parler de ce qui s'est passé ici... même pour Suicune... Nous devons prévenir le plus vite possible et le maximum de personnes... De cette fameuse trinité du poison. Il se pourrait que l'on prenne encore plus de risques qu'auparavant. Mais cela... ne me fait pas peur... malgré que j'ai échappé à la mort de peu."

Il s'était remis debout, se préparant à partir de la banquise en remerciant tous les pokémons présents, leur signalant qu'il n'y aurait plus jamais de problèmes en ce lieu. Les Otarias tapèrent entre leurs pattes avant de plonger dans l'eau, chaque pokémon faisant de même à son tour alors que le groupe de 5 Stalgamins restait sur la banquise. Il leur tournait le dos et il avait rappelé ses deux pokémons, Elena marchant à côté de lui. Les Stalgamins étaient en train de discuter entre eux... Celle qui avait sauvé la vie de Soriu avait le visage baissé tandis que les quatre autres l'entouraient. Est-ce que... Elle ne savait pas quoi faire... Elle ne voulait pas... les abandonner... Mais ce n'était pas un abandon ? C'était un nouveau départ ? Les quatre Stalgamin commencèrent subitement à souffler sur elle, la faisant voler au-dessus du sol sous un vent froid, la petite Stalgamin s'envolant en direction de Soriu en poussant un cri. Le jeune homme se retourna subitement, réceptionnant la petite créature alors que les autres Stalgamin les saluaient avant de sauter dans l'eau. Qu'elle arrête de trop réfléchir et d'être intimidée... Elle n'avait pas à se poser de questions. Si elle voulait rester auprès de son chevalier, qu'elle le fasse. Soriu rigola légèrement avant de dire :


"Et bien et bien... Quelle drôle d'arrivée que voilà... Tu es donc une nouvelle compagnonne ? Quel est ton petit nom, mademoiselle ?"

"Stalgamin..."

"Friyendia ? Mais c'est un nom très mignon pour une demoiselle toute mignonne ! Alors... Friyendia, tu te décides à nous accompagner ? C'est une bonne nouvelle."

Il rigola légèrement alors qu'elle se laissait faire. Elle ne savait pas comment réagir... Cet humain lui faisait ressentir une très grande gêne... Mais elle restait dans ses bras malgré le regard que lui lançait Elena. Il suffisait à Ninj de répondre s'il était d'accord ou non pour le suivre... vers Fla'or et mettre un terme aux agissements de cette fameuse trinité du poison.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Ninj le Sam 7 Fév 2009 - 23:33

Contrainte : Se projeter dans le futur.

Suicune était parti après avoir sauvé Soriu. Ninj avait regardé le magnifique pokemon repartir loin d’eux, comme il était venu, un peu déçu de n’avoir pas pu l’admirer plus longtemps… Mais ce pokemon devait rester libre, et entouré de ses légendes. Ninj sourit tendis que Soriu venait de récupérer une nouvelle amie. Encore une fille ? Les autres avaient déjà l’air jalouses… Il décida d’accompagner Soriu jusqu’au bout, cette trinité du poison l’inquiétait. Mais ils devaient aussi prendre un peu de repos en ville, tous leurs pokemons avaient combattus jusqu’au bout, et celle qui l’étonnait le plus était Voltali…

* Où suis-je… Cette herbe sous mes pattes… Cette douce brise que je sens sur mon corps… ces petits cris que j’entends… Serais-je chez moi ?*

La Voltali était allongée sur le sol, elle venait de se réveiller. Elle se trouvait au milieu d’une petite clairière, et devant elle, un petit pokemon accourait dans sa direction : Un évoli, visiblement tout jeune, qui poussait de petits cris dans sa direction. Es-ce qu’elle rêvait ? Il venait de l’appeler… Maman ? Voltali se releva et examina les alentours : plusieurs autres Evolis jouaient ensemble, autour d’un magnifique Piroly qui était probablement leur père. Celui-ci s’avança vers Voltali et se frotta contre elle. Quelle sensation agréable, était-ce là son avenir ? Ce qui l’attendait, si elle retournait à la vie sauvage ? Elle regardait toutes ces petites créatures innocentes : ils arrivaient presque à la faire sourire, certains arrivaient à peine à marcher. Pourquoi hésitait-elle ? Le bonheur était devant elle, rien ne semblait pouvoir ébranler la paix en ce lieu… Et pourtant…

Un bruit de canon se fit entendre, tendis qu’un filet tombait sur plusieurs des jeunes Evolis. Voltali se retourna d’un coup vers l’agresseur : un humain… Non seulement ils n’étaient pas capable de s’aider entre eux, mais en plus ils attaquaient les pokemons ? La haine de Voltali ressurgit immédiatement, tendis que la foudre commençait à se faire voir autour de son corps.  Derrière elle, les Evoli… A coté d’elle, le Piroly… Sa famille ? C’était comme ça qu’elle devait les appeler non ? Alors elle les protégerait, jusqu’au bout ! Le ciel commença à s’assombrir, la pluie se mit à tomber : juste au bon moment, le combat allait être d’autant plus facile qu’elle avait un allié sur qui compter, ce Piroly… N’es-ce pas ? Il allait l’aider, comme les pokemons de Ninj l’auraient fait ! Ils étaient une famille, ils devaient s’entre-aider non ? Alors pourquoi… Pourquoi avait-il reculé ? Pourquoi s’était-il approché des petits Evolis ? Pourquoi la regardaient-ils tous avec des yeux remplis de tristesse ? Pourquoi avait-elle l’impression d’être seule alors que d’autres humains commençaient à s’approcher !!

Peu importe, même seule… Elle les protégerait, ils étaient son avenir, elle voulait vivre avec eux. La foudre traversa le ciel, s’abatant sur une dizaine d’humains devant elle : quelle puissance… était-ce sa future puissance ? Oui, pour pouvoir les protéger elle devrait progresser évidemment… Mais ce n’était pas assez, ils étaient trop nombreux. Elle les tenait à distance, ils ne devaient pas s’approcher, les humains… Aucun humain ne devait atteindre ses enfants, derrière elle !

Elle entendit de légers bruits de pas sur le sol mouillé : elle se retourna… Tous les pokemons avaient disparus. Elle était seule ? Seule face à tous ces humains… Pourquoi devait-elle encore perdre ceux qui comptaient pour elle ? Pourquoi ne pouvait-elle pas vivre heureuse, tout simplement !
La foudre tomba à nouveau, directement sur Voltali, avant de se propager dans toutes les directions : elle se battrait… Mais pour quoi ? Pour qui ? Pour elle ? A quoi bon… déjà, un pokemon s’avançait : un Rhinocéros. Elle ne pouvait rien faire contre ce genre de pokemon, elle le savait bien, et les humains aussi visiblement… Tous les éclairs se rassemblèrent sur la corne du pokemon qui ne semblait rien sentir. Il s’avançait vers elle, il commençait à courir… Une larme coula sur sa joue, se mélangeant à la pluie : Elle allait mourir ici ? Tout ce qu’elle avait fait n’avait servit à rien, sa famille… Quelle famille ?! Comme si une famille, ou même des amis s’enfuyaient au moindre problème, si grand soit-il ! Pourquoi vivrait-elle si elle n’avait personne à protéger, personne à aimer ? Le pokemon fonçait sur elle, il allait la transpercer de sa corne… Un coup, tout serait fini. Enfin… Plus de souffrance, plus de douleur, plus … rien

Quelque chose passa devant elle, un cercle rouge se forma, percutant le Rhinoféros : Qui était-ce ? Cette couleur… Ce cercle de flammes, Arcanin ? Non, il n’était pas aussi grand que lui… Alors… Caninos ? Oui, c’était lui, aucun doute possible. Il venait de la sauver. Mais pourquoi ? Elle n’avait demandé qu’à mourir, elle les avait abandonnés il y a longtemps ! Puisqu’elle avait décidé de redevenir sauvage, elle avait quitté Ninj, alors… pourquoi revenaient-ils ! Ils étaient là, autour d’elle : Un Kraknoix, une Pichu à coté d’elle… Un Caninos devant elle, se tenant fièrement face à cette armée d’humains et de pokemons. Et derrière elle, elle sentait quelqu’un qui s’approchait : Encore un humain ! Mais… Celui-ci était différent… Celui-ci, c’était Ninj. Il avait l’air d’être un peu plus âgé, mais il était resté le même. Pourquoi étaient-ils venus ? Ils allaient se faire massacrer eux aussi… Les attaques venaient d’être lancées, non… NON ! Voltali forma un abri, comme elle l’avait toujours fait : la bulle engloba le groupe entier… Autour d’elle, Pichu, Caninos et Kraknoix faisaient pareil ? Même Ninj avait l’air de maintenir ce bouclier autour d’eux : les attaques percutèrent la sphère, et tout disparu… allaient-ils mourir ? Peu importe. C’était sans doute un futur qui pouvait exister… Mais pas celui qu’ils auraient : Car son futur, elle l’avait devant elle.

Ninj venait de faire ressortir Voltali de sa ball : elle était face à lui. Elle regarda à ses cotés : Kraknoix, Pichu… Ils semblaient heureux de la revoir en forme. C’est vrai… Elle avait risqué sa vie il y a quelques minutes. Elle sentit une langue sur son visage : Caninos… Elle lui rendit, et lâcha son premier vrai sourire depuis qu’elle suivait NInj. Pourquoi se fatiguer à réfléchir ? Il n’y avait pas meilleur futur que d’être avec eux. Voltali s’approcha de Ninj, attrapant la pokeball qu’il avait dans la main. Celui-ci s’étonna, et fixa le pokemon. La Voltali déposa la ball aux pieds de Ninj et s’assit devant lui. Ninj reprit la ball, ne comprenant qu’à moitié ce qu’elle voulait lui dire, même s’il s’en doutait un peu. Finalement, Voltali se plaça à coté des trois autres pokemons. Ninj sourit : enfin… ils n’allaient plus se mentir. Il avait toujours voulu lui demander, mais il l’avait laissé faire son propre choix… Et elle l’avait fait. Ils reprirent tous ensemble la route vers Fla'or, Ninj pouvant enfin considérer Voltali comme une de ses pokemons…



[fin du topic]

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Le bon air frais

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum