[ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Soriu Tiadramat le Dim 8 Fév 2009 - 20:42

"Elle... pas pouvoir... quitter tes bras... un peu ?"

"Lala ! Lapo ! Laporeille ! Lapolala !"

Tiens... C'était bizarre de voir les deux créatures d'accord mais pour cause... L'une était jalouse, l'autre nullement contente. La raison ? La petite créature orangée qui se trouvait dans les bras de Soriu. La nouvelle venue. Moona tournoyait toujours au-dessus d'eux, comme à son habitude et cela malgré sa nouvelle forme. Lalabelle et Elena discutaient entre elles, cherchant à comploter on ne sait quoi. Quand à Friyendia... Elle ne savait pas où se mettre. Elle était restée dans ses bras, sans rien dire, mais elle n'osait pas parler ou réagir. En fait, elle était statufiée de gêne.

Pendant plusieurs heures, ils avaient marchés sur la banquise jusqu'à trouver la ville de Fla'or, une ville entourée par des remparts de glace. Devant l'interrogation des gardiens à cause de leurs tenues désastreuses, Soriu et Ninj furent obligés de raconter ce qui s'était passé. Les gardes hochèrent la tête, l'un d'entre eux s'éloignant en écoutant les ordres de son chef, signe qu'ils allaient s'occuper de cela. Qu'est-ce qui avait rendu bien plus crédible leur histoire ? Le fait tout simplement que Soriu soit un guerrier de l'eau... Une personne venant de leur pays. Sans cela, il y avait de fortes chances que Ninj ne les intéresse pas plus que ça.

Lorsqu'ils pénétrèrent dans la ville, celle-ci ne semblait pas très vivante... Normal... Il faisait déjà nuit et ils étaient arrivés alors que le soleil s'était couché depuis déjà une voir deux bonnes hures. Soriu poussa un léger soupir, annonçant à Ninj qu'ils allaient trouver une auberge ou un endroit pour dormir cette nuit et que tout cela attendrait demain. L'homme hocha la tête pour lui dire qu'il était d'accord et ils ne tardèrent pas à trouver un lieu de repos, chacun ayant une chambre séparée.

Dans celle-ci, Elena poussa un petit rire, accompagnée rapidement de Moona et Lalabelle. Les trois pokémons sautèrent sur le lit en même temps, un lit assez petit en y réfléchissant. Soriu déposa Friyendia sur une chaise, lui demandant si elle voulait s'amuser avec elles. La Stalgamin hocha la tête pour dire que non, rougissante subitement avant de se retourner. Il haussa les épaules, signalant qu'il allait voir ce qu'ils allaient manger ce soir.

Il revint quelques minutes plus tard avec de quoi les nourrir mais il détourna le regard en soupirant une nouvelle fois. Les quatre pokémons étaient en train de dormir... C'est vrai qu'aujourd'hui avait été une sacrée journée... Il prit Friyendia, la déposant avec ses futures amies avant de se dire qu'il n'allait pas forcément avoir très faim lui non plus. Il se frotta le nez, retirant son haut avant de s'étirer. Il n'avait plus aucune blessure et le poison avait entièrement disparu ! Quoi de mieux que ça ?

Il alla sur le lit, faisant attention à ne pas les réveiller mais visiblement, c'était inutile... Déjà, les yeux s'ouvraient les uns après les autres, chaque pokémon se rapprochant peu à peu de lui alors que Friyendia continuait de dormir. Visiblement , c'était elle la plus fatiguée. Il alla la prendre en évitant de la réveiller, la ramenant au niveau de son torse en remarquant qu'elle était assez froide... C'était peut-être à cause de son statut ? Enfin, cela n'était pas forcément un problème.

Elena et Lalabelle d'un côté, Moona et Friyendia de l'autre, il serrait ses pokémons contre lui, fermant ses yeux sans réfléchir à quoi que ce soit Oh... peut-être que la nourriture n'allait plus être bonne demain mais qu'importe, il s'en fichait pas mal. C'était rare les fois où il pouvait dormir paisiblement et dans un lit... et avec ses amies alors pourquoi s'en priver ? De toute façon, demain serait une autre journée et celle-ci risquait d'être sacrément agitée alors autant prendre le maximum de repos non ? Chacun s'endormait en même temps, plongeant dans un rêve où ils se réunissaient.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Ninj le Mar 10 Fév 2009 - 19:38

Ninj ne se sentait pas très à l’aise au milieu des Mizuhaniens de Fla’or. D’autant qu’il était facilement reconnaissable, étant sans doute la seule personne de l’auberge à avoir froid alors qu’il portait plus de vêtements que la plupart des clients. En même temps il avait passé la journée trempé en pleine banquise… Il sentait aussi un changement d’attitude de la part des gens lorsqu’ils parlaient à Soriu, puis qu’ils lui parlaient à lui … Enfin, peut être n’était-ce que son imagination, toujours est-il qu’il ne comptait pas rester trop longtemps dans le coin. Il monta dans la chambre qui lui avait été préparée : heureusement que Soriu était avec lui, l’endroit avait l’air assez confortable, alors qu’il avait vu quelques chambres moins préparées en passant.

Pichu bondit immédiatement de l’épaule de Ninj en plein sur un des oreillers du lit, et sembla s’endormir presque instantanément. Caninos préféra rester sur le sol à coté du lit, et Kraknoix s’assit sur le bord de la fenêtre, à l’écart comme à son habitude, joignant ses pensées à la neige qui commençait à tomber illuminée par la lune. Il fut rapidement rejoins par Voltali, même si elle se doutait qu’il n’avait pas envie de parler. Elle voulait juste regarder par la fenêtre, voir cette neige tomber… elle avait rarement été à Mizuhan, plutôt habituée au climat aride de Flamen, en fait la seule fois qu’elle avait vu de la neige tomber comme aujourd’hui, elle était tombée amoureuse d’Arcanin… Etait-ce un signe de sa part ? Voulait-il… Qu’elle passe à autre chose ? Une petite larme coula sur sa joue, sous le regard intrigué du Kraknoix : finalement ils n’avaient même pas eu le temps de se présenter l’un à l’autre, il venait de revenir, et elle était arrivée entre temps… Kraknoix commença à parler, attirant l’attention de Voltali. Après avoir hésité un instant, elle lui répondit, et les deux commencèrent à parler. Ninj était assez bouche bée : Kraknoix n’avait jamais vraiment discuté avec les deux autres, et alors qu’il voyait Voltali pour la première fois, il lui parlait déjà l’air de rien… Peut être avaient-ils un passé un peu plus proche, ça ne pouvait être qu’une bonne chose.

Il sortit de la chambre laissant tous ses pokemons : il venait d’entendre Soriu passer devant sa chambre, et cela lui avait rappelé l’heure : il mourrait de faim, et ses pokemons aussi probablement. Il descendit chercher de quoi manger, puis voyant que la serveuse derrière le comptoir était inoccupée, il engagea la conversation pour essayer de s’informer : peut être que cette fameuse trinité du poison était déjà connue dans les environs ?


« Bonjour madame, puis-je vous poser une question ? »
« Allez-y, mais faites-vite ! J’ai du travail moi… »
« Es-ce que vous savez quelque chose à propos de la trinité du poison ? »


Le silence se fit dans la salle, pourtant Ninj avait presque chuchoté. Mais le meilleur à faire dans ces cas là était de rester détendu. Ninj ne bougea pas de devant le comptoir, attendant calmement son plat, tendis que la serveuse lui faisait « non » de la tête, même s’il était clair qu’elle les connaissait au moins de nom. Elle partie ensuite vers d’autres clients tendis que la nourriture de Ninj arrivait. Il en profita pour remonter dans sa chambre, tendis qu’il entendait les gens derrière lui qui chuchotaient à propos de lui : « Alors que c’est un Flamois… », « Il va nous attirer des ennuis… », « On devrait faire plus attention aux voyageurs… ». Apparemment cette trinité s’était déjà fait une réputation dans le coin, Ninj ne chercha pas à en savoir plus ce soir. Lorsqu’il arriva au niveau de la porte de Soriu, il hésita à toquer, mais l’idée de savoir Soriu seul dans sa chambre avec ses quatre pokemons hum… Il préféra le laisser tranquille, ils devaient se reposer pour le moment, il aurait tout le temps pour lui raconter demain. Lorsqu’il rentra dans sa chambre, Pichu, Kraknoix et Caninos n’avaient pas bougés, d’ailleurs les deux premiers s’étaient endormis. Voltali par contre était revenue aux cotés de Caninos, et attendait visiblement le retour de Ninj. Il déposa sur une chaise libre ses vêtements mouillés, et servit leurs parts aux deux réveillés, laissant de cotés celles des deux endormis et mangea sa part. Il n’était pas épuisé, mais il se laissa tout de même tomber sur le lit, les yeux grands ouverts regardant au plafond. Pichu poussa un léger grognement avant de se rendormir, faisant sourire Ninj. Il se sentait bien, il lui manquait seulement son chez lui, et tout aurait été parfait. Il jeta un coup d’œil vers les deux pokemons sur le sol : ils s’étaient endormis l’un contre l’autre, comme pour se tenir chaud. Voltali commençait à se faire à sa nouvelle vie, c’était un bon point. Mais Ninj avait surtout remarqué une chose pendant les différents combats qu’ils avaient menés : ils étaient tous, tous les cinq aussi fous : ils donneraient leur vie les uns pour les autres, si Moona n’avait pas évoluée aujourd’hui, ils auraient pu tous y passer, et pourtant aucun n’avait pensé à fuir en laissant les autres. Ninj était fier de toute sa petite troupe, il espérait juste que ça ne leur jouerait pas de mauvais tours. D’autant plus qu’ils se lançaient sur une voie dangereuse avec Soriu.

Ninj entendit alors un bruit de frottement contre sa porte. Caninos et Voltali ouvrirent immédiatement les yeux, tendis que Ninj leur indiquait de rester calme. Il s’approcha de la porte et l’ouvrit calmement : personne. Il regarda à ses pieds : quelqu’un avait déposé un message sur lequel était écris :

« Vous cherchez des informations sur la trinité du poison ? Attendez-moi demain à l’heure du repas, je vous rejoindrais. »
Piège ? Aide ? Aucun moyen de savoir… et finalement Ninj n’avait pas envie d’y réfléchir, il verrait ça demain avec Soriu. Il déposa la lettre sur sa table de nuit pour ne pas l’oublier, et s’allongea dans son lit. Un bon lit chaud… Cela faisait un moment, surtout ici… chaud… chaud… étrange, il avait juste mit une couette, et il n’avait plus froid du tout… dormir…

Combien de temps avait-il dormit ? Le soleil l’avait réveillé, il allait bientôt être l’heure du rendez-vous. Allait-il y aller ? Il devait d’abord aller chercher Soriu. Ninj s’habilla en vitesse, réveilla ses pokemons et se dirigea vers la chambre de Soriu, et frappa en attendant une réponse…

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Soriu Tiadramat le Mer 11 Fév 2009 - 14:55

[Contrainte : 9. Insister sur un sentiment particulier.
Musique : L'hymne à l'amour]


Il était en train de rêver... De faire un merveilleux rêve... Un rêve qui pourrait être considéré comme mignon pour certains, ou alors trop mielleux pour d'autres... Il se retrouvait allongé dans l'herbe, le ciel bleu au-dessus de lui alors qu'il n'y avait rien du tout autour de lui... sauf des montagnes. C'était cet endroit qu'il préférait par-dessus tout... Un endroit calme et apaisant... Un endroit où il pouvait ressentir le moindre souffle, la moindre brise sur l'épiderme de sa peau mais surtout... Un endroit où il serait seul... avec elles. Il tourna lentement son visage sur la droite, un sourire se dessinant sur ses lèvres, ouvrant ses yeux pour ne pas échapper au spectacle devant ses yeux émerveillés. Ce qu'il voyait était tout simplement les seules choses qui comptaient à ses yeux.

En face de lui se trouvait les yeux rouges de la petite Kirlia. Il se retourna sur lui-même, faisant demi-tour avoir maintenant ceux en amande de la petite Laporeille. Un bourdonnement et il tourna le visage pour apercevoir les yeux rubis de l'Apireine. Enfin... Il sentait une petite créature qui se cachait derrière une pierre éloignée et il tendit lentement sa main vers elle. Ce n'était pas difficile... de savoir qui elle était. Une créature conique et orange sortit de sa cachette, se présentant à lui en rougissant. Elles étaient toutes là pour lui... toutes... C'était tout ce qui lui importait, ils pouvaient être seuls... Tout seuls dans ce monde dévasté, dans ce monde répugnant... dans ce monde horrible où les vols, les assassinats, les destructions étaient monnaie courante...


Le ciel bleu sur nous peut s'effondrer,

Et la terre peut bien s'écrouler,

Peu m'importe si tu m'aimes,

Je me fous du monde entier.


Elena s'était relevée légèrement dans l'herbe, Lalabelle faisant de même alors qu'il ne comprenait pas ce qui se passait. Puis lentement, un sourire étirait ses lèvres alors qu'une musique jouée au piano et au violon se faisait entendre, venue de nulle part. Elena fut la première à se mettre en mouvement, dansant d'un air gracieux et embellissant la vision qu'il avait. Lalabelle s'était mise à faire pareil, ses pas étant moins professionnels et naturels qu'Elena mais on pouvait voir que les deux petites pokémons faisaient de leur mieux pour lui faire plaisir. Et elles... y arrivaient. Une main posée sur son coeur, il arrivait à ressentir toute cette chaleur qui émanait d'elles... ou alors était-ce le fait que l'Apireine à la robe jaune et blanche avait collé son corps contre son dos ?

Moona poussa des petits bourdonnements, venant coincer un petit morceau de peau du cou entre ses mandibules pour y déposer un peu de miel affectueusement. Et pour la première fois, Friyendia fit un petit geste envers lui. Elle grimpa sur ses genoux alors qu'il s'était mis assis pour regarder le ballet de Lalabelle et Elena. Elle tenta de se pencher en avant sur lui, venant ouvrir sa bouche vers le coin opposé du cou où Moona avait sévi. Un souffle froid vint créer une petite carapace de froid où les lèvres de Friyendia allèrent se déposer. Quiconque aurait vu ce spectacle aurait pu croire à une attaque de la part des deux pokémons mais c'était loin d'être le cas. Moona et Friyendia arrêtent d'être près de lui, rougissantes toutes les deux alors que la danse se finissait.


Tant qu'l'amour inond'ra mes matins

Tant que mon corps frémira sous tes mains

Peu m'importent les problèmes

Mon amour puisque tu m'aimes


Lalabelle et Elena s'approchèrent de lui alors qu'il tendait ses mains vers elles, les invitant à venir s'engouffrer dans ses bras. Elena choisit la main droite tandis que Lalabelle prenait celle de gauche. Il serra avec tendresse et affection les deux pokémons, celles-ci poussant des petits cris de plaisir emprunts de bonheur. Elles étaient si heureuses... de le savoir près d'elles... mais ce n'était pas tout et elles le savaient très bien. Ce qui unissait le jeune homme à ces dernières, ce n'était pas seulement une relation de dresseur à pokémon... C'était plus grand, plus... sentimental que ça... Il y avait une alchimie entre elles et lui, une relation qui ne pouvait exister avec d'autres humains ou d'autres pokémons... sauf peut-être... celles qui le rejoindront.

Ah ! Tiens ! Voilà que Moona et Friyendia revenaient... toutes les deux ? Ensemble ? Les deux créatures tenaient quelques fleurs entre leurs mains. Celles de Friyendia étaient gelées et cristallisées et il ne put s'empêcher de sourire en les observant. Cette chaleur... qui animait son coeur... Cette douceur... Cette beauté de la part des quatre pokémons... Elles étaient vraiment parfaites... Il prit les quelques fleurs, les observant avant de faire quelques manipulations avec les racines, créant des couronnes mêlant les deux types de fleurs qu'elles avaient ramenées. Il déposa une couronne sur les têtes de ces quatre pokémons avant de s'incliner. Les quatre créatures prirent une unique couronne à la taille de Soriu, la déposant amoureusement sur le crâne de leur dresseur.


J'irais jusqu'au bout du monde

Je me ferais teindre en blonde

Si tu me le demandais

J'irais décrocher la lune

J'irais voler la fortune

Si tu me le demandais


Seuls... et isolés du reste du monde... Seuls... et éloignés de toute vie... Il n'y avait qu'eux... Il n'y avait que lui... et ses pokémons. Qu'elles... C'était la seule chose qui importait à ses yeux, la seule chose qui l'attachait à ce monde. Les cinq têtes recouvertes de couronne de fleurs, il alla mettre un genou au sol, prenant une main après l'autre, venant y déposer un délicat baiser pour dire qu'il était leur chevalier servant. Qu'elles désiraient quelque chose de sa part et il s'exécuterait car elles étaient tout pour lui. Les mains se retirèrent les unes après les autres, certaines plus petites que d'autres tandis qu'elles rougissaient comme lui. Mais tout avait une fin et il le savait parfaitement. Lentement, il ferma ses yeux, les ouvrant après quelques secondes.

Tout cela n'avait été un rêve... mais les faibles respirations autour de lui étaient bien réelles... comme ses sentiments. Il observa Elena, venant déposer un baiser sur son front. La petite Kirlia poussa un petit gémissement de bonheur tandis qu'il regardait ses quatre pokémons. Ils étaient vraiment très serrés... mais c'était justement cette chose qui était merveilleuse à ses yeux. Il retira son haut, soupirant longuement avant de sentir contre sa peau nue les corps de ses quatre créatures. Friyendia était la petite nouvelle du groupe mais il l'aimait déjà... Il avait cette impression que ces quatre pokémons étaient reliées à lui par le destin et que RIEN ne pouvait briser ces fils. Rien du tout... Même pas les paroles et les avis des autres humains ou pokémons.


Je renierais ma patrie

Je renierais mes amis

Si tu me le demandais

On peut bien rire de moi

Je ferais n'importe quoi

Si tu me le demandais


Ce que les gens pensaient de lui ? Cela ne le concernait pas. En fait, il s'en fichait royalement et complètement. Il en avait rien à faire. Tout ce qui l'importait était le bonheur de ses pokémons car il les aimait... Même Friyendia qu'il ne connaissait que depuis une journée. Dès l'instant où il l'avait vu, il savait pertinemment qu'elle allait prendre une place importante dans son coeur, au même titre que trois places étaient prises pour Elena, Moona et Lalabelle. Il caressa tendrement le dos de la créature conique et orange, celle-ci se mettant à trembler en rougissant. Elle semblait faire un rêve très tendre d'après ce qu'il pouvait voir. Elle semblait si apaisée... et heureuse... Oui, c'était l'unique chose qui importait à ses yeux et rien ne pouvait remplacer ces sentiments.

A choisir entre ses pokémons et ses parents, son choix était fait. A choisir entre Mizuhan et ses pokémons, sa décision était prise. Il ne pensait qu'à elles et c'était là l'unique chose à laquelle il pensait. Il posa délicatement un doigt sur le front de Lalabelle, la regardant avec affection avant de les descendre longuement jusqu'à arriver à son museau. Il continua pour atteindre les lèvres de la petite Laporeille, celle-ci humidifiant ses lèvres, ne semblant pas s'attendre à une telle chose dans son rêve. Quelques petits bourdonnements et il observa sa "grosse" Apireine. Elle ? Une reine ? On aurait plutôt cru à voir une enfant... Une enfant qui ne pensait qu'à s'amuser... et pourtant sur qui on pouvait compter... Il croisa sa griffe avec ses doigts.


Si un jour la vie t'arrache à moi

Si tu meurs que tu sois loin de moi

Peu m'importe si tu m'aimes

Car moi je mourrai aussi


Une question taraudait dans son esprit : Pourquoi ne pouvait-il pas s'empêcher de vouloir sauver les pokémons qu'il rencontrait ? Pourquoi ne pouvait-il pas faire comme la majorité des hommes : Les laisser se débrouiller entre eux ? Car pour lui... Les pokémons étaient leurs égaux... Mais surtout... Pour lui... Elles étaient comme des femmes... Des femmes qu'il n'avait jamais connu dans sa jeunesse. Ce manque... affectif... qu'il soit amical, amoureux ou familial... Il le retrouvait dans Elena, puis maintenant Moona, Lalabelle et bientôt, il le retrouvera dans Friyendia, il en était sûr et certain. Il observa les quatre pokémons près de lui, venant les serrer les unes après les autres en espérant que ce moment pouvait durer éternellement. Ah... L'éternité...

C'était une belle chose... Mais il voulait rester avec elles jusqu'à la fin des temps... Et si un jour... Elles devaient disparaître... Qu'est-ce qu'il ferait ? Il se donnerait la mort... La mort... C'était une chose affreuse en y réfléchissant bien mais il avait prit la bonne décision. Du moins, il la prendrait si cela devait arriver... Il voulait mourir avec elles, en même temps... Il ne pourrait pas supporter de ne plus les voir se réveiller... Ces visages si heureux... si candides... Si... amoureux... Ils étaient si beaux pour lui, ils atteignaient une perfection inégalée et que l'on ne pouvait pas trouver chez des humaines. Une perfection... animale. Et ses quatre pokémons étaient parfaites pour lui... C'était l'évidence même ! Il aimait ses quatre pokémons ! Mais était-ce réciproque ?


Nous aurons pour nous l'éternité

Dans le bleu de toute l'immensité

Dans le ciel plus de problèmes

Mon amour crois-tu qu'on s'aime

Dieu réunit ceux qui s'aiment


Il ne le savait pas... Et il ne connaissait pas la réponse tant qu'il ne pourrait pas les comprendre verbalement. Mais est-ce que l'Amour avait besoin d'être dit ? Ne pouvait-il pas se résoudre qu'avec des gestes ? Il passa une dernière fois ses mains dans les cheveux de ses pokémons (si elles en avaient). Il entendit quelques coups dans la porte, ses pokémons commençant à réagir légèrement, poussant des petits râles entremêlés de bâillements. Il se redressa dans son lit, émettant un petit sourire amusé avant de remettre son haut. Cela devait être Ninj, que le temps était passé rapidement... Il aurait tellement voulu qu'il s'arrête. Il alla les embrasser sur la joue, bougeant faiblement dans son lit pour éviter de les faire tomber. Qu'est-ce que Ninj lui voulait ?

Il quitta finalement le lit, se levant de ce dernier avant de s'étirer en poussant un bon râle de joie. Il avait si bien dormi, le temps était passé si vite... Mais il était sûr d'une chose : Il aimait ses pokémons et il sentait que cela était réciproque ! Peut-être qu'il en aimerait d'autres mais déjà avec ses quatre demoiselles qui l'accompagnaient, il était sûr de ces sentiments envers elles... Cela, personne ne pouvait les changer, qu'importe la méthode utilisée ! Il ouvrit la porte, observant Ninj en lui demandant du regard ce qu'il y avait. Il était à peine l'aube ? Ou déjà trop tard ? C'était à l'homme de lui répondre. Et encore. Celui-ci pouvait voir derrière Soriu, les quatre pokémons étaient en train de s'éveiller à leur tour. Ses rayons de soleil personnels. Les lumières de sa vie.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Ninj le Ven 13 Fév 2009 - 21:01

Contrainte no2. Insister sur la psychologie du personnage.
<Ninj>


Apparemment Soriu venait de se réveiller… Ninj pouvait encore voir ses pokemons derrière lui qui s’éveillaient lentement. Il lui expliqua rapidement le message qu’il avait reçu la veille, lui indiquant qu’il comptait rencontrer cette personne. Soriu semblait méfiant lui aussi, mais Ninj lui fit remarquer qu’ils n’avaient pas d’autre piste de toute façon… Même si c’était un piège, ils n’avaient qu’à rester sur leurs gardes. Ninj rappela Kraknoix, Caninos et Pichu, laissant seulement Voltali hors de sa ball, et laissa à Soriu le temps de se préparer, puis ils partirent en direction de la salle principale de l’auberge où l’homme devait les rejoindre selon son message.

Dés qu’ils arrivèrent dans la pièce, Ninj se sentit immédiatement mal à l’aise : il n’avait pas encore repéré l’homme qu’ils devaient rencontrer, mais tous les regards s’étaient tournés vers lui. Après sa petite discussion d’hier avec la serveuse, tout le monde avait eu le temps d’être au courant… Mais les gens ne semblaient pas s’interroger sur la raison pour laquelle Ninj cherchait à en savoir plus sur la trinité du poison, il avait plutôt l’impression qu’ils lui en voulaient déjà, comme s’il venait de risquer leurs vies, tous les gens chuchotaient dans le dos de Ninj, ne faisant même pas attention à Soriu juste derrière lui. Quelle sensation désagréable… il n’aimait pas être dévisagé ainsi, aucun ne voulait lui expliquer ce qui se passait, tous se contentaient de le regarder passer jusqu’en direction d’une table où il s’assit avec Soriu en compagnie de leurs pokemons. Si Voltali et Soriu n’avaient pas été là, Ninj serait probablement sorti de l’auberge, même s’il attendait quelqu’un… il avait envie d’exploser…


« J’espère qu’il ne va pas mettre des heures à arriver… Je ne me sens pas du tout à ma place. »

Après quelques minutes à attendre, un homme se montra finalement. Il était habillé d’une longue cape noire, et une cagoule recouvrait son visage. De qui voulait-il se cacher ? De l’auberge ou de Ninj et Soriu ? En tout cas, impossible de voir son visage… Ce n’était pas vraiment bon pour mettre Ninj en confiance, bien au contraire. Gardant son calme, Ninj invita l’homme à sortir de l’auberge pour être plus tranquilles, mais celui-ci refusa, prétextant le froid. Comme si l’homme avait froid, il devait probablement étouffer sous sa cape, il devait sentir la tension de Ninj, mais que leur voulait-il ? Etrangement, il croyait qu’il pouvait se permettre de commencer les questions…

« Alors, pourquoi cherchez-vous la trinité du poison ? »

Ninj sourit, mais ce n’était pas par plaisir, au contraire : comme s’ils allaient dévoiler leurs buts ici, dans un endroit où tout le monde écoutait, sans pour autant afficher sa présence, des ombres… C’est tout ce qu’ils étaient, tous ces gens qui le fixaient depuis tout à l’heure, Ninj les voyait tous pareils, comme beaucoup d’autres d’ailleurs : parmi toute cette foule, aucun n’oserait risquer sa vie pour une cause quelle qu’elle soit, et pire… Ils trouvaient stupide de s’acharner vers le danger, préférant vivre dans leur petit cocon tant qu’il tenait. Bref, des humains comme beaucoup d’autres. C’était une des choses qui différenciait la plupart des humains des pokemons, ce courage, ou plutôt cette folie comme Ninj se plaisait à l’appeler. Même s’ils étaient fous, était-ce une raison pour les dévisager ainsi ? Ninj parla à l’homme, sans répondre à sa question.

« Ce qui est sur, c’est que ce qu’on cherche n’est pas dans cette auberge. Vous nous aviez dit que vous aviez des informations, alors nous vous écoutons. »

Un petit rire se fit entendre de derrière la capuche, avant que l’homme ne reprenne.

« Non, bien sur. Puisque vous voulez absolument sortir, allons dehors. Je pensais que vous préféreriez un endroit… Disons plus sûr. Puisqu’ici, personne ne risque de vous attaquer… »

Un endroit sûr… Ninj soupira : alors qu’ils parlaient de la trinité du poison, l’homme pensait les mettre en confiance avec une auberge à moitié pervertie… Ninj se leva en premier, laissant un instant l’homme seul avec Soriu, et prit la porte suivit de Voltali, les attendant dehors. Enfin de l’air… Même s’il sentait à nouveau le froid de Mizuhan, ce n’était rien comparé au froid de cette taverne, là il se sentait mieux… Il était seul. Se frottant les mains pour se réchauffer, Ninj sentait son cerveau qui se remettait en marche, comme si tous ces gens dans l’auberge l’avaient empêché de réfléchir l’instant d’avant. Il repensait à chaque instant passé, comme à son habitude, à tout ce qu’il avait pu apprendre aujourd’hui : c’était à dire pas grand-chose en fait… finalement la seule chose qui retenait son attention concernant cet homme était le rire qu’il venait d’avoir : pourquoi es-ce que cela le dérangeait… Etrange. Mais Ninj faisait régulièrement confiance à son instinct, c’était une des choses qu’il avait apprise de ses pokemons. Il y avait quelque chose qu’il n’aimait pas avec cet homme. Voltali le sortit de ses pensées en frottant sa tête sur la jambe de Ninj : la porte venait de s’ouvrir, laissant sortir Soriu et l’homme qui venait d’ajouter un manteau par-dessus sa cape. Il leur dit de les suivre, et le groupe se dirigea vers une ruelle sombre, où se trouvait l’entrée d’un bâtiment assez discret.

« J’aurais préféré que l’on parle dans l’auberge mais puisque vous n’êtes pas très patient, venons-en directement aux faits. »

Ninj ne l’écoutait même plus : Qu’es-ce qu’il avait dit ? Mais oui… Bien sur, toute cette foule l’avait déconcentré, mais l’homme avait laissé échapper ce rire tellement facilement… « Ce qu’on cherche n’est pas dans cette auberge » hein ? En quoi était-ce si drôle ? Peut être tout simplement parce que c’était lui qu’ils cherchaient… Ils entrèrent dans le bâtiment sombre, Ninj attrapa Soriu par le bras assez discrètement.

« Soriu, on n’aura pas à chercher longtemps je crois. »

A l’autre bout de la large pièce d’entrée, une voix féminine se fit entendre, tendis que l’homme enlevait sa capuche et se dirigeait vers elle :

« Il parait que vous nous cherchez… C’est ennuyeux. A l’auberge, on serait restés calmes, ici par contre… vous allez devoir nous répondre rapidement. »

La porte se referma derrière eux, et la pièce s’illumina : Ninj et Soriu étaient coincés… Mais pour le moment il n’y avait pas de quoi paniquer, ils ne les avaient pas attiré là sans raison, peut être avaient-ils eu vent de leur aventure dans la banquise ? Sans doute, même si cela ne s’était passé que la veille…

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Soriu Tiadramat le Sam 14 Fév 2009 - 12:39

Humpf... Donc ils allaient avoir des informations sur la Trinité ? Aussi facilement que cela ? C'était vraiment pathétique et risible... Il poussa un léger soupir, demandant une quinzaine de minutes pour s'habiller correctement et réveiller ses pokémons. Lorsqu'il revint, seules Friyendia et Elena étaient encore présentes, la première n'avait pas encore de pokéball à son nom et Elena... Et bien, c'était Elena. Quelques minutes plus tard, Ninj et lui s'étaient dirigés à une table, Soriu remarquant parfaitement les regards tournés vers Ninj. C'était normal... et même s'ils avaient gagné la guerre, les gens de Mizuhan restaient sur leurs gardes par rapport aux personnes issues des royaumes ennemis... Les plaies de la guerre restaient souvent ouvertes pendant de longues années...

Finalement, un homme se présenta à eux, emmitouflé dans sa tenue et dans sa cape tandis que Soriu poussait un profond soupir en écoutant ses paroles. Avoir froid ? Hum... Il tourna légèrement son visage vers Elena, celle-ci hochant la tête vers lui. Il lui fit un petit sourire, la Kirlia aux cheveux verts rougissante légèrement tandis que Friyendia ne savait pas où se mettre. Elle était posée sur les genoux du jeune homme tandis que celui qui parlait s'adressait à Ninj et à lui. Aller droit au but ? C'était une bonne chose... Il ne fallait pas manquer de courage... Ou alors être complètement fou ? C'était peut-être ceci plutôt... Soriu hocha la tête d'un air désabusé tandis que l'homme venait de se jeter dans la gueule du loup. Il le savait parfaitement...

Ils furent emmenés dehors, Soriu observant la situation tandis qu'Elena arrivait à ses côtés. Il gardait le sourire aux lèvres tandis que l'homme se dévoilait devant eux, Ninj ne faisant que confirmer verbalement ce que Soriu avait déjà remarqué précédemment. Et voilà qu'une femme venait rejoindre la partie. Soriu se retourna lentement, l'observant quelques instants avant de se dire que ça allait très mal se finir comme discussions. Il fit sortir ses deux autres pokémons de ses pokéballs, Moona et Lalabelle se positionnant devant lui tandis qu'il arrêtait de regarder la jeune femme.




"Ne voulez vous pas aller ailleurs ? J'avoue que ce genre de combats en pleine ville... me dérange... sincèrement. Déjà que je n'ai pas l'habitude de me battre contre des voyous, alors, si en plus, cela touche aux personnes innocentes, je ne vais guère réellement apprécier tout ceci, n'est-ce pas Soka ?"

Il avait dit cela avec un léger sourire, demandant à Elena de bien vouloir les emmener ailleurs. Celle-ci ferma ses deux yeux, téléportant les quatre personnes et leurs pokémons dans un endroit plus sûr... Une plaine verglacée à cinq cent mètres de la ville. Elena posa un genou au sol, transpirante de sueur alors que Soriu déposait Friyendia sur le sol. Il alla soulever Elena, lui caressant les cheveux avant de reprendre d'une voix douce :


"La prochaine fois, Soka... Essaye d'être un peu plus discret. Tu es si facile à lire... Elena peut deviner les sentiments et les émotions d'une personne. Alors bon... De la colère et de la haine de la part d'un inconnu qui nous parle de la trinité du poison, tu comprendras que ce n'est pas très efficace comme déguisement."

"Toi... Je vais..."

"Arrête, Soka. Ce n'est pas l'heure de se disputer. Alors pourquoi voulez vous avoir affaire à la Trinité du poison ? Est-ce que vous qui avait gêné Soka dans sa pollution de la banquise ?"

Il hocha la tête pour lui dire que oui alors qu'Elena lui demandait de le reposer au sol. Il s'exécuta, attendant que la femme aux cheveux bleus reprenne la parole après quelques instants :


"Je me nommes Lizée... Et je suis la seconde base de la Trinité. Vous avoir dans nos jambes est comme une épine dans le pied. Il faut se débarrasser de vous avant que vous ne deveniez vraiment trop gênant. Soka, sortons nos pokémons."

Elle tendit sa main droite, une sphère rouge et blanche dans celle-ci avant qu'une créature jaune ressemblant à une courgette géante ne fasse son apparition. Elle avait une feuille sur son sommet et ce dernier semblait être la... bouche de la créature ? De même ce sommet avait quelques dents et au final, ce pokémon n'était rien d'autre qu'un Empiflor qui ne semblait guère réellement apprécier d'être sorti. Il jeta un regard furieux à Soriu et Ninj tandis que Soka ressortait son Tentacruel. Avec amusement, Soriu s'adressa à Ninj :

"Ninj, je vais m'occuper de l'Empiflor. J'ai plus de facilités contre ce dernier alors que tu as Voltali avec toi. Elle t'aidera bien plus contre ce Tentacruel. Il ne doit pas être si dur à battre au final... Il n'est plus dans son domaine... alors que nous sommes dans celui de Friyendia. C'est dommage Soka et Lizée mais tout va se terminer pour vous deux. Cette fois-ci, nous ne comptons pas vous laisser vous enfuir."

Peut-être allait devoir se battre lui aussi ? L'Empiflor semblait aussi puissant que le Tentacruel mais qu'importe, ce n'était pas le moment d'y penser. Ses quatre pokémons se présentèrent devant lui, fières et droites. Autant dire que par rapport à la courgette géante, elles semblaient toutes ridiculement petites... mais il ne fallait pas se fier à la taille et aux apparences... n'est-ce pas ?

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Ninj le Dim 15 Fév 2009 - 1:20

Le Tentacruel venait de faire sa réapparition, il avait l’air remit de ses émotions de la veille, même s’il semblait lui manquer quelques tentacules. Soriu évidemment laissa à Ninj le soin de s’en occuper : c’est sur qu’il risquait d’avoir moins de mal contre lui que contre cet Empiflor, encore que… Ninj lâcha un léger sourire : ce combat tombait bien, il avait besoin de se défouler sur quelqu’un. Il porta sa main vers ses pokeballs, mais un petit éclair l’en empêcha : Voltali se plaça devant lui, face au Tentacruel, fixant Ninj d’un regard qui n’était pas très compliqué à comprendre. Forcément, elle avait été mise à l’écart la dernière fois, par une erreur d’inattention, et maintenant elle voulait se rattraper… Ninj décida de lui faire confiance, mais sortit néanmoins Caninos à coté de lui, par simple mesure de sécurité. La Voltali s’avança vers le Tentacruel, le dévisageant de son regard habituel : en cet instant, il n’était plus qu’une simple proie qu’elle ne comptait pas laisser échapper.

« Tu n’as donc pas comprit la dernière fois ? Même la foudre ne pourrait vaincre mon Tentacruel ! Vas-y, occupe-toi de lui ! »

« Voltali, Hâte. »


Ninj avait lancé l’ordre sans même savoir si Voltali en était capable, mais apparemment oui puisqu’elle esquiva l’attaque aveuglante de la dernière fois sans aucun soucis, commençant à courir à toute vitesse autour du Tentacruel. Ce dernier se mit à frapper le sol de ses tentacules, cherchant à toucher le pokemon de Ninj, mais Voltali arrivait pour le moment à les esquiver sans difficulté, bien que certaines passaient très près d’elle. Mais la moindre blessure serait fatale, elle n’avait donc pas le droit à l’erreur.

« As-tu bientôt fini de courir ? Ton pokemon ne fait que s’épuiser… »

« Tu ne connais rien au combat, ton pokemon est puissant, mais c’est la seule chose que tu as. »


Voltali s’écarta un instant du Tentacruel, avant de retourner droit sur lui, sautant dessus à toute vitesse. Le pokemon lança une attaque dard-nuée dans les yeux du Tentacruel, avant de retomber au sol. L’énorme créature hurla de douleur, commençant à frapper tout ce qui se trouvait autour d’elle tendis que Voltali reprenait sa course autour du Tentacruel, lançant son attaque Dard-nuée autour du pokemon.

« Tu ne fais que gagner du temps, cette misérable attaque n’empêchera pas mon Tentacruel de voir bien longtemps ! Écrase-le !»

Le Tentacruel souleva tous ses tentacules en même temps, les faisant tous retomber à même le sol, poussant à nouveau un cri de douleur alors que Voltali revenait vers Ninj : La créature venait de frapper tous les dards que Voltali avait éparpillés autour d’elle, attendant que le Tentacruel réagisse de la sorte. Soka pesta, mais déjà Voltali enchainait, lançant une attaque fatal-foudre directement sur le Tentacruel qui n’eut pas le temps de réagir pour se défendre. La foudre s’abattit sur lui de plein fouet, le pokemon forma une légère barrière pour empêcher Voltali de continuer son attaque. Le pokemon de Ninj en profita donc pour se rapprocher, se mettant à portée des tentacules.

« Parfait, tu peux l’avoir maintenant, éjecte moi ce gêneur ! »

Un tentacule frappa en direction de Voltali, mais il heurta un abri : Ninj sourit. C’en était fini, ce Tentacruel leur avait donné beaucoup de mal la dernière fois, mais comme l’avait dit Soriu, il n’avait plus l’avantage du terrain. Même si la neige et la glace n’aidaient pas vraiment Voltali, le Tentacruel ne pouvait tout simplement pas bouger, et ses seules attaques efficaces étaient son jet d’encre et ses tentacules. Plusieurs tentacules allèrent dans la direction de Voltali, mais ils s’entrechoquèrent : Voltali s’était avancée et touchait maintenant le Tentacruel, chose qu’elle n’avait pas pu faire lorsqu’il se trouvait dans l’eau, dans la banquise. Elle déchaina une attaque tonnerre à bout portant, terrassant son adversaire qui s’effondra de tout son poids derrière Voltali qui revenait l’air de rien vers son dresseur, avant de se retourner en fixant Soka, un petit sourire sadique sur les lèvres.

« Bien, ton Tentacruel n’a pas effleuré ma Voltali, elle n’a pas vraiment apprécié le coup que tu lui as fait la dernière fois… »

« Vous n’imaginez pas dans quelle galère vous vous êtes mis… Vous n’auriez jamais du chercher à en savoir plus. »


Ninj jeta un œil vers Soriu : il devait s’en sortir aussi puisque l’Empiflor ne l’avait pas dérangé pendant son combat. Voltali l’avait tout de même impressionné, elle avait vraiment l’habitude du combat, elle réagissait à la seconde près… De plus elle ne montrait aucun signe de fatigue, même si elle la ressentait : elle s’était assise près de Caninos pour récupérer du combat, espérant qu’elle n’allait pas avoir à recombattre tout de suite…

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Soriu Tiadramat le Dim 15 Fév 2009 - 15:25

"Ainsi... Tu es mon adversaire... Soit... Est-ce que tu as une dernière parole à formuler avant de tomber ? Je ne te laisses les dires... Contrairement à Soka, je ne prend pas forcément de joie à accomplir ce genre de choses. J'aime tout simplement... tuer... "

"Ah... D'accord... Je vois ce que vous voulez dire... Chacun ses façons de se détendre après une dure journée de travail... N'est-ce pas ? Je suis désolé néanmoins, je ne compte pas mourir maintenant. Et ce n'est pas votre Empiflor qui pourra y faire grand chose. Bien qu'elles soient charmantes, mes pokémons restent néanmoins assez puissantes... et plus efficaces que la moyenne... surtout face à votre pokémon."

"Soit... Si tu le prends ainsi... Mon Empiflor est aussi puissant que le Tentacruel de Soka... mais ce n'est pas tout... Tu le découvriras bien assez tôt."

Elle pointa sa main vers Soriu, l'Empiflor se jetant sur lui avant d'être stoppé dans les airs par Elena. Celle-ci poussa un léger soupir désabusé en ayant fermé ses yeux, renvoyant l'Empiflor juste à côté de Lizée tandis que Friyendia, Lalabelle et Moona se positionnèrent devant Elena. Elles étaient quatre contre lui... Pensait-il réellement pouvoir faire quelque chose contre elles ? L'Empiflor se redressa, faisant voler deux fouets verts en direction d'Elena pour lui payer son attaque mais l'Apireine s'était mise à tendre ses griffes noires, les arrêtant avant de crier :

"Api ! Apireine ! Apirei... Apireine ! Api api api !"

Oh que non... Il pouvait toujours rêver pour espérer toucher Elena. L'une de ces deux griffes tira l'Empiflor et ses fouets, l'emmenant en direction du groupe alors que Friyendia... s'était mise à faire apparaître des éclats de glace ? Elle allait se battre ? Elle aussi ? Il la regardait, stupéfait alors que les morceaux s'enfoncèrent dans la peau de la créature. Celle-ci hurla de douleur, ses fouets revenant vers elle. Elle n'appréciait pas ça ! Pas du tout même ! Lizée restait complètement stoïque et immobile comme si l'état de son pokémon l'indifférait complètement.

Plusieurs feuilles partirent maintenant dans les cieux avant de venir s'abattre sur les rares arbres avoisinant la plaine gelée où ils se trouvaient. De nombreuses entailles apparurent et l'Empiflor venait simplement de leur montrer ce dont il était réellement capable. Tant mieux s'il aimait se donner en spectacle, ce n'était pas son cas. Les feuilles commencèrent à tournoyer vers leur direction mais Friyendia s'était mise à ouvrir la bouche, crachant un léger souffle glacé pour les geler et les faire tomber au sol. Elles se brisèrent en quelques secondes tandis que l'Empiflor ne comprenait plus rien.

Comment... Comment c'était possible... Ce n'était que des gamines ! QUE DES GAMINES ! Ce n'était pas normal de ne pas arriver à les toucher ! Hein ? Attendez un peu... Elles étaient quatre au départ ! Où était cette petite... QUOI ?! Elle s'était mise à sauter en hauteur et il ne l'avait pas remarqué ?! Il se prit le coup de pied de la part de Lalabelle, celle-ci émettant un petit rire alors que l'Empiflor s'enfonçait dans la neige sans réellement comprendre ce qui lui arrivait. C'était... C'était quoi ces créatures... Comment cela se faisait-il qu'elles soient... aussi fortes ?


"Inutile... Vraiment inutile, il faut l'avouer... Soka, où en es-tu ? Hum... Je vois... Tu t'es fait battre aussi, n'est-ce pas ? Déjà que ton Tentacruel a échoué une fois... Il a échoué deux fois. Tu devrais appliquer ce que je fais lorsque l'un de mes pokémons connaît la défaite... Nidoqueen... Tues le."

Une seconde pokéball s'ouvrit, laissant apparaître un monstre à la peau bleue aussi dure que la roche. Alors que l'Empiflor était à moitié conscient, la créature alla frapper le sol, créant une crevasse qui alla faire tomber à l'intérieur ce qui avait été le seconde pokémon de Lizée. Quelques instants plus tard, une nouvelle pokéball s'ouvrit, laissant apparaître un majestueux monstre à la peau violette et ressemblant presque au Nidoqueen de Lizée. Contrairement à cette dernière, Soka rappela simplement son Tentacruel tandis que Soriu poussait un profond soupir, une main posée derrière son crâne :

"Bon... Je ne suis vraiment pas du genre à m'énerver... mais disons... Que je n'apprécie guère les meurtres gratuits, l'abus de pouvoir, toutes ces choses qui font que cela me prend grandement la tête. Lizée... Je ne chercherais même pas à comprendre pourquoi tu es comme ça. En fait, je ne veux rien savoir... Cet Empiflor n'a fait qu'écouter tes dires et je pense que c'était déjà bien assez. Je le plains... bien plus que je ne te plains... Elena, Lalabelle, Moona et Friyendia... Éliminez moi cette Nidoqueen et cette femme aussi... Je suis désolé de vous demander ça les filles... Mais je veux juste qu'elle paye... Ne la tuez pas, c'est tout."

Il poussa un profond soupir, détournant le regard en observant ses deux gantelets. Est-ce qu'il allait devoir se battre à nouveau ? Cette Nidoqueen et ce Nidoking semblaient bien plus forts... Bien trop forts comparés aux deux autres pokémons. Non... Ce n'était pas possible autrement. Cela allait finir en une sacrée boucherie... Et Ninj ne savait pas se battre. Rien que le fait d'y penser... HUMMMMMMMMM ! Qu'il arrête d'y penser justement ! Il se retourna vers ses quatre pokémons, venant leur tapoter la tête en faisant un petit sourire, leur murmurant de faire très attention à elles. Friyendia s'immobilisa, rouge de gêne tandis que Lalabelle tapait contre sa poitrine pour lui dire de ne pas s'en faire. Elena restait stoïque, tournant son regard vers lui tandis que Moona... s'était mise à bourdonner. Oh que oui ! Elles allaient faire attention et même mettre cette Nidoqueen au sol !

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Ninj le Dim 15 Fév 2009 - 18:03

Caninos détourna le regard : l’Empiflor n’avait fait que suivre les ordres, pourtant il avait été tué par son propre maître, cette simple pensée lui était insupportable. Comment avait-il pu rester avec elle tout ce temps, comment avait-elle pu le tuer comme ça, sans un regret après l’avoir entrainé ? Même Soka paraissait amicale à coté d’elle…
Voltali fixait cette soi-disante dresseuse qui venait d’envoyer un nouveau pokemon. Elle s’était relevée et des éclairs parcouraient son corps, elle avait presque du mal à se retenir d’attaquer… Si les deux pokemons n’avaient pas été entre elle et cette femme, elle aurait probablement déjà été foudroyée… Mais Ninj ne laissa pas Voltali avancer : les deux pokemons devant eux étaient de type sol, non seulement Voltali était fatiguée, mais en plus elle était durement désavantagée face à eux, tout comme Pichu le serait. Caninos n’était pas plus avantagé, et Kraknoix ne ferait pas le poids seul… Quand à lui-même, peut être pouvait-il servir de punching ball, mais il ne risquait pas de pouvoir combattre. Soriu semblait décidé à venger l’Empiflor, et comptait affronter le Nidoqueen. Ninj devait donc s’occuper de l’autre monstre…

Il lança une pokeball, libérant Kraknoix face à son futur adversaire, bientôt rejoins par Caninos. Ce sera du deux contre un, pourtant… Ninj se sentait clairement désavantagé. Soriu avait plus de chance de s’en sortir que lui, il devait s’occuper de garder l’attention du Nidoking pour le moment.


« Caninos, Kraknoix… vous avez vu ce dont ils sont capable… »

Inutile d’en dire plus, les deux pokemons avaient comprit : encore un combat où leur vie était en jeu… Le Nidoking poussa un énorme cri, apparemment déçu de ce que Ninj lui envoyait comme adversaires. Il frappa violemment le sol de son pied, provoquant une fissure jusqu’à l’endroit où Caninos se trouvait. Le chien sauta sur le coté, contre-attaquant d’une attaque lance-flamme. Le Nidoking ne chercha pas à éviter, fonçant sur Caninos en se protégeant avec son bras droit. Il frappa ensuite de toutes ses forces avec sa queue l’endroit où se trouvait Caninos, obligeant le pokemon de Ninj à reculer, tendis que son adversaire relançait son coup de queue en continue. Lorsque finalement Caninos se retrouva contre le mur, l’énorme Nidoking sentit le sol s’effondrer sous son poids, et tomba dans un large trou préparé par Kraknoix. La petite tête ressortit aux cotés de Caninos, et tourna la tête vers Ninj, cherchant une quelconque aide de la part du dresseur. Mais Ninj ne regardait pas vers eux, il fixait la trace qu’avait laissé le Nidoking : le sol était ravagé, de simples coups de queue du Nidoking avaient suffit pour former des cratères sur le sol. Ce pokemon… Il n’avait pas été entrainé pour se battre, pas comme un pokemon… Il était entrainé pour tuer, à tout prix, sans aucun remord. Ce combat n’avait rien d’un match, Caninos et Kraknoix étaient en très grand danger.

Les deux pokemons sentirent le sol s’effriter sous eux, jusqu’à s’effondrer, empêchant Ninj de voir ce qui se passait : le Nidoking du fond de son trou avait ravagé le terrain, et tenait Caninos et Kraknoix piégés. Caninos se releva en couinant, avant de voir devant lui la créature massive qui tendait une main vers lui. Il chercha à attraper Kraknoix de son autre main, mais le pokemon s’enfuit dans un tunnel rapidement creusé. Le Nidoking hurla, et frappa à nouveau le sol de son pied, faisant une fois encore trembler la terre. Kraknoix sentait les parois qui vibraient, tendis que son tunnel commençait à s’effondrer : Il arrivait à peine à bouger, il allait se retrouver bloqué… Il devait… ressortir, vite !
Le pokemon sortit de son trou à quelques mètres du début qu’il avait creusé, et fut accueilli dés la sortit par un énorme coup de queue, le propulsant sur la glace derrière lui, la fissurant jusqu’en haut. Ninj venait d’arriver au bord du trou : il vit immédiatement Caninos dans la main du Nidoking, cherchant à se débattre en vain. Le pokemon de Soka lança un petit rire sadique avant de serrer sa main, sentant le petit Caninos qui se débattait à l’intérieur : il serrait toujours plus, sentant des os qui commençaient à craquer sous sa force, tendis que le chien hurlait de douleur. Ninj sortit sa pokeball le plus vite possible, lançant le rayon sur son pokemon. La main du Nidoking se referma violement sur elle-même tendis que Ninj rangeait la pokeball : il était arrivé à temps, Caninos aurait pu… être blessé de façon irréversible, ou même… être tué… Ce monstre, il le regardait maintenant. D’un bond il arriva à sa hauteur, Ninj reculait en fixant le Nidoking dans les yeux : il voulait le tuer ? Non, c’était plutôt… Il voulait tuer, peu importe sa cible, et Ninj venait de l’en empêcher. Le pokemon s’approcha de Ninj jusqu’à être à portée d’une attaque, et commença à remuer sa queue… Il allait se faire démolir, Ninj n’était pas du tout un combattant, ses os allaient se faire pulvériser par l’attaque… Mais que pouvait-il fait ? Fuir ? Où ? Il reculait, mais l’autre était toujours proche de lui, et enfin la queue partie en direction de Ninj. Voltali s’interposa, formant un abri entre les deux, pourtant elle fut propulsée au loin et atterrit sur un tas de neige. Que s’était-il passé ? Elle avait pourtant lancé son attaque… Cela n’avait pas suffit à arrêter le coup ? Voltali se releva en secouant la tête, à moitié assommée par le choc : jamais elle ne s’était prit une attaque aussi violente, sans sa protection… Elle n’aurait sans doute pas tenue le coup.

Kraknoix réapparut à nouveau devant Ninj : Nidoking n’avait pas fait de Séisme depuis un moment, le petit pokemon en avait profité pour remonter au niveau de Ninj, faisant face à l’énorme créature. Il fonça dessus malgré Ninj qui lui hurlait de revenir, tentant une morsure sur le corps du Nidoking. Ce dernier le repoussa, le renvoyant d’un coup de queue en plein sur Ninj, les propulsant tous les deux quelques mètres plus loin. Ninj se releva avec le petit Kraknoix dans ses mains : il tremblait.
Je n’y arrive pas, il est trop fort pour moi… c’est une brute, un monstre, un tueur… Ils vont… Tous nous massacrer.

Quelque chose détourna l’attention du Nidoking : Soka venait de lui demander d'aider Lizée, tous les regards s’étaient alors tournés vers elle. Voltali s’était approchée de Lizée, la regardant dans les yeux, lâchant quelques éclairs autour d’elle : une dresseuse, elle ? Loin de là… Elle n’était qu’une assassine. Lizée voyait son reflet dans les yeux du Voltali, elle se voyait elle-même… La même envie de tuer. Elle… elle allait l’attaquer ?
Voltali lança une énorme attaque fatal-foudre qu’elle avait longuement préparée directement sur Lizée. Tout se figea un instant, tendis que l’attaque se dissipait : Lizée était à terre, non loin de là où l’attaque avait frappée. Elle avait l’air assez sonnée, Soka était à coté d’elle, il lui avait permis d’éviter une partie de l’attaque. Ninj se demandait comment Soka pouvait toujours vouloir l’aider après l’avoir vu tuer de sang froid un de ses pokemons… mais pour le moment Voltali était totalement à découvert, et deux attaques lance-flammes arrivaient dans sa direction : les deux pokemons protégeaient leurs maitres, les deux attaques s’entrechoquèrent exactement à l’endroit où Voltali se trouvait, formant une mini tornade de flammes. Lorsque tout fut dissipé, Voltali avait la tête baissée, au milieu d’un large disque de glace fondue. Elle toussa, laissant un peu de fumée s’échapper de sa bouche. Elle s’était laissée emportée, elle n’avait pas fait attention… Bien sur, elle s’était protégée, mais autant se cacher derrière un mur de paille pour se protéger d’une tornade… Elle sentit ses pattes lâcher, elle tomba sur le coté. Non… Elle ne devait pas, elle devait se relever, toujours… Rester debout… Voltali essaya de se lever à nouveau, mais son corps ne voulait plus réagir. Ninj courait dans sa direction, et s’agenouilla à coté d’elle. Il la prit dans ses bras, faisant à nouveau face au Nidoking qui courait dans sa direction.


« Alors, tu penses toujours que je n'ai pas touché ton petit Voltali? »


« Voltali… Même dans ton état tu pourrais encore te battre… je le sais bien, mais ce n’est pas la peine… »


Que voulait-il dire ? Il abandonnait, lui ? Il n’y avait plus personne pour combattre le Nidoking… Ah, si Kraknoix… La petite tête orange se plaçait à nouveau devant l’énorme Nidoking, prêt à recevoir un nouveau coup de queue. Lui aussi, il n’allait pas tarder à chuter, Ninj serait alors sans défense… Mais il ne voulait pas… Qu’elle soit plus blessée qu’elle ne l’était déjà ?

« Kraknoix, feinte. »

Le Nidoking frappa dans le vide, Kraknoix se trouvait derrière lui et lui fonça dessus, le faisant trébucher. Mais Ninj ne comptait pas gagner ce match avec Kraknoix, il gagnait seulement du temps pour le moment…

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Soriu Tiadramat le Lun 16 Fév 2009 - 18:40

"Contrairement à cet Empiflor qui ne méritait pas d'exister... Ma Nidoqueen est bien plus forte... La preuve en est que c'est elle le bourreau qui met à mal tous les pokémons devenus inutiles et que je possédais. Je ne les compte plus car je n'en vois pas le besoin. Qu'importe ce que tu penses de mes actes, cela ne changera guère ma vision des choses... poképhile."

Il haussa un sourcil d'appréhension : Qu'est... Qu'est-ce qu'elle venait de dire à cet instant ? Est-ce qu'il n'avait pas rêvé ? Est-ce qu'il ne s'était pas trompé ? Non... Ce n'était pas une illusion... Ce dernier mot avait bien été prononcé. Il eut un petit rire nerveux, l'un de ces rires que l'on ne pouvait pas contrôler comme si la vérité arrivait inexorablement à faire surface un moment ou à un autre. Elena alla subitement lui donner un petit coup de pied comme pour le réveiller et le faire revenir à la conscience tandis qu'il poussait un petit gémissement de douleur.

"AIE ! Ca fait mal, Elena ! Pour... Pourquoi tu as fait ça ? Enfin non... C'est bon... J'ai compris... Ne t'en fait pas... De toute façon, qu'importe ce que Lizée dit, je ne suis pas poképhile... Cela impliquerait que je vous aime d'une façon très sale... et tu sais aussi bien que moi que ce n'est pas le cas... n'est-ce pas ? N'est-ce pas mesdemoiselles ?"

Moona et Lalabelle hochèrent la tête en même temps tandis qu'Elena venait enlacer sa jambe et le bas de son corps. Seule Friyendia ne savait pas quoi dire ou faire... Elle venait d'arriver dans ce petit groupe... Est-ce qu'elle avait sa place ? Soriu... avait dit qu'il les aimait... d'une manière pas dégoûtante... C'était quoi la différence entre dégoûtante et pas dégoûtante ? Elle ne comprenait pas vraiment ce principe... Un tremblement de terre se produisit et elle sursauta. Moona la souleva subitement tandis que Soriu soulevait Lalabelle en même temps. Elena fit un saut sur le côté, le jeune homme la suivant au même moment où une fissure apparaissait le long de l'endroit où ils se trouvaient. Qu'est-ce... Qu'est-ce qui s'était passé ? C'était cette Nidoqueen...

Soriu et Moona déposèrent les deux pokémons au sol, le jeune homme murmurant à Moona de faire bien attention aux trois autres pokémons. Elle émit un petit bourdonnement affirmatif : Lorsque l'heure n'était plus à la plaisanterie, elle faisait preuve d'un sérieux à tout épreuve et elle le montrait parfaitement. Plusieurs petits Apitrinis apparurent par le bas de sa robe jaune et noire, fonçant vers la Nidoqueen pour la déranger tandis qu'elle signalait à Elena, Moona et Friyendia qu'elle allait gêner ce monstre bleu en attendant qu'elles réfléchissent à une tactique pour l'abattre.

Du moins... C'est ce qui était prévu... Mais lorsque la Nidoqueen donna un violent coup de queue pour balayer tous les Apitrinis, elle comprit tout de suite que cela n'allait pas être aussi simple que ça. Elle arrêta de voler au-dessus du sol, regardant cette Nidoqueen qui était à peine plus grande qu'elle. Ses deux yeux rubis se mirent à briller d'une lueur nouvelle, une lueur qui était visible aussi dans le regard de la Nidoqueen. Si cette créature était forte et puissante, alors elle serait impassible et immobile... Personne ne passerait sa défense !

La première attaque ne provint pas étrangement de la Nidoqueen mais de Moona. Celle-ci s'était concentrée, de nouveaux Apitrinis faisant leurs apparitions non pas cette fois-ci pour servir de boucliers... mais pour entourer Moona ? Non... C'était encore différent... Ils semblaient renforcer cette dernière... en crachant du miel sur les deux griffes de l'Apireine ? Celles-ci s'étaient mises à luire, passant d'une couleur onyx à une magnifique couleur dorée... Une couleur plutôt inquiétante en y réfléchissant bien.

Moona fit un petit geste de sa griffe droite vers la Nidoqueen, des morceaux de pierre se soulevant au-dessus du sol avant d'être projetés en direction de Nidoqueen, tel un rayon. La créature à la carapace bleutée donna plusieurs coups pour les détruire, ne remarquant que trop tard que l'Apireine avait profité de ces envois de pierres pour arriver derrière eux et l'attaquer directement. La griffe droite de Moona vint frapper la Nidoqueen au niveau de la hanche gauche.

Oh... Ohla... Ca s'annonçait mal... Plutôt très mal en fait... Le coup avait été paré par la Nidoqueen, celle-ci faisant un sourire victorieux avant de l'agripper de son autre patte. Elle plaqua Moona sur le sol, appuyant fortement sur ce dernier, un trou se formant au beau milieu de l'endroit où l'Apireine était enfoncée. Elle eut soudainement mal au crâne, titubant en arrière alors qu'Elena pointait une patte blanche vers elle.


"Pas... toucher... à amie de moi... Sinon moi... risquer de m'énerver... assez violent..."

La Nidoqueen poussa un rugissement effroyable, se mettant à courir à toute allure vers elle, Elena semblant surprise d'une telle réaction. Qu'elle... Qu'elle s'arrête ! Elle n'arrivait pas à utiliser ses pouvoirs psychiques pour l'immobiliser ! La créature bleutée avait complètement délaissée l'Apireine pour foncer vers elle ! Elle fermait les yeux, apeurée par ce monstre qui ne semblait pas vouloir se stopper. Elle... Elle allait mourir ! Elle était certaine de ça ! Elle entendit son nom, crié par Soriu avant d'être violemment percutée par le jeune homme, celui-ci roulant sur le sol. La Nidoqueen s'écoula subitement au sol quelques mètres plus loin, des éclats de glace au sol montrant que Friyendia avait crée simplement un petit morceau gelé pour faire tomber l'imposante monstre.


"Elena ! Qu'est-ce qui t'a pris de ne pas réagir ?! Tu voulais te faire piétinée ?! Te faire écrasée ?! Répond moi au lieu de me regarder avec ces yeux de Merlan frit !"

Il était en colère... Friyendia ne comprenait pas pourquoi il réagissait comme ça mais Lalabelle lui signala que c'était sa façon à lui de montrer son inquiétude bien trop grande. Il était rarement en colère contre elles... mais surtout contre lui. Elena s'était mise à pleurer, sanglotant alors que la Nidoqueen se relevait, encore plus furieuse qu'auparavant. Elle jeta un regard énervée vers Friyendia, la petite créature conique reculant de peur tandis que Lalabelle lui tapota le dos.

"Lala ! Laporeille ! Lalapo ! Laporeille... LA ! LAPO !"

"Stalga... Stalgamin ? STALGAMIN ! Sta... Stal... Stalga... Stal... Stalgamin..."

Lalabelle lui disait de reculer et de retourner auprès de Soriu tandis qu'elle allait s'occuper de ça. C'était la première fois que Friyendia haussait la voix mais elle s'était vite ravisée. Elle n'aimait pas crier... Elle préférait rester discrète... Avec tristesse, elle recula tandis que Lalabelle tournoyait son poing en se présentant devant la Nidoqueen. Elle n'avait pas peur de cette grosse créature, elle allait vite l'exploser et lui montrer c'était qui la patronne ! Devant tant de confiance, la Nidoqueen s'interrogeait : Est-ce que cette gamine pensait vraiment lui tenir tête ? Avec son corps si chétif et ridicule ? Même cette Apireine n'avait rien pu faire !

En parlant de Moona, elle s'était redressée faiblement, gémissante de douleur en se tenant la tête. Quelle brute cette créature ! Elle n'avait rien pu faire pour éviter le coup qu'elle avait reçue ! Elle voleta vers Soriu, celui-ci réconfortant Elena qui s'arrêtait peu à peu de pleurer tandis que Friyendia arrivait vers eux. Soriu se redressa subitement, cherchant du regard Lalabelle. Celle-ci poussait des petits rires alors qu'il voyait le spectacle devant ses yeux... La petite lapine évitait les différentes attaques et coups de griffe de la part de la Nidoqueen avec une certaine aisance, lui tirant la langue simplement pour l'énerver de plus en plus.

Folle... Elle était complètement folle ! Elle allait se faire tuer à cette allure ! Il se dirigeait vers elle, courant en sortant ses propres griffes de ses gantelets. Il allait stopper la petite lapine avant qu'il ne soit trop tard sinon ça allait très mal se finir ! LA PREUVE ! Il vit Lalabelle qui glissait en atterrissant au sol, la Nidoqueen semblant en profiter pour vouloir l'abattre d'un seul coup. Mais un nouveau rire et il s'arrêta de courir. Lalabelle glissait... oui... mais elle utilisait ses propres oreilles pour glisser encore plus entre les jambes de la Nidoqueen, en profitant pour lui donner des coups de pieds, la créature bleutée chavirant sur le côté avant de s'effondrer. Le sourire de Lalabelle s'arrêta au moment où des morceaux de glace allèrent la frapper sur la totalité de son corps, résultat de l'effondrement de la Nidoqueen sur le sol.

Elle se frotta les yeux, ne remarquant pas la queue qui alla la frapper au ventre, l'envoyant dans le décor au loin... Du moins... En théorie puisque Soriu la réceptionna, reculant sur la glace à cause de l'envoi. La petite Laporeille ouvrit faiblement les yeux, se demandant ce qui s'était passé avant de comprendre finalement où elle était. Elle poussa un petit cri, sautant des bras de Soriu avant de tituber. Elle était... Elle était fatiguée ?! Elle ne s'était pris qu'un seul coup de la part de cette Nidoqueen ! Ce n'était pas possible d'être dans cet état après un unique coup ! Ou alors... Cette Nidoqueen... était terrible.

Elles se moquaient ?! Elles se moquaient d'elle ?! La faire tomber plusieurs fois ! Pour qui ces petites pestes se prenaient-elles ?! Elle en avait marre d'elle ! Elle frappa d'une patte le sol, le fissurant à nouveau avant de pousser un cri strident, Lizée se bouchant les oreilles sans pour autant sembler être gênée par ce qui se passait devant ses yeux. Ca n'avait rien de bien inquiétant. Quelques blessures mineures et le combat était loin d'être terminé... malheureusement pour eux. Maintenant que sa Nidoqueen était énervée, le combat allait prendre une toute autre allure... Une allure bien plus inquiétante et terrifiante.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Ninj le Mer 18 Fév 2009 - 22:02

Le Nidoking se relevait, encore plus en colère qu’avant : il l’avait fait tomber… Cette petite chose ? Un petit Kraknoix venait de l’attaquer ? Le petit pokemon reculait maintenant, comprenant son erreur de l’instant d’avant : il ne pouvait pas protéger Ninj comme ça… Il était là, sur la glace, incapable de se défendre… Il ne pouvait même pas creuser sans risquer de mourir écrasé lors d’un séisme ! Pourtant il devait se défendre… Mais comment ? Déjà l’autre fonçait sur lui à nouveau… Kraknoix esquiva l’attaque comme il pu, courant dans le dos du Nidoking, mais à peine avait-il fait trois pas qu’un poing enflammé venait le frapper par l’arrière, le projetant à nouveau sur Ninj, faisant tomber Voltali de ses bras, ainsi que les deux pokeballs de Caninos et Pichu par la même occasion. Celle de Pichu s’ouvrit : la petite souris jaune s’inquiétait de ce qui se passait, et elle ne put que constater l’ampleur du désastre : juste devant elle, Ninj à terre avec Kraknoix sur lui sonné. A sa gauche Voltali, gravement blessée, et devant elle… La pokeball de Caninos, dont l’absence de réaction suffisait pour indiquer qu’il était lui aussi blessé. Une larme commença à couler de ses yeux tendis qu’elle ramassait la ball de Caninos, se rapprochant de Voltali. Elle n’avait pas encore remarqué le Nidoking qui s’approchait d’elle lentement, se frottant ses mains prêtes à frapper. Pichu déposa la ball contre le corps de Voltali, et s’agenouilla en pleurant, ne comprenant pas… Pourquoi… Pourquoi devaient-ils toujours tous souffrir ? Depuis qu’ils avaient rencontré Soriu, c’était la 3ème fois qu’elle voyait ses amis à terre, tous aussi blessés les uns que les autres.

C’est seulement à ce moment là qu’elle entendit le bruit de pas derrière elle. Pichu se retourna, mais ne put pas en faire plus : elle restait agenouillée, les yeux en larme, devant l’imposante créature qui avançait son bras vers elle, le fixant dans les yeux, attendant le choc… Mais rien ne vint. L’attaque se figea devant elle, comme si le Nidoking avait changé d’avis au dernier moment. Il fixait la Pichu d’un air stupide, visiblement sous le charme de cette petite créature chétive. Pichu continuait de pleurer, mais intérieurement il en était tout autrement : une brute sans cervelle… et il avait blessé ses amis… Elle regarda rapidement vers les autres bruits de combat derrière elle, apercevant la Nidoqueen qui affrontait Soriu et ses pokemons. L’idée ne fut pas longue à venir. Visiblement le Nidoking avait succombé à une attaque attraction involontaire de la Pichu, et n’avait plus toute sa tête. Soka avait beau hurler des ordres, il n’écoutait plus rien et regardait Pichu d’un air béat. Pichu sauta sur le poing stoppé devant elle, remontant jusqu’à l’épaule du Nidoking : un jeu d’enfant… Elle déposa un petit baiser sur la joue du pokemon, refoulant son envie de vomir, tendis que Kraknoix détournait la tête dans les bras de Ninj : tous les deux regardaient, ils n’avaient d’autre choix que de faire confiance à Pichu… Mais Kraknoix ne tenait pas vraiment en place. Cette attraction n’était pas éternelle…


« Pichu ! Pichu pichu ! »

« Nidoooo… »

« Nidoking, bon sang qu’es-ce que tu fabrique, extermine cette fourmis sur ton épaule ! »


Le Nidoking s'avança en direction de la Nidoqueen qui lui tournait le dos : cela risquait de rompre le charme, la Nidoqueen étant également une femelle… mais il aurait le temps de frapper une fois ! Un seul coup… Il pouvait probablement la mettre hors combat, vu la puissance de sa queue… et elle ne risquait pas de se méfier de son allier ! Le Nidoking avançait en courant vers l'autre monstre, sa queue se balançant derrière lui, prête à frapper. Les pokemons de Soriu s’écartèrent un instant, voyant l’autre pokemon arriver, mais Nidoqueen réagit immédiatement : elle frappa sans hésiter le Nidoking en plein visage, et l’enchaina même avec un coup de queue, repoussant le monstre violet dans la neige, faisant tomber Pichu de surprise. Elle voulu remonter sur le Nidoking, pour lui demander d’essayer à nouveau, mais elle sentit quelque chose se refermer sur sa jambe, la faisant tomber sur le ventre : Kraknoix ? Mais pourquoi l’arrêtait-il ? Elle maitrisait la situation, ce Nidoking était sous…

Une queue violette s’abattit juste devant Pichu, à l’endroit où elle aurait du se trouver si Kraknoix ne l’avait pas arrêtée. Le Nidoking… Avait reprit ses esprits ! Il leur faisait à nouveau face, il hurlait, tendis que Pichu n’avait plus que l’impression d’être un vulgaire insecte devant une machine de guerre. Le sol juste devant elle était ravagé, elle aurait pu… Si Kraknoix…


« Vous pensiez vraiment pouvoir blesser Nidoqueen avec mon pokemon ? Vous avez vraiment sous-estimé la façon dont Lizée a élevé ses pokemons… »

Elle fut tirée de ses pensées par le Nidoking qui frappa le sol de toute sa force avec son poing, l’enfonçant dans la neige : une énorme fissure se forma, se propageant à grande vitesse vers les deux pokemons de Ninj. Ils eurent beau courir, la fissure se rapprochait toujours plus… Les deux cotés de cette fissure commençaient d’ailleurs à les rattraper, ils avaient beau courir, c’était inutile. Le sol se déroba sous leurs pieds, et ils sentirent la chute… Une longue chute sans fin qui commençait, tendis qu’ils s’enfonçaient dans l’abime, s’éloignant des cris de rage du Nidoking, qui se considérait enfin comme victorieux.
Ninj laissa Voltali seule, et courut au bord du trou, hurlant le nom de ses pokemons, au point de sentir une douleur au fond de sa gorge. Mais il s’en fichait, ses pokemons venaient de … Devant lui, il les avait perdus, au fond de ce trou… Comme cet Empiflor… Il avait chaud… Il avait… de la haine, comme jamais il n’en avait ressenti, tendis que des larmes coulaient sur ses joues. Ses mains commençaient à s’entourer d’une magnifique aura rouge, alors que la glace semblait fondre en dessous d’elles, c’est alors qu’il la vit… Une magnifique lumière blanche sortie du cratère, en même temps que l’abime semblait commençait à se refermer.


*Elle est tombée avec moi… alors qu’elle nous a protégés… Moi je n’ai rien pu faire, depuis le début… Je ne suis qu’un poids, et maintenant tout est fini… Je n’aurais jamais su ce que ça faisait de voler ? Même elle, cette petite Pichu, elle sait ce que ça fait de voler… Pourquoi dois-je mourir maintenant, alors que j’ai toujours fait ce qui me paraissait bon… Je ne veux pas…. Je ne veux pas mourir, pas maintenant, pas comme ça ! Je veux me battre, jusqu’au bout !*

Pichu vit la lumière apparaitre devant elle, tendit que quelque chose s’approchait d’elle… Elle sentit cette chose stopper sa chute, la remontant à la surface, évitant les pierres qui tombaient. Es-ce qu’elle volait ? Oui, elle reconnaissait cette sensation… Elle volait, mais alors… cette lumière… Kraknoix ?

La lumière se dissipa, dévoilant une grande libellule aux ailes vertes, qui portait Pichu sur son dos. Le Nidoking recula sous la surprise, tendis que le Kraknoix nouvellement Vibraninf lançait une attaque Dracosouffle en plein sur son adversaire, le faisant tomber à terre. Pichu sauta de Vibraninf, conscient que son poids l’handicapait beaucoup sous cette forme… Elle avait envie de voler bien sur, comme toujours, mais… Il y avait plus important. Son plaisir… ne passait pas avant… Ses amis !
Elle sauta en plein sur Ninj, tendis que l’humain la rattrapait dans ses mains encore brulantes. La petite souris poussa un petit cri de surprise, mais ce n’était pas douloureux. Au contraire, c’était même… extrêmement agréable ! Elle se sentait renaître… Non c’était même mieux que ça ! Elle ne bougeait plus, plongée dans les bras de Ninj qui la serrait le plus fort qu’il pouvait contre lui, les larmes coulant toujours sur ses joues. Une aura rouge l’entourait, tendis qu’il ne bougeait plus, son pokemon dans les bras, il était tellement soulagé… Il attrapa les lunettes bleues qui sortaient de son sac, et les plaça sur la tête à Pichu en souriant. Tout allait aller mieux maintenant, Kraknoix avait évolué pour eux, pour elle… Pour les protéger !

Le Vibraninf faisait face au Nidoking : maintenant, il allait lui tenir tête ! Il comptait gagner, pour Pichu, Pour Ninj, pour Voltali et Caninos, pour eux tous ! Le Nidoking hurla, tendis que Soka semblait assez gêné par ce retournement de situation : il avait presque gagné l’instant d’avant, et maintenant il se retrouvait à mener un nouveau combat…
Le Nidoking lança une attaque lance-flamme, en même temps que Vibraninf lançait son Dracosoufle, les deux attaques s’entrechoquèrent sans qu’aucune ne dépasse l’autre en puissance. Vibraninf monta un peu plus haut dans les airs, et commença à battre des ailes le plus vite possibles, formant une sorte de mini tourbillon, transportant la neige qui les entourait.


*Enfin, enfin une proie valable ! Je vais me faire un plaisir de l’exterminer… cette libellule ne tiendra pas longtemps face à moi, cette attaque tourbi-sable n’a aucune utilité au milieu de la banquise…*

Vibraninf l’avait remarqué aussi, la neige ne blessait pas vraiment Nidoking, il avait besoin de sable… Mais il n’y en avait pas vraiment à disposition. Comment faisaient les autres Vibraninfs dans ces cas là ? Question stupide… Un Vibraninf, ça se trouvait dans le désert, pas dans la banquise… le pokemon réfléchissait aux nouvelles attaques qu’il pouvait utiliser sous cette forme, mais le Nidoking l’empêchait de se concentrer. Tant pis, il utiliserait ce dont il était sûr.
Un nouveau Dracosoufle traversa la tempête de neige, atteignant le Nidoking. Ce dernier ne broncha pas, restant debout sous le choc, et contre-attaqua d’une attaque lance-flamme qui atteignit Vibraninf de plein fouet. La libellule tomba un instant avant de se reprendre pour refaire face à son adversaire.


*Même après mon évolution… Je n’ai pas son niveau. Mais… Je ferais ce que je peux pour aider les autres, Voltali et Caninos sont très mal en point… et Pichu n’est pas capable de l’affronter seule ! Je suis leur seul espoir, je n’ai pas le choix.*

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Soriu Tiadramat le Ven 20 Fév 2009 - 16:32

[Contrainte : Faire intervenir un objet en particulier.]

Autant le dire... Ce n'était pas la joie... Du moins, de leur côté... Car du côté de Ninj, ils venaient d'assister à l'évolution du Kraknoix et à une correction en règle envers le Nidoking. En parlant de celui-ci, il semblait s'être quand même pris un sacré coup de la part de la Nidoqueen. Vraiment, il fallait mieux éviter d'énerver une femme quand elle était en colère... qu'elle soit pokémon ou humaine... Et du côté de ses propres pokémons ? Disons que ce n'était pas vraiment la grande forme. Moona et Lalabelle étaient blessées, Elena était encore un peu sous le choc et terrifiée tandis que Friyendia restait parfaitement immobile. Elle semblait légèrement apeurée elle aussi mais par rapport aux autres, elle était la plus à même de combattre.

Elle ouvrit la bouche, commençant à cracher un petit souffle de froid en direction de la Nidoqueen, celle-ci se camouflant les yeux en pestant contre la Stalgamin. Non mais pour qui cette petite créature se prenait-elle ?! Elle se croyait aussi forte qu'elle ?! La Nidoqueen s'était mise à courir, s'écroulant subitement au sol en remarquant que son pied droit n'avait pas suivi le reste du corps. C'était quoi ça ?! Un coup d'oeil et elle vit que son pied droit était légèrement gelé. Elle tourna son regard sur Friyendia, celle-ci reculant comme honteuse de son méfait. C'était de sa faute... Cette petite créature venait de lui geler la patte ? Avec énervement, elle se redressa, hurlant à perdre haleine pour réchauffer en même temps son pied engourdit par le froid.


"Friyendia... Recule s'il te plaît. Ca ne sert à rien de te mettre plus longtemps en danger. Tu en as déjà assez fait. Je crois que c'est à moi de m'en occuper maintenant."

Son prince s'adressait à elle ? Elle se retourna vers lui, émettant un petit sourire gêné tout en rougissant comme une enfant. Elle ne pouvait pas s'empêcher de s'en vouloir d'être aussi petite. Ce n'était pas comme ça qu'elle devait se montrer pour son prince ! Elle devait tenir tête à cette Nidoqueen malgré les dires de Soriu ! Elle se retourna, le jeune homme poussant un cri en les désignant, elle et cette Nidoqueen. Une longue fissure apparue au niveau du sol, se dirigeant à toute allure vers Friyendia mais Soriu courait vers elle, l'emportant avec lui en roulant sur le côté. Une petite sphère tomba au sol, roulant en direction de la fissure alors que Soriu poussait un second cri. Il la récupéra en soupirant de joie, semblant apaisé et soulagé par son geste.

"Ca va ma petite Friyendia ? Je crois que je vais passer mes journées à rouler dans la neige à cette allure... Tu as faillie tomber... Fais vraiment attention à toi dans ces là hein ? C'est TRES dangereux. Je ne veux pas qu'il t'arrive de malheur."

Elle hocha la tête, rougissante alors qu'il se redressait. Il ouvrit sa main, montrant ce qu'elle contenait. Une sphère... Une sphère brillant d'un éclat nacré... comme une... perle ? Il eut un léger sourire : Cette perle... Il savait d'où elle provenait et lorsqu'il avait découvert Friyendia et qu'il l'avait rejoint, il savait parfaitement ce qu'il allait en faire mais il ne pensait pas le faire maintenant. C'était une perle de cinq centimètres, une perle noire et brillante comme l'onyx. Elle l'observa longuement, comme intriguée et attirée par cette dernière avant qu'il ne la lui tende. Qu'est-ce que ça voulait dire ? C'était... pour elle ? Il voulait lui donner cette belle pierre brillante ? Elle le regarda, ne sachant pas pourquoi elle était aussi émue. C'était son premier cadeau... C'était le premier cadeau que son prince venait de lui donner ! Elle commença à balbutier mais il fut le premier à prendre la parole :


"Bon normalement... J'aurais du attendre un peu, te la donner pour te féliciter mais qu'importe... C'est une perle très rare que j'ai trouvé il y a quelques temps lorsque je me suis entraîné dans la banquise avec la championne nommée Tyla. Je crois qu'elle appartenait à un Crustabri très ancien... J'ai cru entendre que les plus vieux Crustabri mourraient en transformant leur corps central en plusieurs perles noires. Je crois que tu en as une... Fais y attention, elle est très importante !"

Importante ? Importante ? Elle était plus qu'importante cette perle noire ! C'était... C'était... Elle en avait les larmes aux yeux, des larmes gelées ressemblant à des gouttes de cristal. C'était... merveilleux. C'était tout ce qu'elle voulait... Elle ne pouvait s'empêcher de rougir en serrant contre elle cet objet maintenant si précieux à ses yeux. Un violent message mental alla son cerveau ainsi que celui de Soriu, Elena s'exclamant :

"ATTENTION A VOUS DEUX ! ELLE FONCE VERS VOUS ! SORIU !"

Quoi ?! Ce n'était pas suffisant ?! Fallait que cette Nidoqueen continue sa folie dévastatrice ?! C'était une blague ou quoi ?! Et pourtant... Ce n'était pas le cas. La Nidoqueen ne semblait guère considérer le petit moment tendre entre Soriu et sa Stalgamin. Il souleva cette dernière, la petite créature conique orange serrant la perle noire entre ses mains. Elle n'allait jamais la lâcher ! JAMAIS ! Moona et Lalabelle se positionnèrent devant eux pour stopper l'avancée fulgurante de la Nidoqueen mais visiblement, cela ne changeait rien. Les deux pokémons furent renvoyées en arrière, s'écroulant sur le dos de Soriu qui tomba au sol. La perle noire de Friyendia quitta ses mains, la petite Stalgamin poussant un cri de surprise avant de quitter les bras de Soriu qui gémissait de douleur.

Aie, aie, aie... Un simple regard vers Lalabelle et Moona et le constat était affligeant : Les deux pokémons étaient hors courses... Elles étaient évanouies et si il les laissait dehors, cela allait signer leur arrêt de mort. Il valait mieux éviter... Il passa une main sur son front recouvert de neige, sortant ses deux pokéballs de l'autre avant de les rappeler à l'intérieur. Où était Elena ? Un petit regard et il la vit en sueur... Il était inquiet... Vraiment inquiet... Cela allait de mal en pis... Mais où était Friyendia ?! Il se retourna vivement, voyant que la petite Stalgamin poursuivait la perle noire qui roulait sur le sol.

NON ! Qu'elle arrête d'avancer ! Elle ne pouvait pas la suivre ! Elle ne devait pas perdre cette perle ! C'était un cadeau de Soriu ! Son premier cadeau ! C'était... Ils ne se connaissaient que depuis hier et pourtant, il lui avait déjà offert quelque chose ! Son prince était beaucoup trop gentil et elle voulait grandir pour lui ! Elle voulait devenir... une princesse... mais pour ça... Elle devait grandir ! La perle noire s'arrêta de rouler, rencontrant une patte bleue alors que la Stalgamin levait ses yeux en l'air. L'ombre... Elle n'avait pas vu l'ombre gigantesque au-dessus d'elle...

Tout se passa en un instant, elle fut repoussée d'un coup de patte, roulant sur le sol en gémissant de douleur alors que la perle noire restait près de la Nidoqueen. Celle-ci venait de la remarquer et pu lire le désespoir dans le regard de la petite créature. Parfait... C'était quoi ça ? Quelque chose de vital pour la Stalgamin ? Celle-ci s'était redressée, criant :


"STALGA ! STALGAMIN ! STAL STAL ! STALGAMIN !"

"Nido ? Nidoqueen ? Ni..."

"Nidoqueen, arrête tes bêtises. Ca ne t'emmener à rien de bon."

Mais non, mais non... Rien de bon ? Quoi ? Par rapport à cette petite créature ? Lizée semblait quand même relativement inquiète mais pour quelle raison ? Friyendia était abasourdie, tremblante de peur en voyant la patte gauche qui se soulevait au-dessus de la perle noire... avant de s'abattre sur elle, la brisant sur le coup... comme son âme. Rien... Il ne restait plus rien... Plus rien du tout... Juste une poussière fine et noire alors que la Nidoqueen exaltait de joie. Cette perle... C'était le cadeau de Soriu... Son premier cadeau... Elle... Elle avait remarqué brièvement... que les autres en avaient aussi... Alors pourquoi le sien... était parti en fumée ? Qu'est-ce qu'elle avait fait pour mériter ça ?

Elena était restée muette tandis que Soriu avait la bouche grande ouverte. Cette pokémon... était affreuse... psychologiquement... A quoi cela lui avait-il servir de faire une telle chose ? Il n'arrivait pas à comprendre... mais il arrivait à sentir toute la détresse de Friyendia même si il ne la voyait que de dos. La pauvre... Il se sentait mal... très mal pour elle... C'était peut-être la première fois qu'elle avait quelque chose... qu'elle voyait un humain... qu'elle l'appréciait peut-être ? Il ne lisait pas dans son coeur... mais... Il détourna le regard, pestant contre cette Nidoqueen.

Son cadeau... Elle avait les larmes aux yeux, ne pouvant s'empêcher de pleurer alors que la Nidoqueen s'approchait d'elle, soulevant à nouveau sa patte pour l'écraser à son tour. Cela allait vite se terminer... Une en moins ! Voilà ce qui arrivait quand on restait trop sensible, on est beaucoup trop faible après ! La seule chose à laquelle elle ne s'était pas attendue, ce fut de recevoir la Stalgamin en plein visage, la pointe de Friyendia venant se planter dans son crâne. Elle recula, abasourdie par ce qu'elle venait de subir, tombant sur les fesses en ayant légèrement peur. C'était quoi ça ?! Du sang s'écoulait de son front, salement touché par ce qu'elle venait de recevoir alors que la Stalgamin continuait de pleurer, s'approchant du reste de sa perle noire. Son cadeau... n'existait plus.

Elle continuait de reculer, apeurée par la Stalgamin. C'était quoi cette force démentielle qui l'avait frappée en plein visage ?! Lizée l'observait, ses yeux légèrement froncés pour lui dire qu'elle n'avait visiblement pas le choix. C'était elle... ou cette Stalgamin. Mais... mais... Mais... Ce n'était pas possible ! Elle n'avait pas vu ce qui s'était passé ?! Cette Stalgamin s'était littéralement jetée sur elle ! En parlant de Friyendia, Soriu s'était rapproché d'elle, se mettant à genoux avant de la serrer dans ses bras, lui chuchotant qu'il était désolé. Il lui promettait de lui offrir autre chose dès que tout ceci serait terminé... Et elle pourrait le choisir elle-même. Qu'elle arrête de pleurer... Là... Ca allait mieux... Il posa un regard furieux sur cette Nidoqueen, celle-ci reprenant peu à peu contenance. Une petite créature aussi chétive... Ce n'était qu'un accident... Ca ne pouvait pas se répéter une nouvelle fois.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Ninj le Sam 21 Fév 2009 - 20:18

Contrainte no 9 : Insister sur un sentiment particulier.

<La Colère>




Du coté de Soriu, la Nidoqueen semblait avoir l’avantage sur les quatre pokemons du dresseur, pourtant la petite Stalgamin continuait à lutter, elle avait même réussi à blesser la Nidoqueen… Peut être avaient-ils une chance finalement ?

Voltali ouvrait les yeux : devant elle, elle aperçu Ninj qui serrait toujours Pichu dans ses bras. La petite souris n’osait plus bouger, sentant une douce chaleur l’envahir. Voltali tenta de se relever, mais ses jambes refusaient toujours de lui obéir, tout comme le reste de son corps. Elle ne pouvait qu’assister au combat, impuissante.

Vibraninf luttait face au Nidoking. Même s’il avait gagné en vitesse, le pokemon libellule n’arrivait toujours pas à blesser sérieusement son adversaire. Le Nidoking encaissait les dracosoufles les uns après les autres, n’attendant qu’une faille, une petite erreur d’inattention du Vibraninf. D’ailleurs, il n’eut pas à attendre longtemps : il remarqua rapidement que Vibraninf contrait chacune de ses lance-flammes avec un Dracosoufle. A la surprise du pokemon de Ninj, le Nidoking lança à un moment non pas une attaque lance-flamme, mais un laser glace. L’attaque traversa le dracosoufle jusqu’au Vibraninf, atteignant une de ses ailes : le pokemon chuta sur le sol, sentant son aile totalement immobilisée par la glace, tendis que le Nidoking s’approchait de lui. Le match était fini, Vibraninf n’avait réussi qu’à le fatiguer, et l’énorme masse comptait le lui faire payer désormais.




« Nidoking, ne t’embarrasse pas avec lui, achève le ! »




Le Pokemon attrapa Vibraninf dans sa main, tendis son bras en l’air, et le rabaissa de toute ses forces, brisant une partie de la glace avec le corps du pauvre Vibraninf immobilisé. Une flaque de sang se forma sur le sol, autour de la libellule, pourtant le Nidoking semblait mécontent : Il avait survécu ? Peu importe, il allait lui régler son compte. Il leva son bras en l’air, mais un éclair vint l’empêcher d’achever sa cible, le faisant reculer de quelques pas.

*Quel était cet éclair ? Pourquoi cette attaque m’a-t’elle… brulé ? C’est impossible… Un pokemon electrique ne peux pas me blesser…*




Pourtant Pichu venait de sauter des bras de Ninj, une légère aura rouge l’entourant, ainsi que le dresseur, qui s’était agenouillé en tendant une main vers Pichu. La souris venait d’attaquer le Nidoking, voulant le stopper, sentant comme un changement dans ses attaques... De petits éclairs se perdaient dans la glace, laissant une petite marque de glace fondue sur le sol à chaque fois, comme si cette foudre… brulait ? Il y en avait au moins une qui brulait : Pichu… Elle brulait d’envie d’empêcher ce Nidoking d’en faire plus… La colère l’envahissait, elle n’avait plus qu’une chose en tête : l’arrêter, le tuer s’il le fallait, peu importait. Elle lui en voulait, à lui, à cette Nidoqueen, à ces dresseurs stupides. Le sang de Vibraninf sur la glace ne faisait qu’amplifier cette colère qui montait en elle, comme une flamme qui se propageait dans tout son corps, mais qui n’avait pas assez d’espace dans ce petit corps… Et qui devait sortir absolument.



Nidoking regardait la petite créature sans comprendre : comment ce pokemon en larmes l'instant d'avant, et incapable de se battre vraiment, avait-elle put être capable de le blesser. Simplement parce qu'elle était en colère? Non... il y avait autre chose, ces éclairs que libérait cette Pichu... ils avaient comme une légère teinte rouge, comme s'il n'y avait pas que de la foudre dans cette attaque? Non, c'était impossible... Et pourtant.



Elle voulait protéger cette libellule non? Alors il allait l'achever. Mais... Où était-il passé ce Vibraninf? Il ne restait plus qu'une tache de sang sur le sol, qui s'éloignait en direction de Ninj : Voltali s'était finalement relevée, elle trainait Vibraninf par une de ses ailes sur la glace, et l'avait ramené jusqu'à Ninj, avant de retomber sur la glace, lançant un regard rapide vers Pichu. Cette dernière se mit sur ses quatre pattes, face au Nidoking : toute cette énergie qu'elle ressentait... elle allait la libérer, elle allait libérer toute cette colère sur ce pokemon, quitte à exploser elle même. Elle avait une chance de le battre, de lui faire payer tout ce sang qu'il avait fait couler, elle n'allait pas la laisser passer.



Pichu fonça sur le Nidoking qui prit cette offensive pour un acte désespéré : Il lança sa queue sur la direction de Pichu, mais la souris tourna au dernier moment : elle ne devait pas aller au corps à corps, c'était du suicide... puisqu'elle pouvait l'attaquer de loin, elle allait le faire enrager. Elle devait contenir sa colère, même si une attaque directe serait probablement plus douloureuse pour lui. Il fallait qu'elle se calme !

L'éclair partit de Pichu en direction du Nidoking, ce dernier lâchant un petit grognement tendis qu'il se protégeait de son bras gauche : cette Pichu commençait à l'énerver, d'abord elle se moquait de lui, maintenant elle le narguait... Il fonça sur le petit pokemon qui n'eut aucun mal à rester à distance : Nidoking était en moins bonne forme que Pichu, alors qu'il était déjà moins rapide de base. Elle continuait à l'attaquer de loin, cette petite souris... Ce microbe, il n'avait aucun moyen de l'atteindre... A moins que...




*Ça y est, lui aussi il s'énerve, lui aussi il va comprendre cette colère que je ressens, jusqu'à ce qu'il craque, et qu'il se lance tête baissée, alors à ce moment... Mais, mais où va t'il ? Pourquoi s'éloigne-t'il? Non... Non, pas ça ! JE NE LE LAISSERAIS PAS FAIRE !*




Le Nidoking souriait alors que les éclairs l'atteignaient toujours : en colère? Oui, il l'était, et même bien. Il avait besoin de tuer maintenant, il voulait voir du sang couler, et il voulait la revoir pleurer... Cette petite peste ! Pour ça, ce n'était pas très dure... Son dresseur n'avait pas bougé depuis le début, si l'on oublie cette aura qui l'entourait, Voltali était au bord de l'épuisement, quand au Vibraninf, il était au bord de la mort. Des proies faciles, et la Pichu n'avait d'autre choix que de l'attaquer plus sérieusement que ces petites attaques stupides de l'autre bout du champ de bataille.




« Ne fait pas un pas de plus... »




Quoi? Cet humain lui avait parlé? Qu'es-ce qu'il pensait, qu'il l'effrayait? Alors qu'il n'avait fait que pleurer ses pokemons depuis le début? Pitoyable, Nidoking était en colère, et ce n'était pas une petite menace qui allait changer quelque chose. Ninj leva une main, tendis que l'aura rouge se rassemblait entièrement autour de cette main. Pichu sentit la flamme en elle grandir en puissance, en même temps que sa colère. Tant pis pour la sécurité, elle allait lui faire payer, Ninj avait confiance en elle, cela lui suffisait, elle allait se lâcher sur ce Nidoking...



La Pichu fondit sur l'énorme pokemon, laissant une petite trainée jaune-rouge derrière elle, tendis que Nidoking continuait à avancer vers Ninj, sa queue se balançant derrière lui, prête à frappe.




« Je t'avais dit de ne pas approcher... »




Pichu passa entre les jambes du Nidoking, continuant sa route, tendis qu'une petite colonne de flammes s'élevait aux pieds du Nidoking, sur la route de Pichu, le faisant pousser un léger cri de douleur. Maintenant, elle l'attaquait de près... Elle prenait des risques ! il allait l'intercepter, il allait l'écraser comme un vulgaire microbe !

Pichu fit marche arrière, retournant vers le Nidoking : elle laissait la foudre partir dans tous les sens, de toute façon elle allait l'attaquer à bout portant. Après tout ce qu'il avait fait... Hors de question de le laisser blesser à nouveau ses amis, cette puissance qu'elle ressentait n'était probablement pas éternelle, et même si elle n'en connaissait pas l'origine, sa rage ne faisait que l'amplifier. Elle fonçait sur le Nidoking qui lança une attaque lance-flammes dans sa direction : Pichu passa à travers l'attaque, et lorsqu'elle en sortit, elle aperçue comme une protection de foudre devant elle, qui s'enflamma tendis qu'elle courait en direction du Nidoking.




« Tu...Ne blesseras... PLUS PERSONNE »

« Sale petite Pichu... »




La queue du Nidoking frappa en direction du Pichu qui sauta, atterrissant sur cette queue, le fixant dans les yeux tendis qu'elle sautait sur son ventre.




« Pi...CHU »




Le pokemon relâcha toute sa colère sur le Nidoking, qui sentit une flamme le percuter, avant de s'étendre à tout son corps, tendis que Pichu le percutait de toute ses forces au niveau du ventre. Les flammes enveloppèrent les deux pokemons, englobant les cris de douleur du Nidoking, et de colère du Pichu... Lorsqu'enfin elles se dissipèrent, Ninj s'avança pour récupérer sa Pichu : elle avait perdue connaissance, elle avait du mal respirer... Un peu comme lui, il se sentait essoufflé alors qu'il n'avait pas bougé. Devant lui, le Nidoking était à terre, une énorme trace de brulure sur le ventre, et quelques unes plus superficielles sur le reste du corps. Son dresseur ne savait plus quoi dire, tendis que Ninj regardait en direction de Soriu pour voir comment il s'en sortait face au Nidoqueen...

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Soriu Tiadramat le Lun 23 Fév 2009 - 21:05

Nidoking était tombé... Elle n'arrivait pas à le croire... Comment une telle chose était possible ? Comment une telle chose était même réalisable ? En y réfléchissant bien... Ce n'était pas crédible... Nidoking allait se redresser et exterminer ces pathétiques pokémons. Mais non... Plus les secondes s'écoulaient et moins, elle espérait. Pourquoi ? Et surtout que Soka ne semblait pas réaliser ce qui venait de se passer. Il avait perdu ainsi que son pokémon. Elle était fière ! Elle était forte ! Elle était les deux en même temps !

Hum... Visiblement, la Nidoqueen n'avait guère apprécier de voir son "mâle" se faire éliminer de la sorte. Il était encore vivant mais il y avait peu de chances que de son côté, il fasse pareil. Il allait tout simplement exterminer cette Nidoqueen pour ce qu'elle avait fait ! Enfin, c'est ce qu'il aimerait faire mais il savait qu'il n'y arriverait pas. Il poussa un profond soupir, observant sa Stalgamin et sa Kirlia. Elles étaient toutes les deux exténuées par ce qui venait de se dérouler de leur côté. En fait, il était plus impressionné par la Stalgamin que par Elena. Jamais il ne se serait douté d'une telle chose. Visiblement, il ne fallait pas l'énerver.

Enfin qu'importe... Il n'était pas là pour s'apeurer tout seul ! Il était là pour aider ses pokémons ! Friyendia était encore un peu sonnée par le coup qu'elle venait de donner tandis qu'Elena gémissait de douleur. Elle était fatiguée et exténuée... Elles avaient toutes les deux méritées un bon repos... Et dire qu'on était à peine le matin, c'était risible... Ils ne pouvaient pas attendre l'après-midi ou la soirée pour attaquer ? Non ? Ca ne leur était jamais venu à l'esprit ? Pffff ! Il s'approcha de Friyendia, passant une main sur le haut de son cône pour lui dire qu'elle avait été remarquable. Il eut un léger mal de crâne, se tournant vers Elena en lui faisant un grand sourire.

Il alla à sa hauteur, venant l'embrasser sur les deux joues, ne se préoccupant plus de cette Nidoqueen sans importance. Comme d'habitude, il ne portait guère d'intérêt à ce qui l'entourait. Elle se laissa faire, fermant ses yeux comme si la Nidoqueen n'existait plus à ce moment. Friyendia s'était mise à rougir, ne sachant pas où se mettre en observant ce spectacle singulier. C'est vrai... Son prince était aussi le prince d'autres personnes. Elle ne devait pas l'oublier ! Mais avant... Elle devait terminer ce qu'elle avait commencé. Elle ne pardonnait toujours pas à cette Nidoqueen ce qu'elle avait fait !

Cet excès de colère chez cette Stalgamin avait disparu... Elle n'avait plus rien à craindre non ? Ou alors... Ce n'était que le début... Elle faisait un pas en avant, s'arrêtant avant de reculer un peu... Comment réagir devant l'imprévisible ? ET MERDE ! Elle ne devait pas avoir peur de cette pitoyable créature ! Si elle commençait à avoir peur, qui sait ce qui l'attendrait plus tard ?! Elle n'était pas faible ! Elle n'était pas une trouillarde ! Elle s'était mise à courir avec furie vers la Stalgamin, celle-ci ayant arrêté de trembler depuis déjà pas mal de secondes... Depuis l'instant où elle avait brisée sa perle.

Elle s'arrêta subitement, se voyant en face. Comment c'était possible ? Un mur fait de glace translucide ? Comme un miroir ? C'était l'oeuvre de qui ? De cette Stalgamin ? Ou de cette Kirlia ?! Elle ne comprenait pas ce qui se passait ici mais ça ne lui plaisait guère ! Elle reprit sa route avec vélocité, brisant ce miroir fait de glace alors qu'elle se demandait où se trouvaient ces trois morveux ?! Elle se retourna, remarquant qu'ils étaient derrière elle. Depuis quand ?! Depuis quand étaient-ils là ?! Et merde ! Elle se vit à nouveau dans un miroir ! Elle le brisa, remarquant qu'ils n'étaient plus là.

Ce n'était pas normal ! Elle était embrouillée ! Pourquoi ils étaient toujours derrière elle ?! A chaque fois qu'elle fonçait, elle n'arrivait pas à les atteindre ! Sa maîtresse lui disait d'une voix calme d'arrêter de se prendre les illusions et de combattre mais elle n'y arrivait pas ! C'était impossible pour elle ! Elle n'arrivait plus à suivre tout ce qui se passait autour d'elle ! Elle était complètement perdue ! Elle tournait sur elle-même, se fichant complètement de ces miroirs illusoires ! Elle allait tous les exploser ! Elle frappa du pied dans le sol pensant créer des fissures mais rien n'arriva. Qu'est-ce qui se passait ?

Des pieux de glace se plantèrent dans son dos alors qu'elle se retrouvait soulevée avec difficultés au-dessus du sol. Comment ça ?! C'était quoi ce délire ?! Elle jeta un regard furieux vers Elena, voyant que c'était elle qui faisait ce petit tour de passe-passe ! Ca n'allait pas se dérouler comme ça ! Elle gesticulait dans tout les sens, cherchant à se libérer de cette emprise psychique tandis qu'Elena posait un genou au sol. Une main chaleureuse se posa sur son épaule, Soriu lui murmurant de faire tout simplement le maximum dont elle était capable. Il ne lui demandait rien de plus. Et pourtant... Cela lui avait suffit à la galvaniser complètement, le corps de la Nidoqueen se soulevant maintenant dans les airs avant d'atterrir avec violence une fois sur le sol une première fois... puis une seconde fois et ainsi de suite.

Hum... Voilà, le combat était terminé et même si la Nidoqueen se relevait, cela ne changeait rien à ce qui se passait devant ses yeux. Le combat avait été intéressant... très intéressant... Il était fort dommage qu'il n'ait pas duré plus longtemps... Vraiment dommage... Dès l'instant où la Nidoqueen tomba au sol, Lizée fit un léger sourire qui se voulait de circonstance... comme si... Tout était terminé. Elle rappela sa pokémon, fermant les yeux tandis que Ninj put voir que le corps de Soka fut tranché subitement en deux... en même temps que son pokémon. Du côté de Lizée, celle-ci jeta sa pokéball dans les airs, celle-ci allant se faire couper en deux, un flot de sang en sortant, recouvrant son corps du liquide rouge en même temps que le corps de la Nidoqueen apparaissait en deux parties.


"Adieu... C'est tout ce que je mérite pour avoir échouer."

La lame d'un Katana se planta subitement dans son ventre, du sang s'écoulant des lèvres de Lizée alors qu'elle ne réagissait pas plus que cela. Devant Soriu qui avait rappelé Friyendia se trouvait une personne encapuchonnée de rouge. Elle tenait dans sa main le katana qui s'était logé dans le corps de Lizée, l'extirpant finalement avant de donner un coup de pied. Le corps de la jeune femme tomba au sol, morte sur le coup alors que l'être encapuchonné fit un geste du katana pour éjecter le sang de sa lame.

"Je vois que vous avez réussi à éliminer mes deux camarades... Enfin... Non... Ce ne sont pas mes camarades..."

L'être fit un petit geste de la main, un violent courant d'air se produisant, repoussant Soriu et Ninj à plusieurs mètres sur le sol. Cela n'avait pas été causé par lui... mais par l'un de ces pokémons. Il n'y avait aucun doute là-dessus ! Mais cette personne... Qui était-elle ? Elle s'était présentée comme le dernier pôle... Le dernier membre de la Trinité ? La lame de son katana s'était mise à briller d'une lueur rouge tandis qu'il avançait d'un pas lent vers Ninj et Soriu.

"Je devrais vous tuer n'est-ce pas ? Pour ce que vous avez fait... Mais je n'en ai pas envie... Tuer des proies affaiblies, ce n'est pas mon genre... Et puis... Nous ne sommes pas si loin d'une grande ville. Je vais vous proposer quelque chose. Reposez vous pendant une semaine, je vous attendrais dans le village de Lorenk. Il se trouve à une centaine de kilomètres de Fla'Or. Je vous déconseille de ne pas venir... sinon... Vous risqueriez de le regretter amèrement. Je pense que le message est très bien passé alors soit... Nous nous retrouverons très bientôt."

Un nouveau courant d'air et la neige se souleva, aveuglant Soriu et Ninj pendant plusieurs secondes. Elena était allongé sur le sol à côté du jeune homme, celui-ci la serrant dans ses bras en gémissant. C'était quoi ça ? Qu'est-ce qui venait de se passer ? Il n'avait rien compris du tout à ce sujet ! Il observa Ninj, se demandant si ce dernier avait une réponse aux nombreuses questions qu'ils allaient se poser. De plus... Ils allaient devoir retourner en ville pour se reposer : Les pokémons en avaient bien besoin ! Et eux... aussi. Il resta allongé sur le sol, gardant Elena contre lui en fermant les yeux. Tout ça... l'épuisait complètement.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Ninj le Mer 25 Fév 2009 - 2:09

Voltali enrageait, elle aurait voulu se lever, foncer sur cet homme sans scrupule… Alors pourquoi Ninj la retenait, pourquoi persistait-il à l’empêcher d’attaquer… l’homme avait disparu, une larme coula sur la joue du Voltali tandis qu’elle regardait sans savoir quoi faire le Vibraninf ensanglanté devant elle. Elle les avait hais, elle avait même essayé de les tuer… Mais… Pas comme ça, pas sans raison… Et ces deux pokemons n’avaient rien demandé, ils n’avaient fait qu’obéir aux ordres, pourtant… Elle avait du mal à tenir la vision des deux pokemons tranchés en deux, baignant dans leur sang, surtout qu’elle avait l’impression que Vibraninf et tous les pokemons de Ninj étaient dans le même état. Pourquoi Ninj ne réagissait pas ?

L’humain s’approcha de Soriu qui semblait prêt à s’endormir au milieu de la neige, serrant sa Kirlia dans ses bras. Il lui tapota la tête pour l’empêcher de s’endormir, et rentra dans leurs pokeballs son Vibraninf et sa Pichu sans un mot, devant le regard étonné de Voltali qui s’approchait de lui en boitant un peu moins : elle pouvait remarcher… C’était un peu tard malheureusement, le combat était terminé… Mais elle pouvait s’estimer heureuse, les trois autres n’étaient pas dans un aussi bon état.


« Debout Soriu, il n’est jamais bon de dormir dans la neige. On doit retourner en ville, à l’auberge pour se reposer… Quoi que non, plutôt au centre pokemon de la ville, on devrait éviter l’auberge. Ici… Il n’y a plus rien à voir. »

Il aida Soriu à se relever, et tout deux reprirent la route, délaissant les corps ensanglantés derrière eux. Ninj ne disait rien, contrairement à son habitude. Il se fichait de cet homme qui venait de massacrer ses deux sbires, il se fichait de cette trinité du poison, et même de ce nouveau rendez-vous qu’ils venaient de recevoir. Il venait de remarquer… Il venait de comprendre qu’il n’était plus le même, quelque chose avait changé. Quand es-ce que cela s’était produit ? Pendant la guerre ? Avant ? Depuis toujours ? Déjà, la dernière fois, il avait bien remarqué qu’il s’était passé quelque chose, il avait sentit cette chaleur qui bouillonnait en lui, et qui s’évadait en direction de son pokemon. Mais cette fois c’était différent, il l’avait vu… Cette aura qui avait entouré Pichu ainsi que ses mains. Il avait même sentit qu’il la contrôlait, qu’il pouvait fournir plus d’énergie… Quel bonheur de maitriser ainsi un élément, d’avoir un tel pouvoir, sauf quand on a toujours passé sa vie à haïr la majorité des élémentalistes, et que ce pouvoir peut entrainer la perte d’un être cher. Peut être que sans ce pouvoir, ils ne seraient pas en vie en ce moment, mais… Déjà la dernière fois, Caninos avait eu du mal à s’en remettre, pourtant il n’avait absorbé qu’une quantité minime d’énergie. Pichu venait… De sauter en plein dans la source, elle avait absorbé tellement d’énergie que les flammes débordaient hors de son corps, jusqu’à exploser au contact du Nidoking. Et dans une semaine… Ils devraient combattre à nouveau. Pichu était partie pour être inconsciente plusieurs jours, voir plus… Ninj préférait ne pas y penser, mais cela lui était impossible. Elle avait toujours été son rayon de soleil, celle qui lui remontait le moral, qui l’aidait à garder espoir en toute circonstance, et pourtant… C’était à chaque fois elle qui souffrait le plus. Pas seulement physiquement, mais aussi moralement.

Voltali le tira de ses pensées : il s’était engagé dans la mauvaise direction, et son Voltali l’appelait à quelques pas de là. Ninj serra son poing : il n’en pouvait plus, pourquoi cela devait-il lui arriver à lui ? Il était chercheur, que faisait-il à courir après une bande de vauriens meurtriers… Et le pire, c’était qu’il refusait d’abandonner cette histoire ! Il comptait y aller, dans une semaine, il comptait se présenter devant cet homme, même s’il était seul. Qu’es-ce qui le poussait à y aller ? L’aura rouge revint autour de sa main, tandis que Ninj sentait tous ses muscles qui se contractaient à leur maximum. Il hurla, frappant le sol glacé de sa main le plus fort possible, faisant fondre une partie de la glace dans un cercle autour de lui, et la fissurant à l’endroit où il venait de frapper, laissant échapper une légère vapeur. Sa main saignait, pourtant Ninj ne ressentait aucune douleur, seulement une intense chaleur. Aucune douleur, aucune fatigue… Il était facile d’imaginer un combat en possédant cette énergie dans tout son corps… Et encore plus facile d’imaginer les répercussions que ça aurait. Ninj retourna vers Soriu et Voltali, ignorant totalement son pokemon qui le regardait d’un air inquiet, et il reprit la route vers Fla’Or en disant d’un ton sec :



« Désolé. On repart. »


La suite du court trajet les séparant de la ville se déroula sans un mot, Voltali suivait Ninj de près, espérant qu’il allait s’en remettre rapidement, mais cela n’avait pas l’air d’être le cas. Ninj entra dans la ville sans même s’arrêter devant les gardes, heureusement ces derniers reconnurent Soriu et ne cherchèrent pas à comprendre pourquoi ils étaient à nouveau dans un piteux état. Lorsqu’il passa devant l’auberge, il remarqua sans difficulté qu’elle était vide : il n’y avait que la serveuse à l’intérieur qui les regardait passer d’un air béat, mais Ninj ne s’arrêta encore pas. Il allait vers le centre pokemon, c’était le plus important pour le moment.

Ninj déposa ses pokemons devant l’infirmière, ne répondant même pas à sa question lorsqu’elle lui demanda ce qui était arrivé en voyant l’état dans lequel ils se trouvaient. Voltali refusa par ailleurs d’aller en salle de soin, non pas qu’elle était en pleine forme, mais elle voulait rester près de Ninj pour le moment, pour le surveiller, et pour l’aider si possible. Ninj s’assit dans un des fauteuils d’attente du centre, jusqu’à ce que l’infirmière s’approche de lui.


« Monsieur ?... Ca risque de prendre du temps vous savez, vous feriez mieux d’aller dormir à l’auberge pour cette nuit. »

« Vous avez un jour, deux au maximum. »


Il ne dit rien d’autre, caressant entre ses deux oreilles Voltali qui s’était allongée à coté de lui. Lorsque l’infirmière fut partie, Ninj se mit à parler à Voltali. Elle l’écoutait, il le savait, même si elle avait les yeux fermés.

« Tu sais ma belle… Je n’ai jamais cherché à les entrainer à se battre, au contraire. J’ai toujours été pour la paix, même en temps de guerre, et je souhaitais protéger mes pokemons et ceux à qui je tenais de toute cette haine qui envahit constamment la planète… Et pourtant… C’est comme si j’avais foncé en plein dedans, depuis quelques temps… Tout s’enchaine à une telle vitesse… hier Pichu n’était qu’un bébé… Et maintenant elle se bat aussi bien que vous trois. Même Kraknoix, alors qu’il ne nous connaissait pas il y a quelques temps, il a évolué en Vibraninf pour nous protéger… De sa vie. Et même moi, j’ai changé… sans le voir venir, je n’aurais jamais cru que ça arrive un jour… Je n’ai rien souhaité de tout ça, tu t’en doutes. Pourtant, cette semaine, je vais tout faire pour que tous les quatre… Vous poussiez être heureux. Et pour ça, il faudra malheureusement mener un nouveau combat. Si un seul de vous quatre tombait au combat dans sept jours… c’est que je ne serais plus parmi vous, ou que j’aurais changé au point de pouvoir vous trahir…

Il laissa échapper un petit rire nerveux à cette simple pensée… il pourrait abandonner ses pokemons ? Non, même s’il changeait, il y a des choses qui resteront toujours comme elles étaient, tout comme il serait toujours chercheur, il n’abandonnerait jamais ses amis. Il jeta un regard vers Soriu qui se trouvait devant lui : que comptait-il faire lui ? Probablement qu’il voulait aussi régler son compte à cet homme… Mais s’il risquait de perdre une de ses précieuses pokemons, n’allait-il pas y renoncer ? En même temps, cet homme les avait mis en garde : s’ils s’enfuyaient…

« Soriu, je ne pense pas que tu sois du genre à abandonner… dans une semaine, cet homme devra payer, mais on l’a tout les deux vu… il est plus que puissant. Le combat que l’on vient de livrer n’est rien comparé à ce qui nous attend. Je ne sais pas si tes pokemons ont l’habitude de s’entrainer, et je ne connais pas tes méthodes, mais on a une semaine pour faire au mieux. Demain à la première heure je partirais voir quelque chose pas loin avec Voltali, je reviendrais le soir. Probablement qu’aucun de mes autres pokemons ne sera sur pieds avant demain soir. Après… Il faudra penser à se mettre en route, tout en s’entrainant. »

Il laissa un blanc, Soriu pouvait demander où Ninj comptait aller le lendemain s’il le voulait, de toute façon Ninj ne répondrait pas. Il reprit, désirant une réponse de Soriu.

« Sinon, libre à toi de partir bien sur, ce serait même plus sage. Alors, prêt à régler une bonne fois pour toute cette histoire ? »

Il attendit la réponse de Soriu avant d’aller chercher une chambre à l’auberge : vu qu’elle avait été désertée, il n’y avait pas de mal à y retourner.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Soriu Tiadramat le Mer 25 Fév 2009 - 20:00

[Contrainte : Revenir dans son passé.]

"Je ne pensais pas dormir ici... Il fait un peu froid quand même, non ? Oui... On va retourner en ville, de toute façon, ce n'est pas comme si nous avions le choix. Il faut s'occuper de nos pokémons avant qu'il ne soit trop tard. Certaines sont salement blessées et je ne veux plus voir ces plaies sur elles. Je vais te suivre. Bon... Elena, tu as la chance de pouvoir être portée jusqu'au centre pokémon par moi. On dit merci qui ?"

"Merci Soriu..."

Elle rougissait faiblement, se demandant où elle devait se mettre. Il la souleva facilement, poussant un petit gémissement avant de lui faire un léger sourire. Qu'elle était mignonne sa petite Kirlia à lui. Il avait ses trois pokémons rappelées dans ses pokéballs... Il ne lui restait plus qu'à partir maintenant. Il poussa un profond soupir de soulagement, cherchant à se rappeler de ce qu'il voulait dire. Bah ! Ca lui reviendrait après ! En fait, ça alla lui revenir tout de suite sous la forme d'une aura rouge autour du poing de Ninj. Voilà pourquoi il pensait à ça...

Les pensées de Soriu étaient confus et elle le savait parfaitement. Elle était capable de lire dans le coeur du jeune homme comme dans un livre ouvert. Il semblait intrigué, inquiet et désireux... Désireux ? Mais de quoi ? Elle n'arrivait pas à savoir ce qu'il désirait. Enfin, il referma son coeur, l'empêchant de continuer à lire dans celui-ci. Pourquoi voulait-il le bloquer ? Il désirait quoi ? Elle n'arrivait pas à savoir ce qu'il voulait ! Et cela, ça l'énervait ! Il la serra avec plus d'insistance dans ses bras, lui faisant un délicat sourire alors qu'elle s'était mise à rougir. Sincèrement... Elle ne comprenait pas...

Ils arrivèrent à l'infirmerie, l'infirmière demandant justement si ils allaient bien ou si il avait besoin de soin ou non. Elle observa la Kirlia, Soriu signalant qu'il venait avec elle si cela n'était pas si important. De l'autre côté, il tendait ses trois pokéballs pour les donner à une autre infirmière. Il partit avec Elena pour la faire soigner, ne revenant qu'après quelques minutes alors qu'Elena avait un bandage au front et au bras droit. Visiblement, le reste avait été vite soigné et cela pas trop durement. Ce fut à ce moment là que Ninj prit la parole pour faire une longue tirade, Soriu l'écoutant en hochant la tête plusieurs fois. Il soupira légèrement avant de passer une main dans ses cheveux blancs, disant :


"Tu n'as pas à t'en faire. Je ne compte pas partir maintenant. Les quatre morts que nous avons vues aujourd'hui sont horribles mais j'ai participé à cette guerre... Encore que je faisais plus office de spectateur que d'acteur. Quand à cette personne, je compte bien l'arrêter donc tu n'as pas à t'en faire. Pour ma méthode d'entraînement, je dois t'avouer que je n'en ai pas. Comme j'aime le dire, je ne suis pas un combattant mais seulement une personne impulsive... comme mes pokémons. Nous réagissons au moment où il faut réagir. A côté, je pense que demain sera une journée de repos. Tu peux partir à l'auberge, personnellement, je reste avec mes pokémons, jusqu'à ce qu'elles soient rétablies. Peut-être que je partirais pour aller acheter quelque chose pour Friyendia mais c'est tout. Je te souhaites une bonne journée, nous nous retrouverons de toute façon près de Fla'Or. Nous n'avons pas le choix, nous devons y aller ensemble. Bonne soirée et à après-demain... Je pense que je voudrais être seul..."

Il poussa un nouveau soupir, laissant Ninj partir du centre pokémon alors qu'il se mettait assis sur une chaise, la tête dirigée vers le sol du centre. Elena passa une main dans ses cheveux blancs, cherchant à l'enlacer sans réellement y arriver. Elle était beaucoup trop petite pour ça ! Soriu lui fit un léger sourire, la posant sur ses genoux avant de l'embrasser sur ses deux joues, commençant à murmurer des propos intangibles et incohérents. Elle lui donna une petite claque, le faisant gémir de douleur. Il alla lui dire d'une voix douce après quelques secondes :

"Cela faisait mal... Elena, très mal... Tu sais... Je crois qu'il va être temps... d'utiliser l'héritage familial... Je ne pensais pas avoir recours à ce dernier... Je n'aime guère avoir à prendre ça... Même si c'est en dernier recours... Mais je n'ai pas le choix, n'est-ce pas ? Est-ce que tu m'en voudras, Elena ? Je sais très bien que mes parents t'ont fait souffrir avec ça..."

"Pas grave Soriu... Pas grave du tout. Pas à s'en faire. Pas de ta faute. Fautes des parents Soriu... Moi très contente jour là où toi utiliser pouvoirs."

Il hocha la tête, la soulevant avant demander à voir ses trois pokémons pour savoir leur état. Elles étaient toutes blessées mais ce n'était pas si grave que ça. Elles seraient vite remises sur pied. Il devait quand même aller les voir ! On lui laissa rentrer dans la salle, Soriu posant Elena sur le sol tandis qu'il passait une main sur les crânes de ces trois pokémons. Celles-ci étaient éveillées, émettant des petits cris ravis en le voyant. Elena le regardait avec un petit peu de tristesse comme si elle se demandait si il s'éloignait peu à peu d'elle... C'est vrai... A l'époque... Ils étaient tout les deux ensemble... mais seuls...

"Pourquoi vous avez fait ça ?! Il n'y avait pas besoin de faire du mal aux parents de la Tarsal ! Elle n'avait pas mérité ça ! Vous êtes méchants ! Je vous hais Papa, Maman ! Je vous hais tous les deux !"

"Tu feras ce que l'on te dire mon fils. Cette Tarsal est très précieuse... Ses parents étaient plus que puissants et nous les avons battus avec beaucoup de mal... Tellement de mal qu'ils en sont morts."

Morts... C'est vrai... La mort, il la connaissait depuis qu'il était tout petit. Et Elena aussi. Les parents de la petite Tarsal étaient morts pour la protéger... Elle avait été capturée par des braconniers sous les ordres de ses parents... pour son anniversaire... Son dixième ? Son huitième ? Qu'importe l'âge qu'il avait à cette époque, c'était simplement une chose horrible que ses parents avaient commise. C'était le genre de genre qu'il n'avait jamais pu leur pardonner... mais tout cela n'avait été que le commencement. Car oui... Elena n'était pas docile et il comprenait pourquoi elle ne l'écoutait pas. Cela ne semblait-il pas logique ? Car elle ne voulait pas être la pokémon du fils des assassins de ses parents... C'était ainsi que ça se passait...

Des semaines entières s'étaient écoulées, des semaines où elle faisait tout pour leur échapper... tout en sachant pertinemment qu'elle ne pouvait pas s'enfuir. Oui... Les parents de Soriu avaient été clairs : Qu'elle tente de s'enfuir et elle était une pokémon morte. Seul le jeune garçon semblait moins maléfique ... Il faisait tout pour tenter de l'amadouer mais elle ne se laissait pas faire ! Elle lisait dans ses pensées et elle savait pertinemment qu'il ne lui voulait pas de mal... Ses pensées étaient pures et sincères... contrairement à celles de ses parents... Mais non ! Même si ce n'était pas la faute du jeune garçon... Elle ne pouvait pas...


"Mais relâchez la ! Relâchez la ! Vous êtes en train de la noyer ! MAMAN ! Dis à Papa d'arrêter ça ! Il va noyer ma Tarsal !"

"Je n'en ferais rien, Soriu. Tu n'avais qu'à écouter les paroles de ton père. Il t'a demandé pourtant quelque chose de simple."

La petite Tarsal était plongée dans une sphère en lévitation composée d'eau, cherchant à s'y en extirper. Un M.mime l'empêchait de se mouvoir alors qu'elle faisait de son mieux, ouvrant la bouche en commençant à être en manque d'oxygène. Le père poussa un soupir, arrêtant de manipuler l'eau avant de signaler que demain, il recommencerait jusqu'à ce que son fils soit capable de manier l'eau. Mais visiblement, celui-ci semblait ne pas trop se préoccuper de tout ça. Il serrait la petite créature contre lui, la faisant recracher l'eau en la regardant d'un air alarmé.

Qu'importe ce que disaient ses parents, cette soirée... fut la première où il serra Elena contre lui dans son lit, la réchauffant du mieux qu'il le pouvait. Ses parents... Il les détestait... Ils ne pensaient pas au mal qu'ils commettaient ! C'étaient deux monstres ! Heureusement qu'il... était là... lui... Elena n'avait même pas eu le droit à une serviette pour se sécher et heureusement qu'il avait été là... pour la réchauffer... Elle tremblait légèrement contre lui avant de s'arrêter. Ce fut la première fois où elle s'était sentie bien dans cet endroit.

Plusieurs jours passèrent mais il tentait de son mieux pour empêcher son père de continuer ça. Même si Elena dormait maintenant chaque soir avec lui, la voir se faire noyer de la sorte... le mettait dans un état d'énervement qu'il n'aimait guère. Lui qui était toujours si calme et doux... Il détestait ça ! VRAIMENT ! Son père fut violemment repoussé par la sphère d'eau qui avait faite prisonnière Elena. Percutant le mur, l'homme tomba au sol alors que Soriu rattrapait Elena, celle-ci lui faisant un petit sourire avant de refermer ses yeux. Il avait réussi... à manipuler l'eau...


"PARFAIT mon fils ! ENFIN ! Dorénavant, tu con..."

"JE NE FERAIS RIEN DU TOUT ! Je n'utiliserais pas l'eau de cette manière ! Je ne l'utiliserais jamais PAPA ! JE N'UTILISERAIS PAS L'EAU ! JE NE VEUX PAS DEVENIR COMME VOUS !"

Et il avait tenu parole... En plus de dix années ? Combien de fois avait-il utilisé l'eau ? Deux ? Trois ? Cela se comptait sur les doigts de la main. Mais elle savait ce dont il était capable... Et elle savait ce qu'elle ressentait pour lui était dérangeant... Elle savait que depuis ce jour, leurs destins étaient liés. Même si... Soriu n'utilisait plus l'eau, ce n'était pas dérangeant. Elle avait été choyée et aimée par le jeune garçon, garçon devenant adolescent pour finalement être un adulte... alors qu'elle était restée une Tarsal. C'était à elle de grandir pour lui... Un jour, elle évoluerait... Elle changerait de cette petite Tarsal pour devenir elle ne savait quoi... Mais elle voulait grandir pour lui...

Elle rouvrit ses yeux, observant le jeune homme qui s'était mis à se balader de lit en lit pour embrasser Moona, Lalabelle et Friyendia. Cette dernière rougissait comme d'habitude tandis qu'il leur disait de se reposer correctement. Il tendit sa main vers Elena, signalant qu'ils allaient eux-même se mettre dans un coin pour s'endormir quelques heures. La Kirlia l'observa quelques instants, baissant le visage, le rouge passant sur ses joues. Oui... Il n'avait pas à s'inquiéter de cet homme... Elle le défendra... jusqu'au bout... Il alla s'installer sur une chaise, ouvrant sa veste pour inviter Elena à venir se réfugier à l'intérieur. Elle alla s'endormir tout contre lui, les autres pokémons faisant de même dans leurs lits.

_________________
avatar
Soriu Tiadramat
Staff • Respo PNJ
Informations
Nombre de messages : 1741

Fiche de personnage
Points: 1
Âge du personnage: 28
Pokémon sur soi:

Contact
http://www.chibi.jdr-legendes.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un autre sommet de la Trinité (Ninj + Soriu)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum