[ Clos ] Égaré sous la canicule [PV Molly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Égaré sous la canicule [PV Molly]

Message par Allen le Ven 10 Juil 2009 - 15:01

Allen poussa un soupir. Il n'y avait pas à dire, il était complétement perdu. Voilà plus d'un mois qu'il avait quitté Terros, et donc quitté sa terre natale. Et là, il était vraiment égaré au milieu de nulle part. Et il était seul... En effet, il avait rentré Kizuato dans sa Poké Ball pour qu'il ne souffre pas de la chaleur ambiante. Pour un Pokémon Glace, un désert n'était pas l'un des endroits les plus cléments où s'installer. Et il craignait un peu pour lui... Du coup, le Farfuret était bien à l'abri dans sa sphère.

Il poussa un soupir et finit par s'assoir à même le sol. Il se passa une main dans les cheveux, enlevant quelques gouttes de sueur. Il détacha sa cape qui retomba au sol. Il jura un peu. Quelle idée de se mettre en noir aussi... Et quelle idée de se perdre dans un désert tout seule... Sans eau qui plus est... Et il ne voulait pas demander de l'aide à son Pokémon, ne souhaitant pas l'épuiser inutilement. Il aurait peut-être besoin de son aide après tout... Donc mieux valait éviter de le faire sortir maintenant.

Il se releva, au bout d'un bon quart d'heure de pause, sous un Soleil ardent. Il devait se remettre en route et trouver un coin d'ombre. Il avait vaguement entendu parler de ruines se trouvant pas très loin d'ici, et il se disait que ce serait un parfait endroit pour se reposer, et être au frais. Epoussetant sa cape noire, il la plia et la mit sur son épaule, reprenant la route, ses cheveux blancs cachant la marque rouge sur son visage.

Il n'en pouvait plus... Une autre heure qu'il marchait sous cette canicule inssuportable, et il sentait qu'il ne tiendrait pas plus longtemps. Il était déshydraté au possible et surtout, pas du tout habitué à une telle chaleur. Et pourtant, il se poussait à continuer, se disant qu'une fois les Ruines trouvées, il pourrait sortir Kizuato pour qu'il l'aide. Pas avant, il se refusait à le laisser sous un tel Soleil. Cependant, son propre corps n'en pouvait plus, et il se retrouva assis au sol, dans une zone dégagée et rocailleuse. Il but les quelques gouttes d'eau qu'il restait dans sa gourde et râla. Il n'avait vraiment plus rien...

Mais mince à la fin, il venait de Terros non ?!  Il avait les pouvoirs de la Terre dans le sang après tout ! Et si ce n'était pas le cas, s'il n'avait aucun pouvoir, il devait pourtant être apte à survivre dans un milieu composé de sable, de roche et de chaleur. Et pourtant non, il ne tiendrait pas une heure de plus. Pas tout seul... Résigné, il fit sortir le félin de la sphère et lui demanda d'utiliser n'importe quelle capacité de glace qui pourrait le rafraîchir. Il hocha la tête, bien que destabilisé par le manque de chaleur et la rugueur du territoire. Il s'encra fermement dans le sol, ses griffes plantées dans le sable et il cracha un léger souffle de brise glacée. Allen ferma les yeux et se laissa faire, après avoir placé la cape au-dessus d'eux, pour protéger un tant soit peu son Farfuret des rayons. Une fois qu'il eut finit, le chat retourna de nouveau dans sa Poké Ball, sans d'autres choix, et Allen reprit la route. Néanmoins, bien que sa peau soit plus fraiche et que sa température baisse, il n'avait plus assez d'eau dans le corps pour continuer plus loin... Ses muscles ne supportèrent pas de faire d'avantage d'effort... Il s'effondra définitivement au sol, dix minutes après s'être remis en marche. Il avait demandé un service à son Pokémon, et cela avait été inutile. Il resta face contre terre, incapable de se relever pour sauver sa peau...

_________________


Allen's Song
avatar
Allen
Informations
Nombre de messages : 100

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Égaré sous la canicule [PV Molly]

Message par Molly Hale le Ven 10 Juil 2009 - 16:35

[Contrainte 2 : insister sur la psychologie du personnage]

Molly avait quitté rapidement la ville où elle s'était arrêtée avec Givralion, trop impatiente pour demeurer longtemps à Cosmo Canyon. L'endroit était beau, mais la jeune femme s'était rendue compte qu'elle ne pouvait décemment pas rester une nuit entière dans ce petit village perdu. Elle voulait visiter, avancer, continuer à découvrir tant de choses...et dormir dans un lieu, et surtout attendre pour pouvoir se reposer - car il était encore tôt - l'énervait. Si le garçon de Mizuhan voulait reprendre la route avec elle, qu'il la rejoigne dans le village du désert. Si elle voulait se faire des amis, elle souhaitait également qu'ils puissent suivre son rythme, aussi fou et effréné soit-il.

Molly était donc arrivée à l'entrée du désert, accompagnée de Leyno, le Lion de Feu de Cosmo Canyon. Elle se moquait de savoir combien de temps il allait la suivre. Il était comme elle : libre. Néanmoins, la compagnie du fauve était plutôt plaisante, et elle était très amusée de discuter avec une telle créature. Très calme et posé, il contrastait avec l'agitation et l'enthousiasme permanents de la jeune archéologue. Marchant d'un pas plutôt lent, Leyno interrogeait Molly qui, ravie, lui répondait avec plaisir. Elle lui fit part de ses ambitions - se faire des amis et rencontrer beaucoup de gens et de Pokémon - et hésita quand il lui demanda ce qu'elle comptait faire lors de la reprise des hostilités, qui ne manquerait pas de se faire rapidement.

« Je n'aime pas la guerre et les combats inutiles. Je déteste voir le sang d'innocents versé au nom d'idéaux qui ne sont en fait qu'un prétexte pour tuer et perpétrer des massacres sans nom. Pourtant, je sais que devrai sans doute un jour prendre part à ce conflit, puisqu'il prend une ampleur telle que toute la population, militaire ou civile, sera impliquée. Mais je veux me battre à ma manière. Je ne veux pas tuer sans raison. Je préfère intimider et, au pire des cas, capturer des membres du camp adverse pour faire cesser les hostilités. Je ne serai pas une guerrière émérite, mais je serai utile à mon pays...à ma manière. J'en suis persuadée. Si je dois participer à la prochaine bataille, ce sera en tant que pacificatrice, non en tant que catalyseur d'une nouvelle boucherie. »

Devant la sagesse des paroles de la jeune femme, Leyno resta silencieux. Son visage noble et ses traits fins indiquaient qu'elle venait d'une famille aisée et
respectée, et qu'elle allait donc devoir, si elle ne combattait pas, payer une contribution pour financer l'effort de guerre. Elle semblait avoir compris que personne n'échappait à la bataille, surtout quand elle avait une telle importance. Elle avait choisi de se battre, mais sans prôner la violence et la destruction, comme la plupart des êtrees humains. Non, elle tenterait plutôt, aidée de ses Pokémon, de calmer la partie et de raisonner les belligérants...sage décision. Mais quelle tâche difficile elle avait choisie ! Ambassadrice de la paix, en voilà une mission périlleuse et ardue à mener à bien ! Pourtant, le doute avait totalement disparu du regard et de la voix de Molly. Le Lion de Feu hocha lentement la tête sans mot dire après cette explication empreinte de courage. Il s'apprêtait à lui répondre quand la jeune femme poussa un cri et s'arrêta net.

« Leyno, regarde ! Il y a un Pokémon allongé là ! »

En effet, un oiseau aux plumes aiguisées comme des couteaux gisait sur le sol, les yeux clos. Il respirait faiblement et portait deux Balls autour du cou. Molly s'agenouilla, sortit l'une de ses nombreuses gourdes - elle en avait pris plus d'une dizaine afin de ne pas tomber en panne d'eau avant l'arrivée à Otaï - et donna à boire au malheureux Pokémon. Celui-ci cligna des yeux et se redressa, visiblement très affaibli.

« C'est un Airmure...je ne savais pas qu'il y en avait ici. En plus, ce type de Pokémon est censé résister à des conditions extrêmes...mais il a dû voler trop longtemps. Il y a un mot à sa patte...oh...c'est...apparemment, son dresseur n'est plus de ce monde...il se retrouve seul à présent. Pauvre créature. Ne t'en fais pas, je vais te prendre avec moi. Si tu veux rester avec nous, je n'aurai aucune objection...Steers, c'est ça ? »

L'Airmure acquiesca doucement avant de venir frotter sa tête métallique contre la main de Molly. Prise de pitié, la jeune femme décrocha la Ball qui semblait être elle de Steers de son cou, puis la seconde, et rappela l'oiseau de fer. L'autre Ball devait contenir un autre Pokémon. Molly aviserait bien plus tard.

Elle se releva et reprit sa route pendant plus d'une demi-heure. Cependant, une autre forme étalée sur le sable la fit s'arrêter de nouveau. Cette fois-ci, c'était un humain, lui aussi vaincu par la chaleur et la soif. Elle se pencha vers lui, le retourna sur le dos et sortit une seconde gourde pour la vider dans la gorge du malheureux, qui avait l'air assez jeune - une quinzaine d'années, tout au plus.

« Voilà, ça devrait aller mieux, maintenant. Je suis Molly, et voilà Leyno, un ami de Cosmo Canyon. Il faut être prudent dans le désert si l'on ne veut pas y faire de vieux os. Allez, lève-toi. Je vois un bâtiment là-bas, je suppose que sommes tout près d'Otaï, à moins que nous ne soyions aux Ruines Antiques... »

Le regard de Molly pétillait de joie et d'enthousiasme, comme toujours. Même dans une situation critique, elle voyait toujours le bon côté des choses : le jeune garçon était sauvé, et des Ruines s'offraient à elle, l'archéologue-née ! Comment, en tel cas, ne pas être heureuse ? Les pupilles bleu océan de la jeune femme plongèrent dans celles de l'inconnu, attendant une réaction de sa part.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 411

Fiche de personnage
Points: 59
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Égaré sous la canicule [PV Molly]

Message par Allen le Ven 10 Juil 2009 - 20:20

[Contrainte n°8 : Revenir dans le passé]

Il ne sentait plus rien, tous ses sens obnubilé par son manque d'eau et l'appel au liquide qu'il produisait. Face contre terre, il avalait du sable en plusieurs petites quantités, mais il n'avait pas la force de tousser pour le recracher. Il pensait. Il pensait à son passé, à son enfance... pas sa seconde vie, non, celle de sa vraie famille, celle morte par accident, sous les flammes. Il revivait la scène, il l'avait sous les yeux...

Il sentait la bonne odeur de l'herbe verte qui venait d'être arrosait par une fine pluie. Le contact des végétaux sous les pieds, qui caressaient agréablement la peau. Et surtout, la vue des plaines d'un vert luxuriant, parsemée de plusieurs fleurs blanches à la ouce odeur qui, de loin, ressemblaient plus à des points blancs un peu éparse. Il sentait la petite brise qui effleurait et chatouillait sa peau. Et puis, en un clignement de l'oeil, en un battement de coeur, de l'Eden au milieu de Terros, il s'était retrouvé plongé dans un brûlant Enfer. La chaleur ardente qui régnait et l'atmosphèe étouffante, qui pesait sur les esprits et sur les coeurs. Un sifflement aigu, le craquement du bois, qui s'enflammait sans vraiment pouvoir lutter... Il entendait des cris, des manifestations de panique, alors que des lueurs rougeoyantes dansaient devant ses yeux. L'agitation permanente, la fumée qui s'infiltrait dans la gorge et empêchait les poumons de bien fonctionner. Il voyait très nettement la bâtisse qui flambait devant lui, et les yeux qui pleurait à cause de la fumée et des cendres nocives qui s'infiltraient dans son corps. Il avait l'impression de sentir le monde s'effondrer devant lui... une seconde fois.

Il sentit quelque chose de frais couler dans sa gorge. Il ne savait pas quoi, il ne parvenait pas à voir vraiment qui ou quoi lui venait en aide, à cause du Soleil qu'il avait face à lui. Il se mit à boire le liquide avec avidité. Il mourrait littéralement de soif et il n'aurait pas survécu une demie-heure de plus... Lorsqu'il eut fini de boie, il se redressa et cligna des yeux, pour que ses iris s'adaptent au changement progressif de luminosité. Il se passa une main sur le front et écouta d'une oreille quelque peu distrète les conseils de l'inconnue. Il leva les yeux vers elle et commença d'ailleurs à la détailler. Cheveux bouclés un peu blond, des yeux d'un magnifique bleu océan et assez grande. Enfin, il ne savait pas vraiment, il ne se sentait pas bien. Il avait chaud... peut-être une insolation. Il se releva et vacilla légèrement sur ses jambes... avant de se figer subitement.

Droit devant lui, au loin, il voyait très nettement une bâtisse. Mais, à moins qu'il ne regarde pas dans la bonne direction, ce n'était pas là des Ruines qui représentaient les vestiges d'une antique civilisation et encore moins une ville entière... Non, loin de là... Ce n'était pas possible, il devait tout simplement rêver... Et pourtant...

Quelques minutes avant que la dénommée Molly ne lui vienne en aide, il avait, dans un état de semi-inconscience, revécu en quelque sorte la fin de sa première vie. Et là, devant ses yeux et son esprit ahuri, il voyait se dresser une maison en flamme dont la vapeur faisait trembloter l'air autour. A l'étage des ombres bougeaient et hurlaient des cris que seul lui parvenait à entendre. Son visage était pétrifié dans un rictus d'effroi alors que les larmes lui venaient aux yeux. Il laissa sa main le long de son corps, ne pouvant rien faire, tout bonnement impuissant. Ses doigts effleurèrent la sphère de son Pokémon, qui en sortit. Se secouant légèrement, il leva les yeux et aperçut son dresseur totalement immobile, incapable de faire un geste de plus. Aussitôt, le félin bondit sur son épaule et, pour le faire réagir, souffla de nouveau une brise glaciale sous le vêtement de son dresseur. Ce dernier frissonna et sembla reprendre contenance. Il regarda son Pokémon, qui sursauta légèrement. Les prunelles argentées du garçon exprimaient toute la peur et le désespoir qu'il ressentait vis-à-vis de sa vision. Le Farfuret l'interrogea du regard, son oreille terminée par une plume rose bougeant un peu. Il le rassura, mais l'image qu'il venait de voir restait ancré dans sa mémoire.

*Ce n'était qu'une illusion... un simple...mirage...*

Le regard encore un peu fuyant, il expira pour se détendre et se tourna vers la jeune femme. Kizuato regarda son dresseur et l'autre humaine et soupira de soulagement. Il ne devrait plus craindre grand-chose pour son ami s'il y avait quelqu'un avec lui. Encore fallait il faire comprendre à l'orphelin qu'il ne devait plus voyager seul. Pas avant de quitter le désert... S'accrochant aux vêtements de son maître, il observa l'autre jeune femme et... la créatue qui la suivait.

"Désolé de vous avoir forcé à vous arrêter. Je suis tombé à cours d'eau et j'ai cru pouvoir atteindre les Ruines. Comme vous avez pu le constate, ce n'est pas le cas... Au fait, moi c'est Allen et voici Kizuato, mon Farfuret."

_________________


Allen's Song
avatar
Allen
Informations
Nombre de messages : 100

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Égaré sous la canicule [PV Molly]

Message par Molly Hale le Ven 10 Juil 2009 - 22:13

Pendant quelques instants, le jeune garçon avait eu l'air perdu. Fixant les ruines qui se profilaient à l'horizon, il était resté là, ahuri, comme victime d'une hallucination quelconque. Rien d'étonnant à cela : dans le désert, le manque d'eau et la fatigue amenaient souvent à prendre certains objets, ou parfois même ses congénères, pour tout autre chose que ce qu'ils étaient...Mais le garçon finit par reprendre ses esprits grâce à son Pokémon, un Farfuret aux griffes impressionnantes. Il se tourna vers Molly et se présenta. Il se nommait Allen, et son Farfuret était surnommé Kizuato. Molly sourit au jeune garçon et lui serra chaleureusement la main. Elle montra ensuite le soleil encore haut dans le ciel, puis les Ruines non loin de là.

« Enchantée, Allen. Eh bien, vu la chaleur qu'il fait et l'heure qu'il est, il vaut sûrement mieux se protéger du soleil en allant là-bas. On va finir par cramer si on reste ici. Je suppose que tu ne viens pas d'ici, vu les vêtements que tu portes...et s'aventurer dans le désert sans réserves suffisantes d'eau ou sans Pokémon pouvant en produire, c'est pour ainsi dire suicidaire. Je te déconseille de recommencer, vraiment...c'est trop dangereux. Allez, viens, on y va. »

La jeune archéologue se dirigea vers les murs restants, suivie de près par Kizuato, puis Leyno. Molly fit sortir Kuma, sa Teddiursa, afin qu'elle voie rapidement l'endroit magique dans lequel elle comptait pénétrer : la petite ourse ne devait rater aucune de ses découvertes, surtout s'il s'agissait d'un lieu antique en ruines.

« Allen, voilà Kuma, une amie de longue date. Elle m'accompagne toujours partout et, comme moi, elle adore les sites antiques. Mes deux parents sont archéologues, les ruines sont comme une passion pour moi. Et Kuma n'est jamais en reste, pas vrai ? »

L'ourse miniature acquiesca avec empressement et sauta dans le sable pour courir vers les anciennes bâtisses. Molly se tourna vers Leyno et l'interrogea alors sur ses intentions. Apparemment, il voulait continuer avec elle un moment, ayant besoin de se distraire un peu, mais aussi d'en apprendre plus sur les évènements extérieurs au village où il demeurait en temps normal avec ses congénères. Il voulait savoir ce qui se tramait dehors, dans ce climat de tension qui régnait depuis plusieurs mois déjà. Il était même prêt à suivre Molly sur le champ de bataille, ne serait-ce que pour comprendre. Le visage grave, la jeune femme se contenta de hocher la tête lentement. Personne n'était en mesure de dire pourquoi, mais tout le monde semblait capable de dire comment il fallait résoudre le conflit : par les armes, et pas autrement.

Chassant ces sombres pensées de son esprit, Molly se tourna de nouveau vers Allen, les Ruines se dessinant à présent nettement devant eux. Elle l'invita alors à la suivre rapidement pour ne pas être exposés plus longtemps à cette chaleur caniculaire.


_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 411

Fiche de personnage
Points: 59
Âge du personnage: 29 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Égaré sous la canicule [PV Molly]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum