[ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par PNJ le Ven 10 Juil 2009 - 17:51

Epreuve guerrier d'Elite
Ishizu Iggdrasil [Flamen]


Etape 1 -> Donjon de Celosia
Etape 2 -> Montagnes (vers l'Est)

----------------------------------

Rien... Rien de rien... On lui avait signalé qu'un guerrier de Flamen avait demandé à passer les tests pour devenir un guerrier d'élite. Pourtant, il aurait dût s'en douter, n'est-ce pas ? Après la guerre, bon nombre de soldats pensaient avoir les qualités requises pour devenir un guerrier d'élite. Devant le nombre incessant de demandes, il avait décidé d'instaurer une petite règle personnelle : Celui qui échouerait au test devra attendre trois ans avant de le repasser, ainsi, cela allait décourager un bon nombre de personnes. Alors une question se posait : Soit cette personne avait décidé de passer ce test malgré cette nouvelle règle, soit elle n'était pas au courant... Il pariait plutôt sur le second que le premier.

"Je vais m'occuper personnellement de ce guerrier de Flamen."

"Vous êtes sûr ? Pourtant, nous avons quelques maîtres d'armes disponibles pour..."

"Disponibles ? Ne vous moquez pas de moi, ces personnes sont loin d'être disponibles. Nous sommes toujours sous un flot incessant de soi-disant héros de guerre. Je m'en vais briser ce jeune homme pour lui montrer à quel point il y a une différence par rapport à un véritable maître d'armes. Quel est son nom ?"

"Ishizu Yggdrasil."

Il hocha la tête avant de s'éloigner de Seian. Il était temps de se diriger vers le donjon de Célosia. Lorsqu'il fut à distance lui permettant de voir ce dernier, il observa le ciel : Electhor n'était pas là. Tant mieux... Cela éviterait bien des ennuis. Il aimerait éviter d'avoir à se battre contre lui pour l'obliger à se calmer. Maintenant ? Il attendait tout simplement devant l'entrée du donjon de Célosia, encapuchonné complètement dans une cape brune.

Ishizu Yggdrasil... Un nom qui ne lui disait rien du tout... Et pour cause : Le jeune homme n'était pas connu pour ses faits et gestes. Oui... Il n'était qu'un inconnu comme tant d'autres. Et pourtant, il rêvait de gloire, de devenir un guerrier d'élite... AH ! Il était temps de remettre de l'ordre dans l'art du combat... Et il n'était que le premier pas sur le chemin le guidant vers ce qu'il désirait. Il suffisait simplement d'attendre que le jeune homme se présente à lui... Deux yeux dorés observaient devant l'être encapuchonné, patientant en attendant qu'Ishizu arrive.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Ishizu Yggdrasil le Ven 10 Juil 2009 - 18:19

Le donjon de Celosia, un lieu qui rappelait certains souvenirs qui n'était pas forcément très glorieux pour Ishizu, et d'ailleurs, juste avant de se trouver dans le centre de soin il était revenu d'ici, accompagné de Yume Mugen. Des scènes qu'il aurait aimées voulu se voir s'effacer parfois, quand il avait rencontré ce Neko, ce petit bout d'homme qui l'avait mit en rogne pour un rien. Mais il devrait vivre avec ce qu'il ressentait et ce qu'il avait vécu, il ne devait pas rejeter son passé. Tien ? Pourquoi revenait-il par ici ?

En fait, peu après le combat contre Givralion, le jeune homme avait finalement décidé d'acheter une ball pour la petite Tarsal, même elle n'en souhaitait rien. Ainsi il ne demanda que quelques minutes à Tyla, une simple ball ne devrait pas être trop difficile à trouver, mais au final les étalages avait disparus et la forge fut vide. Un troupeau de soldats était venu jusqu'ici et avait réquisitionnaient une grande partie des ressources, peu importe lesquelles tant qu'elles pouvaient servir un tant sois peut à l'infanterie.

Bien sur, si Tyla avait était vus par l'un de ces hommes en armes, elle aurait été tout de suite reconnu comme non Terrosiene ou non allié. Malgré son grade de championne, son teint clair, propre et soigné la trahissait, ses mouvements ample et tranquille ainsi que sa façon d'être, elle ne serait surement pas passé inaperçue. La guerre était peut-être finie pour l'instant, mais il régnait toujours des discordes entre pays, et n'importe quel prétexte était bon pour arrêter ou même exécuter un étranger.

Ce même jour Ishizu fit part à Tyla qu'il souhaitait devenir un guerrier d'élite, ayant croisé une cavalerie de Flamen dans ses beaux atours et ses magnifiques étendards. Émerveillé par tant de beauté, il ne put être qu'abasourdis et bouche-bée devant ces hommes, tant de fierté et de charisme, il voulait être de la même catégorie, porter ses couleurs et son appartenance à son pays avec le sourire large.
Après tout, Ishizu est encore un bien jeune garçon qui aime l'armée, se battre comme tout jeune, mais dans son cas il ne cherche pas à tuer, il cherche juste la bagarre, gentiment si l'on peut dire, alors que cela est tout autre. Peut-être envisage t-il le service militaire ?

La troupe avait fait une halte dans le village, il avait pus les voir de près et même leur parler. Il put apprendre que ces hommes rentraient à Flamen, et ainsi sauta sur l'occasion d'écrire une lettre du mieux qu'il put avec ce qu'il avait sous la main afin de pouvoir devenir comme ses hommes. Ils avaient l'air de bon gars, et certains avaient à peine la majorité, et lui disaient du bien et du mal, les avantages et les inconvénients, mais Ishizu savait déjà cela, enfin, c'est bien ce qu'il croyait. On lui annonça qu'il recevrait rapidement un courrier, et effectivement, la réponse ne tarda pas, ils avaient du rentrer bien vite, à moins qu'un de leurs Pokémons voyageurs ait fait la route, 4 jours seulement passèrent. Pendant ce temps, le garçon supplia Tyla de rester ici afin d'attendre la missive, bien sur il était impatient et excité, et quand il la reçu il put comprendre qu'ici ce pouvait jouer un tournant de sa vie.

Le rendez-vous était au Donjon Celosia, il ne savait pas vraiment ce qu'il aurait put faire là-bas mais il ne rechigna pas, peu importait les lieux, tant qu'il pouvait passer son épreuve. Et puis après tout, ils se trouveraient sur le chemin du retour, ils faisaient d'une pierre deux coups, encore fallait-il qu'il réussisse son épreuve, mais la championne lui dit qu'elle devait partir. Elle lui fit pratiquement un adieu déchirant, et Ishizu ne comprit pas, à 17 ans il faisait parti de ces jeunes en chaleur qui sont impulsif et ne comprenne pas forcément les choses de la vie.

C'est ainsi qu'il ce retrouva seul à marché dans la forêt, ruminant quelque mauvaise pensée. Il finit par arriver au niveau du donjon, il se rappelait encore de ces lieux, et un homme se trouvait déjà la. Il était encapuchonné et Ishizu ne put le décrire, aussi le garçon s'était revétu de son ancienne armure de combat lors de la guerre et avait finalement coupé ses longs cheveux sur un coup de tête. Il ne le regrettait pas, cela commençait à le déranger, et puis en combat cela n'arrangeait pas les choses.
Le Garçon apparut devant l'homme et le salua gentiment, il avait toujours l'aurevoir bref et direct de Tyla en tête, cette bonne femme l'avait piqué la ou il ne fallait pas. Si l'homme était du genre à crier Ishizu ne tiendrais pas et se mettrait à hurler à son tour pour s'exprimer.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par PNJ le Ven 10 Juil 2009 - 18:48

"Ishizu Yggdrasil donc. Nous allons nous enfoncer dans le donjon de Célosia. Là-bas, nous verrons si tu es capable de manier ton arme ou non."

La voix avait été dite sur un ton faible, imperceptible et empêchant quiconque de savoir quelle était la personne se trouvant dessous. La seule chose qu'Ishizu pouvait remarquer était tout simplement l'incroyable bosse dans son dos, bosse qui s'étalait en diagonale sur ce dos. Les deux personnes commencèrent à marcher pendant de longues minutes à l'intérieur du donjon, ne rencontrant bizarrement aucun pokémon... De plus, plus les minutes s'écoulaient, plus la lumière des chemins devenait faible... Jusqu'à être presque inexistante... C'était à peine si il voyait devant lui. Enfin, ils arrivèrent jusqu'à une zone assez spéciale... Puisqu'elle était sphérique et que quelques flots de lumière semblaient filtrer du plafond... Mais devant lui... se trouvaient trois pokémons... Tout simple... L'un était un Demolosse, le second un Galopa et le troisième un Feunard...

"Combats ces trois pokémons en utilisant uniquement ton arme. Si je te vois utiliser autre chose, je considère que tu as échoué. Bien entendu, ce combat ne se terminera de ton côté que si tu tues ces trois pokémons. Tu as bien entendu : Tu dois les tuer."

Tuer trois pokémons ? Qui n'avaient rien d'agressif ? Ou peut-être que si. L'être encapuchonné de brun fit quelques pas en arrière avant que le Galopa hennisse puissamment, ses sabots venant s'enflammer en même temps que sa crinière. Tout de suite, la zone fut entourée par les flammes tandis que le Démolosse et le Feunard commençaient à marcher tranquillement autour de lui... Il allait être pris en tenaille et ce n'était pas une bonne chose. Les deux pokémons ouvrirent la gueule, crachant des petites flammes comme coup de semonce, pour le prévenir que le combat venait de débuter.

"Si tu n'es même pas capable de réussir cette épreuve en utilisant ton arme d'une façon correcte, tu ne mériteras même pas de devenir un guerrier. Je te conseillerai alors d'arrêter le combat et de ne même pas penser à te présenter dans trois ans. Tu feras mieux de mettre un terme à ta carrière de combattant et de guerrier et de ne plus aller sur un champ de bataille."

Des paroles très dures... Mais qui avait un fond de vérité. Si Ishizu échouait dès le départ, qu'est-ce que cela donnerait alors si il avait put continuer ? Simplement une mise à mort... Et ce n'était jamais une bonne chose, on en ressortait jamais réellement... vivant de tout ça.

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Ishizu Yggdrasil le Ven 10 Juil 2009 - 20:24

Ishizu suivit l'homme, la petite promenade l'irrita quelque peu, toujours l'idée que Tyla était parti comme si elle l'avait quitté, et il n'arrivait pas à se le sortir de la tête. Il serait certainement distrait lors de l'épreuve, et cela le fâcherait de plus, aussi essayait-il de ne plus y penser, mais même en faisant le vide, chose plutôt ardue, l'image de la femme trônait dans son esprit, paralysant ses pensées.
Cet homme semblait se cacher derrière un capuchon, et cela venait aussi à rajouter un pic de colère à l'adolescent, avec un minimum de respect cet homme aurait très bien put, tout du moins, dévoiler son visage, ou son nom. Même s'ils avais qu'il ne s'était pas présenté en arrivant, il était trop préoccupé, et tout cela cumulé le rendait hargneux.

Ils finirent par déboucher dans une salle sphérique, étrange, elle n'était pas tout simplement circulaire, la salle se trouvait être une sphère, les murs et le plafond ne faisant qu'un si l'on puits dire. A quoi cela mène de créer une telle pièce ? Les anciens étaient-ils bête à ce point ?
L'adolescent commencé à s'énerver pour un rien, il n'était pas colérique, mais c'était la goutte qui faisait déborder le vase, il stagné sur Terros, et autour du Donjon depuis bien trop longtemps.

Des bruits de pas arrivèrent à leur oreille, mais le garçon n'y fit pas gaffe, aussi laissât-il son sac et ses pokéball à l'intérieur, mais Treshan, grand têtu, était resté hors de celle-si. Il n'aimait pas ce qu'il se passait, aussi voulut-il s'interposer entre son maître et les trois pokémons, le premier qui allait le toucher aurait prit de très violent coup. Mais L'adolescent lui fit signe de rester en arrière, rien n'y personne ne devait l'aider, et il voulait absolument réussir cette épreuve.

Quelqu'un arriva soudain, on aurait dit un messager vu son accoutrement, et il tenait en laisse une sorte de cochon très poilu mais aussi très petit, ce dernier semblait renifler l'air. L'homme tenait un sac, à l'intérieur se trouvait une ball et une lettre, mais personne ne pouvait le savoir tant que le sac n'était pas ouvert. Le Feurisson se mit en face de lui, comme s'il disait à l'homme de ne pas déranger la scène ni même de parler. L'homme tendit le sac au furet de feu et lui souffla de trois mots. Si le Marcacrin l'avait mené jusqu'ici, c'était que l'un de ses deux hommes devait porter une odeur que le pokémon avait reniflé. Puis l'homme partit sans redemander son reste, quant-à Treshan, ce dernier se posa près du sac de son dreseur, inquiet, le paquet dans sa bouche, attendant la fin de l'épreuve.

Quant-au garçon, il était maintenant encerclé, le Feunard et le Démolosse lui tourné autour, deux pokémons qu'il connaissait très bien avec le Galopa étant un amoureux invétérés des pokémon feu. Ainsi que des étoiles, mais cela est une autre histoire. Renard et loup cherchant un endroit ou mordre ou griffé, ou quand bien même lui infliger une salve de flamme. Le cheval enflammé ne bougeait pas forcément comme s'il attendait une attaque d'Ishizu. Ce dernier savait très bien que les Galopa sauvage était de redoutables pokémons. Il valait mieux éviter quand ils se cabrent ou qu'ils ruent, leur sabot étant quasiment mortel, et leur feu pouvait faire fondre la roche. Il était certainement le plus dangereux car il représentait une masse à lui tout seul, s'il venait à courir vers le garçon il ne pourrait pas le bloquer sans se faire éjecter.
Au contraire des deux autres qu'il aurait put parer, non sans difficultés, mais n'aurait peut-être pas bougé d'un pouce, ou il aurait peut-être reculé d'un pas.

Il fallait les tuer, c'était les ordres, même s'il voulait en discuter, mais le combat venait de commencer, et il devait ce concentrer, oui ce concentrer, mais l'image continuelle de Tyla réapparaissait sans cesse et il n'en pouvait plus. Aussi l'idée de tuer des pokémons le répugna, même s'il devait se résigner à le faire, cela l'énervait au plus haut point, il se dégoutait lui même et attendaient le premier coup. Il n'avait pas encore sorti son arme, encore accroché dans le dos, une main dessus, le visage crispé, mais pas de peur, de colère.


"VOUS VOULEZ QUE JE TUE DES CRÉATURES ? CELA EST IGNOBLE, COMMENT POUVEZ-VOUS DEMANDEZ CELA"

Soudainement il crut percevoir une attaque, le garçon souleva l'arme et l'abattit en un instant. La forme qu'il avait aperçu vint à bouger. Juste avant que son arme ne touche le sol, il la fit légèrement tourné de 90° et lança son corps, emportant dans son élan l'arme, brisant la course verticale de celle-si.
L'arme fit un demi-cercle autour de lui, lâchant l'arme qu'il tenait de sa main droite, et l'attrapant de la gauche. Il se remit à faire de multiples mouvement inutile, frappant la ou il pensait y voir quelque chose car oui, l'énervement était tel que sa vue c'était brouillé par des larmes de rage.
Le garçon ne chialer pas, il pleurait de rage, de ce qui se passait, et se battait avec la fougue et la colère, poussant des cris signifiant son mécontentement.

Il ne s'épuisait pas, il n'avait plus conscience du temps, il frappait et donner des coups répétant parfois la même technique, mais il ne ressentait plus rien car il n'arrivait pas à dire si son arme touché quelque chose ou pas. Il ne savais même pas que parfois il raclé son arme sur le sol, envoyant étincelles et bout de dalle brisé autour de lui.
Il croyait dansé avec les morts, c'était un ancien conte un peu morbide de son enfance. Un homme dans le plus grand désespoir d'un combat ou il vu sa femme mourir, avait perdu toute humanité, il ne voyait que le noir absolu, et son être était contrôlé par d'autres que lui. Mais il n'y avait jamais cru, et son style de combat était bien le sien, d'ailleurs il voyait toujours, c'était ses larmes qui floutaient un peu la scène. Il n'avait pas le temps de les essuyer.

Puis il se souvint de la forme de son arme, comme si quelque chose lui avait traversé l'esprit à cet instant. Son arme n'était pas une épée, non, c'était bel et bien une sorte d'hallebarde, plus précisément un "Naginata".
S'il voulait réussir, il devait déjà commencer par s'en servir avec deux mains et non une seul, puis éviter les mouvements d'épéiste et privilégier des attaques perçantes, même si le Naginata pouvait couper facilement.
Passant l'arme de sa main gauche à sa main droite, il mit un genou à terre et, avec l'aide de sa main libre, élança l'arme comme un pic rocheux sortant du sol. Il ne savait pas s'il avait réussi, mais il sentait un calme soudain le traverser, comme si quelque chose avait était débloqué, l'apaisant. Était-ce le plaisir de tuer ? Lui qui s'en plaignait tant au départ ?

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par PNJ le Sam 11 Juil 2009 - 11:36

"Partez d'ici, nous sommes en plein épreuve." alla dire la voix de l'être encapuchonné tandis que l'homme s'éloignait en laissant le pokémon et le sac près du Feurisson.

Ce pokémon avait trouvé cet endroit si facilement... Il fallait se méfier. C'était la première et la dernière fois qu'ils étaient dérangés. Si quelqu'un d'autre osait se mêler de cette épreuve, il s'en occuperait personnellement... Et qui disait personnellement disait de gros problèmes à l'avenir. Alors que le combat allait commencer, le jeune homme commença à s'énerver tandis que lui-même restait complètement stoïque, lui répondant d'une voix calme :


"Tu fais dans les sentiments dorénavant ? Si tu n'es pas capable de tuer un simple pokémon, alors tu ne seras pas capable de tuer un homme. Les remords et les émotions ne sont pas autorisés sur un champ de bataille. Si tu veux partir, pars. Cela me permettra de quitter cet endroit et de ne pas faire perdre mon temps."

C'était vrai. Si il ne voulait pas combattre, alors qu'il ne combatte pas. L'intérêt qui lui portait était équivalent à son envie de rester dans cet endroit, c'est à dire : Nul. Les coups que portèrent Ishizu arrivèrent à tuer le Demolosse, celui-ci s'allongeant sur le sol en poussant une longue plainte de douleur, ce qui composait l'intérieur de son corps se déversant par la fente que le jeune homme avait ouvert en lui.

De l'autre côté, le Feunard et le Galopa n'étaient pas en reste puisque les deux venaient le prendre en tenaille. Cette fois-ci, hors de question d'utiliser les flammes, ils allaient user de la force brute ! Le Galopa galopa (*-)) vers lui avec rapidité, levant l'avant de son corps comme pour abattre le jeune homme de ses sabots tandis que le Feunard était entouré d'une onde diabolique... Onde qui se répercuta sur le crâne du jeune homme, ses pensées devenant confuses... Pourquoi l'attaquer ? Alors qu'il pouvait le rendre fou ? Le combat ne venait que de commencer... Et tout cela n'était que le début...

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Ishizu Yggdrasil le Sam 18 Juil 2009 - 19:23



Ishizu... Ne comprenait plus vraiment ce qui lui arrivait. De multiples pensées embrouillées sont esprit, toute plus étranges les unes que les autres. Il pouvait entendre de multiple voix, chacune lui insufflant un ordre, une suggestion, de douce parole et des choses horribles lui écorchant les oreilles. Il semblait embrouillés et titubait, complétement désorienté, se retenant debout grâce à son hallebarde, sa main retenant sa tête qui semblait vouloir exploser.
Quelque chose semblait se hisser sur ses pattes, ou grandir, enfin, sa vision était trouble, comme si un voile l'entourait, brouillant ses sens. Il pouvait en entendre la musique, comme s'il l'avait déjà entendu, comme si elle l'accompagnait depuis le début, elle semblait être la depuis le début, et serait certainement la pour la fin.

Il ouvrit lentement les yeux, ses yeux brillé d'une lueur rougeâtre, étrangement étincelante, comme si les flammes si reflétaient. Il ne semblait pas comprendre ce qu'il se passait, il ne contrôlait qu'en partie son corps, l'empêchant de faire quoi que ce soit. Il sentait la mort arrivé, la musique s'intensifiait, était-ce la fin ? Ou bien le commencement d'un nouvel être ?
Il ne voulait pas que cela se finisse ainsi, il n'avait aucunement peur de la mort, mais il ne voulait pas finir ainsi, comme si le destin lui avait tracé une voie. Il était promu à devenir quelqu'un, et cela il ne le savais pas, mais il pouvait ressentir que quelque chose clochait, comme si quelqu'un l'aidait, une aide extérieure ou rien du tout ?

Il finit par sauter sur le coté, comme s'il essayait d'éviter une attaque invisible ou bien réelle, il ne savait pas, il était peut-être devenu fou. Il ne savais plus si son esprit avait laissé place à la folie ou s'il était encore proche de la raison. Il ne pouvait rien dire, ne pouvait rien faire à par peut-être obéir à des réflexes et à un instinct qui lui était inconnu. Une créature lui faisait face, grande et imposante, il ne pouvait plus rien décrire, était-ce les mêmes que tout à l'heure, Galopa ou Feunard, ou était-ce d'autre pokémon ? Il n'y avait qu'un seul moyen de le savoir.
Le Galopa était un équidé d'un genre rapide et violent, mais son point faible se trouver être son torse, ses jambes et son bassin, comme tout les chevaux. Si vous briser la jambe d'un Cheval c'est foutu pour sa vie, si vous lui briser le basin c'est la même chose, et le torse menait directement à son cœur.

Aussi le garçon crut voir l'animal lui fonçait en face, mais peut-être rêvait-il, était-ce une illusion de son esprit ? Il n'arrivait plus à rester cohérent avec lui-même, entre intempérance et incompréhension. Il voyait la forme se rapproché, elle semblait formé d'une étrange fumée beige, un peu jaune.
Il posa un genou au sol, le mur se trouvait derrière lui, cela il ne l'avait pas remarquer dans sa confusion mais il put sentir le contact froid et humide, ainsi que dur de ce qui l'empêchait de fuir. Il ne pouvait pas se résigner à se faire tuer, et il pouvait voir la chose qui le tuerait certainement s'il ne tentait rien.

Il planta son arme dans le sol, juste entre le croisement du mur et du sol, afin que son arme ne ripe pas, il la bloqué de son pied droit, son genou gauche étant posé sur le sol. Vu à la vitesse de la créature, et sa masse, il ne pourrais pas éviter ce coup fatal qui se planterait directement dans son torse et trancherait son cœur en deux, faisant gicler moult gerbes de sang et de liquide vital sur le garçon. Mais cela pouvait aussi bien être une image de son esprit, et elle s'effacerait de son esprit, se dissipant comme la brume une fois que l'être non corporelle se serait empalé sur son arme brandit. Il crut sentir un choc, mais en fait il venait de poser une main sur le sol, comme pour se retenir de tomber face contre terre, à cause d'un choc physique ou bien mental ?
Il pouvait sentir quelque chose de chaud sortir de sa bouche puis dégouliné lentement sur son menton. Il devinait que c'était du sang, mais était-ce le sien ? Il ne sentais pas le gout un peu métallique dans sa bouche, mais il était toujours dans ce état de confusion, et cela pouvait troubler son ouïe, comme son odorat ou son toucher, le gout et la vue.

Comme si quelque chose ou quelqu'un lui insufflait de se lever, il se mit sur ses deux gambettes, un peu tremblant, mais cela pouvait encore être une illusion. Quand il fixa les alentours il ne vit que créature monstrueuse et en tout genres, souhaitant certainement le tuer, lui voler son âme, lui prendre la vie, l'envoyer six pieds sous terre. Il reprit son arme en main et transperça ce qu'il croyait être vivant, soulevant d'un coup sec la lame, ou poussant sur un coté, afin de faire une large et profonde entaille d'où la tripaille de l'animal se déversera.
Était-il vraiment devenu fou ?

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par PNJ le Sam 18 Juil 2009 - 20:18

"Perdre le contrôle de soi n'est pas une chose recommandée pendant un combat." murmura la voix alors que la dernière chose qu'Ishizu entendit fut un bruit métallique avant de retourner à la raison. A ses pieds, les cadavres des trois pokémons s'étaient mis à fondre puis à disparaître dans un nuage de fumée... Comme si ils n'étaient pas vivants.

Pendant plusieurs secondes, la personne resta immobile, attendant qu'Ishizu reprenne un peu conscience du monde qui l'entoure avant de dire d'une voix neutre :


"Ces pokémons n'étaient pas réels... Cet endroit est manipulé par des forces psychiques surpuissantes. Néanmoins, elles sont possibles à dominer et nous pouvons leur donner des ordres, c'est pour cela que nous nous en servons pour les épreuves... Tu as réussi à abattre ces pokémons... Mais tu as échoué dans ta maîtrise personnelle... Cela ne sert à rien de devenir ainsi si c'est pour perdre la raison. Nous allons continuer l'entraînement. Je ne te dirai pas d'éviter de balancer ton hallebarde dans tout les sens la prochaine fois... ... ... ... Car il n'y aura pas de prochaine fois."

Qu'est-ce que cela voulait dire ? L'ombre lui indiqua de la suivre à nouveau alors que l'ambiance était devenue soudainement lourde et pesante. Avec lenteur, elle prenait les devants, l'emmenant à travers un dédale de couloir alors que la lumière émise par les torches diminuait peu à peu... jusqu'à ce qu'ils soient plongés dans le noir. Il entendait simplement un cliquetis métallique... Et la bosse dans le dos de l'ombre avait été déplacée... Après plusieurs minutes, ils arrivèrent à la sortie... A UNE sortie... Car ils étaient au beau milieu de ce qui semblait être le sommet d'une montagne... Le vent venait les frapper violemment sur la globalité de leurs corps. Maintenant... Il pouvait apercevoir... une sorte de garde d'épée géante... ainsi qu'une lame noire...

"Prochain défi : Utiliser ton arc et ton hallebarde pour réussir à m'atteindre. Tu peux toujours essayer d'opter pour la manière violente et brutale, cela ne marchera pas avec moi. Je serai ton adversaire. Je te laisse un délai de 10 minutes pour y arriver. Si tu ne me touches pas d'une manière telle que c'est considéré comme une attaque, tu échoues. "

La cape brune s'envola subitement, laissant apparaître deux yeux dorés et une gigantesque épée à deux mains... que la personne... ou plutôt la femme tenait à une main... La lame était complètement noire, des runes rouges se trouvant dessus alors que ses cheveux blonds étaient en partie tressés. L'impression lugubre et sinistre qu'il avait ressentie était revenue et amplifiée... Cette personne n'était pas là car elle voulait juger le jeune homme... Non... Elle voulait tout simplement lui faire oublier son désir idiot de devenir un guerrier d'élite... Le regard froid et neutre se posa sur lui avant de dire d'une voix terne :



"Mon nom est Judia... Je suis celle qui est chargée de diriger les maîtres d'armes de cette planète. Nul n'est au-dessus de moi à part Dieu lui-même. Je suis la seule dont les paroles ne peuvent être contredites lorsqu'il s'agit d'un examen concernant les arts de la guerre. Oser me tenir tête est la dernière chose qu'une personne insensée pourrait faire. Comme je te l'ai annoncé, je ne t'attaquerai pas mais je me protègerai... Néanmoins... Plus le temps passera, plus le combat sera difficile. Cette lame m'a été offerte par Dieu... Et je suis SA main : LA main d'Arceus. Débutons."

Elle alla brandir son imposante lame vers Ishizu, les runes se mettant à briller alors que des ombres apparaissaient autour d'eux, assombrissant la zone... Un mauvais pas... et il risquait une chute mortelle... Et sa vision allait en prendre un coup... L'arc et l'hallebarde... C'étaient les seules armes qu'il allait pouvoir utiliser. Mais est-ce que cela allait être suffisant pour le jeune homme ? Pour réussir ne serait-ce qu'à la touche réellement ? Il put ressentir tout de suite qu'un puissant froid venait de l'envahir et engourdir ses membres... Ce n'était que le début du dernier test...

_________________
avatar
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1001

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: C'est malpoli de demander (ne sait pas)
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Ishizu Yggdrasil le Dim 19 Juil 2009 - 11:44

Alors tout cela n'était que fausse vérité ? Même s'il semblait confus et désorienté tout autour de lui n'était qu'illusions et aberration ? Ou peut-être son état d'absentéisme lui montré la vérité, ainsi il pouvait voir que tout cela n'était qu'une simple mascarade, un tour de passe passe.
L'adolescent ne comprenait plus ou il en était, qu'est-ce qu'il pouvait bien dire ou faire si l'épreuve qu'on lui faisait passer avait un caractère cachotier.
Mais il en priait presque le ciel, de n'avoir tué aucune de ces créatures. Même s'il ne croyait en aucun dieu quel qu'il soit, lui il croyait aux étoiles, et s'émerveille devant leur beauté, et cela lui rappelait une enfance un peu trop gamine. Aussi se promit-il de murir, il ne pouvais pas rester dans cet esprit de non violence et de paix durable alors que le monde se déchire en des camps adverses. Il était ici pour devenir plus fort, se faire reconnaitre, ce n'était pas une question d'honneur, mais plutôt de principes, il voulait être utiles à son pays, et pour cela il devait devenir plus fort.

Au moment ou l'être encapuchonné lui demanda de le suivre, après quelque remontrance, il dit à son Feurisson de rester bien assis et de ne pas bouger. Il suivit donc ce qui ressemblait un peu à ce que les gens voyait comme abomination quand la mort venait les chercher, mais que ne fut pas sa surprise de voir que la personne en question était une femme d'une beauté mortelle.
Elle vous tuerait certainement avant que vous ne la touchiez. Voila qu'elle se présentait sous le nom de Judia, et sous le titre de la main d'Arceus, ce qui n'évoquait rien au pauvre petit homme.
Le défi était de la toucher, et il fallait qu'il utilise son hallebarde et... son arc ?!? Depuis quand avait-il un arc ? Il tourna la tête et vit contre l'un des montants de la porte de sortie le long bout de bois solide.

On appelle cela un Yumi, un arc aux allures des plus étranges car pouvant mesurer plus de deux mètres de haut et était asymétriques, cela veut dire que la poignée se trouve au tiers inférieure et non au centre de l'arc. L'arme étant adapté selon la personne qui le pratique. La longe avait l'air correct à vue d'œil, et Ishizu devait bien se dire que sa maîtrise de l'hallebarde était nul. Mais il ne prenait pas la décision à la légère, étant plus jeune c'est sa mère qui lui avait appris cet discipline, et maintenant qu'il revoyait un de ces arcs, il pouvait se rappeler de chaque mouvement, chaque choses. Il se rappelait ne pas avoir était doués, mais ce n'était pas non plus catastrophiques, il ratait sa cible une fois sur trois.
Il déposa son arme actuelle à coté du bois longiligne et bandé.


Spoiler:

Il avait certainement perdu en précision et en maîtrise, mais il se rappelait parfaitement des conseils de sa mère et de tout ce qui y touché. Il prit aussi le carquois de flèches, et tout comme l'arc, elles avaient chacune leurs particularités.
D'abord on les nommes "Ya" et sont traditionnellement en bambou et empennées de plumes d'oiseaux de proies. Elles vont toujours par paires et sont élaborés de manières différentes, l'une a l'empennage penché vers la droite, et l'autre vers la gauche. Cette astuce évite de tirer sur la flèche précédente, enfin, théoriquement.
Il y à aussi des flèches à bout portant qui répondent sous le nom de "Makiwaraya" ainsi que celle de longue distance "Matoya". Mais ne nous perdons pas en explications futile.

La garçon savait qu'il ne pouvait pas rester au même niveau que la demoiselle, il ne pouvait pas tiré alors qu'ils se trouvaient bien trop proches. Mais cela n'avait rien d'une situation de combat, il ne pouvait pas partir dans un sens ou dans l'autre en marchant tranquillement, dans une vraie bataille il devrait courir, se protéger, survivre.
Il devait se trouver à une distance de 28 mètres pour les flèches à bout portant et à 60 mètres pour les longues distances. Mais la situation actuelle ne pouvait pas l'autoriser à se caler sur un rocher quelque part, la demoiselle venait d'assombrir les lieux par un moyen qu'il lui était inconnue. Alors il devrait tiré de la ou il était, à moins d'une dizaine de mètre de la demoiselle. La moindre flèche transpercerait une plaque d'acier de 3 millimètre.
Cela n'est pas peu, c'est même bien trop énorme, une armure ne fait pas plus de 1 ou 2 millimètre d'épaisseur, si elle ne se protégeait pas il pourrait lui infliger de sérieuse blessure... mais encore fallait-il qu'il la touche... et fallait-il qu'il tire bien.

Le Yumi était bien proportionné, pour ne pas dire parfait, il convenait à sa taille et le poids n'était pas gênant. la partie basse de l'arc et censé donner de la force à son tir alors que la partie haute veut lui offrir de la précision et de la minutie. Et maintenant il allait effectuer les 8 étapes du tir, soit "Hassetsu".

"Ashibumi", l'enracinement des pieds, il devait être bien ferme sur ses jambes et stables afin de ne pas être gênés par quoi que ce soit. "Dozukuri", ce étape visait à affermir sa posture, après ses jambes c'était à son corps d'être bien droit et impassible, le moindre faut mouvement et la flèche était dévié de sa trajectoire. Sa mère lui avait dit de se concentrer sur une image afin de se concentrer, ou sur une chanson, et c'était cette dernière alternative qu'il avait choisi, il chantait dans sa tête, se concentrant sur le rythme et la musique, le reste venait tout seul.
"Yugamae", l'éveil de la vigilance, il devait maintenant se montrer attentifs à chaque chose qui l'entourait, chaque mouvement, chaque son, tout en se concentrant sur la musique, cela lui vidait l'esprit et lui ouvrait des portes sur le monde extérieure.
"Uchikoshi", voila qu'il élevait l'arc, tout en tirant une flèche de son carquois. En général les tireurs devait avoir une ou deux flèches dans la main avant de faire un quelconque tir mais cela n'était pas forcément obligatoire. Il savait déjà que c'était une à bouts portant vu le sens d'incurvation de l'empennage et du collage de ce dernier sur la flèche.
"Hikiwake", dans cet partie il devait étendre la corde, le fil rentra dans la petite fente prévu au cul de la flèche. Pour l'instant il devait surtout forcer sur les coudes et rien de plus, la puissance et la précision ne venait qu'après.
"Kai", l'union du corps et de l'esprit, de l'arc et de l'a flèche, des lieux et de la cible. Il devait résider une parfaite harmonie dans tout cela, et le garçon ne cillait pas, concentrait comme jamais.
"Hanare", voila la séparation, un simple et court instant ou les doigts ne touche plus la flèche et que la corde élance le jet meurtrier.
"Zanshin", la dernière des étapes qui veut que l'esprit suit le tir, en continuation avec la flèches.
Le garçon restant toujours en position, maintenant il n'avait plus à faire les 2 première étapes, si la jeune fille venait à s'approcher elle n'aurait pas le temps, car les deux premières était les plus longue, surtout qu'Ishizu devait se remettre dans le bain, le reste ne se faisait qu'en un simple instant bref et rapide.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Invité le Dim 19 Juil 2009 - 20:55

"La concentration est quelque chose de bon... Mais lorsque tu mets beaucoup trop de temps, cela peut causer ta perte."

Elle disait cela avec neutralité, faisant quelques pas alors que le jeune homme perdait beaucoup trop de temps à retrouver des mouvements qu'il avait dut perdre au fur et à mesure des années. Dès l'instant où la flèche quitta l'arc, la flèche s'enflamma subitement sans même que la jeune femme ne fasse un simplement mouvement. Elle continuait de marcher vers lui, les runes sur son épée se mettant à briller alors qu'elle reprenait :

"Si tu ne penses à utiliser qu'une arme pour espérer m'atteindre, tu peux abandonner... Il te faudra utiliser les deux en même temps si tu veux essayer de me toucher. Et tu délaisses complètement ton hallebarde au profit de l'arc... C'est une mauvaise chose. Les bons guerriers savent aussi bien se battre à distance qu'au corps à corps."

De sa main gauche, elle alla prendre l'hallebarde d'Ishizu, l'observant quelques instants avant de croiser son épée avec l'hallebarde. Tout de suite, l'ancienne arme d'Ishizu alla s'enflammer sans pour autant se calciner... Non... Les flammes entouraient son arme mais ne la brûlait pas. D'un geste nonchalant et comme si l'arme était aussi légère qu'une plume, elle la leva au-dessus de son épaule gauche avant de l'envoyer en direction d'Ishizu. La lame de son arme alla passer à côté de la joue du jeune homme, l'entaillant et le brûlant faiblement avant que les flammes ne s'éteignent alors que l'arme atterrissait à côté d'Ishizu.

"Ne t'avise même plus d'utiliser qu'une arme contre moi. Si tu veux espérer obtenir ce titre de guerrier d'élite, tu dois savoir te battre des deux manières. Après cette épreuve, qu'importe ce que tu feras, cela ne m'intéresse guère mais à l'heure actuelle, c'est moi qui suis en face de toi et qui suis seule juge. Tu es mal tombé, très mal tombé... Ton épreuve sera déjà terminée à l'heure actuelle mais l'afflux de soi-disant guerrier de ton genre fait que je dois moi-même me déplacer pour rafraîchir un peu les têtes brûlées que vous êtes."

Le brouillard et l'ombre arrêtèrent de se faire présents, le décor semblant changer peu à peu... Ils étaient toujours au sommet d'une montagne mais le terrain venait de rétrécir de taille... Il n'y avait peut-être que 25 mètres de diamètre pour la totalité de la zone... Les pokémons psychiques venaient sûrement d'obéir à la jeune femme aux cheveux blonds. Celle-ci dardait son regard doré sur le jeune homme, attendant de voir sa réaction alors qu'elle plantait sa gigantesque épée à deux mains dans le sol, ses deux bras croisés... Comme pour signaler qu'elle ne craignait pas du tout Ishizu avec son arc. Il allait devoir alterner les deux armes si il voulait... la toucher.

"Il ne te reste plus que sept minutes pour cette épreuve. Ce délai passé, tu peux considérer que tu as perdu et quitter cet endroit... Je n'aurai aucune pitié pour les soi-disant grands soldats ayant participé à cette guerre qui n'avait aucun intérêt.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Ishizu Yggdrasil le Dim 19 Juil 2009 - 22:36

Il devait utiliser ses deux armes ? Et depuis quand peut-on utilisé une hallebarde en même temps qu'un arc ? Le Yumi est un arc léger, et l'idée de faire de son hallebarde une sorte de flèche est totalement absurde puisque cette dernière était bien trop lourde... et l'arc bien trop peu résistant.
Cela ne devait certainement pas être la bonne solution, aussi continuât-il à réfléchir au possibilités qui s'offrait à lui. Il ne pouvait pas tirer sans se concentrer, sinon il prenait l'énorme risque de rater sa cible, et sa il ne pouvait pas si résoudre. Sa maitrise à l'hallebarde était nullisime, zéro, plus bas que terre, les seul mouvement qu'il produisait n'était qu'inutilité.

Il pouvait sentir le liquide chaud suintait sur sa joue, il n'avait pas bougé d'un cil, auparavant colérique, maintenant bien calme comme à son habitude, peut-être un peu trop. N'avait-elle pas dit qu'il ne pouvait pas utiliser autre chose que ses armes ? En sortes aucune autres maîtrise élémentaire. Et pourtant elle semblait l'utiliser, outrepassait-elle ses propres règles ? Il pensa alors qu'il avait le droit à son tour d'utiliser les flammes, mais il s'en gardait bien, toujours fidèles à lui même il se devait de respecter son honneur.

Soudain quelque chose tilta, il regarda son arme, il savait qu'elle était faite pour les flammes, car l'ayant utilisé plusieurs fois afin d'en faire une lame de feu. Mais une fois qu'il l'eut prit et qu'il l'eut examiné il comprit parfaitement la particularité de cet arme. Qui ne l'aurait pas vu avant ? La lame semblai fine et pointu, mais le reste semblait de trop, c'était évident.
L'adolescent souleva la pseudo hallebarde au dessus de sa tête, qui en vérité n'en était pas une, mais comment ne l'avait-il pas vu plus tôt.
Une lumière blanche jailli de ses mains et l'arme prit complétement feu, auparavant il n'avait enflammé que le métal, pour ne pas bruler le tissu et le cuir qui en faisait la garde, mais cela lui avait caché quelque chose.
Les plaques de fer qui était relié au tissus tombèrent au sol, à moitié fondu, rougeoyante, alors que le reste se décomposait petit à petit laissant apparaitre une forme longiligne et meurtrière.
Quand il ordonna au feu de s'éteindre, entre ses doigt, il tenait fermement une longue barre d'acier blanc qui se finissais par une lame plus fine, mieux sculpté, plus belle, plus meurtrière.

Il tenait encore le métal fumant qui était encore chauffé à haute température, le garçon n'y était pas insensible, aussi la faisait-il tournoyer dans ses doigts. Elle semblait bien plus légère, plus maniable, elle pouvait être porté à une main, c'était donc cela son secret familiale, une véritable arme agrémenté de fioriture frivole et de chose qui ne servait à rien.
Même si elle semblait fine elle n'en semblait pas fragiles, au contraires, elle en était même un peu flexibles, car tout le monde sait que plus c'est facile à tordre, moins cela casse. Le roseau plie sous le vent mais ne casse jamais, au contraire du chêne qui se brisent et se déracine.
Elle avait la même longueur que l'autre, 1m 80, et semblait être une arme de contact meurtrière. Peut-être que sa façon de la manier serait meilleure.

Mais il n'avait plus à la trainer ou à essayer de faire un mouvement inutile, il pouvait maintenant en profiter pour la faire tournoyer aussi vite que faire se peut, ce qui lui était impossible vu le poids qu'elle pesait auparavant. Mais maintenant, même s'il n'avait que maîtrise des plus bases, ses coups pouvait s'avérait plus rapide et aussi plus agile. Ainsi qu'en plus grand nombre. Mais il n'arrivait toujours pas à voir le lien, comment attaquer avec les deux armes en même temps ? Il ne possédait pas 36 bras. Aussi préférât-il laisser cette pensée de coté, il voulait tâter un peu de la demoiselle devant lui. Elle ne semblait pour le moment aucunement impressionné par lui, le garçon sourit. Il voulait la toucher, il y arriverait, enfin il l'espérait, ce qu'il voulait c'était essayer de voir ses ripostes, il devait l'analyser. Maintenant qu'il pouvait maîtrisé son arme à une main,e t vu les remontrances qu'elle lui avait fait quand il avait posé son arme, il garderait son arc dans la main gauche, étant plus habile de la main droite.

le garçon se rapprocha de la demoiselle, prudemment, cela ne servait à rien de se jeter dans la gueule du loup. Il devait rester calme et parfaitement stoïque, et se concentré, il ne devait pas lui laisser de quelconque ouverture ni quoi que ce fussent, mais n'étant pas un grand guerrier, il ne savait pas forcément ou était ses faiblesses.
Aussi voulut-il porter le premier coup comme elle semblait ne pas vouloir bouger, l'attaquant par devant, car par derrière cette attitude était trop lâche et sans aucun honneur. le coup venait droit, direct, si elle ne venait pas à bouger il lui fendrait le crane de haut en bas. Si elle venait à riposter en repoussant son arme il effectuerai un arc de cercle afin de revenir la toucher par en dessous, et si elle ripostait il retirerai son arme afin d'essayer de transpercer droit devant lui, de toute la longueur de l'arme. Il tenait fermement l'hallebarde, et si elle venait à l'attraper il ne lâcherait pas, peu importe la force qu'elle aurait. Si elle venait à le soulever alors il desserrerait son emprise un instant, est aussi vif que l'éclair décocherai une flèche, d'ailleurs il en tenait déjà une dans sa main.
Il se retrouverait tellement proche d'elle que la raté se verrait quasiment impossible, surtout qu'il ne chercherait pas à répéter les 8 étapes, il tirerait tout simplement à un, voir deux mètres d'elle, corde de l'arc tendu, et la flèche, si elle n'était pas dévié, se planterait profondément dans son corps.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Invité le Lun 20 Juil 2009 - 21:10

"Cela commence à devenir à peu près correct. Il est possible de faire quelque chose de toi... Mais ce n'est pas suffisant. Il faut d'abord réussir à m'occuper à distance avant d'espérer me toucher au corps à corps. Tu ne comprends même pas ce que je veux dire."

Dès l'instant où il tenta de la toucher d'un coup bien placé de haut en bas, son pied droit alla taper contre le sol, la jeune femme aux cheveux dorés s'en servant comme appui pour faire un demi-tour sur le côté, pivotant sur elle-même avant de tout simplement lui décocher un coup dans la mâchoire, le faisant tomber sur le côté alors qu'elle prenait l'arc de la main d'Ishizu ainsi qu'une flèche, annonçant d'une voix calme :

"Trois minutes... C'est ce qu'il te reste avant d'échouer. L'idée n'est pas difficile car pourtant, je t'ai signalé que je n'attaquerai pas... Mais tu n'as pas l'air de saisir ce qu'il faut faire."

Pourtant, c'était très simple... Mais cela paraissait irréel pour le jeune homme. Elle retourna près de son épée plantée dans le sol, bandant l'arc avec la flèche comme si de rien n'était, visant une cible invisible. La flèche partie soudainement mais dès l'instant où l'arc se détendit, il se retrouva au sol, la jeune femme étant déjà lancée à la suite de la flèche, l'épée à la main. A l'endroit où la flèche sur logea, c'est à dire sur un rocher, l'épée alla se planter au même endroit alors qu'elle reprenait.

"Voilà ce qu'est d'utiliser deux armes en même temps... Ne pas laisser de temps mort entre les deux attaques... Dès que la flèche est partie, l'épée suit son mouvement... Tu n'as rien compris à cela... Et c'était pourtant évident. Comme si je pouvais te demander d'utiliser un arc et une arme au corps à corps en une fois... Tu pouvais toujours essayer aussi d'utiliser ton arme de corps à corps puis l'arc mais cela perdrait trop de temps entre le moment où tu donnes le coup d'épée puis le temps que la flèche. Tu n'as plus qu'une seule tentative... Ensuite, il sera trop tard."

L'arc était à nouveau au sol alors qu'elle se retrouvait près de l'entrée de ce lieu. Elle ne lui avait rien montré... sauf le fait que l'armure était loin d'être aussi lourde qu'il n'y paraissait pour elle... Oui... Elle lui montrait la différence de niveau entre elle et lui...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Ishizu Yggdrasil le Mar 21 Juil 2009 - 13:44

Il voulait qu'il attaque au même endroit ou la flèche venait à frapper ? Mais c'était impossible d'être aussi rapide, cette femme n'était pas humaine, elle lui demandait des choses qui recourait à la sorcellerie ou il fallait peut-être faire appelle à Dieu. Ou cette femme était tout simplement folle... Mais elle semblait bien sérieuse, et maitrisait le combat mieux que quiconque qu'il ais vu.
Il devait se concentrer, oui se concentrer, si c'est bien cela qu'elle voulait pourquoi faire autrement, après tout c'est ce qu'elle voulait non. Mais le garçon se demandait bien pourquoi, le temps entre la flèche et le moment ou il allait courir était bien trop grand, il devait être proche, oui, se rapprocher un maximum, la prendre par surprise. Enfin, comme si elle se laisserait faire.

Le garçon ne prit pas trente ans pour réfléchir, s'il fallait agir il le ferait, et même s'il devait y passer la nuit, le mois ou l'année, il la toucherait, même s'il ne venait à couper qu'un simple cheveux. Il releva le bras, flèche en main, bandant l'arc, il ne fallait pas tiré comme un tyran dessus, mais il fallait tout de même exercé une pression. Ses yeux fixé ceux de la jeune femme, il regardait droit devant lui, ne tremblant pas.
Autour de lui émanait une aura bleuté, des flammes d'esprit dansèrent autour de lui, léchant ses bras, sans le bruler, cela n'était pas visible à l'œil nu. L'aura n'est visible qu'avec l'esprit, et il venait de comprendre que pour atteindre sa cible il devait ouvrir son esprit et se concentré sur elle, seulement sur elle et rien d'autre.
Le monde autour de lui s'assombrit, jusqu'à devenir complètement noir, dans ce monde de l'âme et de l'esprit il ne restait plus que lui, ses bras, son arc, sa flèche, et elle, sa cible, sa proie.

Quand il lâcha la corde, le carreaux s'élança alors, entrainant avec lui une trainé d'un bleu azur. L'esprit du garçon se transmettait dans la flèche, continuant sa route, mais pas seulement. Comme elle lui avait demandé de frapper au même endroit, il s'élança, mit son arc en bandoulière et attrapa son hallebarde.
Fine, blanche, meurtrière, comme les éclairs, elle semblait cherché la cible de sa pointe, comme si la tête de la jeune femme était prédéfini dans ses victimes. Si Judia n'arrêtait rien, elle se prendrait la flèche entre le deux yeux, et l'arme lui découperai ce qui lui servait de têtes en deux.
Le garçon ne se posait plus aucunes questions, il ne se disait plus qu'il fallait qu'il réussisse, non, c'était comme si l'idée qu'il allait réussir était déjà inscrit dans son destin. Un peu d'arrogance et de fierté, mais il n'y croyait plus, il savait que cela arrivait, il ne pouvait savoir comment mais il le ferait. Ce n'était plus de l'incertitude, il était sur à 100%.
Se berçant peut-être d'illusions, mais il allait y arriver, il la toucherait, et si son adversaire en face n'était encore qu'une illusion alors il ne tuerait personne.

La flèche allait arrivait à hauteur alors que le jeune homme attrapa son arme à deux mains, histoire de lui donner plus de puissance, il devait se préparer à se camper sur ses pieds afin d'élancer son arme et d'en faire un vrai pique meurtrier. Il la tenait fermement et hurler, il savait qu'en criant sa frappe serait plus forte, cela permettait de donner des coups sec et précis, direct et rapide, de ne pas hésiter, cela permettait aussi de retirer toute pensée dérangeante.
Et comme si une magie opérait, son arme suivis sa flèche de peu, lui qui pensait que courir et agir à cet vitesse était impossible, était-ce un miracle ?

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Invité le Mar 21 Juil 2009 - 16:52

Il était temps... d'en terminer... Elle avait vu ce qu'elle devait voir... L'adolescent n'était pas un imbécile fini, enfoncé dans son orgueil au point de ne pas écouter les conseils qu'elle avait donnés. Alors que la flèche partait en sa direction, elle ne chercha même pas à l'éviter, une aura se faisant sentir autour d'elle. D'un doigt positionné vers la flèche, celle-ci se calcina complètement tandis qu'Ishizu arrivait à sa suite. Elle murmura avec lenteur :

"Une dernière chose dont tu dois te méfier lors d'un combat : L'allonge d'une arme et l'allonge d'une personne. L'allonge d'une arme peut-être plus grande que celle de ton adversaire... Si celui-ci est plus grand que toi, son bras aussi... Dans ce cas précis... Les deux sont plus grands que toi."

Il n'eut pas le temps de réagir qu'il voyait déjà son corps foncer vers la lame tendue de la jeune femme. Au dernier moment, la lame dériva sur le côté, ne venant qu'entailler très légèrement le cou d'Ishizu alors qu'elle lui faisait un croche-pied, le jeune homme ayant perdu le contrôle de soi à cause de l'arme de la jeune femme pointée vers lui. Il se retrouva allongé au sol, la jeune femme reprenant :


"Zéro... Lors d'un combat, tu dois prendre en compte bien plus de choses que tu ne le crois... Et cela malgré ta concentration... Fixé un seul point est une bonne chose... Lorsque tu n'as qu'un seul adversaire... Tu as beaucoup trop de défauts. L'épreuve est terminée... Et tu n'as pas réussi à me toucher. "

L'évidence était là... Et c'était bien triste... Mais il avait complètement échoué... Peut-être qu'avec un maître d'armes, cela aurait été possible mais pas avec elle... Elle s'approcha de la sortie, le décor changeant peu à peu alors qu'ils se trouvaient en fait dans une pièce ressemblant à celle où il avait combattu les trois pokémons.

"Néanmoins, tu as des capacités et il serait malsain de ma part de ne pas les reconnaître. Tu as simplement besoin d'être forgé comme tout futur guerrier d'élite... On ne doit pas se prétendre capable de tout combattre si on sait qu'on en a pas les capacités... Tu peux retourner à Seian, c'est ce que je vais faire de mon côté. Normalement, tu ne devrais avoir aucun problème pour avoir le titre de guerrier d'élite de Flamen."

Elle s'éloigna, s'enfonçant dans la pénombre sous un cliquetis métallique alors qu'elle disparaissait au fur et à mesure. Il venait de réussir son examen... Malgré l'épreuve échouée... C'était un peu paradoxal... Mais il avait encore tant à apprendre.

[Je te laisse faire le dernier post où tu recevras ton titre et ensuite créer le message pour la notation de points. Je te donnerai le grade à partir de là et bravo... Pour les points, je laisserai Ninj ou Nina nous noter. (Puisque Judia aura aussi des points. ^^)]
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Ishizu Yggdrasil le Mar 21 Juil 2009 - 19:13

Il... Il avait réussi ? C'est bien ce qu'il croyait avoir entendu : "Normalement, tu ne devrais avoir aucun problème pour avoir le titre de guerrier d'élite de Flamen"
Il n'avait pas complètement rêvé, il avait réussi, même s'il ne l'avait pas toucher il avait réussi. La joie sembla monter en lui, il venait de réussir son passage de grade, elle venait de lui dire, le reste n'était que très peu important. Il voulait sauter de joie, crié au monde entier qu'il était heureux, il ne pouvait point s'empêcher d'avoir une attitude puéril, même s'il savait qu'il falalit qu'il garde son sérieux. La blessure au niveau de sa joue et de son cou lui importait peu, il soignerai cela plus tard, pour l'instant il voulait fêter ce moment de joie, et pour cela il devait retrouver ses amis, ses compagnons.

Ishizu perdu de vue la jeune femme, il ne savait pas par ou elle était parti mais ils 'en fichait un peu, même s'il l'aurait bien remercié. Des pas précipitaient venaient en sa direction, l'adolescent se tint sur ses gardes, arc bandés et hallebarde à porté de main.
Le couloir s'illuminant lentement alors que quelque chose s'approchait, on pouvait presque distinguer une petite forme. Les formes de Treshan se firent voir, dans la gueule il tenait son sac en bandoulière et l'autre sacoche surprise, des flammes dansante sur son dos noir.
Il semblait apeurer, comme s'il essayait de fuir quelqu'un ou quelque chose. Puis au fur et à mesure qu'il se rapprocher de son maître, non loin derrière lui on pouvait voir plusieurs pattes vives et rapide qui semblaient le poursuivre, comme des pics empoisonnés. Il ne fallut pas longtemps au garçon pour comprendre qu'une armée de Migalos avait choisi de les prendre en chasse.
Toute un groupe contre lui tout seul et ces pokémons ? C'était un acte désespéré, il fallait fuir, aussi attendit-il, prêt à partir, que le Feurisson arrive à sa hauteur, attrapant les bagages et courant, arc et Hallebarde dans une même main, il ne pouvait pas lutter contre la fourmilière de Migalos et de Mimigal qui semblait les poursuivre. Ils étaient en surnombre, comment pouvait-ils tous survivre ici ?

Le Garçon et son pokémon empruntèrent un couloir auxquels ils n'avait aucunement réfléchi ou il menait, en espérant que cela ne soit pas une impasse. Ils continuaient ainsi à courir dans le dédale de grotte, c'était la deuxième fois qu'il venait ici, et c'est lieux était toujours dangereux. Soudainement il se senti trébuché, et leur deux corps sembla glisser dans un long toboggan qui zigzaguait un peu partout, essayant d'éviter un maximum les murs et autres parois ou ils se seraient fait mal en atterrissant dessus.
La lumière, elle filtrait et la sortie semblait être non loin, ils allait être sauvé. Soudainement le garçon et son pokémon se virent atterrir sur les fesses dans un lieu semblable à une petite portions de falaise, il n'y avait aucun sortis, ils était bloqué ici. Soudainement la procession des araignées vint à sortir de toute part de la tour, il y en avait des centaines, non, des milliers, ils était foutus, bloqué sur ce petit îlot de terre. Elles se rapprochaient dangereusement, s'ils ne trouvait aucune solution, Ishizu Lutterait jusqu'à la mort, et enfermerait son pokémon dans sa ball afin de les jeter pour qu'un jour ils puissent être retrouver et vivre.
Mais Treshan semblait lui faire bien comprendre qu'ils ne l'abandonnerait pas, il n'était pas un lâche

Jeter ? Mais oui, Le garçon je ta un coup d'œil au précipice et vit la grande rivière plus bas, c'était leur seule chance. l'adolescent scella bien chacun de ses bagages sur lui, prit son pokémon dans ses bras et sauta. C'était une question de vie ou de mort, et c'était bien leur seule chance, alors qu'il jetait un dernier coup d'œil en l'air afin de voir une partie de la tour parsemé de rouge et de vert, une liane sembla l'agripper.
Et voila qu'il pendouillait dans le vide, à la merci des rapaces, s'il y en avait. Le Feurisson enflamma la corde végétal qui les soutenait, puis elle craqua, les refaisant tomber à une vitesse folle. Le temps de toucher l'eau fut assez court et soudain, mais maintenant ils devaient trouver une rive, mais pour l'instant, tout deux était entrainés par les courants violents des rapides.

Voila maintenant quelques instant, en somme une demi-heure en moyenne, qu'ils se faisait balloter à droite et à gauche, et les voila assis sur une berge ou les eaux c'était calmé, à leur plus grand bonheur. Ils pouvaient souffler et se reposer, d'ailleurs ils restèrent couchés sur le bord un instant avant de se relever, il était heureux, ils avaient survécu et il était arrivé à avoir son grade.
Quand il releva la tête il put y voir une troupe de cavalier aux étendards et aux armoiries de Flamen, leur couleur rouge et noir flamboyantes était synonymes de simples soldat. Ils étaient tous perchés sur différentes monture, toute aussi belle les unes que les autres, et le garçon les regardait avec un air joyeux.


"Ishizu Yggdrasil ? Veuillez nous suivre jusqu'à Seian, nous allons vous remettre vos galons et toute votre fierté de personne gradés."

Le garçon se releva, son pokémon sautillait sur place, lui tournant autour. Le garçon lui prit les deux pattes avant et dansait avec lui, tout deux heureux de la nouvelle, c'était un nouveau départ, et le garçon se prométtait de faire des choses sérieuse mais aussi de parcourir le monde à la recherche de gloire et de force. Mais il voulait devenir quelqu'un de connu, non par la vanité, mais par ses hauts-faits d'arme, et sa il espérait y arriver.
Il enfourcha une monture d'un des guerrier, se positionnant derrière lui, complètement impatient. Espérant bientôt parcourir le monde avec sa future monture qu'il traitera avec le plus grand respect car cette dernière devra alors le porter sur son dos.


Spoiler:

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Épreuve Guerrier d'Élite (Ishizu)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum