[ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Allen le Mar 28 Juil 2009 - 0:50

Molly était partie tôt pour passer l'épreuve qui lui permettrait d'accéder à un grade assez élevé en tant que Guerrière. Après tout, si elle voulait avoir une chance d'interrompre une guerre ou du moins, la plupart des combats, il fallait qu'elle est un grade élevée, pour imposer sa force. A être trop pacifique, on se faisait tué et visiblement, la jeune femme le savait.

Allen eu du mal à émerger ce matin là. Avec la fête d'hier, il s'était couché tard, ou plutôt tôt dans la matinée. Et il devait admettre qu'il avait quelques difficultés à quitter le sommeil. Ses muscles étaient engourdis. Meena avait voulu danser avec lui toute la nuit, pendant que Shaku faisait virvolter son amie. Il avait apprécié la danse. Le sentiment d'union, d'appartenance à une famille l'avait touché. Et il avait bien aimé le fait de danser avec la fillette. Ca l'avait amusé.

Lorsqu'il se redressa, il vit Sakyuu qui commençait à se réveiller elle aussi, s'étirant en baîllant. Elle avait déjà bien récupéré et cela enchantait le jeune homme. Kizuato lui, dormait toujours, roulé en boule dans les couvertures, contre le torse de son dresseur. Molly avait ramené le félin dans la chambre d'Allen lorsque le chat s'était endormi. Et ils avaient passé la nuit ensemble, comme avant. Mais le garçon se demandait si son ami ne s'était pas montré si calme justement parce qu'il ne savait pas qu'il était avec son maître ? Peut-être... Personne ne pouvait vraiment comprendre...

Le jeune homme finit par se lever et s'étira, se passant un doigt sur son tatouage. Il avait rêvé cette nuit. Oui... Il avait revu son père, encore en vie... Il l'avait vu le porter sur ses épaules, il avait entendu sa voix... et il avait sentit son coeur battre, la chaleur de son corps... Oui, il avait vu son père, de son vivant. Alors que ce n'était pas possible... Non... Il était mort... Il était mort et ses cendres parcouraient les quates Nations, observant tel un spectre de poussières, les hommes se déchaîner, les guerres, les batailles, et tout ça, sans aucun répit... Et poutant, il espérait tellement... Il n'avait jamais voulu que tout s'arrête. Non, il aurait aimé continue à vivre dans son univers à lui, avec sa propre famille... S'il n'était pas parti chercher son Pokémon... il serait sûrement mort avec eux... Mais est ce que cela aurait été une bonne chose ? N'avait il donc connu que le chagrin, la tristesse et le déséspoir depuis la mort de sa famille ? Non, bien sûr que non... Il avait connu Kizuato... Puis Molly... Et Sakyuu... Sans compter Kyô, qu'il aimait beaucoup, bien que ce dernier le déteste. Oui, aussi étrange que cela puisse paraître, il éprouvait une profonde affection envers son demi-frère, de trois ans plus petit que lui. Il n'avait jamais été l'aîné, et l'expérience avec sa famille adoptive lui avait appris ça. Mais il était parti... Il se demandait comment ils se portaient. Mais il ne rentrerait pas tout de suite chez lui... Il avait bien d'autres choses à faire avant...

Il quitta ses sombres pensées en apercevant la petite fille du garde, qui l'observait, caché derrière un meuble. L'enfant semblait l'apprécier, et cela lui faisait plaisir. Il se leva et alla la rejoindre. Très timide, la fillette était peu loquace. Ses gestes en disaient plus longs que ses mots... Accompagné de Meena, il pénétra dans la pièce principale, et s'assit en face de Shaku.

"Molly est partie bien tôt ce matin..."
"Je sais..."
"Et toi ? Tu es toujours partant pour ton apprentissage ?"
"Bien sûr que oui !!! Si cela ne vous dérange pas, bien entendu..."
"Pas le moins du monde ! Et s'il te plaît, cesses donc de me vouvoyer."
"Euh... D'accord..."

Le garde lui adressa un sourire, et continua de manger. Allen l'imita, mais il avala bien peu de choses. Il n'avait pas très faim, son mauvais rêve et l'appréhension de son entraînement à venir lui coupait tout appétit. Il finit par se lever, et sortit à l'extérieur. Inspirer l'air extérieur le rassura un petit peu, et il attendit là.

Quelques minutes plus tard, Shaku et Meena sortaient eux aussi, accompagnés des deux Pokémon du jeune homme. Ils allaient tous deux assister à l'entraînement de leur dresseur. Le garde fit un geste de la main à son hôte, et ils se dirigèrent vers une sorte de remise à l'extérieur. Il l'ouvrit, laissant le Terrosien admirer toutes les armes qui s'y trouvait... Epées, Lances, Carquois et Flèches, Fouet, Dagues... Mais un objet en particulier atttira le regard du jeune homme. Agissant comme un automate, il avança sa main et saisit... un bâton, avec une prise en bas partant vers la gauche, une au milieu de l'arme, partant vers la droite et formant, comme la première, un angle droit avec le squelette de l'arme. Au sommet du fameux bâton, une lame, plate et recourbée vers l'intérieur. L'arme en question était une Faux. Une arme que quelques paysans utilisaient lors de situation critique, quand quelqu'un voulait piller leurs récoltes. Il observa l'objet, le tenant et l'étudiant sous toutes les coutures, son pouce suivant le fil du bois. Il avait une désagréable impression, qui ne se manifesta pas beaucoup, mais qui ne cessa de le titiller, sans qu'il parvienne à deviner quoi que ce soit...

"De toute évidence, tu seras un grand Faucheur, lorsque tu aura plus d'entraînement. Allez viens, nous allons voir comment tu te débrouilles avec..."

_________________
avatar
Allen
Informations
Nombre de messages : 100

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Ishizu Yggdrasil le Mar 28 Juil 2009 - 15:29

Ishizu revenait vers Flamen sur le dos d'Hasamu, un sourire fendait son visage. Il sentait la caresse du vent et de la brise flattait son visage, il était bien comme sa, sentant tout ses problèmes se déverser petit à petit, le quitter, il se sentait comme requinqué.
L'adolescent s'endormait presque, son Scorvol planant tranquillement dans les cieux, et étant plutôt confortable. Oui ! Il pouvait facilement s'endormir ainsi, il aurait presque aimé que l'on vienne lui gratter la tête et qu'un groupe de musicien vienne le bercer. Il se sentait apaisé, comme si tout ses soucis avaient trouvé une soudaine solutions qui l'aurait requinqué.
Puis, au moment ou il semblait s'endormir, son moral changea, comme si son compagnon de vol venait de prendre une descente en chute libre. L'image de son Feurisson était trop présente dans son esprit, ressassant des sentiments tristes et colérique.
Le garçon n'était plus un enfant, mais cela lui arraché tout de même quelque larme, il n'arrivait pas à se contrôler. Il ne voulait pas passer pour un gamin mais il ne souhaitait pas non plus devenir un homme sans cœur, sauf qu'il ne comprenait pas son compagnon qui refusait catégoriquement de sortir. Dès qu'il pourrait trouver un moment seul et tranquille avec la pokéball de Treshan comme il ne voulait pas apparaitre, il lui présenterai ses excuses, et attendrait une réponses, même s'il faudrait du temps.

Le scorpion volant descendit lentement, il commençait à faire chaud, très chaud, et le garçon était en armure et ne possédait qu'une simple gourde à moitié pleine. En ouvrant les yeux il vit qu'il se trouvait au beau milieu du désert. Il n'y avait rien à l'horizon, sauf peut-être un petit village qui se dessinait, mais arriverait-ils à temps ?
Hasamu n'avait pas eu besoin d'ordre pour se diriger vers les lieux, il savait parfaitement réfléchir outre son attitude moqueuse et sournoise. Ishizu tiendrait, sa c'était certain, ce n'était pas les différences de températures qui le dérangeait. Quand il était parti de chez lui il avait bien marché dans la neige sans se soucier du reste, il avait survécu à l'humidité comme à la sécheresse, à la chaleur comme au froid, ce n'était pas les intempéries qui en finirait avec lui.
Le village s'agrandissait au fur et à mesure, et le Scorvol semblait lentement déchanter, voir même faiblir, il ne tiendrait peut-être pas jusqu'au bout. Il ne se passa trop de temps, car l'adolescent pus entendre des cris d'hommes signifiant qu'un objet dans le ciel leur fonçai droit dessus. Ces homme ne se douterait jamais à un tel pokémon, et à ce que quelqu'un de l'armée vienne dans leur village. Mais c'était involontaire, le désert était la route la plus simple et la plus rapide, mais étrangement ils aurait peut-être put prendre une voie plus sur.

Soudainement, le village grandissait de plus en plus vite, les hommes sur la muraille passait de la taille de fourmi à la taille d'une vache en quelque seconde. D'ailleurs le garçon n'eut pas le temps de d'en voir plus, il venait de passer avec son Scorvol à une vitesse affolante juste au dessus de la muraille pour s'écraser sur le toit d'une maison. Le garçon était sonné tout comme son compagnon, mais ils était en vie, c'était le principal, malgré qu'à leur réveil ils aurait un choc.
Découvrir qu'ils avait enfoncé le toit d'une maison et qu'ils était rentré de force dans les lieux, mais ils pourraient toujours s'expliquer, il l'espérait en tout cas, enfin il l'espérerai quand il aurait les idées en place. Tout ce qu'il aurait voulu en cet instant s'il avait put voir ce qui s'était passé et qu'il ne venait pas de tomber dans une tribu cannibale, il ne voulait pas finir en ragout.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Allen le Mar 28 Juil 2009 - 18:13

[Contrainte n°9 dans ce post]

"HAAAAAAAA !!"

Dans un bruit de métal, deux lames s'entrechoquèrent. Une Epée contre une Faux. Un expert contre un débutant. Autant dire qu'Allen n'en menait pas large. Il tentait de toucher son adversaire, de parvenir à l'atteindre, mais rien à faire, ce dernier se dérobait toujours, et contre-attaquait de manière vigoureuse.

Le jeune homme tomba à genoux sur le sol, l'arme à ses côtés. Il n'en pouvait plus... Plus de deux heures qu'ils s'entraînaient ferme, sous un soleil de plomb, sans aucune pause. Qui plus est, un étrange sentiment assaillait Allen, vis-à-vis de l'arme. Le garde soupira et décida de faire une pause. Son élève n'était vraiment pas résistant du tout...

Assis dans le sable, le jeune homme contemplait le manche de son arme. Il avait comme une sensation de déjà vu... Oui, il avait déjà aperçut cet objet, il aurait pu même dire qu'il l'avait déjà pris en main... Brusquement, il remarqua une légère marque dans le manche de l'arme, tout près de la lame. Fermant les yeux, il passa le doigt dessus, reconnaissant... le tatouage de son père ! La Faux appartenait à son vrai père à un véritable membre de sa famille !!! Se relevant d'un bond, il approcha Shaku, lui montrant la marque.

"Qui vous as donné cette arme ?"
"Comment sais-tu qu'elle n'est pas à moi ?"
"A cause de la marque, tout près de la lame. QUI vous la donné ?"
"Un homme, lors de la précédente guerre. J'avais épargné son Pokémon, alors il m'a offert son arme en échange. J'avais refusé, et nous avions combattu côte à côte, il avait une dette envers moi disait-il. Finalement, il a survécu, et est partit à Terros je crois. J'ai trouvé son arme près de moi, je l'ai prise et gardée. Pourquoi ça t'intéresse tant que ça ?"

Il ne répondit pas, ses yeux bleus-gris fixant l'objet qu'il tenait entre ses mains. Ce n'était pas possible... Ca ne POUVAIT PAS être possible. Son père n'avait pas survécu, il l'avait vu mourir de ses yeux dans les flammes !!! Alors...

L'incompréhension régnait dans l'esprit du jeune homme. Il était perturbé au plus haut point. Il se posait des questions, auxquels personne n'avait de réponses. Comment cette arme s'était-elle retrouvée ici, alors qu'elle aurait dû flamber, comme le reste de ses affaires ? Comme le reste de sa vie ? Et, d'après le garde, c'était son père... C'était lui qui avait fait ça ? Qui avait donné l'arme à l'homme . Mais alors... pourquoi ?

Sans qu'il ne s'en rende compte, il se mit à pleurer. Les larmes ruisselaient sur son visage couvert de poussière. Il ne comprenait pas. Et se sentit envahit par un profond sentiment de tristesse. Il avait fait le deuil de son ancienne vie. De sa toute première vie. Il avait décidé non pas d'oublier, mais de faire une croix dessus, pensant qu'il n'aurait plus jamais droit à ça. Et voilà que la plaie venait de se rouvrir, son passé avait été déterré. Son coeur saignait sur les ossements de ce qu'il avait vécu. Un cadavre manquait à l'appel, et errait dans la nature. Et jamais ce cadavre, ce mort-vivant n'avait formulé le souhait de le revoir. Pourquoi ? Pourquoi avait-il été abandonné de la sorte ?! Si quelqu'un avait survécu, il aurait pu venir le voir !!! Toute sa famille savait qu'il n'était pas dans la maison lors de l'incendie... Et pourtant, quelqu'un n'avait jamais cherché à le retrouver, et à tenter de reconstruire ce qui avait brûlé et ce qu'il croyait perdu à tout jamais. Mais peut-être avait-il une chance de le retrouver. Il devrait peut-être se séparer de Molly pour tenter de retrouver cet homme. Après tout, il espèrait retrouver l'un des membres de sa famille qu'il croyait décéder depuis une douzaine d'années.

Cependant, une question survint de nouveau. Et si cette personne avait évité "volontairement" de le retrouver ? Après tout, chaque membre de sa famille savait qu'il n'était pas dans la demeure lorsque celle-ci avait brûlé. Alors, peut-être que...

Le jeune homme était vraiment en proie à une totale incompréhension. De la peine se mêlée à l'espoir. Il ne savait vraiment plus quoi penser... Il était perdu...

Il revient à la réalité en entendant les cris des gardes. Saississant son arme, il se prépara à se battre, bien qu'il ne sâche pas comment faire. Et attendit que la menace se précise. Les villageois restèrent surprit en voyant un dresseur volait sur un Scorvol... qui commençait à perdre dangereusement de l'altitude. Avant même qu'ils n'aient pu réagir, ils voyaient tous distinctement que le dresseur allait s'écraser. Shaku sembla comprendre avant les autres...

"Meena...!!!"

Le sang d'Allen ne fit qu'un tour. Il lâcha sa Faux et se rua dans la maison, pour tenter de secourir la fillette et ses deux Pokémon. Le Farfuret avait pressenti le danger et, sans un mot, le dresseur entraîna tout le groupe dans la salle d'eau, au moment même où le dresseur défonçait le plafond.

Quittant la pièce où ils s'étaient abrités, le quatuor se rendit compte que la pièce centrale était détruite par le scorpion géant et son dresseur. S'approchant doucement d'eux, le jeune Terrosien les observa, alors que Meena allait se réfugier dans les bras de son père. Ils semblaient déshydratés. Kizuato cracha sur eux une légère brise glacée, pour les rafraîchir. Et, autour d'eux, les gardes tenaient en joug les deux humains et les trois Pokémon. Néanmoins, Allen se refusait à ce qu'on les abattent comme des vulgaires proies, alors qu'ils étaient sans défense. Il aida le dresseur à se relever en souriant.

"Ca va, pas trop de casse ? T'en fais pas pour la maison, on va reconstruire..."

Derrière lui, Shaku approuva, bien que l'arrivé en catastrophe du dresseur ait comme jeté un froid sur tout le village.

_________________
avatar
Allen
Informations
Nombre de messages : 100

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Ishizu Yggdrasil le Mer 29 Juil 2009 - 13:25

"Oui... enfin je crois"

Le garçon était un peu pantelant sur ses jambes... et complètement confus. Il ne s'était pas encore rendus compte de ce qu'il se passait, ou plutôt de ce qu'il c'était passé. la vitesse ou ils avait heurté le toit avait était si fulgurante qu'il en restait encore sur le cul. D'ailleurs il venait de tomber sur le fessier, se prenant la tête d'une main, son casque le gênait mais pas moyen qu'il l'enlève, on lui avait dit qu'un soldat sans casque c'était une flèche ennemie dans la tête. En fait son armure était seulement adapter pour son hallebarde, car pour l'arc d'1m80 qu'il avait en bandoulière, elle en bloquait le total étirement. Et c'était justement pour cela qu'il rentrait à Flamen, il souhaitait changé d'armure, tout du moins porté les vêtements d'archer.

Le garçon avait encore la tête qui tourne, une soudaine envie de vomir survint mais il ne put se résoudre à avoir ce rejet, il retint alors de force ses substances gastriques acides, lui donnant un gout horrible dans la bouche. En parlant de chose horribles, on lui avait dis que quand il viendrait à tuer quelque, les intestins de la victime se relâcheraient et déverserait tout les défections, de même pour les suc gastriques qui viendrait à remonter si il venait à tomber sur le coté, sans parler de la vessie.
Enfin bref, passons ces choses morbides et restons plus terre à terre.

Le garçons venait de calmer ses rejets et regardait autour de lui, entouré par une multitude d'homme habillé de toge noir, en tout cas d'habits sombre. Sur lui était pointé lance comme épée, et même deux arcs, c'était comme s'il venait de débarquer en lieu ennemi.
Il ne comprenait pas trop ce qui arrivait, mais il put remarquer un type au cheveux blanc qui semblait l'aider, sa capillarité... était-il albinos comme lui ? Généralement on pense les albinos faible et pouvant attraper des maladies de peau virulentes, mais Ishizu avait hérité de son père une force sans aucune pareille. Mais cela le garçon ne le savait même pas, d'ailleurs un jour il allait devoir revoir ses parents pour leur annoncer la nouvelle... peut-être n'apprécierait-ils pas. Il devait se rendre à la villa, la ou il à toujours vécu, mais il ne savait pas quand si prendre, cela faisait trop longtemps qu'il n'avait même plus envoyer une seule lettre. La dernière devait remonter à la guerre, et avant la guerre il n'en avait pas non plus écrit souvent, il se demandait même s'il avait toujours la capacité d'écrire et de lire à force de ne rien travailler à par son voyage. Un jour il allait devoir rentrer chez lui, il emmènerait bien quelqu'un avec lui, mais il ne savait pas comment réagiraient ses parents.

Maintenant il se trouvé ici, coincé en quelque sorte, il ne savait pas quoi faire. Sa vision se troubla lentement et sa tête retomba en arrière, il venait de sombrer dans l'inconscience. Son Scorvol était resté accroché à une poutre, sa taille démesuré pouvait laisser penser à un démon de la nuit mais il n'était rien de tout sa. Lui aussi était encore non conscient, toujours dans son malaise.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Allen le Mer 29 Juil 2009 - 18:22

Allen se raidit en sentant le dresseur s'évanouir. Visiblement, le choc avait été plus rude que prévu... Mais ce n'était sûrement qu'une baisse de tension. Le soutenant, le jeune homme chercha un coin à l'ombre, et assez bien aéré. Finalement, sous les décombres, il repéra quelque chose de suffisament bien. Une partie de la structure de la maison était entièrement partie, éventrant le bâtiment. Le sol n'était que sable et poussières, les plus gros gravats ayant été expulsés à l'extérieur. Et, les autres habitations faisaient de l'ombre à celle-ci, qui avait perdu toute sa splendeur. De ce fait, le sol était à l'ombre, et la large ouverture permettait au potentiel air frais de rentrer à l'intérieur.

Le Terrosien déposa le garçon au sol et se redressa, faisant signe à ses deux Pokémon d'aller chercher le Scorvol immobile, sur la poutre. Ils hochèrent la tête, et la Sabelette, montant sur des décombres, se grandit comme elle put pour receptionner le scorpion ailé. Kizuato lui, en quelques bonds, avait atteint la poutre, et soulevait la créature comme il pouvait. Il parvint à la caler contre lui, et signala à la belette qu'il allait faire descendre le Pokémon, et qu'elle devrait l'aider à le porter. Puis, tenant la créature par l'une de ses pinces, il commença à la laisser tomber vers le sol, la retenant toujours. Il mettait toutes ses forces pour ne pas la lâcher, mais ses griffes glissaient sur la pince. Finalement, Sakyuu poussa un cri, comme quoi, elle le tenait... et Kizuato lâcha tout, perdant l'équilibre avec le recul. Il commença à chuter lorsque son dresseur le prit dans ses bras, retenant aussi le Scorvol, qui allait s'écraser au sol, et écraser la Sabelette par la même occasion.

Déposant le Pokémon auprès de son dresseur, le garçon soupira en remarquant qu'aucuns gardes du village ne semblait enclin à le laisser se reposer ici. Allen s'avança vers Shaku, pour tenter de le résonner.

"Vous comptez le menacer de mort comme ça encore longtemps ?"
"C'est un étranger qui a mis en pièce ma maison, et faillit tuer ma fille."
"Ce n'est pas faux, mais il n'est pas en état de s'excuser... Il ne pourrait même pas se défendre si vous l'attaquiez."
"Il a failli tu..."
"Il a aussi failli se tuer et tuer mes Pokémon ! Pourquoi vouloir l'achever alors qu'il ne peut même pas ouvrir les yeux ?!"
"Et tu veux que nous fassions quoi ?!"
"Epargnez le... comme vous avez épargné mon père..."

Le Farfuret ouvrit de grands yeux en entendant la fin de la phrase de son dresseur. Il avait dû mal entendre. Allen se tourna vers son Pokémon, l'air aussi incrédule et hébété que lui. Visiblement, il avait parlé spontanément, sans chercher à comprendre. Mais de là à dire ça... Le jeune homme se passa une main sur le front, pour voir s'il n'était pas malade.

Il s'assit contre une poutre en bois, le Farfuret avec lui. Cet incident imprévu les avaient comme rapprochés. Le félin avait été contraint d'agir vite, et avec la coopération de la Sabelette. Bien que sa haine envers l'espèce de la boule d'écaille soit toujours intact, il avait agi en équipe avec elle, et à une vitesse surprenante. Certe, il avait failli tomber et elle se faire écraser par le scorpion, mais ils n'avaient rien eu. Et la monture non plus. Allen regarda vaguement le guerrier évanoui, à quelques pas de lui. Puis, il commença à étudier l'arme qui aurait appartenu à sa famille.


La tournant et l'étudiant sous toutes les coutures, il eut le plaisir de constater qu'elle avait été bien entretenu. Le bois était poli assez souvent, et la lame régulièrement affutée. Quand il était gamin, il avait passé de longues heures à essayer de polir et d'affiner correctement une lame, mais avait toujours eu du mal. Et pour une arme aussi particulier, le matériel était tout aussi particulier. Et il n'avait pas plus de précisions en tête.

Alors que Kizuato soufflait sur le maître et son Pokémon, le jeune homme leva les yeux de l'arme pour regarder Shaku, qui arrivait avec un Mustéflott. La loutre commença à aider le félin noir, alors que le garde s'installait près d'Allen.

"En fait, l'homme que j'ai épargné. Nous, Flamenois, ne savions qu'une chose : qu'il n'était pas d'ici. Personne ne le connaissait sinon. J'ai failli le tuer... Lorsqu'il m'a montré sa maîtrise de la Terre. Là, j'ai compris que j'allais abattre un homme qui se battait autant pour lui que pour nous. Et il m'a protégé plusieurs fois, clamant haut et fort qu'il avait une dette envers moi. Je n'avais jamais vu quelqu'un d'aussi brave."
"... Pourquoi me dites-vous ça ?"

Le jeune Terrosien regarda le garde, cherchant à comprendre. Pourquoi donc est ce qu'il lui révélait tout ça ? Ca n'avait... aucun sens... Pas le moindre...


"Parce que tu me fais un peu penser à lui. C'est un peu étrange mais... Dans ta ùanière d'agir et d'aider les autres, tu me fais penser à lui... Il était trop fier pour achever un ennemi qui était à terre."

Les deux hommes sourirent, mais Allen ne comprenait toujours pas... Finalement, le garde le laissa "à ses réflexions" et s'en alla, laissant tout de même son Mustéflott à l'apprenti manieur de faux.

Le jeune homme était plongé dans la contemplation de ses mains. Ainsi donc, il ressemblait à son père ? Voilà des mots qu'il avait rarement entendu... Le coeur serré, il ramena ses jambes contre sa poitrine, croisa les bras sur ses genoux, et posa son front sur son avant-bras. Il ne pleurait pas... Non... Il cachait juste son visage empli de peine aux autres. Il ne voulait pas vraiment qu'on lui parle... Il ne savait plus vraiment, qui il était... Etait-il quelqu'un de bien ? Un véritable tortionnaire ? Il ne savait plus. Il avait besoin de remonter le long de ses origines, de retrouver ses racines. Il devait... se retrouver... Pour cela, il se rendrait à Terros. D'abord à Kamiki... Et ensuite, il fouillerait le pays de fond en comble, pour retrouver celui qui avait survécu...
à

Il quitta ses réflexions en voyant le guerrier évanoui revenir peu à peu à lui. Restant assis où il était, il le laissa agir à sa guise. Après tout, il ne savait pas comment l'inconnu se sentait, se serait dommage de le blesser d'avantage.

"Ca va ? Tu te sens bien ?"

_________________
avatar
Allen
Informations
Nombre de messages : 100

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Molly Hale le Jeu 30 Juil 2009 - 1:24

La jeune femme venait d'arriver aux portes du village. L'épreuve avait tout de même duré un bon moment, sans compter le temps nécessaire au trajet, aller et retour. L'après-midi était donc déjà bien entamé lorsque Molly se présenta à l'entrée d'Otaï, épuisée, mais satisfaite. Shaku bondit de son poste de garde pour accueillir l'archéologue qui vacillait sur ses jambes. D'un signe de tête, elle fit comprendre au gardien d'Otaï qu'elle avait réussi avant de s'évanouir.

Une heure plus tard, Molly se réveilla en sursaut. Des bruits de combats se faisaient entendre au-dehors de la maison de Shaku, et elle se releva, constatant qu'on l'avait changée et lavée pour la débarrasser de son sang. Cherchant ses deux fouets des yeux, elle les vit non loin d'un pot rempli d'eau qu'elle s'empressa de boire, le sachant disposé là pour elle. Elle saisit ensuite le fouet de cuir et le rangea sous sa longue tunique légère avant d'examiner celui à plaques. Il était vraiment magnifique...mais du sang susbistait par endroits, maculant le métal scintillant. Sans doute avait-on préféré la laisser nettoyer sa propre arme par respect. Elle plongea le fouet dans l'eau pour l'y frotter et, une fois l'arme propre, termina de boire la boisson où son sang venait de se diluer. Une sorte d'achèvement de cette première épreuve, en quelque sorte.

Molly se leva, accrocha son fouet à plaques à sa tunique en l'enroulant sur le côté et sortit de la maison. Allen était là, et il s'occupait d'un garçon que la dompteuse ne connaissait pas. Molly se présenta rapidement et entendit son nom crié par Shaku, ce qui la força à se détourner assez vite des deux jeunes hommes pour rejoindre l'ami de son père. Celui-ci lui désigna alors une créature assez particulière.

A l'entrée du village, un cheval de taille moyenne observait la jeune femme de ses prunelles d'un noir d'encre. Grattant le sol de ses sabots, il renâclait et ne cessait de baisser et de relever la tête. Fascinée par le Pokémon, Molly s'approcha de lui et s'arrêta près de lui, suffisamment pour pouvoir le toucher en tendant la main. Il était sublime, et il frissonna légèrement au contact de la peau de l'humaine. Sa crinière flamboyante augmenta de taille avant de revenir à la normale, projetant quelques flammèches bleutées. Il était unique, et Molly en avait conscience. Différent des Ponyta ordinaires, qui arboraient généralement une flamme jaune et rouge sur le corps, celui-là possédait une crinière et une queue d'un bleu intense doté de deux nuances qui dansaient dans le vent du désert. Il souffla doucement en fixant la jeune femme. Il l'avait trouvée. Sa maîtresse. Encore jeune, mais déjà bien entraîné au combat et à la course, le Ponyta était heureux de pouvoir travailler avec quelqu'un qui avait la volonté de progresser et de s'améliorer en tant que dompteuse. Molly, elle, sentait son coeur battre la chamade devant ce qu'elle devinait être sa « récompense » pour l'épreuve.

« Tu es magnifique...tu veux venir avec moi, n'est-ce pas ? C'est le maître qui t'a envoyé...nous allons vivre ensemble, maintenant. Tamekyn. Ce nom te va bien, je trouve...non ? »

Le Pokémon acquiesca en renâclant doucement. Molly prit une Speed Ball à sa ceinture et laissa son ami la toucher du bout des naseaux, disparaissant dans un éclair rougeâtre. Molly le fit ressortir tout de suite et passa sa main d'un air qui pouvait sembler absent et distrait, mais qui cachait en fait son émotion, sur le chanfrein de Tamekyn. Elle finit par sourire à Shaku et se dirigea vers Allen et l'inconnu, sa monture sur les talons. Meena accourut alors vers elle, un tas de bandages blancs à la main, pour entreprendre de soigner les blessures multiples des mains de la dompteuse. Celle-ci sourit à Allen, puis au jeune inconnu.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 441

Fiche de personnage
Points: 27
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Ishizu Yggdrasil le Jeu 30 Juil 2009 - 14:15

"Non j'ai des nausées ! Eurk"

Même s'il avait essayer de se retenir, ce qu'il avait retenu toute à l'heure était sorti, soit un liquide entre le jaune et le vert, mais il n'y avait presque rien comme le garçon était à jeun, ce n'était que quelques suc gastriques. Et comme si tout le monde avait cr que c'était fini, même lui, il vint à vomir du sang, son sang. Un léger filin pendant alors qu'il essuyait sa du revers de la main. Un bruit d'ouverture de ball survint alors qu'un animal plutôt grand au ventre entre le beige et le jaune et au dos noir apparu, faisant embraser son dos à la vue de tout ses hommes, poussant un cri rauque et montrant les crocs. Même s'il se trouvait en froid avec son dresseur, il ne permettrait pas de le perdre, et encore moins que l'on pointe une arme sur lui, bien décidé à le protéger.
Le garçon le regardait, une lueur triste dans le visage, cela faisait si longtemps qu'il ne l'avait pas vus, qu'outre les flammes et la réaction des autres, il vint enlacer son pokémon qui se figea soudainement. Les flammes ardente disparurent en un claquement de doigt et son expression hargneuse avait laissé place à la surprise.


"Sa fait longtemps ! N'est-ce pas ?"

Des larmes perlèrent aux yeux du garçon, de même pour le Feurisson. Pour le garçon Treshan lui avait manquer, beaucoup trop à son gout, ne plus le voir depuis que Scorvol était de la partie avait était un supplice, et s'en était de même pour le pokémon. Mais maintenant tout semblé allé bien, trop bien même, la situation actuelle les importait trop peu, d'ailleurs le garçon ne savait point ce qu'il avait commis, ayant toujours les yeux fermés, sa tête posé sur son pokémon. Tout les deux restant la, à laissé écouler leur larme sans vraiment se soucier du reste.
Quelque minutes passèrent ainsi avant que le garçon n'ouvre un œil, l'autre étant caché par la fourrure de son ami, il se mit à fixer le jeune homme qui l'avait aidé. Il se releva, son compagnon se faisant du soucis pour la santé de son maître. Ce dernier formula un merci, mais n'eut pas le temps d'en dire plus, pour l'instant il était trop faible et il tombé des nus, d'ailleurs il bascula en avant, tombé encore une fois dans les pommes, il ne se réveillerait pas avant une nuit de sommeil.


[ J'ai pas d'imagination la X_X ]

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Allen le Ven 31 Juil 2009 - 10:38

"Bon, on va renoncer à le réveiller... Il reviendra à lui lorsqu'il pourra rester conscient de lui même..."

Le soutenant toujours, Allen fit signe au Mustéflott de venir. Ils n'allaient tout de même pas laisser l'inconnu ici, surtout que son Feurisson leu lançait des regards menaçants. Alors qu'avec l'aide de la loutre, le Terrosien allait l'emmener dans la chambre où il avait passé la nuit, la bête de Feu se mit en travers de son chemin, menaçant. Il ne savait pas ce que l'humain comptait faire, et ce n'était pas pour le rassurer. Le garçon aux cheveux blancs soupira et regarda le Pokémon dans les yeux. Il ne lui sauterait pas dessus tant que le dresseur de la créature de Feu serait proche d'eux.

"Je ne lu veux aucun mal, je veux juste le mettre en lieu sûr... Je ne lui ferai rien..."

Le garçon isait vrai, et cela se sentait... Finalement, à contrecoeur, le Pokémon du dresseur évanoui accepta et les laissa passer. Le portant avec l'aide de la créature aquatique, il l'emmena ans la chambre où il avait passé la nuit. Heureusement, seule la pièce centrale avait été détruite lors de l'impact, les autres étant intact. Le lit et les objets qui l'entourait étaient donc tous en très bon état. Ils allongèrent le guerrier sur le lit et la loutre rempli un récipient d'eau. Kizuato et Sakyuu arrivèrent en portant le Scorvol, vaguement aidé par le Feurisson, qui ne semblait pas franchement apprécier le scorpion ailé. Une fois avoir installé le Pokémon et son dresseur, le jeune Terrosien fit un signe à son Farfuret.

"Surveilles les. Et mouilles un peu leurs visages, de temps en temps. Mustéflott, Sakyuu et moi allons commencer à déblayer l'entrée. Toi le Feurisson, tu es libre de tes actes, tu fais ce que tu veux."

Le félin noir ne sembla pas spécialement ravi mais préféra ne pas s'opposer au choix de son dresseur... S'il lui demandait ça, c'est qu'il avait ses raisons. Mais le chat n'était pas forcément rassuré de rester seul avec le Pokémon Feu... Néanmoins, il ne dit rien, et préféra rester sur ses gardes. Au pire, il savait que son dresseur viendrait l'aider au cas où.

Sortant de la chambre, Allen avisa les décombres dans la pièce principal et soupira. Il y aurait beaucoup de travail à faire. Il se demandait d'ailleurs ce que faisait Molly, se demandant si ses blessures n'étaient pas trop graves. Il irait la voir dans peu de temps... Mais pour le moment, il devait faire le maximum pour Shaku et Meena.

Sakyuu commença à sortir les plus petits gravats. Ils mettaient les décombres pas trop loin de la maison éventrée, au cas où quelque chose pourrait servir. Allen commença à sortir des poutres, les entassant dehors. La loutre détruisait certains matériaux pour que la Sabelette puisse les porter. Sinon, il aider le dresseur venu de Terros.

Au bout de deux bonnes heures de travail, il ne restait plus que quelques objets facilement dégageable, et les plus gros morceaux, que le jeune homme ne pouvait porter seul. Cependant, il avait décidé de faire une pause. Depuis un moment, le Terrosien était torse nu, ne pouvant supporter ce vêtement qui lui tenait trop chaud. Sakyuu elle, se fichait bien de la sécheresse, elle venait d'ici, elle avait toujours connu ça. La loutre elle, restait impassible. La créature aquatique avait rafraichit le garçon, lui mouillant la tête et le torse. Après avoir remercié le Pokémon de Shaku, l'apprenti faucheur se leva et tenta de retrouver Molly.

Cette dernière était près de la place du village, Meena lui bandant les mains après les avoir nettoyé. Le garçon sourit à la jeune femme, la félicitant pour la réussite de son épreuve.

"J'ai appris que tu avais réussi ton épreuve. Mais, tes mains... Ca va aller ?"

[Assez court, pas trop d'inspi' non plus...]

_________________
avatar
Allen
Informations
Nombre de messages : 100

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Molly Hale le Ven 31 Juil 2009 - 22:34

Molly vit Allen s'approcher d'elle et lui demander si ses mains allaient bien, après l'avoir félicitée pour la réussite de son épreuve. Elle lui sourit alors, l'air fatigué mais heureux.

« En effet...ça a été difficile, mais j'ai pu convaincre le maître dompteur que j'étais apte à devenir une guerrière confirmée. J'ai encore beaucoup à apprendre, bien sûr, mais j'ai commencé à avancer sur la voie que je me suis tracée. »

La jeune femme baissa ensuite les yeux sur ses mains entourées de bandages par Meena. Elle les regarda un instant avant de lâcher :

« Quant à mes blessures...évidemment, c'est douloureux, mais je ne suis pas la seule à avoir été touchée et écorchée pendant l'épreuve. Le maître aussi a beaucoup saigné, le Luxray que j'ai dû dompter et rallier de même. J'ai compris que pour protéger les autres, il fallait être prêt à donner toute son énergie, y compris son propre sang. Il est impossible de défendre sans attaquer et, même si je voudrais éviter de tuer pendant la bataille, je sais pertinemment que je vais devoir faire couler le sang de quelques-uns pour le bien de la multitude. Rien ne s'obtient sans sacrifices. Cela, je l'ai appris pendant mon épreuve. Alors mes mains entaillées ne sont rien face à l'ampleur de la tâche que je me suis assignée. »

Molly sourit à nouveau, puis pivota légèrement pour faire avancer Tamekyn près d'elle afin de le présenter à Allen.

« Voilà la monture qui m'a été attribuée. Il s'appelle Tamekyn et je dois avouer qu'il m'a un peu surpris en arrivant ici...il a une couleur rare, il est magnifique. J'espère qu'on pourra vite s'habituer l'un à l'autre et apprendre à nous connaître. »

Le jeune Ponyta à la crinière d'un bleu intense hocha doucement la tête. Il vint coller son museau sous la main gauche de Molly, cherchant le contact pour se rassurer - ou par simple affection - et la fit remonter d'un coup, faisant rire la dompteuse.

« En tout cas, je vais lui donner à boire avant de le faire un peu marcher à la longe histoire de voir comment sont son allure et ses mouvements. Ca risque de me faire mal aux mains, mais je veux commencer l'entraînement le plus tôt possible. A propos, qui est le garçon que j'ai vu tout à l'heure ? Il m'a semblé familier, mais avec son armure, je n'ai rien pu distinguer. »

En effet, Molly avait déjà vu le jeune homme au festival de Natsu peu de temps auparavant, mais elle ne l'avait pas reconnu tout de suite, sûrement à cause de la fatigue et de son équipement.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 441

Fiche de personnage
Points: 27
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Adearic le Sam 1 Aoû 2009 - 1:10

Adearic retournait d'un bon pas à Otaï. Trop impatient qu'il était à l'idée d'accompagner le Roucoups messager, il avait oublié de prendre ses affaires pour partir avec lui. Du coup, il était obligé de retourner d'où il venait pour reprendre son sac. Il avait pu traverser le désert grâce à Hyorin, sa Stalgamin récemment reçue. Sans elle, il serait mort déshydrater, ou victime d'une insolation. Même les Flamenois pouvaient périr dans le désert...

Il avait prit de quoi tenir la route pour le retour. Il ne devait pas laisser sa compagne de glace trop longtemps hors de sa Poké Ball. Elle soufrait trois fois plus que lui de la chaleur après tout. Mais là, il arrivait en vu de la muraille qui entourait le village. Il y serait dans quelques minutes de marche.

Il arrivait à l'entrée lorsque les gardes lui laissèrent le champs libre pour passer. Après tout, ils étaient habitués aux fréquentes sorties et rentrées du jeune homme. Pourquoi lui refuser d'entrer, ce serait totalement ridicule, et inutile. Pénétrant dans l'enceinte du village, le garçon inspira un grand coup, et laissa sortir la petite Pokémon de sa Poké Ball. Il la laissait faire un peu ce qu'elle voulait, si elle voulait y retourner, elle pouvait. Il n'interviendrait que si la situation devenait trop dangereuse pour elle. Elle décida de rester à l'extérieur, s'accrochant à la chemise de son dresseur. Il lui sourit et s'avança vers le centre du village.

Il remarqua avec stupeur que tout Otaï grouillait comme une fourmilière. Des hommes se pressaient autour d'une maison éventrée, dont le toit était détruit. Analysant sa place, il comprit qu'il s'agissait là de l'habitation de Shaku, l'un des gardes vétérans de tous le peuple du Désert. Il se demanda ce qui avait pu provoquer un tel accident, et écouta les femmes raconter l'accident à leurs amies. Il eut un sourire, comprenant déjà un peu mieux ce qui s'était passé.

Il avisa les trois personnes, bien au centre de la place et les observa. Il reconnut sans peine Shaku, le garde dont la maison était détruite, un inconnu torse nu aux cheveux blancs et il aperçut une jeune femme, qui lui tournait le dos. Il voyait Meena lui bander les mains et les cheveux un peu dorés de lanfemme, qui ondulaient sur son dos. Il l'observa quelques minutes, son regard sanglant s'arrêtant sur elle, sans qu'il le veuille vraiment. Il resta immobile, avant d'hausser les épaules, et d'aller chercher ses affaires. Il aviserait plus tard ce qu'il devrait faire.

Rentrant dans sa demeure, il prit son sac, qu'il avait négligemment laissé sur une chaise. Se traitant d'idiot, il le passa en bandoulière autour de son cou. Il l'avait préparé, comme il fallait... Il avait juste, dans son enthousiasme, oublié de le prendre. Il avait vingt trois ans, et des fois, on aurait pu penser qu'il en avait douze... Secouant la tête, il effleura du bout de son index la pierre rougeoyante de sa croix. Puis, il quitta la maison, sans un seul mot pour ses parents.

Il se dirigea presque immédiatement vers la maison détruite. Jetant un coup d'oeil au centre du village, il remarqua que le trio avait disparu, et eut un pincement au coeur, comme une légère pique de tristesse. Balayant ce geste, il se planta devant la maison du garde, jetant un regard froid au garçon avec un Farfuret sur l'épaule. Il sourit cependant en voyant Meena se faufiler entre eux, pour rejoindre la chambre, sûrement celle du blessé. Il aimait beaucoup cette enfant... surtout parce que dans un sens, elle lui rappelait quelqu'un...


"Je peux faire quoi que ce soit pour vous aider ?"
"Non, ne t'inquiètes pas ça va aller, des amis viennent m'aider... Mais comment sais-tu ce qui se passe ?"
"Votre maison est dans un bien piteux état... Et les bruits courent ici..."
"Ahlàlà... Des fois j'oublie qu'Otaï est un petit village. Alors je suppose que tu es au courant pour la jeune femme qui est devenue une Dompteuse professionnelle, avec l'accord d'un maître..."
"La fille que Meena soignait tout à l'heure ?"
"Oui, c'est bien elle... Et tu devrais aller la féliciter. Elle ne vient pas d'ici, mais je pense que ça lui fera plaisir..."

Adearic haussa un peu les épaules, mais approuva. Après avoir salué le garde, il se dirigea vers le centre du village, pour avoir une vue sur tout les mouvements susceptibles d'être ceux de l'inconnue... Qui plus est, on racontait que sa monture était bien particulière. Il la retrouverait plus vite grâce à ça. Il se décida à observer aussi le comportement des autres habitants. Mis à part les soldats qui se relayaient au post de garde, et les hommes qui accouraient pour prêter main forte à Shaku, il n'y avait pas de grand mouvement... Il remarqua cependant les attroupements d'enfants et de personne passant, ou n'ayant rien à faire, à certains endroit précis. Il décida de s'approcher, trottinant un peu. Plus vite il en aurait fini, plus vite il partirait.

Il comprit très rapidement ce que faisait la jeune femme : pour découvrir sa monture, elle longeait la muraille, à l'intérieur du village. Ses mains meurtries ne lui permettait pas d'aller vite, mais elle s'en sortait plutôt bien. Il s'isola un peu, prévoyant sa trajectoire, et croisa les bras sur son torse, l'attendant, d'autres habitants se pressant peu à peu autour de lui.

Elle passa devant lui, et il s'apprêtait à la féliciter, comme la politesse l'exigeait, lorsque sa monture frotta sa tête contre celle de sa nouvelle dresseuse... Cette dernière se mit à rire, et le jeune homme se figea net.

Ce n'était pas possible. Ca ne pouvait pas être vrai... Et pourtant... Il avait déjà entendu ce rire. Il était tellement... pur et un peu innocent. Une foule d'émotions voyageait dans cette voix. Des sentiments, des émotions, qui se communiquaient aux autres avec facilité. Il se sentit réchauffé par cette voix... Lorsqu'une autre le tira de sa rêverie.

"Staaaaa ?"

La petite Pokémon s'était hissée jusqu'à l'épaule de son maître, le regardant, intrigué en le voyant immobile de la sorte. Elle lui faisait remarquer que la jeune femme s'éloignait. Il lui sourit et la caressa, se passant une main dans les cheveux, essayant de se ressaisir.

Il n'y croyait pas et pourtant, ça devait être vrai... Mais... cela faisait... tellement d'années. Elle avait sûrement changé, et lui aussi. Pourtant, il devait essayer. Il se mit à courir pour la rejoindre, fendant la masse de foule qui regardait la demoiselle passer. Il tendit alors la main, et saisit avec douceur le bras de la Dompteuse.

"M... Molly... C'est bien toi ?"

Il la retourna légèrement, tout en se mettant face à elle, pour qu'il puisse la voir. Les yeux bleus de la jeune femme le fixait, incrédule. Il sentit son coeur rater un battement. Depuis toutes ces années. Il la revoyait enfin. La fillette qu'il avait connu alors qu'il était gosse. Il avait à peine sept ans lorsqu'ils s'étaient vu pour la dernière fois. Et... il se sentait tellement heureux de la retrouver ici. Il lui sourit et, ne contenant pas sa joie plus longtemps, il l'enlaça.

"Ca faisait tellement longtemps... Je suis heureux de te revoir enfin... Molly"

[Je sais, c'est mal de s'incruster de la sorte... Mais ce passage sera court je pense, et j'ai l'accord d'Ishizu, Molly et Allen]
avatar
Adearic
Informations
Nombre de messages : 47

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Molly Hale le Sam 1 Aoû 2009 - 1:59

"M... Molly... C'est bien toi ?"

Fixant le jeune homme d'un air incrédule, les prunelles bleu océan de Molly s'agrandirent de stupeur en reconnaissant la voix et le visage de leur interlocuteur. Avant de pouvoir faire quoi que ce soit, Molly se sentit enlacée alors que la voix murmurait doucement :

"Ca faisait tellement longtemps... Je suis heureux de te revoir enfin... Molly"

Cette manière de prononcer son prénom...oui...c'était lui...aucun doute là-dessus...il avait changé, certes, mais ses cheveux d'un noir de jais et ses yeux rouge sang, eux, étaient identiques. La jeune archéologue venait de retrouver un ami qu'elle connaissait depuis plus de 15 ans, mais dont elle avait perdu la trace du jour au lendemain, sans jamais avoir pu l'oublier. Il lui avait sauvé la vie dans le château de cristal de ses rêves psychiques. Elle l'aidait toujours à surmonter le malaise qu'il ressentait vis-à-vis de son statut dans sa famille si spéciale. Les deux jeunes nobles s'étaient soutenus mutuellement jusqu'à ce que l'aide d'Adearic n'oblige les parents adoptifs de ceux-ci à quitter Omatsu. Molly n'avait jamais revu le jeune garçon jusqu'à ce jour...et voilà qu'il la serrait dans ses bras, le jour même de sa réussite à l'épreuve de dompteuse, alors qu'elle venait d'obtenir un des plus beaux cadeaux de son existence. Les retrouvailles avec Adearic en était un plus merveilleux encore.

Les larmes aux yeux, sans lâcher sa longe - simplement parce qu'elle était nouée à ses doigts sans quoi elle lui aurait échappé - , Molly serra le jeune homme à son tour tandis que le silence s'installait dans tout le village.

« Moi aussi, Adearic...tu...tu avais disparu...sans laisser de trace...alors te revoir maintenant... »

Trop émue pour continuer, Molly fondit en larmes sous le regard attendri de Shaku et celui, interrogatif, de Tamekyn. Leyno, le Lion de Feu resté au village le temps de l'épreuve, hochait lentement la tête. Le jeune Ponyta souffla doucement pour attirer l'attention de sa dompteuse, interrompu en plein travail. Mais cette dernière ne semblait pas disposée à continuer, du moins pas pour le moment. Se dégageant doucement après un long moment, Molly saisit la main du jeune homme d'un an seulement son aîné avant de lancer :

« Je connais Adearic depuis très longtemps...disons...que c'est une longue histoire. Mais je suis très heureuse de pouvoir le revoir... »

Tamekyn finit par venir se coller à la jeune femme en regardant Adearic de travers. Il devrait faire bonne impression au jeune cheval pour se faire pardonner, apparemment...
Molly vit enfin le regard de son nouveau Pokémon et fut étonnée d'y lire de la colère. Passant doucement sa main libre sur son chanfrein, elle lui murmura qu'elle s'occuperait de lui très bientôt. Rassuré, Tamekyn renâcla néanmoins pour signaler sa présence à Adearic. Molly, elle, ignorait ce que faisait le noble ici ; en tout cas, elle était plus qu'heureuse de l'avoir retrouvé, son coeur battant la chamade depuis qu'elle avait aperçu son visage et senti son étreinte contre elle. Essuyant rapidement ses larmes d'un revers de la main, la jeune dompteuse s'excusa alors subitement d'avoir pleuré ainsi et d'avoir peut-être tâché les mains de son ami d'enfance du sang de ses mains meurtries par la dure épreuve passée le jour même.

_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 441

Fiche de personnage
Points: 27
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Adearic le Sam 1 Aoû 2009 - 3:15

Adearic eut un faible sourire en la voyant pleurer et lui caressa le dos doucement. Il était tout petit lorsque sa mère avait insisté pour qu'ils quittent Omatsu. Tout ça parce qu'il était venu en aide à Molly. En même temps, il n'aurait pas supporté de rester dans son coin comme un lâche, alors qu'elle avait des problèmes. Elle l'avait aidé, il avait donc agit de la même manière en retour. Et sa mère, cette femme qu'il avait trouvé égoïste à partir de cet instant, avait forcé tout le monde à partir, pour éviter que son « fils » ne risque encore sa vie de la sorte. Et il n'avait même pas eu le temps de la prévenir, ni de la revoir.

Pour lui... ça faisait seize ans qu'il ne l'avait pas revu. Même s'il avait oublié quelques détails la concernant, elle avait toujours eu une place de choix dans sa mémoire. Et il ne voulait pas parcourir le monde pour voir à quoi ça ressemblait. Non, il cherchait avant tout à la retrouver. Et voilà qu'elle se présentait à lui... Qu'est ce qu'il y avait de plus beau ?

Il la laissa faire, débordant de joie à l'idée de la retrouver enfin. Elle présenta alors leur histoire commune au village, et il rougit, gêné, détournant un peu le regard. Et dire que la plupart des gens le connaissait ici. Mais elle avait relativement bien raconté la situation, et en quelques mots. Il garda sa main dans la sienne en souriant, avant d'apercevoir le regard montrant très clairement que le cheval n'était pas spécialement ravi de voir quelqu'un qui accaparait sa dresseuse. Mais... Le garçon avait été impulsif, il ne s'attendait pas à la revoir. Il comprit néanmoins qu'il aurait à jouer serré pour parvenir à plaire à la monture de Molly.

Pourtant, il avait envi de lui parler. De savoir ce qu'elle devenait, comme elle allait. Elle s'excusait d'ailleurs pour le sang qui aurait pu le tâcher, et pour avoir pleurer. Si elle savait à quel point il s'en fichait. Des gouttes de sang, ce n'étaient rien... Ce n'est pas lui qui allait en faire tout un fromage. Pas dans cette situation. Et pour les larmes... Ca ne le dérangeait pas non plus... Il sourit et regarda ses mains. Son suorire s'élargit en voyant la forme du bandage. C'était clairement signé Meena ça. Cette gamine savait faire d'excellent bandage, qui tenait bien, sans pour autant serrer et presser sur la blessure. Il avait passé de longues heures avec l'enfant, lui servant de cobay pour qu'elle s'entraine, ce qui avait fait rire Shaku.

Timidement, la pointe de la tête de Hyorin apparut derrière les mèches noirs du jeune homme. Il eut un sourire et invita la Stalgamin à se mettre sur son épaule, ce qu'elle fit, tremblotant un peu de peur devant la jeune femme et son étalon de feu. D'une main, il caressa délicatement la tête de sa Pokémon.

"Voici Hyorin, qui est ma Pokémon depuis peu... Elle est un peu craintive avec les gens qu'elle ne connait pas..."

Il savait que la petite créature saurait faire confiance à Molly, c'était juste une question de temps. Mais il avait remarqué qu'elle avait toujours eu peur de sa mère. Il n'en avait jamais tenu compte. Il n'avait que faire que sa Pokémon déteste celle qui l'avait adopté, puisque de toute façon, quelques jours plus tard, ils partiraient.

Adearic avait une foule de question à poser à son amie, et il s'inquiétait tout de même un peu pour ses mains blessés... et pour le cheval, juste à côté d'elle. Il semblait possessif, ce qui allait poser quelques difficultés au jeune homme... Enfin, peu importait, il trouverait bien un compromis avec la monture.

Pour rompre le silence qui s'installait sur le village, Shaku finit par intervenir.

"Adearic, je suppose que tu as beaucoup de chose à raconter à ton amie. Et je suppose que pour toi, Molly, c'est pareil. Pourquoi vous ne viendrez pas à l'intérieur. C'est pas rangé, mais vous serez au calme."

Le jeune homme ne s'y opposa pas. Il entraîna la demoiselle avec lui. S'ils ne rentraient pas, ils seraient plus tranquilles en étant proche de la maison du gardien vétéran. Il la laissa décider, à elle de voir si elle voulait aller à l'intérieur ou pas. Mais il ne voulait pas que ses parents lui mettent le grappin dessus, il n'avait pas envie de se disputer ouvertement avec eux...

Ignorant cette éventualité, il s'adossa au mur qui tenait encore, et tendit sa paume vers le ciel. Ses yeux brillèrent quelques secondes, et une flamme apparut au creux de sa main. Il plongea son regard dans la flammèche, remontant un peu dans le passé. Mais il ne devait pas s'y perdre, alors que dans le présent, il venait de retrouver celle qu'il avait perdu. Il serra le poing et le rouvrit, le feu ayant disparu. Il lui sourit.

"J'ai appris à le maîtriser depuis, je ne fais plus flamber mes vêtements avec !"

Ah si elle savait. Il ne trouvait pas les mots pour exprimer sa joie de la revoir. Il était à la limite de l'euphorie, et se doutait bien qu'elle était fatiguée. Du coup, il se contenait comme il pouvait. Il la regarda quelques instants des pieds à la tête. Même si son visage gardait les mêmes expressions, elle avait tout de même changé. Rien qu'avec ses formes... Mais il ne devait pas penser à ça !! Pourtant, il osa un compliment qui s'avérait véridique. Après tout, elle avait six ans et lui sept la dernière fois qu'il s'était vu.

"Même si tu restes la même, physiquement, tu as beaucoup changé. Tu es très belle."

Il ne rougissait pas, il n'avait pas de honte à dire ce genre de choses, puisqu'il les pensait. Oh, il était peut-être quand même un peu gêné... Mais... Oui, elle avait changé, son corps, tout comme le sien, s'était transformé, passant du corps d'enfant à celui d'adulte... de la chenille au papillon. Oui, il ne désirait qu'une chose : savoir tout ce qui s'était passé, depuis qu'ils sétaient quittés, savoir comment elle se portait, ce qu'elle comptait faire plus tard... Il voulait découvrir ce que des années de séparation avaient gardé dans l'ombre.
avatar
Adearic
Informations
Nombre de messages : 47

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Ishizu Yggdrasil le Sam 1 Aoû 2009 - 14:20

"Et bien petit bout d'homme, chaque fois que je te laisse tu finis en piteux état ! Encore que la sa devrait aller"

Une jeune demoiselle au cheveux vert se trouvait contre le mur de la chambre, ne faisant gaffe à personne à part le blessé qui dormait tranquillement. Elle se décolla du mur et s'approcha du garçon, se mettant à genou, sans que personne d'autre n'agissent autour d'elle.

"Je ne suis pas la pour longtemps ! Je suis en passe de retrouver ma forme initiale, je ne pouvais pas rester plus longtemps dans ce corps minuscule, le trop plein de puissance émanait de moi. Même si j'ai beaucoup perdu en revenant ici il m'en reste bien assez. Je reviendrai pour la bataille qui s'annoncera bientôt. En attendant..."

La Kirlia s'approcha du sac du garçon et prit une ball qui lui était complètement inconnu, mais savant pertinemment ce qu'elle contenait.

"Ne vous inquiétez pas ! Il n'en veut pas !"

S'adressa t-elle donc devant Treshan qui semblait heureux de la revoir et devant les autres pokémons qui se trouvaient ici. Elle s'éloigna alors de la pièce, marchant tranquillement alors que la plupart des gens se demandait bien qui elle était et ce qu'elle faisait la. Elle ne s'inquiétait pas de ce que dirais son dresseur, car il n'avait jamais ouvert la fameuse ball et n'en avait pas envie pour l'instant.

*On ne doit pas changer l'équipe du passé*

Elle s'avançait donc en direction d'une personne, elle la connaissait, enfin, elle l'avait connu, même si elle ne l'avait jamais vu dans ce temps, c'était bien plus tard. Mais elle ne voulait pas se rappeler de son passé, maintenant elle était dans ce passé, donc elle changerait le cours des choses, oui elle le devrait.
La jeune Kirlia arriva au niveau de Molly, enfin d'une jeune fille, cette dernière ne connaissait pas encore la Kirlia, c'était assez compliqué de jouez la comédie, alors voir des personnes connus et faire semblant d'ignorer qui ils sont.


"Bien le bonjour ! Je me nomme Yume Mugen et je suis la Kirlia de la personne que vous avez rencontré au festival de Natsu"

Bordel ! Elle venait de faire une bourde, elle ne se trouvait pas la-bas quand son maître avait rencontré la demoiselle, bref, il fallait faire vite.

"En bref ! Voici une pokeball contenant un..."

Si elle commençait à dire le pokémon elle était encore plus mal barré.

"... Pokémon qu'Ishizu n'a jamais rencontré, il est tombé comme un cheveux dans la soupe, ce n'est pas qu'il ne l'aime pas, mais il ressent une certaine tension sur cette créature, comme si elle ne lui était pas destiné, alors je pense que vous en ferez un usage bien plus utile que lui."

Elle tendit la ball à Molly et fit une petite révérence.

*Ishizu, on se reverra, et cette fois je serais au meilleur de ma forme, en attendant je me dois de partir, j'ai d'autre affaire à remplir, et je dois déjà préparer ton ascension. je dois encore modifier le court du passé pour éviter ta mort, si je n'y arrive pas je devrais alors...*

Ses pensées se dissipèrent quand elle disparut dans un soudain flash, venant de se téléporter on ne sait ou. C'était vraiment un pokémon très étrange, et qui laissait beaucoup de question en suspend. Cependant la nuit commençait à tomber, demain serait un nouveau jour.

_________________
— Je ne m'investis que pour conduire le monde actuel à sa perte !
avatar
Ishizu Yggdrasil
Informations
Nombre de messages : 1284

Fiche de personnage
Points: 90
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Allen le Sam 1 Aoû 2009 - 15:21

Allen ne comprenait pas vraiment ce qui se passait. En même temps, il n'était réellement pas d'ici. Mais toutes ses personnes semblaient se connaître. Il avisa la Kirlia sorti de nulle part qui se dirigea directement vers Molly. Il se passa une main dans les cheveux en soupirant. Il ne faisait vraiment pas parti de cet univers.

Il était certe heureux pour Molly, la jeune femme, qui visiblement, avait retrouvé son ami d'enfance, un garçon qu'elle avait visiblement perdu de vue depuis longtemps. Il les observait un peu en souriant. Jusqu'à ce que son Farfuret bondisse sur son épaule. Il avait quitté son poste de surveillance auprès du guerrier évanoui, pour rejoindre son dresseur. L'union, l'esprit de famille qui résidait en ces lieux lui manquait beaucoup trop. Il ne faisait pas parti de cette immense famille, mais désirait plus que tout retrouver la sienne. Et ça, le félin noir l'avait bien compris. Il l'interpella, un peu inquiet. Le jeune homme lui sourit, mais un air un peu mélancolique régnait sur son visage. Captant l'inquiétude du chat il finit par lui répondre.

"Je vais très bien, ne t'inquiètes pas. J'ai juste besoin de faire le point sur ma propre situation."

Il se tourna alors vers sa Sabelette, qui faisait une pause, essouflée par ses efforts. Un peu acharnée, elle ne s'était pas arrêtée lorsque Adearic s'était fait remarquer. Pour elle, le plus important était de déblayer la pièce. Allen sourit en voyant la petite Pokémon aussi travailleuse. S'accroupissant pour être à sa hauteur, il posa sa main sur sa tête, entre ses deux oreilles. Elle le regarda, en rouvrant les yeux, alors qu'il sentait le Farfuret tressaillir sur son épaule.

"C'est parce que j'ai besoin de m'ouvrir les yeux que demain, nous partirons tôt à Terros. Il faut que je sâche vraiment si un membre de ma famille est en vie, vous comprenez ?"

Les deux Pokémon hochèrent la tête, approuvant les dires de leur dresseur. De toute façon, maintenant, ils le suivraient, où qu'ils aillent, et quoiqu'il fasse. S'il avait perdu sa famille humaine, il avait au moins celle que faisait ses Pokémon pour lui. Et, pour celle là, pour cette union familiale qui l'avait accepté, le jeune Terrosien se battrait corps et âme pour la protéger.

Se redressant, il remarqua que le duo d'enfance c'était rapproché, sans pour autant rentrer dans la maison. Il n'écouta pas leur conversation. Après tout, ça ne le regardait pas... Ramassant la faux à son passage, il se dirigea droit vers le garde.

"Shaku, je vous remercie pour votre hospitalité. Mais... je crois que je dois retourner d'où je viens... J'ai ce besoin de comprendre, et je ne serai pas tranquille, tant que je ne saurai pas la vérité. J'ai l'intention de partir en début de soirée. Est ce qu'un garde pourrait m'accompagner jusqu'à Omatsu, pour que je sois certain d'y parvenir en un seul morceau ?"
"Bien sûr, je mettrai notre garde au courant. Mais, es-tu vraiment sûr de vouloir le faire !"
"J'ai besoin de savoir, de comprendre !!!"
"Oui, je sais bien... Prépares toi, tu ne vas pas tarder à y aller... Je vais chercher le garde..."

Et Shaku quitta la maison, se dirigeant sans aucune hésitation dans une demeure voisine. Allen remit son haut sur son dos, avant d'enfiler sa cape. Il prit la Sabelette d'une main, tenant la faux dans l'autre. Sortant dehors, il constata que la nuit tombait. Les étoiles commençaient à éclairer un ciel parfaitement dégagé et clair. C'était plutôt bon signe. Aucun orage ne viendrait.

Alors que le garde qui allait l'accompagner jusqu'à Omatus se préparait, le vétéran fit signe au Terrosien de s'approcher. Se dirigeant vers lui, il le regarda.

"Dans une dizaine de minutes, on vous ouvrira la porte. Tu ne veux pas dire au revoir à Molly ?"
"Non... Je la laisse avec son ami. Passez lui le bonjour pour moi. Au fait, tenez. Votre Faux..."

Il tendit lobjet au garde, mais celui ci le repoussa d'un geste.

"Gardes là, et si tu veux, rends là à l'homme qui me l'a donné. Tu manques d'entraînement, mais je suis convaincu que c'est l'arme qu'il te faut. Allez files. Et n'oublies pas que si jamais, tu repasses dans le désert, passes nous voir !"
"Merci beaucoup... Je n'oublierai pas, je vous le promet."

Le garde rit à sa remarque et lui donna une accolade amical, avant de le laisser partir. Il ne devait pas rester ici trop longtemps...

A la porte du village, une femme d'une trentaine d'années l'attendait. Lui souriant, ils partirent ensemble, pour traverser le désert. Allen garda son arme accroché dans son dos, Kizuato sur son épaule, Sakyuu dans ses bras. Il était un peu triste de ne pas avoir salué Molly une dernière fois, mais il ne pouvait plus rester à Otaï plus longtemps... Ses racines attendaient depuis bien longtemps qu'il se décide à les remonter, pour comprendre son passé.

[Fini ici pour moi]

_________________
avatar
Allen
Informations
Nombre de messages : 100

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 17 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Molly Hale le Sam 1 Aoû 2009 - 22:49

[Post soumis à la contrainte 1]

Alors que Tamekyn consentait enfin à détacher ses prunelles de jais du jeune homme, il recula de mauvaise grâce pour laisser sa dresseuse se rapprocher d'Adearic, tout cela d'un air contrarié. Le Ponyta finit par renâcler bruyamment comme s'il soupirait, ce qui fit sursauter sa dompteuse. Molly passa de nouveau sa main libre sur le chanfrein du Pokémon pour le calmer. Il ferma les yeux et, conciliant, laissa sa dresseuse rester auprès de son ami.

Adearic s'était adossé au mur et venait de montrer l'évolution de sa maîtrise de son élément, le feu, au cours des années écoulées. Il avait fait apparaître, puis disparaître une flamme, dans sa paume ouverte. Il semblait que le jeune homme avait appris à dominer ce feu qui l'effrayait tant autrefois, quand il faisait brûler ses vêtements en perdant le contrôle. Molly lui sourit, espérant que ce simple geste suffirait à lui indiquer qu'elle était heureuse pour lui. Lorsqu'il lui dit qu'elle était très belle, Molly sentit le rouge lui monter subitement aux joues, ce qui était rare chez elle. Elle voulut répondre mais, le souffle coupé, elle dut attendre de pouvoir respirer normalement pour parler. En baissant les yeux, elle jeta un regard en biais à sa monture, qui souffla par les naseaux comme pour protester ; non pas qu'il ne soit pas d'accord avec le jeune homme, au contraire, mais il trouvait que cet inconnu - car il voyait comme tel, même si ce n'était pas le cas - en faisait un peu trop. En relevant son regard océan vers le noble, elle put enfin dire :

« Eh bien...je te remercie...mais tu sais...toi aussi, tu es devenu un bel homme...ça m'a étonnée, d'ailleurs, quand tu m'as prise dans tes bras...tu étais plutôt chétif quand nous étions enfants...mais là, j'avoue...que je suis agréablement surprise. »

Elle lui sourit à nouveau, un de ces sourires qui réchauffent le coeur tout de suite et sans prévenir, et qu'elle savait si bien faire. Voyant qu'il produisait l'effet escompté sur Adearic, à savoir le faire rougir à son tour, Molly se réjouit et se rapprocha un peu plus de lui. C'était vrai, il était désormais grand et finement musclé, bien que son vêtement dissimule tant bien que mal sa carrure. Ses cheveux d'un noir d'encre avaient un peu poussé et encadraient un visage harmonieux et blanc ; quant à ses yeux, ils avaient toujours cette énigmatique couleur rouge sang qui fascinait tant Molly. Même en cet instant, elle savait qu'elle allait se perdre encore dans ces yeux-là et, qui sait, peut-être finir par s'y noyer, un jour...

C'est alors qu'une créature plutôt étrange fit son apparition devant le petit groupe. Humanoïde, dotée de cornes rouges et d'un corps ressemblant à une robe d'où sortaient deux pattes longues et fines, la Kirlia se présenta comme le Pokémon d'Ishizu et remit une Ball à Molly en lui expliquant que son dresseur n'en voudrait probablement pas vu la mésentente entre eux. Elle disparut avant même que Molly ait pu prononcer un seul mot. Se trouvant avec la Ball dans sa main, elle fit sortir son occupant, un Mimigal...bleu aux pattes violettes ! Faisait-il partie de la même espèce que le Ponyta que Molly avait reçu ? Ce dernier, intéressé, avança le cou pour venir sentir la petite araignée terrifiée. Doucement, l'archéologue se pencha et la prit dans ses bras alors qu'elle tremblait de tous ses membres. Le pauvre Pokémon avait l'air d'être passé de mains en mains avant d'atterrir dans celles de Molly. Celle-ci l'observa un moment avant de finalement remettre l'araignée aux couleurs étranges dans les mains d'Adearic.

« Prends-le, je suis certaine qu'il sera bien mieux avec toi. En plus, j'ai déjà beaucoup de Pokémon. Allez, ne sois pas gêné, ça me fait plaisir. Considère cela comme un cadeau de ma part pour fêter nos retrouvailles, d'accord ? »

Le jeune noble accepta et rappela le Mimigal avant d'entrer avec Molly dans la demeure. Une partie de la maison de Shaku était détruite, mais déjà, beaucoup de villageois s'étaient attelés à sa reconstruction. La moitié du mur était déjà refaite, et la besogne serait sûrement terminée avant la fin de la soirée. Molly voulut aider, mais on le lui refusa, puisque ses mains étaient encore blessées. Ils entrèrent donc dans la pièce en bon état et mangèrent tous ensemble, Molly assise à la gauche d'Adearic, les deux jeunes gens se lançant des sourires ravis et des clins d'oeil complices. Ils étaient ostensiblement heureux de se revoir après tant d'années. La soirée fut donc joyeuse et l'ambiance festive, une fois de plus. La nuit tomba et Adearic fut invité à rester dormir ; il accepta volontiers, quoiqu'un peu gêné, et il s'endormit à quelques mètres de son amie d'enfance, les deux ayant le sourire aux lèvres.

Le lendemain, aux aurores, la jeune femme se leva et sortit sans bruit pour ne pas réveiller Adearic. Ishizu lui avait proposé un combat la veille, et elle avait accepté avec joie. Le rendez-vous était fixé à cinq heures trente, et Molly trouva le guerrier déjà prêt sur la place du village. Ils sortirent donc d'Otaï pour se battre dans le sable sauvage sans réveiller tout le village.    


_________________
Per aspera... Ad astra.



1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 441

Fiche de personnage
Points: 27
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Être un Guerrier accompli [PV Ishizu et Molly]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum