[ Clos ] Là où le vent nous portera... [Sokka + Fiarkef]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Là où le vent nous portera... [Sokka + Fiarkef]

Message par Invité le Sam 8 Aoû 2009 - 0:32


[Je suis désolé je trouve mon ecrit pas mal bâclé, j'essairait de faire mieux pour la suite.]

Vide. La maison pour la quelle Fiarkef fît tout ce chemin depuis Flamen, avec pour seul but de retrouver son ancien compagnon de voyage était tout simplement sans vie. Le fait de se retrouver devant une porte fermé après plusieurs jours de marche n'était pas vraiment la cause du semblant de désespoir que l'on pouvait lire sur le visage du jeune homme, se tenant debout sur le seuil, le regard dans le vide. C'était plutôt l'inquiétude envers la santé de ce dernier qui l'affectait le plus.
Flomos posa délicatement son aile droite sur le jambe de son maître. Il pouvait ressentir ses émotions, aussi infimes qu'elles puissent être. Le garçon pensa soudainement au temps actuel du pays de la glace en observant le ciel. Il n'aurait jamais parié qu'il pouvait faire "bon" dans ce pays que l'on dit habituellement "glaciale" dans sa région natale. Et maintenant qu'allait-il faire ? Continuer comme a commencé son voyage, c'est à dire sans savoir où aller ? Se laisser guider par le vent ou par les évènements ? Cette idée lui convenait parfaitement. Il baissa la tête et esquissa un sourire en direction du volatile enflammé. Celui-ci le lui renda avec une grande sincérité dans son geste. Les six derniers mois on tellement rapproché l'homme et le pokemon, que parler leur devient pratiquement inutile dans certaines situations. Ils pouvaient tout ce dire, sans aucunes paroles... Ou presque.


"Vient Flomos, pas la peine de rester ici plus longtemps."

Les deux amis se levèrent et laissèrent leur jambes les guider vers de nouveaux horizons... Ce qui était encore une fois une mauvaise idée. Car ils se retrouvèrent bien vite dans l'immense désert de glace et de neige qu'est la banquise. Cette fois-ci il faut bien l'avouer, Fiarkef ne savait pas comment il allait faire pour sortir de se pétrin. Et il faut dire évidemment qu'un Flamenois n'aime pas vraiment les basses températures. C'est donc avec le corps frissonnant, la goute au nez et les bras repliés sur eux mêmes qu'il se mirent à parcourir ce grand étendu d'un blanc eternel, aussi captivant que terrifiant.



***

L'espoir de sortir vivant de cet endroit s'écoulait aussi rapidement que les heures passées et les kilomètres avalés sous les pieds du jeune homme et de son pokemon. Après avoir vécu tout ce temps dans cette foutue forêt, il n'est pas vraiment temps de mourir d'hypothermie dans la grande banquise de Mizuhan ! La fatigue les accables tout autant que la faim qui leur retourne le ventre. Mais une pause, aussi courte qu'elle puisse durer, pourrait les mener à leur perte. Le meilleur moyen serait de trouver une présence humaine, ou bien quelque chose à avaler. On peut toujours rêver...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Là où le vent nous portera... [Sokka + Fiarkef]

Message par Invité le Sam 8 Aoû 2009 - 1:52

[Hrp : Je ferait pas mieux ^^ ]


[ Post mis sous contrainte ]

"GNIAH"

Une véritable boule de poil venait de sauter sur un oiseau bipèdes et possédant des griffes sur les ailes, ressemblant légèrement à un poulet. Le fennec avait du prendre ce pokémon pour une proie potentielle, sauf qu'étant à moitié folle elle n'avait pas remarqué la large différence de taille. Déjà qu'elle était une petite Evoli, ce n'était même pas la peine en face d'un Galifeu bien portant. La petite teigne était accroché à l'un de ses bras, mordant nerveusement son adversaire, sauf que ses petites dent ne faisait vraiment pas mal, on avait plus l'impression qu'elles vous chatouillaient. Mais elle se disait avoir prit une proie, enfin si ce n'était pas la victime qui avait attrapé le chasseur.

Une lance apparut comme par enchantement sous le nez de l'homme, s'arrêtant juste assez pour qu'elle ne lui traverse pas la tête. Comme sortit de nulle part, ou plutôt de sous la neige, un jeune garçon semblait tenir l'inconnu en respect. Sur son visage était bariolé des motifs de tel façon qu'ils paraissent tribaux, enfin c'est ce que le garçon pensait. Il était légèrement petit, en tout cas Fiarkef le dépassait d'une tête peut-être, mais cela ne l'impressionnait guère de s'attaquer à plus gros que lui, d'ailleurs l'Evoli c'était attaqué à 20 fois plus gros qu'elle.


"Qui est-tu pour te balader sur le domaine de ma tribu ?"

Quand le poulet releva le bras il put lire dans les yeux noirs du pokémon un regard de pur sadisme voulant le bouffer pour le quatre heure, sauf que sa serait peut-être elle le diner du Galifeu. Et l'intrus n'était nullement en danger, il n'avait qu'à donner un coup sur la lance, maladroit comme était Sokka il tomberait certainement, mais riposterait, mais il ne serait pas difficile de le bloquer.

"Tu me diras tout en chemin, déjà présente-toi !"

C'était un ordre, même si il n'avait rien d'effrayant, cela ressemblait plus à un jeu à première vue mais l'adolescent était vraiment sérieux. Le campement qu'il avait installé ne se trouvait pas loin. Depuis qu'il avait quitté la tribu pour son voyage d'initiation il prenait tout les lieux comme ceux de sa tribu, même s'il savait que c'était faux, il fallait juste qu'il s'entraine pour quand il serait futur chef de sa tribu. Il était le fils de l'homme qui commandait le village, il aurait alors appris tout sur la vie en rentrant chez lui.

***


Un peu plus tôt dans la journée, le garçon avait décidé d'installer la tente entre deux collines, un lieu assez plat et relativement tranquille. Il ne se doutait pas qu'il aller se retrouver observé par un petit être encapuchonné qui le fixait. Le garçon n'y prêta d'abord aucune attention, mais quand il releva les yeux il le vit toujours au même endroit que tout à l'heure. Sérieusement cela l'agaçait un peu et il voulu le faire fuir en lui faisant peur, mais les grimaces qu'il faisait à la petite créature encapuchonné le fit rire.


"Ouargh ! J'abandonne !"

Venait t-il alors de fulminer, il se fichait bien de ce que la créature pouvait bien faire, surtout que pour une fois ou Calypso aurait put sauter sur un intrus elle préféra partir à la pèche. C'est d'ailleurs ce que Sokka fit, emportant sa canne à pèche et un sac, ils 'attendait à prendre une prise, mais il se trouvait légèrement impatient. Quand il vit son pokémon trempé la patte d'en l'eau et en ressortir avec un bébé Poissirene ayant mordu au bras de l'Evoli, l'idée lui vint instantanément.

"Autant que tu sois utile à quelque chose !"

Et voila qu'il lançait sa ligne, utilisant pour hameçon et appât... le fennec ?!? Si on la pensait folle, il l'était peut-être plus qu'elle en envoyant son pokémon comme vers de terre à la pèche. Mais Calypso ne sembla aucunement inquiète, au contraire, elle se trouvait dans son élément et pataugé dans l'eau profonde, flottant tranquillement.

"Arrêtes ! Tu va faire fuir le poison !"

Mais peut-être aurait dut-il se taire quand un poisson géant, possédant une corne sur la tête et des écailles rouge noire, goba la boule de poils. Enfin d'abord elle pris ses pattes à son cou et nagea de toute ses forces n'importe ou tant que le monstre ne pouvait pas la bouffer. Mais elle finit quand même par être avaler. Le garçon ne pensait déjà plus à son pokémon, pour lui le diner était déjà servi, aussi tirât-il comme un forcené sur le manche de sa canne. Au bout d'une dizaine de minutes de rudes combat il finit par ramener le poisson sur la banquise, et il le traina alors vers le campement pour le découper. Ce n'est qu'une fois qu'il avait retiré l'estomac qu'il sentit quelque chose bouger à l'intérieur, voila maintenant qu'il se rappelait de son Evoli.
Quand elle fut enfin à l'air libre elle ne semblait nullement choqué, et était même contente, puis elle se jeta sur la carcasse du monstre, commençant à déguster le poisson alors que le garçon prélevait déjà les filet. Il en fit cuir un seul, bien assez grand pour lui, et étendit le reste sur un fil et deux branches en les salant afin de les conserver.

Il remarqua que le pokemon dans sa petite cape grignoter quelque morceaux de glace qui lui semblait succulents, mais Sokka eu pitié de lui et lui tendit un morceau de poisson. Le pokémon ne se fit pas prier et se jeta sur la nourriture, grignotant comme une souris sous l'œil admiratif de la boule de poil qui semblait tellement repu qu'on en voyait plus la tête tellement son ventre était rond.


***


"On est arrivé !"

Effectivement, Sokka et l'intrus venait d'arriver dans le camp et le petit Stalgamin semblait sautiller pour attraper un des morceaux suspendue trop haut pour lui.En voyant revenir celui qui l'avait nourri il se jeta sur ses jambes et frotta sa tête, comme il était affectueux, mais comme cela était embarrassant.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Là où le vent nous portera... [Sokka + Fiarkef]

Message par Invité le Sam 15 Aoû 2009 - 0:53

[ Post mis sous contrainte ]


"Encore désolé de t'avoir dérangé ! En fait je ne cherchait qu'à m'entrainer !"

Sokka serra la main de Fiarkef après lui avoir expliqué la situation à son camp. Le jeune garçon était désolé de lui avoir fait subir son épreuve de chasse et comme un humain passait par la il voulait voir s'il était assez convaincant quand il l'avait ainsi abordé.
Durant leur parlotte, la boule de poil n'avait pas arrêté de s'attaquer au Galifeu, ce dernier a tenait pourtant en respect avec un seul de ses pieds. Puis, comme lassé, chose rare chez cette Evoli plus que dynamique, elle préféra s'en prendre au petit Stalgamin se trouvant toujours la. Ce dernier était légèrement craintif, comme s'il redécouvrait la vie sauvage et que cette dernière lui faisait peur. Avec un véritable petit démon en plus, il n'était pas rare de voir le petit pokemon avec son bonnet fuir avec le fennec le poursuivant, voulant jouer avec lui, ou le mordre.

Alors que les deux humains conversaient, Sokka fit part à Firakef qu'il souhaitait devenir un grand maître de l'épée, même s'il n'en avait qu'une maîtrise succincte. Et les affaires et la vente et les achats l'intéressait aussi, devenir marchand itinérant ou ouvrir sa propre boutique. Il ne savait pas s'il se dirigerait vers une branche qui concernait les combats de pokémons, il ne savait même pas s'il pouvait maîtriser un élément. Mais il s'occupait peu de ces détails, voila que son compagnon de route venait à lui taper sur les nerfs à pousser de petit cris, ainsi que du craintif petit Stalgamin qui se réfugiait derrière lui.


"Bon je crois que je vais partir pour continuer mon chemin, j'ai d'autre chose à faire, et puis surtout je suis désolé de t'avoir dérangé."

En vérité le garçon était gêné, complétement confus, car sa petite boule de poils le mettait mal à l'aise. Il avait appris les bonnes manières et cette petite chose osait attaquer la personne qu'il avait agressé lui même, enfin il s'était excusé lui ayant montré que ce n'était qu'un simple entrainement. Mais pourtant il en resté vert, non pas de jalousie, mais d'amertume. Sokka ne se plait généralement pas à faire l'idiot en faisant semblant ou en s'excusant, il est plutôt celui qui fout rien, amis on dirait que l'idée de voyage seul est une chose qui l'effraye.
Voila pourquoi il était en train de plier bagage, s'excusant encore une dernière fois envers Fiarkef et s'enfuit quasiment du lieu.


"Calypso ! Sa me dérange ta façon d'être."

Elle le regarda sans comprendre vraiment ce qu'il lui disait, elle n'écoutait qu'à moitié, s'occupant plus à se divertir, mais soudainement le garçon s'arrêta après deux collines, se sentant comme suivis. Quand il vit que le Stalgamin les collés il n'y fit pas gaffe, mais la sensation d'être suivie le remis en gêne et il s'arrêta, regardant le pokémon capuchon. La petite créature les fixait, avancé d'un pas, comme pour les tester, patienter, avancé.

"Q-Q-Qu-Qu-QUE ME VEUX-TU ?"

Il venait de s'écrier, non pas sous le coup de la colère mais sur le ton de la confusion, il ne comprenait pas pourquoi ce pokémon le suivait et ne le lâchait pas. L'Evoli venait d'attraper le bout du pantalon du garçon et de tirait dessus, le garçon se tracassait de plus en plus pour des choses futiles, il commençait son aventure en se préoccupant de chose inutiles.
Il fini par faire volte-face, et sur son visage se lisait l'ennuie de la situation, étant agacé de ce qu'il lui arrivait, mais non pas dans le sens ou cela l'ennuyait.


*Il faut que je me change les idées, je dois penser à...*

Mais la seule image qui lui arriva en tête était celle d'un corps fin, longiligne, galbés, nu, possédant des formes. Il n'en faut pas plus pour qu'il décrive ainsi la femme de ses rêves, mais cela le mettait encore plus mal à l'aise. En fait, depuis le début il vivait un mal être de ce qu'il lui arrivait, et il n'arrivait pas à assimiler le tout qui lui arrivait en bloc, enfin même si cela n'était pas énormes.
Ainsi reprit-il sa marche, marchant à travers des plaines enneigés, des morceaux de banquise géante, ayant toujours les pommettes légèrement rose de son embarras le plus total pour des préoccupations frivole. Le pauvre petit garçon fuyait des choses qui pourtant le ferait murir, mais finalement, cette gène ne serait en rien comparé en la présence de la personne qu'il rencontrerai dans la forêt qui se laissait lentement voir. Attention Sokka, être trop mal à l'aise revient à se laisser faire sans rien pouvoir faire, et alors tu te verras rougir de la tête aux pieds.

Pendant ce temps le Stalgamin le suivait toujours, ajoutant à son de plus en plus son ennuie d'être suivie par cette créature. Que pouvait-il y faire ? Ce pokémon le suivrait quoi qu'il arrive d'après ce qu'il avait compris, mais il ne pouvait pas le capturer, il ne possédait aucune pokéball et il ne saurait pas quoi en faire, c'est bien ce qu'il pensait.


[Topic fini pour moi, désolé, je devais faire vite XD]
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Là où le vent nous portera... [Sokka + Fiarkef]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum