[ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2009 - 1:05

"MAIS COMMENT AIS-JE FAIT POUR L'OUBLIER"

Rah !!! Je peste contre mon idiotie, comment cela à pus arriver ! Ninj me disait que c'était pas grave ! Nina me disait que sa se rachetait et Gabrielle la nouvelle venue un peu froide mais terriblement émotive avec la Mizuhanaise ne disait mot. Bref pour montrer la situation j'ai oublié la ou on s'était arrêté mon pendentif avec la seule inscription qu'il me reste de mon bien aimée, enfin de Coud. Bref, du petit pirate blond dans la quinzaine qui m'a sorti de ma cage en quelque sorte. Mais pourrais-je un jour le retrouver ? Je l'espère bien, quoi que je me demande pourquoi il m'envoie des informateurs et il ne vient pas me voir directement, enfin sa me chiffonne. Il doit cacher quelque chose, ou il me fait languir car il à des choses plus importantes ? Mais pourquoi je m'accroche autant à lui. Enfin bref, je ne suis pas si seule que je le pensais autrefois, aujourd'hui j'ai des personnes que j'estime comme des gens de confiance.

"Ah ! Le voila !"

Reverie ramassa le petit bijou en or, généralement elle l'avait constamment sur elle, dans son décolleté pour ne pas le perdre, mais il avait du glisser quand elle avait chanté, heureusement qu'il n'était pas tombé dans l'eau. Elle se relevait et montré l'objet à tout le monde, elle n'avait pas voulu leur dire pourquoi le collier lui était si important, et puis ils n'avaient pas vraiment rechigné.

"Cap !"

"Pucap !"

La demoiselle leva la tête et vit deux petits singes accroché à une branche seulement par leur queue. L'un était mauve et gloussait et l'autre était fushia et faisait des grimace en tirant les bouts de sa bouche. Elle leur sourit alors qu'ils se mettaient tout deux à se balader entre les branches pour mieux voir les intrus. Elle mit la main dans un petit sac, car oui elle s'était acheté un sac et quelque autre ball histoire de ne pas se retrouver à cours. Ces deux farceurs lui plaisait et elle les voulait tout deux, se ressemblant comme deux gouttes d'eau sauf peut-être par leur couleur de peau.

"Ils sont à moi !"

Mais avant qu'elle n'eut le temps de réagir, un soudain flash se produisit alors dans son dos. Quand elle se retourna elle vit une mignonne petite fée verte avec une tête protubérante. Cette dernière les fixait, posant la tête d'un coté ou d'un autre.
Renverie prise de respect s'approcha timidement et salua le petit pokémon qui lui rendit son salut avant de s'approcher. Quand elle fut assez près pour le toucher elle tendit le bras, mais le petit pokémon fit une pichenette à son nez et partit à toute vitesse dans la forêt, comme s'il voulait jouer.


"Attend ! Tu va voir ce que tu va voir toi !"

Elle voulut lui courir après mais s'arrêta pour fixer les deux petits singes grimacer. Elle sourit et sortit deux ball identique, les faisant rouler dans ses mains.

"Vous d'abord"

Comme s'ils avaient compris, ils fuirent dans la même direction que le pokémon légendaire, comme s'ils avaient tout deux un lien avec lui.

"Revenez !"

Sans se soucier des trois autres elle s'engouffra dans la forêt sans crier gare, elle avait revêtis une nouvelle tenue plus confortable que son maillot et était prête pour n'importe qu'elle aventure. Quand elle partit il ne restait plus que Ninj, Nina et Gabrielle près de l'eau, dans le coin ou elle avait capturé Haoto maintenant Papilusion et Sakura se trouvant à la pension.
S'ils ne voulaient pas perdre sa trace il valait mieux la suivre.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Message par Nina Wang le Lun 10 Aoû 2009 - 21:40

Ils avaient tous atterri dans la forêt d'Agata, dans le pays de Terros, après la fin du concours à Nalcia. La jeune fille sauvée à Arkan avait l'air déjà en colère contre elle-même, ayant perdu quelque chose de visiblement très important à ses yeux. Nina la regarda partir au quart de tour devant la farce du petit Célébi, gardien de la forêt et des voyages temporels. Elle ne l'avait jamais vu auparavant, et fut à la fois surprise et émerveillée de croiser un tel Pokémon. Elle avait combattu aux côtés de Kyogre contre Groudon lors de la dernière bataille, mais elle n'avait aucun souvenir d'avoir déjà rencontré un Pokémon aussi rare - car unique - dans son enfance. C'était plutôt logique, étant donné qu'elle faisait tout pour l'oublier. Elle essayait pourtant de se souvenir d'une chose et d'une seule, d'un détail important lu dans un livre, et qui était peut-être la clé du mystère de la bête infâme enfouie en elle. Elle avait des phrases qui revenaient de temps à autre, par bribes atrophiées et incompréhensibles. Mais elle attendait. La pièce manquante du puzzle reviendrait se placer d'elle-même. Et Nina serait alors en mesure de savoir. Enfin.

Après le Célébi, ce fut au tour de deux Capumain de venir jouer avec Reverie, l'un arborant une couleur fuschia asez inhabituelle. Ce n'était pas la première fois que Nina voyait un Pokémon différent de par sa couleur. Le Galopa d'Otoosama était ainsi, avec un feu, non pas rouge et orangé, mais argenté et blanc, tel un spectre revenu des Enfers pour hanter ses ennemis. Elle fut donc à peine étonnée d'en voir un autre s'amuser avec la cadette du groupe qui, piquée au vif, et ayant manifestement envie de les ajouter à sa collection, les poursuivit au fin fond de la forêt terrosienne. En soupirant, Nina laissa sortir Genki, puis Miyana et Kashi. Miyana avait envie de revoir cet endroit où elle avait joué avec sa dresseuse en bougeant au rythme de la mélodie produite par une flute en bois improvisée. Genki était là pour surveiller la petite Evoli, qui avait bien grandi ces derniers temps, et qu'il voyait désormais comme une cadette, mais aussi comme une jolie Pokémon de son espèce. Quant à Kashi, elle avait pour rôle de suivre Reverie et de la surveiller afin d'intervenir en cas de problème et de prévenir sa maîtresse.

La Noarfang hulula brièvement avant de filer dans la direction qu'avait prise Reverie, alors que Nina la suivait du regard, de loin, marchant au rythme de ses deux Pokémon terrestres. Miyana courait dans tous les sens, s'amusant avec son aîné, et lui sautant parfois dessus pour rouler avec lui dans l'herbe. En continuant plutôt lentement, Ninj étant parti en courant pour rejoindre Reverie - et peut-être aussi Célébi - , Nina se fit vite distancer par Miyana, la laissant jouer et se défouler. Au bout d'une petite dizaine de minutes, elle revint vers Nina et la regarda.

Spoiler:

« Oui ? Miyana, tu veux quelque chose ? »

La petite créature acquiesça, puis entraîna Nina et Genki dans les profondeurs de la forêt. Cela faisait désormais un moment que le petit groupe avait perdu Kashi de vue, mais Nina ne s'en inquiétait pas outre-mesure. Elle retrouverait son chemin, avec tout le monde. La boule de poils était devenue la guide, emmenant Nina et Genki là où ELLE le souhaitait. Gabrielle suivait derrière, semblant elle aussi amusée par ce jeu de piste.

La petite Evoli s'arrêta subitement et sourit à Nina.

Spoiler:

Elle avait l'air d'attendre quelque chose de sa maîtresse. Elle ne comprenait pourtant pas. Qu'avait donc sa petite créature en tête ? Elle observa les lieux avec plus d'attention et se rendit compte que dans la clairière où ils se trouvaient trônait une pierre grise rendue verdâtre par la mousse qui la recouvrait. Aussitôt, Nina fit le lien entre ce qu'elle avait déjà vu sur la banquise et l'objet qu'elle avait devant elle. Au lieu de glace, c'était de la moisissure organique qui recouvrait un des nombreux objets permettant de transformer un Evoli. Et Miyana...était en train de...lui demander la PERMISSION d'évoluer ? Elle n'en croyait pas ses yeux. Touchée, elle avança vers Miyana et s'accroupit pour la caresser.

Spoiler:

« Miyana, je sais que tu me vois comme une personne qu'il faut toujours écouter et suivre, et en tant que dresseuse, j'ai effectivement ce rôle. Mais en ce qui concerne ton apparence, je n'ai en aucun cas le droit d'intervenir. Tu es libre d'évoluer pour prendre la forme qui te plaira. Genki non plus ne m'a pas demandé mon avis, et pourtant, je suis très contente qu'il soit un Mentali, aujourd'hui. Et je serai aussi heureuse si tu deviens une Phyllali...comme ta mère...mais seulement d'apparence. Tu ne lui ressembles pas outre ce détail, Miyana. Allez, va. Dépêche-toi ! »

Le petit Pokémon grogna tout doucement, amicalement, pour remercier sa dresseuse de sa compréhension. Elle était si émue et contente de voir que Nina acceptait son choix qu'elle sentit de petites larmes perler à ses yeux. Elle n'avait plus besoin de sa mère. Elle en avait quelquefois douté, mais c'était terminé. Plus qu'une mère, Nina était, pour Miyana, une maîtresse, une meneuse et une partenaire. Mais c'était aussi une protectrice efficace...et une amie. Sûrement la plus chère qu'elle aurait jamais. Même ses coéquipiers ne pourraient pas compter plus pour elle que Nina.

Elle courut alors vers la Pierre Mousse et se plaça face à Nina pour s'allonger devant le rocher. Elle posa sa tête au sol et ferma les yeux. La clairière s'illumina d'une lumière verte douce et chatôyante dotée de nuances blanches et beiges du plus bel effet. Les yeux brillants, Nina vit la forme éclatante grossir et grandir, se pourvoir d'excroissances feuillues et d'un parfum très agréable. La créature redevint plus facile à voir, la lumière s'éteignant doucement.

Spoiler:

En voyant son Pokémon ainsi, et étant donné la manière dont elle avait évolué, seulement après lui avoir demandé la permission afin de la rendre heureuse, Nina étouffa un sanglot, mais ne put retenir un torrent de larmes qui se déversa sur ses joues rosies par l'émotion et la joie. Une main devant sa bouche, en hoquetant doucement, la jeune guerrière pleura en silence, sachant que Miyana - et surtout Gabrielle, près d'elle - l'entendaient. Elle se moquait de s'afficher ainsi. En cet instant, elle n'avait honte de rien. Elle sentit Gabrielle se rapprocher d'elle et sentit son coeur se mettre à battre à tout rompre, ses émotions confuses et positives se mêlant en elle sans pouvoir se départager. Gabrielle était là, Miyana l'aimait, Gabrielle aussi, et Genki souriait, il l'adorait tout comme elle l'aimait...elle les aimait tant, tous les trois. Elle aurait tout donné pour que ce moment ne se termine jamais.

La Phyllali se releva et vint s'asseoir en silence devant sa dresseuse. Elle la regarda d'un air à la fois calme et malicieux ; si la dernière des expressions était une constante chez elle, la première semblait venir tout droit de Genki, et peut-être aussi d'une évolution plus mentale que physique. Miyana avait...grandi...mais pas changé. Nina se tourna alors vers Gabrielle, les joues humides, mais le sourire aux lèvres.


_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3930

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Message par Invité le Lun 10 Aoû 2009 - 23:23

"Revenez tout les trois !"

Elle leur courrez après comme un folle, déjà parce qu'elle voulait les deux Capumains, mais aussi pour se venger de leur grimace, mais aussi à cause du Celebi qui avait voulu jouer. Elle était passé devant une pierre ancienne et moussu mais n'y prêta aucune attention, sautant quasiment par dessus, comme s'il n'y avait jamais eu d'obstacles. On aurait dit une forcené, cela avait de quoi faire peur dans le dos, peut-être un peu trop. Kashi la Noarfang de Nina la suivait ainsi que Ninj, mais jamais ils ne s'attendraient, ainsi que Reverie, à ce qui allait leur arriver.

"Je vous aurez !"

J'évite toute les racines et contournent les gros arbres, aucune lianes ne résiste à mes lames d'air, je finirais par les avoirs, quand je leur tomberai dessus ils passeront un mauvais quart d'heure. Une branche basse, je baisse la tête, et voila une trop haute pour sauté et trop vers le sol pour passer en dessous, je suis obligé de la repousser de mes mains et de la relâcher une fois passé. Tien un bruit de fouet, quelqu'un à du se la prendre, bref ce n'est pas mon problème pour l'instant, je m'occuperai du ou des blessés plus tard.

"CAPUPU"

"NIAMUPAC"

Les deux petit singes sautillé d'arbres en arbres, se faufilant à travers le feuillages, arrivant in extrémis sur une branche, s'accrochant de justesse à une liane. Je le vois quand ils me regarde en arrière, ils n'ont plus cet air narquois, non, la peur se lit sur leur visage, comme s'ils étaient poursuivis par une bête sauvage... MAIS C'EST EUX LES CRÉATURES SAUVAGES ET SANS AUCUN CIVISME. La ! Un caillou qui pourrait me servir de tremplin ! Je m'élance ! Je saute ! Je vois leur queue avec une main boudineuses pour extrémité. Je tends les bras ! J'y suis presque ! Encore quelque centimètre ! SA Y EST !

"JE VOUS AIS EU ! MOUHAHA"

Hum ! Il vaudrait mieux que je me reprenne, je commence à devenir folle. Mais voila que je venait de les attraper qu'ils se mirent à crier à la mort, comme si l'angoisse et la trouille mélangé venait de les tués. J'ai même cru entendre un "scouïc" comme si de l'un d'eux, un des cœurs avait lâché. Je sens mon corps atterrir sur un parterre feuillu et extrêmement moelleux. Je n'ai pas touché le sol, enfin si, mais j'ai atterri sur leur nid, peut-être. En tout cas c'est incroyablement confortable, on se sent si bien dessus qu'on en oublie le reste, enfin, je n'oublie pas que je tien deux petite chose dans mes mains bien reformés.
Je me met dans la position du lotus comme dirait certain et élève mes bras pour voir ce que je viens d'attraper. Je remarque que le petit violet à l'air d'être complètement évanoui, K.O, il avait une respiration saccadé et incroyablement rapide. Quant-à l'autre qui possédait des poils brillant au soleil il semblait faire la tête, enfin il était à l'envers et sa ressemblé alors à un sourire ainsi. Il commença à grommeler des mots incompréhensibles et parlé si vite que rien n'y personne n'aurait put le comprendre, mais ses gestes montraient son exaspération et ce qu'il venait de vivre.


"Ouais ! Bon tu me diras sa une autre fois !"

Elle prit les deux queue dans une main, cognant l'un et l'autre, les assommant sur le coup. Les deux macaques maintenant hors jeu avait leur langue pendu dans le vide sans s'en rendre compte. Ren mit la main sur ses deux balls et sourit, mais elle ne s'attendait pas à ce qu'ils jouent la comédie. Les deux bonhomme gesticulèrent et purent ainsi s'enfuir chacun de son coté. La demoiselle déterminé ne les laisserait pas s'en aller à si bon compte.

"Vous m'aurez pas comme ça !"

Elle lança la première ball à la manière d'un lanceur de ball de baseball. La vitesse et la force fut si fulgurante, qu'en touchant la tête du mauve elle venait plutôt de lui envoyer un boulet de canon, quand il fut rentré il n'y eu aucun mouvement de la ball, si elle ne l'avait pas tué elle l'aurait certainement bien assommé. Au prochain, ce dernier allait disparaitre derrière un fourrés quand elle relança de la même manière que précédemment. Cette fois au lieu de toucher la tête ce fut le corps de la bestiole, et un petit "crack" soudain ne la fit pas brancher, le petit pokemon poussant un râle de douleur avant de disparaitre. La non plus la ball ne fut aucun mouvement, surement plus blessé par le lancer que par autre chose, ils n'avait pas la force pour en ressortir, et si elle n'avait pas brisé la colonne vertébrale du rose elle lui avait certainement décalqué le dos. Récupérant les deux balls avec un sourire presque sadique, signifiant "Vous, vous êtes à moi !".
Quand elle voulut revenir sur ses pas elle passa devant Ninj sans remarquer l'expression de son visage. Elle venait surement de lui prouver qu'il valait mieux pas l'agacer.

En avançant elle s'arrêta et tourna la tête tel une machine, degré par degré, par intermittence. Le Celebi joueur la regardait avec des yeux de merlans frits, il avait même un tic à l'œil gauche, comme s'il sautait de son visage. Quand elle s'approcha, il ne bougea pas, comme tétanisé devant la demoiselle. Une aura malsaine entoura la demoiselle et ses yeux émirent des étincelles, un petit sourire carnassier apparut sur son visage émacié.


"As-tu quelque chose à redire ?"

Il fit plusieurs signe de croix avec ses bras en basculant sa tête de droite à gauche très rapidement. Impressionné, apeuré, il tenait en respect la demoiselle qui venait d'agir comme un monstre, mais elle avait était remonté d'avoir perdu ce pendentif, elle n'avait aucunement apprécié les blagues des trois pokémons. Quand soudain la fée légendaire pointa l'amulette de Reverie, enfin le collier de cette dernière, son dernier souvenir de Coud Van Guiret.

"Tu veux me dire quoi ?"

Le petit pokemon lui fit signe de le suivre, elle se gratta la tête comme si elle cherchait quoi faire et reprit son visage innocent. Tenant toujours les deux balls des deux singes, elle les fit alors sortir. Les deux pokémons apparurent, dos à dos, complètement sonné.

"Eyh vous deux, réveillé vous !"

Les secouant légèrement, les deux pokémons reprenant connaissance. l'un se frotta la tête, comme prit d'une soudaine gueule de bois ou de migraine. Sa compère se frotter le dos, ne me dites pas qu'elle à déjà des courbatures. Les deux soufflaient légèrement pour exprimer leur mécontentement. Quand ils eurent fini leur petit manèges, leur têtes convergèrent vers leur nouvelle maîtresses, les traits de leur bouche tiré vers le bas, ils n'avait pas l'air heureux. Elle les pointa alors du doigt, en commençant par le mauve.

"Chimp ! Et toi ce sera Amzée ! Maintenant suivez-moi "

"Brui"

Tien sa fait un moment qu'on en entendait plus parler de ce petit Togepi. La petite boule de pic se trouvait sur le dos d'Haoto, ce dernier voletant alors dans les airs. Ekichuu déboucha en trombe tel une araignée, vive et rapide, elle tourna plusieurs fois autour des singes comme pour leur signifiait qu'elle les adoptait puis elle se mit à aller n'importe ou de ses petites pattes fines. Pendal vint à survoler les deux petit être, s'aidant de ses pouvoirs psychiques pour flotter ainsi dans les airs, il semblait même dormir ainsi, comme accroché par un lien invisible à l'Arakdo.

"Allez on suit ce pokémon ! Il me veut quelque chose !"
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Message par Ninj le Mar 11 Aoû 2009 - 3:35

Après être passés au festival de Natsu, Ninj avait annoncé aux deux filles qu'il devait rentrer à Flamen bientôt pour affaires. Reverie avait alors annoncé qu'elle comptait également se rendre à flamen, et aller à nouveau dans la forêt Agata car elle y avait perdu un collier... plutôt content de pouvoir rester plus longtemps avec ses amis, Ninj accepta de venir avec elles et ils se retrouvèrent là où Reverie voulait les emmener... concernant les visiteurs des lieux, Libegon et Voltali étaient absents, l'un par feignantise, l'autre car Ninj préférait la laisser réfléchir tranquillement. Tout le monde l'avait pardonné depuis l'incident qui avait eut lieu à Arkan, et Ninj avait reprit sa forme de Voltali devant eux sans provoquer de catastrophe, mais elle restait tout de même distantes ces derniers temps et ne sortait pas de sa ball sans raison. Caninos suivait Ninj de près, toujours content de revenir dans ces lieux magnifiques, accompagné de Posipi et Negapi, quand à Pichu, elle restait assise sur l'épaule de Ninj sans rien dire, profitant du paysage.

Le groupe se scinda en deux, Reverie partant en courant après deux Capumains qui venaient de l'embêter, tandis que Nina et Gabrielle suivaient L'Evoli de Nina. Ninj suivit Reverie : il avait revu une vieille connaissance... Celebi... et la petite fée s'était amusée à mettre une Pichenette à Reverie. Mais tous comprirent rapidement qu'il valait mieux ne pas l'énerver : la fille se rua vers les deux singes telle une furie, décidée à les attraper. Ninj la suivi non sans peine, n'ayant pas de pouvoir elemental lui permettant de couper les liannes sur sa route... sans compter que Reverie ne faisait absolument pas attention à lui, il faillit même se prendre une branche à un moment... mais il baissa la tête juste au bon moment. Sa Pichu par contre... elle se prit la branche de plein fouet, la propulsant en arrière : heureusement Caninos amortit sa chute, involontairement, sous les fous rires des deux autres souris. Les quatre rattrapèrent ensuite Reverie et Ninj, Caninos devenant une monture improvisée pour Pichu. Reverie venait de capturer... et surtout de massacrer les deux singes. C'était à la limite de l'enlèvement. Mais loin de lui reprocher son acte, Ninj avait explosé de rire en voyant Reverie capturer les deux pokemons : il appréciait de plus en plus la jeune fille, à force de la connaître il s'attachait à elle... et contrairement à Nina, il ne craignait pas le fait qu'elle vienne de Nalcia : il était évident qu'au milieu d'une guerre, Reverie ne serait pas une machine à tuer. Ou du moins... pas volontairement.

Celebi semblait avoir comprit que Reverie n'était pas d'humeur à blaguer aujourd'hui. Le pokemon semblait calmé, mais il n'avait pas remarqué la présence de Ninj, tellement impressionné par la réaction de Reverie. Il désigna le collier de Reverie avant de s'enfuir à nouveau, comme s'il voulait lui parler. Reverie partie à nouveau à sa poursuite, suivie par Ninj qui réussit enfin à la rattraper.


« Reverie, tu n'as jamais vu ce pokemon? Il s'appelle Celebi, et d'après les légendes, il est capable de voyager dans le temps... et l'ayant déjà rencontré personnellement, je peux t'affirmer que ce n'est pas qu'une légende. »

En entendant ces mots, le pokemon fée s'arrêta, se tournant vers Ninj : il venait de reconnaître le chercheur... une de ces personnes qui cherchaient simplement à obtenir ses pouvoirs il y a peu... mais lui... il y avait renoncé, lorsque Celebi lui avait montré l'avenir de la forêt en son absence. Le petit pokemon s'approcha du visage de l'humain, le dévisageant : Ninj se contenta de lui sourire, puis Caninos se mit à aboyer, attirant l'attention de la légende vivante qu'il avait lui aussi déjà vu. Cette fois, ils n'étaient pas venu pour Celebi.

« Celebi... ne t'inquiète pas, je ne suis là que pour Reverie aujourd'hui. Quand à cet endroit... je ferais tout pour le protéger s'il se passait quelque chose, donc ne t'en fais pas. Je ne suis pas comme ces autres... »

Tient? Il avait envie de dire humains... finalement il finit sa phrase par « monstres », mais il ciblait les mêmes personnes... Celebi s'en satisfait, et après avoir comprit que Ninj n'était plus dangereux, il reprit sa route pour Reverie. Ninj ne savait pas comment réagir... Celebi lui avait fait confiance si facilement... mais peut être avait-il déjà scruté l'avenir... il savait peut être déjà que Ninj ne lui voulait rien. Ce pokemon était passionnant rien que par ses pouvoirs, et l'esprit de chercheur de Ninj lui demandait de le suivre, de voir ce qu'il voulait à Reverie : il n'aurait laissé passé ça pour rien au monde. Parmi tous les pokemons sauvages qu'il avait rencontré, s'il devait en citer quelques uns qui l'avaient marqués... Celebi, Suicune, Electhor... il pourrait passer des journées entière à les regarder. Mais il avait abandonné depuis un moment ses recherches sur les pokemons aussi rare qu'eux : enfin, officiellement... c'était le genre de recherches qu'il ne faisait plus que pour le plaisir, il ne publierait jamais rien sur la guérison miraculeuse de Soriu grâce à suicune, ou sur les pouvoirs potentiels que l'on pouvait obtenir grâce à une plume d'electhor. Non, ça c'était ses recherches personnelles...

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Message par Gabrielle le Mar 11 Aoû 2009 - 14:56

"Nina ! C'est magnifique !"

Et oui ! elle aussi était la, regardant avec émerveillement le nouveau pokémon de la dresseuse, ou plutôt sa nouvelle forme qu'elle trouvait charmante. Si parmi les évolutions d'Evoli il existé la forme aériennes, elle serait la première à l'acquérir, mais personne n'a encore jamais recensé ce genre de créature, peut-être devait-elle en capturer un et essayer de le poussé à voler ?
Mais elle réfléchirait à ces petits détails une autre fois, pour l'instant elle était avec Nina, et c'est bien tout ce qui comptait. Elle en avait déjà oublié Reverie ou Ninj, et même le Celebi, non ce qui lui importait c'était de rester ici à regarder Nina en émoi. Quand elle vit qu'elle pleurait de joie elle ne put s'empêcher de la prendre dans ses bras, la deuxième fois qu'elle le faisait, sans le vouloir vraiment en fait. C'était plus instinctif et elle s'en étonnait elle même.

Elle continuait à réfléchir, mais finalement aucune idée ne lui venait à l'esprit, sauf, une envie, une incroyable envie de toucher, non, de goûter à Nina. Une façon un peu paradoxal car elle n'était pas friande de chair, mais cela était plus proche de la sensualité et de l'attirance vers la demoiselle qu'autre chose. Elle pouvait sentir son haut de buste s'écraser sur le corps de Nina, non pas que cela soit dérangeant, mais c'était assez involontaire, d'ailleurs elle ne desserrait pas son étreinte.
Ce n'est qu'après un bref moment qu'elle s'écarta légèrement, pouvant ainsi libérer un de ses bras, sa main se posant sous le menton de la demoiselle. Oui ! Elle en avait une folle envie d'apposer ses lèvres douces et fine sur celle pulpeuse et brillantes de Nina. Elle pensait savoir leur sentiments respectifs réciproque, mais peut-être se trompait-elle, mais au cours de son absence elle avait longtemps réfléchi à la question. La regardant de ses yeux sombres et profond, se perdant dans l'étendue immense et ambré de ceux de Nina, incroyablement envoutant, se rapprochant d'elle.
Puis, lentement, elle s'approcha de la jeune fille, pouvant sentir son souffle contre sa peau, elle ne savait pas comment elle allait réagir, mais c'était surement la première fois qu'elle s'ouvrait autant envers quelqu'un. Sa bouche rencontra celle de Nina, et elle ne réagit plus, fermant les yeux comme si regardait son conjoint était un sacrilège.

Gabrielle enserrait tendrement la guerrière. Elle était heureuse de pouvoir montrer ses sentiments au grands jours, mas elles avaient encore à parler, sauf que la championne ne savait pas quoi dire ni quoi faire, aussi préférait-elle ne rien dire.
Il faudrait peut-être rejoindre les autres, mais ce n'était pas le moment, c'était un moment trop joyeux et heureux pour gâcher l'instant avec d'autre pensées que leur amour. Quoi que même si cela paraissait évident, ni l'une ni l'autre n'avais encore rien dis, comme si elles attendaient le coup d'envoi de l'autre. Et pourtant dans ce genre de situation il n'y avais pas à être indécis.

Les lieux étaient encore tout illuminés de la lumière évolutive du pokémon de Nina. Il faisait beau, les rayons du soleil traversait le feuillage et venait réchauffer leur peau par petit faisceaux. Les lieux était magnifiques, c'était le mot. On entendait que le silence, le petit bruit caractéristique des insecte en mouvement, la brise du vent faisant danser les feuilles des branches d'arbres. Tout autour d'elles n'étaient que émerveillement et beauté. Enfin si on se concentrait on pouvait entendre de léger cri, mais Reverie était partit comme une folle à lier, la championne supposait que ça ne pouvait être qu'elle.

Manwa était posé sur la branche d'un arbre centenaire. Le tronc recouvert de la mousse typique des jungle, des lianes, plantes vivaces et montante parasite des grands être de bois de la forêt, étaient suspendus ci et la tel des serpents. Myra était dans son élément, grande et belle Tropius qu'elle était, Gabrielle l'avait laissé se balader seule. Ainsi en pleine saison des amours, de par sa force, son âge et sa beauté, sans en oublier son parfum voluptueux, elle attirait les mâles des quatre coins de la forêt. Bien sur, tout comme sa maîtresse, elle n'était pas une femme facile, aussi préférait-elle jouer et se moquer des conquérants plutôt que de leur plaire.

_________________

Spoiler:
avatar
Gabrielle
Informations
Nombre de messages : 92

Fiche de personnage
Points: 116
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Message par Nina Wang le Jeu 13 Aoû 2009 - 18:00

Gabrielle avait pris Nina dans ses bras pour la serrer doucement. Le coeur de la jeune fille battit plus vite, sentant celui de la championne s'affoler aussi. L'étreinte fut courte, mais intense et significative. Quand Gabrielle se dégagea, elle plongea son regard sombre dans celui de Nina, délicatement coloré d'une teinte ambrée, avant de se pencher vers elle et l'embrasser doucement en fermant les yeux. Nina fit de même, ses joues toujours mouillées par ses larmes de bonheur et plus humides encore à cause d'une nouvelle perle d'eau qui venait de rouler. Elle prit lentement la main de Gabrielle dans la sienne et mêla ses doigts aux siens, heureuse de voir que ses sentiments étaient réciproques. Tous ses doutes venaient de s'envoler, comme la douleur diffuse dans sa poitrine qui ne l'avait pas quittée depuis le départ de la fille du vent. Un moment d'éternité s'inscrivit à jamais dans son esprit tandis que leurs lèvres se séparaient. Les joues rouges, Nina murmura :

« Gabrielle...je...enfin...tu as compris et...et merci... »

La clairière illuminée par les doux rayons du soleil et l'évolution de Miyana se changea en sanctuaire pour les deux guerrières, comme si leur baiser avait scellé cet endroit en ne le rendant accessible qu'à elles seules. Elles savaient pourtant que ce ne serait pas le cas, mais leur lien matérialisé par la rencontre des lèvres de la championne et de celles de la Mizuhanienne leur donnait l'impression de confier ce qui s'apparentait à un secret à la forêt de Terros, silencieuse et majestueuse. Jamais Nina n'oublierait ce moment, avec son contexte, son décor et les émotions qui y étaient liées. Elle en était persuadée.

Manwa, le Roucarnage de Gabrielle, était posé non loin de là, observant la scène d'un oeil bienveillant. Il approuvait sans doute ce qu'il venait de voir, puisqu'il avait confiance en Nina, l'ayant aidée pendant quelques temps avant de rejoindre sa dresseuse. Et puis...Nina était une guerrière d'élite, tout comme Gabrielle. Elles pourraient se protéger mutuellement, maintenant que la jeune fille avait progressé dans sa maîtrise des armes. Il ne se faisait donc pas de souci à ce sujet. Quant à Myra, la Tropius que Nina avait aperçue pendant la première bataille, elle se pavanait auprès des Tropius mâles qui s'approchaient d'elle, attirés comme du métal par un aimant, alors qu'elle se jouait d'eux et les faisait languir sans rien leur donner. Nina sourit en voyant le Pokémon Plante et son petit manège.

Miyana poussa un petit cri bref et aigu pour signaler à Nina que tout le monde devrait se retrouver afin de repartir et de se préparer pour la guerre. En effet, Pendant leur vol, un Bekipan les avait interceptés afin de donner une missive à Nina : le combat allait reprendre dans quelques jours, et il fallait se tenir disposé à aller affronter l'ennemi à tout moment. Le lieu et la date avaient été décidés : ce serait une bataille rangée, pour déterminer une bonne fois pour toutes qui, des deux camps, allait dominer l'autre. Pourtant, Nina sentait que quelque chose n'allait pas, et que le combat serait bien plus long et difficile que prévu.

La jeune guerrière, sans lâcher la main de Gabrielle, acquiesça en réponse à l'appel de Miyana. Celle-ci se leva et s'improvisa exploratrice, prenant les devants et répandant une douce fragrance apaisante sur son passage. Genki la suivit dans les fougères tandis que Kashi revenait vers le petit groupe, hululant avec force pour demander à sa maîtresse de la suivre. Elle voulait les mener à Ninj et à Reverie, et Nina entraîna Gabrielle avec elle, ayant envie de montrer la nouvelle forme de Miyana - et de son amour pour la championne - aux deux autres. Mais...d'ailleurs...où était Miyana ? Et Genki, il avait disparu aussi ? Boh, qu'importe. Ils les retrouveraient sans aucun mal, Genki avec ses pouvoirs psychiques et Miyana avec son lien avec les plantes.

Genki et Miyana finirent par rejoindre leur dresseuse un peu plus tard, entourés d'une aura nouvelle qui ne surprit pas Nina. Elle savait que Genki avait changé de point de vue sur Miyana, ne la voyant plus comme une petite cadette. Et elle savait également ce qui se passerait pour tous les deux dans un avenir proche : elle décida donc qu'elle les laisserait ensemble à la pension d'Arkan, une fois qu'ils auraient quitté cette merveilleuse forêt, qui se trouvait tout de même en territoire ennemi.

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3930

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Message par Invité le Ven 14 Aoû 2009 - 1:04

"Celebi ! Ou nous mènes-tu ?"

Le petit pokemon fée voguait entre les vagues comme s'il nageait dans l'air, battant de ses petites ailes vives et rapides. Il les amenait on ne sait ou mais pourtant, Reverie le suivait. Il les emmena dans un lieu des plus inconnus, ce n'était qu'une simple clairière ou était dressé une sorte d'autel en pierre recouverte parfois de mousse d'où s'écouler une eau devenue scintillante à cause du seul rayon éclairant les lieux.
Il venait de s'asseoir sur l'une des pierres et montra la fontaine naturelle de sa main, comme si l'eau qui s'y trouvait était ce qu'il voulait lui montrer. En fait, Ren se demandait bien pourquoi le pokémon lui montrait un liquide qui peut se trouver partout, mais peut-être que l'eau qu'elle contenait n'était pas normal à proprement parlé. Une fleur rose flottait à la surface de l'eau, et une fois proche de la source elle ne put remarquer ni racine ni tige la reliant à un fond. Pire, Reverie pensait que la fleur en question était éternelle, en quelque sorte, elle n'avait pas faux, car quand elle vint à la toucher ce n'était pas végétal, cela était plus proche à la matière de verre. Décidé, elle remplit le récipient improvisé et but quelques gorgés de cette eau que lui montrait le légendaire, elle n'écoutait aucunement ce que pouvait lui dire Ninj s'il lui parlait.

La substance était un peu moins fluide que de l'eau courante, mais elle n'avait absolument aucun gout, un peu comme du blanc d'œuf, ou de l'huile, la texture était étrange. Quand elle reposa l'ustensile dans l'eau elle apposa ses deux mains sur le bord de la pierre qui semblait faire cuvette.
Autour d'elle se trouvait des fleurs bleu, refermés sur elle même, qu'elle n'avait pas vu en arrivant. Elle put les voire s'ouvrirent, lentement, laissant échapper des centaines de lucioles de couleur cuivre. Lentement les petites étoiles se regroupèrent pour former un genre de miroir sur la surface de l'eau qui était maintenant devenu lisse comme une plaque de métal. Et comme s'il s'agissait d'un écran réflecteur, des images commencèrent à apparaitre, mais pas n'importes lesquels, des images représentant Reverie, enfant. Elle revoyait sa vie dépassait devant ses yeux, se voyant naitre avec la pierre qu'elle avait toujours eu sur le front.

On put remarquer que toute son existence jusqu'à sa douzième année n'était faite que de moment passé entre des planches de bois ciré et bien entretenu, les flots de la mer, et le mat du bateau. Bien sur, il semblait que les moments les moins importants n'apparaissaient pas, ou était-ce juste parce qu'elle avait gardé seulement certaines scène de sa vie. Puis vient le moment ou elle revit le jeune homme, un sourire et des larmes apparurent sur son visage, une des gouttes de diamant tomba alors dans le liquide qui ne fit aucune vague à la surface, comme si sa larme venait de fusionner avec l'élément. Elle continuait à regarder sans détacher le regard du miroir improvisé.
Elle put ainsi voir certaines scènes qu'elle avait oubliés et qui lui revenait maintenant à l'esprit, mais quand les images se rapprochaient de sa treizième année, elle crut que ce qui apparaissait sous ses yeux n'était que fausse créations.

D'abord elle put voir que lors de sa fuite de la planque avec le jeune homme, il ne l'avait pas laissé, non, il l'avait accompagné jusqu'à un temple. Elle ne savait pas ou était ce lieu, il semblait être dans un style assez asiatique, les lieux était froids, recouverts de neiges, les murs blanc et les toits de tuile bleu. Et soudainement, ce fut comme si le son apparut, on pouvait entendre leur pas et tout le monde autour comme si l'on s'y trouvait réellement.
Elle put se voir avec son bien aimée assis sur le sol, juste derrière une sorte de sarcophage étrange et mystique recouvert de quelque pierres bleu azur. Elle put entendre les paroles qu'ils se disaient tout deux, elle pensaient que cette scène n'avait jamais eu lieu.


***


"Ren ! Tu dois te cacher la dedans, ce coffre saura conserver ton corps autant de temps qu'il le faudra jusqu'à ce que quelqu'un vienne et l'ouvre !"

"Cou, dis moi d'abord comment cela marche ! Et puis pourquoi moi mais pas nous deux ? Dis moi ce qu'il va se passer, donne moi la vérité !"

"Et bien cet cellule de conservation est composé d'un lit de cristaux, ces cristaux... sont des cristaux dont on leur à insufflé la vie. On raconte qu'autrefois on enterrait les gens en leur plantant un catalyseur dans le cœur afin que ce dernier se gorge de sang et de la substance qui faisait vivre la personne. Ce n'est qu'une légende, n'empêche que ces cristaux on l'étrange couleur du sang et qu'ils permettent de conserver quiconque se couche dedans. Je ne sais pas s'il y à une limite, mais tu devras te cacher quelque temps ici, le temps que je règle les problèmes de notre bande de pirates."

"Je ne veux pas ! Cette histoire me dégoutte, mais par dessus tout la ou tu iras j'y serais, alors ne me force pas à y rentrer !"

Des bruits de précipitation au loin se laissait entendre, des cliquetis et des claquements d'acier et d'armes ne présageait rien de bon. Le garçon passa sa main sur deux joyaux et le sanctuaire qui serait bientôt celui de Reverie s'ouvrit alors, dévoilant, incrusté dans le fond, une suite de cristaux de couleur bordeaux émettant une légère lueur.[/color]

"Pas le temps de parler il faut que tu rentre à l'intérieur ! je viendrais te chercher quand plus personne ne te cherchera"

Il souleva la jeune fille et la déposa alors dans le sarcophage, mais elle put apercevoir juste à temps un homme aux cheveux blanc coupés court et à l'air de requin, il avait l'air jeune et lui rappelait quelqu'un. Bien sur elle ne put en voir plus, Coud venait de referme son nouveau lit, mais avant de sombrer dans l'inconscience à cause des joyaux qui commençaient déjà à faire effet sur elle, elle put entendre quelques bribes de paroles.

"Tu ne l'auras plus maintenant !"

"Je trouverait bien la combinaison d'ouverture ! Moi ! Sir Charles saurait ouvrir ce tombeau du diable et t'arracher le septième trésor, la dernière des jeunes filles qu'il nous manque pour accomplir le grand rituel ! L'Absolution"

"Cet arbre maudit ne fleurira jamais sans elle, c'est la dernière des neuf et tu ne peux t'en emparer sans en détruire le coffre et la tuer !"

"Peu importe ! Si j'en meurt de vieillesse d'autre me remplaceront !"

Bien sur, tout se finissait la, elle se vit s'endormir profondément, des moments qu'elle avait oublié, et qui la laissait se concentrer activement à ce passé maintenant oublié. Cela ne pouvait être possible, et pourtant, mais elle ne put avoir le temps de penser à autre chose que d'autre image apparaissait. Depuis le début elle voyait à travers ses yeux de son être du passé.
Voila qu'elle voyait une fine bande de lumière devant ses yeux, puis cette dernière s'élargit, suffisamment pour la laisser passer, mais elle n'en fit rien. Elle n'entendait que de simples murmures dont-elle n'avait eu ouïe quand elle se réveillait.


"- I-I-Il y à un corps à l'intérieur !?!
- Tu crois que c'est vivant ?
- Regardez ! C'est une jeune fille !
- Mais depuis quand se trouve t-elle la dedans ?
- On dit que la salle n'a plus était visité depuis 50 ans, les sceau inviolables le prouve !
- Inviolables ? Nous les pilleurs avons réussi !
- Car nous possédions la seule clé !
- Taisez-vous un peu ! Elle se réveille"

***


"STOP ! STOP !"

Elle venait de pousser un cri démentiel, comme si on lui avait arraché le cœur. Elle n'en pouvait plus, cela était faux, Ninj lui avait tout dit sur Celebi, elle savait maintenant qu'il pouvait voyager dans le temps, mais rien ne disait qu'il pouvait montrer son avenir. Mais pourtant, au fond d'elle même, elle savait ce qu'elle avait vu et entendu des plus vrai, mais comment cela était possible. Elle en pleurait, n'en pouvant plus.

"Je ne veux rien voir de plus !"

Le pokemon fée sembla interloquée, ne s'attendant pas à de telle réaction, mais peut-être était-ce parce que Reverie n'était pas complétement humaine, elle savait de quelle race elle était, même si cela se rapprochait de la race humaine.
Elle était recroquevillé sur elle même, les bras autour des genoux, dos contre la pierre, se balançant d'avant en arrière laissant déverser son flots de larmes. Elle avait 64 ans, et Coud de nos jours en avait 65, maintenant tout devenait des plus clair, mais elle n'en pouvait supporter l'évidence même. Elle n'avait pas changé d'un cil, rien, et son ancien petit ami devait maintenant se trouver sur une chaise à bascule, l'ayant oublié, enfin non, mais plutôt se cachant d'elle.
Elle souffrait, une plaie dans son cœur venait de s'ouvrir, et peut-être que jamais elle ne se refermerais, car c'était si douloureux qu'elle n'en tenait plus. Elle soufflait qu'on lui apporte de l'aide, mais n'arrivait plus à formuler des mots correctement. Ses pokémons la regardaient, comme pris d'une soudaine peine, le premier à réagir fut Togepi. Sautant du dos du Papilusion et s'arrétant devant sa dresseuse, entourant ses bras autour d'une des jambes de sa dresseuse. L'Abra hésita un instant puis posa une main sur l'épaule de sa maîtresse. L'Arakdo se frotta sur son flanc droit alors que le Papilusion venait à entourer son autre jambe.
Les deux jumeaux regardaient la scène intrigué, le mauve regarda sa sœur et put la voir en larme devant tant de beauté, aussitôt il poussa un soupir et les deux pokémons se joignirent à l'étreinte collective.


"M-Merci !"

Reverie caressa chacun d'eux, les serra près d'elle chacun son tour, les embrassant, les recouvrants de baisers signifiant tout son amour pour eux. Il fallait relativiser, ses pokémons tenaient à elle, et elle tenait à eux. Puis elle entendu un grelot, en tournant la tête elle vit Coud qui agitait le Grelot Zen reçut du concours. Elle lui sourit puis lui fit signe qu'il pouvait le garder, aussi l'entoura t-il autour de son cou, tout content qu'il était.

"Ninj, on devrait y aller ! Nina et Gabrielle nous attendent !"

Et juste avant de partir, elle s'approcha du jeune homme et déposa un doux baiser sur sa joue avant de s'enfuir par le chemin qu'ils avaient pris pour venir.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Message par Ninj le Ven 14 Aoû 2009 - 3:16

Ninj se doutait un peu de l'endroit où Celebi comptait les emmenés : en effet, il reconnu immédiatement l'autel qu'il avait déjà vu durant ses recherches dans la forêt. Mais les lieux étaient différents de ses souvenirs... comme si quelqu'un avait redonné vie à cet endroit entre temps. Une magnifique eau scintillante coulait devant eux, et à l'aide d'un récipient en forme de fleur rose qui flottait à la surface, Reverie en bu quelques gorgées. Ninj la laissa faire sans rien dire : il se doutait bien de ce qui se passait, Celebi allait lui montrer son passé...

L'homme voulu s'approcher, comme pour accompagner Reverie dans son passé, mais le Celebi s'interposa, fixant l'humain dans les yeux : Ninj afficha un air interrogateur, se demandant bien ce que le pokemon pouvait craindre de lui... jusqu'à ce que la réponse lui soit donnée. La petite fée verte effleura Ninj de sa main, la vision fut courte, mais assez choquante pour que Ninj reste sans bouger, regardant devant lui sans bouger...

Des flammes, partout autour de lui... il se voyait, debout au milieu d'un tas de cadavres, la foudre tombait du ciel... non, pas la foudre... le feu... Ses flammes descendaient directement du ciel pour s'abattre sur le sol, provoquant d'énormes cercles de feu. Des cris se faisaient entendre, des pleurs aussi... D'ailleurs, il pleurait lui aussi. Il pouvait voir ses larmes qui brillaient au milieu de ce chaos, comme s'il ne désirait pas ce qu'il faisait... et pourtant, l'homme tendit la main devant lui, une énorme flamme l'entourant : un monstre de flamme apparut devant lui. La créature semblait totalement entourée par les flammes, impossible de la reconnaître. Pourtant, elle lui semblait familière... la créature se tourna vers lui, à l'endroit d'où il regardait la vision : il pouvait apercevoir ses yeux, des yeux plein de haine, rempli d'une envie de tuer comme il en avait jamais vu. La créature bondit dans sa direction, lui sautant dessus... et tout disparu.

Voltali venait de sortir de sa pokeball sans prévenir pour bondir sur Celebi. La petite fée n'avait pas bougé, sachant qu'elle ne craignait rien. La renarde l'avait juste interrompue et se contentait de lui grogner dessus... Ninj regarda autour de lui l'air effrayé : personne ne l'avait vu, tous étaient captivés par Reverie qui semblait voir des choses étranges autour d'elle... Ninj rappela sa Voltali : il savait parfaitement pourquoi elle était sortie... cette créature qu'il avait vu... ne pouvait être qu'elle. Le Celebi s'en retourna à Reverie, laissant Ninj à l'écart.


« STOP ! STOP ! Je ne veux rien voir de plus ! »

Reverie venait apparemment de reprendre ses esprits, rejetant la vision que Celebi lui faisait subir. Tous ses pokemons sentirent sa détresse et s'approchèrent pour réconforter leur maitresse. Ninj les regardait en souriant : même les deux nouveaux s'y étaient mis. Reverie se releva, indiquant qu'ils devaient repartir, et avant qu'il n'ait le temps de dire quoi que ce soit, elle déposa un baiser sur sa joue, faisant rougir l'homme : Ninj rougit, passant une main sur sa joue une fois que Reverie fut partie pour retrouver Nina. Il vit Celebi devant lui qui le regardait sans rien dire : cette vision... il ne voulait pas que cela arrive. Il ne voulait pas tuer, et encore moins en sachant qu'il avait des amis en face de lui... il avait prit une décision : il s'entrainerait pour contrôler cet élément, mais durant la guerre... il ferait tout pour ne pas l'utiliser. Il voulait... que ce pouvoir ne puisse pas sortir, le garder enfermé... et pour cela il devait s'entrainer.

Ninj rattrapa le groupe : Reverie avait rejoins Nina et Gabrielle, le groupe était au complet, et pourtant... le temps des séparations approchait. Nina et Gabrielle devaient rentrer à Mizuhan, alors que lui... il devait rester à Flamen jusqu'à ce qu'on le convoque. C'était le début des aurevoirs, en espérant que ce n'était pas des adieux...



[Faut qu'on se voit sur msn pour la suite ^^ demain dés que jme lève xD]

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Passé jumelé [ PV Ninj/Nina/Gabrielle ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum