[ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Ninj le Sam 14 Nov 2009 - 2:32

Le Libegon descendit à terre non loin de Geffen, laissant les deux humains continuer à pied : Ninj avait l’impression que c’était hier… le jour où il avait rencontré Willow dans cette même ville. Et pourtant, il s’était passé tellement de choses depuis, tellement de drames… le soi-disant traitre rappela sa monture, libérant immédiatement après son Arcanin, et seulement lui en plus de la Pichu qui était déjà sortie : il ne savait pas pourquoi, mais il avait envie de l’avoir à ses cotés au moment de rentrer chez lui… comme pour se dire qu’il n’avait pas tout gâché.

Le jeune couple traversait la ville sans un mot, tous les regards se tournant vers eux : Ninj regardait ses pieds, ne souhaitant pas reconnaitre un de ses anciens voisins. Tous devaient déjà être au courant, et sa famille devait être morte d’inquiétude. Il ne savait pas comment réagir, que devrait-il leur dire ?

Après quelques minutes qui parurent des heures pour le flamois, ils purent enfin reconnaitre la maison modeste entourée de son magnifique jardin fleuri au milieu des habitations : il ne lui restait plus qu’à frapper… ou à entrer, après tout c’était chez lui. Pourtant il restait ainsi devant la porte, comme s’il attendait que quelqu’un lui ouvre sans qu’il n’ait à indiquer sa présence : profitant de cet instant, la Voltali de Ninj se libéra de sa pokeball, contournant la maison sans un mot. Ninj la laissa, se doutant de ce qu’elle allait faire : derrière ces murs se trouvait une tombe où le jeune homme déposait des fleurs à chaque fois qu’il rentrait… même si ce n’est pas la véritable tombe de son amie défunte, c’est là bas qu’il se recueillait habituellement avec la renarde, et bientôt une nouvelle tombe vide la rejoindrait.


« Bon… je crois que je n’ai pas vraiment le choix… »

Ninj approcha lentement sa main de la porte close, toqua et attendit une réponse sans bouger : les deux jeunes purent entendre un déclic, puis la porte s’entrouvrit d’un coup devant eux, dévoilant un homme à peine plus jeune que Ninj que Willow ne connaissait pas encore. La ressemblance avec son frère était frappante : même couleur de cheveux, même regard… il était à peine plus petit que Ninj, mais également plus musclé, visiblement plus sportif que son grand frère. Les deux garçons se dévisagèrent un instant, Ninj restant complètement bouche bée : il s’attendait à voir sa mère ou son père… mais pas son frère, il n’était presque jamais à la maison… était-il rentré à cause de lui ? En tout cas, d’après le regard qu’il lançait à Ninj, il était au courant de ses récents problèmes. L’amie de Willow détourna le regard, rentrant à l’intérieur en passant devant son frère sans un mot, s’enfonçant dans la maison : l’autre accueillit Willow beaucoup plus sympathiquement qu’il venait de le faire pour Ninj, saluant la jeune femme de la tête.

« Vous vous appelez Willow n’es-ce pas ? Mes parents m’ont parlé de vous. Je me présente, Thomas le frère de Ninj. »

Il invita Willow à rentrer, mais lui demanda de le suivre dans le salon plutôt que d’aller rejoindre Ninj pour le moment : l’homme devait s’expliquer avec ses parents pour le moment… et pas simplement pour se justifier.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Willow Einlee le Sam 14 Nov 2009 - 22:12

L'insecte vert volant les déposa un peu avant la ville, les laissant marcher et réfléchirent. Ninj le rappela et fi sortit le Canin de feu. Willow toujours silencieuse, ne prononça aucuns mots, que pouvait -elle dire de toute façon. Ils commencèrent a marcher, toujours en silences. Il n'y avait rien a dire. Willow prit sa main et lui sourit doucement. Elle regarda devant elle tête haute. Ils pénétrèrent dans le village et ils furent dévisagés par toutes les personnes qui étaient présentes en se moment. Elle remarqua Ninj qui baissa la tête pour regarder ces pieds, elle eu un sourire triste mais garda la tête haute. Son visage semblait encore plus bleu que la veille, de sa main libre, elle la toucha délicatement. Elle croisa le regard d'une femme qui semblait horrifier pour elle. Mais bon, tout ceci partiraient dans peu de temps. Willow eu une penser pour la famille de Ninj, ils devaient déjà être au courent de la supercheries. Un soupire lui échappa et elle retient une plainte.

Quelques minutes plus tard, ils arrivèrent en face de la jolie petite maison de Ninj. Elle lui jeta a nouveau un regard, il semblait des plus inquiet de la tournures des évènements. Elle le comprit très bien. Ils s'arrêtaient en face de la pote, il semblait indécis et elle eu peur pour lui. La renarde sortit de sa pokéball et fila vers l'arrière de la maison, elle la regarda disparaitre et baissa la tête. Une question la démangeait depuis longtemps avec ce pokémon mais se n'était pas le moment pour ceci. Ninj qui regardait toujours la porte murmura :

« Bon… je crois que je n’ai pas vraiment le choix… »

Dans un nouveau silence, il avança sa main avec lenteur de la porte et y frappa un cour sec. Willow attendit a nouveau en silence et regarda cette porte qui restait fermer pour le moment. Elle entendit des pas et la porte s'ouvrit soudainement pour laisser place a un jeune homme. Il ressemblait beaucoup a Ninj et elle en déduisit que c'était son frère. Il y avait certaines différences mais ils restaient quand même fort pareille. Il jeta un regard a son frère, visiblement au courent de se qui se passait en se moment. Willow resta silencieuse et baissa la tête. Elle s'en voulait de ne pouvoir rien faire. Elle le sentit quitter sa main pour rentrer a l'intérieur, elle resta sur le seuil sans bouger, toujours tête baisser. Tout a coup, elle entendit la voix du jeune homme qui se tenait devant elle :

« Vous vous appelez Willow n’es-ce pas ? Mes parents m’ont parlé de vous. Je me présente, Thomas le frère de Ninj. »

Elle releva la tête et le regarda, c'était bien lui son frère, elle ne c'était pas trompée. Elle hocha la tête pour la première réponse et fut surprise pour la deuxième phrase. C'est parents lui avait parler de elle? Pourquoi? Il se présenta, sous le nom de Thomas. Elle lui sourit, ne pouvait pas vraiment parler pour le moment. Sa mâchoire lui fessait encore mal. Il la fit pénétrer a l'intérieur, lui demandant de la suivre, laissant Ninj seule avec ces parents. Elle comprenait très bien pourquoi. Elle baissa a nouveau la tête et le suivit jusqu'à salon ou elle S'avança jusqu'au centre. Elle avait toujours aimée cette petite maison chaleureuse et invitante. Elle déposa son fourre -tout sur le divan et S'avança a la fenêtre pour noyer son regarda dans les plaines fleuris. Elle pensa a Mizuki qui avait été des plus aimable. Elle déboutonna son manteau, elle commençait a avoir bien chaud. Elle se souvient alors qu'elle avait toujours sa petite robe de couleur miel avec elle. Elle se retourna et la sortit de son sac, un long chandail bleu manche courte suivit et elle eu un sourire. Elle regarda Thomas et dit péniblement :

- Est -ce que il y aurait un place ou je pourrais me changer?

Elle sourit doucement en retenant a nouveau une plainte et regarda Thomas, plongeant son regard olive dans le sien.

_________________
Tout ce que je dois faire, c'est de rester fidele a ma Doctrine...
Tout simplement suivre son coeur, c'est ce que cela signifie.

Lame___________________Cinda_____________Knight
Lv 40___________________Lv 41_______________Lv25
avatar
Willow Einlee
Informations
Nombre de messages : 207

Fiche de personnage
Points: 71
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Ninj le Sam 14 Nov 2009 - 22:51

Thomas pointa une porte derrière lui qui donnait sur une salle de bain de taille raisonnable : vu l’état dans lequel Ninj et Willow se trouvaient, ils avaient en effet besoin de se changer et de prendre une douche pour enlever toute la crasse de leur voyage.

« Faites comme chez vous. »

L’homme n’ajouta rien, sortant de la pièce par là où ils étaient rentrés. Willow put entendre la porte d’entrée s’ouvrir à nouveau, puis se refermer doucement : Thomas n’avait pas cherché à parler avec la jeune femme, il n’était pas vraiment d’humeur…

Ninj revint dans le salon quelques minutes après que Willow soit partie se changer : il en avait également profité pour récupérer lui aussi des vêtements adaptés à ce temps de paix, c'est-à-dire une simple chemise blanche accompagnée d’un pantalon bleu très léger. La discussion avec ses parents avait tournée court : il avait simplement résumé tout ce qui lui était arrivé durant la guerre, omettant certains détails concernant principalement Willow et Reverie, puis avait simplement ajouté qu’il n’avait pas trop envie d’en parler. Ses parents ayant apprit la nouvelle de la disparition de Posipi ne cherchèrent pas à l’ennuyer plus longtemps, lui donnant simplement la feuille de papier qui les avait mit au courant de sa trahison. Le message était simple et court : « Ninj, chercheur et soldat de Flamen est accusée de trahison et doit se présenter immédiatement à Omatsu pour y être jugé. En cas de refus de coopérer, d’autres soldats seront envoyés pour retrouver le traitre. »

Ninj s’avachit dans un des fauteuils du salon la lettre entre ses mains, laissant son regard se perdre sur le paysage qui s’étendait par delà la fenêtre : il devait y aller… il y avait une chance qu’il soit gracié, ou au moins qu’il n’ait qu’à payer une amende : même s’il avait réellement mal agit durant la guerre, il avait également combattu ardument pour son pays…
Son Arcanin bondit sur le fauteuil, comme il le faisait lorsqu’il n’était qu’un Caninos, écrasant à moitié son dresseur sous son poids. Ninj retint un cri de douleur en sentant le chien attérir sur son corps encore meutri, regardant son chien dans les yeux : il tenait à peine sur le fauteuil… c’était vraiment étrange de le voir comme ça, Ninj en était fier mais également totalement déboussolé. Finalement le flamois explosa de rire, caressant la frimousse de l’animal qui se mit à lécher son visage sans que l’humain ne puisse l’en empêcher. Ninj se calma peu à peu, attrapant le chien par le coup pour poser sa tête contre la sienne : pour le peu qu’il s’en rappelait, c’était la première fois qu’il riait depuis la guerre… il en avait presque honte : comment pouvait-il rire alors qu’il allait aujourd’hui enterrer un de ses pokemons, sans même avoir le corps ? C’était sans doute parce que c’était elle… parce qu’elle, elle souriait toujours… alors ils devaient pouvoir sourire pour elle.

Ninj attrapa ses autres pokeball dans sa poche, libérant rapidement les deux autres souris ainsi que le Draco : le Libegon ne pouvait pas être appelé à l’intérieur, et de toute façon le pokemon était épuisé… le jeune dragon semblait totalement déboussolé, ne sachant pas où il se trouvait : la Pichu lui sauta dessus, lui ordonnant d’avancer en direction de la fenêtre. Une sorte de visite guidée à sa façon… même si la Pichu cherchait surtout à essayer une nouvelle monture volante : depuis qu’elle savait que cet étrange serpent volant était dans l’équipe, elle s’imaginait voler dessus tout comme elle le faisait avec Libegon. Sa première impression était assez mauvaise : ce corps étrange qui ne faisait que de zigzaguer dans les airs n’était pas confortable, impossible de rester debout… elle avait même l’impression de glisser petit à petit : bref, elle garderait probablement le Libegon comme véritable monture, mais pour le moment ce dernier n’était pas là. Les deux pokemons s’éloignèrent dans un brouhaha de cris, la Pichu riant aux éclats tandis que le Draco essayait de protester en vain : Ninj sourit à nouveau, voyant que ses pokemons s’étaient également remis du choc. Il n’y avait que le Negapi qui restait dans le même état, tenant toujours le tissu rouge dans ses mains. Ninj le prit dans ses bras, puis le déposa au milieu du pelage de l’Arcanin :


« Dés que tout le monde sera revenu, on s’occupera de Posipi. Puis on se rendra à Omatsu… pour la suite, on verra bien. »

Il caressait lentement l’Arcanin, toujours la tête posée sur son pokemon : c’était ce qui l’inquiétait le plus… s’il était exécuté, ou même s’il était simplement envoyé en prison… qui s’occuperait de ses pokemons ? Willow ou ses parents probablement… il espérait sincèrement pouvoir rester avec eux, mais rien n’était sûr pour le moment.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Willow Einlee le Dim 15 Nov 2009 - 17:36

Doucement, il lui pointa la porte qui était derrière, lui fessant comprendre que c'était une salle de bain. Elle lui sourit doucement et fit un bas vers lui. Il la regarda avant de dire doucement :

« Faites comme chez vous. »

Elle lui sourit a nouveau et hocha doucement la tête. Il ne rajouta plus rien et quitta la pièce sans chercher a plus parler. Elle entendit la porte d'entré s'ouvrit et se refermer doucement. Elle baissa la tête et perdit son sourire. Elle S'avança a nouveau dans la pièce et rejoint la porte, elle l'ouvrit et découvrit un salle de bain fort jolie. Elle déposa ces vêtements sur le comptoir et se tourna vers la douche. Elle défit les boutons de son manteau, le laissant tomber au sol dans un bruit mate, elle se glissa dans la douche. Elle ouvrit les robinets et laissa l'eau tiède caresser son corps. Elle se frotta doucement le corps pour enlever les saletés, sa peau sembla apprécier le simple contacte de l'eau, du fait que les bleus commencèrent déjà a devenir jaunes. Se lavant le plus délicatement possible, elle referma l'eau quelques minutes plus tard. Elle sortit de la douche et s'essuya avant d'enfiler sa robe olive. Elle tressa sa longue chevelure et l'attacha.

Sortant de la salle de bain avec son manteau en main, elle le plaça a coté de son fourre -tout. Ninj qui était déjà la, assit, non plutôt évaché sur le divan tenant entre ces main une feuille blanche. Le gros Arcanin arriva et sauta sur le divan ou il se trouvait. Flattait son gros chien de feu qui était coucher sur lui. Elle les regarda avec un regard bienveillant, c'était beau a voir. Elle sourit doucement devant ce spectacle et Ninj éclata de rire. Le chien visiblement content commença a licher le visage du garçon. Tout a coup, Ninj se calma, prenant la tête de la bête, la plaça a sa hauteur. Il posa sa tête contre la sienne et se regardèrent. Willow qui était toujours silencieuse S'avança et s'assit en face, a coté de son sac.

Attrapant ces autres pokéballs, il les firent sortir sauf le Libegon. Il avait besoin de repos. Ils sortirent tous un a un. Le draco qui semblait confuse de se retrouver ici, regarda autour de lui. La Pichu qui trouva en lui une nouvelle sorte de transport sauta sur lui et commença a lui faire une visite guider de la petite maison. La Negapi qui semblait toujours dans le même état, tenait autant fermement le tissu rouge que plutôt. Willow la regarda, elle semblait vide de toute énergie. Ninj la prit dans ces bras avant de la déposer sur le pelage du Arcanin. Willow la regarda avec un regard triste, sa ne serait pas facile. Tout a coup, Ninj déclara :

« Dés que tout le monde sera revenu, on s’occupera de Posipi. Puis on se rendra à Omatsu… pour la suite, on verra bien. »

Il caressa le pelage du pokémon feu, toujours coller contre lui. Willow toujours silencieuse hocha simplement la tête, elle ne voulait pas le perdre mais elle ne pouvait rien faire pour le retenir au près de elle. Elle l'accompagnerait la -bas et si elle le croisait, il passerait un mauvais quart d'heure. Elle accota sa tête contre le dossier du divan et ferma doucement les yeux. Elle était fatiguer mais se n'était pas le moment de dormir, long de la même. Sans se rendre compte, elle glissa doucement dans l'inconscience du rêve.

_________________
Tout ce que je dois faire, c'est de rester fidele a ma Doctrine...
Tout simplement suivre son coeur, c'est ce que cela signifie.

Lame___________________Cinda_____________Knight
Lv 40___________________Lv 41_______________Lv25
avatar
Willow Einlee
Informations
Nombre de messages : 207

Fiche de personnage
Points: 71
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Ninj le Dim 15 Nov 2009 - 21:09

Willow s’endormit dans un fauteuil face à Ninj : les derniers jours avaient été assez épuisants, surtout pour elle. L’homme la laissa donc dormir, repoussant son gros chien pour se relever : pour sa part il devait aller rejoindre sa Voltali dehors, derrière la maison. Il sortit, attrapant au passage une petite pierre tombale vierge que ses parents gardaient : à l’origine ils devaient l’installer à coté de celle de Lisa, l’amie d’enfance de Ninj, pour symboliser son Arcanin à la demande de la Voltali. Mais elle ne lui en voudrait pas s’ils s’en servaient pour la Posipi… ils en retrouveraient une autre plus tard.

Le flamois laissa la porte d’entrée ouverte, permettant à ses pokemons de le rejoindre quand ils en auraient envie ou quand Willow se réveillerait. Il fit le tour de la maison par l’extérieur, trainant des pieds en tenant la pierre sous son bras gauche : sa renarde était bien là-bas, elle n’avait pas bougé depuis son arrivée. Assise devant une pierre un peu plus grande que celle qu’il tenait dans sa main, fixant l’objet comme s’il lui parlait… ses yeux étaient pleins de sang, comme si elle avait passé des heures à pleurer en silence. Qui aurait pu croire qu’au fond du magnifique jardin fleurit de Ninj se trouvait une sorte de petit cimetière où il se rendait à chaque fois qu’il passait ? L’homme creusa la terre à l’aide d’une petite pelle qui trainait là pour pouvoir enfoncer la nouvelle pierre dans le sol et s’assit sans un mot à coté de son pokemon, fixant l’objet. Ils restèrent ainsi de longues minutes, ne se rendant même pas compte que le ciel commençait à s’assombrir : ils auraient pu rester ainsi longtemps… des heures durant, mais Ninj brisa ce long silence, parlant à sa pokemon :


« Tu n’as pas à t’en vouloir… pour aucun des trois… »

La renarde ne réagit pas, restant figée comme une statue comme elle le faisait depuis le début : Ninj fit un faible sourire, regardant son amie d’un regard plein de pitié. Il entreprit de la caresser d’une de ses mains, sentant les premières gouttes de pluie arriver : ils ne bougeaient pas pour autant, ils resteraient tout le temps de l’averse s’il le fallait… d’ailleurs les autres allaient bientôt arriver, il pouvait déjà entendre la Pichu et le Draco qui revenaient de leur promenade.

A l’intérieur de la maison, l’Arcanin n’avait rien trouvé d’autre à faire que de regarder Willow dormir, penchant sa tête sur le coté comme s’il essayait de comprendre quelque chose : en fait il se demandait s’il devait la réveiller, mais il n’eut pas l’occasion de faire un choix, la Pichu tombant directement sur les jambes de Willow lorsqu’elle lâcha enfin sa monture improvisée qui poussa un long soupir de soulagement en sentant qu’il n’avait plus de passager. Ils cherchaient tout deux Ninj du regard, la petite souris aux lunettes tirant sur la robe de Willow pour la réveiller et lui demander où il avait bien pu passer… en effet, aucun des deux arrivants ne connaissait cette pierre où Ninj allait se recueillir régulièrement, seul l’Arcanin avait l’habitude. Le chien de feu aboya, leur demandant de le suivre avant de se diriger vers l’endroit où Ninj se trouvait.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Willow Einlee le Lun 16 Nov 2009 - 16:51

Contrainte : numéro 7 : se projeter dans le future.

Endormie, elle fit un rêve plutôt étrange, une pierre tombal, Ninj, puis le noir. Elle fut réveiller de façon brutal, Elle sursauta et regarda la petite souris jaune sur ces genoux, Elle lui sourit avant de regarder autour d'elle a la recherche de Ninj. Le Draco se tenait derrière elle, soupirant, visiblement content de ne plus servir de monture. La Pichu semblait tout aussi confuse que elle en cherchant Ninj. Willow croisa le regard du gros chien et lui sourit doucement. La Pichu tira doucement sur sa robe, la regardant avec les yeux pleins D'interrogation comme Willow. Cette dernier haussa les épaules pour signe négatif. Le gros Arcanin jappa, leurs fessant signe de le suivre. Willow se leva en prenant la Pichu dans ces bras et suivit le chien a l'extérieur. Elle fit signe au Draco de suivre.
Elle sortit, suivant le chien il les conduisit a l'arrière de la maison ou se dressaient deux tombes. Une plus grande que l'autre. Willow remarqua Ninj a genoux devant cette dernier, et la renarde devant la plus grande. Elle semblait terne et triste tout a coup. Willow baissa la tête et regarda ces pied. Cela fessait combien de temps qu'elle n'y était pas aller a son tour?, sur la tombes de ces parents adorer. Depuis le commencement de son aventure. Elle n'osa pas s'approcher de ces tombes, restant a l'extérieur du petit jardin, elle ne voulait pas les déranger avec sa présence. Elle ferma les yeux et son esprit commença vagabonder. Au même moment, une fine pluie commençait a tomber sur Geffen.

****************

Debout devant une grande tombe, Willow retenait la plus possible les larmes qui voulaient tomber sur son visage déjà ravager pas les larmes. Fatiguer et a bout, elle s'en voulait de ne pas avoir put le sauver de cette exécution que son grand -père avait fait faire. Elle serra les dents et elle se mordit la lèvre inférieur. Un liquide chaud et métallique commença a glisser le long de sa gorge. Une fine pluie commençait a tomber sur ce paysage si morne de Flamen, ce qui était plutôt étrange. Mais très vite la pluie se changea très vite en un torant de pluie froide, trempant tout habitants a l'extérieur. Toujours debout devant la tombe, Willow lit les quelques mots qui y était écrit, elle les murmura doucement :

A toi Ninj,
Que les beaux jours revient que pour toi.
Papa, Maman.

Willow incapable de retenir les larmes plus longtemps tomba a genoux et pleura toutes les larmes de son corps. Elle en tomba même d'épuisement. Mais resta quand même devant la pierre tombal de l'homme qu'elle aimait de tout son cœur. Il était partit sans elle, mais se n'était pas de sa faute. Elle venait a tout les jours, se Plaçant devant la tombe jusqu'à se que le jour tombe et que quelqu'un vienne la chercher pour la ramener chez elle...chez elle? Non quelque part ou elle ne sait pas vraiment ou, elle ne se souvient jamais de l'endroit. Coucher au sol, dans la boue et la pluie Willow repensa au jour funeste qu'avait été a Omatsu.

A peine une journée après leurs arriver chez Ninj, ils étaient repartit a Omatsu, pour le témoignage de Ninj. Arriver la -bas, ils furent ''arrêter'' par les officier et soldats qui étaient de garde. Placer en garde a vue dans une cellule, Willow avait essayer de parler avec son grand -père, mais se dernier disait être trop occuper a lui parler. Est -ce vrai ou simplement le soldat qui était la qui ne la croyait pas? Prenant la mains de Ninj, elle s'excusa de ne pouvoir rien faire et en larmes, elle le prit dans ces bras. Quelques heures plus tard, ils vinrent les chercher pour les conduit sur la grande place. Willow fut séparer de Ninj et se dernier fut amener a la potence. Se débattant pour aller le rejoindre, elle en fut incapable...elle était trop faible. Elle le vu se faire tuer, sur la grande place ou criaient victoire. Willow ne puis rien faire et pleura a chaude larmes devant de spectacle des plus horrible. Plusieurs autres personnes étaient passer pas la bien avant lui, laissant place a d'autre morts bien après lui. Une pluie s'abattit sur eux, fessant fuir les paysans ou toutes autres personnes présentes sur la place. Plusieurs personnes alla chercher les corps pour les redonner au parents ou proche des défunts. Un éclair zesbra le ciel et son bruits se fit entendre.
****************

Willow sursauta, le bruits avait été si fort qu'elle en avait eu peur. Elle se sentit trempée de la tête et pied, la fine pluie s'était changer pour devenir plus forte. Elle regarda a nouveau Ninj et la renarde, sans toutefois s'approcher d'eux. Elle ne savait pas se qui allait arriver a Omatsu, mais elle savait une chose, elle avait très peur des évènements qui pourraient si produit.

_________________
Tout ce que je dois faire, c'est de rester fidele a ma Doctrine...
Tout simplement suivre son coeur, c'est ce que cela signifie.

Lame___________________Cinda_____________Knight
Lv 40___________________Lv 41_______________Lv25
avatar
Willow Einlee
Informations
Nombre de messages : 207

Fiche de personnage
Points: 71
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Ninj le Mar 17 Nov 2009 - 0:18

[Contrainte no 8. Retourner dans son passé. ]

***

Un magnifique jardin fleurit entourait une petite maison blanche coquette : mais qu’es-ce qu’elle faisait là… elle revenait de guerre, elle avait vu tomber sa maitresse, son amour… et maintenant un minuscule paradis s’offrait à elle ? Maintenant qu’elle était seule ? Pourquoi… pourquoi la vie était-elle aussi injuste…
L’homme qui l’avait recueillie était à coté d’elle, il s’appelait Ninj d’après ce qu’elle avait comprit, et bien qu’elle ne le considère pas comme son dresseur il était le seul humain en qui elle pouvait encore avoir confiance en cet instant. Elle haïssait les humains… tous autant qu’ils soient. C’était leur faute… à cause de leur stupide guerre qu’elle se retrouvait seule.
Trois personnes les attendaient à l’entrée, un couple assez âgé et un garçon à peine plus jeune que Ninj : sans doute sa famille… la Voltali les ignora superbement, se contentant de faire le tour du domicile sans un mot. Des fleurs… des fleurs, des fleurs, partout des fleurs, mais pourquoi tout sentait aussi bon ici ? Pourquoi cet endroit était aussi tranquille alors qu’à quelques heures de vol d’ici des corps se décomposaient au milieu des plaines de l’Ile I’o Maï, laissés à l’abandon après la bataille ? Elle n’était pas à sa place, cette maison n’était pas la sienne… ces fleurs ne faisaient que la narguer, lui montrant un bonheur qu’elle ne pourrait plus jamais atteindre : la Voltali donna un violent coup de patte dans un tas de fleurs, coupant net trois magnifiques roses dont les épines éraflèrent sa patte. Elle poussa un petit couinement de douleur, ripostant contre les plantes d’une attaque tonnerre, carbonisant complètement les quelques fleurs devant elle.

Elle entendit un cri derrière elle, comme si quelqu’un venait d’apercevoir un corps : non… en fait c’était seulement la mère de Ninj qui criait au désespoir en voyant l’état dans lequel la renarde avait mit ses roses. L’homme en question arriva juste derrière, constatant le désastre sans oser gronder la pokemon déjà bien assez perturbée. Les deux humains repartirent, Ninj emmenant sa mère avec lui, expliquant qu’il allait s’occuper de ce pokemon : il revint quelques minutes plus tard, une sorte de pierre tombale sous le bras droit et une pelle dans sa main gauche. La Voltali n’avait pas bougé, fixant d’un regard dédaigneux les fleurs qui l’environnaient, hésitant à renouveler l’expérience… elle regardait l’humain faire, un peu étonnée : il creusait un petit trou face à elle, à l’endroit où se trouvaient les fleurs carbonisées. Il retira toutes les plantes abimées, les remplaçant par la pierre tombale qu’il tenait en main. Il entoura la pierre de terre pour lui permettre de tenir debout et alla s’asseoir aux cotés de la pokemon, lui souriant pour qu’elle comprenne qu’il ne lui en voulait pas. Il entreprit de la caresser bien qu’elle ne réagisse absolument pas, puis dit doucement :


« Tu vois cette pierre… c’est une tombe… elle permet aux gens de se recueillir, de repenser aux personnes qu’ils ont perdus qui leur étaient cher… de leur consacrer un endroit, un moment. »

Il fit une pause, remarquant que la renarde s’intéressait à ce qu’il racontait : elle voyait à peu près où il voulait en venir… mais pourquoi ici ? Pourquoi au milieu de ces fleurs qu’elle détestait ? Elle lui lança un regard interrogateur qui ressemblait plutôt à un regard menaçant : elle n’arrivait plus à paraitre amicale, elle ne pouvait rien y faire… son regard n’était plus que haine depuis le drame, ses pensées n’étaient plus que douleur et désespoir.

« Tu vois ces fleurs que tu as brulée… chacune représente une personne qui nous est cher… il y en a parfois plusieurs pour une même personne. Mais tout comme la personne disparaitra un jour, forcément les fleurs se fanent… ou brulent parfois. Pourtant les autres sont toujours là, nous permettant de nous souvenir de ces magnifiques fleurs du passé : peux-tu sentir leur parfum ? Peux-tu voir leur beauté ? Maintenant regarde cette pierre, regarde bien… et tu pourras revoir ces fleurs qui ont disparues… »

La renarde le regardait la bouche légèrement entrouverte, se demandant s’il était simplement devenu fou ou s’il vouait un culte mystérieux envers ces fleurs qui les entouraient. Néanmoins elle huma l’air lentement, repérant le parfum de chacune des fleurs qui l’entouraient, puis jeta un regard en direction de la pierre : la renarde se figea, quelques larmes se mettant à couler le long de ses joues. C’était la première fois qu’elle pleurait ainsi devant NInj… et sans doute aussi la première fois qu’elle pleurait depuis la guerre. Devant elle, elle pouvait voir ces roses… et surtout le visage de Lisa et de son Arcanin, comme s’ils s’échappaient de la pierre pour lui dire adieu…

Ninj prit la pokemon dans ses bras, la créature n’arrivant plus à détacher son regard de la pierre tombale : l’effet avait été plus fort que prévu, il était presque fier de lui. Il lui arrivait aussi de la voir parfois, lorsque son esprit se perdait sur cette pierre… lorsqu’il arrivait à trouver le calme au milieu de ce monde sans merci, apaisé par le parfum envoutant des fleurs…


***

La foudre sortit la Voltali de ses pensées, sans pour autant la faire sursauter : après tout elle avait l’habitude… généralement c’était elle qui la faisait tomber. Elle remarqua qu’il pleuvait, sans pour autant réagir : Ninj était aussi à ses cotés, et elle pouvait sentir les autres derrière eux qui n’osaient pas s’approcher. Le Negapi fit néanmoins exception au restant du groupe, s’approchant de la plus petite des pierres une rose rouge en main : il l’avait sans doute ramassée dans le jardin, ayant choisit la fleur la plus proche de sa soeur, avec sa couleur rouge comme l’étaient ses oreilles… la souris déposa la fleur devant la pierre et s’agenouilla en la fixant, tenant toujours le tissu rouge entre ses mains : il l’attacha autour de son bras gauche, comme sa sœur l’avait fait quelques jours plus tôt. Il le garderait, tout le temps… à partir de ce jour, sa sœur serait toujours à ses cotés par le biais de ce tissu… et il vivrait pour elle, il vivrait la vie qu’elle n’avait pas pu vivre. Le Negapi se releva, fixant la pierre d’un regard déterminé. Il sentit une main sur son épaule : la Pichu voulu le prendre dans ses bras pour l’aider à surmonter cette épreuve, mais l’autre souris la repoussa s’éloignant du reste du groupe en courant. Lorsque la Pichu voulu le suivre, elle fut arrêtée par la renarde, lui faisant comprendre que le Negapi devait rester seul un moment pour réfléchir. La Voltali s’approcha ensuite de la fleur qu’il venait de déposer, la regardant du haut de son corps de pokemon, puis approcha une patte de la tige, se piquant dessus : elle poussa à nouveau un petit couinement de douleur, comme elle l’avait fait ce jour là, mais réagit différemment. Au contraire de la première fois, elle passa délicatement une patte sur les pétales de la rose, comme pour sentir cette douce vie de plante insouciante qui se finissait sous la pluie…

Ah les fleurs… elle n’aimait pas les fleurs, leur parfum mentait, leur beauté ne faisait que cacher la vérité… pourtant, elle n’avait plus jamais abimé de fleur dans ce jardin, au contraire elle les protégeait… comme elle aurait dut protéger ceux qui comptaient pour elle… ce jardin était son coin de paradis, le paradis où ils auraient du être tous les trois… et elle le partageait aujourd’hui avec Ninj, celui qui lui avait permit de continuer à vivre.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Willow Einlee le Jeu 19 Nov 2009 - 18:37

Contrainte 2 : Insister sur la psychologie du personnage.

Willow était rester la, devant ce jardin au merveille, regardant autour d'elle pour ne pas se sentir de trop. Elle aimait la façon qu'avait Ninj de mettre ces pokémon a l'aise, de les encourager et de les aider. C'était quelque chose de bien chez une personne. Elle regarda la scène devant elle, il avait beaucoup de courage pour faire se qu'il fessait. Le Negapi ne semblait pas vraiment se remettre de cette affreux accident et elle le comprenant très bien, elle -même avait eu beaucoup de difficultés a s'en remettre totalement. Même encore aujourd'hui elle avait quelques difficultés. Sa lui avait mis beaucoup de temps avant de comprendre se qui s'était réellement passer et surtout a les laisser partirent. Le Negapi repoussa le Pichu comme elle l'avait faite avec les mains tendu vers elle pour l'aider et il s'enfuit sans un regarda en arrière pour ces amis. Willow le comprenant très bien, elle avait vécu la même chose que lui. Elle eu une penser pour ces parents qui lui manquaient au plus haut point mais sourit quand même, ils devaient être heureux, de la voix la tête haute en pensant a eux. Elle regarda Ninj, qui n'avait pas bouger, il devait surement penser lui aussi a de vieux souvenirs.

A l'intérieur, une pokéball sortit du sac a Willow, fessant apparaitre dans une fine ligne rouge un pokémon insecte. Lame jeta des regards autour de lui a la recherche de sa jeune maitresse. D'une lame habile, il fit sortit l'autre pokéball et appuya sur le petit bouton blanc, fessant apparaître Cinda a son tour. Cinda qui connaissait très bien la maison le guida jusqu'à la porte qui était rester ouverte. Sortit a l'extérieur, Lame planta les lames dans le toit et il monta, laissant Cinda au sol. Montant ainsi sur le toit, il avait une vu d'ensemble des environs et trouva vite Willow. Il fit signe a Cinda ou elle était et se dernier fit le tour de la maison. Il s'arrêta tout de même derrière elle, a une distance. Il savait très bien qu'elle aurait besoin d'intimidée pour se reprendre des évènements mais surtout pour elle même.

Willow qui n'avait pas entendu Cinda, trop prit dans de vieux souvenirs. Elle s'éloigna doucement, dans la même direction ou presque que le petit pokémon électrique et marcha doucement. L'épreuve qu'elle avait eu a subir envers se parents s'était montré très pénible mais mentalement, elle remercia quand même la vielle dame qui lui avait offert Cinda, mais surtout elle remercia Ninj de lui avoir montré a sa façon de voir la vie. C'était plutôt intéressant. Un doux sourire s'étira doucement sur son visage. Depuis qu'elle connaissait Ninj, elle avait apprit a sourire pour des petites choses et s'était vraiment agréable. Elle s'enfonça doucement dans la plaine, reniflant l'air et ces douces odeurs de fleures. C'était agréable, oui vraiment agréable. Elle jeta un regard dans la direction du Negapi, de peur qu'il ne se fasse attaquer par une quelconque que créature de mauvaise humeur. Elle s'inquiétait sincèrement pour cette jolie petite souris. Elle était triste du fait qu'elle venait de perdre la chose la plus chère a ces yeux mais il ne fallait surtout pas tourner dos aux êtres le plus chères qui étaient encore présents.

Ninj était une bonne chose pour ces pokémons, il l'aiderait a surmonter son chagrin et si elle pouvait aider, elle l'aiderait et de bon cœur en plus. Elle se mit donc a la recherche de la petite souris sans toutefois trop s'approcher.

_________________
Tout ce que je dois faire, c'est de rester fidele a ma Doctrine...
Tout simplement suivre son coeur, c'est ce que cela signifie.

Lame___________________Cinda_____________Knight
Lv 40___________________Lv 41_______________Lv25
avatar
Willow Einlee
Informations
Nombre de messages : 207

Fiche de personnage
Points: 71
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Ninj le Sam 21 Nov 2009 - 0:53

La petite souris arrêta sa course après quelques minutes, ne voulant pas non plus trop s’éloigner de chez Ninj : Même si cette ville était la sienne, même s’il avait toujours vécu à Geffen… il ne pouvait pas reprendre son ancienne vie, pas sans sa sœur… le pokemon devait rester avec Ninj, il n’avait plus le choix. Le Negapi s’assit dans l’herbe mouillée, sentant la pluie qui tombait sur son corps : Quelques petites étincelles s’échappèrent du pokemon, mais rien de vraiment puissant. Seul, il n’était pas capable de créer une véritable décharge… il ne s’était jamais battu sans elle, il n’était bon à rien en solitaire… Ninj allait bien vite le remarquer, ainsi que les autres. Alors ils le laisseraient, ils l’abandonneraient… c’était sa faute si elle était morte, parce qu’il n’avait pas su la protéger, et qu’il était resté figé devant le danger, se recroquevillant sur lui-même… si seulement il avait été plus courageux ! Pourquoi n’avait-il pas trouvé la force nécessaire pour se battre à ses cotés ?

Les larmes de la souris se mêlaient à la pluie, le petit pokemon se laissait aller, se croyant totalement seul. Il ne remarqua la présence de Willow qu’après quelques minutes, tournant la tête en direction de l’humaine : pourquoi l’avait-elle suivit ? Il ne l’avait presque jamais vu mais elle semblait s’inquiéter pour lui… d’ailleurs elle n’était pas la seule.

Willow put sentir quelque chose atterrir sur son épaule, puis prendre appuie pour rebondir en direction du Negapi, atterrissant en plein sur la souris bleue : cette « chose », c’était la Pichu de Ninj, qui avait suivi Willow lorsqu’elle s’était éloignée. Elle venait de plaquer le Negapi au sol, l’empêchant de s’enfuir à nouveau en le tenant entre ses bras de toutes ses forces, frottant sa tête contre le ventre de l’autre souris. L’autre chercha d’abord à se débattre, ne comprenant pas la réaction soudaine de la femelle puis se laissa finalement faire, comprenant qu’elle ne comptait plus le laisser partir quoi qu’il décide : elle l’aimait… il n’y avait aucun doute possible. Elle ne voulait pas qu’il parte seul, sans elle. Elle serait presque capable de quitter Ninj, celui qui l’avait vu naitre pour suivre ce Negapi. Même si la mort de la Posipi avait été un choc pour tous, cela ne changeait en rien ses sentiments pour lui : elle ne voulait pas remplacer cette sœur qu’il avait eut, seulement le soutenir dans sa souffrance.

Non loin de là, du coté de la maison de Ninj, les pokemons de l’humain étaient rentrés à l’intérieur en voyant que la pluie ne s’arrêtait pas : seule la Voltali restait stoïque devant les deux pierres, Ninj à ses cotés. Après de longues minutes à rester ainsi sans bouger, l’humain se leva, caressant au passage sa renarde sur la tête puis s’éloigna sans un mot : inutile d’espérer tenir plus longtemps qu’elle face à ces tombes… la Voltali était capable d’y passer la nuit si elle sentait qu’elle le devait, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige. Ninj avait d’autres choses à régler… il rentra chez lui au chaud, se séchant rapidement avec une serviette que ses parents avaient déposés dans l’entrée : il chercha Willow du regard, ne trouvant que son Insécateur dans les environs, puis l’appela dehors, pensant qu’elle se trouvait toujours aux cotés de la Voltali.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Willow Einlee le Sam 21 Nov 2009 - 17:01

Willow qui avait trouver la petite souris n'osa pas l'approcher pour le moment, cette dernière qui pleurait. Elle la laissa, pleurer pour se calmer et laisser aller un peu son malheur. Sa lui ferait un grand bien. Mais elle ne la laisserait pas partir si il choisirait cette voix. La pluie se fit plus fine, glissant doucement sur le corps des deux personnes présentes. Le Negapi semblait enfin remarquer sa présence et la regarda. Elle lui sourit doucement avant de s'avancer vers lui. Elle l'aimait bien, il était si mignon. Au moment ou elle s'avançait plus près de lui, elle sentit un poids sur son épaule. Avant qu'elle ne puise réagir, Une Pichu atterrissait sur le Negapi. Cette dernière lui fit les gros yeux, lui fessant très bien comprendre que plus jamais elle ne le laisserait partir. Willow comprit très vite que le petit pokémon au oreilles noir avait un faible pour lui. Elle leurs sourit a nouveau.

Cinda qui avait vu la scène de loin sourit eu un sourire, tout ne se fessait pour rien. La pluie qui le dérangeait de plus en plus, il tourna les talons pour retourner a l'intérieur et se faire sécher un peu. Lame qui avait vu la scène également ne fit rien, restant la comme ne gargouille sur le toit d'une église. Il regarda Cinda revenir et jeta un regard a ninj et les autres. Ils rentraient tous, visiblement trempés et frigorifier. Même âpres tout ceci, il resta la. Il regarda la Voltali qui semblait figée dans le temps, restant comme le marbre devant les deux tombes. Il sauta au sol et alla la rejoindre, se plaça ces cotés pour contempler a son tour le vide.

Willow qui regardait les deux souris sourit a nouveau, c'était bon de voir que personne ne pouvait vraiment se retrouver seule. Surtout que le Negapi aurait des problème si il pensait seulement a les quitter, la Pichu lui ferait savoir. Elle leva la tête au ciel, les nuages toujours présents semblait devenir moins gris, mais se n'était qu'une question de temps avant que le soleil ne revient. Tout a coup, elle entendit la voix de Ninj qui l'appelait. Elle se retourna et le vu sur le seuil de la porte. Elle lui fit signe de la main et se retourna pour ramasser les deux souris dans ces bras. Elle leurs sourit encore et dit :

-Aller, on rentre a la maison.

Elle s'avança et traversa les champs de fleures pour aller les rejoindres. Elle jeta un regard au petit cimetière a l'arrière et y vut la Voltali et son Insecateur. Elle eu un doux sourire au visage et continua sa route vers Ninj. Elle le regarda et dit :

- Regarde, je te ramené de la visite.

Elle sourit a nouveau en regardant les deux souris dans ces bras. Elle était contente a présent, tout allait pour le bien...pour le moment mais c'était agréable.

_________________
Tout ce que je dois faire, c'est de rester fidele a ma Doctrine...
Tout simplement suivre son coeur, c'est ce que cela signifie.

Lame___________________Cinda_____________Knight
Lv 40___________________Lv 41_______________Lv25
avatar
Willow Einlee
Informations
Nombre de messages : 207

Fiche de personnage
Points: 71
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Ninj le Dim 22 Nov 2009 - 13:39

Ninj aperçu Willow qui revenait dans leur direction, les deux petites souris jaunes dans ses bras : il l’accueillit en souriant, posant délicatement une douce serviette sur ses épaules lorsqu’elle entra à l’intérieur. La Pichu bondit des bras de Willow, entrainant le Negapi avec elle en direction du pokemon furet de la jeune femme : même si Posipi n’était plus là… ils pouvaient encore jouer ensemble non ? Histoire de se rappeler des bons moments. Le Negapi ne semblait pas très joyeux à l’idée de s’amuser, mais l’autre souris réussit à le convaincre, ou plutôt à l’obliger à jouer : il fallait qu’il se détende un peu.

A coté d’eux, l’Arcanin se contentait de les regarder aux cotés du Draco : il commençait à s’inquiéter… l’heure tournait, le temps passait et Ninj se rapprochait de plus en plus de ce jugement qui ne tournerait probablement pas en sa faveur. Selon ce qu’on lui reprochait, il pouvait risquer seulement quelques jours de détentions, ou tout simplement la mort… comment savoir avant d’y aller… l’humain semblait avoir fait son choix, mais il savait également qu’il devait y être dés le lendemain, sans quoi il serait recherché… et cela ne ferait qu’aggraver son cas. L’animal lança un regard à Ninj : comment savoir ce qu’il pensait derrière ce sourire ? Comment savoir s’il s’inquiétait pour lui-même alors qu’il prenait Willow dans ses bras, se contentant de rire lorsqu’il remarqua qu’elle était encore trempée ? L’Arcanin ne pouvait pas se résoudre à voir son maitre mourir devant lui, mais il ne pouvait pas non plus s’y opposer… il ne pouvait qu’espérer que tout se passerait bien.
L’animal croisa ses pattes devant son corps, posant sa tête dessus en fermant les yeux : le meilleur moyen de s’échapper restait encore le sommeil…

Ninj de son coté préférait ne pas y penser : il ne pouvait rien faire pour l’éviter de toute façon. Autant passer du bon temps avec les autres tant qu’il le pouvait. Il remarqua d’ailleurs que sa famille n’avait pas été très présente aujourd’hui, l’un parce qu’il lui en voulait, les deux autres parce qu’ils ne voulaient pas qu’il les voit s’inquiéter. Il ne pouvait pas leur en vouloir, ils craignaient tous ce jour fatidique qui s’approchait. Après quelques minutes, Ninj se mit à parler à Willow, l’air un peu plus sérieux que l’instant d’avant :


« Willow, on va devoir voyager de nuit pour arriver là-bas au matin. On devrait aller se reposer un peu… »

Bien qu’il ait quelques doutes quand à la possibilité de trouver le sommeil en pensant à tout ça, il n’avait pas tord : s’il arrivait là-bas complètement épuisé, il n’aurait aucun moyen de se défendre… il ne comptait pas tout abandonner, quoi qu’il arrive il ne laisserait pas Willow et ses pokemons seuls.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Willow Einlee le Dim 22 Nov 2009 - 21:04

Il lui sourit doucement, dépossant une serviette sur ces épaules, elle lui redonna son sourire. Elle pénétra dans la maison et la Pichu sauta au sol en trainant le Negapi et semblait résistant. La Pichu réussit quand meme a la convencre...un bien grand mot, elle l'avait plutot obligée. Willow sourit doucement devant se spectacle. Tout deux se dirigerent vers Cinda qui se dernier avait bien deviner a quoi la petite souris jaune avait penser. Mais deja il avait attraper cette derniere entre ces dents pour la lancer sur son dos et avait lancer un regard malicieux au Negapi. Il l'attrapa entre ces dents et le lanca en l'air avant de le rattraper a nouveau dans sa gueule. Willow lea regarda et rit doucement. Il avait peut -etre ''évoluer'' mais il était encore loin d'etre un adulte.

Elle jeta un regard au Arcanin qui les regardait il semblait inquiet pour son jeune maitre. Le draco se tenait a ces cotés. Elle leurs sourit doucement et se dernier croisa les pattes avant de coucher sa massive tete sur eux. Elle aussi s'inquietait mais elle esseya de ne pas trop y penser mais y fallait quand meme faloir en parler. Ninj la prit doucement dans ces bras et elle tourna la tete vers lui, elle lui sourit et elle commenca a essuyer ces longues cheveux qui ondulaient. Tout a coup, elle remarqua que les parents de Ninj ne c'étaient montrer encores, elle jeta un regard interrogateur a ce dernier mais détourna la tete. Il devait tres bien y avoir quelque chose entre eux a faire. Apres quelques minutes de sechage Ninj dit de facon sérieuse :

« Willow, on va devoir voyager de nuit pour arriver là-bas au matin. On devrait aller se reposer un peu… »

Elle le regarda et sourit doucement, elle posa une main sur sa joue et dit doucement :

- Aucun probleme Ninj, nous partirons quand tu voudra. Finit -elle

Mais intéreurement, elle paniqua, son corps lui criait de ne pas partir, de rester ici mais elle savait tres bien qu'il ne fallait eb aucun cas que cela arrive. Elle continua a sourire en prenant sa main et la posa doucement sur sa joue. De son autre main, elle commencait a déboutonner sa veste robe en dévolant son long chandail bleu en dessus.

- Allons nous couchés. Dit -elle doucement.

_________________
Tout ce que je dois faire, c'est de rester fidele a ma Doctrine...
Tout simplement suivre son coeur, c'est ce que cela signifie.

Lame___________________Cinda_____________Knight
Lv 40___________________Lv 41_______________Lv25
avatar
Willow Einlee
Informations
Nombre de messages : 207

Fiche de personnage
Points: 71
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Ninj le Mar 24 Nov 2009 - 0:17

Ninj s’écarta lentement de Willow, ouvrant ses bras pour desserrer son étreinte : il n’arrivait pas à savoir à quel point elle s’inquiétait… dans tous les cas, il ne pourrait pas la rassurer : il ne savait rien du lendemain qui viendrait. L’humain salua tous les pokemons présents une dernière fois et embrassa Willow sur la joue avant de s’éloigner en direction de sa chambre : il y avait toujours la chambre que Willow avait emprunté la dernière fois de libre, Thomas ayant l’air d’avoir disparu la dernière fois. Bien sûr ils pourraient aussi dormir ensemble… mais entre leurs blessures et ce qui s’était passé la veille, Ninj préférait éviter pour le moment : de toute façon il avait besoin de réfléchir… de faire le vide dans son esprit pour pouvoir se sentir paisible le jour qui viendrait.

Lentement la maison toute entière sembla s’endormir, le calme se faisant de plus en plus présent tandis que les pokemons s’endormaient un à un : l’Arcanin dormait déjà depuis un moment, puis le Draco le rejoignit… le Negapi abandonna le jeu par fatigue, rapidement suivi par la Pichu. Seule la renarde jaune restait éveillée, les yeux grands ouverts dans le jardin, fixant toujours cette tombe qu’elle ne discernait plus dans le noir de la nuit. L’Insécateur à ses cotés n’avait pas dit un mot, il craquerait probablement avant elle : de toute façon elle allait passer la nuit ainsi, elle ne savait pas pourquoi mais elle en avait besoin… le calme et le silence de la nuit lui faisaient du bien…

Lorsqu’il entra dans sa chambre, la première chose que Ninj remarqua fut son lit : depuis combien de temps n’avait-il pas dormit dans un véritable lit bien douillé ? Des jours ? Des semaines ? Des mois peut-être ? Depuis la dernière fois qu’il était rentré… depuis avant cette guerre qui avait fait basculer son petit monde paisible. Ninj prit seulement le temps d’enlever sa chemise blanche avant de s’allonger, ou plutôt de s’effondrer sur le lit dans un élan de fatigue : son corps lui semblait lourd, il n’arrivait plus à bouger… toute la fatigue des jours passés venait de remonter en cet instant, épuisant totalement le corps de l’humain. C’était à peine s’il arrivait encore à ouvrir les yeux… mais après tout, à quoi bon ? Il les ferma, ne cherchant pas à combattre ce sommeil qui s’emparait de lui, sombrant dans un sommeil des plus profonds et vide de rêve, le genre de sommeil qu’il risquait de devoir affronter le lendemain…

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Willow Einlee le Mer 25 Nov 2009 - 17:58

Doucement, il l'embrassa, avant de la quitter pour aller dormir. Elle ne le quitta pas des yeux avant qu'il ne sois entré dans sa chambre et qu'il l'aille refermer. Doucement, elle laissa retomber son bras le long de son corps, en silence, elle S'avança vers le sofa. Se laissant tomber dessus, elle regarda les pokémon autour d'elle s'assoupirent dans un long sommeil. Les deux petites souris s'oyant assoupir, Cinda vient la rejoindre sur le sofa, se couchant sur ces jambes. Doucement, elle le flatta, ce dernier ferma les yeux pour dormir a son tour. Continuant a le caresser de façon autonome, elle jeta un regarda au Arcanin et au draco. Ces deux la dormaient déjà depuis longtemps. Elle eu une pensée pour Lame qui était toujours a l'extérieur avec la renarde jaune. Un doux sourire apparu sur son visage avant de disparaitre doucement.

A l'extérieur, Lame qui était toujours au coté de la renarde ne disait aucun mots subtile de briser le silence. Regardant le ciel étoilé, il pensa a Willow qu'il n'avait pas pus protéger contre cette folle. Il s'en voulait, quelque chose en lui c'était brisé quand il l'avait vu la maltraiter ainsi. Maintenant, il serait plus sérieux, il la protégerait au péril de sa vie même si il devait en mourir. Il était devenu plus mature et ''homme'' c'était comme ceci que disait les humain, pas vrai? Il jeta un regard a la Voltali a ces coté, elle était tout aussi silencieuse, ne voulait parler a personne. Il serait comme elle, froid et distant et tout se qui lui importait se serait le bonheur de Willow et rien d'autre. Le silence de la ville était pesant, mais il ne bougerait pas, il serait fort, pour elle.

Doucement, Willow tomba endormit sur le sofa, elle n'avait pas voulu aller dans la chambre du frère de Ninj parce que elle l'avait vu, il était peut -être aller faire un tour, il reviendrait probablement dans la nuit? Mais elle était bien ici, Cinda était la avec elle, il fessait chaud dans le salon, rien e froid, elle y dormirait très bien. La main sur le dos du Fleurisson, elle eu une penser pour la jeune femme sur le bateau, elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, elle avait surement ces raison d'avoir agit ainsi, mais de toute façon, toute était finit. Il ne restait plus qu'a attendre le lendemain matin a Omatsu. Que s'y passerait -il rendu la -bas? Mais pour le moment, il fallait dormir et ne penser a rien d'autre.

_________________
Tout ce que je dois faire, c'est de rester fidele a ma Doctrine...
Tout simplement suivre son coeur, c'est ce que cela signifie.

Lame___________________Cinda_____________Knight
Lv 40___________________Lv 41_______________Lv25
avatar
Willow Einlee
Informations
Nombre de messages : 207

Fiche de personnage
Points: 71
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Ninj le Ven 27 Nov 2009 - 0:40

Ninj se réveilla en pleine nuit, tiré du sommeil plus par son instinct qu’autre chose : il était à peu près l’heure… en partant d’ici quelques minutes, ils arriveraient à Omatsu en début d’après-midi, heure à laquelle aurait lieu son jugement. Qu’es-ce qui le poussait à vouloir y aller ? Rien… peut être un désir personnel de se prouver à lui-même et aux autres qu’il n’avait rien fait de mal, qu’il avait toujours agit dans l’intérêt de son pays ou pour sa propre défense, et qu’il n’avait jamais voulu faire acte de trahison…

Alors qu’il émergeait, Ninj traversait le couloir qui séparait sa chambre de la salle où il put remarquer que Willow avait dormit sur le sofa : il avait presque envie de la laisser ici, bien au chaud… de la laisser dormir tranquillement pendant qu’il subirait seul cette épreuve… mais elle lui en voudrait probablement, il n’avait pas le droit de lui faire ça. Et puis, si le pire arrivait, il préférerait qu’elle soit là. Par contre l’humain n’eut pas le courage de réveiller ses pokemons, il se contenta de les rappeler un par un en silence, remarquant par ailleurs que la Voltali venait de passer la nuit dehors. Il laissa quelques minutes de sommeils en plus à Willow, décidant d’aller voir comment se portait la renarde : il eut la bonne surprise de trouver l’Insécateur de Willow auprès d’elle, qui semblait lutter contre le sommeil pour faire comme celle qui se trouvait à ses cotés. En voyant Ninj s’approchait, la renarde décolla enfin son regard des pierres, comprenant qu’il était temps d’y aller. L’humain rappela son dernier pokemon, demandant également à l’Insécateur de le suivre : il serait dommage que Willow l’oublie ici… bien que Ninj ne doute pas qu’elle le remarquerait rapidement.

L’homme réveilla enfin son amie, massant délicatement son épaule droite en passant auprès d’elle.


« Willow, il est temps d’y aller… je t’attends dehors. »

Il sortit comme il venait de le dire, libérant son grand pokemon volant qui portait toujours sa magnifique armure sombre : ils allaient totalement passer inaperçu en pleine nuit… c’était inutile puisqu’ils étaient sur leurs propres terres, mais Ninj le remarqua tout de même, probablement un reste de la guerre. Il vérifia que l’objet n’était pas abimé, qu’il y avait toujours de la place pour s’asseoir, qu’il ne risquait pas de glisser par mégarde… mais rien à signaler, ils étaient prêts à partir. Il ne manquait plus que Willow et ce serait bon, ils partiraient tout droit vers ce que Ninj pouvait appeler l’Enfer pour le moment.

_________________
Le feu a beau dévaster, on ne peut s'en passer... Est-ce pareil pour la guerre ?
avatar
Ninj
Informations
Nombre de messages : 1969

Fiche de personnage
Points: 466
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Quand l'heure du jugement approche [Ninj/Willow]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum