[ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Invité le Lun 14 Déc 2009 - 22:03

Des ruines. C'est bien le peut qu'il restait du temple qui servait d'arène. Les lieux avaient prit feu. Un peu paradoxal pour une arène du feu ? N'est-ce pas ? La faire en bois n'était pas une bonne idée, et le feu était celui d'un dragon, et non de simple flamme. Des flamme azur plus difficile à contrôler, devant consommer tout ce qu'elles touchaient. Mais il n'y avait plus rien à craindre, la battisse était détruite, certes, mais le nouveau champion avait déjà entreprit de rebâtir le lieu. Pour ainsi dire, tout était déjà bien entamé. Le lieu se trouvait à quelques centaines de mètres plus loin du lieu d'origine, vers le centre de la ville ou résidait un ancien terrain vague que personne ne voulait, le pensant maudit. Avec un Magneti comme pokemon, Iroh ne croyais nullement aux malédictions ni aux êtres immatérielle. Il existait bien des créatures spectrales ou sortant des ténèbres, mais elles pouvaient tout de même être touché par une attaque élémentaire.
Le nouveau terrain était bien plus spacieux que l'autre, et le garçon n'avait pas attendue un seul instant pour déjà commencer à embaucher une équipe qui avait déblayer un mètre de terre tout autour. Il devait y avoir des fondations solides et le bâtiment ne pouvait pas être planté ainsi au sol sans avoir une attache avec ce dernier. S'il aurait commencé directement la construction, l'édifice aurait était branlant et se serait effondré au moindre tremblement de terre.

Iroh avait beaucoup investi dans cette entreprise. Enfin ! Pas vraiment lui mais plutôt le Conseil de Flamen. Eux aussi souhaité reconstruire une belle arène, toute neuve, toute belle. Bien que l'autre était pas mal dans son genre, mais au vu des derniers évènements, la reconstruction était obligatoire. Aujourd'hui ! La base était bel et bien ancré dans le sol et n'était pas prêt à bouger. Les colonnes qui soutenait déjà certains murs épais d'une trentaine de centimètres s'élevait jusqu'à une dizaine de mètre vers le ciel. Les murs de façade était quasiment fini, ceux de refends était à leur moitié, ce qui était déjà pas mal. L'intérieur avait commencé à être dallé par de grande dalle en marbre de un mètre sur un mètre. Il y avait à peu près un quart de la surface recouverte par le matériau sombre et dont les veinures blanches contrastait beaucoup. Les multiples peintre et carreleurs s'était affairés à commencer les mosaïques des murs, cela prendrait certainement un temps fou, mais on pouvait déjà voir un début de fresque qui semblait représenter le dieu du soleil : Ho-oh, dans toute sa splendeur derrière une estrade situé complétement au fond de ces lieux. L'endroit était tout simplement gigantesques, et les gradins n'étaient pas encore commencés. Seule les réservations était visibles. Le toit n'était plus à ciel ouvert. Des fenêtres sculptés en hauteur pour que personne ne puissent y passer était ainsi installés géométriquement. Elles n'avaient qu'une fonction : laissé rentrer la grande lumière du soleil. L'endroit était très bien éclairé et une rangé de colonne se situé à droite et à gauche de l'allée principale menant au lieu de combat. Une torche gigantesques était disposé sur chacune d'elles. Quand il ferait nuit, les lieux serait sombre. Enfin, pour l'instant, le toit n'était même pas commencé et un radieux soleil chauffer les lieux.

Iroh quant-à lui se trouvait simplement en train d'examiner la boule de métal dans ses mains, se demandant bien qu'elle étrange secret elle pouvait renfermer. Il y avait tellement de mystères tournant tout autour de cette dernière. Il tourna le regard en dévisageant la petite Griknot qui regardait plus la sphére comme une balle pour jouer avec. Ou peut-être un casse croute ? Enfin ! Brave créature va. La petite dragonne était très affectueuse.


Dernière édition par Iroh le Mer 16 Déc 2009 - 13:57, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Nina Wang le Mar 15 Déc 2009 - 23:14

Voilà une semaine que la bataille s'était terminée. Chacun des deux camps avait regagné ses terres et avait rapidement commencé à soigner ses blessés. Certains, comme Nina, avaient réussi à éviter la moindre égratignure, et ceux-là ne ressemblaient pas à des gens qui avaient combattu âprement pour défendre l'honneur de leur pays. Pourtant, les blessures morales et mentales, elles, étaient bien là, faisant saigner les cœurs et les âmes dans une hémorragie que seul le temps pourrait stopper. Très peu de gens pouvaient prétendre ne pas avoir eu peur, à un moment du combat, de perdre un être cher. Nina avait failli voir son monde s'écrouler avec la mort de son cher Otoosama, mais grâce à l'intervention d'un guérisseur compétent et l'aide d'un couple de Flamenois, elle avait pu continuer à vivre en espérant toujours que Sergei finirait par cesser de se battre pour l'armée de Mizuhan. D'ailleurs, elle était passée à la pension de Fla'Or pour récupérer le second œuf d'Evoli dont Genki et Miyana étaient à l'origine pour le faire envoyer par Kashi à ce jeune couple. Après tout, ils méritaient bien ça. Étant donné qu'ils avaient sauvé la vie de son père, elle considérait comme tout à fait normal le fait de les remercier comme il se devait. Elle espérait donc vivement qu'ils apprécieraient le cadeau.

La jeune femme se trouvait à présent à Omatsu, capitale du pays du Feu. Elle y était déjà venue quelques mois auparavant afin d'assister au festival qu'Entei honorait de sa présence. Elle se souvenait d'avoir présenté Genki, qui n'était alors qu'un Evoli, au Pokémon Volcan, et elle se rappelait également la bénédiction qu'il avait accordée à son ami. Elle en avait été fière, et à ce jour encore, elle était persuadée que cette bienveillance continuait de profiter au Mentali. Celui-ci marchait tout près de sa dresseuse, analysant la cité militaire avec des yeux nouveaux, d'une manière autre, puisqu'il disposait désormais de la vue de l'esprit. En constatant qu'il ne cessait jamais d'observer tout dans les moindres détails, Nina sourit et passa sa main sur le crâne du Pokémon en lui disant de penser à se reposer, de temps en temps.

Ils arrivèrent finalement devant l'arène. Après s'être renseignée en ville, Nina avait pu savoir que l'ancien lieu de challenge avait été détruit, et que le nouveau n'était pas tout à fait terminé mais néanmoins fonctionnel. Elle avait donc suivi le chemin qu'on lui avait indiqué et s'était retrouvée devant le bâtiment. En y entrant, elle put se rendre compte que malgré le caractère inachevé de l'endroit, les travaux étaient déjà bien avancés. Du dallage recouvrait le sol que des murs visiblement très solides entouraient et encadraient. Sur lesdits murs, des fresques et des mosaïques formaient un motif que la guerrière identifia sans peine, pour l'avoir vu maintes et maintes fois dans des manuels d'étude à la base de Fla'Or. En reconnaissant Ho-Oh, elle eut un sourire triste, se demandant si, lui aussi, il avait succombé à la folie qui atteignait les dieux Pokémon un à un. La dernière victime en date, évidemment, était l'oiseau de feu du trio, Sulfura, qui avait montré des signes de « contagion » peu avant la fin de la guerre. La jeune femme s'inquiétait pour de bon, mais elle se savait impuissante. Alors, tant qu'Otoosama le lui demanderait, elle combattrait pour Mizuhan et, surtout, pour lui.

Nina avança jusqu'au milieu de l'arène et leva les yeux afin de voir la lumière de l'astre entrer dans l'immense pièce. Elle se dit immédiatement - et un coup d'œil vers son Pokémon Soleil lui indiqua qu'il avait pensé la même chose - que cette énergie lumineuse serait bénéfique pour les Pokémon du champion local, Iroh, mais aussi pour ses propres compagnons. Elle se promit d'exploiter au mieux cet avantage et, pourquoi pas, de le retourner contre son adversaire. La spécialité de Nina, c'était la stratégie, même si elle était plus que capable de prendre des décisions rapides et adéquates à la situation en temps réel. Ses quatre badges d'arène déjà remportés étaient d'ailleurs là pour le prouver.

En face, le champion avait l'air très occupé par une espèce de boule de métal mystérieuse qu'un Griknot regardait avec l'intention manifeste de jouer avec. Il semblait plus jeune que Nina, ce qui ne l'incitait pas à baisser sa garde pour autant. S'il avait ce poste, c'est qu'il en avait les capacités. Elle savait très bien qu'on ne pouvait juger quelqu'un à son âge, étant elle-même une gradée connue dans les rangs de l'armée mizuhanienne. Un peu intriguée, la jeune femme attendit néanmoins quelques instants avant de se présenter, après avoir déjà saisi deux des sept Balls accrochées à sa ceinture.


« Champion Iroh ! Je suis Nina Wang, du pays de l'Eau, et je te défie en match double à quatre Pokémon ! Voici tes deux premiers adversaires ! »

Nina lança dans les airs une Super Ball ornée d'une couronne et une Lune Ball dans une parfaite synchronisation. La première capsule, à son ouverture, laissa apparaître une magnifique créature blanche et sirénienne qui poussa un soupir doux et mélodieux. La seconde sphère, en revanche, libéra un Pokémon tout ce qu'il y avait de plus terrestre. Beige et blanc, doté d'une fourrure épaisse et fournie, il commençait tout juste à reprendre goût à la vie auprès de sa nouvelle dresseuse. Cette joie retrouvée se manifesta par un long cri de provocation qui étonna Nina. Depuis quand Kokujin' était-il si déterminé à vaincre ? Pendant la semaine écoulée, elle n'avait même pas eu le courage de l'entraîner au combat. Elle aurait trouvé cela déplacé et incorrect pour une créature qui venait de subir la mort de son ancienne dresseuse et avait vu les décombres d'un sombre champ de bataille. Elle était donc très surprise de voir que l'Evoli était prêt à en découdre à ce point. C'était, somme toute, plutôt bon signe, pour elle, qui se sentait utile en ayant pu l'aider, et pour lui, qui redevenait un Pokémon plein de vie et d'énergie. Elle s'autorisa un petit sourire et lança à ses compagnons :

« Eikallia, je veux que tu gèles le terrain tout de suite ! Quant à toi, Kokujin', je te laisse carte blanche pour le moment ! Allez-y ! »

La Lamantine s'exécuta immédiatement et cracha un jet de glace qui recouvrit le terrain en quelques secondes. L'Evoli, lui, se mit en mouvement tout de suite, en trottinant d'abord, puis en courant, sans cesser de dévisager son adversaire. Il bondit simplement pour éviter de se retrouver emprisonné dans la glace et s'arrêta environ deux mètres après le milieu de l'aire délimitée comme étant celle du combat à proprement parler. Là, il se mit à émettre une lumière vive et brève qui se dirigea droit sur sa partenaire de combat, lui apportant ainsi son soutien pour la prochaine attaque que Nina lui demanderait de lancer. Il avait intelligemment préféré aider la sirène blanche plutôt que de foncer tout de suite sur l'ennemi. Il avait cependant préféré se rapprocher, puisqu'il entendait utiliser des techniques de corps à corps. Il avait une défense et une défense spéciale particulièrement élevées, ce qui ne le dissuadait pas d'aller au contact, bien au contraire. Il avait en tête de se mettre en avant pour s'exposer aux coups et permettre ainsi à Eikallia de se servir d'attaques puissantes tout en restant en arrière. Fasciné par la Lamantine, il se gardait pourtant bien de le lui dire ou de le montrer - du moins essayait-il de le cacher. Alors, il préférait se concentrer sur le combat et tout faire pour prouver qu'il était le meilleur. Animé par un fort sentiment de compétition, il espérait aider sa nouvelle maîtresse au mieux et lui donner l'impression que son travail pour le rendre heureux n'était pas vain. Une fois qu'il eut lancé son attaque, il se retint à grand-peine de se retourner pour sonder le regard de Nina afin d'y lire le jugement qu'elle portait sur ses premières actions. Il se doutait bien qu'elle n'apprécierait pas forcément qu'il se disperse. La jeune femme, quant à elle, après avoir approuvé mentalement l'initiative de sa nouvelle recrue, attendit patiemment que son adversaire envoie ses deux Pokémon rejoindre les siens sur le terrain du combat.

Spoiler:

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Invité le Mer 16 Déc 2009 - 14:27

Une sphére d'acier qui n'avait qu'une passion semblait-il, le fixer intensément. Produisant un petit crissement électrique et aigu à chaque fois que le garçon le regardait sous toute ses formes. C'était bel et bien vivant, mais comment le tout pouvait-il coexister ? On aurait put croire que cette créature venait d'une autre époque, ou du futur, enfin, cela était tout à fait impossible. Le Magneti, être inconnu dont l'homme n'en connaissait pas encore le nom de race, deviendrait certainement l'une des créatures les plus mystérieuses de l'histoire. Iroh était quasiment certain que la créature était de deux types différent. Le type acier était certain au vu de sa composition métallique. Et il lui donnait bien le type électrique d'après ce qu'il avait put en voir avec le match de Soriu.

« Champion Iroh ! Je suis Nina Wang, du pays de l'Eau, et je te défie en match double à quatre Pokémon ! Voici tes deux premiers adversaires ! »

Lui qui commençait à s'ennuyer, elle semblait tomber à point nommé. Le champion se releva et lâcha sa petite créature qui se mit à léviter dans les airs. Il détailla en un instant la femme se trouvant en face de lui. Elle n'était pas d'un age très avancé mais n'était déjà plus une gamine. Sa tenue excentrique prouvait qu'elle n'était pas de Flamen. L'impression qu'elle essayait de dégager devait certainement faire peur au plus faible, mais pas à lui. Elle venait de le défier, il ne pouvait pas refuser, et ne l'aurais pas fait. Il était assis sur les marches de l'estrade, et se trouvait donc un peu plus en hauteur, mais il ne la regardait pas de haut au moins. Les pokémons qu'elle utilisait sembler murement choisi. Elle devait connaitre les forces et faiblesses des types pour oser user d'une Lamantine dans cette arène. Certes les lieux n'était pas finis, mais pour une telle créature, survivre dans ce lieu si chaud et prévu à l'effet du feu et des coups puissant devait certainement être éprouvant. Mais son nouvel adversaire savait-il qu'il n'usait que de peu de compagnon du type demandé ? Baj ! Et puis, qu'avait-il à perdre ?

Il attrapa deux balls et s'arrêta dans son mouvement. En prit une et la remit dans sa poche.


*J'ai pas vraiment envie de devoir réparer tes dégâts*

"Kenshi ! Use d'une Tempête de sable !"


http://www.youtube.com/watch?v=i9rxvGUO8eg


La Griknot sauta des marches, marcha jusqu'à la case de combat dont le sol avait été gelé par le lamantin et commença à se recroqueviller sur elle-même tout en vibrant. Des pores de sa peau s'échappa des volutes de sable et de la terre de la zone de combat se leva des particules organiques. D'un coup, l'amas de poussière de roche s'éleva dans les airs, tournoyant et soufflant violemment, frappant les peaux sensibles et s'étendant sur toute la zone de l'arène. Iroh attrapa une cape de voyage qu'un homme vint lui donner. Mais... d'où ce dernier sortait-il ? Au coté de la Mizuhaniene, le même bonhomme lui tendit un tissu similaire. Plus pour se protéger du sable que d'autre chose. Si elle ne voulait pas accepter, c'était son choix, c'était aussi son choix si elle voulait y perdre les yeux, voire sa trachée bouchée par le sable et ne plus avoir la capacité à respirer.

Le champion de l'arène envoya sa seconde ball, mais au vu de la nouvelle situation, la créature qui en sortit ne put être identifier. Qui était-ce ? Un être sensible à la tempête ou qui pouvait s'en protéger ? Difficile de savoir. Encore plus compliqué : d'où arriverait-il ?


"Use de tes picots, piège et autre protection"

À travers le sable se planta de multitude rochers coupants disposé un peu partout ainsi que de long pique fait de long poil dur fusionné entre eux, comme la corne de certain mammifères. Le sol gelé ne semblait gêner personne, le sable n'avait aucun incidence sur ce dernier et vice-versa. Quant-à la Griknot, elle avait déjà dû commencer à creuser son petit trou. Quant-à l'autre... volait-il ? marchait-il ? Où peut-être était-il un adepte de la lévitation ? Mais bientôt deux lumières semblèrent se tracer entre les deux camps. Un mur bleu et résistant suivis d'un voile rose comme une volée de fumée. Qu'elle était donc la créature pouvant user de ces attaques ? Il semblait en tout cas que le champion en avait fini avec ses ordres donnés pour ce dernier qui n'agirait certainement pas avant la fin de la tempête. Il devait se tenir loin de ses adversaires pour n'agir qu'en second temps, ou peut-être était-il plus proche que cela ? Derrière ? Impossible à savoir. Aucun bruit à part celui de la tempête n'était possible de distinguer, sauf peut-être la petite dragonne qui s'était fait un plaisir de faire sa petite galerie à quelques centimètres du sol.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Nina Wang le Mer 16 Déc 2009 - 22:19

Lorsque le champion se leva, il laissa voler une étrange créature que Nina ne connaissait pas - ce qui était exceptionnel, vu les connaissances qu'elle avait accumulées pendant ses longues heures d'études à la base militaire. De forme ronde, ce qu'elle devinait être un Pokémon était fait de métal et était doté de deux aimants de chaque côté du corps. Au centre, un œil unique clignait par intermittence, passant le plus clair de son temps, depuis qu'il avait quitté les bras d'Iroh, à dévisager Kokujin'. Celui-ci hérissa son poil en se retrouvant face à un adversaire potentiel totalement inconnu. Mais il se calma quelque peu lorsque Nina siffla pour le rappeler à l'ordre et à sa mission, à savoir combattre et réfléchir aux données. Faisant taire le grondement dans sa gorge à contrecœur, il expira un grand coup pour se forcer à se contrôler. Puis, il suivit du regard le Pokémon qui descendait et levait une Tempête de Sable sur le terrain. Très vite, de petits grains vinrent gêner la vue et la respiration de tout le monde, hormis le Griknot, qui était à l'origine de l'attaque, et l'étrange aimant flottant, qui semblait immunisé contre ce genre de techniques. Soudain, un homme surgit pour donner une cape à Nina. Celle-ci refusa d'un signe de tête avant de fermer les poings et de laisser son sang bouillonner un instant. Aussitôt, de petits siphons l'entourèrent, grandirent et se réunirent pour ne plus former qu'une gigantesque barrière sphérique bleutée autour de la guerrière. Elle préférait se servir de son élément pour se défendre plutôt que d'accepter l'aide d'autrui, en particulier d'un ennemi. Même si elle n'était plus en guerre, elle répugnait à approuver ce type de démarche. Une arène était aussi un champ de bataille, certes moins dangereux, mais un champ de bataille tout de même.

Le second Pokémon fit son apparition, mais demeura invisible dans la tempête du désert. Le champion lança trois ordres brefs qui permirent à Nina d'identifier le combattant d'Iroh : c'était au mieux un Pomdepik, au pire un Foretress. Le type Acier était assez difficile à contrer - et pour cause, Nina le savait pertinemment, elle qui possédait un Galeking - et elle se doutait qu'elle aurait du mal à le mettre au tapis. Elle décida donc, puisque la forteresse de métal s'était blindée, de se concentrer sur le petit dragon plus que gênant.


« Kokujin', écoute attentivement ! Ton adversaire, Griknot, ne doit pas être très loin de toi ! Concentre-toi et localise-le ! Eikallia, attends un peu ! »

Le petit Evoli ferma les yeux, baissa la tête vers le sol et replia les oreilles pour y minimiser l'entrée de ce fichu sable. Au bout de quelques secondes, un bruit très caractéristique se fit entendre à quelques pas de là...sous terre. Rouvrant les yeux et affichant une mine satisfaite, Kokujin' se laissa glisser sur la surface gelée pour parvenir à un endroit où la glace était rompue, puis commença tout bêtement à creuser, très vite. En un éclair, il avait rejoint son adversaire qui, assez surpris de se voir poursuivi jusque dans ses galeries, se fit déloger en bonne et due forme d'une Morsure au derrière. Le Griknot jaillit du sol en criant, les larmes aux yeux. C'est le moment que choisit Nina pour lancer :

« Éclats Glace ! »

Apercevant au loin le Pokémon d'Iroh, la sirène blanche se concentra, ses yeux noirs luisant alors que des blocs de glace déchiquetés apparaissaient autour d'elle. Les morceaux se dirigèrent ensuite droit sur le Griknot, qui les reçut de plein fouet et se retrouva finalement par terre, à moitié frigorifié et la langue sortie. Kokujin', lui, atterrit en trombe et glissa sur le terrain lisse pour donner un coup dans son ennemi désormais à sa merci. Le bloc solide que constituait le petit dragon se mit à glisser à son tour, vers Nina, tandis que l'Evoli freinait devant sa dresseuse en agitant la queue de gauche à droite. La guerrière resta interdite devant ce geste inattendu. Il lui rapportait sa proie, c'était ça ? Un chasseur dans l'âme, apparemment...un peu gênée, la jeune fille se pencha vers son Pokémon pour le féliciter brièvement avant de se relever et de crier à l'intention de sa Reine :

« Maintenant, Anneau Hydro ! »

Un carcan bleuté vint entourer le corps de la créature marine, la protégeant ainsi un peu mieux et lui permettant de se régénérer pour contrer les dégâts causés par la tempête de sable. Ainsi, elle pourrait faire face à d'éventuels dommages supplémentaires sans avoir à se soucier des grains de sable qui volaient un peu partout dans l'arène. En soupirant, Nina renvoya Kokujin' sur le terrain, près de sa partenaire. Une fois arrivé là, il poussa un Rugissement destiné à baisser le potentiel d'attaque de l'ennemi invisible. C'était peut-être inutile, mais au moins, les Pokémon de Nina ne restaient pas à attendre passivement de se faire toucher par un adversaire qui préférait se cacher au lieu de se battre de front. Cependant, la guerrière gradée commençait à s'inquiéter. Si la tempête de sable ne se calmait pas rapidement, non seulement Kokujin' allait en ressentir les effets, ne possédant aucune technique - du moins pas à la connaissance de Nina - pour se régénérer, mais la challenger aurait du mal à éliminer le Foretress qui se dissimulait toujours. A moins de changer de Pokémon. Finalement, elle préféra prévenir ses deux compagnons.

« Eikallia, Kokujin', celui qui se cache doit être un Foretress, un Pokémon de type Acier et Insecte qui peut s'avérer dangereux s'il vous touche directement ou s'il se fait exploser ! Alors restez bien sur vos gardes et faites attention à vous ! Ne le laissez pas vous approcher, compris ? »

Les deux créatures poussèrent un cri en cœur pour acquiescer. Iroh, quant à lui, avait déjà rappelé son Griknot et se préparait à envoyer son troisième Pokémon pour rétablir la parité sur le terrain et pour poursuivre le combat en duo. Nina, elle, toujours entourée de sa protection aquatique assez efficace - les grains de sable s'y noyaient, voire y restaient emprisonnés - , commença à se demander si sa barrière ne se changeait pas, par endroits, en glace fine et légère...mais, préoccupée par le match qu'elle se devait de remporter, elle n'y prêta pas plus d'attention. Ses yeux d'ambre où brillait l'éclat de ceux qui en veulent se posèrent de nouveau sur le champion et sur ses Pokémon, à travers la protection d'eau et de glace. Elle avait l'avantage pour le moment...ce qui n'était pas une raison pour se disperser.

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Invité le Lun 21 Déc 2009 - 20:30

Aucune pitié dans un combat. Aucune aide qu'elle quelle soit. Et cette règle s'applique encore plus dans un match double. Les deux partenaires doivent, certes, s'entraider, mais il y a aussi la possibilité qu'ils se fassent balayé en même temps. L'assistance à un allié était risquée. Il fallait en plus de se protéger soi-même, s'occuper de l'autre et lui assurer une protection. Iroh n'avait pas eu le temps de demander à son compagnon caché d'agir, de toute façon, Kenshin savait qu'elle ne pouvait compter que sur elle-même. Mise sur le carreau pour l'instant, la pauvre petite se vit rappeler alors qu'elle était encore dans un état de choc et de surprise qui la laissait interloquée. Elle n'était plus d'aucune utilité pour la suite des évènements, enfin, ce n'était pas la vision cruelle de son dresseur, mais plutôt la facette stratégique. Et puis, de toute façon, il n'avait pas le temps de la soigner, pour le peu qu'elle avait subi. Elle était plus frigorifiée que blessé et les crocs du jeune Evoli ne sont, pour l'instant, que de la patte à modeler. C'est plus l'effet de surprise qu'autre chose qui l'empêchait de réagir. Le champion l'avait rappelé plus pour lui éviter de quelconque dégât qu'autre chose.

La tempête faisait encore rage et la protection de la Mizuhaniene ne tarderait pas à ressembler à un dôme de sable mouillé. Mais c'était son propre choix si elle décidée de ne pas accepter l'aide d'un sois-disant ennemi. Au vu de la guerre récente, Iroh pouvait comprendre qu'elle ne pouvait accepter l'idée qu'un adversaire lui propose son aide, une question d'honneur certainement. Ici, à Flamen, même les habitants du désert, tout le peuple sait pertinemment qu'une tempête de sable n'est pas à prendre à la légère. Qu'importe les moyens utilisés, le sable si fin est volatile s'infiltre partout et finira par faire céder toute défense quels qu'elles soient. Même un pokémon roche ou aciers peut éprouver des difficultés face au sable même si l'on les dit insensible. Il ne faut pas oublier que derrière la carapace se trouve un être de chair et de sang comme le reste.

Iroh attrapa une autre ball et la lança dans la violente et tumultueuse danse du sable volant. Un être encore caché par la tempête en elle-même. Le champion analysa encore quelques instants la situation. Le petit Evoli semblait plus faibles que la Lamantine, il serait donc plus simple à éliminer. Il devait certainement être plus rapide, donc plus difficile à atteindre, mais la prochaine attaque ne poserait pas ce soucis.


"Lame de roc !"

Venant d'un des coins de l'arène, sortant de nulle part et fonçant à toute vitesse sur les deux êtres, des lames acérés émergèrent du sol à toute vitesse se frayant un chemin dans la tempête jusqu'aux deux êtres. La vision réduite empêchée de savoir si ces derniers étaient atteint. Les particules de roches empêchées d'avoir une bonne visée, mais si l'attaque était bien dirigé, l'adversaire aurait du mal à prévenir l'attaque en question, outre le bruit, il était assez difficile de voir d'où arriver l'attaque.
Iroh ne sut pas s'il avait fait mouche, mais pas question de se reposer.


"Zenith ! Lance-soleil !"

Soudainement, la tempête s'arrêta et le soleil brûlant vint à éclaircir les lieux. Le sable se posa au sol comme si le vent qui le faisait tournoyer il y a quelques instants, venait de s'estomper. Au grand jour vint se dévoiler un Foretress et un Solaroc. Il semblait que la boule d'acier gigantesque avait invoqué la puissance du grand soleil et le Solaorc, pokemon de l'astre lumineux, profiter de l'afflux de puissance soudain pour charger en un instant une attaque connue pour être puissante. Une boule d'énergie d'un vert de jade se forma devant le centre du pokemon roche et presque instantanément un rayon s'en éjecta suivant la même course que les lame de roc. Le champion n'avait même pas fait attention si l'attaque précédente avait blessé leurs adversaires, ce n'était qu'une simple diversion pour placer le zénith suivis du lance-soleil. Le rayon fusait droit sur la créature marine, Hi l'ayant bien encadré dans son champ de tir. Allait-elle pouvoir contrer ?
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Nina Wang le Jeu 24 Déc 2009 - 0:03

Nina constata que la petite Griknot se faisait rappeler plus tôt que prévu : en effet, le champion aurait pu choisir de laisser à son Pokémon le temps de se dégeler et miser sur la chance pour que Kenshin soit de nouveau opérationnelle. Il avait toutefois préféré la retirer du combat afin qu’elle laisse la place à l’un de ses camarades.

La tempête de sable continuait de balayer le terrain, cinglante, blessante, et les deux Pokémon de la Mizuhanienne subissaient des dégâts constants. Pourtant, la dresseuse ne fit rien pour les soustraire à ces intempéries, d’une part parce qu’elle ne le pouvait matériellement pas, et d’autre part parce qu’elle était convaincue que ses amis étaient capables d’endurer cette tempête. Si elle avait confiance en Eikallia, en ce qui concernait Kokujin’, il s’agissait là d’un test pour voir ses capacités, ses forces et ses faiblesses. Quant à elle, elle maintenait sa protection aqueuse sans même se rendre compte qu’elle se changeait, lentement, en un dôme de glace, trop concentrée sur le match.

Le nouveau belligérant venait de faire son entrée dans l’arène, mais la tempête empêchait de voir, une fois de plus, de qui il s’agissait. Nina ordonna à ses Pokémon de prendre garde, comme toujours, et d’écouter attentivement. Une Lame de Roc fusa vers les deux créatures : la Lamantine, allongée sur la glace, ne put que se décaler très légèrement pour ne pas prendre l’attaque de plein fouet, sans parvenir à éviter une blessure. Elle atterrit un peu plus loin en arrière, en gémissant doucement. Anneau Hydro fit effet, sans lui faire recouvrer la totalité de l’énergie perdue, mais compensa quelque peu les dégâts.

Les choses furent différentes pour le petit Evoli. Doté d’une ouïe hors du commun, même pour un Pokémon de son espèce, il parvint à entendre le bruit de la roche furieuse qui allait jaillir tout près de lui. Il réussit à bondir en arrière et à se rapprocher de sa partenaire de combat. Sans la regarder, il se tourna vers ses ennemis, avec une idée bien précise en tête. Lorsque la combinaison suivante fut annoncée, il plissa les yeux, prêt à agir. Nina s’apprêtait à lui donner un ordre quand une chose inattendue se produisit, l’empêchant de mener à bien sa stratégie.

Le dôme qui s’était formé autour d’elle était devenu entièrement solide, empêchant certes la tempête de sable de la tourmenter et de la gêner, mais aussi et surtout lui obstruant totalement la vue et la coupant du monde qui l’entourait, à savoir le combat auquel deux de ses camarades prenaient part. L’épaisse couche de glace ne reflétait que l’image de la guerrière d’élite, qui n’avait pas pu museler sa maîtrise élémentale, ignorant qu’elle pouvait contrôler la glace. Désormais incapable de voir ce qui se passait, mais ayant entendu les deux ordres criés par Iroh, la jeune femme perdit son sang-froid et serra les poings en fermant les yeux. En face d’elle, son reflet se brisa, les blocs de glace cassés redevenant, seulement devant ses yeux, de l’eau assez transparente pour autoriser Nina à voir à travers.

La tempête avait cessé et avait été remplacée par l’astre du jour, plus éclatant que jamais. Sur le terrain, l’un des Pokémon de Nina gisait, évanoui, ayant reçu le Lance-Soleil à pleine puissance. Mais contrairement à ce qu’avait pensé la guerrière de l’Eau, ce n’était pas Eikallia qui venait d’être mise hors de combat. Kokujin’, qui s’était jeté devant la sirène blanche pour lui éviter un assaut lumineux mortel, était à présent trop épuisé pour poursuivre le match. Abasourdie, Nina ouvrit grand ses yeux d’ambre, dans une incompréhension totale. Pourquoi s’être fait mettre volontairement K.O. ? Qu’avait-il cherché là ? C’était ainsi qu’il voulait prouver à sa nouvelle dresseuse qu’il était fort ? En quittant l’arène prématurément ? Le geste de l’Evoli était un mystère pour Nina, qui rappela à regret son Pokémon pour ensuite fixer la Lune Ball avec un air à la fois contrarié et surpris.


« Kokujin’, tu vas devoir m’expliquer ce que tu as fait si tu veux éviter que je me mette en colère. Nous verrons cela une fois sortis d’ici. »

La capsule s’agita faiblement dans sa main, puis s’immobilisa. Avec un soupir, la jeune femme la rangea et sortit une autre Lune Ball avant de la lancer directement vers le Foretress. La sphère noire et bleue ornée d’un croissant de lune s’ouvrit, laissant sortir un grand chien noir aux cornes longues et très inclinées vers l’arrière. En ouvrant grand la gueule, le Démolosse poussa un hurlement pour apeurer ses ennemis et, toujours dans les airs, cracha un jet de flammes sur le Pokémon Vercaché, conformément aux attentes de sa maîtresse. Eikallia, elle, ne bougea pas d’un centimètre, attendant sagement le prochain ordre de Nina, se demandant, comme elle, ce qui avait bien pu pousser la dernière recrue de l’équipe à se sacrifier de la sorte.

« Onde Boréale ! »

Un rayon froid et irisé naquit sur sa corne avant de fuser, lumineux et aveuglant, vers le Solaroc. Malgré son apparence, il était de types Roche et Psy, et il serait donc vulnérable, en cas d’impact, à l’attaque de la Reine de Nina. La flamme ardente d’Erebos, quant à elle, se dirigeait droit vers le Foretress, sa puissance augmentée de moitié grâce au Zénith. L’ancien alpha de sa meute, prenant part à un match Pokémon pour la première fois sous sa forme évoluée, entendait bien carboniser son adversaire tout désigné. Nina dissipa sa protection d’eau, surveilla attentivement les mouvements de son Démolosse. Plus puissant, plus musclé, plus grand, le loup de feu et d’ombre était devenu, depuis la dernière bataille, un adversaire redoutable. N’ayant peur de rien, capable de se jeter à corps perdu dans un conflit ou un match pour le bien de sa dresseuse, il s’en remettait totalement à elle, ce qui lui conférait une force difficilement parable. La chaleur de la flamme qu’il venait de libérer n’était donc pas seulement le fait de ses capacités naturelles. L’Onde Boréale de son binôme était, quant à elle, bien particulière, à sa manière. La Reine de Nina voulait la soutenir coûte que coûte, et elle savait que l’aider à remporter ce match faisait partie des choses qui la détourneraient, même pour peu de temps, de tous ses soucis, à savoir ses origines – elle avait appris qu’elle avait le rang de princesse de Mizuhan lors de la bataille -, son avenir – elle commençait à envisager un poste de championne ou, qui sait, de membre de l’Elite 4 – ou encore son amante, qui se faisait très distante et que Nina soupçonnait infidèle. Les deux Pokémon, pour des raisons diverses, mais dans le même but, donnaient donc le meilleur d’eux-mêmes dans ce match qui promettait d’être des plus intéressants.

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Invité le Sam 26 Déc 2009 - 2:22

"Danseflamme ! Bélier !"

Des ordres donnés et très simple à mettre en application. Le Solaroc bénéficiant de la puissance du soleil put se permettre d'user de cette faible attaque enflammé comme d'un contre face à l'onde boréale aux couleurs vertes et bleu translucides. Tournant à tout vitesse sur lui même, le feu rencontra le rayon, et comme si le tout était un mauvais mélange, une explosion retentit, soulevant une fumée noire sur le terrain.

Foretress allait être en très grosse difficulté face à un tel feu de démon sortis des entrailles de la terre. Heureusement pour ce dernier, il éviterait suffisamment de la puissance de l'attaque de par le voile rosé qu'il à mit en place au début du match, sans oublier le mur légèrement bleu et invisible. Les flammes se heurtèrent au mur lumineux mais finirent quand même par passer, bien que leur puissance fut diminuer. Mais même sans ça, l'insecte bien caché dans sa coquille avait reçu un ordre qui lui sauverait certainement la vie. Refermant sur lui ces deux coques d'acier, seul ses canons saillaient de l'armure et ses yeux n'étaient plus visibles dans les orifices. Le pokémon ver caché fonça droit dans les flammes en tournoyant sur lui même à vitesse accéléré. Les flammes le brûlé, certes, mais pas autant que s'il n'aurait rien fait. Iroh aurait put ordonner de lui faire exécuter Abri, mais il devait certainement avoir autre chose en tête. Le pokemon remontait le jet de feu afin d'arriver directement vers le loup de minuit, le heurtant violemment de toute sa force et sa masse. S'arrêtant en plein dans les airs en se rouvrant. L'attaque du Démolosse avait fait mal, mais lui avait raté son coup de peu, ne l'ayant percuter que sur le coté.

Le Solaroc n'avait pas pu éviter l'attaque de la Lamantine, mais cela était, dans un sens, logique. La danse flamme n'avait qu'une utilisation, crée une multitude de tornade qui brûlaient au contact et se rapprochaient par intermittence vers son adversaire. Le rayon s'était divisé et était dans tout les sens alors que le feu s'était estompé. Il avait dévié la plus grande partit de l'attaque, mais il avait tout de même un bon quart de son corps qui était recouvert d'une fine couche de glace. Cela n'allait pas se passer comme ça pardi.


"Jet-Pierres ! Représailles !"

Le soleil de roc se faufila derrière quelque gros gros rocher qu'il ne tarda pas à pousser d'un coup de corps avec l'aide de sa puissance psychique. Répétant sur quatre ou cinq autres boulets. Ainsi balancé, les projectiles filaient droit sur la Lamantine tel une avalanche meurtrière.

Kenrui avait bien eu raison sur les intentions de son dresseur. Représailles allait lui être fort utile face à ce molosse des ténèbres. Il vient de subir une attaque, et l'attaque lui permettait ainsi de doubler sa puissance à cause de la colère et de la rage d'avoir subi ces blessures. Aussi ne se privât-il pas. Son corps se rétracta et frappa violemment mais touchant au but cet fois, le loup. Il ne le mettrait pas sur le carreaux, sa c'était sur, mais il pourrait au moins l'affaiblir suffisamment pour son remplaçant. A moins que ce ne soit Hi qui tombe en premier ?
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Nina Wang le Dim 27 Déc 2009 - 12:23

L'Onde Boréale d'Eikallia avait rencontré le Danseflamme du Solaroc qui, tournoyant sur lui-même, avait tenté de se défendre. Il avait réussi à avancer vers la sirène blanche, puis avait reçu l'ordre d'exécuter un Jet-Pierres qui ferait très mal à Eikallia s'il la touchait. Anneau Hydro restaura un peu de l'énergie de la créature, mais cela ne suffirait pas à compenser les dégâts qu'elle allait prendre. Nina se mit à réfléchir à toute vitesse pour éviter à son amie d'être mise hors de combat.

* Si je laisse Eikallia comme ça, elle va finir par être mise K.O., et je ne veux pas. Elle doit encore rester, j'ai besoin d'elle. L'explosion a créé de la fumée noire...on ne voit donc plus rien...il ne pourra pas deviner ce que je ferai...les rocs fusent vers Eikallia...vite...que dois-je faire ? Pas de protection, ça ne sera pas suffisant...quant à Erebos... *

Le loup noir avait reçu un léger coup dans le flanc droit, résultat de la remontée quasi héroïque du Foretress à travers les flammes infernales. En poussant un grognement de douleur, il dévisagea son ennemi, avec un air qui signifiait clairement qu'il avait envie de le mettre en pièces. Il retomba en arrière, dérapant légèrement sur le sol toujours gelé. Mais, originaire des plaines glacées de Mizuhan, il n'avait aucune difficulté à se mouvoir sur un tel terrain. Le Foretress amorça une contre-attaque, se servant de Représailles pour se venger de l'assaut précédent. Sachant pertinemment que son Démolosse n'en souffrirait pas réellement - l'attaque était de type Ténèbres, comme Erebos -, la jeune femme laissa le molosse se faire percuter...avant de crier pour Eikallia :

« Surf !! »

Les yeux de la sirène blanche se mirent à luire, devenant bleutés. Soudain, jaillissant de nulle part, une immense vague naquit, créée par le pouvoir aquatique de la Lamantine. Elle grandit rapidement avant de déferler sur le terrain, repoussant en arrière opposants et projectiles. Un rocher réussit à toucher Eikallia, mais le plus gros avait été tout simplement renvoyé vers le lanceur. Juste avant que la vague n'atteigne son Pokémon, Nina le rappela, lui évitant ainsi d'être submergé et noyé dans un élément qu'il détestait, étant de type Feu. En quelques secondes, tout fut recouvert d'une immense vague. La guerrière s'était entourée d'une protection légère pour ne pas être soulevée de terre, et elle avait établi une barrière plus solide pour le champion, au cas où, ignorant ses compétences en matière d'apnée et de natation. Lorsque les ondes furent retombées, un bruit se fit entendre, signalant qu'un Pokémon venait d'être libéré de sa capsule. Une flèche noire fila alors droit vers le Solaroc, rapide, avec un sifflement. Le Démolosse n'avait même pas fini de se matérialiser à nouveau dans l'arène qu'il fonçait déjà sur son nouvel adversaire, crocs découverts, toutes griffes dehors.

« Attaque Ball'Ombre ! »

Une boule d'énergie noire se forma dans la gueule d'Erebos, grossissant en un instant, avant d'être projetée sur le Pokémon solaire. Au contact du combattant d'Iroh, Ball'Ombre produisit un léger bruit d'explosion. Le loup noir se poussa ensuite, atterrissant sur la glace mouillée, glissant vers le côté gauche du terrain pour laisser le champ libre à sa partenaire.

« Saumure !! »

La Lamantine agita sa queue rapidement alors que des flèches d'eau se dirigeaient droit sur le Solaroc. Même si Zénith diminuait la puissance des attaques aquatiques, le Pokémon d'Iroh avait pris tellement de dégâts en peu de temps qu'il lui serait certainement très difficile de rester debout après cela. Toutes les pointes d'eau convergèrent vers le soleil flottant trempé, produisant un sifflement semblable à celui qu'avait fait le loup noir en sortant de sa Lune Ball. Quant au Foretress, Nina l'avait déjà attaqué, mais elle préférait éliminer le Solaroc en premier lieu, puisqu'il possédait des techniques dangereuses pour ses camarades. Finalement, la dresseuse gradée de l'armée de l'Eau cria :

« Maintenant, recule ! »

Aussitôt, le Démolosse bondit en arrière pour se replacer plus près de sa partenaire de combat. Lorsqu'il retomba sur la glace mouillée, de petits volutes de fumée s'échappèrent de ses coussinets, son corps brûlant générant de la vapeur au contact de l'eau. Il était tout à fait à l'aise sur ce type d'endroits, et affronter des adversaires impressionnants ne lui faisait pas peur. La Lamantine, elle non plus, ne craignait pas de devoir se frotter à un ennemi coriace. C'était donc à Nina d'agir en conséquence pour pouvoir les protéger en leur donnant des directives qui seraient efficaces. Après l'effet de surprise que Surf avait créé, la jeune femme observa attentivement les deux belligérants adverses. Lequel des deux allait mordre la poussière - ou plutôt la glace - en premier ? Elle avait hâte de le savoir.

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Invité le Lun 28 Déc 2009 - 1:02

Une dresseuse qui évitait le plus grand nombre de dégât à ses pokémons en les retirant pour les rappeler juste après. Elle aurait put faire ça pendant une guerre ou un match non officiel. Mais pendant ce match-ci, elle risquait fortement une disqualification. Heureusement pour elle qu'il n'y à aucun arbitre ni quelconque autres spectateurs. Le fait de retirer un pokémon se nomme un switch, on peut alors en rappeler un autre, mais pas le même, cela est en quelque interdit pour éviter la triche. Iroh se fichait bien de comment elle combattait, pour lui, tout les coups étaient permis, après tout, il était le premier à ne pas respecter les règles : Il n'a pas utilisé un seul pokémon feu depuis le début du combat alors qu'il en est le spécialiste. En fait, du moment ou la challengeuse montrait sa force de combat, le reste lui importait trop peu. Dans son cas, il laissa Hi se prendre tout les coups possible, laissant à Kenrui le temps de respirer. Avant la chute du soleil, un vague provoqué par la Lamantine vint à submerger le terrain. Une protection aqueuse se leva autour de lui, sans qu'il n'ai rien demandé. Mais même sans ça, son geste aurait était sans appel.

Son bras traça une ligne devant lui et l'eau qui avait osée s'approcher de tros près devint vite volute de fumée opaque, un fouet de feu venant danser dans la main droite du champion. Tel une corde brillant d'une ardente lumière orangé, le fouet claqué et repoussé les eaux tumultueuses du pokémon adverses. Il aurait très bien put ne pas bouger et s'entourer d'un cocon de flamme, mais il voulait expérimenter une nouvelle technique. Son fouet élémentaire n'était pas très puissant, certes, mais ce défaut était largement palier par une vitesse vertigineuse. Tel un Feunard en colère, le fouet se démultiplié à sa base, empêchant tout liquide de passer la ou le champion se trouvait. Elle pouvait bien le contourner, mais se fracassait face à un corps humain allumé d'une vive et ardente flamme qui l'interdisait de déboucher vers lui.

Mais le plus important n'était pas l'homme, mais ce qui se passait sur le terrain. Le Solaroc venait de tomber, son pouvoir psychique qui le faisait habituellement léviter s'estompa et le pokémon se planta dans le sol après avoir légèrement divaguer de droite à gauche. Il n'était pas mort, juste sonné. Maintenant il avait le choix entre jouer un mystère de la nature, un habile et rapide acrobate ou faire connaitre ce qu'est la terreur qui ne sait nullement s'arrêter dans sa folie. Il ne connaissait pas assez les capacités du premier pour devoir le jouer face à une telle combattante. Le second pouvait être tout choisi, mais Iroh avait un léger doute. Il ne pensait même pas au dernier qui pouvait détruire le début d'édifice en quelques instants s'il n'étaient pas contrôlés. Denjishaku était un nouveau. Yaen était son compagnon de toujours et avait décidé de ne pas évoluer tant qu'il se sentirait bien dans sa peau. Juuki était la créature la plus mystérieuse de son équipe. Un animal sauvage à l'état pure. Il était aussi le seul pokémon qu'il n'avait pas capturer à l'état de bébé mais le pokémon avait simplement lié un pacte avec le dresseur. Pour qu'elle raison ? Cela reste encore mystérieux, tant est bien que le pokémon suit ses propres directives et étonne parfois Iroh par de multiples stratégies et coups de maître dont-il n'aurait jamais eu l'idée. Le maganon était un autre de ses mystéres, en fait, tout ses pokémons sont de véritables énigmes à eux seuls.


"Attrape !"

Avant que le Solaroc ne tombe d'innanition, Iroh lança une fiole d'un étrange liquide bleuté. La fiole se brisa alors sur le Foretress, provoquant de léger panache de fumée, comme si le pokémon se mettait à fondre. Au contraire, la carapace d'acier qui se trouvait être encore rouge des flammes du Démolosse commença à refroidir et à se régénérer. Lentement le pokémon retrouvait toute sa puissance et se revigorer petit à petit. La guérison était une chose incroyable, surtout quand elle est concentré dans une fiole. Retrouver toute ses capacités et ne plus se retrouver brûlés, paralysé, gelé ou bien encore confus ou endormi. Ces fioles se vendent plutôt cher et ne sont que rarement utilisé car plutôt rare à cause de la difficulté à les concevoir, mais aussi par la demande qui en ais faite. Ce match était une occasion spéciale, après tout, tout les coups étaient permis non ?

Le jeune homme fit disparaitre le fouet dans un léger embrassement dès que les flots se furent calmés, et le sol autour de lui étaient rougissant. Il retira la cape qui l'avait servie à se protéger de la tempête de sable, redécouvrant sa peau légèrement tannée et ses cheveux d'un roux flamboyant pouvant être plus sombre parfois. Ses yeux animales s'animèrent d'un feu intérieur donnant l'impression que tout son corps vint à prendre feu. Il attrapa une ball d'une main enflammé qu'il lança sans rien prononcé. L'horreur allait débuté


http://www.youtube.com/watch?v=i9rxvGUO8eg&feature=PlayList&p=8AC597B4F70A0484&index=13&playnext=14&playnext_from=PL

Il était temps de passer à un niveau supérieur. Il n'y avait maintenant plus aucunes paroles qui comptaient. Un corps humain se dessina, fort et robuste. Des flammes léchaient tout son être et ses mains était de véritables canons armé de griffes plus tranchantes qu'une lame de rasoirs. Des pics osseux sortirent de son échine et menaçaient quiconque de s'empaler dessus. Un cri démentiel sortit de la bouche aux lèvres roses. Il était le meilleurs dans sa catégorie, personne ne le surpassait en matière de cruauté et de puissance, s'il tombait aujourd'hui, c'est qu'il aurait trouvé adversaire à sa taille. Aussitôt fut-il apparut, aussitôt il disparut dans un bruit de vent en friction. Bientôt son poing se retrouva sous le ventre du Démolosse. Il n'avait pas pu l'éviter, un mach punch et un poing fulgurant qui est quasiment inarrêtable. Iroh n'avait pas esquissé un geste, son pokémon agissait de son propre chef et c'est bien cela qui le rendait dangereux. Les Maganons n'ont pas une très grande force physique, et connaissent peu d'attaque par reproduction, mais celui à su effectuer la même attaque que le Chimpenfeu. Il avait certainement du passer des heures à la maitriser. Le fait est qu'il venait de frapper sans crier gare. C'est à ce moment-là que le pokémon feu entrait dans son petit jeu ou il commençait d'abord par s'amuser, et une fois bien énervé, il valait mieux fuir le démon qu'il était.

Le pokémon donna un coup de pied dans le ventre du molosse. Ça c'était de l'improvisation. Rien de semblable à une réelle capacités, plus pour mener la créature la ou il voulait, en l'occurrence vers la Lamantine. Regroupé, ils étaient plus facile à gérer et à terrasser en même temps. Alors qu'il s'approchait dangereusement des deux pokémons de Nina, le Foretress entendit le claquement de doigt très caractéristique de son maître. Un Miroir se matérialisa alors juste en face de lui, véritable plaque d'acier poli afin de refléter une image. Le pokémon se mit à tourner sur lui même, et à chaque fois que l'un de ses canons passait devant le nouvel objet, un tir lumineux semblant composé de métal se dirigé vers les deux adversaires. Pas très précis, mais efficaces.


Dernière édition par Iroh le Dim 3 Jan 2010 - 2:32, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Nina Wang le Dim 3 Jan 2010 - 2:01

Apparemment, la protection d'eau de Nina avait été inutile pour Iroh. Soit, elle s'en moquait, elle avait simplement pris cette précaution, ignorant tout des capacités de son ennemi. Elle put voir Iroh se servir du feu comme d'un gigantesque fouet enflammé pour repousser la vague, et elle se désintéressa rapidement du spectacle, préférant, comme toujours, se concentrer sur le match qui se déroulait devant elle. A présent, le Solaroc était à terre, l'un de ses rayons plantés dans le sol, et il semblait hors d'état de nuire. Son maître le rappela alors, tandis que Nina le voyait lancer une fiole qu'elle savait être une Guérison sur son Foretress. Le Pokémon Vercaché retrouva en quelques instants son énergie et sa puissance, et il se releva, prêt à se battre de nouveau. Légèrement contrariée, la jeune femme ne dit pourtant rien, sachant que le champion avait le droit de se servir d'un item de soin pour redonner la santé à ses compagnons. Elle, en revanche, n'y était pas autorisée, possédant déjà le privilège de pouvoir intervertir ses Pokémon à volonté pendant le combat. En silence, elle regarda la boule de fer effectuer un petit tour sur elle-même comme pour la défier. Elle ne répondit pas à la provocation, tout comme ses deux amis. Inutile de s'échauffer l'esprit et de dépenser de l'énergie avec un comportement puéril.

La main enflammée d'Iroh laissa échapper une Ball qui fusa vers le terrain. Son occupant se montra, grand, robuste et, surtout, brûlant. Doté de deux canons aux extrémités des bras, le Pokémon Explosion était tout bonnement effrayant. Après avoir poussé un cri à glacer le sang, le Maganon utilisa Mach Punch sur Erebos, qui décolla de deux bons mètres, incapable de parer une telle attaque. Pendant un instant, Nina se demanda si elle avait été frappée de surdité temporaire ou si elle avait bel et bien remarqué l'absence d'ordres de la part du champion de l'arène. Ainsi, ce démon en liberté agissait seul...c'était plutôt mauvais pour la guerrière de l'Eau. Une créature autonome et aussi dangereuse était difficile à contrer. Le dernier Pokémon d'Iroh allait lui donner du fil à retordre. Mais qu'importe. Nina aimait les défis.

Ce que la gradée aima moins, c'est le coup de pied que le Maganon décocha dans le flanc de son Pokémon encore dans les airs. Lorsqu'elle entendit un craquement sinistre provenir des côtes de son loup noir au contact du pied de son ennemi, Nina sentit son visage perdre subitement ses couleurs tandis qu'en elle, sa bête s'agitait rapidement, prête à défendre son hôte de la perte d'un ami. Un hurlement de douleur s'échappa de la gueule du Démolosse, en même temps qu'une Puredpois lancée par réflexe sur le Maganon fou. Le gaz toxique l'entoura, mais Nina ne se préoccupa même pas de savoir si l'empoisonnement avait réussi. Elle vit le corps d'Erebos se diriger droit sur Eikallia et, prise de panique, cria :


« Eikallia, aide-le à se propulser loin de toi ! Peu importe comment, mais fais-le ! »

Le ton de la voix de la challenger indiquait clairement qu'elle s'inquiétait pour son Démolosse. La Lamantine se concentra et, juste avant que le Pokémon Vercaché ne commence à tirer, elle balança sa queue dans les airs en direction des pattes de son partenaire de combat. Ce dernier eut la présence d'esprit de tendre ses muscles afin de repartir dans l'autre sens et ainsi éviter le premier Miroi-Tir du Foretress. Le jet argenté passa tout près de la queue de poisson de la sirène blanche sans pour autant la blesser. Un anneau bleuté l'entoura une nouvelle fois, signe qu'elle venait de récupérer encore un seizième de son énergie maximale. Elle était encore en très bonne forme, malgré le fait qu'elle se trouve sur le terrain depuis le début du match. Erebos, en revanche, avait souffert du double assaut du Maganon. Mais sa propulsion vers le Foretress ne serait pas inutile. Les yeux rendus complètement fous par la douleur et la haine, le démon des ténèbres ouvrit sa gueule pleine de crocs.

« Feu Follet ! »

Une myriade de petites boules de feu d'une couleur oscillant entre le violet et le bleu s'échappa de la gueule infernale pour aller entourer le Foretress trop occupé à essayer de viser correctement pour ajuster ses tirs. En formant un cercle, les boules de feu infligèrent une douloureuse brûlure au Pokémon Acier et Insecte, brûlure qui allait l'affaiblir lentement jusqu'à la fin du combat. Puis, aveuglé par la sensation lancinante qui lui traversait le flanc, il eut grand-peine à écouter le prochain ordre de sa maîtresse, qui ne se fit pas attendre, pour lancer son offensive. Un nouveau jet de flammes jaillit du plus profond de son être pour frapper, à bout portant, son adversaire. Après cela, il dérapa derrière le Foretress en gémissant, à la fois satisfait de son travail et mécontent de n'avoir pu se venger du Maganon. Mais Nina voulait que ce soit la boule d'acier qui prenne des dégâts. Et il savait pertinemment pourquoi. Il était déjà faible et en train de préparer le terrain pour son successeur. D'ailleurs, la marque de son passage très bref sur le terrain, au moment où la vague avait déferlé, ne tarderait pas à le trahir. Mais de toute manière, Erebos n'en avait plus pour longtemps à combattre : d'après l'horrible craquement qui avait résonné dans l'arène, lui et sa dresseuse étaient à peu près sûrs qu'il s'était fait briser une, voire plusieurs côtes. Mais cette brute à canons ne perdait rien pour attendre. Si Erebos ne le mettait pas au tapis, sa charmante compagne géomètre aquatique s'en chargerait. Et si elle se faisait mettre K.O. à son tour, le premier ami de Nina se ferait un plaisir d'éliminer ce gêneur.

« Erebos, ne te force pas à continuer. Je sais que tu souffres. Alors arrête. »

C'était plus une demande qu'un ordre, pour une fois. Pourtant, le Démolosse ne pouvait se résoudre à accepter la défaite. Il tenait encore debout, même si sa respiration se faisait sifflante. Il secoua la tête de gauche à droite pour indiquer son refus, mais Nina ne l'entendait pas de cette oreille. Elle pointa sa Lune Ball vers son Pokémon et le rappela malgré ses protestations, en lui promettant de le laisser apparaître une dernière fois plus tard. La capsule cessa de s'agiter dans sa main, son hôte calmé. Elle put alors enfin sortir une Super Ball très particulière pour la jeune femme, puisqu'elle abritait son tout premier compagnon.

« Je compte sur toi pour rendre au centuple ce que ce Pokémon stupide a fait à Erebos. A toi, Genki ! »

Un léger courant d'air passa dans l'arène lorsque le Mentali se montra, fier et droit, assis comme à son habitude. L'orbe rouge sur son front luisait déjà, signe qu'il avait utilisé un pouvoir psychique peu de temps auparavant. Voilà le Pokémon qui avait remplacé le Démolosse l'espace d'un instant lors de l'attaque Surf de la Lamantine. La créature psychique plissa ses beaux yeux en amande et fixa le Maganon d'un air mauvais. C'était plutôt inhabituel - Genki était d'ordinaire assez neutre - et de mauvais augure pour la cible que le Mentali s'était désigné. Sachant que toute action serait inutile dans l'immédiat pour son ami, Nina décida de se tourner vers sa Reine.

« Eikallia...Encore. »

La sirène blanche laissa son pouvoir d'itération agir et s'échapper de son propre corps pour toucher le Maganon. Il allait devoir répéter ses coups de pied de quatre à huit fois, ce qui laisserait un peu de temps à la challenger et à ses Pokémon de réagir et de réfléchir à un moyen de le contrer. Alors qu'elle se demandait si ce démon n'était pas, tout compte fait, le responsable de la reconstruction de l'arène d'Iroh, la jeune femme planta ses yeux d'ambre où se devinait une lueur de rage dissimulée dans ceux du champion. C'était la première fois que Nina se mettait ainsi en colère lors d'un match officiel. Mais savoir son Démolosse dans cet état l'avait mise hors d'elle. Il y avait des limites à la cruauté. Ce Maganon n'en avait pas ? Soit. Elle allait lui apprendre que les brutes épaisses avaient tort et perdaient toujours face à la ruse et aux calculs humains. La mâchoire serrée, le teint blême, la guerrière de l'Eau était prête à arroser personnellement cette créature pour la refroidir et lui apprendre à vivre.

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Invité le Dim 3 Jan 2010 - 3:11

Iroh fut étonné de voir son Maganon contrez de cette façon. Sa lui apprendra à donner des coups pour rien. La brute semblait pourtant ne pas être dérangé le moins du monde par cela. Essayant de donner un autre coup, il sentit son pied se lever. Réitérant l'opération, rien à faire, il relevait son pied. Il tourna la tête vers la Lamantine et un léger sourire apparu, sans oublier qu'il avait légèrement fixé le Mentali, histoire de voir qui allait tombé. Bon ! Il semblerait qu'il ne reste plus beaucoup d'énergie au pokemon aciers qui doit, normalement, être son allié. Bah ! Un gêneur qui n'est la que pour occuper de la place, il lui servirait de punching-ball. Attrapant le Foretress de ses deux mains et frappants avec son pieds contre la carapace. Il possédait une véritable armure, il ne sentirait rien, c'était ce que pensait le pokémon feu. Iroh parut légèrement interloqué puis se reprit, ce foutu pokemon capricieux allait devoir l'obliger à sortir sa dernière carte, le reste du match ne se passerait plus qu'avec ce démon.

"C'est l'heure de la fin !"

Juuki sembla finalement se calmer après avoir donné 6 à 7 coups à Kenrui. Les derniers mots prononcé par Iroh sembla alarmé la créature. Elle détestait faire ça, mais en analysant un peu le terrain, elle devait bien avouer que le choix était très restreint. Quand le Maganon la relâcha enfin, elle s'approcha du centre du terrain, à égale distance entre le Mentali et la Lamantine. La brute ouvrit grands les yeux avant de comprendre afin ce qu'il allait se passer. Il était trop tard pour esquiver, il allait devoir encaisser. Croisant les bras de justesse. Le Foretress émit une lumière vive et un bruit d'explosion se fit entendre, soufflant tout autour du terrain, Iroh avançant un pied et se protégeant à l'aide d'un mur de flammes. L'explosion ainsi occasionné produisit une violente attaque qui n'était certainement pas passé inaperçue au bout de la ville. Iroh n'appréciait pas beaucoup de sacrifier son pokémon ainsi, mais il avait était acculé, et avec ce Maganon qui n'obéissait qu'à lui même, impossible de savoir sa réaction. Une fumée noire trônait sur le terrain, opaque et ne laissait réellement rien voir. Le Champion pointait plusieurs fois la ball dans le vide sans jamais toucher la carcasse de son pokémon mis hors d'état de nuire par sa propre attaque. Le bâtiment en construction avait tenu, mais une suie noire s'étalait un peu partout à présent.

Juuki était encore debout, mais ses bras était recouverts de brulures. Le feu et la puissance qu'avait occasionné le pokémon était certainement la plus puissante attaque pokémon qu'il existe. Se remettant en place, la brute respirait relativement fort, n'ayant pas récupéré de cette attaque ou tout le monde avait subis des dommages. Même leurs dresseurs avait du avoir du mal à se protéger. Si Kenrui avait fait cela à bout portant, il aurait tué l'être vivant. Il était à présent seul, tout seul, ce qui lui permettait de déverser toute sa folie. Seule problème, cette fumée épaisse l'empêcher de savoir ou se trouver ses adversaires. Même s'il pensait que ces derniers n'avaient pas du bouger, il ne fallait pas trop parier dessus.

Le soleil brillait haut dans le ciel, un avantage, il devait s'en servir. Il ne savait pas si le gaz empoisonné faisait effet, en tout cas, il ne ressentait aucune réelle faiblesse pour l'instant. Crachant à son tour ce gaz empoisonné avec une fumée noire de sa bouche sur tout le terrain. Il se fichait bien de s'empoisonner lui même, il était un peu fou dans sa tête après tout. Le soleil qui rendait la fumée plus claire ne pouvait à présent plus rien faire au vu de la nouvelle lancé de gaz qui rendait la vision quasi impossible. Bien sur, il n'était pas difficiles de le repérer mentalement, et l'un de ses adversaires en était capables. Mais il avait lui même ses propres moyen pour voir. Braquant ses bras un peu n'importe ou, tirant des jets de flammes un peu au hasard en espérant toucher un adversaire, dès qu'il entendrait un cri ou un son plus mât, il chargerait. Une supplique se fit entendre, chargeant son poing d'éclair et se dirigeant droit vers l'endroit ou se trouvait la chose. Ce n'était pas dur, plutôt mou en fait, donc il n'avait pas atteint le corps mutilé du Foretress dont Iroh n'avait pas encore réussi à ramener le corps. Ce dernier avait même remonté son col sur son nez pour évitez de respirez l'air impur. Il finirait bien par retrouver le corps de son amie, elle ne devait pas rester dans ces conditions sinon elle pourrait gêner ou même mourir. Le laser rouge finit par toucher quelque chose qui rentra dans la ball, cela ne pouvait être que Kenrui, c'était sa propre ball, rien d'autre ne pouvait y rentrer. Qu'avait touché le Maganon pendant ce temps ? Ce dernier frappant de ses poings la créature, si s'en était une, ou l'objet en question. Tout ce qu'il savait, c'est que c'était mou et qu'il n'avait pas le temps de deviner la température de ce qu'il touché.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Nina Wang le Dim 10 Jan 2010 - 16:52

Le Maganon commença à donner des coups de pied, non pas dans le vide, comme l'avait d'abord pensé Nina, mais...dans le corps de son partenaire de combat. La pauvre Foretress se vit transformée en vulgaire ballon, malmenée à sept reprises par les énormes pattes de Juuki. Le Pokémon Vercaché ne sembla pas souffrir outre mesure, même s'il parut légèrement sonné après s'être fait taper dessus de cette façon. Puis, Iroh donna un ordre que la jeune femme redoutait : il demanda à son Foretress de se servir d'Explosion afin d'occasionner le maximum de dégâts à ses opposants. En s'approchant du centre du terrain, il se mit à briller, produisant immédiatement après un souffle puissant qui obligea Nina à créer une forteresse de glace épaisse pour se défendre. Le Mentali dressa une barrière psychique autour de lui, une Protection efficace contre ce type d'attaques. Par contre, la Lamantine, si elle tenta de s'entourer d'un mur d'eau, ne put éviter l'explosion, et elle reçut des dommages considérables. Le nuage de fumée qui se répandit sur l'ensemble du terrain n'arrangea pas les choses, empêchant la guerrière de voir comment allait Eikallia. Occupée à maintenir sa protection de glace, elle ne pouvait distinguer quoi que ce soit dans l'arène, hormis la position de Genki, grâce à leur connexion mentale. Elle aperçut à plusieurs reprises un rais de lumière rougeâtre et comprit que le champion tentait de rappeler son Pokémon Acier désormais K.O. sans y parvenir. Nina fronça les sourcils : si lui-même n'arrivait pas à se repérer dans cette épaisse fumée noire et opaque, que pouvait-elle faire ?

Quelques secondes suffirent à Nina pour établir une connexion plus puissante avec son Mentali. Ses yeux devinrent vides, comme absents, tandis qu'elle sondait avec ceux de l'esprit le brouillard causé par l'Explosion, à la recherche de sa Lamantine. Une odeur âcre se répandit soudain dans l'arène, signe que le Maganon, en plus des jets de flammes brûlants qu'il lançait avec les canons de ses bras, se servait d'une attaque visant à empoisonner ses adversaires. Un gémissement étouffé parvint aux oreilles de Nina, qui comprit qu'Eikallia avait été touchée. Puis un grésillement sinistre suivi d'une longue plainte ressemblant à une élégie informa la guerrière de l'Eau que son amie avait reçu un Poing-Éclair de plein fouet. Ne cherchant même pas à connaître l'état de la sirène blanche, Nina, l'ayant enfin repérée dans la purée de pois, la rappela, en la félicitant d'avoir pu tenir aussi longtemps face à ses adversaires. Juste avant de retourner dans sa capsule, la créature cracha une énorme bulle d'eau qui forma une sorte de gelée, assez chaude pour être molle, mais pas assez froide pour se solidifier. Le leurre fonctionna plutôt bien, puisque le Maganon tapa dedans sans réfléchir, la faisant éclater, et se faisant ainsi asperger d'eau de la tête aux pieds. La Lamantine avait ainsi évité de se prendre un dernier coup, même si elle n'était déjà presque plus en état de se battre.


« Merci, ma Reine. Tu m'as grandement aidée. Genki va finir ce vous avez commencé. »

La gradée continua d'observer les gestes du Maganon avec les yeux de l'esprit. Réduit à une immense forme rouge émettant beaucoup de chaleur et s'agitant comme un damné, le Pokémon d'Iroh donnait une impression de folie incontrôlable, même par son maître. Il contrastait donc grandement avec le calme olympien qui énervait souvent les ennemis du Mentali. Ce dernier, de nouveau assis, n'avait pas l'air le moins du monde impressionné par les attaques de la grosse brute qui lui faisait face. Au contraire, il la regardait sans bouger, attendant qu'elle se rapproche pour se servir d'un Choc Mental qui le déstabilisa quelque peu. Peu après, un vent léger se mit à souffler sur l'arène, et Nina se saisit de sa Lune Ball, prête à la lancer dans la tourmente. Le gaz violet avait remplacé la fumée noire, mais elle s'en moquait quelque peu. Le Maganon était fatigué, Genki était en pleine forme...et il n'était pas seul.

« A toi ! Baston ! »

Le loup noir, un peu reposé mais pas remis de sa fracture, apparut subitement, l'écume aux lèvres et les yeux rageurs. Un grondement retentit du plus profond de sa gorge tandis qu'il luisait d'une lueur noire, lueur qui fusa vers le Maganon à cinq reprises, deux des Pokémon de Nina étant incapables de prêter leur force au loup noir pour utiliser cette technique. Le Démolosse atterrit alors en gémissant, essoufflé, et Nina, après avoir dissipé sa protection de glace, fit quelques pas pour le rejoindre, puisqu'il était à la limite du terrain. Elle posa une main sur son crâne, en caressant ses longues cornes inclinées vers l'arrière, avant de crier :

« Météores ! »

Le Pokémon psychique ouvrit sa gueule pourvue de petits crocs et cracha une multitude de petites étoiles dorées qui filèrent directement vers le combattant d'Iroh. Au moment où elles atteignirent le Maganon, le vent se fit plus puissant tandis qu'une force mystérieuse frappait l'ennemi, surgie de nulle part. La Prescience lancée pendant le switch rapide de Nina au moment de l'attaque Surf venait de prendre effet. Alors, se moquant complètement d'inhaler un peu de gaz empoisonné, la Mizuhanienne ne recula pas, mais resta au bord de l'arène, sur la ligne blanche, attendant que la fumée lavande disparaisse. Si le fou furieux de Pokémon était encore debout avec tout ça, elle n'hésiterait pas à le faire achever par ses amis. Elle en voulait au Maganon d'avoir cassé une côte à son Démolosse. Outre le fait qu'elle désirait vraiment ce badge, elle était également assez rancunière pour vouloir une mise au tapis dans les règles de l'art. Ses yeux redevinrent ambrés, faisant repasser ses capacités visuelles à celles d'une humaine ordinaire. Son regard se durcit alors tandis qu'elle dévisageait, non pas Iroh, mais son combattant. Elle tenait sa victoire. Et elle considérait chacun des coups portés à ce démon comme une vengeance personnelle.

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Invité le Mer 13 Jan 2010 - 22:34

Iroh resté debout, bien droit afin de faire face à la demoiselle, même s'il n'avait plus aucun rôle à jouer. Juuki se releva, soufflant la fumée qui s'était formée sous les multiples impact des attaques. Criant de toute ses forces un son relativement grave, démoniaque, ou pas. Il était furieux, trop peut-être, ses bras canon pointait vers le ciel et de multiple boule de feu s'en éjectait pour atterrir tout autour de lui dans un bruit de mini explosion. Ebullilave. Enfin, il était bien trop décontenancé pour effectuer correctement ses attaques et ses actes s'en feront ressentir. Le champion de l'arène regardait juste le match et son déroulement, n'ayant plus le contrôle sur rien du tout, il ne pourrait pas assurer les dégâts que ferait son pokémon. Enfin ! Le Maganon ci-présent n'est maître que de lui-même et Iroh n'est qu'un substitut pour qu'il puisse à tous montrer sa valeur. En fait, le pokemon feu n'était qu'un gros vantard qui ne laissait pas facilement tomber, pour ainsi dire : jamais. Bon, il fallait avouer qu'il n'était pas qu'un pokémon qui avait de la gueule, il était aussi une créature relativement puissante et astucieuse, bien que sous le coup de la colère, il ne sert plus à grand chose. En bref, il en dis plus qu'il n'en sait le faire et se croit supérieur, ce qui le rend donc optimiste et un peu trop sûr de lui, mais il arrive à assurer sa position de pokémon puissant, bien qu'il pourrait parfois éviter d'ouvrir sa grande bouche de canard pour avoir un peu plus conscience de la situation. Une fois mis hors de lui, il n'est qu'une brute qui tape la ou y peu avec très peu de jugeote.

L'animal soufflait fort, de ses naseaux s'échappait un puissant jet de vapeur à haute pression, ou peut-être était-ce une fumée blanche provoqué par la chaleur de son corps ? Tant est qu'il fulminait, et le terme était plutôt bien choisi. Ses membres antérieures, plus longs que ses courtes pattes, particularité de son espèce, touchait le sol alors qu'il se trouvait à genou. Il n'arrivait pas à se relever à cause des coups reçu, mais il ne s'avouait pas vaincus. Il savait que son dresseur ne le rappellerait pas, puisqu'il reviendrait automatiquement sur le terrain, quoi qu'il advienne. Quand il commençait un combat, il le finissait, au moins, jusqu'à qu'un des deux camps perdent, de préférence, celui de son adversaire. Ses adversaires n'allait pas lui laisser le temps de souffler, il devait les toucher, mais sans pouvoir bouger, ses capacités s'en retrouvaient limités. Tenant encore debout à l'aide de son canon gauche, le droit se leva, pointant vers ses cibles. Des gerbes de flammes fusèrent alors, toute aussi brûlante et puissante que s'il aurait était en forme. Sa colère alimentait son corps à l'aide d'une nouvelle énergie retrouvé, il serait tenace, il ne perdrait pas si facilement. Faire mal, c'était un véritable hobbies à vraie dire, toujours faire mal, encore plus.

Iroh fermait les yeux, se remémorant le jour ou il en avait fait la rencontre, mais la question qui subsistait était : Pourquoi il ne l'avait pas tué ? Pourquoi être venu avec lui ? Ce Maganon était vraiment des plus spécial, et il restait un mystères entier. Le champion laissa son pokémon faire ce qu'il voulait, après tout, n'importe lequel de ses ordres n'aurait pas étaient respecté. Il pouvait bien passer pour un dresseur incompétent, il avait pour charge de savoir si son adversaire méritait un badge ou non. Le battre était, bien sûr, la façon la plus simple de l'obtenir, mais il pouvait exister des cas très spécial ou le champion juge sur autre chose que la force du pokémon. Pour Iroh, peut importe les moyens, tant qu'il peut se battre.

Voilà le match terminé alors qu'il était en plein réflexion. Juuki était étalé à plat-ventre sur le sol complétement sonné, c'était même à se demander s'il n'était pas mort. Mais il semblait respirer. Bah ! Il était certain que ce Maganon allait perdre, après tout, même s'il avait parfois une bonne stratégie, il en reste un pokémon qui ne connait pas toute la subtilité d'un combat.

Le jeune homme rappela son pokémon tou en s'approchant de la challengeuse. Il mit la main dans une de ses bourse et dans un petit cliquetis, sortis un engrenage sertie d'un rubis en son centre et de quatre autres petites pierres de même famille tout autour. Le tout était relativement chaud au toucher dû à l'impression que l'objet est brûlant. Effectivement, le métal n'était pas froid et l'objet n'était pas plus gros qu'une pièce d'or.



"Le champion ayant changé, le badge aussi. Je te félicite pour ce combat et tu mérite bien cette distinction. Tes pokémons sont relativement bien entrainés et tiennent à toi comme tu tiens à eux. Sur ce, j'ai d'autres chat à fouetter, excuse-moi !"

Semblât-il dire en faisant volte-face une fois le rutilant donné. Son rôle s'arrêtait la, pas besoin de faire un long discours barbant et après une défaite notre jeune homme n'avait pas forcément envie de parler. Le Magneti revenant léviter à ses cotés alors que le garçon passait par une porte situé derrière les marches qui menait à son siège. Oui, cela avait l'air un peu royal, mais si l'on vient pour affronter le champion, c'est justement pour lui, donc il faut bien le voir pour ne pas se tromper. Bref, il pouvait paraitre pompeux ou arrogant, mais c'était lui le champion il pouvait avoir l'attitude qu'il désirait, tant qu'il ne nuisait pas à la société.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Nina Wang le Jeu 14 Jan 2010 - 0:34

Le Maganon s'était redressé, le corps fumant, plus à cause des coups qu'il avait reçus que de la chaleur naturelle qui l'habitait. Puis, il se mit à lancer une Ébullilave, projetant des projectiles enflammés un peu partout sur le terrain, mais sans réellement viser. La précision était si faible que même Erebos, pourtant fatigué, parvenait à les éviter facilement. Genki, lui, se contentait de faire de temps à autre un pas de côté, sans même se servir de ses talents divinatoires. Sa vitesse lui suffisait amplement dans un cas pareil. La créature se retrouva ensuite à terre, mais ne renonça pas pour autant : en effet, elle décida de lancer une gerbe de flammes vers ses opposants, mais fut contrée par un Lance-Flamme de puissance équivalente de la part du loup noir. Ce dernier, animé d'une rage au moins aussi puissante que celle de son ennemi, crachait un feu si chaud et avec des yeux tellement fous que même Nina se dit qu'il lui en voulait vraiment. Il fallait dire que le Maganon avait cassé une côte à Erebos, et ce ne devait pas être exactement indolore.

Après avoir contré cet assaut, Erebos cessa son attaque et laissa la place à son camarade. Le Mentali souleva alors mentalement le corps massif de son opposant, ses yeux luisant d'un éclat bleuté ; il le plaqua ensuite violemment au sol, toujours par la pensée. Puis, il s'arrêta à son tour, et Nina sut que le match prenait fin : alors qu'Iroh fermait les yeux, sans doute l'esprit ailleurs, ou s'étant avoué vaincu, le Pokémon fou se mit à tousser, exhala une fumée devenue noirâtre et, après un dernier effort, ne réussit pas à se relever, empoisonné par la Purédpois lancée précédemment par le Démolosse. Après avoir rappelé son monstre, le champion s'avança vers la guerrière et sortit un objet aux couleurs flamboyantes assez joli que Nina devina être son badge. Lorsqu'il tendit la main pour le lui donner, elle ouvrit sa paume gauche pour recevoir sa récompense et sourit à Genki et à Erebos, avec une caresse sur les cornes du loup noir. Il fallait dire qu'il s'était battu jusqu'au bout, même empoisonné, ce qui n'était pas rien. Quand Iroh la félicita, Nina hocha doucement la tête et dit :


« Merci pour ce match, Iroh. Hormis ton Maganon, que je trouve passablement exécrable et dangereux, je trouve que tes Pokémon aussi se battent bien. »

Alors qu'il se détournait brusquement, évidemment contrarié d'avoir perdu, la jeune femme laissa échapper un petit rire. Qu'il était susceptible ! Mais il était vrai que perdre à cause d'un Pokémon aussi capricieux devait mettre les nerfs à tout le monde. Pourtant, elle trouvait le comportement de son cadet un peu immature, et elle se permit de lui lancer, alors qu'il allait passer par une porte située derrière son siège :

« Être champion ne signifie pas être invincible, jeune homme ! Je reviendrai sans doute un jour pour voir si tu as progressé ! Entraîne-toi bien d'ici là, car la prochaine fois que nous nous verrons, je serai sans doute en possession de plus de badges, et mes Pokémon seront plus forts ! N'oublie pas ce que je viens de te dire ! »

En se retenant de pouffer de rire en voyant le champion rentrer un peu la tête dans les épaules et en l'entendant grommeler, elle n'attendit pas la réponse qu'il aurait pu formuler. Au lieu de cela, elle fit rentrer son Démolosse dans sa Ball pour qu'il puisse se reposer et éviter de marcher et d'aggraver sa blessure ; enfin, elle tourna les talons et quitta l'arène, décidée à prendre une chambre dans l'auberge d'Omatsu la plus proche pour y passer la nuit...et pour réfléchir à sa prochaine destination, sans se douter qu'elle serait très, très différente de tout ce qu'elle aurait pu imaginer...


[FINI]

_________________
Inochi wa... Tatakai.


Spoiler:

« Approche, Princesse des Glaces, tranche l'Eau de tes lames, fends l'Air de ton corps et fais jaillir l'Or Blanc du plus profond de ton être pour voler vers la victoire et la demeure des Célestes. Entends l'appel de la voix qui gronde en toi, ne la refuse pas, mais fais-en ton Alliée pour l'ultime explosion dans une transfigurante Métamorphose. »
1 RP - 0 mission - 0 event - 0 match
avatar
Nina Wang
Modo' • Respo Mizuhan
Informations
Nombre de messages : 3939

Fiche de personnage
Points: 19
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Match d'arène : Iroh VS Nina Wang

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum