[ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Lyse le Dim 24 Jan 2010 - 12:59

Lyse venait de quitter Allen, dans la tiède fraicheur du soir de Flamen. Elle avait fait trois pas de son coté, puis avait ressenti un vertige, et s’était sentie sombrer dans le vide, l’espace d’un instant.

Lorsqu’elle toucha le sol, les yeux fermés, elle comprit assez rapidement que quelque chose n’allait pas. Le bruit, déjà. Elle était seule au milieu des plaines du pays du Feu, pourtant elle entendait soudainement un brouhaha incessant, comme au milieu d’une ville, un jour de marché.

L’air, ensuite. Le parfum de l’herbe sous le soleil était maintenant remplacé par celui de la pierre froide, du bord d’un lac et des poissons sur l’étal d’un marchand.

Le froid, enfin. A Flamen, l’air était sec, tiède même en hiver. Là où elle se trouvait (car il était évident que ce n’était PAS Flamen), il faisait extrêmement humide, et surtout, surtout… Extrêmement froid. Un frisson traversa Lyse, en tenue légère et habituée à des températures plus clémentes voire caniculaires, des pieds à la tête, et elle se redressa en position assise, les yeux toujours fermés, anxieuse à l’idée de ce qu’elle verrait en les ouvrant.

Après une nouvelle réflexion, il y avait autre chose qui n’allait pas dans cette histoire. Lyse portait toujours son sac, mais sa pokeball à sa ceinture avait disparue. Réalisant cela, elle ouvrit les yeux d’un coup, et ce qu’elle vit dépassa tout ce à quoi elle aurait pu s’attendre.

La jeune fille se trouvait au milieu d’une ville, probablement Mizuhanienne. Elle était assise au milieu d’une rue assez fréquentée, pourtant personne n’avait fait attention à elle jusqu’à présent. Complètement déboussolée, elle se leva, s’épousseta un peu, et commença à chercher au sol sa pokeball. Si elle l’avait perdue… Sa pauvre Héricendre était bien trop jeune pour survivre seule…

Elle comprit bien vite que retrouver une petite sphère au milieu de tous ces passants qui l’a bousculaient sans cesse ne serait pas un mince affaire, surtout qu’elle ignorait où elle se trouvait exactement, et à quel endroit elle aurait pu perdre sa Pokémon… si ce n’est à Flamen. La tête de la jeune fille lui tournait. Oh lala… Dans quel pétrin me suis-je encore fourrée… Qu’est ce que je vais bien pouvoir faire ?!

Alors qu’elle errait dans les rues, prise d’une impulsion subite, elle tourna dans une petite ruelle. Ici, elle était seule, au calme, et pourrait réfléchir un peu. C’est alors qu’une petite voix, désespérée, se fit entendre derrière elle.

- J’ai froid… Si froid…

Lyse se retourna ; c’était une toute petite fille, de 4 ans peut-être, qui avait parlé. Et, comme la jeune Flamoise, elle avait de bonnes raison d’avoir froid, de par sa tenue. Cette petite avait des cheveux noirs, coupés courts. Ses yeux étaient bridés, clos. Ses vêtements étaient légers, fins. Un T-shirt noir taché d’orange, et un pantalon jaune. Lyse ne pouvait décemment pas rester là sans rien faire. Elle s’approcha de la petite.

- Eh, qu’est ce que tu fais là, ma puce ? Tu as perdu tes parents dans la foule ?

- Aidez-moi… s’il vous plait… Je ne sais pas quoi faire…

En s’approchant, Lyse avait effleuré l’épaule de la fillette. Et, sans savoir comment, sans savoir pourquoi, elle comprit. Cette petite fille n’en était pas une. C’était sa Héricendre, la jeune fille en était persuadée. Délicatement, elle enserra ce qui semblait être une humaine dans ses bras.

- … Tu sens… comme ma maman. Tu sens comme Lyse.

- Regarde, Héricendre. C’est moi. C’est Lyse. Tu es bien… Héricendre, n’est ce pas ?

- Je crois bien… Mais il me semble… que je ne suis plus comme avant… Non ? Lyse, je suis si contente de te trouver… J’étais perdue, j’avais peur, et j’avais froid !

- Je sais, Héricendre, je sais bien. Eh, j’ai une petite cape dans mon sac. Tiens, mets là.

L’élémentaliste se sentait comme une jeune maman s’occupant de sa petite fille. Pourtant elle était, à cet instant, exactement comme la petite qu’elle tenait dans ses bras. Elle était perdue. Portant Héricendre, elle se leva, et commença à déambuler dans la ville, à la recherche d’informations. Au premier marchand qu’elle croisa, elle demanda le nom du lieu, et apprit qu’elles se trouvaient bel et bien à Mizuhan, dans la cité Arkan. Lorsqu’elle commença à lui dire d’où elle venait et comment elle était arrivée, il l’a pris pour folle, et lui demanda de partir, elle gênait ses clients, et puis il n’avait pas le temps de discuter avec des jeunes mamans perdues. Qu’elle aille mendier si elle le voulait, mais qu’elle le laisse tranquille.

Ainsi congédiée, Lyse ne se laissa pas décourager pour autant, et demanda au second marchand, de manière plus subtile, s’il n’avait jamais entendu parler de cas de téléportations semblables.

- Hum, non, ça ne me dit rien… Enfin, ça me rappelle bien un truc du genre il y a quelques années, mais c’est tout. Des gens disparaissaient des endroits où ils se trouvaient, mais ils ne réapparaissaient pas… en tout cas, pas immédiatement, et pas dans le même état. On dit… (il commença à chuchoter et Lyse du approcher son oreille pour entendre ce qu’il disait), on dit que ces gens étaient déplacés… Dans le temps ! Incroyable, non ? Mais ce ne sont que des histoires de bonnes femmes, tout cela… Sans vouloir vous vexer, bien sur. Au fait… vous n’avez pas froid, si peu couverte ?

Lyse répondit que non, remercia le marchand, et prit congé. Depuis quelques temps elle utilisait ses pouvoirs de Feu pour se tenir chaud, mais dans un endroit si froid, elle allait vite s’épuiser. De plus, elle n’avait rien appris. L’histoire de cet homme était à dormir debout. De plus, elle n’était pas dans le passé, ou dans le futur. Ca ressemblait parfaitement à son temps. Maintenant, leur souci principal, à Héricendre et à elle, c’était de trouver un lieu ou dormir. La nuit allait tomber rapidement, et il n’était pas prudent de rester seules dehors à cette heure.

Lyse entra dans la première auberge ouverte qu’elle trouva. Il faisait bien meilleur que dehors, et, par chance, le lieu ne semblait pas trop mal famé. La patronne, une femme mince à l’air jovial, s’approcha d’elle dès qu’elle mit un pied dans l’établissement, et lui demanda ce qu’elle souhaitait.

- Une chambre, la plus simple et la moins chère que vous ayez. Et un…non, deux repas, s’il vous plait.
- Tout de suite, mademoiselle. Asseyez vous à cette table. Vous serez servie rapidement, il n’y a pas trop de monde aujourd’hui.

Tandis que la femme repartait en direction de la cuisine, Lyse installa Héricendre sur une chaise, et s’assit l’autre. La petite fille tombait de sommeil, cela se voyait. Il fallait prendre son mal en patience, et manger un peu en attendant. La Flamenoise profita du temps pendant lequel l’aubergiste préparait leur diner pour observer un peu les autres clients. Il y avait un homme qui ressemblait à un explorateur, assit seul dans un coin, une famille de 4 enfants surexcités, qui parlaient entre eux d’un certain festival d’hiver.


Et puis, il y avait l'autre jeune fille.

_________________
Thème de Lyse

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 308

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Yûn le Dim 24 Jan 2010 - 17:55

Tsubaki les avait accompagnés jusqu'à la sortie des terres polaires. Malgré le fait qu'elle ne parlait pas, Yûn avait beaucoup apprécié sa compagnie. C'était bien mieux de voyager avec quelqu'un, humain du moins. Après tout, elle n'était pas non plus seule, son cher dragon la suivait, où qu'elle irait. Et, elle savait qu'il la protègerait.
Elle se trouvait désormais à la cité d'Arkan, capitale d'eau et de cascades. L'humidité qui y régnait, dégagée par les chutes d'eau, était quelque peu désagréable, mais on s'y habituait vite. Et puis, après le froid que les deux amis avaient traversé, ils appréciaient énormément le climat ambiant.
Yûn avait décidé de se promener dans les rues du joyau du pays de l'eau. Cependant, alors qu'elle se trouvait sur la Grande Place, un vertige la saisit. Tout devint flou, autour d'elle, mais les gens ne semblaient pas faire attention à elle. L'instant d'après, elle perdit connaissance.

Lorsqu'elle revint à elle, sa première réacton fut de la stupeur. La foule qui, quelques instants auparavant, se trouvait sur le place, était maintenant remplacée par de nombreux stands en construction. Parmi les ouvriers qui les montaient, c'était l'effervescence. Tous parlaient d'un certain festival, qui allait avoir lieu dans quelques jours. Un petit groupe de musiciens s'entraînait à jouer une musique assez entraînante. Il lui sembla même entendre l'un d'eux prononcer le nom de Suicune, la légendaire panthère bleue des neiges.
Mais, comment des centaines de personnes avaient-elles été remplacées par ces constructions en si peu de temps? Il ne s'était pourtant écoulé que quelques minutes! A moins qu'elle ne soit restée plus longtemps inanimée que ce qu'elle pensait...
Une main se posa alors sur son épaule, la faisant sursauter, tandis qu'une voix plutôt grave se mit à parler:

"Plutôt bizarre, pas vrai? Moi non plus, je comprends pas vraiment ce qu'il se passe. Mais, t'en fais pas Yûn. Si jamais l'un d'entre eux veut te faire du mal, il devra d'abord me passer sur le corps!"

Effrayée par cette voix qu'elle ne connaissait pas, la jeune fille se retourna brusquement. Un jeune homme se tenait devant elle. Il devait avoir une vingtaine d'années, grand maximum. Sa tête, encadrée par de longs cheveux gris attachés en queue de cheval, était protégée par un casque de la même teinte. Il était habillé d'un haut bleu ciel et jaune pâle, aux manches longues qui laissaient deviner sa musculature, et d'un pantalon de toile bleue. Une impression de force et d'assurance se dégageait de lui, ce qui expliquait certainement son absence d'armes. Et, il faisait bien une tête de plus que le jaune fille.
Etonné de la réaction de la Terrosienne, il pencha sa tête sur le côté.

"Ben, qu'est-ce qui te prend?"
"Qu... Qui êtes-vous? Et... Comment connaissez-vous mon nom?!"
"Quoi?! Me dis pas que tu ne me reconnais pas!"

Elle tenta de s'éloigner, mais l'étrange jeune homme la retint en lui saisissant le bras.

"Laissez-moi tranquille! Je ne vous connais pas! Uroko! Aide-moi!" S'exclama-t-elle en cherchant le Draby des yeux.
"Quoi? Mais..."

Le jeune homme fut soudain pris d'un fou rire incontrôlable, en pleurant presque. Yûn regarda autour d'elle. Personne ne semblait faire attention à eux. Lorsqu'il parvint à se calmer un peu, il réussit à dire:

"J'ai tellement changé que ça...? Allons, Yûn, c'est moi!"

La jeune dresseuse le considéra à nouveau. Au fond des iris noires du jeune homme brillait une étincelle. La même que celle qu'il y avait dans le regard de...

"Non... C'est impossible... Uroko...?"

Son interlocuteur eu un sourire, et posa une main amicale sur sa tête, en approuvant.

"Et ouais, c'est bien moi."
"Mais... Comment est-ce que tu...? Enfin..."
"J'en sais rien. Tout ce dont je me souviens, c'est t'avoir vu tomber dans les pommes. Après, c'est tout noir. Et, quand je me suis réveillé, j'étais comme ça."

Il jeta un coup d'oeil méfiant autour d'eux. Il n'avait jamais aimé le monde.

"Si on allait autre part, pour essayer de trouver une chambre et manger un morceau? Je commence à avoir les crocs, moi."

Tout en disant ça, il dévoila deux crocs pointus. Yûn déglutit, puis ils se dirigèrent vers la rue principale. Ils ne tardèrent pas à trouver une auberge pas trop chère. Toujours méfiant et jouant les gardes du corps, l'ancien Draby suivait les allées et venues de chaque personne. Mais, quand la patronne les servit, il dévora le contenu de son assiette.

"Ah! C'est quand même mieux que ce qu'on mangeait sur ces maudites terres gelées!"

Il s'interrompit en voyant entrer une fille qui semblait du même âge que Yûn, portant une petite fille grelottante dans ses bras.

"Tu vas certainement trouver ça bizarre, mais... Je crois qu'elles sont comme nous."
"Comment tu le sais?"
"Aucune idée. Une impression... Il faut que j'en ai le coeur net!"
"Hein?! Mais... Non, Uroko, attends!"

Trop tard, le jeune homme s'était déjà levé, et marchait d'un pas empli d'assurance vers les nouvelles venues. Ne laissant d'autre choix à sa 'dresseuse' que de le suivre.


Dernière édition par Yûn le Lun 24 Mai 2010 - 16:14, édité 1 fois
avatar
Yûn
Informations
Nombre de messages : 1461

Fiche de personnage
Points: 135
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Lyse le Dim 24 Jan 2010 - 19:21

L’autre fille n’était pas seule, elle était accompagnée d’un jeune homme d’à peine 20 ans, pas trop moche, d’ailleurs. Celui venait justement de se lever et semblait s’approcher d’elle. Son accompagnatrice venait elle aussi de se lever pour le suivre.

Effectivement, c’était bien Lyse que l’homme venait voir. Il se plaça devant elle, la dévisagea, puis lui adressa la parole d’une voix grave.

- Vous êtes du coin ?

Lyse fut un peu étonnée que cet homme soit venu lui parler alors qu’il semblait déjà accompagné. De plus, elle n’était pas d’un naturel très sociable… Et ne savait pas comment réagir. Mais ne pas répondre serait grossier, aussi murmura t-elle un simple « non » à son interlocuteur, qui ne sembla pas se contenter d’une telle réponse.

- D’où venez-vous, alors ?

Lyse soupira. Apparemment, il ne comptait pas partir, et la jeune fille avec lui non plus.

- Je viens… De Flamen.

- Et… qu’est ce que vous venez faire ici ?

La jeune Flamenoise lança un regard presque désespéré vers l’autre fille, qui semblait elle aussi un peu déboussolée. La question posait problème. Comment expliqué à un homme inconnu qu’on se trouve à un endroit par hasard, parce qu’une force magique nous y a emmenée contre notre volonté ? Mais, devant le silence de Lyse, l’inconnu posait déjà une autre question.

- Et cette petite fille, comment s’appelle t-elle ?

Question piège… Si Lyse commençait à raconter qu’il s’agissait de son Héricendre, on la prendrait pour folle. Malheureusement, elle n’avait toujours pas choisi de surnom pour son amie… Qui aurait pu la faire passer pour une véritable humaine.

- Elle s’appelle…

La jeune Flamenoise était perdue.

- Elle s’appelle… euh…

Elle chercha du secours auprès de sa partenaire, mais celle-ci semblait s’être endormie. L’homme observa attentivement la petite, détourna son regard vers Lyse, se pencha vers elle et, très doucement, lui demanda.

- Vous êtes comme nous, n’est ce pas ? Arrivée par hasard dans un lieu différent de celui où vous étiez, et avec en votre compagnie un partenaire… différent de ce qu’il devrait être ? Je me trompe ?

Lyse regarda l’homme dans les yeux. Apparemment, il semblait savoir de quoi il parlait. Aussi, elle décida de se confier, à lui et à sa partenaire.

- Elle s’appelle… Héricendre. Et ce n’est pas une petite fille.

Derrière le jeune inconnu, Lyse vit la fille sursauter et ouvrir de grands yeux. Le garçon sourit, comme s’il s’y attendait, et reprit son interrogatoire.

- C’est un Pokémon, n’est ce pas ?

- Eh bien… Oui, comme l’indique son nom. Comment… comment savez vous tout cela ? Qui êtes vous, tous les deux ?

- Regardez-moi, mademoiselle. De quoi ai-je l’air ?

- De… D’un jeune homme… Peut-être de Terros ?

- N’est ce pas ? Le fait est… que je suis un Draby.

Lyse s’affaissa sur sa chaise. Elle rassembla ses connaissances sur les Draby… C’était des Pokémon Dragon… à tête dure… Pas des jeunes hommes de 20 ans à l’air charmeur ! Mais, d’un autre coté… Les Héricendre ne sont pas non plus des petites filles perdues à l’air apeuré… Généralement. Aussi, Lyse se redressa, et décida de croire ce que lui dirait le Draby… si c’en était vraiment un.

- Bien… Je crois que je n’ai pas d’autres choix que de vous croire… En vérité, j’étais à Flamen il y a une heure à peine… et d’un coup, je me suis retrouvée dans une rue, pas très loin… Et vous, vous est-il arrivé quelque chose de semblable ? Ah, au fait, mon nom est Lyse.

La jeune Flamenoise invita les deux inconnus à s’asseoir à sa table. Pendant que le Draby, nommé Uroko, lui expliquait leur situation, à lui et à sa dresseuse Yûn, la patronne arriva et servi les plats de Lyse et de Héricendre. La petite, réveillée, mangea d’un bon appétit, ne prêtant pas attention à la conversation des plus vieux, mais l’élémentaliste écoutait très attentivement le récit des deux autres…

_________________
Thème de Lyse

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 308

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Yûn le Mar 2 Fév 2010 - 19:32

"Je m'appelle Uroko. Quant à ma dresseuse, elle se nomme Yûn. Nous venons tout deux de Terros, et ..."

Yûn laissa à son pokémon-humain le soin d'expliquer ce qu'ils faisaient ici, ainsi que la raison de leur périple. Elle trouvait quand même amusant le fait que, alors que lorsqu'il était un pokémon, il n'était pas très sociable avec les autres humains, il se soit immédiatement porté à la rencontre des deux filles. Même lorsqu'ils étaient avec Tsubaki, il préférait rester à l'écart, alors que, sans elle, ils ne seraient plus là, à l'heure qu'il était. Mais, peut-être était-ce parce qu'il ressentait le besoin de trouver des personnes dans le même cas que lui? En l'occurence, cette petite Héricendre. D'ailleurs, Yûn avait remarqué qu'il la regardait avec soulagement.
Alors que l'ancien Draby entamait le passage de la traversée en mer (elle s'étonna même qu'il donne autant de détails, puisqu'il avait passé la quasi totalité dans le coin le plus éloigné possible du pont, ayant horreur de l'eau), elle observa un peu mieux son 'pokémon'. Si elle s'était attendue à ça, que son pokémon devienne un jour humain... Mais, le plus impressionnant, c'était non pas sa transformation, mais l'âge et la maturité qu'il semblait avoir. Jamais, lorsqu'il était un Draby, elle n'aurait pu l'imaginer ainsi... Mais, cela n'était pas du tout mal, au contraire. Grâce à ça, elle pourrait connaître encore mieux son pokémon, et savoir ce qu'il attend d'elle. Lui disait qu'il la protègerait quoi qu'il arriverait... Mais elle, en serait-elle capable? Après tout, sur les Terres Enneigées, elle n'avait presque rien fait pour l'empêcher de se ruer sur la meute de Malosse. C'était en partie de sa faute s'il s'était retrouvé dans un tel état. Et, pourtant, il n'avait pas changé d'attitude envers elle...
Elle sentit alors une main fraîche qui se posait sur son front. Tirée brusquement de ses pensées, elle sursauta et releva la tête. Comme elle aurait dû s'y attendre, c'était Uroko. Il la regardait d'un air soucieux, mais parut soulagé lorsqu'elle sursauta. Il posa sa main sur sa tête, et lui ébouriffa les cheveux.

"Tu m'as fait peur, idiote! J'ai cru que t'étais malade! Remarque, avec cette humidité, ça serait normal. Mais quelle idée ils ont eu de construire une cité entourée d'eau, je vous le demande... Avec ça, les rhumes et les grippes doivent affluer!"

Il continua à maugréer au sujet de l'eau, de la neige et de la cité où ils s'étaient temporairement installés. A son tour, elle sourit. Décidément, qu'il soit un Draby ou un humain, il détestait toujours autant l'eau...
Après avoir fini de maudire l'élément liquide, le jeune homme se leva et, posant une main sur l'épaule de sa dresseuse, l'obligea à l'imiter.

"Bien, mesdemoiselles, veuillez nous excuser mais il commence à se faire tard. Et, vu la façon dont la journée s'est déroulée, je pense que nous devrions tous aller nous coucher. En particulier cette petite."

Il désigna l'ancienne Héricendre de la tête. En effet, ayant terminé son repas, la petite fille essayait de rester attentive à la conversation. Mais elle tombait de fatigue, et ses yeux se fermaient régulièrement.
Après les avoir saluées, ils partirent en direction de leur chambre.

"Mais arrête, Uroko! Pas la peine de me guider, je sais marcher!"
"Oui, mais imagine que tu ais un contre-coup de ton évanouissement, tout à l'heure. Là, tu serais bein contente que je sois là."

Elle poussa un soupir. Même si savoir que quelqu'un la protégeait était rassurant, là il en faisait un peu trop... Prise d'un doute, elle s'arrêta et se retourna soudainement, le jeune homme-dragon manquant de peu de la percuter.

"Mais qu'est-ce qui te prend de t'arrêter comme ça?!"
"Je te préviens tout de suite! On dort peut-être dans la même chambre, mais ce sont des lits séparés! C'est clair?"

Surpris, Uroko la considéra, puis éclata de rire en voyant qu'elle était sérieuse.

"Eh, mais tu me prends pour qui? Tu croyais vraiment que j'allais te demander de dormir avec moi?! Non, mais et puis quoi, encore... Même humain, j'ai toujours ma dignité de pok..."

Yûn le fit taire, la patronne passant juste à côté d'eux. Puis, elle se retourna, et se remit à marcher en direction de la chambre.

"Peut-être, mais il n'empêche que tu étais bien content de dormir dans mes bras quand tu étais... Enfin, quand on était sur les Terres Enneigées."
"Hein? Mais... Ca n'a strictement rien à voir! Là-bas, c'était une question de vie ou de mort!"
avatar
Yûn
Informations
Nombre de messages : 1461

Fiche de personnage
Points: 135
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Lyse le Sam 6 Mar 2010 - 23:00

Lorsque Yûn et Uroko prirent congé, Lyse resta assise quelques minutes à sa table, tandis qu'Héricendre s'endormait presque. Il s'était passé beaucoup de choses en quelques heures seulement. La téléportation, la transformation de son pokemon, qui n'était pas un cas isolé, apparemment... La jeune fille soupira longuement, puis se leva, prenant la petite Héricendre dans ses bras, et demanda à l'aubergiste de la conduire jusqu'à sa chambre.

La pièce, petite et sombre, ne possédait qu'un lit, un lavabo et une chaise, mais c'était amplement suffisant. Lyse coucha la petite, et s'assit à coté d'elle en lui caressant les cheveux d'un air absent. Son regard était fixe, dans le vague. Elle ne savait plus quoi penser de toute cette affaire.

"On dit que ces gens étaient déplacés… Dans le temps !"

Lyse se rappela des paroles du marchand. Absurde. Les humains peuvent se téléporter, à l'aide de pokemon psy, parfois même après des années d'entrainement et des pouvoir spirituels immenses. Mais dans le temps ? A sa connaissance, il n'y avait que deux pokemon capables de le faire, mais ils appartenaient tous les deux à des légendes... Comme Ho-oh. La jeune fille sortit sa plume Arc-en-ciel de son sac, l'effleura du bout des doigts, comme pour verifier qu'elle était réelle. Elle dégageait toujours une chaleur etrange, malgrè le froid ambiant. Oui... Ho-oh semble bien exister... Alors pourquoi pas ces deux pokemon, Dialga et Celebi ?
De toute façon, la jeune fille ne les ayant jamais rencontrés, le probleme ne se posait pas. Et puis, elle était toujours... enfin, elle semblait toujours être dans son époque.

Rester assise là à réfléchir des heures durant ne l'avancerait à rien, et elle le savait. Aussi décida t-elle de dormir quelques heures jusqu'au matin. Puis, avec l'aide de Yûn, elle chercherait à comprendre ce qui leur était arrivée à toute les deux. A tous les quatre, corrigea t-elle en s'allongeant aux cotés d'Héricendre.


Lorsque le matin arriva, Lyse avait l'impression de n'avoir pas dormi du tout, ou très peu. Mais, ne parvenant pas à se rendormir, elle se leva, se lava le visage à l'eau, glacée, du lavabo, et réveilla son amie. Pas question, pour elle, de se débarbouiller. C'était trop froid, et trop mouillé, à son gout. Se rappelant de la nature originelle de l'enfant, la jeune flamenoise n'insista pas, et toutes les deux descendirent à l'entrée de l'auberge.

Yûn et Uroko arrivèrent quelques temps plus tard. Comme Lyse, ils semblaient tous les deux avoir manqué de sommeil. Après quelques minutes de discussion, ils décidèrent de sortir tous les quatre, à la recherche d'information. Chacun pensait, en son fort interieur, que c'était parfaitement inutile, et qu'ils n'allaient pas tomber sur des indices en se promenant au hasard dans la ville, mais personne n'avait de meilleure idée pour commencer.

C'était une magnifique journée d'hiver, froide mais ensoleillée, et les préparatifs du festival d'hiver allaient visiblement bon train.

_________________
Thème de Lyse

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 308

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Yûn le Dim 2 Mai 2010 - 19:54

Lorsque les deux amis de Terros les rejoignirent, ni l'un ni l'autre n'avait vraiment bonne mine. Les évènements de la veille leur étaient restés en mémoire durant une bonne partie de la nuit, et tous deux avaient essayé de comprendre ce qu'il s'était passé.
Uroko salua les deux filles de Flamen. Puis, après un bref petit déjeuner, ils sortirent dans la rue, pour essayer d'en apprendre plus sur leur condition. Ce qui allait certainement s'avérer difficile, il ne suffirait pas de demander à des marchands ou à des passants, ils risqueraient de les prendre pour des fous...

L'après-midi venait de débuter, et ils n'avaient toujours pas le moindre indice, mis à part ce que Lyse avait entendu dire par un marchand, la veille.

"Bon sang!" S'énerva le jeune homme. "C'est pas possible qu'ils ne soient au courant de rien! Un tel évènement ça fait parler, tout de même!"

Yûn ne dit rien, maintenant habituée aux sautes d'humeur de l'ancien dragon. Ils étaient de nouveau sur la place où les préparatifs du festival se poursuivaient. Enfin, ils flânaient surtout entre les stands, s'étant accordés une pause dans leurs recherches.
Soudain, des éclats de voix se firent entendre, de l'autre côté de la place. Etonnés, les quatre amis se dirigèrent dans cette direction.
La cause de tout ce bruit était... un Minidraco, qui s'était enroulé et endormi au milieu des guirlandes. Réveillé en sursaut, il avait commencé à attaquer les personnes présentes, par simple réaction d'auto-défense.
Comprenant ce que devait ressentir le dragon au corps de serpent, et se sentant solidaire de par leur type commun, Uroko allait esquisser un pas dans sa direction, quand une jeune femme, d'une vingtaine d'années, fit face au pokémon. Ses cheveux gris aux reflets mauves encadraient son visage calme. L'ancien Draby se figea, stupéfait. Cette humaine... C'était...
Paniqué, le jeune homme poussa Yûn dans l'un des stands, la camouflant aux yeux des autres.

"Uroko, mais qu'est-ce qui te prend de..."
"Chut!!" Répondit son ancien pokémon, en posant sa main sur sa bouche pour l'empêcher de parler. "Ne bouge pas, et surtout, tais-toi!"

Il jeta un coup d'oeil sur la jeune femme. Celle-ci venait de saisir une sphère éraflée à de nombreux endroits et à l'air très ancien. Elle en libéra son occupant. L'éclatante lumière blanche laissa la place à un imposant pokémon. L'air fier, et déployant ses grandes ailes rouges, ce dernier toisa de toute sa hauteur son adversaire. Le Minidraco, bien que très intimidé, rassembla suffisament de courage pour lancer une Draco-Rage irisée. Que le Drattak n'eut aucun mal à dissiper d'un souffle vert ardent. La jeune femme aux cheveux gris envoya une autre sphère, celle-ci destinée au dragon-serpent. Il n'opposa pas de résistance supplémentaire à sa capture, étant bien conscient qu'il n'avait strictement aucune chance face à un tel adversaire.
Uroko se figea de nouveau, encore plus abasourdi par ce qu'il venait de voir. Sa dresseuse en profita pour se dégager le visage, mais l'ancien Draby maintint fermement sa prise pour l'empêcher de bouger davantage.

"Mais qu'est-ce qu'il se passe, Uroko! Pourquoi est-ce que tu agis comme ça?!"
"Tu n'as pas encore compris?"

Le jeune homme se décala légèrement, pour permettre à Yûn de voir le Drattak et sa dresseuse. Tout comme son pokémon, le choc fut tel qu'elle crut que ses jambes allaient se dérober.

"Cette dresseuse et ce pokémon... C'est nous... Dans quelques années."
avatar
Yûn
Informations
Nombre de messages : 1461

Fiche de personnage
Points: 135
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Lyse le Mer 12 Mai 2010 - 23:11

La petite troupe marchait depuis quelques heures, et chacun avait été d'accord pour faire une pause près d'un stand du festival, particulierement la jeune Héricendre. Tous restaient silencieux, et les trois plus vieux avaient l'air découragés. Ou plutot, les filles semblaient démotivées, et le jeune homme, énervé.

"Bon sang! C'est pas possible qu'ils ne soient au courant de rien! Un tel évènement ça fait parler, tout de même!"


Lyse ne répondit rien et regarda le sol. En son for interieur, elle ne s'étonnait pas que personne n'ait remarqué le changement. En tout cas, personne à Flamen n'avait pu remarquer qu'elle avait disparu puisqu'elle voyageait seule à ce moment... Quand aux pokemon transformés...

"Uroko... Si, comme nous, personne n'en a parlé, de peur de passer pour fou, ça n'est pas si étonnant. Ici, on dirait que tout est... normal."


Le dragon ne répondit pas. Non pas qu'il soit vexé, mais il était concentré sur autre chose; un bruit venait de plus loin derriere les stands. Curieux, Uroko et Lyse s'approchèrent, suivis de Yûn et Héricendre. La source du brouhaha était un Minidraco qui, vraisemblablement, était perdu; Lyse pouvait reconnaitre sa peur et sa colère à ses gestes et son comportement : il attaquait quiconque tentait de s'approcher de lui. Lyse pensa mettre ses talents d'apprentie éleveuse à l'epreuve et commença à s'approcher de la créature, mais une jeune femme lui bloqua la route. Elle était très jolie, les cheveux clairs dans le vent, et l'air parfaitement sure d'elle.

Alors que la Flamenoise voulait la prévenir de ne pas faire peur au Minidraco, l'inconnue envoya un Drattak pour le combattre. Ou plutôt pour l'intimider. Avant que qui que ce soit n'ait pu réagir, la jeune femme attrapa le Dragon Serpent.

Un peu déçue de n'avoir pu s'approcher de la créature, Lyse s'éloigna de l'endroit. La jeune fille avait toujours adoré les dragons. Peter était son dresseur idole. Elle pensait à tout cela, lorsqu'elle remarqua qu'elle était seule.

"Que..."


Lyse sentit son coeur lacher. Non seulement Uroko et Yun n'était plus derriere elle, mais Héricendre aussi avait disparu. Tentant de ne pas ceder à la panique, la jeune flamenoise chercha du regard la petite fille, qui n'était nulle part. Sans s'en rendre compte, elle fit quelques pas, puis bientôt se mit à courir, dans les allées d'Arkan. Aucune trace de ses compagnons. Dans un moment d'innatention, Lyse rentra dans quelqu'un et tomba en arriere sur le sol. Confuse, elle se releva, tout en essayant de retenir ses larmes, et s'excusa auprès de la personne qu'elle avait bousculée.

"Eh bien eh bien... Ca ne va pas ?"

Les larmes coulèrent sur sa joue. La situation devenait de plus en plus complexe : à qui pouvait elle dire qu'elle avait perdu son Héricendre, mais que c'était une petite fille qu'il fallait chercher ? Lyse essuya ses larmes et se força à se calmer. Ca ne lui ressemblait pas de craquer ainsi. Les événements de la veille, ajoutés à la fatigue, en étaient probablement responsables. Lyse releva la tête et commença à répondre, mais elle ne put finir sa phrase.

La jeune fille était bluffée, d'abord parce que la personne qui était en face d'elle se trouvait être celle qui, un peu plus tôt, avait capturé le Minidraco; ensuite parce que la ressemblance avec Yûn était frappante. Les mêmes cheveux mauves très pales, les mêmes yeux, le même visage... Peut etre quelques années de plus, c'est tout. Lyse resta ainsi à l'observer de longues secondes, bouche bée. Elle ne remarqua même pas la gène qu'elle causait à l'inconnue, d'être ainsi dévisagée.

"Ces gens étaient déplacés… Dans le temps !"

"C'est pas possible qu'ils ne soient au courant de rien!"

"Le fait est… que je suis un Draby"

Lyse referma la bouche et s'humecta les lèvres. Une idée folle lui était venue. Folle, mais tout se tenait. Les propos du marchand, l'indifférence des habitants de la ville, la jeune femme et surtout son Drattak. Poussée par son instinct, la jeune flamenoise se risque à poser la question qui lui brulait les lèvres.

"Vous... Tu... Tu es Yûn, n'est ce pas ?"


[Mise en page propre plus tard, merci les gens. Yûn, dans ton prochain post, Héricendre est avec vous, stp ^^ ]

_________________
Thème de Lyse

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 308

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Yûn le Jeu 13 Mai 2010 - 0:11

La jeune femme était satisfaite. Elle n'avait pas fait ce voyage à la capitale de l'eau pour rien. Et elle n'avait même pas eu besoin d'attendre le Festival pour capturer l'être qu'elle convoitait. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à quitter cette ville dont elle détestait l'humidité, et à...
A ce moment-là, quelqu'un la bouscula, interrompant le cours de ses pensées. Se retournant pour dire à la personne derrière elle de faire attention, son visage fut marqué par l'étonnement en voyant Lyse au bord des larmes.

"Eh bien eh bien... Ca ne va pas ?"

La Flamenoise éclata en sanglots au même moment. Quelque peu désemparée, et ne sachant pas si elle était la cause de ces larmes, la dresseuse du Drattak s'accroupit pour être au même niveau, et posa une main réconfortante dans son dos secoué de tremblements.

"Hey! Qu'est-ce qu'il t'arrive pour que tu sois dans un état pareil?"


De l'autre côté de la ville, Yûn et Uroko tentaient de comprendre la situation. Comment expliquer ce qu'ils venaient de voir? Comment expliquer la présence de deux Yûn et d'un Drattak aux côtés de la deuxième? Et, bon sang, comment expliquer le fait que les deux pokémon soient devenus humains!!
Exaspéré par tant de questions sans la moindre ébauche de réponse, le Draby-humain frappa un pilier d'un poing rageur. Mais, cela ne fit rien d'autre que d'augmenter sa mauvaise humeur et de lui engourdir la main pendant quelques minutes.
Yûn sentit alors quelque chose lui aggripper la manche, et la tirer vers le bas. Baissant le regard, elle constata avec surprise qu'il s'agissait de la pseudo Héricendre de leur amie. La petite fille tenait fermement l'habit, et cachait son visage dedans. Mais, les deux amis comprirent bien qu'elle pleurait.
Souhaitant la rassurer, Uroko s'approcha d'elle, et essuya doucement les gouttes d'eau salée.

"Allons, Héricendre. Ne pleure pas. Tu ne risques rien, tant qu'on est ensemble."

La petite fille posa son regard rougi et gonflé par les larmes sur l'ancien dragon. Elle réussit à prononcer, d'une voix hachée par les hoquets:

"M... Mais je... Je... Je sais pas... Où est... Lyse..."
"Enfin, Héricendre, Lyse est..."

Mais il s'interrompit, en constatant qu'elle avait raison. La Flamenoise n'était plus avec eux!


La jeune fille avait relevé la tête, et s'était figée. Ses yeux bruns dévisageaient la dresseuse au Drattak. Celle-ci se sentit vite mal à l'aise. Elle n'avait jamais vraiment aimé cette manière quelque peu obstinée d'observer quelqu'un. Elle avait toujours l'impression qu'on cherchait à lire au plus profond d'elle-même, alors qu'elle ne demandait rien à personne.

"Vous... Tu... Tu es Yûn, n'est ce pas ?"

La question ne manqua pas de l'étonner. Ainsi, cette Flamenoise la connaissait? Mais, à bien y regarder, il était vrai que son visage ne lui était pas étranger...
La jeune femme lui sourit.

"Eh bien... Je ne m'attendais pas vraiment à ça. Mais, effectivement, mon nom est Yûn."


[Je sais pas si ça te convient. Au pire, j'expliquerai un peu plus la situation des trois autres. ^^' ]
avatar
Yûn
Informations
Nombre de messages : 1461

Fiche de personnage
Points: 135
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Lyse le Sam 22 Mai 2010 - 18:33

Lyse se rendit compte qu'elle dévisageait la jeune femme, et détourna le regard quelques secondes. Se pouvait-il que son hypothèse soit juste ? Que Héricendre, Yûn, Uroko et elle n'aient pas été déplacés seulement dans l'espace, mais aussi dans le futur ? Rien que de penser à une telle chose lui paraissait dément. Mais la preuve vivante était devant elle.

"E
h bien... Je ne m'attendais pas vraiment à ça. Mais, effectivement, mon nom est Yûn."

Maintenant que Lyse avait engagé la conversation, elle ne pouvait plus reculer. Mais fallait-il dire à la Yûn du futur que son passé se trouvait dans la ville ? Quelque chose faisait penser à Lyse qe ça n'était pas une bonne idée.

"Ah, je suis désolée de vous déranger ainsi ! J'ai, euh... J'ai croisé quelqu'un, quand vous avez attrapé le Minidraco, et il a prononcé votre nom, Yûn... Pardon de vous avoir bousculé, j'étais... en train de chercher des amis..."

Fallait-il rentrer dans les détails vis-à-vis des-dits amis ? La situation paraissait assez compliquée... Mais pourquoi avait-il fallu qu'elle bouscule précisemment cette Yûn ?!

Réalisant qu'elle même ne s'était pas présentée, Lyse réctifia son impolitesse.

"A
h, je ne vous ai même pas dit mon nom ! Je m'appelle Lyse, je viens de Flamen, et je..."

La jeune fille n'eut pas le temps d'ajouter quoi que ce soit. Dans un concert de cris et d'acclamation, un nouvel attroupement s'était formé sur la route. Par curiosité, Lyse s'approcha, suivie par la Yûn du futur.

L'invité d'honneur du festival d'hiver était arrivé : un grand et éblouissant Suicune se tenait sur le toit d'un stand. Chaque personne présente lançait des hourras, vénérant la créature. Tout le monde, sauf Lyse et Yûn. La Flamenoise était trop surprise et epoustoufflée pour réagir, quand à la Terrosienne...

"Il y a quelque chose qui cloche. Ce Suicune... Il n'est pas dans son état normal."

Surprise, Lyse se retourna.

"Comment pouvez vous dire cela ? Ce Suicune, il m'a l'air un peu tendu, c'est vrai, mais n'est pas ce pas normal, entouré par toute cette foule ?"

"Il se trouve, Lyse, que je suis dragonniere depuis peu, et qu'il y a quelques temps, j'étais quelqu'un qu'on appelait Lieuse pokemon. Bien que je sois plutôt spécialisée en Dragon, je peux comprendre plus ou moins les sentiments de tous les pokemons en observant leur visage, leur posture."

"Oh, vous êtes dragonniere ! Moi aussi, je veux le devenir !"

"Garde courage et tu devrais y arriver... Si c'est ton rêve... Quoi qu'il en soit, ce Suicune a un problème, c'est indéniable. Je pense qu'on devrait essayer de s'approcher de lui... Mais il y a trop de monde..."

Le Suicune, perché en hauteur, les aperçut alors. Comme s'il avait entendu leur conversation, il bondit, s'éloignant de la foule, et se mit à courir dans les ruelles peu fréquentées.

"I
l s'en va ! Mince !"

Sans se retourner, Yûn se mit à courir vers la pantère de glace. Lyse pensa un instant à la suivre, mais elle se rappela qu'elle n'avait toujours pas trouvé ses compagnons d'infortune. Pensant un moyen de signaler sa présence, elle leva les mains vers le ciel, et lança plusieurs boules de feu succéssives, tels des feux d'artifices. Peut-être Héricendre en devinerait le sens...

La Flamenoise baissa les mains et se mit à courir à la poursuite de Yûn.

_________________
Thème de Lyse

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 308

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Yûn le Sam 29 Mai 2010 - 17:06

La Yûn de cette époque s'était aussitôt jetée à la poursuite de la panthère des neiges. Cependant, le félin bleu allait bien trop vite pour elle à travers les rues de la capitale mizuhanienne, bénéficiant du fait que les habitants s'écartaient sur son passage. Finalement, la Dragonnière fut obligée de s'arrêter, ayant perdu de vue le fugitif. C'est alors qu'elle se rendit compte que la Flamenoise avait du mal à la suivre.

"Bon, courir après lui était une mauvaise idée. A ce jeu-là, il nous bat à plate couture. Et vu que les rues de cette ville sont un vrai labyrhinte..."

Elle saisit une pokéball éraflée que Lyse reconnut aussitôt, pour l'avoir vu l'utiliser durant la capture du Minidraco. La Yûn la lança dans les airs.

"Autant prendre de la hauteur. Uroko, à toi!"

La sphère libéra son imposant occupant. Le Drattak, pas fâché d'être de nouveau à l'air libre, secoua la tête et poussa un puissant rugissement qui fit trembler les murs des maisons avoisinantes. Se rendant compte de la présence de la Flamenoise, le dragon se tourna vers elle, le regard méfiant et les crocs légèrement découverts; mais, un geste de sa dresseuse l'apaisa aussitôt. Le Drattak gronda sourdement de plaisir lorsqu'elle lui caressa doucement la tête.

"Vraiment, tu ne changeras jamais. Toujours méfiant envers les autres... Bon, écoute, on a besoin de toi. Pour une raison que nous ignorons, Suicune est apparu bien avant l'ouverture du festival. Et en plus, il avait l'air inquiet. On doit absolment le retrouver pour savoir ce qu'il lui arrive. Pour ça, on a besoin de le chercher depuis les airs."

Le dragon grogna en signe d'approbation et abaissa son cou. Sa dresseuse prit place sur son dos, juste avant les articulations reliant les ailes au reste du corps. Puis, Uroko considéra Lyse... Avant de détourner la tête et de replier son aile la plus proche.

"Tu ferais mieux de te dépêcher de monter avant qu'il ne change d'avis, Lyse. Je le connais, et tu peux être certaine qu'il n'éprouvera pas le moindre remord à te laisser sur place. Et puis, peut-être que tu pourras retrouver tes amis, de là-haut."

Dés que la Flamenoise prit place sur son dos, le dragon étendit ses ailes autant qu'il le put, dans la rue étroite. Puis, il s'éleva dans les airs avec puissance et légèreté, provoquant des cris de joie et d'étonnement chez les personnes passant à proximité.



De leur côté, à l'autre bout de la ville, le petit groupe composé de Yûn, Uroko et Héricendre avait lui aussi commencé à rechercher la Flamenoise. Ils entendirent vaguement quelques personnes parler de l'apparition du pokémon légendaire, mais ils n'y firent pas attention. Pour le moment, leur objectif était de retrouver la dresseuse de la petite Héricendre. Ce qui n'était pas gagné, au vu de la taille de la cité et du nombre de ses habitants.
Yûn, la petite fille somnolente dans les bras, poussa un soupir.

"On n'y arrivera jamais. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin."

Son pokémon posa sa main sur son épaule avec un sourire qui se voulait réconfortant.

"Pourtant, c'est facile. Il suffit de brûler la botte de foin et de passer un aimant sur les cendres."
"Me dis pas que tu veux faire brûler la ville?!"
"Mais non, idiote! C'était une image!"

Soudain, Héricendre se redressa, toute trace de fatigue disparue sur son visage d'enfant. Elle fixait le ciel nuageux, puis montra un point dans le ciel.

"Là... Là-haut! C'est Lyse!"
"Hein?!"

La dresseuse et l'ancien Draby regardèrent dans la direction qu'indiquait la petite fille. Tout ce qu'ils voyaient, c'était des sortes de feux d'artifices bien que leurs couleurs ne soient pas vraiment adaptées.

"Tu es sûre, Héricendre?"
"Oui! C'est Lyse! Je reconnais ces flammes!"
"Et vu que tu es du type feu, on peut te faire confiance sur ce point. Ca veut peut-être dire qu'elle nous attend là-bas... Allons-y!"

Et avant que Yûn ou Héricendre aient pu dire quoi que ce soit, le jeune homme se dirigeait d'un pas décidé dans une ruelle, obligeant ses compagnes à le suivre. Mais, alors qu'ils marchaient depuis quelques minutes, Uroko se figea à un croisement et egarda en direction d'une ruelle étroite et obscure. Sa dresseuse, qui avait failli le percuter, allait lui dire de faire attention quand elle vit son expression troublée. D'ailleurs, la petite Héricendre avait exactement le même visage.

"Eh, vous deux... Qu'est-ce qu'il y a?"

Le Draby ne répondit pas, de même que la petite fille. Tous leurs sens étaient en alerte. Enfin, Uroko avança prudement dans la ruelle, le coeur battant. Il espérait qu'il se trompait. Mais, cette détresse...
Il perçut un mouvement dans l'obscurité. Instinctivement, il forma une boule de feu dans sa main, afin d'en éclairer l'endroit. Absourdi par ce qu'il voyait, il se précipita pour ramasser quelque chose et appela sa dresseuse.

"Yûn, viens vite!"

La Terrosienne obéit. Son pokémon tenait une petite créature dans ses mains. Toute rabougrie, comme une plante desséchée. Ses petites ailles d'abeille battaient faiblement dans son dos, et elle respirait avec difficultés. Pour avoir vu son effigie de nombreuses fois sur l'autel de son village de Terros, elle le reconnut immédiatement.

"Mais, c'est..."
"Oui." Acquiesça-t-il "Voilà l'explication de notre saut dans le temps, et peut-être de notre mutation en humain. Le pokémon protecteur de la nature, également appelé la Voix de la Forêt, et capable de se déplacer à travers les époques. C'est un Célébi."
"Mais, il a l'air mal en point. Je me demande ce qu'il lui est arrivé..."
"Quoi qu'il en soit, on doit l'aider! Sinon, on ne pourra peut-être jamais retourner dans notre monde."
avatar
Yûn
Informations
Nombre de messages : 1461

Fiche de personnage
Points: 135
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Lyse le Dim 15 Aoû 2010 - 18:59

Se tenant à Yûn pour ne pas tomber en vol, Lyse savourait chaque instant. Voler sur un dragon, quel plaisir... Puis elle sourit en s'imaginant sur le dos du jeune homme qui accompagnait la Terrosienne. Quelle bizzarerie ! Sous sa forme de Pokemon, le Uroko du futur n'avait pas l'air de l'avoir reconnue...

La jeune flamenoise jeta un coup d'oeil au sol. Elle fut étonnée de s'apercevoir qu'elle n'avait pas peur, malgré l'altitude et la vitesse du Drattak. Elle se sentait, au contraire, parfaitement dans son élément. La Cité d'Arkan grouillait de vie comme une fourmiliere.

- Tu vois quelque chose ?

Lyse secoua la tête, et chercha dans les rues de la ville plus sérieusement. Pas de traces de Suicune, ni des ses compagnons. Juste des hommes, des femmes et des enfants déambulant joyeusement à Arkan. Les préparatifs du festival allaient bon train, mais il n'était pas censé commencer avant plusieurs jours, alors pourquoi Suicune était-il apparu...

Au dela des frontieres de la ville se trouvait d'immense lac, dont l'eau brillait sous les rayons du Soleil.

- Eh, Yûn, Suicune, c'est bien le Vent du Nord qui a le pouvoir de purifier toute source d'eau, non ?

- Hum, oui, et ?

- Regarde ces lacs, tu ne penses pas qu'il pourrait se trouver dans le coin ?


La maîtresse du Drattak ne répondit pas, mais le pokemon vira pourtant dans la direction indiquée par Lyse. C'était donc ça, le pouvoir d'un dragonier... deux êtres si proches que la parole est inutile.
Bientôt la Flamenoise s'aperçut qu'elle avait vu juste. Une zone au milieu de l'eau brillait d'un éclat surnaturel, et, en s'approchant légèrement, les deux jeune filles parvinrent à distinguer la silhouette de la panthere marchant sur la surface. Le Drattak se posa sur une berge, laissant ses passagères descendre. Yûn avança dans l'eau, regardant Suicune qui était tourné vers elle. Il paraissait tendu. Uroko aussi l'était, etrangement. Il ne cessait de gratter le sol de ses griffes et de regarder tout autour de lui.

Soudain, le Suicune détourna son regard, vers un autre endroit au bord du lac. Quelques personnes se tenaient là. il était difficile de discerner leurs visages, néanmoins Lyse avait un pressentiment. En quelques bonds, le Vent du Nord s'approcha d'eux. Yûn le remarqua et commença à courir vers eux...

- Non !


La Flamenoise s'interposa sur le chemin de la Dragoniere, les bras écartés. Elle savait qu'il ne fallait pas qu'elle voit...

- Quoi, non ? Qu'est ce qu'il te prend ?

- Yûn, tu ne dois pas y aller... Sinon...

- Que... Mais, il y a quoi, là-bas ? Je ne vois rien de bien dangereux...

- Peu importe !


Lyse s'aperçut qu'elle avait crié. Yûn était immobile, l'air perplexe.

- Ecoute... Je vais y aller. S'il te plait, Yûn, je sais que tu ne sais plus qui je suis mais... Fais moi confiance. Tu dois rester là. Je vais y aller.

La jeune femme resta silencieuse, fixant la panthère.

- ... Soit, si tu es sure de ton coup... Vas y, mais s'il y a le moindre problème, je viendrais, que tu le veuilles ou non !

Lyse sourit, se retourna, et courut vers les inconnus. Mais était ce vraiment des inconnus ? De loin, et aurait juré avoir reconnu une certaine petite fille... Elle s'arrêta cependant après quelques secondes de courses, regardant la Yûn du futur

- Yûn ! Je te fais une promesse : moi aussi, un jour, je serais dragoniere comme toi ! Et j'espère qu'alors, tu accepteras de m'affronter !


- D'accord, mais pourquoi tu dis ça comme si on allait se quitter maintenant ?

La flamenoise ne répondit pas et reprit sa course effrenée. Elle ne s'était pas trompée : elle reconnaissait maintenant les silhouettes de chacune des personnes... Mais elle fut effrayée lorsqu'elle vit ce que l'un d'eux portait.

- Que... s'est-il passé ?!

La petite fille, Héricendre, lui courut dans les bras, tandis que la jeune Yûn et L'Uroko humain la regardait à la fois soulagés et inquiets.

_________________
Thème de Lyse

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 308

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Yûn le Lun 16 Aoû 2010 - 15:12

"Mais qu'est-ce qu'on peut faire?"

Uroko tenait toujours précieusement la petite fée rabougrie. Il était difficile d'imaginer qu'un si petit être, qui semblait si chétif en cet instant, pouvait être à l'origine de leur état. Yûn posa doucement sa main sur la tête du Célébi. Elle avait l'impression de toucher des feuilles mortes, et que la peau du pokémon allait s'effriter si elle retirait sa main.

"Tout ce qu'on sait de lui, c'est que c'est un pokémon plante, protégeant les forêts et capable de se déplacer dans le temps..." Commença le dragon humain.
"Un pokémon plante..." Répéta sa dresseuse.

Ils demeurèrent silencieux quelques minutes, essayant de cherhcer une solution. Mais, à la surprise générale, ce fut la petite Héricendre qui proposa quelque chose.

"Et si... On l'arrosait?"

Yûn et Uroko la regardèrent, étonnés. La petite fille ne se laissa pas démonter, et montra du doigt la fée.

"Ben oui. C'est bien un pokémon plante, non? Et, on dirait qu'il est fané. Donc, si on l'arrose, il va redevenir comme avant."
"Oui, ce n'est pas idiot... D'ailleurs, je crois me souvenir que ma mère me disait qu'un Célébi se soignait en se baignant dans une source d'eau pure."
"Ah oui? Et où trouver une source pure dans cette ville? Tu peux me le dire?"

Sa dresseuse ne répondit pas de suite.

"Il doit bien y avoir un lac, dans cette ville. Après tout, nous sommes bien dans la capitale du pays de l'eau. Essayons d'en trouver un, on verra bien ce qu'il se passera ensuite."

L'ancien Draby haussa les épaules. Il ne voyait pas vraiment comment l'eau d'un lac situé dans la ville pourrait être pure. Avec toutes les pollutions causées par l'homme...

Ils arrivèrent finalement au plus grand lac de la ville. Son eau claire scintillait sous les rayons du soleil, et l'on voyait quelques pokémon aquatiques se mouvoir avec grâce, entre les algues, à la recherche de nourriture. Cependant, Uroko n'était toujours pas convaincu. Certes, l'eau semblait limpide et propre, mais cela n'était en rien une preuve. Il se mit cependant à genoux, et immergea doucement le Célébi qu'il tenait toujours dans ses bras, en veillant à ce que sa bouche reste à l'air libre. Déjà qu'il était mal en point, intuile de le noyer!
Ils patientèrent pendant plusieurs minutes. Mais rien ne se passait. L'ancien Draby poussa un soupir, et remonta le Célébi. Comme il s'en était douté, l'eau du lac n'était pas suffisament pure pour soigner le pokémon légendaire...
Il allait se relever, quand il sentit la main de sa dresseuse presser son épaule. Uroko tourna la tête vers elle, et vit son expression abasourdie. Elle pointa quelque chose du doigt, mais semblait incapable de former des mots. Fronçant les sourcils, il regarda dans la direction que sa dresseuse et amie lui indiquait... Et faillit lâcher la petite fée qu'il tenait dans les bras sous l'effet de la surprise.
Une splendide panthère bleue courait dans leur direction. Sa cape mauve, qui semblait aussi légère que le vent et faite de nuages, flottait gracieusement derrière elle, de même que ses rubans immaculés. Mais, le plus extraordinaire, c'était le fait que ses pattes, à la fois fines et puissantes, effleuraient l'eau. C'était à peine si une légère onde se formait lorsqu'elles touchaient la surface du lac.
Suicune s'arrêta à leur hauteur, et posa son regard limpide comme une eau cristalline sur la Voix de la Forêt. Il le renifla doucement puis secoua la tête, l'air inquiet.
Mais, avant qu'il ait pu faire quoi que ce soit d'autre, une jeune fille, qui semblait originaire de Flamen, les rejoignirent, un peu essoufflée. Héricendre poussa un cri de joie, et lui courut dans les bras, les yeux remplis de larmes.

- Que... s'est-il passé ?!
"On a trouvé ce Célébi dans une ruelle, alors qu'on te cherchait. On pensait pouvoir le soigner avec l'eau du lac, mais elle n'est pas assez pure..."

La panthère poussa alors un feulement afin d'attirer leur attention. Il s'éloigna un petit peu sur le lac puis s'immobilisa, la tête baissée, les yeux clos et les quatres pattes suffisament écartées pour lui assurer un bon équilibre. Le cristal sur sa tête commença à s'illuminer d'une lumière d'un bleu glacial. Les motifs blancs en losange sur son corps prirent également la même teinte éblouissante. Et cela ne cessait de s'accentuer. L'eau autour de lui commença à bouillonner, et une sorte de dôme aqueux se forma, l'entourant à la façon d'un voile protecteur, lui aussi couleur bleu glace.
Suicune relâcha alors la puissance qu'il contenait. Le dôme se brisa comme du verre, et une onde glacée se propagea sur l'étendue d'eau, la purifiant par la même occasion. Bizarrement, si l'eau avait paru claire quelques minutes auparavant, elle était désormais presque transparente, comme le liquide d'une source de montagne qui s'échappait furieusement sa prison terrestre.
Uroko réitéra son geste. Il redéposa doucement le légendaire pokémon plante dans le lac nouvellement purifié de toutes substances nocives. A nouveau, il ne se passa rien au début. Cependant, la petite fée se réhydratait lentement. Sa peau se retendit, et retrouva ses couleurs. Et, lorsque l'ancien Draby l'enleva, le Célébi ouvrit ses yeux bleus cernés de noirs. Il regarda tour à tour les personnes présentes, s'attardant sur les deux pokémon-humains. Puis, la petite fée de la forêt fit vibrer ses ailes translucides d'abeille et s'éleva dans les airs. Il se mit à exécuter une danse joyeuse, heureux de se retrouver en pleine forme. Célébi s'approcha de l'incarnation du Vent du Nord et virevolta autour de lui, pour le remercier. La panthère le considéra du regard avant de hocher la tête. Ensuite, Suicune se tourna vers les humains, les scrutant de ses yeux clairs. Il fit alors demi-tour et, après avoir pris son élan sur le lac, disparu pour d'autres lieux d'un bond puissant.
Célébi s'approcha à nouveau des humains à qui il devait la vie sauve. Une petite voix retentit alors dans l'esprit de chacun d'entre eux.

"Je vous remercie de m'avoir soigné. Y a-t-il quelque chose que je puisse faire pour vous, si cela m'est possible?"

La petite troupe se concerta du regard. Tous savaient ce qu'ils voulaient. Ce fut Yûn qui se chargea de parler.

"Eh bien... Nous souhaiterions rentrer chez nous. A notre époque."

Ils entendirent un rire enfantin, puis Célébi reprit:

"Soit. Ce sera un jeu d'enfant pour moi! Approchez-vous."

Ils s'éxécutèrent, formant un cercle autour du pkémon temporel. Ce dernier se plaça au milieu d'eux et posa ses petites mains vertes sur sa poitrine. Ses antennes se dressèrent en frémissant, tandis que ses ailes vrombrissaient de plus en plus fort. Le temps commença à ralentir. Le clapotis de l'eau et les chants d'oiseaux firent place à un silence angoissant. Des cercles d'une lumière blanche se créèrent autour d'eux, les enveloppant. Au fur et à mesure que les ailes de Célébi accéléraient, les cercles se faisaient plus nombreux, jusqu'à ce qu'ils ne puissent plus distinguer le paysage. Au-dessus d'eux, l'air se déchira, laissant apparaître une espèce de trou noir, mais avec des nuances de violet sombre. La cage de lumière s'éleva alors, et s'engouffra dans le passage temporel, entraînant avec lui les quatre humains et la petite fée.

De l'autre côté du lac, la Yûn du future et son Drattak avaient suivi la scène. Même si elle ne savait pas exactement avec qui se trouvait Lyse, elle avait tout de même une petite idée...
Elle n'avait pu s'empêcher de sourire en voyant Suicune utiliser son pouvoir, puis la cage de lumière se former pour disparaître en un instant. Oui... La jeune femme aux cheveux gris avait déjà vécu tout ça. Plusieurs années auparavant. Lors de sa première rencontre avec...
A ses côtés, Uroko poussa un grognement. Dés qu'ils étaient venus à la Cité d'Arkan, tout comme sa dresseuse, il avait reconnu l'ambiance particulière qui y régnait. Il avait aussi reconnu le Minidraco qu'ils avaient capturé. Il aurait bien aimé se revoir en tant qu'humain, et aussi sa Yûn encore jeune. Pour se rendre compte du chemin qu'ils avaient parcouru ensemble pour en arriver là. Mais, sans que l'un ou l'autre ait eu besoin de 'parler', ils s'étaient mis d'accord sur le fait de ne pas se présenter aux Yûn et Uroko de l'autre époque. La Dragonnière avait même réussi à lui faire accepter le fait de se comporter avec Lyse comme s'il ne la connaissait pas, pour ne pas éveiller les soupçons.

"A moi aussi ça m'a fait bizarre. La Lyse que nous connaissons n'a vraiment presque plus rien à voir avec celle-ci. Dommage, j'aurai bien aimé revoir la petite Héricendre... Enfin!"

La jeune femme sauta sur le dos de son pokémon. Il était temps pour eux de quitter cette ville, dont ils détestaient le climat humide, et se consacrer pleinement à l'entraînement de leur nouvelle recrue. Alors qu'ils s'élevaient dans les airs, Yûn jeta un dernier coup d'oeil sur l'endroit où la cage de lumière avait disparu. Et sourit.

*Ne t'en fais pas, Lyse. Je n'ai pas oublié notre promesse.*

[Fini]
avatar
Yûn
Informations
Nombre de messages : 1461

Fiche de personnage
Points: 135
Âge du personnage: 20 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Rencontre entre temps et espace [Yûn/Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum