[ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Reverie le Dim 24 Jan 2010 - 22:33

Reverie - "Whaaaa !"

Ses yeux étaient encore clos quand elle commença à se réveiller et à bailler à s'en décrocher la mâchoire. Clignant lentement des yeux et étendant se bras autour d'elle. Ah ! Que ce lit était particulièrement confortable, quoi qu'un peu dure. Elle était bien là, elle serait resté un petit moment à paresser sur ce  matelas de forme bizarre mais si seulement quelqu'un ne marmonnait pas durant sa paresse.

Reverie - "Hoy ! Y en à qui essaye de dormir !"

X - "Et d'autres aimerais ne pas être écraser par une jeune fille égocentrique."


La jeune demoiselle ouvrit les yeux et cligna plusieurs fois des paupières avant de se rendre compte que ce n'était pas du tout un matelas sur quoi elle était couché, ceci expliqué cela. Elle déguerpie rapidement du corps de la personne et s'éloigna de quelques pas de l'être aux longs cheveux d'un bleu marin et dont les vêtements laissé à penser qu'il devait être un capitaine de bateau de grande classe. Le plus étonnant était certainement son âge, qu'est-ce qu'il était jeune.


Spoiler:

Reverie - "Oh ! Excuse-moi !"

L'autre personnage ne semblait pas répondre, juste un peu contrarié, mais il ne semblait pas bien méchant. Le jeune homme en face d'elle s'assit et la regarda droit dans les yeux avec ses yeux d'un rouge sanguin. Ren le regardait sans comprendre. Comment avait-elle atterrit sur ce bonhomme alors qu'elle dormais dans un lit hier soir ? Elle se posait de multiples questions. La première était certainement : Ou était-elle ? Ou était son magnifique petit lit douillet ? Ou était sa chambre qu'elle avait payé pour la nuit dans une des suites accessibles du temple de l'Air Boréal ? Et surtout : Qui était ce type ?
Elle regardait tout autour d'elle et put remarquer que la pièce était exactement la même que celle d'hier, avec les meubles de chambres en moins et plus de bibliothèques bondées de vieux livres reliés. Il faisait aussi bien plus froid.


Reverie - "T'est qui toi ?"

Poseidon - "Poseidon !"

Reverie - "C'est une blague ?"


Elle semblait sourire bêtement, comme si elle s'attendaient à une chute, mais contrairement à ce qu'elle pensait, le type en face d'elle semblait confiant dans ses dires. Non c'était pas possible, ils ne devaient pas parler tout les deux du même Poseidon, impossible.

Reverie - "J'ai cru un moment que tu était mon pokémon. Mais les pokémons ne peuvent pas devenir des humains et inversement, c'est techniquement impossible."

Poseidon - "Je suis bien d'accord avec toi, mais je suis bien ton Lokhlass !"


Elle le regarda avec des yeux qui voulait dire "Tu te fous de moi c'est ça ?" mais il semblait des plus sérieux. Hum ! Sa ne lui allait pas de boire après un bon repas, bon, il fallait avouer que c'était la première fois qu'elle avait pris de l'alcool, mais bon, elle ne fut pas saoul quand elle s'était endormi. Tien ! Mais oui ! Ce n'était qu'un rêve, rien d'autre. Si elle se mettait une claque elle se réveillerait certainement. Alliant le geste à sa pensée, elle lâcha un petit couinement avant de réaliser que rien n'avait changé. S'en était peut-être trop d'un coup pour son pauvre cerveau, voila qu'elle penchait sur le coté.

Poseidon - "Eyh ! Perds pas connaissance !" O.O

La journée risque d'être difficile si elle commençaient ainsi. Que se passait-il donc ? Il fallait le découvrir, mais Ren n'était pas vraiment en état d'en savoir plus pour le moment.


Dernière édition par Reverie Metherlence le Mar 23 Fév 2010 - 0:30, édité 1 fois
avatar
Reverie
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Mizuki Ana le Sam 30 Jan 2010 - 17:19

Cela faisait plusieurs jours que Mizuki déambulait sans but dans les terres Mizuhaniennes. La guerre qui avait déchiré les quatre nations autrefois unies l’avait beaucoup affectée, moralement. Elle ne se sentait plus d’envie, de but, de motivation. Alors elle marchait, sans cesse, droit devant elle. Kiel avait disparu dans le combat, ses Pokémons avaient été blessés, Miaouss l’était gravement… Mizuki avait commencé à se murer dans son silence, gardant ses compagnons enfermés dans leurs sphères, évitant les villes et les voyageurs.

C’était un jour nuageux. Le ciel était blanc, l’air humide et froid. Mizuki marchait encore. Et sans prévenir, le brouillard s’était levé, réduisant la visibilité presque à zéro. Sans avoir l’air spécialement affectée, la jeune fille avait continué à avancer, droit devant elle.

« Mizu… »

La jeune fille se retourna. Derrière elle, quelqu’un venait de dire son nom, mais il ne semblait y avoir personne. Quelque peu intriguée, la dresseuse fit trois pas, avant d’apercevoir une silhouette floue dans la brume. Non, en y regardant de plus près, il y avait trois silhouettes. Ne sachant pas à qui elle avait affaire, Mizuki resta sur place, face aux ombres.

« Mizuki… C’est toi ? »

« … »

« C’est bien toi, nya ? Approche ! »

L’adolescente s’approcha, et la personne la plus proche fut alors bien visible. Il s’agissait d’un homme, un jeune adulte, habillé de blanc et les cheveux clairs. En faisant un pas de plus, pour bien le voir, Mizuki remarqua qu’il était blessé. Aux bras, aux jambes et au torse, il portait de gros bandages de tissu. Mais il ne semblait pas familier à la jeune fille.

« Qui êtes vous ? »

« Mizu, c’est moi… Tu ne me reconnais pas ? »

Mizuki dévisagea attentivement le garçon. Elle ne le reconnaissait pas, mais son visage, son expression, à la fois douce et moqueuse, lui faisait penser à quelqu’un. Quand à savoir qui…

« Non. Je suis navrée, je ne vois pas qui vous êtes. »

« Je pense que c’est normal, d’un autre coté. Habituellement, je suis plus petit et moins… humain. Nya. »

Nya ? Ce garçon lui faisait décidemment bien penser à quelqu’un. Un autre qui disait cela…

« Je suis – enfin, j’étais – Miaouss ! Ton Miaouss. »

« Bon, ça va encore durer longtemps, votre petite discussion ?! »

Mizuki sursauta. Tandis qu’elle parlait avec l’inconnu, elle avait oublié la présence des deux autres. Celle qui venait de parler était une jeune fille, peut-être un peu plus jeune qu’elle, habillée d’une robe rose foncée et portant un ruban turquoise dans se cheveux. Elle avait un air arrogant et prétentieux qui ne lui allait pas forcément bien. L’autre, qui était resté silencieux, était un homme de plus de 20 ans, aux cheveux longs et blanc, l’air absent.

« Franchement… Déjà que tu n’avais pas l’air fine, si tu ne reconnais même plus tes Pokémons ! »

« Eh, tu te calmes, s’il te plait. Regarde-toi, regarde-nous ! C’est parfaitement compréhensible de sa part ! »

La jeune fille fit la moue et se détourna du jeune homme, qui disait être un Miaouss. Mizuki, elle, était restée silencieuse, et, pendant que les deux autres se disputaient, avait vérifié si elle avait toujours ses pokeball dans sa poche. Apparemment pas. Alors qu’elle allait parler, le brouillard se leva sur la plaine. Au dessus d’eux, le ciel était devenu clair, sans un nuage. Décidemment, il se passe de drôles de chose aujourd’hui...

Se détournant des trois autres, la jeune fille inspecta le paysage du regard. Toujours de l’herbe à perte de vue, pourtant celle-ci semblait différente. Il faisait plus froid qu’avant, plus sec aussi, et le vent soufflait en rafale. Où qu’ils soient, ce n’était plus Mizuhan.

Je deviens folle. C’est du grand n’importe quoi. C’est impossible, pourtant je crois… que je suis à Nalcia. C’est inexplicable, mais c’est ce que je ressens.

Mizuki se mit de nouveau face aux inconnus (enfin, pas si inconnus que ça, selon leurs dires.)

« Eh bien… Tu dis être… Miaouss ? Alors toi (Mizuki désigna la fille) tu serais Nénupiot, et toi (regardant l’autre homme), Insolourdo. Excusez-moi, mais je me permets d’être sceptique… Mais soit. Je ne peux que vous croire. Une autre question, l’un de vous sait-il où nous sommes ? »

« Eh bien… Je te connais depuis longtemps, et je pense savoir quelle est ton idée. Je crois, comme toi, qu’il s’agit de Nalcia. C’est chez nous, Mizu. Ca fait du bien de retourner sur sa terre natale, non ? »

« Mouais… Si c’est bien ma terre natale »

« J’en suis sur. Fais-moi confiance, Mizu. »

La jeune fille regarda l’homme dans les yeux. En un instant, elle fut persuadée qu’il disait la vérité.

« Mais, d’un autre coté… C’est trop… différent. Je ne crois pas qu’il s’agisse de notre Nalcia. C’est bizarre. Tiens, il y a quelqu’un, là bas. On peut toujours aller se renseigner… »

Miaouss était déjà en route, marchant d’un pas bondissant vers le « quelqu’un » en question, un vieillard. La fille, Nénupiot, le suivait. Insolourdo, lui, ne bougea pas d’un pouce.

« Euh… Insolourdo ? Qu’est ce qu’il se passe ? »

« … Je profite… de l’air. Cela faisait longtemps que nous n’étions pas sortis. »

« Je sais… Je m’en excuse. »

« … Ne t’en fais pas. Je peux comprendre que tu aies été perturbée, par tout ça. Je suis content de voir que tu vas bien, aussi bien que tu peux aller en tout cas. Allez, suivons-les, maintenant. »

Il commença à marcher, d’un pas lent et calme, à coté de Mizuki. Celle-ci l’observa un peu. Ce n’était pas tous les jours qu’elle pouvait voir ses Pokémons humanisés, même si, grâce au pokemorphing, elle avait déjà pu discuter avec eux comme à des humains. L’homme avait l’air totalement dans la lune, pensif, sans pour autant sembler étourdi. Il était dans son monde, c’est tout.

Tous les deux eurent bientôt rejoints Miaouss et Nénupiot. Ils avaient expliqués au vieil homme qu’ils étaient des voyageurs perdus, et avaient demandé le nom du lieu où ils se trouvaient. Apparemment, il s’agissait du Temple de l’Air Boréal de Nalcia, comme l’avaient pensé les deux Nalciens. Nénupiot s’étonna du fait que, pour un temple, il semblait drôlement bien caché, ce à quoi Miaouss répondit qu’il se trouvait en fait sous terre, dans la falaise. Ils discutèrent alors avec le vieillard pour qu’il les guide à l’intérieur. Mizuki, elle réfléchissait. Humainement, on pouvait se rendre de Mizuhan à Nalcia en plusieurs semaines de marche, et en prenant un bateau. Mais en quelques jours, et uniquement à pied, ce n’était pas faisable. Alors, comment étaient-ils arrivés là ?

« Mizuki… »

C’était Insolourdo qui parlait, les yeux toujours dans le vague.

« Ne te torture pas l’esprit. On comprendra ce qu’il se passe en temps voulu. »

« … Bien. Merci, Insolourdo. »

L’homme sourit.

« Tu comptes m’appeler comme ça, même alors que j’ai une forme humaine ? »

« … Euh… C’est comme ça que je t’ai toujours appelé… Tu ES un Insolourdo, non ? »

« C’est vrai. Mais mon nom, c’est Rey. Je préfèrerais que tu m’appelles comme ça.»

« … A ton aise. Rey. »

Le vieillard était tout à fait disposé à laisser entrer le groupe dans le temple, et les conduisit dans une véritable volière, où ils choisirent 3 Etouraptor pour les mener à l’entrée du temple. Un pour Mizuki et Miaouss, un pour Rey, et un pour le vieil homme et Nénupiot, qui ne semblait que moyennement contente de devoir faire ce voyage dans les airs. Ils arrivèrent très vite à l’entrée du Temple, et, la nuit tombant, demandèrent à rester dormir. Rey se coucha directement sur le lit de la première chambre et s’endormit aussitôt, sous le regard intrigué des trois autres. La chambre possédant trois lits, il fut décidé que ce serait Nénupiot et Miaouss qui dormirait avec lui. Mizuki serait mise dans une autre chambre, voisine. Après avoir diné légèrement, chacun alla dans sa chambre.

L’humaine, la vraie, s’allongea en regardant le plafond pendant de longues minutes. Elle ne comprenait pas ce qu’elle faisait ici, avec des Pokémons sous forme humaine…

Elle s’était probablement endormie, car un cri dans la chambre voisine la réveilla.

« Eh, perds pas connaissance ! »

Intriguée, Mizuki se leva, mit sa cape sur ses épaules, et sortit de sa chambre pour toquer à la porte voisine.

« Vous avez un problème ? »

Des pas se firent entendre, et un homme aux cheveux bleus foncés vint lui ouvrir. Il portait dans ses bras une jeune fille qui semblait sur le point de s’évanouir, que Mizuki reconnut immédiatement.

« Toi ?! »

_________________
~

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2113

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Invité le Mer 3 Fév 2010 - 19:09

Spoiler:

Y - "T'est qui toi ?"

Devant une jeune fille en robe pourpre et au ruban bleu mêlé dans ses cheveux trônait une autre fille aux accoutrements entre le rouge et l'orange, possédant une petite couronne jaune noué par un ruban blanc. Ses cheveux acajou faisait ressortir ses yeux sombres. Ses oreilles était particulièrement étrange, comme si cela n'était que de simple nageoire de poisson. Ses poings fixé sur ses hanches et son air dédaigneux fixés l'autre fille qui devait avoir le même âge qu'elle. La gamine fixait d'un ton hautain et supérieur sa congénère. Il semblait que cette petite princesse soit pourris gâté et ais un caractére légèrement détestable. Elles venaient à peine de tomber l'une en face de l'autre que la première détestait déjà l'autre pour essayer de lui voler la vedette, ce qui n'était nullement le cas. Crêpage de chignon et défis illusoire en prévision. Soudainement, un autre être humain apparut, déjà plus adulte et plus sérieux. Un jeune homme habillé relativement classe et à l'air triste. Ce qui est tout de même le plus marquant chez lui est certainement la marque en forme d'étoile sur son front et ses longues oreilles. Ils venaient juste d'apparaitre dans une chambre ou se trouvait trois autres humains, mais ils ne semblait pourtant pas l'être vraiment/i]

Spoiler:

X - "Évite de provoquer les gens, veux-tu bien ! Nous ne sommes pas la pour nous embrouiller avec quiconque. Excuse-toi !"

[i]Mais rien à faire. Il semblerait que la jeune fille soit plus têtu qu'autre chose et ne veuille absolument pas montrer un seul signe de faiblesse. Elle fixait l'autre d'un air de défis comme si elles étaient rivales depuis toujours. Le jeune homme remit sa cravate en place tout en raclant sa gorge. La scène le dérangeait un peu. Il posa sa main sur l'épaule de la gamine et lui fit comprendre par une simple pression qu'elle avait plutôt intérêt à se tenir à carreaux.


Y - Causes toujours ! Toi tu sais ce que c'est d'avoir des jambes et des bras que tu peux utiliser comme tu le souhaite ! Moi c'est la première fois que j'ai ça et je compte pas me laisser faire !"

Dit-elle en hurlant presque à tue-tête. Elle leva la main, pour on ne sait qu'elle raison, peut-être pour frapper la fille en face d'elle ou juste pour connaitre la sensation de lever un bras. Mais par pur réflexe, l'homme attrapa le poignet de la fille et la souleva au-dessus du sol sans aucun problème, évitant les ulcérations de cette dernières ainsi que ses coups de pieds aléatoire dû au gigotement de la fillette en robe vermillon. Mais la scène ci-présente n'était certainement pas la chose la plus intéressante à voir. Dans la chambre voisine il allait se passer quelque chose de plus croustillant. Car dès qu'une jeune Nalcienne, à première vue, remarqua Reverie dans les bras d'un jeune adolescent, son air sembla changer. Ren restait à moitié gaga, les yeux vitreux et on aurait presque put voir son âme se décoller de son corps. Mais au cri de stupeur que poussa la seule et véritable humaine, autre qu'elle, elle se réveilla dans un sursaut tout en s'accrochant au manteau de capitaine du jeune homme en pointant du doigt l'autre fille et d'un cri de surprise s'énonça :

Ren - "Toi ?! Euh ! Non attends ! J'ai rien dit !"

Elle fixée son interlocutrice étrangement quand elle reporta son attention sur sa position actuelle, remarquant qu'elle était maintenue en l'air grâce à un jeune homme se nommnt Poseidon. Impossible ! Tout à fait impossible ! Quoi qu'en fait, il y avait pas mal de choses auquel personne ne croit et qui pourtant existe bel et bien.

Ren - "Ça te dirait pas de me poser sur le sol ?"

Le Lokhlass humain ne se le fit pas redire deux fois, la laissant tomber par terre comme une vieille chaussette, s'attirant ainsi les foudres de la jeune fille qui lui sauta dessus, tombant alors sur le dos avec une furie qui le secoué par le manteau qu'il possédait.

Ren - SALE FOU ! TU VEUX ME TUER C'EST ÇA ? AVOUE ! AVOUE !"

Elle n'aurait pas ses réponses de sitôt avec un adolescent aux cheveux azur à moitié sonné sur le sol, de plus, le fait qu'elle le martyrise en le secouant n'arrangerait certainement pas les choses. Elle avait totalement oublié le monde extérieur et ne se souciait guère des gens se trouvant dans le couloir, qui venaient de débouler de la chambre concubine par ailleurs, et qui la fixaient se demandant s'il fallait l'arrêter ou bien ne pas s'en approcher de peur qu'elle ne les morde.


Y - "OUAIS ! UN COUP DU DROIT ! UPPERCUT !"

X - "Bon ! C'est pas tout ça mais je crois qu'avec ce vacarme... nous venons d'attirer une bonne partie des moines et autres locataires de ces lieux. Personnellement, je n'ai rien à voir avec ça, je vous dis à tout de suite !""

Et c'est dans un soudain flash que son corps disparu avec le visage le plus sérieux qu'il n'est jamais eu.

Y - "Trouillard ! Lâcheur ! Qu'elle bande de bras cassé que l'on fait pas là !"

Bon, ce n'est pas pour être méchant, mais notre petite troupe semble semble en bien mauvaise posture. Il fallu trois moine pour tenir la folle à lier qui était prête à bouffer Poseidon dont les yeux comptait encore les étoiles. Anago se dépêcha de courir vers la sortie en trainant ce dernier, le soulevant comme si une force quelconque et sorti de nulle part lui permettait d'effectuer cette prouesse. Il fallait à tout prit éviter les fourches et les coups de bâton des humains pieux de ce temple. Reverie dans son cas avait commencé attraper le bras de l'autre humaine et s'était mis à courir dans un peu n'importe quel couloir, semant au mieux les autres types. Elle se croyait être rentré dans une de ses fameuses histoires humoristiques que les libraires vendent. Elle ne savait pas pourquoi elle avait entrainé Mizuki avec elle, pouvant très bien la laissé régler leurs comptes aux moines, mais peut-être avait-elle un petit soucis d'altruisme à son égard, ou peut-être qu'une petite voie lui soufflait de la faire venir avec elle. Au croisement de plusieurs voie, le groupe humain composé de Reverie, Mizuki et ses trois pokémons venaient de se retrouver avec le groupe pokémon qui contenait Anago, Poseidon et c'était surement Pendal qui venait de réapparaitre à l'instant comme si de rien n'était.

Anago - "Bon on fait quoi ?"
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Mizuki Ana le Sam 6 Mar 2010 - 23:25

Mizuki ne comprenait pas grand chose à ce qui était en train de se passer. Elle savait qu'elle était tirée par une jeune fille qu'elle semblait connaitre à l'interieur du temple, suivie par ses pokemon qui, à premiere vue, étaient aussi perdus qu'elle. Et, qu'apparemment, en restant avec la demoiselle, elle s'était attirée les foudres des moines. Qu'est ce qu'il se passe, bon sang ?

L'autre fille semblait accompagnée : un jeune homme, une fillette, et quelqu'un d'autre que Mizuki avait à peine aperçu. Tous avaient l'air plus au courant des causes de l'attaque des sages.

Ils s'arrêtèrent après une course poursuite de quelques minutes. Apparemment ils avaient semés leurs poursuivants.

"Bon, qu'est ce qu'on fait ?"

C'était la fille aux airs de princesse qui venait de poser cette question, comme si elle s'était retrouvée dans une situation semblable tous les jours de sa vie, et que ça n'était qu'un petit contre temps. Reprenant son souffle, Mizuki songea qu'il était temps de demander des expliquations.

"Temps mort, vous tous. D'abord, toi (elle pointa l'inconnue du doigt, peu soucieuse de ses manieres). On se connait, non ? Tu es la perceuse de tympans de Mizuhan, tu cherchais un maitre élémental de l'Air, non ? C'est quoi, ton nom ? Et pourquoi tu m'a impliquée dans cette histoire ? Les moines vont penser que je suis une perturbatrice, maintenant..."

Elle attendit la réponse de l'autre fille, puis se tourna vers ses trois pokemon, et les personnes qui accompagnaient Reverie, comme elle disait s'appeler.

"Et vous, est ce que je peux savoir d'où vous avez déboullés, comme ça ? Miaouss, explique moi, je n'y comprends plus rien !"

"Mizu, cette jeune fille est entrée dans notre chambre et..."

"Et elle m'a regardée d'un air super mechant, comme maintenant d'ailleurs !"


Mizuki observa la fillette. Elle observait Nenupiot avec une lueur de défi dans le regard, un je ne sais quoi prétentieux. La pokemon, elle, évitait son regard, essayant de prendre un air indifférent, mais malgré tout un peu mal à l'aise. Sentir le regard d'une etrangère peser sur elle ne lui plaisait pas.

Le jeune homme qui avait disparu l'instant d'avant, avec une étoile sur le front, s'approcha de Mizuki et présenta ses excuses pour le comportement de son amie. Drole de groupe... Ils ne se ressemblent pas assez pour être des frères et soeurs, ou des parents, mais d'un autre coté ils ne ressemblaient pas à un groupe d'amis... En fait, ils nous ressemblent, à nous ! Un jeune fille, une fillette, et deux jeunes hommes... Etrange.


La jeune Nalcienne se retourna vers Reverie.

"Bien, je pense qu'on ne devrait pas rester ici trop longtemps si on ne veut pas se faire prendre par les moines, maintenant qu'ils sont... Hum, contre nous. Et puis, j'ai des informations à trouver, parce qu'il m'est arrivé une... non, deux choses assez bizarres... Alors, si tu connais des gens dans le coin, qui pourraient nous heberger un jour où deux, ça m'arrangerait."

_________________
~

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2113

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Invité le Lun 15 Mar 2010 - 20:55

Poseidon - "Pardon ! M'en veut pas !"

Reverie - "On en reparlera !"


Alors qu'ils venaient de se stopper net dans un croisement, chacun tergiversé de son coté. Ren s'expliquait avec Poseidon qui se comblait en excuse futile pour l'avoir lâché par terre sans faire gaffe à ce qu'il faisait. De son coté, Anago réprimander pendal toujours insensible et lançait des regard de tueur en direction de l'autre fille de son âge. pas question que cette garce lui vole la vedette. D'ailleurs, il n'y à pas qu'elle qui veuille attirer l'attention, ou était ce débile de Bolt ? Cet espèce de gamin insignifiant qui ne cherchait qu'à faire sa star. Il manquait Coud à l'appel, pas moyen de savoir ou il trainait celui là. Bon, il fallait vite régler ce problème, et Mizuki avait était quasi ignoré par un peu tout le monde déjà bien occupé à s'engueuler pour un oui ou pour un non. Mais quelle bande de bras cassé. la dresseuse de toute cette joyeuse compagnie, après avoir dit à son Lokhlass qu'ils en reparleraient, revint à la réalité et fixa Mizuki comme une égale et avec un regard sympathique.

Reverie - "Excuse-moi de t'avoir fait attendre ! je crois qu'on s'est déjà vu aussi, mais je ne me rappelle plus, ce que je sais c'est que toi comme moi étions dans le même sac. Je pouvais pas te laisser aux prises avec des religieux armé de bâton. En ce qui s'agit de nous trouver un coin tranquille, c'est un peu compromis."

Elle se stoppa soudainement en tournant la tête vers la gauche, le seul couloir dont aucun de tous ceux présents ici avaient empruntés ou déboulés. Un grondement sourd se laissait entendre, et s'intensifiait petit à petit. Elle regarda autour d'elle, mais rien n'arrivait, on aurait put croire aux vrombissements d'une soudaine montée des eaux, mais cela était plutôt semblable à un troupeau entier qui se déplaçait. Tous ce petit monde était stoppé net en train de fixer le lieu, et après quelques instants ou le bruit s'intensifiait, des gestes au fin fond du couloir se faisait voir. A certainment un peu moins d'une centaine de mètre se déplacé à vive allure un troupeau entiers d'êtres humains, et plus ils approchaient, moins on avait l'impression qu'il s'agissait de véritable humains. Tout comme les pokémons sous forme humaine présents ici, ces êtres humanoïdes était habillé étrangement et évoqués à leurs tours des formes animales du monde d'Erasia. Quand ils furent à moins de vingt mètres, ont pouvait facilement distinguer qu'ils étaient tous, plus ou moins, affolés et fuyait quelque chose. Ren, Mizuki et leurs compagnons se trouvaient sur le passage, s'ils ne bougeaient pas bien vites, ils allaient se retrouver totalement piétiner. Ren attrapa la main droite d'Anago et fila dans la direction contraire du troupeau, vite suivis par Poseidon, Pendal disparaissant comme par enchantement, et on pouvait entendre la Magicarpe ulcérer contre lui.

Ren ne savait pas si Mizuki les suivait, pas le temps de regarder en arrière. Elle courrait en prenant les jambes à son cou, ce qui était la même chose pour ceux qui derrière eux semblait aussi affolé qu'elle. Elle finit par diriger tout le monde dans une impasse, se heurtant face à un mur, enfin, elle s'était arrêté avant de le toucher. Quand elle voulu revenir sur ses pas, les êtres en pleine crise de peur venaient de prendre le même embranchement que le leurs, les acculant dans ce cul de sac. Ils se virent tous, plus ou moins, poussé face au mur, et Reverie se préparait au dures choc avec la pierre. Mais ce qu'elle sentit surtout, ce fut qu'elle tomba sur un tapis moelleux alors que tout le groupe excentrique lui tombait dessus. Il fallut quelques minutes au groupes pour se calmer et comprendre la situation, ce qui voulait dire une Reverie écrasé en dessous d'une bonne quinzaine de corps. Alors un à un, chacun se retira, heureusement pour elle, ils ne lui étaient pas tombé sur tout le corps, et elle était en grande partie, sauve. Parmi les nouveaux arrivants, de multiple chuchotement se laissait entendre, des voix de jeunes filles comme de jeunes garçons. Inaudible pour quelqu'un qui ne souhaitait pas se préoccuper de ce qui se disait. Pendal réapparut soudainement dans un flash et regarda l'attroupement avant de s'énoncer.


Pendal - "Je vois que tout le monde est présent... mais vous ne devriez pas êtres en pension ?"

Contre toute attente, il semblait bien que tout le monde soit effectivement présent. Bolt, l'Elekid fraichement arrivé dans l'équipe était le seul avec Coud, le Togetic, à ne pas être présent, deux pokémons de l'équipe actuelle de Reverie. Outre ces deux là, il y avait Anago, la Magicarpe princesse et starlette. Poseidon, le Lokhlass un peu maladroit mais pas méchant pour un sou. Haoto, le Papilusion qui avait permit à Ren de gagner un concours, un Papilusion aux ailes d'or mais aussi un pokémon assez enjôleur avec les filles. Chimp et Amzée, les deux jumeaux, le premier est un petit mal calme et joueur alors que la seconde est une femelle aux couleurs différentes et relativement turbulentes et espiègle. Ekichuu, l'Arakdo légèrement timide et pas très sur d'elle-même mais capable d'un grand courage. Ninja, la Ninjask un peu fougueuse et qui saute partout, se faufile partout et cherche toujours à surprendre. Et enfin, Sakura, la Ceribou qui en fait souvent à sa tête, seconde starlette, enfin, c'était la toute première, Anago n'est que la seconde, et Bolt et le troisième. Le pire serait de voir ces trois-là ensemble, il pourrait arriver quelque chose de relativement incroyable, comme une explosion sans feu ni fumée, juste parce que l'un ou l'autre voudrait prouver qu'il ou elle est le plus beau ou la plus belle, le ou la meilleure, etc.

Reverie se relevait en regardant tout ce joli monde. C'était vraiment pas croyable. Qu'est-ce qu'ils foutaient ici non mais oh ? Elle allait vraiment se fâcher. Sakura et Anago c'était déjà repéré l'une l'autre et se fixait mutuellement, et soudainement, leurs deux regards tournèrent vers la Nénupiot sous forme humaine. Déjà qu'elle devait avoir peur avec la première, avoir les deux qui la regardaient ainsi ne devaient pas être plus rassurant. Elle n'avait rien fait, c'est juste parce qu'elle était de leurs âge et pouvait rivaliser niveau beauté et charisme. Sakura porte actuellement une robe rose fushia séparé par une bande plus foncé sur la longueur avec de la dentelle aux bouts, sa taille étant soutenue par une ceinture couleur végétale. Ses cheveux son grena et noué par un ruban vert. Si on vient à légèrement détourné le visage, ont peut voir le fameux Haoto à l'œuvre en train d'essayer de s'attirer les faveurs d'Ekichuu. Ce mâle dont on devrait peut-être retiré les attributs pour calmer ses ardeurs, mais cela serait bien trop barbares et Ren ne laisserait personne faire. Le papillon de jour possédait des cheveux relativement bleu ciel et deux antennes noires qui s'en réchappait. Ses habits sont ceux d'un monarque et il semblerait qu'un tatouage se dessinent sur le coté d'une de ses tempes. Ekichuu, elle aussi bien jeune, n'oserais même pas se frotter a Sakura et Anago, quoi qu'elle ne la connaissait pas, c'était la première fois que tout un chacun se rencontraient. Ses habits était à l'équivalence de sa timidité, contrairement aux deux autres qui posédait des vétements criard et possédait un certain style, elle, elle ne possédait qu'un tee-shirt trop grand dont les manches ne laissaient pas voir les mains, des collants ainsi que des ballerines, et le tout était d'un bleu aquatique, seul l'écharpe jaune et ses cheveux blond contrastait. Ninja essayait de se cacher dessous le tapis, mais on peut facilement remarquer sa tignasse blanche et son accoutrement légèrement trop voyant. Chimp et Amzée, contrairement en pokémon ou on ne pouvait les dissocier que par la couleurs, était différents sous formes humaines. Bien que se ressemblant, leurs tailles était différentes et leurs façons de se vêtirent aussi.


Reverie - "Mais qu'est-ce que vous faites ici ?"

Aucun réponse ne vient, cependant le calme était revenu, et la jeune fille ne comprenait vraiment pas d'où venait tout ce joli petit monde. Alors que le silence retombait, Ren se rappela qu'il y en avait d'autre qu'eux. Cherchant Mizuki du regard et les trois qui les accompagnait. Avant de ne savoir s'ils étaient bien avec eux, tout le monde entendit des bruits de pas dans des escaliers, ils se trouvaient dans une sorte de pièces semblable à une grenier et vu le boucan qu'ils avaient fait, pas étonnant qu'ils attirent l'attention. Déjà, comment étaient-ils tous survenus ici ? Ren pensais qu'ils avaient dû traverser un mur, une sortes d'illusions, mais elle n'était pas vraiment sur. Mais c'était pas le moment de penser à ça, il fallait vite se trouver un coin ou se cacher, et c'était la quasi débandade. Ninja sauta dans un vase et disparut à la vue de tous, elle venait de trouver la une très bonne cachette. tout le monde se trouva plus ou moins un coin, certain derrière un long rideau qui les cachait entièrement, d'autre derrière de gros tas de caisse, derrière un grand miroir posé en plein milieu. Ren se faufila dans un coffre bourré de vieilles broderies, au moins elle y serait confortablement installé. C'était tout de même incroyable que tout le monde qui se trouvait ici trouva tout de même une zone ou se cacher.


Spoiler:





avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Mizuki Ana le Jeu 13 Mai 2010 - 20:01

Les événements s'enchainaient à grande vitesse, tous plus inattendus les uns que les autres; Mizuki avait suivi à grand peine Reverie et sa bande, et bientôt les murs qui les entouraient avait changé, d'un seul coup, comme s'ils s'étaient tous téléportés. Vraisemblablement, personne sauf Mizuki ne l'avait remarqué, car ils eurent tous l'air surpris lorsqu'ils s'en aperçurent. Par ailleurs, d'autres inconnus les avaient rejoint.

Mizuki ne cherchait même plus à comprendre la situation. Elle préfèrait attendre que les choses se passent, consciente que plus elle se poserait des questions, moins elle aurait des réponses. A la place, elle préféra observer les lieux. La bande se trouvait dans une sorte d'immense débaras, probablement un grenier; de nombreuses caisses étaient entreposées, et il ne s'agissait pas d'une cave puisque qu'il y avait quelques fenêtres. Tandis qu'elle était dans ses reflexions, des bruits de pas se firent entendre. De nouveau, Reverie et ses compagnons cherchèrent à se cacher _ mais qu'avaient-ils donc à se reprocher pour fuir ainsi toutes les personnes qui venaient à leur rencontre ? _ et Mizuki, Rey, Miaouss et Nénupiot restèrent seuls au milieu de la pièce.

Une porte s'ouvrit; un homme, portant un sabre, entra et se mit face à eux quatre.

"Vous ! Que faites vous chez moi ? Seriez vous des voleurs ?!"

Mizuki recula d'un pas et chercha rapidement quelque chose à repondre.

"Non, monsieur, il se trouve que nous venons du temple de l'Air Boreal et nous avons eu quelques problemes de Téléportation. Vous savez, les Abra..."


La jeune fille ignorait qu'elle pouvait mentir aussi bien de maniere aussi spontanée. L'homme perdit son expression furieuse pour une autre, sceptique, puis son visage finit par se radoucir. Mais il ne baissa pas sa lame pour autant.

"Si vous n'avez aucune intention malhonnête, pourriez vous m'expliquer pourquoi la majorité de vos compagnons restent cachés ?"


Parce que ce ne sont pas mes compagnons, et parce qu'ils ont vraisemblablement un problème avec l'autorité au dessus de la leur.

"Vous dites ?"


Mizuki cligna des yeux. L'homme en face d'elle lisait-il les pensées ?

"Je... crois qu'ils ont eu peur de se faire surprendre dans un lieu où ils n'avaient rien à faire. Je vous prie de les excuser, monsieur. Sortez, vous autres. Vous étiez mal cachés, de toute façon."


Un par un, tous se présentèrent face au propriétaire de l'endroit où ils se trouvaient. Certains prenaient une expression depitée, d'autres hautaine, voire vexée. Voyant qu'il ne s'agissait que d'enfants pour la plupart, il rangea son sabre dans son fourreau. Il ne semblait pas faché, juste etonné. Surtout lorsqu'il vit Reverie. La connait-il ?

Miaouss n'y preta pas grande attention et fit un pas vers l'homme.

"Excusez moi, monsieur, je sais que nous arrivons de nulle part et que c'est très mal poli de ma part de vous demander ça, mais pourrions nous rester chez vous un moment ? Nous avons eu quelques problemes au temple, et nous ne pouvons y retourner immédiatement... Seulement, nous ne connaissons aucun endroit où rester d'ici là..."

Génial, maintenant nous allons passer pour des jeunes brigands en fuite. D'une maniere tout à fait suprenante, l'homme ne détacha pas son regard de Reverie, mais acquiesa. En voila un homme qui fait confiance à tout le monde. Il a de la chance d'être tombés sur nous et pas sur un groupe de voleurs...

_________________
~

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2113

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Invité le Ven 14 Mai 2010 - 19:01

Reverie - "Mince !"

Poseidon - "Oups !"

Ninja - "Vous êtes tous pourris pour vous cacher !"

Anago - "C'est sa faute !"

Bolt - "Tu veux rire ? Toi et Sakura êtes encore moins douées que des siamoise."

Sakura - "Je suis siamoise à la base..."

Chimp - "Vous avez quoi contre les jumeaux ?"

Amzée - "Ils ont parlées de siamois frérot..."

Haoto - "Je crois que tout le monde devrait se calmer."

Ekichuu - "..."
*silence timide*

Tout le monde y allaient de son petit mot, enfin, presque, et cela partait déjà dans un tumulte assourdissant. Reverie farfouilla dans son sac à bandoulière son fouet de cuir et le fit claquer sur le sol. Toute la compagnie se tut et la regarda, certain apeurés, d'autre se demandant bien ce qu'il lui prenait.

Reverie - "Un peu de silence je vous prie. Nous vous remercions pour avoir pris notre société 'Voyages à risques' et vous demandons de rester calme jusqu'à l'aboutissement de notre aventure. Et maintenant, si vous voulez bien vous tenir tranquille j'aimerais pouvoir discutez calmement avec ce fort grand gentilhomme qui à eu la décence d'épargner nos vie."

Cette fille était soit folle à lier, soit d'un tempérament assez changeant entre l'autorité et la douce rêverie de l'esprit. La jeune fille se retourna, rangeant le fouet qu'elle tenait dans son baluchon et sourit niaisement à l'homme.

Reverie - "Excusez-nous pour le dérangement, mais comme l'a dit notre amie, pourrais-ton rester ici un petit moment ?"

L'être humain qui venait d'entrer, sabre en main, ne semblait pas vraiment choqué par ce qu'il venait de se passer. Après tout, il devait avoir l'habitude. Il leurs fit signe de le suivre, descendant les escaliers pour arriver dans une grande et large pièce. Il s'y trouvait une table de bonne longueur avec des chaises en quantité. Il soumis la proposition de s'installer, qu'ils ne refusèrent pas, après tout, c'était déjà bien gentil de les laisser rester ici. Chacun s'installa calmement, et Ren prit grand soin de bien séparer les trois protagonistes qui n'auraient pas hésiter à chercher n'importe quel moyen pour se tirer les cheveux. La jeune fille s'installa à coté de Mizuki et détailla l'homme. Il portait un kimono blanc de soie brodée richement et ornée de multiple fantaisie, ce qui prouvait un certain statut dans la société. Il possédait de longs cheveux d'un bleu marin et aussi fluide que de l'eau, complétement lisse et la coupe était parfaitement maitrisé. Son sabre était simplement maintenu par la ceinture de soie qui permettait à l'habit de tenir. Il attendait, droit et calme, sans bouger ni faire l'esquisse d'un mouvement. Qu'attendait-il comme ça ? Il ressemblait plus à un garde du corps qu'à un majordome ou un maître de maison. Il avait toujours et continuellement sa main sur la poignée de son épée, toujours prêt à dégainer.

L'ambiance n'était froide et tendue, plutôt apaisante et calme. L'homme ne semblait pas agressif, il était juste sur ses gardes, bien qu'il semblait tout à fait décontracté. une porte s'ouvrit et laissa passé une dame d'une élégante beauté, une sorte d'ange tombé du ciel. Elle avait de long cheveux blanc et sa robe de soie blanche à son tour voletait au rythmes de ses pas. Derrière elle, une petite fille tenait fermement la main de la femme, on pouvait voir le ventre légèrement rebondi de l'adulte, ce qui annonçait certainement un heureux évènement. Tout le monde semblait la fixer, mais elle regardait autre part, comme si elle voyait des choses que personnes ne pouvait voir. Quand elle osa reporter son attention vers eux, elle leurs sourit puis avança tranquillement, elle semblait intéresser par Reverie. De même que l'homme la regardait étrangement. La jeune femme lui sourit et parti s'asseoir au bout de la table, rejointe par sa fille qui avait un air plutôt sombre, et de son mari. Mais le silence était pesant, alors qu'elle gardait son sourire, l'air rêveuse, personne n'osa briser la glace. Enfin, il fallait que cela arrive, mais quand ?
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Mizuki Ana le Mar 10 Aoû 2010 - 22:47

L'homme les avait guidé, Reverie, l'étrange bande, et elle-même, dans un salon spacieux. Il s'agissait probablement de la demeure d'une riche famille. Mais les mystères persistaient, s'additionnaient même, donnant la migraine à Mizuki. La jeune fille s'assit à la grande table au centre de la pièce, Reverie installée à coté d'elle. Tandis qu'elle se perdait dans ses réflexions, une femme et une petite fille rentrèrent dans la pièce. Toutes les deux étaient joliment vêtues, bien que très simplement. Il suffisait de voir les mouvements des étoffes pour savoir qu'il ne s'agissait pas d'un quelconque tissu. Elles étaient très belles, d'une beauté sereine, presque absente. Leur apparition faisait l'effet d'une brise rafraichissante. Le ventre rond de la mère apparaissait sous sa robe, elle était probablement enceinte. La petite fille avait un visage un peu familier, mais Mizuki ne put dire à qui elle faisait penser. Toutes les deux se placèrent près de l'homme, probablement mari et père de l'une et l'autre. Et ils attendirent. Mizuki remarqua qu'ils fixaient tous Reverie.

Personne ne brisa le silence, Mizuki et Reverie attendant que leurs hôtes prennent la parole, tandis que les compagnons habituellement bruyant de la Nalcienne se taisaient pour la première fois. Miaouss, Rey et Nénupiot, quand à eux, attendaient tranquillement, le regard posé sur leur dresseuse. Celle-ci finit par être gênée par ce silence et décida de s'expliquer.

"Hum... Veuillez m'excuser mais... Je m'appelle Mizuki Ana, je suis originaire d'Alfen. Je vous jure sur tout ce que j'ai, que notre intention n'était absolument pas de vous causer quelque souci que ce soit... Nous n'avions pas prévu d'arriver dans votre grenier. Toutes nos excuses !"

Mizuki s'inclina profondément puis releva la tête. L'homme avait quitté l'autre fille des yeux et la regardait elle, désormais. il avait un regard profond, calme et néanmoins vif.

"Je vois dans vos yeux que vous êtes sincères... Soit, je vais faire le choix de vous croire... Pour le moment. Quelque chose m'ennuie cependant, vous vous êtes présentées, toutes les deux, mais... Vous êtes nombreux. qui sont les gens qui vous accompagnent ?"


Mizuki frissonna. Cet homme, a défaut de lire dans les pensées, semblait de deviner si l'on ment ou non, aussi la jeune fille décida d'avouer la vérité... Ou une partie.
Elle fit signe à ses pokemon d'avancer et les présenta au maître de maison.

"Voici, messire, mes compagnons de voyage. Je.. pourrait bien vous dire par quel miracle ils se trouvent désormais dans cet état, car ce que vous voyez là n'est pas leur forme originelle. Mais ce serait un récit bien compliqué auquel vous ne croriez peut-être pas..."


L'homme resta silencieux et se retourna vers Reverie.

"Ces gens... je ne les ai rencontré que récemment aussi ne suis je pas la mieux placée pour les présenter, d'ailleurs je ne connais que la jeune fille. voici donc Reverie..."


"Reverie ?!"


La femme en face d'eux sembla sortir d'un songe. Sa voix était douce, claire comme du cristal.

"Quel beau prénom. C'est celui que je compte donner à mon enfant... si c'est une fille."


Elle retourna dans ses rêveries, c'était le cas de le dire, et Mizuki reprit la parole.

"Veuillez pardonner mon ignorance mais... Où sommes nous, ici ?"

L'homme sourit

"Vous êtes dans la demeure de la famille Metherlence."

A coté d'elle, l'autre Nalcienne sursauta.

_________________
~

1 RP Simple - 0 RP Supervisé - 0 RP Superviseur
avatar
Mizuki Ana
Modo' • Respo Flamen
Informations
Nombre de messages : 2113

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 23 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Invité le Lun 16 Aoû 2010 - 20:14

Reverie - "QUOI !?!"

La jeune fille était clouée sur place. Comment se pouvait-il ? Elle... son passé... tout ce dont-elle se souvenait était une vie enfermé et recluse dans un vieux bateau branlant et tanguant. Ce lieu n'avait rien à voir avec un bateau ! Peut-être était-il une autre branche de sa famille, elle n'avait pas besoin de se questionner autant, il y avait toujours une explication simple à quelque chose de compliqué. Elle s'était levée pour hurler ce mot simple. Tout le monde avait sursauté sauf la jeune femme enceinte qui semblait encore plus enchanté d'avoir entendu cette voie cristalline et douce. La jeune fille crut à beaucoup de coïncidence, rien de grave. Elle avait pratiquement sauté de sa chaise lors de son hurlement, mais elle se rassit bien assez vîtes. L'homme parut interloqué, c'est que cette fille avait de la voix et en imposait.

Ren commença à se calmer et parut légèrement désolé, quand un léger éclat vert émeraude attira son attention. Là ! Sur le coup de la femme, incrusté dans son corps, scintillante et clinquante, la-même qu'autrefois... la pierre précieuse que possédait Reverie, enfin, qui l'a possédait avant. Elle n'avait jamais compris ni comment, ni pourquoi elle avait disparut, mais cette femme l'avait en elle comme elle. Elle était tétanisée et tremblotait sur place. Ses yeux exorbités fixaient cet éclat de roche. Elle leva le bras et désigna la jeune femme qui sourit quand elle vit la jeune fille la pointer. Cette femme était étrange, son attitude lunatique et rêveuse en faisait un être particulièrement étrange.


Reverie - "C-Cette pierre ! Ou l'avez-vous eu ! Enfin ! D'ou vient-elle !"


Hôtesse - "Elle est dans ma famille depuis des générations. Ont l'a dit habité par une présence, une âme qui déciderait à qui elle reviendra. Car, comme vous le voyez, ma première fille se l'ais vu refuser ! Ont dit qu'elle disparait du jour au lendemain et qu'elle réapparait sur l'enfant. Je l'avais à ma naissance ! J'espère que ma fille l'aura !"

Reverie - "Elle l'aura, soyez-en certaine !"

Hôte - "Comment le savez-vous ? D'ou vous vient votre assurance ! Vous êtes de ce groupe de marchand d'Edil Raid je suppose ! Je croyez-vous avoir mis en garde, vus n'aurez aucune de mes enfants ! Je vois que vous avez franchi les limites du raisonnable !"

Reverie n'eut pas le temps de répondre que l'homme dégaina son sabre et la chargea, changeant son propre corps en élément aquatique. Il allait frapper la jeune fille de sa lame et engloutir les autres quand un être d'acier s'interposa entre eux deux. Pendal usant de ses pouvoirs psychiques pour les protéger et repousser l'eau.
L'humanoïde qui venait de les protéger était recouvert d'une armure saillante et composé de multiples ensembles d'aciers reliés les uns aux autres. Cette armure semblait infranchissable et totalement indestructible. L'armure possédait deux paires d'ailes d'argent et d'un bronze sanguin. Seul son visage était non-protégé, le reste de son corps était entièrement caché et protégé.


Spoiler:

Inconnue - "Ce ne sont pas eux nos adversaires Vitaly-sama !"

Vitaly - "Écarte-toi Paris ! Tu est une très bonne vigile et un excellent garde du corps, mais tu n'as pas à intervenir dans nos affaires !"

Paris - "Maîtres ! Ce sont... je sais que ce sont des alliés, j'en ais le pressentiment, je peux sentir qu'ils n'ont aucune intention malsaine ! D'ailleurs, tu as oublié ceci derrière-toi !"

La voix de la créature était un mélange de sons de flute et du crissement de l'acier sortit d'au plus profond de son être. Elle lâcha le petit ballot de tissu brun qu'elle tenait, relâchant ainsi un petit être tout de blanc vêtu. Il se débarbouilla le visage en se frottant vivement la tête, laissant ses cheveux mi-longs virevolter en tous sens. Sa tunique était marquetée de petites taches rouges et bleu, disparates, comme s'il avait essayé de peindre sans succès. Il lâcha un "Nyu" avec un petit soupir soulagé.

Spoiler:

L'homme se prénommant Vitaly eu du mal à capituler, il jeta un dernier regard à la demoiselle avant de la voir sur la défensive, et ses yeux, son regard, des yeux d'un vert si profond que ceux-là, il n’en connaissait que peu. Les cheveux bleu indigo de la demoiselle étaient assez étranges à leurs tours. Cela ne pouvait pas être possible non plus, il pouvait se tromper. Il ne put penser plus longtemps à quoi que ce soit car déjà, leurs invités commençaient à disparaitre étrangement. Reverie s'excusa et fit lever un peu tout le monde, même Mizuki et ses amis. Elle ne souhaitait pas rester plus longtemps ici. Elle ne savait pas comment la situation allait se passer, mais chacun d'entre eux commençait à devenir de plus en plus transparent. Comme s'ils étaient arrivé au point final, comme s'ils avaient trouvés ce qu'ils étaient venu cherchés. Ren regardait encore cette pierre, celle qu'elle avait perdue ! Non ! Ce n'était pas possible. Quand elle reviendra de cette réalité étrange, elle ira s'informer sur son passé. Pour l'instant, elle se devait de quitter les lieux. L'homme demandant à l'humaine d'acier de les suivre, pour les rattraper ou les accompagner, Reverie ne put en entendre plus car tout autour d'elle disparut. Ses Pokémons disparaissaient dans des flashs rouge et se transformer en sphère de capture qui revenait dans son sac. Mizuki et ses amis s'éloigner d'eux petit à petit sans qu'aucun d'eux ne puissent faire quoi que ce fussent. L'armure vivante apparut dans ce néant de couleur et sembla tomber dans une soudaine inconscience. Le Togetic redevint ce qu'il était, passant du simple humain à la petite créature de pureté. La jeune fille perdue connaissances et s'évanouit ainsi dans les profondes ténèbres de l'oublie, oublie dont-elle sortira bientôt grâce à son Pokémon psy et spectre d'une autre jeune fille, autre filles qu'elle connaissait. Mais pour l'instant, l'heure est au retour du monde réel

[Fini]

[Hrp : baclé, je ne savais pas comment tu voulais la fin ° °]
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Origines troublantes [Mizuki/libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum