[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Empty [ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Message par Haku le Mer 3 Mar 2010 - 15:48

Vide, noir... C'était tout ce que voyait le jeune mage. Il semblait suspendu dans le temps et l'espace. Les ténèbres l'empêchaient de se repérer, il ne pouvait distinguer le haut du bas, les secondes des minutes. Il ne savait même pas s'il avait les yeux ouverts ou fermés! Depuis combien de temps était-il là? S'était-il passé une minute? Une heure? Ou bien un an?
Soudain, tout se mit à changer. L'ombre se dissipa, et les alentours se colorèrent petit à petit. Haku regarda autour de lui. Il était désormais sur une mer de nuages aux couleurs à la fois chaudes et douces, tellement dense que le Nalcien ne pouvait voir le sol. Comment cela se pouvait-il?! En plus, il ne marchait pas, il flottait dans les airs, ses pieds à un demi-mètre des nuages.
Alors que de nombreuses questions affluaient, il perçut un mouvement, au loin. Comme un corps de serpent qui avait surgi pour aussitôt replonger dans les nuages cotonneux. Et il n'avait pas halluciné, le 'serpent' s'approchait bien de lui!
Il se dressa alors devant lui. Une colonne de vent et de lumière froide faisait office de corps à la queue interminable et cachée sous les nuages. Sa tête surmontée d'une paire d'ailettes et d'une corne le considéra de ses grands yeux de neige. Haku le reconnu aussitôt. C'était le Draco qui habitait la pierre de son bâton!
A nouveau, une foule de questions s'entrechoqua dans son crâne. Il choisit de commencer par la plus simple.

"Qui es-tu?"

L'esprit du vent ne broncha pas. A la place, une petite brise souffla. Et, comme la dernière fois, un murmure y était perceptible. Le jeune homme devina que c'était ainsi que le dragon dialoguait.

"On me nomme Yuugen."

Au moins, cet esprit avait un nom. Haku se dit que ce devait être insultant de se faire simplement appeler 'esprit', comme s'il ne s'agissait pas d'un être unique.

"Dis-moi... Yuugen. Aurais-tu une idée de l'endroit où nous sommes?"

Il crut voir un éclat amusé dans les iris blanches du Draco.

"C'est difficile à expliquer. Si tu es là, ça veut dire que tu rêves. Mais, vois-tu, cet endroit est la réplique exacte de ce qu'il y a dans la pierre où je suis enfermé. Je dirais donc que nous sommes dans ton rêve, mais que ton âme s'est reliée à ma prison... Oui, c'est ce qu'il me semble le plus plausible."
"Pourquoi ne t'es-tu pas montré auparavant?"
"Tout simplement parce que je n'en voyais pas l'utilité. J'aurais dû venir juste pour le plaisir d'un mortel? Merci bien, mais j'ai encore de la dignité... Et puis, de toute façon, tu n'étais pas prêt."

Haku sentit l'agacement monter en lui. Cette phrase, combien de fois la lui avait-on répétée?!

"Tu mens!"
"Non, c'est la vérité. Faire apparaître un esprit demande beaucoup d'énergie magique, et tu n'en avais pas suffisament en toi. Pour le moment, je ne viendrai qu'en cas d'urgence. Tu es trop faible pour supporter tout mon pouvoir."
"Non, c'est faux!"

Le dragon se mit à ricaner.

"Ah oui? Dans ce cas... Comment expliques-tu ton état?"

Les yeux de Yuugen se fermèrent. Immédiatement, les nuages situés sous le mage du vent se dissipèrent, et ce dernier se sentit tomber.

Haku rouvrit les yeux, le souffle court. Il était allongé sur l'herbe. Ainsi, tout ce qu'il avait vu n'était qu'un rêve...
Il tenta de se relever, mais c'est ce moment-là que choisirent ses muscles pour se manifester, lui arrachant un petit cri de douleur. Chaque parcelle de sa peau le faisait souffrir ou bien semblait déconnectée de son corps. Surtout son épaule. Du coin de l'oeil, il vit la flèche qui y était plantée.
Une flèche... Cela voulait-il dire qu'il avait pris part à une bataille? Pourtant, il ne s'en souvenait pas... Mais... A bien y réfléchir, il ne se souvenait de rien! C'était comme si quelqu'un avait arraché les pages qui constituaient sa mémoire!
Incapable de bouger, il essaya de rassembler toutes les informations qu'il savait encore sur lui.
Premièrement, qui était-il et d'où venait-il? Haku de Nalcia. Que savait-il faire? Il lui semblait qu'on lui avait appris à maîtriser l'élément du vent... Oui, c'était ça! Toutes ses incantations lui revinrent en mémoire. Ouf! Au moins, il n'avait pas perdu ça. Mais, il ne se rappelait plus qui les lui avaient enseignées...
Haku tourna difficilement la tête. Son bâton sculpté entra dans son champ de vision. La pierre gris-bleu réfléchissait les rayons du soleil. Cette pierre... C'était là que se trouvait... Comment avait-il dit qu'il s'appelait, déjà? Ah oui, Yuugen.
En faisant front à la douleur qui, désormais, était plus présente maintenant qu'il en avait pris conscience, Haku réussit à se redresser en position assise. A nouveau, une question s'imposa dans son esprit. Où se trouvait-il?
Anonymous
Haku
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Empty Re: [ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Message par Invité le Mar 9 Mar 2010 - 12:04


A travers le continent de Nalcia, peuple prospère et connue pour la multitude des ruines de sont passés bien plus nombreuses que celles du passés, et bien mieux entretenus, se trouvaient des plaines gigantesques. Des étendues herbeuses sans fin et continuellement brassé par les vents, les brises et les zéphyrs. Les collines qui formaient le paysage était semblable à une mer, leurs formes et leurs multiples excroissance rocheuse ressemblait à des vagues gigantesques ou aux légers soulèvement des eaux, prêtes à s'abattre sur quiconque oserait s'en approcher. Oui ! Le pays de Nalcia était en quelque sorte comme un deuxième Mizuhan pour un œil averti, pour tout ceux qui pouvaient voir plus ou moins les multiples choses qui l'entourait.
Et sur ces grandes étendues filait une boule de feu incandescente, véritable météore suivant les courbes et les lignes de ces vacillantes hauteur. Un tel brasier filant à toute vitesse en touchant à peine le sol sans y laisser une seule marque de calcination était assez incroyable. A la place de voir une trainée noirâtre et fumante suivre ce feu follet, on pouvait y voir des sabots, comme ceux des chevaux. Et ce n'était pas peut dire, car c'était vraiment un équin, plus précisément une jeune jument, un poulain ou un poney capable de porter un être pas trop lourd et quelques bagages.

Sokka n'était pas un poids lourd pour 50 kg, c'était même un peu léger pour son âge, mais le garçon avait la carrure d'un chasseur et d'un guerrier aguerrie, non pas celle d'un adolescent de son âge. La plupart des gosses des autres villes et lieux que son village devaient soit étudier, soit aider leurs parents dans leurs boulots. Et peut-être était-ils partis à l'aventure, comme lui, sauf que dans son cas, c'était une épreuve de survie, il devait visiter le monde, s'en imprégner, puis revenir. Il avait déjà lié un pacte de sang avec une personne très respectable, et à présent que la guerre était finie, il l'avait perdue de vue, alors il l'a cherché. n'est-ce pas ce que ferait un bon serviteur ? Oui ! Le garçon savait maîtriser les armes, il avait était élevés pour se battre, pour user de ruse et de tactiques, pour être agile comme le félin et vif comme l'aigle, l'odorat du renard et la rapidité éclair d'un insecte à l'affut tel la mante-religieuse. On l'a éduqué afin que dans cet enseignement à environnement glaciale et difficile, il puisse éprouver des sentiments et être comme tout être humain, on lui avait dit que tué était mal mais nécessaire à la survie de l'espèce. Tout ça parce que l'être humain se borne à vouloir piquer les terres des autres et à avoir une rivalité, la violence à toujours primait sur la diplomatie, et cela ne changerait pas avant un moment.

Alors que le dresseur et son pokémon remontaient une pente, ils crurent voir quelques chose de suspect, ou d'inhabituelle. Le jeune homme tira légèrement sur les rênes afin de stopper la bête. Kirin n'était pas essoufflé, mais elle ne disait pas non pour s'arrêter. Elle était obéissante, câline, joueuse, calme, et courageuse. Voici comment on pourrait la qualifier, c'était vraiment une monture idéal, il n'y avait rien à lui reprocher. Alors qu'il descendait de selle en lui flattant l'encolure, elle se mit à brouter tranquillement l'herbe, n'ayant trop rien d'autre à faire. s'il arrivait quelque chose, elle le lui ferait savoir. alors qu'il avançait vers la chose qu'il avait remarqué, une sorte de scintillement, il se senti légèrement affaiblie, mais rien de bien grave. Il s'avança encore un peu avant que la lueur ne lui éclate au visages avec une force aveuglante. il dut se plaquer le bras droit sur les yeux pour ne pas devenir aveugle. Il se sentit tomber en arrière puis rattraper par quelque chose d'humain, ou de forme humain vu qu'il sentait des jambes et des mains.


Sokka - "Merci !" dit-il en se relevant. Mais il n'avait pas encore regardé la personne à qui il parlait. Il releva la tête en se frottant et là, ce fut le choc.

Spoiler:
[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Rapida10

L'être qui venait de le rattraper était flamboyant. Une aura de chaleur l'entourait et elle était plutôt grande. Ses cheveux d'un roux enflammé volait autour d'elle comme de multiples flammes dansantes et elle était vêtu de beige et de cuir sur tout le corps, ainsi que d'un col de fourrure. L'adolescent regarda à droite et à gauche mais il ne trouva pas Kirin, il ne pouvait pas se résoudre à se dire que c'était elle. Comment en était-il arrivé à cette conclusion en quelques secondes ? Il n'y avait qu'eux dans les environs, si la jeune femme aurait était un pokémon, ça aurait était un Ponyta sans hésiter à son allure longiligne et son air assez chevaleresques. Puis il savait reconnaitre ses pokémons, l'aura qu'ils dégageaient, et elle possédait la même. Tant de coïncidence pourrait le déranger, mais en fait, il ne savait plus trop quoi penser. Il était bien partit dans l'océan avec un certains Soriu et avait bien vu des choses qui n'auraient jamais existé. Sokka était un rationnel, ce qu'il vivait n'était qu'une illusion ou un rêve. Il était certainement tombé sur la tête, il se réveillerais sous peu et donc, il ne s'en faisait pas trop. Il dévisagea la personne en face de lui, il savait que c'était elle, il n'avait pas besoin de lui demander. Il aurait bien voulues lui demander ce que ça faisait d'être humain avant de regarder en arrière la zone brillante d'auparavant, sauf qu'à la place de rien du tout, il y avait un être humain. Ils devaient être à une vingtaine de mètres de l'autre, peut-être ne les avait-il pas encore remarqué. Il fit signe à la personne à ses cotés de le suivre. Cela parait assez inhabituelle de donner un ordre à un humain, mais cela ne pouvait être que son pokémon, et c'était certainement un rêve ou une illusion. Sokka est quelqu'un de borné et on le changera pas facilement d'avis. Donc ils 'approchait de l'autre en lui faisant des signes de mains amicale, suivis par la jeune fille, qui ressemblait plutôt à une jeune femme.
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Empty Re: [ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Message par Invité le Jeu 6 Mai 2010 - 14:40

Tous les muscles du jeune homme se mirent à crier. Mais, surmontant la douleur, il releva la tête pour tenter de connaître le lieu où il se trouvait.
Le paysage qui s'offrait à lui n'était qu'une immense étendue d'herbe, un océan de verdure qui se soulevait au gré du souffle du vent. Les plantes étaient si hautes, que c'était à peine si sa tête était visible. La brise lui apporta le doux parfum du lieu, qui acheva de lui mettre la puce à l'oreille. Oui, il ne pouvait pas s'y tromper. Cette odeur... Il l'avait senti tellement de fois durant... Durant quoi, d'ailleurs? Ah! Quelle plaie, ces trous de mémoire! Mais au moins savait-il désormais qu'il se trouvait dans les Paines de Nalcia. Le fait de savoir qu'il était sur sa terre natale le rassura.
Le jeune mage posa son regard sur la flèche fichée dans son épaule. La tête avait pénétré assez pronfondément sa chair. Bien que très tenté de l'enlever, il se retint. Il lui semblait que quelqu'un lui avait dit de ne jamais retirer un projectile, sinon soit la plaie s'infecterait, soit le sang s'écoulerait abondement, jusqu'à être complètement vidé de ce liquide rouge et vital. Par contre, il ne pourrait pas réutiliser son bras gauche avant un moment.
Faisant taire la douleur parcourant son corps, il saisit son bâton et s'appuya dessus pour se relever. Ses jambes le supportaient tant bien que mal, mais il ne pouvait les empêcher de trembler. Il ne pourrait pas s'en sortir seul, il devait trouver quelqu'un qui l'aiderait, au moins à atteindre une ville. Mais, où aller dans cette immensité d'or vert?
La réponse lui vint naturellement. Fermant les yeux pour se concentrer malgré son corps endolori, il parvint à faire tourner les vents et les mouvoir sur toute la Plaine. Il finit par localiser quelqu'un, à quelques centaines de mètres. D'ailleurs, en rouvrant les yeux, il lui sembla l'apercevoir. Ils étaient deux, un homme et une femme. Le premier lui faisait des signes. Haku s'avança péniblement vers eux.


Dernière édition par Haku le Mer 12 Mai 2010 - 15:27, édité 1 fois
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Empty Re: [ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Message par Invité le Jeu 6 Mai 2010 - 16:17

Albiance des rizières

Sokka - "Hoy !"

Au loin, on pouvait entendre le son mélodieux des chansons des champs, celles que les paysans, et surtout les femmes et les enfants, chante en cœur à la cueillette des plants de riz. Cela avait un rapport quelconque avec un oiseau qui devait amener un œuf loin, l'amener vers un lieu ou il pourra éclore et ou il pourra grandir. Mais il ne s'intéressait que peu à la chanson qui lui parvenait aux oreilles, trop occupés à pensé à autre chose.

Le garçon faisait de grand gestes du bras envers l'autre personne et l'interpellait de vive voix. De loin il ne pouvait pas voir les difficultés que l'autre personne avait d'avancer. Sokka marchait simplement en sa direction suivit de près par Kirin qui n'avait toujours rien dit, elle semblait même mâchonner de l'herbe vu qu'il y avait quelques brins qui dépassaient. Cela ne pouvait pas être une fille bizarre, seul le poney pouvait agir ainsi. Enfin, il reporta son attention sur la personne en face de lui et remarqua afin la démarche fatigué et nonchalante de l'individu. Titubant presque sous son propre poids, l'être humain en face de lui ne devait pas être en bon état. Le garçon accourut donc aussi vite qu'il le put à travers l'herbe vivace et relativement haute des plaines de Nalcia. Plus il approchait, plus il pouvait remarquer que l'être en face de lui n'était qu'un jeune garçon qui devait avoir son âge et put même voir une flèche dans son épaule. Il put enfin arriver à son hauteur et légèrement paniqué qu'il était, bafouilla ces quelques mots :


Sokka - "Hey ! Sa va ? T'est blessé, attends, tu devrais pas trop bouger. On va te trouver quelqu'un pour ton épaule !"

Il ne le connaissait pas mais cela ne l'empêchait pas de vouloir lui venir en aide. Le doux entêtement de la musique rythmait l'air et donnait une impression de vie aux alentours. Sokka regardait l'autre comme un blessé de guerre, la flèche s'était planté profondément et la plaie n'était pas belle à voir.

Alors que d'un coté on avait des blessés sur les bras, dans un autre coin, une créature se releva comme si de rien n'était. La teigne se frotta la tête, ne sentant plus son crane, enfin, celui de sa mère. Au lieu de ça il avait des cheveux. L'horreur, il ouvrit les yeux et découvrit bien vite son corps. Il n'avait plus de queue ni rien d'autre, sa peau était toute molle et dégoutante, recouverte de poil, quel horreur, mais ou sont passé ses écailles ? Ah ! Il venait retrouver son os, c'était déjà ça, mais ou était le crane à présent ? En farfouillant un peu il le trouva dans trente centimètre d'eau. C'est là que le problème vint à se poser... risquer de se mouiller pour le récupérer ou rester la à méditer ? Il préféra méditer, mais il devait vite caché sa tête, personne ne doit voir son visage. Avant qu'il ne puisse dire ouf, il entendu quelqu'un approché. Se cachant derrière un rocher afin qu'on ne le voit pas.

Une jeune fille aux cheveux bleux sortit d'un fourrés, vêtu simplement de vétement de bain et un air enfantin résidait dans ses traits ; elle possède aussi des oreilles de sirène et une queue semblable. Il semblait qu'elle ne l'avait pas remarqué, beaucoup plus attiré par la petite marre. Elle se pencha un instant pour regarder son reflet avant d'y plonger la patte. Elle en sortit un demi-masque sous forme de crane animal, son crane. Il pouvait s'avouer content, il n'avait pas eu à se mouiller pour le prendre, sortant de sa cachette à toute vitesse, il vint récupérer son crane dont-il en recouvrit une parti de son visage afin que son identité soit en partie non révélé.


Spoiler:
[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Cubone10
[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Vapore11
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Empty Re: [ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Message par Invité le Mer 12 Mai 2010 - 16:10

Haku n'aurait jamais imaginé à quel point marcher pouvait être aussi pénible. Même en s'aidant de son bâton, il avait, à chaque pas, la sensation que ses jambes allaient se dérober. Heureusement, les deux personnes étaient arrivées à sa hauteur.

"Hey ! Sa va ? T'est blessé, attends, tu devrais pas trop bouger. On va te trouver quelqu'un pour ton épaule !"

Le jeune mage du vent tenta de répondre. En vain. De plus, ce fut à ce moment-là que ses dernières forces le quittèrent. Il tomba lourdement à genoux, chaque muscle de son corps en feu. Il s'était quelque peu accommodé de la douleur qui lui traversait l'épaule, mais savait que cela empirerait si l'on ne la traîtait pas rapidement. Et il avait beau se repasser toutes ses incantations en tête, il n'avait pas le souvenir d'une formule pour apaiser son mal ou dégager la flèche.
Tremblant, il fixa la gemme surmontant son bâton. Comme d'habitude, la pierre en étant grise et froide. Cependant, chose nouvelle, il percevait un éclat inhospitalier dans le corps minéral, qui n'était pas sans lui rappeler la lueur émanant des yeux de Yuugen. Peut-être était-ce lui qui les observait depuis sa prison...? Haku l'imagina dans son ciel de nuages, s'amusant de la situation dans laquelle se trouvait son Maître. Après tout, ne s'était-il pas moqué de l'incapacité du jeune homme, lors de leur conversation?

"Je suppose que toi non plus, tu ne peux rien pour mon cas." Murmura le jeune homme dans un souffle, plus pour lui-même que pour quelqu'un d'autre.

La froide lumière lui sembla moins intense, durant un bref instant. Sans aucun doute, l'Esprit du vent venait-il de lui donner sa réponse. Et comme il s'y attendait, il devrait se débrouiller sans lui.
Se concentrant à nouveau sur le présent, il jugea préférable de se présenter aux deux personnes suceptibles de le sauver. Péniblement, il parvint à articuler quelques mots.

"Je me nomme Haku de Nalcia."
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Empty Re: [ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Message par Invité le Mer 12 Mai 2010 - 18:37

Sokka - "Merde ! Y à rien, pas même un chat. Bon ! Je suis désolé mais je vais devoir extirper ce carreaux. Ça risque de faire mal, alors mord la-dedans !"

Il attrapa un morceau de cuir qu'il avait en trop, c'était un moyen de raccommoder facilement d'autre tissu quand il y avait un trou ou des déchirures. et le tendit à Haku, il pouvait en faire ce qu'il voulait, le mordre ou ne rien en faire. L'adolescent empoigna le bois du projectile profondément enfoncé dans la chair et elle à certainement atteint les os. Le garçon prit une profonde inspiration, plus pour se donner du courage que pour le mouvement, Haku en aurait certainement plus besoin que lui de respirer.
Il tira soudainement d'un coup sec et ferme, arrachant le tout, bois et métal servant à faire la pointe, laissant gicler une gerbe de sang, retenue jusqu'alors par le carreaux. Jetant l'objet intrus plus loin, il vint appuyer sa main sur l'ouverture qui laissait dégouliner en abondance le sang. Il attrapa la gourde pleine d'eau et un bol en ivoire dans son sac dont-il se servit comme récipient.


Sokka - "J'ai besoin de laver cette plaie, il me faut de l'eau chaude. Kirin ! Si tu est bien elle, tu en est capable, je la veux juste assez chaude pour ne pas se brûler. J'aurais encore besoin de toi pour cautériser la plaie."

Il l'a regarda un instant, se demandant si c'était bien elle. Cependant, elle ne dis mot et s'assit à coter du bol. Elle posa ses mains autour de l'objet d'ivoire remplit du liquide translucide et en un instant, l'eau laissa échapper une légère volute de fumée. Son dresseur lui sourit avant de prendre le bol et de le verser sur la plaie. L'eau était certes chaudes mais pas au point de brûler, elle agirait comme désinfectant, durant le court laps de temps qu'il avaient pour soigner cette plait. Quand il eu finit, la créature aux cheveux de braise passa son doigt sur la mince ouverture causé par la plaie. Si Haku ne souffrait pas à cause de la flèche retiré ni de l'eau bouillante, le toucher avec la créature humaine devait être insupportable. Sokka pouvait voir que la peau se brûlait juste à l'endroit ou elle venait d'y poser le doigt. Elle attendit un moment avant de le retire, la peau s'était reformé, et ce n'était pas trop laid. La cicatrice faisait une simple ligne rouge sur l'épaule, très peu visible en soit, cela partirait avec le temps, ou grâce à un bon guérisseur.

Sokka - "Désolé ! Je pense que ton épaule sera opérationnelle d'ici quelque temps, donc ne force pas trop. En attendant, laisse moi me présenter : Sokka Ask de Mizuhan et voici Kirin, ma Ponyta, enfin... c'était un pokémon avant d'être humaine... ne me demande pas ni pourquoi, ni comment, car je reste sur le fait que ce que je suis en train de vivre n'ait qu'un rêve."

Alors qu'ils faisaient connaissances. Deux êtres vinrent à leurs rencontres, l'un plutôt sombre et déprimé, il était étrange et l'os ainsi que le crane qu'il portait sur la tête ne laissait pas douter sur son identité. Quant-à l'autre demoiselle extravagante en bikini, ainsi que sa queue de sirène, aucun doute sur son identité. Le garçon n'avait même pas remarqué une petite créature caché derrière lui, des plus discrète, mais surtout des plus peureuse. Mais pas le temps de s'attarder sur Boréas, car vu son aura glaciale qui l'entourait, cela ne faisait aucun doute sur ce qu'il était. Sokka se leva et tendit le bras à Haku.

Sokka - "Tu penses pouvoir te relever ou il te faut un coup de main ?"

Spoiler:
[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Boraas10
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Empty Re: [ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Message par Invité le Sam 15 Mai 2010 - 19:39

Le jeune mage du vent ne comprit pas immédiatement pourquoi le guerrier du pays de l'eau lui tendait un morceau de cuir. Mais, en le voyant empoigner le corps de la flèche, il le plaça dans sa bouche aussi rapidement que son bras droit endolori le lui permettait. Anxieux par ce qui allait se passer, il ne quittait pas des yeux les mains de Sokka. Sa resiration s'accéléra, de la sueur commença à se former.
Tout se passa vite. Le jeune homme tira d'un coup sec sur le projectile de bois et d'acier, extirpant du même coup la tête de la flèche. Haku inspira un grand coup puis serra de toutes ses forces le morceau de cuir en retenant sa respiration, espérant du même coup retenir sa souffrance. Il ferma les yeux pour ne pas voir le sang gicler. Une petite flaque pourpre s'était déjà formée, souillant l'or vert de la plaine.
La douleur commença à se faire moins intense. Du moins, c'était l'impression qu'avait le jeune mage. Il se remit à respirer, de manière saccadée. Il se calma petit à petit, mais son corps demeurait moite.
Sokka s'affairait à laver sa plaie avec de l'eau chaude. Le liquide avivait un peu la blessure, mais cela ne durait qu'un court instant. Haku avait l'impression qu'il ne pouvait subir rien de pire, maintenant.
Il vit alors l'étrange jeune femme qui accompagnait le Mizuhanien. L'un de ses doigts s'enflamma, et elle l'approchait dangereusement de son épaule meurtrie. Comprenant où elle voulait en venir, Haku aurait voulu se lever d'un bond et s'enfuir. Mais c'était impossible, ses jambes refusaient de lui obéir. Il leur en avait déjà trop demandé.
La jeune femme aux cheveux de feu posa alors son doigt embrasé sur sa peau. Le coeur de Haku se souleva. C'était... C'était tout bonnement insupportable! Il ferma les yeux avec force, enfonça ses dents dans le cuir jusqu'à le traverser entièrement. Mais c'était bien trop insuffisant!
N'en pouvant plus, il se débarassa de la peau tannée qui ne lui était plus d'aucune utilité, et se mit à hurler. Un hurlement qui s'éleva jusqu'au ciel et s'étendit dans toute la plaine, porté par les vents. Un cri déchirant, bestial, quasi inhumain, qui prenait d'autant plus d'ampleur dans ce lieu d'ordinaire si paisible. Une intolérable odeur de chair brûlée se fit sentir, envahissant progressivement l'air ambiant. Il pensait avoir eu mal, tout à l'heure, quand Sokka lui avait retiré la flèche? Ah! Il s'était bien trompé! Ce n'était rien, comparé à ça!
La fatigue et la douleur prirent le dessus. Sa voix s'éteignit, et il sombra dans l'inconscient. C'était le noir complet. A nouveau, il perdit la notion du temps et l'usage de ses sens. Il avait seulement la sensation d'un déjà-vu...
Ce sentiment se vit confirmer quand le sombre paysage se mua en une mer de nuages. Il n'eut pas à attendre la venue du prisonnier des lieux. Le Draco de vent et de lumière l'observait de ses yeux blancs, avec une sorte de plaisir froid. Il semblait beaucoup s'amuser à voir cet humain souffrir, lui qui ne pouvait plus rien sentir comme sensation physique.
Le dragon approcha sa tête de son Maître. Il avait du mal à retenir un sinistre rictus.

"Alors, tu penses toujours que tu es prêt à pouvoir me contrôler...?"

Ce n'était pas une question. D'ailleurs, l'Esprit du Vent ne lui laissa pas le temps de répondre. Les nuages sous Haku se dissipèrent et, comme lors de leur première rencontre, il se mit à tomber.
Le jeune Nalcien recouvrit ses esprits dans un sursaut. Il ne savait pas combien de temps il était resté inanimé, mais la jeune femme avait fini son travail. Son épaule le faisait toujours souffrir, mais il s'en fichait. Il préférait mille fois plus cela que ce qu'il avait éprouvé quelques minutes plus tôt.
Le Mizuhanien lui parlait, mais il ne comprenait pas vraiment. Il entendit juste que celui qui l'avait sauvé se nmmait Sokka Ask et qu'il venait du pays de l'eau. Quant à la jeune femme... C'était une Ponyta?!

"Tu penses pouvoir te relever ou il te faut un coup de main ?"

Haku secoua doucement la tête, et murmura:

"Non... Je ne vais pas pouvoir... Laisse-moi récupérer un petit peu..."

Il y avait toujours une légère odeur de brûlé, qui s'accrochait à leurs vêtements comme un Kokiyas à son rocher.

"Est-ce que... Je pourrais avoir un peu d'eau...?"

Sokka acquiesça et lui tendit sa gourde. Le jeune mage s'en saisit péniblement et la porta à sa bouche, laissant le liquide frais couler dans sa gorge. Il la rendit au jeune homme de Mizuhan. Puis, vidé de ses forces, Haku s'endormit.
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Empty Re: [ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Message par Invité le Sam 22 Mai 2010 - 16:20

Sokka - "Eyh ! Eyh ! Eyh !"

Sokka ne put pas stopper le fait qu'Haku s'évanouit profondément dans son sommeil. Et bien tant pis ! Il ne pouvait trop rien faire contre la fatigue. Il s'assit sur le sol à quelques centimètres du corps d'Haku, ne sachant trop pas quoi faire. Le vent soufflait toujours, en même temps, ils n'étaient pas à Nalcia pour rien. Le garçon regardait Kirin toujours en position de salut, soit, assise sur ses jambes, genoux plié. Boréas se cachait derrière Sokka, tremblant comme quelqu'un de frileux, ce qui ne pouvait pas être le cas vu qu'il avait un type qui le protégeait du froid. Calypso était totalement affalé sur le sol et roupillait elle aussi comme si de rien n'était. Quant-à Ulysse, il semblait s'ennuyer et lançait son marteau comme un boomerang dans les airs, le rattrapant tel un expert.

Sokka - "Bon ! On ne va pas poireauter ici ! Allez ! Hop !"

Le jeune homme attrapa le premier bras d'Haku, le passa au dessus de sa tête, attrapa une jambe et le mit assez facilement sur son dos, posant ses mains sous les cuisses du garçon. Il ne s'était pas réveillé, signe qu'il était bien épuisé. Il aurait bien voulu un peu d'aide de sa Ponyta, mais elle n'était plus sous sa forme quadrupède, donc, elle se trouvait déjà moins pratique et moins véloce. Il porterait donc le blessé sur son dos. Mais ou voulait-il aller ? Il n'en savait trop rien lui-même. La première chose qu'il lui vint en tête fut de rejoindre les paysans qui chantonnait les cantiques des champs. Ce qui n'était pas une mauvaise idée à priori. Il se mit donc à marcher, frappant de ses bottes de cuir le sol dur et rêche du sentier qu'il venait de découvrir parmi la colline verdoyante ou lui et ses compagnons se trouvaient. Outre l'herbe simpliste et relativement haute pouvant atteindre le haut des mollets, les plaines actuelles sont composés de mauvaises herbes dont chardons et chiendent font fureur, sans oublier les pissenlits qui nuisent généralement au bon écosystème et étouffe le reste des plantes à cause de leurs fleurs jaunes quand ils ne sont pas sur le point de polliniser avec leurs graines armée d'un parachute de velours blanc. Outre tout ce joli monde, les coquelicots ont tendance à faire rage et à recouvrir toute la face d'une plaine d'un rouge criard, flambant, mais nullement semblable au sang, ce n'est pas un rouge sombre, au contraire, cela s'approche du vermillon. Parmi tout ceci, on peut y voir de multiples marguerites au centre jaunes et aux délicats pétales blanches, d'ailleurs, leurs senteur est assez prononcé si on en approche le cœur de la fleur près du nez. Elles sont souvent les victimes des gosses qui veulent en faire collier et autre couronne. Ci et là pousse le trèfle des près, petites fleurs très vivace composé comme un pompon mauve. Elle est en fait composé d'une myriade de fleur sur le même pompon, et en détacher une pour en sucer le bout donne un gout sucré agréable en bouche, le passe temps des enfants quand ils commencent à parler de tout et de rien. Il y à bien sur des parterres de violettes un peu partout qui embaume l'air de leurs douce et suave odeur très appréciable.

Alors que Sokka regardait tout autour de lui le paysage et sa multiple diversité, il n'avait pas remarqué qu'il venait de passer déjà deux collines et qu'il pouvait voir les rizières non loin, ainsi que quelques champs. Toujours suivis de près par ses amis. Haku allait-il se réveiller ? Peu importe, il aurait bien continué un peu plus longtemps comme ça.
Anonymous
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?] Empty Re: [ Clos ] [Event Celebi] Entre passé et futur [Sokka + libre?]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum