[ Clos ] Plus brillant que neige [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Plus brillant que neige [Solo]

Message par Miku Hatsune le Dim 18 Avr 2010 - 23:52


Un vent glacé soufflait sur les terres encore blanchies par la neige de la contrée de Mizuhan. Malgré l'arrivée imminente du printemps, le blizzard ne semblait pas vouloir se calmer, hurlant déjà depuis plusieurs jours et balayant toute résistance sur son passage. Rien ne bougeait et ne se distinguait dans l'épais brouillard que formaient les flocons furieux qui s'agitaient violemment et tourbillonnaient solitaires sur des kilomètres. Aucun signe de vie, aucun souffle n'avaient l'air de se manifester au milieu de cette tourmente à la fois étonnamment puissante et terriblement silencieuse.

Pourtant, au milieu de l'enfer immaculé, une tache bleutée se détachait du reste. Oh, à peine. Le bleu était légèrement turquoise, et il semblait prêt à se fondre avec le paysage. Les cheveux bleus s'agitaient légèrement, déjà à demi-collés par le froid mordant. Les joues, en revanches, étaient d'une pâleur horrifiante, comme si leur propriétaire avait déjà quitté ce monde. Allongée sur la banquise, les yeux clos, elle donnait l'impression d'être plongée dans un sommeil dont elle ne se réveillerait jamais, capturée par le froid et la solitude de ces lieux. Étendue sur un îlot de glace rattaché à la rive par un morceau de terre sans doute aussi fragile que la vie de la jeune fille, elle demeurait là, immobile, dans un endroit que même les Mizuhaniens évitaient par ce temps.

Seule.

Elle avait atterri sur cette banquise après avoir essayé de sauver son ami, le Celebi chargé de veiller sur son époque, bien postérieure à celle de l'Erasia guerrier et moyenâgeux. Elle avait tout tenté pour lui, acceptant même de risquer sa « vie » pour aider les camarades du Pokémon des forêts. Elle avait pu la conserver, mais elle avait dû payer un lourd tribut : manquant de rester coincée dans une faille temporelle, elle avait été condamnée à se retrouver dans un siècle dont il ignorait tout...mais surtout, elle avait été obligée de donner sa mémoire comme prix de passage. Les Celebi n'avaient pas pu la garder intacte, et ils avaient préféré la lui effacer pour lui éviter toute séquelle. Cependant, la perte de ses souvenirs avait sans doute été une bonne chose, au vu de ce qui l'attendait dans ce nouveau monde, même si elle ne pouvait s'en rendre compte à l'heure actuelle, tout comme elle ne pouvait voir pour le moment qu'elle se trouvait en grand danger là où elle était.

Un Pokémon, par contre, avait remarqué ce détail pour le moins troublant. Une humaine, ici, en plein hiver ? Avec des cheveux bleus, en plus ? Était-elle faite de glace ? Apparemment pas, puisque ses membres livides commençaient déjà à bleuir. Se propulsant hors de l'eau glacée en fermant sa coquille d'or, la créature atterrit non loin de la jeune fille. En clignant des yeux, il l'examina, persuadé qu'elle était morte. Il passa d'ailleurs sa longue langue sur l'un de ses bras pour s'en assurer...avant de la retirer promptement en sentant encore le sang circuler sous la peau fine et froide. Un peu désemparé, le Kokiyas sautilla autour d'elle, tentant de la sortir de sa torpeur en projetant sur elle de petits bouts de glace en retombant sur le sol. Voyant qu'il ne pouvait rien faire, il réfléchit un instant, regarda la mer, puis l'humaine. Certes, en principe il ne les aimait pas. Ils essayaient toujours de l'attraper à cause de sa couleur bizarre. Et puis, il risquait sa peau - enfin, sa coquille - chaque fois qu'il sortait de son élément de prédilection, le doré qu'il arborait jurant avec la blancheur des lieux. Il n'avait donc pas intérêt à s'attarder sur la banquise...enfin, vu le temps qu'il faisait, il y avait peu de chances qu'un abruti sur deux pattes s'aventure ici...mais tout de même...elle avait l'air d'être spéciale, celle-là. Elle avait des poils bleus ! Il n'avait jamais vu ça nulle part. Elle aussi devait avoir quelques problèmes pour se faire accepter dans son groupe. Et si...et si elle s'était fait exclure par ses semblables ? Se pouvait-il qu'ils l'aient jetée là à cause de ses poils bleus, d'une longueur d'ailleurs délirante ? Se sentant proche de l'humaine et éprouvant de la compassion envers elle, il décida de l'aider du mieux qu'il pourrait.

Le coquillage vivant commença à décrire des cercles autour de la jeune fille, se servant de Tour Rapide pour creuser la neige et la rassembler en plusieurs tas de plus en plus épais. Puis, en sautant et en donnant des coups dans les monticules de neige gelée, il forma un dôme qui recouvrit bientôt la jeune fille en quasi totalité. S'étant ménagé une ouverture, le Pokémon pénétra dans son chef-d'œuvre, recula, hésita un instant, se demandant s'il ne se piégeait pas, puis, se disant qu'elle ne pourrait rien lui faire de mal dans cet état, finit par utiliser une petite Onde Boréale pour boucher l'entrée. Désormais totalement hermétique, l'abri offrait une protection efficace contre le vent et le froid. Satisfait, le Pokémon doré sautilla jusqu'à l'humaine, la fixa et, persuadé qu'il pourrait la réchauffer ainsi, passa sa longue langue sur ses membres plusieurs fois. En écoutant le bruit du blizzard étouffé par la structure, il finit par s'approcher tout près d'elle et toucha sa main avec l'un de ses petits pics. Lorsqu'elle bougea, il sursauta, surpris de voir qu'elle avait encore assez d'énergie pour se mouvoir, même très peu. Il se laissa faire quand elle le saisit doucement pour le ramener près de son coeur, ne comprenant pas son geste, mais se doutant qu'elle cherchait simplement de la chaleur. Alors qu'elle commençait à reprendre un peu des couleurs, le Kokiyas, lui, s'endormit, rejoignant ainsi la jeune humaine dans le monde des rêves...

Une forme blanche et verte sillonnait la banquise à la recherche de quelque chose, ou plutôt de quelqu'un. Repérant enfin le petit igloo, la créature se dirigea vers lui, disparut, puis réapparut à l'intérieur de l'édifice. Le Kokiyas doré se réveilla en sursaut, effrayé par la présence inconnue. Le Celebi mit alors une main devant sa bouche comme un humain aurait mis son doigt pour lui demander de se taire, puis, il lui désigna l'humaine toujours profondément endormie à côté de lui. Il murmura quelques mots au coquillage qui, perplexe, finit par acquiescer. Après tout, il ne serait pas plus mal avec elle qu'avec ses congénères, qui le regardaient toujours comme un paria. Et aller avec elle mettrait fin aux parties de cache-cache incessantes avec les braconniers et autres chasseurs du coin.

Heureux de voir que sa protégée du futur ne serait plus seule, le Celebi écarta les bras. Une lumière émana alors de son corps tout entier, irradiant l'igloo et illuminant le pâle visage de l'humaine, faisant scintiller la coquille du Pokémon. Soudain, la lumière explosa, irradiant tout autour, et emportant les trois êtres vivants comme s'ils n'avaient jamais été là...

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

RP 1 - RP 2 - 1 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match

Spoiler:

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
avatar
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 274

Fiche de personnage
Points: 77
Âge du personnage: 22 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum