[ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 16:45

Akiro venait de sortir de son village qui se trouvait au pied de la montagne, il avait, il n'y a pas si longtemps capturé son premier pokemon, un oiseau assez tétu qu'on nommait Piafabec... Celui-ci avait été retrouvé en train de pillier une échoppe, le marchand allait l'étriper quand Akiro fit son entré tel un ninja qui attaque furtivement, il sortit son Katana désarma son adversaire et finit par récupérer le pokemon trop tétu pour accepter d'avoir été sauvé...celui-ci s'envola vers le ciel, mais juste en se retournant, le pokemon vit que le marchand allait attaqué son "sauveur" et le chargea avec une fulgurante attaque "vive-attaque". Akiro n'en revenait pas de cette vitesse, de plus il avait mit k.o le marchand en une attaque... les deux sortirent du village comme deux enfants qui s'enfuyaient après avoir fait une bétise...Puis dans le mouvement, Akiro laissa échapper une poke ball, objet très important pour pouvoir obtenir n'importe quel pokemon, cet objet ou plutot cet capsule permet de capturer le pokemon et donc de se l'approprier... Akiro venait de capturer son premier pokemon, ce Piafabec tétu qui avait prit l'habitude de se balader hors de sa pokeball quand... tout le temps en faite, Akiro n'avait jamais réussi à le rentrer dans sa pokeball comme le pikachu d'un dresseur qui était devenu assez célèbre pour ses exploits, autant qu'a la ligue mais aussi en sauvant des villes de colère de pokemons légendaires... Il ne se souvenait plus du nom du dresseur en tous cas c'était presque légende. Bref revenons à nos wahouatt, Akiro et son piafabec qu'il aimait bien appelé Piaf étaientt au pied des montagnes et voulaient s'entrainer en haut, mais pour cela il fallait qu'Akiro grimpe... Durant toute la duré de l'escalade , son Piafabec se foutait de son dresseur mais  à un point, même son propre pokemon n'avait pas de respect pour lui. La montée était fade et sans sensations fortes sauf quand une pierre lacha sous le pied d'Akiro qui se mit à dégringoler de 35 mètres en essayant de trouver n'importe quelles prises pour se rattraper... La montagne étant escarpée en tombant Akiro s'écorcha à peu près tous le corps. Son Piafabec était plus bas...

* Qu'est-ce qui fout ? il veut me rattraper ? IL EST TIMBRÉ !!!*

Le pokemon vol lançait une attaque furie sur la paroi de la montagne... Il avait dans l'idée de créer une prise pour son dresseur ce qui lui permettrait de s'accrocher et donc de ne pas finir écraser comme une merde... Ce la profita à Akiro quand il comprit ce que son pokemon voulait faire et se mit à lacher toutes tentatives pour s'accrocher et juste attendre le bon moment pour se rattraper à la prise que Piafabec lui confectionnait, dès qu'il fut à la hauteur de la prise, il prit son pokemon sous son bras et tendis l'autre pour s'accrocher dans la roche, puis il se propulsa vers le haut, relacha son pokemon et prit son katana à deux main et le fit pénétrer dans la roche s'en servant de prise pour se stopper, le choc fut rude et le corps d'Akiro dégoulinait de sang et ses blessures le piquait... il reprit l'escalade pour enfin arriver en haut de la montagne où il y avait un plateau, il s'avança doucement vers le plateau en faisant attention de ne pas tribucher dans quelques choses ou de glisser.... Son pokemon se posa sur sa tête, presque seul endroit du corp d'Akiro qui n'était pas ensanglanté...

-Merci, sans toi je serais peut être mort ou du moins à ramasser à la petite cuillère...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 18:16

    Du rouge. Du noir. Du blanc. D+u vert. Du bleu. Et un peu de toutes les autres couleurs danse autour de moi. Je sens que je suis en train de repasser dans un espace temps. Je suis en train d'oublier qui je suis, qui j'était, je n'ai pour souvenir que cette créature cubique. Elle me suit partout, comme si un lien invisible semblé nous lier et qu'on ne pouvait être l'un sans l'autre. Je suis déjà en train de perdre la mémoire, de voir le monde d'ou je viens disparaitre, et un nouveau apparaitre.

    Le bruit d'une vitre qui se brise se fit entendre et l'écho résonna longtemps sur les parois rocheuses de la montagne. Et comme pour accompagner le mouvement, des débris de ce sois disant vert multicolore tomba au sol, comme si la personne qui venait de traverser cet obstacle avait brisé le vitrage d'une église ancienne. Une jeune demoiselle déboula alors comme une bête sauvage, quatre pattes sur le sol, prêt à attaquer quiconque voudrait l'attaquer. Elle n'était pas la plus mauvaises combattante de son temps à main nues, pour ne pas dire l'une des meilleurs, en même temps vu son passé... enfin... son futur... bref ! La créature canard cybernétique arriva en lévitant au-dessus du sol, provoquant par lui même son propre champ magnétique. La brèche entre les temps se referma aussi vite qu'elle était apparu et plus rien qui n'avait un quelconque rapport avec n'était visible ou palpable.

    La jeune demoiselle se releva, regardant à droite et à gauche, de ses yeux légèrement violet, afin de repérer le terrain. Elle avait certes perdus la mémoire sur tout ce qui avait un rapport sur sa mémoire, elle n'en avait pas pour autant perdu son sens de la survie ni ses facultés primaires. Elle tituba légèrement du fait du choc entre les générations et du voyage un peu épuisant mais elle se reprit bien vite. Elle n'avait plus aucune arme sur elle, ses flingues ne marchaient déjà plus à la dernière époque, ses ailes d'énergies et sa faux de plasma ne fonctionnait pas mieux, elle avait donc tout laissé là-bas, chose inutile, avait retiré sa combinaison moulante faite de métal malléable et avait revêtu des vêtements plus simples de l'époque ou elle était allé. Elle ne savait même plus qu'elle possédait cela, pour elle, tout ce qu'elle avait encore dans l'esprit, c'était qu'elle n'était pas d'ici, c'était bien tout et elle ne pouvait plus se rappeler de rien. Le voyage entre les dimensions et rare, et le fait est que Trinity à eu une chance incroyable de pouvoir le faire, elle ne l'avait pas prévu, et n'aurais jamais souhaité le faire si on lui en avait donné le choix. Bref ! Elle était comme une nouveau-née ici, mais avec le corps d'une jeune fille de 19 ans et l'allure d'une guerrière.

    Elle fit volte-face et croisa le regard d'un jeune homme, il semblait écorché de part et d'autre et mal en point. Elle ne fit aucun geste, ne se mit n'y en position de combat, ni en position de défense. Tout ce qu'elle faisait, c'était analyser la situation. Était-elle en danger ? Elle pouvait facilement tuer un être quelconque, elle connaissait les organes vitaux et leurs emplacements comme sa poche, mais un simple point de pression à certain endroits suffit à faire stopper net un match. Pour l'instant, il ne semblait pas agressif, mais elle se trouvait sur ses gardes, prêt à réagir s'il attaquait. En attendant, elle joua le jeu de la jeune fille perdue et fit simplement :


    Trinity - "Hey !"
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 18:36

Akiro était en train de errer sur le plateau au sommet de la montagne, les cheveux devant les yeux comme dans les films d'horreur, on ne distinguait que sa bouche qui était ensanglanter du au quinzes mètres de chutes libres qu'il venait de se taper... Le katana dans une main qui trainait au sol en faisant une trace dans la terre meuble du sol... Il manqua de s'écrouler au sol du à ses blessures, son pokemon volait à côté de lui trop fier pour montrer son inquiétude envers son dresseurs, celui-ci marchait lentement pendant que son oiseau s'amusait a faire des looping dans les air, seul, tel un boulet qui s'ennuit...
D'un coup une sorte de déchirure ce fit dans le paysage comme si on venait de déchirer une feuille de papier c'était apparu d'un coup. Un tourbillons de couleurs sombres et clairs fusaient de ce trou dans le paysage, Akiro en avait entendu parler, il s'agissait d'une brèche dans l'espace temps qui nous transportait dans le futur ou le passé et si on avait de la chance, revenir dans notre présent...En tout cas, une fille sortit de cette brèche et finit sur le sol à quatre patte, position très étrange du point de vue d'Akiro vue la combinaison moulante qu'elle portait, mais il était tellement mal en point qu'il ne fit pas attention au physique de la fille qui venait d'être cracher par cette ouverture dans le temps qui se referma aussitôt que la fille fût au sol...
Akiro se dirigea vers elle sans faire attention si elle pouvait la tuer, mais en cas de problèmes, son pokemon serait la pour le protéger... Donc, il avançait vers elle d'un pas lent et lourd tous les deux pas il manquait de s'écraser au sol, il depassa la fille en lachant un :

-Salut....

Puis il continua son chemin... à plat ventre en venant se poser violement sur le sol qui n'amortit pas sa chûte à la grande déception d'Akiro , son pokemon descendit vers lui et lui donna des coups de becs pour tenter de le réveiller... Voila, il venait de s'évanouir, encore heureux que ce n'était pas arriver durant son escapade... Il était étalé sur le sol le katana en main comme si il feindait la mort tel un appât pour attirer sa cible... Mais là il était vraiment, vraiment crêvé , sa visiob se flouait peu à peu pour finir par fermer les yeux et à perdre connaissance devant cette fille. Il se mit à bouger puis à se relever d'un en sautant dans tous les sens car la douleur le laçairait, faut dire de la poussière ou de la terre dans ses multiples plaies ça n'allait pas l'arranger. Son pokemon sursauta en le voyant se relever et sauter dans tous les sens, celui-ci s'envola pour garder un oeil sur la situation
, il surveillait la jeune fille en cas de gestes suspects il fonçerait sur elle en lui crevant un oeil ...

- J"ai mal ! J'ai mal !!!
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Mer 5 Mai 2010 - 19:48

    Trinity - *L'aider... ou ne rien faire ?*

    Alors que l'autre personnage se convulsait dans tout les sens sous le regard d'un oiseau... oui... un oiseau. Elle n'en avait jamais vu, enfin, si, mais ceux de sa planète était relativement dangereux, ou inutile. Etant donné qu'elle ne se rappelait plus des créatures d'avant, elle semblait découvrir qu'il existait autre chose que des êtres humains ici. Il bougeait bien, elle aurait presque eu du mal à le frapper s'il gesticulait comme ça en combat. Elle ne pouvait décemment pas ne rien faire. Mais elle ne pouvait pas s'approcher de lui sans risques. La première idée qui lui traversa l'esprit fut de lui donner un bon coup sur le haut du crane afin de l'assommer, le porter jusqu'à un lieu sur et le laisser la aux mains avec quelqu'un pour panser ses blessures. Mais elle même n'aurait pas aimé cette méthode. Changement de plan. Si elle le caillasse, pour l'achever, histoire d'abréger ses souffrances ? Non, mauvaises idées. Bon ! Elle lui aurait bien tranché la jugulaire mais bon, à par le sabre de l'autre y à trop rien. Bon ! Si elle ne peut pas le tuer pour l'aider, ni même le blesser pour le faire soigner... et bien il n'y à rien qu'elle peut faire. Elle à appris à se battre, à tuer et à porter des trucs, mais soigner ou aider quelqu'un... il faudrait lui faire un cours particulier ne trente seconde.

    Trinity - "Tu à besoin de quelque chose ?"

    Elle le fixait sans bouger ni agir, ne sachant trop quoi faire. Alors qu'il poussait ses cris de douleurs, à moins qu'il ne joue la comédie sur ses "J'ai mal !", une grosse créature fit son entrée. Enfin, pas si grosse que ça, juste une bestiole de belle taille. Une grosse tête en fer d'une trentaine, voir quarantaine de centimètre a elle seule. Son corps recouvert à son tour d'acier produit à lui seul des grincements et autres crissement de choc entre métal et roche. La créature semblait plus machine que véritable bête, mais sa façon de bouger en elle-même est tout à fait vivante. La bestiole vint à pousser un petit cri strident, il venait de remarquer le Porygon et était naturellement attiré par lui. Le petit bout de chou vint se frotter affectueusement près du Pokémon virus en faisant grincer ses plaques de fer. Trinity passa son attention d'un être à un autre, entre l'attendrissement qu'elle avait envers la créature et le fait qu'elle ne savait pas quoi faire pour le jeune homme. Et fini par se décider à s'approcher du jeune homme, tout en s'assurant de ne pas perdre de vue la créature, qui suivait déjà le agacé. C'était assurément une petite femelle qui avait trouvé dans le Pokémon cybernétique une certaine impression de mâle.

    Elle s'approcha du jeune homme, lentement d'abord, afin de ne pas prendre un coup, et surtout pour ne pas le brusquer. Mais au final, elle n'eu à faire que quelques enjambées et elle se trouva à attraper le bras de l'autre et le souleva au-dessus de sa tête. Soulevant par la même occasion le garçon du fait qu'elle était plus grande que lui, et plus forte. Il n'avait certainement pas du comprendre mais il pendouillait en l'air à présent, qu'il le veuille ou non, elle ne lui avait pas demandé son avis. S'il avait un truc à redire, il devrait s'adresser directement à elle.

    Trinity - "Bon ! Arrêtes de gesticuler dans tout les sens, tu auras moins mal, et si tu veux soigner et laver tes plaies il va falloir trouver un lieu de soin."


Spoiler:

[hrp : j'ai mis du temps à cause du frangin qui venait me gonfler, en passant, le Galekid je l'ai fait apparaitre pour moi hein, si t'en veux un tu fais apparaitre le tien xD]
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 13:19

Akiro était en train de gesticuler dans tous les sens pendant que la jeune femme le regardait avec un air étrange et hésitait à venir vers lui. Akiro avait l'impression d'être un extra-terrestre pour elle, qu'est-ce qu'elle croyait ? Que dès qu'elle le toucherait un venin allait pénétrer dans ses veines pour la ronger de l'intérieur ? D'ailleurs c'est plutôt Akiro qui devrait avoir peur d'elle car c'est elle qui venait de sortir d'une brèche temporelle pas lui... Bref, elle voyait bien qu'Akiro avait besoin d'elle, donc elle s'approcha doucement, à pas léger et discrets mais en quelques enjambées elle était déjà arrivée au corps d'Akiro qui était retombé au sol trop exténué pour bouger quoi que ce soit... La jeune femme le prit sur elle et au même moment son pokemon, Piafabec, lança une attaque aéropique dont la cible était la jeune secouriste d'Akiro, mais celui-ci se fit tout de suite arrêter dès qu'il fut à quelques centimètres de la jeune femme par la main d'Akiro. Le pokemon oiseau se stoppa directement à un millimètre de la main de son dresseur, sur le visage d'akiro on pouvait voir se dessiner un petit sourire :

-Excuse le, il est très protecteur même si il ne le montrera pas....

Le pokemon se posa à côté des individus. Pendant ce temps là, une créature sortit de derrière un rocher, recouverte d'une amure de métal, un très beau Galekid, que le pokemon de la jeune fille semblait apprécier, il semblerait que la créature était une femelle d'où l'attirance du pokemon de la fille. Akiro informa la jeune femme qu'il s'agissait d'un Galekid, un pokemon typique de cette montagne car elle était très riche en minéraux de toutes sortes... Après cette scène très attendrissante, Akiro se démit de l'emprise de la jeune femme et se mit à ramper vers le point d'eau le plus proche, son corps râpait le sol lui infligeant une plus grande souffrance mais dès qu'il tomba dans l'eau sa douleur s'apaisa et il se mit en caleçon afin de nettoyer toutes ses plaies, même si l'eau avait relancé le saignement, l'eau passa bientôt du bleu au rouge clair... Il sortit de l'eau toujours en caleçon mais ensanglanté, il sortit de son sac un gros rouleau de bandage et se mit à se l'enrouler autour du torse, des bras et des jambes afin de couvrir toutes se plaies. Quand il se releva, il ressemblait à une momie se qui fit rire son Piafabec toujours prêt à se foutre de sa gueule...Il retourna vers la jeune femme et se présenta en s'excusant de l'attitude qu'il avait eut mais la douleur était tellement forte qu'il fallait qu'il interpelle quelqu'un pour l'aider :

- Je m'appelle Akiro Notsu je suis natif de Terros, et voici mon Piafabec


Le pokemon vint se poser sur l'épaule de son maître en entendant son nom.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 18:34

Nexus semblait bien agacer que la créature d'acier s'affectionne tout particulièrement pour lui. Pourquoi elle n’irait pas voir ailleurs ? Bonne question ! En attendant, elle se frotte tendrement sur le Porygon complètement agacé. Lui ne voulait d'aucune relation avec un être comme ça, mais surtout, il ne cherchait pas la compagnie amoureuse. Il partit voguer dans les airs grâce à son champ magnétique et flotta jusqu'au Piafabec. Ce dernier avait failli être agressif avec Trinity, et cela ne plaisait pas au Porygon, voilà qu'une rivalité naissante vint à faire surface dans l'esprit du Porygon, s'il en possédait un.

Trinity - "Ah ? Euh... tant mieux !"

La jeune fille se fichait complètement que ce soit un Galekid ou autre, elle trouvait charmant la petite bestiole, et comme elle n'avait pas l'habitude d'en voir, c'était plutôt pour le plaisir des yeux. Elle regardait le jeune homme se laver sans sourciller. Elle regardait sa constitution... moyenne. Elle ne pensait pas qu’il n’était forcément pas très fort, mais il ne survivra pas longtemps s'il tombait face à un gros Pokémon comme un Onix. Enfin, elle s'en fichait un peu. Ce n'était qu'une personne comme tant d'autres. Le fameux crissement des plaques de métal de la bestiole se refit entendre, la petite accourait vers le Porygon avec de grand yeux qui le lorgnait. Cependant, ce dernier ne semblait point intéressée, plus occupé à regarder fixement le Piafabec qui semblait vouloir se montrer autoritaire. Non ! Il ne s'en tirerait pas à s'y bon compte. Le Porygon ne savait pas pourquoi il devait protéger Trinity, il l'avait oublié en changeant d'époque, mais ce sentiment restait. Quand le jeune homme ressortit de l'eau, il était propre, et effectivement, il en avait eu besoin. La demoiselle n'avait pas bougé d'un pouce et le regarder de haut en bas. Elle regarda la scène comique du jeune homme cherchant à bander ses plaies. Mais elle ne pouvait pas laisser passer ça.

Trinity - "Non ! Rah ! Laisse-moi faire !"

Elle n'avait même pas fait attention aux paroles du garçon, elle regardait plutôt la façon dont il s'était bandé le corps, et c'était très mal fait. Autour des bras cela pouvait aller, mais quand on le fait seul autour du buste c'est quasi impossible. Elle le fit pivoter, relâcha un peu la bande pour la serrer un bon coup, lui coupant le souffle un instant, mais un mauvais bandage n'assure pas un soin optimal. Un peu étrange non ? Elle ne le connaissait pas, et inversement, et pourtant elle s'occupait de raffermir le maintien de la bande. Elle faisait ça par simple soucis de perfectionnisme. Le Piafabec ne devait pas apprécier qu'elle approche, mais elle s'en fichait, et une claque et on en parlait plus s'il commencer à piaillait. Elle recula et le laissa tranquille, enfin. Oui ! Depuis le début ce n'est qu'un grand n'importe quoi, mais cela, elle s'en contrefiche.

Trinity - "Hein ? Moi ? Appelle-moi Trinity !"
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Ven 7 Mai 2010 - 23:07

Akiro veant de finir son bandage du torse quand la jeune femme arriva vers lui pour lui desserrer la bande, au début Akiro ne voyait pas ce qu'elle faisait mais c'est quand elle se mit à tirer d'un coup sur le bout du bandage qu'un cri voulu sortit de la bouche d'Akiro mais vu son souffle coupé aucun son ne sortit de sa bouche, il avait fait le mouvement sans le son... Quand la jeune femme lui répondit, elle déclina son identité. Alors comme ça elle s'appelait Trinity, Akiro n'appréciait pas naturellement se prenom mais il devra s'y faire vu la situation... Il se mit à côté d'elle et commença à ouvrir la conversation....

-Alors... Trinity, tu compte le capturé ce Galékid ? Ses évolutions sont connus pour être très puissantes et très résistante, enfin moi je dis ça, je pense que tu n'en à rien à foutre.... Moi je vais m'entrainer...

Le jeunne homme se dirigea vers le milieu du plateau et sortit son Katana, la lame était placé devant son visage, ses yeux était fermé comme si il tentait de visualiser quelques chose. Dès qu'il les ouvrient, il commença à courrir tous droit en direction d'un rocher, il pointait sa lame derrière lui mais en la gardant le manche au niveau de son poignet. Sa vitesse augmentait peu à peu, c'était un bon sprinteur mais aussi un exellent coureur de fond, il leva son deuxième bras qui lui était dépourvu d'arme pour appelé son pokemon qui aussitôt rapliqua à ses côté. Akiro demanda à son pokemon si il était prêt, pour quoi sa on ne le savait pas, le pokemon aquiéça. Akiro pointa la lame vers l'avant et son pokemon prit du recul, pour pouvoir l'aider à briser ce rocher... Akiro demanda à son pokemon d'utilisé l'attaque aéropique et de s'accrocher à la lame pour lui donner de la vitesse et aussi de la puissance... Akiro courrait toujours droit vers le rocher d'une vingtaine de centimètre d'épaisseur; à son signal son pokemon lança une attaque aéropique et fut entouré d'une aura blanche, il se mit à accélérer et à saisir le sabre qui était toujours tenu fermement par Akiro . Quand celui-ci envoya le katana en direction du rocher, le pokemon accrocher à l'arme continua à la propulser puis au dernier moment il lancha prise pour laisser le sabre se planter de ce rocher épai...
Après quelques secondes, celui-ci se brisa en plusieurs éclats renvoyant le Katana vers Akiro qui le reprit avec grâce et élégance...


- Tu t'es amélioré dis donc ? je suis fier de toi...


Le pokemon épuisé battait des ailes et se dirigea vers son dresseur avec un sourire mais en se posant, car il était très fatigué, de plus la lame était très lourde même si le travail était partagé entre les deux individus, ce genre de technique était très difficile à réaliser si on ne c'était pas entrainé avnt de l'utiliser en combat réel... Il se retourna vers Trinity et alla prendre une serviette dans son sac car il était trempé de sueur, même un entrainement aussi court était épuisant surtout pour lui dont la lame de son katana était faites d'cier d'un maitre élémentaliste puissant donc ce métal était fin tranchant mais lourd c'était l'handicape que cette arme offrait à son propriétaire
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Sam 8 Mai 2010 - 11:08

Et bien, il semblerait qu'entre les deux personnages cela soit comme chien et chat. L'un ne semblait pas aimer être aidé, et l'autre agissait sans demander la permission. Cela risque d'être une relation assez... rival envers les dresseurs, déjà que le Porygon n'aimait pas le Piafabec. Trop snob peut-être, a vraie dire... pas vraiment, juste par simple envie. Enfin, c'est le Porygon qui pense que l'oiseau à commencé les hostilités en voulant frapper la fille, mais lui ne s'était pas gêné pour montrer son mécontentement envers lui. Trinity n'avait rien à reprocher au garçon, son caractère ne lui déplaisait pas, mais il n'était pas non plus le mental qu'elle appréciait généralement.
Le garçon faisait subir à son Pokémon et à lui-même un entrainement assez particulier. Ce n'était pas inutile, mais cela prenait un certain temps à faire, et en combat, le temps est très important. D'ailleurs, en parlant de temps, voilà que le soleil et les quelques nuages laissèrent place à une sombre clarté, pour ne pas dire qu'il allait bientôt pleuvoir.

Un éclair zébra le ciel tel une anguille qui aurait attrapée sa proie, rapide et efficace. D'autre suivirent, déchirant le ciel qui était encore clair il y à un instant. Les temps de montagne change souvent, surtout quand un grand et beau soleil se lève, c'est souvent synonyme qu'une averse approche. Les torrents du ciel s'abattirent sur le plateau et la montagne en grands flots ininterrompus et d'un seul coup. Ils furent tous tremper en quelques secondes, mouillés jusqu'à la moelle des os. Trinity sentait quelque chose lui démangeait le bras, mais elle ne savait pas quoi, elle fit un geste droit et direct, tel le couperet qui saigne la nuque d'un humain. Une onde invisible vint à partir de son bras et à s'éclater sur de la rocaille, laissant une longue ligne droite et fine qui avait profondément entamé la pierre. D'ailleurs, même si personne n'avait pu le remarquer, l'onde avait découpé les gouttes sur son passage en deux.
La demoiselle ne savait pas ni pourquoi, ni comment elle avait fait ça, mais elle venait de le faire. Elle agita son bras encore une fois, mais cette fois, rien ne venu. Elle était à présent bien plus absorbée par le fait qu'elle venait de provoquer une onde de choc plutôt que par le garçon qui se trouvait sous la pluie avec elle. Elle releva la tête, les cheveux lui collant au visage, mais peu importe, elle s'adressa au garçons.


Trinity - "Tu veux rester sous la flotte ou on trouve un endroit ou s'abriter ?"

Elle ne laissait voir aucun sentiment quelconque sur sa face, elle arborait juste un masque de bronze, dans le sens figuré du terme, elle ne portait pas vraiment quelque chose sur la tête, c'est juste pour dire que son visage ne laissait rien apparaitre. Ni ennui, ni joie, ni colère, ni tristesse, ni rien du tout. Quels sentiment voulait vous exprimez sous la pluie ? Rien à vraie dire.

Il y avait bien à quelqu'un à qui la pluie profitait. Le Porygon était bien content que la Galekid ne le suive plus. Cette dernière préférait batifoler en sautant de flaque en flaque comme une petite folle. Même si elle était de type roche, son double type acier lui confère une protection normale face à l'élément aqueux. Alors qu'elle jouait avec l'eau, Trinity commençait déjà à descendre un sentier de montagne en compagnie de Nexus, son Porygon, la créature les suivit en sautillant toujours dans les flaques d'eau.


Trinity - "Je vais marcher jusqu'au pied de ces lieux, si tu veux nous suivre comme elle le fait elle-même, tu peux, je t'oblige en rien !"
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Dim 9 Mai 2010 - 17:25

Akiro sentit une goutte lui tomber sur le nez, puis une autre sur la main puis bientôt l'espace de temps entre le gouttes d'eau qui le touchait se rapetissait pour finnir par ne plus exister, en quelques secondes il fut trempé jusqu'aux os. Akiro n'était pas de ses chochottes qui allaient se mettre à l'abri dès qu'il pleuvait, au contraire, il préférait méditer sous la pluie que sous un soleil de plomb qui alait vite le déranger et don stoppa sa relaxation. Akiro crois la jambe et s'asseya par terre, il ferma les yeux et attendit, son pokemon se mit devant lui et fit de même. Ce processus permettait de ne faire qu'un avec son pokemon. Akiro avait beaucoup pratiqué ce genre d etechnique pour se rapprocher de son Piafabec, c'est d'ailleurs grâce à ça qu'ils étaient aussi proche et donc d'avoir des techniques combinées aussi efficaces...

La pluie conitnuaiet, le grondement du tonnerre retentissait dans toute la montagne, les éclairs venaient fendrent les rochers et percuté les cimes de la montagne... Un moment Akiro voulu ranger son katan et donc l'inclina vers le haut, à ce moment là, la foudre vint frapper la katana d'Akiro et donc Akiro aurait du être électrocuté mais son arme, juste avant d'être frappé par cette puisance électrique,c'était recouvert de terre n'électrocutant donc pas Akiro. Mais celui-ci tomba en arrière, la foudre l'avait surpris et son bond lui avait fait perdre son équillibre et donc basculer en arrière tout comme son pokemon effrayé par la foudre étant faible aux attaques électriques. C'est juste après cette petite frayeur que Trinity appela Akiro, aucune emotions n'émanait de son visage, c'était presque effrayant, on aurait dit un zombie en beaucoup plus sexy, mais bon ce n'était pas le moment de fantasmer sur cette jeune femme plus agée que lui. Peu après celle-ci sortit de son abri pour aller descendre un sentier suivit de son Porygon et de la petite Galekid, elle lui proposa de la suivre... La seul problème c'est que Akiro ne savait pas où elle comptait aller...


- Tu vas où ?


Après ces brèves paroles, Akiro se reposa au sol en croisant les jambes et en attendant la réponse de Trinity... Les deux pokemons, Porygon et Piafabec c'était rapproché l'un de l'autre, on aura presque put voir un éclair entre leurs deux regards... Akiro rappela son pokemon pour pas que cette confrontation finisse en baston car il était inutile de fatiguer son pokemon pour des broutilles

[Excuse pour le petit post j'ai pas d'inspiration]
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Invité le Dim 9 Mai 2010 - 18:19

[Hrp : bah, la longueur fait pas le rp =)]

Alors qu'elle allait partir histoire de se défouler les pattes, elle vit les éclairs se rapprocher méchamment de la zone ou l'autre garçon se trouvait. Elle le vit faire un bon prodigieux en arrière avant de se réceptionner et de lui demander ou elle allait.

Trinity - "Je n'ai pas d'endroits précis, je vais juste marcher sous la flotte, qui m'aime me suive !"

Et elle se retourna sans même demander son reste. Le Porygon la suivant comme un bon chien chien, et la créature métallique suivant le soldat cybernétique comme une amoureuse transit. Laissant Akiro et son Piafabec à leur juste sort sauf s'ils souhaitaient la suivre. Alors que la pluie lui tombait dessus, elle avançait d'un pas nonchalant et se mit à sourire en fixant le ciel, s'arrêtant en chemin pour ne pas sortir du sentier et tomber en contrebas. Le sol était glissant, il valait mieux pour elle de faire attention et de s'arrêter si elle voulait scruter les cieux. Les nuages noirs ne présageaient rien de bon et la pluie tombait sans discontinuer. Alors qu'elle regardait en haut, elle se rappelait qu'elle n'avait aucune affaire avec elle sauf ses habits seyant.

De son coté, la petite Galekid revivait son passé en regardant les petits ruisseaux qui se formaient sous ses pieds et se déversé en flots ininterrompus, rejoignant d'autres écoulements d'eau, ce qui finissait par former un petit lit de rivière, bien qu'on est encore bien loin des trombes d'eau et du débit qui découle des grandes rivières du monde.

Il faisait tout noir la première fois ou elle à ouvert les yeux, et la première chose qu'elle à vu c'était une multitude d'œil bleu et luisant. Cela en était presque effrayant, sauf que par instinct naturelle, la petite savait que c'était ceux de sa famille. La première chose qu'elle avait mangée, du minerai de fer chaudement trouvé par sa mère qui avait prit soin de lui mâcher la nourriture avant histoire qu'elle ne s'y casse pas les dents dès le début. Cet amour maternel qui régnait dans sa race, cet amour fort et puissant. La fois ou leurs Mère les avais protégé face à un Onix. Elle se rappellerait toujours de ce jour. Le serpent de pierre comptait usait d'une attaque tunnel quand sa mère avait attrapé la queue de l'adversaire, l'avait fait ressortir et lui avait placé une queue de fer là ou il fallait, l'achevant avec une griffe acier et on en parlait plus. Elle était revenu les chercher à elle est à ses deux frères et sœur. Une portée de 5, ce qui n'était pas un nombre trop important. Maintenant elle vivait seul comme la grande qu'elle était. C'était ainsi là vie, il fallait apprendre à vivre avec son environnement.

Alors qu'elle reprenait ses esprit, elle vit le Porygon, et l'humaine qui le possédait en passant, s'éloigner. Elle ne tarda pas à les rejoindre en glissant sur la boue pour aller plus vite.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] L'escalade c'est pas mon truc ( libre)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum