[ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Invité le Dim 9 Mai 2010 - 20:23

Les Plaines de Feu, connues pour leur paysage de savane assez tristes, méritaient largement leur réputation. Ces dernières étaient quelque peu malheureuses à voir, pourtant, on souhaitait imaginer qu'elles avaient pu être, avant, un lieu magnifique, et qu'elles le redeviendraient peut-être ? C'est sur cette zone qu'Allister et Ilteroïr, tous les deux dresseurs et l'un élémentaliste, s'étaient rencontrés. A la suite d'un combat palpitant, Allister avait obtenu la victoire, mais c'était un combat très serré. Karugo, son pokémon, s'était désormais bien remis des attaques du Caninos, et criait joyeusement alors qu'il était toujours sur l'épaule d'Allister.

La chaleur était très forte, le soleil, haut dans le ciel. Cela ne déplaisait pas du tout aux deux pokémons Feu, qui étaient très à l'aise, cependant, le dresseur ne pouvait pas en dire autant. Ses vêtements dégoulinaient de sueur, et il commençait à avoir très soif. Alors, il proposa une pause :

"Euh, Ilteroïr, je ne sais pas pour toi, mais je commence à avoir vraiment chaud. Ça ne t'embête pas que je me pose un petit moment ? Ne t'inquiète pas, cela ne durera pas très longtemps."

Là, par un quelconque miracle, un arbre apparut à l'horizon. A cette vision, le dresseur fit une pause, laissa paraitre sur son visage un large sourire, puis se mit à courir vers cette ombre semblant à ce moment comme le paradis. Enfin à l'abri de ce qui ressemblait à un chêne, Allister, enfin détendu, s'asseya, et ferma les yeux, s'appuyant sur l'arbre. D'un geste de l'épaule, il demanda à son pokémon de descendre pour s'allonger lui aussi. Karugo comprit, et descendit avant de se blottir contre le flanc gauche de son dresseur.

Il sortit alors son sac de son dos, pour regarder ce qu'il avait à l'intérieur. Et là, il y trouva une chose qu'il pensait ne jamais revoir : son Pokélivre, un cadeau fait lors de son dixième anniversaire, véritable encyclopédie pokémon écrite par son oncle, grand connaisseur de Pokémon et des informations autour de ce sujet. Il n'aurait jamais cru le retrouver un jour, et il était donc dans son sac ! Avec un plaisir non dissimulé, il l'ouvrit alors, et chercha des pages spéciales aux Héricendres. Il chercha dans le sommaire... Héricendre, page 107. Allister tourna les pages par petit groupe, pour finalement arriver à cette page. Il regarda, cette page était illustrée de plusieurs croquis. Chacun représentait le pokémon sous différentes positions, avec, parfois, des informations sur des éléments frappants. Alors, Allister le compara avec Karugo, qui s'était assoupi. Oui, il était normal, pas de souci pour cela. Mais il remarqua un petit détail. Une de ses taches dorsales était plus grande que les autres. Amusé, il rangea le livre.

Allister regarda ensuite son Héricendre tendrement, puis jeta un regard à son ombre. Amusé, il fit des ombres chinoises. Un Papilusion, un Mimigal, que c'est amusant ! Mais tout à coup, l'ombre prit une forme assez particulière. Cela ressemblait... à un trou. L'ombre se mit alors à bouger, pour venir en dessous d'Allister. Avant le temps d'une compréhension, Allister et Karugo tombèrent dans l'ombre...

Lorsqu'ils en ressortirent, ils étaient toujours adossés contre l'arbre. Le dresseur, ne comprenant pas ce qui venait de se passer, pensa que c'était le soleil qui l'avait perturbé, et referma les yeux. Mais un choc sur sa tête le fit les rouvrir. L'objet tomba dans sa main, et là, Allister vit que c'était un gros gland. Mais... l'arbre ne comporte pas de glands ! Alors, dans un mouvement d'étonnement, il se leva, et regarda l'arbre, pour découvrir... Qu'il était désormais gigantesque ! Aussi grand qu'une espèce arrivée à maturité ! Incroyable, mais comment ce phénomène avait-il pu arriver??

"Mais... Mais qu'est ce qu'il se passe ? Karugo, tu... Hein??? Mais vous êtes qui??"

"Allister, c'est moi, Karugo !"

"Ne mens pas, Karugo est un Héricendre !"

"C'est bien le problème, je suis devenu humain !!"

Ces mots firent "tilt" dans la tête d'Allister. Un pokémon, devenu humain ?? Alors, il s'avança pour regarder de plus près cet homme. Il découvrit alors sur son dos les formes desquelles sortaient les flammes d'un Héricendre, mais également une queue d'Héricendre ! Alors, le dresseur conclut que c'était bien Karugo, étant donné qu'il semblait avoir tous les attributs de ce pokémon. Quelle histoire... Comment cela s'était-il produit? Allister, malgré sa culture en matière de Pokémons, n'avait encore jamais entendu parler de transformations de ce type... Même s'il ne comprenait vraiment pas ce qu'il se passait. Alors, il se retourna, et vit Ilteroïr, peut-être comprenait-il quelque chose ?

"Eh, Ilteroïr, qu'est ce qui se passe ?!? Karugo, il est devenu humain, je comprends plus rien !"

Il se dit que son Pokélivre lui en dirait plus. Il le chercha alors dans son sac, mais... Il ne trouva rien ! Mais pourquoi, il y a pourtant deux minutes, il l'avait encore ! Il commença à s'inquiéter, puis décida de le chercher un peu partout... Mais que se passait-il...?
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Invité le Dim 9 Mai 2010 - 23:58

En pause donc, depuis quelques secondes, j'avais pausé Caninos à mes pieds pour qu'il puisse pleinement se reposer mais ses forces se récupéraient à vue d'œil, s'en était presque impressionnant, moi il m'aurait probablement fallut des jours pour remettre des mêmes dégâts.
Je me disais que le temps de manger approchait et que la faim commençait à me tracasser et, d'après ce que j'avais put comprendre, je n'étais pas le seul. Discrètement donc, comme à mon habitude, je m'éloignais du petit groupe, laissant Allister et les deux pokémons à leur repos, moi je chassais et un bon steak d'Etourmi me tentait bien... Armé de mon seul sabre et de mes autres talents je partis en traque.

Je trouvais sans mal une proie, ou plutôt toute une volée de proies qui avaient choisis de faire une halte, eux aussi, pas loin de muriers dont il semblaient apprécier les trésors.
J'étais tapis, comme un fauve aux aguets, j'avais pris soin que le vent ne soit pas contre moi et que le moindre bruissement de feuille soit maîtrisé et masqué.
Rien ne pouvait plus m'empêcher de bondir hors de mes gonds et de mon buisson et de sauter à la gorge du premier oiseau venu, j'en salivais d'avance...

Ma main glissa doucement le long de la garde de mon arme pour en enserrer la poignée mais une autre chose attira mon attention, une étrange poussière luisante chuta du ciel pour tomber à la fois sur moi et sur les Etourmis. Plusieurs d'entre eux levèrent la tête, les autres étant trop occupés par leur festin mais, même en regardant au dessus de moi je ne distinguais qu'une silhouette, presque humanoïde, même si bien plus petite et aux traits graciles.
Elle ne fit que passer par dessus moi et je me concentrais rapidement sur mon diner.
La suite ne consistait qu'en de la patience, il fallait que l'un de ces pokémons s'approche un peu de moi, si je ne faisais que bondir bêtement ils prendraient leurs ailes à leurs cous et je n'avais pas encore trouvé le moyen de voler...

Mon cœur battait de façon régulière, au même rythme que le sang battait à mes oreilles. Je n'avais jamais vraiment été patient et il s'agissait là pour moi d'une véritable épreuve de force, ma tension était à son paroxysme quand une de mes proies fit mine de s'approcher, très lentement...


* Un peu plus près encore...
Dépêche toi ! Faut que j'aille soulager ma vessie avant d'aller retrouver les autres...
*

Mais je sursautais.
Je en l'avais pas sentie venir ni approcher mais à quelques centimètres à peine de ma joue droite se tenait quelqu'un.
Je tombais à la renverse, au travers de mon couvert de fortune et, ni une ni deux, les oiseaux s'envolaient, mais peu importe, je n'avais d'yeux que pour cette petite forme gentillette qui me souriait, les yeux clos.


Mais qu'est ce que...

J'étais parfaitement déconcerté mais, avant que je puisse mettre de l'ordre dans mes idées, le pokémon - car ça ne pouvait être qu'un pokémon - s'approchait de moi en voletant, à une vitesse impressionnante cela dit en passant, et, de son index, me toucha le front.

Et plus rien... Ou presque... Des images, floues, défilaient devant mes yeux et j'avais l'étrange impression de tomber même si je sentais toujours le sol et dessous de moi.
Je ne put m'empêcher de pousser un cri de stupeur et de mettre mon bras en protection entre ce qui allait m'arriver et moi.
Mais tout s'arrêtait bientôt de tourner, j'essayais de reprendre mes esprits et je remarquais dans un premier temps que j'étais seul, le pokémon n'était plus là.
Je me relevais tout simplement.


Bin mince alors...
C'était une attaque ça...


Je me grattais la tête et soupirais devant l'évidence : aujourd'hui je resterais sur ma faim, plus le moindre Etourmi aux alentours. Je me décidais, déçu, de retourner près de l'arbre où j'avais laissé mes amis en pause mais quand je revint près du chemin, ce n'était plus tout à fait le même : il n'était pas si grand et semblait bien plus modeste, comme si une route de voyageurs c'était transformé en simple chemin de broussaille, fréquenté par des paysans uniquement.

* J'me suis trompé de chemin ?.. *

Mais plusieurs minutes plus loin dans le temps je ne pouvait que me rendre à l'évidence, non je ne m'étais pas trompé, c'était le bon chemin, il avait juste changé...

---------------------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------------

De mon côté à moi, Caninos, j'avais été réveillé en sursaut par des paroles, celles d'Allister qui parlait à quelqu'un. Mais ce quelqu'un... Son odeur... C'était la même que celle de son pokémon, celui que je venais d'affronter, mais il avait sacrément changer : il était humain maintenant, ou presque en tout cas, il y avait encore quelques détails de son anatomie qui faisaient penser à un pokémon, une queue entre autre, en plus de son odeur bien entendu.

Mais autre chose me tracassais, quelque chose manquait, une autre odeur, Itelroïr n'était plus là. Sans mon humain de compagnie j'allais sacrément m'ennuyer.
Je m'étirais en baillant, les yeux fermé, j'avais encore les muscles endoloris par mes chutes à répétition dans mon combat mais je tiendrai suffisamment longtemps, j'étais pas le dernier des pokémons venu après tout.
Mais quand j'ouvris les yeux je fut pris de stupeur, je n'avais plus de pattes avant !

A la place de mes magnifiques membres figuraient deux mains bizarres, pleines de doigts comme ceux des humains. Une étrange idée, désagréable de surcroit, fit irruption dans mon esprit : j'étais peut être moi aussi devenu un amalgame d'humain comme Karugo.
Je me levais, sur deux pattes, la sensation était... étrange... J'avais une impression de hauteur pas désagréable mais mon équilibre en était mis en péril, heureusement que ma queue était toujours là, sans elle je me serrais probablement retrouvé les quatre pattes en l'air.
Je commençais à faire l'inventaire de mes membres. j'avais toujours des griffes, et des oreilles, et mes pattes arrières étaient agréablement bien proportionnées, et j'avais mon flair, bien que je n'avais plus ma truffe, un simple nez.

Mais, la dernière chose et non des moindres, j'étais UNE FILLE !!!
C'est à ce moment que l'humain ( le vrai hein, pas le Héricendre ) se tournait vers moi, déconcerté, en me posant des questions.


Des réponses... J'en ai pas vraiment, mais s'il te plait appelle moi Caninos...

Spoiler:


Dernière édition par Itelroïr le Jeu 13 Mai 2010 - 22:20, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

it encore tout embrouillé, et, sortant de

Message par Invité le Lun 10 Mai 2010 - 19:38

Une nouvelle stupéfaction apparut sur le visage d'Allister. En effet, regardant celui qu'il pensait être Ilteroïr, il avait pu se rendre compte, à sa grande surprise, que ce n'était pas son ami, mais une sorte d'homme-pokémon, tout comme Karugo. Cela semblait être une fille, avec deux grandes oreilles et une large queue... Un temps de pause s'installa... Il regarda autour, et ne vit pas le Caninos... Mais alors...

Des réponses... J'en ai pas vraiment, mais s'il te plait appelle moi Caninos...

Alors, le dresseur ouvrit plus grand les yeux... Il les ferma ensuite, porta ses mains vers eux pour se les frotter. Il vérifia que tout allait bien pour lui... Il se pinça une fois, peut-être n'était-ce qu'un rêve ? Alors, rassuré, il rouvrit les yeux, mais ce ne fut que pour constater que cette jeune femme était toujours là. Alors, il conclut que ce n'était pas un rêve, ni une illusion, Caninos était bien là, transformé en humain.

"Eh, Caninos, alors toi aussi tu es humain ?? Mais... Tu es une fille???"

"Je comprends plus rien... Mais qu'est ce qui se passe ?? Et Ilteroïr, il est passé où ? Il était pas avec toi au départ ? Mince, mais il se passe quoi ici à la fin?? Bon, pas le choix, on doit le retrouver, peut-être qu'il saura ce qu'il se passe. Et je dois aussi trouver mon Pokélivre..."

Désormais motivé, il se leva d'un mouvement fort rapide, un geste déterminé lui permit de se mettre debout très rapidement. Il ne comprenait toujours rien à sa situation, mais sa position verticale lui montra une nouvelle chose pour le moins étonnante. Ainsi, il remarqua que les Plaines de Feu, si tristes pourtant, étaient désormais fleuries comme un véritable champ de plantes ! Là, Allister s'arrêta net. Sa machoire, telle un poids, tomba, ouvrant une large bouche de stupeur. Les yeux grands ouverts, Allister bégaya quelques mots, avec difficulté cependant :

"Euh... Plaines, dévasté, et là, euh, POUF, fleuries, euh...", dit-il montrant plusieurs fois cette zone de son doigt fébrile.

Karugo, lui aussi surpris, tenta de calmer son dresseur :

"Ben moi aussi j'ai vu ça quand je me suis réveillé. Je t'avoue que je ne savais pas du tout ce qui se passe ici... Mais bon, on doit retrouver Ilteroïr !"

D'un signe de la tête, Allister acquiesça cette décision. Il se pressa alors sur la route devenue un petit chemin de campagne.

Un petit sentiment de peur l'envahit à chaque pas. Tout avait changé, certaines choses avaient vieilli... Comme si.. Comme si un temps important s'était passé ! Ce raisonnement amena le dresseur sur la conclusion suivante : ils avaient tous traversé une sorte de portail temporel, qui les avait mené ici. Mais cela n'expliquait pas le changement de forme des pokémons. Il réfléchit alors, et chercha un Pokémon qui pourrait avoir ce genre de pouvoir... Et là, il put se souvenir d'une chose... Un souvenir de ce "voyage"... En effet, juste avant que son ombre l'engloutisse, la forme d'un pokémon était apparue... c'était...



Celebi !! Le Pokémon Temporel !! Mais pourquoi était-il venu vers eux ? Allister avait-il fait quelque chose de mal ? Tout à coup, il se souvint d'une information vue à la télévision : Celebi semblait avoir utilisé énormément d'énergie lors de la dernière guerre. Et à cause de cela, ses pouvoirs avaient du se dérégler ! 'est pour cela, il ne souhaitait peut-être pas vraiment les envoyer dans le futur. A moins que ce ne soit pour donner une expérience fantastique... L'esprit du dresseur était encore embrouillé, et, sortant de ses pensées, il reprit sa route, toujours avec ces deux personnes qui étaient avant des pokémons...

Alors, il vit une sorte d'ombre au loin... Il tenta de distinguer mieux cette silhouette, et fronça alors les yeux. Il crut voir son ami Ilteroïr. Il courra alors vers elle. Mais était-ce vraiment son ami...?
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Invité le Lun 10 Mai 2010 - 22:02

* Il m'a téléporté ?.. *

Me disais-je plein d'espoir. Mais ce n'était pas possible, le terrain n'aurait pas changé à ce point, enfin si il aurait changé mais là c'était entre deux, il avait changé mais pas totalement, comme si j'étais au même endroit mais dans une autre dimension.
Je m'asseyais pour essayer de mieux réfléchir...
Je me creusais la tête pour me rappeler un pokémon qui pouvait faire ça, un pokémon fée comme celui que j'avais vu.

Mais rien de semblable... Il y avait bien la légende des Zarbis qui pouvaient voyager dans l'esprit des gens et au travers des dimensions mais pas de pokémon comme celui là... L'évidence était là : je ne le connaissais pas...
Mais bon, rester là n'apporterai rien non plus, il fallait que j'y aille et j'avais deux choses à chercher : mes compagnons de voyage ( et surtout mon pokémon ) et aussi retrouver ce pokémon qui était probablement le meilleur moyen de retourner d'où je venais.

Et vu que je ne savais pas du tout où j'étais, peu importe par où j'allais ; il fallait bien commencer par quelque part après tout.
C'est donc mon instinct légendaire qui allait me guider et j'allais... hum... par là !
D'un pas cadencé, comme si j'avais retrouver toute ma confiance en un seul instant je me dirigeais vers... par là... c'était le seul qualificatif que je pouvais attribuer à ma destination pour le moment.

Une heure passait.
Puis deux.
Et alors que la troisième était bien entamée...


* "Les guerriers ont un instinct parfait" tu parle... Il était sénile ce papy qui voulait que j'appelle maître... C'est vrai qu'en combat j'y arrive mais là c'est un voyage qui devient limite chiant... *
Mais à peine avais-je finit de me défaire de ma pitoyable condition que je remarquais quelque chose, un peu plus loin un homme, seul, faisait face à un pokémon : un Tauros dont la colère ne semblait pas être qu'une apparence...


Le pokémon était massif, près de 90 kilos de muscles enragés montés sur des sabots d'airain et pourvus d'une paire de cornes aiguisées et de trois queues fouettant l'air avec au moins autan de rage qu'on pouvait en voir dans son regard.
L'homme, lui, faisait frêle en comparaison - après tout quel humain pouvait soutenir la comparaison ?.. - il était plutôt petit ( même pour un humain ), habillé de vêtements couteux et son visage était marqué de deux choses : la fatigue et une imposante moustache poivre-et-sel tout ce qu'il y a de plus touffue.


* Lui il a besoin d'un coup de main... *

Je me mettais donc à courir vers le vieil homme mais le pokémon, en plus d'être plus proche de lui que moi, était aussi plus rapide. Avant même que je puisse faire quoi que ce soit, la corne de Tauros se fichait dans le ventre du pauvre larron qui volait, bien malgré lui plusieurs mètres plus loin.
Et merde ! Trop tard !
Je mettais immédiatement à agiter les bras et à crier pour que le buffle ne poursuive pas sa promenade en piétinant quelqu'un...
Il se tournait vers moi, grattant le sol et fouettant ses flancs de ses queues multiples.
Ce n'est que maintenant, alors qu'il allait charger, que je me rendais compte des défauts de mon plan...
Caninos allait me manquer...


---------------------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------------

Nous nous approchions donc de la silhouette qui arrivait à contre sens mais je me rendit compte, avant même de pouvoir le constater de mes yeux que ce n'était pas Itelroïr. Il est difficile de tromper mon flair surtout quand il s'agit d'une femme qui semble avoir le parfum pour seul artifice, peut-être que les humains aiment cette odeur après tout...
Mais on pouvait surement lui tirer deux trois informations, entre autre sur l'endroit où on se trouvait et peut-être même si elle avait croisée mon olibrius aux cheveux platine.



Je n'aimais pas ses vêtements, tout en noir ça me déplaisait, c'était comme si elle avait quelque chose à masquer, et d'elle se dégageait une étrange impression sans que je puisse mettre un nom dessus.
Ce que je ressentais était... étrange...
Quand nous arrivions - en courant je le rappelle - à son niveau ce fut elle qui posa la première question, en mettant un de ses index devant ses lèvres, signe du doute.


Est-te vous... Un genre de groupe de saltimbanques ?..
TU TE FOUT DE MOI C'EST ÇA ? Lançais-je saisis de colère.

Mais, ne voulant pas non plus qu'on rejette sur moi tous les drames si je lui faisait peur, je tournais les talons, presque boudeur.
Mieux valait laisser les humains parler entre eux, ceux là avaient un langage bien particulier, plein de manières et de préchi-précha.
Tour ce qu'il y a de plus inutile si vous voulez mon avis, nous les pokémons on dit ce qu'on pense et on pense ce qu'on dit un point c'est tout.
Mais bon, je laissais tout de même trainer mes oreilles, il ne fallait pas laisser passer le plus intéressant de leur conversation tout de même.


La jeune femme, elle, semblait plutôt troublée par mon accès de rage et cherchait où elle avait fauté.
C'était pourtant si évident... Mais enfin bon, ils pensent au moins aussi bizarrement qu'ils parlent...


Dernière édition par Itelroïr le Jeu 13 Mai 2010 - 22:37, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Invité le Mar 11 Mai 2010 - 11:03

Apparemment, cette silhouette n'était pas du tout Ilteroïr. Au fur et à mesure qu'Allister et Héricendre s'étaient rapprochés de cette personne, ils avaient ralentis, commençant à distinguer une forme très féminine. Cette forme, plutôt harmonieuse, semblait plus grosse au niveau des jambes. Était-elle obèse ? En vérité, ce n'était qu'une robe, mais une vue lointaine ne permettait pas de voir ces détails. Alors, le dresseur se rapprocha. Il était maintenant à côté de cette personne.

Et effectivement, elle n'avait vraiment rien d'un homme. C'était une vraie femme, habillée d'une robe noire ébène, d'une rose de la même couleur dans ses cheveux platines. Ses yeux, violets, n'inspiraient pas grand chose d'agréable... Son expression ressemblait à un rire narquois, presque démoniaque... Bizarre, cette damoiselle était réellement bizarre... Dans un geste qui semblait montrer son hésitation, elle amena son index à sa bouche, et dit d'un ton un peu intimidé :

"Êtes-vous... Un genre de groupe de saltimbanques ...?"

"TU TE FOUT DE MOI C'EST ÇA ?" , répondit Caninos, semblant insulté

"Caninos, c'est pas la peine de lui crier dessus comme ça, ne t'énerve pas ! Excusez nous madame, nous ne sommes pas du tout des saltimbanques. Je suis moi-même Dresseur Pokémon, mon nom est Allister Nenko

-Et moi, je suis son Pokémon, Karugo !

-Euh... Excusez-moi, je n'ai peut-être pas bien entendu. Vous avez dit être ... Des pokémons ?

-Euh... Oui, c'est une longue histoire en vérité..."

Ainsi, Allister raconta toute son histoire depuis le début... La jeune femme, intéressée, écouta le récit sans interruption. Ses yeux s'illuminaient peu à peu, au fur et à mesure que l'histoire se rapprochait du moment présent. Une fois fini, elle pensa bon de se présenter désormais :

"Et bien, quelle aventure ... Excusez l'idiotie dont j'ai fait preuve en vous appelant saltimbanques. Je suis Capucine H. Hawkins, fille d'Erika et Jericho H. Hawkins, possesseurs d'une fortune conséquente. Je me dirigeais vers Tsumao, capitale où mes chers parents m'avaient donnés rendez-vous. Mais les dieux en ont décidé autrement. Alors que moi et mes serviteurs avancions dans ces terres, nous fûmes attaqués par de vils brigands, que le vice seul dirige. J'ai pu par chance m'enfuir, cependant, je ne sais ce qu'il est advenu de mes servants..."

Allister avait désormais les yeux grands ouverts... Cette femme semblait avoir des manières très nobles et raffinées... Pas de doute, elle ne mentait pas. Ainsi, elle était une dame de la haute société... Pour le dresseur, c'était décidé. Il fallait l'aider :

"Capucine, j'ai pris ma décision. Je vous accompagnerais pour retrouver vos amis, mais en échange, pourrez-vous m'aider à retrouver mon ami perdu ?

-Surement. Je suis moi aussi en possession de pokémons, le saviez-vous? Mes parents ne me le permettaient pas, j'en ai malgré tout obtenu un à mon quinzième anniversaire. C'est un Galifeu.

-D'accord, cela nous aidera beaucoup je pense. Mettons-nous en route. Où avez-vous été attaqués ?

-Par ici... Mais, qui est ce...?!?

Alors qu'elle se retournait, la damoiselle put voir l'un des bandits qui les avait attaqués. Cet homme, assez grand, était vêtu de haillons. Un large bandeau gris couvrait son oeil estropié, et traversait son visage couvert de cicatrices... Son bras, fort et puissant, était marqué d'un signe presque maléfique, dont l'aura se sentait jusqu'à Allister. Ses deux poignard, aiguisés comme des lames de rasoirs, étaient serrés dans ses mains...

Spoiler:

"Hyark hyark, je me disais bien que je la retrouverais cette petite... Viens ma chérie, n'aie pas peur, mouhahahaha !!

-Espèce de porc !


-Caninos, avec moi, on va lui faire sa fête

-Karugo, montre lui ce que tu sais faire !!


-Galifeu, va les aider toi aussi !


Un titanesque combat s'annoncait...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Invité le Jeu 13 Mai 2010 - 17:38

La première partie du duel dura un certain temps, nous étions là, moi l'homme et lui la bête, à nous regarder les uns les autres sans qu'aucun ne semble vouloir bouger, lui réprimait sa colère tant bien que mal, son instinct l'avertissant du fait que le combat qui s'annonçait ne serrai probablement pas aussi facile que le précédent, moi, de mon côté, essayais de trouver un plan, une idée pour dompter l'animal et sortir vivant - autant que possible - de ce duel.

Ce n'était pas mon premier combat contre un pokémon, c'était même le troisième, sachant que le premier je l'avais largement perdu et que le second je l'avais gagner mais à ce moment Caninos était fatigué et venait déjà d'assumer un combat ; bref, ce ne serrai pas simple...

Son sabot avant arrêta subitement de gratter le sol, ce qui n'annonçait qu'une chose : la charge. Mon premier réflexe, celui du guerrier, me fit solidifier mes appuis et m'apprêter, affirmant l'étreinte de ma main droite sur le manche de mon sabre.
Il baissait la tête et pris son départ en flagellant ses flancs de sa triple queue, sa vitesse, si on tenait compte de sa masse, était impressionnante mais il y avait quelque chose que je pourrais utiliser à mon avantage : sa course décrivait une ligne parfaitement droite. Je savais ce qu'il me restait à faire...

Au tout dernier moment je me décalais sur le côté, le mien et le sien du fait que nous étions face à face, et d'un coup d'iajutsu, pilier fondamental de ma technique de combat, je ciblais sa patte avant.
Le choc fut terrible alors que nous échangions nos positions et que nous étions dos à dos. J'avais touché ma cible mais je pense que j'avais plus mal qu'elle...

Dans un premier temps, mon sabre avait valdingué, pas très loin du pauvre homme au sol d'ailleurs, chanceux qu'il était car à quelques dizaines de centimètres près il aurait put être blesser, encore plus je veux dire... Mais le plus douloureux venait de mon poignet : il avait été déboité semble t-il et je dut réprimer deux cris de douleur, le premier à la suite de l'échange de coups et le second alors que je le remettait en place.


* merdemerdemerdemerdemerdemerdemerdemerdemerdemerde !!!
Il faut que je trouve autre chose que la maîtrise du sabre.
Peut être qu'avec... Oups !
*

Immédiatement je me jetais au sol et faisait une roulade pour esquiver une autre attaque. Forcement, il ne me laisserais pas tranquillement mettre au point ma stratégie... Pas grave, ce serra un combat brutal et banal, j'étais le plus fort, je lui prouverai et je m'en sortirai, c'était simple et tout à fait logique.
Je soufflais, comme un soupire, dans le but de réguler mon souffle et le débit de mon énergie, c'est sur le souffle qu'était basée toute la maîtrise du feu dont je devais me servir.
Ma cible s'était mise à gratter le sol de nouveau, j'allais la calmer, au risques de lui dévoiler mon vatout, de mes mains partirent trois gerbes de flammes denses et cramoisies, la première le percuta de plein fouet, lui faisant même quitter le sol, le seconde le toucha en plein vol mais la troisième lui passa par dessus alors qu'il tombait au sol.


Pas trop mal...
Mais Tauros se relevait déjà.
Mais ça va être loin d'être suffisant...
Il ne fallait surtout pas que je perde ma concentration car la moindre erreur pouvait me valoir un coup de cornes et, dans ce cas, je ne m'en relèverai que difficilement, très difficilement...
Je tendais mes bras et jaillit depuis leur extrémité des espèces de lames ardentes, uniquement constituées de flammes.


* Mon attaque va se faire en deux temps... Il faut que j'utilise ma vitesse. *
Sans attendre que mon ennemi prenne l'initiative je fonçais droit devant. Le pokémon, courroucé, souffla par ses naseaux ( parfaite caricature du bovin en colère ) et entama sa course, toutes cornes en avant.
* Maintenant ! *
Je plongeais à nouveau mais cette fois pas question de passer sur son flanc, je passais par l'avant, entre ses pattes, j'esquivais ses cornes et me servais de la surprise pour porter plusieurs coups : d'abords chacune de mes lames de feu frappaient derrière ses genoux avant ce qui lui faisait perdre l'équilibre, d'ailleurs, si je ne faisait rien, il me tomberais dessus de tout son poids et m'écrabouillerais, littéralement, mais la suite était déjà prévue ; j'arrêtais ma première technique pour me concentrer pleinement sur la suivante, une large boule de feu d'une trentaine de centimètres apparue entre mes paumes et je la plaquait avec violence contre son ventre.

Il poussa un meuglement de douleur et d'insatisfaction avant de décoller et de s'écrouler avec fracas plus loin de deux ou trois mètres.
Malgré toute sa hargne et sa détermination, il ne semblait pas vouloir - ou pouvoir - se relever et s'avouait vaincu, restant au sol.

La vache...
C'était pas ce qu'on pouvait appeler un combat simple...


Mais mes aventure ne s'arrêtaient pas là, j'avais toujours un blessé humain sur les bras, je m'approchais d'ailleurs du vieil homme pour constater les dégâts : il avait une sale estafilade sur le ventre qui, même si elle n'était pas trop profonde, pourrait lui faire perdre tout son sang si ça n'était pas refermé dans les plus brefs délais.
L'autre problème était là...

Je suis désolé mon gars mais il semblerai que j'ai oublié ma pharmacie dans mon autre pantalon...
J'ai bien une idée mais ça faire très mal...

J'attrapais mon sabre par le dos de la lame et commençait à la faire chauffer, un véritable fer rouge.
L'homme bredouilla quelque chose, tout bonnement incompréhensible, de ma main libre je lui maintenais ses deux bras pour éviter tout mouvement involontaire et particulièrement mal venu.

Désolé !
Et je plaquais le fer chauffé à blanc sur la plaie.
Il cria, normal, mais ça ne dura pas.
Était il mort ou juste évanouit ?..


---------------------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------------

De mon côté à moi, Caninos, c'était un autre combat qui s'engageait, mais là on était à trois contre un...
Je détestais ça, ça n'avait rien d'honorable si ne satisfaisant.
Je me contentais de croiser les bras et de regarder la scène, après tout si quoi que ce soit devait passer le stade du duel et arriver jusqu'aux deux humains il faudrait bien quelqu'un pour les protéger.
Je m'interposais donc entre le combat et Allister et Capucine.
Je tirerai tout ça au clair un peu plus tard quand tout ce tumulte sera terminé.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Invité le Sam 15 Mai 2010 - 9:26

Toujours aucun signe d'Ilteroïr... L'homme (qui semblait être un bandit) se tenait droit face à Allister et Capucine. Mais Caninos, jugeant le combat déloyal, s'interposa entre les deux amis. Il ne semblait pas du tout d'accord avec tout cela... Alors, il se mit entre les deux camps, et regardait le Dresseur d'un air assez mécontent...

C'est là qu'Allister se rendit compte du désavantage total de ce match et du manque d'honneur dont il avait fait preuve. Mais que lui avait-il pris, il comptait vraiment faire un combat si peu équitable ? Il se tapota les joues pour bien se réveiller, jugeant qu'il devait être très fatigué pour ne pas avoir tenu compte de ce handicap... Il laissa ensuite tomber ses mains le long de son corps, et, d'un regard, il remercia Caninos, avant de se tourner vers Capucine pour lui expliquer un peu la situation...

**Merci Caninos** "Euh, Capucine, excuse-moi, mais j'aimerai vraiment faire ce match tout seul, s'il te plait.

-Hein ? Mais on a beaucoup plus de chances de le battre si on est à deux !!

-Je suis d'accord, mais ce serait vraiment déloyal, et je n'ai pas envie d'un combat comme celui-ci, ce ne serait pas honnête...

-Mais... Tu crois qu'il a été honnête lui??

-Peut-être que non, mais ce n'est pas une raison pour ne pas l'être, sinon, nous serions comme lui et ses compagnons...

A cette phrase, la jeune aristocrate comprit l'état d'esprit d'Allister. Elle-même qui souhaitait devenir dresseuse de Pokémon, elle se devait d'avoir un comportement digne de son rang. Elle baissa les yeux, signe d'abandon du combat, et, après un regard encourageant, elle se recula pour laisser l'espace nécessaire au match... Le bandit, qui, depuis tout à l'heure, regardait la scène, était hilare de ce dialogue.

"Hahaha, vous êtes vraiments des nullards ! Tu penses vraiment avoir une chance contre moi, petit ?

- Tu peux pas savoir tant que tu n'as pas essayé ! Karugo, t'es prêt ?

-Toujours !

-Ok, tu vas commencer par une attaque Brouillard !

-Ça marche !

Alors, l'homme-hérisson qu'était devenu Karugo se mit en place, et, ouvrant une large gueule, il envoya un nuage de fumée noire sur le bandit. Ce dernier semblait ne rien pouvoir y voir. Que nenni ! Cinq secondes plus tard, il sortit du nuage pour frapper d'un coup de son poignard le torse de Karugo !

"Karugo, ça va ??

-Argh... Ouais, ça va, je tiens le coup ! Toi mon gars, tu vas payer, encaisse ma Roue de Feu !!"

Il ouvrit une nouvelle fois la bouche, mais cette fois-ci, c'est un large jet de feu qui en sortit pour entourer le garçon avant qu'il ne s'élance vers l'ennemi . Cette fois-ci, le bandit ne put éviter complètement l'attaque, et son bras fut gravement brulé. Il porta sa main à ce dernier, et son visage exprima la douleur profonde... Avec un sourire presque moqueur mêlé à sa souffrance, il releva fièrement la tête malgré sa blessure, et comprenait bien qu'il n'avait aucune chance de gagner en continuant ce combat... Il décida de partir, mais il prévint tout de même ses deux adversaires...

"Hyark, vous m'avez peut-être battu pour le moment, mais ne croyez pas que je le suis définitivement... Vous m'aviez défié, je vais me ramener avec toute ma bande, préparez-vous !!"

Et, il courut dans les buissons, pour y disparaitre. Allister et Karugo n'avaient pas du tout peur de cette attaque prévue... Ils sauront se défendre, ils en seront surs. Et de plus, Capucine pourrait les aider à ce moment, car le combat sera très certainement à leur désavantage... Mais la meilleure chose qu'il aurait fallu, ce serait qu'Ilteroïr soit avec eux... Son expérience et sa maitrise du Feu seraient d'un grand secours... Oui, pour gagner, il fallait à tout prix le retrouver... Alors, ils se remirent en route tout en criant le nom de celui qu'ils cherchaient...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Invité le Sam 15 Mai 2010 - 13:20

Mes faibles notions d'anatomie et de la médecine m'incitaient tout de même à chercher le pouls de mon "patient", mais ça me prit un certain temps, quand je trouvais enfin ce que je cherchais, je remarquais que l'état de l'homme n'était pas - trop - mauvais : il avait seulement sombré dans un sommeil, probablement réparateur plus qu'autre chose.

J'en profitais donc pour me pauser et m'assoir dans l'herbe, mes yeux se tournaient alors vers le Tauros, lui aussi à même le sol, soufflant comme si il ne faisait qu'attendre son sort.
Je m'approchais de lui et, doucement, faiblement, il tournait sa tête vers moi et me regarda directement dans les yeux, mais dans son expression il n'y avait plus de colère, on restait juste là pendant plusieurs secondes avec une notion de respect mutuel et c'est presque intuitivement que je compris ce qu'il me restait à faire : d'une me mes poches je sortis une de mes pokéballs et la lui montrais.


C'est ça que tu veux ?
Tu veux faire un long voyage avec moi ?
Mais laisse moi te prévenir, tout ça sera long et jonché par de nombreux combats, tous difficiles comme celui d'aujourd'hui. Pour toi c'est un challenge mais je comprendrai tout à fait que tu ne veuille pas prendre de risques et retourner à ta petite vie tranquille.


Pour toute réponse, il essaya de se redresser sur des pattes tremblotantes et, il s'approchait de moi doucement, tout simplement parce qu'il ne pouvait physiquement pas le faire plus vite.
Je savais donc ce que je devais faire et je lançais mon artefact de capture.
Un impressionnant rayon rouge de capture plus tard je pouvais ranger mon nouvel ami dans ma poche. A cette idée il m'était impossible de ne pas sourire et commencer à rêver, j'imaginais déjà ce qui nous attendait mais, pour l'instant il devait surtout se reposer.

Je fut tiré de ma rêverie par des paroles faibles, presque murmurées qui venaient de derrière moi, et de plus bas, le vieil homme c'était réveillé et il semblait vouloir me dire quelque chose. Je m'agenouillais pour lui montrer que j'étais prêt à l'écouter.


Il faut que vous m'aidiez...
Sa voix, en plus d'être faible, était tremblotante, il était encore fatigué et se donnait du mal.
Je me suis échappé... d'un camp de prisonniers... Je suis au service d'une Dame... elle et moi avons été séparés... elle a peut-être... été capturée aussi... Vous devez m'aider à la libérer...
Et il tentait de se redresser sans même masquer la douleur sur son visage mais je l'en empêchait.
Houla du calme, pour l'instant toi tu fait une pause mon gars, tu reste allongé et tu bouge pas, sinon je vais être obligé de t'attacher.
Tu vas te calmer, prendre ton temps, et quand tu sera en meilleure forme on va voir ce qu'on peut faire.


Résigné, il écouta mon conseil - plutôt avisé si je puis me permettre - il s'allongea de nouveau et ferma les yeux.
Il allait se reposer et c'était très bien, moi, j'avais une autre tâche car mon estomac criait "famine" de plus en plus fort et surement qu'à son réveil lui aussi aurait besoin de se sustenter.
Par chance je remarquais que l'homme n'était pas venu seul et était accompagné d'un arc et de plusieurs flèches.


* Ça va faciliter les choses.
Je pense qu'il ne m'en voudra pas si je lui emprunte un moment...
*

Je me servais et partais en chasse, peut-être qu'ici aussi il y avait des Etourmis sauvages et mangeables, mais j'avais tellement faim qu'un simple Rattata à la broche me suffirai...
J'armais une flèches et m'éloignais de la route, sachant que j'avais plus de chance de trouver de quoi faire dans les herbes plus hautes.

Ma chasse ne prit pas longtemps car, sans le vouloir, je buttais dans des racines et manquait de tomber, ce n'était pas vraiment flatteur comme situation mais ça eut pour résultat de produire beaucoup de bruit et fit décoller une volée de quatre Etourmis sauvages.
Je visais et tirais... Manqué... Mais dans son esquive l'oiseau semblait avoir ralentit sa course ce qui me donnait le temps de recharger et de le braquer à nouveau.
Un coup au but, dans l'aile, et ma cible tombait, ne pouvant logiquement plus poursuivre sa course.
Je m'approchais et en finissais d'un simple coup de sabre ; je reprenais la flèche, toujours utilisable, et chargeais mon menu sur mon épaule, solidement arnaché.


---------------------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------------

L'ennemi prenait déjà la fuite, sans demander son reste mais promettant de revenir avec des amis, ce qui promettait déjà une bonne fête.
Mais bon, l'odeur de la chaire roussie n'était pas une des plus difficile à suivre.
Je me tournais vers Allister qui ne semblait pas au courant de mes possibilités.
Je pointais un index griffu dans la direction de sa fuite et dit :


Si tu veux je peux le suivre hein...
Oublie pas que je suis un chien tout de même et que flairer une piste reste amplement dans mes capacités.
Après c'est toi qui vois si tu préfère attendre qu'il revienne avec sa bande...

Sentirait on une pointe d'ironie sur cette dernière phrase...

Mais sans même attendre de réponse, ou plutôt en me doutant de ce qu'elle allait être, je m'apprêtait à filer, nez au vent, pour retrouver cet olibrius qui se prétendait combattant mais qui en réalité n'en était qu'une pâle figure...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Invité le Lun 17 Mai 2010 - 18:28

[Je ferais jouer Caninos juste un petit peu, pour faire avancer le RP ^^]

L'ennemi s'était enfui après des avertissements qui n'atteignirent pas vraiment le dresseur et son pokémon. Car ils ne comptaient vraiment pas le laisser partir de cette façon, que croyait-il ? Qu'ils allaient le laisser aller rassembler ses amis et revenir en étant sur et certain de détruire complètement Allister et Capucine ? Ce n'était tout simplement pas possible.

Malheureusement, leur imprudence leur avait fait perdre la piste de ce bandit. Erreur fatale, désormais, ils ne pourraient pas savoir quand l'assaut aurait lieu... Mais à ce moment, Caninos ouvrit une porte alternative qui allait résoudre ce problème.

Si tu veux je peux le suivre hein...Oublie pas que je suis un chien tout de même et que flairer une piste reste amplement dans mes capacités. Après c'est toi qui vois si tu préfère attendre qu'il revienne avec sa bande...

Une ironie singulière pouvait s'entendre dans ses paroles... Ce chien semblait se moquer gentiment du dresseur d'avoir perdu ce bandit... Cependant, il avait raison, Allister l'avait laissé filé. Cette opportunité était donc la meilleure, c'était évident... Alors, il accepta :

Ouais, t'as raison, faut le retrouver. Il nous mènera surement au camp ennemi, et là, on pourra libérer les servants de Capucine... Seul problème, c'est qu'on devra se coltiner tous les gardes, ça va vraiment pas être facile...

Bah, de toute façon, je les cramerai tous !!
, dit Karugo en faisant brûler ses flammes dorsales de toutes ses forces

Cette motivation chez son ami rassura Allister. De plus, Capucine semblait elle aussi extrêmement motivée pour cette idée, car elle avait pour but de libérer ses serviteurs après tout. En effet, avoir des Pokémons comme Caninos et Karugo, qui étaient bien entraînés l'emplissait de confiance. La personnalité d'Allister ne la laissait pas indifférente non plus, mais ses devoirs de bonne tenue lui empêchaient d'avouer cela.

Ainsi, Caninos se mit à renifler la piste olfactive laissée par le bandit. Il se mit à courir en direction d'une petite forêt. Plusieurs minutes passèrent à courir, de façon à ne pas perdre de temps. Finalement, après presque une demi-heure de course effrénée, une clairière apparut derrière quelques arbres... Cette clairière était particulière : elle était emplie de tentes sur lesquelles le tatouage du bras gauche du bandit résidait... Le camp était devant nos héros...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Invité le Jeu 20 Mai 2010 - 16:57

Il avait dormit une bonne grosse demi-heure mais ça y était, il ouvrait enfin les yeux et se redressait difficilement, comme si tous ses os craquaient les uns après les autres, il fit une légère grimace de celle qu'on a à la sortie d'une vilaine gueule de bois et ses yeux confus cherchaient la lumière.
Je souriais, amicalement, tout en continuant à tourner la broche de ma volaille, cuite à point à l'heure qu'il était. Quand il eut finit d'émerger, il ne put pas vraiment s'empêcher de regarder sa vilaine cicatrice qui trônerai définitivement sur son ventre ; une raison de se vanter peut-être...


Bien dormit ?
Mouais... C'est le réveil le plus dur...
Attrape donc un morceau de viande et raconte moi tout ce que tu me disais avant de tomber.

Il s'exécuta et entama son monologue. Il me raconta littéralement tout, il était au service d'une famille noble dont il occulta le nom ( je ne sais toujours pas si c'était volontaire ), et ce comme son père et son grand-père avant lui. Ils étaient en voyage, la cadette des filles de son maître revenant de vacances sur l'île de la demi-lune. Mais c'est pendant ce voyage qu'ils ont été attaqués et pris au dépourvu.
L'embuscade à couté la vie à la maigre escorte qui était là mais il avait réussis à inciter la damoiselle à prendre la fuite avant d'être capturé lui même.
Seulement il avait vu que le chef des bandits lançait à la suite de la jeune femme son meilleur pisteur.
Il c'était alors échappé tout en empruntant un arc dans la volonté de chercher de l'aide, c'était alors qu'il était tombé contre ce pokémon revanchard qui était maintenant miens.


Et donc tu cherchais de l'aide...
Je me relevais et pointait mon pouce sur mon torse avec un sourire un peu vantard mais plein de confiance.
Bin t'as trouvé.
Il nous suffit de retourner dans ta forêt et de retrouver ta clairière.
Mais si ils sont si nombreux que tu le dit j'aurais besoin de ton arc et de tes flèches... T'es chaud ou tu le sent pas... Ta blessure te fait peut-être encore mal ?..

Non c'est bon. Enfin ce le sera si je force pas trop et que je me contente de tirer à l'arc.
Soit alors en route.

Et nous nous levions tout deux pour nous mettre en route, la forêt n'était pas très loin mais il fallait rester prudent au cas où elle soit piégée.

---------------------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------------------

Je suivais la piste sans mal, vraiment sans aucun mal, pour finalement parcourir une bonne partie de la forêt et déboucher sur une clairière qui aurait put être très belle si seulement elle n'avait pas été foulée par des centaines de pas et salie par une, deux... six tentes plutôt large, une plus que les autres et entre elles circulaient pas moins de 22 hommes, tous armés, mais pas tous expérimentés, c'était juste des petites frappes, probablement pas des soldats de métier comme Itelroïr.
De plus on pouvait noter deux autres détails : un enclos pour chevaux ou pour pokémons à monter ainsi qu'une odeur très particulière, celle de la nourriture pour pokémons.

Je me retournais sur ceux qui étaient derrière moi et... personne...
Je m'attendais à ce que des humains soient si lents - je n'en n'avais jamais vu qui arrivent à me suivre à par Itelroïr - mais Karugo aurait dut me rattraper...
A y réfléchir peut-être qu'il avait modéré sa course pour ne pas distancer les autres, il devait protéger son humain après tout, et l'humaine aussi du même coup.
Quelques minutes plus tard, qui me semblaient une éternité, ils arrivaient enfin...
Et je leur lançais en murmurant :


C'est pas trop tôt...
J'ai eu le temps de faire le tour de la clairière et y a un peu plus d'une vingtaine d'hommes, 25 à tout casser, il y a un enclos là bas avec du fourrage, c'est probablement seulement des vrais chevaux, mais dans la plus grande des tentes là il doit y avoir des pokémons, parce qu'en tout cas on peut sentir de la nourriture pokémon.

Je me tournais avec un sourire presque malsain.
On a plus qu'à les bouffer maintenant...
Je prenais appui sur mes quatre pattes et montrais les dents. La position de ma queue, celle de mes jambes arquées ne laissaient aucun doute : j'allais y aller et bondir sur le premier des brigands qui passaient mais, au tout dernier moment je m'arrêtais, mon nez ayant repéré quelque chose d'autre...

Le bandit, celui sur lequel j'allais sauter n'en était pas un...

Tiens... Familier ça...
Je tendais ma main derrière moi pour faire signe aux autres de en pas y aller tout de suite.
L'homme s'arrêtât, se tourna, dos à nous, regarda à droite, à gauche et, constatant qu'il n'y avait personne aux alentours, il se cacha dans les bosquets, nous rejoignant par conséquent et retirant son casque, révélant sa chevelure platine et son air assuré.

Salut... Vous m'avez presque manqué...
Je me blottissais contre Itelroïr, pour moi c'était un signe d'affection mais il sembla gêné un temps et me regarda de haut en bas.
T'es une fille toi ?..
Rho ça va hein ! C'est pas moi qui ait choisit hein...

Et je m'écartais, boudeur, mais je sentais à son sourire qu'il avait dit ça juste pour me taquiner, ce qui m'étonnais le plus c'est qu'il semblait m'avoir reconnu au premier coup d'œil, à croire qu'on était bel et biens liés par autre chose que les cinq sens.

Mais il s'agenouillait et reprit la parole plus clairement afin d'exposer son plan :

Alors, j'ai réussis à leur piquer un costume et à en tuer un par la même occasion.
Y a un gars de l'autre côté avec un arc qui a deux fonctions : il va mettre le feu au fourrage dans l'enclos ainsi qu'à plusieurs tentes pour semer le chaos en incitant à éteindre les feux et à protéger les chevaux, c'est alors que moi j'avais prévu de libérer les otages qui sont dans la tente là bas, à côté de la grande.
Il va juste y avoir deux soucis : le chef et son pokémon.
Lui il semble être un militaire expérimenté et son Malosse à pas l'air de vouloir rester en retrait et, pour couronner tout ça, sa tente c'est la grande, il pourra donc être sur moi en un rien de temps.
Mais avec vous ça va relancer la donne.
Quand il y aura le signal, la première flèche de feu, je voudrai que vous attaquiez depuis ici, ça contribuera au chaos général mais surtout ne vous blessez pas inutilement, il faut qu'on sauve la noble et ses serviteurs Mais ça servira à rien si on y laisse notre propre peau.


Heu... C'est une bonne idée mais moi je suis là... Je me présente : Capucine H. Hawkins fille d'E...
... fille d'Erika et Jericho...
Oh vous ?..
J'ai euh... entendu parler de vous...
Mais il fit signe à Allister et moi même de m'approcher pour entendre de plus près...
Je veux pas vous faire peur mais elle c'est mon arrière grand mère...
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event Celebi] Un voyage... Bizarre !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum