[ Clos ] Dernier acte, nouvelle vie... [Molly/Adearic]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Dernier acte, nouvelle vie... [Molly/Adearic]

Message par Adearic le Dim 29 Aoû 2010 - 12:56

Un vent frais soufflait sur la plaine, faisant danser quelques brins d'herbes, encore vivants. La nature commençait à reprendre ses droits sur ce lieu qui avait été dévasté, quelques semaines plus tôt, par une guerre violente, ravageant le paysage de cette étendue herbeuse. Des zones encore boueuses subsistaient encore, là où la terre était gorgée du sang des victimes. Cependant, les corps avaient commencé à disparaître, les Pokémon dépeçant les cadavres, se nourrissant de ceux qui avaient détruits leur pitence initiale. L'écosystème se réinstaurait peu à peu... On apercevait parfois des os en train de blanchir au soleil... Certaines dépouilles avaient été enlevés par la famille des défunts... Des corps avaient été dévoré par des Pokémon migrateurs, ou réduit en miette par les créatures vivant ici... D'autres encore, avaient été nettoyés en masse par des Elémentaliste et Dresseurs passant par là... Certaines personnes voulaient, sans doute, que ce massacre disparaisse aux yeux des voyageurs. Mais pour le petit groupe qui avançait parmi les carcasses, les plantes et la boue souillée, cet endroit resterait probablement gravé à jamais dans leur mémoire comme étant la scène d'un spectacle morbide... Pourtant, ils continuaient d'avancer, comme à la recherche de quelque chose. Lors de cette pièce, ornée des couleurs pourpres et rubis, une femme avait été attaquée, par une femme maniant les poisons, et un homme domptant des bêtes terrible... Sauf que, tout comme chaque être est différent, chaque manière de maîtriser un Pokémon est différente... Si la victime de cet homme était elle aussi une dompteuse, elle ne s'en prenait pas aux autres avec une telle violence, une telle domination... un tel manque de sentiment... Oui... Cette créature, qui avait été dressée avec force et violence, n'était qu'un objet, un objet qui peut se casser, et qui sera remplacé... Un petit jouet... Inutile... Qu'on teste de différentes manières, pour voir les résistances... Mais qu'on s'empresse de punir et de rabaisser lorsqu'on fait une erreur, pour éviter de porter une faute, qui nous revenait... On lui faisait commettre les pires abominations, on la forçait à agir, sous peine d'être violentée, et arrivé là, on l'agressait tout de même, pour passer, aux yeux des autres, comme celui qui s'efforce de soumettre une bête instable pouvant tout détruire... La victime devenait bourreau, le bourreau devenait victime... Une situation pouvant paraître irréelle, à cause du ridicule et de la souffrance qu'elle engendrait, et qui pourtant, s'avérait plus que vrai... Et dans ce genre de situation, seule l'illumination, la clairvoyance des spectateurs, devenant acteurs, serait salvatrice... Cependant, parfois, certains n'avaient pas le courage d'agir, et attendaient patiemment que cette horreur prenne fin... pour ne plus supporter cette macabre mascarade, dont ils connaissaient le fond réel... tout en sachant que leur lâcheté les pousserait, tout au plus, à soutenir du regard cette pauvre bête, cette victime, pour la soutenir dans ces derniers instants... s'ils arrivaient un jour... Cependant, cette petite comédie n'avaient pas dupé certains spectateurs... Et ceux-ci, s'avançaient dans la plaine, dans l'unique but de devenir acteurs...

Une femme, un homme... Un groupement de Pokémon... Voilà la description brève, rapide que l'on pourrait faire d'eux... La demoiselle était belle, vraiment belle... Pour le moment, elle chevauchait un étalon à la crinière de flammes bleutées. Ses compagnons étaient auprès d'elle, comme pour la soutenir dans cette aventure, comme prêt à se battre. A ses côtés, un homme, à pied, marchait calmement, cherchant à garder son calme. Sur son épaule gauche, une petite bête des neiges, dans un manteau en forme de cône. Sur son épaule droite, un étrange raton-laveur, au pelage beige et brun et au poils durs. Enroulée autour de son torse, un serpent aux écailles azur. Son ventre arborait la couleur de la neige... Sur sa tête, une petite araignée violette, qui claquait des mandibules, en observant la plaine. Dans ses bras, un oeuf, qui s'agitait de temps à autre... Comme le raton-laveur, il était brun et blanc. Ce petit groupe ne semblait, en apparence, pas très fort... Mais le dresseur s'était récemment découvert un pouvoir, qui lui serait fort utile, pour préserver les siens... De temps à autre, il regardait sa compagne, la dévorant du regard. Suite à un accident, qui avait failli coûter la vie à la jeune femme, son corps avait un peu changé. Ses cheveux étaient maintenant raides, avec une teinte brune. Sa poitrine était devenue plus petite, mais ce détail se voyait moins... En effet, elle était enceinte, et la grossesse avait, pour conséquence, de donner à la poitrine des futures mères, plus d'ampleur... Et puis, pour le jeune homme, la taille des seins de sa partenaire lui importait bien peu. Il l'aimait avant, il l'aimerait après... Qu'importe ce qu'elle devenait... Elle lui était si précieuse... Lorsqu'il avait appris... qu'elle était enceinte... Il n'avait pas su comment réagir à cette nouvelle. Il avait été partagé entre une profonde surprise, et un immense bonheur... Il avait fini par enlacer la femme qu'il aimait, en l'embrassant. Après tout, ça ne le dérangeait pas vraiment, de devenir père... au contraire... Maintenant, tout ce qu'il voulait, c'était préserver sa compagne... La famille qu'ils formaient, tous... Il voulait vraiment la protéger... Même si, parfois, Molly lui faisait sentir qu'elle le pensait un peu plus faible qu'il ne l'était réellement. Elle ne savait pas encore qu'il était capable de manier la foudre... Ca serait... une sorte de surprise, lorsqu'elle l'apprendrait... Il avait pris plus d'expériences... Si les combats Pokémon n'étaient ni sa passion, ni trop son fort, niveau élémentaire, par contre, il n'était pas un débutant...

Ils continuèrent d'avancer, un peu au hasard. Ils savaient que ce qu'ils cherchaient se trouver ici... Mais la plaine était si vaste... Alors comment trouver...? Ideas, la jeune araignée claqua un peu plus fort des mandibules, en apercevant une silhouette assez... familière au loin. Un peu intrigué, ils suivirent les indications de la Mimigal. En s'approchant, Adearic reconnut cependant un ami... Rencontré depuis peu, certes, mais un ami tout de même...

"Amaury, c'est toi ?"
"Tiens, Adearic ! Et vous vous êtes... Molly, je présume...? Quel bon vent ou mauvais vent vous amène ici ?"
"Nous recherchons quelque chose... Mais je pourrai te retourner la question... Que viens-tu faire ici ?"
"J'essaye d'entraîner un de mes Pokémon, mais en toute sincérité... C'est pire que ce que je pensais... Il ne m'écoute pas, n'en fait qu'à sa tête, je n'y arrive pas, j'ai tout essayé..."
"Je suppose que tu ne l'avais pas à la guerre...?"
"Non...  Une tête brûlée pareille... Il se serait fait tirer dessus trop vite... Et je n'aime pas particulièrement utiliser mes Pokémon... Pas dans ces circonstances..."
"Ca se comprend..."
"... Tu ne voudrais pas le prendre ?"
"De... De quoi ?"
"Mon Pokémon... J'ai remarqué que tu avais pas mal de jeunes Pokémon avec toi, mais que tu savais exploiter leurs qualités à ton avantage... Et puis, je vois que tu as capturé une créature assez rare... Je ne peux pas gérer mon Pokémon... Je n'y arriverai pas... et je pense qu'il n'est pas bien avec moi... Mais avec toi... Pourquoi ne pas essayer ? Tu as l'air de savoir... t'occuper des Pokémon... Vraiment bien... Probablement mieux que moi... Alors prends-le !"
"Mais... Pourquoi ne pas le relâcher sinon ?"
"Surtout pas ! Il est banni de son clan... Il a amené, par erreur, alors qu'il était jeune, des braconniers, parmi les siens... Ca a été un véritable massacre... Je suis arrivé juste après... J'ai pu le sauver et le soignr mais... Au vu de ce qui lui est arrivé... Disons qu'il culpabilise beaucoup et refuse la présence des hommes... J'ai pas le bon tempérament, mais je suis sûr que toi tu y arriverai ! S'il te plaît, prends-le !"


Sans qu'il ait pu répliqué, on lui avait mis la sphère dans la main. Adearic regarda sa compagne, le Nalcien, ses Pokémon et, en soupirant, finit par jeter la Poké Ball dans les airs, pour en libérer son occupant. Aussitôt la créature sortie, Taka poussa un violent cri de frayeur et chercha aussitôt à se cacher sous le haut de son dresseur, griffant sa peau. L'oiseau virvolta dans les airs, avant de se poser au sol, regardant son dresseur d'origine et celui qui serait visiblement, son nouveau maître. Il le toisa d'un oeil perçant, avant de pousser un petit cri... Et de s'envoler, restant bien plus haut qu'eux.

"C'est un bien bel Etourvol que tu as... Dis moi, Amaury... A-t-il un nom ?"
"Thorondor..."
"D'accord... Merci..."


Le jeune homme commença à caresser la petite Zigzaton, qui était visiblement effrayée par les Etourvol. Il finit par la rassurer un peu, mais elle ne quitta pas sa place, contre le torse du garçon.

"Au fait, ça va peut-être vous intéresser... L'homme qui vous as attaqué, avec une Grahyena... Je l'ai aperçu... Il partait dans cette direction... Je peux vous y emmener si vous le désirez..."

_________________
avatar
Adearic
Informations
Nombre de messages : 47

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Dernier acte, nouvelle vie... [Molly/Adearic]

Message par Adearic le Mar 22 Fév 2011 - 20:16

Comme convenu, Amaury leur fit traverser la plaine. Elle était si grande que retrouver son chemin aurait été difficile. Mais, le jeune homme semblait connaître le lieu et les guida sans trop de difficultés. Ils ne mirent que quelques heures avant d'arriver devant une espèce de masure. Elle semblait avoir été plantée, par une main mystérieuse. Et visiblement, elle ne datait pas d'hier, au contraire... Elle était délabrée et tombait presque en ruine. Adearic, inquiet et curieux s'approcha de la bâtisse. Il y avait du mouvement à l'intérieur... Des râles de plaisir... L'habitant devait se soulager tout seul, dans son coin. Il passa outre et contourna la maison. Il tomba alors sur des cabanes dans un état pire que la maison elle-même. Le bois était pourri, troué par endroit, le toit était quasi-inexistant... Et l'eau avait innondé le sol... Il y avait un piquet non loin qui lui, par contre, était intact et semblait bien résistant... Il y avait une chaîne accrochée à celle-ci. Qui semblait assez courte... Il regarda autour de lui, et constata la même disposition partout. La personne habitant ici devait avoir des Pokémon, mais les cabanes semblaient toutes vides. De plus en plus piqué par la curiosité, il s'en approcha et, s'accroupissant. Il découvrit alors avec horreur des cadavres de Pokémon dont la chair pourri attirait les mouches.... Par endroit, ils avaient été mangés, on pouvait voir des traces de crocs. Le jeune homme se redressa d'un coup, une main sur la bouche et fit quelques pas en arrière. Il était dégoûté... Il entendit soudain un grognement sourd et, sans qu'il n'ait pu réagir, il sentit quelque chose s'abattre dans son dos. Il se retrouva plaqué au sol et des griffes lui entaillèrent la chair. Il retint un cri de douleur et se redressa brusquement, pour faire valser son adversaire. Ce dernier lâcha prise et Adearic s'éloigna de quelques mètres, avant de se retourner. Il découvrit avec stupéfaction une Grahyena maigre comme un clou. Les côtes étaient nettement visibles, de là où il était, il pouvait les compter. Elle avait des touffes de fourrures en moins et diverses marques de coups, un peu partout. Ses griffes et sa gueule étaient pleines de sang, son regard fou. Elle grondait et tirait sur sa chaine comme une forcenée, ses griffes labourant le sol.

Jetant un oeil derrière lui, le jeune homme constata qu'elle lui avait bien lacéré le dos. Des sillons sanglants parcouraient sa peau, saignant abondament et ses vêtements étaient déchirés. La bête l'avait bien amoché... Il se tourna vers Molly qui avait l'air inquiète et secoua la tête.

"Je ne veux surtout pas que tu bouges, ça serait trop risqué pour les enfants..."

Et, sans écouter son avis, il laissa Ideas tisser une muselière provisoire à la louve. Néanmoins, ils auraient dû s'attendre à ce que le bruit provoqué par l'animal éveille l'attention de son dresseur. Ce dernier sortit comme une furie de son taudis et se jeta comme un beau diable sur eux. Il voulut frapper Molly mais Adearic s'interposa et prit le coup pour elle. Le jeune homme cracha alors.

"T'as survécu, pétasse ? J'croyais qu't'y passerai ! M'enfin, à un ou deux jours près, ça change que dalle, j'vais t'faire la peau !"

Il courut vers sa Pokémon en sortant son fouet. Lui assénant un coup au ventre, il la détacha ensuite. Elle coucha les oreilles, signe de crainte envers son maître. Elle avait peur de lui. Elle tenta néanmoins de l'attaquer, mais un autre coup à la gorge, qui l'étrangla, finit par la convaincre de s'en prendre à eux. D'une sphère, l'homme fit sortir un Dimoret. Et un Noctunoir apparut aussi. Le félin noir s'élança sur le Flamenois, tandis que la louve se chargeait d'Amaury, et le spectre de Molly. Le jeune homme commença à se débattre comme il put contre le Pokémon, aidé par les siens. Hyorin fut cependant inutile, de même que Taka. En effet, la Stalgamin ne pouvait pas geler le Pokémon sombre, et Taka avait bien trop peur pour esquisser le moindre geste... Sakiryû et Thorondor eux, passèrent à l'attaque comme ils purent, mais étant vulnérable à la glace, ils n'eurent pas le temps d'infliger de lourds dommages à la créature. Ils avaient réussi à la blesser un peu, mais sans plus et en un Eclats Glace, ils avaient été balayés. Ideas elle, tenta d'utiliser des Secretions et des Dards-Venin, mais rien à faire, l'esquive du chat était trop rapide. D'un coup de griffe, il l'avait fait voler plus loin... Puis, il s'était jeté sur le jeune homme, lui griffant le visage férocement. Néanmoins, Adearic maniait le feu, il ne fallait pas l'oublier. Il frappa d'un poing enflammé le Pokémon adverse et profita du répit accordé pour voir ce qui se passait.

Amaury était inconscient suite aux assauts répétés du spectre, qui, lassé de sa proie, s'en prenait à Molly, qui se démenait comme elle pouvait.. Le sang du Flamenois ne fit qu'un tour et il percuta de toutes ses forces la Grahyena, la projetant plus loin. Puis, il se jeta sur elle, commençant à l'électrocuter avec rage. Il prit l'ascendant pendant plusieurs minutes, alors que la créature lui labourait le ventre de ses griffes, il lui maintenait la gueule fermée, pour la calmer et lui montrer qu'il la dominait. Néanmoins, il y eut une contre-attaque violente, qu'il n'avait pas prévu.

Il pensait que Molly et ses Pokémon parvenaient à canaliser le Noctunoir et que le coup qu'il avait porté au Dimoret l'avait suffisament sonné pour qu'il soit tranquille. Pourtant, il fut heurté au niveau des côtes par une boule noire. Le Pokémon Glace avait réussi à se relever ! Il ne sut pas comment, ni pourquoi. Il sentit juste une violente douleur lui envahir le côté gauche du corps. La Grahyena retrouva sa liberté et, au moment où elle lui sautait à la gorge, pour lui briser la nuque, le Dimoret lui transperça le ventre de ses griffes, avant d'en faire jaillir les entrailles. Le corps du jeune homme resta au sol, immobile, alors qu'une respiration rauque quittait sa gorge. La louve ne lui avait pas brisé le cou, juste mordu... Elle avait visé l'artère...

Il pensa à Molly, à ce qu'elle allait devenir... Elle s'en sortirait, il le savait... Puis, ses bribes de pensées se tournèrent vers ses Pokémon... Eux, qu'est-ce qu'ils feraient ? Qui s'occuperaient d'eux..? Où iraient-ils...? Molly... Ne pouvait pas tous les garder... Non... Elle..ne pourrait pas... Pas avec les jumeaux... Ses pensées s'emmêlèrent et la douleur le submerga complètement, comme une vague. Celle-ci allait et venait avec violence, brisant son crâne de milles souffrances... Finalement, il eut un dernier souffle... Et disparut dans les méandres de la mort...

Ses Pokémon regardèrent le corps sans vie du jeune homme, une sorte de temps mort s'instaurant au beau milieu du combat. Les Pokémon du défunt se relevèrent et se regardèrent. Qu'est-ce qu'ils allaient faire...? Ideas regarda les autres et, allant chercher son armure de métal, fit signe à l'Etouraptor de venir. Ce dernier prit dans ses serres la sacoche du mort, contenant l'oeuf d'Evoli. La Minidraco alla s'enrouler autour de la coquille, et l'oiseau décolla, emportant avec lui les Pokémon et sa charge, comme il pouvait, ne volant pas très droit... Hyorin et Taka se regardèrent, avant de fondre en larmes mutuellement, restant côte à côte, sans bouger, près du cadavre, alors que le combat de la vie reprenait, sans un de ses participants...

_________________
avatar
Adearic
Informations
Nombre de messages : 47

Fiche de personnage
Points: 0
Âge du personnage: 29
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Dernier acte, nouvelle vie... [Molly/Adearic]

Message par Molly Hale le Ven 8 Avr 2011 - 20:45

Alors qu'ils avaient retrouvé Amaury, leur camarade pendant la guerre, et découvert un paysage de ruine et de désolation, ils tombèrent sur une cabane miteuse visiblement occupée par un homme adepte de la solitude dans les plaisirs...Toujours sur son Ponyta, Molly ne pouvait cependant pas détacher son regard des cadavres de Pokémon dévorés par les vers et en pleine décomposition. C'était pour ça qu'elle était devenue dompteuse ? Pour voir ce spectacle sinistre et morbide ? C'était ça, la mission pacificatrice qu'elle s'était imposée ? Totalement démunie, elle ne vit pas la bête enchaînée qui fonça sur Adearic, lui entaillant profondément le dos. Descendant de cheval, elle se prépara à aller aider son fiancé -  il l'était en effet depuis peu, comme en témoignait la bague fine et ciselée en argent que Molly portait. Mais celui-ci lui interdit de s'approcher, trop inquiet pour les deux enfants que la jeune femme portait en elle. En serrant les dents, la dompteuse posa une main sur son fouet à plaques, prête à le dérouler au moindre problème. L'araignée aux couleurs singulières tissa une muselière à la louve, que Molly put examiner plus attentivement. Elle pâlit alors lorsqu'elle reconnut la Grahyena qu'elle avait voulu « apprivoiser » lors du dernier combat et que les responsables de son long coma avaient tenté de dresser par la force, sans succès. Maigre, pelée par endroits, elle grognait et montrait ses crocs dégoulinants de bave au Flamenois. La pauvre créature, après avoir vu sa meute entière périr, s'était fait torturer par trois humains successivement. Elle avait de quoi les haïr et vouloir leur mort...

Soudain, le « propriétaire » sortit de sa cabane et tenta de frapper la jeune dompteuse. Furieux de voir qu'elle était en vie, hargneux, il laissa sortir un Dimoret et un Noctunoir qui vinrent prêter main-forte à la louve convaincue par les coups de s'en prendre à Molly. Assaillie par le spectre, elle déroula son long fouet à plaques articulées et fit sortir Zourika, la petite Phanpy à la force souvent sous-estimée. L'éléphant miniature leva haut sa trompe et se mit tout de suite en boule pour lancer une Roulade sur l'humain qui s'en prenait à sa chère dresseuse. Adearic, de son côté, tentait tant bien que mal de faire face à ses assaillants. Bien que déjà blessé par le Dimoret, il parvint à l'ejecter avec un poing que des flammes léchaient entièrement. Mais il commit ensuite l'erreur de vouloir venir aider sa fiancée qui, encore affaiblie par sa convalescence récente et le poids qu'elle portait dans son ventre, avait du mal à se défaire de son ennemi. Ce moment d'inattention lui coûta cher.

Le Dimoret, qui s'était relevé, avait d'un bond enfoncé les côtes du jeune noble, lui en brisant plusieurs. Tout se passa alors très vite. La Grahyena, poussée par son maître, sauta sur Adearic pour le mordre à la gorge, en ne visant cependant pas l'artère pour ne pas le tuer sur-le-champ. Elle n'avait en effet rien à reprocher à cet homme, et son envie de tuer, si forte soit-elle, n'était pas dirigée contre le Flamenois, mais bel et bien contre son bourreau. Au même moment, le Pokémon de glace enfonca ses griffes acérées dans l'abdomen de l'amant de Molly, le transperça et, surtout, en fit jaillir les entrailles.




Contra vim mortis non est medicamen in hortis.

Le Temps cessa de courir, se figea dans le coeur de Molly. Elle fut transpercée en même temps que l'homme qu'elle aimait et sentit qu'un vide immense se faisait en elle. Lorsqu'il toucha le sol, la jeune femme arrêta tout mouvement, baissant les yeux pour croiser le regard de son amant une dernière fois avant qu'il ne soit voilé par le rideau funeste de la Mort. Quand les dernières forces du Flamenois l'abandonnèrent et qu'il quitta ce monde, les larmes envahirent les yeux de la jeune femme.




Alors que les Pokémon d'Adearic choisissaient la fuite ou restaient là et se laissaient aller à leur chagrin, la dompteuse, elle, manquant subitement de souffle, les yeux vides et écarquillés, fut tout à coup enveloppée de flammes rouges et noires, tandis qu'un cri inhumain s'élevait vers le ciel à la fois témoin et coupable de la scène qu'il venait de voir. Deux langues de feu surgirent de la boule de chaleur que Molly était devenue et dans laquelle elle était engloutie pour aller consumer le Dimoret et le Noctunoir ensemble, puis foncèrent droit sur l'humain pour le brûler vif. La Phanpy et le Ponyta, médusés, reculèrent quelque peu devant ce déchaînement de violence et de cruauté si étrangères d'habitude à leur maîtresse. Quand elles arrivèrent devant la Grahyena, elles s'arrêtèrent, puis s'en détournèrent pour revenir vers leur source. En s'évanouissant aussi vite qu'elle était apparue, la sphère de feu fit réapparaître la dompteuse, qui marcha à pas lents vers son amant et se laissa tomber près de lui. Sa main droite ferma doucement les yeux vitreux du jeune noble. Un silence écrasant se fit, alors que les Pokémon d'Adearic qui étaient encore là - à savoir Hyorin et Taka - se taisaient, accablés par la peine.

Cri. Douleur. Hurler. Mourir, un peu. Néant et abîme de chagrin. Ecroulement du monde entier.
Départ éternel. Monter vers le ciel. Tomber sans fin.
Dans le Rien.

Longtemps, la jeune fille s'époumona, jusqu'à en perdre haleine. Longtemps ses Pokémon, qui étaient tous sortis sans exception à cause du cri qui leur avait glacé le sang, restèrent à côté d'elle, sans la toucher, toutefois, de peur d'achever de la briser. La louve sauvage, elle, dans un état d'épuisement extrême, se tenait à l'écart, sans oser s'approcher, mais sans avoir la force de s'enfuir. Elle n'aspirait, en cet instant, tout comme la dompteuse, qu'à mourir. Elle n'avait plus rien, elle avait tout perdu, sa meute, son territoire, sa dignité. Tout. Alors à quoi bon ? La Nuit envahit les coeurs et l'espace, alors que Molly sombrait dans un océan de douleur...

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

De longues semaines avaient passé depuis la mort du Flamenois. Hyorin et Taka étaient toujours avec Molly et, avec elle et ses amis, avaient enterré le corps de leur maître pour lui rendre un dernier hommage. Ayant investi la cabane de l'homme, la noble s'était lentement laissée dépérir, maintenue en vie par la seule volonté de ses Pokémon de l'interdire de les quitter elle aussi. Elle ignorait même si elle avait perdu les deux petites flammes qui avaient commencé à se développer en elle, et elle n'avait pas même le courage de chercher à le savoir. Elle allait chaque jour déposer un bouquet qu'elle composait elle-même, pauvre, mais simple et rempli des sentiments qu'elle nourrissait toujours envers le défunt. Elle portait aussi toujours sa bague de fiançailles, refusant tout bêtement d'accepter qu'elle n'était plus la fiancée d'Adearic. Elle passait de longues heures agenouillée devant la pierre tombale, voire allongée dessus, bien qu'elle soit gelée, comme pour tenter de s'unir encore et encore à son amant pourtant bel et bien envolé. Elemento, prenant parfois la forme d'un jeune homme aux cheveux gris (pouvoir acquis lors du coma de sa dresseuse), gardait le silence, comprenant parfaitement que rien ne pourrait, hormis le Temps, la faire revenir parmi eux. Zourika essayait parfois, par de minuscules coups de trompe, de la faire réagir, sans succès. L'Hypocéan, dans un bassin creusé à même le sol par l'ourse et l'oiseau de fer, la regardait d'un air triste tant qu'elle restait immobile devant ce qui restait de son fiancé. L'Airmure perché sur le dos de la monture aux flammes bleues et le cheval qui servait de monture à la jeune femme s'activaient sans cesse, n'acceptant pas de demeurer dans cette torpeur qui entraînait Molly vers une mort dont elle venait pourtant de triompher en développant une remarquable immunité aux poisons les plus violents. Quant à Kuma, elle était tout simplement désolée de voir son amie, d'habitude si enjouée et gaie, se flétrir comme une fleur piétinée avant le soir de sa vie. L'ourse poussait parfois des gémissements étouffés, ne sachant que faire pour la consoler de l'irrémédiable perte.

La Grahyena, bien qu'ayant retrouvé quelques forces, ne se résignait pas à quitter l'humaine qui avait tenté de devenir son « amie » lors de la bataille et qui l'avait épargnée alors qu'elle se pensait perdue. Un mélange de gratitude et de haine pour l'avoir laissée en vie, loque qu'elle était désormais, la rendait indécise et incapable de prendre une décision. Mais un soir, Molly saisit la chaîne qui avait servi à la maintenir prisonnière. La louve, méfiante, se mit à grogner, mais elle cessa bien vite quand elle constata que l'humaine enroulait les anneaux de fer autour de sa taille et terminait de fermer la boucle autour de ses propres poignets. Elle comprit que la dompteuse, se sentant responsable de la mort de son compagnon, avait décidé de s'enchaîner comme pour trouver une voie de rédemption dans la captivité qu'elle s'imposait.




Cherche en toi-même la force d'être libre, fille d'Alpha.

Un pas en avant, un signe. Elle allait la rejoindre. Elle ne lui obéirait pas pour autant. Mais elle n'avait plus qu'elle. Et mourir, elle n'en avait pas la force...tout comme Molly...

_________________
Per aspera... Ad astra.



0 RP - 1 mission - 0 event - 0 match

Spoiler:
avatar
Molly Hale
Informations
Nombre de messages : 448

Fiche de personnage
Points: 43
Âge du personnage: 30 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Dernier acte, nouvelle vie... [Molly/Adearic]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum