[ Clos ] Un nouveau départ ? Pour quand ? [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Un nouveau départ ? Pour quand ? [Fini]

Message par White Tama le Jeu 9 Sep 2010 - 21:43

Douce. Elégante. Ravissante. Merveilleuse… White s’arrêta après une longue et périlleuse marche. Son regard se porta tout au tour de lui. C’était un paysage rempli de fleurs. De toutes les couleurs, de tous les types. Il y en avait plus d’un million… Non plus ! C’était la première fois que le garçon se rendait dans la capitale de Flamen. Geffen. Il n’avait jamais quitté son petit patelin et était encore moins sorti du territoire. Même avec son ancien compagnon, Arhead, il n’avait franchi les frontières du pays. L’odeur y était envoutante, l’air agréable. Une légère brise tiède caressa ses bras, ébouriffant quelques mèches brunes à leur passage. Remettant correctement son sac sur son épaule, le brun décida de reprendre la route vers la ville. Il devait faire quelques achats pour préparer son réel voyage qui ne tardera pas à commencer. Combien de temps prendra-t-il ? Qu’obtiendra-t-il à la fin ? Il n’en savait rien. Il aurait aimé continuer le voyage avec son compagnon et maître mais l’âge lui interdisait maintenant de faire de gros efforts. Il reviendra le voir. Oui, avec un but en tête et esprit ouvert sur le monde !

Une fois les portes franchies, White fut submergé par tant de beauté. Jamais il n’aurait pensé voir une ville aussi colorée et fort agréable à regarder. Les toits des maisons arboraient de magnifiques tuiles mauves, les murs des bâtisses possédaient eux aussi des couleurs invraisemblables qui se mariaient très bien avec le mauve. Levant les yeux en l’air, White découvrait un nouveau monde. Une urbanisation. Ayant toujours voyagé de villages en villages, n’ayant jamais quitté la campagne, White s’émerveillait. Finalement, il avait bien fait de suivre le vieux voyageur. Il découvrait de nouveaux paysages. Marchant dans les rues, observant les gens qui passaient, le brun se sentait nouveau. Revivre. Mais quelque chose le percuta, l’obligeant à faire quelques pas en arrière. Un bambin d’une dizaine d’années l’avait percuté et était tombé en arrière. Il ne pleura pas et le regarda de ses grands yeux. White, gêné l’aida à se relever en s’excusant mais le gamin n’y prit pas attention et d’un geste vif pointa son doigt vers sa ceinture, montrant une balle rouge et blanche.


« Dresseur ! » cria-t-il.

De plus en plus gêné, White regarda autour de lui les gens qui bien sûr avaient vu toute la scène et s’étaient arrêtés. Oh non, il n’avait rien fait, c’était un malentendu ! Du moins, il espérait que ce soit le cas. Les yeux émerveillés, le gamin fixa la balle puis fut rejoint par des camarades du même âge qui se mirent eux aussi à regarder l’étrange objet. White comprit. Ils voulaient juste voir ce qu’il y avait dedans mais… Etait-ce possible en ville de sortir sa créature ? Impatients, criant et riant, ils attendirent de voir un Pokémon. Les gens autour du petit groupe nouvellement formé cessèrent de les regarder et continuèrent leur route, le sourire aux lèvres et reprenant leur activité. White soupira. Les Pokémons étaient considérés comme des animaux de compagnie un peu alors il semblait logique qu’il puisse le sortir. Mais parviendra-t-il à le contrôler ? Cela fait un petit moment que le brun n’avait pas fait appel à sa créature. La dernière fois, lors d’un petit entraînement, ça avait tourné au vinaigre. Non, il devait prendre confiance en lui. Se redressant, le regard rempli d’une flamme ardente, White prit l’objet rond entre ses doigts et en appuyant sur un bouton, la balle grandit sous les yeux émerveillés des bambins. Là, ils se mirent à crier de joie. Ils allaient enfin voir la créature de White ! Le brun ne la lança par et la garda dans sa main, toute fois elle s’ouvrit et un éclair blanc toucha le sol. Après une explosion de lumière, une silhouette blanche prit forme peu à peu. Une petite souris apparu, au ventre jaune et au dos gris. Les yeux fermés, le nez dressé, elle essaya de se repérer dans ce nouveau lieu inconnu.

« Un Pokémon ! »

Les enfants se précipitèrent vers la petite créature qui sentit les enfants se rapprochaient de lui. Craintif par nature, Héricendre se mit à sentir l’odeur de son maître et se précipita entre ses jambes, tremblant. White ne bougea pas et les enfants le regardaient, tristes. Cependant, ils comprirent que la petite créature était peureuse, ça ils l’avaient appris en cours de maternel. Il ne faut pas rendre un Pokémon nerveux sinon on courait de graves dangers. Une femme courut au loin, criant des noms inconnus. Elle rejoignit le groupe et essoufflée et se présenta à White comme étant la maîtresse des gamins. Le brun se présenta, intimidé légèrement. Après une petite discussion, elle ramena les enfants à l’école qui saluèrent le dresseur. Fin. White soupira. Enfin terminé et tout c’était bien passé. Le petit Pokémon resta au pieds de son maître, attendant. White ne bougea pas. Il se contenta de regarder tout autour de lui, histoire de bien se repérer dans cette grande ville. Y’avait-il un plan dans le coin ? Comment se renseigner ? Non, ce serait trop tard, le soleil commençait à se coucher, il fallait trouver une auberge. White haussa les épaules et entreprit la marche. Héricendre gémit de ne plus sentir son maître près de lui.

« Suis-moi... »

Le son de la voix de son maître l’orienta et le suit, au début timidement puis il le rejoignit et marcha à côté de lui. Les gens les regardèrent, d’autres ne prirent pas attention. White s’en fichait, tant que son Pokémon restait sage, il s’en fichait. Cependant, il était un peu stressé à l’idée de rencontrer un dresseur voulant engagé un combat. Il n’était pas suffisamment prêt et surtout, il n’avait pas envie d’en faire là, maintenant. White voulait trouver un bon lit bien chaud et manger à s’en péter la pense ! Demain, il en profitera pour faire quelques emplettes. Il devait bien s’équiper pour entreprendre un nouveau voyage qui cette fois, sera plus long que le précédent. Il comptait quittait le pays pour découvrir de nouveaux lieux et qui sait, de nouveaux Pokémons. Si jamais il parvient à en attraper un.


Dernière édition par White Tama le Ven 25 Fév 2011 - 13:26, édité 1 fois
avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1718

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un nouveau départ ? Pour quand ? [Fini]

Message par Invité le Dim 12 Sep 2010 - 16:03

"Qu'est-ce que tu fais ?"

Le petit monstre brun pendouillait dans le vide, enfin, à quelques centimètres du sol dallé, solidement accroché à une boule bleue. Depuis un petit quart d'heure, Léon avait décidé de se venger de leurs précédentes aventures et depuis qu’ils avaient rencontré cette brebis bipède, l'Evoli ne lâchait plus la sphère compacte qui composait la queue du Lainergie. L'autre Pokémon n'avait même pas remarqué qu'une bestiole se servait de son orbe de cristal comme l'objet de sa vengeance. Car oui, le petit fennec à tendance à être rancunier, et pas qu'un peu. Lors de leurs dernières épopée, ils avaient du gravir une montagne pour allés chercher un troupeau de mouton qui avait gravis le mont pour se recharger grâce à l'orage. Enfin, cela n'a plus aucune importance à présent puisque les jours ont passé et que son dresseur c'était bien reposé. Malgré cela, le petit être refusé d'admettre une chose : Il faisait ça pour Killian, bien qu'il dise le contraire en faisant croire que c'est pour lui-même. Enfin ! Qu'importe ! Les voilà à présent ici pour aucune raison bien particulière. En fait non, ils n'avaient aucune raison de se trouver ici-même, ils y étaient juste parce que la marche à pied n'était pas envisageables vu l'état dans lequel se trouvait le garçon quelques jours auparavant, et avait donc pris place dans le premier convoi. Une petite parti de l'argent de la mission leurs avaient servis de moyen de paiement pour avoir une place dans ce trafic.

Geffen. La ville fleurie. Une ville à l'architecture plus loufoque et évolué que nulle part ailleurs aux couleurs peu communes et particulièrement agréables à regarder. Une cité étrange et original ou il y fait bon vivres et ou le parfum des fleurs est particulièrement plaisant. Une ville plutôt calme et sans soucis. Elle mérite bien son surnom de "Ville Magique" car le simple fait de la fixer de loin apaise et soulage les maux. Sauf qu'il y à bien des soucis qui ne peuvent pas s'arranger, même en visitant la ville; surtout lorsqu'on possède une boule de poils qui à tendance à ennuyer tout le monde. Le garçon poursuivait son petit Pokémon, se demandant bien quand il arrêterait de faire ses pitreries. Libra, elle, se tenait tranquille au moins, bien enfermé dans sa pokéball, elle ne risquait pas d'en sortir. Au moins elle, elle était civilisé, ou agissait comme un vrai Pokémon. Libra et la petite Vibraninf aux couleurs étrange, car au lieu d'avoir l'air d'une émeraude, on dirait une rose des sables. Le convoi, pour faire court, est directement passé par le désert, la route étant plus rapide, mais aussi plus dangereuse. Enfin, il y à eu comme une petite altercation avec les Pokémons du désert, rien de bien important, enfin, presque. Passons !

Le Pokémon laine électrique remarque enfin qu'un microbe se tenait à sa queue et l'envoya en l'air en un coup vif et précis. Le Lainergie continua sa route alors que Killian regardait, horrifié, son petit Pokémon retomber. Essayant de se mettre en dessous afin de le rattraper, ce qui n'est pas chose facile. Dans un frottement d'habits, il réussi à le réceptionner dans son tee-shirt, mort de trouille pour son ami. Ce dernier ne semblait pas plus déboussolé que ça, il grognait plutôt en direction du Pokémon rose et blanc, glapissant de petits cris aigus, feulant ainsi, comme s'il essayait de montrer à son adversaire que c'est lui le vainqueur, et qu'il faisait fuir cette espèce de brebis mal emberlificoté. Quand l'autre bestiole eu disparut, le petit Evoli sauta à terre sans dire merci à son dresseur et trotta dans les ruelles, cherchant un Pokémon à ennuyé. Il se mit à sentir une odeur de viande fraiche, cuite à point. L'adolescent vit son Pokémon disparaitre à l'autre bout de la ruelle, se mettant à présent à le poursuivre, histoire de ne pas le perdre de vue.

Le fennec approchait de son futur repas qu'il volera certainement, après tout, le Pokémon d'un mafieux doit savoir se faire respecter. Mais aux détours d'un tournant, il se mit à tamponner une autre créature d'à peu près sa taille. Léon se remit de suite sur ses quatre pattes, fixant d'un regard noir le petit hérisson de feu qui lui faisait de face. Il commença à grogner, montrant, même s'il avait tord, que l'Héricendre n'avait rien à faire sur son chemin, cherchant impitoyablement la bagarre. Killian apparut bien assez vite, essoufflé de la course-poursuite à travers les quelques rues qu'ils avaient traversés. Il releva la tête pour fixer son petit Pokémon qui ennuyait une autre bestiole. Ce n’est pas vrai ! Mais quelle petite teigne ! Il ne remarqua qu'en second temps qu'il y avait un autre humain dans les parages. Il releva la tête et lança un de ses sourires confus vouant tous dire "Je suis désolé ! Il ne le refera plus !" en somme, mais tout cela n'était qu'à travers son large sourire qui se voulait convainquant. Si l'autre dresseur voulait un combat, ils étaient mal, très mal. Léon ne l'écouterait pas et n'en ferait qu'à sa tête.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un nouveau départ ? Pour quand ? [Fini]

Message par White Tama le Mer 15 Sep 2010 - 22:33

White marchait sans réellement se soucier d’où ses pas le mèneraient. Au final, il s’en fichait totalement puisque dès demain, il repartira. Où ? Il n’en avait aucune idée. Le désert ? Quel chemin serait le plus simple et facile d’accès pour quitter le pays ? Devait-il demander aux gens de la ville ? Non, ils lui répondraient tous la même chose ; que c’est dangereux de s’y aventurer même avec un Pokémon. Ca, il le savait, combien de fois lui avait-on sorti la même chose lorsqu’il voyageait avec Arhead ? Autant de fois pour qu’il s’en souvienne. Il se souvenait également de toutes les excuses qu’on avait pu lui sortir ; « il existe un méchant Pokémon qui empêche tout passage ». « Sans oasis, vous ne pourrez vous hydrater »… Mais évidemment, ils n’y prirent attention et ils étaient toujours vivant… Du moins, lui il l’était. White marcha calmement, mains dans les poches de son pantalon, remettant par moment son sac qui glissait de son épaule. La petite souris le suivit, tranquillement. Même avec les yeux fermés, elle parvenait à se diriger. Les pas de son maître la guidait. Son odeur lui permettait de se sentir proche de lui. Héricendre était calme. C’était étrange. Il y a peu, il était nerveux, irritant. Là, c’était différent. Peut-être était-ce le fait qu’il puisse voir la ville ? Il en avait peut-être marre de la campagne. De cette vue monotone. Le brun, son maître lançait quelques regards vers lui, vérifiant qu’il était certes toujours là mais si bien sûr, il ne s’emportait pas, dans une folie.

Les maisons changeaient au fur et à mesure que les deux jeunes compagnons marchaient. La couleur orangée du Soleil rendait la vue encore plus magnifique et apaisante. Cette ville savait accueillir. White passa ses mains derrière sa tête et continua sa marche, en baillant. Ses pieds lui faisaient atrocement mal, ses épaules en avaient marre de se léguer le sac. Il était temps de trouver une auberge pas très chère mais accueillante et de passer une bonne nuit. Lui et Héricendre. Manger à sa fin et prendre un bon bain. Tiens, on pouvait prendre un bain avec un Pokémon ? C’était permis ou bien cela était mal vu ? Pokénophile ? Rien qu’en pensant à ça, un sourire s’afficha sur les lèvres du dresseur. Il pouvait être idiot par moment –ou bien c’est moi qui le suis ?-. La petite bestiole leva légèrement sa tête et le regarda sourire, sans comprendre. Pauvre petite créature, quelque chose qu’elle ne saura jamais ; lire dans les pensées de son maître. Et ce n’est pas White qui le lui dira. Et si elle le prenait mal ? Hein ? Il y tenait à sa vie quand même. Ce serait le comble de s’être fait tuer par son propre Pokémon ! Le brun regarda son Pokémon, surpris. Oulà, ça allait chauffer ! Il se mit à sourire gêné et bafouilla quelques excuses bidon qui ne servirent à rien puisqu’Héricendre ne comprit aucun mot.

A un croisement, une rencontre. Un petit renard s’interposa en face d’eux. Il n’était pas plus grand que la petite souris de feu mais étrangement, il semblait plus agressif. White quitta sa position de détente et s’arrêta en face de la nouvelle bestiole, encore inconnue pour le jeune dresseur. Héricendre ne bougea pas, aucune flamme ne sortie de son dos. Il n’avait pas non plus pris la fuite. Etrange. White regarda le renardeau au début surpris de découvrir un nouveau Pokémon et qui plus est, dans une ville puis il se redressa. La nouvelle bestiole grogna contre Héricendre. Pris de peur d’avoir fait une erreur et par nature craintive, le Pokémon de White tourna sur lui-même, faisant quelques tours dans le vide et finit par se cacher derrière les jambes de son maître, complètement consterné par sa réaction. Non mais quel peureux celui-là. White se redressa et vit un jeune homme courir dans leur direction. Etait-ce son dresseur ? Sûrement puisqu’il s’excusa entre deux bouffées d’oxygène du comportement de sa créature poilue.


« Tu ferais mieux de le garder en laisse. » lâcha-t-il, irrité.

Associable ! Non mais quel sal gamin ce White ! Il aurait pu lui répondre gentiment de garder son Pokémon dans sa balle ou bien de veiller sur lui. Voilà pourquoi il n’a pas d’amis. Il en a jamais eu, c’est vrai, vu dans quel coin paumé il habitait mais… si… à l’école du village mais pour lui, c’était une perte de temps dans son travail que de jouer avec les autres. Surtout vu tout le boulot qu’il devait faire à la maison. Après tout, c'est un chien, non ? White regarda le nouveau de haut puisqu’il était légèrement, -un peu plus, non ?- grand que lui. Pour un peu, Héricendre aurait lâcher une attaque « brouillard » et aurait semé la pagaille dans la ville. Et bien sûr, la faute lui serait revenue ! Mais la petite souris était restée sage derrière les jambes de son maître. Encore heureux. Cependant, White n’aimait pas le comportement de la bestiole poilue. Il n’arrêtait pas de grogner depuis qu’ils s’étaient rencontrés –pardon- depuis qu’elle les avait interceptés. Le brun regarda alors le Pokémon de l’inconnu et soupira. Il n’avait nullement envie de régler cela par un combat. Il reprit sa marche et le dépassa, regardant droit devant lui. Il était trop crevé pour ça. Demain… Non, demain il partira. Il ne le reverra pas alors à quoi bon. Héricendre hésita à le suivre, de peur qu’en les dépassant, il n’irrite encore plus le petit renard et qu’il se jette sur lui afin de l’agresser.


« Viens ! »

Le ton sévère de son maître fit sursauter Héricendre qui après une once de secondes, se décida enfin à marcher et à suivre son maître, impatient. Ce n’était vraiment pas le moment de perdre du temps inutilement à bavarder sur une broutille comme ça. White était crevé et n’attendait qu’une chose, trouver un lit ! Peut-être aurait-il du le remettre dans sa balle et ainsi, une telle rencontre n’aurait pas eu lieu. Non, Héricendre semblait tellement heureux de pouvoir sortir. Surtout qu’il était calme, récemment. Il n’avait pas à s’en vouloir, c’était à ce dresseur de veiller sur ses créatures. Incompétent. White rumina dans sa barbe, mais finalement, il n’y avait pas eu de casse, du moins, il l’espérait…
avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1718

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un nouveau départ ? Pour quand ? [Fini]

Message par Invité le Sam 18 Sep 2010 - 20:04


Cette histoire aurait très bien put se finir ainsi. Le garçon se faisait réprimander, il avait un air de chien battu et la journée aurait continué sans aucune autre esbroufe. Enfin ! Cela est sans compter le caractère dominateur et particulièrement agressif de Léon. Voir quelqu'un dominé son dresseur était une chose, se faire traiter comme de la merde et surtout après avoir entendu le mot "laisse" ne laissa pas sans considération le petit être. Si c'était ainsi, ils entendraient reparler de lui, et pas plus tard que maintenant. Le fennec se retourna et se mit à charger droit devant lui, se rapprochant dangereusement de l'Héricendre. L'impact fut instantané. L'Evoli s'était jeté sur le dos de son adversaire avec une vitesse relativement hallucinante. Il s'était servi du crane de son adversaire comme tremplin, écrasant son long nez et sa tête sur le sol dallé, bondissant dans les airs avec cet élan. La boule de poil se retourna en plein vol, lançant sa queue poilu et relativement imposante dans la face de son adversaire, le faisant déraper sur quelques centimètres.
Alors qu'il s'apprêtait à se jeter sur l'hérisson de feu et à le mordre, il se sentit soulevé hors du sol par la peau du cou. Killian venait de l'attraper finalement, totalement consterné et mal à l'aise à cause du mauvais caractère de son compagnon. Il espérait que le Pokémon feu n'était pas traumatisé par l'attaque surprise et violente de Léon. Ce dernier glapissait de mécontentement envers son maître.





Que faisait donc cet idiot ? Au lieu de l'arrêter, il aurait dut se jeter sur l'autre humain pour lui casser la figure. Au lieu de ça, ce petit bouffon à la tignasse en bataille se converser en excuse et en lamentations, demandant pardon auprès de l'autre jeune homme. Il y mettait tellement de ferveur et exagéré tellement la chose que quiconque se sentirait plus dérangé par ses excuses que par les actes de son ami. Son dresseur était-il donc si incompétent et faible que ça ? Il avait fallu qu'il tombe sur le seul non-violent sur terre qui soit vraiment le plus stupide de tous. Il ne va quand même pas se foutre à chialer en plus de ça ? On dirait qu'il est presque au bord des larmes. Eyh ! Si tu aurais voulu chialer comme une fille fallait naitre à Mizuhan ou Nalcia avec l'autre sexe que celui que tu possèdes. Idiot ! Espèce de grosse larve bien molle ! Lâche-moi ! Je vais régler moi même mes comptes avec ce prétentieux et son Pokémon craintif ! Je n’ai pas affronté un orage qui à failli te tuer et un gros monstre du désert pour que tu nous foutes la honte à tous les deux !




Alors que l'Evoli se débattait sauvagement, refusant toute entrée dans sa pokéball en repoussant le rappel, une autre sphère de capture semblait s'indigner dans le sac du garçon. Comment pouvait-on attaquer un petit être sans défense par derrière et essayer de se venger. Libra semblait être outré de la scène qu'elle pouvait voir, bien qu'elle se trouve toujours dans son honor ball, elle pouvait sentir et voir la situation d'une certaine manière, après tout, si les Pokémons le souhaite, au prix d'un effort de volonté, ils peuvent sortir par eux-mêmes s'ils ressentent un danger. Mais elle était civilisé elle au moins, elle ne sortait que sur ordre du jeune homme, sauf si la situation devenait trop ingérable. Au moins Killian semblait essayer de rattraper les erreurs du petit effronté de Léon.




"Désolé ! Je suis désolé ! Excuse-le ! C'est ma faute !"

Le fennec exaspéra devant la nullité du discours du garçon. Mais qu'avait-il donc fait aux dieux pour avoir ce garçon comme possesseur ? Il faut lui forger un caractère de mafieux s'il veut un jour reprendre le titre de son père au nom de la famille. Si le garçon en face de lui venait à essayer de le frapper il se laisserait faire sans rien dire trouvant cela juste comme contrepartie certainement. De même, si l'autre jeune homme voulait lui faire des choses, peu importes ce que cela soit, Killian ne repousserait pas l'autre homme ni ce qu'il lui aurait proposé de faire. S'il lui demandait de lui porter son sac il lui ferait. Il faut vraiment faire quelque chose pour qu'il devienne plus fort d'âme et d'esprit.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un nouveau départ ? Pour quand ? [Fini]

Message par White Tama le Jeu 30 Sep 2010 - 11:05

White n’espérait qu’une chose, que l’autre dresseur fasse quelque chose pour son Pokémon, ce n’était pas à lui d’en subir les dégâts. Un dresseur s’engageait à bien se faire respecter par ses créatures et bien sûr, à les contrôler facilement. Si lui n’y arrivait pas, il n’en était pas capable. Depuis quand c’est la créature qui domine sur le maître ? Héricendre était calme, docile. Il faisait tout ce que White lui ordonnait bien que ce soit juste de le suivre ou de rester en arrière pour éviter toute casse. En combat, c’était différent. Le brun n’en avait pas fait des masses, juste des entraînements avec son ancien maître qui maintenant, était au repos, finir ses jours dans une bourgade tranquille. White continua sa marche, impatient de quitter cet endroit pour enfin entreprendre son voyage définitif. Mais les choses n’allaient pas se passer comme le jeune homme le voulait. Le petit renard se jeta à vive allure sur la souris de feu et d’un bon remarquable, sauta sur sa tête. Héricendre ne vit pas le coup venir et son nez fut écrasé sur le sol. Le sol de Geffen. La petite créature rouge se redressa avec mal et se mit à pleurer. White, en entendant les cris de pleur de son compagnon, se retourna et fut tétanisé. La boule de poil venait de lui foutre en plein tronche sa queue le faisant voler un peu plus loin. White se tourna sur le côté et s’empressa alors de rejoindre son compagnon, complètement sonné.

« Ah ! Héricendre !! »

Un genoux à terre, White essaya de ramener son ami des vapes. La petites souris parvint à se remettre sur ses pattes mais eut la tête qui tournait. Le choc l’avait complètement déboussolé. Il tomba sur le côté mais White parvint à le rattraper et le prit dans ses bras. Le brun tourna sa tête, énervé. Non mais il allait le payer ! Mais plus tard, pour le moment, il était en train de calmer son Pokémon et de bafouiller des excuses. Pitoyable ! Il avait intérêt à s’excuser ça oui ! White se releva, tenant fermement sa souris contre lui. Ses flammes avaient disparut, il semblait tellement inoffensif. White regarda le garçon, son Pokémon était désagréable, il n’écoutait rien. Comment cela se faisait-il ? Pourquoi refusait-il de l’écouter ? Il était mal traité ? Comment devait-on réellement se faire comprendre par une telle créature ? Comment White avait-il réussi à dresser Héricendre ? En regardant sa créature, il se rendait compte à quel point il avait de la chance que son Pokémon l’écoute, ne fasse pas de gaffes et ne blessent personne. Mais cela allait-il durer ? Puis les yeux rouges de l’aîné se reposèrent sur l’individu. Le fennec refusait de rentrer dans sa Pokéball. Il refusait d’entendre raison. Il devait avoir des ennuis. Non, pour ce qu’il a fait, il devait se débrouiller seul ! White n’osa même pas s’approcher du garçon, il avait peur que le renardeau se rejette sur lui et ne l’agresse. Son Pokémon pouvait très bien s’en prendre à lui physiquement.

White ne bougea et regarda la scène. Pitoyable. Etait-ce un jeune dresseur comme lui ? Il était drôlement jeune pour entreprendre un tel voyage. Et petit. D’où pouvait-il venir ? Non, ce n’est pas le moment de faire ami ami avec quelqu’un ! Le brun secoua négativement sa tête et se remit à regarder le gamin, continuant de s’excuser. Des excuses, il ne savait faire que ça, visiblement. Et si White n’était pas la seule personne à subir les agressions du fennec ? La vie ne devait pas être facile. White baissa les yeux et vit la petite créature poilue soupirer. Quel lien entretenait-il avec son maître ? Pourquoi agissait-il de la sorte ? Qu’avait-il bien pu faire pour le rendre ainsi ? Héricendre, bien blotti dans les bras de son maître, ne bougea pas, complètement apeuré à l’idée que son agresseur ne saute une nouvelle fois sur lui. White le regarda de haut. Il faisait pitié, il n’y arrivera pas comme ça. Il devait montrer qui était le maître !


« Petit effronté ! As-tu vu dans quel état est mon Pokémon ?! »

Et voilà, White allait encore devoir passer dans un Centre Pokémon pour faire soigner sa créature. Devoir passer une nuit dans cet endroit rempli de dresseur, de Pokémons. Quelle plaie. Et si ça se trouve, il devra repousser son voyage. Encore ! Mais quand pourra-t-il partir d’ici ? Le gamin baissait la tête, s’excusant inlassablement. Ca en devenait lassant à force. White soupira en haussant les épaules. Il n’arrivera à rien à grogner contre lui. Ce n’était pas vraiment lui le fautif, mais son Pokémon, ce serait à lui de s’excuser mais évitons de créer un nouveau conflit.

« Il serait peut-être temps de te faire respecter. Tu n’y arriveras jamais sinon. »

White sourit légèrement. Etrange. Il fallait que quelqu’un lui montre comment faire. Mais pas maintenant, Héricendre avait besoin de repos et de calme, et de quoi le soigner. Tournant sur lui-même, White reprit sa marche. Le Soleil n’allait pas tarder, les dalles et toits des maisons étaient devenus orange, les fenêtres étaient fermées et les portes closes. La nuit allait venir vite. Le brun marcha lentement, à un rythme convenable pour son Pokémon qui tremblait dans ses bras. Il avait mit ses petites pattes avant sur sa tête et émit quelques plaintes. Même si White avait encore du mal avec ces créatures, il ne pouvait pas le laisser dans cet état. C’était un être vivant après tout. Soudain, à quelques mètres de là, le jeune homme s’arrêta et se retourna. Le gamin n’avait pas bougé. Qu’allait-il faire maintenant ?

« Tu comptes rester ici toute la nuit ? Tu n’es pas d’ici non ? Viens. »

Bouleversement. White devenait un peu plus social. Non, il ne voulait pas que ce gamin se fasse encore avoir par sa créature. Il devait se forger un caractère d’acier, montrer que c’était lui le patron. Mais surtout, il voulait savoir pourquoi son Pokémon agissait de la sorte. Il s’était passé sûrement quelque chose entre eux. Mais quoi donc ? Marchant dans la rue en quête d’un Centre, White regarda son Héricendre, il tremblait de moins en moins, sentant que son maître était là et ne le laissera pas tomber. Après tout, n’étaient-ils pas partenaires ? tant mieux.
avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1718

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un nouveau départ ? Pour quand ? [Fini]

Message par Invité le Dim 14 Nov 2010 - 0:41

Le jeune homme se taisait devant les agressions du jeune hommes, préférant éviter toutes confrontations. Il baissait la tête, légèrement abattu, se demandant bien comment arriverait-il à avancer dans la vie avec pour véritable teigne son compagnon de route ? Alors que l'autre garçon s'inquiétait pour son Héricendre et exprimais du ressenti envers Killian, ce dernier était en train de s'apitoyer lamentablement sur son sort. Il n'était même pas capable d'avoir une amitié qui soit sympathique avec son starter, comment pouvait-il s'en faire autrement ? Se faire des amis n'est pas si simple que ça en fait, en vérité, il à toujours était seul, personne n'a jamais voulu de lui, peut-être à cause de sa naïveté abusive et naturelle, peut-être par sa maladresse, son côté trop enfantin, pour son physique ou tout autre chose. Ses yeux allait s'embuer de larmes lorsqu'il se rendit compte qu'il n'était pas tout seul, s'il commençait à chialer ici et maintenant, ils n'en finiraient pas, et il passerait pour pire qu'il n'est déjà. Mais pourquoi le regard des autres lui importe t-il autant ?
Il releva les yeux, légèrement larmoyant mais pas encore dégoulinant de pleurs. Il fixait l'autre jeune qui venait de se retourner. Il était en train de lui demander s'il allait rester là cette nuit, en somme, il lui demandait s'il savait où pieuter ce soir, ce qui n’était pas le cas. Kilian n'osa pas répondre, il se sentait si mal envers l'autre personne pour le mal qu'avait causé son propre Pokémon au sien qu'il préféra rester muet, se réduisant au mutisme. Quand soudainement, l'autre adolescent lui demanda de venir. Le garçon ne réagit pas tout de suite, son cœur avait du raté un battement car il resté planté là à se demander à quoi correspondait se changement de situation. Il finit par avancer, d'abord d'un pas hésitant, croyant en une mauvaise blague, puis plus surement jusqu'à arriver à moins de deux mètres du garçon. Il tenait toujours son Evoli mais ne le retenais plus par la peau du cou mais le serré dans ses bras. L'animal avait les oreilles baissé et regardait ailleurs, il y avait comme un air sur sa figure, comme si les actions de son dresseur ne lui plaisaient guère. Enfin, tant pis.


"Je suis vraiment désolé ! Excuse-moi ! Je dois te causer beaucoup de soucis alors qu'on ne se connait pas."

Le jeune flaménois baissait les yeux en faisant la moue. Il avait peur de la réaction de son compère et ne voulait pas le contrarier, le moins du monde, et c'est pourtant ce qu'il n'arrête pas de faire depuis leurs rencontres il n'y à pas plus de 5 minutes. Il aurait voulu faire mieux que présenter des excuses, mais il n'avait aucune compétence de soin et aucun de ses Pokémons n'étaient capables d'apporter la guérison. Il restait prostré là en attente d'un ordre à recevoir ou d'une indication, d'un simple geste. En fait, Kilian restait là car peut-être que son interlocuteur avait quelque chose à dire, et s'il ne voulait pas parler, il le suivrait sans rien dire, il ne voulait pas l'ennuyer plus que ce qu'il avait déjà fait. Enfin, c'est bien ce qu'il aurait put faire, mais il ne pouvait pas rester. La raison de son empressement était tout autre. Il s'excusa donc auprès de l'inconnu et prit une route différente de ce dernier. En vérité, il n'avait pas d'excuses à donner sur son attitude puisqu'il n'avait fait que poursuivre son Evoli. La seule chose que le jeune homme ne savais pas, c'était certainement qu'il était suivis par une ombre, une ombre noir particulièrement vicieuse, se cachant derrière chaque recoins de ruelle sans que le jeune homme ne le sache. Il devait d'abord effectuer une tâche, il avait une priorité, et cette dernière ne se réaliserait parce qu'au détours d'une avenue, le ciel s'assombri le gamin ne comprit pas ce qui venait de lui arriver. La nuit sans aucune lune était arrivé si vite, et il se sentait soulevé, bloqué dans une sorte de poche. Un coup fit taire sa conscience, et ce fut de vrais ténèbres cette fois-ci qui le firent tomber dans les pommes. Léon s'était déjà réfugié dans sa propre capsule, c'était la première fois.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un nouveau départ ? Pour quand ? [Fini]

Message par White Tama le Ven 25 Fév 2011 - 13:25

[ HRP : Je suis vraiment désolée pour le retard >.< entre le boulot et la fac, j’ai légèrement oublié le rp TT Désolée. Comme j’ai vu que tu as abandonné le RP, je vais le terminer, comme ça les admins pourront le fermer =D ]


Le jeune maître marcha doucement dans la direction du centre. Son Pokémon était légèrement blessé et il devait le soigner avant de quitter la ville pour entreprendre son aventure, quelque peu commencée. Il n’avait pas quitté la région depuis sa rencontre avec le vieil homme mais maintenant, il était décidé à bouger. White en avait marre de voir toujours les mêmes personnes, toujours les mêmes créatures. Il avait envie là subitement du nouveau. Oui, dès demain, il partira avec son Héricendre. D’ailleurs, la petite créature, bien blottie dans les bras de son maître, cessa de trembler. De nature peureuse et craintive, Héricendre avait été surpris et complètement déboussolé de se faire agresser par un Evoli sans raison. Mais là, dans les bras de White, il se sentait en sécurité. Les flammes de son dos s’étaient éteintes, et sa tête s’était délogée d’entre ses pattes.

Le dresseur du petit renard le suivit, juste derrière lui. Avait-il peur que sa bestiole se jette à nouveau sur White ? Pourquoi ne le gardait-il pas dans sa ball ? Il ne ferait pas de mal à personne et là, dedans il serait tenu en laisse. Décidément, White avait du mal encore avec les autres. La ville, le grand air ne le changeait guère. Tant pis, une fois les soins prodiguaient sur Héricendre, il le renverra dans sa ball et comme ça, plus aucune dispute du genre. Fini de s’attirer les regards des foules et de se payer la honte en pleine rue. Le jeune garçon s’excuse encore, il se sentait tellement coupable et ça, c’était pour dire ! Mais qu’importe, le mal était fait… Mieux vaut éviter que cela se reproduise. White continua son chemin, ne se retournant pas. La nuit n’allait pas tarder à tomber et le Centre n’était pas tout près. Encore quelques mètres… Pour vu qu’il reste encore des places pour dormir et manger…

Mais au moment où il allait s’adresser pour lui dire que les excuses, c’était fini, le dresseur de l’Evoli n’était plus derrière lui. White s’arrêta car il n’entendit aucune réponse de sa part et se retourna, pour se retrouver seul… Il n’y avait plus personne dans les rues, tout le monde était rentré chez lui ; enfants, maris et épouses… Stands et magasins étaient fermés. Le brun soupira, un long et dur soupir… Il était à la fois énervé que l’inconnu se soit tiré comme ça avec de simples excuses mais d’un côté, il se sentait mieux. Seul, avec son compagnon, ainsi il pourra se lever et entreprendre son voyage sans s’occuper du gamin.


« C’est mieux, non ? » s’adressa-t-il à sa créature.

Héricendre leva le nez et regarda son maître, qui étrangement souriait. Pris d’une soudaine énergie, le petit hérisson leva ses bras et s’agita. Bien, pas de temps à perdre d’essayer de le chercher, White courut jusqu’au Centre qui était, heureusement encore ouvert. Là-bas, il déposa sa créature et demanda à ce qu’on le soigne et si possible, s’il pouvait dormir une nuit. Chose qu’on lui accorda. D’abord triste de quitter les bras de son maître, Héricendre se laissa finalement prendre par les soins et passa la nuit dans le Centre avec d’autres de ses congénères. White ne perdit pas de temps et prit vite fait un repas et entra dans sa chambre pour dormir. Epuisé de sa journée, demain allait être pire. Mais avant de pieuter, il devait s’assurer d’avoir tout ; affaires personnelles, les Balls qu’on lui avait donné… Tout était là, bien logé dans son sac. Mais quelque chose le gênait. Pourquoi le gamin ne l’avait-il pas suivi ? Tant pis, il a sûrement trouvé un nouvel endroit pour passer la nuit. Et puis, c’était mieux ainsi… White passa donc une nuit dans un Centre, première fois de sa vie et sûrement pas la dernière…

Le lendemain, Héricendre était en pleine forme, il sauta du comptoir et se jeta sur les épaules de son maître, ravi de le voir si énergique de bon matin. Le brun n’oublia pas de saluer les soignants du Centre et se mit en quête de quitter la ville dès ce matin. Maintenant, l’aventure commençait !


[ White Tama désengagé ]

avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1718

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Un nouveau départ ? Pour quand ? [Fini]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum