-10%
Le deal à ne pas rater :
Console Nintendo Game & Watch: Super Mario Bros en promo
44.95 € 49.99 €
Voir le deal

Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi] Empty Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi]

Message par Ethan le Mer 27 Mar 2019 - 18:39

Doux matin de printemps, la brise se veut fraîche et agréable. Le soleil, encore masqué par l'horizon, fait déjà savoir son arrivée par sa magnificence masquée, colorant le ciel sombre de couleur plus clair. Le firmament éponge peu à peu tout ce travail d’orfèvre que sont les astres et la voûte céleste, donnant une luminosité plus agréable aux yeux de certains.
Dans le ciel, rien ne tranche avec la magnificence bleuté, même les volutes de fumée du brasero artisanale ne sont pas assez importantes pour se développer en longues colonnes de fumée grisâtre. Seul quelques cendres semblent encore frémir au sein de ce foyer improvisé, suffisant pour ne pas passer une nuit trop fraîche. Suffisant pour réchauffer Skadi et son dragon, ainsi qu'Ethan et sa renarde.
Il avait laissé la jeune femme gérer cette partie-là dans la soirée d'hier, avouant ne pas être spécialement doué pour allumer un feu. Non pas qu'il ne sache pas le faire, il prend simplement beaucoup trop de temps pour cela. Il était parti chercher de quoi alimenter le bois, quelques brindilles, suffisamment, sèches et des branches qu'il avait trouvé ci et là par terre, les cassants avec un coup de genou bien senti. Au retour, le feu flambait déjà, à son étonnement.
Ethan n'avait pas encore l'information que sa compagne de route maîtrisait le feu. Cela ne changerait rien à sa façon de la considérer s'il venait à le savoir, mais ils se connaissaient à peine, s'étant rencontrés il y a moins d'une semaine. Lui-même n'avait pas raconté sa vie, ni ses connaissances en matière de survie en pleine faune et flore, plus adaptées à des conditions hivernales, ceci dit en passant.
De même, il n'avait pas révélé ses capacités physiques à l'épée ou aux armes, mais l'épée qu'il transportait en permanence dans son dos ne l'a pas arrêtée a leurs premières rencontres, ni même dans leurs échanges, lorsqu'ils se mirent d'accord pour faire route commune. Un voyageur, sans arme, Pokémon ou maîtrise, et un voyageur peu prudent, voir inconscient. Le mal n'est pas partout, mais il peut tomber à tout moment, et la fuite n'est pas toujours la solution.

Le jeune homme s'étira, sortant de sous sa couverture chaude, qui retombait mollement sur son Pokémon, encore lové sur le matelas de sol, attrapant un pan de la couchette avec une de ses pattes tremblotantes de froid, ramenant le tout sur elle-même.
Il s'étira, appréciant l'air frais et matinal, vivifiant pour ses poumons et son esprit. Il ne jeta pas un regard envers les autres membres du camp, tout simplement parce qu'il voulait se débarbouiller le visage, afin de s'éclaircir les idées et de voir plus clairs. Peut-être que la jeune femme s'était déjà levée, peut-être pas, il ne le saurait qu'une fois le faciès purifié.
Il s'agenouilla sur le sol, près d'un ruisseau, une simple tunique sur le torse. Ses mains entrèrent dans l'eau cristalline et s'élevèrent vers son visage qui s'y refléta. L'eau, dégoulinante, passait là où on lui accordait le passage, se frayant un chemin entre les plis et les interstices entre ses doigts. Il pouvait sentir le flux qui animait ce liquide dont il était si proche, comme une myriade de filaments qui suivait tous le même trajet, sauf là, entre ses paumes, qui tentaient de se trouver un passage afin de retomber, comme la gravité le souhaitait.
Il éclata l'élément aqueux sur son visage, éparpillant le tout en une explosion de gouttes. Il frotte sa frimousse vigoureusement avec une éponge naturelle sorti de son sac un peu plus tôt. Le fait qu'il soit Mizuhanien n'est pas la seule raison pour laquelle il prend soin de lui. C'est aussi une doctrine de son village. Un corps sain dans un esprit sain, et cela passe aussi par nettoyer les impuretés de sa peau et de son corps.
Après avoir effectué sa toilette matinale, il revint vers le camp, une serviette autour du cou tenu des deux côtés par une main, son élément de nettoyage dans l'autre. Il put enfin voir plus clair sur leurs camps, qu'ils allaient devoir lever pour la journée, car il allait falloir prendre le bateau jusqu'à la tour du vent.
D'ailleurs, il plia bagage assez vite, enrobant la Zorua dans un cocon confortable, mais un peu serré qu'il avait commencé à attache au côté de son sac de voyage. Cette dernière avait ouvert un œil légèrement ennuyée avant de reprendre son somme, la tête dépassant du rouleau qu'il avait fait du sac de couchage. Elle en sortirait quand elle en aurait l'envie.
Il plia relativement, vite ses affaires, et Skadi fit sûrement de même, ou pris peut-être son temps. En fait, il ne remarqua pas spécialement cela, car il avait commencé à préparer leurs rations du jour avec une cueillette sommaire faites dans les environs. Des baies, quelques noix sèches, des fleurs qui bordaient les collines qui ont une saveur... Électrisante ! À chaque fois que l'on mord dedans, cela picote et pétille, comme si on léchait la joue d'un Pokémon électrique. Le Bouton de Sichuan. Si on laisse mûrir à terme, cela donne un poivre d'agrume très particulier, très apprécié des Mizuhanien.
Chance, il y avait même quatre tubercules de Crosnes chacun, trouvé là aussi non loin en déracinant une plante semi-haute, parfaitement nourrissant !
Ils seraient prêts à partir après leurs repas frugaux.

Peu de temps avant de se trouver sur les côtes des Landes Verdoyantes, ils avaient trouvé une mission affichés sur le panneau d'une auberge d'Eternara. Elle demandait à faire, en quelque sorte du repérage sur Tenkei, et une zone en particulier. Un peu comme ce qu'il avait déjà fait. C'est d'ailleurs de cette manière qu'il avait capturé sa Zorua.

Ils avaient remonté la côte pour trouver une jetée d'où ils pourraient trouver un moyen de passer, soit en payant, soit en rendant un service, afin de pouvoir se rendre sur l'Île des Quatre Vents.
Ethan
Ethan
Informations
Nombre de messages : 11

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: N.C.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi] Empty Re: Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi]

Message par Skadi Temhkes le Jeu 28 Mar 2019 - 20:11

Skadi s'étira doucement, regardant le ciel qui se déplaçait à vive allure vers eux. Elle n'avait pas vraiment cherché une mission, mais Ethan était rentré à l'auberge et lui avait tendu un parchemin. Il était plutôt engageant quant à ce qu'ils pourraient trouver à Tenkei et elle s'était laissée convaincre. Elle pourrait toujours chercher là bas, après tout, il y avait sûrement aussi des marchands qui venaient de Flammen, et les informations sur le diamant qu'elle portait sur le front pourrait arriver plus tard, pas besoin de courir partout vers une source d'information vu qu'elle ne savait pas où chercher. Il fallait juste garder les yeux ouverts.

Elle était à l'avant du bateau qui les emmenait vers l'île des quatre vents. Là, elle avait découvert qu'elle arrivait très bien à surmonter le mal de mer, contrairement à son bébécaille qui préférait rester sans voir l'horizon. Un des marins lui avait expliqué que le mal de mer venait simplement du conflit entre l'équilibre et la vision, fermer les yeux ou regarder le bateau était un bon remède à ça, même si ce n'était parfois pas suffisant. Le capitaine fit un signe à Skadi alors que la voile commençait à se gonfler face à un vent contraire. Skadi leva les bras, concentrant ses flammes, les faisant jaillir de ses mains comme un flambeau, contrôlant la chaleur et leurs force pour qu'elles ne touchent pas le bois. L'air surchauffé soudainement, s'éloigna de la flamme, butant contre la voile, faisant la même chose qu'un maître de l'air. La voile se gonfla face au vent artificiel et le navire fendit à nouveau les vagues. Skadi ne pouvait pas produire ce tour très longtemps, mais ce fut suffisant pour que les marins manœuvrent et puisse mettre à profit le vent naturel.


_ Quand vous m'aviez dit posséder une maîtrise, je pensais à autre chose. Heureusement que vous n'êtes pas une maîtresse de la terre, je ne sais pas comment vous auriez pu nous aider.

C'était comme ça qu'ils s'étaient invités sur le bateau. Quand Ethan lui avait dit qu'ils devaient d'abord aller à l'île des quatre vents et pour ça trouver un bateau, elle lui avait demandé d'utiliser leurs économies pour louer une chambre quelques heures, ce qui était beaucoup moins cher que de s'embarquer. Là-bas elle s'était lavée, elle avait noué ses cheveux pour se donner un air sérieux, mis en évidence ses bijoux et c'était habillée avec le costume offert par son père. Puis elle avait cherché un bateau qui serait en mal de maître de l'air. Elle avait négocié âprement leurs deux places, ayant dû indiquer au capitaine que sa maîtrise n'était pas à son potentiel maximum.

Une fois son petit tour de force effectué, elle s'était assise et son Bébécaille était venu se coller à elle. Il savait qu'elle pouvait produire des flammes, mais il ne l'avait jamais vu produire un tel flambeau. Ce n'était pas si difficile à y réfléchir, normalement à la forge, elle devait contrôler et retenir une température vraiment plus importante. Là c'était juste que le point focal des flammes était les voiles. Et elle devait faire attention à ne rien brûler. Ce n'était pas très compliqué, il suffisait de nourrir chaque flamme jusqu'à son paroxysme et la laisser mourir.


_ Votre ami était au courant de votre maîtrise ?

Le capitaine s'était assis à coté d'elle, lui offrant de quoi se nourrir. La maîtrise épuisait les ressources interne du corps et manger était une bonne façon de les restaurer. Elle accepta avec plaisir sans même se demander ce que c'était. Tant que son estomac acceptait, c'était suffisant. Elle lança un regard à Ethan, mais celui-ci faisait son mystérieux. Peut être qu'il lui parlerait plus tard.

_ Vous m'avez dit que vous deviez passer à la tour du vent pour monter ensuite à Tenkei. Vous êtes une Torcan ?

Elle du confesser son ignorance par rapport à Tenkei et tout ce qui s'y rapportait. Le capitaine était un grand bavard et il se mit à lui donner des explications plus avancés sur ce continent. Leur donner, parce qu'elle voyait bien qu'Ethan écoutait près d'elle, même si le capitaine était tourné vers elle. Elle apprit donc que sur Tenkei aussi, on maîtrisait le feu, mais d'une toute autre manière qu'à Flammen. Mais qu'ils avaient également une tout autre langue. Encore un problème à devoir surmonter. Elle espérait que les locaux auraient des notions de Français, parce que sinon elle aurait du mal à poser des questions sur ces bijoux.

Le capitaine bavard finit par se souvenir qu'il avait un bateau à faire avancer, des marins à engueuler et des mesures à faire. Des mesures totalement inutiles, mais il était essentiel qu'il montre à son équipage qu'il les faisaient pour que tout le monde sache qui était à la bonne place. Skadi se tourna vers Ethan, lui racontant le combat que Bébécaille avait fait quelques jours plus tôt. Elle ne considérait pas vraiment que c'était le sien aussi, son Pokémon ayant tout fait seul.


Dernière édition par Skadi Temhkes le Ven 12 Avr 2019 - 14:59, édité 2 fois
Skadi Temhkes
Skadi Temhkes
Informations
Nombre de messages : 17

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi] Empty Re: Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi]

Message par Ethan le Ven 29 Mar 2019 - 19:06

Les ondées fraîches frappaient le visage du jeune homme, accolé à un coin du bateau, non loin de sa camarade. L'océan, peu belliqueux, offrait une traversée sans accroc. Il se retourna soudainement quand une vive lumière chaude éclata dans son dos. Des flammes jaillissantes se formaient entre les mains de Skadi et envoyaient un air chaud sur les voiles du petit bateau, l'élançant à plus vive allure. Comme un ballet voluptueux, elles venaient mourir à leurs points culminants et se réanimaient à leurs sources, la maîtrise de la jeune femme, dans une danse à la fois douce et sulfureuse, contenue. Il n'était pas réellement étonné, il s'en était douté auparavant, cependant, c'était la première fois qu'il la voyait faire. Peut-être le fait qu'elle a toujours vécu à Nalcia l'eut induit en erreur, mais tout était possible, la maîtrise suivant initialement l'ascendance.
Il ne voulait pas qu'elle se sente mal à l'aise par rapport à cela, ni qu'elle pense qu'il puisse la rejeter pour cette raison. Tant est que le jeune adulte n'est pas du genre bavard, et encore moins celui de s'expliquer. Il ne montra aucune animosité envers cette découverte, et l'accepta tel quel.

Il resta tourné à demi dans la direction de la jeune femme et du capitaine, venu porter des remarques étonnés face à cette maîtrise à laquelle il ne s'attendait pas. Il est vrai qu'il avait laissé la jeune femme marchander les places sur le bateau, s'étant chargé de lui fournir une chambre pour qu'elle puisse faire ses ablutions. Il l'eut pour une bouchée de pain, car il ne s'agissait pas d'y dormir, simplement de profiter d'un endroit clos pour se remettre au propre.
Il apprit quelques informations sur Tenkei en laissant son oreille tendue, ne souhaitant pas s’immiscer plus que ça, au risque de modifier le dialogue du dit capitaine.
Une fois reparti, il se rapprocha de la maîtresse élémentaire qui pivota vers lui, le lançant sur une anecdote qui s'était passé il y a quelques jours. Cela devait correspondre au moment où il s'était pris un moment pour lui.
Il expliqua d'ailleurs à la jeune femme qu'il s'éloignerait quelques fois, pas forcément loin, pour se retrouver un peu seul et faire des rapports de faune et flore. Il ne l'avait pas adjoint à le suivre dans ces moments, ni à le laisser tranquille, il présentait cela comme son moment de tranquillité. Elle ferait ce qu'elle voudrait de cette information.

Le trajet jusqu'à l'Île des Quatres-Vents ne fut pas spécialement long. Un bateau navigue plus vite qu'une paire de pattes sur des zones qui peuvent être planes, ou escarpées, et qui finissent par s'épuiser. Ce qui n'est pas un problème pour un appareil de navigation.
Avant même de mettre pied à terre, la tour, dans sa grande magnificence, dominait le paysage par son architecture et l'ambiance qu'elle imposait au paysage. Froid et puissante, voilà ce qu'était la tour qui conservait, semble-t-il à son point le plus haut, un être de légende.
On la dit aussi réputée pour son caractère commémoratif. Il y a longtemps Mizuhan, dans l'une de ses heures les plus sombres, avait détruit une partie du continent Nalcien. Un bon tiers. Ethan, plus que quiconque, ne se sentait ni fière, ni preux, en foulant de ses pieds la poussière des lieux. Chaque enfant connaît, en partie, l'histoire de son pays. Et bien que ce ne soit pas le pire d'entre eux, le Mizuhanien ne pouvait que se sentir humble au vu de la situation. Il y avait prescription depuis le temps, mais on garde toujours une mémoire, des séquelles, des cicatrices profondément marqué. Et c'était le cas ici.

Il s'éloigna du mouillage, leurs petits groupes devait s'avancer au moins jusqu'à la tour qui, une fois bien plus proche, imprégnait de son omniprésence. Piédestal d'une prouesse humaine au milieu de l'océan. Sa pierre d'un blanc ivoire ne reflétait pas spécialement la lumière, mais elle en captait les rayons, comme si elle se gavait d'énergie. Mais l'élément le plus frappant était sa construction. Comme si la tour semblait être découpée en tronçons amovibles, capables de tourner sur eux-mêmes. Le vent circulait par tous les orifices qu'offrait ce monument, ne laissant ressortir qu'une étrange mélopée, caractéristique de ce bâtiment, construit comme une flûte.
Ethan entendit soudainement une berceuse. Il fut le seul à se retourner en direction d'un coin de l'île, là où se trouvait le mémorial. Cependant, il reprit sa route, légèrement intrigué par cela. Aucun de leurs Pokémon ni de Skadi ne semblait avoir entendu la même chose que lui. Ce devait être une hallucination auditive, très certainement. Ce moment fut bref, juste l'instant de dire ouf. Il revint au même niveau du groupe très rapidement. Il discuta un peu en chemin, dévoilant qu'il voyageait principalement pour récolter des informations, et que cette mission collait parfaitement à ses ambitions.

La petite troupe parvint jusqu'à la tour, où les attendait un homme assis sur un siège de camp, accompagné d'un Insolourdo. L'une de ses jambes se trouvait être dans le plâtre, ce qui expliquait la raison principale pour laquelle il avait demandé à ce qu'on le rejoigne ici et que d'autres personnes que lui aillent relever des données sur Tenkei.

- Bonjour ! Seriez-vous, par hasard, la personne qui aurait lancé une annonce pour découvrir une zone de Midgard ?

Il s'était déjà rendu là-bas pour sa part, non loin des vestiges d'ébène, et en fit part aux autres personnes présentes lorsqu'il eu confirmation qu'ils ne s'étaient pas trompé de personne.
Il révéla n'y avoir passé qu'une paire de jours, là aussi pour faire des relevés d'informations. Il partagea d'ailleurs un papier contenant les données qu'il avait relevé de ces lieux en compagnie d'autre chercheurs. Il n'était que de la bleusaille, mais son travail consciencieux et ordonné donnait un peu de matière. Même s'il ne s'agissait pas du tout de la même zone qui leurs étais demandés, un chercheur ne crachait jamais vraiment sur des informations gratuites, même s'il les possède déjà.
Le dialogue s'installa un peu, surtout pour connaître les commodités de l'aller et du retour. Pour nos deux amis, ils n'avaient rien pour monter sur le continent flottant, mais peut-être que la personne qui les commanditait avait des montures, ou un ballon artisanale, bien qu'Ethan doit bien avouer ne pas avoir touché une seule fois au fonctionnement du dirigeable scientifique et prouesse artisanale du moment il y a de cela son premier trajet, un an auparavant Il ne saurait très certainement pas piloter un tel appareil si on le leur prêtait, au risque même de potentiellement le détruire et de rester bloquer là-haut, dans les nuages.


Dernière édition par Ethan le Mer 3 Avr 2019 - 19:55, édité 2 fois
Ethan
Ethan
Informations
Nombre de messages : 11

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: N.C.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi] Empty Re: Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi]

Message par Skadi Temhkes le Sam 30 Mar 2019 - 1:41

L'air de l'île était totalement différent du continent. Plus frais, mais plus étrange aussi, les vents semblaient tourner à tout moment sans prévenir. Skadi vérifia sa coiffure, car vu la force et le tempérament aléatoire des vents, si celle-ci lâchait, elle ne pourrait jamais remettre en place ses cheveux.

Skadi était curieuse de tout, elle n'était pas souvent sortie de son village et que soudain son monde s'étende plus loin que l'horizon autour d'elle la rendait heureuse. Elle n'était pas triste dans son village, mais la répétition des jours, même s'ils amènent un socle sûr pour le futur, amène également la monotonie. Elle était jeune et plus que les autres elle voulait brûler l'énergie juvénile qui l'habitait. Les flammes qui l'accompagnaient toujours, même si elle n'était pas toujours visibles, étaient d'accord avec elle. Peut-être était-ce une caractéristiques des maîtres du feu, brûler puissamment et intensément, même si c'est pour une courte durée.

Ethan continuait d'être mystérieusement autre. À la fois proche et prévenant, mais jamais il ne semblait vouloir parler de lui. Il ne faisait pas vraiment de la rétention d'informations, il était ouvert et clair avec elle, répondant à ses questions avec franchise, mais il ne disait jamais plus que ce qu'on lui demandait. Elle regardait partout, cherchant à s'imprégner du lieu, ne remarquant pas qu'Ethan avait imperceptiblement ralenti le rythme de ses pas.

_ Thjazi ! Non !

À peine il avait vu l'Insolourdo qu'il avait tenté de le défier. Le bébé dragon était parfois insortable. Mais heureusement, pour l'instant, il obéissait à sa maîtresse. Et il ne défiait pas tout les Pokémon qu'il croisait, il jouait avec la Zorua d'Ethan sans essayer de la combattre. Ethan reprit la direction de la conversation, tandis que Skadi avait dû porter le petit dragon pour qu'il se calme. Il avait donc visité Tenkei. Encore une chose qu'il n'avait pas dite. Ce n'était pas vraiment dérangeant qu'il garde des mystères, mais elle était toujours surprise de ne pas connaître quelque chose sur lui. Elle lui avait raconté sa vie elle !

Le scientifique leur expliqua qu'ils allaient rejoindre un autre groupe de scientifiques. Les autres avaient leurs propres recherches à faire et ne les aideraient pas. Ils étaient juste là pour voyager ensembles. Il décrivit la nacelle dans laquelle ils prendraient place qui était faite pour être tirée par quatre Pokémon volant. Les trois autres scientifiques avaient chacun deux oiseaux pour les porter, et avec le Cryptéro qu'il leur prêtait, cela ferait sept oiseaux pour se relayer. Un nombre parfaitement suffisant pour faire l'aller-retour à Midgard, ou Tenkei.

Skadi avait un peu de mal à ne pas penser que les deux noms se référaient à deux choses différentes. Ils étaient tellement dissemblables. Les collègues allaient partir dans quelques heures et les deux amis prirent des notes sur ce que recherchait exactement le scientifique. Les bagages furent rapidement préparés pour la nacelle, car il fallait voyager léger, les pauvres oiseaux allaient devoir monter cinq personnes, même s'ils se partageaient la charge, il valait mieux ne pas les surmener.

Mais du coup cela voulait dire quelques heures pour eux, pour explorer cet endroit. Skadi n'espérait rencontrer le mythique Regice, mais elle espérait tout de même pouvoir se promener dans la tour du vent, voir au moins le paysage, penser que c'était là que Lugia avait adoubé, ou non, la famille royale.

_ On se promène, pas de discussion.


Elle avait pris la main d'Ethan pour cela. C'était par calcul qu'elle avait brisé une règle essentielle des convenances. Elle voulait savoir si Ethan maintenait le mystère sur lui par timidité ou pour une autre raison. Elle avait déjà vu cela et ne voulait pas avoir un Ethan amoureux sur les bras. Certes, il était mignon, mais elle ne le voyait pas comme ça. C'était juste un compagnon de voyage, commencer une relation alors qu'elle n'avait pas la moindre idée de vers où le vent la pousserait le lendemain était une très mauvaise idée. Mais elle ne voulait pas lui expliquer ça si lui n'avait aucun sentiment pour elle. Déjà ça la ferait passer pour une arrogante sure de sa beauté, mais en plus ça la vexerait un peu qu'il la voit juste comme une amie… Même si c'était ce qu'elle voulait.

C'était pour cela qu'elle lui avait pris la main. Si ça le gênait, il en parlerait. S'il profitait de ça pour se rapprocher plus d'elle, ce serait elle qui lui en parlerait. En attendant, elle tenait son bébé dragon dans un bras et courait sur le chemin en tirant Ethan de l'autre.

_________________
Skadi s'exprime en #8B008B
Skadi Temhkes
Skadi Temhkes
Informations
Nombre de messages : 17

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi] Empty Re: Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi]

Message par Ethan le Lun 1 Avr 2019 - 0:27

Pris par surprise, le jeune homme se fit emporter sans qu'il n'ai eu le temps de dire quoi que ce soit. Il se faisait emporter on ne sait où, tout en essayant d'éviter de trébucher ou de ralentir, Skadi ne manquait clairement pas de force.
Ce contact, par contre, était à la fois stressant et rassurant. Il n'était jamais très proche des inconnus ou des personnes qu'il ne connaissait ni d’Ève ni d'Adam. Pourtant, ce simple touché avait quelque chose de chaleureux, plus qu'ennuyeux. Elle n'avait pas peur de lui, et ça ne la dérangeait pas d'entrer dans son espace personnel, ce qui collait plutôt bien avec son caractère solaire.

- Stop ! J'en peux plus !

Il avait dû lui indiquer un arrêt dans son entreprise. Effectivement, il n'en pouvait plus, car il essayait plus de rester sur ses jambes que de marcher réellement, au bout d'un moment, il allait finir par réellement s'écraser la face contre terre.
Il était plié en deux, non pas d'épuisement, mais plutôt de lassitude. Ennuyé de sa propre attitude actuelle. Oui, il était vrai qu'il était distant, et si elle venait à lui reprocher, il ne pourrait qu'acquiescer en souriant gentiment, car elle serait tombée juste. S'il semblait si froid, c'était surtout pour se protéger lui. Le contact humain l'effrayait un peu, enfin, il lui était difficile de nouer des liens, car il se sentait toujours comme un hérisson, à avoir besoin de se protéger des autres qu'il ne connaissait pas. Une crainte de s'attacher, de se lier ou bien peut être de déplaire, il était juste méfiant, sans réelle raison.

- S'il te plaît, ne fait plus jamais ça ! Dit-il en se relevant.

Il ne savait pas vraiment quoi dire en fait. Peut-être était-il légèrement, voir affreusement, timide. Il n'assumait tout simplement pas de raconter sa vie, car il ne l'a considérait ni importante, ni intéressante. Et pour le reste, il n'avait pas saisi qu'elle supposait quoi que ce soit venant de lui. En somme, il était totalement hermétique à la réception de quelconque signaux qu'il aurait pu recevoir, ou envoyer, car il n'était pas du tout en recherche sentimentale. Il ne risquait pas d'éclairer la jeune femme sur ce point, mais ça, il n'en savait encore rien !

- Tu as le droit à quelques explications.

Il reprit la marche, marchant tous les deux côtes à côte pour qu'il puisse lui expliquer ses raisons d'être distant. Il avait beau l'avoir rencontré, connaître qui elle était par ce qu'elle lui avait dit, et voir la personne a travers ses actes. Il n'était pas du genre à se fier au premier regard, ni à complétement douter de quelqu'un. Il eu du mal à exprimer les raisons de son... Éloignement. Principalement, parce qu'il n'avait pas vraiment de mots à mettre dessus, il était juste comme ça. Certains diront craintif, d'autre vigilant. Il ne se qualifiait personnellement ni par l'un, ni par l'autre, mais plus comme étant quelqu'un ayant juste du mal à côtoyer les autres. Ayant toujours eu du mal à réagir face aux autres, il avait grandis plus ou moins seul. Son village ne manquait pas d'enfants de son âge, mais il était quelqu'un d'assez sombre et extérieur.
Il n'a jamais vécu d'évènement marquant qui aurait pu le traumatiser ou l'amener à être ce qu'il est aujourd'hui, il est simplement ainsi, c'est dans sa nature. Cela n'explique pas tout ceci dit. Il raconta, brièvement, sa vie, sans dévoiler de détails particuliers. Il n'avait rien à caché, mais Loukaï était censé être un village caché, difficile à trouver, et ce qu'il s'y passe, loin d'être du domaine du secret d'état, reste au village, comme un secret au sein d'une famille.
Elle apprit qu'il savait manier l'épée, longue et courte, ainsi que les armes de jet, en tout cas une partie, qu'il savait survivre en pleine nature et qu'il avait déjà voyagé ci et là principalement pour récolter des informations sur les lieux.

Au fur et à mesure de ses explications, les deux humains et leurs Pokémon s'étaient retrouvé à monter dans la tour du vent avec ses larges escaliers en double vis. Le centre, un pilier creux, formaient la paroi centrale, l'autre côté se retrouvant être les briques du mur qui menait directement à l'extérieur. Le vent qui s'engouffrait par les fenêtres faisait siffler la pierre, trouvant un passage dans les alcôves du pilier centrale, qui semblait chanter une mélopée de tranquillité. Leurs pas étaient presque étouffés par le tapis de mousse et de petites herbes qui pousse sur la pierre, signe que le vestige est plutôt ancien. On pouvait ressentir que cette construction était faite dans l'unique but de palier au son ambiant, de le supprimer, et de ne laisser que sa structure en maître de cérémonie pour gérer le concert harmonieux d'une berceuse sensé endormir le géant de glace.
Ethan
Ethan
Informations
Nombre de messages : 11

Fiche de personnage
Points: 20
Âge du personnage: N.C.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi] Empty [Contrainte n°1] Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi]

Message par Skadi Temhkes le Ven 12 Avr 2019 - 14:35

Des flammèches entouraient Skadi. Non pas qu'elle soit en colère. Ses sentiments trop fort se traduisait souvent par des flammes, que ce soit sa joie, sa tristesse ou son amusement. Tout sentiment trop gros pour elle semblait s'échapper autour et se consumer en flammes agiles qui dansaient quelques secondes dans les airs. D'habitude, elle se contrôler suffisamment, sachant que certaines personnes pourrait voir une maîtresse du feu utilisant ses flammes comme une agression, mais là le paysage l'avait transportée.

Même si elle était visiblement de Flamen, Nalcia avait toujours été son pays, sa patrie, celui où ses parents vivait et dont elle avait appris l'histoire et le passé. Se trouver ici, dans l'île qui adoubait les prince et en faisait les rois, exaltait son âme d'être dans un endroit historique.

La tour du vent avait été sculptée par le peuple de l'air pour canaliser les vents afin d'en faire sortir des sons mélodieux. Pour que la nature elle-même joue avec la terre pour en faire son instrument. C'était une œuvre d'art entière, elle comprenait que l'on puisse passer des heures à regarder et écouter le monument. Autant pour les vents naturels qui se glissait dans ses cavités étroites, que pour essayer de voir ce que les maîtres de l'air talentueux pouvaient jouer.

Elle se demandait comment le divin Lugia pouvait entendre et comprendre les sons du pipeau dressé vers les cieux, mais elle ne chercha pas plus loin, la beauté du lieu, par son aspect à la fois naturel et travaillé, la transportait, faisant naître des flammes qui dansaient joyeusement autour d'elle avant de se laisser aspirer par le vide. Elle relâcha la main d'Ethan. Les flammes autour d'elle généraient une légère chaleur, mais le vent la dissipait bien vite.


_ Désolée, je voulais explorer l'endroit.

Elle lui fit un petit sourire. Autant d'excuses que de malice. Elle voulait explorer l'endroit avec lui, voir la grandeur du peuple Nalcien ensemble. C'était bien plus amusant à deux que seule. Ses flammèches se déroulèrent doucement, mourant dans le vent alors qu'elle reprenait le contrôle de son feu intérieur, le confinant en elle, au plus profond de ses pensées.

_ Je t'écoutes.

Elle ne voulut pas le brusquer plus. Qu'il parle de lui-même était un petit miracle en soi, elle le laissa éclairer ses pensées sur ce qu'il était, sur la raison de son recroquevillement sur lui-même à chaque fois qu'elle tentait une approche. Elle lui avait lâché la main, se promenant avec lui dans le paysage splendide qui entourait le piccolo dressé vers le ciel.

Elle ne suivait pas exactement tout ce qu'il lui racontait, essayant de pécher des informations sur le puzzle qu'était Ethan, son ami, dont elle n'avait que quelques pièces. Elle apprit simplement qu'il savait se battre, ce dont elle n'avais jamais douté, mais elle ne pensait pas qu'il avait vraiment eut une formation guerrière. Peut-être était-ce de là dont venait sa forme de pragmatisme, les informations étaient partagées, mais pas plus que celles qui étaient utiles. Pour ses voyages, elle l'avait déjà compris et avait déduit aussi qu'il savait survivre en nature vu qu'il l'avait aidé pour faire un sac digne de ce nom. Elle ne l'interrompit pourtant pas, chaque mot laissant lentement passer les suivants. Peut-être qu'il n'était tout simplement pas habitué à interagir avec des humains. Surtout avec quelqu'un comme elle.

Elle s’aperçut qu'ils montaient les marches qu'au moment où ils arrivaient au premier étage. Le vent sifflait autour d'eux, se promenant dans les conduits de pierre pour danser au son d'une musique qu'ils ne pouvaient totalement comprendre à présent qu'ils étaient dans la tour, mais qui semblait faire vibrer tout le bâtiment dans une harmonique indéfinie.

Elle sentait le froid de la glace autour d'eux, même endormis, Regice régnait en maître sur cet endroit et elle ne sentait pas ses pouvoirs de taille à rivaliser avec le dieu des glaces. Elle serra donc ses bras autour d'elle pour garder un peu de chaleur, souriant à Ethan.


_ Merci de m'avoir parlé de toi. Et désolée de t'avoir emmené ici de force. Mais ça en valait le coup.

Elle écarta le bras pour lui montrer le panorama. Ils étaient arrivés au deuxième étage et une des ouvertures pour laisser passer le vent montrait la cote et la mer autour d'eux. De là où ils étaient, l'endroit où ils s'étaient trouvés plus tôt semblait être trop petit pour y poser la main. Ils dominaient littéralement l'île, faisant un avec l'énorme masse de roche qui protégeait le dieu des glaces.

_________________
Skadi s'exprime en #8B008B
Skadi Temhkes
Skadi Temhkes
Informations
Nombre de messages : 17

Fiche de personnage
Points: 29
Âge du personnage: 19 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi] Empty Re: Tour du vent, nous voilà ! [Feat Skadi]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum