Le deal à ne pas rater :
NIKE : 25% SUR TOUT LE SITE
Voir le deal

[ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fini [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par PNJ le Mar 21 Avr 2020 - 12:22

Sur cette partie reculée de Terros, le soleil s’était mit à taper après une longue période de froid. Le temps était clair, et pourtant, ce n’était pas une très bonne journée, tout comme les nombreuses qui s’étaient écoulée dans ce lieu, depuis quelques temps, jusqu’à aujourd’hui. Face ce morceau de la montagne, un homme se tenait, droit comme un « i », fier, dans une posture raide. Le regard direct, les sourcils froncé, il attendait. Cela faisait quelques semaines maintenant qu’ils essayaient d‘endiguer une catastrophe qui risquait de se produire et plus cette situation se prolongeait, plus il y avait de chance qu’elle se produise. Ce que le Capitaine Kalvin Curtis regardait, autre que les montagnes avec ses falaises et ses crevasses, c’était la grande tour qui s’élevait.

Le Temple de la Terre était un lieu extrêmement calme, mais cela ne durerait pas longtemps si toutes leurs tentatives échouaient continuellement. Et alors, ils auraient vraiment des problèmes. Mais puisque les groupes envoyés au combat, de front et les escarmouches discrets n’avaient servit à rien, Curtis avait décidé de changer de tactique du tout au tout. Ainsi, il avait fait demander une des postulantes d’Élémancien. Il n’avait essayé que les armes, pures et dures ; il était temps de faire les choses autrement. Se souvenant parfaitement du dossier la concernant, il se laissa dire que ce serait le moment de voir ce que valait l’enseignement d’Alma… Il allait enfin savoir si elle valait le foin qu’on faisait autour d’elle. Et puis cela servirait d’inspection, autant que d’instruction.

Enfin, plus tard dans la matinée, l’un des soldats annonça la postulante. Curtis remercia le soldat et sortit de sa tente. Ils avaient érigé un camp de fortune, en pensant que l’histoire serait vite réglée.

« Capitaine Curtis. » dit-il, se présentant, dans un salut formel, attendant que la postulante se présente à sont tour.

« Bien. Suivez-moi. »

Curtis se dirigea vers leur poste d’observation, à quelques mètres de là. Ils étaient sur un contre haut et voyaient parfaitement la tour, la petite prairie qui l’entourait et la crevasse qui les séparaient.

« Vous avez été appelée pour une mission spéciale, qui servira notamment d’inspection à l’épreuve que vous avez demandée. LE résultat de cette mission déterminera sa réussite ou son échec. » annonça Curtis sans prendre de gants. Il laissa un blanc s’installer et tandis une lunette à la jeune femme. Il n’y avait pas de temps à perdre.

« Depuis quelques semaines, nous avons observé un conflit près du Temple, qui s’aggrave de jour en jour. Nous avons envoyés des groupes et des escarmouches, mais les Pokémon qui ont pris d’assaut la tour nous ont gardé en échec. Plus nous frappons fort, plus ils répliquent avec violence. Nous craignons qu’à la longue, le Golem ne se réveille et se retourne contre nous. Il va donc falloir agir autrement. Puisque le nombre ne fonctionne pas, nous allons faire autrement. C’est vous qui allez vous en occuper. Nous ne pouvons pas engager plus de soldats dans cette mission et elle doit cesser aujourd’hui.

Votre mission est très simple. Nous enverrons des Élémancien avec vous. Chacun de vous occupera un certain périmètre. La présence de Pokémon  n’est pas recommandée et jusque-là, les armes n’ont pas servit à grand-chose, vous allez donc devoir vous concentrer sur votre maîtrise élémentale.

Vous voyez la crevasse ? Elle est pleine de Majaspic et de Léviator. Il vous faudra l’atteindre par ce chemin à gauche, un faux plat où des Seviper et des Malamandre se sont installés. Lorsque vous serez au pied du Temple, caché par ce gros rocher là, vous aurez sûrement affaire à notre problème. Nous n’avons pas pu l’identifier. Mais si vous avez une botte secrète, réservez là pour ce moment.

Des questions ? Quelles sont vos maîtrises ? »


***************
Mademoiselle…

Bienvenue dans ton épreuve d‘Élémancien ! Je te laisse arriver avant d‘entrer dans le vif du sujet. Pour l’instant, Curtis te demande seulement ton identité et ton matricule, ainsi que tes maîtrises. Tu peux poser des questions si tu le souhaite ^^

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par Elvira Greyhunt le Mar 21 Avr 2020 - 21:35

Confortablement installée sur le balcon de la maison, elle caresse distraitement la renarde qui sommeille sur ses cuisses. Tandis qu'elle observe le paysage et garde un œil sur les pokémon présents, elle réfléchit aussi à son futur. Toutefois, elle n'eut pas le temps de bien cogiter sur une quelconque question qu'un messager plumé venait se poser proche d'elle. Le Roucoups avec l'effigie de l'armée de Terros, croisse bruyamment. Il bat des ailes un peu avant de décrocher une pochette qu'il lui lance presque au visage. « Puta*n » marmonne la rouquine en attrapant la sacoche. Sans même attendre la suite, le Roucoups bat une nouvelle fois des ailes et quitte la place. Un peu interdite par le caractère de l'oiseau, Elvira le regard s'éloigner dans les airs. Elle finit par secouer la tête un peu, puis elle ouvre la pochette qui lui dévoile une lettre et une carte des chaînes Cénosia, où elle reconnaît la région du temps de la terre. Reconnaissant le sceau de l'armée, elle tire de sa poche une petite lame et vient ouvrir la lettre qui est attachée avec la carte. Elvira plisse les yeux sur la lecture de la missive qu'elle venait de recevoir. Elle relie les lignes du message une nouvelle fois. On demandait sa présence au temple de la terre ? C'était une mission et en même temps une évaluation officielle pour son poste d'Élémencien ? Elle serait sous les directives d'un certain Kalvin Curtis, un Capitaine de Terros.

Elle essaye de se remémorer une quelconque rumeur importante ou une menace qui venait des montagnes… Étrangement, rien ne lui vient en tête, à moins que l’évènement ne soit trop récent. Sans perdre davantage de temps, la rouquine avait préparé un sac de voyage léger, elle avait récupéré ses pokémon qui trainaient ici et là, avant de sauter sur le dos de Khaliset pour prendre la direction du Temple. L’emplacement du campement est facilement visible des hauteurs, petit et en demi-lune, il est installé en face de la tour qui est le temple. Elle se permet de faire un tour avec Khaliset, examinant les lieux, elle reconnaît plusieurs impacts de combat tout autour de la tour. Un peu surprise, elle finit par se poser et annoncer son arrivée à l’un des soldats qui semblent détaler aussi rapidement. Rendue seule, elle prend l’initiative de s’occuper de sa Ptéra en attendant le retour du soldat. Comme de fait, quelques minutes plus tard, le soldat en question revient en lui demandant de le suivre.

Quelques minutes plus tard, elle se retrouve devant le Capitaine Kalvin Curtis. La dos droite, elle observe l’homme qui a tout de l’homme typique militaire. Aussi droit qu’un i, il a cette expression de fierté que seul le militaire expérimenté a. Elle re retient de tout commentaire, ne cherchant pas à avoir des problèmes pour l’instant, elle était tout de même curieuse de ce qui se passait ici. Devant sa présentation simple, elle hoche discrètement la tête avant de se présenter formellement. « Elvira Greyhunt, soldat de galon Deux, Maîtresse des lames, Lieuse et Élémental. » S’il connaissait moindrement son histoire militaire, il pouvait facilement reconnaître le nom de famille de l’un des anciens commandants de Terros. Le Chevalier et Dragonnier, avaient pris sa retraite quelques mois juste avant la dernière guerre, un mauvais adon. Toutefois, il c’était présenter pour donner son aide et guider certains escadrons et escarmouches. Sans souffler plus, elle écoute l’homme immédiatement tomber dans le vif du sujet. Écoutant attentivement, sa première question avait été qu’elle était le problème, cependant, celle-ci fut répondue à la toute fin, inconnu. Elle eut envie de soupirer, elle détestait ce genre de mission, "on sait qu’il y a un problème, mais on ne sait pas ce que c’est, à vous de trouver."

Les mains dans le dos tenant la position militaire recommander, elle joue un avec les doigts de sa prothèse usée. Quand il lui tend la lunette de vue, elle s’avance, prenant place pour étudier la vision du chemin qu’il lui parlait. Même si pour l’instant, le paysage était plutôt calme, elle put entrevoir certains pokémon. Il était vrai que la populace des pokémon présents était plutôt inquiétante. Tout en observant le terrain, elle continue d’écouter le Capitaine qui s’exprime. Dans son dos, l’Exagide remu un peu, visiblement inconfortable face à l’idée de ne pas rester avec elle durant la mission. Axill lui ricane amèrement, répliquant mentalement pour seulement eux, que ce capitaine peut bien aller se faire voir. Même si l’idée de se retrouver à nu sans pokémon avec pour seul arme et défense sa maitrise, elle se doute qu’il y a une bonne raison… L’épée et bouclier remu une nouvelle fois, faisant frapper le métal l’un contre l’autre pour montrer son mécontentement. De sa main libre, elle vient poser la main sur le plat de sa lame, se voulant réconfortante, mais elle plisse tout de même les yeux, incertaine.

« Je maitrise seulement la terre, elle est excellente et dernièrement, je commence à ressenti celle du métal, de là ma demande d’évaluation… » Elle se tait à nous, réfléchissant à des questions. Tout en observant le terrain « Comment avez-vous découvert qu’il y a un "conflit" ? Vous avez une idée des effets néfastes de ce conflit ? Est-ce qu’il y a d'autres pokémon autre que les quatre que vous m’avez nommée ? Quelle est la distance maximale que vous avec atteindre ? Vous avez une idée de combien de créatures ils sont par endroits ? » Elle lui laisse le temps de répondre avant de continuer. Utilisant la lunette, elle remonte la silhouette de la tour, observant son pic. « Vous avez essayé par les airs ? Il semble avoir une ouverture par le haut. » Même si pour elle toutes ces questions semblaient stupides, elle voulait en savoir le maximum qu’elle pouvait récupérer. « Combien d’Élémencien seront avec moi et à quel point feront-ils expérimentés ? ET sont-ils à l’aise avec une lieuse ? Tout dépendamment la distance entre nous, je pourrais nous lier mentalement pour qu’on concorde nos attaques en même temps… » Termine-t-elle.

_________________
Elvira Greyhunt
Elvira Greyhunt
Staff • Modo' & Respo Midgard
Informations
Nombre de messages : 1124

Fiche de personnage
Points: 79
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par PNJ le Mer 22 Avr 2020 - 12:22

Dans une posture impeccable, la postulante écoutait les explications. Puis, ce fut à sont tour de le questionner comme il le lui avait demandé, bien qu’elle ne posa non pas une, mais plusieurs questions. C’était une bonne chose, elle voulait partir avec le plus d’élément en sa possession. Sans relâcher son attitude, Curtis lui répondit :

« Ces Pokémon ne vivent pas ici, des voyageurs ont apperçu du mouvement du côté du Temple, des cris humains, entre autre ce qui est un problème. Vous n’êtes pas sans ignorer que la région du Temple a été interdite or, aucune permission n’a été donnée récemment pour s’en approcher. Les effets néfastes sont évidents, si le Golem venait à se réveiller… » Curtis laissa sa phrase en suspens.

« Nous ne savons pas, nous n’avons pas réussi à nous approcher. La topographie du terrain n’est pas favorable à l’observation et la voie des airs n’est pas recommandée, nous serions à découvert et nous ne tenons pas à être une cible pour Regirock. Il semble toutefois que les Pokémon se soient éloignés de la tour, mais il est possible que les personnes qui ont été entendues, y soient toujours, si elles y sont… Qu’Arceus ait pitié d’eux.

Leur nombre sot inconnu et difficile à vérifier, ce sera à vous de le découvrir sur place. Vous serez une petite dizaine à vous rendre dans ces crevasses, nous ne pouvons nous permettre d’envoyer plus d’effectif, d’une part la sécurité du pays ne doit pas être occupée ailleurs que là où elle est nécessaire,  et elle ne doit pas être nécessaire ici, d’autre part, nous ne voulons pas donner une mauvaise et fausse impression à Regirock.

Je dirais qu’ils le sont autant que vous, mais vous êtes la plus expérimentée. Pour le reste, c’est à vous de vous débrouiller, mais il est certain qu’un lien mental sera un avantage sur le terrain. »


Curtis tira une montre à gousset de sa veste et regard l’heure.

« Il est temps maintenant. L’escadron que vous accompagnerez vous attends, ils sont déjà informés de leur Brigadier a été blessé, lors d’un escarmouche. Il va s‘en dire que vous n’êtes pas habilité à commander quoi que ce soit, mais la situation est un peu exceptionnelle. Je surveillerais vos déplacements et un messager viendra vous informer de vos nouveaux ordres lorsque ce sera nécessaire. »

Curtis se dirigea vers la porte de la tente et emmena Elvira à son nouveau groupe. Aussitôt qu’il parût, les soldats le saluèrent.

« C’est à vous de jouer maintenant, soldats. Bonne chance.

Rompez. »


Dans un dernier salut, les soldats se dirigèrent, avec Elvira, vers le faux plat.

Sur le plateau montagneux, une trentaine de Seviper et de Malamandre rampaient ça et là, profitant de la chaleur du soleil. Mais dès qu’ils aperçurent le groupe de soldats, ils se redressèrent et les attaquèrent à vue. Certains lancèrent une série de Grincement, d’autres des Piège de Venin, de Gaz Toxik, visant à empêcher les humains d’approcher, dans un premier temps, mais les Pokémon les attendaient déjà pour les attaquer à distance si possible, sinon, au corps à corps.



***************
Mademoiselle…

Pour ce premier exercice, tu dois donc faire face avec tes collègues à des Pokémon relativement simples à combattre, puisque vous avez l’avantage du type. Je te laisse gérer le combat et les réactions des Pokémon. Tu n’as pas besoin de jouer les autres soldats, qui t’imiterons, mais tu peux leur venir en aide ou inversement si tu es en difficulté. Tu peux considérer les Pokémon comme tant au niveau 50 pour  leur panel d’attaques.

Bonne chance !

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par Elvira Greyhunt le Jeu 23 Avr 2020 - 20:16

Une fois les questions posées, elle laisse retomber son bras qui tient la lunette, abandonnant la vision du paysage devant elle pour poser les yeux sur le Capitaine, elle écoute avec déception les réponses qui ne l’aide aucunement dans sa future tâchent. Elle finit par déposer la lunette sur une petite table, ou un semblant de bureau ou traîne quelques papiers et vient pincer l’arête de son nez. Elle ferme les yeux quelques secondes, essayant de réfléchir à un semblant de plan. Quand il vient l’informer qu’elle serait la plus expérimentée du groupe, un pincement au cœur la frappe. Déjà qu’elle ne se trouvait pas la meilleure, elle allait en plus être responsable de plus jeune ? Toutefois, le Capitaine Curtis vient la rassurer un peu, elle n’aurait pas le rôle de leaders du groupe. Une fois les préliminaires terminés, il la guide vers l’une des tentes ou se trouve sa future équipe qui les salue dès qu’ils entrent à l’intérieur. Elle croit reconnaître un ou deux élémentals, qu’elle aurait déjà rencontré soit durant la guerre soit durant des entraînements, mais elle n’est pas sûre. Elle réalise à cet instant, qu’elle n’avait jamais vraiment fait attention à la présence des autres, elle n’avait donc lié de lien avec beaucoup de personnes dans l’armée. Silencieuse, elle les écoute se présenter chacun avant de faire de même.

Juste avant de partir, elle leur demande de se rapprocher un peu, puis leur indique qu’elle va faire un lien télépathique entre tous. « Ça va être étrange au début, mais surtout ne le combattre pas… Ça va être désagréable pour moi-même et la personne qui va repousser le lien. Je vous rassure, je ne fouillerais, je donnerais accès qu’aux pensées de surfaces, alors on reste sérieux et concentrer sur la mission. » Une fois qu’elle eut l’accord de tous, elle s’active, liant les esprits de chacun avec le sien, s’utilisant comme pont de liaison. Une fois qu’elle est sûre que tout le monde est là, elle hoche la tête et elle annonce qu’elle est prête. Sans plus perdre de temps, ils quittent en direction du faux plat où les attendent de pied ferme des Seviper et des Malamandre. Il faut très peu de temps avant qu’ils se fassent attaquer par les pokémon qui sont en furie. *Bon, je partage ce que je vais faire, vous faites ce que vous voulez, mais je conseille qu’on se divise en deux groupes, l’un qui est principalement pour le corps-à-corps et l’autre pour les attaques à distance. Vu notre nom impair, je me propose pour soutenir les deux équipes de mon mieux, ça vous va.* Après une réponse brève, mais assez positive, Ils prirent une formation autour d’elle.

Avec un sourire carnassier, Elvira craque ses doigts, avant de lancer la première attaque. Elle élève plusieurs murs autour d’eux, les protégeant des pièges de venin qui sont lancé dans leur direction. Elle encre ensuite les pieds dans le sol, elle vient prendre possession de la terre sous l’un des petits groupes de Malamandre. Dans un mouvement brusque des mains, elle vient déformer la terre et vient créer une pente dans le sol, vers le vide, obligeant les créatures à glisser vers la crevasse et disparaître. Ils seraient donc obligés de trouver une autre solution pour les rejoindre, mais au moins ils ne seraient pas un danger pour l’instant. Ensuite, elle vient creuser la terre, créant de profondes tranchées pour ensuite en créant un mur de terre très haut derrière plusieurs Séviper, elle les pousse vers la tranchée qu’elle a faite plutôt pour ensuite les enfermer dedans en laissant retomber le mur sur le dessus. Elle fait tout de même attention pour laisser quelques petits trous pour les laisser respirer. Pendant qu’elle invite le groupe à avancer lentement, elle vient créer différentes plaques de terre qu’elle vient faire léviter au-dessus de certains Gaz toxik. Avec précaution, elle vient faire tomber les plaques de manière à éloigner les gaz et les faire disperser loin d’eux.

Ultérieurement, elle vient briser les plaques utilisées pour en faire un volley de pics de terre tapée, les lançant après dans les directions d’un groupe de pokémon qui les attaques à distance. Le but principal est de soutenir l’équipe à distance, offrant un moment de répit avec cette attaque de pression. Heureusement pour elle, avec cette pluie infernale de terre solide, certains Seviper et Malamandre furent mis inconscients ou assez blesser pour prendre la fuite. *Bravo les gars… On continue d’avancer.* Souffle par réflexe la rouquine qui continue d’avancer. Toutefois, l’un des Séviper survit de la terre, le regard brillant d’intelligence, il semblait avoir compris qu’elle était la plus dangereuse du groupe. Brisant la formation du groupe, le serpent sombre se redresse sifflant agressivement, il est furieux face à la guerrière qui l’observe sans la moindre crainte.

Pendant un instant, ils s’observent, cherchant une faille et enfin, impatients, le Séviper frappe. Il commence par une tranche-nuit que la rouquine évite de justesse, toutefois l’attaque est suffisamment proche pour qu’elle remarque une fine plaie sur sa joue, laissant couler un peu de sang. Cependant, ce n’est pas cette blessure superficielle qui semble attirer l’attention de la Terrosienne, mais plutôt la longue mèche de cheveux rouge qui vole au vent. Presque outrée, la rouquine observe la mèche couleur sang aller s’écraser contre le Séviper qui siffle de satisfaction. « Oh puta*n… Tu vas regretter ça ! » S’exclame-t-elle en frappant le sol de son pied-droit. À cet instant, la terre sous le serpent devient molle puis différents piques de terre et de pierre survie pour l’emprisonner. Seulement l’un d’entre eux atteint l’agile créature qui se jette sur elle. Comme elle l’avait cru, le serpent noir et mauve fait un arc autour d’elle et au moment où il utilise Buée noire. Pendant une longue minute, la vision du combat d’Elvira et du Serpent est cachée par l’épais nuage obscur. Dans ce même nuage, la queue du serpent avait réussi à trouver la cheville de la rouquine, mais à ce moment, la rouquine se félicite de savoir utiliser comme appârt pour oublier la créature à se rapproche. Sans attendre la suite, elle avant emprisonner dans la terre la queue du serpent et c’était elle-même enfermée dans une sphère de terre pour se protéger des attaques mâchouillées furieuses de l’animal.

*Vous n’occupez pas de moi, je vais gérer. Reprenez la formation et protégez-vous !* Annonce-t-elle mentalement à son équipe. Une fois sa jambe libérée, elle vient chercher la terre autour d’elle, creusant une tranchée autour de son cocon de terre et pierre, elle oblige la créature furibonde à s’enrouler autour de sa protection. Une fois cette fastidieuse tâche, elle vient récupérer le surplus de terre pour venir couvrir sa prison personnelle et commence à partir de la base de la queue du serpent, mais à l’extérieur du cocon, à remonter et à emprisonner la créature en créant des piques solides pour l’enfermer dans la tranchée qu’elle avait creusé plutôt. Elle termine avec la tête, où elle vient placer une large plaque presser de terre, pour cacher la vue à la créature. Quand enfin la buée noire retombe enfin, elle immerge de son cocon, s’élevant triomphante. Les sifflements de la bête se font entendre, mais déjà la rouquine continue son chemin, retournant auprès de son équipe et reprenant son rôle de soutien, tout en continuant de se rapprocher de leur cible principale.

_________________
Elvira Greyhunt
Elvira Greyhunt
Staff • Modo' & Respo Midgard
Informations
Nombre de messages : 1124

Fiche de personnage
Points: 79
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par PNJ le Mar 5 Mai 2020 - 17:04

Rapidement, le groupe d’Elvira atteignit la plaine qui grouillait de serpents. Mais dès les premières paroles d’Elvira, les soldats se regardèrent sans comprendre. Est-ce qu’ils avaient bien entendu ? L’un d’eux prit la parole pour la contredire. Si elle avait été mise au courant convenablement, ce dont il ne pouvait douter, elle n’avait alors pas bien écouté le Capitaine Curtis ou bien ne voulait en faire qu’à sa tête… Mais en ce qui le concernait, il n’avait pas l’intention de finir n chair à canon, en espérant que l’autre groupe s’en sorte mieux. Surtout qu’il y avait une évidence…

« C’est un mauvais plan. Le Capitaine nous a bien dit que le corps à corps était la pire des solutions, aucun des autres soldats n’ont pu approcher sans être mordus et empoisonnés. C’est justement pour cette raison que nous sommes là, nous sommes tous Élémancien ici ! »

La forte tête de leur groupe croisa les bras, doutant déjà fortement de la capacité d’Elvira à guider leur groupe. Si déjà elle ne connaissait pas les bases… Les hommes se dispersèrent ensuite et entreprirent d’attaquer les Pokémon en petit groupe, commençant par isoler les cibles les plus simples. Il ne leur fallut guère de temps pour couvrir la zone de leurs manipulations terrestres, sortir les plantes du sol et enfermer les Pokémon dans des cages d’acier.


De sa lunette, Curtis observait la situation et surtout, l’avancée des soldats. Avec un sourire fugace, il hocha la tête et appela l’un des Roucoups qui leur servait de messager. D’ici, il avait une bonne vision d’ensemble et un mouvement plus lointain attira son attention t marqua son visage d’un air sérieux. Une grande vague d’eau déferla soudainement dans les gorges, ce qui n’était pas bon signe. Pourtant, c’est par là qu’ils devraient aller. Le Roucoups arriva vers Elvira en quelques battements d’ailes, tenant à sa patte les nouveaux ordres. Maintenant qu’ils avaient mis à mal les Seviper et les Malamandre, leur groupe devait avancer vers les gorges, désormais inondées. Une crevasse où les Léviator et les Majaspic étaient maintenant en position de force.

Hayden, qui avait tenu tête à Elvira plus tôt, n’attendit pas ses directives, dès qu’ils eurent connaissances des nouveaux ordres. Cette fois, c’était un peu plus sérieux, avec les Léviator surtout. La réputation de ces colériques Pokémon n’était plus à faire et quelques regards furent échangés en cours de route. Hayden coupa la connexion mentale et d’un regard circulaire, les soldats qu’Elvira avait voulu sacrifier dans un combat rapprochés conte les Pokémon Poison, firent de même. Elle n’avait qu’à se sacrifier toute seule !

Hayden et son groupe se dirigea alors vers la crevasse au pas de course. Ils étaient censés traverser, mais la gorge était maintenant remplie d’au, à cause de la colère des serpents de mer.

Ils se dispersèrent en prenant des positions stratégiques, atteignant des points de vue plutôt hauts. Puis, ils agirent en se relayant, tout en travaillant ensemble : soulevant et déplaçant la terre, ils comptaient ensevelir les Pokémon, faisant ainsi d’une pierre deux coups. D’un côté ils allaient se débarrasser de tous les Pokémon en même temps et de l’autre, combler les rapides qui s’étaient formés dans la crevasse. Ce faisant, les Pokémon commencèrent à s’agiter et à envoyer leurs attaques dans tous les sens. Hayden et son groupe étaient efficaces, mais ls Pokémon n’allaient pas tarder à se rendre compte qu’ils allient devoir envoyer leurs attaques les plus destructrices pour s’en débarrasser.



***************
Mademoiselle…

Maintenant que vous avez nettoyé un peu la zone, toi et ton groupe devez atteindre la crevasse, qui est désormais inondée. Elle est pleine de Léviator dans l’eau et de Majaspic sur la berge. Contrairement aux premiers Pokémon, ils ne sont pas ou peu sensible à la maîtrise de la terre et ne risquent pas de se noyer ou écrasé sous un éboulement. Vous êtes donc cette fois en position de faiblesse par rapport à eux.

Étant donné tes premiers « ordres », le groupe que tu voulais envoyer au corps à corps ne t’écoutera pas et agira plutôt sous les ordres d’Hayden qui ta tenu tête. Tu n’as donc plus le contrôle de ce groupe, qui a, par ailleurs, coupé le contact mental. Tu vas donc devoir avancer le plus efficacement possible, en tenant compte de leur imprévisibilité. Un rapide s’étant formé dans la crevasse, toute tentative de nage se traduira par une noyade.

Bonne chance !


_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par Elvira Greyhunt le Ven 8 Mai 2020 - 22:01

Un peu de surprise s’affiche sur le visage de la rouquine quand "Hayden" s’interpose brusquement. Sans immédiatement comprendre la situation, elle l’observe s’éloigner avec la moitié du groupe. Sans instantanément prendre le temps de chercher quel était le problème, vu la situation actuelle et surtout le fait qu’ils se faisaient attaquer, elle, c’était mise au travail avec le restant des soldats sont resté avec elle, mais malgré tout, une partie de son cerveau cherche à comprendre. Pendant les diverses attaques et manœuvres effectuer pour nettoyer le terrain elle ressasse dans sa tête le monologue d’Hayden. Son idée de base, avait été une équipe à distance pour attaquer les ennemis et une autre plus corps-à-corps pour les protéger des potentielles attaques… Corps-à-corps corps pour les protéger des potentielles attaques… C’est à cet instant que l’ampoule s’allume dans son cerveau, comprenant enfin que son choix de mots n’avait pas été le bon. « Ah puta*n… Mais qu'elle gourde. » S’exclame-t-elle brusquement en terminant enfin son combat avec serpent géant. Une fois plus proche de son équipe, elle les arrête un instant.

« Écouter, je n’ai pas arrêté de pensée à ce qu’a dit Hayden, et je veux mettre de quoi au clair. Jamais, mais au grand jamais je vais vous demander de vous "sacrifier" pour la survie des autres… Je viens réaliser que mon choix de mots n’était pas le meilleur. Tout ce que je voulais, c’était une équipe à distance qui attaquait beaucoup et une autre qui retenait les ennemis potentiels qui aurait voulu approche avec des attaques à distance… Mais bon passe. » Elle voulut rapidement s’excuser à l’équipe d’Hayden, mais quand elle le retrouve du regard, il est déjà plus loin, et elle sent brusquement plusieurs coupures mentales. En silence et immobile un instant, elle observe l’autre équipe quitter vers la crevasse, visiblement, ils avaient le feu aux fesses et ils n’étaient pas près de s’arrêter et lui laisser la chance de s’expliquer maintenant. Dans un lourd soupiré, elle fait signe aux autres de continuer, ils avaient du pain sur la planche. Toutefois, elle se promit une chose, une fois cette mission terminer, elle se promit de ne plus jamais travailler en groupe, c’était trop compliquer et il en avait toujours qui ne serait pas satisfait avec les autres… De toute façon, elle n’avait jamais été très bonne pour s’expliquer correctement, pourquoi continuer à se battre avec ceci.

Une fois en position pour avoir une vision sur tout le chantier qui entoure la crevasse, elle observe ce que fait l’équipe d’Hayden. Imprévisible comme il était, elle ne voulait surtout pas empiéter sur son territoire et risquer de mettre tout le monde à risque. Devant son efficacité, elle lui lève son chapeau, toutefois, les Léviator semblent penser de même et ils semblent bien décidés à en faire de même. Elle réfléchit un instant, partageant certaines idées avec les soldats sans toutefois s’arrêter personnellement sur une. L’idée d’ensevelir le tout était bonne, mais avec la rapidité du courant, il faudra peut-être l’équivalence d’une catastrophe naturelle comme un éboulement ou un tremblement de terre qui serait plus rapide. En même temps, avec ces pokémon qui commençaient à être plus agressifs envers l’autre l’équipe, elle se dit qu’il serait peut-être mieux de les empêcher d’agir. Enfin décidée de son plan, elle vient prendre une position avantageuse en hauteur du plus gros spot de Léviator et elle commença à manipuler à son tour la terre. Elle vient créer plusieurs piliers de grosseurs assez impressionnantes puis elle vient rajouter une solide plaque de pierre entourée de terres compresser. La cage improvisée -aussi grosse d’une maison moyenne- vient ensuite être soulevé pour être jeté dans la crevasse où il semble y avoir plusieurs Léviator en position d’attaquer l’équipe d’Hayden.

Sans s’arrêter dans sa fabrication, elle vient ensuite faire plusieurs cubes de quatre mètres de longueur et de largeur pour les lancer à tour de rôle sur les Léviator qui osaient remonter à la surface pour essayer d’attaquer. Avec un sourire carnassier, elle remarque que ceux qui sont resté avec elle semblent venir l’épauler dans sa tactique de distraction et de protection. Tout en voilant cette aide, elle partager son idée de base et les soldats semblant comprendre ce qu’elle désire faire. Bien rapidement d’autres prisons ou plaque de pierre vinrent rejoindre les premières avec beaucoup de piliers. Dans un relais presque parfait, ils réussissent à faire des vagues volantes soutenues qui déstabilise leurs ennemis communs et aide en même temps le remplissage de la crevasse. Puis lentement, les rapides fonds ce qu’elle avait pensée et surtout espérée. Ils draguaient toute leur fabrication de pierre vers un passage de crevasse plus mince et commençaient à le boucher. Un peu plus rapidement qu’elle ne l’aurait cru, ils commençaient à apercevoir un barrage en question. Ainsi, le remplissage serait plus facile. Avec cette tactique, les créatures seraient obligées de quitter en sautant le barrage ou de mourir ensevelies sous la terre. Ils pourraient toujours essayer de briser le barrage, mais ils devraient passer au travers de beaucoup de pierres, Elvira s'était assurée de partager l'information de récupérer et d'utiliser le plus de pierre possible.

_________________
Elvira Greyhunt
Elvira Greyhunt
Staff • Modo' & Respo Midgard
Informations
Nombre de messages : 1124

Fiche de personnage
Points: 79
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par PNJ le Jeu 14 Mai 2020 - 16:02

Hayden menait son groupe en usant de toute la force de frappe dont ils étaient capables, leurs efforts, combiné au plan d‘Elvira, sembla porter ses fruits. Curtis fit le point avec sa lunette. Les choses n’allaient pas. Cela manquait cruellement de force de frappe. D’un côté Hayden s’échinait à mettre K.O chaque Pokémon qu’ils rencontraient, mais de l’autre, Elvira se contentait de vouloir les piéger, hors, les Léviator et les Majaspic avaient l’avantage et bientôt, Curtis vit leur groupe reculer. Ils ne passeraient jamais de cette manière. Il appela le Roucoups, revenu de sa première mission et rédigea un nouveau message. Le groupe d’Elvira devait absolument se ressaisir et Hayden la rejoindre pour lui prêter main-forte.

Le Roucoups s’envola à tire d’aile et arriva vite sur les lieux. Cependant, une attaque Ultralaser lui coupa la route et bien qu’Hayden le vit, il ne put lui éviter d’être touché. Le messager tomba au sol et sachant qu’il s’agissait de nouveaux ordres, Hayden mit tout en ordre pour faire avancer son groupe vers le Roucoups évanouit. Ils y arrivèrent tant bien que mal, mais ils allaient payer ce temps perdu. En effet, du côté d’Elvira, les Léviator et les Majaspic repoussaient les blocs, les éjectant en dehors de leur chemin avec des jets d’eau puissants ou les brisants avec leurs lianes. Bientôt, les Pokémon les encerclèrent, rejoignant ceux qu’Hayden avait dû négliger au profit du Roucoups.

Un cri de colère retentit et, derrière une falaise, une silhouette surgit à contrejour et projeta des rayons bleus sur eux, creusant une tranchée dans la roche, la gorge et éclata quelques arbres, dont l’un d’eux tomba opportunément comme un pont au-dessus des rapides. Le temps se suspendit un instant, lorsque les hommes se rendirent compte de la situation. Hayden hurla un ordre, ils devaient absolument se débarrasser des Pokémon maintenant. Il vit une ouverture et poussa avec sa maîtrise de la Gravité les soldats les plus près du nouveau-venu, dont Elvira.

Celle-ci se retrouva en un clin d’œil sur le tronc d’arbre et quatre de ses coéquipiers sur l’autre berge, mais déjà, des Milobellus leurs tombaient dessus, apparaissant des chemins sinueux de la montagne. Sortant enfin de devant le soleil, un drôle de Pokémon ressemblant à un minerai se révéla et projeta sur eux un Jet-Pierre, obligeant les soldats à se séparer les uns des autres. Il Affûta son corps, se Protégea et fit naître une Lame de Roc qui transperça la terre en direction d’Elvira. Tenant à réussir son coup, à savoir, fracasser le pont, il prépara une autre attaque…



***************
Mademoiselle…

En ayant préféré utiliser des pièges et de la défense plutôt que l’attaque qui était le mot d’ordre, non seulement tu n’as pas réussi à mettre hors de combat les Pokémon, mais tu as maintenant le double-effet kiss cool : tu es séparée des autres et tu dois te concentrer sur le Strassie qui ne te lâchera pas (et dont je me réserve le contrôle), mais tu vas devoir également éviter les résidus d’attaques des autres, coéquipiers, comme Pokémon ! Le lien mental ne t’est plus d’aucune utilité, les autres sont beaucoup trop occupés et toi aussi.

Pour ce tour-ci, tu vas devoir répliquer pour contrecarrer le Strassie et te mettre dans un endroit plus sécuritaire pour toi. Tu es obligée d’avancer, sans quoi, tu auras affaire aux Léviator, Millobellus et Majaspic !

Bonne chance !

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par Elvira Greyhunt le Lun 22 Juin 2020 - 18:08

Bon… Ils sont définitivement dans la merde. Elle voyait bien que les Pokémon aquatiques gagnaient du terrain et pourtant, elle n’avait pas eu le cœur à les tuer ou encore de les achever. Pour elle, ils ne faisaient que protéger leur territoire, du moins… En partie. Avec rage, elle repousse une autre attaque aquatique, puis dévie une poutre de pierre qui avait été repousser vers l'un des soldats qui la suivaient. Elle prend une grande respiration, contractant son corps et enfonçant davantage ses pieds dans la terre dans le but de contre-attaquer, sentant la colère et la rage montée en elle face cet échec cuisant, elle est légèrement distraite par un mouvement dans l’angle arrière de sa vision. Cette hésitation et cette distraction, lui font manquer la préparation du Laser qui vient frapper de pleins fouets le Roucoups. La pauvre créature volante vient s’écraser au sol, inconsciente. La rouquine laisse échapper un claquement de langue, resserrant son emprise sur la terre, elle vient soulever plusieurs roches pour les envoyer brutalement vers les Léviator. Tandis que tout le monde commence à se déplacer, Elvira essaye d’assurer une retraite à son équipe, retenant de son mieux la horde de Léviator et de Majaspic avec différentes attaques. Toutefois, ceci ne semble pas assez suffisant pour retenir les Pokémon qui sont rapidement rejoints par des Millobellus.

Elle allait reculer pour rejoindre son groupe, quand brusquement ses pieds quittèrent le sol et elle fut brusquement poussée vers l’avant. Basculant dans l’air à une vitesse un peu terrifiante, elle réussit à se réceptionner plus moins en glissant au sol tel un animal sur quatre pattes. Elle peut entendre derrière elle les cris de surprise de plusieurs soldats, probablement ceux qui l’accompagnent. Elle grommelle amèrement en jetant un coup d’œil derrière pour voir Hayden qui semble prendre une pause. Sa vision est ensuite rapidement brouillée les corps épais et majestueux de certains Pokémon. Sur son tronc d’arbre, elle se redresse rapidement pour observer autour d’elle et analyse le plus rapidement possible sa situation. Elle est seule sur un pont de fortune, un Strassie mutant devant elle et le reste de son "équipe" se retrouve seul de l’autre côté avec des Milobellus en colère. Elle avait connu pire comme situation, toutefois, elle regrette immédiatement cette pensée quand elle voit que le Strassie la vise immédiatement. Elle grommèle une nouvelle fois tout en se jetant au sol pour éviter une attaque qui vient de derrière.

Quand elle lève la tête, elle remarque qu’elle a attiré l'attention du puissant Strassie qui réplique au quart de tour en envoyant dans sa direction une lame de Roc. En moins de trois secondes, elle est debout et son corps s’élance vers l’avant. Les cheveux dans le vent, elle n’a jamais couru aussi vite vers la terre ferme, à peine son pied touche la terre ferme, qu’elle sent sa maîtrise revenir. Elle plie les genoux, glisse sur la terre et referme les poings en les soulevant un devant elle. Du sol devant elle, j’allie un épais stable de pierre et de roche qui vient ralentir la lame de Roc sans pour autant la briser. Sans perdre sa concentration sur le stable de pierre et l’empêcher d’exploser, elle saute un peu et vient frapper de ses deux pieds le sol. Au même instant, deux larges piliers renforcés de terre s’extirpent du sol pour venir se croiser en un X et viennent frapper de chaque côté la lame de roc qui éclate sous la pression. Tout en changeant de position, laissant ses structures en place, elle vient frapper le sol à répétition pour soulever une bonne dizaine de disques qui parte en direction du Strassie qui semble bien décider à continuer à attaquer. Sans s’arrêter dans ses mouvements, elle vient faire des trois cent soixante avec son corps en se penchant bas au sol et quand elle se redresse, elle vient pousser un grand cri d’effort et d’encouragement pour elle-même. Sur trente mètres autour d’elle, pendant qu’elle redresse son corps avec effort, comme si la terre refusait d’accepter ce qu’elle voulait faire. Un champ de piliers s’éleva du sol offrant des obstacles ou des cachettes temporaires à son équipe de fortune et obstruant en même temps la vision du Strassie qui ne pouvait plus aussi bien viser.

Derrière sa carapace de terre, elle reprend son souffle et profite de ce temps de répit pour renforcer avec un autre stable de pierre son abri de fortune. Elle espérant sincèrement que les soldats avaient eu la chance de se cacher à leur tour. Elle reste tout de même alerte à la suite des choses, surtout que le Strassie ne semble pas avoir dit son dernier mot.

_________________
Elvira Greyhunt
Elvira Greyhunt
Staff • Modo' & Respo Midgard
Informations
Nombre de messages : 1124

Fiche de personnage
Points: 79
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par PNJ le Mer 24 Juin 2020 - 14:39

Deux énormes roches vinrent écraser totalement la Lame de Roc du Strassie en colère. L’humaine était toujours debout sur un pont de fortune et le comble de l’exaspération, fut de voir son Rayon Gemme se fracasser contre l’un des multiples poteaux du champ de pilier qu’Elvira venait d’arracher à la terre. Le pont tenait toujours bon. Le Strassie n’eut pas le temps de réagir vite, relativement lent de nature, il eut en revanche tout le loisir de voir une multitude de disques de pierre lui foncer dessus et le percuter. Mais le Strassie avait été prévoyant et sa nature, d’où Elvira tirait son pouvoir, lui donnait l’avantage de l’endurance : il résista à l’attaque. Un autre problème s’ajoutait à celui de l’agaçante mouche du coche que représentait Elvira, les piliers offraient de quoi se défendre aux humains, qui n’attendirent pas pour en profiter et commencer à prendre le dessus sur ses compagnons.

A nouveau, le Strassie rassembla ses forces, tandis que l’humaine se cachait derrière ses roches. Puis, quelque chose de très particulier attira l’attention du Pokémon. La lune. En pleine après-midi, elle était là, suspendue dans le ciel, à moitié visible. Parfait. Elle concentra alors ses pouvoirs féeriques pour extirper de la lune son pouvoir se soigner ses quelques blessures. Son Pouvoir Lunaire fit son office et le Strassie repassa à l’action. Sa première idée fut de piéger toute la zone avec Piège de Roc. S’attendant à une autre attaque d’un moment à l’autre, il leva un Mur Lumière et se concentra. A nouveau, il comptait utiliser son Rayon Gemme contre Elvira.


Sur la berge, les autres soldats commençaient à faire reculer les Milobellus et les Majaspic, notamment grâce à l’intervention providentielle d’Elvira. Les piliers offraient un obstacle pratique, même si les majestueux serpents purent en faire le tour rapidement. Néanmoins, cela leur laissait assez de temps pour les prendre à revers. De son côté, Hayden eut une idée stratégique : en brisant quelques uns des piliers, il parvint à ensevelir suffisamment les Léviator pour les entremêler et les empêcher de lancer des attaques de distances. En l’absence des attaques d’eau, les rapides se calmèrent, mais sans disparaître.



***************

Mademoiselle…

Grâce à ton intervention, tes coéquipiers reprennent le dessus. Le Strassie résiste à tes attaques et tu vas donc devoir trouver un moyen efficace de le combattre, la solution est simple, tu vas devoir te familiariser avec la maîtrise du métal ! Ce qui va m’intéresser dans ce post, c’est surtout la découverte de ce nouvel élément, le ressenti d’Elvira et de quelle manière tu vas l’apprivoiser. Mettre le Strassie au tapis est optionnel, mais tu dois réussir au moins une attaque contre lui avec ta nouvelle maîtrise.

Bonne chance !

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par Elvira Greyhunt le Jeu 25 Juin 2020 - 2:59


Une autre grande respiration vient remplir ses poumons. Elle ferme les yeux un petit instant, calmant pendant une fraction de seconde les battements de son cœur. C’est en faisant l’extension de sa maîtrise pour voir ce qui l’entoure qu’elle réalise la présence de quelque chose de familier. Depuis un petit moment, elle commençait à ressentir quelque chose dans la terre. Chaque fois qu'elle avait utilisé sa maîtrise et qu’il y avait une source proche de métal, elle avait toujours eux cette étrange sensation, celle entre l’intrus qui n’a pas sa place et qui pourtant lui est complètement familier. Tout en reprenant son souffle, elle s’est adossée contre le mur de pierre, les yeux clos, elle scrute la terre dans des environs. Plutôt, elle avait ressenti cette sensation et elle essaye de la retrouver. « Plus loin… Plus loin encore… Allez, pas le temps de se relâcher. » Murmure-t-elle contre elle-même en entendant au loin les combats qui font rage. Quand enfin elle trouve ce qu’elle cherche, un long frisson la parcourt et chacun de ses poils de corps ses redresses, excitées. « Enfin… »

Elle s’agrippe de toutes ses forces à ce point, « aller, vient. » Puis réalise lentement que c’est plus qu’une simple poche de métal, mais bien une veine qui coule sous elle et ses compagnons, voire même du Strassie qui se prépare à répliquer. Tout en prenant une grande respiration, elle sent vaguement l’acier onduler, mais il lui résiste encore, « aller, aller… » Elle sent qu’il veut plus, qu’il désire voir si elle sera assez forte pour le dompter, le contrôler. Tout à coup, elle sent la colère monter en elle et brusquement, elle sent le métal rugir avec violence, il se refuse de lui obéir, de lui appartenir dans ces conditions. « Non ! Je n’ai pas temps pour… » Épuisée, elle relâche la pression, le contrôle qu’elle essaye d’imposer et elle se laisse tomber sur les fesses au sol dans un soupir de fatigue. Son regard se porte sur le pont de bois et sur l’équipe d’Hayden qui combat là-bas. Elle peut entendre sa propre équipe qui combat et elle se refuse d’abandonner maintenant, cependant elle sent un blocage, comme si quelque chose la distrait et qu’elle n’est pas capable de complètement se donner au métal.

Comme une illumination, son regard glisse sur sa prothèse de pierre et de terre. Elle soulève la main, observant les doigts artificiels bouger grâce à sa maîtrise. Elle était tellement habituée au contrôle, dont il agissait comme un membre normal, elle ne relâchait jamais sa maîtrise sur ses bras autres que pour la nuit, et même parfois… Elle tire un couteau de sa poche et sans aucune hésitation, elle coupe les ganses de cuir qui le retient en place. Étrangement, il ne tombe pas immédiatement, tenant en place grave à l’habitude de le contrôler. Devenir un geste inconscient, elle réalise qu’elle n’a jamais accepté la perte de ce dernier, et ce, malgré les années qui se sont écoulé. « Pas le temps de faire la sentimentale, y a des vies en jeu, alors relâche-moi ce puta*n de contrôle. » Explose-t-elle. Quelques secondes s’écoulent, elle allait à nouveau s’insulter quand l’impensable se produit.

Comme si le temps s’arrête, ses yeux fixent la prothèse qui tombe lentement vers le sol. Avec un sentiment d’horreur, elle a l’impression qu’on lui arrache à nouveau une partie d’elle-même et lentement, ce sentiment est remplacé par le soulagement. Une grosse partie de l’armée ignorait son amputation, les seules personnes qui était au courant, était Abby, Trellia et quelques rares hauts gradés qui avaient accepté de l'a garder vu qu’Elrin, un ancien général, c’était porter garant d’elle. Sinon, personne d’autre, ce n’était même pas marqué dans les grosses lignes de son dossier. Sa maîtrise avait toujours été la force qui lui avait permis de garder son poste, avec l’influence d’Elrin. Mais maintenant, c’était différent, elle avait enfin lâché prise sur une de ses peurs, elle avait enfin accepté qu’elle fût différente et que ceci n’était pas une faiblesse… Elle soupire de satisfaction et maintenant, qu’elle est complètement libérée, elle ressent correctement le métal qui semble lui chanter à l’oreille. Il l’appelle, lui demande de l’accepter. Depuis le début, c’était elle qui était le problème et non l’inverse, elle qui inconsciemment avait eu peur de laisser partir le passé pour quelque chose de nouveau. Maintenant, qu’elle réalise enfin, elle se sent stupide, elle pourrait en rire.

Une explosion non loin d’elle la ramène au moment présent et elle se redresse un peu pour remarquer que la Strassie à retrouver ses forces et qu’il prépare une autre attaque. Tandis que son regard monte vers le ciel, elle remarque la lune. « Et m*rde. » Elle s’accroupit à nouveau, posant la main sur la terre, elle retourne chercher les veines de métal qui ne demande qu’à être utilisé. Maintenant qu’elle est plus sereine et attentive, elle se sent mieux et plus en contrôle de son environnement. Telle une longue vague d’eau, il se met immédiatement à onduler. Il commence lentement à monter la terre pour vouloir sortir à la surface. Au départ, ce n'est que des gouttelettes sombres qui brille sous la lune. Comme elle le désire, il vient commencer à recréer son bras droit, la parfaire copie de l’ancien, mais sombre. Elle sent le métal froid chatouiller sa peau et sous ses yeux fascinés, elle observe les doigts venir apparaître et enfin elle les bouge avec satisfaction.

Au même instant, un fameux sourire carnassier apparaît sur son visage, illuminant la combativité habituelle de son regard vert. Au même instant, un sifflement dans l’air retentit et elle sait qu’elle doit immédiatement bouger. Sans plus attendre, elle bouge, sortant rapidement de sa cachette pour se jeter plus loin. Dans une vision étrange, de nouvelles petites billes de métal s’extirpent du sol et tandis que le premier rayon gemme fait exploser sa cabane de terre durcie, elle est déjà plus loin, porter et entour de métal qui semble immerger du sol sur son passage. Retombant au sol, elle roule un peu et elle se redresse rapidement. Elle fait un sprint et à chaque pas qu’elle semble faire, davantage de métal semble sortir du sol autour d’elle pour venir la rejoindre dans sa course. Tel un métal liquide vivant excité d’être enfin relâché, l’acier glisse sur le sol et les airs autour d’elle.

Avec un geste de son bras métallique en direction du Strassie, plusieurs lances de métal partant dans sa direction. Loin d'être une attaque qui se voulait puissante, Elvira recherche surtout à distraire la créature. Tout en se rapprochant, elle refait les attaques surprises, parfois venant de devant la Pokémon et des côtés du Pokémon. Même si quelques-unes touchent, la plupart manquent, arrêter par le mur lumière. Ensuite, devant les yeux surprit de la pierre volante, elle se met à son tour à flotter, ou plutôt à courir dans les airs, supporter par des plaques de métal qui l’aident dans sa tâche. Une fois à la bonne hauteur et toute l’attention du Strassie sur elle et non le sol, elle sourit, heureuse que son idée est jusqu’à maintenant fonctionnée. Elle lève les deux bras au ciel et pendant qu’un large cylindre de métal apparaît et vient cacher un instant la lune aux yeux du Strassie, elle peut voir ces gemmes briller à nouveau, la lumière vient rebondir sur le métal sombre qui est prêt à l’écraser.

Son sourire carnassier s’étire davantage et elle souffle ; « je t’ai eu… » Comme s’il l’avait compris, il hésite et cette hésitation lui fait perdre son attaque et dans le reflet des yeux de l’écarlate, il remarque enfin le piège se refermer. Chaque lance qu’elle avait lancée, avait eu pour but principal de l’entourer, d’offrir du métal autour de lui qui serait facilement malléable. Il avait tellement été concentré sur elle, qu’il n’avait même pas remarqué les lances qui avaient fondu et qui s’étaient repositionnées dans un large cercle autour de lui. Il fait un mouvement de bouger, mais déjà des barreaux d’acier s’élèvent vers le ciel et l’entour, l’empêchant de partir sur les côtés. Le sol sous lui était recouvert d’une fine couche de métal et vers le haut, il y avait le marteau qui allait l’écraser en pénétrant à la perfection sa cage.

Le choc est brutal et résonne fortement dans la montagne, rebondissant pendant une longue minute sur les parois rocheuses qui le portent au loin. Surprit et curieux, plusieurs Pokémon, c’étaient arrêter dans leur mouvement, observant la scène en attendant un quelconque signale. Retenir dans les airs par une plaque de métal, elle a les bras croisés et la tête baissée vers son piège. Avec l’impact de son attaque, la prison est actuellement dans un épais nuage de poussière, elle attend donc patiemment de voir si elle a réussi à mettre K. O le Strassie.

_________________
Elvira Greyhunt
Elvira Greyhunt
Staff • Modo' & Respo Midgard
Informations
Nombre de messages : 1124

Fiche de personnage
Points: 79
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par PNJ le Jeu 25 Juin 2020 - 12:37

En ayant raté sa cible, le Strassie dû prendre le temps de se reconcentrer pour ne plus la louper. Mais cette fois, la jeune femme extirpa du sol autre chose que de la simple roche et la fée sentit immédiatement le danger. Échangeant un regard avec Elvira, le Strassie se renfrogna et laissa éclater son rayon. Lui non plus ne comptait pas lâcher l’affaire ! Il ne s’attendit toutefois pas à voir arriver l’humaine à sa hauteur, utilisant le métal issu du ventre de la terre pour venir jusqu’à lui, à son contact. Pris au dépourvu, il préféra s’emmitoufler dans une protection de Mur Lumière, mais la densité des attaques d’Elvira transperça ses défenses. Le Pokémon Fée avait réussi à se soigner, car cachée artificiellement ou non, la lune était bel et bien visible et lui permettait d’utiliser certains de ses pouvoirs.

Un peu trop confiante, Elvira s’était dangereusement rapprochée de lui et le Strassie lui lança une Charge en plein visage. Malheureusement trop lent, il ne put cependant éviter la cage de métal se refermer autour de lui, ni le choc avec le marteau. Sa fragilité naturelle face à cet élément ébranla le Pokémon et l’immobilisa. Le Pokémon était immobilisé, mais toujours conscient.

Des cris retentirent, audible maintenant que le vacarme des combats avaient cessé. Subitement, le silence emplit les lieux et les soldats se précipitèrent sur les lieux du combat contre le Strassie. Hayden avisa le petit Pokémon responsable de tant de problèmes… Un des soldats en fit d’ailleurs la remarque. Derrière eux, certains de leurs collègues étaient restés en arrière, pour garder un œil sur les serpents mis hors de combat. Monté sur un Rapasdépic, le Capitaine Curtis surgit de la falaise et vint attérir tout près d’eux.

« Bon travail soldat. Nous allons maintenant pouvoir séparer ces Pokémon et les relâcher un peu plus loin. » dit-il en risquant un coup d’œil vers le temple.

Une silhouette malhabillée sortit alors d’une des cavités de la montagne, qui lui avait visiblement servit de refuge. Le jeune homme avait dû subir la colère des Pokémon avant eux, car il était couvert de plaies et de poussière.

« Merci de votre aide ! Je vais enfin pouvoir repartir et regagner mon bateau et mon équipage. »

Mais le Capitaine Curtis ne l’entendit pas de cette oreille.

« Que faite vous là ? La zone est interdite. »

Sentant que l’homme lui dissimulait plus que des informations, il donna l’ordre à Hayden de le fouiller immédiatement, ce qu’il fit. D’une des poches, le soldat sortit un joyau énorme qui fit la surprise de tout le monde. La Capitaine, fronça les sourcils et jeta un coup d’œil au Strassie, amoché, épuisé, qui sortait de sous la masse de métal. Curtis repassa lentement sur le jeune homme.

« Avez-vous volé ce joyau à ce Strassie ? »

L’homme essaya de le reprendre, tout en se défendant du fait qu’un Pokémon ne pouvait pas posséder un tel trésor. Loin d’être du même avis, Curtis fit arrêter l’homme et sortit son épée à une main, avec laquelle il alla briser le point faible de la cage d’Elvira.

« Soldat, rendez ce joyau à ce Strassie. »

Ce faisant, Hayden recula prudemment, il n’avait pas confiance en la Fée, mais celle-ci repris son joyau et s’éloigna en lévitant. En arrière, les serpents émergèrent de leur torpeur et s’éloignèrent également. Curtis se retourna vers Elvira.

« C’était un beau combat Greyhunt. Vos supérieurs recevront mon rapport. Rompez. »

Court et concis, le Capitaine Curtis ne dis rien de plus et laissa Elvira en plan, allant s’occuper de ses propres soldats. Les Pokémon sauvage partis et apaisés, ils n’avaient plus rien à faire ici.



***************

Mademoiselle…

C’était un excellent post, j’y étais ! Tu es donc officiellement devenue Élémencienne de l’armée de Terros (de Galon deux de l’ordre de Regirock, lol) Je te laisse conclure si tu le souhaites et faire tes demandes.

Félicitations !


_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Fini Re: [ Clos ] [Épreuve Élémancien] Sanbao, la 549e heure [Elvira]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum