Le deal à ne pas rater :
Cdiscount :1 jouet acheté = 1 jouet offert
Voir le deal

[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ouvert [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par PNJ le Dim 17 Mai 2020 - 22:32

Dans les confins du Marais de Gen’ei habitait un ermite que plus personne n’avait vu depuis des années, un homme dont on avait perdu la trace depuis plus longtemps encore. Cet homme avait été connu pour être un puissants Berserk et puis un jour, il avait disparu. Cet homme avait été démarché de nombreuse fois par l’armée, mais il avait toujours refusé de s’engager, ainsi, sa trace avait été perdue. Les rumeurs avaient circulées bon train, mais personne n’avait jugé bon ni de fournir d’explication, ni d’essayer de les démentir. Le nom d’Akeem « la Bête » n’avait lui pas été égaré. On disait de lui qu’il avait été capable de fusionner son propre corps à celui de n’importe quel Pokémon et qu’il était si puissant qu’aucun maître des éléments, qu’aucun Pokémon parmi les plus puissants et les mieux entraînés de l’armée n’avait jamais été capable de le vaincre.

L’ermite, d’un âge avancé, était toujours en vie. Il s’était retiré de la civilisation, portant peu d’intérêt ou d’importance aux histoires et aux rumeurs qu’il avait semées derrière lui. Si personne n’était capable de dire où il se trouvait à ce jour, il existait une histoire de fantôme qui persistait dans les vieux esprits. Entre Gen’ei et Payan, un village si petit, qu’il était généralement ignoré du reste du monde, gardait portes et fenêtres closes les jours de brume et plus un habitant n’osait sortir, jusqu’à ce qu’elle se lève et qu’il fasse grand jour. Un cri monstrueux se faisait entendre, de temps en temps et les anciens parlaient d’une bête, monstrueuse et difforme, qui faisait disparaître les imprudents qui osaient le défier en s’aventurant dans la Brume.

Une journée magnifique s’était annoncée, le temps clair, un soleil chaud pour ce début de printemps, et une petite brise agréable. Mais le temps avait changé, en quelques heures, devenant pas précisément plus lourd, mais le soleil avait totalement disparu et ne perçait plus la brume. Teintée de jaune, elle avait envahit peu à peu le sud de Nalcia, sa forêt et s’étendait jusqu'à la côte ouest et n’était pas prêt de se lever. De peur, les habitants du petit village s’étaient, comme à leur habitude depuis plusieurs décennies maintenant, barricadés dans leurs maisons. Ils étaient généralement hospitaliers, mais la peur du monstre pouvait changer bien des choses… Un peu plus tard ans la journée, un cri rauque résonna es marais jusqu’aux abords du village. Derrière  les volets clos du village qui lui donnait des allures de ville fantôme, une silhouette imprécise traversa l’horizon et disparu, comme un esprit fugace.



***************

Mademoiselle…

Bienvenue dans ton épreuve de Berserker ! (et c’est très bizarre de dire mademoiselle… A Peter xD) Nous allons entrer directement dans le vif du sujet, car tu vas devoir réussir à retrouver Akeem, en partant d’abord de l’armée qui recense les noms « utiles », jusqu’au village perdu, puis vers la maison de l’ermite, dans le marais. Tes pouvoirs de Lieur/Dragonniers ne te seront d’aucun secours, car étant donné les lieux, il y a trop d’interférences et la brume est trop épaisse pour espérer compter d’avantage sur tes dragons que sur toi-même.

Bonne chance !

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1219


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par Peter le Lun 25 Mai 2020 - 16:16

Lorsque la Draco ouvrit la porte du manoir, personne, chez Peter, ne s'attendait à ce que l'inconnue qui était venue jusqu'ici allait leur raconter. Si les Dragons qui gardaient la vallée l'avaient laissée passer... Ce n'était pas anodin.

L'annonce de l'incident avec Eeva crispa Peter au plus haut point. La mâchoire serrée à l'extrême quand il apprit l'évolution de ce foutu Dimoclès, il ne put s'empêcher de frapper du poing sur la table à laquelle ils avaient pris place.


«  Cette putain d'épée ! Depuis le début, j'avais raison de me méfier d'elle. »

Furieux, l'homme aux cheveux acajou se leva, faisant les cent pas dans le salon. Avisant la femme qui continuait son récit, il inspira profondément pour tenter de retrouver son calme. Il s'aperçut alors que la table était fendue à cause de l'impact et de ses pouvoirs de Dragonnier qu'il avait laissés lui échapper l'espace d'un instant. Mais ce qui le fit tiquer ne fut pas la réparation à laquelle il allait devoir s'atteler... Mais plutôt la mention de Jean Bart, et du lien qu'il semblait avoir avec cette femme et avec Eeva. D'un mouvement vif, il accrocha son regard à celui de l'étrangère.

« Effectivement, elle ne m'avait rien dit. Mais cela n'a aucune importance, continuez. »

Fronçant les sourcils quand la femme évoqua l'ombre (l'Exagide, donc, de ce qu'en déduisit le Champion), le Nalcien commença à comprendre. Cette maudite épée avait donc un lien avec la précédente vie de pirate de sa compagne ? Pas étonnant qu'il n'ait pas pu mettre de mots sur le malaise qu'il ressentait depuis qu'elle avait fait l'acquisition de cette créature. Néanmoins, il prit la mise en garde de l'inconnue très au sérieux. Si Eeva s'était débarrassée de trois de ses Pokémon, dont Zero (le Pokémon bizarre, ce ne pouvait être que lui !), et si elle avait mis au tapis son ancienne camarade...

« Très bien. Je vais prendre mes dispositions. »

Réagissant à l'évocation des yeux violets (probablement un effet de la possession de ces saletés de Pokémon), Peter hocha la tête, raccompagnant son hôte jusqu'à la porte.

« Je vous remercie d'avoir fait le déplacement pour me prévenir. »

Laissant partir l'étrangère, Peter retourna jusqu'au buffet où était posée la carte, saisit les trois sphères et en libéra ses occupants. Le premier, un Sancoki rose, semblait plutôt effrayé de se retrouver dans un endroit inconnu, et le Nalcien demanda à Galakras de l'emmener jusqu'au bassin. Le second chercha rapidement un endroit où se pendre la tête à l'envers, dévisageant Peter d'un regard qui en disait long. Dictame connaissait bien Peter, et il lui faisait sans doute confiance. Zero, quant à lui, reconnut les lieux et son propriétaire, qui s'approcha de lui pour lui flatter l'encolure. C'était compliqué pour la chimère, d'être séparée d'Eeva... Malheureusement, le Nalcien n'avait pas de temps à perdre. Il devait rapidement trouver un moyen d'acquérir de quoi affronter ces satanées créatures qui avaient une telle emprise sur Eeva. Elle qui était si passionnée par ses recherches et complètement fascinée par Zero, elle ne l'aurait pas abandonné comme ça... La situation était grave.

Après avoir échangé un long moment avec l'humanoïde aux cheveux bleus, Peter décida de confier les Pokémon d'Eeva aux bons soins de Galakras, Neltharion et Om. Pour ce qu'il projetait de faire, il avait besoin d'emmener avec lui les plus expérimentés de ses Dragons, et il avait confiance en son Drakkarmin, tout autant qu'en son Carmache, pour gérer en son absence. Om serait la touche féminine et la bonne humeur de ceux qui ne viendraient pas avec lui...

Le Dragon Master se dirigea donc vers Alfen, où il rencontra l'un de ses contacts dans l'armée du pays dans un endroit discret, un peu à l'écart de tout. Pour ce qu'il voulait faire, il préférait ne pas alerter l'état-major et agir de son côté. Récupérant une liste de gens qui pourraient l'aider à atteindre son but, et étant désormais quitte auprès de son contact, qu'il avait aidé plusieurs années auparavant à retrouver quelqu'un pour une mission, il prit finalement congé. Après avoir quitté la ville, il s'éloigna dans les Landes pour examiner son précieux papier, et son regard s'arrêta sur l'un des noms. Akeem... Cet homme avait fait parler de lui dans le temps, et on racontait qu'il était capable de fusionner avec les Pokémon et qu'il était invincible. Un parfait Bakemono, donc, dans la langue de la mère de Peter. Restait à savoir où il était à présent... Réfléchissant à l'endroit le plus propice pour obtenir l'information, il partit pour l'Auberge du Chat qui, grâce à sa position stratégique, entre Alfen, Payan et Éternara, était un carrefour prisé. Un tel lieu de passage... C'était là-bas qu'il avait le plus de chances d'avoir des renseignements.

Une fois sur place, le Dragonnier alla directement voir l'aubergiste. Dissimulé sous une capuche noire, il montra ses Badges pour prouver son identité et utilisa son statut pour l'interroger en précisant qu'il ne devait parler de cette entrevue à personne, arguant qu'il était là pour une mission secrète de la plus haute importance. Lorsqu'on lui expliqua qu'une légende parlait d'une bête tapie au fond du Marécage de Gen'ei qui faisait disparaître ceux qui s'approchaient de trop près d'un village perdu dans la brume, le Nalcien paya l'aubergiste, le remercia et quitta les lieux, se préparant à s'aventurer dans ce coin maudit et isolé du reste du monde. S'il en croyait les rumeurs et la légende qu'il venait d'entendre, il avait des chances de trouver Akeem là-bas...

Il y avait déjà plusieurs jours que Peter avait appris pour Eeva, mais il ne se précipita pas, sachant pertinemment qu'il courrait à sa perte s'il fonçait tête baissée. Il pénétra donc dans le Marécage avec prudence, accompagné de Nefarian, son Venalgue, qui s'était lové au creux de son bras. Mais à mesure qu'il progressait, cherchant à projeter ses sens de Dragon autour de lui pour se repérer, la brume envahit la zone, jaunâtre et épaisse. Il ne lui fallut qu'une dizaine de minutes pour s'arrêter, évitant ainsi d'aggraver son cas... Mais sans ses pouvoirs, Peter ne pouvait pas grand-chose. Il n'était pas Mystique de l'Air... Mais il eut soudain une idée. Nefarian étant un Pokémon venimeux, il pourrait peut-être l'aider à localiser une créature locale qui pourrait le guider jusqu'à Akeem ?

La consigne bien en tête, le Venalgue se faufila dans l'eau boueuse à la recherche d'un allié potentiel. Un peu surpris de croiser de drôles de Tadmorv couleur vert vomi, il les interrogea néanmoins sur un humain qui se changeait en bête et qui vivrait dans le coin. De fil en aiguille, et de Pokémon en Pokémon, il arriva jusqu'à un gros Pokémon puant avec une queue en plumeau qui le dévisageait d'un air mauvais. À la question de Nefarian, il hocha la tête, mais quand le Dragon e devenir le pria de le conduire jusqu'au Berserker, le Moufflair tourna la tête avec dédain. Peter, qui avait suivi son partenaire de loin, comprit à sa mine dépitée qu'il s'était fait envoyer bouler, sans doute par manque d'autorité... Mais le Dompteur sourit. En se rapprochant, il rappela son Venalgue, puis s'arrêta à bonne distance du putois. C'était un Pokémon Poison, il connaissait parfaitement les lieux... Et l'expression de son faciès changea quand Peter modifia sa présence, se faisant grandir pour se faire menaçant et écraser la créature par sa simple posture. Lorsque le Nalcien fit mine d'aller au contact de la bête, cette dernière recula d'un pas, puis s'aplatit au sol, reconnaissant la supériorité de l'humain. Dans son regard, quelque chose changea, comme s'il était passé sous le contrôle de Peter de son plein gré, et le Moufflair fit volte-face, invitant celui qui l'avait dompté à le suivre à travers les flaques et la brume. En prenant bien garde de ne pas marcher dans l'eau pourrie, le Champion du Temple s'appliqua à ne pas perdre son guide de vue, et lorsqu'il crut apercevoir une silhouette massive zigzaguer entre les maisons aux fenêtres closes, il s'immobilisa, bien droit.


« Je suis venu pour vous, Akeem. »

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol


[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] 2b344fd1fd9b86f1bcdb
Spoiler:
[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] Cc8e1c273d87208a9860

0 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
Peter
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 393

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 38 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par PNJ le Dim 7 Juin 2020 - 11:59

Mais la créature n’était pas Akeem, si le Champion n’avait pas comprit ce que signifiait d’être un ermite, il allait l’apprendre à ses dépends. Dans la brume épaisse, la silhouette tourna la tête à un angle qui ne pouvait pas être humain, faisant onduler une longue coiffe. Puis, elle disparu à nouveau, laissant entendre un battement d’ailes. Laissant échapper un « rrrouuu » caractéristique, la créature des marécages quitta le village. Lorsqu’il se fut envolé à bonne distance, il lâcha un cri d’avertissements destinés aux Pokémon alentours, le message était clair, le premier qui osait le défier et donner le moindre indice sur Akeem la Bête, devrait affronter son courroux. Et personne, dans les marais n’en avait envie, foi de Pokémon.

L’oiseau géant battait lentement des ailes, sans prendre de hauteur. Les arbres des marécages étaient touffus et lui-même pourrait très vite perdre tout sens de l’orientation, malgré les années passées à vivre ici et tout Pokémon oiseau qu’il était. Il serpentait avec une facilité déconcertante pour un Pokémon de son envergure. Les multiples racines qui sortaient de l’eau étaient une véritable gêne pour la marche, sans compter que l’eau stagnante était quelque peu boueuse, voire vaseuse par endroit. De nombreux Pokémon vivaient ici et pullulaient, en particulier les insectes et les poissons. Ainsi, on avait vite fait de se faire piquer, soit par les Cheniselle et les Cheniti, soit les Qwilfish.

Plus dangereux encore, on pouvait parfois apercevoir, quand l’eau était claire, de petits éclairs d’argent se faufiler, signe qu’il était possible de croiser des poissons plus gros et peu farouche, qui ne se soucierait pas de savoir si ce qu’il tentait d’avaler était peut-être trop gros pour lui. Et bien sûr, les Smogo et les Tadmorv, muté ou non. L’endroit était mortel, et ce n’était pas pour rien que l’ermite s’y était réfugié.

Après un long vol, le Roucarnage arrive enfin chez et appela son partenaire. La brume s’était encore épaissie. Une silhouette sortit d’un enchevêtrement de tronc et de plantes grimpantes, typiques de ce marécage. De n’importe quel côté qu’on l’aborde, jamais on aurait pu deviner qu’il s’agisse d’une cabane, acculée entre des arbres et des rochers. L’ermite rejoignit son Roucarnage, qui se tenait droit, le regard étincelant.

« Vraiment ? Voyons voir s’il a suffisant de cran pour arriver jusqu’ici. »


***************

Mademoiselle…

Visiblement, la consigne et cette partie de l’épreuve n’a pas été comprise. En tant qu’Ermite, Akeem ne se trouve évidemment pas au village (et tu le savais après l’échange de MP que nous avons eu). Tu devais et dois toujours traverser le marais pour tenter de le retrouver et je te rappelle au passage que c’est un endroit dangereusement mortel<, même pour Peter, le domptage est une chose, mais tu ne peux pas réussir que grâce à ça et surtout pas en échappant à tous les dangers d’un marais tel que celui-ci ! J’attends donc un peu plus de challenge que juste se laisser guider gentiment par un Pokémon du coin, c’est une épreuve de volonté. Ce n’est pas un tour de « rattrapage » mais l’épreuve ne pourra pas commencer tant que tu ne trouveras pas Akeem.

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1219


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par PNJ le Jeu 15 Oct 2020 - 17:52

Minerva pressa le pas lorsqu’elle entendit des branches craquer tout près d’elle. L’humain devait être tout prêt. Voilà un moment maintenant que Hypnos et Forteresse avaient senti sa présence dans le coin et comme les deux Pokémon canins connaissaient aussi bien les mariais que Minerva, ils avaient pu lui indiquer un itinéraire pour atteindre plus rapidement le point vers lequel l’humain semblait se diriger, une espèce de grande clairière en plein coeur des marais. Elle avait même quelque chose à lui remettre, une part du gâteau aux fraises que Savarin et Orléanne avaient confectionné.

D’après les deux chiens, l’homme dégager à la fois l’odeur caractéristique d’un dragon et celle d’un alpha. A tous les coups, il s’agissait donc d’un Dompteur et la plupart des dompteurs qui s’aventuraient aussi loin dans le marais le faisaient tous pour la même raison : ils souhaitaient rencontrer Akeem la bête et suivre son enseignement. Peu d’entre eux s’en tiraient vivants, si bien que Minerva avait décidé avec l’aide de ses amis de secourir un maximum de ces inconscients en les interceptant avant qu’ils ne rencontrent Akeem afin au minimum de les informer des dangers qui les attendaient : une bonne partie de ces inconscients se lançaient à l’aventure sans même savoir à qui ils avaient à faire !

Lorsqu’enfin elle aperçut l’homme qui paraissait assez perplexe de s’être fait duper par une ombre, elle attira son attention d’un grognement et avant qu’il n’ait pu dire quoi que ce soit, elle lui tendit joyeusement le gâteau. Elle aurait beaucoup aimé lui dire qu’elle ne lui voulait aucun mal, qu’elle voulait simplement lui offrir du gâteau et qu’elle l’invitait même à le suivre pour se reposer un peu ou lui en dire plus sur l’homme qu’elle cherchait mais malheureusement, elle était une Kangourex et les Kangourex ne parlaient pas le langage des humains. Heureusement, elle pouvait compter sur l’aide de Lépha, sa fille, qui sortit de sa sieste lorsque sa mère s’arrêta et fit de grands signes amicaux en direction de l’homme et de son poisson pour les mettre en conscience.

Minerva indiqua ensuite par gestes à l’humain de le suivre. Bien évidemment, rien ne le forçait à la suivre mais il aurait eu tort de refusait : elle le guidait simplement jusqu’à la cabane d’Orléanne, une charmante et étonnante petite maison nichée au coeur d’un arbre creux. Là sa dresseuse pourrait répondre à toutes ses questions sur Akeem, le marais et sur plein d’autres sujets !

[Ce post ne fait pas à proprement partie de ton épreuve ! Il me sert surtout à faire la transition entre les deux PNJs. Comme c'est un post "normal", tu peux faire ce que tu veux avec Peter même je te conseille de suivre Minerva si tu veux découvrir la suite, et aussi gagner une DEUXIEME part de gâteau !]

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1219


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par Peter le Mar 20 Oct 2020 - 23:15

L'ombre qui passa non loin de là et que Peter avait prise pour Akeem s'évanouit dans les profondeurs du Marais, comme si ce dernier l'avait avalée toute crue. Fronçant les sourcils, le Champion du Temple échangea un regard avec son Venalgue. Le Moufflair l'avait-il trompé et conduit à la mauvaise personne, ou tout simplement au beau milieu de nulle part pour le perdre ? L'avait-il emmené là de bonne foi, pensant sincèrement qu'il trouverait celui qu'il cherchait ici ? Quoi qu'il en soit, la créature violette s'aplatit à nouveau par terre, maculant sa fourrure déjà nauséabonde de boue dégoulinante.

L'attitude du Moufflair laissa penser au Nalcien qu'il n'avait pas voulu l'induire en erreur, mais bel et bien qu'il était persuadé de tomber sur l'ermite ici... Néanmoins, sentant la colère enfler en lui, Peter le congédia d'un air sec.


«  Très bien. Va-t'en. »

Libérant la bête de son emprise, Peter la laissa partir, agacé plus que de raison. Il savait pertinemment qu'elle avait fait de son mieux, mais la situation d'Eeva le préoccupait, et il s'en voulait tant de ne pas avoir chassé cette foutue épée avant qu'elle ne prenne le dessus sur la Mizuhanienne... Le contact avec Nefarian, qui s'était enroulé autour de son pied, le ramena à la réalité et à la raison.

« Oui, pardon. C'est indigne de moi de me laisser subjuguer comme ça. »

Rassuré, le Venalgue se déplia, avant de jaillir de l'eau comme un ressort quand un grognement se fit entendre. Subitement, le dragon d'eau illumina les alentours de la lueur caractéristique de l'évolution, jurant avec l'atmosphère lugubre du Marécage. Probablement dans un geste de défense envers son maître, le Kravarech fit basculer sa tête en arrière pour bombarder le nouveau venu avec des projectiles empoisonnés.

« Ni !* »

Le Dragon de mer feuillu rebondit sur la pointe de sa queue, se détournant de sa cible pour fixer Peter. Ce dernier ne s'attarda pas sur son partenaire, l'urgence étant de savoir pourquoi la créature qui s'était approchée de lui - un Kangourex - voulait lui donner une part de gâteau. Le petit de la bête sortit de la poche ventrale de sa mère et fit signe à l'humain de le suivre... Perplexe, le Champion du Temple prit la nourriture que lui offrait le Pokémon, en coupa un morceau et le donna à Nefarian après avoir senti son regard insistant et son aura désormais écrasante et envahissante. Très protecteur sous sa nouvelle forme, le Kravarech, dont les nouvelles dimensions rivalisaient avec celles de Peter, goûta pour s'assurer qu'il n'y avait aucun poison quelconque dans le mets. Son iris rouge ne s'embrasant pas sous l'effet de la colère, le Dragonnier comprit qu'il n'y avait aucun danger et mordit dans le gâteau à son tour, emboîtant le pas au drôle de duo mère-fille.

« C'est bien aimable, mais où m'emmenez-vous ? »

Cette créature était probablement domestiquée et devait appartenir à quelqu'un, pour être aussi familière. Peut-être que son maître pourrait aider Peter dans sa quête de l'ermite ? Il avait beaucoup de questions à lui poser et espérait obtenir de lui l'enseignement nécessaire pour devenir Berserker. Mais voilà, s'il ne le trouvait pas... Finalement, haussant les épaules, l'homme aux cheveux acajou se laissa guider, Nefarian passant d'arbre en arbre en glissant dans l'eau boueuse dans un silence terrifiant. Fraîchement évolué, le Dragon de mer feuillu tâtonnait encore avec ses pouvoirs, tentant désespérément d'entrer en contact avec son maître par le biais de son aura.

« Ne t'en fais pas, ça viendra. Pas de précipitation. »

Le drôle de cortège arriva alors devant une cabane logée dans un arbre, et le duo s'arrêta net. Comme il s'en doutait, le Kangourex l'avait conduit à une construction humaine... Restait à savoir qui était l'habitant  de cet endroit charmant perdu au beau milieu d'un endroit aussi inhospitalier !



_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol


[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] 2b344fd1fd9b86f1bcdb
Spoiler:
[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] Cc8e1c273d87208a9860

0 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
Peter
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 393

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 38 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par PNJ le Mer 21 Oct 2020 - 15:30

Lorsqu’elle entendit le pas caractéristique de Minerva à l’extérieur suivi d’autres, plus légers, Orleanne lança à ses trois Pokémon présents :

« Ils arrivent ! »

Et elle laissa la porte pour les les laisser entrer. Sa cabane, bien que petite, était très bien entretenue avec une partie pour dormir, un coin dédié à la toilette, une table de bois avec quelques chaises et surtout deux énormes fauteuils dont les visiteurs se demandaient toujours comment des objets aussi gros avaient pu atterrir là et surtout une immense cheminait au sein de laquelle un feu réconfortant ronflait paisiblement

Orleanne elle-même était une petite femme d’âge mûr dont les cheveux intégralement blancs la faisaient paraître plus vieille qu’elle ne l’était réellement. Mais de toute façon, l’étincelle qui brillait en permanence dans ses yeux montrait bien au quidam qu’elle était encore bien loin du terme de sa vie.

Elle accueillit d’un sourire l’homme aux cheveux rouges et son Pokémon avant de se présenter :

« Bienvenue à vous, jeune voyageur et merci d’avoir répondu à mon invitation ! Je m’appelle Orleanne et je vis dans ce marais avec mes Pokémon ! Vous connaissez déjà Minerva et Lepha et voici Hypnos, Forteresse et Savarin ! Ca me fait plaisir d’avoir de la visite, c’est assez rare ces temps-ci ! »


Elle laissa ses Pokémon se présenter eux-mêmes avant de poursuivre. Hypnos et Forteresse se trouvaient tous les deux couchés devant l’âtre. Le Démolosse se contenta d’un regard envers l’homme et son Kravarech puis, ayant manifestement jugé que ces deux là ne représentaient pas une menace, il se recoucha et ferma les yeux comme si de rien n’était.

Forteresse, sa compagne, était plus entreprenante. La Granbull se dirigea donc prestement vers l’inconnu et commença à lui renifler les pieds à la recherche d’une odeur suspecte. Mais apparemment elle ne détecta rien et se contenta de quelques jappements joyeux envers l’homme avant d’aller quémander des câlins à sa dresseuse que cette dernière lui offrit volontiers.

Enfin, Savarin, le Cupcanaille cuisinier sortit de sa cuisine avec un gâteau dans les mains, gâteau auquel il manquait une part, et il en proposa une à tous les humains et Pokémon de la pièce en commençant par l’invité. Il aurait été impoli de ne pas l’attendre pour commencer !

« Merci Savarin ! »

Orléanne récupéra l’assiette que lui tendait le gâteau humanoïde puis elle alla s’asseoir avec son assiette en main dans son endroit préféré : sur un des deux fauteuils qui faisaient face à la cheminée. D’un geste elle signifia à son invité qu’il pouvait faire de même. A bien y réfléchir, cet homme lui disait quelque chose… Où l’avait-elle déjà vu ? Peut-être dans une des gazettes du mois dernier ? N’était-il pas ce nouvel acteur à la mode que toutes les jeunes Nalcienne s’arrachaient ? Bah peu importe. Cela n’avait aucune importance.

Elle demanda plutôt à l’homme :

« Mais dîtes-moi jeune homme, pourriez-vous me dire à qui j’ai à faire ? Mes Pokémon ont senti que vous étiez dompteur et si vous êtes dans ce marais c’est parce que vous êtes à la recherche d’Akeem, n’est-ce pas ? Puis-je vous demander dans quel but ? »


Tout en l’écoutant, la vieille dame commença à manger sa part de gâteau, qui était aussi succulent que d’habitude. Bien calée dans son fauteuil fétiche, elle était prête à écouter attentivement ce voyageur pendant des heures. Et de toute façon, elle ne comptait pas reprendre la parole tant qu’elle ne jugerait pas avoir obtenu assez d’informations sur cet homme. Il faut dire qu’avec son gâteau à avaler, elle avait de quoi s’occuper !

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1219


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par Peter le Jeu 22 Oct 2020 - 22:51

Toujours aussi perplexe, Peter prit le temps de s'arrêter devant la cabane, à la fois pour partager sa part de gâteau et finir son morceau et pour observer la masure. Elle était petite et ne payait pas de mine, et l'homme se demanda comment son Kravarech allait faire pour y entrer... S'approchant de son Pokémon nouvellement évolué, il murmura :

«  Je pense que ça va être compliqué, mon grand... »

D'une caresse, il effleura ses drôles d'écailles, avant de regarder son protégé avec fierté. Il en avait parcouru, du chemin... Que dirait Sindragosa quand elle verrait que son compagnon avait évolué sans elle ? Elle serait jalouse et envieuse, aucun doute. Nefarian allait devoir lui proposer un argumentaire solide s'il espérait se faire pardonner. Comme s'il avait lu dans ses pensées, le Dragon de mer feuillu grogna, tirant un sourire au Nalcien.

« Je te souhaite bon courage par avance, ça ne va pas être de la tarte... En parlant de tarte... »

Invité à entrer, le Dompteur s'exécuta, découvrant un endroit cossu et accueillant. La propriétaire, une femme qui devait avoir la cinquantaine ou la soixantaine, le désigna d'une manière qui fit hausser un sourcil à l'intéressé. Jeune voyageur ? Pour elle, il devait l'être, mais il avait presque quarante ans et estimait qu'il faisait plutôt son âge. Enfin, il n'y avait pas de quoi s'offusquer, après tout, on lui offrait l'hospitalité ! D'un regard, il noua le contact avec le Démolosse, qui ne daigna pas se déranger et se désintéressa de lui, puis laissa la dénommée Forteresse l'inspecter. D'un léger signe de tête, l'humain salua la créature, prit un nouveau morceau de gâteau en remerciant Savarin et s'assit dans le fauteuil, confiant, mais en éveil. Au vu des circonstances, il ne pouvait se prétendre à l'abri...

« Vos Pokémon ont du flair, je suis bel et bien Dompteur. »

L'homme aux cheveux acajou ignorait s'il était connu jusqu'aux confins du Marécage de Gen'ei, mais dans le doute, il valait mieux se présenter de manière complète...

« Je suis Peter Altanin, Champion du Temple de l'Air Boréal et Dragonnier. Mes informations m'ont mené jusqu'à cet endroit, et je suis bien sûr à la recherche d'Akeem... Mais surtout en quête de son savoir sur l'énergie de fusion et sur le secret des Berserkers. Je pense pouvoir dire que je connais très bien mes Pokémon, en tout cas en ce qui concerne ceux qui m'accompagnent depuis longtemps, mais j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose pour tout savoir d'eux. J'ai atteint les limites de ce que le Domptage peut m'apporter, à mes yeux, et j'aimerais franchir une étape supplémentaire, en ne faisant qu'un avec ceux qui sont capables de fusionner avec un être humain. »

Marquant une légère pause, le Champion reprit ensuite :

« J'aurais pu repousser cette échéance à plus tard, et à vrai dire, j'imaginais avoir encore du temps pour me lancer dans cette démarche. Mais le fait est que quelqu'un de très proche a de graves ennuis, des ennuis qui nécessitent de dépasser la complicité entre mes Dragons et moi. Je ne peux en dire davantage, mais la personne qui m'a averti de la situation m'a bien fait comprendre que mes capacités actuelles ne suffiraient pas, tout Dragonnier que je suis. Alors dans le doute... J'ai pensé que l'urgence justifiait mon entreprise, et me voilà donc ici, dans cette cabane perdue au beau milieu de Gen'ei, à exposer les raisons de ma venue tout en profitant de l'hospitalité de mon hôte - et de la merveilleuse cuisine de Savarin. »

Le moment était incongru, et la scène hors de tout cadre, pour un homme qui avait l'habitude de vivre avec ses seuls Dragons. Mais depuis qu'il était avec Eeva, il était conscient des responsabilités qu'il devait assumer, et lui venir en aide dans pareille situation faisait partie des choses qu'il mettrait un point d'honneur à réaliser...

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol


[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] 2b344fd1fd9b86f1bcdb
Spoiler:
[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] Cc8e1c273d87208a9860

0 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
Peter
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 393

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 38 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par PNJ le Ven 23 Oct 2020 - 20:08

Ah le champion des dragons ! Finalement elle l’avait bien déjà vu sur la gazette même s’il n’était pas acteur ! Orleanne laissa son visiteur se présenter sans l’interrompre tout en ne le quittant pas des yeux. Les gestes, les mouvements d’yeux…. Tous ces signes étaient aussi importants que les mots employés si on voulait comprendre une personne.

Elle eut un léger sourire lorsque l’homme mentionna le « savoir sur l’énergie des fusions » prétendument détenu par Akeem. S’il savait ! Lorsqu’il eut terminé, elle avala une dernière bouchée de gâteau en se demandant de quoi elle allait lui parler en premier. Finalement, ce fut le point le plus obscur du récit de Peter qui attira son attention et elle exposa sa question sur un ton toujours bienveillant mais plus sérieux qu’auparavant :

« Enchantée de vous rencontrer Peter. Vous avez dit que vous cherchiez à maîtriser la fusion pour secourir quelqu’un si j’ai bien compris ? Si vous me disiez précisément de quoi vous avez besoin ou de quoi souffre cette personne, je crois que je pourrais vous aiguiller ou en tout cas vous confirmer si oui ou non devenir Berzerker vous aidera dans votre entreprise. Mais je ne veux pas vous y forcer, ne me le dîtes que si vous en avez envie.

Voyez-vous Akeem n’est pas le seul Berzerker -qui ne soit pas un démon j’entends – qui a élu domicile dans ce marais. C’est aussi mon cas. Et à moins que vous ne teniez absolument à rencontrer cet ermite, je peux vous aider à atteindre votre objectif moi-même.

Et enfin, dernière question – pardonnez la curiosité d’une vieille chipie solitaire ! - pourquoi n’avez-vous pas fait appel à l’armée pour recevoir cette formation ? Quelqu’un d’aussi puissant et reconnu que vous en a l’opportunité non ? »


Cette fois elle ne le précisa pas mais comme précédemment, elle laissait Peter libre de répondre ou non. De toute façon, il lui en avait déjà dit assez pour qu’elle identifie ce qu’il lui manquait pour maîtriser la fusion Berzerker. Déjà, il en avait le potentiel, c’était certain. L’aura qui émanait de lui et ce que Minerva avait aperçu de sa relation avec son Pokémon ne mentaient pas. Il lui manquait simplement un petit truc pour réussir. Mais bien que petite, cette chose n’était pas forcément facile à acquérir... Finalement, une fois sa part de gâteau terminée, elle déclara :

« Si mes conseils vous intéressent, rejoignez-moi donc dehors sur le seuil de ma porte ! Et prenez donc un de vos Pokémon avec vous, celui avec lequel vous avez envie de fusionner ! Mais pour que ça marche, il faut que lui aussi ait envie de fusionner avec vous. Et si vous n’êtes pas sûr de son avis, posez-lui la question !

Mais vous avez peut-être besoin de temps pour en discuter tous ensemble ? Dans ce cas je vous laisse sortir seuls ! Vous n’aurez qu’à toquer à la porte quand vous aurez terminé et je vous rejoindrai ! Si mes conseils vous intéressent alors filez jeune homme, vos Pokémon vous attendent ! »


Elle attendit qu’il soit sorti avant de lancer un regard complice à ses propres Pokémon, particulièrement à Minerva qui la connaissait le mieux :

« Le 'savoir de la fusion' hein ? J’ai préféré ne rien dire pour ne pas le décourager d’avance ! »


La Kangourex lui répondit d’un sourire entendu et pour cause : de toutes les classes existantes sur Erasia, celle de Berzerker était la moins intellectuelle. Le savoir à ce sujet n’avait aucun sens. La fusion ne s’expliquait ni ne s’acquérait intellectuellement, il fallait la vivre pour la comprendre. Si on ajoutait à cela qu’il existait autant de manière de fusionner que de duos de Berzerker/Pokémon, Orleanne n’avait rien à enseigner à Peter qu’il ne puisse et doive découvrir par lui-même avec ses Pokémon et c’est paradoxalement cet état de fait qu’elle devait lui enseigner pour qu’il devienne un Berzerker « stable ». Mais contrairement aux autres maîtrises, les Berzerker qui échouaient dans leur fusion payaient un lourd tribut puisqu’ils pouvaient potentiellement se retrouver bloqués avec le corps et l’esprit d’un monstre pour le reste de leur vie.

Voilà pourquoi elle avait décidé de venir en aide à tout ce qui venaient dans ce marais à la recherche d’un pouvoir dangereux et qui ne parvenaient pas à retrouver cette Tête de Roc d’Akeem !

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1219


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par Peter le Sam 24 Oct 2020 - 0:39

Répondant à l'exposé de Peter, Orleanne demanda des précisions sur certaines parties de son récit. Malheureusement, il ne pouvait en dire trop... Il considérait en effet que ce qui arrivait à Eeva était quelque chose de personnel, et il ne voulait pas qu'Érasia dans son ensemble sache qu'une des Championnes de Mizuhan n'était plus en état d'assumer son rôle. En l'état actuel des choses, cela ne ferait qu'aggraver la situation internationale... Malgré cela, le Nalcien ne pouvait pas se permettre d'être trop lacunaire. S'il voulait l'aide de la femme, il devait en livrer assez pour qu'elle accepte de lui apporter son soutien, sans toutefois trop en révéler. Délicat et épineux, comme dialogue !

«  Disons que la personne en question s'est laissée dominer par des forces qui la dépassent, et j'ai l'intuition que confronter une fusion maîtrisée à ce qui s'apparente à de la possession pure et simple est le seul moyen de venir à bout du mal qui la contrôle. »

Serait-ce convaincant ? Peter l'espérait. En tout cas, découvrir que l'ermite qui lui faisait face était en capacité de lui montrer ce qu'il était venu chercher le soulagea, quelque part.

« À vrai dire, je me suis dirigé vers Akeem parce que j'ai eu vent de ses talents, mais si vous êtes à même de m'aider, alors je me vois mal refuser cette proposition si gentiment amenée. »

La dernière interrogation d'Orleanne, par contre... Il ne pouvait carrément pas dire la vérité. C'était trop dangereux et risquait de mettre en péril Eeva et sa position. À l'heure qu'il était, Peter ne savait pas où elle se trouvait, mais il savait qu'elle serait en mer et qu'au vu de ce qui la possédait, elle laisserait des traces de son passage dans son sillage... L'urgent n'était donc pas de la localiser, mais bel et bien d'apprendre comment lutter contre elle et ces Pokémon malfaisants qui en avaient fait son jouet.

« L'armée nalcienne, dans le meilleur des cas, aurait repoussé ma requête d'un revers de la main. Mais de manière plus probable, l'identité de la personne que je veux secourir aurait plutôt conduit mon pays à aller envoyer quelqu'un l'achever - ou essayer. Ce n'est pas quelqu'un qui suscite l'empathie et la pitié, en temps normal, alors dans sa situation... Ce serait pire. »

En se levant, l'homme s'inclina, tout en ajoutant :

« En effet, je ne peux prendre cette décision seul. Je dois d'abord consulter mes compagnons avant de savoir qui sera mon partenaire aujourd'hui. »

Après avoir remercié d'un signe de tête son hôte et le Pokémon cuisinier, le Nalcien sortit, avant de libérer toute son équipe. Chacun d'entre eux le dévisageait d'un air grave, même la Ptéra d'ordinaire si détachée de toutes ces préoccupations d'humain.

« Aucun d'entre vous n'ignore la raison de ma venue en ces lieux, ni l'identité de celle que nous voulons secourir. Exception faite de Nefarian, je vis avec vous depuis au moins dix ans, et je sais que vous avez tous à cœur de progresser et de tendre vers l'excellence. Mais aujourd'hui, j'ai besoin de celui ou celle d'entre vous qui se sent le plus capable de fusionner avec moi sans tenter de prendre le dessus, même de manière inconsciente. Je vous fais confiance, mais je connais aussi votre passé, vos instincts les plus primaires et votre envie de me montrer que vous êtes le meilleur de mes compagnons. Pour ceux qui ne feront pas cette expérience avec moi aujourd'hui, je sais que nous la réaliserons plus tard, lorsque nous aurons appris à apprivoiser ce pouvoir, si nous l'obtenons. Je vous laisse donc désigner celui ou celle qui découvrira avec moi ce que peuvent ressentir deux êtres qui n'en forment qu'un. »

Les Dragons de Peter se lancèrent alors dans un échange d'un calme étonnant, que le Dragon Master ne suivit pas, volontairement, réduisant son aura draconique à son niveau minimal pour se couper de ses partenaires le temps de leur délibération. Au bout d'un certain temps, la Voix du Désert s'avança d'un pas décidé, ses ailes vrombissant doucement tandis que ses yeux couverts de leur caractéristique voile rouge se posaient sur le visage de son maître. De tous ses Dragons présents aujourd'hui, elle était la plus calme et la plus à même d'entrer en résonance avec lui sans que son instinct de prédateur ne cherche à le dominer, et au fond de lui, Peter le savait. Alors, après avoir fait revenir ses autres Pokémon, le Champion du Temple toqua donc à la porte d'un geste assuré, prêt à se lancer dans l'inconnu.

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol


[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] 2b344fd1fd9b86f1bcdb
Spoiler:
[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] Cc8e1c273d87208a9860

0 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
Peter
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 393

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 38 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par PNJ le Sam 24 Oct 2020 - 11:53

Pendant que Peter était dehors à converser avec ses dragons, Orleanne réfléchissait aux informations supplémentaires qu’il lui avait données. Il voulait vaincre le mal par le mal en opposant deux fusions, une totale et l’autre équilibrée. Et apparemment sa cible n’était pas un démon, sinon il l’aurait mentionné. Puisqu’il avait parlé de possession, Orleanne pensait naturellement au contrôle mental que pouvaient exercer des Pokémon psy ou spectre.

De prime abord, elle aurait conseillé au jeune homme de se tourner vers un maître des esprits ou des rêves pour résoudre ce problème, plutôt que d’utiliser la force brute et la confrontation directe, une solution typiquement Berzerker s’il en était. Mais il y avait deux éléments qui contredisaient cette analyse primaire. D’abord, Peter connaissait mieux qu’elle le mal qu’il devait combattre et il lui semblait suffisamment expert en combat pour savoir comment s’y prendre pour vaincre son adversaire. Et surtout, il lui avait parlé d’une « intuition ». Or, si les constructions intellectuelles avaient une utilité très limitée pour un Berzerker en plein combat, l’intuition n’était en revanche pas quelque chose à prendre à la légère.

Lorsque Peter frappa à la porte, elle était prête et sortit à sa suite avec Minerva. Puisqu’il toquait, cela signifiait qu’il acceptait de rester avec elle et qu’il n’était pas reparti à la recherche d’Akeem. Très bien. Pour une fois, il faisait plutôt beau dans le marais – c’est à dire que la brume chargée d’humidité recouvrait tout le paysage y compris le ciel à perte de vue mais au moins il ne pleuvait pas. Tant mieux, cela rendrait l’exercice plus agréable.

Elle profita de l’occasion pour examiner les Pokémon de Peter – tous de gros dragons bien entraînés – et surtout sa Libégon. Comme elle se trouvait au plus près de son dresseur, Orleanne supposait que c’était elle qui allait fusionner avec lui pour commencer. La vieille Berzerker ne pouvait pas communiquer via les auras ou les pensées comme les lieurs mais son œil expérimenté pouvait lui dire beaucoup de chose sur les Pokémon en général. A sa posture, à ses mouvements, elle pouvait déterminer que la libellule était un Pokémon plutôt calme, contrairement à certains de ces congénères présents. C’est donc un bon choix pour une première tentative. Maintenant elle allait enfin pouvoir rentrer dans l’art du Berzerker en lui-même. Mais plutôt qu’un long cours théorique impossible à dispenser car inexistant, elle préféra poser quelques questions supplémentaires :

« Alors, je vois que tu as choisis ta Libégon pour un premier essai, je me trompe ? Enchantée de te rencontrer toi aussi ! Maintenant dis-moi, à ton avis comment font un Berzerker et son Pokémon pour fusionner ? Oh je sais que tu n’as aucune connaissance sur le sujet, mais j’aimerais savoir ce que te dit ton instinct. Est-ce que le dresseur et son Pokémon adoptent une posture spécifique ? Est-ce qu’ils doivent accorder leur aura draconique ou utiliser un élément qu’ils ont en commun ? Est-ce qu’il doivent réaliser une sorte de danse ou réciter une prière ? Discutez-en donc tous les deux et quand vous vous serez accordés sur une manière de faire, tentez l’expérience et on verra ce que ça donne ! Vous pouvez faire autant d’essais et tenter autant de choses que vous le souhaitez. Ce n’est pas grave si vous ne fusionnez pas parfaitement du premier coup et ne craignez pas pour votre sécurité, j’interviendrai si ça tourne mal ! »

En effet, contrairement à la phase précédente qui n’avait demandé qu’un dialogue, ici le duo allait se lancer à la l’action et même si le risque était faible du fait de leur manque total d’expérience, il y avait une faible chance que cette première tentative soit catastrophique au point de créer un démon. C’est pour ça que la vieille dame devait cette fois-ci assister à l’exercice et veiller au grain. Heureusement, Orleanne avait de l’expérience » dans le domaine et elle savait repérer cette… pression maléfique ? … qui annonçait l’émergence d’un démon suffisamment tôt pour pouvoir interrompre la fusion à temps si nécessaire.

Quant à la technique, elle avait déjà vu de ses yeux toutes celles qu’elle venait de mentionner aboutir à une fusion. Il n’y avait pas vraiment de logique globale dans ce phénomène, plutôt une logique instinctive propre à chaque duos de partenaires.

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1219


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par Peter le Sam 24 Oct 2020 - 22:32

Découvrant son interlocutrice, la Libégon l'observa sous toutes les coutures, en prenant toutefois soin de ne pas poser un regard impoli ou intrusif sur l'humaine. Agitant doucement ses ailes pour saluer Orleanne, elle se tourna ensuite vers Peter, avant de reporter à nouveau son attention sur la femme. Cette dernière leur demanda s'ils avaient la moindre idée du procédé à utiliser pour provoquer une fusion entre deux êtres. Écoutant attentivement les propositions, Peter hocha la tête.

«  Entendu. »

Se mettant un peu à l'écart, le duo se mit à dialoguer.

« Par quoi veux-tu commencer ? Tu penses que la prière serait une bonne idée pour nous ? Pour ma part, je ne pense pas. »

Peu à peu, les deux êtres se turent, Peter cessant de verbaliser sa pensée pour la communiquer à travers son aura.

* D'accord, essayons ceci. *

L'humain et le Pokémon se placèrent côte à côte, puis se mirent à effectuer des mouvements similaires, puis identiques. Tentant d'entrer dans une sorte de transe, ils adoptèrent une posture féroce et bestiale, puis plus douce, avant de s'interrompre plusieurs minutes plus tard.

* Non, non, ça ne fonctionne pas. Peut-être avons-nous besoin de nous toucher pour entamer le processus. *


* Oui, surtout que nous sommes des novices en la matière. Comment a-t-on pu ne pas y penser plus tôt ? *

Souriant en miroir, les deux êtres changèrent de position et se placèrent de manière à se faire face. La Voix du Désert se pencha légèrement et vint appuyer sa tête contre celle de son maître dans un geste doux et protecteur.

* Je vais écouter ton cœur et ton corps, comme d'habitude, comme si je voulais synchroniser mon rythme cardiaque sur le tien. Quand je te le ferai savoir, essaie de faire la même chose et de te synchroniser à ton tour, de manière active. *

Docile, Sunagon s'exécuta, se contentant de laisser faire le Nalcien. Partir d'un exercice qui n'en était plus un, tant il était devenu habituel, les aiderait peut-être à se mélanger, à la fin ? Connaissant parfaitement l'organisme de son Pokémon, Peter n'eut aucune réaction quand il sentit sa propre pompe organique s'emballer et battre à toute vitesse. Le métabolisme de sa Libégon était très différent du sien, et il savait qu'en calquant sa propre aura sur la sienne, il poussait son corps à réagir plus vite à n'importe quelle sollicitation. La respiration de Peter accéléra sensiblement, mais il n'envoya le signal qu'un moment après, lorsqu'il se sentit prêt. À son tour, la libellule fit entrer son aura en contact avec celle du Dragonnier, sondant cet être dans son ensemble qui lui ressemblait de plus en plus. La perception de cette similitude encore plus troublante qu'à l'accoutumée emplit Sunagon d'une joie nouvelle, et elle referma ses pattes sur son maître, comme si elle voulait former un cocon où ils seraient seuls au monde.

Jamais elle ne s'est posé la question d'une éventuelle fusion, un jour. Elle était au courant du projet du Champion du Temple, évidemment, mais elle aurait plutôt vue ce procédé avec un autre de ses compagnons. Kairyuu, par exemple, qui était le premier d'entre eux. Ou bien la Draco Sans Nom, si spéciale aux yeux de Peter. Hakkatsu, lui, ferait une merveilleuse moitié, elle n'en doutait pas. Sakeriba, elle, serait peut-être dangereuse pour lui, mais elle avait confiance. Et pourtant, c'était elle qu'il avait choisie. Qu'ils avaient tous choisie. Ils croyaient en elle, en sa tempérance, en sa capacité à se modérer pour ne pas dévorer Peter tout entier dans la fusion. Dans leur famille, chacun avait sa place, et la sienne avait une importance toute particulière en ce jour brumeux.

Dans un sursaut, la Voix du Désert entra dans les circuits corporels et mentaux de son maître, sa douce aura verte serpentant dans les veines de l'homme comme si elle y avait toujours eu sa place. Sur le visage du Dompteur, de drôles de globes rouge vif vinrent couvrir ses yeux, tandis que ses bras se couvraient d'écailles. Sunagon, de son côté, sentit quelque chose pousser au sommet de son crâne, probablement de timides cheveux d'un joli acajou. Pris dans un début de transe magique, le Dragonnier agita les deux nouveaux membres qui étaient apparus entre ses omoplates, le souffle coupé. L'expérience était totalement nouvelle, et carrément différente de ce à quoi il était habitué : entre monter un Dragon et en devenir un, il y avait un monde ! Collés l'un à l'autre, les deux membres du duo n'osaient plus bouger, de peur de rompre la magie et le charme. Il leur manquait quelque chose pour franchir la dernière étape, et ils avaient le sentiment confus que l'abandon à l'autre serait la solution. Mais ils préféraient malgré tout avoir l'aval d'Orleanne, pour ne pas risquer de basculer du mauvais côté de la fusion. Peut-être qu'un mot de sa part suffirait à faire sauter leur blocage ?

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol


[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] 2b344fd1fd9b86f1bcdb
Spoiler:
[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] Cc8e1c273d87208a9860

0 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
Peter
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 393

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 38 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par PNJ le Lun 26 Oct 2020 - 12:13

Il était de notoriété publique que la classe de Berzerker était une classe axée sur la fusion mais peu savaient qu’il n’était pas seulement question de la fusion entre un dresseur et son Pokémon. Il y avait également fusion des individualités des deux acteurs de la fusion, non seulement après mais aussi avant la fusion.

Le travail d’un Berzerker, comme celui d’un Dompteur ou même d’un Dresseur ne démarrait pas quand il souhaitait travailler avec ses Pokémon et il ne s’arrêtait pas quand ils avaient fini ce travail. C’était un processus constant fait d’interactions réciproques qui débutait dès la rencontre et qui permettaient à un dresseur et à ses créatures d’évoluer ensemble. Bien sûr, cette relation, comme toute relation avait ses hauts et ses bas mais plus elle était complexe, plus elle se montrait enrichissante, productive et surprenante !

Parce qu’elle avait toujours eu cette vision de la vie – et de sa propre classe – Orleanne avait toujours encouragé ses élèves a utiliser leurs autres classes pour utiliser la fusion surtout si ces dernières les rapprochaient de leur Pokémon d’une façon ou d’une autre. De toute manière un élémental de feu qui fusionnait avec un Ursaring pourrait toujours cracher des flammes même fusionné alors pourquoi ne pas prendre un peu d’avance ?

D’un hochement de tête et d’un sourire, elle indiqua au duo presque fusionné qu’elle était contente – pour eux - de leur premier résultat. Ils ne leur manquait ni puissance, ni compétence pour compléter le processus. Ils avaient juste besoin d’un peu de… temps…

« Allez-y, restez-comme ça encore quelques minutes ! Laissez la fusion suivre son cours ! N’ayez pas peur, j’interviendrai si ça se passe mal. Concentrez vous sur vos sensations et sur vos émotions, sur ce que vous ressentez et comment, et surtout sur ce que ça provoque chez vous. Ne m’en parlez pas tout de suite, contentez vous de ressentir. On verra tout ça dès que vous aurez terminé ! »

Puis elle se tut et alla s’asseoir sur sa souche favorite située non loin de l’entrée de sa maison. Minerva la rejoignirent et ensemble elles assistèrent aux découvertes de l’être nouvellement fusionné. Heureusement, aucun indice ne laissait présager que les choses étaient en train de mal tourner.

Puis quand elle jugea que l’expérience nouvelle avait duré assez longtemps, elle ordonna à l’être de fusion d’une voix autoritaire et comme venue d’un autre monde :

« C’est bon, vous pouvez regagner vos corps maintenant ! »


Un tel ordre ne pouvait pas être ignoré. Et de toute façon, pour leur propre sécurité, Peter et son dragon feraient mieux d’obéir s’ils ne voulaient pas rester fusionnés BEAUCOUP plus longtemps que prévu et sous une forme des plus déplaisantes !

Il était temps de faire le bilan de ce premier essai !

« Alors, comment ça s’est passé ? Qu’est-ce que vous avez ressenti ? Combien de voix, de présences avaient vous ressenti ? L’une d’elle vous a-t-elle semblé étrangère à votre être ? En tout cas c’était pas mal du tout pour une première fois ! »

Pour pouvoir guider Peter et ses compagnons plus loin sur le chemin du Berzerker, elle devait absolument en savoir le maximum possible sur cette première fois. Elle avait bien une ou deux idées de techniques qui pourraient être utile au dresseur de dragons mais impossible de le lui enseigné tant qu’elle n’aurait pas cerné son être fusionné. Mais en attendant, elle pouvait lui apprendre un petit truc qui lui serait très utile pour ses fusions futures.

« Mon expérience empirique m’a enseigné que chaque Berzerker a une constante dans sa façon de fusionner avec ses Pokémon, une manière de faire globale qui n’appartient qu’à lui et égaement des variantes qui lui permettent de s’adapter à chaque Pokémon. Par exemple, moi, j’ai besoin de tenir la patte du Pokémon avec qui je veux fusionner pour établir un contact physique mais j’ai aussi besoin d’un contact visuel et de le regarder dans les yeux. Donc je suis obligé d’adapter ma posture pour chacun de mes Pokémon. Pour fusionner avec Minerva je peux rester debout mais pour Hypnos et Forteresse, je dois m’accroupir pour me mettre à leur niveau. Et si tu essayais de fusionner avec un autre de tes Pokémon pour voir ce qui est en toi et stable mais aussi ce qui varie quand tu fusionnes avec un autre être ? Et tu pourras aussi me faire part des différences que tu as ressenties par rapport à ta fusion avec Libégon ! »

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1219


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par Peter le Ven 6 Nov 2020 - 22:38

Toujours collés l'un à l'autre, Peter et Sunagon entendirent la voix d'Orleanne les encourager. Avait-elle perçu leur hésitation à s'abandonner totalement à ces sensations nouvelles ? Ils ignoraient de quoi ils avaient l'air, vus de l'extérieur, mais ils étaient déjà plongés dans leurs pensées respectives, partageant leurs angoisses, leurs craintes et leurs espoirs.

* Peter ? *

L'homme aux cheveux acajou sursauta en entendant la voix de sa Libégon résonner dans son esprit. Il avait clairement l'habitude de dialoguer via leurs auras... Mais cette fois, il comprit qu'ils étaient engagés dans une discussion radicalement différente. Une discussion que personne ne pourrait intercepter, parce qu'ils se parlaient d'âme à âme. La présence de la Voix du Désert, il la ressentait jusque dans la moindre de ses cellules. Un long frisson parcourut son échine lorsqu'il sillonna le ciel d'un foyer qui n'était pas le sien. Dans ses oreilles, une douce mélodie produite par ses propres ailes l'envoûta, l'incitant à voler plus haut. Patrouillant loin au-dessus du sable, l'être comprit qu'il arpentait des souvenirs qui ne lui appartenaient pas.

* Sunagon ? *


La libellule, de son côté, agitait ses mains avec frénésie, recouvrant un corps aimé et pleuré des jours durant. La vue du visage chéri suscita une douleur lancinante dans sa poitrine, alors qu'elle jetait la dernière poignée de terre sur le masque à jamais figé de Polydora. Vivant le deuil de Peter comme s'il était le sien, Sunagon laissa les larmes couler sans chercher à les retenir. S'imaginer ce moment était à des milliers de lieues de ce à quoi elle assistait de l'intérieur. Elle savait combien son maître s'était senti coupable de la mort de sa mère, mais jamais elle n'avait eu aussi mal de toute sa vie. D'un revers de bras, elle essuya ses joues mouillées et couvertes d'écailles vertes, donnant une légère impulsion pour s'arracher à cette réminiscence. L'être fusionné quitta le sol, fouettant l'air de sa queue.

Ouvrant les yeux, l'hybride constata qu'ils étaient loin du sol. Percevant les alentours avec une acuité nouvelle, il tendit les bras, fixant ces mains humaines terminées par de longues griffes de Dragon. La pompe organique du Berserker battait à une vitesse folle, tant à cause de la fusion que de la nature bestiale d'une des deux moitiés.

* Je ne savais pas.

- Moi non plus.
*

Les ailes vrombirent alors que la créature filait dans les airs, volant maladroitement en tentant d'apprivoiser ce drôle de nouveau corps. Ils ne purent hélas pas s'accoutumer trop longtemps à ces nouvelles sensations : en bas, leur mentor leur ordonna de regagner leurs corps respectifs. Se posant tant bien que mal, Peterbégon chercha à retrouver l'individualité des deux êtres qui le composaient et, comme si un mirage se dissipait, le Champion du Temple et la Voix du Désert se désolidarisèrent en douceur. Assis, l'humain fixa la libellule sans la voir, hagard, avant de reprendre ses esprits quelques instants plus tard. Il lui fallut un moment avant de pouvoir parler à nouveau : il avait la gorge extrêmement sèche, comme s'il avait carrément traversé le Désert de Lamakan sans boire une seule goutte.

« Euh, eh bien... C'était... Étrange ? Fascinant ? Je me suis senti... Tellement libre. Avec le souci de protéger. Mais j'avais envie de veiller sur mon clan, aussi. En fait, je me suis retrouvé dans les souvenirs de Sunagon, quand elle vivait dans le désert. Quant à elle, elle me dit qu'elle a été à la fois très triste et très en colère. Elle... Elle a vécu l'un de mes propres souvenirs, le pire. Je suis désolé. Je ne voulais pas t'infliger ça. Mais j'ai confiance en toi, je sais que tu comprends.

J'ai ressenti ma propre présence, la sienne, mais aussi une sorte d'être qui n'était ni elle, ni moi, et qui a transcendé ce que nous sommes séparément. C'était confus, mais... Je crois que j'ai touché du doigt ce que représente la fusion avec une autre existence. C'est comme abandonner son enveloppe pour laisser une autre âme s'y loger, mais sans la quitter vraiment. Je bougeais mes bras, elle bougeait ses ailes, mais je savais que ces ailes étaient aussi à moi et que ces bras étaient également à elle. J'ai fait attention à ne pas l'envahir totalement pour ne pas la submerger avec ma conscience, et elle a fait la même chose de son côté. En résumé, c'était... Plutôt fragile, mais étonnamment équilibré.
»

Écoutant attentivement les conseils d'Orleanne, le Nalcien tourna la tête vers Sunagon. Il n'avait pas pensé qu'il aurait à faire le test avec un autre de ses Pokémon, mais après tout, la femme devait avoir de bonnes raisons de lui demander d'essayer avec un autre Dragon. La Voix du Désert hocha la tête, encore un peu dans les vapes, plus rêveuse que jamais, et Peter fit sortir son fier Dracaufeu. Il n'eut pas besoin de lui expliquer la situation : le saurien orangé, impatient de commencer l'expérience, aida son maître à se relever, lui laissa le temps de boire et de se remettre en condition et finit par approcher sa tête du visage du Champion. Soufflant bruyamment dans les cheveux de l'humain, Hakkatsu l'attrapa par les épaules, comme s'il voulait s'expliquer avec lui. Mais Peter savait que c'était la manière de faire de son compagnon, plus brutal que Sunagon, et il le laissa faire.

Cette fois, il invita le Dragon à déployer son aura autour de lui en premier. Connaissant bien la créature qui avait défié son autorité par deux fois, à chacune de ses évolutions, il capta la flamme ardente qui le consumait en permanence, qu'elle soit en sommeil ou en plein éveil, et il se sentit enveloppé d'une chaleur nouvelle. Bien loin de la douceur de la Voix du Désert, la démarche du Dracaufeu était une lutte respectueuse avec celui qu'il incarnait pour le Pokémon, à savoir un maître, un modèle et un idéal à atteindre. Étreint par la puissante aura, le Nalcien fit brusquement émerger la sienne, qui se heurta à celle du saurien. Les mains sur les épaules de son Dracaufeu, le Dompteur s'engagea dans une danse des âmes brûlante, alors que les auras s'entremêlaient avec tant de vigueur qu'elles étaient quasiment visibles à l’œil nu. La température des deux êtres augmenta subitement, l'humain tentant de suivre son Pokémon dans son désir de sillonner les cieux, le Pokémon agrippant mentalement son maître de toutes ses forces pour l'emmener avec lui, comme ils aimaient à le faire quand ils volaient ensemble. Dans un duo radicalement autre que celui formé avec la Libégon auparavant, les deux êtres, entourés de flammes désormais visibles, entamèrent à leur tour le processus de fusion, sous l’œil vigilant d'Orleanne.

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol


[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] 2b344fd1fd9b86f1bcdb
Spoiler:
[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] Cc8e1c273d87208a9860

0 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
Peter
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 393

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 38 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par PNJ le Sam 7 Nov 2020 - 12:03

Orléanne hocha la tête de soulagement. S’ils en étaient resté à la découverte des souvenirs de l’autre, alors ils n’étaient pas allé trop loin. Elle écouta attentivement le rapport de Peter puis lui expliqua les raisons de sa question :

« Si je comprends bien i y avait donc deux voix durant votre fusion. La tienne et celle de Sunagon ? Bien, c’est tout à fait normal. Au bout d’un moment, les deux voix se fondent en une seule, selon un processus assez particulier qui correspond très bien à ta description de la fusion des esprits. C’est une étape attendue et ordinaire de la fusion. En revanche, si jamais après être devenue une et unique, la voix recommence à se dédoubler, vous devez interrompre immédiatement votre fusion ! Immédiatement !

Plus le Berzerker est inexpérimenté, plus tôt cette troisième voix se manifestera. Il vous faut retenir que la fusion n’est pas un état « normal » pour la quasi totalité des êtres vivants. Leurs esprits ne sont pas préparés à accueillir l’extérieur d’une manière aussi intime pour ne faire qu’un avec lui, surtout pas au début. Forcez votre esprit à rester en fusion plus longtemps qu’il ne le tolère, et cette expérience, que l’on peut rapprocher d’un rapport amoureux par certains côtés deviendra alors l’équivalent d’un viol. Et un viol permanent de surcroît. Je vous laisse donc imaginer l’état psychique des personnes et des Pokémon qui s’y sont adonnés.

Cette troisième voix est donc à la fois un signal d’alerte et la tentative désespérée de votre esprit de récréer la dualité en ce qui est maintenant l’unité. Mais pas une unité comblée et pleine. Une unité forcée, décidée sur un coup de tête et pour un temps bien trop long. Une unité qui ne sied à aucune des parties

Cette théorie vient d’un marcheur de rêves de mes amis, mais je trouver qu’elle explique parfaitement bien les comportement qu’on peut observer chez ceux qu’on appelle vulgairement « démons ». C’est ça un démon. Un être dont l’esprit hurle en permanence qu’il n’a jamais été fait pour devenir un et qui subit en permanence les tourments  d’une présence psychique étrangère qu’il fait tout pour repousser mais sans succès. D’où les déchaînement de violence aveugle chez ces êtres qui n’est qu’un moyen d’extérioriser la violence qu’ils ressentent en eux dans l’espoir de l’apaiser. »


Elle se tut une minute ou deux le temps que le Peter Dracaufeu assimile ses paroles. S’il ne voulait pas prendre rendez-vous avec un marcheur de rêve dès demain, il avait tout intérêt à être attentif ! Heureusement, il existait un moyen assez simple d’éviter cela !

« L’étape suivante pour un Berzerker c’est de savoir interrompre sa fusion à volonté ! Pour ça il existe une méthode : vous devez penser à quelque chose qui vous définit vous personnellement en tant qu’unité. Cela peut être une phrase, un son, un paysage… Peu importe. Mais ce quelque chose doit te définir personnellement Peter et pareil pour Dracaufeu ! Cette technique vous permettra de reprendre le contrôle sur votre corps d’origine et de rompre ainsi la fusion.

Attention, quand je parle d’une pensée qui vous définit, il ne s’agit pas d’une pensée à laquelle vous êtes émotionnellement attachés ! Si par exemple je trouve que ma personnalité se résume parfaitement dans une théière alors l’image d’une théière quelconque me permettra de regagner mon corps, quand bien même je n’éprouve aucun attachement pour cet objet !

Et ne vous inquiétez pas, j’interviendrai comme avec Libegon pour vous séparer si ça prend trop longtemps ! »


Orléanne aurait pu leur faire préparer leur pensée séparatrice en amont de l’exercice mais son expérience lui avait montré que les pensées une fois fusionné n’étaient plus forcément les mêmes qu’avant ! Pour réussir la séparation, Peter et ses Pokémon n’auraient donc pas d’autres choix que de s’entraîner en condition réelle de A à Z. Et s’il parvenait à maîtriser cette technique alors il aurait acquis un outil qui lui serait utile pour résoudre son problème de possession… Peut-être devrait-elle lui apprendre à guider la séparation d’autrui comme elle le faisait avec lui ? Même si ce talent précis s’acquérait avec bien plus de pratique que l’extraction de soi-même d’une fusion et qu’elle marchait surtout sur les Berzerker – Orléanne n’avait jamais testé la technique sur des cas de possession – cela pourrait lui être utile…


Dernière édition par PNJ le Dim 15 Nov 2020 - 21:48, édité 1 fois

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1219


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par Peter le Sam 14 Nov 2020 - 21:24

Concentrés sur leur fusion, les deux êtres durent faire un effort supplémentaire pour dédier une partie de leur attention aux paroles d'Orleanne. Tandis que les écailles orangées commençaient à coloniser le corps de Peter, le Nalcien articula :

« Alors si... Il y a de nouveau deux voix... Il faut se séparer. Compris. »

Surpris par sa propre voix, qui était devenue rauque et gutturale, le Champion du Temple se focalisa de nouveau sur son Dracaufeu. Il retint alors un gémissement lorsqu'il sentit les ailes du saurien émerger de sa propre peau. Contrairement à la fois précédente, où l'apparition des appendices s'était faite en douceur, cette transformation-là était douloureuse, probablement parce la morphologie de son Pokémon était radicalement différente. Plus musculeux et plus lourd, Hakkatsu n'était pas une créature taillée pour la vitesse pure, mais il était plus puissant, et plus endurant, aussi. De plus, son élément principal n'avait rien à voir avec la terre, qui avait quelque chose de rassurant et de réconfortant. Les flammes, elles, consumaient tout sur leur passage, et Peter eut l'impression de se faire emporter par un torrent enflammé. Percevant la gêne de son maître, Hakkatsu grogna et réduisit sa présence pour lui laisser le temps de respirer et de reprendre ses esprits.

* M... Merci. *

Subitement, le Berserker en devenir décolla, mû par une impulsion quasi bestiale et viscérale. Battant des  ailes avec une fureur certaine, Petercaufeu cracha une gerbe de flammes libératrice qui soulagea l'être fusionné, comme s'il évacuait un trop-plein d'énergie. Il effectua quelques vrilles dans les airs, savourant cette nouvelle puissance, avant de se forcer à revenir sur la terre ferme pour obéir à la demande d'Orleanne.

« Pense à quelque chose... De précis. »

Une myriade de souvenirs commença alors à défiler dans l'esprit du Berserker, des souvenirs appartenant aussi bien à Peter qu'à Hakkatsu. Avec difficulté, la créature hybride essaya de sélectionner l'un d'entre eux, tout en continuant à laisser la mémoire commune fouiller. Après quelques incohérences dans le flux de ses pensées, l'être parvint à s'arrêter sur le moment où l'humain essayait, sans succès, de convoquer un élément pour guérir ses propres plaies, plaies récoltées à force de vouloir imiter les Dragons en essayant de voler en sautant de la falaise. Chaque fois, un Dragon le rattrapait et le jetait devant sa maison, tandis que la Guérisseuse de Mizuhan qu'était sa mère le soignait avec une patience infinie. Hakkatsu, lui, eut un peu plus de mal à se fixer sur ce qui le définissait, mais il finit par s'imaginer un volcan ardent au magma destructeur. Aussitôt, dans une sorte de claquement sec, chacune des deux parties retrouva son intégrité physique, et le Pokémon resta un long moment à regarder dans le vide, hagard. L'humain, un peu moins déconcerté car ayant fait l'expérience par deux fois, reprit un peu plus rapidement ses esprits. Il se tourna alors vers le saurien orangé et lui tapa l'épaule, avant de lever le bras pour caresser la tête de son Dracaufeu qui tendait le cou en quête de réconfort. Même un Dragon comme Hakkatsu avait parfois besoin d'être rassuré et de retrouver le contact familier de son maître pour s'ancrer à nouveau dans la réalité... Surtout après avoir vécu un moment pareil !

_________________
L'homme-Dragon - Carnet de Vol


[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] 2b344fd1fd9b86f1bcdb
Spoiler:
[ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter] Cc8e1c273d87208a9860

0 RP - 0 mission - 0 event - 0 épreuve - 0 match
Peter
Peter
Champion de la Course Pokémon Aérienne
Informations
Nombre de messages : 393

Fiche de personnage
Points: 21
Âge du personnage: 38 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Ouvert Re: [ Clos ] [Épreuve Berserker] La Loi de l'Emmerdement Maximum [Peter]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum