Le Deal du moment : -31%
– 100€ sur ASTRO Gaming A50 Casque sans Fil ...
Voir le deal
219.99 €

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par PNJ le Sam 13 Juin 2020 - 13:53

Quoi ! Encore une de ces foutues lettres officielles !!! Le vieil homme commençait à en avoir sa claque de faire passer des épreuves. Roshi approchait bientôt des 80 ans et on ne le laissait pas tranquille. Bien sûr, il était probablement le meilleur invocateur de sa génération et exceptionnellement en forme pour son âge, mais il devait reconnaître qu’avec le temps, l’inspiration n’y était plus. Plus le temps passait, plus les générations de jeunes officiers défilaient devant lui pour bénéficier de son instruction, plus il les trouvait identiques, interchangeables et encore plus rigides que la peau d’un Archéodong. Pire encore, cette tendance semblait aussi se répandre parmi les civils qu’il formait !

Où étaient donc passé l’inventivité, l’esprit d’initiative, la malice même propres à la jeunesse ? Si le vieil homme ne supportait pas de fréquenter des gens de son âge, des vieux croûtons tellement pétris de principes et de bonnes idées qu’ils s’étaient englués dedans, ce n’était pas pour voir la même chose du côté des jeunes ! Les guerres récentes avaient certes dû émousser les esprits mais les conflits ne l’avaient jamais empêché de garder son indépendance d’esprit… Si ?

La seule compagnie qu’il tolérait désormais était celle de son vieux compagnon de toujours, le seul Pokémon qui était resté à ses côtés depuis tout ce temps et qui l’épaulait encore, son fidèle Tortank, qu’il avait connu alors qu’il n’était qu’un Carapuce. Il lui fit part de ses doutes.

« Tu sais mon vieux, j’ai pas envie de faire passer cette épreuve. J’en ai assez des exercices stéréotypés conçus pour des gens encore plus stéréotypés. Je veux du neuf, je veux m’amuser moi aussi ! J’aimerais bien retrouver l’esprit qui m’animait quand j’é »tais encore jeune et plein d’espoir pour la jeunesse à faire passer ces fichues épreuves.
-Tank !
-Comment ça c’est moi qui décide ?
-Totank !
-C’est moi l’instructeur donc c’est moi qui décide ? C’est moi qui fixe les règles ?
-Tor !
-… Tu sais quoi ? Tu as parfaitement raison ! »


***

Quelques jours plus tard, le vieux maître quitta sa minuscule île située dans la mer qui séparait Mizuhan de Nalcia en direction des plages du Charivari sur le dos de son Tortank. Le lieux était chaud et agréable à la vue, bref, l’endroit parfait pour passer une épreuve. Jadis, il aurait même était ravi de pouvoir mater des filles en bikini, mais son désespoir concernant la jeunesse avait eu raison de ce vice, qui ne lui procurait plus autant de plaisir désormais.

Une fois sur la plage, très fréquentée vu la saison, il réfléchit quelques secondes au moyen d’attirer à lui son disciple du jour, un certain Eden Sovial d’après la lettre qu’il avait reçue . La réponse ne fut pas difficile. Puisque le jeune venait pour être invocateur, il devait au moins être capable de reconnaître une invocation en action !

Il se concentra alors et puisa son énergie dans la mer proche. Bien vite, deux Pokémon aqueux en jaillirent, un Arbok et un Seviper, qui se mirent à monter en cercles en direction des cieux en formant une seule spirale, tel un gracieux tourbillon ophidien. D’expérience, le vieil homme savait que beaucoup d’esprits de l’eau avaient un esprit artistique très développé, notamment pour les chorégraphies. Sans doute une caractéristique qu’ils tiraient de leur élément.

Bien vite, une petite foule de curieux se forma autour de lui, face à la mer, pour contempler le spectacle. Quelques badauds, notamment des enfants, le pointaient lui du doigt, ayant compris que c’était lui qui était à l’origine du phénomène. Le Veil homme leur aurait bien offert un sourire pour les féliciter de leur sagacité mais il était trop occupé avec sa maîtrise pour se le permettre. Enfin, lorsqu’il jugea la foule assez dense, il interrompit son spectacle et lança d’une voix forte qui tranchait avec son physique vieilli et rappelait plus l’officier supérieur qu’il avait été :

« Y-a-t-il un certain Eden Sovial parmi vous ? Si oui, qu’il s’avance vers moi, car c’est lui que je suis venu rencontrer ici ! Approche gamin et dis-moi donc ce que tu viens faire ici ! Les autres, vous pouvez partir, le spectacle est fini pour aujourd’hui ! En espérant que vous ayez apprécié mon numéro héhé ! »

La foule se dispersa petit à petit, apparemment déçue que l’attraction du jour se soit terminée si vite. Quant à cet Eden, s’il était trop timoré pour se montrer devant un public ou s’il était incapable de reconnaître une invocation alors qu’il en avait une sous le nez, eh bien qu’il passe son chemin. Parfois, les invitations à rencontrer quelqu’un pouvaient se passer de lettres officielles en quarante exemplaires tamponnées par l’armée.


Dernière édition par PNJ le Sam 13 Juin 2020 - 16:44, édité 1 fois

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par Eden Sovial le Sam 13 Juin 2020 - 16:08

La récréation étant terminée, Eden avait été contraint de retourner à l’Académie, laissant ainsi son ami Aaron dans sa conquête des badges, seul. Mais le garçon avait confiance en lui, il le savait suffisamment intelligent et fin stratège pour obtenir les suivants. Parce qu’Eden avait une mission. Plus personnelle. Le blond déambula dans les couloirs de l’Académie, évitant tout contact avec les autres élèves. Il préférait rester discret, comme il l’avait toujours été depuis son retour de la Grande Guerre. Les entraînements avec le Chevalier Alexei avaient été plus que bénéfiques, ils lui avaient redonné confiance en lui mais cela ne devait pas interférer dans sa mission : il devait toujours rester le même pour espionner Saguiel. D’ailleurs, en parlant du vieux… Il marcha dans les couloirs, se faisant toujours respecter par les élèves et professeurs… Eden s’arrêta de marcher en le voyant venir dans sa direction et tenta de se faire discret entre deux élèves qui semblaient vouer un culte au Directeur. C’était totalement pathétique. Savaient-ils seulement que c’était cette personne qu’ils idolâtraient qui avaient ennoyé des élèves se faire tuer pendant la Guerre ?

« Quand tu auras fini de te cacher derrière les autres, tu viendras dans mon bureau. »

Le Maître s’était arrêté juste à côté des deux élèves qui firent une tête étonnée par rapport à ses propos. Eden aussi et il se doutait bien que ces mots lui étaient destinés. Lorsque le Directeur reprit sa marche dans le long couloir central, chacun put reprendre leur activité. Eden observa alors le vieux s’éloigner : avait-il découvert son secret ? Non. Eden n’avait pas repris contact avec Alexei depuis son retour à l’Académie et il se doutait bien que le Chevalier n’irait pas balancer le blond à son demi-frère, Mikulas. Non c’était pour autre chose…

Plus tard dans la journée, quand les élèves pouvaient vaquer à leurs loisirs, Eden quitta sa chambre pour se rendre au bureau du directeur. Il ne pouvait pas éviter ce rendez-vous sous peine de tout faire capoter. Serein, le garçon croisa des camarades qui le saluèrent, d’autres évitant tout contact avec le blond. Lorsqu’il arriva devant la grande porte, le Mizuhanien hésita à frapper pour annoncer son arrivée. Et si Mikulas était derrière cette porte ? Et s’il l’attendait pour le battre comme avant ? Il inspira un grand coup et frappa deux coups et entra.

Saguiel était seul. Du moins c’était la première chose qu’Eden remarqua en entrant dans la grande pièce. Toujours autant le bordel cet endroit : des bouquins sur toutes les étagères, de la paperasse sur les bureaux… Saguiel était donc trop vieux pour faire du rangement ? Puis son attention se porta sur le Maître qui était assis sur sa chaise.

« Je t’ai trouvé un examinateur. »

Eden voulut lâcher un pardon ? mais se retint, laissant alors le Maître continuer.

« Tu passeras ta dernière épreuve sur les plages du Charivari. Il s’agit d’un certain Roshi, un puissant Invocateur qui te la passera. Réussis-la. »

Eden plissa les yeux ; sérieusement ? C’était l’occasion rêvée pour lui de quitter cette prison, hors de question de tout faire foirer ! Le Maître lui tendit le papier qui lui indiquait toutes les informations sur le lieu du rendez-vous, la date, l’examinateur. Eden la parcourut attentivement et ne vit aucune mention officielle. C’était donc une épreuve comme une autre passée jusqu’ici. Il se trouva rassuré. Puis cela mit fin à l’entretien ; Eden devait se préparer. Mais lorsqu’il quitta la pièce, il entendit vaguement le Maître dire quelque chose comme « c’est pour bientôt. ». Le blond hésita une seconde et finalement quitta les lieux.



Le jour j, Eden remarqua que la plage était redevenue touristique. Très même. Dire qu’il y avait quelques mois maintenant, il avait été embarqué dans une étrange mission ici même et que l’endroit lui avait semblé désert jusqu’à ce que les naufragés regagnent les plages pour les soins. Mais cette fois-ci, c’était différent. N’aimant pas ce type de foule, le garçon passa sa capuche sur sa tête et chercha du regard son examinateur. Imlaly était gentiment installé sur ses épaules et semblait aider son dresseur.

« Je ne critique pas l’endroit mais… peut-être aurait-il fallu un lieu plus calme pour une épreuve, non ? » se questionna le garçon.

C’est alors qu’un peu plus loin, quelque chose attira son attention : deux serpents d’eau montèrent vers le ciel, attirant alors une foule. Intrigué, le garçon s’en rapprocha et tenta de se frayer un chemin entre les spectateurs. Ce n’était pas de la magie mais bien une maîtrise élémentale. C’était à la fois beau de voir les deux Pokémon aqueux danser dans le ciel mais aussi impressionnant. La foule semblait être émerveillée du spectacle offert par le prestidigitateur. Mais ce dernier stoppa net sa maîtrise et s’adressa au public. Le blond fut étonné de la façon dont cette épreuve allait commencer mais c’était une approche différente et surtout moins protocolaire. Ça le détendait un peu plus. Par chance, les spectateurs comprirent et quittèrent le périmètre assez rapidement, tranquillement.

« Je suis Eden Sovial. » se présenta alors le blond en s’avançant de quelques pas vers l’Invocateur. Il retira sa capuche par respect pour son futur examinateur. « Et je suis venu passer une épreuve d’Invocateur. ». Son regard était déterminé. Puis poliment, il demanda ; « Vous devez être Roshi, mon examinateur, n’est-ce pas ? »


Dernière édition par Eden Sovial le Dim 14 Juin 2020 - 14:34, édité 1 fois

_________________
[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Q9ok

>  [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Miniature_330_XY <
Eden Sovial
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 295

Fiche de personnage
Points:
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par PNJ le Sam 13 Juin 2020 - 16:46

Finalement un jeune garçon encapuchonné s’avança vers lui. Lorsqu’il dévoila sa tête pour se présenter, Roshi put contempler un joli visage encadré de beaux cheveux blonds. Ce jeune homme n’avait pas du tout l’allure d’un militaire malgré la lettre officielle qu’il avait reçu. Le vieil homme voulut tout d’abord éclaircir ce point :

« Bonjour jeune homme ! Ainsi c’est toi le Eden Sovial que je vais devoir former aux voies de l’invocation aujourd’hui ! Dis-moi, par simple curiosité, qui est-ce qui t’envoie auprès de moi ? Mais j’en oublie mes manières ! Je suis Roshi, maître invocateur du pays de Mizuhan ! Mon long passé d’instructeur m’a valu le titre de Maître Roshi mais je n’aime pas du tout ce nom, alors ne t’avise pas de me donne du « maître », compris ? Pour toi ce sera Roshi tout court ! Et toi ce sera Eden ! Et voici Tortank, mon vieux compagnon ! Je n’ai jamais été doué avec les surnoms.
-Tank ! »


Après que la tortue eut salué l’élève du jour, Roshi se mit en marche suivi de Tortank et le vieillard invita Eden à en faire autant. Ils déambulèrent ainsi entre les touristes occupés à bronzer, tel deux amis en promenade. Le vieil homme avait toujours aimé déambuler sur les plages entre terre et mer, le long de la fine frontière qui séparait l’aquamancien de son élément. Il espérait simplement que cette petite promenade comme il les aimait aiderait le jeune homme à se mettre à l’aise. Il avait certes eu l’air déterminé en se présentant mais il avait eu bien assez d’élèves pour savoir que certains manifestaient un air bravache de façade au début alors qu’ils crevaient de trouille intérieurement. La dernière chose que Roshi voulait, c’était traumatiser ce jeune !

Il laissa dix bonnes minutes au garçon pour qu’il s’imprègne de l’ambiance des lieux et du rythme de leurs propres pas. Cette épreuve n’irait pas vite, ainsi en avait décidé Roshi ! A son âge, personne ne s’étonnerait s’il déclarait vouloir ralentir un peu, et si vraiment le jeune voulait accélérer la cadence, alors il aviserait. Mais attendant, cette balade lui faisait le plus grand bien. Il reprit la parole alors qu’il contemplait la mer d’un air songeur, indifférent aux activités des baigneurs devant lui. Trouver le calme même dans la tempête… Encore un avantage du grand âge !

« Alors dis-moi Eden, tu es ici pour apprendre l’invocation pas vrai ? Mais dis-moi, qu’est-ce que c’est pour toi l’invocation ? Est-ce que tu as déjà vu une invocation en action avant aujourd’hui ? Est-ce que tu as déjà eu une expérience avec un esprit élémentaire ? Et avant ça, est-ce que le concept d’esprit élémentaire te parle ? »

Il fit une pause de quelques secondes avant de poser la question la plus importante :

« Faisons un petit exercice de pensée, tu veux bien ? Imaginons que là, tout de suite, tu aies réussi ton épreuve. Tu es officiellement Invocateur, félicitations ! A quoi vont te servir tes nouvelles capacités ? As-tu un but que tu espères réaliser à travers l’invocation ? Quelque chose qui te tienne à coeur, qui te pousse à vouloir devenir invocateur ? »


En fonction des réponses du jeune homme, qui pouvaient très bien être négative, le vieux maître saurait exactement quoi lui montrer et quoi lui faire faire pour qu’il puisse saisir sa propre vision de l’invocation, sa propre clé du mystère secret des eaux...

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par Eden Sovial le Dim 14 Juin 2020 - 14:33

Eden pencha légèrement sa tête sur le côté en voyant la réaction de l’Invocateur. S’attendait-il peut-être à voir un « homme » plutôt qu’un gamin ? Ou quelqu’un de totalement différent ? Oui bon Eden n’était pas très grand pour son âge et n’avait pas la musculature d’un athlète mais voilà, il compensait par autre chose, on va dire. Le Maître Roshi intervint et posa quelques bases concernant la suite de l’épreuve, notamment sur la façon dont Eden devra s’adresser à lui. Simplement Roshi. Plus facile à dire qu’à faire… Mais le blond fera des efforts, il était si près du but. D’ailleurs, avant de répondre au Maître, enfin Roshi, le garçon salua le Tortank amicalement.

« C’est mon Maître, Saguiel qui m’a envoyé ici pour passer cette épreuve. Il est le directeur de l’Académie Elémentale qui se trouve non loin d’Arkan. Si je réussis cet examen, je validerais ma troisième année. »

Le blond avait répondu posément malgré la haine qu’il éprouvait envers Saguiel. Roshi n’avait pas spécialement besoin d’avoir cette information. Cela n’avait pas son importance pour l’épreuve en cours. Après cette courte réponse, le trio se mit en marche, déambulant entre les touristes posés sur le sable fin et d’autres jouant à des jeux de saison. Eden invita Imlaly à bien rester sage sur son épaule mais dans le doute, il préféra le faire rentrer dans sa sphère quand ce dernier vit une balle rouler par terre. Ils joueront plus tard.

Ils marchèrent calmement sur la plage. C’était étrange comme « ambiance d’épreuve » mais pas désagréable. Du coup Eden se demandait vraiment s’il allait passer un examen style pratique comme il l’avait fait jusqu’à présent… Enfin il voyait mal le faire ici avec tout ce monde autour d’eux. C’était peut-être ça qui le stressait ; arriverait-il à maîtriser son élément sans blesser quiconque ? Puis Roshi s’arrêta et semblait scruter l’horizon. Eden l’observa quelques secondes puis posa lui-aussi son regard sur la mer. Malgré la présence des baigneurs, des plagistes et des gamins qui couraient dans le sable, l’endroit semblait calme. Ce n’était pas une agitation stressante, c’était totalement différent. Eden n’arrivait pas à exprimer ça mais l’endroit lui semblait plus rassurant que les marais ou la banquise. Puis son attention se porta sur Roshi, quand celui le questionna. De plusieurs questions à la suite !! Le blond se sentit perdu et demanda gentiment à son examinateur de lui laisser le temps de répondre au moins aux premières questions.

« Alors oui, je voudrais améliorer ma maîtrise élémentale et devenir Invocateur. » commença-t-il en essayant de se souvenir des différentes questions posées. « Hum… je dois dire que je ne me suis pas posé la question mais quand on invoque, on fait apparaître quelque chose qu’on a créé et je trouve que c’est un concept très intéressant. »

Et bon, comme il n’était pas spécialement habile avec une arme dans les mains (mais aussi parce que c’était défendu au sein de l’Académie), il fallait bien trouver une alternative. Enfin ça c’était la version de Saguiel, c’était lui qui avait fait d’Eden un Elémancien, tout comme ses amis à l’époque. Mais maintenant, autant allez jusqu’au bout et continuer à devenir plus fort ainsi ! Et franchement, c’était vraiment la classe de pouvoir faire de l’invocation d’Esprits !

« J’ai pu en observer qu’une seule, mais pas suffisamment pour dire que j’ai eu une réelle expérience avec. »  

Le regard du blond s’était adouci et portait maintenant sur la mer. Il aurait aimé qu’Alexei lui en dise plus mais le Chevalier avait été dans l’obligation de retourner à Mizuhan bien avant que lui ne rentre.

« Pour les Esprits Elémentaires, très peu… mais je pense qu’il s’agit d’être spéciaux dotés d’une conscience. D’une volonté. » répondit-il en regardant Roshi.

La suite du questionnaire dérangea légèrement le blond. Il n’aimait pas spécialement l’idée qu’on lui dise qu’il a réussi son épreuve alors que non. Enfin que c’est en cours. Mais ça, il a été toujours comme ça, dans le présent. Et il s’agissait sûrement d’un exercice. Alors le blond prit une longue pause pour y réfléchir. Il ferma doucement ses paupières et s’imagina. Lui. En Invocateur. Qu’est-ce qu’il pourrait faire de son nouveau pouvoir ? Il n’y avait pas spécialement réfléchi car tout ce qu’il voulait, c’était réussir sa troisième année et quitter l’Académie. Fuir loin du Maître et de Mikulas… Doucement il rouvrit les yeux et porta son regard sur la mer.

« Je ne vais pas vous mentir, je n’y ai pas réfléchi. J’ai du mal à me projeter dans le futur. Mais je sais que je ne veux plus faire de mal à autrui. J’ai par le passé utilisé ma maîtrise pour me sortir de situations dangereuses et j’ai tué des gens à cause de ça. Ça m’a fait beaucoup de mal. » continua-t-il en serrant sa main droite sur sa poitrine. « Je cherche sûrement quelqu’un pour me protéger de moi-même… Quelqu’un qui pourrait m’aider. » termina-t-il en murmurant presque.

Il s’écoula quelques secondes après les réponses d’Eden. Un long silence pesant et quelque peu gênant. Venait-il de plomber l’ambiance chaleureuse de cette vue magnifique avec ces quelques mots ? Lorsqu’il s’en rendit compte, le blond se redressa aussitôt et s’excusa auprès de Roshi et de son Pokémon.

« Pardon… c’était étrange comme réponse je vous l’accorde… » commença-t-il en se grattant la tête. « Mais sinon, et je ne sais pas si cela peut être considéré comme un but mais j’ai beaucoup aimé votre prestation avec les deux Pokémon aquatiques que vous avez créé ! Et j’aimerais beaucoup reprendre les Concours Pokémon. Alors je me dis que les deux mariés ensemble, cela pourrait donner quelque chose de plus… joyeux ? » termina-t-il en rigolant légèrement.


_________________
[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Q9ok

>  [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Miniature_330_XY <
Eden Sovial
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 295

Fiche de personnage
Points:
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par PNJ le Dim 14 Juin 2020 - 15:32


« Don Saguiel dis-tu ? »

Jamais entendu parler ! Enfin ce n’était pas tout à fait exact. Il y avait la signature de cet homme en dessous de la demande d’épreuve d’Eden et le vieil homme avait déjà vu passer plusieurs lettres signées Don Saguiel durant sa carrière, mais il n’avait jamais cherché à approfondir le sujet. Avant aujourd’hui, il pensait simplement que ce Don Saguiel était un administratif des armées comme un autre qui lui envoyait les noms des apprentis invocateurs à former et examiner. Alors comme ça il dirigeait son école de maîtrise élémentale ? Eh bien s’il était directeur, cela expliquait probablement le caractère très ampoulé de ses écrits, qui n’étaient pas tout à fait au goût du vieux maître. Mais Baste ! Le héros du jour était Eden et pas ce Don machin chose !

Roshi écouta attentivement les explications d’Eden sur la maîtrise. Une vision assez simple et concise, qui ne révélait rien de particulier sinon que le jeune homme n’avait effectivement pas eu d’expériences avec les esprits élémentaires. Soit. Il fallait bien commencer quelque part et son élève du jour semblait intéressé par l’invocation pour davantage que la puissance brute de la discipline, ce qui était déjà beaucoup.

Mais ce fut lorsque le jeune homme dévoila ses motivations pour devenir invocateur que Rohi fut le plus intéressé. Quelqu’un pour le protéger de sa propre puissance… Voilà qui n’était pas banal ! Eden avait-il besoin de son invocation pour le soutenir par manque de confiance en lui ou était-il naturellement disposé pour travailler en duo ? Roshi n’avait pas la réponse à cette question et cela ne l’intéressait pas d’y répondre maintenant. Eden trouverait par lui-même la réponse dans le futur en fonction de son vécu.

« Je vois, jeune homme. Sache que nos raisons d’opter pour l’invocation sont à la fois très différentes et très semblables. J’ai toujours été considéré comme un homme puissant donc je n’avais pas besoin d’aide, mais mon caractère assez… atypique… à l’armée m’a souvent coûté la compagnie de mes camarades de régiment, sans compter que ma puissance attisait la jalousie de certains, et malgré le fort lien qui m’unit à Tortank, je souhaitais fortement rencontrer plus de monde et c’est dans cet esprit que je me suis lancé dans l’étude de l’invocation alors que j’avais environ ton âge. »


Il fit une pause pour laisser à Eden le temps de digérer ces informations puis reprit :

« Je comprends tout à fait ton envie de vouloir faire quelque chose de plus « joyeux » avec les esprits de l’eau que de mener des combats et je te souhaite d’atteindre ton objectif avec les concours. Mais comme tu l’as dit un peu plus tôt, les esprits sont des êtres avec une volonté, comme nous autres, humains en somme. Donc dans l’idéal, l’esprit qui deviendrait ton allié serait à la fois un esprit qui accepterait de t’aider dans les moments difficile et à la fois capable de partager ta joie des concours Pokémon. Bien, très bien ! C’est une combinaison assez spécifique mais dans l’immensité des océans, peut-être y-en-a-t-il un qui accepterait de coopérer avec toi ? »


Il était maintenant tant de donner quelques conseils techniques qui aideraient Eden à atteindre son but. Le vieil homme s’assit nonchalamment en tailleur sur le sable avant de reprendre :

« Si tu veux te lier à un tel esprit, il va tout d’abord falloir écouter les esprit pour en trouver un dont le caractère correspond au tien. Pour cela, c’est très simple. Il va te falloir écouter l’eau. D’après ta lettre d’introduction, tu es aussi Amplificateur, c’est ça ? Eh bien dans ce cas tu devrais comprendre ce que je veux dire. Il va te falloir écouter l’eau non seulement avec tes oreilles mais aussi avec ta maîtrise, comme si tu t’apprêtais à l’amplifier. Ecoute les voix, observe les remous, capte ces rythmes, ces mélodies et choisis celle qui t’inspire le plus. Je ne peux pas en dire davantage car ce n’est pas quelque chose qui se comprend par les mots, mais l’expérience. Quant à moi, je vais simplement écouter à tes côtés et je te guiderai si tu as besoin d’un coup de main. »

La réponse d’Eden un peu plus tôt sur la nature des esprits était tout à fait juste et selon Roshi, il était inutile de chercher à verbaliser une définition plus précise car aucune définition exacte de la nature d’un esprit existait et cette nature différait selon chaque esprit : certains aimaient se matérialiser en Pokémon, d’autres en formes informes et d’autres refusaient catégoriquement de quitter leurs eaux d’origine. Afin qu’Eden ne soit pas perdu à propos de la suite des événement, le vieillard la lui révéla :

« Si tu arrives à écouter un esprit qui te plaît, tu peux commencer à essayer de communiquer avec lui pour voir si vous êtes bien compatibles, voire directement tenter de l’invoquer si tu sens que le feeling entre vous passe bien. »

Car là était le secret ultime de l’invocation : si l’invocation et l’invocateur étaient d’accord pour procéder, la procédure à suivre n’avait pas besoin d’être expliquée car elle leur venait à tous les deux instinctivement, exactement comme le sexe, héhé !

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par Eden Sovial le Dim 21 Juin 2020 - 20:09

Est-ce que son petit monologue passerait ? Comment paraître plausible quand on hésitait encore ? Eden se demanda s’il avait bien fait de se présenter à Roshi… Il aurait pu s’éclipser et refuser l’épreuve, mais comment aurait réagi alors le Maître ? Et où irait-il ? Rapidement, le garçon chassa ses pensées négatives et se donna deux claques mentalement sur les joues. Il était là pour réussir, obtenir enfin son troisième grade mais aussi pouvoir enfin quitter cette Académie de malheur ! Il s’était confié à son examinateur, qu’il lui rit au nez, peu importe, Eden était motivé. Attentif, le garçon écouta l’histoire de son mentor et ne l’avait nullement imaginé avoir été au sein de l’armée Mizuhanienne. Comme quoi… L’espace d’un moment, le garçon s’était demandé si cette épreuve ne cachait pas quelque chose. Mais c’était sûrement parce qu’il détestait l’armée, la hiérarchie… qu’il avait cette pensée. Si Roshi s’en était sorti, lui aussi, il pouvait encore se défaire de ses cauchemars.

« Peut-être… » répondit-il en regardant l’horizon.

Ce serait bien qu’il y en ait un qui corresponde à ses critères de sélection mais Eden n’allait pas en demander trop, déjà s’il pouvait avoir quelqu’un sur qui compter, l’épauler… ce serait tellement bien, déjà. Doucement, Roshi s’assit dans le sable, ayant trouvé une place convenable parmi tous les baigneurs et touristes bronzant. Eden fit de même mais s’assit sur les genoux, les mains posées sur ses cuisses. Il tourna la tête vers son examinateur et écouta attentivement ce qu’il disait. Ecouter l’eau ? Se questionna mentalement le blond. Mais comment y procéder ?

« Via l’amplification ? » murmura-t-il.

Le blond se mit à réfléchir à comment faire. Cela semblait tellement facile à dire qu’à faire, y parviendra-t-il ? Il avait freiné l’utilisation de sa maîtrise en dehors de l’école pour éviter que cela ne dégénère… Mais bon, ce n’était pas en y allant à reculons qu’il y arrivera. Alors qu’il s’apprêtait à se lever pour s’approcher de l’eau, Roshi lui donna un dernier conseil. Un conseil fort appréciable.

« Merci, je vais essayer. »

Eden le salua et s’approcha de la mer. L’eau lui semblait agitée, et forcément avec tous ces baigneurs autour… Bon, elle ne devait pas être trop mauvaise, aussi il se déchaussa et remontant un peu son pantalon pour éviter de trop le mouiller. Pas de chance, ce fut rapide avec tous les remous environnants…  Doucement, il plongea un pied dans l’eau, sans pour autant lâcher un petit râle à cause de la fraicheur. Après quelques secondes, il plongea le second et marcha pour s’engouffrer dans l’eau salée de la mer. Ce n’était pas spécialement désagréable en fait, puisqu’il s’agissait de son élément naturel. Comment avait-il pu le craindre alors qu’il se trouvait toujours auprès de lui ?

« Bien… concentrons-nous… »

Le garçon inspira un grand coup et bloqua quelques secondes sa respiration pour plonger ses mains dans l’eau et tenter d’ « écouter l’eau ». Malheureusement les bruits autour de lui parasitèrent sa concentration et il dut expirer un grand coup sous peine d’étouffer. Pourquoi avoir choisi un lieu aussi peuplé ? Eden lança un regard en arrière vers Roshi qui semblait être satisfait. Normal que cela lui paraisse normal, il était déjà Invocateur. Tiens d’ailleurs, pourquoi n’avait-il pas fait une démonstration de son talent ? Peut-être qu’il ne voulait pas déstabiliser son disciple pendant l’épreuve…

Calme à nouveau, Eden reprit sa concentration en remuant les mains, sous l’eau. Il tenta d’amplifier l’eau. Une eau pas totalement composée de molécules d’eau puisqu’il y avait du sel et d’autres particules parasites mais il sentait que quelque chose venait. Il lui semblait pouvoir comprendre ce que Roshi entendait par écouter. C’était encore léger mais Eden le sentait. Les paupières fermées, il fit le vide dans son esprit, oubliant alors tous les brouhahas environnants. Il était seul. Dans l’eau, tentant de communiquer avec elle.

Il y eut des remous. Légèrement perceptibles entre ces doigts. Etait-ce un Pokémon aquatique qui avait nagé à côté de lui, ou bien un Esprit ? Comment le savoir ? Il avait tellement envie de savoir, d’ouvrir les yeux mais il se força à garder sa position et se mordit la lèvre inférieure. Il ne sentit plus rien. C’était un échec. Eden rouvrit les yeux finalement et constata que rien n’avait changé, aucune forme, aucune créature ou Esprit ne s’était matérialisé devant lui. Peut-être qu’aucun Esprit n’avait envie de se lier avec lui…

Le soleil s’était incliné, il s’était sûrement écoulé plusieurs minutes depuis qu’il était entré dans l’eau. Est-ce que Roshi s’impatientait de voir son élève ne pas y arriver ? Est-ce que tous les Invocateurs avaient réussi du premier coup ? Etait-ce un signe de son incompétence ? Eden baissa les yeux après avoir regardé Roshi, l’air déçu. Il soupira un grand coup, expirant par la bouche.

Eden.

« Hum ? »

Il entendit quelqu’un l’appeler. Alors aussitôt il redressa la tête et posa son regard sur Roshi en pensant que c’était lui qui l’aurait interpellé mais non. Alors quelqu’un dans la foule qui l’aurait reconnu ? Son regard se posa sur chaque visage qui l’entourait mais aucune connaissance en vue et personne ne semblait faire attention à lui. Etait-ce son imagination ? Soudain, il sentit un remous lui caresser le dos de la main droite, toujours plongée dans l’eau. Instinctivement, il la sortit et l’observa. Rien, juste des gouttes d’eau.

« Pardon, Je m’y remets de suite. » s’excusa-t-il auprès de son examinateur en penchant légèrement la tête en avant.

Le garçon se gratta la joue tout en se demandant s’il n’avait pas rêvé. Pouvait-il vraiment s’endormir debout en pleine épreuve ?! Quand même pas… Du coup, il inspira un grand coup et expira par la bouche pour se remettre dans le bain. Il devait mettre du sien s’il ne voulait pas passer la nuit dans l’eau ! Eden refit alors le vide dans son esprit, manipulant l’eau au bout de ses doigts. Il devait écouter avec sa maîtrise, entrer en contact avec les Esprits via sa propre maîtrise de l’eau. Peut-être qu’en amplifiant les courants, il y parviendrait ? Doucement, un sourire se dessina sur ses lèvres ; il prenait enfin du plaisir à faire cet exercice. C’était à la fois minutieux, lui demandant alors une certaine concentration qu’Eden avait oublié jusqu’à présent, mais aussi intéressant. C’était différent.

Concentré, Eden oublia le monde extérieur. En oublia son monde. C’était devenu étrangement silencieux. Mais il n’ouvrit pas les yeux pour autant, il était tellement concentré à trouver son Esprit. Il sentait qu’il y était… Il y était presque.

Eden.

Encore cette voix. Douce, cristalline. C’était la voix d’une femme. Ou non, d’une fillette. Mais il n’avait pas souvenir de connaître une enfant… Alors qui pouvait-il l’appeler ainsi. Doucement, le garçon ouvrit les yeux et se retrouva dans un endroit fort étrange : il avait les pieds dans l’eau, comme auparavant mais une étrange brume empêchait de voir à une dizaine de mètres. C’était tout blanc et inquiétant. Surpris puis inquiet, le blond tourna sur lui-même pour tenter d’apercevoir Roshi mais rien, il n’y avait personne. Silence. Puis soudain, il entendit quelque chose se former derrière lui. Des gouttes qui tombaient et faisaient « ploc ». Le visage figé de peur, il ferma les yeux une seconde et se retourna d’un coup, prêt à attaquer la chose.

« Hein ? »

Mais tout ce qu’il y avait, c’était une sphère d’eau, pas totalement parfaite qui lévitait juste en face de son visage. Elle ne semblait pas l’attaquer, mais plutôt l’observer. Intrigué, Eden tendit son index pour la toucher mais la sphère recula, ce qui le fit sursauter. Il lâcha bêtement un « pardon », par réflexe. Quelques secondes passèrent sans qu’aucun ne réagisse. Alors ne sentant aucune menace, Eden porta son regard autour de lui et se demanda bien où il était. Etait-ce un rêve ? Il se pinça mais ne sentit rien.

« Ah je vois, je me suis sûrement endormi à force de me concentrer en vain. » se rassura-t-il. « Ce n’est qu’un mauvais rêve. »

Puis il passa son chemin, se disant que s’il marchait dans cet immense lac vide de tout horizon, il se réveillera. La sphère d’eau le suivit, mais cela ne semblait pas le déranger. Puis soudain, il sentit comme une douleur. Vive. Il regarda son bras ; elle venait de là où il s’était pincé. Son visage s’assombrit : c’était un rêve ou pas ?! Pris de panique, il se mit à courir, courir, courir ! Rien ne changeait, toujours le même niveau d’eau et toujours ce brouillard qui ne semblait pas disparaître.

Puis il se mélangea les pieds et tomba la tête la première dans l’eau. Pas totalement. Car malgré que le niveau lui arrivait jusqu’aux genoux, c’était comme s’il était tombé dans une flaque. Ce n’était à ne rien y comprendre. Il se redressa et remarqua la sphère, toujours présente à ses côtés. Complètement perdu, il s’adressa à elle, désespéré ;

« Mais où suis-je ?! Je suis… mort ? »

Cette éventualité l’effraya. Il regarda ses mains mouillées ; c’était donc à ça que ressemblait le paradis des élémentalistes ? C’était plutôt un enfer oui !

Tu es chez moi.

Encore cette voix. Le blond leva les yeux et comprit que cette voix venait de la sphère d’eau. Il répéta « chez toi ? » plusieurs fois sans rien comprendre. Et puis finalement ;

« Tu… es un Esprit ? »

La sphère acquiesça, contre toute attente. Eden perçut comme un sourire mais il ne savait pas trop.

J’ai toujours été là, juste que tu ne pouvais pas me voir. Enfin tu peux entendre ma voix !

Perdu, le garçon regarda la sphère d’eau tourner autour de lui.

« Comment ça toujours là ? »

On s’est déjà rencontrés mais c’était il y a une éternité ! Mais je suis tellement contente qu’on puisse enfin parler ensemble. J’ai tellement attendu ce moment !! On va pouvoir jouer ensemble maintenant ! Je ne serais plus jamais seule !!

C’était un peu trop pour le blond qui mit sa main devant la sphère pour la calmer un peu. Il se redressa et tout en s’adressant à elle, scruta les environs ;

« Ok, je veux bien jouer avec toi mais je ne peux pas rester là. Sais-tu comment je peux rentrer chez moi ? Dans mon monde ?

Oh non ! Tu veux déjà partir ?! Reste, je t’en prie !

« Si tu es un Esprit, alors on pourra se revoir. Dans mon monde.

Vraiment ?! Tu ne m’abandonneras pas si tu repars ?

Promis. »

Eden tendit sa main en direction de la sphère, sa nouvelle amie, et leva le petit doigt. Il lui expliqua que c’était ainsi que les promesses se faisaient chez lui. Curieuse par le geste, la sphère créa un petit tentacule et enroula l’index du blond. C’est alors que soudainement, le paysage avait changé. Le vaste lac inerte et la brume avaient totalement disparut pour laisser place à une mer bleue, agitée par les remous des baigneurs. Eden était revenu. Perdu, il scruta les environs mais aucune présence de la sphère. C’était un rêve ? Non pourtant cet échange avait tellement l’air réel, il avait réellement senti la détresse, la solitude de cet Esprit.

Il courut dans la direction de Roshi, trempé par sa course. Il se mit à genoux devant lui et sembla le supplier.

« S’il vous plait, j’ai communiqué avec un Esprit mais je ne sais pas comment faire pour le faire venir ici. Je voudrais tellement savoir ! »


[ Hrp : je suis terriblement désolée pour cette longueur mais c’est un évènement tellement important que… voilà XD Du coup, Eden a communiqué avec son Esprit mais il ne sait pas comment faire pour l’invoquer, il demande donc de l’aide au Grand Maître Roshi =3 sur comment faire. J’espère que ça ira ! ]

_________________
[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Q9ok

>  [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Miniature_330_XY <
Eden Sovial
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 295

Fiche de personnage
Points:
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par PNJ le Dim 21 Juin 2020 - 22:30

Confortablement assis sur le sable, le vieux Roshi observait tranquillement les progrès de son élève. Au départ, il sembla assez incrédule et indécis sur la conduite à suivre, comme la plupart des nouveaux invocateurs. Mais comme il connaissait l’Amplification, il avait forcément déjà appris à écouter son élément, ce qui n’était pas forcément le cas chez les élémanciens pur jus : certains d’entre eux savaient très bien taper avec leur élément mais étaient complètement perdus dès qu’on leur demandait un peu plus de subtilité et de retenue.

Au bout de quelques minutes, le vieil instructeur entendit distinctement le nom de son disciple prononcé par une voix tierce. Mais alors que ce dernier se retournait avec un air interrogateur, le viellard se contenta de lui sourire tout en secouant la tête. Hé non, héhé, ce n’était pas lui qui venait de l’appeler, signe qu’Eden était sur la bonne voie !

La suite lui donna raison. Eden avait bel et bien déniché un esprit qui semblait lui correspondre… Et qui semblait même le suivre depuis un petit moment s’il en croyait ses propos en fait. Parmi les esprits liés aux invocateurs, beaucoup étaient des esprits qui avaient naturellement de la curiosité pour le humains, ce qui les poussait à rechercher ce genre de partenariat. Mais celle qu’Eden avait déniché avait une particularité : apparemment, il s’agissait d’une jeune fille qui recherchait de la compagnie. Ou en tout cas, c’était comme ça qu’elle se concevait via l’avatar qu’elle avait choisi. Une telle manifestation indiquait qu’elle était effectivement prête à se lier durablement à un humain, mais si Eden acceptait se lien, il devrait s’en montrer responsable. Ceci dit, il parut tout à fait sincère à son maître lorsqu’il s’engagea à la ramener. Cela raviva même une flamme dans le coeur fatigué de Roshi. Enfin un élève qui avait compris que le but ultime de l’invocation n’était pas la victoire sur ses ennemis mais tout simplement… L’invocation elle-même.

Alors que le disciple courait vers son maître, Roshi put voir dans les yeux du jeune homme l’étincelle de la détermination, ce qui lui arracha un sourire. On aurait dit lui au même âge. Rêveur, idéaliste… Mais aussi mortellement déterminé.

« Bien sûr que je vais t’expliquer comment faire ! C’est même la raison de ma présence ici Eden ! Mais relève-toi s’il te plaît, mon garçon, je ne suis pas Kyogre, il est inutile de s’agenouiller devant moi ! J’ai entendu ton dialogue avec cet esprit et je dois dire que tu es très bien parti pour l’invoquer. Vous avez l’air aussi motivés l’un que l’autre et c’est parfait, c’est la condition nécessaire et suffisante à l’invocation ! Le reste n’est que détail !

Toutefois, permets-moi de rajouter quelques détails. Par rapport à l’apparence que peut prendre un esprit devant un humain, il existe une théorie qui court parmi les invocateurs appelée la théorie des avatars. L’avatar est la forme que prend l’esprit pour se matérialiser devant toi. Il existe trois familles d’avatars : les flaques d’eau et autres gerbes élémentaires informes, les Pokémon élémentaires et les esprits humanoïdes. Des observations empiriques tendent à montrer que plus l’esprit souhaite avoir une forme ressemblant à un humain, plus il est désireux de nouer un lien profond avec son invocateur, un lien plus profond que le lien entre un élémental et son élément ou entre un dresseur et un Pokémon sauvage. Un lien d’humain à humain. Bien que je n’y ai pas accédé, j’ai compris d’après votre compréhension qu’elle t’avait montré ce que certain invocateur nomment son « monde intérieur ». Inutile de détailler, je pense que tu sais mieux que moi de quel monde je parle ! C’est une preuve de l’attachement qu’elle te porte. A mon avis, elle voudra donc probablement prendre forme humaine mais je te laisse t’en assurer. Parlons maintenant de la considération, qu’elle semble te manifester. La question est : Penses-tu pouvoir le lui rendre ?

Tu n’es pas obligé de répondre « oui » à la question mais si tu le fais, tu devras tenir parole sous peine de ne plus pouvoir l’invoquer… A moins que tu ne réussisse à la convaincre sans contraindre de changer le cadre de votre relation. C’est comme une relation humaine en somme. Une relation plutôt intime de surcroît. »

Roshi laissa quelques instants à Eden pour qu’il puisse assimiler ces informations et penser sa réponse, puis il reprit :

« Sache en tout cas que je forme des invocateurs depuis assez longtemps pour savoir à la façon dont tu viens de me demander de t’apprendre à invoquer que je te pense prêt à assumer une telle relation ! Sans plus attendre, passons au secret de la technique !

Déjà il va te falloir dialoguer avec cet esprit pour savoir ce qu’il veut comme corps. Beaucoup.dialoguer Ensuite, la meilleure image que j’ai à te donner pour t’expliquer ta tâche est celle du peintre : d’après un de mes amis qui pratique cet art, parfois, lorsqu’il est suffisamment concentré, lorsqu’il est suffisamment en osmose avec son support de toile, c’est comme si ce dernier lui parlait et lui disait quelle couleur et quelle forme il souhaitait porter. C’est ce niveau d’osmose qu’il te faudra atteindre avec ton esprit pour lui fabriquer un corps digne de lui et qui lui plait. Simplement l’écouter avec tes oreilles ne suffira pas. Il te faudra aussi percevoir ses demandes et ses émotions par ta maîtrise et rester à l’écoute tout en sculptant l’eau dans laquelle ton esprit s’incarnera. Parfois l’esprit aide son créateur à sculpter son corps, parfois non, mais le lien est toujours nécessaire pour que l’esprit puisse pleinement habiter ce nouveau corps et le faire sien.

Bon, j’espère que tu as compris. Si tu as besoin de conseils, n’hésite pas à m’en demander, mais à vrai dire, je pense que je vais venir avec toi dans l’eau pour invoquer. J’ai envie de revoir une vieille amie... »


Le jeune Eden lui avait donné envie de retenter une invocation qu’il n’avait plus réalisée depuis quoi… cinquante ans ? Tant de honte… Tant de culpabilité… Et s’il était toujours incapable de reformer le lien ? Mais d’un autre côté, une part de lui savait très bien que s’il ne réessayait pas aujourd’hui, il ne le ferait jamais. Et il avait profondément envie de la revoir.

Prêt à partir dans les vagues une nouvelle fois, il se retourna alors qu’il sentit un contact dans son dos alors qu’il se relevait. C’était son vieil ami Tortank qui l’encourageait gentiment à ne pas abandonner...

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par Eden Sovial le Mer 24 Juin 2020 - 18:03

Il n’avait jamais imaginé que cette rencontre puisse se produire. Il avait longtemps hésité sur sa réussite et pourtant, Eden venait de le faire. Il venait de communiquer avec un Esprit. Il se doutait bien que ce dernier ne serait ni puissant, ni imposant, mais c’était un Esprit, un être exceptionnel qui l’attendait. Il venait de réussir une première étape dans sa formation. C’était donc tout excité mais aussi inquiet sur la démarche à suivre qu’il se mit à genoux devant Roshi, le suppliant de l’aider à faire en sorte que lui et l’Esprit, puissent se voir. Ou se revoir visiblement. C’était un peu compliqué mais Eden était déterminé à tout mettre en œuvre pour que cela se fasse.

L’affirmation de Roshi soulagea le garçon ; il allait l’aider ! Enfin il aurait pu lui dire, nope, démerde-toi, c’est ton épreuve pas la mienne mais Eden avait tellement envie de tenir sa promesse qu’il ne voulait faire aucune erreur qui pourrait le bannir du monde des Esprits. Il y était tellement, il était tellement proche de son but qu’il ne se donnait aucune erreur. C’est donc avec une attention particulière qu’il écouta son examinateur. Les explications de Roshi étaient vraiment intéressantes mais c’était beaucoup trop d’un coup, Eden ne se sentirait pas capable de tout retenir sans prendre des notes mais il se força. Cela lui demandait une réelle concentration mais il était tellement passionné. Doucement, le visage d’Eden s’assombrit, comme si on lui en demandait beaucoup. Trop.

« Hum… Pour le moment, ce n’était qu’une sphère d’eau qui pouvait créer des tentacules. Elle ne semblait pas avoir de forme particulière. Mais étrangement j’ai déjà vu ça par le passé… Je me demande si ce n’était pas pendant mon épreuve d’Elémancien. C’est sûrement pour ça qu’elle m’a dit qu’elle était toujours là… » murmura-t-il sur la fin. « Je ne veux pas forcer quiconque à faire ce que moi je veux, si son désir est que je puisse rester avec elle, pour qu’elle ne se sente plus seule, alors j’accepte. Je pense que nous avons besoin de l’un comme de l’autre. »

Eden se voyait mal avait une telle relation avec un Esprit, enfin il considérait jusqu’à présent les Esprits comme des êtres spéciaux mais égaux aux humains, comme lui. Il ne les voyait pas comme des choses qu’on pouvait se permettre de faire venir dans son monde pour faire le sale boulot. Enfin c’était son avis, certains ne considéraient les Esprits que comme des armes. Il se demanda alors quel genre de relation avait Alexei avec son Esprit… Non, c’était totalement différent pour lui, Eden n’était pas un membre de l’armée Mizuhanienne, il n’avait donc aucunement besoin d’un Esprit combattant. Juste d’un soutien.

Lorsque Roshi parla de passer à l’étape suivante, un large sourire s’afficha sur le visage d’Eden et il lâcha un « oui ! » énergique. Il était prêt. Ainsi Eden devra non seulement dialoguer avec son Esprit pour mieux la comprendre mais aussi le façonner un corps. Hum… c’était une chose à laquelle il n’y avait songé. Il s’imaginer les Esprits avoir déjà une forme propre à eux, comme les humains… Ou alors certains Esprits étaient spécifiques à ça.

« Je vois… » commença-t-il en réfléchissant. « Hum… je ne suis pas très doué en loisir créatif mais je ferais de mon mieux pour la satisfaire. »

« Elle », « la »… Eden ne lui avait même pas demandé son nom… Quel mal poli quand même ! Enfin en tout cas, il devait dans un premier temps, communiquer avec elle, à nouveau. Peut-être devrait-t-il lui expliquer sa situation, lui expliquer que cela risquait de prendre du temps. Ayant compris les directives fournies par Roshi, Eden le remercia et s’empressa de retourner dans l’eau. Par chance, l’eau était beaucoup moins agitée qu’au début, sûrement parce qu’il commençait à se faire tard.

« C’est parti. »

Le blond inspira un grand coup par le nez et expira longuement par la bouche, les paupières fermées. Ses mains plongèrent dans l’eau froide de la mer, ses doigts pianotèrent. Il se sentait beaucoup plus serein et calme, il avait saisi le truc de l’écoute de l’eau.  

Tu es revenu !

Lorsqu’il entendit sa voix, Eden rouvrit les yeux et retrouva l’Esprit. Sous forme d’une gerbe d’eau, forcément mais c’était elle. Un sourire s’afficha sur ses lèvres.

« Oui. Mais je doute que cela dur longtemps, je ne suis pas très à l’aise encore. Mais je t’ai fait une promesse et je veux la tenir. Je dois t’avouer que je ne suis pas encore Invocateur. Je suis en pleine épreuve en fait.

Une épreuve ?

Hum… Disons que je passe une sorte d’examen pour savoir si je suis apte à le devenir ou pas.

Tu vas réussir ! J’ai confiance en toi Eden !! »

L’enthousiasme et la naïveté de l’Esprit le fit sourire à nouveau. C’était tellement mignon. Puis il se rappela des directives et des conseils de Roshi. Le temps défilait à une telle vitesse dans ce monde comparé au sien… C’était du moins un détail qu’il avait retenu.

« Avant toute chose, je voudrais savoir. Pourquoi moi ? Pourquoi avoir répondu à mon appel ? »

Non pas qu’il doutait des choix de l’Esprit mais il voulait savoir pourquoi elle et pas un ou une autre. Pourquoi spécialement lui alors qu’il n’était pas l’un des meilleurs.

Parce que tu es altruiste. Tu doutes. Tu pleurs. Tu ris. Tu fais des erreurs. Tu veux t’améliorer. Tu es pour moi un humain. Quelqu’un de spécial et c’est ce qui m’a attiré vers toi ce jour-là. C’était une rencontre très courte certes mais suffisante pour savoir que j’avais fait le bon choix.

Eden ne put s’empêcher de baisser légèrement la tête, confus. Il sentait que l’Esprit était sincère, mais il se trouvait énormément de défauts. Mais bon, il avait aussi des qualités !

Dis-moi ce que je dois faire pour que tu réussisses ? Pour que nous puissions nous voir plus souvent, maintenant que c’est possible ?

Le garçon redressa sa tête quand un tentacule vint se poser sur sa joue. Il sentit de la compassion dans sa voix. Ce n’était pas la voix d’une fillette, mais d’une femme. Ou alors une jeune femme. Il n’arrivait pas à se décider mais elle faisait très mature.

« C’est encore confus pour moi mais je dois savoir quel corps tu voudrais.

Quel corps ? s’étonna l’Esprit.

C’est bizarre je sais… mais il semblerait qu’ici tu sois à mes yeux une sphère d’eau. Rien d’autre. Tu as sûrement un corps que je ne peux percevoir dans ce monde. Je pourrais te le façonner dans mon monde.

Hum… C’est étrange comme procédé.

Je te l’accorde. » lâcha le blond, gêné.

Un long silence gênant s’installa entre eux. Eden se doutait bien qu’il y aurait certaines parties qui lui seront totalement ignorantes mais il savait aussi les Esprits bien plus « décoincés » que les Humains.

Ça m’est égal. Donne-moi l’apparence qui te conviendrait le mieux. Tout ce que je veux, c’est pouvoir rester à tes côtés le plus longtemps possible. Pouvoir être avec toi dans les moments difficiles comme les moments joyeux. Je peux avoir cette opportunité alors je ne vais pas faire ma capricieuse !

« Tu en es sûre ?

Oui ! J’ai confiance en toi, Eden ! »

Et suite à cet entretien, il sentit l’eau au bout de ses doigts. Il avait quitté son monde pour revenir dans le sien. Alors sans ouvrir les yeux, il leva les bras et commença à modéliser une forme avec l’eau environnante. C’était plutôt grossier, indécis. Il ne s’était jamais vraiment penché sur cette spécialité de sa maîtrise, à savoir imaginé quelque chose et en faire une sculpture. Surtout qu’il n’avait pas spécialement des idées bien précises. La colonne d’eau se cassa en bas et prit une forme plus longiligne sur les extrémités. Eden fronça les sourcils et sentit sa maîtrise lui échapper. Quand il sentit brièvement un souffle l’invitant à poursuivre, qu’il était sur la bonne voie. Progressivement mais sûrement la forme aqueuse se forma pour devenir une espèce de sirène aquatique. Le regard vide, elle semblait attendre son âme. Eden rouvrit les yeux et se demanda alors si cela plairait à son Esprit.

Tu permets ?

Le blond sentit à nouveau cet étrange souffle effleurer son visage. Il regarda par-dessus son épaule mais ne vit personne, peut-être comme un étrange voile invisible. Doucement, la créature aquatique ferma les yeux et quelques modifications se formèrent : une chevelure aquatique se forma, des vêtements apparurent ainsi que des bijoux. Elle mettait sa petite touche personnelle. Eden laissa faire et afficha un large sourire quand l’Esprit ouvrit ses grands yeux turquoise.

Alors ? lâcha-t-elle avec le sourire.

Eden entrouvrit doucement sa bouche mais aucun son n’en sortit. Il se trouvait devant un phénomène qu’il n’aurait jamais cru voir un jour. Qu’il n’aurait jamais cru réalisé. Pendant que l’Esprit semblait se familiarisé avec son nouveau corps, le garçon l’observa et finalement lui demanda :

« Je ne connais même pas ton nom. »

Aussitôt l’Esprit cessa de tourner sur elle-même pour s’observer et reporta son attention sur Eden. Elle sourit. Elle lui sourit.

Je suis un nouvel Esprit maintenant, à toi de me trouver un nom.

« Syrath »

C’était sortit tout seul de sa bouche, comme s’il avait attendu ce moment depuis longtemps, comme s’il avait cherché depuis tout ce temps. Visiblement cela semblait lui faire plaisir.

Alors je m’appellerais Syrath. Merci.

Habituée dans son nouveau corps, l’Esprit vint poser ses mains sur les épaules d’Eden et sembla porter son attention sur Roshi. C’est vrai, il était en plein examen !

Alors… Est-ce qu’Eden a réussi ? Est-ce qu’il est officiellement un Invocateur ?

« Attends ! C’est encore trop tôt ! » lâcha le blond totalement gêné par les questions de Syrath.

_________________
[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Q9ok

>  [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Miniature_330_XY <
Eden Sovial
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 295

Fiche de personnage
Points:
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par PNJ le Jeu 25 Juin 2020 - 18:28

Avant de s’atteler à sa propre tâche, Roshi tenait à s’assurer qu’Eden pouvait se débrouiller pour l’invocation. Trop occupé à se concentrer pour préparer la sienne, il ne chercha pas cette fois-ci à comprendre les échanges entre Eden et son esprit mais se contenta d’observer les mouvements de maîtrise du jeune homme… Qui semblait très bien se débrouiller. Parfait ! Parfait… Bon.. Quand faut y aller…

Le viel homme invoqua tout d’abord Azel et Azmus, les deux esprits serpents qu’il avait convoqué un peu plus tôt. Ces derniers décrient un cercle dans la mer, engendrant des vagues qui repoussèrent les nageurs assez loin de lui. Il prit également garde à ce qu’Eden ne soit pas à portée de ce qu’il allait faire.. Certains baigneurs crièrent de surprise lorsque la vague les repoussa mais il n’y eut pas plus de mal que cela. Roshi révoqua ensuite son duo d’acolytes pour passer à la phase cruciale de son plan…

Levant un bras, il fit apparaître face à lui la plus grosse vague qu’il se savait capable d’encaisser. Le raz-de marée faisait bien deux mètres de haut. Comme prévu, la charge aqueuse se fracassa sur son corps frêle, le submergeant totalement. Mais le vieil homme n’avait pas volé ses galons et il resta droit face au déluge qui s’abattait sur lui, scrutant de sa maîtrise la moindre goutte d’eau qui s’écrasait sur son corps. ELLE était là. Il le savait. ELLE attendait qu’il l’invoque, ce qu’il n’avait pas fait depuis bien longtemps. Quarante-huit années pour être précis.

Depuis tout ce temps, elle était partie, suite à son rejet. En scrutant la mer, il n’avait plus ressenti sa présence comme avant. Et pourtant, voilà maintenant environ deux ans qu’il la sentait de nouveau autour de lui lorsqu’il observait la mer. Et malgré cela, il n’avait pas retenté de l’invoquer depuis. Mais aujourd’hui… Aujourd’hui il venait de rencontrer un gamin qui manifestait autant d’envie et de joie à l’idée d’invoquer que lui à l’époque. Si cela n’était pas un signe de Kyogre pour lui faire comprendre de réessayer, alors rien ne le serait !

Pour lui faire comprendre à quel point il souhaitait la revoir, un simple lien mystique comme la maîtrise n’était pas suffisant. Il voulait qu’elle sente son corps, qu’elle sente qu’il voulait qu’ils soient en contact à nouveau, avec la même puissance qu’autrefois !

Il tressaillit lorsqu’il la sentit contre sa peau. Cette eau... Ce liquide… Cette présence… Aucune erreur possible, c’était elle ! Il attira alors l’esprit jusqu’à lui comme il l’avait toujours fait et elle se laissa faire. Il n’avait pas perdu la main… Elle était là, toujours identique à celle qu’elle était quarante-huit ans plus tôt, avec le même corps humanoïde d’un bleu translucide, les mêmes yeux d’un blanc brillant et unis pareil à deux soleils et ses longs cheveux bleus identiques à son corps qui cascadaient jusqu’à ses pieds…

« Immelia... »

Que lui dire depuis tout ce temps ? Comment lui faire sincèrement comprendre à quel point il était désolé et regrettait son choix de jadis ?

« Roshi. Le temps n’a pas été tendre avec toi depuis notre dernière rencontre.
-…
-L’armée t’avait demandé de faire un choix. L’armée ou moi. Tu as choisi l’armée. Tu regrettes ce choix aujourd’hui n’est-ce pas ? Sinon tu ne m’aurais jamais rappelée. As-tu conscience de ce que tu as sacrifié pour ta carrière ?
-Oui… Notre vie ensemble… Notre bonheur… Toi…
-Tout ça c’est secondaire. La première chose que tu as sacrifié en renonçant à m’avoir auprès de toi pour rester dans l’armée c’est…
-Moi-même. »


Le vieil homme avait à présent les larmes aux yeux. L’esprit savait toujours comment taper juste, comme à son habitude. Mais il savait qu’il devait dire ce qui allait suivre :

« Tu as raison. Tu avais raison. Ce n’était pas une bonne idée, même pour mon propre bonheur. Je ne peux pas changer le passé, ni même te rendre ton bonheur perdu… Mais je peux t’annoncer que j’ai mis fin à ce sacrifice. Désormais, l’armée n’a plus de prise sur moi. Pas plus que leurs règles stupides sur les relations entre humain et esprits ! »

Roshi avait conscience de l’aspect très égoïste de cette déclaration mais il devait la formuler pour être au clair avec Immélia et lui-même. L’esprit se contenta d’ajouter :

« Et? Tu n’as rien à me demander ?
-Tu veux… Tu veux qu’on reforme notre invincible duo de jadis ?
-Bien sûr ! Il m’a fallu du temps pour te pardonner mais sache que je ne serais jamais revenue t’observer si je ne l’avais pas fait. »


Une tempête d’émotion se déchaîna chez le vieil homme. Mais fidèle à sa réputation de goujat, il se contenta d’un sourire amusé et proposa à son amie :

« Dans ce cas que dirais-tu de m’aider à former deux jeunes âmes à l’art délicat de l’invocation ?
-Avec plaisir ! »


Comme au bon vieux temps, Immélia saisit Roshi par la taille et laissa ses longs cheveux s’accumuler sous ses pieds jusqu’à former une planche de surf assez large pour que deux personnes puissent s’y tenir debout. Ravi de la tournure des choses, le viel homme se hâta de rejoindre son élève. Mais il n’eut pas le temps d’en placer une qu’une adorable petite sirène lui posa une question avec une impatience des plus touchantes, ce qui ne manqua pas de faire rire le vieillard. Pourtant il ne pouvait s'empêcher de compatir à la gêne d'Eden, même si'l n'avait pas à s'en faire !

« Tu veux savoir si Eden est digne de recevoir le tire d’Invocateur ? Eh bien techniquement, un invocateur est une personne qui sait invoquer un esprit élémentaire dans notre monde en collaborant avec lui, non ? Eh bien je crois que ton ami a réussi à t’appeler ici donc techniquement parlant, on peut dire que c’est un invocateur non ? Qu’en penses-tu Immélia ?
-Je n’ai jamais compris cette obsession des humains pour les titres, les distinctions et les reconnaissances. Un invocateur, ça invoque et c’est tout. Et encore, pour moi c’est simplement une parmi les infinies possibilités qu’offre une maîtrise. Je ne vois pas pourquoi on en fait tout un foin. Est-ce que les humains qui savent faire de l’escalade reçoivent un diplôme pour ça ? Eh bien c’est pareil pour l’invocation !
-Je prends donc ça pour un oui ! A deux voix contre zéro, tu es donc déclaré Invocateur à l’unanimité Eden, félicitations ! Et si pour fêter ça tu nous présentait ta camarade ? A moins qu’elle ne veuille le faire elle-même ? Et si tu as envie, on peut même faire une petite course nautique avec nos esprits ! A moins que tu n’aies d’autres questions sur l’invocation ?
-Hum hum !
-Ah oui, suis-je bête ! J’en perds tout sens des convenances ! Eden, jeune demoiselle, je vous présente Immélia, une vieille amie !
-Enchantée de vous rencontrer ! »

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par Eden Sovial le Lun 29 Juin 2020 - 16:50

Eden ne put s’empêcher de faire taire son Invocation suite à son étrange demande. Il ne savait pas Syrath aussi familière mais en même temps, ils venaient juste de se connaître. La sirène regarda de façon étonnée son nouvel ami et sentit que sa demande le gênait. Mais n’était-ce pas le but de cette épreuve, cette Invocation et sa présence dans le Monde des Humains ? Il devait savoir s’il avait réussi oui ou non. Ou bien Eden allait devoir faire encore un exercice pour valider son diplôme ? Le garçon baissa légèrement la tête tandis que Syrath observa l’Invocation qui se trouvait aux côtés de Roshi. Une belle femme, vraiment elle à regarder et surtout très jeune. Mais bon, étant composé principalement de l’élément eau, il était facile pour les invocations de garder leur « jeunesse ». Elle ne ressentit aucune jalousie, Eden l’avait façonnée comme il le voulait alors elle était tout simplement contente de son aspect. Il pouvait la modifier, soit, tant qu’elle restait à ses côtés. C’était ça, leur promesse de Pacte.

Après un petit fou rire de la part de Roshi, ce dernier reprit son sérieux et s’adressa à Syrath calmement. Elle comme Eden l’écoutèrent attentivement, donnant alors son verdict. Tout en le donnant, Eden ressentit comme un malaise : il avait certes réussi à invoquer Syrath dans son monde mais il avait trouvé ça trop rapide… Peut-être parce qu’il avait apprécié cette épreuve qui s’était tout simplement déroulée différemment de ce qu’il avait pu pratiquer avant. La main sur la poitrine, il attendit la réponse d’Immélia, l’Invocation de Roshi. Lorsqu’elle donna son verdict, Syrath enroula de ses bras le cou de son Invocateur en criant un « Super !! » tandis qu’un sourire de soulagement s’afficha sur le visage du blond. La tension venait de redescendre. Il avait du mal à le réaliser. Ça y est, il était officiellement Invocateur. Il avait réussi sa dernière épreuve !

« Merci. Merci beaucoup de m’avoir fait passer cette épreuve ! » lança-t-il en remerciant Roshi tout en se courbant en avant. Syrath fit de même en joignant ses mains. Puis ils se redressèrent tous les deux, et tout en se regardant, sourirent. « Merci à toi aussi Syrath. Merci d’avoir répondu à mon appel et d’avoir accepté de devenir mon Esprit Elémentaire. »

L’Esprit sourit et remercia le blond à son tour. Puis elle porta son attention sur Roshi et Immélia.

Je m’appelle Syrath. Enchantée de faire votre connaissance. Commença-t-elle, toute souriante. Et désolée de mes questions directes mais j’ai senti qu’Eden n’aurait pas le courage de demander alors j’ai pris cette initiative.

Une fois les remerciements faits et les présentations également, Roshi leur proposa une petite balade. Enfin petite balade, c’était plutôt un prétexte pour faire une course. Eden hésita quelques secondes mais n’eut pas le choix quand son Esprit l’invita à prendre place dans son dos. Sérieusement… Il allait monter sur une femme ? Jamais il n’aurait imaginé ça. Contraint et totalement gêné, il s’exécuta et s’agrippa aux hanches de Syrath qui ne semblait pas gênée, elle. Au contraire, elle semblait même excitée par cette course !

Le départ fut donné et il était clair que le duo Roshi/Immélia n’en était pas à leur première collaboration ! Syrath les suivit tandis qu’Eden tentait désespérément de rester accrocher à son Esprit. Et puis au fil des mètres nagés, le blond commença à apprécier cette situation et en profita même pour observer le paysage. Ils étaient si éloignés de la plage, c’était comme s’ils étaient seuls, au milieu de toute cette immensité bleue. Surtout que le ciel commençait à devenir orangé, c’était vraiment agréable.

Le temps passage et il semblait que la plage se vidait doucement ; l’heure de rentrer avait sonné pour la plupart des baigneurs et baigneuses. Leur course aussi d’ailleurs. Syrath n’était pas déçue d’avoir perdu, mais cela lui avait fait tellement du bien qu’elle semblait en redemandait une autre. Malheureusement pour Eden, même s’il n’avait pas fourni d’effort physique, il se sentait bizarre. À peine toucha-t-il le sable qu’il tomba sur les genoux. Il eut un vertige. Syrath posa ses mains aqueuses sur les épaules de son dresseur mais ces dernières commencèrent à fondre. Visiblement maintenir une telle forme pendant plusieurs heures semblait affaiblir Eden. Il n’était encore qu’un Jeune Invocateur pour qui cette maîtrise cachait encore bien des secrets.

« Je suis désolé… Syrath… »

Il était sincère. L’Esprit Elémentaire comprit et hocha la tête. Elle avait confiance en lui, il ne l’abandonnera pas. Peut-être se reverront-ils prochainement ? Syrath ferma alors ses yeux et accepta de devoir quitter ce monde. Elle sentit alors son corps rétrécir. C’était sûrement comme ça qu’un Esprit Elémentaire quittait le monde des Humains. Puis doucement elle sentit quelque chose à ses pieds. Quelque chose qui semblait la contenir. Alors Syrath ouvrit les yeux et contre toute attente, voyait Eden, son Invocateur. Il lui paraissait beaucoup plus grand qu’elle maintenant, alors qu’il y a peu, c’était l’inverse.

« Je dois avouer que ta précédente forme me demandait beaucoup d’énergie pour te maintenir ainsi. Mais avec cette nouvelle forme, tu devrais pouvoir rester plus longtemps avec moi. »

L’Esprit regarda le jeune homme de son bocal puis autour d’elle. Tout lui semblait beaucoup plus grand mais elle sentit aussi que le lien qu’elle avait noué avec son Invocateur était plus puissant et plus stable qu’avant. Elle semblait surprise mais un sourire s’afficha sur ses lèvres.

Tant que tu restes avec moi, donne-moi la forme que tu voudras !

Son physique avait considérablement changé. C’était maintenant une petite fille aux longs cheveux aqueux résidant dans un bocal en verre avec de l’eau. C’était d’ailleurs ce même bocal qu’Eden se servait pour utiliser sa maîtrise quand l’eau environnante manquait. Il n’avait pas trouvé mieux pour maintenir l’Invocation et cela semblait fonctionner. Puis il porta son attention vers Roshi et Immélia.

« Hum… Je pense que j’ai encore beaucoup de choses à apprendre et que je m’améliorerais si je continue de m’entraîner. Ainsi je pourrais sûrement maintenir une forme plus imposante pour Syrath. »

Ça m’est égal que je sois grande ou petite ! rétorqua-t-elle. Tant qu’on peut rester ensemble et que je puisse t’aider. Ne me sous-estime pas même petite, je suis impressionnante, tu verras ! lança-t-elle en faisant la moue.

Eden ne put s’empêcher de sourire devant la ténacité de son Esprit. Elle allait lui être d’une grande aide, c’était sûr. Leur duo ne faisait que commencer.


[ Hrp : Merci <3 du coup la « vraie apparence » de Syrath sera la petite fillette. La version Sirène sera sa version Amplifiée. J’espère que c’est toujours valide sinon je modifierais ! Encore merci pour l’épreuve, j’ai ADORÉ !! Et je ne serais pas contre de revoir Roshi et Immélia ! Ou une petite suite à ce rp x) ]

_________________
[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Q9ok

>  [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Miniature_330_XY <
Eden Sovial
Eden Sovial
Informations
Nombre de messages : 295

Fiche de personnage
Points:
Âge du personnage:
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par PNJ le Mar 30 Juin 2020 - 18:13

Ah cette vitesse ! Ces sensations ! Roshi était lui-même excellent nageur, excellent maître de l’eau et son Tortank avait peu de concurrents dignes de lui dans la mer. Mais aucun d’eux deux ne pouvait rivaliser en vitesse et en grâce avec un esprit de l’eau. Logique, Immélia n’avait pas besoin de s’unir à l’eau pour en tirer sa puissance puisqu’elle était l’eau ! Impossible pour un humain ou un Pokémon, même liés à l’eau, de rivaliser avec un être comme Immelia ! Et malgré les années passées, Roshi retrouva rapidement ses réflexes d’autrefois pour collaborer avec l’esprit.

Il avait parlé d’une course à Eden mais plus parce qu’il avait cru percevoir comme un doute chez son élève que par volonté de le tester une fois de plus ou de le sanctionner. Cette petite balade allait donc permettre au jeune homme de mieux connaître son esprit et de mieux collaborer avec elle, tandis qu’elle permettrait à Roshi et Immelia de se retrouver. Après ça, Roshi espérait qu’Eden se sentirait moins perdu sur le vaste chemin de l’invocation. Le résultat de cette « course » n’avait absolument aucune importance. D’ailleurs, le vieil homme n’avait même pas défini de ligne de départ, de point d’arrivée ou de temps limite. Le but était ailleurs.

Comme on pouvait s’y attendre, Roshi et Immelia devancèrent rapidement l’autre duo, les laissant aller à leur rythme et les rejoignant lorsqu’Eden décida de regagner la plage. Bizarrement, il semblait mal en point, comme épuisé.

« Il a dû trop forcer pour sa première fois… Allons voir, Immelia. Je crois que la balade est finie… Pour le moment. »

Lorsque l’instructeur revint sur la plage, il constata que l’esprit d’Eden avait changé de forme, passant d’une sirène adulte à une mignonne petite fille minuscule qui semblait ravie de pouvoir rester avec son invocateur, même sous cette forme. Ces deux-là s’étaient bien trouvés !

Roshi fut ravi de voir que le jeune homme avait compris comment changer la forme de son invocation pour dépenser moins d’énergie sans qu’il ne le lui explique. Mais bon, après tout, il ne s’agissait que d’une variation mineure du processus d’invocation lui-même. La remarque finale du petit esprit arracha un rire au vieillard. Il indiqua néanmoins à la petite :

« Oh, tu sais, un esprit ne doit pas nécessairement être puissants ! Les invocateurs et les esprits espions au sein de l’armée vont préférer avant tout être discrets ! Et les invocateurs qui veulent de la compagnie vont se focaliser sur l’esthétique ou sur tout autre aspect qui les intéresse. De fait, les meilleurs invocateurs ne sont pas nécessairement ceux qui peuvent invoquer l’esprit le plus puissant mais celui qui a le lien le plus fort avec son esprit, et inversement. »

Il marqua une petite pause en se grattant la barbe puis conclut :

« Bon, le soleil ne va pas tarder à se coucher, je pense donc qu’il est temps de mettre un terme à cette épreuve ! Comme je te l’ai déjà dit Eden, à compter d’aujourd’hui, tu es invocateur, félicitations ! Je ne te ferai pas un laïus sur l’importance cruciale de maintenir de bonnes relations avec ton esprit car je pense que tu maîtrises déjà cet aspect de l’invocation. Ah et ne sors pas le grtand jeu à tort et à travers sinon tu risques de mauvaises surprises ! Il ne me reste donc plus qu’à vous souhaiter bonne continuation pour la suite à Syrath et à toi ! Et si jamais vous repassez dans le coin ou que vous avez besoin de conseils, n’hésitez pas à venir voir le vieux Roshi ! J’habite dans la cabane sur l’île qu’on voit ici, à l’horizon ! »


Il s’interrompit le temps de pointer un point assez distinct au loin par delà les flots puis il reprit :

« Bref, il est temps de rentrer ! Tortank ! Immelia, tu rentres avec nous ?
-Oui. Nous avons encore beaucoup de choses à nous dire avant que je parte. Au revoir les jeunes et à bientôt ! »


Après un dernier signe de main à Eden et Syrath, Roshi s’en alla par la mer en direction de son île, assis sur le dos de son fidèle Tortank tandis qu’Immelia les collait de très près.

Une trentaine de minutes plus tard, le vieil homme était assis en tailleurs sur la plage de son îlot et il tirait sur sa barbe, signe qu’il réfléchissait à un problème qui l’irritait fortement. Entre ses mains, il tenait la lettre qui avait déclenché l’organisation de cette épreuve, celle envoyé par ce Don Saguiel. L’épreuve avait été un réel moment de plaisir et Roshi s’y était amusé comme il ne s’était plus amusé depuis des années. Malheureusement, il y avait un Wailord sous roche...

Roshi n’avait pas retenu l’intégralité du contenu de la lettre, et il avait complètement oublié la partie concernant la suite du parcours demandé pour Eden par son maître : ce dernier réclamait que son pupille passe une épreuve officielle supervisée par un officier instructeur afin qu’il puisse ensuite rejoindre l’armée. Or, non seulement Roshi était certain qu’Eden ne lui avait pas fait part de sa volonté de s’engager mais en plus il était certain que le jeune homme n’était pas du tout fait pour servir son pays par les armes. L’esprit favori d’un invocateur en disait beaucoup sur ce dernier et il était clair que Syrath était trop enfantine et n’était pas le genre d’esprit qu’on rencontrait habituellement parmi les invocateurs de l’armée.

Roshi avait bien déjà eu des cas de jeunes gens venus auprès de lui pour passer une épreuve qui les a envoyés à l’armée sans qu’ils le sachent. Il y avait les jeunes désœuvrés dont les familles souhaitaient se débarrasser et qui appâtaient leur progéniture en leur promettant une épreuve menant à une classe prestigieuse. Ils obtenaient bien la classe promise, mais avec en prime une carrière qui ne les enchantaient pas vraiment. Ce cas ne s’était présenté qu’une fois, sans même que Roshi ait été mis au courant par sa hiérarchie. Dégoûté par ce procédé, il avait usé de son influence pour ne plus être affecté à de tels cas.

Les autres cas étaient des criminels dotés d’un certain potentiel en maîtrise et encore récupérables pour la société à qui on avait proposé à choisir entre l’armée, la prison et/ou le bannissement à vie de Mizuhan et qui avaient choisi l’armée. Ils étaient parmi les élèves les plus motivés à réussir puisqu’ils risquaient tous leur liberté et/ou leur vie en cas d’échec. Mais Eden n’avait pas du tout l’allure d’un criminel et sa hiérarchie n’aurait pas manqué de l’avertir si cela avait été le cas.

Si Eden avait été envoyé à lui par un officiel de l’armée, Roshi aurait pu se renseigner sur cette demande mais là… Ce Saguiel pouvait très bien décider de ne jamais lui répondre sans rien risquer en retour. Cela faisait des années que le temps avait arraché à Roshi ses contacts dans l’administration de l’armée… Ses vieux amis de régiments…

D’un autre côté, il était tout à fait possible qu’Eden lui-même désire farouchement intégrer l’armée malgré son gabarit peu militaire et que Saguiel n’ait été que le relais officiel de sa volonté. Et puis, le jeune homme savait maintenant se débrouiller en invoication et il aurait Syrath, sans compter ses Pokémon, pour veiller sur lui. Du coup… Que faire, que faire ?

« Tu as une idée Tortank ?
-Tortank !
-Je dois pas décider pour le jeune à sa place et prendre son maître pour un homme peu scrupuleux sans le connaître ? C’est ça que tu veux dire ?
-Tank !
-Oui, je pense que tu as raison ! »


Sa décision prise, l’instructeur remplit et signa les papiers nécessaires. Dès le lendemain, il irait à la poste la plus proche pour faire part de sa décision. Sur ces entrefaites, Immelia sortie de l’eau avec un air enjoué. Voyant que Roshi en avait fini avec son dilemme, elle s’adressa à lui :

« Alors ça y est, tu t’es décidé ? Tu sais moi, toutes ces histoires de classes… J’en vois pas l’intérêt ! C’est trop humain pour moi !
-Je sais bien ! C’est pour ça que je n’ai pas insisté pour avoir un avis plus développé de ta part !
-Ah parfait alors ! Vous allez pouvoir me donner votre avis sur la dernière idée que j’ai eue en nageant, Tortank et toi !
-Et c’est quoi ?
-Est-ce que tu serais capable de me donner la forme d’un Tortank de guerre pour le combat ? C’est comme un Tortank d’eau mais en beaucoup plus grand ! Et au lieu de n’avoir que deux canons au niveau des épaules, il en aurait une douzaine qui jailliraient directement de sa carapace ! Alors vous en pensez quoi ? Super impressionnant pas vrai ? »


Tortank hocha la tête, visiblement intéressé par cette idée. Mais Roshi lui roula les yeux et son ton était bien plus sceptique :

« Pff n’importe quoi ! Un Tortank géant avec douze canons dans le dos… On aura tout vu… Mais où es-tu allé chercher une idée pareille ?"

_________________
PNJ
PNJ
Informations
Nombre de messages : 1220


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

[ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden] Empty Re: [ Clos ] [Epreuve Invocateur] Le secret des eaux [Eden]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum