-20%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
199.99 € 249.99 €
Voir le deal

[ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En cours [ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl]

Message par Lyssa le Ven 10 Juil 2020 - 23:54

Il arrivait souvent à Lyssa de revoir en rêve le jour où elle avait aperçut Léandre dans la Forêt d’Agata. Si découvrir un nouvel artéfact à Aliphyr avait mis comme une pause dans son cerveau, ses tourments lui revinrent vite en mémoire et obsédée à l’idée de retrouver très bientôt son frère, Lyssa en oublia la petite Mizuhanaise très agaçante. Ses rêves, malheureusement, tournaient au cauchemar, lui valant quelques insomnies. La nuit, c’était Pulsar qui montait la garde quand elle posait un campement et dès que le jour poignait à l’horizon, ou qu’elle n’arrivait plus à dormir, elle lui octroyait du repos et repartait au galop sur le dos de Nova. La Flaminoise n’avait plus que son frère en tête et restait insensible à tout ce qu’elle pouvait croiser d’autre ; l’immense tour qui perçait les nuages ou encore la grande place de pierre blanche. Lyssa les avait croisées sans aucune émotion et ne s’y était pas intéressée, seule sa famille comptait. Le regard fixé sur l’horizon, elle lançait Nova à fond de train vers la Torcan, la ville de la tribu du feu. Il serait là-bas, il ne pouvait pas être ailleurs.

En voyant une lande qui s’étendait à perte de vue, mais qui n’était pas aussi majestueuse que la leur à Flamen, Lyssa se serait attendue à de nombreux jours de voyage. Il n’en fût rien. Elle avait quitté Aliphyr en catastrophe, mais il ne lui fallut guère plus de deux jours pour atteindre Torcan. Il fallait dire que les Arcanin étaient particulièrement dur à la tâche, rapide et endurant, ils étaient capables d’avaler des milliers de kilomètres chaque jour et Nova n’avait pas fait honte à sa race.  Et puis, avoir comme piste de course un herbage parfaitement plat et exempt d’obstacle était un plus et pour ce qui était du climat, Lyssa était habituée au chaud soleil de Flamen depuis toujours. Même la courte traversée d’un salar et d’une terre cendreuse ne l’avait pas émue. Cependant, dès qu’elle arriva à Torcan, quelques souvenirs refirent surface. Elle l’avait oublié, mais elle était déjà venue ici, il y avait sept ans de cela. Elle n’aurait pas cru revenir ici et pour les même raisons que dans le passé !

Nova pénétra dans la ville, les pattes en feu d’avoir tant galopé dans l’herbage. Elle était fatiguée et sans mot dire, Lyssa mit pied-à-terre et la rappela dans sa Pokéball. Elle-même était lasse du long voyage qu’elles venaient de faire, pas moins de trois milles kilomètres en quelque chose comme huit heures. Il faisait chaud dans cette ville, peut-être un peu plus que chez elle, mais cela ne la dérangea pas vraiment, même si sa tenue blanche et noire n’était sans doute pas très adaptée ! Elle avait relevé ses longs cheveux blonds et ses yeux bleus scrutaient rapidement les rues de la ville. Maintenant qu’elle y était, comment allait-elle retrouver Léandre ? Il devait être aux environs de seize heures, elle avait donc encore le temps avant de devoir trouver une auberge pour passer la nuit. Mais ne ferait-elle pas mieux de se rendre dans toutes les auberges pour demander ? Ou peut-être devrait-elle aller manger en premier, elle n’avait rien avalé depuis son réveil et elle avait un peu soif. Avec son doigt, elle tripotait discrètement la chevalière en ord qu’elle portait au majeur droit. C’était un beau bijou, qui comportait la gravure d’un soleil très stylisé, même s’il avait perdu sa pierre précieuse.

Dans son dos, son bâton doré étincelait, se détachant particulièrement sur le fond de pierres noires qui composaient les bâtiments de la ville et son Soleil et son étoile semblaient briller. Lyssa ignorait si le bâton enchanté avait pris l’apparence de sa chevalière ou s’il s’agissait de sa forme naturelle, mais pour le moment, même l’objet magique ne l’intéressait pas outre-mesure. Ne sachant se décider entre une auberge ou un restaurant, elle arpenta un peu la ville au hasard, qui ressemblait légèrement à un immense Colisée. Les gens allaient et venaient, indifférents à sa présence et Lyssa les entendait parler dans leur langue. Ce n’est précisément qu’au moment où elle les entendit que le détail la frappa. Comment allait-elle précisément se faire comprendre par les autochtones ? Lyssa parlait le Flaminois, avait un excellent Érasien, mais elle n’avait jamais eu aucune raison d’apprendre cette langue-ci…

En un éclair, tandis qu’elle regardait les Tenkeinois –niens ?- passer devant elle, elle revit la grosse fille qu’elle avait récupéré dans les plaines de Flamen et à qui elle avait offert l’hospitalité. La rouquine venait d’Aliphyr, mais elles s’étaient comprises, sans que Lyssa ne se pose la question. Le détail lui revint en mémoire rapidement, la fille parlait Érasien… Elle lui avait donc répondu en Érasien… Lyssa se sentit comme attrapée, elle avait foncé tête baissée sans penser à ce léger détail qui risquait d’être très pénible ! A partir de là, elle se mit à écouter les conversations, espérant y déceler du Flaminois, mais sans succès. Puis, plus loin, à plusieurs mètres devant elle, ce qu’elle vit la foudroya sur place. Choquée, elle ouvrit les yeux sans y croire et ne sut comment réagir, mais cela ne dura qu’une seconde.

En face d’elle,  elle voyait un jeune homme de dos, avec de longs cheveux blonds très clair donnant sur le blanc. Il tenait à la main des prospectus et le ton qu’il employait était amical et plaisant. Léandre… C’était forcément lui. Elle ne connaissait personne d’autre qui puisse avoir les cheveux longs et aussi clairs ! Lyssa ne pouvait pas voir son visage d’ici, car il lui tournait le dos, mais elle le voyait en esprit. Il avait attaché ses cheveux, comme il lui arrivait de faire par moment et puis, même taille, même stature, elle ne pouvait pas se tromper !
Foudroyée par l’urgence et la joie, Lyssa se mit à courir en criant son nom. Elle le voyait se retourner, sans comprendre qui pouvait l’appeler, puis il la verrait et il serait autant frappé par la stupeur qu’elle l’avait été en plusieurs occasions : quand Pulsar avait retrouvé la chevalière ou quand elle l’avait vu de ses propres yeux dans la forêt ! perdant ses moyens et le contrôle d’elle-même, Lyssa effaça la distance qui la séparait de son frère en quelques foulées.

« LÉANDRE ! »

_________________
[ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl] SignLyssa
Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
Lyssa
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 239

Fiche de personnage
Points: 39
Âge du personnage: 21 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

En cours Re: [ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl]

Message par Kahlida Haurchefant le Mar 21 Juil 2020 - 19:51

(Se situe avant son départ pour Érasia et la mission Pirate.)

Kahl bouge doucement sous la fine couverture. Ses longues et fines jambes finissent par s’extirper de son cocon de confort et elle frôle le corps poilu de Baldur. Presque immédiatement, le Teddiursa au pelage coloré attrape la jambe insouciante. Tel l’enfant qu’il est, il enfouit son visage dans la chair du mollet et frotte son visage avec force. Avec cet accueil matinal, Kahl finit par s’étirer de son grand, s’extirpant des couvertures. L’humain jette un coup d’œil autour de lui, observant le décore simple de la petite chambre où il vit habituellement. Son regard clair finit par se poser sur le nid des deux Cornèbre qui sommeillent encore. Tout en poussant un long bâillement, il peut voir la tête de Sigyn apparaître et lui offrir ce qui ressemble le plus à un sourire avant de disparaître à nouveau. Le blond laisse ses épaules être un peu secoué par un rire silencieux et il finit par s’asseoir sur le lit. Il attrape le Teddiursa, libérant sa jambe, ce qui lui permet de se déplacer doucement et de poser les pieds au sol. Il caresse encore un peu le nounours paresseux avant de venir le poser confortablement sur sa tête d’oreiller et de venir le border dans les couvertures. Une fois cette tâche faite, il se soulève à son tour et se dirige vers ce qui lui sert de salle d’eau. La petite salle qui avait tout le nécessaire minimaliste pour se rafraîchir un peu. Même si la journée commence à peine, la chaleur du moment était déjà très étouffante. Torcan était reconnu pour être un lieu de chaleur, c’était surtout dû à son emplacement géographique près d’un volcan, mais Kahl avait l’impression qu’aujourd’hui la journée est beaucoup plus chaude qu’à l’habitude. Pendant qu’il tire de l’eau tiède du puits, Loki et Sigyn vinrent le rejoindre, quémandant un peu d’attention et un bassin pour leur propre plaisir. Tout en s’amusant avec les oiseaux sombres, la blonde fait sa propre toilette avant d’aller s’habiller de vêtements légers. En mettant le pied dans l’escalier qui mène au deuxième étage où séjournent ses parents adoptifs, il peut déjà sentir l’excitation qui règne au premier étage où se trouve la boutique de Madelyn. En cette journée spéciale, le café-pâtisserie de miss Heredia, avait des portes ouvertes pour des nouveaux produits.

Il avait promis qu’il ferait office d’attracteur, avec son joli minou, tous savaient qu’ils feraient des miracles et qu’il attirerait la populace. Tout en descendant les escaliers, il termine d’ajuster l’uniforme du café et place la cravate. Il termine sa tenue en attachant ses longs cheveux blancs sur sa nuque avec un petit ruban sombre. Il est rapidement accueilli par l’une des serveuses du café qui lui sourit en rougissant un peu. « Le nouvel uniforme te va très bien. J’ai hâte de commencer à travailler ! » Souffle-t-elle en rejoignant la deuxième serveuse qui allait les assister. Au fond de la salle, Zyana, la dernière employée qui fait principalement caissière et comptable, lui fait signe de s’approcher. Une fois proche d’elle, elle se lève et vient ajuster le col du jeune homme et replace sa cravate. « Tu te sens prêt ? Ce sera une très grosse journée et je compte sur toi pour doubler nos profits. Les feuillets sont sur la table, tu pourras les offrir aux clients pour les appâter à l’intérieur. Je veux que tu utilises ton plus beau sourire et que tu charmes tout ce qui passe devant la boutique. » Souffle la Torcanienne et retirant un poil vert de son uniforme. « Ce n’est pas un peu abusé ? » Demande amusé l’Aliphyrnois avec un sourire moqueur. « Non, on appelle ceci de la publicité charmeuse et puis, tu es habitué, elles sont toujours à tes pieds. » Lui réplique la brune.

Du coin de l’œil, il peut apercevoir Madelyn et Aaron discuter. Ils lui sourirent tendrement avant qu’ils se séparent pour commencer leur journée respectivement. Tandis que la propriétaire du café passe derrière le comptoir pour disparaître dans la cuisine et activer les fourneaux, Aaron vient les rejoindre. « Je te souhaite une belle journée. » Commence la figure paternelle avant de sa tournée vers Zyana. « Essaye de ne pas trop l’épuisé, il travaille déjà assez dur. » « Je ne peux pas faire de promesse, mais je jure de garder un œil sur lui. » Réplique la comptable qui attrape les feuilles de feuille. Elle les met entre les mains de Kahl qui se permet de vérifier à nouveau. La présentation est jolie, les couleurs vives et agréables à l’œil. Il tourne la tête vers la mascotte de ka boutique et comme si le Sucroquin avait senti son regard sur lui, il lui rendrait son attention. La créature rose en coton vient le rejoindre, se posant sur son épaule et offre son odeur sucrée. Kahl sourit tendrement à la créature en le caressant respectueusement.

« Va falloir se bouger don juan, on a les fidèles qui se pointent déjà à la porte, je veux que tu ailles les accueillir. » Sans lui laisser la moindre chance de répliquer, elle passe à côté de lui et vient lui claquer les fesses dans une mesure d’encouragement avant de s’éloigner vers le comptoir où elle s’entretient avec les deux jeunes serveuses. Kahl qui avait sursauté de surprise, échange un regard avec le Sucroquin avant d’oser les épaules et d’aller inviter les clients fidèles qui attendent cet événement depuis un moment. Jouant de son charme habituel, dans l’heure qui suit, il remplit le petit café au point qu’il y a rupture de stock et qu’ils devaient faire une pause. Après une rapide collation sur le pouce, Kahl est retourné à l’extérieur, invitant la populace qui est intéressée à venir visiter à repasser dans une heure. Tout en s’excusant de cet inconvénient, il offre un rabais spécial que les clients pourront utiliser à leur prochaine visite à la boutique. « LÉANDRE ! » « Merci beaucoup de votre passage, vraiment désolé de l’inconvénient » « LÉANDRE ! » « Oui, l’événement est très populaire, beaucoup plus que nous le croyons. » « LÉANDRE ! » « Il me fera plaisir de vous accueillir à nouveau quand vous repasserez, je reste ici toute la journée. » Termine le jeune homme sans se soucier du nom crié. N’étant pas son prénom, « LÉANDRE ! » Il n’a pas le réflexe d’y porter plus d’attention que ceci tandis qu’il salue poliment la jeune femme. Toutefois sous l’insistance, « LÉANDRE ! » Il finit tout de même par se redresser et observer un peu autour de lui, cherchant la provenance. Il se pouvait que ce soit une jeune mère qui cherche son fils. La réponse lui vient rapidement dessus. Le choc du corps qui frappe le sien le surprit et il perd l’équilibre vers l’avant. Avec l’aide de sa maîtrise de l’air, il a tout juste le temps de donner un coup de vent discret qui lui permet de se retourner et d’attraper la forme féminine qui semble lui avoir entré dedans. Même quand son corps percute le sol, il ne relâche pas la protection qu’il offre pour la demoiselle.

Quelques secondes plus tard, quand il est sûr que plus rien ne bouge, il relâche enfin la pression qu’il a sur le corps de la demoiselle et remonte un peu les jambes. Il s’appuie sur ses coudes, ce qui leur donne un angle plus confortable. Telle une scène romancée sortie des fantaisies de jeunes demoiselles, il pose doucement les yeux sur la jeune femme qui s’accroche à lui. Tout en cherchant son attention, il plonge ses yeux dans les siens. Il sourit doucement avant de replacer une longue mèche blonde derrière l’oreille de sa compagne de fortune. « Tout va bien demoiselle ? Vous n’avez pas eu mal ? » Souffle-t-il doucement dans un Midgardien parfait. Le Sucroquin de la boutique, s'approche doucement d’eux, un peu d’inquiétude sur son visage rose bonbon.

_________________
Kahlida Haurchefant
Kahlida Haurchefant
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 35
Âge du personnage: 21 étés
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

En cours Re: [ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl]

Message par Lyssa le Sam 1 Aoû 2020 - 14:12

Comme pour l’empêcher une fois de plus de retrouver Léandre, la foule s’intensifia et lui bloqua la route. Petite et fluette, Lyssa ne pouvait pas physiquement commettre l’impolitesse de pousser les gens de son passage. Psychologiquement, elle était trop bien éduquée pour ça. La foule devint dense, encerclant Léandre pour le faire disparaître. Avec difficulté, elle parvint toutefois à se glisser dans un sillage et se jeta à corps perdu dans une course. Il n’y avait que quelques mètres pour les séparer, mais cela était un vrai parcours d’obstacle. Arrivant presque à sa hauteur, un homme recula brutalement, la forçant à faire un crochet pour l’éviter et à perdre l’équilibre elle-même. Une fraction de seconde avant la chute, Lyssa vit que la personne qui se retourna, malgré la ressemblance, n’était pas du tout Léandre. tCe n’était pas son frère. Mais Lyssa n’eut pas le temps de se sentir son cœur tomber dans les abîmes, car elle venait de le percuter pour de bon et elle sentit un courant d’air la faire frissonner le long de son échine. Cette personne, quelle qu’elle soit, venait d’utiliser sa maîtrise du vent, car leur chute fut quelque peu ralentie.

L’espace d’un instant, elle resta interdite, quand l’inconnu la réceptionna et lui retira une longue mèche de cheveux blonds qu’elle avait devant le visage. Il y eu un bref instant étrange, un moment de flottement où Lyssa ne sut pas très bien ce qu’il se passait. Elle aurait bien dit que son comportement à cet homme-là était inconvenant, mais elle venait littéralement de lui rentrer dedans et son comportement à elle n’avait pas été des plus irréprochables. L’inconnu lui parla en Midgarien. Ce n’était pas très difficile à comprendre, car c’était le même charabia qu’elle avait entendu jusqu’alors. Encore sous le choc, elle ne trouva rien à répondre et se contenta de se relever de cette position gênante. Une espèce de Rondoudou à la crème apparut alors, l’air inquiet. Bien qu’elle ne put lui mettre un nom dessus, elle était presque certaine d’en avoir déjà vu à Flamen, une fois. Cependant, elle devait répondre quelque chose… Sa réponse fut banale et sans imagination.


« Je ne comprend pas. Je ne suis pas d’ici. »

Dit-elle en époussetant sa combinaison blanche pour dissimuler ce moment de gêne.

Elle secoua ses longs cheveux blonds et rajusta son serre-tête. Encore sous le choc de la dure réalité, Lyssa se demanda vaguement ce qu’elle faisait là. La foule commença à se disperser et pour eux, l’incident était clos et sans doute sans importance. Surtout s’il s’agissait d’une étrangère. Néanmoins, Lyssa se ressaisit vite. Même si cet homme n’était pas son frère, elle était persuadée que Léandre finirait par se montrer, tôt ou tard. Seulement, pour le savoir, elle devrait rester un certain temps… Soit pour demander s’il était déjà venu ici, à Torcan, soit pour l’y attendre. Après tout, s’il lui avait fallut du temps pour se préparer à elle, pour venir jusqu’ici, lui avait dû quitter la Vallée Chamarrée en catastrophe. Lui où son frère d’arme avaient peut-être été blessés, eux, ou leurs Pokémon. Il lui faudrait donc malheureusement faire encore preuve de patience. En plus de cela, il allait être compliqué de se faire comprendre : elle n’avait aucun Pokémon capable de traduire son langage. Elle pourrait peut-être en acheter un pour le temps qu’elle passerait dans cette petite ville…


« Vous ne parlez sans doute pas ma langue, je viens d’Erasia »

Dit-elle en s’adressant à nouveau au jeune homme, déçue. Heureusement, elle parlait un parfait Erasien et non pas juste sa langue natale, le Flaminois, où elle n’aurait eu aucune chance de se faire comprendre. Mais maintenant que les uns voyageaient chez les autres, il y avait peut-être au moins un interprète par ici.

« Je cherche quelqu’un. »

_________________
[ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl] SignLyssa
Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
Lyssa
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 239

Fiche de personnage
Points: 39
Âge du personnage: 21 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

En cours Re: [ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl]

Message par Kahlida Haurchefant le Lun 24 Aoû 2020 - 0:21

Le Sucroquin, créature psychique qui avait plus d’une fois démontré son utilité fait un signe à Kahl. L’humain qui jusqu’à maintenant n’avait des yeux que pour la blonde qui se soulève, un air déçu accroché à son visage, détourne enfin les yeux d’elle pour les poser sur son compagnon Pokémon. Comme s’ils avaient une conversation silencieuse, l’humain fini par hocher la tête, visiblement au courant de ce qui se passe. Avec agilité, le jeune homme se soulève et époussette à son tour ses vêtements de travail en secouant doucement la tête. Il allait répliquer quelque chose quand il se souvient de la barrière de langue. Une expression réfléchit s’installe quelques secondes sur son visage avant qu’il fasse signe au Sucroquin.

Le Pokémon coton se rapproche doucement de la demoiselle et hoche la tête, comprenant parfaitement la demande. Il sautille un peu sur place avant de tendre la main dans la direction de Lysa et de lui toucher délicatement le genou droit. Et pendant que ses pouvoirs psychiques comment à faire effet sur la demoiselle, il revient en sautillant vers Kahl et fait la même chose. Pendant quelques secondes, leurs esprits, se lières étroitement, offrant une étrange sensation d’intimité avant que les pensées interrogatives et inquiètes de l’un et la déception de l’autre ne s’effacent que pour laisser un passage pour discuter et se comprendre sans avoir accès au reste. Toutefois, il semble comprendre qu’elle cherche quelqu’un et qu’elle l’aurait confondu avec celui-ci.

« J’espère que ce n’est pas trop intrusif. Il a pris soin de cacher nos pensées pour ne pas envahir notre intimité. » Explique Kahl d’une voix calme. « Si j’ai bien compris, vous cherchez quelqu’un qui me ressemble ? » Demande-t-il, toutefois, il semble déjà connaître la réponse. Toujours aussi souriant, il invite la jeune femme à le suivre à l’intérieur et reprend la conversation. « Il y a environ une semaine, un homme de mon âge s'est présenté ici, en tourisme. Il était accompagné d’un autre voyageur. » Tout en la guidant vers une table sous les yeux perçants d’une dame d’origine Torcanienne, il reprend. « Il a pris cette même table que je vous offre. Je l’ai aussi surpris à griffonner quelque chose dessous. » Glisse-t-il d’une petite voix mystérieuse.

Il s’éloigne ensuite sur ses paroles pour aller au comptoir et s’entretenir avec ladite dame aux yeux d’or. Tout en parlant rapidement dans un Midgardien, la femme plisse les yeux et soupir avant de le chasser rapidement. Après avoir récupéré deux tasses et un peu de café, le tout accompagner de petits biscuits, il revient vers la table et s’installe en face d’elle. Il dépose le tout entre eux et avec toujours un sourire apaisant, il l’observe un instant puis lui sert du liquide brun qui sent la vanille. La bestiole rose bonbon saute à son tour sur le banc à côté de Kahl, attrapant au passage un biscuit et commence à le grignoter sans attendre. « Je ne veux pas paraître indiscret, mais cette personne, ce Léandre que vous cherchez est quelqu’un d’important ? » Même s’il se doute un peu de la réponse, il ressent le besoin de le confirmer, se pourrait-il qu’elle soit ? Durant le passage de Léandre, il avait parlé d’une sœur, se pourrait-il, que finalement la demoiselle soit toujours en vie ?


Dernière édition par Kahlida Haurchefant le Dim 15 Nov 2020 - 22:12, édité 1 fois

_________________
Kahlida Haurchefant
Kahlida Haurchefant
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 35
Âge du personnage: 21 étés
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

En cours Re: [ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl]

Message par Lyssa le Lun 26 Oct 2020 - 10:39

La créature psychique osa s’approcher, non sans trembler. En tant que telle, Lyssa n’avait pas trop de doute quant à sa capacité à percevoir son aura, ou au moins l’étrange détermination qui émanait d’elle. Lyssa la laissa approcher en la fixant et la créature s’éloigna ensuite rapidement, comme si  elle avait peur de se brûler à son contact. Lyssa n’était pas tellement surprise… Les Pokémon sentaient ce genre de choses. Dès lors, le langage du Midgarien fut clair,mais Lyssa se raidit à l’impression très étrange qu’elle éprouva et se ferma aussitôt; elle ne devait pas laisser paraître quoi que ce soit… L’expérience était forcément intrusive et il était clair pour Lyssa que la créature avait intérêt à être discrète… SI elle osait suivre le fil de ses pensées ! Mais la jeune femme l’oublia vite, elle avait bien plus important à faiire qu’à s’occuper d’un stupide Pokémon !

Son attention reportée sur le jeune homme, il lui apprit qu’il avait effectivement croisé la route d’un homme de son âge.... Lyssa arqua un sourcil. Le Midgarien avait l'air d’avoir son âge, alors… Léandre avait la trentaine, maintenant, puisqu’il était son aîné de dix ans, mais le fait qu’il lui ressemble autant, assez pour avoir marqué sa mémoire, fit penser à Lyssa qu’il s’agissait bel et bien de son frère… Une semaine. Cela correspondait à peu près à son envol de la Vallée Chamarée auquel elle avait assisté et Lyssa n’eut aucun mal à deviner que son compagnon de voyage  n’était autre que son collègue soldat. Une autochtone la dévisagea et Lyssa lui rendit un regard pénétrant et malaisant, tandis que le jeune homme la menait vers une table… Puis, il s’éloigna. Lyssa en profita et inspecta discrètement la table, sans trop se pencher et.. Oui ! SOus ses doigts, elle sentit des sillons qui n’avaient rien à voir avec le sens du bois de la table, un petit coup d’oeil discret lui confirma le reste…. Léandre avait gravé sous la table, les armoiries de leur famille: le même soleil stylisé qui était gravé sur la chevalière qu’elle portait.. Elle caressa pensivement la chevalière en or qu’elle portait au majeur droit.

Léandre et elle étaient sortis du même moule… Alors même qu’il la pensait morte, au même titre que leurs parents, car il avait dû apprendre la mort de leur mère… Et perdu au Canyon Cosmo la chevalière de leur père, dont celui-ci ne c’en serait séparé pour rien au monde, il laissait des traces partout où il passait, dans l’espoir de la revoir. En homme intelligent, il s’était dit que sans corps, il n’y avait pas de preuve… Ce qui signifiait deux choses, un celui de leur mère avait dû être retrouvé, deux, il savait aussi dans quelle circonstance elle avait quitté leur petite maison de la montagne. Un chemin clair se dessina dans l’esprit de la jeune fille. Elle était certaine qu’il s’était mis à sa recherche, le choc de la mort de leur mère lui avait fait perdre la chevalière de leur père, et il s’était probablement précipité jusqu’au palais… ensuite la seule explication était qu’il était arrivé avant elle, alors qu’elle ramenait le trésor le plus fabuleux qu’elle ait jamais vu, embauché les pauvres ères qui étaient devenus ses paysans. Déçu, il avait laissé le domaine derrière lui… Et il parcourait le monde à sa recherche.

Lyssa avait commis une erreur. Elle aurait dû se débrouiller pour se faire reconnaître de l’armée… SI elle avait figuré dans les registres, Léandre n’aurait eu aucun mal à la retrouver ! Il aurait fait porter un message à domicile et elle y aurait répondu. C’était trop bête ! La guerre n’avait évidemment rien arrangé, leur déplacements était risqué. léandre savait que s’il la cherchait, elle ferait de même. Ils ne s’étaient plus revu depuis sa petite enfance, mais il n’en connaissait pas moins sa soeur par coeur ! Toute à ses pensées, elle faisait glisser l’anneau autour de son doigt. DOmmage que le rubis soit manquant…. Le jeune homme revint et posa deux tasses et une assiette de biscuits, s’installa et entama la conversation, la ramenant à la réalité. Lyssa planta son regard céruléen dans ceux du Midgarien. Si son éducation la forçait à être une femme discrète, elle savait que ce ne serait pas la meilleure manière de retrouver ou d’amener Léandre jusqu’à elle… Lyssa ne pouvait pas passer par l’armée, il y avait des chances pour que le “porté disparu” soit considéré comme un déserteur… Le sosi de Léandre restait donc sa meilleure carte.


« Cet homme est mon frère. » dit-elle avec une retenue élégante, « Cela fait des années qu’il a été porté disparu lors de la guerre qui opposa Nalcia à Terros et provoqua celle de Flamen contre Mizuhan. Notre père est mort à la guerre et notre mère est décédée il y a quelques années, il s’est donc mit à ma recherche, et j’ai fait de même. »

Il était assez ironique de penser que le frère et la soeur se couraient après, sans jamais s’être croisés jusqu’à présent, mais le monde était grand… Loin de se douter que Léandre ait pu laisser des messages à son intention, partout où il avait pu passer, elle décida de faire de même.

« S’il revenait, pourriez-vous lui porter le message suivant ? La Fleur-Soleil, a éclot de nouveau. »

Il n’était pas question de laisser un message trop clair, pour le cas où Léandre aurait eu des problèmes, mais il devait être assez explicite pour qu’il sache… La Fleur-SOleil n’était qu’une référence aux armoiries de leur famille, il comprendrait vite que leur palais, dans les plaines fleuries étaient de nouveau habité. Et si le Midgarien était un peu fin, il remarquerait la chevalière identique qu’ils portaient chacun à leur doigt. A moins bien sûr, que Léandre n’ai estimé préférable de ne pas trop la montrer, ce qui aurait tout son sens; après tout, leur famille était originellement très riche et éminente à Flamen...

_________________
[ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl] SignLyssa
Mp Anthere pour plus de réactivité ♥
Lyssa
Lyssa
Informations
Nombre de messages : 239

Fiche de personnage
Points: 39
Âge du personnage: 21 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

En cours Re: [ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl]

Message par Kahlida Haurchefant le Lun 16 Nov 2020 - 1:20

Silencieux, le serveur du café écoutes les quelques mots lâchés de la bouche fine de la demoiselle. Tout comme son frère, elle est discrète et elle semble dégager un je-ne-sais-quoi qui intrigue l’homme. Devant le comportement timide et effrayer de la mascotte du café, l’homme observe un peu plus la femme qui se trouve devant lui. Son air ou plutôt l’atmosphère autour d’elle semble avoir changé pour offrir quelque chose de plus froid. Il regrette presque cette jeune demoiselle gênée de plus tôt. Tout en posant une main dans le dos de son compagnon psychique, il lui sourit aimablement, voulant le rassurer un peu. Quelque peu rassurer par la présence de son ami, il continue de manger timidement, évitant le regard de la demoiselle comme la peste.

Une fois, le court monologue de la femme et son message à transmettre donner à Léandre s’il revenait. Ledit message est des plus énigmatiques aux oreilles du serveur, mais en même temps, la demoiselle avait tout fait pour garder le mystère plané, comme son frère d’ailleurs. Il hoche simplement la tête, acceptant les quelques mots, de toute façon, il n’avait pas bien le choix. « Je ferais de mon mieux pour m’en rappeler, mais j’espère sincèrement que vous le trouver avant moi. » Dit-il simplement. Il boit ensuite une gorgée de café, il ne savait pas rajouter de plus. L’histoire de la demoiselle est des plus tristes, du moins en se basant sur la sincérité de ces paroles et en même temps, elle ne semblait pas réellement mentir. Si vraiment le frère et la sœur étaient les deux seuls vivant de leur famille, ceci expliquait pourquoi ce Léandre continuait à la chercher ou du moins à semer des traces de son passage. Sûrement qu’une partie de lui-même espérer qu’elle était toujours en vie ?

« Il est triste de voir que vous vous courrez après sans pour autant, vous trouvez… » Souffle-t-il simplement. Le bas du visage caché derrière sa tasse, il hume silencieusement l’odeur amère de son breuvage chaud. Il ferme les yeux un instant, laissant disparaître par la même occasion le clair de ses yeux. Lentement, dans son esprit, cette forme l’image qu’il avait gardé de Léandre. Il revoit facilement sa longue chevelure claire, beaucoup plus clair que celle de sa sœur voler au vent. Cependant, la couleur de leurs yeux était la même, d’un cyan hypnotique. Il ouvre à nouveau les yeux, observant ceux de Lyssa, toutefois, ceux de la demoiselle n’avaient pas le même effet que ceux de son frère, ils étaient froids et distants, tout en étant brûlants et perçants. À son tour, il détourne les yeux vers la fenêtre, observant plutôt l'animation extérieure.

Il n’avait pas détourné les yeux par peur ou inconfort, mais plutôt pour chasser la curiosité qui commençait à le ronger. Avec la manière d’agir de la demoiselle, il avait la vague impression que s’il posait des questions, qu’elle détournerait l’attention ou plus simple, elle l’ignorerait et il ne voulait surtout pas de problème et encore moins ici dans le café. Un peu déçu, il finit par finir sa tasse et se lever de la table. Il sourit une nouvelle fois à la demoiselle et s’excuse doucement. « Le travail doit continuer et j’ai l’impression que vous aimeriez peut-être un peu de temps seul. JE ferais de mon mieux pour donner le message à votre frère s’il repasse ici. Si vous avez besoin d’autre chose, vous pourrez toujours me faire signe. » Il se penche un peu dans un signe de salutation et s’éloigne un peu, sur les talons le Sucroquin qui vole un dernier biscuit.

_________________
Kahlida Haurchefant
Kahlida Haurchefant
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 35
Âge du personnage: 21 étés
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

En cours Re: [ Clos ] La flamme chaude de l'espoir [Kahl]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum