Le Deal du moment : -20%
Remise de 20% sur la barre de son Sony HT-SD35 2.1
Voir le deal
199.99 €

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Ombre le Dim 20 Sep 2020 - 21:32

« Pff… C’était super long le bateau ! On aurait pas pu y aller en volant ? On est encore hyper loin du salar, avec un oiseau on y serait déjà !
-Si on avait eu les moyens, j’aurais loué un Roucarnage avec plaisir. Mais là, il faudra nous contenter du bateau à l’aller comme retour !
-Hé, si c’est que ça, je peux nous en trouver moi de l’argent ! Y’en a dans toutes les bourses !
-J’aimerais aussi éviter les ennuis.
-Pff... »


Finalement, après de longues heures de marches, nous aperçûmes les fameux moulin de la prochaine ville sur notre chemin. Calm.

« … C’est ça Clam ? Attends, je croyais que c’était une ville militaire moi ! Qu’est-ce qu’une ville pareille fait avec un moulin ? Et puis je croyais que les maîtres de l’eau étaient des gens pacifiques qui préféraient la méditation à la guerre même sur Tenkei ! Alors pourquoi ya une ville comme ça dans leur pays ? Fin dans leur tribu ?
-Très bonne question. Je n’ai pas la réponse. D’après les cartes que j’ai consulté à la bibliothèque des Parangons, il n’y a pas vraiment d’endroit sûr où s’arrêter entre ici et le Salar – pas sur les cartes érasiennes en tout cas - donc tu auras tout le temps que tu veux pour poser des questions !
-Quoi ? On repart pas de cette ville avant demain ? Mais il est à peine plus de midi !
-Il nous faut déjà l’atteindre cette ville ! On n’y est pas encore je te rappelle !
-Oui bon à quelques minutes près, c’est du détail ! »


Le « détail » dura quand même trois bonnes heures. La topologie des lieux faisait que la ville au moulin nous avait paru bien plus proche et accessible qu’elle ne l’était vraiment. Mais peu importe après tout puisque nous y étions maintenant. Enfin, pour être plus précis, nous étions maintenant devant le mur d’enceinte de la ville, mur qui semblait assez épais pour résister à la charge de tout un troupeau de Tauros – ou plutôt de Frison comme on disait ici.

Les gardes qui protégeaient l’unique entrée visible ne semblaient pas agressif, mais leur posture, leur musculature et leur armure les rendaient malgré tout impressionnants. Ils ne me donnaient pas du tout l’impression de vouloir attaquer mais ne me donnait pas du tout envie de leur jouer un mauvais tour. Bien évidemment, cette prestance eut l’effet inverse sur Jester :

« Hé, ça te dit qu’on essaye de passer à travers leur mur sans nous faire prendre comme à la bonne époque ? Ca nous ferait un bon exercice ! C’est pas parce qu’on a arrêté les spectacles de magie pour le moment qu’il faut perdre la main !
-…
-Ah, c’est toujours pas revenu ?
-Non... 
-Merde... »


Par « c’est », Jester voulait parler des capacités ectoplasmique que j’avais développées grâce au lien avec mes spectres. Mais depuis que Margaret avait jeté son sort de « libération du lien » justement, j’avais le plus grand mal à recourir à mes pouvoirs mentaux les plus basique comme la communication par la pensée. Alors la dématérialisation spectrale me semblait un peu trop ambitieuse pour le moment.

Cet étiolement de mes pouvoirs était-il dû à la simple diminution numérique des spectres à mes côtés ? Ou s’agissait-il d’un effet direct du sort de la dame au Magirêve sur ma personne ? Afin d’en savoir plus sur le sujet, j’avais également poussé mes recherches en ce sens à la bibliothèque.

S’il apparaissait que certains lieus spectraux étaient capables de prouesses extraordinaire avec l’aide d’un seul fantôme, certains avaient besoin de toute une équipe spécialisée d’ectoplasmes à leurs côtés pour atteindre un résultat tout juste moyen. Cela dépendait donc du lieur, de ses Pokémon et du lien entre eux. De beaucoup de paramètres donc ! Il en ressortait que d’après ces exemple, il était tout à fait possible que l’éloignement de mes fantômes soit la seule cause de l’affaiblissement de mes pouvoirs spectraux. Mais Margaret pouvait également avoir joué un rôle là-dedans. Bref, je n’étais pas plus avancé ! Suaf que la moitié de mes pouvoirs m'était désormais inaccessible.

Heureusement, ma maîtrise du vent était restée intacte et d’ailleurs, j’aurais pu tenter de tromper la vigilance du garde avec ma maîtrise de la vitesse si je l’avais vraiment voulu. Mais étant donné que ce volage était une étape incontournable pour à terme revoir mes amis fantômes, je ne souhaitais pas prendre de risques inutiles. Pourquoi passer par la fenêtre en cachette alors que vous étiez invité à passer par la porte principale ?

Finalement, Jester se rangea à mon avis et nous pénétrâmes dans la ville par la voie normale.

Une fois à l’intérieur, le Spectre ne put s’empêcher de commenter :

« T’as vu leurs tenues ? On se croirait dans un temple de l’air Nalcien à ciel ouvert ! J’espère que les gens d’ici sont aussi gentil qu’eux ! Et aussi bons cuisiniers aussi ! »

Elle n’avait pas tort : la tenue la plus répandue parmi les citoyens de Clam semblait être une sorte de tunique religieuse colorée et ornée de symboles qui avaient probablement un sens pour les initiés.

« Je me demande si les gens d’ici sont aussi tranquilles que le nom de leur ville le laisse penser... »

A voir le sourire machiavélique de Jester, elle avait déjà une nouvelle idée en tête pour tester cette théorie. Ou plus vraisemblablement deux ou trois.

« Tant que tu n’hypnotises pas les gens alentours pour leur faire croire que je suis un Léviator de dix-huit mètres de haut venu dévaster leur cité comme à Fla’Or, tu fais ce que tu veux ! Ah si, si jamais tu te fais choper, évite de dire que tu n’es qu’un simple Pokémon innocent qui obéit aux ordres de son dresseur tordu comme d’habitude ! On a vraiment besoin de…
-… passer la nuit ici pour aller au Salar demain ! Message reçu chef ! Et pis, t’inquiète pas, tu sais bien que je ne fais jamais deux fois la même blague ! Ca aide à garder un esprit vif ! Et puis, pour le moment, je veux surotut visiter la ville ! J’ai besoin de faire des repérages avant mon prochain tour ! »


Et c’est ainsi que commença notre petite escapade touristique dans la ville de Calm...

_________________
Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) 597421ombre

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
Ombre
Ombre
Informations
Nombre de messages : 117

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Kahlida Haurchefant le Lun 28 Sep 2020 - 22:58

Quelques rayons de soleil passèrent les épais rideaux de la chambre d’auberge qu’il avait louée pour la nuit. La douce chaleur du soleil vient caresser les jambes qui dépassent des couvertures. Les rayons continuent de remonter et viennent taquiner Baldur qui remue et vient se cacher sous les couvertures. Le couple de Cornèbre s’étire à leur tour et secoue leur plumage. C’est au moment où les rayons arrivent au niveau du visage de Kahl que cette dernière se réveille. L’androgène pose les yeux sur le plafond et glisse les bras derrière la tête. La nuit avait été plutôt mouvementée. Déjà les deux Cornèbre qui avaient été des vrais petits monstres et Baldur n’avait pas oublié de lui rappeler que malgré son minois tout calme, il pouvait être une créature tirée des pires cauchemars pour les personnes calmes et détendues. À cause de leur brouhaha, Kahl n’avait pas eu la chance de travailler sur son futur itinéraire de voyage.

Il se soulève, passe à la petite chambre d’eau et fait ses soins personnels. Une fois habillé, il commande de quoi manger. Une fois qu’il reçoit tout et qu’il a mangé son déjeuner, il s’active à sortir le journal de note, carte de Midgard et plume. Avec sa tasse, il pose les yeux sur la carte de Midgard. Où devait-il aller ? Quel est le parcourir qu’il voulait ? Que voulait-il faire ? Il soupire, voilà les questions qu’il n’arrête pas de se poser en ce moment… Il sait qu’il veut changer, qu’il cherche à s’améliorer, mais par où commencer ? Il tire les rares notes qu’il a commencé à gribouiller.

Liste :
Torcan ; École spécialisée en ramasseur et Marchandage.
Abyan ; École spécialisée pour les Élémentals de base.
Dyrinn ; École spécialisée en Défense élémentaire et en soin.


Il avait commencé à écrire le nom de d’Alyphir, mais il n’avait pas eu la force de continuer, reconnaissant que s’il voulait avancer son art martial, il serait obligé de retourner dans sa ville natale où se trouve un maître errant et les deux options touchaient un pourcentage très faible. Il devait donc trouver une alternative pour sa classe de guerrier, en même temps, il ne veut pas perdre ce qu’il avait appris. Cependant, il en avait marre d’avoir la tête dans le sable et il se sent pris dans l’inquiétude qui a face à son futur incertain. Il prend une gorgée de son café et se penche sur la carte du monde. Avec son doigt, il fait un chemin imaginaire, traversant le continent d’une ville à un autre où se trouvent les écoles en question. Étrangement, il n’avait aucune idée de comment partir sa liste. Voulait-il commencer à l’école d’Abyan ? En même temps, avait-il d’autres choix ? Il pouvait toujours retourner à Torcan et continuer ses études de Marchand, mais quelque chose lui souffle que ce ne soit pas assez, qu’il manque quelque chose de pertinent et l’oblige à rester ici.

Il secoue la tête, essayant de chasser ce sentiment étrange qui n’arrête pas de le harceler depuis qu’il est revenu à Calm. La ville avait une aura envoûtante, qui avait un effet particulier sur Kahl. Il appelle en lui un sentiment familier qui le pousse parfois à croire qu’il est déjà venu ici, non pas dans cette vie, mais plutôt dans une autre. Sa mère lui avait si souvent soufflé qu’il était l’une des vies réincarnées du Héros de Reshiram, que parfois, il y croyait. Depuis qu’il avait pris la poudre d’escampette et commencer à voyager, ce sentiment n’avait fait qu’empirer, il avait l’impression d’être plus d’une personne. Parfois, il se sentait vieux et à d'autres moments tout jeunes. Ses rêves, de plus en plus présents, lui présentaient des lieux ou des époques qu’il n’avait jamais personnellement visitées et pourtant…

Il secoue une nouvelle fois la tête, sottise… Il n’était personne de spécial… Secoué par cette pensée, il se lève brusquement, renversant presque le restant de son café. Il la rattrape de justesse, mais renverse quand même quelques gouttes de café qui viennent former un triangle informe sur la carte au niveau de Calm. Ce n’était pas le premier signe qui l’informait qu’il devait être et rester ici. Tout ceci n’avait plus de sens, ou il devenait fou. Il commence sincèrement à y croire, tout ceci ne pouvait être qu’un signe de folie… Il attrape ses Noigrume et rappelle ses Pokémon. Il attrape ensuite son veston et son livre de poche, peut-être qu’en prenant un peu l’air, l’inspiration lui viendrait… Il quitte donc temporairement l’auberge pour prendre une pause de son angoisse qui commence à remplir sa chambre. Il est accueilli par l’air chaud et l’atmosphère calme de la ville. Il lève les yeux vers le grand moulin et glisse lentement vers la tour d’ivoire qui s’étire au loin.

Peut-être qu’une petite visite au lieu pur pourrait lui faire du bien ? En même temps, il n’avait pas le cœur à visiter le temple… Il commence simplement à marcher, laissant ses pas le guider au travers de la ville tandis que son esprit divague lentement. Il espère presque une bonne distraction qui pourrait le tirer des griffes de sa mélancolie.

_________________
Kahlida Haurchefant
Kahlida Haurchefant
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 35
Âge du personnage: 21 étés
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Miku Hatsune le Lun 19 Oct 2020 - 23:25

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) D66f1be6cf837602006b

« Uune autre culture »


[Pour ce RP, Nebula est avec moi, je n'ai juste pas eu le courage de déposer Elaphos et de refaire l'échange juste après, vu que j'avais laissé l'Altaria pour une repro ^^']

Le vol avait été court et paisible. Suspendue dans les nuages et dans ses rêveries, Miku avait profité de son voyage, après s'être résolue à enfermer l'oiseau vert qui s'était entiché d'elle dans une sphère. Puisque la créature semblait bien s'entendre avec elle, elle aimait autant la mettre à l'abri des convoitises. Sa fâcheuse expérience avec Murex, son Kokiyas doré, avait été sa toute première leçon au sujet du monde dans lequel elle s'était éveillée plus de dix ans auparavant. Des hommes malveillants avaient en effet essayé de lui dérober son protégé, des braconniers qui en avaient après la couleur inhabituelle du coquillage, mais elle avait eu la chance de tomber sur quelqu'un qui lui avait enseigné que tous les humains n'étaient pas bons...

« Tu crois qu'elle va s'entendre avec Oreste et Eumenis ? »

L'Altaria acquiesça vigoureusement, faisant tanguer sa passagère qui rit aux éclats. Avec tous ces Pokémon qui rejoignaient sa pension, la jeune Éleveuse en était déjà à son troisième agrandissement, et les travaux étaient de plus en plus longs et conséquents... En obtenant sa qualification, Miku s'était préparée à devoir sans cesse augmenter le nombre des espèces évoluant dans sa pension, mais cela avait un certain coût... Heureusement qu'elle avait eu cette proposition des autorités nalciennes pour devenir Éleveuse d'État ! Grâce à cela, elle s'était engagée à fournir au Pays de l'Air les Pokémon dont il avait besoin pour ses officiels, hormis pour l'armée. Elle avait refusé de participer à construire les forces militaires qui s'engageaient dans des conflits toujours plus absurdes à son goût, et fort heureusement, ses conditions avaient été acceptées. Néanmoins, entre la quête de nouveaux êtres pour étoffer son offre et la supervision des travaux, la prêtresse n'avait plus autant de temps qu'auparavant. Elle s'était malgré tout accordé une pause pour partir à la recherche d'Anthere, qu'elle avait retrouvée avec l'aide d'autres amies de la Mizuhanienne, et après avoir voyagé un moment avec Elvira, la Nalcienne était seule, pour une fois. La Terrosienne était partie, arguant qu'elle avait besoin de s'éloigner... Mais la Miko voyait le bon côté des choses. Elle pourrait avancer à son propre rythme, de cette manière, et puis, elle avait ses Pokémon.

« Pose-toi là, je ne voudrais pas qu'ils se sentent envahis ou menacés. »

La jeune femme ne savait pas grand-chose à propos de Calm, hormis que ses habitants avaient leur propre religion et qu'ils vivaient en parfaite autarcie. Elle préférait donc ne prendre aucun risque et s'abstenir de débarquer au beau milieu de la ville. Simple précaution.

Après une vingtaine de minutes de marche, Miku passa enfin les grandes portes de la ville fortifiée, contemplant l'énorme moulin qui surplombait la cité d'un air admiratif. Ce n'est qu'en baissant les yeux qu'elle se rendit compte qu'on la dévisageait... À cause de ses habits ? Ou peut-être de ses immenses cheveux bleus ? Néanmoins, loin de se laisser impressionner, la Miko sourit à tous ceux dont elle croisa le regard. Après une certaine hésitation, elle laissa sortir Alecto, l'oisillon qui s'était pris d'affection pour elle. Dans une myriade d'étoiles, la créature étira ses petites ailes et se percha sur son épaule comme si elle avait toujours été là.


« Au moins, grâce à toi, on me regardera pour de bonnes raisons ! »

Avec un enthousiasme candide, le Pokémon répliqua d'un « piiiou » enjoué qui fit rire l'humaine. Mais quelqu'un l'interpella dans une langue qu'elle ne connaissait pas et qui ressemblait vaguement au midgardien. Sans doute un dialecte local... Après avoir secoué la tête pour indiquer à son interlocuteur qu'elle ne parlait pas la langue, elle fit apparaître Nestor pour faire le lien entre eux. Fort heureusement, l'inconnu identifia le Pokémon et répéta, tandis que l'Alakazam traduisait. Oh, il voulait simplement lui dire qu'il la trouvait jolie pour une étrangère... Ne sachant pas trop comment prendre le propos, la Nalcienne choisit de le voir comme un compliment et s'inclina poliment, la Nirondelle émeraude l'imitant sur son épaule.

« Oh, euh, merci ! »

C'était inattendu, comme premier contact avec les autochtones, mais pourquoi pas ? Prenant congé, Miku commença à déambuler dans les rues de Calm, observant à la fois les constructions çà et là et les gens qui vaquaient à leurs occupations. Se faisant la plus discrète possible, elle croisa la route d'une personne androgyne et enveloppée d'une aura de mystère qui collait bien à l'atmosphère de la ville. Mais avant qu'elle ait le loisir de la regarder marcher, elle vit une silhouette familière fendre la foule. Où avait-elle vu cet homme, déjà ? Ah, oui, le Jardin des Concordes ! Son nom, c'était...

« Ombre ? »

Espérant ne pas se tromper, elle n'osa pas aller vers lui, de peur de l'avoir confondu avec un étranger. Leur rencontre remontait à quatre ans en arrière, quand même...

« Hm ? »

À côté d'elle, Nestor avait mentalement attiré son attention, lui soufflant que « quelqu'un d'hostile » la fixait. Persuadée qu'elle n'avait pas pu se faire d'ennemis alors qu'elle venait d'arriver à Calm, la Nalcienne fit un léger signe de tête à son partenaire pour lui indiquer qu'elle avait entendu l'avertissement, mais qu'elle ne souhaitait pour le moment pas se concentrer sur l'individu en question. Dans une ruelle toute proche, l'air mauvais, un Tarsal dévorait le duo du regard, tandis que ses yeux dissimulés par son étrange casque brûlaient de haine envers l'Alakazam.

[Mon futur Tarsal déteste les autres Pokémon Psy, ça va être sympa pour la suite xD]

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 1 event - 0 épreuve

Spoiler:
Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 460

Fiche de personnage
Points: 159
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Ombre le Mar 20 Oct 2020 - 15:28

Perdu dans mes pensées à déambuler dans les rues sans vraiment les voir, j’en sors pourtant lorsqu’une voix qui n’est pas celle de Jester m’appelle par mon nom de scène. Cette voix ne me dit absolument rien mais ça ne veut rien dire. Un artiste qui a ne serait-ce qu’un peu de public est connu par plus de monde qu’il n’en connaît lui-même.

Je finis par repérer la fille qui venait de m’apostropher. Assez grande, cheveux longs, tenue traditionnelle, environ mon âge. Et inconnue au bataillon. Mais il était de notoriété publique que je n’avais pas une bonne mémoire des gens. J’appelai donc Jester à la rescousse par la pensée car elle mémorisait mieux les visages et les noms que moi.

« Cette fille te dit quelque chose ?
-Celle qui vient de t’appeler ?
-Oui. C’était une spectatrice régulière qu’on a croisé lors de nos spectacles ?
-Non. Enfin, j’en suis pas tout à fait sûre mais je crois pas. Par contre je suis certaines qu’on l’a vue lors de ce festival dans le jardins des Concordes ily a quelques années.
-Ah ? Possible. Je dois t’avouer que ce festival n’a pas laissé de traces indélébiles dans mes souvenirs.
-Bah c’était un festival d’inauguration pour fêter l’ouverture du lieu donc les organisateurs ne devaient pas vraiment avoir l’habitude. Moi je l’avais trouvé assez sympathique mais sans plus. Pour un visiteur lambda ça a dû être cool mais pour des artistes comme nous, c’est le pain quotidien !
-Ouais, ça doit être pour ça que je m’en rappelle pas plus… Et cette fille alors, tu te souviens de son nom ?
-Non désolée, là tu m’en demandes trop ! Par contre vu ses habits, je crois me souvenir qu’elle nous avait dit qu’elle était prêtresse, de l’air je dirais vu sa dégaine.
-Si tu le dis. Eh bien allons refaire connaissance.
-Excellente idée ! Niark ! »


Et je me rapprochai de la jeune femme avec un signe de la main à son encontre pour lui faire comprendre que je l’avais entendue.

« Bonjour Mademoiselle ! Nous nous sommes rencontrés à Nalcia au festival des Jardins de la Concorde il y a quelques années c’est ça ? Ma mémoire des noms est horrible et j’ai malheureusement oublié le votre, mademoiselle… ?
-En fait il a beaucoup de chance de m’avoir parce que sinon il ne se souviendrait même pas de l’endroit et de l’année où vous vous êtes rencontrés héhé ! Contente de vous revoir
-Merci Jester pour ce commentaire indispensable.
-Avec grand plaisir !
-Bref. Vous êtes venue visiter la ville et son moulin mademoiselle ? Jester et moi sommes ici en touristes. »


La supposée prêtresse se souvenait-elle de Jester ? Même dans le cas contraire, je venais de mentionner son nom et vu que je ‘avais qu’elle avec moi, il n’était pas très difficile de deviner de qui je parlais ! Je m’attendais d’ailleurs à un commentaire de l’intéressée mais ce dernier ne vint pas car elle était occupée à capter une transmission télépathiques que je perçus moi aussi. Mais c’était très flou. Je ressentais simplement… de la colère ? Pas de mots ou de pensée complexe en tout cas. Quelqu’un était très énervé dans le coin, et l’Alakazam de la fille semblait lui aussi s’en être aperçu.

Jester décida soudainement que cette âme était celle qu’elle devait tourmenter, là, maintenant, tout de suite ! Aussi elle se dirigea vers la source du signal qui était apparemment de ce qu’elle m’en dit un petit Tarsal qu’elle chercha à effrayer – ou à amuser ? - en allongeant sa langue fantôme sur plusieurs mètres. Mais bien vite elle se ravisa et son sourire s’élargit ! Je la connaissais bien. Elle avait trouvé une idée encore pire. Et cela n’augurait rien de bon ! Elle lança alors au petit :

« Oui, ya un Alakazam avec nous mais surtout un Cryptéro géant très vilain pas beau ! Moi je serais toi j’irais lui montrer de quel bois je me chauffe ! E t’as bien raison,tous des vilains ces Pokémon psy ! »

Et son bras fantomatique dépassa de la ruelle où elle se trouvait… Pour pointer droit vers moi ! Et merde… Quelques secondes plus tard, le Tarsal en sortit et se pointa devant nous – enfin devant moi pour être plus précis – l’air très peu commode. Sa taille minuscule et son air énervé l’auraient rendu très drôle si je ne savais pas grâce à la Kirlia de ma sœur que ces créatures pouvaient devenir très puissantes si elles étaient énervées ou effrayées. En désespoir de cause, j’essayais de parlementer avec le lutin avec ce qui me restait de mes pouvoirs psy !

« Ecoute, je sais ce qu’elle t’a dit mais je ne suis pas un Cryptéro ! Je ne suis même pas un Pokémon ! Je suis un humain ! Oh tu m’entends ? Cette Ectoplasma t’as hypnotisé pour que tu la croies  ! »

Comme tant d’autres avant lui…Après Léviator, Cryptéro... Ce n’était pas la première fois que j’allais me retrouver être la victime des farces de Jester et même si j’en avais l’habitude à la longue et que je ne risquais pas grand-chose face à ce Tarsal, c’était toujours assez pénible sur le moment.

En ultime recours, je contactais l’Alakazam de la fille. Il était sans doute plus puissant que moi et peut-être l’était-il suffisamment pour briser le charme de Jester avant que la fée colérique ne se mette en tête de m’attaquer...

_________________
Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) 597421ombre

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
Ombre
Ombre
Informations
Nombre de messages : 117

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Kahlida Haurchefant le Sam 24 Oct 2020 - 4:24

Pendant qu’il marche dans les rues de Calm, le jeune homme divague sur son futur, toutefois, Loki s’extirpe finalement de sa Noigrume et vient se poser sur son épaule. Le corbeau noir aux plumes blanchit se secoue un peu avant de venir frotter son corps contre son visage. Le jeune homme soupire un peu en se frottant contre lui. La corneille pousse un petit cri de plaisir, visiblement heureux de cette attention. Puis comme s’il sent que son maître n’est pas tout à fait là, il attrape le ruban qui retient ses cheveux et il s’envole brusquement en emportant avec lui son trophée argenté. « Loki ! » s’exclame le jeune homme en s’élançant à la poursuite de l’oiseau moqueur. Sans perdre plus de temps, Kahl se retrouve à faire le tour des ruelles de Calm, à poursuivre un Cornèbre qui l’oblige à courir tout en l’ignorant. À quelques reprises, comme pour taquiner son humain, le Cornèbre monte haut dans le ciel et laisse tomber le ruban qui vire volte un instant avant d’être rattrapé par l’oiseau et emporter au loin.

Après une course un peu échevelant, l’humain s’arrête pour reprendre son souffle. Même s’il fait toujours sa routine du matin pour se garder en forme, il se dit qu’il devrait doubler ses efforts. Loki vient se poser non loin, l’observant en penchant la tête sur le côté. Il attrape le ruban entre l’une de ces pattes. Kahl lui jette un coup d’œil, même si l’animal ne souffle aucun mot, il peut sentir la moquerie de le voir aussi écheveler. Les mains sur les genoux, l’humain prend une grande respiration et se relève de sa position précédente pour essayer de mieux observer la canaille noire. « Je te préviens Loki, si tu ne me redonnes pas ce ruban, tu seras puni. » Souffle-t-il en le pointant d’un doigt qui ce veux menaçant. Toutefois, le Cornèbre est loin d’être impressionné par le comportement de son maître.

Loki laisse échapper ce qui ressemble à un rire moqueur et reprend son envol. Kahl soupir et reprend sa course pour finalement déboucher sur une rue plus large, surement l’une des principales de la ville. Plus rempli de personne que les ruelles, Kahl fait de son mieux pour suivre son compagnon. Il s’excuse platement à chaque fois qu’il passe trop près de quelqu’un ou que Loki taquine un passant. La Cornèbre vient finalement relâcher le ruban sur la tête d’une demoiselle aux longs cheveux turquoise. Puis sans se gêner, il vient se poser sur l’épaule du grand homme devant lui. Sous la honte du geste de son compagnon qui vient d’interrompe le couple.

Rouge de honte, Kahl vient se poser près d’eux et attrape avec douceur, mais rapidité le ruban pour venir rattacher ses longs cheveux qui barrent son visage. « Je suis vraiment désolée du comportement de mon Pokémon… Il a toujours été très taquin… » Explique-t-il à la demoiselle sans réaliser la tension dans l’air. Il se tourne ensuite vers Loki qui repose toujours impunément sur l’épaule de l’homme. « Loki, il suffit de jouer, viens ici ! » Déclare-t-il. L’oiseau rit encore une fois avant de s’envoler et de venir directement sur sa tête blanche. Il bat des ailes à deux reprises avant de trouver la position la plus confortable et offrir un couvre-chef de Cornèbre à Kahl. Le visage de Kahl se ferme un instant, comme s’il venait de mourir intérieurement face à la situation.

Toutefois, après quelques secondes de calme, ou Loki semblé "roupiller" il réalise un peu la situation et le petit Tarsal qui fait face à l’homme. « C’est votre Pokémon ou… » Pourtant, il n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’un nouvel éclat rouge apparaît et un ourson aux pelages verts fait son apparition dans le dos du tarsal. Tandis que Baldur pousse un grand bâillement, il vient entourer le corps du Tarsal de ses pattes pour lui offrir un gros câlin et se rendormir plus ou moins dans cette position. Baldur avait toujours été un gros dormeur. Cette fois-ci, Kahl se phrase le visage de sa paume de main, la journée pouvait-elle être pire ? « Terriblement désolé… » Souffle-t-il les oreilles rougient par l’embarras du comportement de ses compagnons. Au même moment, le Teddiursa entraîne sous son poids le pauvre Tarsal qui se retrouve à la renverse dans une clé de bras sous l'ourson endormi.

_________________
Kahlida Haurchefant
Kahlida Haurchefant
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 35
Âge du personnage: 21 étés
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Miku Hatsune le Dim 8 Nov 2020 - 1:06

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) D66f1be6cf837602006b

« Uune autre culture »


Quand le jeune homme s'approcha de Miku et de Nestor, plutôt avenant, la Nalcienne se hâta de se présenter de nouveau pour combler les lacunes de la mémoire d'Ombre.

« Miku. Miku Hatsune. Marcheuse de Rêves et Prêtresse au Temple de l'Air Boréal. Aucun problème, lorsqu'on voyage beaucoup et qu'on rencontre énormément de gens, il est normal de ne pas pouvoir se souvenir de tout le monde ! »

Jetant un regard amusé à Jester, la jeune femme lui sourit. Elle avait bien grandi depuis le moment où elle l'avait vue pour la première fois ! Mais soudain, sans pouvoir ajouter quoi que ce soit, la fille aux cheveux cyan sentit quelque chose se poser sur sa tête. Un peu confuse, elle tâta rapidement l'objet, découvrant un ruban soyeux sous ses doigts fins, finissant par apercevoir le coupable s'envoler sur l'épaule d'Ombre. Un Cornèbre farceur, sans le moindre doute ! À sa poursuite, une silhouette androgyne s'arrêta près du groupe, essoufflée et gênée, avant de s'excuser platement pour le dérangement. C'était elle - ou lui - la personne que Miku avait croisée furtivement un peu plus tôt ! Avec un sourire doux, la Miko commenta :

« Aucun problème, il est plus amusant que méchant. »

Mais cette fois, l'hostilité de l'être qui dévisageait Miku la fit tiquer. L'enchaînement des évènements, aussi étrange qu'inattendu, tourna en défaveur du pauvre Ombre, que le Tarsal furieux prenait visiblement pour un... Cryptéro, à cause de Jester. L'Ectoplasma était donc capable de farces aussi cruelles que dangereuses... Rien à voir avec la blague de Loki !

« Nestor, quel est le p... »

Mais l'irruption d'un Teddiursa à la fourrure d'un vert éclatant interrompit la question de l'humaine. L'ourson enlaça carrément le Tarsal hors de lui et l'entraîna dans sa chute, terminant sa sieste sans se préoccuper de l'accord préalable de sa victime. La situation pouvait rapidement dégénérer !

« Ce Pokémon ne m'appartient pas, mais si j'ai bien compris, il en a après les Pokémon de type Psy... »

Nestor, de son côté, capta le message mental d'Ombre, qui lui demanda d'intervenir pour couper court à l'inévitable combat qui se profilait... Et alors que le Tarsal se dégageait tant bien que mal de l'étreinte de l'ourson, l'Alakazam le souleva du sol avec ses pouvoirs psychiques, avant de l'Entraver dans les airs. Immobilisée, la créature se débattit avec force, mais ne parvint pas à se dégager de l'emprise de l'autre créature psychique, bien trop puissante pour lui.

« Euh, écoute, Ombre a raison, tu es victime d'un maléfice, Jester t'a joué un tour ! J'ignore pourquoi tu sembles ne pas porter ceux qui partagent ton type dans ton cœur, mais si tu nous expliquais pourquoi tu ressens cela, peut-être que nous pourrions t'aider ? »

Nestor déposa finalement le Tarsal avec délicatesse, mais ce dernier, ignorant complètement le Teddiursa qui l'avait fait tomber à la renverse, fonça sur Ombre pour l'attaquer. Miku libéra alors son Otaquin, dernière arrivée dans l'équipe, dans l'espoir qu'elle pourrait lui prêter nageoire-forte. La créature marine entonna alors une Berceuse, alors que la Marcheuse dressait une barrière sonique avec sa maîtrise pour préserver le restant du groupe du pouvoir soporifique de la capacité. Incapable de lutter, le Tarsal furieux succomba à l'appel du sommeil et s'endormit, s'affaissant sur le sol comme une poupée de chiffon.

Sortant une sphère de ses affaires, la jeune femme fit rentrer le Pokémon à l'intérieur, à la fois pour le protéger et pour éviter aux autres de subir à nouveau sa colère. La solution, bien que pacifique, n'était que temporaire pour la Prêtresse, mais pour le moment, elle n'avait rien trouvé de mieux !


« Bon... Maintenant que nous sommes tranquilles... Je suis Miku Hatsune et je viens de Nalcia. Voici Nestor, Alecto et Melpomène. »

Levant la tête vers sa maîtresse, l'Otaquin la dévisagea en clignant des yeux. Elle aimait bien le début de cette nouvelle vie avec cette humaine, et elle se frotta doucement à sa jambe pour le lui faire savoir.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 1 event - 0 épreuve

Spoiler:
Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 460

Fiche de personnage
Points: 159
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Ombre le Dim 8 Nov 2020 - 14:17

Malgré l’intervention de l’Alakazam de Miku, le Tarsal était plus que déterminé à m’attaquer. J’avais à peine remarqué la présence du Cornèbre sur mon épaule, prêt à utiliser mes maîtrises de l’air et de la vitesse pour bondir dans les airs, hors de portée de la fée furieuse, lorsque Miku envoya un Pokémon que je ne connaissais pas pour utiliser Berceuse. Au même moment, Jester apparut juste devant moi et envoya un Hypnose droit sur le Tarsal qui se préparait à attaquer. Connaissant Jester, je savais que ce n’était pas le remord qui l’avait poussé à intervenir...

« C’est pas moi que tu voulais piéger en fait hein ?
-J’aime pas les Pokémon aussi butés que ce Tarsal héhé ! J’ai pensé qu’une petite blague ne pouvait pas lui faire de mal ! Mais tu me déçois un peu Ombre. Tu pensais vraiment pas faire le poids contre ce minus ?
-Pas sans lui faire mal. L’hypnose fait partie des pouvoirs avec lesquels j’ai du mal ces derniers temps.
-Ah zut. J’avais oublié ça. Désolée. »


Comme elle me paraissait sincère – pour une fois – je décidai de ne pas insister sur le sujet. Miku avait capturé le Tarsal, l’incident était donc clos. Je m’adressai ensuite à l’homme aux cheveux blancs dont le Cornèbre venait de jouer quelques tours lui aussi :

« Vous n’avez pas de souci à vous faire, comme vous avez pu le constater, j’ai l’habitude de ce genre de farces. Je m’appelle Ombre et je suis en voyage pour les Vestiges d’Ebene. Et cette Ectoplasma s’appelle Jester.
-Salut ! »


Alors que Jester agrémentait son salut d’un geste de la main amical, je me tournais vers la file au ruban :

« Content de vous revoir Miku. »

D’un signe de tête, je saluais les deux Pokémon de la dresseuse et en profitais pour demander quelque informations au sujet de celui que je ne connaissais pas :

« Excusez ma curiosité mais… A quelle espèce appartient Meloponème ? Elle ressemble à un petit Otaria mais je n’ai jamais vu de Pokémon comme elle avant. En tout cas elle a une très belle voix ! »

Jester n’avait rien perdu de la conversation et elle en profita pour intervenir à haute voix, faisant entendre notre dialogue à tous les êtres alentours :

« C’est vrai qu’elle chante bien… Et j’ai une idée ! Si on allait chercher un Pokémon comme elle pour qu’il nous rejoigne ? Avec sa belle voix, il serait un excellent atout pour nos spectacles !
-C’est une bonne idée mais pas tout de suite. Pour le moment on doit se concentrer sur… d’autres types de Pokémon.
-Bon d’accord mais parles-en au moins à Violette alors ! Un Pokémon aussi mignon, je suis sûr qu’il est de type fée ! Ou qu’il l’aura en évoluant si c’est pas déjà le cas ! Et si en plus il est chanteur, je suis sûre que Violette adorera en avoir un avec elle à l’arène !
-C’est pas faux. Ils iraient bien ensemble ! »


Du coup j’en profitai pour poser une question supplémentaire à Miku :

« Est-ce que Melpomène a été capturée loin d’ici ? »

Jester pendant ce temps avait décidé de faire connaissance avec l’otarie. Elle ouvrit donc sa bouche spectrale et fouilla à l’intérieur avant d’en sortir une petite balle ronde que nous utilisions pour nos tours. Puis elle sauta dessus lestement et leva un pied dans les airs avant de commencer à tourner sur sa boule telle une figurine de boîte à musique ! Comme préférait s’amuser avec d’autres que seule, elle sortir bientôt de sa bouche une autre balle, rouge cette fois-ci, qu’elle lança en direction de l’Otaquin, le tout sans quitter sa position acrobatique.

Jester n’était pas équilibriste de formation et bien évidemment, il y avait un truc : en tant que fantôme, elle pouvait parfaitement léviter et faire passer l’extrême extrémité de son pied à travers la balle pour faire croire que son pied était toujours en contact avec le ballon alors qu’en réalité il passait au travers et elle était simplement en train de léviter dans le vide, comme elle savait si bien le faire. Mais pour des néophytes, ce tour basique faisait toujours son effet !

Enfin, pour clôturer son numéro, Jester décida de sauter très haut dans les airs – de léviter en réalité – avant sa salutation finale ! Mais tout de suite après, elle m’annonça :

« Dis, en sautant j’ai vu tout une procession de chariots chargés de sac qui semblaient se diriger au même endroit ! Tu sais ce que c’est ?
-Probablement des paysans qui vont apporter leur blé au moulin. On pourrait peut-être les suivre d’ailleurs, ça m’a l’air d’être le bon moment pour visiter ce moulin si réputé !
-Moi ça me va ! »


Dans la foulée, je demandais aux deux autres dresseurs et à leurs Pokémon :

« Ca vous dirait d’aller visiter le moulin ? Apparemment ils vont bientôt recevoir une cargaison de grain à moudre. Comme ça on pourra continuer de discuter sur la route ! »

Après tout, j’étais aussi venu ici pour faire du tourisme !

_________________
Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) 597421ombre

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
Ombre
Ombre
Informations
Nombre de messages : 117

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Kahlida Haurchefant le Dim 15 Nov 2020 - 21:07

Il est clair que l’apparition de Baldur et son comportement, ne font qu’empirer la situation face à ce petit Pokémon psychique. Kahl est immédiatement surprise par le comportement très agressif de celui-ci, surtout qu’il semble avoir une dent contre l’homme élancé. Vaguement conscient que le petit Pokémon semble avoir une rancune, mais ne sachant pas le sujet exact, il n’est pas devin, il laisse les deux autres agirent, de toute façon, ils semblaient très aptes à s’occuper d’eux-mêmes et de leur Pokémon respectifs. En moins de quelques minutes, la demoiselle prend la situation en main et fait apparaître un magnifique Otaquin. La créature, encore jeune, vibre tout de même d’un enthousiasme contagieux. Malgré lui, Kahl sourit et laisse un peu de l’anxiété de la journée s’échapper. Une fois le Tarsal en sécurité dans une Noigrume, Kahl salue la détermination de la demoiselle.

Se reprenant, il décide de salut aimablement la demoiselle et l’homme à l’apparence élancer. Il remercie faiblement la sincérité de la demoiselle sur la situation, au moins, elle ne semblait pas trop choquée et l’homme non plus d’ailleurs. Après une présentation de la demoiselle de l’homme, qui se présente sous le nom de Miku et d’ombre, Kahl en fait donc de même. « Vous pouvez m’appeler Kahl et je suis originaire d’Aliphyr, voici Loki et celui-ci » commente-t-il en récupérant l'ourson vert. « C’est Baldur, il aime un peu trop dormir. » Souffle-t-il dans une piètre excuse pour expliquer le comportement de son Pokémon. Il tire sa Noigrume et le rappelle au moment où une grosse bulle de ronflement éclate. Il récupère ensuite son ruban, remerciant la demoiselle d’un discret hochement de tête et attaque ça longue chevelure.

Kahl soupire un peu et réalise son geste, s’il continuait à soupir de la sorte, ceci allait devenir sa marque personnelle et il ne voulait surtout pas être reconnu comme étant le mec qui ne soupire à rien. Après la demande d’Ombre, l’un de plus élégant personnage qu’est croisé Kahl, il se permet de parler. « Voilà plusieurs jours que je suis ici, je peux vous guider là-bas et vous faire découvrir quelques locaux touristiques qui pourraient vous intéresser. » Sur ces dernières paroles, ils les guident vers certaines rues qui semblent moins animées, mais tout autant rempli par les kiosques qui décorent l’extérieur de certaines boutiques à l’apparence coquette. Kahl s’arrête un instant, permettant aux gens qui sont avec lui de voir un peu. Sur le fond de la rue, on pouvait voir une partie du moulin se dessiner, signe qu’ils pouvaient continuer dans cette direction pour se rendre là-bas.

« Cette rue est sûrement ma préférée, elle est un peu la "tache" de couleur de la ville de calme. On y retrouve une boutique d’antiquités et breloques, une pâtisserie qui fait les meilleures brioches, un petit café assez discret, donc leur manière ancienne offre un goût parfaitement unique, il y a une friperie où ils vendent des vêtements personnalisés et du tissu de qualité. Il en a d'autres, mais je n’ai pas eu le temps de faire le tour complètement, si vous êtes intéressés par l’un des lieux, nous pouvons arrêter, sinon, en continuant sur ce chemin, nous pouvons directement se rendre au moulin, mais pour déjà avoir assisté au phénomène, nous avons plusieurs minutes devant nous. » Termine le blond qui avait pris son rôle de guide à cœur. Sur sa tête, le poids de Loki se fait plus présent, signe que la corneille s'est endormi. Il en profite donc pour tirer sa Noigrume et le rappeler, lui offrant un moment de répit.

_________________
Kahlida Haurchefant
Kahlida Haurchefant
Informations
Nombre de messages : 139

Fiche de personnage
Points: 35
Âge du personnage: 21 étés
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Miku Hatsune le Dim 22 Nov 2020 - 18:35

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) D66f1be6cf837602006b

« Uune autre culture »


Avisant Melpomène qui se frottait doucement à sa jambe, Miku la récupéra dans ses bras et la laissa caresser sa joue avec son drôle de museau. En riant, elle répondit à Ombre sur un ton posé, alors que sa protégée rougissait de timidité devant le compliment du Nalcien.

« Melpomène est une Otaquin, elle est de type Eau. Je l'ai recueillie récemment, elle faisait partie d'une troupe de cirque de rue, mais elle timide, et elle n'a jamais eu l'occasion de se produire en public. Et puis, son maître disait qu'elle chantait faux... Alors j'ai essayé de l'aider, et elle m'a ouvert son cœur, elle a même réussi à tenir quelques notes justes. Son précédent dresseur a préféré me la confier plutôt que de lui donner sa chance dans la troupe, alors voilà. Pour le moment, elle ne chante pas longtemps, cela lui demande beaucoup d'efforts et elle a encore besoin de prendre confiance en elle, mais je suis très fière des progrès qu'elle a faits en quelques jours seulement. Votre compliment l'a beaucoup touchée, la preuve ! »

La tête enfouie dans le cou de Miku, Melpomène se cachait du jeune homme en sanglotant, encore peu habituée à recevoir de tels éloges après avoir passé des mois à être mise à l'écart sans cesse.

« Elle pleure, mais de joie, ne vous inquiétez pas. On m'a dit que les Otaquin évoluaient en de magnifiques créatures à la voix d'une grande beauté, et que leurs ballons d'eau étaient sublimes, alors je voulais en voir de mes propres yeux. Je ne pensais pas que je repartirais avec l'un d'entre eux, mais je suis ravie de l'avoir rencontrée. Oh, et elle vient d'Abyan, le seul endroit de Tenkei où l'on peut trouver ce Pokémon. »

En voyant Jester sortir une balle ronde de sa bouche sans fond, Miku murmura à sa protégée :

« Regarde, elle veut jouer avec toi. »

Séchant ses larmes, la jeune créature osa enfin se tourner à nouveau vers le duo, et lorsque Miku la déposa par terre, elle s'avança timidement vers le spectre, réceptionnant la seconde balle rouge sur son nez. En voyant l'Ectoplasma se mettre à tourbillonner sur son ballon, l'Otaquin eut envie de lui montrer ce dont elle était capable et projeta sa balle dans les airs, avant de produire un ballon d'eau et de sauter dessus pour se donner l'impulsion nécessaire. D'un coup de nageoire, elle frappa la balle vers le ballon d'eau, qui éclata sous l'impact, et elle se réceptionna un peu maladroitement là où se trouvait sa création juste avant. Elle leva finalement la tête vers Jester, confuse d'avoir raté la fin de son propre numéro, mais oublia bien vite son échec et battit des nageoires en voyant le fantôme sauter très haut. Son enthousiasme retombé, elle se souvint de sa piètre démonstration et baissa la tête, penaude.

« C'était très bien, et on travaillera ensemble pour que ce soit parfait, ne t'en fais pas. »

Rassurée par la voix de Miku,, qui s'était accroupie près d'elle, Melpomène hocha la tête. Quand la Marcheuse se releva, elle sourit à l'Aliphyroise.

« Enchantée. Si je peux me permettre, nous devrions être prudents avec nos Pokémon chromatiques, je ne pense pas qu'ils craignent quelque chose ici, mais sait-on jamais. Leur couleur particulière attire parfois la convoitise de gens mal intentionnés, et j'en ai déjà fait les frais, il y a bien longtemps... »

Si la Nirondelle était minuscule et perchée sur l'épaule de sa maîtresse, donc plutôt discrète, le dénommé Baldur, lui, était d'un vert criard qui contrastait fortement avec sa couleur habituelle. Il pouvait donc pousser d'éventuels braconniers à passer à l'action... Mais Kahl le rappela dans sa sphère, et Miku fit de même avec Alecto, juste au cas où. Écoutant la proposition de ses deux compagnons, la Nalcienne finit par acquiescer, ajoutant d'un air enjoué :

« Oh oui, bonne idée ! On pourrait voir la boutique de vêtements typiques et passer prendre de quoi manger sur le chemin du moulin, si ça vous dit ! »

Jonglant avec la petite balle rouge que Jester lui avait prêtée, Melpomène battit des nageoires une nouvelle fois, enthousiaste à l'idée de manger quelque chose d'unique et de visiter un endroit inconnu.

_________________
Et le Rêve s'ouvrit à ToiTaihei

1 RP -  0 mission - 1 event - 0 épreuve

Spoiler:
Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Fabd33a09fa4a4101f21

Service de vente de Pokémon d'Élevage : c'est par ici !
Miku Hatsune
Miku Hatsune
Informations
Nombre de messages : 460

Fiche de personnage
Points: 159
Âge du personnage: 26 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Ombre le Dim 22 Nov 2020 - 20:50

J’applaudis doucement et avec le sourire Melpomène une fois que l‘otarie eut terminé sa prestation. Elle était encore un peu maladroite – sans doute à cause de son inexpérience – mais il semblait bien y avoir un truc. Pour en avoir le coeur net, j’échangeai mes impressions sur sa prestation avec Jester :

« Alors tu en penses quoi ?
-Bah on sent qu’elle est pas encore tellement à l’aise… Mais ça se voit que c’est son truc et qu’elle est née pour ça ! Et même si elle chante faux, elle a quand même une très jolie voix ! Et puis chanter juste, ça peut toujours s’apprendre ! Après tout, Violette était un experte en casseroles quand elle a débuté ! »


Malgré toute l’affection que j’éprouvais pour ma jeune sœur, je ne pus m’empêcher de pouffer à ce souvenir. Il était tout à fait exact que Violette avait fait d’énormes progrès en chant depuis ses débuts dans cette activité… Ce qui signifiait que maintenant elle possédait un bon niveau dans la discipline mais aussi que ce même niveau n’était pas très reluisant à ses débuts !

« On est d’accord ! »

Puis j’ajoutai à l’adresse de Miku – et de son Pokémon :

« Je suis sûre que Melponème sera une excellente performeuse avec un peu d’entraînement ! »

Et je terminai mes encouragements par un clin d’oeil envers le Pokémon timide, la laissant s’amuser avec Jester.

Alors que Miku nous recommandait la prudence avec nos Pokémon chromatiques, Jester, pourtant en plein jeu de ballon, ne se gêna pas pour intervenir :

« Nous on a pas ce problème hein Ombre puisqu’on est que tous les deux et que je suis pas chromatiques ! Bah, remarque, même si je l’étais, je sais pas si beaucoup de gens feraient la différence entre moi et un Ectoplasma ordinaire puisque les Ectoplasma shiny sont quasiment identiques au autres, en juste un poil plus foncé. Et de toute façon, j’ai pas besoin d’une couleur spéciale pour sortir du lot parce que je suis déjà extraordinaire ! Et parce qu’avec mes illusions, je peux vous faire croire que je change d’apparence à volonté ! »

Et joignant le geste à la parole, nous pûmes voir son corps se dilater très légèrement -signe qu’elle préparait une illusion – avant de réapparaître. Son corps avait toujours sa forme habituelle mais elle avait complètement changé de couleur : sa peau spectrale était maintenant rayée de sept bandes colorée, chaque bande possédant une des couleurs de l’arc-en-ciel.

« Ca vous plait ? Il paraît que c’est comme ça qu’on voit les choses quand on a abusé des spores de Trompignon hallucinogènes ! Bon j’ai jamais testé mais c’est ressemblant non ? »

Effectivement, étant donné que les couleurs sur le corps de Jester semblaient onduler avec le temps comme si des Abo aux couleurs criardes parcouraient son corps en continu. Déjà que le résultat initial n’était pas très joli, ce mouvement me donnait mal à la tête et je ne me gênai pas pour le faire savoir :

« Jester, tes couleurs sont ignobles et les voir bouger comme ça me donne mal à la tête ! Tu peux arrêter s’il te plaît ?
-Eh bah… Merci du compliment ! »


Et avec un grand éclat de rire indiquant qu’elle plaisantait, elle reprit son aspect normal. Ouf, fini les couleurs agressives !

Khal nous proposa ensuite plusieurs options pour continuer la visite de la ville. L’option qui m’intéressait le plus – hormis le moulin lui-même que nous visiterions de toute façon en suivant – était la boutique de vêtements traditionnels. Si ces vêtements correspondaient à ceux portés par les gens du cru que j’avais croisé jusqu’ici alors ils pouvaient m’intéresser. Même si je faisais une pause sur mes activités de magicien, des vêtements aussi amples et aussi colorés feraient de magnifiques costumes de scène… Malheureusement pour moi, Jester avait un autre programme en tête, résumé en deux mots qu’elle hurla :

« LA BOUUUUUUUUUUUUUUUFFE ! »

Et avisant le commerce indiqué par Khal, elle se précipita sur lui, n’hésitant pas à passer à travers le mur pour pénétrer dans la boutique. Même si je ne pouvais m’empêcher de ressentir de l’appréhension dans ce genre de situation en tant que dresseur d’un Pokémon aussi trublion, je savais depuis longtemps qu’il m’était complètement impossible de stopper ou de raisonner Jester. Elle n’en faisait toujours qu’à sa tête et c’était comme ça. Heureusement, sous ses airs désinvoltes, je savais qu’elle avait toujours une vision très claire de la ligne rouge à ne jamais franchir, celle qui transformerait une blague en délit dangereux… Mais malgré ma confiance, je ne pouvais m’empêcher de stresser un peu. Pourtant, je n’en montrai rien et essayai d’expliquer la situations aux deux autres :

« Ne vous en faîtes pas, elle va vite revenir… Et normalement, elle ne nous causera pas d’ennuis. Et sinon vous voulez aller voir la boutique de vêtements ? Moi aussi ! »

Moins de cinq minutes plus tard, Jester était de retour avec nous et sa gorge spectrale était chargée de pâtisseries qu’elle distribua généreusement à tout le monde, humains comme Pokémon. Les biscuits avaient des textures et des aspects différents : ainsi, certains ressemblaient à des gâteaux secs tandis que d’autres avaient le moelleux et l’odeur des croissants mais tous avaient la même forme, une forme de croix dont les branches faisaient de la même taille. Quoiqu’à bien y regarder, si on prenait en compte les petits décorations probablement réalisées par des entailles au couteau, il s’agissait de pâles. Les gâteaux représentaient donc l’hélice du moulin de Calm… En même temps, avec une enseigne comme « Panadería del molino », j’aurais pu m’en douter ! Mais malgré l’excellente qualité des produits, un détail me chiffonnait encore et je demandai à Jester :

« Dis-moi, comment tu les as eu tous ces gâteaux ?
-Bah je les ai achetés, qu’est-ce que tu crois ? Au cas où tu l’aurais oublié, c’est moi qui garde ta bourse dans ma gorge !
-Ok, pas de problème.
-T’as peur qu’on ait plus assez d’argent pour aller jusqu’aux vestiges du coup ? Bah, t’en fais pas ! Un petit spectacle de magie dans la rue ce soir et on sera largement assez riche pour ça demain si jamais on manque de fraîche ! Et puis ça nous rappellera le bon vieux temps, quand on était juste tous les deux pour les spectacles ! Et même avec des pouvoirs diminués, tu maîtrises encore assez de trucs et de tours pour assurer le show non ?
-Oui… Tu as raison. Merci pour les gâteaux Jester !
-Je t’en prie ! »


En réalité, l’argent était le cadet de mes soucis. Même si je n’avais pas été assez riche pour me payer un vol jusqu’aux Vestiges, cela venait surtout du fait que le lieu était dangereux donc risqué à explorer. Et donc les taxis volants faisaient payer cher leur course pour compenser le risque. Mais quelques pâtisseries passeraient inaperçues pour ma bourse. J’étais surtout soulagé que Jester n’ait pas eu la mauvaise idée de voler ces pâtisseries. Ca, ça aurait été bien plus préjudiciable pour notre voyage que quelques pièces en moins. Comme quoi j’avais eu tort de m’inquiéter !

Jester s’adressa ensuite à tout le monde, me sortant de mes réflexions au passage :

« Ah au fait, le boulanger qui tient cette boutique est très gentil ! Il m’a expliqué que même si’il ne tient pas un restaurant, il a quelques tables de libres pour les visiteurs qui veulent se poser pour consommer ses produits ! Donc on peut rentrer pour s’asseoir et manger si vous voulez ! Ou manger en marchant, c’est comme vous voulez ! »

J’acquiesçai pour montrer que les deux propositions m’allaient. Maintenant que Jester avait sa nourriture, je savais qu’elle ne m’empêcherait plus de visiter la boutique de vêtements !

_________________
Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) 597421ombre

Merci à Lucy pour les kits d'Ombre et de Luce^^
Ombre
Ombre
Informations
Nombre de messages : 117

Fiche de personnage
Points: 3
Âge du personnage: 31 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !) Empty Re: Une ville pas si Calm ! [Kahlida/Miku/Ombre] ( Ce titre est la propriété intellectuelle de Jester !)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum