Je suis là ~ [PV Edward]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Lyse le Mar 28 Fév 2017 - 21:38


Protégée par sa pélerine, Lyse se tenait debout sous un arbre et regardait la pluie tomber sur le Lac de la Liberté. Elle se rappelait être déjà passée ici, un jour de beau temps, des années plus tôt, et réalisa que le paysage n’avait alors rien à voir. Aujourd’hui, le lac était gris et vrillé par les gouttes, et l’herbe semblait plus fade. Pourtant, malgré la météo plutôt triste, la Flamenoise était heureuse, emplie d’une joie douce et paisible. Certes, il faisait froid et le rhume la guettait, et certes elle attendait à cet endroit depuis plusieurs heures, et avait passé plusieurs heures à d’autres points du Lac les jours précédents. Certes, elle était agacée que personne n’ait pensé à définir un jour et un point de rendez-vous plus précis que vaguement trois semaines, au bord d’une étendue d’eau qui nécessitait plusieurs jours pour en faire le tour à pieds. Enfin. Elle allait revoir Edward très vite. Aujourd’hui peut-être… Elle sourit à cette idée.

Après avoir tourné au hasard et établi des petits camps autour du lac de la Liberté, Lyse avait finalement choisi cet endroit, car il s’y trouvait un petit embarcadère pour que des barques puissent se promener sur l’eau, ou repartir le long de la mélopée. En conséquence, les jours de beau temps, il y avait pas mal de monde qui transitait par ici. Les jours de pluie, surtout en hiver, le lac n’attirait pas les foules, et Lyse ne pouvait pas blâmer les touristes. Elle-même aurait préféré être au chaud et s’occuper. Enfin, pour éviter de s’ennuyer, elle avait tout de même fait sortir deux de ses Pokémon qui apprécieraient un tel climat : Perle, qui nageait paresseusement, et ressortait régulièrement la tête de l’eau pour voir si la situation évoluait, et le Kabuto vert, qui s’amusait à se déplacer à la surface le plus vite possible, imitant un Arakdo. Avec sa couleur criarde, la maîtresse du Feu ne risquait pas de le perdre de vue, sauf s’il décidait d’aller dans l’herbe. La jeune femme veillait au grain.

N’empêche qu’elle fatiguait, à passer ainsi ses journées à ne rien faire à part guetter. Lyse se laissa glisser et s’assit dans la boue, puis commença à ruminer. Le même schéma se répétait depuis qu’elle était là. Elle pensa que Edward lui manquait et qu’elle voulait le revoir. Puis elle pensa à Tekken et Vulca, qui lui manquaient aussi, mais qu’elle ne pouvait pas encore ramener à Nalcia. On lui avait dit que si elle gagnait en expérience, on la laisserait monter sa propre pension, et alors elle n’aurait plus à s’inquiéter de ça. Et puis ses pensées la ramenèrent une fois de plus à Ed, et à l’incendie d’Imaï ou le passage du jeune homme à l’Auberge. Ils étaient passés si près de se voir alors ! Cette fois, ça serait la bonne. Mais d’un autre côté… que devait-elle lui dire ? Comment serait-il, alors qu’il avait perdu son père et qu’elle ne l’avait pas soutenu ? Et même sans prendre ça en compte, il ne s’était pas vus en un an. Est-ce que les choses n’allaient pas être… bizarres ? Elle devait admettre, elle avait aussi peur que hâte.

- Uuuuh… se mit à gémir la Flamenoise, harcelée par ses propres réflexions qui ne menaient à rien.

Elle sursauta en sentant un contact froid et humide sur son front, et leva les yeux avec espoir… Mais ça n’était que Perle, qui était venue lui faire un bisou en constatant qu’elle se prenait encore la tête. Enfin, non, pas “que” Perle, évidemment… La Lieuse sourit et caressa le dragon, qui s’enroula autour de son bras, glissa dans l’herbe humide et replongea dans les eaux glacées du lac.

Pour s’occuper, la Flamenoise tenta de se souvenir d’une chanson qu’elle aimait bien, qui parlait d’un amour triste ou impossible à Geffen. La personne qui chantait tentait de faire passer ses sentiments, mais était interrompue par le bruit d’un spectacle de pyrotechnie, et ainsi ne parvenait jamais à atteindre le coeur de son aimé. Plus ou moins inspirée, Lyse se mit à chantonner l’air, en adaptant les paroles à sa propre situation.

Je regarde au loin le ciel.
J’écoute la pluie.
Quand viendras-tu ?
Je suis là.
Je voudrais... te présenter... mes excuses,
Et... qu’ensemble nous allions voir...
Les feux d’artifice...


La fin était nulle, mais le chant d’origine parlait de feux d’artifice et Lyse tenait au moins à conserver cette partie de l’oeuvre d’origine. Elle réfléchit à un moyen d’améliorer le résultat, au moins ça l’occupait.

_________________

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 312

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Edward Harris le Ven 3 Mar 2017 - 23:38

_ A plus ! Et encore merci pour le poisson !

Edward salua d'un grand signe de la main le marchand Mizuhanien qui avait accepté de les transporter, Spike et lui, dans son bateau à fond plat jusqu'au lac. Le Terrosien s'était particulièrement bien entendu avec lui et il lui avait fait goûter des spécialités de Mizuhan, à base de riz et de poisson. Edward avait beau avoir vécu à la Nouvelle-Gilnéas pendant plusieurs mois, il n'avait jamais profité de la cuisine locale et s'était principalement nourrit des plats épicés caractéristiques de Flamen que les immigrés préparaient dans le quartier où il vivait. Les deux hommes s'étaient séparés non loin de l'endroit où le principal affluent du lac le rejoignait. D'après le marchand, c'était l'endroit où il y avait le plus de monde, et donc où il aurait le plus de chances de trouver Lyse. Il avait donc décidé de commencer par ici, et d'improviser ensuite. Il s'en voulait quelque peu d'avoir prévu tout ça à la va-vite. Un jour et un endroit précis auraient grandement facilité la vie de tout le monde, mais, dans sa précipitation, il avait complètement ignoré ce détail, et commençait à le regretter. De toute façon, il était en retard. Ce n'était pas vraiment de sa faute, il n'avait pas pu prévoir qu'on le droguerait pour l'emmener en plein désert et essayer de le tuer… A cette simple pensée, il frissonna. Sans Blue, il y serait probablement resté…

Alors qu'il se dirigeait d'un pas que l'impatience et, il fallait l'avouer, un peu d'anxiété, rendaient hâtif vers les rives du lac, il se força à oublier ces pensées pour le moins macabres, ce qui ne s'avéra pas bien compliqué tant l'idée de revoir Lyse faisait tout pour occuper en totalité son esprit depuis quelques jours. Il se demanda ce qu'elle lui dirait, ce qu'il lui dirait, ce qui se passerait. Est-ce que ce qui s'était passé l'année précédente n'allait être qu'un lointain souvenir ? Non, impossible. Ce qu'il ressentait pour la Flamenoise n'avait en aucune façon disparu ou même changé durant cette année. Et elle ? Il n'avait pas vraiment de moyen de le savoir, mais si elle était partie le chercher à I'Mai, si elle était ici aujourd'hui, alors ça voulait probablement dire… Il soupira. Il était incapable de savoir si ses pensées étaient cohérentes ou complètement occultées par ses sentiments, alors… Pas besoin de trop y penser. Il se demanda tout de même si elle allait lui en vouloir. Il aurait dû la rejoindre après… Après tout ça. Et il ne l'avait pas fait, parce qu'il ne supportait même pas de se regarder dans un miroir à ce moment. Si seulement il avait pu oublier un instant sa honte et faire la seule véritable bonne chose qu'il pouvait faire à ce moment là… Il espérait simplement qu'il ne l'avait pas blessée en la laissant ainsi de côté.

Et puis, à côté de ça, son cœur battait la chamade. Il se souvenait du sourire contagieux de la jeune femme, de son enthousiasme quasi permanent, de leurs retrouvailles impromptues à l'auberge du Chat et de la façon dont elle lui avait sauté au cou en le reconnaissant… De la nuit qu'ils avaient passé, serrés l'un contre l'autre dans un lit trop petit, de la chaleur de son corps, de leur tout premier baiser… Pfiou… A ces seules pensées, il s'était mis à afficher un sourire idiot qu'il tenta vainement de cacher lorsqu'il s'en rendit compte. Parce qu'au final, en oubliant tout le reste, la seule chose qui comptait réellement était qu'ils allaient se revoir, et rien que ça…

Bon, par contre, pour un endroit supposé peuplé, celui-ci manquait cruellement de gens. La météo ne devait probablement pas aider, même si Edward la trouvait… Apaisante. Il avait pris l'habitude de la pluie à Mizuhan, et avait même appris à l'apprécier un peu… Pas vraiment le choix de toute manière, vu qu'il y pleuvait tout le temps. Et puis, son séjour dans le désert de Lamakan lui avait réellement appris à aimer l'eau. Il valait mieux en avoir un peu trop que plus du tout, et il était toujours plus simple de s'en protéger que du soleil et de la chaleur. Spike semblait d'ailleurs du même avis et gambadait joyeusement devant lui en sautant dans les flaques. Lui aussi était content à l'idée de revoir Lyse, en grande partie parce qu'il savait à quel point cela rendait son dresseur heureux, mais aussi parce qu'il l'aimait bien, tout simplement. Edward regarda autour de lui… Il n'y avait vraiment personne. Pas la bonne saison pour se baigner, mais bon… Il s'arrêta un moment pour décider de la suite. Un chemin de terre qui semblait faire plus ou moins le tout du grand lac partait sur sa droite… Il décida de l'emprunter pour jeter un œil aux alentours.

A peine quelques mètres plus loin, une petite mélodie attira son attention. Elle venait d'un arbre planté auprès de la rive. Le cœur d'Edward rata un battement et il se figea lorsqu'il reconnut une voix familière. C'était elle ! C'était Lyse ! Un coup de tête de Spike dans les tibias lui fit reprendre ses esprits et il dut se faire violence pour ne pas se mettre à courir pour la rejoindre. Alors qu'il s'approchait, il la vit enfin, assise contre le tronc, regardant la surface de l'eau qui se froissait sous la pluie. Elle chantait. Il s'arrêta au niveau de l'arbre pour l'écouter, n'osant pas la déranger. Il ne reconnaissait pas la chanson, mais à sa façon d'hésiter, elle semblait inventer les paroles au fur et à mesure. Est-ce que… Oui, non, pas de spéculations sur quoi que ce soit, elle était juste là, ils allaient discuter comme des gens bien éduqués et… et voilà ! Alors qu'elle finissait de chanter, le Terrosien se rendit compte qu'il avait en tête une chanson, que ses paroles hésitantes lui avaient rappelé, un truc qu'il avait entendu jouer par des troubadours du sud de Terros…

On ira voir les feux d'artifice, le ciel s'enflammer
Et voir s'envoler les lanternes de papier
Tous les deux

Tous les deux sous leur lumière on sera seuls au monde
On regardera les étoiles avant qu'elles ne tombent
Tous les deux


Ouais. Ce n'était pas vraiment comme ça qu'il avait vu leur retrouvailles… Mais qu'est-ce qui lui avait pris de pousser la chansonnette comme ça ? Déjà, il ne savait pas chanter. Elle, elle avait une jolie voix, lui, il avait une voix… Une voix normale quoi. Et puis zut, qu'est-ce que c'était cliché ! Et puis…

Toutes ces pensées s'évaporèrent lorsqu'elle tourna son visage vers lui. Il sentit ses yeux s'embuer un peu et un sourire se dessiner sur ses lèvres, alors qu'il n'arrivait pas à décider si il devait avancer ou juste rester là ou…

_ Salut, articula-t-il finalement, avec un petit signe de la main. Tu m'as manqué.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 364

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Lyse le Jeu 16 Mar 2017 - 17:50


Lyse se retourna, mortifiée, en constatant que quelqu’un l’avait écoutée chanter suffisamment longtemps pour lui répondre. cependant, elle avait inconsciemment reconnu la voix derrière elle ; elle ressentait donc un mélange étrange de joie et de honte et d’impatience et… beaucoup de sentiments forts qui ne se hierarchisaient pas très bien. En faisant face au nouveau venu, elle réalisa qu’elle ne s’était pas trompée, et son coeur rata un battement - un de plus après celui de la surprise. Elle fit un bruit à mi-chemin entre le sanglot et l’éclat de rire.

- Ed… Edward !

Avec précipitation, elle tenta de se relever à toute vitesse, et sa main glissa dans la boue tandis qu’elle trébuchait à moitié, avant de parvenir à s’élancer vers le Terrosien. Mais elle s’en fichait. Enfin, elle fit quand même attention à ne pas salir son amoureux avec son bras tout crade, mais cela ne la retint pas de lui sauter dessus et de le prendre dans ses bras en pleurant et riant, plus heureuse que jamais. Il avait changé, ou alors elle s’était mal souvenue… Mais elle était simplement heureuse. Tant qu’il était resté lui, celui qu’elle attendait depuis plus d’un an.

- Toi aussi tu m’as manqué, tu m’as tellement manqué… C’est tellement bon d’être de nouveau avec toi…

Elle profita de lui aussi immensément que possible pendant ces quelques secondes. Son odeur, son contact, sa voix… Et puis, finalement, elle éloigna légèrement son visage de son torse, se hissa sur la pointe de ses pieds, et l’embrassa doucement, sans demander aucune permission, sans même se poser la moindre question. Ce fut juste la chose la plus naturelle du monde. Ils restèrent ainsi un temps indéfini… Puis la Flamenoise se souvint d’un problème, et elle rompit le contact. Elle grimaçait.

- Tu m’as… entendu chanter… ? Tu étais là depuis combien de temps ?

Aaaaah, la honte. Non seulement elle ne chantait pas spécialement bien, pour ce qu’elle pouvait en juger, mais en plus c’était des paroles complètement stupides, inventées, et… Pfff. Elle se mit à rire doucement. En vrai, elle ne savait pas trop si le fait que ce soit lui plutôt qu’un inconnu qui l’ait entendue rendait ça pire ou mieux. Et puis, il lui avait chanté une réponse et, maintenant qu’elle y pensait, c’était terriblement mignon. Pleine d’enthousiasme, elle se remit à sourire, fit une bise sur le nez d’Edward puis le lâcha (enfin !) pour se pencher vers son Nidorino.

- J’ai même pas dit bonjour à Spike ! Salut, mon grand !

Elle gratta l’animal, prenant bien garde à éviter toutes ses épines, même si elles n’étaient pas forcément empoisonnées. Mieux valait prévenir que guérir. Voyant qu’il y avait eu un changement de comportement de leur maîtresse, Kabuto et Perle avaient rejoint le groupe, intrigués. Le Pokémon fossile s’approcha du quadrupède inconnu pour voir de quoi il s’agissait. Lyse, elle se releva et se jeta de nouveau sur son amoureux (la trêve n’avait pas duré longtemps).

La jeune femme mourrait d’envie de lui raconter ce qu’elle avait fait pendant cette année qu’ils avaient passée séparés, et de lui demander d’en faire autant, avant même de réfléchir à ce qu’ils allaient prévoir ensuite. Mais, tandis qu’elle serrait son partenaire contre elle, elle réalisa qu’il avait maigri. Ou du moins, qu’il semblait plus maigre que dans son souvenir - mais elle pouvait se tromper… D’ailleurs, en regardant son visage, il semblait aussi plus… vieux. Fatigué.

Evidemment. Abrutie de Lyse.

Sa joie se dissipa rapidement. Elle attrapa les mains du jeune homme.

- Edward… Je suis tellement désolée… Pour ton père, et puis, de ne pas avoir été là pour toi…

L’ambiance s’était refroidie, au moins de son point de vue. Peut-être qu’elle n’aurait pas dû aborder le sujet, mais honnêtement, ça lui avait pesé ces dernières semaines. Elle avait besoin de faire son mea culpa, et surtout de s’assurer que son amoureux allait bien. La Flamenoise passa sa main (la propre) sur la joue du Terrosien, esquissant un demi-sourire pas forcément convaincant (ni convaincu), et observa les yeux pour essayer de savoir comment il se sentait.

_________________

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 312

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Edward Harris le Mer 22 Mar 2017 - 23:32

Le sourire d'Edward s'élargit encore lorsque la Flamenoise se leva précipitamment pour se jeter dans ses bras. Il la réceptionna en soufflant sous le choc et referma ses bras autour d'elle pour la serrer tout contre lui. A ce moment là, il oublia tout. Il ferma les yeux et baissa la tête pour enfouir son visage dans les cheveux de son amoureuse, profiter de sa présence, de son odeur, sentir les battements de son cœur tout contre le sien… Même les quelques mots qu'elle lui adressa pendant leur étreinte lui semblèrent venir d'un autre monde, à des années lumières de là. Et puis, doucement, la jeune femme brisa cette étreinte pour lui donner un baiser qui lui fit perdre le peu qu'il lui restait de pieds sur terre. Il fut incapable ensuite de dire s'il n'avait duré qu'une poignée de secondes ou… Bon, peut-être pas plusieurs minutes… Mais… Il finit par retrouver ses esprits lorsque Lyse lui demanda s'il l'avait entendue chanter, l'air gêné, ce à quoi il ne put s'empêcher de répondre par un éclat de rire.

_ Assez longtemps pour savoir que tu embrasses mieux que tu ne chantes, répondit-il avec un clin d'oeil. Mais… C'était joli, ajouta-t-il en lui caressant la joue. Et puis je suis pas beaucoup plus doué que toi, je crois.

C'est ce moment là que Flare choisir pour sortir de sa cachette et pointer dehors un bout de museau curieux. Elle étudia du regard l'inconnue pendant un petit moment, puis avisa le grand sourire d'Edward et se contenta d'un petit cri timide avant de retourner se cacher. Les deux jeunes gens rirent ensemble un moment.

_ Je te présente Flare, donc, fit-il lorsqu'il reprit un peu son sérieux.

Lyse le lâcha ensuite pour saluer Spike, qui n'attendait que ça et lui répondit par un grognement enthousiaste et un coup de tête affectueux contre le genou. Elle ne tarda cependant pas à se jeter à nouveau sur le Terrosien qui, cette fois, la souleva légèrement de terre pour lui faire faire un tour. Il souriait toujours. Ca faisait une éternité qu'il n'avait pas autant souri, aussi longtemps. Depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus, en fait. Plus d'un an…

Malheureusement, ce moment de bonheur ne pouvait pas durer éternellement, il le savait déjà. Ils avaient beaucoup de choses à se dire, et une partie d'entre elles n'avaient pas grand-chose de réjouissant. Il fut reconnaissant à Lyse d'aborder le sujet la première. Il ne savait pas comment s'en charger lui même. Cependant, son cœur se serra lorsqu'il se rendit compte que son aimée se sentait coupable d'avoir été absente. La faute était la sienne, et la sienne uniquement. S'il n'avait pas été aussi rongé par la tristesse et la vengeance, il l'aurait rejointe, et il aurait surmonté tout ça avec elle. Malheureusement, les choses ne se passaient pas toujours comme prévu. Et puis… Il allait devoir mentir. Il ne pouvait pas dire à la femme qu'il aimait, qu'il retrouvait après plus d'un an de séparation, qu'il n'était qu'un vulgaire meurtrier. Ca lui ferait du mal, il le savait… Il se mordit la lèvre et sourit tristement à la jeune fille avant de répondre.

_ Lyse… Je… C'est entièrement ma faute. Après tout ça, j'aurais dû venir te rejoindre mais… Je me suis… Perdu. Et si on ne m'avait pas secoué, je le serais peut-être encore. S'il-te-plaît, ne te sens pas coupable d'avoir été absente. C'est moi qui suis resté éloigné et… Je regrette et… J'espère que tu pourras me pardonner.

En parlant, il caressait doucement de son pouce le dos de la main qu'il tenait, et regardait ses pieds, un peu honteux d'avoir à ce point manqué à tous ses devoirs de petit ami. Au bout de quelques secondes de silence, il n'y tint plus et l'attira une nouvelle fois contre lui. Le contact de la jeune femme et la chaleur qu'elle dégageait le calmèrent un peu et il réussit à reprendre le contrôle de ses émotions alors même qu'il sentait les larmes monter à ses yeux. Il leva les yeux vers le lac, contempla un moment sa surface dérangée par la pluie qui tombait.

_ Lyse, je t'aime. Quand… Quand c'est arrivé je me suis laissé tomber dans la tristesse et… l'envie de justice… ou de vengeance, je sais pas. Et puis je me suis rappelé que j'étais pas tout seul. Que tu étais là, quelque part. Et c'est cette pensée qui m'a permis de tenir. Tu étais peut-être ailleurs, mais tu m'as aidé quand même.

Ils restèrent encore un moment enlacés ainsi, le Terrosien passant affectueusement la main dans les cheveux de sa petite amie, puis il décida qu'il était temps de changer de sujet. Il retrouvait celle qu'il aimait après un an, il voulait la voir sourire, pas…

_ Hey… Cette année a pas été seulement triste. J'ai tout un tas de choses à te raconter, tu vas pas en revenir. Mais avant ça…

Il commença à bouger doucement alors qu'il chantonnait tout bas, dans son oreille.

Woke up to the sound of pouring rain
The wind would whisper and I'd think of you


Il l'entraîna ainsi dans une danse improvisée, qui ressemblait plus à un câlin légèrement mouvant qu'à de vrais pas de danse. Au moins à ce rythme là, ils ne risquaient pas de se marcher sur les pieds. Ils continuèrent jusqu'à ce qu'il ne se souvienne plus de la suite des paroles et lui relève la tête pour l'embrasser encore, tendrement.

_ Toi, raconte moi tout d'abord, demanda-t-il avec un sourire. Te connaissant il a dû t'arriver tout un tas d'aventures, j'ai hâte de savoir !

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 364

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Lyse le Jeu 13 Avr 2017 - 11:14

Lyse caressa le dos de la main de Ed tandis qu’il s’expliquait sur son absence de ces derniers mois. Elle le sentait secoué, ce qui était normal. Lorsqu’il la serra contre lui en lui disant qu’il l’aimait, elle sentit son coeur manquer un battement et frissonna. Comme elle voulait pouvoir remonter le temps et protéger son amoureux de tout ce malheur, toute cette douleur qui lui était tombée dessus cette année ! Comme elle regrettait de n’avoir pas pu le protéger de tout ce que le monde lui avait fait subir ! Si cela ne dépendant que d’elle, elle aurait été prête à partir immédiatement pour Terros, afin d’y trouver Célébi et de lui demander de l’emmener avec lui dans le passé. Quitte à devoir revivre, ou abandonner, tout ce qu’elle avait vécu en un an.

Mais cela ne dépendait pas d’elle uniquement, évidemment… En fait, cela ne dépendait presque pas d’elle. Elle voulait peut-être jouer les héroïnes, mais il ne s’agissait pas de sa vie, de son histoire, et Edward, malgré la douleur de la perte de son père, avait sans doute obtenu des choses précieuses qu’il ne tenait pas à perdre. Cela sembla le confirmer quand il tenta de la rassurer, en lui disant que cette année n’avait pas été simplement triste. Lyse pensa à la petite Flare, dont elle n’avait aperçue que le bout du museau. Elle pensa aussi sa propre année, ses propres rencontres, et réalisa qu’en se calmant un peu… Elle ne souhaitait pas jeter tout cela en bloc, même pour les beaux yeux de son compagnon. La jeune femme sourit, soulagée de voir que le Terrosien… “allait bien”. Elle se laissa porter par sa danse en l’écoutant chanter… Et alors qu’il s’immobilisait, elle s’approcha de son oreille et murmura.

- Je t’aime aussi, Edward Harris.

Avant de lui laisser une bise furtive sur la joue. Lui en profita pour l’embrasser encore, et la Flamenoise se demanda s’il était possible de se lasser un jour de toute cette tendresse. Tant que son amoureux ne se lassait pas avant elle, elle considérait qu’il y avait de grandes chances pour que cela n’arrive jamais de son côté.

Ses yeux brillaient. Evidemment, elle ne les voyait pas, mais si elle se fiait à ceux du garçon, elle pouvait facilement savoir que les siens devaient pétiller au moins autant. Ils étaient seuls au monde… Oubliés, Flare, Spike, Kabuto et Perle ! Oubliés, la pluie et le froid… Lyse tira sur la manche d’Edward pour lui indiquer qu’elle voulait se poser contre son arbre, et qu’il fallait qu’il vienne parce qu’elle refusait de le laisser s’éloigner de plus d’un mètre. Elle s’installa au sol, la tête contre l’épaule du Terrosien, regardant le lac.

- Eh bien, moi, cette année… En bonne fille d’auberge que je suis, j’ai nettoyé beaucoup de tables, fait beaucoup de lits, balayé par mal de poussière… Et voilà ! Non, je plaisante. Pfffouuu… Ah, oui ! J’ai gagné une course à dos de Pokémon ! C’était une course aquatique, entre Mizuhan et Nalcia, avec ma Minidraco…

En parlant d’elle, Lyse se souvint de l’existence de ses Pokémon. Elle releva la tête pour s’assurer qu’ils étaient tous les deux dans le coin… Oui… Parfait. Elle revint se caler contre le jeune homme, après avoir échangé un regard heureux avec lui.

- C’était vraiment quelque chose ! Déjà, ça a duré une bonne partie de la journée. Je ne pensais pas tenir aussi longtemps… Je ne pensais pas que Perle elle-même tiendrait aussi longtemps. Apparemment, la vie à la Guilde m’a plus entraînée physiquement que je ne le pensais. Je n’étais même pas sûre d’arriver au bout… Et j’ai gagné ! Ils nous avaient donné un artefact de Tenkei pour pouvoir respirer sous l’eau… Oui, je n’ai pas précisé, mais il était interdit de sortir de l’eau, pendant toute la course. En bonne maîtresse du Feu que je suis, tu imagines bien que j’étais à l’aise ! Incapable de faire quoi que ce soit à part battre des pieds et chercher des astuces en pactisant avec les autres participants (parce que bon, les maîtres de l’Eau se gênaient pas pour utiliser leurs talents… Ils auraient eu tort de se priver évidemment mais…).

Lyse se tut quelques secondes. Elle sentait qu’elle s’enflammait - au sens figuré seulement, mais tout de même.

- … Tu me le dis, si je parle trop, hein ?

Ca n’avait pas l’air de déranger Edward… Ca lui faisait sans doute même du bien, un peu de légèreté. Enfin, c’était le sentiment qu’en avait la jeune femme. Elle sourit, et reprit son récit.

- Quoi d’autre… Oh, j’ai visité les mines de Terros, aussi. Je suppose que tu connais, celle qui sont dites hantées et pas mal évitées par les locaux. Enfin, te connaissant, je suis sûre que tu dois considérer ça comme des fadaises !

Elle lui tira la langue. Lyse avait rapidement compris, durant leurs échanges de lettres, qu’Ed était du genre… terre à terre. Elle avait donc vite laissé tomber le bassinage sur Ho-oh et tous les mythes et rumeurs érasiens (auxquels elle croyait profondément) pour éviter d’avoir à argumenter ou à subir des réponses désagréables de non-croyant. La jeune femme ne pensait pas forcément que le Terrosien aurait été incapable de s’y intéresser sincèrement et d’avoir des discussions intéressantes avec elle ; elle ne souhaitait juste pas prendre le risque d’aborder ces points, parce qu’elle n’était pas sûre, ELLE, de ne pas réagir comme une fanatique.

Mais bon. Sur l’échelle de l’importance personnelle qu’elle accordait aux choses, les histoires de fantômes des mines de Terros étaient placées assez bas. Et, historiquement parlant, elle ne pensait pas qu’Edward faisait partie des personnes avec qui on ne pouvait pas aborder du tout ce qui avait trait à la période de colonisation de Terros par Flamen… Dans le doute, elle lui jeta un oeil, histoire de prendre la température. Il semblait attendre gentiment la suite de son histoire.

- On y était avec une une jeune Adepte des Explorateurs en guide… Elle était impressionnante ! Toute petite et toute jeune, mais… Je sais pas, elle avait l’air tellement sûre d’elle, tellement expérimentée ! Et puis il y avait Nyr, c’est un, heu… camarade apprenti, on va dire. Il y avait Kaé aussi, je t’en ai déjà parlé ? C’est une bonne amie à moi. Du genre à foncer tête baissée dans tout. D’ailleurs, elle l’a fait pendant cette visite. Devine sur quoi. Deux Rhinocorne. Elle a foncé sur deux Rhinocorne, dans une caverne instable. Ca a été absolument n’importe quoi, et sans Planétès - c’est le nom de l’Adepte - qui était maîtresse de la Roche… Eh bien… brrr. Enfin, tu imagines, quoi…

Enfermée sous terre. Écrasée par un effondrement. Piétinée par des monstres de roche, dans le noir. Elle avait failli mourir de plein de manières bien glauques, en y réfléchissant, mais honnêtement, elle n’avait pas envie du tout d’y réfléchir. Lyse préféra changer d’histoire.

- Quoi d’autre… Je suis retournée à Terros après coup, j’ai visité deux trois trucs, dont le Donjon de Célosia. Évidemment, je l’ai visité LE JOUR où Elekthor est venu se poser dessus. Ca m’a rappelé Sulfura.

En serrant la main de Edward, elle lui adressa un clin d’oeil en se souvenant de la période de leur rencontre. Cela lui fit songer qu’elle aimerait beaucoup repartir à l’aventure avec lui.

- J’ai continué vers le Nord… Jusque… Bah, Imaï, du coup…

Lyse n’insista pas sur ce sujet. Pour le moment, du moins. Il savait ce qu'elle y avait vu.

- Et je suis rentrée à Nalcia. Du coup… Serah m’a appris qu’on s’est croisés de peu ? Qu’est-ce que tu es allé faire ces trois dernières semaines ? Et le reste de l’année, si tu veux me raconter.

_________________

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 312

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Edward Harris le Lun 24 Avr 2017 - 23:09

Assis sous l'arbre, son amoureuse serrée tout contre lui et un large sourire aux lèvres, Edward écoutait avec intérêt cette dernière lui raconter les aventures qu'elle avait vécu durant cette année qu'ils avaient passé séparés et intervenait par de petits commentaires lorsque la jeune femme faisait une petite pause dans son récit. C'est qu'elle en avait des choses à raconter ! Il fut particulièrement impressionné lorsqu'elle lui parla de sa victoire à la course sous-marine qui s'était déroulée quelques mois auparavant. Il avait entendu parler de l'événement à la Nouvelle Gilnéas et avait effectivement entendu dire que la gagnante était une jeune Flamenoise, qui s'était même payé le luxe de passer devant une gradée de l'armée Mizuhanienne. Cette nouvelle lui avait fait plaisir, simplement parce qu'il ne portait pas les militaires du pays de l'eau dans son cœur, mais maintenant qu'il savait qu'en plus c'était Lyse la gagnante…

_ Sérieux c'était toi ? Demanda-t-il avec de grands yeux. Waouh, t'es un peu une star, je suis impressionné… Bravo !

En prononçant ces mots, il caressa affectueusement l'épaule de la Flamenoise et la serra un peu plus contre lui en déposant une bise sur sa joue. Elle enchaîna ensuite sur le reste de ses aventures, avant de lui lui rappeler leur rencontre et leur expédition dans la Grotte Obscure à la recherche d'une flamme de Sulfura… Et, par la même occasion, leur rencontre volcanique avec l'oiseau… Le Terrosien grimaça à ce souvenir, ils avaient bien failli y rester… Et puis il se rappela les circonstances dans lesquelles ils avaient appris à se connaître et retrouva le sourire.

_ Tu parles de la fois où je te suis tombé dessus, où on s'est perdus pendant des heures dans le noir et où on a failli être transformés en rôtis ? Ah, le bon vieux temps, commenta-t-il en riant et en faisant un clin d’œil à son amoureuse.

Et voilà, le récit était donc terminé, et il avait maintenant une bonne idée des grands événements qui s'étaient déroulés dans la vie de la jeune femme. Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle avait passé une année mouvementée, et que l'exploration lui tenait décidément beaucoup à cœur. Il avait bien peur que son année à lui paraisse quelque peu ennuyeuse en comparaison avec la sienne.

_ Moi eh ben… Après avoir quitté l'auberge l'année dernière je suis remonté à Mizuhan, pour apprendre à devenir Lieur… Le type qui m'a appris était un sacré numéro, et il m'a fait bouffer du sable pendant toute une journée, raconta-t-il, amusé. Et puis sinon… Eh ben… Après l'incendie j'ai…

Bon, c'était le moment qu'il aimait le moins, celui où il gardait secret ce qui s'était passé à Palma. Ca ne lui plaisait aucunement de mentir à la fille de ses rêves alors qu'il venait à peine de la retrouver, mais il ne pouvait se résoudre à lui raconter ça… Ca la dégoûterait, sans aucun doute, et elle n'aurait pas tort. Il soupira.

_ J'étais pas dans un état d'esprit très sain, pour être honnête, et je voulais pas venir te voir dans cet état. Du coup je suis retourné à la Nouvelle-Gilnéas, j'y avais rencontré des gens très sympa, le Docteur Riggs et Lorenta, son infirmière, qui tenaient un petit dispensaire dans le quartier Flamenois des bidonvilles. Je sais pas si tu y es déjà allée, mais c'est pas super joli à voir, surtout qu'une partie des Mizuhaniens n'aime pas trop les immigrés… Enfin le Docteur est là pour les soigner, et même les défendre contre certains débordements. J'ai travaillé pendant quelques mois avec eux, le temps de me remettre. C'est là que j'ai rencontré Flare, d'ailleurs. Et puis sinon… Ah si, je me suis fait poursuivre dans les plaines par une bande de bandits, dans une charrette, et avec une future maman prête à accoucher sur les bras en prime… Enfin ça s'est bien fini, heureusement !


Il regarda Lyse droit dans les yeux et la gratifia de son plus beau sourire avant de l'embrasser une nouvelle fois, tendrement. Elle s’inquiétait déjà bien assez pour lui, alors il ne fallait pas en rajouter de trop.

_ Et donc, tout ça nous amène au moment où on s'est ratés à l'Auberge du Chat. Du coup, en attendant ton retour, je suis allé jusqu'à Otaï. Une… amie à moi…

Enfin… depuis qu'il s'était réveillé en plein désert, à côté du cadavre d'un homme qui avait vraisemblablement voulu le tuer, mais qui avait rencontré Blue avant de pouvoir s'en charger, et qu'on lui avait, en prime, dérobé le carnet que son père lui avait donné en mourant… Il se posait tout un tas de questions… Enfin, encore une fois, pas question d'inquiéter Lyse avec tout ça.

_ Euh ouais, pardon. Donc, je disais, une amie avait obtenu des renseignements sur les gens qui ont brûlé ma maison… Enfin… J'avais pas trop le temps de m'occuper de ça, il fallait que je te rejoigne de toute façon ! Oh, et pendant que j'étais là bas… Attends, je vais te montrer !

Affichant un air mystérieux, il tâtonna à sa ceinture et fit apparaître Blue. La petite Ptyranidur bleue poussa un « RAWR » enjoué et se dirigea vers un pan de cape d'Edward qui dépassait, mais avant même qu'elle ait pu ouvrir les mâchoires, il lui posa un doigt sur le bout du museau.

_ Hop hop hop ! Reste sage, compris ?

La nouvelle venue loucha un moment sur le doigt de son dresseur avant de secouer vigoureusement la tête de gauche à droite pour s'en débarrasser. Edward fixa un moment le visage de Lyse pour voir sa réaction. Ca ne faisait aucun doute,elle allait être impressionnée, et même peut-être un peu jalouse, après tout c'était un Dragon, et d'une couleur des plus inhabituelles, en plus.

_ Je l'ai trouvée dans le désert et elle m'a attrapé… Littéralement, même, si tu veux savoir. Je crois qu'elle buvait un peu trop de jus de cactus quand elle était là-bas, du coup parfois je me demande ce qui se passe dans sa tête mais bon… Au moins avec elle je ne m'ennuie pas ! Et puis… Et puis voilà, je suis là ! Termina-t-il d'un ton joyeux.

Il resta ainsi quelques instants à contempler la pluie qui tombait sur le lac, tout en profitant du contact et de la chaleur de son amoureuse contre lui. Il était heureux. Ca n'était pas beaucoup arrivé dernièrement. Il se tourna vers Lyse et murmura à son oreille :

_ Je crois pas te l'avoir déjà dit, mais je te trouve très belle.

Avant de lui laisser le temps de rougir, il déposa un baiser sur sa joue, suivi d'un second au creux de son cou. C'était peut-être un peu superficiel, comme compliment, mais il avait eu envie de le lui dire au moment même où il l'avait aperçue sous l'arbre alors… Il échangea avec elle un long regard amoureux, avant qu'une idée ne germe dans son esprit.

_ Dis… commença-t-il. Tu parlais de Sulfura, tout à l'heure, ça m'a rappelé pas mal de souvenirs et puis… Je me dis que ça me plairait bien qu'on recommence. Enfin pas fuir Sulfura, hein, j'ai eu assez chaud aux fesses pour toute ma vie ! Rectifia-t-il dans un éclat de rire. Mais j'aimerais bien repartir à l'aventure avec toi, ajouta-t-il avec un sourire. Je sais que c'est un peu ton boulot, et que de toute façon la guilde te tient bien occupée, mais si jamais t'as un peu de temps ça me plairait bien. On avait formé une chouette équipe la dernière fois, en plus ! Ca te tenterait ?

Il espérait qu'elle répondrait par l'affirmative, mais il comprendrait fort bien si elle ne voulait pas. Après tout, elle côtoyait de manière régulière des explorateurs professionnels, elle en était elle-même une, d'ailleurs, et si elle n'avait pas envie de s'encombrer d'un néophyte tel que lui… Eh bien, tant pis. Il lui sourit de toute façon, en attendant sa réponse.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 364

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Lyse le Ven 16 Juin 2017 - 19:35

Lyse gloussa lorsqu’Edward lui annonça être devenu Lieur à son tour. Elle savait que c’était un sentiment naïf, mais elle voyait dans ce nouveau point commun qu’ils avaient une preuve qu’ils étaient faits pour être ensemble, quelque chose qui les rapprochait encore. Même s’ils suivaient des voies radicalement différentes - s’il n’avait pas changé d’équipe depuis la dernière fois qu’elle avait côtoyé ses Pokémon, il partait plutôt vers une spécialisation dans les poisons, et elle était plutôt orientée dragons… -, ils pourraient sans doute se soutenir et s’aider mutuellement dans le développement de leurs talents. L’idée de passer du temps avec lui, après un an loin l’un de l’autre, la séduisait beaucoup. Mais il commença à aborder des points plus difficile… Lyse exerça une légère pression sur la main du garçon, pour lui rappeler qu’elle était là, et qu’elle le soutenait.

- J'étais pas dans un état d'esprit très sain, pour être honnête, et je voulais pas venir te voir dans cet état.

La Flamenoise eut un petit sourire triste, mais quelque chose résonna en elle. Elle se sentait… Bizarre… en entendant cette phrase. Son ventre s’était serré, mais elle n’arrivait pas à identifier parfaitement son sentiment. Elle garda simplement en tête le fait que son corps avait réagi, pour, peut-être, y revenir plus tard, et elle continua à écouter Edward raconter ses aventures.

Il évoquait maintenant une ville de Mizuhan et lui demanda si elle y était déjà allée… Lyse fit non de la tête, n’ayant pas beaucoup eu l’occasion (ou l’envie) de visiter ces contrées-là. De toute façon, vu ce qu’il semblait dire, ça n’était pas vraiment une grosse perte ! Contrairement à ce qu’il raconta ensuite, la course poursuite avec les bandits ! L’amoureuse se mit à rire en imaginant la scène, stupéfaite. Elle ne put pas poser la question du pourquoi du comment, car le Terrosien l’interrompit par un baiser, qu’elle lui rendit avec allégresse. Qu’elle aimait l’embrasser ! Elle ressentait un doux choc électrique à chaque contact qu’elle avait avec lui, terriblement agréable. Les amoureux se séparèrent, continuant de se fixer du regard, riant comme des enfants. Edward continua à raconter… Il était arrivé à son passage au Quartier Général, trois semaines plus tôt, et son départ pour Otaï.  

Néanmoins, lorsqu’il aborda son ami, et qu’il sembla hésiter sur le terme, Lyse ressentit dans son ventre la même sensation étrange de nouement qu’un peu plus tôt. Elle grimaça, sentant que quelque chose n’allait pas vraiment, rien qu’au ton employé par Ed… Mais est-ce que ça n’était pas simplement de la jalousie, là ? Elle préféra ne pas relever et ignorer son malaise. De toute façon, le jeune homme se reprit, et la fin de sa phrase étonna Lyse. Elle était surprise… Et un peu flattée ? Elle ne s’était pas attendue à passer ainsi avant ce genre de renseignements, sur le… l’attaque contre son père. Elle aurait plutôt imaginé qu’à sa place, elle aurait tout donné pour avoir des réponses, quitte à faire passer sa vie affective au second plan. Lyse ne répondit pas, mais elle était extrêmement touchée de la place que semblait lui donner Edward dans sa vie. Elle espérait pouvoir lui rendre la pareille à l’avenir…

Discuter semblait avoir remis le Terrosien de meilleure humeur. Avec malice, il présenta à Lyse un nouveau Pokémon qu’elle ne reconnut absolument pas… Mais il lui fallut à peine quelques secondes pour que son instinct de passionnée lui hurle qu’elle avait devant elle une espèce de Dragon. Elle ouvrit de grands yeux, surexcitée, mais se retint de se jeter sur la bête pour l’examiner sous tous les angles - c’était qu’elle avait de belles dents, la bougresse. Elle trépignait cependant beaucoup, et se tourna vers Edward pour lui poser tout un tas de questions.

- Tu l’as trouvé où ?! C’est quoi comme espèce ? Tu aurais besoin d’aide pour t’en occuper ? Quelles sont ses capacités, et ses talents, et…

La jeune femme ralentit le rythme, le temps qu’Edward puisse en placer une pour commencer à répondre. Elle en profita pour analyser la Pokémon à une distance raisonnable. Il était assez évident, à voir son comportement et sa physionomie, que sa mâchoire était un de ses principaux atouts… Il était assez facile de l’imaginer connaître les principales attaques de morsures. Les griffes de ses pattes arrières semblaient assez redoutables aussi (alors que ses pattes avant étaient ridiculement petites en comparaison). Une créature coriace… Et Edward avait réussi à l’attraper et à s’en faire respecter, apparemment… Lyse sourit, fière de son amoureux (et plutôt envieuse).

- Et puis… Et puis voilà, je suis là !

Le sourire de la Flamenoise s’agrandit, et son expression reflétait à la fois du bonheur, de la sérénité, et de la tendresse… Oui, tu es là, pensa-t-elle en se calant contre lui. Enfin là. Enfin tous les deux. Rien que cette certitude lui faisait oublier tout le reste (le mauvais temps, les dragons, la guilde) tant elle se sentait en paix. Enfin, jusqu’à ce que son amoureux ne lui murmure à l’oreille des choses qui la firent rougir, et rire de manière stupide, et s’éloigner de lui pour cacher son visage (après lui avoir fait une rapide bise sur la joue histoire de se donner une contenance).

- Quoi ? Mais… Enfin… N’importe quoi… Espèce de patate…

Elle ne parvenait plus à penser correctement. Elle voyait, entre ses doigts, qu’il la fixait avec une immense affection dans le regard, et elle tenta de ne pas ciller ou détourner les yeux, mais ça lui rappelait qu’elle ne devait pas avoir l’air fine avec son visage rouge à moitié caché derrière ses mains… Et elle se mit encore plus à buguer. Et à rire. Et à le regarder avec amour. Il lui en fallait peu pour perdre ainsi ses moyens… Et ce qu’il ajouta ensuite n’arrangea rien, puisqu’il lui proposa à peu de choses près ce qu’elle désirait le plus au monde actuellement : repartir à l’aventure avec lui.

- On formait la meilleure des équipes, ouais ! Par contre si tu as eu chaud aux fesses avec Sulfura, tu n’as encore rien vu avec moi. Je ne suis pas “la Flamme Arc-en-Ciel” pour rien, annonça-t-elle avec motivation, même si évidemment personne n’utilisait ce surnom sérieusement, à part elle-même.

Cependant, elle réalisa le double-sens quelques instants plus tard… Elle tenta de se rattraper en faisant un clin d’oeil au Terrosien, de façon à lui faire croire que, oui oui bien sûr, c’était voulu… Puis elle explosa de rire devant le ridicule de la situation. Il ne lui en tenait visiblement pas rigueur… En fait, il semblait plus ou moins dans ce même état de folie douce qu’elle ! Quand elle parvint à se reprendre, elle répondit finalement, avec un peu plus de sérieux.

- Hm, oui, sinon, bien sûr que j’adorerais ça. Même si j’ai effectivement pas beaucoup de temps libre… Tu sais, ça fait un certain temps que ça me trotte dans la tête, mais j’aimerais bien aller visiter Tenkei. J’y suis passée très rapidement il y a quelques années, et ça me plairait d’en faire le tour un peu plus longtemps, d’en apprendre plus sur leurs coutumes, tout ça… En plus, il parait que leur divinité protectrice est une DRAGON de FEU. Qu’est-ce que tu veux demander de plus ! Ca, et, il faut que je fasse le tour de Nalcia, quitte à y vivre actuellement… Un de mes rêves serait d’aller observer les Furies Nocturnes, mais je crois que c’est assez tabou, au delà du fait que c’est pas vraiment possible, mais bon… Oh, et puis j’aimerais aussi beaucoup que tu me fasses découvrir les endroits que tu aimes à Terros ! Quand j’y suis allée, j’ai visité la Ville Lunaire et la Vallée Chamarrée… C’était vraiment chouette, ça me plairait d’y retourner.

D’ailleurs, se souvenir de la Vallée Chamarrée lui remit aussi en mémoire la rencontre qu’elle y avait faite : Madara, la vieille Dragonnière, avait promis (ou alors c’était elle qui avait interprété ça comme ça) de l’entraîner une fois qu’elle serait Lieuse. Lyse n’était cependant pas encore sûre d’avoir le niveau, mais il y avait aussi ça à faire… Et puis, elle voulait aussi apprendre l’art du “Ramassage”, comme disaient ses collègues, pour pouvoir s’améliorer dans la recherche de trésors et obtenir plus de responsabilités dans la Guilde… Elle en toucha deux mots à son partenaire, puis prit un air faussement épuisé et dramatique.

- Tellement de choses à faire et à voir, et si peu de temps ! Oh, d’ailleurs, rien à voir mais tu vis où, en ce moment ? Il fait encore un peu frais pour dormir dehors, non ?

Est-ce qu’il avait prévu de rester dans le coin ? Ca serait bien, vraiment, de pouvoir le voir autant qu’elle le voulait… En plus d’être plus pratique pour pouvoir vraiment organiser une expédition en commun et éviter qu’elle ne reste indéfiniment à l’état de projet !

- Et puis sinon, tu as quoi comme plan, toi ?

_________________

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 312

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Edward Harris le Ven 14 Juil 2017 - 0:34

Le Terrosien éclata de rire devant la réaction de sa compagne. Il connaissait bien sa passion pour les dragons, et l'état d'excitation contenue dans lequel elle se trouvait était tout à fait ce à quoi il s'était attendu, mais ça le rendait néanmoins heureux. Il remarqua néanmoins qu'elle n'osait pas trop s'approcher de Blue, une décision raisonnable dont il la félicita intérieurement. Après tout, on ne pouvait pas être trop prudent face à de telles rangées de dents, et puis Blue était quelque peu… turbulente, et il n'avait vraiment pas envie que Lyse se fasse bouffer un doigt par accident.

_ Ses talents ? Hmmm… Elle est très douée pour me casser les pieds et m'attirer des ennuis, commença-t-il sur le ton de la rigolade. Nan, elle est un peu… turbulente, on va dire, mais elle est gentille !

Blue poussa un « RAWR » ravi en entendant cet éloge. Bon, évidemment, il aurait pu ajouter qu'elle lui avait probablement sauvé la vie en bouffant un type qui avait essayé de l'assassiner, mais il doutait que cette anecdote plaise à Lyse, et puis, de toute façon, il n'avait pas de preuve irréfutable que les choses se soient passées comme ça… Même si, il fallait bien l'admettre, c'était la théorie la plus plausible.

Ils parlèrent ensuite de repartir à l'aventure ensemble, et le Terrosien se surprit à rêver de voyages tandis qu'elle lui listait les destinations qu'elle voulait explorer avec lui. Visiter en sa compagnie le continent flottant, qui lui était totalement inconnu, ou mieux encore, lui montrer les endroits les plus magnifiques de Terros, étaient des perspectives qui lui plaisaient énormément. Malheureusement, le dernier commentaire de la Flamenoise résumait très bien leur situation : ils manquaient l'un et l'autre de temps. Elle avait ses obligations d'exploratrice, et lui, il avait… sa vengeance. Même si sa confiance en Ruby s'était effritée ces derniers jours, il restait déterminé à explorer la piste qu'elle lui avait indiqué. Puis, Lyse lui demanda où il vivait pour le moment, ce qui lui tira un sourire un peu penaud. A vrai dire, depuis qu'il était parti de Mizuhan, il n'avait pas tellement de chez lui. Il avait un peu d'argent de côté pour se payer une auberge, mais la plupart de ses nuits, il les avait passées à la belle étoile, malgré la météo plus que médiocre, ou, quand il avait eu de la chance, dans une grange ou un étable… le grand luxe quoi !

_ Eh ben… Oui, je te confirme, les nuits à la belle étoile sont un peu fraîches, j'en ai fait quelques unes, dernièrement. Mais bon, il suffit de trouver le bon arbre sous lequel s'abriter, allumer un bon feu, et on se sent comme à la maison ! Par contre…

Il hésita un petit instant. Est-ce que ce n'était pas un peu… entreprenant de sa part ? Il se décida finalement.

_ Par contre pour cette nuit… le type qui loue des canots là-bas fait a aussi une auberge, et il loue des chambres qui sont dans des cabanes, dans les arbres… Si t'as pas trop le vertige je me suis dit que tous les deux on pourrait…

Il se sentait un peu bête, de ne pas oser dire directement ce à quoi il pensait. Après tout, ils avaient déjà dormi ensemble, ça n'aurait rien de nouveau, et, il fallait l'avouer, il en mourait d'envie, et Lyse aussi, probablement. Et puis, en plus, une cabane dans un arbre, ça avait un petit quelque chose de romantique, non ?

_ Enfin… à moins que tu aies une autre idée ? J'ai juste vu ça en arrivant, et ça m'a semblé sympa.

Quand elle lui demanda finalement ses plans pour la suite, il se sentit bien gêné. Il avait très envie de rester avec elle, de partir à l'aventure dans il ne savait quelle caverne oubliée du monde… Mais la piste de Ruby n'allait peut-être pas rester éternellement disponible, et même s'il avait déjà pris un gros risque en préférant venir rejoindre la fille de ses rêves au bord du lac plutôt que de se lancer dans la mission qui lui avait été proposée, il ne pouvait pas abandonner totalement ce moyen de parvenir à ses fins.

_ Lyse je… La piste sur les assassins de mon père… Il faut vraiment que j'en aie le cœur net, fit-il en prenant ses mains dans les siennes. Je sais que je viens de dire que je voulais repartir à l'aventure avec toi mais… Est-ce que ça pourra attendre un petit peu ? Juste le temps que je vérifie mes sources, que je sache si je trouverai ce que je cherche…

Il se mordit la lèvre en plongeant son regard dans celui de son amoureuse. Ca lui fendait le cœur de lui annoncer ça comme ça, mais il ne pouvait pas tourner le dos à cette information, pas maintenant.

_ Par contre… Je vais probablement rester ici quelques jours et… Si tu as le temps, j'espère que tu voudras bien me tenir compagnie ? Ajouta-t-il finalement avec un petit sourire.

Sans attendre de réponse, il tira doucement sur les mains de la jeune fille pour l'attirer contre lui et lui donna un long baiser.

_ Dis… Je sais pas ce que tu penses de mon histoire de cabane, mais… Au moins, on serait au sec… Tu crois pas ?

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 364

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Lyse le Jeu 27 Juil 2017 - 23:13

Lyse hulula timidement lorsqu’Edward aborda le sujet des cabanes dans des arbres, mi-amusée, mi-gênée. Le jeune homme était trop mignon, à ne pas oser aller au bout de sa pensée comme ça, en hésitant. Elle n’était d’ailleurs pas mieux, puisqu’elle n’avait pas donné son accord alors qu’elle n’en pensait pas moins. Mais le sujet redevint sérieux ; le Terrosien reprit son air un peu sombre, et il aborda le sujet du décès de son père. La Flamenoise cessa de sourire, et donna une pression sur la main du garçon, qui venait de l’attraper, pour lui montrer qu’elle l’écoutait et qu’elle le soutenait dans son épreuve. Elle se sentit soudain triste… Elle n’avait pas vraiment réalisé que, alors qu’ils venaient à peine de se retrouver depuis moins d’une heure, Edward allait lui annoncer qu’il devait repartir. Evidemment, elle comprenait ses raisons, et elle le soutenait, et… Mais quand même - elle sentit soudain qu’elle allait se mettre à pleurer - quand même, elle le voulait un peu pour elle, un peu plus longtemps. Elle n’avait pas vraiment prévu de vivre un tel ascenseur émotionnel.

La jeune femme inspira profondément et cligna des yeux rapidement. Elle se força à sourire ; elle ne voulait vraiment pas pleurer devant Ed. Pour des raisons diverses - le fait qu’en comparaison, sa situation à elle était parfaitement enviable… Le fait qu’elle ne voulait pas gâcher leurs retrouvailles. Elle acquiesça lorsqu’il demanda si elle voulait passer quelques jours encore avec lui, soulagée qu’il ne parle pas de repartir pour Flamen, ou Terros, ou peu importe où le soir même. Lyse savoura le baiser que lui offrit son amoureux, même si elle lui trouva une certaine saveur douce-amère par rapport aux précédents ; et alors que le jeune homme semblait pressé de se lever et de repartir pour aller au sec dans ses espèces de cabanes, elle lui tira légèrement la main, pour qu’il reste face à elle.

- Ed…

Arf. Même en forçant le sourire, on sentait qu’elle avait perdu l’énergie dans sa voix. La Flamenoise se racla la gorge et retenta.

- Ed. Je t’attendrai, évidemment. Je comprends l’importance que ça a… Et je… Je veux t’aider, s’il y a la moindre chose que je peux faire ?

Elle était prête à lui proposer de l’accompagner s’il le voulait, mais elle se demandait si ça n’était pas un peu intrusif de sa part. Et puis, qu’est-ce qu’elle pourrait bien faire ? Elle réalisa qu’elle n’était de toute façon pas bien sûre de ce qu’Edward prévoyait lui-même de faire… et n’était pas bien sûre non plus de vouloir le savoir. Si c’était une vengeance qu’il souhaitait, pouvait-elle décemment lui faire la morale, même si elle savait, parce qu’elle avait lu des histoires, que ce n’était jamais une bonne solution ? Lyse ne savait pas ce qui pourrait aider l’homme qu’elle aimait à faire son deuil. Elle ne pouvait pas le conseiller. Elle pouvait juste le soutenir et lui rappeler qu’il n’était pas seul.

- Tant que… Tant que tu fais attention à toi, que tu ne te mets pas en danger… Je suis avec toi.

Et tant que tu ne t’oublies pas dans une quête de revanche, aussi, se retint-elle d’ajouter. La perspective qu’il ne se consacre qu’à cette entreprise et qu’il ne parvienne pas à dépasser sa perte l’effrayait un peu. Elle tenait à garder l’amoureux enjoué qu’elle connaissait et qu’elle espérait avoir retrouvé aujourd’hui. D’ailleurs, ça commençait maintenant et avec elle. Lyse sourit à Edward et lui fit une bise sur le front, avant de se relever et de le tirer pour qu’il se mette aussi debout.

- Allez ! Allons voir tes cabanes, puisqu’apparemment tu prends l’eau ! Au moins, on ne va pas laisser Flare s’enrhumer, hein ?

Du regard, elle fit le compte. Kabuto, Minidraco, Blue, Spike, la Feurisson, cachée dans le manteau, tout le monde avait l’air d’être là. Guidée par Ed, elle marcha avec leur joyeuse troupe jusqu’à l’emplacement qu’il avait désigné ; un endroit où un petit bosquet rencontrait l’eau du lac et où, effectivement, quelqu’un avait installé des cabanes à quelques mètres du sol - il y en avait pour tous les goûts : pas trop haut pour les plus timides, et à quelques dizaines de mètres pour les plus aventureux. Lyse n’avait pas le vertige, mais elle n’avait pas non plus spécialement envie de devoir monter et descendre des échelles interminables ou des ponts pour se déplacer… Elle préférait être sûre d’avoir une vue sur l’étendue d’eau, quitte à ne pas être très haut. Le couple choisit un emplacement qui convenait à tout le monde, et ils allèrent rapidement s’abriter, en rappelant avant les Pokémon qui allaient être trop à l’étroit là-haut - ou qui ne pouvaient simplement pas monter. Ainsi, Lyse désinvoqua Perle, et elle accrocha Kabuto à sa pèlerine.

La pièce ressemblait à une petite maison ronde en bois avec des ouvertures pour regarder dehors. Lyse en fit le tour avec curiosité, puis elle s’assit sur un genre de fauteuil en coussins pour en tester le confort. C’était… plutôt pas mal. Sauf qu’elle ne pouvait pas s’y asseoir avec Edward et, après ne pas l’avoir vu pendant un an, et sachant qu’elle allait encore ne pas le voir pour une durée indéterminée après, elle voulait passer le plus de temps possible collée à lui. Ca l’étonnait, d’ailleurs, parce qu’elle n’avait jamais eu ce besoin de contact humain avant. En tout cas, elle se releva pour s’installer sur le bord du lit, et lui fit signe de la rejoindre en tapotant la couette près de sa jambe.

- Alors, maintenant qu’on est au sec… De quoi veux-tu discuter ?

_________________

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 312

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Edward Harris le Mer 16 Aoû 2017 - 23:05

Edward s'en voulait un peu d'avoir plombé l'ambiance de la sorte. Mais, de toute manière, il aurait bien fallu aborder le sujet à un moment ou un autre, alors autant le faire le plus vite possible. Il fut soulagé de s'apercevoir que Lyse comprenait son dilemme et qu'elle le soutenait. Peut-être qu'elle changerait d'avis si elle savait ce qu'il avait exactement en tête, mais elle ne semblait pas avoir envie de le savoir… Et c'était tant mieux. C'était une partie de lui qu'il ne partagerait pas avec la femme qu'il aimait pour tout l'or du monde.

_ Je serai prudent, promis. Et je te reviendrai vite. Plus question de passer une année entière sans te voir !

Impossible de savoir si c'était ses paroles qui l'avaient rassurée ou si elle s'était décidée seule à changer de sujet, mais le grand sourire que la Flamenoise afficha soudain réchauffa le cœur d'Edward. Leur enthousiasme à tous les deux franchement revigoré par ce brusque changement d'humeur, ils partirent main dans la main vers les fameuses cabanes que le Terrosien avait aperçues sur la route. Ils allaient enfin pouvoir passer un moment privilégié dans un lieu un peu romantique, ça ne leur était pas arrivé depuis… Eh bien sans compter le bord du lac, d'où ils partaient justement, ça ne leur était jamais vraiment arrivé. Entourés par leurs Pokémon, les deux amoureux marchaient joyeusement, même si Edward dût à deux reprises lâcher la main de Lyse pour aller récupérer Blue qui, distraite par le moindre mouvement, s'éloignait du groupe. Il finit par la faire rentrer dans sa ball pour être plus tranquille.

La cabane en question était une grande pièce circulaire, construite autour du tronc d'un pin plusieurs fois centenaire. Un balcon couvert en faisait le tour à l'extérieur, permettant, les nuits où la météo était plus clémente, d'observer les étoiles au dessus du lac. L'entrée était protégée par un épais rideau, qui avait probablement été taillé dans une peau de Tauros, et qui isolait l'intérieur de la petite habitation du froid extérieur. Des rideaux semblables, mais plus petits, pouvaient être rabattus sur les hublots percés dans la paroi pour la même raison.

Le Terrosien finit par s'asseoir sur le lit, près de son amoureuse, lorsque cette dernière l'y invita. De quoi allaient-ils bien pouvoir parler ensuite… ? Son regard se perdit dans celui de son interlocutrice… Elle avait vraiment de très beaux yeux… Trouver un sujet de conversation… Et ce petit sourire qui le faisait fondre… Un sujet…

_ Tu es beaucoup trop belle.

Sur ces mots, il poussa doucement la jeune femme en arrière pour l'allonger sur le lit et l'embrassa longuement et tendrement en lui caressant la joue. Lorsqu'il brisa enfin le baiser, il resta un petit moment à la regarder dans les yeux avant de se laisser rouler sur le côté pour la laisser respirer, et éclata de rire. Il se sentait heureux, en dépit de tout le reste. Être ici, avec elle, c'était tout ce dont il avait besoin.

_ Pardon, il fallait que ça sorte, fit-il avant de soupirer, satisfait. Ca fait des mois que je rêve d'être tout seul avec toi, comme ça. Enfin… Son regard se porta vers Spike et Flare qui regardaient les amoureux avec intérêt. Presque tout seul.

Il se tourna sur le côté pour faire face à Lyse, son visage tout près du sien, et tendit une main pour caresser ses cheveux.

_ Je crois que je me répète mais… Je t'aime, Lyse. Tu m'as vraiment beaucoup manqué. Pendant que j'étais à la Nouvelle-Gilnéas, je pensais à toi tous les jours. Je rêvais de ce moment où on pourrait se retrouver tous les deux. Et puis… Je sais pas. Je m'en étais jamais rendu compte, mais il a fallu que mon patron me dise que je n'avais qu'à me bouger les fesses pour que ce rêve devienne réalité pour que je réalise… Et maintenant que je suis là, je me demande comment j'ai fait pour ne pas y penser moi-même plus tôt…

Il fit un sourire en coin à la Flamenoise et fit glisser sa main le long de son bras pour entrelacer ses doigts dans les siens.

_ On a pas mal de temps perdu à rattraper, tous les deux…

Sur ces mots, il l'embrassa de nouveau et lui lâcha la main pour venir effleurer lentement sa jambe, avant de remonter sous sa tunique pour caresser tendrement la peau de son ventre. Alors que les deux humains s'enlaçaient, Spike poussa doucement Flare vers la sortie. Mieux valait les laisser un peu tranquilles.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 364

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Lyse le Dim 27 Aoû 2017 - 22:43

Lorsqu’Edward l’allongea pour l’embrasser après lui avoir redit qu’elle était belle, Lyse eut peur d’avoir pris feu tellement elle sentait que son visage était brûlant. Mais puisque le garçon ne semblait pas hurler de douleur à son contact, elle réalisa qu’il s’agissait simplement de sa peau d’humaine rougissante. Rassurée, elle se contenta d’attraper son amoureux pour le serrer contre elle aussi longtemps que possible, en lui caressant le dos avec douceur. Lyse ferma les yeux… Elle se sentait bien, parfaitement à l’aise et en confiance avec son amoureux. Lorsque le Terrosien s’éloigna légèrement d’elle et se mit à rire, elle l’imita, contaminée par sa bonne humeur. Puis elle se massa les joues.

- J’ai mal à force de sourire, marmonna-t-elle à mi-voix entre deux éclats de rire.

Ca n’avait pas l’air de l’inquiéter outre mesure ; en tout cas ça ne l’empêcha pas de continuer à afficher une mine réjouie, plus réjouie qu’elle n’avait jamais été. Elle chercha sur le lit la main d’Edward pour l’attraper et la serrer. Il était là… Ils étaient ensemble, mais elle ne voulait plus rompre le contact plus longtemps que nécessaire, surtout si le temps qu’ils avaient ensemble était limité.

La remarque de son amoureux sur le fait qu’ils étaient presque seuls lui rappela soudain qu’elle avait un Kabuto accroché à elle. Malgré le poids qu’il exerçait sur elle, il lui était sorti de l’esprit, trop perturbée qu’elle était par la déclaration et les baisers de son compagnon. Lyse détacha le Pokémon fossile de sa pélerine et le déposa sur les draps. Elle le sentit et l’entendit s’éloigner, puis tomber au sol et déguerpir sur ses petites pattes… Mais déjà Edward se retournait vers et avait attrapé délicatement son visage. Lyse colla son front à celui du garçon, en souriant. Elle ferma les yeux pour se concentrer sur ses autres sens - l’odeur d’Edward, le son de sa voix et de sa respiration, sa peau chaude...

- Oui, répondit-elle en soupirant, tu te répètes, mais j’aime bien…

Comme s’il n’en avait jamais assez, Edward l’embrassa encore et commença à frôler doucement le corps de la jeune femme de ses mains, d’abord par dessus sa tenue, puis de manière plus appuyée et en passant sous ses vêtements. Lyse frissonna en sentant le contact contre son ventre. C’était très agréable, mais aussi très intimidant. Sa respiration s’amplifia. Elle aussi voulait caresser le jeune homme, mais elle n’osait pas l’imiter aussi directement… un peu parce qu’elle avait peur de faire n’importe quoi et de se ridiculiser, et beaucoup par pudeur. La jeune femme opta pour un compromis en passant sa main dans les cheveux de son amoureux. C’était relativement soft, les cheveux, encore…

Elle réalisa alors plusieurs choses. Déjà, qu’ils étaient encore tous les deux trempés d’avoir vagabondé sous la pluie. Les cheveux d’Edward étaient plaqués contre son front et gouttaient sur les draps, et les siens devaient être à peine mieux. Ensuite… Qu’ils portaient encore leurs manteaux et chaussures, ce qui était relativement peu confortable. Ils s’étaient tellement précipités dans leur passion amoureuse, qu’ils n’avaient même pas pris le temps de les retirer ! Alors qu’honnêtement, il n’y avait pas le feu ! Lyse se mit à rire tout doucement de cette situation mignonne et cocasse. Délicatement, elle se retira de l’étreinte du Terrosien.

- Attends, lui demanda-t-elle avec un clin d’oeil.

La jeune femme se redressa sur le lit, puis se mit debout, et retira ses chaussure et sa pélerine, qu’elle déposa sur l’un des fauteuils de manière à ce qu’elle puisse sécher un peu. Puis elle revint faire face au garçon. Sachant qu’elle devait le retrouver aujourd’hui, elle avait fait un effort vestimentaire et portait une robe de voyage aux tons rouges un peu élégante.

- Tu la trouves comment ? lui demanda-t-elle avec une coquetterie qui ne lui ressemblait pas, en désignant l’habit. Tiens, donne-moi tes affaires, toi aussi, je vais te débarrasser…

Aux petits soins, la Flamenoise disposa des effets d’Edward comme elle l’avait fait avec les siens, puis elle revint avec le sentiment d’être beaucoup plus maternelle et attentive qu’à son habitude. Décidément, l’amour vous transformait une femme !

- Tu as encore les cheveux mouillés, d’ailleurs, mon coeur… euh enfin… Je veux dire, Edward…

Elle commença à bafouiller en se rendant compte qu’elle avait par réflexe imité ses parents, qui se donnaient des surnoms, sans demander l’avis du concerné (qui n’avait pas l’air plus ennuyé que ça, mais tout de même). Lyse rit un peu avec honte, puis elle reprit.

- Tu as les cheveux mouillés et tu vas attraper la mort, disais-je… Viens, ajouta-t-elle en remontant sur le lit et en lui faisant signe de s’approcher.

En position assise, elle prit Edward dans ses bras et commença à utiliser sa maîtrise de la chaleur pour l’entourer d’un cocon doux et chaud pour l’aider à se sécher. Lyse en profita pour glisser son visage dans le cou du garçon, confortablement calée contre lui. Ses mains-bouillottes glissaient sur lui, dans ses cheveux, contre ses joues, puis contre son torse et ses jambes.

- On a pas mal de temps à rattraper, oui… Mais rien ne sert de se presser, tout de même, répondit-elle tardivement, signifiant aussi par là qu’elle avait besoin d’un peu de temps.

Elle ignorait jusqu’où était allée la relation entre lui et Melian - d’ailleurs, penser à leur histoire rendit Lyse légèrement jalouse… ce qui ne lui plut pas vraiment, mais bon, elle ne pouvait pas forcément lutter contre ça pour le moment -, mais elle n’avait pas la moindre expérience amoureuse à part lui… et leur romance débutait à peine, quelque part. Du moins sur le plan physique… Et Lyse avait à peine les bases théoriques de comment ça marchait, l’amour. Elle tenait à ne pas faire n’importe quoi.

- Est-ce que… est-ce que tu es bien, comme ça ?

Peut-être qu’elle le serrait trop fort. Peut-être qu’elle lui faisait mal au dos… Peut-être qu’elle lui tenait trop chaud ! Peut-être qu’il s’attendait à ce qu’elle dise ou fasse quelque chose en particulier ?! Bon sang, elle ne s’était jamais posé ce genre de questions et elle avait l’impression de se retrouver un jour d’examen sans avoir travaillé le sujet. Il ne manquait plus que ça lui gâche le moment présent...


[Ohnoes :-( Lyse la novice est en train de paniquer :-(]

_________________

1 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Superviseur

~ Cause we got the fire - fire - fire
And we gonna let it burn - burn - burn ~
avatar
Lyse
Championne de la Course Pokémon Sous-Marine
Informations
Nombre de messages : 312

Fiche de personnage
Points: 42
Âge du personnage: 24 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Edward Harris le Mar 17 Oct 2017 - 20:57

Lorsque Lyse brisa leur étreinte pour retirer ses vêtements – enfin pas TOUS ses vêtements, simplement ses chaussures et son manteau trempé – Edward se redressa sur le lit pour la regarder, un sourire béat aux lèvres. Trop heureux de la retrouver, il n'avait même pas pris le temps de la regarder, de se rappeler à quel point elle lui plaisait. Elle était absolument ravissante, et, il fallait le dire, le rouge lui seyait à merveille, à tel point que, sous le charme, il en oublia de répondre à sa question lorsqu'elle lui demanda ce qu'il pensait de sa tenue. Lorsqu'elle s'approcha pour lui retirer son manteau à lui, il se leva un peu mécaniquement pour lui faciliter la tâche et se rappela à ce moment qu'on attendait de lui une réponse.

_ Euh je… buh… ben… euh… Oui !

Alors non, « oui » n'était absolument pas une réponse adaptée à la question qui lui avait été posée. Il s'en rendit compte et corrigea le tir, en regardant ses chaussures… Il ne voulait pas qu'on l'accuse de mater, tout de même…

_ Enfin je veux dire… Ca te va très bien, j'aime beaucoup.

Il reprenait un peu le contrôle de ses émotions. Décidément, elle lui faisait perdre tous ses moyens. Il se rassit au bord du lit et retira ses bottes qu'il lança dans un coin. Puisque son amoureuse voulait le materner, il ne voyait aucune raison de lui refuser ce plaisir. Il se laissa donc attirer tout contre elle et posa sa joue contre son épaule. Il eut un léger mouvement de recul en sentant la température grimper autour de lui, mais Lyse le tenait bien et, n'ayant pas été réduit en cendres, il estima qu'il ne risquait rien et se cala confortablement contre elle, en l'enlaçant de ses bras. Au bout de quelques secondes, il ferma les yeux et soupira longuement d'aise. Il se laissa réchauffer quelques instants, jusqu'à ce qu'elle lui demande s'il se sentait bien.

_ Mrouuuuuiiiiiiiiiiiiiiiii continue encore un peu s'il-te-plaît ! Réussit-il à articuler, manifestement complètement endormi par ses bons soins.

Ils restèrent ainsi encore un petit moment, puis Edward se dégagea doucement et embrassa la pyromancienne sur le front.

_ Merci, c'était… très bien, fit-il avec un sourire. Je te rendrais bien la pareille, mais je ne possède pas tes talents, malheureusement. Par contre…

Il se leva d'un bond et se dirigea vers sa sacoche posée près de son manteau. Il l'ouvrit et en sortit un objet rouge et vaguement sphérique.

_ … J'ai des pommes ! Tu en veux une ? Demanda-t-il en lui lançant d'autorité le fruit.

Il en sortit un second pour lui et croqua dedans en lui faisant un clin d'oeil, avant de retourner s'asseoir près d'elle. Cet en-cas imprévu était une aubaine : il mourait de faim. Cependant, il était déterminé à profiter encore un peu de ce moment avec la femme qu'il aimait et ne souhaitait pas l'interrompre juste pour aller chercher de quoi manger. Entre deux bouchées, il se tourna vers elle.

_ Dis, tout à l'heure… Je t'ai mise mal à l'aise ? Je suis désolé, je me suis un peu emporté… Tu as raison, on a tout le temps du monde. Et puis c'est pas ici et par ce temps que quiconque viendra nous déranger, ajouta-t-il en riant.

Oubliant un peu sa pomme et sa faim, il l'enlaça tendrement et la serra tout contre lui. Tout allait bien.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 364

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je suis là ~ [PV Edward]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum