[ Bataille III ] Burn [ Pv Gareth & Edward ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Bataille III ] Burn [ Pv Gareth & Edward ]

Message par White Tama le Ven 27 Oct 2017 - 17:32


Depuis son retour à I’maï, White n’avait plus soigné personne. Il refusait également de participer aux travaux pratiques ou bien d’observer un Guérisseur confirmé pour poursuivre ses recherches dans ce domaine. Devenu maintenant son Pokémon, Shinhwa ne s’était pas opposé à ces refus. Il savait le jeune homme perturbé par toutes ces révélations et à l’heure actuelle, il n’était pas nécessaire de le brusquer avec ça. De plus, White lui avait promis de reprendre du service quand il sera de retour sur le continent Erasien, tout simplement parce qu’il avait entrepris de voyager avec Molly sur le continent Tenkenien, ensemble. Ce voyage, il l’attendait avec impatience bien qu’il n’en sache la raison… Cependant, une lettre arriva un matin et rapidement, White ainsi que Shinhwa reconnurent le sceau du maître. Bien qu’il se sente un peu plus libre depuis quelques temps, le brun ne pouvait ignorer les missives de son sauveur. Le garçon ouvrit la lettre pour la lire, le Gijinka lisant par-dessus son épaule.

« Les humains ne s’arrêteront-il jamais ? soupira le Siamiabraz. Puis il posa son regard sur son dresseur. Nous partons donc bientôt ?

- Nous ? répéta le brun, se levant pour faire face au Gijinka. Il n’est pas écrit que tu doives venir avec moi.

- Maintenant, si. Dis-moi pas que tu as déjà oublié ma promesse ? questionna le Gijinka avec un air triste mais sur le ton de la plaisanterie. Je suis ton pilier, quoique tu fasses, je te soutiendrai toujours. Bien, prépare-toi. »

White regarda Shinhwa quitter la salle. L’espace d’un instant, il se demanda si cela était bien. Après tout, Shinhwa avait appartenu à Arhead et étant donné que Rashawn avait été son disciple, le Simiabraz aurait dû le suivre lui, plutôt que le jeune homme. Ou pas… Shinhwa était suffisamment mature pour prendre ce genre de décision. Mais la guerre était déclarée et il ne fallait pas prendre cela sur le ton de la plaisanterie. Est-ce que le Simiabraz en avait confiance ?

Au manoir, Rashawn expliqua ce qu’il se passait entre les deux pays alliés : une vague de chaleur avait subitement envahi le pays du feu et pour survire, l’armée de Flamen avait entreprit de gratter quelques terres à Terros, dont le climat ne semblait pas aussi affecté. Pour le moment. Tout en l’écoutant, White se posa énormément de questions : comment le climat pouvait-il se dégrader aussi subitement ? Mais aussi, étant originaire de Flamen, ne devait pas soutenir son pays ? Quoique, il n’avait plus aucun lien avec…

« White, combattras-tu à mes côtés ? »

Aussitôt le guerrier écarquilla les yeux. Se battre ? Il n’y avait pas songé, enfin en lisant la lettre à I’maï il n’avait pas interprété cela ainsi… L’espace d’une seconde, il détourna son regard, hésitant. Devait-il accepter ? Oui mais cela voudrait dire « oui » à Vajra, lui qui n’avait plus spécialement confiance en cette Organisation. Mais s’il refusait, White se retrouverait seul, comme l’avait supposé Shinhwa.

« Si vous me jugez suffisamment apte à me battre, c’est d’accord. »

Pourquoi hésiter ?! Cet homme lui avait sauvé la vie malgré son appartenance à un autre pays, malgré ses origines. Malgré le fait qu’il était le fils d’un assassin ! Cet homme qui avait retiré la vie de leur maître Volkampf. L’attitude de Rashawn inquiéta le garçon ; il ne semblait pas savoir que White savait tout concernant Vajra. D’ailleurs, comptait-il lui en parler un jour ? Visiblement, ce n’était pas trop le moment pour ça. Le Samouraï quitta sa chaise et s’approcha de son apprenti afin de poser sa main sur son épaule, se voulant rassurant :

« Tu l’es. Prépare tes affaires, nous partons prochainement. »

Dans sa chambre, le guerrier prit le nécessaire pour le voyage. Mais il se demanda alors comment Rashwan était au courant qu’une bataille s’annonçait à la Forêt d’Agata. Avait-il un lien avec l’armée terrosienne ? Quelles étaient ses relations avec la noblesse terrosienne ? Malgré toutes ces questions, le brun ne chercha pas à les poser au concerné. Ils allaient combattre pour défendre Terros d’un envahisseur.

Le lendemain, ils partirent. Sur sa monture d’emprunt, White progressa sur les plaines terrosiennes tout en suivant Rashawn mais aussi quelques soldats qui s’étaient rejoints à la troupe, avant qu’ils n’arrivent au campement militaire, non loin de la Forêt. Le jeune homme laissa son maître s’occuper des modalités mais resta tout de même à ses côtés. Après tout, il était Flamenois et certains Terrosiens pourraient le prendre pour un traitre ou un espion de l’armée adverse. Cette situation lui rappela un mauvais souvenir qu’il se serait bien passé de repenser…

Une fois le speech militaire fait, des groupes furent formés avant qu’ils ne progressent dans la forêt. Le but était simple ; repousser l’armée Flamenoise, quittes à employer les grands moyens. Aux côtés du maître, White hésita une seconde à pénétrer dans les lieux. Sa petite conversation mentale avec Hime l’avait un peu déstabilisé mais il savait qu’il pouvait faire confiance à ses Pokémon pour l’épauler dans cette bataille. Plus à l’écart du groupe, Rashwan marcha à un rythme soutenu, White le suivant.

« N’oublie pas, tu es un Défenseur visant Guérisseur, ne te jettes pas au front. Nous avons besoin de toi en tant que soutien. »

White fit un oui de la tête. C’était le moment de mettre ses talents au service des autres. C’était le moment de prouver à Rashawn qu’il pouvait le faire.


[ Hrp : J’suis motivée ! Du coup, j’avais pensé que l'armée défendant Terros irait se poster à des endroits stratégiques pour faire « surprise ! » à l’adversaire 8D Voilà, j’espère que ça ira et n’hésitez pas à me dire si ça va pas, je changerais !  Wink ]

_________________
avatar & signature  : @yosakuh


avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1756

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Bataille III ] Burn [ Pv Gareth & Edward ]

Message par Gareth Ivanoé le Mar 7 Nov 2017 - 0:19

Gareth était de retour dans l’univers familier des bataillons de l’armée de Terros. Il aurait pu s’en réjouir si cela n’avait pas signifié faire face, dans une bataille réelle, à quelques uns de ses anciens camarades voire proches amis. Il savait, et il comprenait, l’importance qu’avait la forêt d’Agata pour son pays, et il était bien sûr hors de question de la céder aux Flamenois ; pour autant, déclarer une guerre, n’était-ce pas précipité ? Même s’il n’avait pas toutes les pièces du puzzle, il lui semblait qu’il aurait été possible d’accueillir des réfugiés ou d’envoyer de l’aide aux hommes du pays du Feu pour tenter de désamorcer la situation autour de la région forestière. Les fermiers qui avaient voulu investir un territoire qui ne leur appartenait pas ne cherchaient qu’à survivre, après tout.

Bien sûr, Gareth avait diplomatiquement gardé ce genre de pensées pour lui lorsque l’armée l’avait appelé à rejoindre les rangs ; mais lors de discussions privées, il avait beaucoup échangé avec Rajeev, Mariza et leur mère. Autant dire, trois personnes qu’ils n’auraient jamais pensé voir ensemble… Bon sang, Rajeev était maintenant le père de son neveu, et presque son beau-frère (même s’il savait que Mariza l’aurait tué, si elle l’avait entendu penser ça). Et maintenant, il était son ennemi par la force des choses… Quelques semaines plus tôt, les deux hommes s’étaient serré la main après avoir longuement débattu du conflit et avoir compris, avec soulagement, que leurs points de vue ne différaient pas énormément sur le sujet, et que leur amitié restaient malgré tout intacte ; mais ils étaient tous les deux patriotes dans l’âme, et leur sens du devoir leur interdisait de déserter. Ils s’étaient quittés en se souhaitant l’un à l’autre le plus de chance possible, et en espérant ne pas se croiser sur le champ de bataille, puis le Flamenois avait quitté Seian.

N’étaient resté que Mariza et Calypso… et Kameko, son neveu, bien entendu. Gareth et sa mère avaient été effarés par l’annonce de la guerre. Il fallait dire qu’ils venaient tous les deux de vivre un sacré ascenseur émotionnel : alors qu’ils ne s’étaient presque jamais vus de leur vie et qu’ils venaient de se retrouver, le Terrosien devait quitter son foyer et prendre le risque de ne pas revenir. Il avait écouté la Mizuhanienne lui raconter ses souvenirs des batailles précédentes, puis de la trêve qui avait conduit à son mariage avec le Général Ivanoé, avec passion et intérêt. Tout ce qui pouvait lui donner un peu d’espoir était bon à prendre… Il espérait, comme nombre de ses camarades, que le conflit ne durerait pas, et que la vie redeviendrait vite normal. Mariza, fidèle à elle-même, ne s’était que peu émue de ces histoires de géo-politique… Jusqu’à ce qu’elle apprenne que la situation entre Mizuhan et Nalcia n’était pas non plus la meilleure, et surtout que l’île du Poisson était actuellement soumise à de violentes tempêtes qui venaient de l’un ou l’autre des pays, sans qu’on soit trop sûrs duquel. L’Amazone avait beau rêver d’indépendance, elle restait très attachée à ses racines et ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter pour sa tribu.

Les deux femmes étaient restées à Seian, dans tous les cas. Lui avait rejoint la caserne, puis la forêt d’Agata. Les hommes de Terros s’étaient d’abord regroupés à Kabana, avant d’être affectés à diverses positions de la forêt, pour défendre le territoire face aux envahisseurs. Gareth se trouvait un peu à l’écart de son groupe, en éclaireur. Même si aucun de ses Pokémon n’avaient été entraîné pour autre chose que des combats Pokémon, il avait tenu à récupérer avec lui les plus expérimentés d’entre eux pour l’assister, ainsi qu’Etourmi, qui était encore un peu jeune mais qui pourrait servir de messager en cas de besoin.
D’autres hommes prirent position autour de lui, à portée de vue. L’un d’entre eux tapa dans l’oeil du Champion qui, un peu tendu, réagit au quart de tour et s’avança vers lui, la main sur son épée.

“Halte-là, Flamenois ! Que…”


Gareth avait presque rejoint le garçon, qui avait des traits caractéristiques d’homme du pays du Feu, mais qui était accompagné d’un autre soldat qui, lui, était sans aucun doute Terrosien et soit haut-gradé de l’armée, soit maître d’arme expérimenté. De plus, la tenue du Flamenois était sans le moindre doute aux couleurs du pays de la Terre. Le Champion rougit et se reprocha mentalement de s’être arrêté aux apparences. Entre les anciennes alliances et les mariages mixtes qui n’étaient pas si rares, il y avait probablement plus d’un soldat terrosien qui devait avoir l’air de venir du camp adverse… Inutile de rendre les choses plus difficiles pour ce jeune homme. Le soldat se mit au garde-à-vous.

“Je vous présente mes excuses, je n’avais pas vu que vous étiez des nôtres.”


[Le début du chaooos Very Happy]

_________________

En cours :
0 RP Simple - 1 RP Supervisé - 0 RP Supervisable
avatar
Gareth Ivanoé
Informations
Nombre de messages : 122

Fiche de personnage
Points: 128
Âge du personnage: 33 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Bataille III ] Burn [ Pv Gareth & Edward ]

Message par Edward Harris le Dim 12 Nov 2017 - 18:58

La guerre. Edward n'avait jamais réellement réfléchi au concept. La dernière fois que les nations d'Erasia avaient décidé de se cogner les unes sur les autres, il était bien au chaud à I'Mai, le nez dans les bouquins, et les événements lui avaient semblé fort lointains et insignifiants. Ceci dit, il n'avait aucune affection pour les militaires, qu'il qualifiait volontiers de brutes obtuses, à quelques rares exceptions près, alors autant dire qu'il n'avait pas été enchanté d'apprendre qu'on l'envoyait au cœur des conflits, à l'endroit où se rassemblaient toutes les brutes obtuses de Terros et de Flamen, rien que ça. Nether Gate devait se tenir au courant des événements, et la façon la plus fiable de tout savoir était tout simplement d'avoir des hommes sur place. Quant à savoir pourquoi Edward avait été choisi… C'était peut-être tout simplement un test de loyauté, envoyer l'apprenti assassin combattre contre sa patrie.

Pire encore : de tous les assassins qui auraient pu l'accompagner, c'est Lekh qui avait été désigné. Lorsqu'il avait appris la nouvelle – de la bouche de l'intéressé qui se réjouissait de passer du temps avec le petit nouveau, rien que ça – le Terrosien s'était dit qu'une bataille serait l'occasion parfaite pour se venger de l'assassin de son père… Avant de se raviser. Il ne pouvait pas se contenter de poignarder le colosse dans le dos, sans que ce dernier sache par qui et pourquoi il était mis à mort. Du coup, Edward était d'une humeur massacrante, que la jovialité de son compagnon n'arrangeait en rien. Le pire, dans tout ça, c'est qu'il avait toutes les difficultés du monde à ne pas le trouver sympathique.

Les deux assassins avaient donc été engagés comme mercenaires et assignés à une compagnie d'infanterie en première ligne des combats. Lorsqu'il avait demandé à Lekh pourquoi ils n'avaient pas une position moins risquée, ce dernier avait répondu en riant :

_ Eh bien, c'est pas compliqué. Moi, on m'a mis là parce que tout le monde sait que je ne me ferai pas tuer. Et toi, on t'a mis là parce que si tu meurs, ce sera triste, mais Nether Gate y survivra. Hé, je rigole, hein ! Avait-il ajouté devant l'air abattu du Terrosien. T'inquiète pas, je garde un œil sur toi, et je te ramènerai en un seul morceau !

Compte tenu de leur absence de formation militaire, et de leurs compétences et entraînement respectif, on leur avait donné le rôle d'éclaireurs, un poste crucial compte tenu du terrain, qui n'était pas vraiment adapté aux batailles rangées. Evoluant en avant du reste de la compagnie, leur rôle était de repérer les Terrosiens afin de donner à leur camp l'avantage de la surprise. Et cette fois, ils avaient tiré le gros lot : un campement avancé Terrosien, probablement placé ici afin de tendre des embuscades. Les deux hommes s'étaient approchés au maximum pour obtenir le plus possible d'indications sur l'ennemi : combien d'hommes, la disposition des sentinelles… Bref, les informations indispensables à toute bonne embuscade qui se respecte. Et Edward, reconnaissant les deux personnes qui discutaient à quelques mètres d'eux, eut une idée.

_ Hé, Lekh ! Appela-t-il à voix basse. Je viens de penser à un truc complètement stupide et dangereux mais… Si ça marche, on évitera peut-être de se battre ici.

Le grand sourire que lui fit le colosse en réponse était une autorisation plus que suffisante. Il n'était pas vraiment sûr de lui, mais savoir qu'il avait derrière lui Lekh ainsi qu'un contingent Flamenois entier le rassurait. Il comptait sur sa nationalité pour semer une confusion suffisante chez l'ennemi pour l'empêcher de l'exécuter sur le champ.

Les bras écartés et les mains bien en évidence, pour rassurer ses ennemis sur ses intentions pacifiques, il sortit du couvert des arbres, Spike marchant calmement à ses côtés et s'avança vers les deux hommes. En tant que mercenaire et éclaireur, il ne portait pas de tabard aux couleurs du pays du feu, donc il n'y avait normalement aucune raison pour qu'on lui tire dessus à vue. Enfin, il l'espérait.

_ White, je m'attendais pas à te trouver là, fit-il avec un demi-sourire un peu moqueur. Qu'est-ce que tu fais là, à te battre pour Terros ? Mes salutations euh… Gerald, c'est ça ? Ajouta-t-il en se tournant vers le militaire Terrosien. On s'est croisés il y a quelques années à Seian, pendant la nuit des étoiles.

Il y avait de grandes chances pour que le champion – c'était bien Gerald son nom… non ? Edward avait un doute, maintenant qu'il y repensait – ne se souvienne pas de lui, mais il n'était pas franchement venu pour se remémorer le bon vieux temps.

_ Je suppose qu'il n'y a aucune chance pour que vous abandonniez la zone sans faire de difficultés, hein ?

Vu la tête de ses deux interlocuteurs, ça semblait en effet compromis.

_ En fait je vous explique… L'état-major du roi Crogar a très très envie qu'on prenne le contrôle de cette zone. J'ai un détachement Flamenois qui attend mon signal pour attaquer, mais si on pouvait faire ça sans effusion de sang… Non, toujours pas ? Bon… Flare ?

La Feurisson sortit de la capuche de son dresseur, où elle était restée cachée, et tira en l'air une petite boule de feu qui éclata plusieurs mètres au dessus de la cime des arbres. Alors que les bruits de pas de l'armée Flamenoise qui approchait se faisaient de plus en plus forts, Edward tira son épée et la pointa droit sur son ami Flamenois.

_ Hé White, essaye de pas mourir. Quand on aura fini avec ces bêtises je te paye une bière. Vous êtes le bienvenu aussi, fit-il à l'adresse du champion.

_________________
There's nothing like a trail of blood to find your way back home
___________________

Edward's Theme
avatar
Edward Harris
Anim' • Respo Nalcia
Informations
Nombre de messages : 372

Fiche de personnage
Points: 57
Âge du personnage: 25 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Bataille III ] Burn [ Pv Gareth & Edward ]

Message par White Tama le Mar 14 Nov 2017 - 20:06

L’ambiance dans le détachement n’était pas au rendez-vous ; certains soldats avaient le regard perdu, comme s’ils étaient déjà morts avant même d’avoir sorti leur épée de leur fourreau. C’était peut-être là leur première guerre, ce qui était compréhensible. Pour sa part, White ne comptait pas mourir aujourd’hui, ni demain. Il avait des affaires plus urgentes à réaliser mais cette envie de voir le Maître se battre l’avait convaincu de venir sur le champ de bataille. Pour le moment, les escadrons se formaient, prêts à s’enfoncer dans la forêt d’Agata pour tenter une embuscade contre les soldats adverses. Flamen. Cela faisait drôle de se battre contre son pays natal mais depuis peu, White n’avait plus aucune connexion avec lui. Et puis soudain, une voix grave s’éleva et un homme d’une certaine musculature s’approcha du brun, main sur le manche de son épée. Le terme employé ne plut pas au garçon mais il ne fit que simplement se tourner vers cet homme, le regard neutre, sans répondre. Cette interpellation avait également attiré l’attention du maître qui ne put s’empêcher de la ramener :

« Malgré les années que tu as passé au manoir, tu restes un étranger. »

White regarda le soldat s’approcher ; il avait une certaine prestance et il n’était sûrement pas un soldat quelconque. En fait, le garçon s’en fichait totalement de savoir quel titre il avait, car sur le champ de bataille, les titres ne faisaient pas l’homme. On pouvait bien le traiter de traitre, il n’en était pas un malgré ses origines. Mais ce n’était pas une raison non plus de se mettre à dos ses collègues.

« C’est vrai, je suis Flamenois. » répondit-il, à l’attention de tous, autour d’eux histoire que des prochains ne retentent pas la même scène. « Mais cela ne veut pas forcément dire que j’allais me battre pour mon pays. J’ai prêté allégeance au Pays de la Terre, je me battrais pour défendre ses terres. »

Sur ces mots, White se détacha du petit groupe pour prendre ses positions. La sentinelle où se trouvaient Rashawn, White, l’homme qui l’avait interpellé quelques minutes auparavant et quelques soldats, attendit à son poste d’observation. Ils avaient pour mission de flairer les éclaireurs adversaires et de les faire taire immédiatement afin qu’ils évitent de donner le signal et que l’armée adversaire ne prenne l’avantage. White étant défenseur, son rôle principal était de défendre ses alliés mais il avait terriblement envie de sortir Elitiste et de montrer à Rashawn ce qu’il valait, maintenant.

Soudain, deux personnes étrangères à la sentinelle Terrosienne s’approchèrent, mettant tous les soldats en position de défense. Mais les gestes adoptés levèrent plusieurs doutes, aussi aucun n’attaqua pour le moment. White reconnut l’un d’eux et ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux ;

« Edward ? »

Mais que faisait-il ici ?! Il pouvait tout aussi bien lui retourner la question ! De son souvenir, Edward était Terrosien non ? Alors ils étaient dans le même camp ? En plus, il semblait connaître le soldat puisqu’il venait de l’appeler… Gerald ? Mouais, il devait être de la haute noblesse pour porter un prénom pareil mais qu’importe, il était là en renfort ? Rashawn se rapprocha de son disciple, la main sur le manche sa lame.  

« Que nous abandonnions la zone ? Edward, ne me dis pas que… »

White ne voulait y croire. Ce jeune homme, qu’il avait rencontré et aidé à retrouver des indices sur les assassins de son père, venait de lui dire ce qu’il ne voulait pas entendre. Comment pouvait-il défendre le pays des personnes qui avaient tué son père ? En fait, tout semblait embrouillé dans l’esprit du guerrier et il eut du mal à comprendre ce qu’il se passait. Rashawn se mit en avant, pour défendre son protégé mais prêt à dégainer son sabre.

« Il est hors de question que nous donnions ne serait-ce qu’une parcelle de nos Terres à ce roi décadent de Flamen. »

Suite à cette réplique, Edward demanda à sa créature de générer une boule de feu suffisamment haute pour donner le signal à ses confrères cachés plus en retrait. Les soldats Terrosiens se mirent sur la défensive avec leur lance pointée en avant car les soldats Flamenois approchaient. Pendant ce temps, White se remit difficilement de la révélation d’Edward mais il le regarda en fronçant les sourcils : malgré cela, Edward ne rigolait pas. Pour répondre à sa menace, le jeune homme dégaina son arme ;

« Je n’y compte pas ! Et c’est pas une bière que tu me devras mais trois quand je t’aurais cloué au sol ! Et les plus chères forcément !! »

Aussitôt, le Flamenois fit un bond en avant et se jeta sur le Terrosien, son ami. Rashawn tenta de l’en dissuader mais c’était trop tard. Edward avait provoqué White. Cette façon de réagir lui était tellement familière mais cette fois-ci, il n’allait pas refaire la même erreur. Rapidement, White se baissa au niveau de la taille du Terrosien et tenta une attaque horizontale rapide. Sur le coup, il ignorait les compétences d’Ed au combat mais il ne pouvait pas rester indifférent à cette invitation. Et il pouvait toujours compter sur ses Pokémon pour le défendre en cas d’attaque traître…

[ hrp : el chaos ! Du coup, j’ai choisi d’attaquer Edward, puisqu’il me l’a gentiment « proposé »  =3. Je te laisse évidemment le choix de ta riposte concernant mon coup. Ça commence !!
ps : je n'ai rien contre le roi de Flamen évidemment ♥ ]

_________________
avatar & signature  : @yosakuh


avatar
White Tama
Admin' • Respo Partenariats & Votes
Informations
Nombre de messages : 1756

Fiche de personnage
Points: 32
Âge du personnage: 27 ans
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Bataille III ] Burn [ Pv Gareth & Edward ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum