[ Clos ] [Event F. Natsu] Arrivés à destination [Kajin'/Reverie/Neko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] [Event F. Natsu] Arrivés à destination [Kajin'/Reverie/Neko]

Message par Invité le Dim 26 Juil 2009 - 15:54


    Le groupe était enfin à destination, pour être une ville pleine, elle était pleine ! L'été devait attirer plus de prétendant que la dernière fois, mais il y avait des Pokémons et leurs dresseurs partout, c'était incroyable, de tous âges et de toutes nations. De toutes nations ; Là était peut-être le problème, de haut, on pouvait distinguer que certains groupes se tenaient éloignés les uns des autres, la guerre de toute évidence... Si Terros et Flamen avaient perdu le combat, il n'était pas sûr qu'ils remettent ça pour prouver leur supériorité, bien que la guerre ne soit pas dans son intérêt, le jeune homme voulait combattre pour quelque chose, mais ne sachant pas ce qu'il cherchait tant à protéger après Kajin', il oubliait et se contentait de se battre. Mais l'heure était à la joie, non ? Ils étaient enfin arrivés à Nalcia puis les voilà à Eternara, présentant de l'autre côté de la mer la ligue Pokémon qu'il ne visait plus maintenant. Il aurait aimé à la plage, aussi, il avait réussit à convaincre la jeune femme avec laquelle il partageait son coeur, et ce n'était pas pour déplaire à ses Pokémons, sauf peut-être à sa Nidoqueen qui devait rester dans sa sphère pour ne pas écraser tout le monde... De toute façon, le garçon profiterait avec elle une fois que le concours serait terminé pour jouer, elle le mériterait, mais elle n'était pas particulièrement triste de devoir rester dans sa Pokéball, elle comprenait. Ils avaient la chance d'être arrivés avant le commencement du concours, ils avaient quelques jours donc ils pourraient profiter du beau temps.Bien que l'équipe du garçon n'avait pas changé, il n'avait plus que son petit Goupix à surveiller, ses autres amis étant grands, oui, car son Insécateur se la coulait douce sur la plage de sable fin et... Buruu surfait super bien maintenant qu'il avait évolué, domptant les vagues, il s'amusait avec d'autres Pokémons eau présents, mais il n'était pas le seul à être dans l'eau, Neko profitait aussi de la mer chauffée par un soleil au zénith, avec la compagnie de Kajin' bien sûr, avec qui il passait son temps, trop de temps selon certains de ses pokémons, mais ils ne disaient rien, il était trop omnubilé par elle. Le renard à six queues, lui, s'amusait à chat avec les autres Pokémon du coin, un Evoli, un Chaglam, bref, quelques amis qu'il rencontrait pour s'amuser quelques jours avant de repartir. Ce qu'il ne savait pas, ce qu'ils ne savaient pas, c'était qu'il y avait des chances qu'ils se retrouvent également les uns contre les autres, pas seulement pour ce concours, mais également pour la guerre. Tout n'était qu'une question de temps, pourtant ils en étaient tous conscients au fond...Neko avait les yeux rouges, l'eau les lui brûlait mais il s'amusait avec Kajin' qu'il éclaboussait avec ménagement tandis qu'elle lui rendait la pareille sans qu'il proteste autre qu'avec ses mains qu'il posait devant son visage, tout ça se passait dans de grands éclats de rire. Ils avaient de l'espace mais pas énormément non plus, il fallait dire qu'il y avait quand même beaucoup de monde alors que le concours n'avait lieu que dans plusieurs jours, qu'est-ce que ça serait le dernier ? Alors autant en profiter maintenant, ça aurait été bénéfique pour le couple et pour leur pokémon. Mais depuis que Buruu avait évolué, le garçon se demandait s'il s'agissait d'une bonne idée de le faire participer... Mais il ne pouvait plus reculer, et ayant trop laissé de côté son ami, il devait se rattraper et passer plus de temps avec lui, alors ensemble ils participeraient.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event F. Natsu] Arrivés à destination [Kajin'/Reverie/Neko]

Message par Invité le Dim 26 Juil 2009 - 17:13

"Bonjour ! Bonjour !"

Une jeune demoiselle était arrivé derrière une brune, une petite frimousse toute mignonne, le sourire aux lèvres, bien que gênée, vêtu d'un simple maillot fushia. Une petite troupe de pokémon la suivait. Derrière elle, un Papilusion aux ailes peu communes voletait de droite à gauche, un petit ruban rouge autour du cou. Un Ningale se chamaillait avec un Abra qui l'envoyait plus loin avec ses pouvoirs, mais la cigale revenait toujours à la charge. Un Ceribou sautillait sur place alors qu'un Arakdo impatient trottinait à droite et à gauche, plutôt rapide sur ses jambes longues et fine. Et un petit Togepi se caché juste derrière la jambe de sa dresseuse, intimidé, se demandant bien comment il était arrivé ici.

En fait après leur histoire à Arkan, le badge gagné par Ren, pendant que Nina se battait dans l'arène, la jeune fille était partit voir son informateur. Bien sur ce dernier lui avait dit qu'elle devait maintenant passé une épreuve de beauté et de communion avec ses pokémons. La demoiselle était repartit, et après quelques péripétie elle entendu parlé d'un concours à Eternara. Mais c'est bien sur ! C'est participé à ce concours que cet homme voulait qu'elle fasse. Au final elle ne dirigeait plus sa vie, mais elle n'en avait plus conscience. En bref, elle avait prit le Ferry jusqu'ici, et perdit Nina et Ninj de vue en arrivant, le peuple ne l'y avait pas aidés. Et maintenant la mademoiselle se demandait ce qu'elle pouvait bien faire, aussi s'était-elle dirigé vers des inconnus pour leur demander.


"Excusez-moi ! Vous ne sauriez pas par hasard ou se passe le concours ?"

Elle était un peu embarrassé devant la demoiselle, et non loin se trouvait un garçon blond, ils avaient tous à peu près le même age à première vue. Puis elle remarqua qu'ils avaient l'air plutôt de biens 'amuser dans l'eau, et comme si elle avait oublié sa question, n'écoutant pas la réponse, elle reposa une autre question.

"Dites ? Je suis perdu donc sa vous dérangerait pas de m'accepter parmi vous ?"

Elle avait les joues qui était devenus rouges, et se grattait la tête d'une main, elle savait que cela ne se faisait pas mais elle était réellement perdu.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event F. Natsu] Arrivés à destination [Kajin'/Reverie/Neko]

Message par Kajin' Nezumi le Dim 26 Juil 2009 - 18:43

L'heure était à la fête ! Depuis plusieurs jours déjà, des hommes, des femmes et des enfants des quatres Nations affluaient à Eternara, pour le Festival tant attendu par tous. Bien que la rancoeur et la rage de la guerre soient présentes dans les esprits, chacun semblait y mettre du sien, et passait outre pour se détendre, avant la reprise des hostilités. Mais, si tous faisaient des efforts, les groupes crées entre les personnes ne regroupait que des gens venus de la même Nation. Et ça, on ne pouvait rien faire contre...

Kajin était dans l'eau avec Neko, vêtu d'un simple maillot deux pièces noir. Ils s'amusaient ensembles, comme deux enfants. Mais après tout, ils passaient un moment à eux deux, qu'ils soient ridicules ou pas importait bien peu à la Nalcienne. Tout ce qu'elle voulait, c'était se détendre avant le Concours... et le fameux rendez-vous qui l'attendait. Bah, il aurait lieu dans un petit moment, autant profiter de la liberté qu'elle avait, encore un peu. Neko et elle étaient tous deux inscrits officiellement pour la compétition, leurs Pokémon aussi. Ils n'avaient plus qu'à attendre que le jour tant attendu vienne enfin...

La guerrière se retourna subitement en entendant parler derrière elle. Elle eut un sourire en voyant une demoiselle un peu plus jeune qu'elle, avec ses Pokémon pas très loin. En voyant la nouvelle venue, ses Pokémon se rassemblèrent, Warai venant se poser en un léger battement d'aile sur son épaule, Hogosha volant un peu près de sa tête et Sekei sortant juste sa tête hors de l'eau. Il resta près de la jeune femme en attendant de savoir ce que l'autre fille voulait.

Elle eut un sourire. La demoiselle serait donc elle aussi un adversaire à affronter lors du Concours. Elle lui indiqua le lieu ou s'inscrire. Puis, en entendant la seconde question de la jeune fille, elle sourit.

"Bien sûr ! Tu peux rester avec nous, ça ne nous dérange pas. Je m'appelle Kajin', je viens de Nalcia et je vais moi aussi participer au concours, avec Warai, que voici."

D'un geste du doigt, elle désigna le Piafabec sur son épaule, qui claqua du bec en souriant. En voyant sa dresseuse agir, le Kaïminus grogna, mécontent. Elle était stupide ou quoi ? Tant qu'elle y était, elle avait qu'à dire très clairement quelle capacité son Pokémon utilisait, son style de combat et ses faiblesses. Elle tenait donc si peu que ça à vaincre et à gagner le concours ? Il croisa les pattes sur sa poitrine écailleuse et lança un regard mauvais à sa maîtresse.

"Sekei, ça suffit !"

Mécontent, le crocodile replongea dans l'eau et nagea vers Neko, s'éloignant de la jeune femme. Celle ci se tourna vers son compagnon et leva deux doigts en l'air. Elle accompagnait la nouvelle venue s'inscrire, elle craignait un peu les divers groupes d'anciens combattants qui s'étaient formés. Elle ne savait pas de quelle Nation venait l'adolescente, et cela lui importait peu, elle n'allait pas la rouer de coups parce qu'elle venait de Flamen, ce serait totalement inutile et ridicule. Néanmoins, elle préférait se méfier. Et elle était toujours à la recherche d'un groupe de Nalcien, qui serait les assassins de son père. En temps normal, elle n'aurait pas cherché à se venger. Mais là, il l'avait provoqué directement, et la menaçait, ainsi que ses Pokémon et Neko. Et elle refusait de laisser passer ça. Elle devait vraiment mettre au clair la situation. Et se débarasser une bonne fois pour toute de cette sorte d'épée de Damoclès qui restait au-dessus de sa tête, menaçante. Elle ne l'avait pas remarqué avant, mais maintenant, elle sentait vraiment le danger peser...

Se dirigeant vers le lieu de l'inscription (un bâtiment relativement simple, avec un guichet prévu à cet effet à l'extérieur), Kajin' croisa les bras sur sa poitrine. Warai, sur son épaule, se nettoyait les plumes... lorsqu'il sentit sa dresseuse se raidir brusquement. Tournant la tête, il vit que le regard de sa dresseuse était dirigé sur un homme, plutôt grand, entièrement vêtu de noir malgré la chaleur ambiante. Le Piafabec remarqua le manque de discrétion de l'inconnu, et s'en méfia. Il planta ses serres dans la peau de l'humaine, veillant à ne pas serrer trop fort, pour ne pas la blesser. L'homme croisa les yeux de la Nalcienne et l'observa quelques instants, avant de partir. La jeune femme sentit ses muscles se détendre d'un seul coup.

Elle sourit lorsque la demoiselle revint, après s'être inscrite. Elles retournèrent vers l'eau, et la jeune femme se détentit en pénétrant dans la mer. Elle poussa un soupir. Elle n'aurait pas dû être aussi tendue. Et pourtant... Elle ne pouvait rien faire... Pas encore.

Elle s'étira un peu, faisant craquer ses muscles et se tourna vers son ami. Elle avait accepté et donné son accord à la jeune fille pour qu'elle reste avec eux, mais elle ne savait pas ce que son compagnon en pensait.

"J'espère que ça ne te dérange pas qu'elle reste avec nous..."

Puis, se tournant vers la nouvelle venue, elle sourit avant de lui demander.

"Et toi ? Comment t'appelles-tu ? Et d'où viens-tu ?"

_________________
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1644

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event F. Natsu] Arrivés à destination [Kajin'/Reverie/Neko]

Message par Invité le Mer 12 Aoû 2009 - 19:18

Le glas venait de sonner, tout les participants était appelaient à se réunir, se préparer et à se pavaner et montrer leur prestations. Reverie n'eut pas le temps de se présenté, elle savait qu'elle n'avait qu'un temps limité, aussi mit-elle à profit ses paroles le temps que les trois adolescent se dirigeant vers le lieu du concours. Car oui, les trois se disputeraient peut-être la victoire.

"Reverie Metherlence ! Mais appelle moi Ren !"

Elle lui sourit alors que toute sa marmaille la suivait avec peine, elle tenait Coud dans ses bras comme il était trop petit pour courir aussi vite ou aussi longtemps. Chacun parti dans une loge qui lui était propre, ou plutôt dans des loges séparés mais pouvant contenir les affaires de plusieurs participants, qui sait, peut-être se croiserait-elle lors du concours.

***


Elle avait gagner ! C'était incroyable, elle n'en revenait pas. Elle en frémissait de joie alors qu'elle avait était la perdante dans le match on l'avait désigné comme gagnante, le pokémon star lui avait offert le ruban.
Ce même bout de tissu d'un vert de prairie à l'herbe fraiche et bien entretenu auquel un soleil à l'encre dorée était représenté dessus. Le même ruban trônant autour du cou de son pokémon, ce qui l'avait rendu légèrement fier de lui même.

Reverie était contente pour lui, mais surtout qu'il aille bien, la santé passée avant toute victoire. On avait promis à tous les participants des objets, des gains pour chacun en consolation ou pour avoir participé. Mais Reverie se trouvait encore sur la plage, assise sur la plaque blanche, les pieds trempant dans l'eau, regardant le ciel azuré, le soleil bientôt couché. Le banquet avait lieu et les gens festoyait avec grande joie.


"Je suis contente, tu t'est bien débrouillé, et même si tu as perdu je t'ai trouvé extrêmement courageux et coopératif"

Passant une main entre les antennes de son pokemon lui aussi assis, grignotant un bout de pain. Il poussa un petit bruit de satisfaction, la caresse de sa dresseuse le réconfortait. Coud se trouvait sur ses jambes endormi. Ekichuu jouait avec les vaguelettes proche de la rive, se faisant parfois soulevé par celles-si. Pendal roupillait contre Ren sans aucune gêne. Sakura et Ninja était ici simplement pour la fête, en temps normal ils devraient se trouver à la pension mais les éleveurs était venu aussi et avaient emmenés tout ceux qu'ils gardaient avec eux.
avatar
Invité
Invité
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event F. Natsu] Arrivés à destination [Kajin'/Reverie/Neko]

Message par Kajin' Nezumi le Mer 12 Aoû 2009 - 22:29

Ca y est, le concours était enfin fini. Les réjouissances se terminaient lentement, accompagné par le coucher du Soleil. Le Crépuscule tombait peu à peu, colorant la mer d’une sublime couleur orangé. Depuis plus de trois heures le tournoi était achevé, et le Rapasdepic était remis. Enfin… Remis était un bien grand mot… Disons qu’il pouvait de nouveau voler à peu près droit, pendant un long moment, et que toutes ses plumes avaient entièrement séchées. Mais il économisait ses forces, et restait au sol. Pour le moment, elle était assise près de la plage, en train de lisser les plumes de son compagnon, ôtant avec délicatesse les grains de sables qui s’y étaient infiltrés. Elle prenait soin de son ami, qui avait évolué et s’était battu avec une ardeur qu’elle ne lui connaissait pas. Il s’était révélé être le plus dangereux de ses compagnons… Mais qu’importe, c’était son Pokémon, et elle l’aimait. Hogosha, le Feuforêve, voletait un peu dans les airs en dansant, félicitant son ami à maintes reprises. Sekei, pattes croisées sur la poitrine, laissa échapper un "Minus" qui exprimait sa joie de l’avoir vu combattre de la sorte. Il avait certes eu peur pour son ami, mais rien de plus. Et puis, il était arrivé second, ça méritait bien des félicitations. Warai avait sourit en entendant le cri du crocodile. Ce dernier était peu loquace, et il avait été touché qu’il daigne lui adresser la parole.

Une fois le sable enlevé de son plumage, l’oiseau se secoua un peu, et entreprit de se lisser quelques plumes à l’aide de son long bec. La jeune femme lui caressait le cou, les yeux pétillants d’admiration. Elle se sentait… Légère, comme une plume. Pour un peu, elle aurait aimé s’envoler. Peut-être qu’un jour, elle pourrait faire un tour sur le dos de son oiseau. Peut-être…

Mais pour le moment, son cœur était étreint par une immense joie. Elle n’avait plus prononcé un seul mot, émue, émerveillée devant son Pokémon. Comment pouvait-on trouver une créature aussi repoussante et dangereuse ? Warai était l’un des Pokémon les plus calmes et les plus adorables qu’elle n’ait jamais connu. En effet, son Feuforêve débordait de vitalité, et il fallait y aller fort pour parvenir à canaliser tout son trop plein d’énergie. Quant à Sekei… C’était Sekei, le Kaïminus aux allures froides, distantes, voire un peu sadique sur les bords, avec sa manie de griffer sa jeune dresseuse. Pourtant, il était gentil, à sa manière. Et son petit trio était le meilleur soutien qu’elle n’ait jamais eu. Lorsqu’elle avait eu des ennuis avec Neko, vis-à-vis de ses sentiments par exemple. C’était lui, le petit reptile, qui lui avait ouvert les yeux…

Lorsque le Pokémon Vol eut fini sa toilette, il frotta sa tête contre la joue de la jeune fille, prenant garde de ne pas la blesser avec sa crête rouge. La demoiselle se mit à rire et posa son front contre sa joue, frottant à son tour sa tête contre la sienne. Il poussa un léger cri, et elle se leva subitement, alors qu’il s’accrochait le long de son bras avec ses serres, remontant un peu pour éviter d’être trop bas.


"Eh, mais c’est que tu es devenu lourd !"

Devant la petite moquerie, il saisit quelques mèches de cheveux de la demoiselle et tira un peu, plus par jeu que par méchanceté. La Nalcienne se mit à rire, caressant son compagnon, souhaitant se sentir le plus proche possible de lui. Oui, si elle le pouvait, elle aurait aimé fusionner avec lui, pour sentir ses ailes dans son dos, la caresse du vent, le souffle exaltant d’un vol et son esprit en parfaite harmonie avec le sien. Oh oui, si elle le pouvait elle le ferait. Mais pour le moment, elle ne faisait que rire avec son compagnon, comme une enfant, oubliant tout ce qui l’entourait. Elle se retourna en entendant un bruit de pas dans le sable. Elle aperçut Neko et Buruu et esquissa un sourire ravi. Elle était contente de les voir ici, avec elle. Oui. Son bonheur était complet. Pour une entrave entre deux guerres, elle se portait bien, l’un de ses amis avait évolué, et celui qu’elle aimait était près d’elle. Elle ne demandait pas plus… Et elle avait totalement oublié que le danger rôdait pourtant, gravitant autour d’elle.

Une ombre passa au-dessus d’elle. Au début, elle n’y fit pas vraiment attention, les créatures volantes étaient courantes avec tous les dresseurs. Néanmoins, elle leva la tête en se rendant compte que l’ombre lui tournait autour. Elle se figea alors en apercevant un oiseau relativement gros, noir, mais surtout, avec une forme particulière sur la tête. Une sorte de chapeau de plume… En un éclair, elle comprit ce que cela signifiait. Elle se redressa en un instant et fit descendre son Pokémon de son épaule. Celui-ci se posa au sol, interloqué, mais elle ne leur laissa pas le temps d’agir plus.


"Vous, vous restez ici, vous ne bougez pas…"

Elle se tourna vers le garçon, et s’excusa d’un regard. Puis, sans s’expliquer d’avantage, elle quitta la plage, et s’enfonça dans les dédales d’Eternara. Elle leva les yeux au ciel, observant le rapace de nuit. Celui-ci poussa un croassement, et pivota vers la gauche. Elle prit la ruelle de gauche. Pourquoi est ce qu’elle le suivait ? Elle-même se posait la question. Mais elle courrait à en perdre haleine, suivant l’oiseau nocturne. Finalement, celui-ci se posa sur une branche d’un arbre, hors de la ville. Il étendit ses ailes noires comme la nuit et poussa un long cri. La jeune demoiselle elle, s’arrêta, et regarda face à elle.

Elle était au bord de la falaise. En contrebas, la mer frappait la roche avec fracas, faisant gicler de l’écume blanche. Un vent venant de l’Ouest caressait son visage. Et le Soleil était visible, en train de se coucher, éclairant l’herbe verte d’une lumière tamisée, orangée. Un paysage merveilleux, qui allait se voir teinter des plus cruels sentiments qui existent.

Kajin’ serra le poing, voyant venir au loin, trois silhouettes. Celles-ci s’approchaient d’elle. Elle porta sa main droite à sa hanche gauche, s’attendant à y trouver une épée. Elle se figea soudainement, encore plus glacée, comprenant l’effroyable réalité. Pour le concours, elle avait troqué son armure et ses armes contre une tenue plus légère, plus estivale. Elle était vêtue d’un pantalon s’arrêtant sous le genou, duquel pendaient quelques morceaux de tissus rectangulaires, voletant sous la brise. Elle portait un haut brun, comme les plumes de son oiseau qui s’arrêtait un peu au-dessus du nombril. Il n’avait pas de manches, mais la jeune femme avait rajouté deux morceaux de toiles rouges, qui se dégradaient vers des teintes plus claires, au fur et à mesure que cette manche improvisée se rapprochait de ses mains. Non seulement ces vulgaires morceaux d’habits assemblés les uns avec les autres ne la protégerait pas d’une attaque, mais elle n’avait pas une seule arme… Autant dire qu’elle s’était enfoncée sans défense, dans un traquenard dont elle ne pouvait sortir vivante. Pas comme ça…

Gagner du temps… En connaître plus sur ses adversaires… Voilà l’objectif qu’elle se fixait, pour espérer s’en sortir. En attendant qu’il se rapproche, elle se traita de tous les noms, pour s’être ainsi laissé faire. Elle savait qu’elle n’échapperait pas à l’affrontement. Mais elle pensait y aller avec le minimum !! Non, elle avait tout oublié… Et elle était seule, sans personne…


Finalement, les deux hommes furent suffisamment proches pour qu’elle les distingue. L’un était grand, forte carrure, cheveux grisonnants. Il dominait les autres d’une bonne trentaine de centimètres. Il était vêtu d’un large manteau noir, tombant à ses pieds. Il était ouvert, laissant voir ses vêtements noirs aussi. Les deux autres derrières lui étaient comme des arbustes assoiffés. Maigres, chétifs, osseux… Ils donnaient l’impression qu’une simple rafale de vent un peu brusque les ferait s’envoler. Ils étaient grands, vêtus d’une cape noir avec une capuche, qui ne laissait pas voir leurs visages, ni leurs corps.

"Kajinera… Tu portes le même prénom stupide que ta mère… Est-ce pour cela que ton père t’a surnommée Kajin’ ? Pour éviter une fois de plus, de la voir à travers toi ? Pour éviter de se torturer en te regardant, toi sa fille ? Il devait te trouver alors bien indigne de lui… Tu es bien moins belle que ta mère…"
"Si vous êtes venus pour me parler de mes parents de la sorte, vous feriez mieux de repartir ici, vous n’obtiendrez rien de moi… Mais qui êtes vous donc ?"
"Ton père nous devez beaucoup, et nous dois toujours beaucoup. Après tout, c’est grâce à lui qu’il a pu t’élever… Mais regarde ce que tu es devenue ! Tu es plus indigne que ce que je pensais…"


Il s’approcha, ses deux sous-fifres restant derrière lui, droit comme des piquets, immobiles comme des chiens dociles. La jeune demoiselle fit un pas en arrière, inquiète, mais ne put reculer davantage, tétanisée à son tour, la peur en trop s’échappant de son corps sous forme de sueur, qui coulait de son front. Il se pencha vers elle, mains croisés derrière le dos, alors qu’elle mettait un bras en guise de défense devant elle.

"Tu as oublié mon visage, moi qui étais là lors de sa mort misérable ? Il n’a même pas pu arrêter un simple incendie avec ses pouvoirs et ses Pokémon… Et toi, tu m’as oublié… Le jour où tu as perdu ton père…"

Aussitôt, un déclic se fit dans la tête de la Nalcienne. Alors c’était lui, le chef de la bande qui avait ordonné la mort de son père, si elle ne cédait pas à ses requêtes. C’était aussi de sa faute à lui s’il était mort… C’était lui, l’homme qui observait le feu, sans rien faire… Et… elle avait oublié son visage…

Elle n’avait jamais songé à la vengeance, mais maintenant qu’elle se présentait à elle, et qu’elle le menaçait, elle ne savait pas quoi faire… Surtout qu’elle était loin d’être en position de force… Alors, elle continua de parler, pendant que son cerveau continuait de chercher une solution.


"Et qu’est ce que vous me voulez ?!"
"Je viens te refaire ma proposition, celle que tu as refusé la dernière fois t’as coûté ton père… Je me demande ce que tu vas perdre cette fois, si tu refuses…"


La proposition… L’alliance avec lui ?! Elle devait… se marier avec lui, si elle ne voulait rien perdre ?! Elle se figea. Tout son être se révoltait à cette idée. Et en même temps, elle pensait à ses Pokémon, à Neko. Est-ce qu’il s’en prendrait à eux si elle venait à refuser ? Ca semblait plus qu’évident. Elle soupira. Au final, elle était coincée. Soit elle acceptait gentiment, mais ce n’était pas dit qu’il ne s’en prenne pas à eux, soit elle refusait, et de force, il la ferait rester avec lui, attaquant par la suite, ceux qu’elle aimait vraiment. Une seule réponse était possible, et elle n’était sûre de rien…

"Êtes-vous certain de me mériter ? Je veux dire… Comme vous l’avez dit, je suis une fille indigne, non ?"
"Tu as le même physique que ta mère, et ta mère, je l’aimais, elle… Tu l’as tuée, tu me dois bien un dédommagement, non ?"


Elle le regarda, les yeux écarquillée sous la surprise. Là, c’était clair et net, elle avait manqué des épisodes. Qu’il aime sa mère, elle voulait bien le croire. Qu’il est tué son père, ça, elle le savait, elle l’avait vu mourir car elle avait refusé l’alliance une première fois. Mais sa manière de résonner… Elle ne comprenait pas. Elle ressemblait à sa mère, ça, elle n’en savait rien, cependant, pourquoi est ce qu’il l’a voulait, s’il l’accusait d’avoir tué une personne qu’il aimait. A sa place… elle voudrait tuer celui qui a fait ça…

Mais le problème était là, justement. Elle n’était pas à sa place… Elle ne connaissait pas la vérité… Alors, elle se décida à agir, selon son point de vue. Il la menait en bateau, elle allait voir de quoi elle était capable à son tour. Elle devait se reprendre, au risque de très mal finir. Néanmoins, elle était seule, et le message avait été clair envers ses Pokémon. Ils devaient l’attendre…

_________________
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1644

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event F. Natsu] Arrivés à destination [Kajin'/Reverie/Neko]

Message par Kajin' Nezumi le Mer 12 Aoû 2009 - 22:35

Musique

"J’ai décidé de ce que je comptais faire. Si vous cherchez une nouvelle femme, il faudra s’adresser aux personnes de votre âge… Je refuse"

Il la regarda dans les yeux, mais elle ne cilla pas, lui renvoyant un regard haineux, et déterminé. Il tenta de lui saisir le bras, mais elle esquiva en reculant vivement. Déséquilibré, il faillit tomber, et elle en profita pour s’enfuir dans les rues d’Eternara. Elle entendit néanmoins le cri de rage que poussa son adversaire. Ainsi que les ordres qui fusèrent.

"Corboss, suis là !!!... Et vous aussi, bande d’idiots !!"

La course poursuite était lancée.

Heureusement pour elle, il n’était pas bien dur de se mêler à la foule dans la ville, avec la fin du Festival. Même si la soirée était avancée, chacun sortait pour profiter des derniers instants de paix, avant la reprise de la bataille. Et, bien qu’on la reconnaisse étant donné qu’elle avait participé au concours, elle parvenait facilement à s’échapper. Mais si elle pouvait semer des hommes, les Pokémon, eux, ne se laissaient pas berner. Le corbeau ne la lâchait pas, et la suivait à la trace. Et il servait de point de repère aux autres. Il suffisait de lever les yeux pour voir l’oiseau nocturne, et donc, la Nalcienne en fuite.

A la plage, le petit crocodile se faisait un sang d’encre. Bien qu’il masque ses inquiétudes, il ne cessait de tourner en rond, en poussant des grognements rauques et en claquant des mâchoires. Il avait comprit ce que son idiote de dresseuse comptait faire, il avait comprit le message lui aussi ! Il était là lorsque tout était arrivé. La jeune femme était en danger, il l’avait vite su. Mais il hésitait à intervenir. Peut-être avait-elle un plan. Il resta songeur quelque secondes, avant de se frapper le front d’une patte. Kajin’, avoir un plan ? Ce serait du jamais vu à ses yeux. Ils allaient intervenir, c’était la seule solution ! N’y tenant plus, il se tourna vers le rapace, et lui fit signe. Ils devaient tous aller l’aider. Sinon, elle ne parviendrait pas à s’en sortir en un seul morceau. Hogosha c’était vite calmé lui aussi. D’eux tous, Sekei était celui qui les dirigeait, d’une patte ferme. C’était lui le maître de la situation, et de l’équipe, un meneur hors-paire. Il fit signe à l’ancien Piafabec de s’envoler et de suivre discrètement le corbeau noir. Puis, se tournant vers le spectre, il lui demanda de suivre trouver Kajin’ en restant proche du sol. Le Feuforêve pouvait traverser les murs, il irait donc plus vite. Lui… Il irait avec Neko. Oui, c’était la meilleure solution. Aussitôt, il se dirigea vers le jeune homme, lui expliquant la situation. En quelques gestes, il avait comprit, et il courrait tous les deux à la recherche de la demoiselle, essayant de quitter la ville. Telle était la consigne. Le premier à l’avoir trouvé lance une attaque dans le ciel, et se dirige vers la falaise, au bord de la ville. Le Kaïminus ne pouvait pas savoir, que ce serait là, une grossière erreur…

Le rapace survolait le ciel, essayant d’échapper au regard de l’oiseau noir. Il Essayait donc de voler le plus au possible, au-dessus de lui. Ce n’était pas une créature comme lui qui craignait la lumière. Et, d’en haut, il pourrait l’abattre, pour qu’il cesse de prévenir des ennemies de la position de la demoiselle.

Il perdit un peu de l’altitude, essayant de ne pas dépenser trop d’énergie. Déjà qu’il n’en avait plus beaucoup… Il se plaça alors juste au-dessus du Corboss, et tenta de voir ce qu’il regardait. Il descendit encore plus et sentit son corps se glacer. Sa dresseuse était dans un cul de sac. Face à lui, un homme drapé de tissus noirs, le cachant complètement. Le rapace aperçut un objet brillant, dont le reflet lui frappa l’œil. Il n’attendit pas plus longtemps. Il prit un peu d’altitude, et utilisa Aéropiqué. Fonçant comme une flèche, il percuta son adversaire aux plumes de jais, et se dirigea tout droit vers le sol, suivant le corbeau dans sa chute.

Kajin’ était dos au mur, le souffle haletant. Cette fois, elle ne pourrait pas s’en sortir. L’un des sbires était face à elle, une dague sortit, près à s’en servir, si elle refusait d’obtempérer. Visiblement, être retrouvé vive ne semblait pas être une priorité. Il fallait juste que l’un des roquets la ramène à leur chef. Le reste importait peu… La jeune demoiselle renversa une poubelle aux pieds de l’homme, tentant de le dissuader d’approcher. Serrant les poings, elle s’approcha, tentant de le frapper. Il donna un coup de dague, qui lui entailla le bras sur toute la longueur. Elle râla de douleur et se recula. Il la repoussa plus violemment, la faisant se cogner contre le mur. Elle siffla sous le coup, et ferma les yeux. Il avait sortit un Bouldeneu, qui la maintenait collée au mur, à l’aide de ses lianes. Elle ne pouvait pas bouger, elle était pied et poing liés. Elle ne pouvait que regarder sa mort approcher lentement, sous la forme d’une lame immaculée, qui allait s’enfoncer dans sa gorge. Elle ferma les yeux avec force, n’ayant pas le courage d’affronter sa fin en face. Elle crut qu’elle allait s’évanouir en sentant une légère pointe enfoncer très légèrement la peau de son cou, sans pour autant la transpercer.

Elle rouvrit les yeux quelques secondes plus tard, ne comprenant pas vraiment la situation, vu que rien ne se passait de plus. Elle posa son regard sur sa gorge, et remarqua quelque chose de fin, lisse et pointu. Elle suivit la chose en question, regardant l’homme. Il avait la bouche grande ouverte, d’où s’échappait un filet de sang. Son corps était raide, crispé, et pourtant, il était toujours face à elle. Dans son dos, deux immenses ailes brunes étaient apparus. Et cette chose lisse… elle transperçait de part en part, le corps de l’homme en noir, au niveau du cœur.

Deux serres puissantes se placèrent de part et d’autres du corps, au niveau de la taille. Et elles poussèrent le corps vers l’avant, tout en se tirant vers l’arrière. La créature se dégagea du sbire en noir, et les lianes relâchèrent la demoiselle, qui vacilla un peu sur ses jambes. Le sac de lianes animé regarda son maître, intrigué… Avant de s’écrouler au sol, les plantes de son dos prenant subitement feu. Un renard à six queues était au sol, poussant des grognements furieux, de sa gueule sortant quelques étincelles. Pour empêcher la créature de se rétablir il se concentra quelques instants et cracha une flamme noir, un peu violette, qui toucha le gros Pokémon, l’entourant un instant. La créature des plantes lança des regards paniqués un peu partout. Il allait mourir à petit feu. Il ne pouvait pas se soigner d’un Feu Follet. Il supplia la demoiselle de le sauver, mais l’oiseau s’interposa. La goutte du sang qui coula de son bec juste devant le Bouldeneu le dissuada de faire quoi que ce soit. Il avait tué une fois, ça ne le gênerai pas de crever les yeux de l’immonde créature, histoire de lui faire perdre de l’énergie. La bête végétale n’avait plus qu’à prendre la fuite. Mais il resta recroquevillé au fond de la ruelle, à côté du cadavre de son maître, visiblement décidé à mourir comme ça. C’était son choix…

Kajin’ s’approcha des deux Pokémon et s’agenouilla, caressant les deux mâles pour les remercier. Le Rapasdepic s’avança et lui montra du bout d’une aile la direction qu’il devait prendre pour rejoindre les autres, alors que le Lance-Flamme de Kin fusait vers le ciel, comme toute la bande l’avait convenu. Au début, la demoiselle ne comprit pas les dires de son oiseau. Finalement, quand elle su que tous ses amis allaient sur la falaise, elle se figea. Ils courraient tous un risque dorénavant. L’homme qui l’avait attaqué reconnaîtrait Sekei, elle en était sûre. Et il tuerait sûrement. Sans plus d’explications, elle se leva, ramassa la dague de l’homme et tenta de retrouver son chemin dans les dédales d’Eternara. Pour cela, elle se repérait grâce aux rayons du Soleil couchant. Elle devait les avoir en plein visage pour être sûre d’être sur le bon chemin. Alors elle zigzaguait, passant de ruelle en ruelle, évitant la marée de personnes qui se rendaient au banquet. Tout le monde la regardait étrangement, étant donné qu’elle n’allait pas du tout dans la bonne direction. Mais elle s’en fichait, son Rapasdepic accroché à son dos déployant ses ailes, pour demander un passage. Le petit Goupix cavalait à ses côtés. Le trio avançait le plus vite possible. Le temps était compté…


Musique

Elle freina en arrivant à la falaise. Trop tard ! Ils étaient arrivés avant elle. Et ils étaient déjà tous en difficulté. Hassamu et Hime bataillaient contre le Corboss qui avait suivit Kajin’, et contre un Colhomard redoutable. Neko se défaisait facilement des sbires qui l’encerclaient, aidé par Buruu. Sekei lui, par contre était au plus mal. L’homme aux cheveux gris le tenait par la gorge, au-dessus de la falaise. Le sang de la jeune femme ne fit qu’un tour. Aussitôt, elle s’élança pour le récupérer, mais Warai décolla, la déstabilisant. Elle s’arrêta et regarda le Kaïminus tomber dans le vide. Le rapace plongea et réussit à le récupérer à temps, faisant une remontée rapide, la créature sur son dos. Il survola les combats séparés qui se faisaient, attaquant des ennemis trop dangereux à leurs goûts. Ils vinrent prêter main forte à la Nidoqueen et à l’Insécateur, le Kaïminus sautant sur le dos du Corboss pour lui faire perdre de l'altitude, l’oiseau l’attaquant de front, en plein vol. Visiblement, ils s’en sortaient assez bien. Elle décida donc de venir en aide à son petit ami, sortant la dague qu’elle avait récupéré plutôt.

Aidé des flammes du renard, elle parvient à éliminer la plupart de ses adversaires. Certes, elle en attaquait certains dans le dos, mais eux l’avait bien menacé alors qu’elle ne pouvait se défendre. Une sorte de retour à l’envoyeur… Elle passa sa main sous le menton d’un homme, lui relevant la tête, avant de trancher. Puis, elle sauta en arrière, esquivant comme elle put les giclées de sang. Deux autres hommes tentèrent d’attenter à sa vie, l’un venant en face, l’autre passant par derrière. Elle eut un mauvais sourire. Raffermissant sa poigne sur l’arme, elle fit deux rapides pas en arrière, enfonçant la lame complètement dans le ventre d’un homme. Vive, elle eut le temps de faire faire un tour complet à l’objet dans le corps de son ennemi. Puis, la retirant d’un coup sec, elle s’élança en avant, tourna sur elle-même dans le sens des aiguilles d’un cadran solaire, et, du tranchant de la lame, frappa l’adversaire qui lui faisait face. Surprit et sérieusement blessé, il chancela. Elle enfonça la dague dans le cœur de l’homme, y allant à deux mains, pour être sûre de frapper assez fort. Puis, elle retira d’un coup sec. Il serait mort dans les minutes à venir. Elle se tourna alors vers les autres sbires, et resta surprise. La plupart était aux prises avec le petit spectre, qui les abattait un à un avec une splendide et puissante Rafale Psy. Les hommes succombaient rapidement à la vague psychique, et s’il parvenait à résister, les Pokémon les achevaient.

Kajin’ tremblait légèrement, fatiguée par autant d’effort fourni en si peu de temps. Mais au sol, il n’y avait plus que des cadavres d’hommes drapés de noirs. Le Corboss gisait au sol, le crâne sous son chapeau transpercé par le bec de Warai. Du Colhomard ne résidait que des morceaux de carapace, son corps, écrasé et réduit en quelques morceaux, traînait en tas sur le sol. Il avait dû subir le courroux de la Nidoqueen.

La jeune femme s’avança alors, serrant sa dague dans une main. Elle comptait bien en finir, une bonne fois pour toutes. Ne pouvait-elle donc pas se contenter de tous les morts qu’elle avait sur la conscience, en un si glorieux jour ? Visiblement pas… Néanmoins, le cinquantenaire avait dû la sentir venir. Il lui tournait le dos, contemplant le coucher de soleil.

_________________
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1644

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event F. Natsu] Arrivés à destination [Kajin'/Reverie/Neko]

Message par Kajin' Nezumi le Mer 12 Aoû 2009 - 22:41

"Les hommes que tu as tué… Leurs morts ne te pèse donc pas ?"
"Ils ont tenté d’avoir ma peau à plusieurs reprises, et ont voulu attenter à la vie de ceux que j’aime. Je ne vois pas pourquoi je ne riposterai point, lorsqu’ils veulent à tout prix me trancher la gorge."
"Tu m’as enlevé tout ce que j’avais de plus précieux. Ta mère, mes hommes…"


La jeune femme resta interloquée, cherchant à comprendre. Il parlait de manière mélancolique, triste. Avait-il donc un bon fond. Pour un peu elle s’apprêtait à le croire. Mais ce qu’il fit… Lui fit comprendre qu’il ne fallait pas se fier aux apparences…

"A ton tour… connais ma douleur… Dis Adieu… A celui que tu aimes…"

Il ne se retournait toujours pas. Néanmoins, elle sentit la puissance du vent s’intensifier. Il y avait des claquements dans l’air, comme un fouet invisible. Plusieurs fois, l’arme composée d’air claqua à ses pieds, et près d’elle. Sauf qu’elle ne bronchait pas. Qu’importe les coups, elle se fondrait dans l’air, elle aussi. Brusquement, elle entendit un cri derrière elle. Se retournant, elle resta pétrifiée, totalement horrifiée.

L’homme avait comme rendu l’air solide. Il le contrôlait, en faisait ce qu’il voulait. Le vent lui obéissait au doigt et à l’œil. Des nuages commencèrent à s’amonceler dans le ciel, morceaux de coton noirâtres qui allaient laisser éclater leur fureur. Le vent se leva, beaucoup plus violent, faisant s’agiter la mer en contrebas. L’océan devenait de plus en plus puissants, de plus en plus violent. La partie matérielle de l’air était comme une main, la poigne d’un dieu, qui tenait fermement Neko au-dessus du sol. Sans le voir, elle ressentit les mouvements de l’air, et lorsque le jeune homme cracha du sang, elle comprit que les doigts de cette main invisible serraient le corps du garçon, les enfonçant dans son ventre. Puis, sur un geste de l’homme, cette main que personne ne voyait envoya le garçon dans les flots déchaînés.


Musique

Kajin’ poussa un cri et voulut s’élancer pour le sauver. Elle fut rapidement imitée par Buruu, Hassamu, Sekei et Warai, les autres ne pouvant nager. Ils se heurtèrent à une barrière faite de vent, qui les empêchait de plonger pour sauver leur compagnon de route, leur ami. Ils ne purent que rester là, immobiles, à regarder le jeune homme se débattre avec la puissance marine. Un combat qui était perdu d’avance. Tous le savaient, et cette vérité cognait leurs esprits, résonnant comme un fatal requiem.

Le jeune homme finit par disparaître au fond de l’océan. Son corps reposerait au fond des abysses. Mais où irait son âme, si personne ne pouvait lui offrir de sépulture, si son corps n’était pas retrouvé ? La jeune femme avait la gorge nouée, rien qu’à imaginer l’esprit errant de celui qu’elle aimait. A genoux au sol, elle finit par poser les mains dans l’herbe, tête basse, refoulant ses pleurs. L’homme à ses côtés. Lui qui avait montré une telle animosité lors de leur rencontre tout à l’heure, était d’un calme absolu. Au bout de longues minutes, elle se releva, et le regarda, tenant sa dague. Tout son corps tremblait, sauf sa main droite, celle qui tenait son arme. Elle ne se jeta pas sur lui, mais elle ne le quitta pas de ses yeux brillants.


"Je pensais que tu serais devenue plus forte avec le temps, Kajin’… Je pensais que tu vengerais ton père dignement. Mais en fait, tu n’a passé ton temps qu’à capturer des minables pokémon. Tu n’as même pas découvert tes pouvoirs. Tu n’es qu’une petite guerrière de Nalcia, qui ne mérite rien. Ta mère, elle, était une guerrière courageuse et accomplie. Elle aurait tout fait pour contrer ma barrière. Et toi tu es restée bêtement immobile ! Tu n’es rien qu’une vermine, un être exécrable ! Quand je pense qu’elle est morte par ta faute…  Tu ne mérites même pas de vivre !!"

Les mots de l’homme la heurtèrent de plein fouet. Le pire est qu’il avait raison. Elle avait ôté la vie à quelqu’un, et elle n’était qu’une simple gamine, qui ne valait pas grand-chose… Non, elle n’était rien. Elle ne parvenait pas à protéger ceux qu’elle aimait. C’était… par pitié qu’il ne s’en prenait pas à ses Pokémon. Il la regarda de haut, froidement, et en même temps, avec un air peiné. Puis, il reposa ses yeux sur l’immense océan, qui s’était calmé.

"Je ne te tuerai pas… Tu peux me donner encore beaucoup... A toi de voir si tu va m’abattre avec cette misérable dague… Ou si tu préfères fuir…"
"Je… Je ne fuis pas. Je vais revenir… Je vais m’entraîner, et lorsque je reviendrai, je vous tuerai, vous ne pourrez rien faire contre moi !!!"
"Alors nous nous quittons ici… Je sais au moins que je vivrais vieux… Tu ne me vaincras jamais, car tu as peur de perdre ceux que tu aimes. Tu ne fais confiance à personne. Et tant que tu auras peur de te retrouver les mains pleines de sang, tant que tu ne sauras pas que chaque victoire se base sur un sacrifice, tu ne resteras qu’une simple vermine. La prochaine fois, je t’écraserai, comme les personnes de ton espèce le mérite…"


Sans qu’elle ne puisse répliquer, il sortit un Alakazam d’une des Poké Ball qu’il gardait en réserve. D’un claquement de doigt, il ordonna à son Pokémon de le téléporter, ce qu’il fit. En quelques secondes, ils avaient totalement disparu, laissant derrière eux un Eden gorgé de sang.

Kajin’ essuya sa lame et la rangea dans sa tunique pleine de tâches de sang. Elle-même avait des traces sur les jambes et le visage. Elle portait des marques de blessures. Mais c’était son cœur qui avait une plaie béante. Tout… Elle venait de perdre presque toute sa vie. En quelques secondes. Celui qu’elle aimait avait définitivement disparu, et elle n’arrivait pas à l’admettre. Elle regarda les Pokémon de Neko, derrière elle. Elle ne put esquisser un geste de plus, la lame d’Hassamu sous sa gorge, prêt à la tuer. Il pleurait. Des torrents de larmes quittaient ses yeux. La Nidoqueen poussa un gémissement derrière, réclamant l’arrêt du combat. Trop de sang avait coulé, trop d’âmes s’étaient égarées. Il valait mieux ne pas tenter de tuer d’autres personnes. La mante religieuse fixa une dernière fois la jeune femme, avant de prendre sa Poké Ball dans sa gueule, s’envolant le plus loin possible de Kajin’. Il ne voulait plus entendre parler d’elle. Plus jamais…

Le renard et le dinosaure regardèrent la Nalcienne au loin. Eux resteraient. Ils n’avaient pas la force de partir seul, en quête d’un nouveau maître. C’était elle… ou rien. Buruu lui, imita l’Insécateur. Après s’être incliné devant la jeune femme, il partit à son tour. Lui non plus ne souhaitait pas rester avec elle. Cela ne gênait pas la demoiselle. Ils faisaient tous ce qu’ils voulaient. Relevant la tête, elle regarda les deux Pokémon qui restaient.


"Kin… Hime… Je vous en supplie… Je vous en supplie… Pardonnez-moi…"

Ils ne répondirent pas, rentrant dans leurs sphères, sans rien dire. Ils ne pouvaient rien dire, sous le choc de cette disparition. Ils parleraient le moment venu. Et ce n’était pas encore le cas.

Warai s’inclina devant sa dresseuse, l’invitant à grimper sur son dos. Il fallait rentrer maintenant… Elle hocha la tête, et grimpa sur son dos. Sekei se hissa sur son épaule, Hogosha lévitant à leurs côtés. Le rapace déploya ses ailes, et fendit les airs, s’envolant, retournant d’où ils venaient.


Musique

La plage était presque déserte. La nuit était tombée, et les seules personnes encore dehors admiraient la pleine Lune et le ciel étoilé. Les autres étaient encore au banquet. Au loin, une ombre volait dans le ciel, mal assuré. Elle était très faible, c’était un miracle qu’il ait survécu jusque là… Mais là, il avait outrepassé ses limites. Il fonçait droit sur le sol, et rien n’arrêterait sa chute…

Finalement, il s’écrasa au sol, la demoiselle qu’il portait sur son dos roulant elle aussi dans le sable. Tous les Pokémon avaient été secoués par l’atterrissage, sauf le petit spectre, qui lévitait, et qui était parti chercher une main secourable. Mais, si les Pokémon se relevèrent, la forme humaine resta prostrée au sol, roulée en boule, dans la position du fœtus. Elle pleurait vraiment cette fois, de gros sanglots s’échappant de sa gorge. Elle hoquetait sans cesse, son corps parcourut par de nombreux spasmes. Elle avait tout perdu, sa vie n’était clairement rien, cet homme le lui avait dit… Et il avait raison. Elle n’était pas foutu de se défendre seule, comptant trop sur les autres. Et, pour la deuxième fois de son existence, cela coûtait des vies. Des vies qu’elle aimait, des vies qu’elle chérissait. Oui, tout cela, elle l’avait perdu. L’oiseau se releva et, la voyant au sol, se traîna jusqu’à elle, se couchant dans son dos, posant une aile protectrice sur elle, pour la rassurer. Le petit crocodile était lové contre sa poitrine. Et il pleurait lui aussi. Oui, le trio pleurait, laissant échapper librement leurs fatigues, leurs tristesses, leurs peines. La jeune femme ne bougea que pour serrer la créature contre elle. Et, les larmes dégoulinant le long de ses joues poissées par du sang qui n’était pas elle, elle restait là, sanglotante, misérable, incapable de se relever. Comment pouvait-elle se redresser face à un choc pareil. Neko… avait sombré… Et, tout au fond d’elle, elle avait l’impression de mourir avec lui…


[Franchement désolée d'avoir posté trois fois, mais ça ne pouvait pas tenir en un seul post...]

_________________
avatar
Kajin' Nezumi
Informations
Nombre de messages : 1644

Fiche de personnage
Points: 153
Âge du personnage: 23 ans.
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] [Event F. Natsu] Arrivés à destination [Kajin'/Reverie/Neko]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum