[ Clos ] Une nuit au Temple.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Raiden Ôkami le Dim 11 Mar 2012 - 18:16

De ma vie je n’avais jamais autant marché. C’était une expérience agréable bien qu’épuisante par moments. Les collines verdoyantes, qui entouraient Alfen et continuaient plus au nord-ouest, n’étaient pas trop difficiles à traverser, mais elles ne rendaient pas la progression aussi aisée que sur une route plate. Il fallait sans cesse monter, descendre, monter encore, parfois contourner, et ainsi de suite. C’était fatiguant, mais nous étions libre de nous reposer quand nous le voulions, et la paysage en valait vraiment la peine : nous passions par des endroits qu’on aurait dis isolés de tout, tant la verdure s’étendait à perte de vue. Souvent, quand Kira et moi nous arrêtions, je restais des heures à porter mon regard au loin. J’avais déjà parcourus des distances en chariot, mais le fait de marcher longtemps en sentant le poids du sac, avec le vent faisant voler ma cape et me caressant plus ou moins fortement le visage…tout cela me donnait le sentiment de vivre, vivre pour de vrai. C’était avec une certaine gourmandise que je goûtais à une telle liberté, même si j’étais presque complètement épuisé à chaque fin de journée. Dans ces moments là, après avoir repris mon souffle, je faisais un peu de méditation pour écouter les bruits de la nature et des Pokémon qui la peuplaient…

Malgré mon bonheur de voyager, je dois tout de même avouer que la méditation me servait surtout à tenter d’évacuer la peur qui me taraudait toujours un peu…J’avais toute confiance en Kira, mais je ne pouvais m’empêcher d’être sur mes gardes par moment. Parfois il m’arrivait de sursauter au moindre bruit, croyant que son double allait m’attaquer par derrière et me taillader le dos. Juste au cas où, j’avais demandé à Medhyena de garder une partie de ses sens en alerte, mais lui aussi devait se reposer parfois, d’autant plus qu’il n’était pas rentré dans sa Pokéball depuis le départ. Certes, l’un des Pokémon de Kira gardait bien précieusement ses couteaux au cas où, mais je n’arrivais jamais à rester complètement rassuré. Cependant, cette crainte ne signifiait nullement que je détestais le vrai Kira, bien au contraire : je parlais souvent avec lui comme à un ami, et lui, il semblait aller mieux chaque jour. Nos conversations me détendaient car c’était quelqu’un d’agréable, loin d’être un assassin pour moi, d’autant plus qu’il était déterminé à me protéger de son double, aussi lui faisais-je entièrement confiance. Medhyena s’était découvert des compagnons de jeux en Mangriff et Ursaring, dont j’appris que ce dernier avait pour surnom Yokai. Tout trois s’entendaient à merveille, et le lien entre Kira et moi n’en était que renforcé.

Le voyage s’était donc déroulé ainsi pendant trois jours, sans attaques ni incidents majeurs. A la fin du quatrième nous décidâmes de nous arrêter au Temple du Savoir, lieu de paix et de tranquillité, dans lequel on pouvait nous offrir le gîte et le couvert moyennant quelques pièces. L’expérience des nuits à la belle étoile fut assez bonne, mais dormir sous un toit de temps en temps n’était pas de refus après des jours de marches. Ce fut donc avec une certaine satisfaction que nous aperçûmes enfin le Temple dans le coucher du soleil. Bien que petit, le bâtiment avait une allure accueillante et l’endroit était calme. Arrivé devant les portes, je m’éclaircis un peu la gorge avant de parler :

_Excusez-moi ! Nous sommes des voyageurs, pouvons-nous entrer ?


J’attendais une réponse, quand je me souvins subitement d’une chose.

_Kira, dis-je en me tournant vers celui-ci, je crois me souvenir que les Pokémon trop grand sont interdits à l’intérieur, à moins qu’on ne les mette dans leur Pokéball. Tu crois que Yokai passera la porte ?

Mon compagnon n’eu pas le temps de répondre de toute façon car la porte s’ouvrit, laissant apparaître un vieil homme en kimono et au visage accueillant.

_Bonsoir Frère Moine, dis-je alors d’une voix poli en m'inclinant respectueusement. Nous sommes deux voyageurs en route pour le nord, accompagnés de trois Pokémon, et nous souhaiterions passer la nuit ici. Serait-ce possible ?
avatar
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 284

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Kira Okada le Mer 14 Mar 2012 - 19:21

Nous étions maintenant arrivé au Temple du Savoir. Je n'y avais jamais posé les pieds. La route été longue et pleines d'obstacles...cela ne m'avait nullement gêné ni la marche d'ailleurs, j'avais l'habitude de parcourir de longue, très longue distance. Nous avions passés plusieurs nuits à la belle étoile...c'était agréable...j'aimais bien le ciel étoilé...cela me rappelait de nombreux souvenirs...Je me souvenais de cette période...où mon soit disant père m'avait enfermé dans cette cave. J'arrivais à voir grâce à une fissure dans le mur, la magnifique Dame du soir...celle qui vieille sur nous et qui essaye de rattraper par tout les moyens son cher et tendre amour...La belle Dame argenté...vêtue de son manteau noir scintillant...

Il n'avait toujours pas fait d'apparition...cela m'inquiétais un peu...je dois l'avouer...Je croyais dur comme fer à toutes ses mises en garde...Je savais qu'il réapparaitrait...mais quand...je pensais à une chose qui pourrait bien aider Raiden...lorsqu'il viendra...Je ferais comme je l'ai fait avec mon précèdent compagnon de route...Je m'enfuirais assez loin afin que Raiden ne le voit pas et ne soit pas blessé. Mais...serait-ce suffisant ? Je verrais bien...

Le temple était dirigé par des moines...qui apparemment offraient le gîte et le couvert. C'était gentils de leur part. Quelques petits Roucool mangeaient les miettes de pain que certains moines lançaient. D'autres étaient perchaient sur leur branche et gazouillaient, d'autres encore dormaient blottis l'un contre l'autre. Le voyage fut calme...nous avions vu de très beaux paysages. Cela avait plus à mes deux pokémons qui ne cessaient de s'émerveiller.
Raiden salua un des moine et lui demanda si nous pouvions passer une nuit dans leur temple. Je ne disais rien et décidais de le laisser faire. Je saluais le moine en m'inclinant, afin de paraitre poli... C'était la moindre des choses.
Il résidait ici un calme fort apaisant...qui me plaisait beaucoup...je me sentais bien ici...mais étant donné que ce sont tous des moines...sans doute verraient-ils que je suis une mauvaise personne...ils sont doués pour ressentir ce genre de truc...

Raiden me fit part d'une chose. Les pokemons de grandes tailles sont interdits dans l'enceinte du temple. Je comprenais.

A première vu, je ne pense pas que Yokai passe la porte...mais ne t'inquiète pas pour eux. Ils veilleront l'un sur l'autre. Ils ont l'habitude de dormir à la belle étoile...je ne pense pas qu'une nuit sans moi ne les fasse peur.

Je posais alors mon regard sur Yokai et Mangriff. Ils me regardèrent alors avec leur bouilles et me firent comprendre qu'ils n'y avaient aucun problème. Je les remerciaient d'être si compréhensifs...cela ne m'arrivait jamais...mais un peu de temps en temps ne faisait pas de mal...

Je suivais alors Raiden et le moine à l'intérieur du Temple. C'était un très beau temple, je n'en avais jamais vu auparavant...Le moine nous installa sur une table où nous fut servi un repas copieux fait avec les matières présentes dans la région.


[ Gomen pour le temps de réponse TT_TT]

_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
avatar
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 118
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Raiden Ôkami le Jeu 15 Mar 2012 - 21:34

[Daijobu ^^]

Soupe chaude, pommes de terre et carottes, du riz et de l’eau. C’était un repas simple, mais suffisament copieux pour nos estomac. Les moines ne cultivaient que la terre, il ne fallait donc pas s’attendre à un banquet de château, mais je n’avais jamais été difficile sur la nourriture. Et puis ça changeait, Kira et moi mangions la même chose depuis trois jours.

_Au fait Kira, dis-je après avoir fini mon assiette. Je repense à ce que tu m’as dit l’autre jour : il nous faudrait effectivement de quoi nous couvrir quand on arrivera à Mizuhan. Entre Comodo et la Cité Arkan ça va encore, mais en allant à l’ouest, ce sera le grand froid. Toi, tu es peut-être habitué à ce genre de température, moi j’ai encore un peu de mal. C’est dommage d’ailleurs, j’aurais bien voulu voir Fla’or, ce sera pour une autre fois. Il faudrait qu’on essaye de passer plus au sud, par Loukai par exemple. La forêt doit être magnifique sous la neige. En plus, il paraîtrait que Suicune passe parfois par là. Heureusement, ma tunique et ma cape sont assez épaisses, mais je crois que m’achèterais quand même un vêtement supplémentaire quand on sera de l’autre côté de la mer, juste au cas où. Tiens d’ailleurs j’y pense : on devrait pouvoir prendre un bateau sur la côte pour traverser. Mon Père est déjà passé par là une fois, il m’a dit qu’il y avait quelques embarcations qui font l’aller-retour. On devrait pouvoir demander à un marin de nous aider, moyennant finance…

Je pris alors mon verre dans une main.

_A la tienne ! Dis-je avant de le vider d’une traite. Ah…ça fait du bien de boire un peu après l’effort…

Je me levai de mon banc et m’étirai un peu. La soirée venait tout juste de commencer et je voulais en profiter. Medhyena me fit d’ailleurs comprendre qu’il souhaitait sortir pour aller jouer avec Yokai et Mangriff. Je lui autorisais à condition de ne pas trop s’éloigner du Temple.

_Kira, je vais aller visiter un peu l’intérieur du Temple avant de sortir dehors. Tu veux venir ?

Intérieurement, je me dis que cette étape pouvait peut-être s’avérer bénéfique pour mon compagnon. En effet, en lui parlant et en lui faisant découvrir quelques belles choses de la vie, il gagnerait sans doute en volonté pour ne pas se faire manipuler par son double. J’étais quasiment certains que cette méthode pouvait s’avérer concluante, même si elle n’allait pas résoudre le problème en un soir. Et puis, j’ignorais pourquoi, mais cela me plaisait de lui rendre service, de partager mon avis sur ce qui m’entourait et parler de ce qui me faisait plaisir, ouvrir son cœur en somme. Il faut dire que je n’en avais pas vraiment eu le loisir quand les autres se moquaient de moi…Dans ces moments là, ouvrir son cœur était une erreur fatale, car je dévoilais mes faiblesses. Et du coup, on me prenait pour quelqu’un de faible…C’était une méthode de persécution classique, mais il faut croire que j’avais été très naïf, car sur moi, cette méthode s’était avérée efficace…Mais je chassai immédiatement ces mauvais souvenirs. Il était inutile de gâcher le voyage avec ça. D’autant plus que maintenant j’avais, non seulement un Pokémon très affectif, mais aussi un bon compagnon de route. Ce dernier d’ailleurs ne m’avait pas encore répondu sur ce qu’il voulait faire…
avatar
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 284

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Kira Okada le Sam 17 Mar 2012 - 9:37

Après ce repas copieux, Raiden décida de visiter un peu le temple, ce qui était je crois une bonne chose pour la digestion. Je n'avais jamais autant mangé ! Mon alimentation se résumait aux baies que nous trouvions sur notre route...Habituellement je n'avais pas d'appétit...je pensais que ne ps manger ce que les moins avaient gentiment préparés était un manque de respect. Je décidais d'accompagner Raiden. Cela ne pouvait pas me faire de mal que de marcher un peu...et puis il devait y avoir beaucoup de choses à découvrir dans ce temple...

Nous commencions donc notre visite. Le temple était bien entretenu, il était aussi assez grand. Nous pouvions entendre le bruit de nos pas raisonner dans tout le temple. Il y avait quelques fenêtres où nous pouvions voir le soleil se coucher et entendre le bruit des feuilles au contact de la brise du soir...il y avait aussi le bruit des battements des ailes des Roucools tout comme leur petit cris. On pouvait voir moines en train de lire de vieux manuscrits, d'autres étaient en train d'en rédiger.

A propos de ta question...je n'ai pas de réponse à te donner...je n'y jamais réfléchis...je vis un peu au jour le jour donc...je crois que je ne peux pas trop espérer grand chose de l'avenir. Enfin nous verrons bien...

Il est vrai que j'avais toujours pensé que le jour suivant je mourrais d'une façon stupide ou assassiné par quelqu'un...ou bien...j'aurais disparus et laisser la place à mon double...je ne sais pas vraiment...comme je l'ai dit...je n'attends pas grand chose de l'avenir...vu tout ce que j'ai fait...je ne mérite pas de vivre...mais tout de même...ce n'est pas vraiment ma faute...et celle de l'autre. Je ne voulais pas tuer ces personnes...mais je l'ai fait...J'espère juste changer mon avenir.
Soudain je me retournais et regarder derrière moi...j'avais l'impression que l'on nous observait...depuis déjà un bon moment maintenant...Étant donné que je n'avais pas mes couteaux...je ne pouvais pas attaquer ni me défendre...ni défendre Raiden par la même occasion.

Je ne sais pas si c'est moi mais...j'ai l'impression...que quelqu'un ou quelque chose nous observe...depuis un petit moment maintenant...

Peut-être était-ce moi qui devenait fou...je ne voyais rien en tout cas...je regardais les fenêtre et ne voyais rien...personne qui pourrais nous épier...Devais-je rester sur mes gardes ou non...Si c'était le cas, si quelqu'un ou quelque chose était en train réellement de nous observer...il fallait que j'adopte une attitude plus naturelle... Et c'est ce que je fis...Nous continuâmes tout de même notre visite du Temple.

Plusieurs pièces étaient réservées à ces manuscrits et à certains tableaux assez anciens. Ce temple restait tout de même simple et c'est ce qui faisait sa beauté. Il y avait aussi une petite cour où se trouvait un petit potager et un puits. Quelques fleurs plantées dans la cour données une note de couleur à cette aspect simple.

_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
avatar
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 118
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Raiden Ôkami le Lun 19 Mar 2012 - 19:41

Cette petite cour était un endroit très agréable. On m’avait souvent dit que ce Temple était réputé pour son calme et sa paix. Et c’était vrai. Il n’y avait sans doute pas meilleur endroit où se reposer, méditer, lire, et autres activités qui demandaient le silence. Cependant, je ne pouvais m’empêcher d’être sur le qui-vive depuis que Kira m’avait fait part de son impression. Qui donc pouvais bien nous observer ? Un moine ? Un nouvel arrivant au Temple ? Ou alors serait-ce une impression qui se manifeste quelques instants avant que le double maléfique de Kira n’apparaisse ? Je n’étais pas très rassuré car je pensais qu’en matière d’intuition, mon compagnon me dépassait. Pourtant, rien ne semblait déranger la paix de cet endroit. Pas même nos Pokémon qui jouaient un peu plus loin. En les voyant, je ne pus m’empêcher de sourire et d’aller à leur rencontre. Mon cher Medhyena m’aperçut et quitta un instant ses amis pour me rejoindre. Nous n’étions plus qu’à quelques mètres l’un de l’autre, et je m’apprêtais à le prendre dans mes bras, lorsqu’une voix nous interrompit subitement :

_Pff, t’as toujours la même gueule de con !

Cette phrase me stoppa net. La voix appartenait à quelqu’un que je connaissais…que je n’avais pas entendu depuis longtemps…et que je ne voulais plus jamais voir…Espérant vraiment que je me trompais sur la personne, je tournai alors le regard en direction de la voix. Mais c’était bien lui…

_Toi ! Dis-je avec un sentiment de colère. Qu’est-ce que tu fous ici ?

_Pourquoi ? Me dit-il avec un ton parfaitement ironique et moqueur. Tu vas pleurer ?

Medhyena s’arrêta à son tour, se tourna vers lui et se mit à grogner. Il avait de suite compris que je n’apréciais guère ce garçon là, et pour cause : il s’agissait en effet d’un des sales types qui m’avaient martyrisés quand j’étais plus jeune. C’est dire si cette « retrouvaille » me plaisait…Du même âge que moi, son visage affichait un air frimeur et mauvais, je n’avais jamais su son nom jusqu’à présent. Le plus ironique, c’est que ce type là était précisément celui qui avait tenté de capturer l’Airmure par tricherie, cet Airmure que j’avais sauvé.

_La ferme ! Rétorquai-je. Je t’ai rien demandé, laisse-moi tranquille !

_Quoi ? Tu vas faire quoi ? Me frapper peut-être ?!

_Parfaitement ! Je…j’en suis capable !

_Ne me fait pas rire, je te connais trop bien, t’osera rien me faire. Je t’observe depuis tout à l’heure, et je te confirme : t’as toujours le même comportement de minable soumis.

« Quoi ?! Alors Kira avait vu juste, on nous observait bien. Mais si j’avais su que c’était lui… »

La présence, le ton de sa voix…J’avais déjà envie qu’il s’en aille. Mais je connaissais bien ce comportement, il était difficile pour moi, voire impossible, de m’en débarrasser en un rien de temps. En général, j’avais beau chercher de la confiance en moi pour me sortir de cette situation, je n’arrivais qu’à rester sans défense…Mais cette fois-ci, pour une fois, j’avais la possibilité de lui faire rabattre son caquet :

_Tu sais ce qu’il t’as fait le minable soumis ? Dis-je avec un sourire vengeur.

_Quoi ?

_Un jour tu as essayé de capturer un Airmure avec un Léviator qu’on t’avais prêté pour devenir Dresseur, n’est-ce pas ? Cet Airmure, tu ne l’as jamais retrouvé, hein ? Et bien devine quoi : c’est moi qui l’ai caché tandis que tu le cherchais dans la forêt. Je l’ai empêché de tomber dans les pattes d’un sale tricheur comme toi !!

_C’était toi ?

_Et oui, c’était moi ! D’ailleurs, cet Airmure m’a même offert ceci en remerciement !

Je dégainai aussitôt mon épée et la brandis fièrement vers le haut. Mon esprit s’emballait, j’avais l’impression de lui montrer enfin que je n’étais pas un minable. Mais j’avais toujours eu les mauvaises réactions face à ces gars-là. Tout ce que je disais ou faisait ne les impressionnaient jamais, et parfois même, cela m’enfonçait encore plus. Certes, l’autre fut légèrement surpris en voyant Vent d’Argent pointée vers le ciel. Mais très vite, il commença à ricaner, puis à éclater de rire.

_Ha ! Si cet Airmure-là t’as donné ça, alors c’est qu’il était vraiment nul ! J’ai bien fait de ne pas le capturer ! Et puis, c’est vraiment con pour toi…

_Pourquoi ?

_Parce qu’il se trouve que j’en ai chopé un autre !

A ses mots, il sortit une Pokéball, et dans un éclat de lumière blanche, un Airmure plus grand que celui que j’avais rencontré apparut. Je baissai mon épée lentement, décontenancé et abattu. J’avais aidé un Pokémon à ne pas se faire attraper par un sale type comme lui, il en avait capturé un autre. Non seulement ce que j’avais fait n’avait servis à rien, mais en plus ma tentative pour lui clouer le bec avait lamentablement échouée. Une fois encore, il se foutait royalement de ma gueule. La colère me monta très rapidement à la tête.

_Alors ? Tu crois toujours pouvoir me faire peur ? Vas-y, amène donc ton bout de ferraille.

_Espèce de…!

J’en avais marre, je voulais lui faire mal, le faire souffrir. Épée en main, je courrai vers lui pour lui asséner un coup sur le crâne. Mais son Pokémon s’interposa, et mon arme ne rencontra qu’une solide armure d’acier.

_Airmure, dis-je à l’intention de celui-ci, comment peux-tu rester avec un Dresseur pareil ?

_Pas la peine de l’amadouer, abruti ! Répondis l’autre. Maintenant, il est à moi, et il n’obéit qu’à moi. Regarde la vérité en face, tu n’as aucun ami, tu n’es qu’un nullard, et tu crois m’impressionner avec ton « épée » et ton pauvre petit Pokémon ? Le mien n’en ferait qu’une bouché !

Sur ce, le Airmure me repoussa en arrière et commença à prendre son envol. Toute cette agitation avait attirés certains moines qui assistaient à la scène sans dire un mot jusqu’ici.

_Allez, Attaque Tranch’Air ! Ordonna le jeune homme.

En deux ou trois battements d’ailes, le Airmure balança un vent plus tranchant et plus précis qu’une attaque Tornade. Sur le coup, je pensais que c’était moi qu’il visait, mais non…

_MEDHYENAAA ! ! !

Mon ami se prit l’attaque de plein fouet. Il fut éjecté vers le Temple et percuta violemment le mur, avant de s'écrouler au sol le corps meurtris. Cette fois, s’en était trop. Ivre de colère, je me ruai de nouveau vers ce maudit tricheur avec la folle envie de l’étriper. Mais il lança un nouvel ordre que je n’entendis pas, son Pokémon m’envoya alors une nouvelle attaque de type Air qui, à mon tour, me fit voltiger en arrière pour me faire atterrir durement sur le sol, juste aux pieds de Kira. La force du vent m’avait fait perdre mon épée qui s’était plantée un peu plus loin. J’avais mal partout, mais mon esprit, lui, était divisé en deux sentiments : d’un côté je me sentais faible, vraiment minable comme il le disait, incapable de faire quoi que ce soit ; et d’un autre côté la fureur bouillonnait, j’avais envie de lui déchirer les entrailles, de lui faire mal pour tout ce qu’il m’avait fait, en un mot : me venger. Alors, mon corps se mit à trembler de rage, tandis que des larmes d’impuissance coulaient sur mes joues…Je ne savais pas quoi faire…
avatar
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 284

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Kira Okada le Lun 19 Mar 2012 - 21:50

Nous sortions de ce Temple pour retourner au près de nos Pokemon respectif. Soudain, un homme apparut en face de Raiden, apparemment ils se connaissaient...mais...le ton de leur conversation me faisait comprendre qu'ils n'étaient pas du tout amis...Je décidais de ne pas m'interposer. Tout à coup, la conversation entre les deux jeunes hommes prient un autre tournant qui ne me plaisait guère...En un rien de temps, Raiden et son Pokemon furent mis hors d'état de nuire.

Je fis un signe à Mangriff et Yokai. Ils comprirent. Mangriff prit le pauvre petit Pokemon dans ses pattes tandis que Yokai protégeait et aidait le jeune Raiden.
Un sourire se dessina sur mes lèvres...cela faisait un petit moment que je n'avais pas combattu. C'était une bonne occasion de voir si je n'avais pas perdu mon agilité et ma vitesse. C'est à ce moment là...qu'il arriva. Mangriff se rapprocha de Yokai apeuré.

- Il est à moi ! J'ai un compte à réglé avec lui ! Je vais t'offrir une belle danse macabre...héhéhéhé...

Il commença alors à se battre contre cet homme qui apparemment l'avait mis de très mauvais poil. Il fit signe à Yokai de s'occuper de l'Airmure. Mangriff protégeait donc Raiden et son Pokemon. Il mit ses pattes sur les yeux du Medhyena et de Raiden tout en les serrant contre lui.
Yokai se débrouillait assez bien avec l'Airmure, il réussissait à le mettre en déroute. Il avait utilisé un rondin de bois afin de lui taper sur le bec lorsqu'il ferait une attaque rapprochée, une fois cela fait, il clouerait le volatile au sol en utilisant toute la puissance qu'il avait dans ses pattes.

Quant à lui,il s'occupait du jeune homme qui possédait une très bonne défense. Il avait réussit à planter une à deux fois son épée. La première dans la jambe de Kira et la seconde fois au côtes. Etant donné qu'il était fou, la douleur lui était égale, il ne la sentait pas vraiment...Bien qu'il n'avait pas ses couteaux, il réussit tout de même à le plaquer au sol.

- Héhéhéhé...je suis d'une humeur clémente aujourd'hui...je vais te laisser en vie...ne me remercie pas...

Sans plus attendre, il sortit 3 aiguilles plantées dans son poignet.

- Héhéhéhé....

Il les planta dans l'œil droit du jeune homme qui ne put s'empêcher de crier.

- Aaaaah....tu me casse les oreilles....

Kira arracha l'œil du pauvre garçon. Pour finir, il lui cassa la jambe, rien de bien méchant.

- Maintenant tu te la ferme et tu te casse rapidement...avant que je ne te termine et que je sépare ton cœur de ton corps et que j'arrache ensuite tes cordes vocales...tu as saisis ?

Il hocha la tête plusieurs fois. On pouvait lire la peur dans son œil restant. Il tremblait mais aucun son ne sortait de sa bouche.

Kira se releva. Yokai libéra l'Airmure. Le pauvre Ursaring avait subit de nombreuses blessures lui aussi mais il était assez résistant. Le jeune homme partit en rampant vers la forêt environnante.
Yokai retourna auprès de Raiden et de Mangriff. Mangriff retira ses pattes des yeux des deux jeunes compagnons de route.
Kira était debout, léchant ses doigts teintés de rouge. Le sang de son adversaire coulait le long de son bras. Il prit l'œil de sa victime et y retira ses aiguilles, qu'il planta de nouveau dans son poignet.
Il poussa un long soupir comme si son combat l'avait ennuyé plus qu'autre chose...
Son regard se posa sur Raiden. Un sourire diabolique s'afficha sur son visage.

- A ton tour maintenant...tes paroles sont restées dans ma mémoire...je compte bien te le faire payer cher.

Mangriff s'interposa et se mit devant Raiden.

- Tsss...tu m'emmerde dégage.

Il envoya Mangriff dans les roses à coup de pied. Yokai fut surpris. Kira était maintenant en face de Raiden. Il lui leva la tête afin de le regarder droit dans les yeux.

- Tu es encore trop faible...si je te tue maintenant...je vais m'ennuyer...j'attendrais que tu devienne un tout petit peu plus résistant...héhéhéhéhé....à ce moment là...toi et ton cleps iraient saluer les Dieux pour moi.

Il lacha Raiden et mit à marcher. Puis s'immobilisa.
J'étais...revenu...j'avais recommencé...je ne savais pas ce qui s'était passé avant...Je voyais mes mains couvertes de sang, des plaies...Je n'osais me retourner...je ne voulais pas affronter le regard de Raiden...

- J..j'en ai plus qu'assez...

Je m'écroulais au sol et plaçais mon bras sur mes yeux afin de cacher mes larmes.
Mangriff s'asseyait à côté de moi. Je le regardais. Il me montra une marque tout en baissant la tête.

- C'est moi qui t'es...fait ça...?

Il hocha la tête.

- Désolé...

Je passais ma main sur la marque laissée par ma jambe. Il souriait.
Yokai s'assura que Raiden n'avait rien de cassé et donna une sorte d'herbe qu'il avait trouvé durant notre voyage au Pokemon de Raiden. Elle avait pour vertu de guérir les blessures, mais il fallait aussi du repos.

_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
avatar
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 118
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Raiden Ôkami le Mer 21 Mar 2012 - 7:50

J’étais comme paralysé…C’était la première fois que je voyais l’autre Kira en action. Le cri du garçon que je voulais faire souffrir il y a un instant résonnait dans ma tête. Pour souffrir, il avait été servis. Même si Mangriff m’avait caché les yeux au moment du drame, j’avais eu un haut-le-cœur à la vue de son œil planté dans une aiguille sanguinolente. Puis, lorsque l’assassin m’avait saisi par le col, j’étais resté figé, pétrifié. Il m’avait parlé sur le même ton que la dernière fois, mais son avertissement m’était profondément rentré dans l’âme. J’avais l’impression d’avoir signé mon arrêt de mort…Maintenant, Kira était redevenu normal, mais la tension n’était pas retombée, loin de là : un moine s’approcha soudain à grandes enjambés de mon compagnon, le visage à la foix choqué et en colère.

_Non mais dit donc ! S’écria-t-il à l’intention de celui-ci. Où te crois-tu ? Ici c’est un lieu de calme et de silence ! Les fous furieux comme toi n’y ont pas leur place ! Si tu veux faire souffrir les gens de la sorte, va voir ailleurs ! Ou bien mes Frères se chargeront de te chasser sans plus tarder !

Je ne doutais pas un instant que ces moines étaient impuissants. A défaut d’armes, peut-être étaient-ils forts dans l’utilisation de la magie élémentale. Dans tout les cas, notre situation s’était suffisamment aggravée comme ça. Alors, essayant d’oublier pour une minute ce qui venait de se passer, je me relevai aussitôt et m’adressai au moine en improvisant un mensonge :

_Frère Moine ! Je vous en prie, écoutez-moi ! Mon ami n’est pas responsable ! Je sais que c’est difficile à croire mais il a…comment dire…un problème !

_Le vrai problème, c’est lui ! Rétorqua le moine. Il doit quitter cet endroit, et toi, tu risque fort de le suivre pour l’avoir amené ici !

_Mais je vous dis qu’il n’y est pour rien ! Laissez-moi vous expliquer…c’est…quelqu’un qui..euh…lui a injecté une espèce de poison maléfique ! En fait ce poison prend effet à un rythme régulier tout les trois ou quatre jours : dans ces moments là, il change totalement l’état d’esprit de mon ami et lui donne des envies de meurtres incontrôlées. Soyez compréhensif, il ne savait pas ce qu’il faisait ! Nous somme justement en route pour trouver quelqu’un qui pourrait le soigner.

Le moine me regarda un instant perplexe tandis que j’aidais Kira à se relever.

_Dans ce cas, pourquoi être venu ici si tu savais qu’il allait changer d’état d’esprit aujourd’hui ? Me demanda-t-il.

_Et bien euh…je…je ne le savais pas. Je pensais justement que ça allait arriver demain, mais…j’ai dû me tromper de jour voilà tout. Et l’arrivé de cet autre garçon n’a rien arrangé je suppose…

Il y eut un moment de silence. Tous les regards alentours étaient tournés vers nous, et ça ne me rassurait guère. Il aurait sans doute été plus simple de partir sans demander notre reste, mais j’avais besoin de dormir dans un lit cette nuit, et je ne voulais pas non plus qu’on se souvienne de nous comme des portes-malheur. Après un instant de réflexion, le moine s’exprima enfin :

_Bon, je veux bien vous laisser dormir pour une nuit au Temple. Mais dés que les premiers rayons du soleil apparaîtront, vous partirez sur-le-champ, aussi sûrement que vous êtes venu !

_Très bien…

_Et si jamais il se passe quelque chose pendant la nuit, un cri, un combat ou autre…nous vous ferons partir tout les deux par la force ! Certains de mes frères monteront la garde, soyez-en sûr.

_Oui…oui…

Mon mensonge semblait avoir fait son effet. Je pris alors l’un des bras de Kira autour de mon cou, récupérai mon épée et, avec l’aide de Yokai, nous retournâmes au Temple sous des regards accusateurs. Avant de rentrer à l’intérieur, je pris Medhyena dans mes bras.

_J’ai eu peur pour toi, mais c’est fini maintenant…enfin pour l’instant. Tu devrais te reposer avec les deux autres cette nuit, c’est plus prudent.

Je m’approchai alors de Yokai et lui chuchotai quelques mots à l’oreille.

_Il faut que tu te repose aussi, mais reste en alerte s’il-te-plait. Si l a situation empire encore cette nuit, je t’appelle, d’accord ?

Peu après, je fis asseoir Kira sur un lit. Nous n’étions pas dans une chambre, mais dans un dortoir qui comportait un peu plus d’une dizaine de places. Heureusement, aucun pèlerin ne s’y trouvait à part nous. Nous étions seul. En examinant le corps de mon compagnon, je me souvins subitement qu’il était blessé. Je pris aussitôt ce que j’avais dans mon sac-à-dos et me remis à l’ouvrage comme la dernière fois. Il fut moins facile de le soigner cette fois, car ses blessures étaient plus profondes, et il ressentait de nouveau la douleur. Lorsque j’eu finis de lier le dernier bandage, je m’assis sur le lit d’à côté et poussai un long soupir…les paroles de l’autre me revinrent en tête, l’œil qu’il avait arraché…tout ! Jamais encore je n’avais vu une telle cruauté en vrai, il était normal que je sois des plus choqué la première fois. La peur s’empara encore de moi, je mis ma tête dans mes mains pour fermer les yeux et pleurer toutes les larmes de mon corps…

« Par tous les légendaires…quelle situation abominable ! Cette folie n’a donc pas de limite ! Maintenant, mes jours sont comptés, son double va me tuer, et Medhyena avec ! Si seulement j’étais plus fort…mais je suis trop faible…je ne vaut même pas mieux que lui vu que j’avais aussi envie de faire mal à l’autre imbécile…mais moi c’était pour me venger…Tss, moi c’est la vengeance et lui la folie, mais de toutes façon, les deux sont horribles…si horribles…mais alors que dois-je faire ? »

Les questions se bousculaient dans ma tête. Mon avenir était risqué à un point tel que j’en perdais toute notion…Que fallait-il faire ? Je l’ignorais. Nous restâmes silencieux tout les deux à ruminer nos sombres pensées, quand tout à coup, je me souvins de ce que je m’étais dit à Alfen quand j’avais pris la décision de rester auprès de Kira : tout pouvait arriver pendant un voyage, même la souffrance, même la mort, mais quoi qu’il puisse se passer il fallait vivre pleinement en attendant. Et Kira avait encore une chance de vivre sa propre vie, c’est pour cela que j’avais voulu l’aider, même si je devais y laisser ma peau. Puis, les derniers mots de son double repassèrent subitement dans mon esprit : « J'attendrais que tu devienne un tout petit peu plus résistant...héhéhéhéhé....à ce moment là...toi et ton cleps iraient saluer les Dieux pour moi. »

« Alors ça, pas question ! Je jure de vivre suffisamment longtemps pour te réduire à l’impuissance, saleté ! Après tout, si tu veux me faire payer ce que je t’ai dit la dernière fois, c’est que mes paroles ont eu une incidence positive ! Alors je vais continuer sur ma lancé et devenir plus fort. Attends un peu… »

Y avait-il quelques divinités qui me redonnait autant de courage en si peu de temps ? Je ne saurais le dire. Mais je séchai aussitôt mes larmes, me secouai la tête et regardai Kira droit dans les yeux.

_Kira, je vais te le dire franchement : ton double m’a donné un sacré avertissement tout à l’heure. Mais si jamais tu arrives à lui parler cette nuit en dormant, et bien passe-lui un message de ma part : je vais m’entrainer et devenir fort, je vais relever son défi et l’affronter un jour. Tes crimes à toi peuvent encore être pardonnés je pense, mais ses crimes à lui sont impardonnables ! Il n’y a que toi qui puisse le tuer, mais en attendant, je vais lui rabattre son caquet ! En plus, tu pourrais gagner en confiance avec ça, et lui, il perdrait sûrement en volonté.

Je me levai de mon lit, et rangeai mes affaires dans un coin pour me préparer à aller me coucher.

_Aller, il va nous falloir du courage. Demain est un autre jour. Pour l’instant, dormons, ça nous fera du bien ! Ah, et j’oubliais…avec ta permission, j’aimerais que tu me donnes tes aiguilles. Je vais nous en débarrasser avant qu’elles ne percent un autre œil…
avatar
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 284

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Kira Okada le Jeu 22 Mar 2012 - 21:32

Le moine était vraiment pas content...Il est vrai que ce n'était pas un lieu pour se battre. Je n'avais jamais du faire un tel acte et surtout devant un temple...mais...je ne pouvais pas vraiment me contrôler...Je comprenais la colère du moine...un lieu sacré...et moi qui arrive et qui chamboule tout. Je remarquais que Raiden essayait de prendre ma défense. J'étais assez surpris...je ne m'y attendait pas...Le moine était assez retissant à l'idée que l'on dorme dans son temple. Mais finalement, Raiden réussit à convaincre le moine. Pour ma part, cela ne m'aurait pas gêné de dormir à la belle étoile avec mes Pokemon. Raiden aurait pu dormir seul dans le temple. Sans doute le moine n'y aurait vu aucun inconvénient

Quand Raiden murmura quelques mots à l'oreille de Yokai, celui si acquiesça et accepta donc de rester sur le qui vive.
Raiden me déposa sur un lit. Je n'avais plus ouvert la bouche depuis...j'avais l'impression d'être un assisté, une loque...J'avais honte de moi d'être aussi faible...et de le montrer surtout à Raiden...il me soigna pour la deuxième fois...Je me mis à parler.

- Tu n'es pas obligé de faire ça pour moi Raiden...je te cause beaucoup de problème...à cause de moi les moines sont très énervés...je suis...vraiment désolé...

Il retourna dans son lit. Je l'entendais sangloter...mais je ne disais rien...je préférais le laisser seul en essayant de m'effacer le plus possible...Quelques minutes après, il me demanda de faire passer un message à l'autre Kira, j'avais appris aussi qu'il lui avait collé un avertissement...Je hochais la tête pour lui dire que je le ferais...que je transmettrais le message.
Avant de nous coucher, Raiden me demanda une dernière chose. Il voulait mes aiguilles. Je posais un regard sur mon poignet. Puis retirais les 10 aiguilles et les plaça dans un tissu. Je le donnais à Raiden. J'avais l'impression que mon poignet était moins lourd. J'entourais mon poignet d'une bande noire afin de masquer les marques laissées par les aiguilles.

Raiden s'endormit...Je n'arrivais pas à m'endormir...je ne dormais pas beaucoup à la base. Je me levais et regardais le ciel étoilé...bizarrement...ce soir là, il n'y avait pas d'étoiles...ni de lune...Un ciel noir...complétement noir...Je voyais de loin Yokai, Mangriff et le Pokemon de Raiden endormis au sol. Ils étaient tous collés l'un contre l'autre c'était mignon à voir.
Je décidais d'essayer de dormir...

- Tu as entendu son message?

- Oui...j'ai hâte de le mettre en morceaux héhéhéhéhéhé...

- Je ne te laisserais jamais faire met toi bien sa dans ta tête

- Dis ce que tu veux, je m'en fiche royalement ! Il a accepté mon défi...on va rigoler !

- Il va te battre à plate couture.

- C''est ça ! Lui et son pauvre cleps ! Battre un assassin comme moi ! Ahahahahahahaha ! Laisse moi rire !

- Qui c'est...tu mourras peut être avant...

J'esquissais un sourire

- ...Toi....tu commence à m'emmerder...Vivement que je fasse ta fête...

Le soleil se levait. J'étais déjà debout. Je n'avais pas levé Raiden, il devait se reposer.
J'avais rejoins mes Pokemon dehors... Il était debout lui aussi, Mangriff et le Medhyena étaient encore au pays des rêves.
Nous attendions donc que Raiden se lève et face tout ce qu'il avait à faire ici. Je profitais des premiers rayons du soleil...Cela faisait longtemps que je ne mettais plus caché du soleil...Je me souvenais de la première fois où je l'avait regardé droit dans les yeux...Conséquences, mes yeux ont perdus leur couleur et je fus aveugle pendant quelques temps...j'avais eu du bol sur ce coup là...

- Tu sais Yokai...je pense qu'il existe qu'un seul moyen de le faire disparaître...

Il hocha la tête. Quant à moi, je souriais.

- Nous verrons ça le moment venu...

Il hocha de nouveau la tête.
Les rayons du soleil traversaient les feuilles des arbres, les premiers Roucool sortaient de leur nid et commençaient à chanter. Les moines étaient tous debout et faisaient leur petites tâches matinales.

_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
avatar
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 118
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Raiden Ôkami le Ven 23 Mar 2012 - 23:51

Je me réveillai doucement avec la lumière. J’avais dormis d’un sommeil profond, mais il avait été parsemé de cauchemars où je voyais l’autre Kira me découper en morceau, et réduire Mehyena en charpie, éclatant d’un rire démentielle. Le réveil fut plutôt un soulagement. Je fixais le plafond, en prenant le temps de remettre mon esprit en place. Ces cauchemars pouvaient très bien se réaliser au point où j’en étais. Mais je décidai de ne pas perdre espoir pour autant, et de garder ces visions en mémoire comme d’un avertissement. Il fallait que je devienne fort, que je m’entraine. Avoir une bonne équipe de Pokémon à mes côtés serait aussi une bonne chose, mais aurai-je seulement le temps pour tout ça ? Je comptais prendre le temps de réfléchir plus amplement sur la question, quand je me souvins que les rayons du soleil éclairait déjà bien la pièce…

« Mince…C’est vrai, le moine nous a demandé de partir dés que le soleil se levait…»

Je fis donc un effort pour me lever. Kira n’était pas dans son lit, mais en le cherchant des yeux je vis qu’il était dehors avec les Pokémon. Rapidement, je m’habillai et fit un brin de toilette avant de rassembler mes affaires. Mon regard tomba sur le tissu qui cachait les aiguilles piquantes. Le souvenir de l’œil percé me revint en tête avec un certain dégoût. Il fallait que je nous en débarrasse. Je pris la tissu après m’être habillé, et sortit du bâtiment dans une direction opposée à Kira. Sans que personne ne me vit, je creusai un trou assez profond dans un coin du mur extérieur du Temple et y déposai toutes les aiguilles…sauf une, que je décidai de garder après réflexion.

« On ne sait jamais, une arme cachée pourrait peut-être me servir un jour. Bon, ce n’est sans doute pas facile de manier une aiguille, mais je vais la garder en attendant de me procurer un petit poignard dissimulable. »

Je cachai alors l’aiguille dans un revers de manche, puis rebouchai le trou en tassant bien et remettant la terre de telle sorte que personne ne croit qu’on l’ait retournée. Ensuite, étant donné que j’étais dans un lieu saint, je fis une petite prière espérant que mes paroles seraient entendues. Je priais pour qu’on ne retrouve jamais ces armes, et que, si le sort venait à réaliser le contraire, qu’elles ne tombent pas entre de mauvaises mains. Aussitôt après, je revins au dortoir, et déposai un peu d’argent sur mon lit à l’intention des moine. Puis je récupérai mon sac-à-dos et mon épée, remis ma cape, et sortit avec mon bâton en main, la tige de ma plume entre les dents. C’était étrange, le matin arrivait et rien ne semblait indiquer qu’un drame s’était déroulé la veille. Cela dit, je n’avais nulle envie de retourner sur les lieux où ça s’était joué, même pour voir s’il restait des traces de sang…Kira attendait silencieusement, je m’assis alors à côté de lui et vit Medhyena et Mangriff qui dormaient encore, l’un serré tout contre l’autre. Cela me fit esquisser un sourire.

_Qu’ils sont mignons, dis-je à Kira. Je suis impatient que Medhyena évolue. Les Grahyena sont vraiment superbes…

Je marquai un temps de pause. Sans savoir pourquoi, je n’osais pas regarder mon compagnon dans les yeux. Je tournai alors mon regard au loin.

_Je crois que je te dois des explications sur le garçon d’hier…C’était…Enfin, plutôt ce n’était pas un ami…Quand j’étais plus jeune, il faisait partit d’un groupe de garçon du même âge que moi, et il en fait peut-être toujours partie. Pendant longtemps, ils m’ont persécuté parce que j’étais quelqu’un de différent, un peu niais, et facilement manipulable…Je ne savais pas me défendre, j’avais toujours été impuissant…comme hier en fait. Évidemment, je voulais les voir souffrir à ma place, je voulais montrer que je n’étais pas un faible. Mais je n’y arrivais pas. Et un désir farouche de me venger grandissait en moi. Hier encore, j’ai eus l’envie de le massacrer, sans succès. Comprends-tu ? Toi, tu as en toi une folie meurtrière qui vient de ta famille, moi, j’ai une vengeance perpétuelle qui vient de mon ijimé…

J’ignorais s’il savait ce que voulait dire ijimé. Après tout, il n’avait pas eut la même vie que moi. Mais tant pis, je continuai à parler…

_Pourtant, un jour, il se passa quelque chose…je surpris par hasard le garçon d’hier en train d’essayer de capturer un Airmure sauvage à l’aide d’un Léviator prêté. Quand on devient Dresseur, on n’est pas sensé être fort dés le début : il trichait. D’abord par vengeance, j’ai voulu intervenir : j’ai caché l’Airmure sauvage et je l’ai soigné pour que l’autre imbécile ne le capture pas. Et puis petit à petit, je ne pensais plus à la vengeance, j’agissais pour autrui, pour ce Pokémon. Lui rendre service me procura un plaisir fou. Ne me demande pas pourquoi, c’est comme ça. En échange, l’Airmure me donna une de ses plumes que voici…

Je sortis lentement mon épée et la lui montrait dans la lumière du soleil, resplendissante.

_Je l’ai baptisée Vent d’Argent. Dis-je avant de la déposer sur mes genoux. Tu vois Kira…hier nous étions tous les deux fautifs : même si je ne l’aurai peut-être pas fait, j’ai eu envie de tuer ce garçon, et toi, ton double s’est réveillé…Mais, sur cette Terre, nous pouvons faire autre chose que de répandre la souffrance. Nous pouvons faire le bien en vivant libre de nos colères et de nos folies, même en faisant de petites choses…Cette voie me ferait du bien je pense, et indirectement, je crois qu’elle te ferait du bien aussi…

Il y eut un nouveau moment de silence. Je ne savais pas comment j’arrivais à déballer autant de choses de ma tête. Mais je me basais sur mon expérience personnelle, ce que j’avais vécu, ce qu’on m’avait appris, raconté, et j’avais surtout envie d’aider Kira. Même si tout ce que je disais lui passait peut-être au-dessus de la tête…Croyant soudain que c’était le cas, je pris un sourire gêné et lui tapotai le dos avant de me relever.

_Enfin bref ! Maintenant, tu sais qui était l’autre gars d’hier. Mais je parle, je parle, et je dois t’ennuyer plus qu’autre chose avec tout mon baratin, excuse-moi. Nous devrions songer à partir. D’ailleurs…

J’aperçus à quelques mètres derrière nous le moine qui avait bien faillis nous chasser la veille. Il affichait un visage d’impatience. Je me rendis compte que nous étions en retard sur notre départ, le soleil s’était déjà bien levé et nous étions encore là.

_Part devant, dis-je, je te rattrape.

Je m’avançai alors vers le moine et m’adressai à lui.

_Malgré ce qui s’est passé hier, je vous remercie infiniment de nous avoir permit de dormir ici. J’ai laissé quelques pièces sur mon lit à votre intention et à vos frères, en guise de remerciement. Dieu vous garde.

Après un dernier salut respectueux, je rejoignis Kira et les autres, dans le silence propre à celui des Temple sacrés, comme le Temple du Savoir…
avatar
Raiden Ôkami
Informations
Nombre de messages : 284

Fiche de personnage
Points: 37
Âge du personnage: 21
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Kira Okada le Dim 25 Mar 2012 - 15:42

Raiden me rejoignait. Le soleil était déjà bien levé.
Il regarda mon Mangriff tout comme son pokemon encore endormis tout en disant qu'ils étaient mignons. Je hochais la tête, je les trouvais mignons aussi. C'était rare que je pense comme ça...
Puis il me raconta une petite histoire, comment l'homme que j'avais sauvagement agressé et lui s'était rencontrés...puis me fit part de ses problèmes quand il était jeune tout comme le cadeau qu'un Airmure qu'il avait sauvé lui avait fait.

- ...Ce que tu as fait pour cet Airmure...était une action noble...Tu es quelqu'un de bien...

Il me tapota le dos tout en me disant qu'il fallait lever l'ancre. Je ne disais pas non. Nous avions encore de la route à parcourir.

- Ne t'excuse pas...si tu as envie de parler...je serais là...tu ne m'ennuiera jamais...au contraire, cela fait du bien de parler.

Nous rassemblions donc nos affaires et commencions à partir. Raiden partit dire quelques mots au moine. Il était pressé de nous voir partir...je pense que je ne remettrais plus les pied ici...il avait l'air encore irrité...C'est vrai que nous avions passés le délai qu'il nous avait imposé...Bref, les temples c'est pas pour moi...

Raiden nous rejoigna... Nous nous mettions donc en route. Nous allions découvrir encore des tas de choses, et vivre de nouvelles expériences, rencontrer de nouvelles personnes peut être.
Durant notre route, j'allais réfléchir à un moyen afin de me débarrasser de ce double...

- Jamais tu ne te débarrassera de moi tu entend ? Je suis une partie de toi et tu es une partie de moi malheureusement...jamais je ne te lâcherais...je te pourrirais la vie autant de fois que je le peux...

- Qui c'est...rien n'est écrit à l'avance...

- Dis ce que tu veux je m'en contre fiche ! Je resterais avec toi comme un virus incurable !

- C'est ça c'est ça...

_________________
Le tranchant d'une lame de couteau qui découpe la chair....
Ce sang rougeâtre et noir de haine et  de colère, de tritesse s'écoulant sur ma peau nacrée....
Je lui ai ouvert la porte pour qu'enfin elle me vienne en aide...
Cette vie fut entre mes mains mais je ne la retiendrait pas....et à cette instant seulement je connaitrais enfin ma délivrance...
avatar
Kira Okada
Informations
Nombre de messages : 93

Fiche de personnage
Points: 118
Âge du personnage: 24
Pokémon sur soi:

Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Re: [ Clos ] Une nuit au Temple.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé
Informations


Contact

 Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum